Twilighters France


*** Twilighters France, votre source française depuis 4 ans!
 
AccueilTwilighters FranceFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
bella55
Le combat
Le combat


Féminin
Nombre de messages : 1730
Age : 32
Localisation : forks avec taylor lautner
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Dim 25 Déc - 14:22

vivement la suite et un joyeux noel a tous et toutes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille41
Retour fracassant de Jake
Retour fracassant de Jake


Féminin
Nombre de messages : 1945
Age : 33
Localisation : dans les bois en compagnie d'une bande de ... loups
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Lun 26 Déc - 20:51

* Et les visions continuent lol
J'imagine bien Bella en bug et Jake qui attend qu'elle dise quelque chose alors qu'elle a dût avoir une absence.

* Sympa le donnant donnant de Bella à Jacob. Tu dis rien, je dis rien non plus lol Sympa ce passage. Wink


* "Petite vampire" venant de Jared lol j'aime bien !

* Les coups d'oeils de Paul et Leah je les vois bien. Ils sont super méfiants en fait.

* La conversation des goûts des vampires MDR Non mais franchement Alice Cullen 57 , ta scène est vraiment drôle avec Jared et Jake qui lui dit la fermer !
Pauvre Leah ... Et Jared en remet un couche : j'aime ton Jared car je le vois comme ça moi aussi. Le mec chiant, un peu lourd. Merci pr ce bon moment quileute Smile comme je les aime : bonne humeur assurée, humour de loups.

* Bonne conclusion de Bella à la fin qui y voit la réserve comme un petit refuge à elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice_Cullen_57
Confessions de Rosalie
Confessions de Rosalie


Féminin
Nombre de messages : 1469
Age : 30
Localisation : A la Push, avec Jake
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Mar 27 Déc - 21:54

Renesmée Cullen Black a écrit:
J'ai bien la façon dont Jared et Paul agissent avec Bella car c'était plus amusant de les voir ainsi que gentil Very Happy
En fait, j'ai du mal à les imaginer gentils!! lol!! Je les vois vraiment taquins... Wink


Vanille41 a écrit:
Sympa le donnant donnant de Bella à Jacob. Tu dis rien, je dis rien non plus lol Sympa ce passage.
J'essaie de retranscrire au mieux leur complicité... Que j'adore!! Very Happy


Vanille41 a écrit:
La conversation des goûts des vampires MDR Non mais franchement Alice Cullen 57 , ta scène est vraiment drôle avec Jared et Jake qui lui dit la fermer !
Pauvre Leah ... Et Jared en remet un couche : j'aime ton Jared car je le vois comme ça moi aussi. Le mec chiant, un peu lourd. Merci pr ce bon moment quileute comme je les aime : bonne humeur assurée, humour de loups.
Merci!! Very Happy Tant mieux si cette scène t'a plu... Je sais que tu aimes les passages qui se passent à la réserve!! Wink Moi aussi ce sont mes moments préférés... Smile
Jared, je le vois VRAIMENT lourd!! lol!! Wink Paul est plus dans la méfiance...


bella55, merci pour ta fidélité et merci à toutes pour vos commentaires!! smack
J'espère que vous avez passé un bon Noël et que vous avez été gâtées!! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tititof
Perd connaissance
Perd connaissance


Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : garde la main chaude de Jacob dans la sienne
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Jeu 29 Déc - 14:55

Citation :
La tutoyer me demandait encore des efforts, malgré les mois passés depuis mon intégration officielle dans la famille d’Edward.
J'adore ce genre de petit détail Smile Perso, je vouvoie encore ma belle-mère après 12 ans... lol

Citation :
Bien que confidente idéale, elle avait le don pour dévoiler un « secret » lorsqu’elle sentait que cela était nécessaire et qu’il était de son devoir de le faire
Ouais autrement dit pas la confidente idéale quoi lol

Citation :
Sais-tu que ton odeur d’humaine réapparait de temps en temps ? Me demanda-t-elle, plus détendue.
- Ah oui ?
- Oui, tu sens vraiment très bon, me répondit-elle chaleureusement avant de quitter la pièce.
Etonnant !!!! mais très intéressant

Citation :
Une fille qui est avec moi en cours de journalisme, à Seattle. Elle est super sympa ! Je compte l’inviter à la maison.
Encore étonnant de la part d'Alice de faire venir une humaine comme ça à la villa....

Citation :
Un dîner est organisé ce soir chez Sam et Emily. Bien sûr tu ne mangeras pas, mais c’est l’occasion de passer une bonne soirée
Perspective intéressante Smile

Un chapitre plein de mystères !!! Qu'est-ce que tu nous trames ?

Citation :
Lorsque ma vision s'arrêta enfin, je me rendis compte que j'étais appuyée contre la porte du garage et que Jacob était face à moi, inquiet,
c'est quand même stressant son truc lol

Citation :
l'étrangeté de cette dernière résidait surtout dans le bien-être qu'elle m'avait procuré.
Bizarre mais en même temps, qui ne serait pas bien auprès de Jacob

Citation :
il se ravisa dans une moue que je lui connaissais bien
Et que nous connaissons bien aussi Wink

J'adore leur petit deal ! Tu me dis rien et je ne te dis rien Wink

Citation :
Ils ont tous un sale goût, objecta Paul en me regardant mais en s'adressant à son ami
Toujours aussi provoquant notre Paul, j'adore !

Citation :
Eh Bella, tu sais quel est le comble d'un vampire ? Demanda-t-il en prenant deux frites et en les plaçant sur ses canines.
- Ça suffit ! Décréta Jacob.
- De sentir son sang qui ne fait qu'un tour ! S’esclaffa son ami en ignorant son intervention.
Très drôle LOOOL Bien trouvée !

Citation :
Tu tiens beaucoup à lui, n'est-ce pas ? Demanda Emily après quelques secondes.
- Il fait partie de moi, déclarai-je en plantant mon regard dans le sien, cette fois.
Je me demande bien ce qu'il se passe mais en tous cas, j'aime cette déclaration de Bella Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moimoi51
Découverte des Cullen à la cafétéria
Découverte des Cullen à la cafétéria


Féminin
Nombre de messages : 90
Age : 20
Localisation : En admiration devant les abdos du beau Taylor
Date d'inscription : 28/11/2011

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Lun 2 Jan - 11:08

J'ai commencer à lire ta fiction est elle est vraiment super. Vivement une suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantascriture.forumdefans.com/
Alice_Cullen_57
Confessions de Rosalie
Confessions de Rosalie


Féminin
Nombre de messages : 1469
Age : 30
Localisation : A la Push, avec Jake
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Mer 4 Jan - 17:04

Tititof a écrit:
Ouais autrement dit pas la confidente idéale quoi lol
Je pense que tout dépend... Wink Si c'est pour le bien de la personne (dans une situation extrême par exemple), je pense qu'un secret n'est pas toujours bon à garder...


Tititof a écrit:
Etonnant !!!! mais très intéressant
Merci!! Wink Bizarre, hein? lol!!


Tititof a écrit:
Encore étonnant de la part d'Alice de faire venir une humaine comme ça à la villa....
Ah oui? Perso, ça ne m'étonnerait pas... Je vois Alice comme quelqu'un de très ouvert et qui a besoin d'être au contact des autres...


Tititof a écrit:
Bizarre mais en même temps, qui ne serait pas bien auprès de Jacob
C'est clair!!


Tititof a écrit:
Citation :
Eh Bella, tu sais quel est le comble d'un vampire ? Demanda-t-il en prenant deux frites et en les plaçant sur ses canines.
- Ça suffit ! Décréta Jacob.
- De sentir son sang qui ne fait qu'un tour ! S’esclaffa son ami en ignorant son intervention.
Très drôle LOOOL Bien trouvée !
Lol!! Merci!! Wink


Tititof a écrit:
Je me demande bien ce qu'il se passe mais en tous cas, j'aime cette déclaration de Bella Smile
Smile Moi aussi!! Wink


moimoi51 a écrit:
J'ai commencer à lire ta fiction est elle est vraiment super. Vivement une suite.
Merci beaucoup!! Very Happy Contente d'avoir une nouvelle lectrice qui apprécie ma fic!! Wink

La suite arrive maintenant, mais avant toute chose, je vous souhaite à toutes et à tous une très bonne année 2012!! smack
Je fais référence à "Sonate au clair de lune" de Beethoven, à un moment donné, dans la première partie de mon chapitre... Si vous voulez écouter la chanson en lisant cette partie... Smile http://www.dailymotion.com/video/x1p7jh_beethowen-sonate-au-clair-de-lune_creation



------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Chapitre 8
Une nouvelle rencontre



Mon état d'apaisement se dissipa dès que je m'engageai sur l'étroite route qui menait au cottage et des questions recommencèrent à se bousculer dans ma tête. Edward était-il rentré de sa chasse ? Qu'allait-il me dire ? M'en voudrait-il d'avoir passé la soirée à la réserve ? Je n'avais pas envisagé cette possibilité lorsque j'avais accepté l'invitation de Jacob. Edward m'en voudrait peut-être de ne pas l'avoir attendu, mais je ne pouvais pas regretter la soirée qui venait de se dérouler et qui m'avait apporté tant de réconfort.
Ce fut donc avec une pointe d'angoisse que je garai ma voiture et que je constatai qu'aucune lumière ne provenait du cottage. Mon mari n'était-il pas ici mais à la villa ? Pourtant, au vu de l'heure tardive, Renesmée aurait du être couchée depuis un moment déjà.

Lorsque je pénétrai dans ma demeure, quelques notes de Debussy vinrent à mes oreilles. Edward était bel et bien rentré et notre fille devait être au lit. Partiellement rassurée, je le trouvais dans notre chambre, un livre de littérature classique à la main. Il lisait à la faible lumière que projetait sa lampe de chevet et je compris mieux pourquoi je n'avais pu constater de source de lumière de l'extérieur.
Quand il me vit, il m'adressa un tendre sourire et ses prunelles désormais dorées se plantèrent dans les miennes.

- Bonsoir, mon amour, me dit-il.

Le soulagement me gagna.

- Bonsoir.

Je le rejoignis et m'allongeai à ses côtés avant de lui déposer un baiser léger sur ses lèvres et de poser ma tête sur son torse.

- Tu as passé une bonne soirée ? Me demanda-t-il.
- Oui.

Le serrant un peu plus fort contre moi, heureuse d'être à ses côtés, je respirai son odeur à pleins poumons et savourai une fois de plus son arôme délicieux.

- Je suis désolée de ne pas avoir été présente lorsque tu es rentré, m'excusai-je.
- Tu sais qu'il n'y a pas de problème. Je suis content que tu te sois bien amusée.
- Cette soirée a été une... « Pause », confirmai-je.
- Tu n'as pas eu de vision ?

Je marquai un temps d'hésitation. Fallait-il que je lui parle de la dernière en date ? Contrairement aux précédentes, y compris à la première qui avait concernée Jacob et qui m'avait fait souffrir alors que j'avais eu Billy au téléphone, elle m'avait été bénéfique. Durant quelques heures, je m'étais sentie bien et optimiste comme jamais j'avais pu l'être. Constatant l'absence d'inquiétude à avoir au sujet de ma dernière vision, je décidai de ne rien dévoiler à mon mari.

- Non, répondis-je finalement.
- Parfait. Il faudrait que tu ailles voir Jacob un peu plus souvent si ça te fait du bien.

Je fus étonnée malgré tout.

- Tu... Voudrais que j'aille le voir plus souvent ?
- Oui, si tu sens qu'il te permet de t'apaiser.
- Mais ça voudrait dire que l'on passerait moins de temps ensemble, déduisis-je en me relevant et m'appuyant sur un coude.

Edward me regarda de nouveau.

- Bella, nous avons l'éternité devant nous pour être ensemble. Si Jacob peut faire en sorte que tu ailles mieux et que tu ne souffres plus, je préfère sacrifier un peu de temps avec toi.

Mon angoisse revint soudainement. Cela voulait-il dire qu'il m'aimait moins ?
Le titre musical de Debussy toucha à sa fin, laissant place à « Sonate au clair de Lune » de Beethoven.

- Depuis quand veux-tu m'éviter ? Lui demandai-je.

Edward se releva à son tour et s'assit à mes côtés.

- Mon amour, tu sais à quel point ton bien-être m'importe ?
- Oui.
- Tu sais donc également que je préfère te savoir heureuse et épanouie plutôt que mal et inquiète. Si Jacob peut calmer tes angoisses pour que tu reviennes ensuite plus rassurée, alors j'aimerais que tu le côtoies un peu plus souvent.

J'acquiesçai, comprenant où Edward avait voulu en venir. J'aurais du me douter qu'il choisirait de sacrifier son propre bien-être au détriment du mien. Je soufflai en constatant que la moindre incompréhension réveillait mon pressentiment de rupture imminente et me rendait particulièrement vulnérable. Mon bien-être provoqué par la présence de Jacob était bel et bien passé.
Mon mari s'approcha de moi et m'embrassa doucement.

- Je t'aime, je ne veux pas que tu en doutes.
- Ce n'est pas de ça dont je doute, lui avouai-je d'une voix basse. Tu peux m'aimer mais me quitter.

La tristesse traversa le beau regard qui me faisait face. Edward se remémorait encore une fois son départ et la rupture qu'il avait provoquée.

- Je suis tellement désolé, me dit-il en se passant la main sur le visage.
- Je n'ai pas voulu te faire de reproches, tentai-je de me rattraper. Je voulais juste t'expliquer...
- Je sais bien que ce n'était pas là ton intention, me coupa-t-il. Mais ton état d'esprit actuel est la conséquence de mon erreur.
- Tu n'es pas responsable.
- Si, je le suis.

Son ton avait été ferme et je savais qu'il n'était pas la peine de discuter davantage et d'essayer de le raisonner. Edward s'en voudrait éternellement, c'était un fait.

- Quoi qu'il en soit, reprit-il, je ne veux plus te quitter. Plus jamais. Je veux que tu en sois persuadée.

La sincérité de ses paroles contrasta avec le ridicule de mes angoisses qui n'avaient pas lieu d'être. Comment pourrions-nous nous séparer une nouvelle fois ? Edward et moi vivions un amour parfait. Et qu'importe ce que mes visions me dictaient, cet amour était invincible.

- Je sais que tu aimerais que je voie Jacob un peu plus souvent, dis-je au bout d'un moment. Mais ce ne sera peut-être pas possible.
- Pourquoi ?
- Je ne sais pas s'il a envie de me voir tout autant qu'avant.

Edward fronça les sourcils.

- Ce n'est pas lui qui t'a invité à cette soirée ?
- Si et ça a été une bonne chose. Mais j'avoue que j'ai été étonnée de cette invitation. Jake nous évitait jusque là.
- S'il t'a invité, c'est qu'il est peut-être revenu sur sa décision.
- Je ne sais pas, le temps nous le dira. Mais j'aimerais qu'il revienne voir Renesmée.

Mon mari souffla à son tour et regarda droit devant lui.

- Oui...

J'observai son si beau visage, contemplai le dessin de ses lèvres, et me dis que je ne pourrai jamais me lasser de ce spectacle. Puis il se tourna vers moi et mes yeux se perdirent dans les siens. Leur couleur dorée m'hypnotisa et seul Beethoven rompait le silence de ses notes calmes et puissantes à la fois.

Sans même m'en rendre compte, je m'étais rapprochée d'Edward et mes lèvres se posèrent sur les siennes. Sa bouche répondit doucement à mon baiser, qui se fit un peu plus intense. Me rapprochant encore un peu plus de lui, je me mis à genoux sur le lit, dominant Edward de ma hauteur, et lui passai les mains dans ses cheveux cuivrés sans cesser de l'embrasser. Avec délicatesse, il me coucha et s'allongea sur moi. Ses baisers se logèrent dans mon cou et j'en frémis de plaisir, avant de revenir à mes lèvres. Pressant mon corps contre le sien, je le serrai avec force. Edward capta mon message et, avec douceur, il finit par témoigner de son amour.



Edward et moi restâmes un jour sans aller à la villa, profitant de chaque instant ensemble. Alice était passée chercher Renesmée qui prétendait vouloir côtoyer le reste de la famille. Je savais cependant qu'elle avait prévu de voir Nahuel et qu'il s'agissait là de sa principale motivation. Si la situation entre ma fille et son ami me paraissait naturelle, elle m'était dérageante également. Renesmée me semblait bien trop jeune pour vouloir fréquenter – ce mot étant cependant trop fort – un garçon, mais je savais aussi que c'était mon instinct maternel qui parlait.
La relation entre ma fille et Jacob avait été différente dans la mesure où mon ami considérait mon enfant comme une petite sœur qu'il se devait de protéger. La situation actuelle entre eux deux me peinait et me rassurait à la fois. J'aimais savoir Renesmée en toute sécurité et je savais qu'elle l'était aux côtés de Jacob. Mais étrangement, la distance qu'il avait instaurée avec ma fille ne me déplaisait pas, ce que je me reprochais.

Depuis son éloignement et malgré nos fréquentations moins nombreuses, je me sentais plus proche de lui, telle que j'avais pu l'être alors que j'étais humaine. Le dîner de l'avant-veille à la réserve, qui s'était prolongé jusque dans la nuit, nous avait rapprochés, je le sentais. La bonne humeur qu'il m'avait transmise me gagnait chaque fois que je repensais à lui ou à la soirée, et me donnait la forte envie de le revoir le plus rapidement possible. La distance dans les rapports actuels entre Renesmée et lui me plaisait – honteusement – car il était redevenu, depuis, mon Jacob, comme si son être tout entier m'appartenait et n'était plus partagé.

Le surlendemain après-midi de la soirée à la réserve, Edward et moi nous rendîmes à la villa, bien conscients de nous être retirés de notre famille durant presque deux jours. Ce laps de temps m'avait été quelque peu bénéfique, mon mari me répétant inlassablement qu'il m'aimait et que notre couple n'avait jamais été aussi soudé. Malgré ses promesses sincères, je ne parvenais pas à chasser le pressentiment qui m'obsédait maintenant en permanence, et je m'en voulus de ne savoir le mettre de côté pour profiter pleinement de mon amour.

Lorsque nous entrâmes dans le séjour, une jeune femme d'une vingtaine d'années était assise sur le canapé, un verre de thé glacé à la main. Alice se trouvait à ses côtés et lui parlait avec entrain, tandis que la télévision diffusait l'un des épisodes de Dora l'exploratrice, lequel ma fille et Nahuel suivaient assidûment. Alice s'interrompit quand elle nous vit arriver et se leva, suivie de son amie.

- Super, toute la petite famille est là, maintenant ! S'exclama-t-elle. Charlène, je te présente Edward et Bella, les parents de Renesmée. Vous deux, voici Charlène, l'amie dont je vous ai parlé.

L'humaine était à peu près de la même taille qu'Edward. Ses cheveux châtain clair lui arrivaient jusqu'aux épaules et, tout comme les yeux d'Alice, les siens, qui étaient cependant noisettes, brillaient d'une malice particulière. Élancée et mince, elle avait l'allure de quelqu'un qui pratique régulièrement du sport. Son teint légèrement hâlé ajoutait à cette impression de gaieté et d'entrain qui se dégageait d'elle.

- Bonjour ! Je suis ravie de vous rencontrer enfin ! Alice m'a tellement parlé de son frère et de sa belle-sœur ! Dit-elle à notre intention.

Ainsi, mon amie m'avait présentée de cette façon. Bien que la situation aurait pu sembler particulière si elle avait parlé d'Edward et moi en terme de frère et sœur, je ne pus m'empêcher de ressentir une once de peine.

- Bonjour, lui répondit Edward. Nous aussi avons entendu parler de toi. Vous vous êtes rencontrés en cours de journalisme, c'est ça ?
- Tout à fait !
- Bella, je t'ai envoyé un message sur ton portable pour t'informer que Charlène était parmi nous. Tu l'as reçu ? Me demanda Alice.

Je m'emparai de mon téléphone et le consultai. Une petite enveloppe blanche était affichée en haut à droite de l'écran.

- Je viens de me rendre compte que oui, je l'ai bien reçu ! Répondis-je en souriant.
- Je vous proposais aussi, à Edward et toi, de venir avec nous à Seattle, à la boîte de L'Étoile, ce soir ! Ça vous dit ? Continua ma meilleure amie, particulièrement excitée à cette idée.

Derrière elle Rosalie arqua un sourcil et je devinai aussitôt que non seulement, elle n'était pas partante, mais aussi qu'elle trouvait cette proposition inappropriée.

- Oui, pourquoi pas ? Fis-je toutefois.
- C'est une bonne idée, approuva Edward. Qui vient ?
- Emmett, Jasper, Charlène, vous et moi ! Précisa Alice.
- Parfait ! Rose, tu ne viens pas ?
- Non, je n'en ai pas très envie. Je suis un peu... Patraque aujourd'hui.

Un peu plus loin, Emmett roula des yeux, un sourire moqueur sur les lèvres.

- Jacob peut venir ?

Ces mots étaient sortis de ma bouche sans même que je m'en rende compte.

- Euh... Je... Commença Alice.
- C'est aussi une très bonne idée, la coupa Edward en me regardant dans un léger sourire.
- Je n'aurais pas pensé à Jacob pour nous tenir compagnie, mais si vous y tenez...
- Jacob fait aussi partie de la famille ? Demanda Charlène.

Un court silence s'installa.

- Personne n'en sait plus trop rien, avoua Rosalie d'un ton détaché et volontairement provocateur.

Sa sœur eut un rire jaune.

- C'est un ami. Un ami très proche de la famille.
- Alors pourquoi tu ne voulais pas qu'il vienne ? S'étonna l'humaine.
- Eh bien, on ne s'est jamais vraiment entendus, lui et moi.

Alice mentait particulièrement mal et je me demandai si son amie croyait ses explications.

- Bon, Bella, tu lui téléphones pour lui proposer ? Changea-t-elle de sujet.
- J'y vais.

Comme si je ne l'avais pas vu depuis une éternité et telle une enfant, j'étais impatiente de parler à Jacob. Lorsque je me fus éloignée de la villa et que sa voix chaude me répondit, un sourire s'étira sur mes lèvres.

- Jake, c'est moi.
- Bella !

Son ton me signifiait que je lui avais également manqué durant deux jours.

- Comment tu vas ?
- Bien, mais j'avoue que j'aurais voulu te voir hier. J'étais prêt à venir te kidnapper au cottage, rigola-t-il.

Je ris à mon tour et commençai à jouer avec un petit morceau de bois sur le sol en le poussant avec mon pied.

- Tu m'as manqué aussi.
- Ah ouais ?
- Oui. Pourquoi es-tu étonné ?
- Pour rien, comme ça.
- Je t'appelais pour te proposer une sortie ce soir.

Il marqua une pause d'hésitation.

- Tout dépend où...

Je devinai qu'il n'était pas encore prêt à revoir ma fille.

- Je te rassure, ce n'est ni à la villa, ni au cottage. C'est en boîte. Alice, une amie à elle, Jasper, Emmett, Edward et moi y allons.
- Ok, ça peut être sympa... Si je prends Embry et Quil avec moi !

Alice avait été réticente à l'idée que Jacob se joigne à nous et je me demandais ce qu'il en serait si deux autres loups se rajoutaient à notre groupe. Probablement râlerait-elle, mais qu'importe, j'avais trop besoin de revoir mon meilleur ami.

- Ça marche, si tu ne ramènes pas Jared et Paul ! Plaisantai-je.
- Ça ne risque pas ! Je ne pense pas qu'ils seraient partants pour danser avec les Cullen !
- On se rejoint à la boîte de L'Étoile à minuit ? Proposai-je. C'est à Seattle.
- Pas de problème, on se voit là-bas.
- Ok, à tout à l'heure alors.

Au moment où je m'apprêtais à raccrocher, Jacob m'interpella.

- Bella ?
- Oui ?

Là encore il marqua une pause avant de reprendre.

- Je suis impatient de te revoir.

Mon sourire s'étira un peu plus à cet aveu, et j'envoyais valser le bout de bois avec lequel je n'avais cessé de jouer depuis que j'avais Jacob au téléphone.

- Moi aussi.

Je raccrochai cette fois et aurais souhaité que Jacob se trouve en face de moi afin que je puisse le serrer dans mes bras. Je savais que j'allais passer une nouvelle soirée inoubliable, principalement parce que mon ami serait présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moimoi51
Découverte des Cullen à la cafétéria
Découverte des Cullen à la cafétéria


Féminin
Nombre de messages : 90
Age : 20
Localisation : En admiration devant les abdos du beau Taylor
Date d'inscription : 28/11/2011

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Mer 4 Jan - 17:27

Bonne année 2012 à toi aussi champ
Et surtout ta suite est vraiment super.
J'aime bien la réaction de Jake quand il as Bella au téléphone, c'est...tellement lui Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantascriture.forumdefans.com/
bella55
Le combat
Le combat


Féminin
Nombre de messages : 1730
Age : 32
Localisation : forks avec taylor lautner
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Jeu 5 Jan - 10:27

vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice_Cullen_57
Confessions de Rosalie
Confessions de Rosalie


Féminin
Nombre de messages : 1469
Age : 30
Localisation : A la Push, avec Jake
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Sam 7 Jan - 9:24

moimoi51, bella55, merci pour vos commentaires!! Smile
J'essaierai de poster la suite dès que possible!! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clolzé
Emménagement chez Charlie
Emménagement chez Charlie


Féminin
Nombre de messages : 23
Age : 18
Localisation : avec Edward , chez les volturis
Date d'inscription : 24/11/2011

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Dim 8 Jan - 16:03

trop bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tititof
Perd connaissance
Perd connaissance


Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : garde la main chaude de Jacob dans la sienne
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Mer 11 Jan - 13:24

Citation :

Bonsoir, mon amour, me dit-il.
Le soulagement me gagna.

Comme on sent qu'elle a la conscience tranquille LOL Très stressée... Wink

Citation :
Parfait. Il faudrait que tu ailles voir Jacob un peu plus souvent si ça te fait du bien.

Je fus étonnée malgré tout.

Moi aussi !!! lol mais bon, venant d'Edward "je me sacrifie", finalement, ce n'est pas étonnant. Toujours aussi parfait Wink


Citation :
La distance dans les rapports actuels entre Renesmée et lui me plaisait – honteusement – car il était redevenu, depuis, mon Jacob, comme si son être tout entier m'appartenait et n'était plus partagé.

Hum hum....

Citation :
Derrière elle Rosalie arqua un sourcil et je devinai aussitôt que non seulement, elle n'était pas partante, mais aussi qu'elle trouvait cette proposition inappropriée.

Je rejoins l'avis de Rosalie LOL

Citation :
Je raccrochai cette fois et aurais souhaité que Jacob se trouve en face de moi afin que je puisse le serrer dans mes bras. Je savais que j'allais passer une nouvelle soirée inoubliable, principalement parce que mon ami serait présent.

Re- Hum hum.... lol

Si Bella continue à se laisser aller dans son "affection" pour Jacob, ça risque de se compliquer rapidement je pense car il est imprégné quand même alors, à moins que tu le rendes différent des autres, il va vite oublier Bella et elle va en souffrir :s et Nessie va naturellement être attirée par lui si on suit la logique de Meyer ...je me demande où tu mènes !!! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice_Cullen_57
Confessions de Rosalie
Confessions de Rosalie


Féminin
Nombre de messages : 1469
Age : 30
Localisation : A la Push, avec Jake
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Dim 15 Jan - 10:50

clolzé a écrit:
trop bien
Merci clolzé!! Smile

Tititof a écrit:
Hum hum....
De quoi "Hum hum"? Razz


Merci pour vos commentaires!! Voici la suite!! Wink

Lors de ce chapitre, j'ai inclus la chanson "Bad Romance" de Ladygaga, et bien que vous la connaissez sans doute tous, je vous donne le lien pour l'écouter, au cas où vous souhaitez lire le chapitre en même temps : http://www.youtube.com/watch?v=qrO4YZeyl0I !! Wink Cette chanson est un petit clin d’œil à deux amies avec qui j'ai partagé une expérience incroyable l'année dernière et que je ne suis pas prête d'oublier!!
Un bisou en particulier à vous, les filles!! smack



------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------




Chapitre 9
En discothèque



La musique semblait traverser mon corps et faire vibrer mes côtes tant le volume sonore était élevé. Elle emplissait la discothèque et de nombreux danseurs se déhanchaient au milieu de la pièce.
Edward, Jasper, Emmett, Charlène, Alice et moi étions installés sur un canapé devant une table, et ma meilleure amie bougeait au rythme de la musique. Je savais qu'elle ne tarderait pas à me demander de la suivre sur la piste de danse, mais je préférais attendre que les Quileute nous rejoignent. Au bout d'une demi-heure durant laquelle elle m'en avait effectivement faite la demande à cinq reprises, je finis par céder.

- Si Charlène te demande pourquoi notre peau scintille, dis-lui que j'ai insisté pour que l'on mette tous de la lotion pailletée, me murmura Alice à l'oreille alors que nous nous frayions un chemin parmi les danseurs.

Je la regardais, amusée.

- Même les garçons ? Contrai-je.
- Je sais que ça ne tient pas forcément la route, mais il faut bien trouver une excuse !

Charlène nous avait suivi mais ne semblait pas accorder d'importance à cette particularité. Lorsque les premières notes de « Bad Romance » de Ladygaga se firent entendre, Alice sautilla sur place.

- Oh, j'adore cette chanson ! S'exclama-t-elle.

Je jetai un œil au reste du groupe, toujours assis autour de la table. Edward me fit un bref signe de la main, que je lui rendis. Jacob, Embry et Quil n'étaient toujours pas arrivés et je me demandai s'ils viendraient finalement. Je l'espérais.

- Renesmée est adorable ! Me dit Charlène en commençant à danser et en replaçant une mèche de cheveu derrière son oreille. Et elle est très belle.
- Merci.
- Elle a quel âge ?
- Presque deux ans.

Je me rendis compte trop tard de mon erreur. Une nouvelle fois, Alice se força à rire.

- Ce que veut dire Bella, c'est que Nessie a deux ans en plus de six ans, tenta-t-elle de rattraper.

Charlène acquiesça, dubitative, et fronça les sourcils. Elle ne posa plus de questions durant les minutes qui suivirent, ce qui me convenait parfaitement.
Nerveuse de par ma maladresse, je décidai cependant d'apprécier la soirée et me laissais transporter par la mélodie de « Bad Romance ». « I want your love, all your love is revenge... ». Alice avait raison, cette chanson était entrainante.

Soudainement mais avec douceur, deux mains chaudes vinrent se poser sur mes yeux.

- Je te laisse deviner qui c'est, dit une voix profonde à mon oreille.

Jacob était là, enfin. Heureuse de sa présence, je lui attrapai les mains, les ôtai de mes yeux et me retournai vers lui. Son sourire illuminait son visage, lui donnant une aura solaire, et mon bien-être ne fit que s'accroître. En serait-il toujours ainsi chaque fois que je le verrai, désormais ?
Je me jetai dans ses bras, ma tête contre son torse.

- Je suis contente que tu sois venu !
- Tu doutais que je vienne ? Demanda-t-il, étonné.
- À vrai dire, je me demandais ce que vous faisiez !
- Claire ne voulait pas aller au lit, et Quil a insisté pour rester avec elle tant qu'elle ne serait pas couchée, expliqua-t-il dans un mouvement de tête en désignant la table.

Quil et Embry s'étaient installés aux côtés d'Edward.

- Ce n'est pas grave, l'important c'est que tu sois là, maintenant !

Je me retournai vers Alice et son amie.

- Charlène, je te présente Jacob. Jacob, voici Charlène. Elle suit les mêmes cours qu'Alice.
- Enchantée ! Dit-elle dans un large sourire en s'arrêtant de danser.
- Moi aussi, répondit Jacob.

L'humaine plissa les yeux, toujours avec ce sourire béat sur les lèvres. Elle se remit à danser – un peu trop sensuellement à mon goût – sans quitter Jacob du regard.

- On va rejoindre les garçons ? Proposai-je à mon ami.

Il détourna aussitôt les yeux de celle qui lui faisait face et les planta dans les miens.

- Ok, rigola-t-il.

Je le pris par la main et l'entrainai vers la table.

- Pourquoi rigoles-tu ? Lui demandai-je.
- Car je crois que je plais à cette fille !
- Possible.

Jacob roula des yeux.

- Ce n'est pas « possible », c'est certain !

Manifestement, il était heureux de se sentir désiré et je ne pus m'empêcher de trouver sa réaction ridicule.

Lorsque nous approchâmes de la table, Jacob se tendit légèrement et serra un peu plus fort ma main dans la sienne. Je me plaçai entre Edward et Quil, et fis en sorte que mon meilleur ami s'installe entre Quil et moi. Je jetai un œil à Edward, qui me souriait, mais je constatai aussitôt qu'un masque de froideur voilait son beau visage. Il regarda droit devant lui, faisant semblant d'observer les danseurs. Je lui pris la main et il reporta son attention sur moi.

- Tout va bien ? M'inquiétai-je.
- Oui.

Sur cette réponse très brève, il lança un regard peu amène à Jacob, que je regardai à mon tour, cherchant à comprendre. Sur ma droite, mon ami semblait embarrassé, et je devinai immédiatement qu'Edward avait lu dans ses pensées.

- Qu'est-ce qu'il se passe ? Leur demandai-je.

Aucun des deux ne me répondit et je sentis la main d'Edward serrer un peu plus fortement la mienne, comme ça avait été le cas de celle de Jacob quelques secondes auparavant. Je me penchai vers mon mari.

- Je veux que tu me dises si quelque chose ne va pas.
- Tout va très bien, ne t'en fais pas. Et Jacob va très bien.
- Alors pourquoi sembles-tu énervé ?

Edward regarda de nouveau droit devant lui et leur mutisme à tous les deux m'agaça. Je me levai et entrainai mon époux dans un coin plus isolé de la discothèque, à quelques mètres du bar.

- Contrairement à ce que tu crois, Jacob n'est pas bien en ce moment et je veux comprendre pourquoi. Il faut que tu m'expliques !
- Ce n'est pas à moi de t'expliquer quoi que ce soit, objecta Edward d'un ton ferme. Pourquoi ne demandes-tu pas à ton meilleur ami d'être franc avec toi ?
- C'est ce que je fais, mais il ne veut rien me dire !

Mon mari afficha le sourire en coin que j'aimais tant. Sauf que l'ironie transperçait à travers celui-ci, ce qui n'était pas habituel.

- Je croyais que tu voulais qu'il soit là pour que je me sente apaisée, lui fis-je remarquer.
- Je croyais aussi. Mais les choses ne sont finalement pas ce qu'elles semblent être.
- Explique-toi.
- Non, je refuse de le faire. Ce n'est pas à moi de donner des explications. Tout ce que je peux te dire, c'est que Jacob va très bien et que tu ne devrais pas t'en faire pour lui !

Sur ces paroles, Edward rejoignit les autres à table, me laissant seule. Son attitude m'inquiéta malgré tout. Je ne savais ce à quoi avait pensé Jacob, mais mon mari avait été contrarié. Cela concernait-il Renesmée ? Si oui, en quoi mon ami pensait-il à mal ? Edward avait accepté son imprégnation bien avant moi et son énervement m'était donc un mystère.

Un jeune homme à peine majeur s'approcha de moi d'une démarche incertaine.

- Salut ! S'avança-t-il.

Ses yeux et son sourire m'indiquèrent qu'il avait déjà probablement trop bu.

- Je t'offre un verre ?
- Non merci, répondis-je, agacée.

Je voulus également rejoindre notre table, lorsque je me rendis compte que Jacob ne s'y trouvait plus. Le cherchant des yeux, je l'aperçus en train de danser avec Charlène, qui se serrait contre lui et faisait onduler son corps avec beaucoup trop de sensualité, désormais. J'eus l'impression qu'un pique s'était enfoncé dans mon ventre.

Ne les quittant pas des yeux, je me dirigeai vers eux d'un pas rapide.

- Tu viens ? Demandai-je à Jacob en m'interposant entre lui et sa partenaire.
- Aïe ! S'exclama cette dernière.
- Pourquoi, tu veux aller où ? Me répondit mon ami.
- Je n'en sais rien... On rejoint les autres sur le canapé ?
- Mais tu es malade ou quoi? S'écria Charlène. Regarde le bleu que tu m'as fait ! Et si ça continue, tu vas lui faire la même chose !

Je me rendis compte seulement à cet instant que je serrai les deux bras de Jacob avec force, comme si je craignais qu'il se dégage de moi. Je jetai un œil à l'épaule de Charlène. Une grande tâche violacée se dessinait déjà sur sa peau.

- Désolée, lui dis-je malgré moi.
- Tu parles ! Siffla-t-elle. Tu as voulu me faire mal sinon tu ne m'aurais pas poussée comme ça ! Ils sont en quoi, tes muscles ? En acier ?

À ses côtés, Alice semblait très ennuyée, ne sachant que faire. Sa bouche était légèrement entrouverte et je compris qu'elle était surprise par mon comportement. Jacob non plus n'avait manifestement pas compris mon attitude. Étonné, il regardait le bleu de Charlène.

- Au cas où tu ne l'avais pas remarqué, on dansait ! Dit l'amie d'Alice.

Je me sentis soudainement ridicule et honteuse.

- Si, j'avais remarqué.

Au moment où je m'apprêtais à les laisser, Jacob me retint par le bras.

- Bella, attend ! Je viens avec toi.

En face de lui, Charlène semblait exaspérée. Puis une lueur passa dans ses yeux, et avant même qu'elle n'agisse, je savais déjà ce qu'elle allait faire. Je ne fus pourtant pas la plus rapide et elle agrippa Jacob par son tee-shirt avant de plaquer ses lèvres contre les siennes, puis de les retirer presque aussitôt.

- Wow, tu es brûlant ! S'exclama-t-elle, visiblement ravie.

Un rugissement roula immédiatement du fond de ma gorge et je la bousculai une nouvelle fois, reprenant mon ami par les deux bras. L'incrédulité et l'incompréhension passèrent sur le visage de Jacob, et il se laissa entrainer vers la table sans discuter.

- Tu es complètement tarée ! Cria Charlène derrière nous, à mon attention. Va te faire soigner !

Je me plaçai au même endroit que précédemment. Sur ma gauche, Edward paraissait crispé, appuyé sur ses coudes posés sur ses genoux, les yeux rivés sur ses deux mains jointes. Si cela ne se voyait pourtant pas, je savais qu'il y mettait toute sa force. Était-il encore énervé vis-à-vis des pensées de Jacob il y a plusieurs minutes ?
Je cherchai son regard, mais il ne tourna pas la tête vers moi, trop concentré sur ses deux mains. Quand je lui posai la mienne sur son épaule, il sursauta légèrement et daigna enfin me regarder. Ses yeux reflétaient une grande tristesse et j'en fus immédiatement touchée.

- Edward ? M'inquiétai-je.

Il ne répondit pas de suite et se contenta de continuer de m'observer.

- J'aimerais rentrer, dit-il finalement, la voix brisée.
- D'accord.

Je ne savais ce qui blessait mon mari, mais je comptais bien le savoir. Après la souffrance de Jacob, celle d'Edward se manifestait. C'en était trop pour moi.

Alors que nous nous apprêtions à partir et que nous avions salué l'ensemble de nos amis présents autour de la table, Alice, Charlène et Embry revinrent de la piste de danse. Trop absorbée par l'humaine qui se collait à Jacob, je n'avais même pas remarqué la présence du Quileute sur la piste. Il afficha un large sourire et s'approcha de moi.

- C'est une exclusivité ! Me chuchota-t-il à l'oreille pour ne pas que les autres l'entende. Une grande première !

Puis il se retira, m'adressa un clin d’œil et partit d'un éclat de rire en se dirigeant vers Quil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clolzé
Emménagement chez Charlie
Emménagement chez Charlie


Féminin
Nombre de messages : 23
Age : 18
Localisation : avec Edward , chez les volturis
Date d'inscription : 24/11/2011

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Jeu 19 Jan - 19:27

trop bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bella55
Le combat
Le combat


Féminin
Nombre de messages : 1730
Age : 32
Localisation : forks avec taylor lautner
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Sam 21 Jan - 14:29

c'est quoi tout ces mystéres j'attend la suite avec patience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tititof
Perd connaissance
Perd connaissance


Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : garde la main chaude de Jacob dans la sienne
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Dim 22 Jan - 7:20

Un chapitre très mouvementé !

L'attitude d'Alice me surprend, je ne sais pas pourquoi mais son amitié avec cette Charlène me semble bizarre, intégrer une humaine comme ça, parmi les vampires me parait assez risqué même si Alice reste la plus sociable des Cullen.

Citation :
Lorsque les premières notes de « Bad Romance » de Ladygaga se firent entendre, Alice sautilla sur place.
Un excellent souvenir !


Citation :
Elle a quel âge ?

Presque deux ans.

La belle bourde LOL


Très sexy et très vibrante la scène où Jacob rejoint Bella Wink

Citation :
Manifestement, il était heureux de se sentir désiré et je ne pus m'empêcher de trouver sa réaction ridicule.

Réaction typique de la fille jalouse


Citation :
Je me rendis compte seulement à cet instant que je serrai les deux bras de Jacob avec force, comme si je craignais qu'il se dégage de moi
OUH la la, voici le pétage de câble !!! lol

Citation :
Un rugissement roula immédiatement du fond de ma gorge et je la bousculai une nouvelle fois, reprenant mon ami par les deux bras.

Wow !!! pire que je pensais !!! lol

Très bon chapitre, pleins de surprises Wink Car je ne m'attendais pas à cette réaction excessive de Bella Smile Elle a un peu de mal à admettre que les choses ont changé lol mais bon ...C'est Bella quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille41
Retour fracassant de Jake
Retour fracassant de Jake


Féminin
Nombre de messages : 1945
Age : 33
Localisation : dans les bois en compagnie d'une bande de ... loups
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Lun 23 Jan - 16:06

CHAPITRE 8

*Et oui, la fameuse musique d'Edward ! j'ai mis toutes les musiques que tu as cité en fond sonore pour lire ta fic', histoire d'être dans l'ambiance.

*La remarque de Bella sur le fait qu'elle a honte de pouvoir profiter à nouveau de l'amitié de Jacob car il délaisse sa fille : je trouve ça bizarre. Y'a anguille sous roche. Que Jacob puisse résister à son imprégnation, que Renesmée du coup partage un amitié avec Nahuel qu'elle devrait avoir avec Jacob. Et le fait que Bella ressente ce lien avec Jacob, qu'elle avait perdu en devenant vampire. Y'a quelque chose ... Suspect

* J'aime la remarque piquante de Rose sur la nature de "qu'est ce qu'est Jacob" dans leur relation lol

* J'entends parfaitement le ton de la voix de Jacob quand il dit "Bella".

* En boîte ! ça promet. J'ai soudain une vision juste mdr de Paul et Jared là tout de suite au milieu des Cullen.


CHAPITRE 9

* Lady Gaga lol oui, forcément ça rappel des choses flower

* Ah les mains chaudes sur ses yeux ... on imagine bien. [rêveuse] Smile

* Oh mon dieu lol Jacob intéresse quelqu'un ...

* Mais qu'est ce que Jacob cache bon sang ? La remarque d'Edward m'intrigue. Euh Jacob n'aurait-il pas quelqu'un d'autre dans sa vie que Nessie ???? Ah j'ai lu la suite lol ouai d'accord, Jacob avait une idée en tête.

* Oh non ! oh mon dieu lol Non elle l'a pas embrassé ? Shocked [et bah elle perd pas de temps elle Razz ]

*Bon alors le fait qu'Edward soit mal je pense qu'il y'a truc qui se passe de pas normal avec Bella : pourquoi est-elle si jalouse de Jacob ? Etant vampire, elle ne devrait pas ressentir ce sentiment envers lui. Elle ne voyait que Edward et Jacob comme un simple ami. Les pouvoirs déconnent ? Laughing LOL d'ailleurs ça me fait penser qu'Alice avait parlé qu'elle était étonnée de ne pas avoir eu ses visions pendant un temps ...
fume temps d'enquêter sérieusement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice_Cullen_57
Confessions de Rosalie
Confessions de Rosalie


Féminin
Nombre de messages : 1469
Age : 30
Localisation : A la Push, avec Jake
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Mar 24 Jan - 9:45

clolzé a écrit:
trop bien
bella55 a écrit:
c'est quoi tout ces mystéres j'attend la suite avec patience
Merci!! Smile


Tititof a écrit:
Un excellent souvenir !
Vanille41 a écrit:
Lady Gaga lol oui, forcément ça rappel des choses
C'est clair!! De très très bons souvenirs


Tititof a écrit:
Très sexy et très vibrante la scène où Jacob rejoint Bella
Je ne pouvais voir que comme ça cette scène!! Wink


Vanille41 a écrit:
La remarque de Bella sur le fait qu'elle a honte de pouvoir profiter à nouveau de l'amitié de Jacob car il délaisse sa fille : je trouve ça bizarre. Y'a anguille sous roche. Que Jacob puisse résister à son imprégnation, que Renesmée du coup partage un amitié avec Nahuel qu'elle devrait avoir avec Jacob. Et le fait que Bella ressente ce lien avec Jacob, qu'elle avait perdu en devenant vampire. Y'a quelque chose ...
Sans doute!! Wink


Merci pour vos commentaires!! La suite arrive tout de suite!! smack




---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------




Chapitre 10
Perspectives d'explications



Le lendemain, comme si je n'avais pas suffisamment à faire, de nouvelles questions s'étaient ajoutées aux autres. Qu'est-ce qui tourmentait Edward ? À quoi Jacob avait-il pensé pour contrarier à ce point mon mari ? Renesmée était-elle concernée ? Cela constituait-il un problème ? Y avait-il une solution ? Était-ce grave ? Sans importance ? Lui en voudrais-je ?

J'eus l'impression que ma tête était une cocotte minute prête à exploser. Voyant pourtant mon entêtement à essayer de comprendre, Edward avait refusé de me dire quoi que ce soit et ne cessait de répéter que je prendrais conscience de la situation bien assez tôt.
Il ne s'était pas départi de cet éclat de tristesse qui habitait désormais ses prunelles et cela ne faisait que m'inquiéter davantage. Était-ce si grave pour que ni Edward ni Jacob ne veuille me dire ce qu'il se passait ? Quelqu'un d'autre, hormis Emily, était-il au courant ? Je devinai que les plus proches amis de Jake l'étaient, et cela m'amenait à me poser une autre question : qu'est-ce que signifiaient les paroles d'Embry, avant que mon mari et moi ne partions de la discothèque ?

Assise sur le divan dans le séjour des Cullen, je retournais ces interrogations dans tous les sens possibles, regardant ma fille qui jouait dans le jardin avec son père, Emmett et Nahuel, lorsque la sonnerie de mon téléphone portable me tira de mes pensées.

- Allô ?
- Je viens aux nouvelles.

C'était Jacob. Là encore j'étais heureuse de l'entendre, mais les questions lancinantes auxquelles je n'avais pas de réponses m'avaient quelque peu excédée, et je ne pris pas la peine de me lever du divan.

- Je vais bien.
- Et Edward ?
- En toute franchise ça ne va pas fort.

Je parlais bas mais savais pertinemment que, bien que je fusse seule dans le séjour, tous les Cullen m'entendaient, y compris mon mari.

- Je suis désolé.
- Jake, j'ai besoin de savoir ce qu'il se passe.
- Je te l'ai déjà dit, je ne sais même pas tellement moi-même où j'en suis.

Je soupirai, encore un peu plus lassée que l'on me cache des choses apparemment importantes.

- Je peux passer voir Renesmée ? Demanda Jacob.

Sa question me surprit. Au vu de son mal-être et de sa réticence à rendre visite à ma fille ces derniers temps, je m'attendais à tout sauf à ça.

- Bien sûr ! Elle sera contente de te revoir.
- Ouais... Moi aussi. Ça ne dérange personne si je viens ?

Je reposai mes yeux sur Edward, qui, comme la veille, s'était tendu. Il avait compris que Jacob allait venir et n'en était visiblement pas ravi. Mais je savais que mon ami manquait à ma fille.

- Je pense que si, avouai-je. Mais peu importe. Nessie veut te voir.
- Ok. J'arrive.

Lorsque Jacob sonna à la porte d'entrée quelques minutes plus tard, ma fille, que j'avais prévenue de son arrivée, se précipita pour ouvrir. Embry et Quil se tenaient aux côtés de leur ami et je me demandai en quoi leur présence pouvait-elle bien rimer.

- Tonton Jake !

Jacob sourit en voyant Renesmée et la prit contre lui en embrassant son front, ce qui me rappela son geste à mon égard trois jours plus tôt.

- Comment ça va, ma puce ?
- Bien ! Je joue avec Papa, tonton Emmett et Nahuel ! Tu veux venir avec nous ?
- Oui, je veux bien !

Jake tentait de manifester de l'entrain mais je captai aussitôt qu'il se forçait. Il m'adressa un léger sourire avant de suivre Renesmée dans le jardin. Embry et Quil me regardèrent à leur tour et affichèrent un air plein de sous-entendus, ce qui m'agaça fortement.

- Qu'est-ce que tu as voulu dire hier soir, Embry ? Demandai-je soudain d'un ton pressé.
- Je ne dirai rien, tu le sais bien ! Ce n'est pas à moi de dire quoi que ce soit !
- Bon sang, mais qu'est-ce que vous avez tous à vouloir me faire des cachotteries ?
- Eh ! Pas la peine de t'en prendre à nous, on y est pour rien dans cette histoire !
- Mais quelle histoire ? Je ne sais même pas de quoi vous parlez !

Les deux Quileute échangèrent un regard, ennuyés. Dans le jardin, Renesmée jouait avec Emmett et Nahuel. Jacob les observait en retrait, et Edward dévisageait Jacob, les mâchoires serrées. Il se passait quelque chose, c'était certain.

- C'est compliqué, dit Quil.
- Peu importe. Je veux savoir.

Un silence s'installa, rompu par Edward et Jacob qui discutaient désormais au fond du jardin. Bien qu'ils parlaient à voix basse, mon ouïe fine me permit d'entendre leur conversation.

- Tu es gonflé ! Murmurait mon mari qui s'était rapproché de mon ami.
- Tu sais très bien que je n'y suis pour rien !
- Bien sûr, tu n'y es jamais pour rien. Il n'empêche que tu oses venir ici pour vérifier.
- Il le fallait.
- Et c'est pour ça que tu as amené tes copains ?
- Oui, ils l'ont déjà constaté aussi.
- On va presque se faire engueuler de vouloir aider Jake ! S'exclama Embry qui, comme Quil, captait également l'échange entre Edward et Jacob.
- L'aider en quoi ? Demandai-je, rebondissant sur ses propos.

Au fond du jardin, Edward et Jacob comprirent qu'ils avaient été entendus et se dirigèrent vers le séjour. Mon mari ne quittait pas Jacob des yeux et hocha la tête en signe de dénégation lorsqu'il pénétra dans la pièce.

- Je...

Il s'interrompit, visiblement peiné et refusant de continuer.

- Je suis désolé, lui dit alors Jacob.
- Je me fiche que tu sois désolé ! Tu compliques encore les choses !
- Ce n'est pas de ma faute !
- C'est vrai, il n'y est pour rien, renchérit Quil à l'attention de mon mari.
- Je le sais bien, mais...

Une fois de plus, Edward s'était interrompu. Il leva les yeux vers moi et j'eus l'impression qu'il me suppliait du regard, ce que je ne compris pas. Je me sentais comme une spectatrice d'un spectacle dont je ne parvenais pas à saisir le sens et dont j'attendais le dénouement avec impatience.

- Est-ce que quelqu'un veut bien m'expliquer enfin de quoi il s'agit ? Demandai-je.
- Oui. Jacob va le faire, me répondit mon mari qui rebaissa les yeux, dépité.

Mon meilleur ami me montra l'extérieur de la villa.

- Pas ici. Je veux te parler à l'écart.
- Attend ! Et si je refuse qu'elle soit au courant ? S'opposa soudainement Edward.
- Tu ne peux pas me forcer à me taire. Et tu sais aussi bien que moi que Bella doit savoir.

Edward dévisagea Jacob avec gravité. L'agacement se mêlait au désespoir sur son beau visage.

- Ne serait-ce que pour son bonheur, renchérit mon ami d'un ton ironique que je trouvai inapproprié.

Mon mari renifla, cette fois plus énervé que peiné.

- Tu sais appuyer là où ça fait mal, tu as toujours été doué pour ça.

Jacob ne répondit rien mais ne détourna pas les yeux. L'angoisse s'était de nouveau immiscée en moi. Que se passait-il, pour que tout le monde veuille prendre des pincettes à mon égard ? Était-ce plus grave encore que ce que je pouvais imaginer ?

- Allez au cottage, reprit Edward au bout d'un moment, résigné. Personne ne vous entendra.
- Très bien, décrétai-je, à la fois impatiente et craintive de savoir ce que l'on avait à me dire.

Je me dirigeai vers la porte d'entrée, suivie de Jacob, lorsque Edward me rattrapa.

- Je t'en supplie, murmura-t-il avec détresse en prenant mon visage entre ses mains.
- Pourquoi me supplies-tu ? Demandai-je, d'autant plus touchée par la proximité de la peine de mon mari.
- Parce que je ne veux pas que notre amour change ou s'efface.
- Ce ne sera jamais le cas.

Edward ne répondit pas à mon affirmation et le désespoir emplit encore un peu plus ses topazes. Si j'avais redouté jusque là qu'il rompe avec moi, les rôles semblaient désormais s'être inversés. Pourtant, peu m'importait ce que mon ami m'apprendrait, mon amour pour mon mari était indiscutable.
Edward m'embrassa doucement et délicatement, comme s'il souhaitait me transmettre le plus d'amour possible dans son baiser.

- Je t'aime, me dit-il, se fichant totalement des Quileute à quelques pas de nous.
- Je t'aime aussi.

Cette fois, ce fut moi qui l'embrassai, puis je me retirai, décidée à comprendre la situation afin de pouvoir effacer toute la tristesse que je lisais sur le visage de celui que j'aimais.

- On y va, m'adressai-je à Jacob.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille41
Retour fracassant de Jake
Retour fracassant de Jake


Féminin
Nombre de messages : 1945
Age : 33
Localisation : dans les bois en compagnie d'une bande de ... loups
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Mar 24 Jan - 16:05

Alors déjà j'ai envie de dire : Tu me laisse en plan là Alice Cullen 57 ! lol c'est court et je suis aussi questionnée que Bella lol
Alors effectivement je me souviens bien que la remarque d'Embry m'avais fait bizarre en me disant qu'il y avait un truc que j'avais peut être pas compris. Bon, donc tout est normal LOL Bon alors je te donne mes idées ?

*Voilà, je pense qu'il va y avoir des réponse sur l'imprégnation de Jacob et Nessie (je me demande si l'imprégnation existe toujours entre deux d'ailleurs ? Suspect Y'a un hic quelque part). Ensuite, je pense que Nahuel pourrait y être impliqué.

*La remarque d'Edward à la fin laisse supposer quelque chose d'assez risqué sur l'amour que pourrait avoir Bella pour lui : que ce passe-t-il donc ?
[Tu me tortures là ! ].

*Il y a aussi l'histoire que Bella vampire ressent l'amitié de Jacob comme un manque : ce qui est étonnant car sa condition de vampire lui a enlevé ce genre de sensation. Elle doit se sentir liée à Edward. Pourquoi a-t-elle des flashs de ses souvenirs humains ? Douloureux comme heureux ? Je me demande si tout les pouvoirs - tous y compris - vampires/loups pourraient avoir des défaillances suite à quelque chose de pas normal ? scratch

*Et qu'est-ce que les amis de Jake viennent voir ? L'imprégnation qui n'est plus ?

Tu me diras : que de questions ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tititof
Perd connaissance
Perd connaissance


Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : garde la main chaude de Jacob dans la sienne
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Jeu 2 Fév - 14:34

Citation :
Edward avait refusé de me dire quoi que ce soit et ne cessait de répéter que je prendrais conscience de la situation bien assez tôt.

Jacob est imprégné des deux non ou quoi ??

Citation :
Je parlais bas mais savais pertinemment que, bien que je fusse seule dans le séjour, tous les Cullen m'entendaient, y compris mon mari.

Sympa l’ambiance…

Citation :
Tu es gonflé ! Murmurait mon mari qui s'était rapproché de mon ami.

Tu sais très bien que je n'y suis pour rien !

Ok ça se confirme …y a un problème d'imprégnation lol

Tu nous laisses en plan lol va falloir nous donner les explications ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cathylovesedward
Emménagement chez Charlie
Emménagement chez Charlie


Féminin
Nombre de messages : 27
Age : 34
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Dim 5 Fév - 19:16

Bonsoir Alice_Cullen_57, je viens de lire d'une traite tes premiers chapitres et je suis sous le charme.
D'abord et surtout parce que tu as conservé cet amour inconditionnel entre Bella et Edward, et puis parce que c'est bien écrit, j'ai eu l'impression de me replonger dans les romans de Stephenie, une fois le nez dedans impossible d'en sortir lol
Citation :
- C'est une exclusivité ! Me chuchota-t-il à l'oreille pour ne pas que les autres l'entende. Une grande première !
Je me suis laissée porter par mes suppositions comme les autres mais j'attends TA vérité avec beaucoup d'impatience !!!
En tout cas merci pour cette belle lecture bisou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bella55
Le combat
Le combat


Féminin
Nombre de messages : 1730
Age : 32
Localisation : forks avec taylor lautner
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Lun 6 Fév - 12:00

trop hate de lire la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice_Cullen_57
Confessions de Rosalie
Confessions de Rosalie


Féminin
Nombre de messages : 1469
Age : 30
Localisation : A la Push, avec Jake
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Lun 6 Fév - 16:14

Vanille41 a écrit:
Alors déjà j'ai envie de dire : Tu me laisse en plan là
Oui, c'est voulu!! Wink lol!! Razz


Vanille41 a écrit:
Voilà, je pense qu'il va y avoir des réponse sur l'imprégnation de Jacob et Nessie
En effet, les explications arrivent!! Wink


cathylovesedward, je suis contente de te compter parmi mes lectrices, et surtout, de voir que mon histoire te plaise!! Smile Merci aussi pour le compliment sur mon écriture!! Wink
J'espère cependant que tu ne seras pas trop déçue de la suite, notamment vis-à-vis du chapitre que je vais poster... Je suis avant tout team J, comme tu peux le voir sur mon avatar et mes bannières... Wink J'espère en tout cas que ça ne te bloquera pas et que tu pourras continuer à me lire... Smile


Tititof, bella55, merci pour vos commentaires, la suite arrive maintenant... Wink


À propos de suite, celle-ci est un peu spéciale dans le sens où elle marque un tournant dans mon histoire... Des révélations sont faites, et j'ai essayé de les rendre le plus logique possible. Pour que ce soit logique, je me suis servie d'arguments que j'avançais à une époque (2009) sur ce forum, lorsque je débattais avec certains membres de la team E, tels que peggy, ou encore avec la team J de 2009, à savoir Tititof, Vanille41 et Chikita... Quelle bonne époque!! Very Happy
Je dédie donc ce chapitre à cette team J!! Wink Bisous à vous les filles!! smack




----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------




Chapitre 11
Des révélations douloureuses



Mon ami resta silencieux le temps du trajet jusqu'au cottage, ce qui renforça mon intuition selon laquelle ce qu'il s'apprêtait à m'avouer ne me plairait pas. Lorsque nous fûmes arrivés, toujours sans avoir échangé un mot, et que je fermai la porte derrière nous, Jacob se passa les mains dans les cheveux en signe d'agacement.

- Je t'écoute, l'invitai-je.
- Je ne sais vraiment pas comment te dire ça, fit-il, ennuyé.
- Dis-moi simplement ce qu'il se passe. Sans détour, directement.

Jacob hocha la tête en signe de dénégation.

- Je ne peux pas sortir comme ça quelque chose d'aussi... Incroyable.

Je ne répondis rien, laissant à Jacob le soin de poursuivre. Il ne servait à rien que je le presse, il cherchait manifestement la meilleure façon de m'annoncer une nouvelle stupéfiante. Ma crainte, guidée par mon instinct, se renforça un peu plus.

- Mon imprégnation pour Nessie est compliquée, reprit-il au bout d'une minute, d'une voix hésitante.
- Explique-toi.
- Ce que je veux dire, c'est que depuis son dernier anniversaire, je sens que je m'éloigne d'elle.

J'acquiesçai et son sourire forcé à l'égard de ma fille lorsqu'il était arrivé à la villa le jour même me revint en mémoire.

- C'est la présence de Nahuel qui est due à cet éloignement, justifiai-je.
- Non, pas du tout, contra-t-il en me regardant franchement. À vrai dire, je me fiche totalement qu'elle se rapproche de lui.
- Ce n'est pas cette impression que j'avais !

Mon ami détourna les yeux, gêné de devoir approfondir ses explications.

- C'était le cas avant. C'est clair que je ne voulais pas le voir s'approcher d'elle. Mais maintenant...

Il souffla, davantage embarrassé de finir sa phrase, avant de reprendre dans un débit rapide.

- Enfin voilà quoi, je m'en fiche ! Elle peut s'intéresser à lui, ça ne me fait ni chaud ni froid ! Ils peuvent même se mettre ensemble, je ne serais même pas jaloux !

Cette nouvelle me choqua et je mis quelques secondes à assimiler ce qu'il venait de me dire.

- Je ne comprends pas. Et ton imprégnation ?
- Je crois... Non en fait j'en suis même sûr... Elle n'existe plus.

Tout cela me paraissait ridicule. Comment une imprégnation pouvait-elle s'évaporer ? À quoi était-ce du ? Comme je ne parlais pas et que je me contentais de regarder Jacob – sans doute avec hébétude –, il reprit la parole.

- Dis quelque chose.
- Qu'est-ce que tu veux que je te dise ? Ça me paraît impossible.
- À moi aussi ça m'a paru impossible pendant quelques jours. Mais j'ai eu confirmation de ce que l'on pensait lorsque je suis venu à la villa tout à l'heure. Je ne ressens plus rien lorsque je vois Renesmée. Tout ce qui me liait à elle s'est effacé.

Je me passai la main dans les cheveux, tentant de comprendre. Jamais je ne me serais imaginé une telle révélation.

- Tu dis « ce que l'on pensait ». Qui est le on ?
- Les autres de la réserve, m'avoua-t-il, encore un peu plus embarrassé. Sam, Emily, Quil, ...
- Tu leur en as parlé ?
- Il le fallait. C'est la première fois que ça arrive.

Les paroles de Jacob me firent penser à celles d'Embry en discothèque. Était-ce de cela dont il voulait parler lorsqu'il avait dit « C'est une exclusivité ! Une grande première ! » ? Le contexte ne s'y était pas prêté, pourtant.

- Et qu'est-ce qu'ils en pensent ? Demandai-je.
- Ils sont aussi sidérés que moi.
- Et toi, comment le vis-tu ?

Jacob détourna les yeux.

- Je ne m'en sors pas trop mal. Je suis à la fois surpris, gêné et... Heureux, répondit-il en observant ses baskets.
- Heureux ? Dis-je, interpellée, en me remémorant ce que m'avait dit Emily lors de la soirée la réserve.
- Oui.

Cette fois, mon ami me regarda et je lus dans ses yeux la même intensité que j'avais capté lorsqu'il m'avait raccompagné à ma voiture, lors de la soirée à la réserve. Je compris qu'il avait voulu me transmettre un message et je savais qu'il en était de même en cet instant. Un message que je n'arrivais pas à déchiffrer mais qui, je le sentais, me liait étrangement à lui. J'aurais pu passer des heures à regarder ses prunelles noires tant elles me paraissaient magnifiques et qu'elles communiquaient avec les miennes de façon particulière.
Jacob fut le premier à rompre notre échange muet.

- Bella, dit-il dans un souffle. Tu ne comprends pas ?
- Non. Explique-moi ce que je devrais comprendre.
- Je ne suis plus imprégné de Nessie...

Jacob s'était interrompu volontairement afin que je devine la suite.

- Enfin Bella ! Tu ne comprends toujours pas ? Quels étaient mes sentiments avant mon imprégnation ?

Soudainement, à cet instant, je saisi enfin le message que Jacob voulait me faire passer. Cette seconde révélation surpassa la première et me fit l'effet d'une gifle. Une crampe oppressa mon ventre et me coupa la respiration.

- Tu...
- Oui, m'interrompit-il.

Jacob éprouvait de nouveau des sentiments pour moi. Il me laissa le temps de digérer la nouvelle durant plusieurs minutes au cours desquelles je ne pus, dans un premier temps, réfléchir correctement, puis je me rendis compte de plusieurs signes qui m'étaient alors passés inaperçus. Sa façon de me regarder, d'être proche de moi, ce lien plus fort entre nous qui s'était de nouveau formé... Son attitude ne m'avait pas semblée étrangère car c'était exactement ainsi qu'il s'était comporté avec moi alors que j'étais humaine et que nous partagions des sentiments réciproques. C'était également l'une de ses façons de montrer qu'il tenait à moi, la façon que je préférais.

- Tu as pu discuter de ta... Désimprégnation et de tes nouveaux sentiments avec Sam et les autres ? Demandai-je d'une voix plus faible.
- Oui, et nous avons une théorie à ce sujet.

Je le laissais poursuivre, espérant que cette théorie ne tienne pas la route. La situation ne pouvait que me faire horreur. Comment supporterais-je le fait de faire à nouveau souffrir mon meilleur ami ?

- Le bonheur de Nessie est ce qui t'importe le plus, j'imagine ? Commença-t-il.
- Oui, évidemment.

Il acquiesça.

- On pense que je me suis imprégné de Renesmée pour assurer sa protection et son bonheur. Elle t’est tellement chère qu’en m’en imprégnant, je n’ai souhaité que ton bien.
- C'est ce que vous pensez tous ? Demandai-je d'une voix encore un peu plus faible.
- Oui. Tout le monde s'est réuni pour discuter de... Notre cas. Et tout le monde est d'accord avec cette théorie. On ne voit que ça comme explication.

La crampe continuait d'oppresser mon ventre et j'eus l'impression que mes nerfs étaient à vif. Je refusais littéralement d'accepter la situation telle qu'elle se présentait.

- Votre théorie ne tient pas ! M'exclamai-je soudain. Tu m’as bien dit que ton imprégnation s'était passée dès la naissance de Renesmée, la première fois que tu l’as vu ?
- Oui.
- Elle est une partie de moi, Jake ! Tu m’as aimé pour cette raison. Je représentais une « moitié » de Nessie et dès qu'elle est venue au monde, ton attirance s’est entièrement portée sur elle. Toi-même l’as reconnu !

Mon ami me regarda avec désolation.

- Oui, c’est ce que je pensais... Mais plus maintenant, dit-il. Comment peux-tu expliquer que je me détache d’elle, maintenant ? Et comme tu le dis si bien, tu étais une partie d'elle. Si vraiment j'avais été amoureux de toi pour cette raison, j'aurais pu l'être aussi de sa seconde « moitié »... Or, ce n'était vraiment pas le cas ! Dit-il dans un pâle sourire en faisant directement référence à Edward.

Sa dernière remarque aurait pu me faire rire si la situation n'était pas si compliquée. Il n'empêchait que Jacob avait réussi à trouver un contre-argument à ce que j'avais avancé. Je cherchai pressement toute autre idée qui aurait pu conforter ma propre théorie selon laquelle la sienne ne tenait pas la route.

- Et comment expliques-tu le fait que je voulais plus que tout vous séparer, Edward et toi ? Si Nessie était ma destinée, tu ne crois pas que j’aurais justement agi totalement différemment et que j'aurais tout fait pour vous réunir ? Continua-t-il.
- Je ne sais pas, répondis-je simplement, hébétée.

Je rendis les armes, presque épuisée. Jacob savait ce qu'il éprouvait et tous mes arguments ne pouvaient effacer ses sentiments.

- J'en ai discuté avec Sam, mon père et tous les autres. On pense tous la même chose : mon imprégnation était peu probable, même si on ne s'en est pas rendu compte tout de suite. Jamais on aurait pensé qu'une désimprégnation pouvait arriver et on a donc accepter mon imprégnation sans chercher à savoir si elle était logique et cohérente.

Comme je ne répondais toujours rien, il poursuivit.

- Je suis désolé. Comme le dit Edward, je complique les choses, mais il fallait que tu saches.
- Je sais, et tu as eu raison. Mais moi aussi je suis désolée, car je ne sais pas quelle solution on pourrait trouver pour ne pas que tu souffres. Je tiens à toi, Jake. Plus que tout. Je te veux à mes côtés en permanence et je ne veux pas ne plus te voir car je tiens trop à toi.

Un sourire apparu sur les belles lèvres de Jacob. Il s'agissait là d'un sourire de satisfaction, j'en étais sûre. Il se dissipa cependant rapidement, laissant de nouveau place à l'hésitation. Il semblait marcher sur des œufs depuis le début de notre conversation et, au vu du doute qui l'habitait en cet instant, je craignais qu'il m'annonce une autre nouvelle.

- Tu ne sais pas tout.

Ainsi j'avais vu juste. Ma crampe s'intensifia davantage.

- Je t'écoute, l'encourageai-je, anxieuse.
- Tu as toujours eu du mal à te rendre compte de certaines choses...
- De quelles choses parles-tu ?

Jacob marqua une pause, réfléchissant à la façon dont il allait poursuivre.

- D'avance, je suis désolé. Mais il faut que tu saches absolument tout pour que tu puisses... Juger.
- Que je sache quoi, Jacob ? Le pressai-je, exaspérée.
- Que toi aussi tu m'aimes, lâcha-t-il enfin.

Il me lança de nouveau son regard profond et ne me quitta pas des yeux.

- Tu plaisantes ? Lui demandai-je malgré moi, presque en riant.

Son visage se ferma.

- Je te remercie, ça fait toujours plaisir de se faire jeter !
- Mais enfin Jake, je ne te jette pas ! Admet simplement que c'est impossible ! Tu sais que j'aime Edward, que nous avons une fille...
- Je ne vois pas le rapport, me coupa-t-il.

Je soufflai et me détournai de lui, allant jusqu'à l'autre bout de la pièce.

- Arrête, s'il te plait, c'est ridicule.

Une nouvelle fois, ses traits se durcirent et son ton monta quelque peu.

- Ah ouais ? Alors pourquoi tu as été jalouse en boîte, hier ?
- Quoi ?
- Embry, Quil, tout le monde l'a remarqué ! Même Edward ! Tu as carrément sauté et grogné sur Charlène !
- Apparemment c'est une croqueuse d'hommes, je voulais te protéger d'elle, contrai-je du tac au tac.

Jacob sourit de nouveau, mais cette fois d'agacement.

- Bon sang, c'est pas vrai ! Tu ignores tout le temps tes sentiments avec tout le monde, ou c'est spécifique à moi ?
- Je n'ignore rien du tout ! M'énervai-je. Arrête de me prendre pour une imbécile !
- Aller contre ce que tu ressens ne veut pas dire que tu es une imbécile, mais que tu essaies de te protéger... Encore une fois.
- Ce n'est pas mon intention !
- Si. Déjà la première fois tu ne t'étais pas rendue compte que tu m'aimais parce que tu t'étais imposé des oeillères. Tu ne voyais que Edward parce que tu ne voulais voir que lui. La situation te plaisait et tu ne voulais surtout pas que ça change. Tu n'avais donc rien remis en question et tu n'avais même pas réfléchi !

Jacob avait raison en ce sens, je ne pouvais pas nier ce qu'il avançait.

- Je suis d'accord avec toi sur ce point. J'ignorais mes sentiments auparavant, je ne préférais pas les voir. Mais la situation est différente, désormais.
- En quoi ? Me demanda-t-il sur un ton de défi.
- Je suis heureuse avec Edward et je l'aime !
- Encore une fois, ce n'est pas un argument. Tu peux aimer deux personnes à la fois, ça aussi tu le sais.

Mon énervement et ma colère retombèrent d'un coup, me donnant la sensation d'être épuisée.

- Jake, s'il te plait...

Devant ma lassitude, Jacob se calma lui aussi.

- Écoute-moi, Bella, dit-il en s'avançant vers moi. Si malgré la situation je suis heureux, c'est parce que je suis sûr que tu m'aimes de nouveau.

Je hochai la tête en signe de dénégation, mais il continua.

- Essaie d'enlever tes œillères, me conseilla-t-il doucement. Tu es prête à certifier que tu n'étais pas jalouse de Charlène ?

Un brouillard, du aux révélations de Jacob, avait envahi ma tête, m'empêchant toute possibilité de raisonnement.

- Je n'en sais rien, répondis-je en me passant la main sur le front.
- Si, tu le sais.
- Jake, arrête s'il te plait.

Devant moi, Jacob attendait. Plusieurs minutes passèrent, durant lesquelles je ne pus que constater et m'avouer ma jalousie. Je me souvenais de la façon dont le corps de Charlène et celui de Jacob étaient collés l'un à l'autre, de la sensation qu'un pic m'avait transpercé le ventre lorsque je les avais vu, de la haine que j'avais ressentie pour l'humaine quand elle l'avait embrassé, me donnant presque l'envie de la frapper.

Ces instants de réflexion me firent également comprendre que je n'avais pas seulement été envieuse de Charlène, mais aussi de ma propre fille, qui avait bénéficié de l'attention et la protection de Jacob durant presque deux années. La satisfaction que j'avais ressentie alors qu'il s'éloignait d'elle me revint en mémoire et me fit d'autant plus horreur maintenant que j'envisageais et comprenais sa réelle signification. Le besoin de sentir le corps de Jacob près du mien à plusieurs reprises s'imposa également à moi, confortant sa théorie. Le sens des propos d'Embry en discothèque et du regard qu'il nous avait jeté alors que Jacob et moi nous enlacions lors du dîner à la réserve m'apparut également plus clairement. Je ne pus non plus ignorer le bien-être qui s'était emparé de moi lors de ma dernière vision, m'apportant un réconfort sans limite et un sentiment de sécurité infini.

Petit à petit, je comprenais tout. Comme s'il s'agissait d'un puzzle, les pièces commençaient à s'assembler et malgré la progression de ma réflexion, j'eus la sensation d'une gifle encore plus violente lorsque je parvins à la conclusion de mon cheminement cognitif. Car je le savais, Jacob avait raison, j'avais volontairement mais inconsciemment ignoré les pièces du puzzle. Depuis quand d'anciens sentiments avaient fait surface ? Qu'est-ce que cela signifiait et impliquait ? Qu'est-ce que cela remettait en cause ?

Je fermai les yeux, bien consciente désormais de ces détails qui me revenaient en mémoire et me pesaient peu à peu, faisant ressurgir doucement et de façon lancinante les cisailles qui me tailladaient le corps.

- Bella...

Je rouvris les yeux et eus l'impression de voir Jacob d'une toute autre façon, comme si l'éclairage et le contexte avaient changés. Tout me paraissait plus sombre au vu de la situation, mais aussi plus clair car j'avais mon soleil en face de moi. Les œillères que je m'étais imposées n'étaient désormais plus de mise et leur absence me fit prendre conscience de toutes les émotions que me suscitaient Jacob et que j'avais jusqu'alors refoulées. Les prendre en considération fit naitre en moi un souffle mêlé d'amour et de désir, que je connaissais et dont Edward avait toujours été à l'origine. Mais celui que je sentais se propager dans tout mon corps en cet instant précis, je le savais, venait et était destiné à Jacob.

Je détournai mon regard. Devais-je lui dire que j'avais enfin compris la signification de mes comportements et que je me rangeais à son avis ainsi qu'à celui de son peuple ? Lui confesser mes sentiments n’aurait fait que réveiller une passion trop destructrice pour Edward, Jacob et moi. Je ne voulais pas de nouveau souffrir, et, par-dessus tout, leur infliger également ce calvaire. Mais comment lutter contre ces sensations et besoins qui, je le sentais, se faisaient de plus en plus vitaux ? Sa présence à mes côtés depuis cette révélation ne faisait qu’accroître mon envie de le voir et de le toucher, et je me contrôlais en ce moment même pour ne pas le dévisager et lui avouer ce que je ressentais alors. Il fallait que Jake parte maintenant, ce que je lui conseillai.

- Pourquoi ? Demanda-t-il, à la fois étonné et attristé.

J'osai un regard dans sa direction et je compris immédiatement qu'il m'avait cernée. Jacob avait toujours lu en moi comme dans un livre ouvert, il ne servait à rien de tenter de lui dissimuler quoi que ce soit.

- Tu es de mon avis, maintenant, n'est-ce pas ?
- Oui, lui avouai-je tristement, hypnotisée par ses yeux noirs.

Un éclair de désolation et de joie les traversa et un sourire s'esquissa sur ses lèvres qui parurent encore davantage m'attirer.
Jacob semblait de nouveau hésitant, trépignait sur place. Mes traits affichaient sans doute mon désespoir et mon désir pour lui car il se précipita vers moi, réveillant le souvenir que je souhaitais plus que tout voir et revivre en cet instant précis.


Jacob était sur le point d'aller se battre aux côtés des autres Quileute et des Cullen contre une armée de vampires nouveaux-nés. Il voulait que je le retienne et je ne savais comment m'y prendre.
- Embrasse-moi, Jacob. Embrasse-moi et reviens-moi.
Il avait hésité avant de plonger vers moi et de poser enfin ses lèvres sur les miennes. Ne saisissant pas le but de la manœuvre et luttant contre elle, j'avais été passive. Jacob, souhaitant m'inciter à me laisser aller, avait resserré son étreinte avec force et m'avait obligée à lui répondre. La rage et la colère que j'éprouvais alors à son égard s'étaient rapidement transformées en fougue. Une fougue nouvelle et merveilleuse qui m'avait faite entrevoir un avenir avec lui que je n'avais pas osé imaginer jusqu'alors. Jacob m'était la promesse d'un épanouissement humain, un amour sincère et naturel que j'avais été loin de soupçonner et que je ne pouvais qu'admettre.

Mon état avait freiné Jacob dans son élan. Il me regardait, inquiet, et m’enlaçait.

- Bella, ça va ?

Cela faisait deux fois en l'espace de quelques jours qu'il assistait à mes visions.

- Qu’est-ce qu’il s’est passé ? Reprit-il.

Je me dégageai de ses bras qui me soutenaient et allai m’asseoir sur le canapé pour tenter de reprendre mes esprits avant de lui expliquer ce qu'il en était.

- J'ai ces visions depuis une semaine environ, lui précisai-je par la suite. Ce sont des souvenirs du temps que j'étais humaine. Ils me reviennent en mémoire sans que je m'y attende et sont provoqués par certaines... Choses.
- C'est ce que tu as eu avant le dîner chez Sam et Emily, devina Jacob.
- Oui.

Quelques secondes passèrent.

- C'est donc de ça dont tu ne voulais pas me parler, déduisit-il d'un ton léger.

Je souris devant la tentative de Jacob de m'apaiser.

- Oui, confirmai-je. Tu m'as révélé ce que tu me cachais. Autant que j'en fasse autant, non ?

Il acquiesça et me rejoignit sur le canapé.

- Tu m'as dit que ces visions étaient provoquées par certaines choses. Je peux savoir ce qui a provoqué celle d'avant le dîner à la réserve ?

Je réfléchis puis soupirai.

- Toi. Simplement toi, avouai-je.

Le regard de Jacob se fit de nouveau plus intense.

- Et qu'est-ce que tu as vu ?
- Tout ce que tu représentes pour moi, c'est-à-dire mon soleil.

Le sourire qu'il m'adressait lorsqu'il était heureux illumina son visage et engendra le mien.

- Et là ? Tu as vu quel souvenir ? Demanda-t-il d'un ton qui laissait percevoir qu'il connaissait déjà la réponse.
- C'était celui de notre baiser.

Son visage changea d’expression, transparaissant désormais le même besoin qui m’habitait de plus en plus, surtout depuis qu'il se tenait plus près de moi.
Une partie de moi s’empressa alors de se remémorer ce qui avait suivi le baiser que nous avions échangé : Edward, mon mal-être, l’impression d’être un monstre. Bien que moins précis que mes visions, ce souvenir m’était trop douloureux pour que je ne le prisse en compte.
Je regardais Jacob, il n’avait pas bougé. Ce qui m’arrangeait fortement.

- Il vaut mieux que tu partes, lui dis-je de nouveau en me ressaisissant.

La déception se lut sur son visage.

- Très bien.

Il se leva sans prendre la peine de me serrer dans ses bras auparavant, et se dirigea vers la porte.

- Jake ?

Il se retourna.

- Ne parle de mes visions à personne, surtout pas à Edward. Il s'inquiète de trop à ce sujet. S'il savait que j'en ai vis-à-vis de toi...
- Je comprends, assura Jacob en acquiesçant.

Cette fois, il partit sans se retourner, probablement dans le but de maitriser l'émotion qui l'habitait et que nous partagions.
Sitôt eût-il quitté la pièce que je ressentis un grand vide. J’avais besoin de lui, je l’aimais, l’aimais vraiment. Cette fois c'était un fait et j'en étais bien consciente. Le bonheur qui avait accompagné ma dernière vision se mêla à la douleur et se fit plus intense. Je n’avais qu’une envie : l’appeler et lui demander de me rejoindre.

Je me levai à mon tour du canapé et restais debout au milieu du salon sans bouger durant un long moment, en proie à ma souffrance. Je devais accepter cette douleur, c’était le prix à payer pour faire souffrir les deux hommes dont j’étais éperdument amoureuse. Je le savais, notre triangle amoureux se reformait et ne présageait que des déchirements. Il fallait que je prenne, une fois de plus, une décision... Très rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cathylovesedward
Emménagement chez Charlie
Emménagement chez Charlie


Féminin
Nombre de messages : 27
Age : 34
Date d'inscription : 31/01/2012

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Lun 6 Fév - 19:32

Citation :
J'espère cependant que tu ne seras pas trop déçue de la suite, notamment vis-à-vis du chapitre que je vais poster... Je suis avant tout team J, comme tu peux le voir sur mon avatar et mes bannières... J'espère en tout cas que ça ne te bloquera pas et que tu pourras continuer à me lire...

Ne t'inquiètes pas je pense que nous pouvons nous entendre quand même lol et puis je suis ouverte à tout. Ton écriture me plait vraiment et que Bella se trouve avec ou sans Edward je te suivrai !!!

D'ailleurs j'ai beaucoup aimé ce chapitre et j'attends la suite avec impatience.
J'avoue que même si je vois Bella avant tout vivre son amour avec Edward, j'aime cette hésitation et je suis aussi hyper sensible au charme de Jacob...et oui Embarassed

Continues comme ça et j'attends de voir comment Bella va encore se sortir de là Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice_Cullen_57
Confessions de Rosalie
Confessions de Rosalie


Féminin
Nombre de messages : 1469
Age : 30
Localisation : A la Push, avec Jake
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Mar 7 Fév - 18:09

Ok!! Smile Eh bien je serai ravie d'avoir ton avis sur plusieurs points!! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille41
Retour fracassant de Jake
Retour fracassant de Jake


Féminin
Nombre de messages : 1945
Age : 33
Localisation : dans les bois en compagnie d'une bande de ... loups
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Mar 7 Fév - 21:32

* Je le savais ! lol Jacob n'est plus imprégné, ce qui explique largement son comportement face à Nessie. Le fait qu'il vive bien la distance entre eux. Et donc j'imagine que le comportement qu'il a eu en boîte s'explique par le fait qu'il s'est donc senti libéré et redevenu normal (comme il aime dire que l'imprégnation n'est pas naturelle).
Par contre, en effet les sentiments qu'il a pour Bella vont compliquer les choses... tongue

* L'explication entre Bella et Jake : sur le fait que Jacob aimait Bella avant car une part d'elle porté sa future imprégnée, ça me fait penser aux discussions sur le forum. Les nombreuses suppositions du pourquoi du comment. Pas mal ! Wink

* "que toi aussi tu m'aimes"
omg ! lol La remarque de Jake après me fait rire comme quoi qu'il se fait jeter lol je vois parfaitement son ton à ce moment là et sa tête. Very Happy


* Bon alors voilà mes questions et mes impressions :

déjà on peut imaginer que le fait que l'imprégnation qui n'est plus soulève ENORMEMENT de questions et j'imagine que tu as ton intrigue et que tu vas nous faire patienter un moment avant qu'on comprenne pourquoi.

Ensuite, j'aime le fait que la meute fasse leur enquête là dessus (c'est clair, c'est louche!). Suspect

Alors le fait que Bella ait ses visions : on ne sait tj pas pourquoi -un don vampirique j'imagine- mais qu'est-ce qui les provoque réellement ?
Et donc par contre, ce que je me pose comme question c'est "pourquoi Bella ressent-elle à nouveau des sentiments pour Jake ?" car ça c'est étrange. Comme je te le disais la dernière fois, la Bella vampire ne devrait voir que Edward. Car c'est ce qu'elle disait au tout début de sa transformation qu'elle ne voyait plus Jacob comme quelqu'un de rival amoureux. Donc, est-ce le fait que Jacob s'imprègne de Nessie qu'elle s'était convaincu elle-même qu'elle ne l'aimait plus ? Le fait qu'elle puisse vivre sa vie auprès d'Edward et que son meilleur ami puisse enfin être heureux et amoureux en retour : cela l'aurait-elle conforté dans l'idée qu'elle ne ressentait plus rien pour lui ? scratch AH-Ah ! là est la question ! Et je dois t'avouer que je sèche aussi lol c'est une bonne intrigue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Aujourd'hui à 12:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Revell]U-Boot type VII C "Wolf Pack"
» comment vous imaginés la suite da révélation?
» Une suite à Révélation ?
» La Bd PACK
» [Dragon 1/144] F-14A Tomcat VF-1 Wolfpack

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilighters France :: Le quartier des artistes :: Fanfics :: Fanfics tout Public-
Sauter vers: