Twilighters France


*** Twilighters France, votre source française depuis 4 ans!
 
AccueilTwilighters FranceFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Alice_Cullen_57
Confessions de Rosalie
Confessions de Rosalie


Féminin
Nombre de messages : 1469
Age : 30
Localisation : A la Push, avec Jake
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Sam 19 Nov - 18:48

Coucou à tous!! Very Happy

J'ai écrit cette fanfiction (qui est ma toute première fanfiction) il y a déjà un petit moment, mais je n'ai jamais "osé" et pris le temps de la poster sur le forum... Je me suis donc dit que la sortie de la première partie de Breaking Dawn était sans doute le bon moment pour le faire!!

Mon histoire représente de nombreux challenges, le premier étant le contexte, puisque j'ai décidé de "continuer" la saga. Vous l'aurez donc compris, mon histoire se déroule après Breaking Dawn. Un autre challenge était de respecter l'histoire initiale, et donc ne changer aucun détail...
De ce fait,
Spoiler:
 
J'ai également essayé de relever d'autres défis, dont je parlerai au fur et à mesure... J'espère donc que ma fanfiction, que j'ai intitulée "Obstination" vous plaira!! Smile

Je tiens à remercier deux amies qui ont pris le temps de lire en partie mon histoire avant que je la poste... Merci à vous les filles!! smack

Voilà, je n'ai plus qu'à vous souhaiter bonne lecture!! Wink


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Prologue
À l’aube d’une nouvelle vie


Le soleil sur ma peau me faisait un bien fou. Allongée sur les galets de la plage de First Beach, je profitais de la chaleur que me procurait l’astre du jour. Demain serait tout autre, c’était certain. Le soleil ne brillait jamais deux jours d’affilée à Forks et ses environs. Je me laissais bercer par le son des vagues déferlantes qui se jetaient sur les rochers et les falaises de la réserve Quileute, et par la douce brise qui me caressait le visage. Une main glacée effleura mon front.

- Tu vas finir par transpirer.

Edward, mon amour, l’homme de ma vie, était debout derrière moi. Trop concentrée sur les sons de la nature, je ne l’avais pas entendu arriver.

- Peut-être bien, oui, ironisai-je en me tournant vers lui.
- Il n’a pas de cesse, me dit-il en désignant Jacob d’un geste de la tête.

Mon meilleur ami, un peu plus loin sur la plage, jouait avec Renesmée, qui courrait et riait à gorge déployée.

- Je vais t’attraper ! Lui disait-il.
- Non !

Je hochai la tête, amusée par son comportement.

- C’est un grand enfant.
- Je ne te le fais pas dire ! Approuva mon mari en s’installant à mes côtés.

Bien qu’ayant tout deux cette similitude particulière, je contemplai une nouvelle fois le jeu du soleil sur sa peau de marbre, faisant refléter mille diamants, et transparaissant sa beauté incomparable.

- Comment te sens-tu ? S’enquit-il.
- Bien. Arrête de t’inquiéter.
- Je vois bien que tu n’es pas tranquille.
- J'ai appris à ne plus m'en faire. Ca fait quand même un an et demi que nous avons... Vaincu les Volturi.
- Oui, « vaincre » n’est pas le bon mot.
- Tu m’as comprise. Alice verrait leur retour, de toute façon.
- Qu’est-ce qui t’a fait changer d’avis ? Elle n’a cessé de te l’assurer dès le début.
- Je pense que j’ai pris progressivement du recul. Je m’inquiétais surtout pour Renesmée.
- Notre fille est on ne peut plus protégée, il me semble, rétorqua-t-il en désignant une nouvelle fois Jacob.

Ce dernier se roulait dans les vagues, éclaboussant Nessie au passage, qui riait et criait d’autant plus.

- Oui, je crois qu’elle est la petite fille la mieux protégée du monde ! Consentis-je. Une famille de vampires et une meute de loups-garous pour la sauver en cas de problèmes, que demander de plus ?
- Hum. As-tu déjà pensé à son cadeau d’anniversaire ?
- Oui, bien que je reste persuadée qu’à force, nous serons à court de cadeaux. Cette petite va finir par tout avoir !
- C’est sûr... Alice et ses idées... Elle a déjà commencé à imaginer la nouvelle décoration pour l’occasion.
- Mais c’est seulement dans trois semaines !
- Tu ne la connais pas encore ?
- Si... Bien sûr que si.

À cet instant, mon téléphone portable sonna. Je le sortis de mon sac et décrochai.

- Allô ? Bonjour, Nahuel. Oui, Renesmée est avec nous. À la plage de First Beach, de la réserve indienne. Bien sûr, nous t’attendons.

Je raccrochai. Jacob nous avait déjà rejoint, agacé.

- Il va encore venir ? Maugréa-t-il.
- Il n’est jamais venu à la plage, contrai-je.
- Parce qu’il n’y a jamais de soleil et que nous y sommes jamais ! Mais n’empêche, il vient tout le temps, où que nous soyons. Il ne peut pas nous ficher la paix ? Grogna-t-il en retournant vers l’océan.

Je souris, tandis qu’Edward secouait la tête.

- Il ne changera jamais.
- Non, Jake restera toujours Jake ! Confirmai-je en me recouchant. Mais c’est comme ça qu’on l’aime.

Mon mari m’imita en me prenant la main, entremêla ses doigts aux miens, et embrassa mon alliance.

- Je t’aime, murmura-t-il.

Ses yeux reflétaient un amour infini et je ressentis le même sentiment à son égard. Cet après-midi sur la plage de First Beach était décidément parfait. Mais demain serait un autre jour, effectivement. Je n’avais pas encore pris conscience de la véracité de mes pensées.



*



Chapitre 1
L’anniversaire de Renesmée


La fête battait son plein. Les titres musicaux, soigneusement sélectionnés par Alice, emplissaient joyeusement les oreilles de chacun. Renesmée fêtait aujourd’hui ses un an et neuf mois et semblait avoir huit ans, sa croissance, bien qu'ayant ralenti, oscillant sans cesse entre phases accélérées et lentes. Alice s’était bien évidemment désignée personnellement comme unique organisatrice de la fête d’anniversaire de ma fille. Cotillons et banderoles se débattaient de part et d’autre du jardin et de l’ensemble de la villa Cullen. Bien que mensuelle, chaque soirée d’anniversaire de Renesmée était plus réussie que les précédentes, tant ma belle-sœur, qui était également désormais ma sœur, avait un talent certain pour organiser et recevoir les invités lors de ces événements. Tous les six mois, les autres familles de vampires qui nous avaient soutenus lors de notre dernier affrontement pacifique avec les Volturi, étaient conviées. La plupart des fêtes d’anniversaire de ma fille réunissaient donc principalement les membres de ma famille que je considérais comme tels, à la fois par le sang, si je puis dire ainsi, et par le cœur.

Charlie était bien évidemment invité à chacune d’entre elles. À la fois compréhensif et perplexe, il ne savait quel regard porter sur notre secret, que nous avions choisi de ne pas lui révéler par mesure de sécurité. La croissance anormale de Renesmée l’impressionnait et réveillait constamment en lui son besoin de comprendre un phénomène qui le dépassait. Plutôt papy gâteux – ce qui m’étonnait fortement –, mon père était au milieu du jardin et jouait avec Renesmée et Nahuel. Depuis leur rencontre, Nahuel ne quittait plus ma fille, ce qui ne nous avait aucunement étonnés. Les regards qu’il lui portait ne laissaient personne dans le doute, Jacob y compris. Appuyé contre un arbre, mon meilleur ami observait son futur concurrent du coin de l’œil. Bien que conscient de la situation et surprotégeant celle qui lui était destinée – cette idée continuait de m’horrifier –, il avait décidé d’accepter les jeux et les échanges privilégiés entre Renesmée et son ami. Tous deux mi-humains, mi-vampires, ils partageaient inévitablement nombre de liens inexplicables. L’amitié et la complicité qu’il avait nouées avec ma fille avaient progressivement permis à Nahuel de mieux appréhender et accepter sa nature.

Semblable à un tintement, le rire argentin d’Alice se fit soudainement entendre. Accompagnée de Jasper qui la tenait par la taille, elle sortit de la villa et nous rejoignit dans le jardin.

- C’est le moment des cadeaux, me murmura à l’oreille une voix que j’aurais pu reconnaître entre mille.

Je me retournais et découvris mon mari qui se tenait derrière moi. Tout en lui souriant, je ne pus que constater une nouvelle fois la perfection de son visage.

- C’est l’heure des cadeaux ! S’exclama Alice.

Edward et moi échangeâmes un sourire et un regard complices. Si Alice savait se montrer surprenante, elle pouvait parfois paraitre prévisible aux yeux de sa famille.
Renesmée se leva, Jacob et Nahuel l’y aidant, tandis que le reste de la famille allait chercher les présents à l’intérieur de la maison. Comme à l’ordinaire, une table basse était dressée au milieu du jardin, destinée au déballage des cadeaux. Encadrés de ses cheveux cuivrés bouclés, qui étaient à présent mi-longs, les yeux de ma fille scintillaient d’impatience. Si elle avait hérité de mes prunelles couleur chocolat, elle tenait davantage de sa tante son goût de la fête. Tour à tour, nous déposâmes nos présents sur la table basse. Sans attendre, Renesmée se jeta sur chacun de ses paquets et les déballa avec empressement.

Rosalie et Emmett lui avait offert une trousse de toilette, comprenant un joli miroir et un peigne, ainsi qu’une immense peluche – un grizzli, évidemment –, Carlisle et Esmée, une superbe peinture représentant notre petite famille – Edward, notre fille et moi –, Jacob, un talisman protecteur, Charlie, un jeu interactif, Alice et Jasper, une multitude de vêtements, et Edward et moi, un pendentif en or sur lequel était gravé « Un amour infini. Renesmée, Papa et Maman ». Seul restait le présent de Nahuel, encore emballé dans une petite boîte carrée. Renesmée s’en empara, regarda son ami durant quelques secondes, puis déchira le papier. Devinant peu à peu ce qui s’y trouvait, je jetais un œil à Jake, qui observait la scène, le regard froid. La boîte renfermait une superbe bague en or blanc, surmontée d’un diamant d’un éclat vif. Les yeux de ma fille s’illuminèrent d’une lueur encore trop peu familière pour que je puisse l’identifier. Elle regarda de nouveau Nahuel et balbutia un « merci » à peine perceptible. Mon regard se porta une nouvelle fois sur Jacob, dont les mâchoires s’étaient crispées, et qui semblait agacé.
Ma fille se tourna vers l’ensemble de la famille et s’exprima cette fois de façon plus audible en baissant les yeux de timidité, une caractéristique qu’elle tenait sans aucun doute de moi.
Esmé se précipita alors vers elle et la serra dans ses bras.

- De rien, ma chérie. Tu le mérites amplement.

Ses élans de tendresse à l’égard de sa petite-fille n’étaient jamais rares et s’étaient accrus avec le temps. La beauté et le charme de Renesmée y étaient sans doute pour quelque chose. Ses traits s’étaient désormais affinés, tout en conservant leur aspect enfantin.
Ma fille se leva et remercia tour à tour chacun des invités en leur déposant un baiser sur la joue. Lorsqu’elle arriva à la hauteur de Nahuel, elle le pris dans ses bras et s’y blottit avec tendresse. Mes yeux se tournèrent une nouvelle fois vers mon meilleur ami, qui resta de marbre, son visage ayant désormais pris un air dépité.
Alice entra de nouveau dans la villa et revint quelques secondes plus tard avec un gâteau décoré d’une bougie.

- Et maintenant, rien que pour la tradition... Dit-elle en le déposant sur une plus grande table. N’oublie pas de faire un vœu !

Renesmée ferma ses paupières et se concentra, avant de souffler sur l’unique bougie de son gâteau. Tous ses invités applaudirent et ma fille sourit avec enthousiasme et une élégance certaine. Alice entreprit de couper le gâteau en quelques parts, tout en sachant que seuls Renesmée, Nahuel, Jacob, et Charlie y goûteraient.

La fête se poursuivit avec quelques pas de danse et discussions en tout genre. Rosalie se déhanchait avec classe et distinction au milieu du jardin, tandis que Carlisle et Esmé exécutaient une valse gracieuse. Jasper et Alice étaient assis sur un banc et riaient ensemble. En les observant, n’importe qui aurait pu remarquer leur complicité et leur amour grandissant. De leur côté, Jacob, Charlie et Edward discutaient – mon père avait appris à apprécier mon mari à sa juste valeur –, Nahuel et Renesmée jouaient au jeu interactif offert par mon père, et Emmett rejoignait Alice et Jasper tout en riant à quelques blagues qu’il énonçait.
Je me retournai vers la table à laquelle je m’étais appuyée. Mes doigts caressèrent les réductions salées et sucrées qu’Alice avait mises à disposition, tout en me demandant quel goût avait désormais les aliments dont se nourrissaient les humains. Je choisis une réduction parfumée à la vanille et la porta à ma bouche. Les premières mastications me découragèrent à avaler le gâteau et je le recrachai dans une serviette en papier. Espérant ne pas avoir été vue dans une telle situation, je me rendis vite compte que je n’avais pas été suffisamment discrète. Jacob se dirigeait vers moi en affichant un sourire amusé.

- C’est si dégoûtant que ça ? Demanda-t-il en rigolant et tout en connaissant la réponse.
- Oui, dis-je simplement, quelque peu honteuse.

Je lui retournai tout de même l’esquisse d’un sourire.

- Je ne pensais pas que de tels aliments que j’adorais auraient pris un si mauvais goût.

Mon ami rit doucement.

- Tu vas bien ? L’interrogeais-je.

Ma question ne le surprit apparemment pas.

- Oui, pourquoi ? Essaya-t-il tout de même en évitant mon regard.
- Pour rien. Mais vis-à-vis de Renesmée et Nahuel...

Jacob se redressa.

- Il faut que j’y aille. J’ai promis à mon père de passer du temps avec lui... Pour rattraper le temps perdu, ajouta-t-il après une seconde.

Il était vrai qu’il venait si souvent voir ma fille que La Push lui était presque devenue étrangère, Billy y compris.

- Je comprends.

Manifestement, Jake ne souhaitait pas aborder le sujet, et je respectais son choix... Pour le moment, du moins. Il se pencha vers moi et me prit dans ses bras.

- Je reviens vous voir bientôt.
- Ok, acquiesçais-je en souriant.

Je me desserrai de son étreinte. Mon intuition me poussait à penser que je ne reverrai pas mon meilleur ami de sitôt.
Jacob salua le reste de la famille, et Charlie en fit de même. En hôtesse parfaite, Alice les raccompagna tous deux jusqu’à la porte d’entrée et les remercia vivement d’avoir participé à la fête. En sortant, Jake me lança un regard interrogateur que je ne compris pas. Je le sentais, il n’allait pas bien.

Edward se dirigea vers moi, me prit la main, et m’invita à danser, mettant un terme à mes réflexions. Bien que plus gracieuse, et surtout moins maladroite qu’avant ma transformation, danser représentait toujours pour moi une corvée. Ayant perçu ma réticence, son regard profond et amoureux me transperça, et je ne pus que céder à sa demande. J’espérais au moins ne pas jurer face à l’élégance de Rosalie, d’Esmé et Carlisle. Mon mari me serra contre lui, et, avec classe, entama les premiers pas. Les miens suivirent avec une synchronisation parfaite, ce qui m’étonnait toujours. Me détachant de son visage sans défaut, je me blottis plus fort contre lui. Ma vie rêvée était bien réelle. J’avais un mari aimant et beau comme un dieu, une fille désormais en sécurité, un père compréhensif, une nouvelle famille accueillante et attentive, ... Seule la gêne et le comportement étrange de Jacob – la jalousie étant l’une de ses caractéristiques récurrentes, je m’attendais à le voir agir de la sorte – me soulevait des interrogations.

Un peu plus loin, la fatigue de ma fille commençait à transparaitre sur son visage. Baillant, elle avait également les yeux rougis. Je me desserrai d’Edward.

- Je crois que notre fille a besoin de dormir, lui dis-je.

Mon mari la regarda et acquiesça.
Quelques instants plus tard, nous dîmes au revoir à notre famille, et Nahuel partit en même temps que nous. Lorsque nous eûmes jugé être hors de portée de vue des humains, Edward prit notre fille sur son dos et nous courûmes jusque notre cottage.
Une fois arrivés à destination, Renesmée fila dans la salle de bain et se vêtit de son pyjama. Edward et moi l’accompagnâmes dans sa chambre, la bordâmes avec tendresse, et, comme à son habitude, mon mari fredonna une berceuse qu’il avait composée spécialement pour notre enfant. Chaque soir, je me souvenais – malheureusement de façon assez floue –, de mes nuits d’humaine au cours desquelles mon amour m’avait semblablement chantonné ma berceuse personnelle et grâce à laquelle et je m’endormais paisiblement. Chaque soir je me souvenais aussi de l’affection avec laquelle il me serrait contre lui, de la sensation de la froideur anormale de sa peau, ... Je souhaitais me rappeler le plus longtemps possible de ces moments de bonheur.

Lorsque nous fûmes assurés que Renesmée dormait, incapables de la considérer autrement que comme une très jeune enfant, nous allâmes dans notre chambre. Edward se tourna alors vers moi, m’enlaça, et m’embrassa tendrement. Cela faisait désormais presque deux ans que nous étions mariés et il semblait m’aimer de plus en plus. J’étais heureuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tititof
Perd connaissance
Perd connaissance


Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : garde la main chaude de Jacob dans la sienne
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Dim 20 Nov - 7:51

Enfin tu la postes ta fic !!! lol 2 ans après que j'ai commencé à poster la mienne...et tu m'en parlais déjà à l'époque !! Wink
Mais tu as bien fait d'attendre. Avec la sortie de BD, le moment est judicieux Wink
Je suis bien contente d'avoir enfin le plaisir de te lire Smile
Voici mes commentaires :

J'avais complètement oublié ce Nahuel !!! lol On sens déjà une petite jalousie de la part de Jacob envers lui, ça promet d'être intéressant Wink

J'aime beaucoup le passage avec Charlie puis le moment où Bella parle que Jake laisse Nessie jouer avec Nahuel.

Citation :
- Ma fille se tourna vers l’ensemble de la famille et s’exprima cette fois de façon plus audible en baissant les yeux de timidité, une caractéristique qu’elle tenait sans aucun doute de moi.

J'ai beaucoup aimé ce long passage des cadeaux, quand Bella observe sa fille et essaie de voir à qui elle ressemble Smile En tant que maman, je m'identifie complètement lol

L'état de Jacob évolue progressivement : il observe tendu, puis se crispe, puis devient dépité et finit par partir...du Jacob tout craché lol Et Bella inquiète Smile Bonne description à chaque fois Smile

Citation :
Espérant ne pas avoir été vue dans une telle situation, je me rendis vite compte que je n’avais pas été suffisamment discrète. Jacob se dirigeait vers moi en affichant un sourire amusé.

Moment très drôle et parfaitement décrit quand Bella goute les aliments ! Bien pensé Smile

Très très bon début ! Ton écriture est fluide, tu respectes bien les personnages et la suite promet d'être très intéressante Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cammie
Emménagement chez Charlie
Emménagement chez Charlie


Féminin
Nombre de messages : 29
Age : 23
Date d'inscription : 21/11/2011

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Lun 21 Nov - 19:01

J'ai adoré le début, hate de lire la suite. Tu as un très joli style =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
misapb
Est à l'hôpital
Est à l'hôpital


Féminin
Nombre de messages : 869
Age : 30
Localisation : sur un nuage
Date d'inscription : 21/04/2009

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Lun 21 Nov - 19:18

j'ai adorée j'ai hate de lire la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keupyneus.xooit.fr/index.php
Renesmée Cullen Black
Regarde son bien aimé demander sa main
Regarde son bien aimé demander sa main


Féminin
Nombre de messages : 1803
Age : 19
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Lun 21 Nov - 23:48

Je peux tout de suite te dire que je vais adoré ta fiction! J'en suis sur Wink

J'aime déjà ton style d'écriture et que tu fasses sur le (futur) triangle Nessie-Jacob-Nahuel .... Déjà en allant voir Breaking Dawn, j'ai eue envie de lire des fic sur Nessie et Jake Very Happy
En plus , on dirait bien que tu es avancé dans l'écriture de cette fic... Donc, je compte sur toi pour poster vite avant que je sois en manque de lecture Wink

J'aime beaucoup ce que l'on voit des relations entre les personnages de Jake et Nessie! C'est mignon... Mais comme Jake, je suis agacée par la bague... Cela me fait trop pensé au mariage! Bon. Ok, Jacob est pas mieux puisqu'il lui avait offert l'année d'avant un bracelet du genre alliance Quileute mais...


Bon! J'ai pas le temps de continuer, mais j'ai hâte à la suite!


Dernière édition par Renesmée Cullen Black le Ven 25 Nov - 3:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice_Cullen_57
Confessions de Rosalie
Confessions de Rosalie


Féminin
Nombre de messages : 1469
Age : 30
Localisation : A la Push, avec Jake
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Mar 22 Nov - 17:22

Tititof a écrit:
Enfin tu la postes ta fic !!! lol 2 ans après que j'ai commencé à poster la mienne...et tu m'en parlais déjà à l'époque !! Wink
Effectivement!! Wink Je la poste enfin!! J'attendais vraiment la sortie de la première partie de Révélation... Comme Obstination est la suite... Wink


Tititof a écrit:
J'ai beaucoup aimé ce long passage des cadeaux, quand Bella observe sa fille et essaie de voir à qui elle ressemble Smile En tant que maman, je m'identifie complètement lol
Tant mieux!! Car je vais insister plusieurs fois sur le côté "Maman" de Bella...


Tititof, Cammie, misapb, Renesmée Cullen Black : tant mieux si le début de ma fic vous plait!! J'espère que la suite vous plaira tout autant, à toutes!! Wink Et merci pour vos compliments!! Very Happy


Renesmée Cullen Black a écrit:
En plus , on dirait bien que tu es avancé dans l'écriture de cette fic... Donc, je compte sur toi pour poster vite avant que je sois en manque de lecture
Je posterai régulièrement sans problème, mais je suis très occupée à côté... Je pense donc que je posterai la suite samedi!! Wink


Merci en tout cas pour vos premiers commentaires!! smack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
missclecle
Est câlinée par un vampire
Est câlinée par un vampire


Féminin
Nombre de messages : 1487
Age : 22
Localisation : dans les bois en train de chasser le puma avec Edward <3
Date d'inscription : 24/07/2009

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Mar 22 Nov - 18:39

J'adore !
Une suite prochainement ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bella55
Le combat
Le combat


Féminin
Nombre de messages : 1730
Age : 32
Localisation : forks avec taylor lautner
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Mer 23 Nov - 11:33

j'aime beaucoup le début de ta fic et attend la suite avec patience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille41
Retour fracassant de Jake
Retour fracassant de Jake


Féminin
Nombre de messages : 1945
Age : 33
Localisation : dans les bois en compagnie d'une bande de ... loups
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Mer 23 Nov - 19:41

Ah voilà la fic' d'Alice ! bravo
Que c'est agréable de lire de l'inédit à nouveau !

*J'aime bien quand Renesmée ouvre ses cadeaux . On ressent bien l'ambiance de la fête familiale. Elle est bien décrite.

* Quand Bella veut manger ah trop marrant avec Jacob qui se fout d'elle.

*
Citation :
Mon regard se porta une nouvelle fois sur Jacob, dont les mâchoires s’étaient crispées [...]Mes yeux se tournèrent une nouvelle fois vers mon meilleur ami, qui resta de marbre, son visage ayant désormais pris un air dépité.
Il est clair que Jacob a du mal à supporter l'intérêt que porte Nessie à Nahuel.

*Euh ouai, Jacob ne répond pas à la question de Bella dit donc, il se taille lol Y'a un hic !

Bon bah voilà : la suite ! Very Happy study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spiritous
Départ de Phoenix
Départ de Phoenix


Masculin
Nombre de messages : 17
Age : 39
Date d'inscription : 19/11/2011

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Jeu 24 Nov - 23:52

Un très bon début j'ais hâte de lire la suite....^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spiritous.deviantart.com/gallery/26721036
Alice_Cullen_57
Confessions de Rosalie
Confessions de Rosalie


Féminin
Nombre de messages : 1469
Age : 30
Localisation : A la Push, avec Jake
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Ven 25 Nov - 8:33

missclecle a écrit:
J'adore !
Une suite prochainement ? Wink
Demain!! Wink


bella55, Spiritous, merci pour vos comms!! Very Happy


Vanille41 a écrit:
Quand Bella veut manger ah trop marrant avec Jacob qui se fout d'elle.
Oui, j'ai bien aimé écrire ce court passage!! Je vois parfaitement les expressions de Bella et Jacob!! Wink


Encore merci pour vos commentaires!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
noups
Histoires effrayantes
Histoires effrayantes


Féminin
Nombre de messages : 240
Age : 26
Localisation : au soleil de cannes, attendant le robsten
Date d'inscription : 22/11/2009

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Ven 25 Nov - 12:38

j'ai hâte d'avoir la suite!! tu peux pas la poster ce soir? J'aime beaucoup ta fic, et elle est vraiment bien écrite, c'est fluide, j'aime ton style d'écriture.


"A partir de la première manifestation de vie, le monde avait changé. Là où, avant, il existait une chose sans laquelle je n'étais pas capable de vivre, il y en avait deux à présent. Je ne faisais pas la distinction, mon amour n'était pas coupé en deux. C'était plutôt comme si mon coeur avait grandi, s'était épanoui pour devenir deux fois plus gros. Tout cet espace supplémentaire déjà rempli. C'en était presque vertigineux" - "Cet enfant, celui d'Edward, était une tout autre histoire. J'en avais besoin comme j'avais besoin d'air pour respirer. Il ne relevait pas d'un choix, mais d'une nécessité". Bella page 144 Révélation


Danse jusqu'a atteindre les étoiles, et briller de milles feu.

Si on croit en ses rêves, ils deviendront réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice_Cullen_57
Confessions de Rosalie
Confessions de Rosalie


Féminin
Nombre de messages : 1469
Age : 30
Localisation : A la Push, avec Jake
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Sam 26 Nov - 14:55

noups a écrit:
j'ai hâte d'avoir la suite!! tu peux pas la poster ce soir? J'aime beaucoup ta fic, et elle est vraiment bien écrite, c'est fluide, j'aime ton style d'écriture.
Merci beaucoup!!!!! Smile La suite arrive maintenant!! Wink

Comme j'ai un peu le temps, je poste deux chapitres, mais peut-être que les autres fois, je n'en posterai qu'un... Je verrai bien!! Wink


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Chapitre 2
Un comportement étrange


Une semaine était passée depuis le dernier anniversaire de Renesmée, mais la croissance de ma fille semblait reprendre son rythme initial incroyablement rapide. Elle avait grandi de plusieurs centimètres en seulement l’espace de quelques jours, et cette évolution restait un mystère pour chacun d’entre nous. Seul Nahuel semblait ravi de ce phénomène, ce qui me déclenchait toujours un certain sentiment de jalousie et de protection envers mon enfant chaque fois que je percevais un regard teinté d’impatience du jeune homme.
L’anniversaire de Renesmée marquait également la dernière fois que j’avais vu Jacob. Je n’avais eu droit à aucune visite – ni moi, ni Renesmée – ce qui étonnait toute ma famille, ni même aucun appel téléphonique. J’expliquais cette attitude par la jalousie de mon meilleur ami à l’égard de Nahuel qui se rapprochait de jour en jour de ma fille. Bien qu’adoptant un comportement étrange – déclarer forfait étant loin d’être une habitude chez Jake –, je pouvais comprendre son choix de rester en retrait. Seul son éloignement de moi me laissait perplexe. Jacob et moi avions toujours partagé une relation privilégiée et savions pertinemment tous deux que nous ne pourrions vivre l’un sans l’autre, amicalement parlant. Le côtoyer tous les jours était devenue une habitude qui me semblait vitale à présent, et son absence me contrariait et m’attristait.
Durant une semaine, j’avais décidé de me faire discrète, souhaitant lui laisser tout le temps nécessaire de réfléchir quant à la situation délicate qui se présentait. À présent, je voulais obtenir quelques explications de sa part et comprendre son comportement de ces sept derniers jours.

Je me dirigeai donc vers le territoire Quileute qui ne m’avait jamais été interdit, contrairement au reste des Cullen. J’avais opté pour le moyen de transport le plus conventionnel, ma voiture, davantage par respect vis-à-vis des habitants de la réserve que par précaution, ces derniers étant parfaitement au courant de ma métamorphose. Bien que Billy ait accepté mon choix, son regard avait changé, l’affection ayant laissé place à une légère méfiance. Je me sentais toujours un peu mal à l’aise vis-à-vis de son changement de perception à mon égard, et je fus soulagée de ne pas le voir devant sa maison.
Je me garai et aperçus Jacob qui bricolait après sa moto dans le garage. Lorsqu’il me vit, un éclair de joie, de tristesse et de colère illumina ses prunelles noires. Il s’arrêta de travailler, se leva et attendit que je le rejoigne.

- Je ne t’ai pas manqué ? Attaquai-je, plus par taquinerie que par susceptibilité.

Mon ami eut un léger mouvement de tête et un sourire en coin, comme s’il trouvait ma question ridicule.

- Pourquoi ne m’as-tu pas téléphoné ? rajoutai-je.
- Mon forfait a expiré, essaya-t-il.
- Le téléphone fixe existe !
- Je sais.
- Je ne t’ai donc pas manqué ?
- Ne me pose pas de questions auxquelles tu connais déjà la réponse.
- Ne pas montrer le bout de ton nez durant une semaine n’est pas dans tes habitudes, rétorquai-je. Il est normal que je me pose des questions.

Jacob se dirigea vers le fond du garage et ouvrit une canette de soda.

- Je ne t’en propose pas ? Tenta-t-il de me détourner.
- Non. Et tu sais combien je suis têtue. Tes canettes de soda ne m’inciteront pas à te laisser tranquille.
- Bien. Tu ne veux pas plutôt me demander pourquoi je ne suis pas passé ?
- Je pense déjà connaître ta réponse.

Mon ami me regarda avec insistance.

- Je ne pense pas.
- Au contraire. Je te connais, Jake.
- Alors c’est fort possible que tu aies deviné, décréta-t-il après quelques secondes.
- Renesmée t’apprécie beaucoup.

Je ne savais quoi dire pour le rassurer et me doutais que cette remarque ne le satisferait pas.

- Oui, je n’en doute pas, répondit-il.
- Mais ça ne te suffit pas ?
- Bella, s’il te plaît, arrête avec tes questions, me pria-t-il, mal à l’aise.
- Je cherche juste à mieux comprendre pour te rassurer. Et tu sais bien que de mon côté, je ne peux pas empêcher Nahuel de nous rendre visite.
- Ouais.
- C’est donc bien ce qui t’ennuie ?
- Si j’étais le seul...

Jake ne finit pas sa phrase. Il ne savait de quelle façon je prendrais sa jalousie par amour pour ma fille.

- Tu as un... Concurrent, certes, mais tu n’es pourtant pas du genre à te résigner, lui fis-je remarquer dans un sourire.

Il me regarda avec amusement et tendresse, et ses lèvres s’étirèrent à leur tour.

- Ouais, en effet, admit-il.
- Pourquoi alors te résignes-tu ?

Mon ami ne répondit pas, sembla agacé comme si un débat intérieur naissait en lui.

- Laisse tomber, Bella.
- Non, je veux comprendre, je veux t’aider.
- Tu ne le peux pas, me répondit-il un peu brusquement.
- Pourquoi ? Demandai-je sur le même ton.

Il semblait ne pas parvenir à trouver ses mots.

- C’est compliqué pour moi en ce moment, finit-il par dire en baissant les yeux.
- Pourquoi ? Répétai-je plus doucement.

Sa peine se lisait sur son visage. Pour rien au monde je ne voulais qu’il souffre. Sa colère inexpliquée engendrait la mienne, et son bonheur m’importait réellement.

- Je ne peux pas te l’expliquer. Moi-même je ne comprends pas, dit-il dans un souffle.
- Je veux tout de même essayer de comprendre.

Il marqua une pause, serra plus fort sa canette dans sa main.

- Je savais qu’en m’imprégnant de ta fille, ce serait compliqué. Mais je n’avais pas mesuré à quel point ça le serait.

Une fois de plus son regard était fuyant, comme s’il ressentait une quelconque honte à éprouver ses sentiments.

- Surtout depuis que Nahuel est arrivé, renchérit-il.
- Tu n’es pas responsable de ton imprégnation.

Ma réponse s’avéra également être une révélation pour moi. Inconsciemment je ne pouvais cesser de reprocher à Jacob son imprégnation pour ma fille. J’aurais préféré une autre issue au triangle amoureux que nous formions, Jake, Edward et moi. Or, je venais d’admettre que mon ami n’était en rien responsable de ce phénomène.
Cette révélation fut également une surprise pour Jacob. Il me toisa avec étonnement, avant que son regard ne s’emplisse à nouveau de confusion et qu’il ne fuie le mien.

- Je le sais. Mais moi aussi j’aurais préféré m’imprégner de quelqu’un d’autre. Les choses auraient sans doute été moins compliquées.

Je cherchais à comprendre, mais ne voyait toujours pas où mon meilleur ami voulait en venir. Bien que j’eusse du mal à accepter son attirance – pour le moment fraternelle – envers mon enfant, le reste de la famille semblait avoir accepté la situation.

- Je...
- Laisse tomber, Bella, répéta-t-il en me coupant. J’aimerais juste être seul et prendre du recul vis-à-vis de tout ça. Sam et les autres vont passer me voir, ajouta-t-il après un instant.
- Tu veux être seul, mais tu vas avoir de la compagnie ?
- Bella... Souffla-t-il, un peu exaspéré.
- Je pensais que l’imprégnation était plus forte que ça ! Lâchai-je sans vraiment le vouloir, à court d’idées pour le faire réagir.
- Elle l’est ! Rétorqua-t-il, piqué au vif. Tu crois que ce n’est pas dur d’être loin de Renesmée ?
- Je ne sais pas, apparemment pas tant que ça !

Je voulais jouer la provocation avec Jacob, sachant par avance qu’il répliquerait.

- Laisse-moi s’il te plaît, trancha-t-il.

Le soupçon de colère qui émanait de sa voix me brusqua. Jacob n’allait pas bien, je le sentais littéralement et encore plus profondément qu’avant. Je décidai d’abandonner ma provocation, touchée par son mal-être.

- Très bien, dis-je doucement. Mais je suis là, Jake. Je serai toujours là.
- Je le sais...

Il s’était interrompu. Je ne savais ce qu’il avait voulu rajouter.

- Reviens-moi vite, lui dis-je dans un léger sourire. Tu me manques.

Jacob m’adressa le même sourire.

- Ok.

Je me serrai contre lui avant de repartir, puis jetai un regard en arrière. Jake s’était appuyé contre le mur et m’observait pensivement. Je lui fis un signe de la main en montant dans ma voiture, qu’il me rendit avec un léger sourire qui me parut forcé.
Je repartis de la réserve non seulement sans réponse à mes interrogations, mais aussi avec un sentiment de malaise, tout en étant convaincue que mon meilleur ami souffrait, ce qui me déplaisait et m’attristait au plus haut point.



*


Chapitre trois
Des visions dérangeantes



Lorsque je sortis de ma voiture, je me rendis compte que la nuit commençait à tomber et qu’il ne me resterait pas longtemps pour profiter de Renesmée aujourd’hui. J’avais beau savoir que j’avais l’éternité pour contempler et partager des moments avec ma fille, il me semblait que le temps pressait. Sans doute cela était dû à sa croissance rapide. D’ici quelques années, elle serait une jeune femme de dix-sept ans et ne serait plus en âge de jouer comme une enfant. Avec un pincement au cœur à ces pensées, je gravis les marches de la villa.
Bien que faisant désormais pleinement partie de la famille, j’avais toujours une certaine gêne à entrer sans frapper. À maintes reprises, Carlisle et Esmée m’avaient pourtant encouragé à le faire. J’inspirai donc calmement – cet automatisme ne m’aidant aucunement –, et pénétrai dans la maison en tentant d’effacer ce sentiment de gêne qu’affichait mon visage.

Sitôt entrée, l’odeur de chacun des membres de ma nouvelle famille me chatouilla les narines. Celle de mon mari étant la plus forte et la plus délicieuse, je me délectai de cet arôme parfait. Renesmée se trouvait dans la salle à manger et regardai la télévision en compagnie de Nahuel – bien évidemment –. Je m’approchai de ma fille, la baisa sur son front, et caressa tendrement ses anglaises cuivrées. Le poste de télévision diffusait des images de Dora l’exploratrice. Cela me rassurait que Renesmée appréciait encore ce dessin animé. Le temps passait si vite que je craignais d’oublier son merveilleux visage d’enfant, à l’image de mes souvenirs de ma vie d’humaine, dont certains étaient si flous que je pouvais aisément les confondre avec des illusions.

- Maman ! S’exclama-t-elle en me serrant contre son petit corps chaud.

Je la pris dans mes bras, tentai de graver à jamais cette sensation de bien-être dans mes pensées, puis la déposai aux côtés de Nahuel.
Malgré son attirance pour ma fille, je ne pouvais qu’apprécier le jeune homme. De nature très réservée, il s’était progressivement senti à l’aise parmi nous, allant jusqu’à aborder son existence douloureuse avec Edward. Il ne faisait pas de doute qu’il aurait rêvé d’avoir un père tel que lui.
Huilen, qui nous rendait fréquemment visite, était dans la cuisine avec Esmée, et toutes deux parlaient d’une l’émission de télévision diffusée la veille. Si elles avaient pu boire du café, sans doute aurais-je vu deux tasses posées devant elles. J’appréciais Huilen, du fait qu’elle représentait désormais pour ma mère adoptive – que je ne pouvais m’empêcher de considérer encore comme ma belle-mère –, une amie avec qui partager nombre de choses.

Des cris amusés et des rires me parvinrent soudainement du jardin. Tournant la tête dans cette direction, je vis alors Edward se battre avec Emmett, qui, manifestement, n’appréciait pas que mon époux résiste à sa force.

- Ils se battent depuis plus d’une demi-heure déjà, m’informa Renesmée.

Je souris à cette remarque, et l’exclusivité de la situation me sauta alors aux yeux. Peu d’enfant dans le monde aurait ainsi donné cette indication sans éprouver une once d’inquiétude. La banalité de la situation pour Renesmée ne fit qu’accroître mon amusement.
Caressant une dernière fois la chevelure de ma fille, je me dirigeai vers le jardin. Alice et Jasper étaient aux côtés des deux combattants et comptaient avec entrain les points et fautes de chacun.

- Deux mises à terre d’Edward par Emmett, et seulement une d’Emmett par Edward, annonça Alice lorsque je la rejoignis. Emmett a l’avantage, mais de peu seulement. Tu prends peut-être un coup de vieux, finalement, rajouta-t-elle, taquine, à l’intention de son immense frère.

Celui-ci grogna de protestation avant de plaquer une nouvelle fois mon mari au sol. Sitôt, j’entrai dans le jeu sans qu'Emmett s'en aperçoive, et il ragea d'autant plus lorsque je le mis à terre. Se faire voler la vedette dans une bataille par une fille était sans aucun doute plus qu’il ne pouvait accepter. Je m’esclaffai de sa réaction et me relevai aussitôt.

- And the winner is... Bella ! Décréta Jasper.
- Ouais, tu parles, siffla le perdant en entrant dans la maison.

Nous rîmes de son manque de flair-play et Edward s’approcha de moi.

- Merci pour le coup de main ! Mais tu aurais quand même pu me laisser lui donner sa raclée tout seul. Je passe pour qui maintenant ? Plaisanta-t-il.
- Oh, les mecs et leur fierté ! Soupira Alice avec amusement.

Edward lui décrocha un sourire, s’approcha encore davantage de moi et m’embrassa furtivement.

- Tu m’as manqué, me dit-il.

Sans que je m’y attende, ses paroles et son haleine délicatement parfumée firent soudainement affluer en moi un souvenir humain, que je ne pouvais cette fois pas confondre avec une illusion. Comme un choc violent, une blessure que j’avais ressentie durant des mois qui m’avaient parus être des années, se rouvrit.


J’étais dans les bois près de chez Charlie. Edward était avec moi, on parlait, j’étais mal, très mal. J’étouffais.
- Tu ... me ... quittes ? Balbutiai-je.
- Oui.


Ces images avaient surgi de nulle part. Je me souvenais de notre rupture... Et des pénibles sensations qui y étaient liées. Je me souvenais avec précision des topazes d’Edward qui me fixaient, de l’évidence que je voulais nier, de l’espoir ridicule auquel je me raccrochai, puis de la plaie béante qui me déchirait la poitrine.

- Bella ? M’appela Edward.

Mon visage aurait-il pu devenir encore plus pâle qu’il ne l’était, j’aurais sans doute blêmi. Je le regardais avec stupeur et supplication. La fin allait revenir, je le sentais, j’en étais sûre. La douleur me paraissait insoutenable. Je ne pouvais plus me passer de lui et ne survirait sans doute plus à son départ. Pas après les épreuves que nous avions traversées, après notre mariage, la naissance de notre fille, notre amour si fort.
En tant qu’humaine, j’imagine que des larmes seraient montées à mes yeux avant de couler sur mes joues. Au lieu de cela, mon regard dévorait avec avidité le superbe visage de mon mari. Je voulais me rappeler éternellement sa perfection, et profitai d’être encore à ses côtés pour détailler les moindres traits de son corps afin de pouvoir me les remémorer lorsqu’il serait parti.

- Mon amour, que se passe-t-il ?

Je sortis momentanément de ma stupeur, sa voix me ramenant presque à la réalité.

- Non, murmurai-je. Je t’en supplie, non. Reste avec moi, ne me laisse pas, balbutiai-je.
- Il est hors de question que je te laisse, dit-il en m’attirant contre lui.

Je me blottis contre son torse et respirai à pleins poumons son odeur. Quelle fragrance parfaite ! Je ne pourrai jamais l’oublier.

- Bella ?

Je tournai la tête, abasourdie. Cette fois, c’était Alice qui s’adressait à moi.

- Qu’est-ce que tu as vu ? Me demanda-t-elle.
- Je pris quelques secondes pour reprendre mes esprits, mais les images du passé faisaient de nouveau surface.
- Je l’ai vu partir, lui répondis-je, en omettant totalement la présence d’Edward.
- C’était une prémonition ? Avança-t-elle.
- Je ne sais pas... Non. Je me suis souvenue, dis-je simplement, encore absorbée par ma vision.

Edward s’arrêta de respirer et je sentis son corps se raidir.

- Ça va recommencer, rajoutai-je après un instant en resserrant mon étreinte.
- Non, non, non, Bella. Edward ne te quittera plus jamais, répliqua Alice en me prenant la main.

Elle m’entraina vers un banc, m’arrachant à mon mari malgré la force avec laquelle je m’y accrochais, et me força à m’asseoir. Le souvenir tournait en boucle dans mes pensées, plus douloureux et précis que jamais.

- Sais-tu pourquoi tu as eu cette... « vision » ? Me demanda-t-elle.

Mes émotions commencèrent soudainement à se calmer, et, quelques secondes plus tard, je pus avoir les idées plus claires.

- Merci Jasper, dis-je simplement.

En cet instant, son pouvoir m’avait particulièrement aidé. Je regardais Edward. Les sourcils froncés et la mâchoire serrée, il avait baissé la tête et tentait de se concentrer sur quelque chose d’invisible afin de contenir sa colère.

- Edward, l’appelai-je.

Son visage se tourna vers moi.

- Je suis tellement désolé.

Je hochai la tête pour lui signaler qu’il n’avait pas à s’en vouloir.

- Je ne comprends pas, dis-je. Je ne sais pas d’où m’est venue cette vision, rajoutai-je en m’adressant à Alice.
- Tu n’en as jamais eu auparavant ? Me demanda Jasper.
- Non. Mais c’était un souvenir, pas une prémonition.
- Mon pouvoir n’a-t-il tout de même pas déteint sur toi ? S’exclama Alice.
- Pourquoi dis-tu cela ? L’interrogeai-je.

Elle marqua une pause, sembla hésitante.

- Je n’ai pas eu de prémonitions depuis un petit moment.
- Qu’entends-tu par « petit moment » ? Intervint soudainement Edward en s’approchant de sa sœur.
- Je dirais deux semaines.
- Et ce n’est pas du à la présence de Jacob ?
- Non, il vient régulièrement chez nous, mais d’ordinaire, j’ai tout de même des visions lorsqu’il ne s’y trouve pas.

Edward sembla se mettre en alerte.

- Mais cela m’est déjà arrivé, c’est le cas lorsque rien de particulier n’est prévu, continua rapidement Alice. Je ne pense pas qu’il faille s’inquiéter.

Mon mari acquiesça, plutôt satisfait de la réponse de sa sœur, et se dirigea vers moi. Il s’accroupit et me regarda intensément.

- Je suis désolé, répéta-t-il. Ai-je fais quoique ce soit qui aurait pu te rappeler l’erreur la plus stupide de ma vie ?
- Non, lui répondis-je en caressant son visage. Depuis ma transformation j’espère me remémorer précisément certains souvenirs humains. Celui-ci m’est apparu soudainement, mais je ne pense pas qu’il y ait d’explication particulière. Peut-être est-ce ma mémoire qui me revient plus clairement.

Une fois de plus, Edward acquiesça.

- Je préférerais que ces souvenirs restent flous et que d’autres t’apparaissent plus nets, dit-il simplement. Je m’en veux tellement...
- Stop, l’arrêtai-je en posant un doigt sur ses lèvres. Tu t’es déjà excusé dix mille fois, et ce n’est pas de ta faute si c’est ce souvenir particulier qui refait surface.

Quelques secondes passèrent durant lesquelles je lisais toute la tristesse et l’amertume de mon époux à travers son regard.

- Penses-tu pouvoir contrôler tes émotions à présent ? Me demanda Jasper.
- Oui. Je te remercie, tu m’as été d’une grande aide, lui répondis-je.

Il hocha la tête et me fit un clin d’œil avant d’entrer dans la villa, accompagné d’Alice, dont l’inquiétude se lisait encore légèrement sur le visage.

- Il est tard, dis-je en me levant et en leur emboîtant le pas. Renesmée a du s’endormir devant la télévision. Il faut qu’elle se couche.

Edward me retint par la main.

- Tu vas bien ? S’inquiéta-t-il.
- Oui, ne t’en fais pas. Ce souvenir n’est plus qu’un mauvais souvenir, répliquai-je en esquissant un sourire.

Mon amour ne me sourit pas, mais me ramena contre lui et m’embrassa avec tendresse et dévotion.

- Je serai toujours là, maintenant, affirma-t-il.

Je hochai la tête en signe d’acquiescement.

- Je sais.

Tel que je l’avais deviné, Renesmée s’était endormie sur le canapé. À ses côtés, Nahuel se leva doucement, tandis que je prenais délicatement ma fille dans mes bras.

- Je vous vois demain, dit-il, à la fois sur un ton interrogateur et affirmatif.
- Tu sais qu’il n’y a pas de problème, Nahuel. Et arrête de me vouvoyer, on a presque le même âge ! Lui répondis-je avec amusement.
- Oui, mais vous êtes la mère de Renesmée... Qui compte beaucoup pour moi.

Ainsi, il annonçait clairement son intérêt pour ma fille, ce qui ne nous avait évidemment pas échappé mais dont nous n’avions jamais parlé. Je ne relevai pas et préférai ignorer son insinuation.

- À demain, lui dis-je en lui souriant – probablement froidement –.

J’emmenai Renesmée dans l’ancienne chambre de son père où elle avait pris l’habitude de faire ses siestes et où nous la déposions lorsqu’elle s’endormait le soir, avant que nous ayons décidé de rentrer à notre cottage. Sa respiration lente et régulière m’indiquait qu’elle dormait profondément. La lueur blanche de la lune accentuait la pâleur de la peau de ma fille et sa beauté que nous aurions pu aisément considérer comme vampirique. Je vis peu à peu le visage d’Edward à travers celui de Renesmée.
Alors, loin de tout regard inquiet, je pus enfin me tordre de douleur. La plaie béante dans ma poitrine s’était rouverte sitôt que Jasper avait cessé de maîtriser mes émotions. Je laissais le flot de souffrances envahir tout mon corps. Soudain, comme un flash, un autre souvenir refit surface.


Edward et moi étions toujours dans les bois.
- Tu ne m’apportes rien de bon, Bella, me disait-il.
J’étais incapable de parler.
- Si... C’est ce que tu souhaites, murmurai-je après un long moment.


Puis ma vision s’accéléra, s’arrêta enfin après quelques secondes.


- Je te jure que tu ne me reverras plus jamais. Je ne reviendrai pas. Je ne t’entraînerai plus dans ce genre d’épreuves. Vis ta vie, je ne m’en mêlerai plus. Ce sera comme si je n’avais jamais existé, me disait mon amour.
Mes jambes flageolaient et mon sang affluait à mes tempes.
- Rassure-toi, vous autres humains avez la mémoire courte. Le temps guérit les blessures de ceux qui appartiennent à votre espèce, enchaînait-il.
- Et la tienne ? Avais-je tant bien que mal réussi à demander.
- Eh bien... Je n’oublierai pas. Toutefois, ma... Race se laisse facilement distraire.


Une fois de plus, ma vision s’accéléra avant de s’arrêter.


Edward venait de me déposer un baiser sur le front et je fermai les yeux.
- Fais attention à toi, chuchota-t-il ensuite.
Lorsque je rouvris mes paupières, il n’était plus là. Il avait disparu, je l’avais perdu. Mes yeux le cherchaient désespérément. Plus rien autour de moi ne m’indiquait sa présence. J’aurais voulu l’appeler, crier aussi fort que possible, mais je n’y parvenais pas. Je n’arrivais plus à penser à rien d’autre qu’à ma douleur, à cette plaie béante qui commençait à se creuser en moi. Durant quelques heures qui me paraissaient des secondes, je marchais dans le but de le retrouver. J’étais perdue, j’étouffais. Puis je trébuchai, tombai sur le sol et ne me relevais pas. La pluie tombait sur moi et glaçait mon visage avant d’anesthésier tout mon corps. Je sombrai dans les ténèbres.


Je suffoquais, plus par émotion que par besoin physique de trouver de l’air. Afin de ne pas réveiller Renesmée par ma respiration saccadée, je tâchai de la contrôler et de calmer la confusion qui s’était installée en moi.
Une fois encore j’étais stupéfaite. Quelques minutes passèrent sans que je puisse clairement réfléchir, puis un éclair de lucidité me permis de me ressaisir. Sans plus attendre, je décidai de rejoindre le reste de ma famille, trop pressée d’oublier ces anciennes sensations qui refaisaient surface.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renesmée Cullen Black
Regarde son bien aimé demander sa main
Regarde son bien aimé demander sa main


Féminin
Nombre de messages : 1803
Age : 19
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Sam 26 Nov - 18:21

:O 2 chapitres ! On est gâté Very Happy C'est super Smile

Pauvre Jacob :/ Cela me rends triste qu'il se sépare de Nessie Sad Habituellement, il est têtu et ne resterais pas en retrait... Est-ce le fait que cela soit son imprégné qui fait qu'il agit différemment? Cela serait logique... Mais c'est vraiment dommage, mais j'imagine que c'est plus difficile pour lui...
Quoi que quand il a dit cela:
«Mais moi aussi j’aurais préféré m’imprégner de quelqu’un d’autre.»
Cela m'a vraiment choqué... Peut-être cela aurait été plus facile, mais dire cela... je trouve cela vraiment dommage et triste...

Grrr.... Pourquoi faut-il que Nahuel soit encore avec Nessie -.-
Après, Bella se rappeller de plus en plus de son passé. Moi, cela ne m'étonne pas car vu qu'elle y tient vraiment, c'est plutôt normale que cela arrive tôt ou tard. Moi, se qui m'intrigue, c'est que cela soit ce souvenir précis. Il doit y avoir une raison pour que cela soit celui-là....

Et Nahuel qui a la fin.... -.- Tant mieux si Bella lui sourit froidement. J'ai pas envie qu'il fasse de l'ombre à Jake ;P

J'ai hâte à la suite! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille41
Retour fracassant de Jake
Retour fracassant de Jake


Féminin
Nombre de messages : 1945
Age : 33
Localisation : dans les bois en compagnie d'une bande de ... loups
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Sam 26 Nov - 21:07

CHAPITRE 2

*Mmmh ? Suspect Jacob cache quelque chose de louche. Et le fait qu'il voit les loups, je me demande si ils sont pas au courant de quelque chose ?
Je me posais une question sur l'imprégnation de Jake et Nessie en me demandant comment fait Jacob pr rester loin de Renesmée. Y'aurait-il quelque chose de
louche dans son imprégnation ? Genre peut-il la perdre ? Nahuel pourrait y être pr quelque chose ? scratch

*Ah lol la baston amicale de vampire : ça m'a fait rire quand Jasper dit "And the winner is ...." (ça me rappel "le ring"). Very Happy


CHAPITRE 3

* J'aime le moment où on part dans un flashback de Bella avec sa rupture et sa plaie. Je la vois bien perdue quelques secondes à retraverser ça durement dans son
esprit. On ressent son mal être (horrible). Je dis ça car les moments de flashbacks, ça me fait le même effet lorsque je vois la scène du film (new moon) : je ressens le malaise.
Me demande pas pourquoi mais à chaque fois ça me fout mal lol et pourtant je ne suis pas team Edward. C'est un tout, une ambiance, la musique. Bref, tu as bien
décrit ce que ressent Bella.

* Bon, j'espère que Bella garde la place à Jacob hein ? lol parce que là Nahuel je le sens vraiment proche de Renesmée.
Bizarre quand même les flashs de Bella (?) y' a une intrigue là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bella55
Le combat
Le combat


Féminin
Nombre de messages : 1730
Age : 32
Localisation : forks avec taylor lautner
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Dim 27 Nov - 13:26

hate de lire la suite pour avoir toute ses réponses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
missclecle
Est câlinée par un vampire
Est câlinée par un vampire


Féminin
Nombre de messages : 1487
Age : 22
Localisation : dans les bois en train de chasser le puma avec Edward <3
Date d'inscription : 24/07/2009

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Dim 27 Nov - 14:41

Ces deux chapitres étaient vraiment supers !
Vivement la suite ! Very Happy
hug
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spiritous
Départ de Phoenix
Départ de Phoenix


Masculin
Nombre de messages : 17
Age : 39
Date d'inscription : 19/11/2011

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Dim 27 Nov - 19:03

la suite c'est pour quand? study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spiritous.deviantart.com/gallery/26721036
Cammie
Emménagement chez Charlie
Emménagement chez Charlie


Féminin
Nombre de messages : 29
Age : 23
Date d'inscription : 21/11/2011

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Mar 29 Nov - 10:56

hihi j'adore ! vivement la suite Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice_Cullen_57
Confessions de Rosalie
Confessions de Rosalie


Féminin
Nombre de messages : 1469
Age : 30
Localisation : A la Push, avec Jake
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Mar 29 Nov - 16:30

Renesmée Cullen Black a écrit:
Cela m'a vraiment choqué... Peut-être cela aurait été plus facile, mais dire cela... je trouve cela vraiment dommage et triste...
Tu comprendras plus tard pourquoi il dit ça!! Wink Ce n'est pas de la méchanceté de sa part... Wink


Vanille41 a écrit:
Ah lol la baston amicale de vampire : ça m'a fait rire quand Jasper dit "And the winner is ...." (ça me rappel "le ring").
Exactement!! Bons souvenirs!! Wink


Vanille41 a écrit:
J'aime le moment où on part dans un flashback de Bella avec sa rupture et sa plaie. Je la vois bien perdue quelques secondes à retraverser ça durement dans son esprit. On ressent son mal être (horrible). Bref, tu as bien décrit ce que ressent Bella.
Merci!! Smile J'ai essayé de retranscrire le mieux possible le mal-être qu'elle ressent à ce moment-là... Les moments où Bella est perdue m'avaient aussi interpellée. Je les avais trouvés très bien écrits!!


Spiritous a écrit:
la suite c'est pour quand?
Samedi!! Wink


bella55, missclecle, Cammie : tant mieux si vous accrochez!! Very Happy


Merci à tous pour vos commenaires!! smack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renesmée Cullen Black
Regarde son bien aimé demander sa main
Regarde son bien aimé demander sa main


Féminin
Nombre de messages : 1803
Age : 19
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Mar 29 Nov - 21:46

Grrr... -.- Je pensais à une suite Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tititof
Perd connaissance
Perd connaissance


Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : garde la main chaude de Jacob dans la sienne
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Mer 30 Nov - 21:55

Citation :
Jacob et moi avions toujours partagé une relation privilégiée et savions pertinemment tous deux que nous ne pourrions vivre l’un sans l’autre, amicalement parlant. Le côtoyer tous les jours était devenue une habitude qui me semblait vitale à présent, et son absence me contrariait et m’attristait
J'aime vraiment beaucoup ce passage Smile il me parle personnellement Smile

Citation :
Bien que Billy ait accepté mon choix, son regard avait changé, l’affection ayant laissé place à une légère méfiance. Je me sentais toujours un peu mal à l’aise vis-à-vis de son changement de perception à mon égard

Je ne me souviens plus si Bella remet les pieds à la Réserve dans le livre, je ne pense pas ? Mais je pense que ça se serait exactement passé comme ça avec Billy. J'aime bien cette idée de méfiance. Moi dans mes fics, je le faisais toujours plus tolérant mais je ne pense pas qu'il le serait...

Citation :
Je ne t’en propose pas ? Tenta-t-il de me détourner.

LOL j'adore comme il l'a provoque !

Citation :
Ma réponse s’avéra également être une révélation pour moi. Inconsciemment je ne pouvais cesser de reprocher à Jacob son imprégnation pour ma fille.

WOW grand pas Bella ! lol Je n'avais pas aimé sa réaction dans le livre face à l'imprégnation de Jake

J'adore toutes les tentatives de Bella pour le faire réagir : la taquinerie, la provoc' , la gentillesse, elle insiste et tout mais avec Jacob, ça ne marche pas lol


Citation :
il me semblait que le temps pressait. Sans doute cela était dû à sa croissance rapide. D’ici quelques années, elle serait une jeune femme de dix-sept ans et ne serait plus en âge de jouer comme une enfant.

Oui ça risque d'être rapidement le cas ...même en tant normal, je ressens personnellement cette sensation avec mes enfants...

Citation :

Je la prenais dans mes bras, tentait de graver à jamais cette sensation de bien-être dans mes pensées

Je fais ça tous les jours aussi Wink et à chaque étape de la vie de mes enfants

Citation :

Mon visage aurait-il pu devenir encore plus pâle qu’il ne l’était, j’aurais sans doute blêmi. Je le regardais avec stupeur et supplication. La fin allait revenir, je le sentais, j’en étais sûre. La douleur me paraissait insoutenable. Je ne pouvais plus me passer de lui et ne survirait sans doute plus à son départ.

Bizarre cette sensation de temps qui presse et de fin qui approche qu'elle a ...qu'est-ce que tu nous prépares ?? Wink

Citation :
Edward s’arrêta de respirer et je sentis son corps se raidir.

ça me fait toujours bizarre de lire que les vampires respirent lol mais en même temps, Edward dit souvent qu'il sent l'odeur de Bella donc par conséquent, je suppose que les vampires respirent à leur manière ? LOL

Super, deux chapitres d'un coup ! et de très bons chapitres Smile
Merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice_Cullen_57
Confessions de Rosalie
Confessions de Rosalie


Féminin
Nombre de messages : 1469
Age : 30
Localisation : A la Push, avec Jake
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Ven 2 Déc - 10:03

Renesmée Cullen Black a écrit:
Grrr... -.- Je pensais à une suite Sad
Désolée!! Je posterai mes suites les samedis, comme ça tu sauras quand tu pourras attendre une suite!! Wink Merci en tout cas d'être si impatiente, ça prouve que tu aimes bien ma fic!! Wink


Tititof a écrit:
J'aime vraiment beaucoup ce passage il me parle personnellement
Moi aussi!! Smile J'adore ce lien qu'ils partagent!!


Tititof a écrit:
LOL j'adore comme il l'a provoque !
Oui, c'est du Jacob tout craché!! Wink J'adore ses provocations!! lol!!


Tititof a écrit:
WOW grand pas Bella ! lol Je n'avais pas aimé sa réaction dans le livre face à l'imprégnation de Jake
Moi non plus, et c'est pour cela que je voulais la faire changer d'avis... Progressivement... Wink


Tititof a écrit:
Je fais ça tous les jours aussi et à chaque étape de la vie de mes enfants
Ok, c'est cool!! Le côté "Maman" de Bella que j'ai voulu inclure à ma fic semble donc plausible et tant mieux!! Smile


Tititof a écrit:
Bizarre cette sensation de temps qui presse et de fin qui approche qu'elle a ...qu'est-ce que tu nous prépares ??
Une intrigue peut-être? Wink


Tititof a écrit:
ça me fait toujours bizarre de lire que les vampires respirent lol mais en même temps, Edward dit souvent qu'il sent l'odeur de Bella donc par conséquent, je suppose que les vampires respirent à leur manière ? LOL
En lisant la saga, j'avais compris que les vampires respiraient de la même manière que les humains... Pour moi, ils font donc fonctionner leurs poumons...
Si je me souviens bien, Bella dit à un moment donné que les Cullen adoptent des comportements humains (comme respirer ou s'asseoir) pour se fondre dans la masse, passer le plus inaperçu possible... Je pense donc que respirer, comme des tas d'autres choses, est devenu un automatisme chez les Cullen...


Merci pour tes commentaires, Tititof!! smack
La suite, demain!! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spiritous
Départ de Phoenix
Départ de Phoenix


Masculin
Nombre de messages : 17
Age : 39
Date d'inscription : 19/11/2011

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Ven 2 Déc - 10:58

Nan je pense que les vampires de TWilight ne respirent pas à proprement parlé car il n'ent on pas le besoin physique, sinon ils se noyeraient en nageant sous l'eau penant des heures....^^

Cependant leur sens de l'odorat etant très développés ils en ont besoin pour pourvoir chasser et suivre les traces de leur proies comme pour les animaux.
Ne pas respirer est possible mais désagréable comme lorsque vous avez une anésthésie locale sur votre main vous touchez les objets votre main vous obéis mais vous ne sentez plus ce que vous touchez (ca fait bizare et c'est pas très agréable...>_<)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spiritous.deviantart.com/gallery/26721036
Renesmée Cullen Black
Regarde son bien aimé demander sa main
Regarde son bien aimé demander sa main


Féminin
Nombre de messages : 1803
Age : 19
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Ven 2 Déc - 21:51

En fait, ils font semblant de respirer pour ne pas éveiller des soupçons. C'est devenue une habitude pour eux Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack   Aujourd'hui à 18:07

Revenir en haut Aller en bas
 
Obstination (suite de Révélation) - Cullen / Wolf Pack
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Revell]U-Boot type VII C "Wolf Pack"
» comment vous imaginés la suite da révélation?
» Une suite à Révélation ?
» La Bd PACK
» [Dragon 1/144] F-14A Tomcat VF-1 Wolfpack

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilighters France :: Le quartier des artistes :: Fanfics :: Fanfics tout Public-
Sauter vers: