Twilighters France


*** Twilighters France, votre source française depuis 4 ans!
 
AccueilTwilighters FranceFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bella Vita LA ( tous humains-Cullen et autres persos de twilight)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
missou
Entretien avec un vampire
Entretien avec un vampire


Féminin
Nombre de messages : 367
Age : 26
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Bella Vita LA ( tous humains-Cullen et autres persos de twilight)   Ven 24 Aoû - 23:03

Alors?? je suis encore plus pardonnée maintenant ? Deux chapitres en 2 jours !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loulou2895
Départ de Phoenix
Départ de Phoenix


Féminin
Nombre de messages : 3
Age : 21
Date d'inscription : 26/08/2012

MessageSujet: Re: Bella Vita LA ( tous humains-Cullen et autres persos de twilight)   Dim 26 Aoû - 12:16

Coucou , je suis nouvelle , j'ai lu ta 1re fiction , et celle là et tu es vraiment très doué Very Happy ! J'attends la suite avec impatience Very Happy !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
missou
Entretien avec un vampire
Entretien avec un vampire


Féminin
Nombre de messages : 367
Age : 26
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Bella Vita LA ( tous humains-Cullen et autres persos de twilight)   Dim 26 Aoû - 16:38

Merci beaucoup j'adore les nouvelles lectrices !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cathylovesedward
Emménagement chez Charlie
Emménagement chez Charlie


Féminin
Nombre de messages : 27
Age : 34
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Bella Vita LA ( tous humains-Cullen et autres persos de twilight)   Dim 26 Aoû - 18:42

missou a écrit:
Alors?? je suis encore plus pardonnée maintenant ? Deux chapitres en 2 jours !!
Wahou mais grave que tu es encore plus pardonnée !!! oh là là j'ai hâte j'ai hâte j'ai hâte !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
missou
Entretien avec un vampire
Entretien avec un vampire


Féminin
Nombre de messages : 367
Age : 26
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Bella Vita LA ( tous humains-Cullen et autres persos de twilight)   Lun 27 Aoû - 4:16

ça prend presque fin..... je dirais encore 5 ou 6 chapitres et un épilogue!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
littlebylittle
Sauvée par des loups géants
Sauvée par des loups géants


Féminin
Nombre de messages : 1277
Age : 40
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Bella Vita LA ( tous humains-Cullen et autres persos de twilight)   Lun 27 Aoû - 8:17

c'est genial tu es plus que pardonner ....

c'etait evident qu'emmet et rose soit ensemble et je me douter bien que le bebe n'etait pas de edward mais j'avais imagine une autre histoire que celle ci , tu as superbement bien reussi a la tourner j'adore !!! edward est un idiot lol! payer ca dette et s'en remettre une desuite apres ah lala .....
j'ai hate de lire la suite .....
merci pour le moment agreable passer a te lire smack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EternityxBloody
Départ de Phoenix
Départ de Phoenix


Féminin
Nombre de messages : 5
Age : 22
Localisation : En Lorraine
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Re: Bella Vita LA ( tous humains-Cullen et autres persos de twilight)   Lun 27 Aoû - 9:58

Ces 2 Chapitres sont génial ! J'en ete sur que L'enfant de rosalie était pas celui d'Edward ... Very Happy

Hâter dee savoir se que Edward et Bella vont se dire ... Vivement la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
missou
Entretien avec un vampire
Entretien avec un vampire


Féminin
Nombre de messages : 367
Age : 26
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Bella Vita LA ( tous humains-Cullen et autres persos de twilight)   Lun 27 Aoû - 14:14

littlebylittle: Merci à toi pour ton agréable commentaire tu es adorable !

EternityxBloddy: Merci bcp!! Ta patience sera vite récompensée!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
missou
Entretien avec un vampire
Entretien avec un vampire


Féminin
Nombre de messages : 367
Age : 26
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Bella Vita LA ( tous humains-Cullen et autres persos de twilight)   Mar 28 Aoû - 2:24

Je suis géniale non? Encore un chapitre !!






Chapitre 20







Je me réveillais avec mon corps endolori. Je ne savais pas où j’étais. Seulement que j’étais dans une pièce blanche, dans une blouse et relié à des machines. En ouvrant bien les yeux, je vis Alice et un homme blond que je devinais être Jasper, assis sur le divan de ma chambre, en face de mon lit. Lorsqu’Alice vit que j’avais ouvert les yeux, elle sauta de son fauteuil et vint à mon chevet toute excitée.
-Oh mon dieu !!!! Edward tu es réveillée !!!! C’est Bella qui va être contente !! Et ton père il faut l’appeler !! Et Jasper…Jasper !! Réveille-toi Edward est réveillé regarde ! Regarde !
-Alice, murmurais-je la gorge sèche.
-Oh oui ! De l’eau ! Tiens.
Je bus du verre qu’elle m’avait donné et me sentais prêt à parler.
-Alice, où est Bella ?
-Je pense qu’elle doit encore être aux toilettes, ça fait une demi-heure au moins qu’elle s’y est enfermée. Je vais la chercher ?
-Oui s’il-te-plaît j’aimerais lui parler.
-Je reviens tout de suite, dit-elle en quittant la chambre comme une furie.
Jasper vint la remplacer à mon chevet.
-Jasper, me dit-il en me tendant la main.
Je lui serrai assez difficilement à cause de mes courbatures.
-J’ai souvent entendu parler de toi, mais n’ai jamais réellement eu le…plaisir ? De te parler vraiment.
-Pareil de mon côté, j’entends souvent parler de toi, Alice, Emett…
-Toi et Bella…vous êtes quoi exactement ?
-Franchement Jasper, je ne sais moi-même pas ce que nous sommes.
-Mais tu l’aimes n’est-ce pas ? Ca se voit.
-Je pense bien que oui.
-Tu comptes lui dire ?
-Je ne sais pas, je n’ai jamais été amoureux d’une fille avant, donc je ne sais pas ce qu’il faut dire ou faire ou …je suis perdu !
-Suis ton cœur, je sais que c’est une réplique de film, mais ça marche vraiment, ria-t-il.
-D’accord, riais-je à mon tour.
-Sinon, qu’est-ce qui t’as poussé à faire ça ? De l’héroïne quand même !
-Je sais j’ai déconné, mais sur le coup j’étais furieux, déçu, triste, anéantit, enfin tu vois un mélange de tout…
-Je vois, mais la drogue n’est pas la situation, jamais… Crois-moi. Bella ne te pardonnera pas une autre rechute !
-Je compte bien arrêter pour de bon cette fois-ci.
Au même moment Bella entra comme une bouffée d’air frais. Une odeur de freesia mêlée à de la vanille. Ou était-ce seulement mon imagination ?
-Bon, ben, je vous laisse alors. C’était cool de te rencontrer, me lança Jasper.
-Le plaisir est partagé Jasper, merci pour…tout.
Il me fit un clin d’œil et sortit.
Bella vint s’assoir sur mon lit et posa sa main sur la mienne et me regarda avec les larmes qui commençaient déjà à lui couler le long de ses joues.
-Ne pleure pas Bella, s’il-te-plaît, ma Bella…soufflais-je en lui essuyant du doigt la petite larme qui perlait.
Elle retint ma main sur sa joue et la recouvris des siennes en fermant les yeux. Lorsqu’elle les rouvrit, son regard avait changé.
-Edward ce que tu as fait est impardonnable ! De l’héroïne Edward ! Tu as pensé que c’était des Haribos ou quoi ! Et mélangé à de l’alcool ? Tu cherchais à te suicider ? Pourquoi Edward ? Pourquoi ?! Explique-moi ? C’est de ma faute ? C’est moi qui t’entraînes à faire des choses pareilles ? Comme la fois où sur le set de ton film tu étais venu complètement drogué et que tu avais dit que c’était moi la cause de ton état ? C’est la même chose maintenant ? Qu’est-ce que tu veux que je m’éloigne de toi ?
-Bella, Bella, Bella ! Calme-toi. Je suis désolé, je ne voulais pas que tu portes ça sur la conscience, que tu penses que tu es fautive. Je suis le seul fautif ici, mon impulsivité, ma hargne, ma jalousie, ma colère, tout se condense et explose.
-Mais de quoi tu parles de quelle jalousie ? Je suis tout le temps avec toi ! Je délaisse Beau qui en passant ne m’a jamais rien fait, pour te voir en cachette. Je t’ai pardonné ton comportement passé ! J’ai repris à zéro avec toi ! Alors pourquoi tu trouves toujours le moyen de tout gâcher et de me faire endosser la responsabilité ! Edward, je voudrais clarifier les choses maintenant. Qui suis-je pour toi ?
-Tu es…ma Bella.
Je n’arrivais toujours pas à lui avouer une vérité dont je n’étais moi-même pas totalement sûr, ou peut-être l’étais-je mais je n’arrivais toujours pas à y croire.
-Ta Bella ? Je suis aussi la Bella de mon père, d’Emett, de mon chat chichi, Edward je dois te dire quelque chose…Ca me pèse dessus depuis pas mal de temps et je pense que je viens de m’en rendre compte. Je ne peux plus le garder pour moi il faut que tout cela cesse.
Non ! Non ! Elle allait m’annoncer qu’elle me laissait tomber, qu’elle ne voulait plus me voir, qu’elle voulait que j’oublie son existence, que je retourne à ma vie et qu’elle regrettait de m’avoir fait entrer dans la sienne. Il fallait que je réagisse, que je dise quelque chose qui allait tout changer, la faire rester encore quelques minutes au moins à mes côtés, quelque chose, n’importe quoi, c’était peut-être le moment de suivre le conseil de Jasper, de lui dire…
-…et donc je ne sais pas comment te dire ça sans que tu te sauves mais Edward je…
-Bella je t’aime ! Criais-je tellement fort que l’allée entière avait dû m’entendre.
-…t’aime, dit-elle au même moment que moi.
Nous nous regardâmes tous deux avec des yeux ronds, choqués de la réplique de chacun, de ses deux petits mots qui changeaient tout.
-Tu…as…dis…quoi ? Bégaya-t-elle.
-Je…Je…Bella j’ai mal entendu ou tu as…
-J’ai…je..m’..ne..je..
-Oulala mais vous êtes trisomiques tous les deux ou quoi ? Elle t’a dit qu’elle t’aimait et toi Bella il t’a dit la même chose ! En gros vous êtes deux imbéciles amoureux ! Wow mais vous auriez continué toute la journée avec vos Jejejejejaijaijaitutututu ou quoi ? Merci mais on connaît les pronoms personnels ici !
Alice venait de débarquer dans ma chambre et était l’investigatrice de cette longue réplique.
Bella et moi explosâmes de rire et suivirent de nombreux rires derrière Alice, dans le couloir. Je me retournais et vis mes parents, mes sœurs, ainsi qu’Emett et…Rosalie. Merde. Merde. Merde….Merde ? Elle souriait ou je rêvais ?
-Je pense qu’on devrait vous laisser tous vous expliquer non ? Suggéra ma mère qui me lança un clin d’œil.
Rosalie et Emett entrèrent dans ma chambre se tenant la main.
Euh ? On m’explique ce qui se passe ici ? Quoique je ne suis pas très bien placé pour parler.
-Bonjour Edward, déjà je suis contente que tu sois réveillé et rétablit, commença Rosalie.
-Merci, dis-je étonné de sa soudaine gentillesse envers moi.
-J’ai cru savoir par Bella que tu avais beaucoup changé, tu n’es plus la personne que je connaissais. Et je pense que je te dois une explication car je ne suis pas non plus la personne que tu croyais connaître.
Elle me raconta son histoire dès le début, et lorsqu’elle finit, mon choc était visible sur mon visage.
-Donc en résumé, ce Royce t’a violé, engrossé, tu l’as envoyé en taule, tu m’as pris comme pigeon pour subvenir à tes besoins et ceux de ton enfant et entre temps du es tombée amoureuse d’Emett et vous vous mariez le jour où nous étions censés nous marier et tu comptes vivre avec lui et ta petite pour le restant de tes jours ?
-Mmm, oui en gros c’est ça me dit Rosalie.
Elle avait l’air tellement apeurée et Emett sur la défensive. Bella me serrait fort la main. Tout le monde craignait ma réponse, mais qu’avais-je vraiment à dire ? Le seul truc qui sortit fut ceci.
- PUTAIN DE MERDE JE NE VAIS PAS AVOIR DE MORPIONS ! Dis-je soulagé.
-Attends, de tout ce que viens de te raconter Rosalie tout ce que tu trouves à dire c’est que t’es soulagé de pas avoir de gosses enfin de compte ? Mais qu’est-ce qui ne va pas chez toi mec ? S’insurgea Emett.
-Déjà tu te calmes tu te tapais ma fiancée derrière mon dos toi.
-Parce que de ton côté tu ne le faisais pas peut-être avec Bella ?
-Non jamais, dis-je.
Bella était toute rouge.
-Quoi ? s’exclama cette fois-ci Rosalie. Toi étranger, qu’as-tu fais d’Edward Cullen ? Où est-il ?
-Ha ha ha . Pas drôle. C’est bon pas la peine d’en faire une affaire d’état.
-NON ça c’est trop, Edward Cullen peut-être le mec le plus excité de la Terre qui n’arrive pas à tenir sa queue dans son pantalon plus de 5 minutes comme un chien avec la langue toujours en dehors de sa gueule, ne touche pas à Bella ?
Bon là j’étais embarrassé.
-Bon ça suffit. Rose écoute je suis soulagé de ne pas être le père de ton enfant car c’est une de mes plus grandes phobies je ne pense pas un jour être prêt à assumer un gosse donc oui là je me sens allégé d’un poids énorme. Et puis on ne va pas se le cacher, on ne s’aime pas donc le mariage n’aurait jamais marché à long terme. Emett tu as beaucoup de mérite, et ça ne me dérange pas du tout que le mariage soit annulé au contraire. Donc je pense que tout finit bien finalement.
-Donc tu ne m’en veux pas de t’avoir menti ? D’avoir profité de toi ? Demanda Rose.
-Non, je pense comprendre tes raisons. Mais ta Tanya est une grosse salope si tu savais combien de fois elle est venue me supplier de la prendre et de…
-Bon ! Je pense que j’ai compris ! Au revoir Edward, j’espère te voir au mariage et commencer peut-être une amitié.
Ils sortirent tous les deux de la chambre et je me retrouvais, seul avec Bella, gêné.
-Tu es soulagé à ce point de pas avoir d’enfant ? Demanda Bella.
-Tu ne peux même pas t’imaginer, il n’y as pas plus crade qu’un bébé qui fait caca à longueur de journée et qui ne fait que crier et pleurer.
-Mais tu ne penses pas un jour, dans 10 ou même 20 ans être un père ? Fonder une famille.
-Honnêtement je préfère m’enterrer vivant que d’avoir des putains de gosses.
-Eh ben dis donc ! Je ne savais pas que c’était à ce point, ria-t-elle.
-Pourquoi toi t’en veux ? Dis-je effrayé.
-Pas particulièrement, je suis plus ou moins comme toi mais bon je sais qu’un jour ou l’autre j’aimerai bien avoir une descendance.
Il y eut une minute de silence. Nous voulions éviter de parler du sujet principal, c’est-à-dire notre déclaration mutuelle. Je n’arrivais pas à croire qu’elle ressentait la même chose pour moi. Qui était capable d’aimer quelqu’un comme moi ?
-Faut croire que j’en suis capable, répondit-elle.
-Quoi ? J’ai dit ça à voix haute ?
-Oui, sourit-elle. Ecoute, je pense qu’on devrait en parler. Tu m’aimes vraiment ? Edward ? Tu es amoureux de moi ?
J’aurai tant voulu jouer mon macho et dire qu’aimer était un truc de tapette mais le problème était que mes sentiments pour elle étaient sincères. Alors je décidais je de l’être également.
-Oui Bella, je suis vraiment amoureux de toi, je t’aime. Je t’aime au point où te regarder sourire à Beau me donne envie de pleurer, je t’aime au point où te regarder danser avec Beau me donne envie de me jeter dans le ravin le plus proche, je t’aime au point où voir Beau chez toi le matin me donne envie de faire une overdose d’héroïne, et je t’aime au point où je ne peux plus vivre loin de toi, loin de ton cœur.
-Oh Edward, dit-elle en sanglotant, je t’aime tellement. Je t’ai toujours aimé je pense, dès notre première rencontre mais mon cœur ne le sentait pas encore. J’ai toujours été attirée par toi, peut-être était-ce pour ça que je te haïssais. Mais quelle frontière y a-t-il entre la haine et l’amour ? Et ces dernières semaines…tu as tellement changé, tu as fais tellement d’efforts pour me montrer que tu valais mieux que ce que tu montrais. J’aime te voir rire, te voir sourire, te voir me regarder aussi tendrement que maintenant, sentir ton toucher, regarder tes si beaux yeux, j’aime tout en toi, le bon comme le mauvais. Je t’aime toi et je pense que j’ai atteins la case de non retour.
-Je pense que ce moment est idéal pour un premier baiser, tu ne trouves pas ? Dis-je dans un demi –sourire.
-Tu ne changeras jamais sale pervers ! Explosa-t-elle de rire. Et de toutes les façons ce ne serait pas notre premier baiser, parce que le premier s’était passé chez toi dans ton appartement après le bal de charité de ta mère, et le second lorsque nous sommes parti en pique-nique et…
Je ne lui laissais pas le temps de continuer son discours inutile et la tirais vers moi puis l’embrassais. Tendrement, amoureusement, j’y mettais tout mon cœur.
-C’est notre premier vrai baiser, le premier baiser d’amour, dis-je.
-Mmm mmm, dit-elle les yeux encore fermés et en acquiesçant légèrement la tête.
-J’embrasse aussi bien que ça ?
-Imbécile ! Dit-elle en ouvrant ses yeux et en me tapant, tu ne peux pas t’en empêcher hein ! Continua-t-elle en me tapant gaminement. Finalement mon rire la fit sourire et rire à son tour.
-Alors Bellicima, que fait-on ?
-Bon, déjà tu ne te maries plus, tu n’as plus d’enfants à assumer, tu es clean et tu me promets de l’être encore pour le restant de tes jours ?
-Oui maman, continue.
-Donc il n’y a aucun obstacle, mise à part qu’il faut que je parle à Beau ce qui risque d’être plutôt moche… Dit-elle tristement.
-Bella, je ne veux pas t’obliger à faire quelque chose que tu ne veux pas.
-Mais tu es con je viens de te dire que je t’aimais, qu’est ce que je pourrais regretter ?
-Je ne sais pas…Mais je ne suis pas Beau, je suis juste…
-Toi, me coupa-t-elle, tu es juste toi et c’est ce qui a fait que je suis tombée amoureuse de toi. Alors ne change pas.
Cette fois-ci, ce fut elle qui initia le baiser.
-Et quand l’affaire avec Beau sera réglée, que serons-nous ? Reprit-elle.
-Nous serons ce que nous devions être depuis le début.
-Quoi ?
-Ensemble.
-Et tu comptes faire quoi par rapport aux médias ? Je vois déjà d’ici la une des magazines : « Swan passe de Mirchoff à Cullen » ou encore « briseuse de famille », et « l’employée du mois parce qu’elle sort avec son patron », ou…
-Stop Bella, la coupais-je. On s’en tape des magazines à la con, ce qui compte c’est toi et moi, d’accord ? Dis-je en lui caressant les cheveux. Elle s’était allongée sur mon torse et moi je profitais de ce moment d’intimité, rien qu’a nous deux, pour être enfin serein. Edward et Bella, une nouvelle histoire commençait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
littlebylittle
Sauvée par des loups géants
Sauvée par des loups géants


Féminin
Nombre de messages : 1277
Age : 40
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Bella Vita LA ( tous humains-Cullen et autres persos de twilight)   Mar 28 Aoû - 8:47

mais que vois-je !!! un nouveau chapitre oh que oui tu es GENIAL
tout est bien qui fini bien ..... enfin presque car je ne pense pas que beau vas super bien le prendre .......
smack

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loulou2895
Départ de Phoenix
Départ de Phoenix


Féminin
Nombre de messages : 3
Age : 21
Date d'inscription : 26/08/2012

MessageSujet: Re: Bella Vita LA ( tous humains-Cullen et autres persos de twilight)   Mar 28 Aoû - 10:45

Génial ce chapitre !Ils s'avouent enfin leurs sentiments Very Happy ! Par contre je plains Beau ..
Vivement la suite Very Happy Very Happy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EternityxBloody
Départ de Phoenix
Départ de Phoenix


Féminin
Nombre de messages : 5
Age : 22
Localisation : En Lorraine
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Re: Bella Vita LA ( tous humains-Cullen et autres persos de twilight)   Mar 28 Aoû - 11:18

La scene entre Bella est edward est juste GENIAL !!! Very Happy Encore bravo pour ton talent !!!

Hate de voir comment va réagire Beau ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
missou
Entretien avec un vampire
Entretien avec un vampire


Féminin
Nombre de messages : 367
Age : 26
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Bella Vita LA ( tous humains-Cullen et autres persos de twilight)   Mar 28 Aoû - 15:26

Merci tout le monde!!! Je vous adore et j'adore vos commentaires!! Le prochain chapitre d'ici très peu de temps !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
missou
Entretien avec un vampire
Entretien avec un vampire


Féminin
Nombre de messages : 367
Age : 26
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Bella Vita LA ( tous humains-Cullen et autres persos de twilight)   Mar 28 Aoû - 17:24



Chapitre 21




Edward était sorti de l’hôpital le lendemain. Il allait beaucoup mieux. Ses parents avaient agréablement bien pris l’histoire entre Rosalie et Edward et étaient contents pour lui et moi. Je me rappellerai toute ma vie de l’expression sur leur visage ainsi que celle des filles lorsqu’ils étaient rentrés dans la chambre d’hôpital d’Edward et qu’ils nous avaient trouvés endormis l’un contre l’autre. J’avais ouvert mes yeux et les avais trouvés nous regardant béatement, fascinés et attendris. J’avais aidé Edward à se réinstaller dans son appartement, et il m’avait demandé de rester avec lui quelques jours, ce que je fis bien sûr. La moindre excuse pour passer plus de temps à ses côtés me convenait. Je revins au travail quatre jours après l’incident et ça ne rata pas, tout le monde me regardait. Les magasines avaient en effet fait leur petite enquête et surent qu’Edward avait été admis à l’hôpital et que j’étais restée avec lui la nuit, ainsi que les autres jours dans son appartement, il y avait même des clichés qui me montraient, quittant son immeuble le matin. Beau avait bien sûr vu les photos et les articles et m’avait appelé de suite pour qu’on en discute. Ce soir serait donc le moment de notre rupture officielle.
Il était déjà 16h, il fallait que je rejoigne Beau dans un café non loin du bureau. J’allais entrer dans l’ascenseur lorsque Leah vint me parler.
-Alors Bella, c’est vrai ce que disent les magasines ? Jake et moi nous en avons parlé avec Emett et Alice mais aucun ne veut rien dire.
-Oui pour Edward et moi c’est vrai Leah, nous sommes ensembles ! Souris-je.
-Mais…comment ça se fait tu le détestais ! Et tu sais très bien ce qu’il fait aux filles ! Bella je ne veux pas que tu souffres par sa faute.
-Leah calme-toi ! Il a beaucoup changé depuis ! Sinon je n’aurais jamais pris la décision d’être avec lui. Et on s’aime…
-Edward Cullen aimer ? Tu es sûre ? Il ne te dit pas ça pour t’avoir dans son lit plutôt ?
-Nous n’avons jamais couché ensemble pourtant ça fait pratiquement un mois qu’on se fréquente et presque une semaine qu’on est officiellement ensemble.
-Waw je ne sais pas quoi répondre… Je n’arrive pas à croire que c’est Edward dont tu me parles… Bien écoute je te souhaite beaucoup de bonheur et une bonne continuation Bella.
-Merci beaucoup Leah.
-Au fait comment tu vas faire avec Rosalie ?
-Rosalie est avec Emett tu ne le savais pas ?
-Quoi !? s’écria-t-elle. Emett McCarthy et Rosalie Hale ? Mais qu’est-ce qu’ils foutent ensembles ?
-Je viens de l’apprendre il y a quelques jours aussi, je pense qu’ils ne vont pas tarder à faire une annonce officielle. Ils vont se marier dans quelques jours.
-Mais ils viennent à peine de se connaître ! Et le bébé ! Ce n’est pas l’enfant d’Edward ?
-Non ça fait assez longtemps qu’ils se sont mis ensemble, en fait derrière le dos d’Edward mais bon, de notre côté nous ne faisions pas mieux ! Quant au bébé, non il n’est pas d’Edward mais Emett sera son père dès la naissance il assume complètement sa future paternité.
-Eh ben, tu m’en apprends des choses ! Bon je ne prends pas plus de ton temps, en tout cas je suis heureuse que tu aies trouvé ta moitié.
Je sortis de Cullen Entertainement et rejoignis Beau quelques rues plus loin dans un petit bistrot.
-Bonjour Bella, assis-toi, me dit-il en se rasseyant aussi.
-Alors Beau, j’ai envie d’aller droit au but. Tu es quelqu’un de formidable, que j’apprécie beaucoup, tellement que durant un moment je pensais que je pourrais facilement tomber amoureuse de toi. Mais le destin en a décidé autrement et…
-Tu es tombée amoureuse de mon cousin, continua-t-il. C’est donc vrai les rumeurs.
-Oui, et je suis désolée que tu l’aies appris comme ça je comptais t’en parler mais je n’ai pas vraiment eu l’occasion… Mais mes sentiments pour ton cousin sont vraiment très forts, je ne l’ai jamais choisis, je le détestais avant. Mais il a changé, vraiment changé.
-Tu le vois depuis longtemps derrière mon dos ?
-Trois semaines.
-Trois semaines ?! Eh ben, moi qui pensais que tu étais quelqu’un d’honnête je découvre des choses qui me déçoivent…
-Nous n’avons jamais… Il ne m’a jamais touché Beau. Techniquement, je ne t’ai pas trompé. Nous nous voyions en tant qu’amis, et petit à petit j’ai commencé à avoir des sentiments envers lui.
-En gros dans l’histoire tu es clean, tu n’as rien fait de grave, et tu te sens très bien avec ce que tu m’as fait. Mais Bella ce que tu ne comprends pas c’est que tu m’as brisé le cœur ! S’écria-t-il. Tu n’étais peut-être pas amoureuse de moi mais moi si ! Je l’étais ! Et peut-être le suis-je toujours. Tu m’as trompé, tu as trompé ma confiance, mes sentiments. Tu es désolée ? Mais moi tes excuses je n’en ai rien à faire tu te pavanes avec lui comme si je n’existais déjà plus !
Il se leva furieux.
-Tu verras que le changement dont tu parles n’est que passager, je connais bien mon cousin, il ne changera jamais. Et j’espère pour toi que tu le verras très prochainement, que tu souffriras comme tu me fais souffrir. Adieu Bella.
Je devais dire que je ne m’attendais pas du tout à celle-là. Je pensais qu’il m’excuserait, qu’on pourrait rester amis, mais j’ai trop sous-estimé ses sentiments, et je n’ai eu que ce que je méritais.
Pour me changer les idées, j’allais chez Edward. Comme tous ces derniers jours d’ailleurs.
-Bella ? Je pensais que tu passais la nuit chez toi ce soir ? Me dit-il étonné en m’ouvrant la porte.
Je l’enlaçais et posais ma tête sur son torse, et me mis à pleurer.
-Bella, ma Bella, ne pleure pas… qu’est-ce que t’as ?
Nous allâmes dans sa chambre où nous nous allongeâmes sur son lit, moi toujours à moitié effondrée sur son corps. Il me caressait les cheveux et me soufflait des mots doux à l’oreille.
Une fois calmée de ma crise de larmes, je lui racontais tout ce que m’avait dit Beau.
-Bella, si tu veux je vais lui casser la gueule maintenant à ce fils de pute, il n’avait pas à te parler comme ça, on a rien fait de mal !
-Si, je lui ai brisé le cœur Edward, il m’a dit qu’il était amoureux de moi.
-Qui ne le serait pas ? Me répondit-il en m’embrassant sur le front.
-Et il m’a dit que tu ne changeras jamais et qu’un jour ou l’autre tu me ferais souffrir et qu’il attendait ça avec impatience.
-Eh bien il attendra longtemps, parce que jamais, jamais Bella je ne te ferais souffrir. Je t’aime. D’accord ? Regarde-moi. Je t’aime.
Il m’embrassa passionnément et je lui rendis son baiser avec ferveur, y mettant tout mon cœur, mon amour et mon désir pour lui. Un désir que je sentais monter de plus en plus.
-Bella, murmura-t-il entre mes baisers, Bella arrête. Arrête ou je ne pourrais pas m’arrêter…
-Je ne veux pas que tu t’arrêtes lui répondis-je en continuant à l’embrasser et à lui toucher le torse.
J’ouvris les trois premiers boutons de sa chemise avant qu’il ne m’arrête.
-Tu es sûre ? Il me regarda droit dans les yeux, et je vis la preuve que j’étais fin prête à passer le cap avec lui. On s’aimait, pourquoi attendre ?
Il m’enleva mon haut et dégrafa mon soutien-gorge, et je lui enlevais sa chemise entièrement et baissais son pantalon qu’il enleva d’un coup sec. J’ouvris ma jupe et la balançais quelque part dans la pièce, avant qu’il n’enlève mon string. Nous étions tous deux nus, à nous contempler avec tellement d’amour que je voulus pleurer. Il se mit au dessus de moi et chercha une réponse dans mes yeux mais il ne vit que du désir et un abandon total, alors nous ne fîmes plus qu’un. J’avais couché avec plusieurs hommes dans ma vie, mais jamais, jamais je n’avais ressentit quelque chose d’aussi fort qu’à l’instant, je me sentais complète, sereine. Nous fîmes l’amour et ce fut merveilleux. La meilleure expérience qui soit. Le voir bouger, transpirer, gémir, et jouir fut le plus beau spectacle de ma vie.

Le lendemain matin, je me retournais et ne le trouvais pas à mes côtés, la place était vide. Je ne voulus pas paniquer mais les mots de Beau me revenaient en tête. « Il ne changera jamais »
-Bella, tu es réveillée mon amour ?
Edward entra en pantalon de pyjama seulement et avec un plateau à la main.
Il y avait des croissants du jus et des toasts au chocolat.
-Je suis allé acheter les croissants toute à l’heure ils sont encore chaud et j’ai fait le jus et les toasts moi-même. Je pense que c’est la première fois que j’utilise le toaster de mon appart, ria-t-il.
Beau avait tort. Edward avait réellement changé et il m’aimait.
-Mon amour c’est tellement gentil de ta part dis-je en l’embrassant, tu es parfait !
-Oh parfait est un bien grand mot, je préfère Dieu du Sexe, sourit-il.
-Ah bon ? Et pourquoi tu préfèrerais que je t’appelle comme ça ?
-Je pensais que je te l’avais prouvé cinq fois hier soir ?
-Ah bon, je n’en ai compté que quatre, dis-je en riant.
-Tu vas le payer très cher Isabella Swan, il faut que tu apprennes à ne jamais sous-estimer les capacités de ton petit ami.
Il se jeta sur moi et me dévora de baiser et encore une fois, m’envoya au septième ciel.
Je vis qu’il était bientôt l’heure pour moi d’aller au travail, alors je me rhabillais et m’apprêtais à sortir lorsqu’Edward parut assez pensif.
-Qu’est-ce que t’as ? Demandais-je en mettant mes talons.
-C’est juste que…Est-ce que tu prends la pilule ? Parce que je viens de me rendre compte que j’ai oublié de mettre des capotes.
-Ne t’inquiète pas mon chéri, tu ne seras pas papa pour encore un bon bout de temps. Je prends la pilule depuis des années, riais-je.
-Ouf, Bella tu ne peux pas t’imaginer comme c’est ma plus grande phobie. Et sinon de mon côté tu peux avoir confiance je ne le fait jamais sans préservatif donc je n’ai aucune maladie et mon père m’oblige à faire des bilans chaque année.
-J’en fait également un chaque année donc ne t’en fais pas, c’est clean de mon côté aussi !
-Bon, maintenant que je suis soulagé, va au travail ! Je te revois ce soir.
- Tu n’en as toujours pas marre de moi ? De me voir chez toi tous les jours et tous les soirs ?
Il parut réfléchir quelques secondes puis répondit.
-Bizarrement non. C’est comme si on habitait ensemble depuis longtemps.
-Fais attention Monsieur Cullen, quelqu’un d’autre croirait que tu me demandes d’emménager chez toi ! Dis-je en riant avant de sortir de l’appartement.
Mon téléphone sonna et je vis le nom de ma mère.
-Allo maman ? Demandais-je étonnée.
-Oui ma chérie ! Alors tu me caches des choses ?
-Oh lala, quel magasine ?
-Public ! Alors comme ça tu sors avec Edward Cullen ?
-Oui maman, mais s’il-te-plaît ne commence pas à m’attaquer avec tes questions concernant le mariage et les enfants ce n’est vraiment pas au programme !
-Mais ma chérie je veux des petits enfants ! Dit-elle triste.
-Ce n’est pas prêt d’arriver de si tôt maman, et puis j’ai encore toute la vie devant moi, je n’ai que 26 ans.
-Bon d’accord, j’arrête ! Rend-nous visite bientôt à ton père et moi.
-D’accord maman, je t’aime fort.
-Je t’aime aussi ma puce.
Si ma mère le sait, mon père aussi, qui ne tardera pas à m’appeler sûrement.
Mon téléphone sonna encore une fois.
-Allo Bella ? C’est Esmée.
-Oh Esmée, ça va ?
-Très bien merci, alors je t’appelle pour te demander si toi et Edward pouviez venir dîner à la maison, Kate et Irina ont hâte de te voir. Il y aura aussi ma mère, la grand-mère d’Edward.
-Merci Esmée c’est très gentil, je vois ça avec Edward alors.
-Pas la peine, j’ai pris les devants et il n’a pas son mot à dire, la décision t’appartient.
-Dans ce cas-là, d’accord. A ce soir alors Esmée.
-A ce soir Bella !
Mon dieu, mais qu’ont nos familles en ce moment ? On vient à peine de se mettre ensemble Edward et moi qu’on est déjà la cible de tous les ragots et de notre famille. Et puis je stressais un peu, ça serait mon premier dîner avec les parents d’un petit ami, et puis ils n’étaient pas n’importe qui. Je voulais donner une bonne impression, d’autant plus que la grand-mère d’Edward serait là. Bon ben, il ne me restait plus qu’à aller au travail et essayer de ne pas penser au diner de ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EternityxBloody
Départ de Phoenix
Départ de Phoenix


Féminin
Nombre de messages : 5
Age : 22
Localisation : En Lorraine
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Re: Bella Vita LA ( tous humains-Cullen et autres persos de twilight)   Mar 28 Aoû - 20:41

Encore et comme toujours un chapitre Genial ...

Edward me fait toujours autant rire avec sa phobie des enfants Very Happy

Hate de lire la suite comme toujours Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
missou
Entretien avec un vampire
Entretien avec un vampire


Féminin
Nombre de messages : 367
Age : 26
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Bella Vita LA ( tous humains-Cullen et autres persos de twilight)   Mar 28 Aoû - 23:43

Merci eternity, la suite....... pour bientôt Wink Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loulou2895
Départ de Phoenix
Départ de Phoenix


Féminin
Nombre de messages : 3
Age : 21
Date d'inscription : 26/08/2012

MessageSujet: Re: Bella Vita LA ( tous humains-Cullen et autres persos de twilight)   Mer 29 Aoû - 16:37

Super chapitre ! Vivement la suite Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cathylovesedward
Emménagement chez Charlie
Emménagement chez Charlie


Féminin
Nombre de messages : 27
Age : 34
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Bella Vita LA ( tous humains-Cullen et autres persos de twilight)   Mer 29 Aoû - 17:45

Encore un excellent moment passé à te lire, quel plaisir !!!
Vivement la suite bisou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
missou
Entretien avec un vampire
Entretien avec un vampire


Féminin
Nombre de messages : 367
Age : 26
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Bella Vita LA ( tous humains-Cullen et autres persos de twilight)   Ven 21 Sep - 1:27

Bonjour les amies !!!


Je suis vraiment vraiment vraiment desolee de me plus avoir donne signe de vie mais je ne suis plus chez moi depuis presque 3 semaines maintenant! Je suis aux etats unis pour mes etudes et le debut a ete assez dur, question ajustement culturel linguistique se faire de nouveaux amis, les cours, acheter les livres, faire ceci faire cela ! En gros, pas une seule minute pour twilight Sad Vous remarqerez aussi que j'qi mtn uun clavier americain, donc pas d'accent !!! Je ne vous promet rien mais je vais vraiment vraiment essayer de publier un chapitre d'ici deux semaines!!!! merci pour votre patience!!! gros bisous des states ! Love you all !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
missou
Entretien avec un vampire
Entretien avec un vampire


Féminin
Nombre de messages : 367
Age : 26
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Bella Vita LA ( tous humains-Cullen et autres persos de twilight)   Ven 4 Jan - 15:30

GRANDE NOUVELLE: DE RETOUR AU PAYS AVEC UN CLAVER AZERTY!!!!!!!!!!!! donc les enfants je vous poste un chapitre demain yayyyyyyyy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lolita Cullen
Visionne Roméo et Juliette
Visionne Roméo et Juliette


Féminin
Nombre de messages : 991
Age : 18
Localisation : A vous de chercher!
Date d'inscription : 12/02/2012

MessageSujet: Re: Bella Vita LA ( tous humains-Cullen et autres persos de twilight)   Dim 6 Jan - 11:25

Youpiiiiiiiiiiiiii!!!!!!!!!!! cheers
On commençais a s'impatienter! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
missou
Entretien avec un vampire
Entretien avec un vampire


Féminin
Nombre de messages : 367
Age : 26
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Bella Vita LA ( tous humains-Cullen et autres persos de twilight)   Lun 14 Jan - 0:56

Chapitre 22





Point de vue Edward :

Tellement de choses s’étaient passées ces derniers jours. Ma rupture avec Rosalie qui se mariait en fin de compte avec Emett et qui ne portait pas mon enfant, Bella qui n’était plus avec Beau mais bel et bien avec moi, et qui se révélait être aussi amoureuse de moi que je l’étais d’elle… Cependant, je pensais à quelque chose que j’avais délibérément laissé dans un coin de mon cerveau, mais qui revenait me hantait ; le diner chez mes parents ce soir m’avait rappelé que j’avais volé 50000 dollars à ma mère, de l’argent qu’elle avait réussit à se procurer pour venir en aide à de pauvres enfants. Cet argent, soyons clair, je ne l’avais pas. Une aussi grosse somme ne pouvait pas tomber du ciel. De plus, j’avais pris de l’héroïne chez Snake et avais 10000 à lui rembourser. Comment trouver 60000 dollars en aussi peu de temps ?
-Edward ? Tu as l’air pensif, qu’est-ce que tu as ? me demanda le seul être qui pouvait tout me faire oublier seulement avec sa voix.
-Rien ma Bella… je pensais au diner de ce soir.
-Moi aussi ! J’ai tellement peur ! Enfin , je connais déjà toute ta famille, mais les rencontrer en tant que parents de mon petit-ami est une autre affaire…Et il y aura ta rand-mère également, que je n’avais jamais vu…
-Bella calme toi ! M’exclamais-je. Tu n’as absolument rien à craindre. Mes parents t’adorent, trouvent que tu fais un excellent travail et que tu me rends heureux. Mes sœurs t’idolâtrent depuis le début, et ma grand-mère est absolument inoffensive. Parle lui de ton chat chichi et elle te mettra sur son testament c’est sûr ! Crois-moi, même si tu étais une prostituée que j’avais déniché dans un coin de rue , il seraient tout de même heureux !
-Pourquoi ? Demanda-t-elle indignée.
-Parce que tu es la première fille que j’amène à la maison, je n’ai jamais eu de petites amies auparavant…et je n’ai jamais aimé aucune fille…jusqu’à présent.
Il faudra que je me rappelle qu’elle aime les compliments car la façon qu’elle a de me remercier est…exquise.
Quelques heures plus tard, habillé et prêt à aller au diner qu’organisait ma mère, je vis Bella sortir de ma salle de bain, et mon dieu, qu’elle était belle. Elle portait une robe plutôt longue couleur grenat et sans bretelle. Elle était divine !
-Mlle Swan, vous me tentez là…
-Mr Cullen, ne pensez même pas à me toucher il m’a fallut du temps pour me préparer ! Et je ne savais pas que vous étiez aussi insatiable.
Il était vrai qu’elle et moi venions de mettre terme trente minutes auparavant au troisième orgasme de l’après-midi. Quand il en venait à Bella, je ne pouvais m’en empêcher. C’était comme si je n’avais jamais expérimenté d’intimité avec une femme et que je commençais pour la première fois. Cela faisait peut-être parti du fait d’être amoureux ?
Nous arrivâmes à la maison familiale et fûmes accueillis par ma mère qui rayonnait.
-Bella ! C’est un honneur de t’avoir ici parmi nous ! Lança ma mère en l’enlaçant tendrement.
-Merci Esmée, mais ce n’est pas la première fois que je viens chez vous, dit-elle en souriant.
-Oh mais c’est la première fois que tu viens avec un statut spécial auprès de la famille, répondit ma mère en lui lançant un clin d’œil.
Bella se mit immédiatement à rougir et j’en fis autant car je n’avais jamais été dans une situation pareil dans le passé.
-Bella ! S’écriaient mes deux petites sœurs en lui sautant au coup.
-Oh, Irina, Kate ! Quel plaisir de vous revoir toutes les deux !
-Oh Bella, tu ne peux pas t’imaginer comme ça me fait plaisir de savoir que tu es la petite amie de mon frère, dit Irina.
-Je t’ai toujours vu comme une grande sœur, maintenant tu l’es presque…ajouta Kate en rougissant.
Bella était très émue par le discours des filles et les enlaça très fort.
-Bella, intervint Carlisle, je suis heureux de pouvoir t’ajouter à notre famille, je vois que tu rends notre Edward heureux et à l’écart de certaines de ses…addictions je dirais, ajouta-t-il en me regardant les trais quelque peu sévères. Il m’avait passé un savon pour l’héroïne que j’avais consommé et quelque chose me dit qu’il n’en a toujours pas fini avec moi.
-Ne vous inquiétez pas Docteur je prends soin de notre petit Eddy.
Je grimaçais au surnom horrible qu’elle venait de me donner ce qui fit éclater de rire tout le monde.
-Et voici mamie Rosette, continua ma mère en présentant notre grand-mère à Bella.
-Bonjour très chère, je suis heureuse de vous rencontrer, dit mamie Rosette.
-Le plaisir est partagé madame Cullen, répondit Bella en lui serrant la main tendrement.
- Oh appelez-moi mamie Rosette, tout le monde m’appelle comme ça et maintenant que vous faites parti de la famille je compte sur vous pour perpétuer la tradition.
-Daccord eh bien mamie rosette ça sera ! Sourit Bella.
Le diner fut, en fin de compte, très agréable. Tout le monde parlait, riait et se remémorait d’anciens souvenirs. Mamie Rosette était tombée sous le charme de Bella et n’arrêtait pas de lui poser des questions concernant sa famille. J’appris que son père était le maire de Hartford, sa ville natale. Ses parents étaient divorcés mais étaient restés très amis et le fait qu’ils soient voisins me fit rire. Bella avait tout pour elle, famille riche, excellentes études, beauté, amis…je ne savais pas ce qu’elle pouvait trouver en moi qui la fit tomber amoureuse. Pas que je m’en plaigne !
-Bella, es-tu fille unique ?
-Oui, malheureusement. Mais j’ai grandis entourée d’amis et de l’amour de mes parents, alors je n’ai jamais manqué de rien.
-Oh, je comprends…Combien d’enfants voulez-vous avoir toi et Edward ? Demanda ma grand-mère.
Sa question me fit recracher tout le contenu de mon verre de vin sur mon père qui était assis en face moi.
-Merci, c’est bien la première fois que je prends une douche de vin rouge en portant un costume d’une valeur de trois mille dollars fiston.
Son ton était plus moqueur qu’énervé, alors j’étais soulagé. Son commentaire fit exploser de rire la table.
-Edward, pourquoi as-tu eu une telle réaction face à ma question ? s’indigna ma grand-mère.
-Mamie Rosette, je sais qu’à votre époque faire des enfants jeunes était très naturel. Mais s’il y a bien une chose à laquelle je ne préfère même pas penser c’est bien ça.
-Et pourquoi ? Bella veut des enfants !
Je lançai un regard à Bella que je vis rouge comme une tomate et mortifiée.
-Oh, commençais-je…je ne savais pas Bella..
-Non ! S’exclama cette dernière. Je ne veux pas d’enfants non plus ! Dit-elle sur un ton plutôt étrange.
-Ah tu me soulages ! Désolée mamie Rosette mais tu n’es pas prête à devenir grand-mère pour un long, long, très long bout de temps.
-Mais ! Je ne comprends pas ! Pourquoi ! Vous vous aimez non ? C’est tout à fait naturel, s’exclama-t-elle.
-Parce que je hais les enfants ! M’écriais-je sans m’en rendre compte.
Tout le monde se tut, choqué par ma dernière réplique.
-Edward…tu nous détestes ? murmura Irina.
-Non bien sûr que non ! Vous êtes mes sœurs c’est différents. Je n’ai pas à vous changer vos couches ou vous conduire à l’école, ou encore vous dire quoi faire.
-Je ne m’étais jamais rendu compte de ton animosité envers les enfants Edward, ajouta ma mère quelque peu déçue.
Je me sentis comme un idiot.
-Je vous demande pardon, peut-être qu’un jour ça passera. Je suis désolé de m’être emporté mamie Rosette. Peut-on continuer ce diner en oubliant cet épisode ?
-Oui, il vaut mieux d’ailleurs, répondis mon père.
Finalement, les discussions reprirent petit à petit et nous nous remîmes à parler de sujets complètement banal mais l’ambiance était agréable.
-Donc si je comprends bien, Rosalie, ton ex-fiancée, se marie le jour qui était prévu pour votre cérémonie, mais avec un autre homme ? Emett, c’est bien ça ? Et l’enfant était d’un autre ?
-Oui mamie Rosette, riais-je face à son expression.
-Eh bien, entre ta haine envers les enfants et ça, je pense que je me rappellerai longtemps de cette soirée ! Ria-t-elle.
Nous entendîmes la sonnette et quelques coups à la porte.
-On attent quelqu’un Esmée ? Demanda mon père étonné.
-Non, enfin pas à ce que je sache, dit-elle en se levant pour aller ouvrir la porte principale.
Quelques secondes après, la personne que je m’attendais le mois à voir ici se montra aux bras d’une femme qui me semblait très familière.
-Tiens tiens, la famille au complet et je ne suis pas invité ! s’exclama Beau en faisant mine d’être outré.
-Euh Beau, comment vas-tu fiston ? Lança mon père gêné.
-Très bien oncle Carlisle, je passais justement prendre de vos nouvelles avec mon amie Emmie Jones. J’espère que ça ne vous dérange pas, lança-t-il ironiquement.
-Non ! Pas du tout mon cœur, joignez-vous à nous, proposa ma mère tout aussi gênée.
Ils s’assirent à côté de mon père, nous faisant donc face à Bella et moi.
Bella me serra les doigts sous la table et devint toute pâle.
-Beau, ça fait tellement longtemps que je ne t’ai pas vu ! Que deviens-tu mon poussin ? Demanda notre grand-mère.
-Oh mamie Rosette, le boulot. Toujours le boulot !
-Mais tu dois bien avoir une petite-amie ! Mlle Jones ? Sourit-elle à la fille qui me semblait familière.
-Oh, nous ne sommes pas ensemble ! Nous sommes juste amis, répondit la fameuse étrangère en me lançant un regard en coin.
Mais où est-ce que j’ai vu cette tête ?
-Et quand est-ce que tu vas me te décider de me rendre grand-mère vu que ces deux là ne veulent même pas penser à avoir des enfants, continua-t-elle en me lançant un regard faussement indigné.
-Ne compte pas trop sur moi non plus mamie Rosette, la fille dont j’étais amoureux m’a lâchement laissé tomber il y a quelques jours.
-Comment une fille peut laisser tomber un être aussi charmant que toi trésor ?
-Oh eh bien, pendant que nous étions ensemble, elle fréquentait quelqu’un d’autre, qui se trouve être une personne proche de moi.
Bella devint encore plus pâle et mes parents ne savaient plus où se mettre. Quant à moi, je lançais un regard de haine à mon cousin, lui imposant silencieusement de se taire.
-Mon dieu ! S’exclama ma grand-mère. Quelle fille peut faire ça à quelqu’un comme toi ! Si je la voyais, je lui dirais clairement ma façon de penser.
Bella se mit à trembler et au moment où j’allais réagir en envoyant un coup de poing dans la gueule de mon cousin, il répondit.
-Oh, mais tu peux le faire. Il se trouve qu’elle est assise devant toi, sourit-il en regardant Bella.
Mamie Rosette se retourna lentement et ses yeux atterrirent sur ma petite amie.
-Toi ! Fils de pute ! Tu ne trouves pas que tu lui as assez fait de mal comme ça ?
-Excuse-moi ? Un tu viens d’insulter ma mère qui se trouve être ta défunte tante et deux, moi lui faire du mal ? As-tu oublié que c’est elle qui m’a brisé le cœur ? Toi qui me l’as volé ? Répondit-il hargneux.
-Ce n’est pas de sa faute si elle ne t’aimait pas de la même façon que tu l’aimais idiot ! Tu crois que j’ai aimé te la voler comme tu dis ? Que je n’ai pas pensé à toi ? Mais je l’aime bon sang ! Tu ne peux pas comprendre qu’on est amoureux ? Qu’on est heureux ?
-Non Edward, je ne peux pas croire que toi, qui a couché avec les trois quarts des femmes de Los Angeles , puisse aimer quelqu’un d’autre que ta queue ! Et je ne peux pas croire que Bella soit amoureuse de…ça !
C’était la goutte de trop je me levais et le pris par le col.
-Edward, calme-toi s’il-te-plaît, lança mon père en essayant de me faire lâcher prise.
Je me rassis et essayais de reprendre mon calme.
-Oh d’ailleurs, continua Beau, Bella je ne t’ai pas présenté mon amie. Je ne veux pas que tu penses que juste après notre rupture je puisse voir ailleurs. Emmie Jones est une connaissance que j’ai recroisé aujourd’hui. Elle était allée avec ton copain et moi au lycée. Eddie, tu ne te rappelles pas d’Emmie la pom-pom girl que tu te faisais derrière les gradins après chaque match ? sourit-il ironiquement.
Je me disais que je la connaissais. Mais mon calme disparut aussitôt qu’il était arrivé et je bondis sur lui et lui mis une droite qui l’envoya valser.
J’entendis les cris de Bella et de ma mère, et sentis mon père nous séparer et vis mes sœurs courir dans leurs chambres.
Après quelques minutes d’acharnement, mon père réussit à nous séparer mais Beau était plutôt amoché et j’en étais fier.
J’entendis ma grand-mère murmurer que c’était définitivement le diner le plus intéressant auquel elle ait assisté.
-Beau, s’il-te-plaît, tu sais bien que je te considère comme mon propre fils, mais tu dois arrêter tes insinuations envers Bella. Je t’en prie, sanglota Esmée.
-Comment veux-tu que j’arrête tante Esmée ! Je l’aimais, et je l’aime encore. Elle m’a trompé et se pavane avec lui sous mon nez ! Comment veux-tu que je ne sois pas dégoûté par son choix. Elle l’a choisis lui, plutôt que moi ! Cria-t-il.
Il regarda Bella et continua en sanglotant.
-Comment as-tu pu me faire ça Bella… Si tu ne me crois pas…regarde autour de toi. Toutes les femmes qu’il a fait espérer et souffrir, Emmie peut te raconter ce qu’il lui faisait subir tous les jours, et des dizaines d’autres femmes. Je n’ai pas un passé comme le sien, et jamais je ne pourrais faire ça. Pourquoi lui Bella ?
Je me retournais pour regarder mon ange, apeuré que le discours de mon cousin ne lui ait fait changé d’avis et qu’elle regrette la décision qu’elle avait prise d’être avec moi. Elle pleurait et avait les mains devant sa bouche, stupéfaite, ne sachant quoi répondre.
-Beau, sanglota-t-elle. Je suis tellement…tellement désolée. Je ne voulais pas te briser le cœur… mais comme Edward te l’a dit, c’est plus fort que nous. On ne choisit pas qui aimer… Je lui pardonne son passé, c’est le présent qui m’importe, et Beau… si tu t’en donnais la peine tu verrais combien il a changé, il n’est plus la personne que Emmie croit être, il est tellement différent…et je l’aime. Je suis désolée Beau, tellement désolée Esmée, Carlisle, et Mamie Rosette, vous devez penser le pire de moi, je suis désolée de vous avoir tous décue, dit-elle en courant vers la porte avant de sortir. Je courais après elle et la vie dehors, dans la cour, agenouillée par terre avec les bras autour de son corps. Elle pleurait toutes les larmes de son corps. Je m’agenouillais devant elle et relevais son visage.
-Bella, tu es désormais ma vie. Personne ne t’enlèvera de moi ou ne te feras du mal. Je ne veux plus te voir dans cet état, et surtout pas à cause de mon crétin de cousin. S’il-te-plaît Bella, regarde- moi. Tu vas attraper froid…
Je l’aidais à se relever et l’emmener vers la voiture. Le trajet de retour se fit dans le silence. Une fois à mon appartement, Bella alla s’enfermer dans la salle de bain.
Je l’attendis dans ma chambre, repensant à cette soirée qui avait si bien commencé.
Elle ressortie de la salle de bain en serviette, elle venait de prendre sa douche et avait l’air un peu mieux.
-Edward, merci pour ton soutient. Tu n’étais pas obligé de te disputer avec Beau ou même de quitter ta famille et revenir ici avec moi. Je suis contente de t’avoir à mes côtés… dit-elle en s’asseyant sur le lit.
-Bella, tu es tout pour moi, si quelqu’un te fait du mal, alors il m’en fait aussi. D’accord ? lui dis-je en l’embrassant sur le cou. Tu es tout pour moi, je suis à toi, comme tu es à moi, continuais-je en lui embrassant l’épaule.
Elle ferma les yeux et se laissa aller à mes caresses.
-Je t’aime, et personne ne te feras jamais du mal, tu es la seule femme qui compte pour moi.
Je lui enlevais lentement sa serviette et l’allongeais sur mon lit. Je me mis sur elle et l’embrassais tendrement sur la bouche. Elle déboutonna ma chemise et me retira mon pantalon ainsi que mon boxer d’un seul coup. Je vénérais chaque parcelle de son corps et mon seul bonheur était d’entendre ses gémissements. Cette nuit là se fit tendre et aimante pour nous deux, les secondes se transformèrent en minutes et les minutes en heures. Nous nous couchâmes, exténués, dans les bras l’un de l’autre, amoureux et paisibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lolita Cullen
Visionne Roméo et Juliette
Visionne Roméo et Juliette


Féminin
Nombre de messages : 991
Age : 18
Localisation : A vous de chercher!
Date d'inscription : 12/02/2012

MessageSujet: Re: Bella Vita LA ( tous humains-Cullen et autres persos de twilight)   Lun 14 Jan - 19:55

Merci Missou!!!!!!!! cheers
C'était génial! J'ai hâte de voir la suite! ^^
smack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bella Vita LA ( tous humains-Cullen et autres persos de twilight)   Aujourd'hui à 21:44

Revenir en haut Aller en bas
 
Bella Vita LA ( tous humains-Cullen et autres persos de twilight)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» [JEUX] Aide de tous les jeux vidéos autres que Pokémon
» Pourquoi Edward n'a pas vu que Bella était vivante ?
» Le pouvoir de bella
» Bella, canon oui ou non ?
» Bella et les "pouvoirs" des vampires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilighters France :: Le quartier des artistes :: Fanfics :: Fanfics tout Public-
Sauter vers: