Twilighters France


*** Twilighters France, votre source française depuis 4 ans!
 
AccueilTwilighters FranceFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fic : Bella & Jacob :)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pinkbunny12
Emménagement chez Charlie
Emménagement chez Charlie


Féminin
Nombre de messages : 26
Age : 26
Date d'inscription : 25/03/2012

MessageSujet: Fic : Bella & Jacob :)   Dim 17 Juin - 20:49

Bonjour ! J'ai décidé de me lancer dans une fiction qui reprend le destin de Bella à partir de la scène de la falaise. C'est une fiction qui raconte l'histoire entre Jake et Bella ! j'espère que vous aimerez !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pinkbunny12
Emménagement chez Charlie
Emménagement chez Charlie


Féminin
Nombre de messages : 26
Age : 26
Date d'inscription : 25/03/2012

MessageSujet: Re: Fic : Bella & Jacob :)   Dim 17 Juin - 21:29

Pour se remémorer la scène de la falaise....



"Ne fais pas ça", me supplia-t-il.
_ Tu voulais que je sois humaine. Eh bien, regarde.
"Je t'en prie. Pour moi."
_ C'est la seule façon que j'ai trouvée pour que tu acceptes de rester avec moi.
"S'il te plaît."
Ce n'était qu'un chuchotis dans les tourbillons de pluie qui ébouriffaient mes cheveux et trempaient mes vêtements, me mouillant autant que si j'avais déjà sauté. Je tanguai sur la paume de mes pieds.
" Non, Bella !"
Il était en colère, à présent, et cette colère était si belle ! Je souris, levai les bras comme pour plonger, offrant mon visage à l'averse. Je me penchai en avant, m'accroupissant pour avoir plus de ressort... et me jetai du haut de la falaise.
Je chutai comme un météore, en hurlant de toutes mes forces, mais c'était un cri de bonheur et non de peur. Le vent m'opposait sa résistance, essayant en vain de lutter contre l'inéluctable gravité, me repoussant, me ballottant en spirales semblables à celles d'une fusée s'écrasant à terre. "Oui !" Le mot résonna dans mon crâne quand je fendis la surface. L'eau était glacée, encore plus que ce que j'avais craint, pourtant les frissons ne fesaient qu'ajouter au plaisir. J'étais très fière de moi lorsque je m'enfonçai dans l'océan gelé et noir. Pas un instant je n'avais été victime de la terreur. Ça n'avait été que pure adrénaline. Finalement, le saut n'était pas du tout effrayant. En quoi cela constituait-il un défi ?
C'est alors que le courant m'emporta.
J'avais été si occupée à songer à la hauteur des falaises, au danger évident de leurs parois élevées et à pic que je n'avais pas un instant pensé à la mer sombre qui m'attendait en bas. Je n'avais pas envisagé que la véritable menace qui me guettait se trouvait sous le violent ressac.
J'eus l'impression que les vagues se disputaient mon corps, me secouant de tous côtés comme si elles avaient la ferme intention de me couper en deux. Je savais comment échapper à un courant de retour : nager parallèlement à la plage au lieu de tenter de rejoindre la grève. Malheureusement, cela ne m'était guère utile puisque j'avais perdu tout sens de l'orientation. Je ne savais même plus où était la surface. Partout, ce n'était qu'eaux noires et déchainées, où ne filtrait aucune lueur. Si la gravité m'avait emportée en dépit de l'air, elle était impuissante face aux déferlantes. Je ne sentais nulle attraction, vers le fond ou ailleurs, juste la force des courants qui me bringuebalaient comme une poupée de chiffon.
Je luttai pour conserver mes réserves d'oxygène et garder mes lèvres serrées.
La présence de mon hallucination ne me surprit pas. Edward me devait bien ça, vu que j'étais en train de mourir. Certitude qui, elle m'étonna. J'allais me noyer. Je me noyais.
"Continue à nager ! M’encouragea-t-il avec des accents désespérés.
_ Où donc ?" répliquai-je mentalement.
J'étais cernée par les ténèbres.
"Arrête ça ! Explosa-t-il. Je t'interdis de renoncer !"
Le froid engourdissait mes membres, et je n'avais plus autant qu'avant l'impression d'être ballottée. C'était plutôt une espèce de vertige, à présent, une impression de tourner sans fin dans les remous. Malgré tout, je lui obéis, obligeant mes bras à s'agiter et mes jambes à pousser, en dépit des changements de direction constants auxquels j'étais soumise. Hélas, cela ne servait à rien.
"Bats-toi ! hurla-t-il. Je t'en supplie, bats-toi, Bella !
_ Pourquoi ?"
Je n'avais plus envie de lutter. Et ce ne fut pas le vertige, le froid ou l'épuisement de mes muscles qui m'amena à abandonner la partie. J'étais presque contente que c'en fût terminé. Cette mort était préférable à celles auxquels j'avais déjà confrontée. Étrangement paisible. Savoir la fin proche était réconfortant. Je songeai brièvement aux clichés qui affirment que votre vie défile devant vos yeux. Je n'eus pas cette malchance. Qui aurait d'ailleurs souhaité visionner la rediffusion de ma pauvre existence ?
En revanche, je le vis, lui, sans pour autant retrouver le désir de résister. L'image était si claire, tellement plus définie que dans mes souvenirs. Mon inconscient avait emmagasiné Edward dans les moindres détails de sa perfection, le préservant pour cet ultime moment. Son visage sans défauts était aussi réel que s'il avait été présent, avec l'exacte nuance de sa peau glacée, la forme de ses lèvres, la courbe de sa mâchoire, l'étincelle d'or de ses prunelles enragées. Il était courroucé, naturellement, parce que je démissionnais. Il serrait les dents ; la fureur dilatait ses narines.
"Non ! Bella ! Non !"
Mes oreilles étaient submergées par l'océan glacial, et pourtant le ténor était plus distinct qu'avant. Ignorant ses suppliques, je me concentrai sur le son de sa voix. Pourquoi aurais-je résisté, alors que j'étais tellement heureuse qu'il fût là ? Malgré mes poumons brûlants et mes jambes assaillies par les crampes, j'étais contente. J'avais oublié à quoi ressemblait le vrai bonheur.
Le bonheur. Il rendait la mort plutôt agréable.
Soudain, le courant m'emporta, me projetant contre quelque chose de dur, un rocher invisible dans l'obscurité qui heurta brutalement ma poitrine, telle une barre de fer, et l'oxygène s'échappa de mes poumons en un flot de bulles argentées. L'eau envahit ma gorge, m'étranglant, m'incendiant. La barre de fer parut m'attirer vers elle, m'entraîner loin d'Edward, encore plus loin dans le noir, vers le fond de l'océan.
"Au revoir, je t'aime." Telles furent mes dernières pensées.
À cet instant, ma tête remonta à la surface. Très désorientant. Moi qui avais été si sure de couler ! La houle acharnée m’expédia contre d’autres rochers qui me mordirent le dos et, à force, expulsèrent l’eau de mes poumons en torrents énormes et stupéfiants qui dégoulinèrent de ma bouche et de mon nez. Le sel me brulait l’intérieur, le liquide qui encombrait ma gorge m’empêchait d’aspirer une goulée d’air, et les pierres meurtrissaient mes omoplates et mes reins. En dépit des vagues qui mugissaient autour de moi, je ne bougeais plus. Partout, je n’apercevais que la mer, la mer, la mer qui léchait mon visage.
- Respire ! m’ordonna une voix anxieuse.

Pas celle d’Edward. J’éprouvai un brusque élancement lorsque je la reconnus. Je ne parvins pas à obtempérer. Les cascades qui jaillissaient de ma bouche ne s’interrompaient pas assez longtemps pour que j’arrive à reprendre mon souffle, et l’eau sombre et glacée s’infiltrait de nouveau dans mes poumons.

- Respire, Bella ! Allez ! Respire ! me supplia Jacob.

Des taches noires s'épanouirent devant mes yeux, de plus en plus grosses, obscurcissant la lumière. Je me heurtai contre un rocher. Il n'était pas gelé comme l'océan. Il était même chaud. Je compris qu'il sagissait de la main de Jake qui frappait mon dos pour m'oubliger à recracher ce qu'il restait d'eau à l'intérieur de moi. La barre de fer qui m'avait tirée hors de la mer avait été également...chaude...Javais le vertige; les points noirs cachaient tout. Étais-je en train de mourir une deuxieme fois ? Sauf que je n'aimais pas cette mort, elle n'était pas aussi bien que la précédente. Désormais, il n'y avait plus que l'obscurité, sans rien qui valut la peine d'être regardé. Le bruit des vagues s'estompa dans les ténèbres, se réduisant à un murmure qui paraissait provenir de mes oreilles...

- Bella ? Demanda Jacob, unpeu moins tendu qu'auparavant, Belle chérie, tu m'entends ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pinkbunny12
Emménagement chez Charlie
Emménagement chez Charlie


Féminin
Nombre de messages : 26
Age : 26
Date d'inscription : 25/03/2012

MessageSujet: Re: Fic : Bella & Jacob :)   Dim 17 Juin - 22:04

Ce fut la dernière phrase que j’entendis avant de tomber dans le néant. – La fatigue m’avait emportée.

Chapitre 17 :

J’ouvrai les yeux lentement et réalisai après quelques tours de pièces que je me trouvais dans la chambre de Jacob. J’étais vêtue d’un de ses t-shirts, qui était bien trop grand pour moi et qui faisait un peu office de chemise de nuit. Je me surpris à humer son parfum à pleines narines. – Son odeur était tellement agréable, épicé… mais moins que celle d’Edward. – qui elle, était unique, raffinée. Mes yeux, ma gorge et mon corps presque en entier était douloureux. Je tentai de me lever mais ce fut peine perdue, une douleur me tiraillais de toute part -mes muscles étaient endoloris. Je me décidai a appeler Jake.

- Jake ? appelais-je difficilement.

Aucune réponse. Cependant, après quelques secondes, j’entendis des bruits de pas traverser le carrelage de la cuisine et se diriger vers la chambre. Jake ouvra la porte doucement et se faufila dans la pénombre, sans aucun bruit. Il se retrouva à mon chevet quelques secondes plus tard. Il prit place sur le bord du lit et se mit à caresser doucement mes cheveux de sa paume.

- Comment cava ? demanda-t-il.

- Et bien… mes muscles me font souffrir.

- Ta gorge aussi hein ? On dirait un homme des cavernes ! S’esclaffa-t-il.

- AHA très drôle…

- Tu sais… je crois que tu devrais aller voir Charlie un peu plus tard, Harry Clearwater a fait une attaque… il ne doit pas vraiment avoir le moral.

- Oh non… qu’est-ce que je peux être stupide…

Il me regarda incrédule et surpris.

- Pourquoi tu dis ça?! S’exclama-t-il.

- Et bien… j’ai pas vraiment choisi le meilleur moment pour me noyer… t’a été obligé de venir me sauver plutôt que de t’occuper d’Harry… j’ai vraiment honte…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fic : Bella & Jacob :)   Aujourd'hui à 12:31

Revenir en haut Aller en bas
 
Fic : Bella & Jacob :)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bella et Jacob by Tonner
» Les sentiments de bella envers jacob (tome 4 )
» Jacob aime-t'il vraiment Bella?
» Pour les "team Jacob" : comment auriez-vous vu la suite si Bella avait choisi Jacob ?
» Comment avez vous perçu le baiser de Bella et Jacob ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilighters France :: Le quartier des artistes :: Fanfics :: Fanfics tout Public-
Sauter vers: