Twilighters France


*** Twilighters France, votre source française depuis 4 ans!
 
AccueilTwilighters FranceFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un Nouveau Départ - Fanfic Crossover Twilight/Percy Jackson (Tout le monde/couple habituel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Sabrinabella
Le retour d'Irina
Le retour d'Irina


Féminin
Nombre de messages : 3843
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/11/2011

MessageSujet: Un Nouveau Départ - Fanfic Crossover Twilight/Percy Jackson (Tout le monde/couple habituel)   Mer 2 Nov - 13:52

Voici une fic que j'écris depuis un bon moment et que j'ai mise dans l'autre fofo ou je suis, et je veux savoir si vous aussi vous aimerez Question

donc voici:

Fanfic Crossover Twilight/Percy Jackson:
Un Nouveau Départ


Résumer: Les enfants de Poséidon pensaient avoir enfin une vie calme et paisible, quand ils finiront par se rendre compte que le monde n'était pas uniquement peuplé des créatures mythologiques de l'Olympe, mais aussi des créatures peuplant les Légendes Urbaines.
Comment vont-ils réagir? Et qu'est ce que l'avenir va aussi leur réserver sur leur chemin?


et pour les intéréssés voici le Prologue et le Chapitre 1 de ma fic love

bonne lecture study

Prologue
Spoiler:
 

Chapitre 1: Mise au point
Spoiler:
 

dus fait que je suis deja presque à la fin de mon chap 19 de cette fic je vous mettrais le chap 2 et 3 ce soir ou demain Wink

sinon j'attend avec impatience vos com cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilou8085
Joue au strip base-ball avec emmett
Joue au strip base-ball avec emmett


Féminin
Nombre de messages : 11138
Age : 31
Localisation : Nounours Addict
Date d'inscription : 23/03/2009

MessageSujet: Re: Un Nouveau Départ - Fanfic Crossover Twilight/Percy Jackson (Tout le monde/couple habituel)   Mer 2 Nov - 14:24

ah ...

ca m'intrigue ce crossover ! je suis curieuse de voir comment tu as magouiller le truc

j'ai pas le temps de lire là mais je passerais te lire sous peu Wink

un conseil, tente d'aérer un peu ton texte ca fait gros bloque et honnetement ca fait peur mdr saute une ligne par ci par là ca sera plus jolie à l'oeil Wink

t'est pas obligé de mettre ton texte sous spoiler aussi hein tu peux le laisser comme ca ca gene pas Smile




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabrinabella
Le retour d'Irina
Le retour d'Irina


Féminin
Nombre de messages : 3843
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/11/2011

MessageSujet: Re: Un Nouveau Départ - Fanfic Crossover Twilight/Percy Jackson (Tout le monde/couple habituel)   Mer 2 Nov - 14:27

lilou8085 a écrit:
ah ...

ca m'intrigue ce crossover ! je suis curieuse de voir comment tu as magouiller le truc

j'ai pas le temps de lire là mais je passerais te lire sous peu Wink

un conseil, tente d'aérer un peu ton texte ca fait gros bloque et honnetement ca fait peur mdr saute une ligne par ci par là ca sera plus jolie à l'oeil Wink

t'est pas obligé de mettre ton texte sous spoiler aussi hein tu peux le laisser comme ca ca gene pas Smile

ba sur le word il y a des espasces entre les textes donc je n'ai pas remarquer quand je l'ais mises

sinon j'ai hate que tu donnes ton opinion Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilou8085
Joue au strip base-ball avec emmett
Joue au strip base-ball avec emmett


Féminin
Nombre de messages : 11138
Age : 31
Localisation : Nounours Addict
Date d'inscription : 23/03/2009

MessageSujet: Re: Un Nouveau Départ - Fanfic Crossover Twilight/Percy Jackson (Tout le monde/couple habituel)   Mer 2 Nov - 16:01

je viens de lire Smile

avant de lire je sais pas pk je pensais que c'était les cullens les demi-dieux mdr ca doit etre la vision de Kellan en tenu de poséidon qui persiste lol!

donc c'est notre bella la demi-déesse ... interressant pour une fois elle ne vas pas etre cette loque humaine et sera capable de se defendre seule mdr

un conseil, voit pour faire des phrase plus courte. Certaine sont super longues, 3 ou 4 lignes, ca casse le rythme de lecture je trouve Wink





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabrinabella
Le retour d'Irina
Le retour d'Irina


Féminin
Nombre de messages : 3843
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/11/2011

MessageSujet: Re: Un Nouveau Départ - Fanfic Crossover Twilight/Percy Jackson (Tout le monde/couple habituel)   Mer 2 Nov - 16:30

lilou8085 a écrit:
je viens de lire Smile

avant de lire je sais pas pk je pensais que c'était les cullens les demi-dieux mdr ca doit etre la vision de Kellan en tenu de poséidon qui persiste lol!

donc c'est notre bella la demi-déesse ... interressant pour une fois elle ne vas pas etre cette loque humaine et sera capable de se defendre seule mdr

un conseil, voit pour faire des phrase plus courte. Certaine sont super longues, 3 ou 4 lignes, ca casse le rythme de lecture je trouve Wink


merci pour ça merci

pour ce qui est des longues phrases lol! les textes ont été ecrites il y deja plusieurs mois, voir même un an qui sait scratch

je mettrais le chap 2 ou 3 tout a l'heure Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saphirastif
Arrivée des Denali
Arrivée des Denali


Féminin
Nombre de messages : 4384
Age : 28
Localisation : Sous les livres^^
Date d'inscription : 28/10/2011

MessageSujet: Re: Un Nouveau Départ - Fanfic Crossover Twilight/Percy Jackson (Tout le monde/couple habituel)   Jeu 3 Nov - 7:54

affraid trop bien je vais pouvoir me la relire cheers j'adore toujours autant Sab j'ai hâte de relire la suite même si je l'ai déjà sur mon ordi love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saphira88.skyrock.com/
Sabrinabella
Le retour d'Irina
Le retour d'Irina


Féminin
Nombre de messages : 3843
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/11/2011

MessageSujet: Re: Un Nouveau Départ - Fanfic Crossover Twilight/Percy Jackson (Tout le monde/couple habituel)   Ven 4 Nov - 10:00

merci Tiph bizz

contente que sa te plaise toujours et j'ai bientot finis le chap19 bravo

sinon voici les chap 2 et 3 supercontent bonne lecture study

Chapitre 2: Retour à la maison
Spoiler:
 

Chapitre 3: Une Rencontre Inévitable. Partie I
Spoiler:
 

a la prochaine bye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabrinabella
Le retour d'Irina
Le retour d'Irina


Féminin
Nombre de messages : 3843
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/11/2011

MessageSujet: Re: Un Nouveau Départ - Fanfic Crossover Twilight/Percy Jackson (Tout le monde/couple habituel)   Mar 8 Nov - 16:28

la suite pour ceux qui la lise study love

Chapitre4: Une Rencontre Inévitable. Partie II
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabrinabella
Le retour d'Irina
Le retour d'Irina


Féminin
Nombre de messages : 3843
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/11/2011

MessageSujet: Re: Un Nouveau Départ - Fanfic Crossover Twilight/Percy Jackson (Tout le monde/couple habituel)   Mar 8 Nov - 16:34

et le chap 5 par la même occasion Wink

Chapitre 5 : Une Rencontre Inoubliable. Partie III
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabrinabella
Le retour d'Irina
Le retour d'Irina


Féminin
Nombre de messages : 3843
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/11/2011

MessageSujet: Re: Un Nouveau Départ - Fanfic Crossover Twilight/Percy Jackson (Tout le monde/couple habituel)   Mar 8 Nov - 20:32

pour ce soir voila le chap 6 study

Chapitre 6: La Demeure des Sang-Mêlés
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabrinabella
Le retour d'Irina
Le retour d'Irina


Féminin
Nombre de messages : 3843
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/11/2011

MessageSujet: Re: Un Nouveau Départ - Fanfic Crossover Twilight/Percy Jackson (Tout le monde/couple habituel)   Mer 9 Nov - 9:47

pour aujourd'hui voici le chap 7 et 8 study gaga

Chapitre 7 : La 1er Confrontation et la Vision Prophétique.
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabrinabella
Le retour d'Irina
Le retour d'Irina


Féminin
Nombre de messages : 3843
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/11/2011

MessageSujet: Re: Un Nouveau Départ - Fanfic Crossover Twilight/Percy Jackson (Tout le monde/couple habituel)   Mer 9 Nov - 10:12

Chapitre 8 : La 2ème Confrontation et l’Affrontement
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabrinabella
Le retour d'Irina
Le retour d'Irina


Féminin
Nombre de messages : 3843
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/11/2011

MessageSujet: Re: Un Nouveau Départ - Fanfic Crossover Twilight/Percy Jackson (Tout le monde/couple habituel)   Mer 9 Nov - 10:13

et la fin de mon chap 8 study

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabrinabella
Le retour d'Irina
Le retour d'Irina


Féminin
Nombre de messages : 3843
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/11/2011

MessageSujet: Re: Un Nouveau Départ - Fanfic Crossover Twilight/Percy Jackson (Tout le monde/couple habituel)   Sam 19 Nov - 18:24

Chapitre 9 : Souvenir Douloureux

Il ignorait comment ils en étaient tous arriver à là, mais Edward savait une chose : c’est que lui et sa famille, ainsi que Charlie et Sally avaient été emmené dans la demeure des Jackson, là ou Percy et Bella la considérait comme leur deuxième maison.
Mais Edward savait aussi un autre détail important dans l’équation, c’est qu’il ne pourra jamais lui et les siens, traverser le portail des Jackson avec ce grand lion rugissant sur les grilles.
Et pourquoi ? Parce qu’ils allaient avoir un affrontement avec la meute des Quileutes en face d’eux, se trouvant toujours sous leurs formes lupines.
Et tous ça pourquoi ? Parce qu’ils allaient enfin comprendre pour quel raison Percy et Bella s’en voulaient de la mort du petit frère de Susan, Aang, l’été dernier.
Tous au long de la discussion qu’ils avaient tous entendus à travers la communication du portable du Docteur Jackson et de celui de la fille d’Apollon, que Percy et Bella n’avaient jusqu’à présent pas réussie à se pardonner de la mort du plus jeune de leur famille.
Surtout qu’après leur départ dans le monde marin des deux enfants de Poséidon, l’orage dehors ne cessait d’éclater, déversant sa pluie torrentielle sur tous l’Etat de Washington et des environs, alors que la météo avait lancé un avis de tempête dans les régions nord-ouest des Etats Unis.
Alors que la mer sur les cottes ouest se déchainait elle aussi, en contraste à l’orage grondant dans le ciel, comme l’exact réplique, donnant l’impression que le monde s’était recouvert d’une couverture bleu marine orageuse.
_ Qu’est ce qui se passe au juste ? Pourquoi aller chez vous ? Demanda Charlie ne comprenant pas ce qui se passait après la coupure de communication avec les jeunes Jackson.
_ Nous vous expliquerons mieux ce qui se passe mais nous devons nous dépêchez d’y aller, avant d’être bloquer par l’orage qu’ils ont déclenchés ; prévena Daniel à tous le monde, alors qu’il renfilait sa veste tous comme sa femme et ces deux filles.
_ Attendez un instant ! C’est Percy et Bella qui ont fais cette orage ? Demanda surpris Emmett en observant le ciel noir d’orage alors que des éclairs le zébraient de tout côté, qu’on pouvait apercevoir à travers la vitre de la baie du salon ou la pluie se déversait dessus comme des chutes d’eau.
_ C’est pour ça que je préfère les savoirs dans l’océan pour lâcher leur colère sinon, s’ils étaient sur la terre ferme il y aurait eu des victimes ; expliqua Vala, tout en rabattant la capuche de la veste de Lucy avant d’en faire de même avec Katara.
Alors que les Cullen n’avaient pas attendus une seconde pour aller enfiler leurs vestes menées par Carlisle et Esmé, Charlie aidait Sally à enfiler le sien avant de prendre le sien et rejoignent les autres dehors sur le porche, encore à l’abri de la pluie.
Daniel embarqua Charlie et Sally dans le véhicule d’Harry, le 4x4 humer rouge au lion jaune sur le capot alors que Vala prenait les deux filles avec elle dans la Mercedes de son mari.
Alors que Carlisle prit sa Mercedes avec Esmé, Jasper et Alice, et qu’Edward embarqua Emmett et Rosalie dans sa Volvo C60 grise avec lui.
Suivant les deux véhicules des Jackson, ces derniers guidèrent les Cullen droit jusqu’à chez eux, juste avant la ville de Seattle, dans les bois qui entourait la ville, les emmenant dans une petite allée dans le sous-bois, identique à celui des Cullen. Sauf que celui-ci était un peu plus propre et plus entretenus.
Et c’est là, devant une gigantesque grille d’où avait été forgé dans le fer, un lion rouge feu, blason des Jackson alors qu’un mur gigantesque séparait la demeure de la forêt.
Et c’est devant ces grilles qu’ils retrouvèrent, sous la pluie battante, les autres jeunes Jackson alors que dix énormes loups se tenaient à leurs côté, toutes babines dehors en fusillant les véhicules des Cullens.
_ Quelqu’un peu m’expliquer ? Demanda Daniel en sortant le premier du véhicule et en observant avec surprise les dix énormes loups.
_ Bah maintenant tu peux mieux comprendre comment ils ont tenus face au Taureau crétois et à la Chimère ; remarqua Ronald en désignant les loups de la tête.
_ Tu veux dire que c’est les Quileute ? Demanda surprise Katara en fixant les grands canidés avec des yeux aussi gros que des soucoupes.
_ Ouais ce sont eux ! Il faut croire que les êtres de la mythologie ne sont plus les seuls êtres étranges qui foulent le sol de notre bonne vieille Terre ; approuva Hermione de la tête à sa petite sœur.
_ Ouais mais il faut croire que nos gros canidés ont un problème avec les Cullens ; remarqua Ginny en ayant remarqué les regards noirs qu’ils se lançaient des deux côtés.
_ Eh ! Pas de combat voulez vous ! On a déjà asser combattus aujourd’hui alors vous vous tenez à carreau ou c’est nous qui vous réglons votre compte, avec un coup de pied au derrière ! Est-ce que c’est bien compris Sam ? Demanda Peter d’un ton autoritaire en ayant attrapé le museau du grand loup noir, tout en plongeant ces prunelles clair dans les yeux sombres du loup.
Celui-ci tout comme les autres se mirent à grogner avec menace envers Peter qui tenait toujours la gueule du chef de meute.
_ Je ne veux plus vous entendre grogner et vous aussi les Cullen ! Nous ne sommes pas si sourd que ça vous savez ? Nous savons que vous aussi vous n’êtes pas humain mais pour nous, ça ne fais pas de différence alors vous avez intérêt à vous calmer tous de suite ou on vous en fait voir de toutes les couleurs ? Compris ? Demanda le fils d’Arès en se tournant vers les Cullen, tout en les menaçant de son index vers eux, alors que comme tous les autres Jackson qui les avaient entendus grogner de menace envers la provocation des Quileutes.
_ Il n’y aura pas de problème de notre côté ; promit Carlisle pour sa famille.
_ Compris ? Demanda d’un ton autoritaire Peter en se tournant vers Sam et les autres, en tenant toujours le museau du premier dans sa poigne de fer.
L’Alpha de la meute hocha de la tête tout en l’appuyant d’un grognement qui pouvait paraitre affirmatif, avant que le chef des demi-dieux ne le lâche enfin.
_ On pourrait m’expliquer ? Demanda Charlie qui avait encore du mal à comprendre que les grands loups en face de lui, n’était d’autre que les gosses de la Push, tout comme Sally qui n’arrivait pas y croire elle aussi.
Et le fais qu’ils venaient tous les deux d’apprendre que les Cullen n’étaient pas eux aussi si humain qu’ils le prétendaient, il y avait de quoi se mettre en pause pour essayer de tout comprendre.
_ Je crois que vous avez déjà eu asser de problème comme ça à emmagasiner le monde de la mythologie Charlie, sans en devoir en rajouter une couche vous ne croyez pas ? Demanda Harry en souriant à ce dernier qui était de plus en plus mal à l’aise de la situation qui l’échappait de plus en plus.
_ De toute façon la seule chose que vous devez savoir sur eux Charlie c’est qu’ils ne s’en prendront jamais à des humains, alors vous ne risquez rien à ce propos ; remarqua Susan à ce propos en désignant les Cullen autant que les Quileutes.
_ Oh lieu de discuter sous la pluie, nous devrions tous rentrer et nous mettre à l’abri avant que l’un de nous ne tombe malade ; rappela Vala alors que la pluie continuait de tomber en averse et que la terre commençait à devenir boueuse sous leurs pieds et pattes.
L’instant suivant, ils étaient tous remonter en voiture hormis Peter, Harry et Ron, tous les trois rester avec les Quileutes juste au cas où que ces derniers fassent des siennes avec les véhicules des Cullen, avant de les emmener vers le garage. Là ou ces derniers pourraient se retransformer en humain et enfiler les vêtements que les filles étaient parties leurs chercher.
Les Cullen furent admirative devant l’immense manoir qui se dressait devant eux, alors qu’ils s’abritèrent sous le portique de l’entrée, qui était asser grands pour tous les abriter pendant que Vala ouvrit la porte et les firent tous entrer à l’intérieur.
Ouvrant sur le grand couloir de porte manteau, ils déposèrent tous leurs affaires trempées pendant que Susan, Hermione et Ginny partirent chercher des serviettes et des vêtements propres pour que les Quileutes puissent s’habiller sans devoir se balader à poil.
Alors que Daniel et Vala menèrent les autres dans l’immense salon, tout en allumant la grande cheminée pour tous les réchauffer, alors qu’Edmund et Katara allèrent chercher des serviettes pour les autres pendant que Lucy avait accompagnée Vala à aller chercher des gâteaux et des boissons, ou elles furent vite aider par Esmé qui les rejoignit dans la grande cuisine adjacente à la grande salle à manger face au grand salon.
Alors qu’ils s’étaient tous installer ; Peter, Susan, Harry, Ginny, Ron et Hermione réapparurent avec à leurs suites Jacob, Quil, Embry, Seth, Leah, Paul, Sam, Jared, Colin et Brady sous leurs formes humaines, en portant chacun des short en jeans et des maillots alors que des chaussons avaient trouvés place à leurs pieds.
Bien sur ces derniers restèrent dans la partie du salon ou ils étaient face aux Cullen et ne pouvant s’empêcher de les fusiller du regard, et ça aurait pus continuer si Peter n’avait pas sifflé un bon coup, attirant l’attention de tout le monde sur lui alors que ce dernier fusillaient des yeux les deux partis. Ou son regard ne voulait dire qu’une seule chose : « si vous faites des conneries, vous allez le sentir passer, je vous le promets ».
_ Ils vaudraient mieux qu’on allume la télé, on va surement être témoin du désastre maritime qu’ils vont encore causés dans cet état ou ils sont ; remarqua Hermione en allumant l’écran plasma sur le mur, avant de chercher une chaine d’info ou de météo, quand elle tomba sur une chaine d’info sur un flash spécial.
Et ce « flash spécial » montrait tout simplement une image depuis la base spatiale américaine, qui tournait en orbite autour de la Terre, et qui montrait l’océan Pacifique entre le continent Américain et le continent Asiatique, un énorme et même gigantesque tourbillon d’eau qui s’était formés en son centre.
Et vous voyez la taille des Etats-Unis ? Et bien le tourbillon d’eau était de cette envergure en plein centre de l’Océan Pacifique, ou celui-ci fut bientôt vite cacher par la tempête monstrueuse qui était entrain de se former au dessus.
Finissant par tous se calmer, les Cullen au tant que les Quileute que Charlie observèrent avec effroi ce qui était entrain de se produire à la télévision.
_ C’est Percy et Bella qui font ça ? Demanda Jasper en fixant l’écran alors qu’il essayait d’envoyer des ondes de calmes partout autour de lui, pour calmer et détendre toute cette pression qu’il ressentait.
_ Oui ! Se sont eux et encore, leurs pouvoirs ont sacrément augmentés depuis le temps, surtout que la dernière fois leurs maelstrom et leurs tempêtes été moins grandes que ça ; remarqua Ron à ce propos.
_ Comment ça la dernière fois ils ont fais moins grands que ça ? Demanda Quil ne comprenant pas ce que ce dernier venait de dire.
_ Non ! Attendez une minute ! Vous ne voulez pas dire que le maelstrom qui s’est formé à quelques encablures de la Statue de la Liberté à New York, c’était eux ? Demanda Carlisle en se souvenant de ce « flash spécial » qui s’était produit près d’un an auparavant, l’été dernier.
_ Si justement, c’était eux ! Après la disparition d’Aang ; avoua tristement Katara.
_ Mais avant qu’on vous raconte ce morceau, il faudra tout vous racontez sur le lien qui liait Aang à Percy et à Bella ; déclara une voix derrière eux.
Quand ils se tournèrent tous vers Susan qui revenait dans le grand salon avec une boite en carton sous son bras, alors qu’elle tenait dans son autre main un cadre, sur lequel on avait attaché un ruban noir, symbole du deuil.
_ Voici Aang, c’était l’une des premières photos qu’on a pris de lui, il y a deux ans, Percy et Bella l’ont rencontrés à la fin de leur deuxième année à l’Université ; avoua Susan en faisant passer le cadre à Charlie et à Sally, alors qu’Edward vit la photo à travers leurs pensées.
Celle-ci montrait Percy et Bella âgés de seulement treize ans, bientôt quatorze ; se tenant tous les deux par les bras, alors que l’aîné avait passé son bras sur les épaules de sa jumelle et que de leurs autres bras, ils tenaient un petit garçon pas même âgée de dix ans.
Ce dernier souriait aux anges entre eux deux, le sourire aux lèvres alors qu’il tenait les bras de Percy et Bella dans ces mains ; la peau pâle, les yeux d’un bleu gris étonnant alors que son crâne était totalement raser avec aucun cheveu dessus, portant une chemise blanche avec un gilet et un jean. Réplique identique des vêtements de Percy alors que Bella portait une robe bleue d’été à fleurs blanches, assortis à son petit gilet en laine à manche à demi-longue qu’elle avait et ces longs cheveux auburn retenus par un ruban bleu et bleu qui faisait serre tête.
De cette photo, on pouvait sentir un sentiment d’amour et de bonheur qui en émergeait, si bien qu’Edward ne fut nullement étonné de voir les yeux de Sally s’embuer de larme alors que sa mère, Esmé souriait d’affection face à cette photo quand elle l’eut entre ces mains qu’en en lui passa.
_ Ils sont vraiment mignons ; déclara Esmé. Mais pourquoi ce petit a-t’il la tête raser ? Demanda-t’elle étonnée de ce fait comme les autres.
_ C’est à cause de ce qui c’est passé lors de leurs rencontres ; déclara Daniel mais au lieu que se soit lui ou sa femme qu’ils leurs racontèrent l’histoire, se furent les jeunes Jackson qui s’en chargèrent.
_ Percy et Bella étaient entrain de se balader dans Seattle, quand ils ont entendus les sirènes de pompier et curieux comme ils le sont, ils sont allés voir qu’est ce qui était entrain de brûler ; commença Peter.
_ Et c’est même à partir de ce jour qu’ils ont fais la connaissance de l’équipe de sapeur pompier qu’ils allaient rejoindre un an plus tard ; remarqua Ron ne pouvant s’empêcher la remarque.
_ Oui ! C’est ce jour là qu’ils ont rencontrés Jack et les autres, mais avant ça ils ont fais connaissance avec Aang, et c’était une connaissance des plus muscler ; répliqua Hermione.
_ Percy et Bella se sont vite rendus compte que ce qui était entrain de brûler, c’était une école polyvalente et d’après ce qu’ils ont entendus par certains professeurs, c’est qu’ils y avaient encore des élèves à l’intérieur et qu’ils étaient bloqués ; continua Harry.
_ Et ils ont donc décidés, après avoir réussi à se débarrasser des pompiers qui ont voulus les retenir pour les empêcher d’y aller, ils y sont entrés ; ne put s’empêcher de rajouter Edmund.
_ Ils ont fais sortir tous les gosses qui étaient encore restés bloquer quand ils ont entendus du bruit venant du gymnase, là ou l’incendie avait démarré et là ou ils entendaient des personnes se battrent ; continua Susan.
_ Et c’est là qu’ils ont découvert Aang qui essayaient de protéger deux autres élèves de sa classe, face à six grands Lestrygons ; reprit Ron coupant la parole de la fille d’Apollon.
_ Les Lestrygons se sont des énormes cannibales géants et ces derniers avaient apportés des gros ballons en bronze, gros comme des boulet de canon, perforés comme des balles de bowling d’où s’en échappait un flot de flamme, qui avait mis le feu à l’école ; continua Edmund sur la lancée de son frère.
_ D’ailleurs je me souviens qu’après cette histoire, dès que vous l’avez sus vous avez essayés d’en construire et que vous avez mis le feu à votre salle de création ; rigola Peter à ce souvenir plus qu’hilarant ou les deux fils d’Héphaïstos avait tenté d’éteindre le feu qu’ils avaient causés.
_ Et qu’ils se sont fais punir pendant un mois de ne pas y remettre les pieds dedans ; se rappela Harry à la sanction que Vala leur avait donné à tous les deux après la catastrophe qu’ils avaient faillis causer dans la maison.
_ En tout cas, Percy et Bella sont allés porter secours à Aang en s’étant vite rendu compte qu’il utilisait le vent pour empêcher à ces ballons-boulet de canon en bronze-feu de le toucher lui et ces deux camarades, alors ils se sont tous les deux occuper des Lestrygons ; continua Ginny.
_ Avec l’effet de surprise de leurs arrivés, Percy et Bella ont pus faire exploser deux Lestrygons en leurs renvoyant à l’aide de l’eau leurs ballons en bronze et ces derniers ont explosés en flamme, avant de disparaitre en fumer comme tous les monstres que nous tuons ; reprit Lucy en rappelant aux Quileutes tout comme les Cullens, des monstres partant en fumée, excepter le Taureau crétois et la Chimère, après avoir été tués.
_ Bien sur, ils ont ensuite mis du temps mais ils sont parvenus à terrasser les derniers des Lestrygons et ils sont utilisés la Brume pour innocenter Aang, et ils ont fais accuser les grands baraquer qui étaient entrés en infraction dans l’école et qu’ils ont mis le feu dans le gymnase en plein jeu de volley ball de la classe d’Aang ; continua Peter.
_ Après ça ils ont découvert de la parenté d’Aang, sa mère qui avait été tué deux ans plus tôt parce qu’elle se trouvait être la fille d’Eole Dieu de vent, et qu’elle était une très belle femme et que mon père en est tombé amoureux ! Percy et Bella ont ensuite découvert qu’Aang se rasait les cheveux en mémoire de sa mère et que la famille d’accueil dans lequel on l’avait déposé, n’était pas des plus aimable avec lui ; reprit Susan en se souvenant que son petit frère n’avait pas été choyé dans sa famille d’accueil.
_ Percy et Bella sont allés voir celle qui s’était occuper du dossier d’Aang chez l’assistante sociale et ils ont fais entendre leurs droit d’oncle et tante, puisque le père d’Aang est le neveu de leur propre père et grâce à l’aide de Daniel et de Vala, ils ont pus avoir sa garde. Mais Aang n’a pas voulus les lâcher et puisque Percy et Bella vivait dans leurs studio vers l’Université, ils y ont fais une place à Aang et ces derniers sont devenus une vraie famille ; continua Hermione.
_ Il était même hyper difficile de retirer Aang de Percy et Bella, ils les considérés tous les deux presque comme ces parents, de plus Aang à avouer que Bella ressemblait beaucoup à sa mère alors il ne voulait surtout pas s’en éloigner ; ajouta Ginny sur la relation entre le petit et les enfants de Poséidon.
_ Ils étaient si proche que ça ? Demanda Sally surprise que ces enfants ne lui est pas parler du petit Aang quand ils rentraient pendant les vacances de leur deuxième année.
_ Comme des parents envers leurs fils ! Ils étaient très paternel envers lui et Aang ne voulaient pas que sa change, surtout après les deux années ou il a passé sans amour parental ; remarqua Lucy à ce propos, tout en observant Vala à côté d’elle et en serrant son bras contre elle, montrant bien que même si cette dernière était sa sœur aînée, elle l’a considérait plus comme sa mère que comme sa sœur.
Sally allait demandée quelque chose d’autre quand le téléphone du salon se mit à sonner, faisant sursauter tout le monde dans la pièce.
_ C’est peut être eux ; remarqua Daniel en se levant de son fauteuil et en se dirigeant vers le téléphone, dans le coin de la salle.
_ Peut-être pas, puisque la tempête et le maelstrom qu’ils ont créés son toujours actifs ; remarqua Katara en désignant les gros plans que les journalistes et les personnes de la télé faisaient sur l’ouragan et le maelstrom dans l’Océan Pacifique qui étaient toujours actifs.
_ Percy ! Bella ! Appela Daniel en décrochant et en mettant le téléphone à son oreille après avoir mis le haut parleur en route.
_ Non ! Ce ne sont pas eux ; répondit une voix grave que tous les occupants de la maison Jackson reconnurent, hormis les invités.
_ Ah ! Salut Jack ! Que nous vaut cet appel ? Demanda Daniel gentiment à ce dernier.
_ Jack ? Demanda Charlie voulant savoir qui c’était pour les Jackson.
_ Jack O’Neill ! C’est le Chef de la Brigade de sapeur pompier de Percy et Bella ; expliqua Peter répondant ainsi à la curiosité de leurs invités.
_ Pas besoin Daniel, j’ai eu ma réponse ! C’est eux qui ont déclenchés ce maelstrom et cet ouragan dans l’Océan Pacifique ? Demanda la voix de Jack O’Neill à travers le haut parleur du téléphone.
_ Il est au courant pour leur secret ? Demanda surpris Edward à la question que le Chef de la Brigade des sapeurs-pompiers avait posé.
_ Bah avec toutes l’équipe de sapeur pompier qui sont tous capable de voir à travers la Brume, c’est plutôt difficile de leur cacher les monstres mythologiques qu’ils peuvent tous voir ; remarqua Ron en se grattant le dos de la nuque.
_ Et de plus, comme ça Percy et Bella n’ont pas besoin de mentir lorsqu’ils sont en retard à cause de nos ennemis, quand ils sont au courant de tous ce qu’on vit tous les jours ; ajouta Edmund.
_ Ils sont au courant pour toute notre famille ; répondit Hermione à la question que les Quileutes et les Cullen allaient posés.
_ Oui, Jack ! Se sont eux dans l’Océan Pacifique, il faut croire que Percy et Bella sont des retardeurs d’émotions depuis un an, après ce qui c’est passé à Aang l’été dernier ; répondit Daniel alors que tous les occupants dans le salon, se reconcentrèrent sur la conversation téléphonique.
_ Ils se sentent toujours responsables pas vrai ! Alors qu’ils ne sont pour rien dans sa disparition, combien de fois on va devoir leur mettre ça dans le crâne ? Demanda Jack d’une voix dure qui fit sursauter tout le monde alors qu’ils se tournèrent tous vers les Jackson.
_ Jack est très protecteur envers son équipe alors c’est une vrai mère poule pour Percy et Bella, qui sont les plus jeunes de la bande ; expliqua Harry sur le lien qui unissait Jack O’Neill aux deux enfants du Dieu de la Mer.
_ Il faut croire que non et avec ce sentiment du survivant qu’ils ont développé depuis, ça n’a pas arrangé les choses ; avoua Daniel tristement de la culpabilité qu’avait Percy et Bella depuis presque maintenant un an.
_ Laisse moi deviner, c’est contre qui qu’ils ont essayés de lâcher leurs nerfs cette fois-ci ? Demanda Jack qui avait appris comment fonctionnait les jumeaux.
_ Il l’est connais bien ; remarqua Sally.
_ Oh, oui ! Jack est comme une autre figure de paternel pour Percy et Bella, ils n’ont pas de difficulté à se confier à lui comme avec Daniel ; approuva Ginny à ce propos.
_ Ils ont affrontés le Taureau crétois et la Chimère ; avoua Daniel.
_ Ils ne les avaient pas déjà réduis en bouillis ceux-là ! Ah, oui j’avais oublié, que ces derniers pouvaient revenir après un moment passer en Enfer ; se rappela Jack en se mettant à souffler devant l’immortalité de ces monstres mythologiques.
_ Malheureusement oui mais ils n’ont pas pus totalement passer ces nerfs sur eux alors ils sont allés dans l’océan pour continuer et vue l’ampleur, ils vont continuer pendant un bon moment on dirait ; remarqua Daniel en fixant l’écran de télé ou l’ouragan et le maelstrom continuaient de menacer les continents autour d’eux.
_ Préviens nous s’il y a du changement, ok ! Moi et les autres nous restons à la caserne pendant ce temps ? Demanda Jack à Daniel.
_ Pas de problème ! Et si jamais de ton côté, tu avais…
_ Compte sur moi Dan ! S’ils viennent ici après avoir donné tous ce qu’ils avaient je vous préviens dès que possible ; promit Jack à l’autre bout du téléphone.
_ Qu’est ce qu’il entend par là ? Demanda Jacob ne comprenant pas pourquoi le Docteur Jackson avait demandé à ce qu’ils soient prévenus.
_ Parce que la dernière fois, après avoir crée ce maelstrom à New York, Percy et Bella sont réapparus en mauvaises états dans la caserne de pompier à Seattle ; avoua Peter en observant Daniel raccrocher le téléphone et rejoindre sa femme dans son fauteuil, alors qu’il jeta un œil à la télé pour voir la colère et la rancune des enfants de Poséidon, toujours en mouvement.
_ Qu’est ce qui s’est vraiment passé l’été dernier, lors de la disparition du petit, pour que Percy et Bella en soient si touchés ? Demanda Edward qui voulait bien comprendre, comme tout le monde d’ailleurs, les sentiments et les émotions des deux enfants de Poséidon.
_ On ne va pas vous le raconter mais on va vous le montrer ; expliqua Susan faisant taire les remarques sur le fait qu’ils voulaient tous comprendre, avant de jeter un froid alors qu’elle sortait de la boite en carton un CD alors que tous les Jackson l’observaient « l’objet de malheur » avec des yeux de colère et de tristesse.
_ Vous avez filmés vos combats ? Demanda Paul surpris comme tous les autres qu’ils aient filmés la confrontation.
_ Nous étions entrain de passer un moment en famille quand ils nous ont attaqués, et nos caméras ont continués de filmer puisqu’on ne leur a pas dis de se stopper ; expliqua Hermione.
_ Et c’est quoi pour vous « qu’on ne leur a pas dis d’arrêter de filmer » ? On dirait quels ont des vies propres vos caméras ; rigola Jared comme les autres à cette annonce.
_ Je vais les chercher ! S’exclama Ron en se levant de sa place comme un ressort et surprenant tout le monde, hormis sa famille qui levèrent les yeux au ciel et courut vers l’étage en faisant un boucan monstre en haut.
Alors que sa famille se mit à rigoler du boucan infernal qu’il fit dans la pièce en haut, faisant encore une fois lever au ciel les deux adultes Jackson.
Quand le fils d’Héphaïstos déboula de nouveau dans le salon comme un diable sortant de sa boite, en tenant quelque chose dans ces mains bien que celle-ci soient vide, ce dernier ne vit pas le tapis et son pied l’accrocha avant de s’étaler comme une crêpe sur le parquet, sous les rires des autres alors qu’Hermione et Edmund vinrent l’aider à se relever.
_ Qu’est ce qui te prend de courir avec ? Tu aurais pus le casser dans ta course crétin ! Jura Edmund en se baissant pour ramasser quelque chose mais ces mains restaient toujours vide pourtant, malgré le fais qu’il semblait tenir quelque chose entre elles.
_ Ca va Ed ! Je te ferais signaler qu’il est en bronze céleste et à part ça, rien peut le casser hormis nous si on décide de le démonter ; répliqua Ron en dépoussiérant ces genoux et son pull.
_ Et qu’est qu’il tient au juste ? Parce qu’il n’a rien dans les mains ? Remarqua Sam en désignant Edmund alors que sa meute approuvèrent, tout comme Charlie et Sally alors que les Cullen se retenèrent de justesse d’approuver après tout ils étaient des ennemis héréditaires.
_ Vos avez laissé le sortilège de brume activer les gars ; répliqua Peter en observant les fils d’Héphaïstos, avant qu’Edmund ne se mette à tripoter ce qu’il avait dans ces mains.
L’instant suivant, une sorte de brume ocre apparut dans les mains du plus jeune fils d’Héphaïstos, avant qu’enfin n’apparaisse le fameux objet que Ron et Edmund parlaient surprenant encore plus tous leurs invités.
Parce que dans les mains d’Edmund, ce dernier tenait un grand aigle en bronze céleste comme s’il s’agissait d’un vrai avant que le fils d’Héphaïstos ne se mette a tripoter quelque chose sous l’aile droite de l’oiseau en bronze, pour qu’enfin celui-ci ne bouge pliant et dépliant ces ailes avant de se mettre à pousser son cri puissant.
L’oiseau en bronze déploya ensuite ces ailes et s’envola dans le grand salon, faisant le tour de cette salle tout en observant chacun de ces occupants alors qu’Harry alluma leur home cinéma, pour très vite constater que dans c’était eux tous qui figuraient dans l’écran cinéma.
_ Comment ? Demanda surpris Leah en observant l’aigle en bronze aller se poser sur l’épaule de Ron alors que celui-ci se mit à gratter sous le bec et qu’on pouvait nettement l’entendre ronronner.
_ Nous sommes les fils d’Héphaïstos, ne l’oubliez pas ? Nous sommes capables de créer tous et n’importe quoi avec quelques bout de métal et de technologie ; déclara Ron.
_ Comme ceci ! Remarqua Edmund en lançant à celui qui était le plus loin de lui, en l’occurrence Emmett, qui rattrapa au vol une montre digital des plus simples.
_ Qu’est ce que tu veux que je fasse de ça ? Demanda quelque peu surpris Emmett en observant l’objet dans ces mains, alors que tout le monde aussi le détaillait.
_ Met le à ton poignet et surtout lève toi, sinon ta voisine va avoir une mauvaise surprise ; répliqua Peter tout en lui désignant Rosalie à ces côtés, alors que le grand baraqué se leva de sa place.
Et sur les conseils des enfants d’Héphaïstos, Emmett appuya sur le bouton de droite en haut de la montre digital avant qu’il ne doit reculer son poignet du visage au moment ou celle-ci se mit à grandir, tout en prenant une couleur bronze ocre.
Et devant tout le monde, de la montre digital au poignet d’Emmett, était apparus un grand et puissant bouclier circulaire en bronze céleste, attaché par les deux poigner au poignet d’Emmett et à son bras au niveau de l’humérus, alors que le blason des Jackson, le lion rouge avait été gravé dessus, tout en étant entourer part de petit symbole représentant chacun des enfants Jackson : une tête de sanglier avec une épée pour les fils d’Arès, un marteau et son enclume encercler de feu pour les fils d’Héphaïstos, la chouette et l’olivier pour les filles d’Athéna, un arc et flèche avec le soleil pour la fille d’Apollon, une biche et une rose pour les filles de Déméter. Alors que le pégase au trident et à la vague d’eau représentait les enfants de Poséidon, et qu’une tornade de vent avec un mini soleil devait sans nulle doute représenter le plus jeune disparus de la famille : Aang.
_ Il est vraiment magnifique ; avoua Emmett véritablement fasciner par l’arme offensive qu’il avait au bras droit.
_ Pour la peine on te l’offre, pour le rétracter le bouclier dans la montre, il te suffit d’appuyer sur le bouton rouge sur la poigner dans ta main ; remarqua Edmund en désignant le fameux bouton du doigt sur lequel le grand baraquer n’hésita pas à appuyer.
La seconde suivante le bouclier redisparut dans la montre digital à son poignet alors qu’Emmett le regarda, comme s’il avait en main un nouveau jouet avec lequel il pourrait s’amuser, avant de se rasseoir au côté de sa compagne.
Mais ce dernier comme tous les autres se mirent à sursauter quand le son du home cinéma éclata dans la pièce, alors que Susan se mit à grogner sur la personne qui avait oublié d’éteindre le son lorsqu’il avait éteint l’appareil, quand les images du dvd qu’elle venait de mettre apparurent enfin sur l’écran du home cinéma sur le mur.
_ Euh ! Susy, tu ne te serais pas tromper de dvd là ? Demanda Peter en se tournant vers sa compagne, alors que tous les Jackson savaient que ce n’était pas la fameuse journée qui était entrain de se dérouler sur l’écran.
Car sur l’écran, le dvd était entrain de remontrer le jour du tournage du travail que devait faire Susan pour sa classe de danse et de chant à l’université, ou le travail était de tourné un clip dans un parc d’attraction avec les personnages de celui-ci.
Tout en chantant et dansant, en utilisant bien évidemment le terrain et tous ce que le parc donnait, et le parc d’attraction qu’avait choisis Susan pour son devoir, c’était bien évidemment le parc de Disneyland dans la ville d’Anaheim en Californie qu’ils avaient passés le clip tous ensemble.
Tous comme le week end de rêve qu’ils avaient eux, car la chanson qu’avait écrite Susan avait été un tel succès que les directeurs du parc les avaient certaine fois rappeler pour qu’ils réinterprètent leur chanson, et ce qu’ils avaient accepté.
Et le dvd montrait l’une de leur réapparition au parc d’attraction lors d’une parade des personnages de Disney.
_ Je sais ce que je fais Peter ! Seulement l’épisode qui nous concerne se trouve derrière celui-là, je vais avancer ; remarqua Susan en se dirigeant vers la télécommande.
_ C’était quand ? Demanda Sally alors qu’elle pouvait voir les décorations d’halloween dans le parc.
_ C’était bien après, un an après le clip qu’on n’avait interprété et ils nous avaient rappelés pour me demander si je pouvais écrire une chanson pour halloween, et on est allé faire les parades avec eux les week end ; expliqua Harry à leurs inviter alors que Susan faisait en avance rapide le dvd pour arriver à la journée qui s’était produite l’été dernier.
Malgré ça, ils purent tous les voir, en particulier les huit plus vieux, en l’occurrence : Peter et Susan, Percy et Bella, Harry et Ginny et, Ron et Hermione ; tous les huit déguiser et portant des costumes à faire peur, bien que les filles étaient diablement sexy alors que les garçons avaient un charme fou. Chanter et danser avec les personnages de Disney, tout en éclatant de rire parmi les danseurs de la troupe.
_ Nous sommes toujours les bienvenus là-bas, et on a même droit à des réductions puisqu’on venait chanter et danser gratuitement pour eux ; se rappela Ginny.
_ C’est même là-bas aussi que Percy et Bella faisaient des représentations de cascades phénoménales sur les chevaux ; continua Lucy à ce propos, rappelant à tout le monde du don que possédaient les enfants de Poséidon avec les chevaux.
Mais enfin la scène de la parade disparut vite en laissant bien vite la place à une forêt verdoyante, alors que toute la famille Jackson semblait être en plein dans une grande partie de baseball.
Les caméras qui filmaient la scène semblaient être plusieurs à tourner tout autour de la famille Jackson, et les inviter finirent par se douter qu’ils devaient y avoir plusieurs aigle en bronze céleste avec leurs caméras qui les survolaient.
Et toute la salle se plongea dans le silence alors qu’ils pouvaient tous les voir s’amuser et éclater de rire tout en continuant la partie de base-ball.
_ Ce week-end là, j’avais eu une réunion des professeurs des plus grandes universités à New York et j’avais emmené ma famille pour se voyage, et Aang avait voulus aussi venir mais pas sans Percy et Bella qui ont acceptés de venir eux aussi pendant ce week end ; expliqua Daniel à tous leurs invités.
_ C’était la veille de notre retour pour Seattle et on était allé dans la forêt qui bordait la ville, mais non plus proche de l’endroit ou se trouvait le Camp des Sang-mêlés pour ne pas se faire remarquer, mais les monstres nous ont tous de même sentis ; continua Vala tristement tout en se serrant dans les bras de son époux.
_ Eh ! Aang ! Tu ne dois pas utiliser tes pouvoirs du vent pour courir plus vite ! Rigola la voix de Percy avant que l’une des caméras ne le prenne en grand plan en surveillant le plus jeune de la famille.
Percy, tout comme les autres, portait une tenue digne des joueurs de base ball : le maillot blanc a rayure bleu sur les manches alors qu’il avait en dessous un maillot à manche longue bleu, le pantalon de sport assortis à son maillot alors qu’une casquette bleu ornait sa tête.
Les autres garçons portaient les mêmes affaires que Percy alors que les filles portait le gilet de base ball en plus, mais ils étaient chacun séparer dans les deux équipes : l’équipe bleu avec Percy, Bella, Aang, Peter, Susan et Lucy. Alors que l’équipe des rouges était constitué d’Harry, Ginny, Ron, Hermione, Edmund et Katara ; pendant que Vala jouait les pom-pom girl sous les rires de Daniel qui les regardaient tous jouer.
_ Mais Ron à enflammer sa balle de base ball alors j’en ais bien le droit non ? Demanda Aang tout en continuant de courir pour franchir les quatre base, alors qu’Edmund était partis chercher la balle que son frangin avait lancé sur le plus jeune qui se trouvait à la batte, et n’avait pus s’empêcher de l’enflammer.
_ Ronald a vraiment trop regarder les personnages qui enflamment leurs balles de base ball pour réussir à faire ces coup-là ; répliqua Hermione en levant les yeux au ciel sous sa casquette rouge.
_ Ben quoi ! C’est amusant non ? Demanda Ron en observant Edmund rattraper la balle en feu et essayer d’éteindre les flammes avant qu’il ne blesse quelqu’un en la relançant.
_ Jusqu’à ce que tu blesses quelqu’un ou que tu mettes le feu à la forêt par la même occasion et tu peux être sur que les filles de Déméter vont te le faire sentir passer mon pote ; remarqua Peter en levant les yeux au ciel tout en remettant sa casquette bleu sur sa tête, alors que les trois filles de la Déesse de la nature approuvèrent de la tête, tous en le fusillant du regard ce dernier ou Ron ne put s’empêcher de rougir de gêne.
_ Et surtout que tu vas détruire toute nos balles de base ball avec tes bêtises, alors évites ? Demanda Harry en observant ce dernier quand il rattrapa la balle bien après qu’Aang soit parvenu à atteindre la quatrième base et donner ce point à son équipe, alors que le fils d’Arès détailla la balle asser cramé dans sa main.
_ C’est promis je ne recommencerais plus ; promit Ron en souriant de gêne aux autres alors que son petit frère ne put s’empêcher de faire une remarque, pour ralléger l’atmosphère.
_ Et si on n’en faisait des balles de base ball en bronze ? Demanda Edmund à son aîné alors qu’on pouvait très bien voir sur les visages des deux, qu’ils étaient en pleine réflexion et ils faisaient ces têtes là quand ils avaient des nouvelles inventions dans la tête.
_ Je vous préviens les gars ! Si vos balles en bronze de base ball crachent du feu et explosent, je peux vous assurer que je vous les ferais manger ! Moi, Percy et Aang ont à déjà asser donné dans ce jeu-là ! Répliqua Bella en fusillant les deux fils d’Héphaïstos, tout en rappelant de leurs confrontations avec les Lestrygons un an auparavant.
_ On pourra en faire comme des pièges ; remarqua Ron proposant ça au lieu de mettre en colère les enfants de Poséidon, sur ce problème surtout qu’ils avaient horreurs des pièges qui leurs explosaient à la figure.
_ Tant que vous ne les faites pas exploser dans le manoir, je veux bien sinon vous retournerez dormir dans le garage ; prévena Vala en fusillant les deux garçons qui étaient les plus grands inventeur de la famille.

_ Et ils ont pourtant fais exploser une parcelle du toit avec leurs ballons en bronze et feu d’artifice ; se rappela Harry en avouant à tout le monde que les expériences des fils du Dieu de la forge avaient tout de même tournés au désastre.
_ Ouais ! Mal calculer notre coup ! On a dus dormir deux semaines dans le garage et refaire nous même les réparations du toit ; se souvenu Ron à ce propos, comme étant les deux semaines les pires de sa vie, surtout loin de sa Hermione adorer.
_ Mais au moins Hermione et Katara étaient à l’abri de vos bêtises ; rigola Ginny sur ce fait parce qu’avec le toit, ils avaient faillis faire exploser le bureau là ou se trouvaient Hermione et Katara, entrain de travailler sur un nouvelle aménagement pour leur grange de derrière le manoir.
_ Connaissant Ron et Ed, ils vont encore finir par faire exploser quelque chose comme d’habitude lorsqu’ils inventent des nouvelles inventions ; rigola Peter dans la vidéo de cette journée sur le home cinéma.
_ Je ne te le fais pas dire à ce propos ; approuva Susan de la phrase de son compagnon, tout en souriant après que ces yeux soient devenus lumineux avant de revenir des plus normales.
_ Qu’est ce qu’ils vont faire exploser cette fois-ci ? Demanda Vala inquiète de savoir ce qu’allait être les dégâts causer qu’ils allaient causés à la prochaine.
_ Ils peuvent tous faire exploser ou rien selon leurs propres choix d’expérience dans leurs domaines ; remarqua Susan à ce propos, tout en faisant rire les plus jeunes alors que Vala se mit à grogner à cette annonce.

_ Et c’était un vrai carnage ; rigola Lucy à ce souvenir que les fils d’Héphaïstos avaient tous les deux causés.
_ Je ne te le fais pas dire ! Moi et Hermione ont a faillis avoir les cheveux cramés et même plus avec leurs bêtises ; se rappela Katara en fusillant Ron et Edmund qui détournèrent de la tête, pour ne pas observer son regard des plus glacials.
_ Oh moins la prochaine fois que nous aurons des problèmes avec les monstres, on pourra leur faire exploser quelques uns de nos ballons en bronze et en feu d’artifice à la tête ; répliqua Ron à ce propos.
_ En clair, ils vont encore devoir faire des réparations dans la maison ; souria Percy à l’éventuel réaménagement dans le manoir.
_ Très drôle Percy, si tu continus à me taquiner un peu trop à mon gout, je vais te…
Mais Ron, dans le film, ne put finir sa phrase que le cri de Susan les fit tous sursauter, aussi bien que ceux dans la salle car les invités ne s’y attendirent pas du tout.

_ Ca va bouger maintenant ! Répliqua Peter alors que son regard se fit sombre comme tous les autres Jackson dans la salle, en regardant l’écran.
_ Qu’est ce qui se passe Susan ? Demanda inquiet Peter en se tournant vers sa compagne.
_ Ils nous ont sentis ! Ils vont venir ! Et la Furie les mène ! Déclara mal à l’aise Susan tout en observant un point précis de la forêt devant elle, alors qu’elle sortait un briquet doré de sa poche.
Celui-ci avait un soleil blanc sur ces deux faces, ou Susan n’eut qu’à appuyer sur le bouton pour allumer une flamme, et ce dernier ne devienne son carquois blanc ciselé de veine doré, remplis de ces flèches et de son arc blanc et or.
Tous les autres avaient suivis son mouvement alors que Peter, Percy, Harry, Ron, Edmund, Hermione, Ginny, Katara et Lucy firent apparaître de leurs montres leurs boucliers en bronze, orner chacun portant leurs emblèmes. Et à l’aide de stylo bic, ces derniers devinrent des glaives et des épées pour Peter, Percy, Harry, Hermione, Ginny et Katara, pendant que ceux de Ron et Edmund faisaient apparaître leur marteau ou leur hache de guerre.
Alors que Bella, tout comme avec Susan, sortit son briquet qui se transforma en son carquois avec ces flèches et sa fine épée dedans aussi ; que Lucy fit apparaitre ces deux petites épées de ces deux barrettes chinoises qu’elle avait toujours dans ces cheveux ; et qu’Aang, de son gros stylo, apparut un bâton de combat qui possédait deux lames de chaque bout de son arme, et qui l’aidait à contrôler et à lancer les vents qu’il lâchait.
Avant que chacun n’appuis sur le bouton au centre la broche de leur ceinture, alors qu’ils portaient tous la même, avant que leurs armures et leurs casques n’apparaissent sur eux : les armures bleu océan de Percy et Bella, les armures rouge sang à la tête de sanglier pour Peter et Harry, l’armure rouge feu à l’enclume et au marteau pour Ron et Edmund, l’armure bleu et blanc à la chouette d’argent pour Hermione et Katara, l’armure doré au soleil pour Susan, l’armure verte au rose de Ginny, Lucy et Vala ; alors que celle d’Aang était blanc et or avec le soleil de son père et le vent de son grand père.
Alors que les trois plus jeunes, en l’occurrence Katara, Lucy et Aang restèrent avec Vala en arrière pour veiller sur Daniel qui avait lui aussi une armure brune avec glaive, bouclier et casque, pour le protéger et pour qu’ils puissent sans aucunes difficulté lui aussi combattre.
Pendant que tous les autres firent front commun alors que Percy, Peter et Harry étaient à la place des fers de lance, suivis par Bella et Susan qui avaient armés leurs arcs alors que Ron, Edmund, Hermione et Ginny se trouvaient de chaque côté d’elles, se tenant près à charger si les trois autres avaient besoin de renfort.
Et c’est à ce moment que leurs ennemis sortirent enfin des bois !
La plupart des monstres qui peuplèrent les rangs de leurs ennemis, s’étaient des chiens des Enfers, des harpies, des Empousa, des Lestrygons et enfin celle qui les menait n’était rien d’autre que l’une des Bienveillantes d’Hadès, encore sous sa forme d’humaine. Et même sous cette forme, celle-ci avait quelque chose de dangereux et de menaçant dans les traits de son visage.

_ C’est ça la Furie ? Demanda Edward en observant comme les autres, celle qui menait tout le bataillon des monstres mythologiques.
_ Ne vous fiez pas à son côté gentil et fragile, c’est la pire de tous les monstres mythologiques qui existent dans tout le monde antique, elle et ces deux autres sœurs ; cracha Peter d’une voix haineuse en fusillant la petite femme dans la vidéo.
_ Qu’est ce que vous voulez ? Si vous êtes venus ici pour chercher la bagarre, je peux vous assurez que c’est vous qui allez rentrés chez vous mais tous droit avec un aller simple vers les Enfers ! Menaça Peter tout en s’avançant un peu plus de Percy et d’Harry.
_ Je me demande ce que font des demi-dieux en dehors des limites du Camp des Sang-mêlés, en sachant que vus votre nombre vous aurez attiré l’attention surtout que je sens parmi vous des enfants du Dieu de la Mer ; remarqua la petite femme à l’air revêche alors que sa voix semblait comme casser.
_ Sauf que nous ne sommes pas du Camp et nous n’avons pas besoin de leurs protections pour vous renvoyez là ou est votre vraie place, c'est-à-dire pour les Enfers ; cracha Percy en fusillant la Furie des yeux alors que ces yeux bleu devinrent encore plus bleu sous la colère qui bouillait en lui.
_ Tu es le fils de Poséidon n’est ce pas petit ? Tu sais que tu ne devrais même pas exister petit ? Demanda la Furie en observant de haut en bas Percy qui se mit à mal réagir à sa remarque, mais il sourit très vite d’un air machiavélique qui surprit quelque peu cette dernière.
_ Me demanda celle qui ne devrait non plus même pas exister que dans les livres de conte et encore je suis gentil, que dans le livre de l’horreur artificielle ? Après tout, vous êtes des créatures créer par Hadès, et il aurait pus mieux faire ; rigola Percy d’une voix glacial en fusillant celle-ci.
_ Vas-y mollo sur la détente Percy, il ne faudrait pas trop la vexer sinon elle ira voir son maitre en pleure et je me demande comment ce dernier va réagir à ça ; reprit Bella en se rapprochant un peu plus de son frère et des deux autres garçons, alors qu’elle avait déjà placer une flèche sur son arc et que celle-ci était dirigée droit vers la tête de la Furie.
_ Je me ferais un plaisir de vous faire taire tous les deux pour l’éternité ! Je me charge des enfants de Poséidon, occupez vous des autres ! Ordonna la Furie en se déplaçant lentement sur le côté gauche, entrainant dans son mouvement Percy et Bella qui la suivirent pour être face à elle.
Alors qu’il ne fallut pas plus longtemps aux autres monstres mythologiques pour donner la charge, ou Peter et Harry chargèrent à leurs tours menant avec eux Ron et Edmund qui les suivit, alors que les flèches de Susan fusèrent entre eux droit sur leurs adversaires, pendant qu’Hermione et Ginny se placèrent devant elle, près à recevoir les premiers de leurs ennemis qui décideraient de trop se rapprocher d’elles.
Peter fut le premier à les atteindre, pourfendant le premier chien des enfers qui arriva sur lui en lui tranchant la tête, avant de tourner sur lui-même sur la droite pour cogner le deuxième chien des enfers avec son bouclier. Pour ensuite l’utiliser comme un ressort et de sauter droit sur le premier Lestrygons qu’il eut en lui enfonçant la pointe de sa lame dans la base de son cou gauche, le tuant sur le coup avant de foncer droit sur une Empousa.
Harry donna un puissant coup de pied dans le museau du même chien des Enfers que Peter avait utilisé comme ressort, avant de se servir de son corps, comme l’avait fais son frère aîné, sauf qu’il sauta droit sur un Lestrygon mais au lieu de lui planter son épée dans le corps ou de l’assommer avec son bouclier. Le fils d’Arès sauta asser haut pour jeter ces jambes en avant pour les enfermer autour de sa gorge, mais au lieu de lui laisser la simple possibilité de l’avoir, Harry se laissa tomber en arrière en menant dans sa chute le Lestrygon. Il se releva avant d’abattre ce dernier et de recharger droit sur une Empousa, engageant le combat avec elle.
Ronald ne fit pas dans la légère en enflammant son marteau de guerre et frappa d’un puissant coup le sol, ouvrant une brèche de feu droit sur les lignes ennemis en faisant tomber certains dedans droit dans les flammes ; avant de charger droit sur une autre rangée ennemis tout en créant une tornade de feu et s’en servit pour refaire une nouvelle brèche dans les rangs adverses. Pour ensuite cogner de son marteau de guerre, toutes les têtes qui dépassaient un peu trop à son goût des rangs autour de lui.
Edmund suivit le chemin que son frère avait déjà tracé et tout en tournoyant, en laissant dépasser sa hache de combat, le deuxième fils d’Héphaïstos coupa plus que des têtes et des bras ou jambes sur son passage, faisant hurler de douleur à ceux qu’il coupait quelque chose.
Et les filles n’étaient pas en reste : Susan, Hermione et Ginny étaient les lignes de défences avant que les monstres n’atteignent Vala, Katara, Lucy, Aang et Daniel, surtout avec la nouvelle ligne de défences qu’avaient érigés les filles de Déméter avec leur mur de ronce aussi grosse que les lames des épées.
Susan criblait de flèches tous les monstres autour d’elle, ne leur laissant aucune chance à ces derniers de l’atteindre à moins de dix mètres ; alors qu’Hermione para l’attaque d’une Empousa en se baissant et en tournant sur elle-même, coupant par la même occasion l’une des pattes de cette dernière, la faisant crier de douleur et abrégeant vite ces souffrances en lui coupant ensuite la tête. Avant d’aller le combat avec un Lestrygon asser coriace, alors que Ginny s’attaqua un autre Lestrygon qui allait lui poser des problèmes mais ne faisant pas dans la légèreté, la fille de Déméter fit jaillir du sol des racines qui s’entortillèrent autour de ce dernier et l’entraina droit dans le sol. Pour ensuite charger droit sur une Empousa, tout en tuant au passage deux chiens des Enfers.
Pendant ce temps là, Percy et Bella jouaient avec la Furie qui s’était enfin révélés sous sa vraie forme ailée, et cette dernière toujours au sol et face aux deux enfants de Poséidon, semblait attendre un signal pour pouvoir charger.
Et se fut quand une des caméras-aigle passa au dessus d’eux que la Furie décida d’attaquer, en leur chargeant dessus tout en poussant son cri qui vous briserait les tympans et les deux enfants de Poséidon l’attendirent de pieds ferme.
Ils la laissèrent se rapprocher d’elle avant de tous les deux s’écarter de son passage au dernier moment se frôlant à peine, alors que Percy lui donna un coup de son glaive entaillant une profonde plaie dans son aile droite, alors que la flèche de Bella se ficha droit dans son flanc gauche, faisant hurler cette dernière de douleur aux deux blessures qu’elle venait de recevoir.
Mais ne laissant pas cette dernière réagir, Bella se retourna et lui relança une autre flèche dans le dos, elle savait qu’elle n’était pas loyal mais les monstres ne l’étaient jamais quand ces derniers n’avaient qu’une idée en tête, s’était de se nourrir de chair fraiche de demi-dieux.
Hurlant de douleur et de colère de se faire mener par la cuillère par deux gamins, la Furie repiqua une nouvelle fois sur eux ou ces derniers l’évitèrent encore une fois en se décalant de justesse, mais cette fois ci les deux enfants de Poséidon lui attrapèrent les pattes arrières et comme si elle n’était qu’un jouet, ils la firent tous les deux tournoyer avant de l’abattre une ou deux fois contre le sol comme un vulgaire sac.

_ Ils ont vachement dus s’amuser pour faire ça ; rigola Seth comme les autres Quileutes du traitement que Percy et Bella faisaient à cette Furie alors que les Cullen comme les deux Swan étaient restés silencieux et attentifs.
_ Tu vas mieux comprendre pourquoi ils se sont sentis vraiment responsable de la disparition d’Aang après ça ; répliqua Katara d’une voix neutre même si on sentait une pointe de tristesse dans celle-ci.
_ Qu’est ce que tu veux dire ? Demanda Leah ne comprenant pas comme tous les autres.
_ Regardez et vous comprendrez mieux ; déclara Hermione en se remettant plus confortablement possible dans les bras de Ron qui la serra tout contre lui, comme avec les autres couples Jackson alors qu’Edmund serait Katara et Lucy contre lui.
Après avoir plaqué la Furie au sol une bonne fois pour toute, Percy prit son glaive et allait la lui planter dans sa poitrine pour mettre fin au combat, sauf que celle-ci roula sur la droite, droit sur Bella qui fit un saut périlleux avant pour l’éviter et rejoignait Percy à ces côtés. Pour ensuite se relever et rebrandir son arc avec une flèche et au moment ou elle la lâcha, la Furie lâcha son cri de mille décibels qui faillirent bien briser les tympans de tout le monde et si ces derniers n’avaient pas du sang de dieux coulant dans leurs veines, ils auraient finis sourds. Mais le son fut tel qu’ils furent obligés de se boucher les oreilles pour ne pas finir par avoir du mal à attendre.
La seconde suivante, un autre cri se fit entendre en résonnance à celle de la Furie obligeant tous le monde, aussi bien demi-dieux que monstre à se tourner vers la source de ce bruit ou toute la famille Jackson purent voir Susan blêmir et de devenir aussi livide qu’un mort, alors que le cri se fit une nouvelle fois entendre résonnant à travers les bois de la forêt.
Mais contrairement au cri glacial et perçant de la Furie, celui-ci était bien plus grave et plus sauvage, bien plus semblable à un rugissement d’un gros animal qu’au cri d’un oiseau comme la Furie.
Se retournant vers la source de ce son, ils purent tous bientôt sentir le sol trembler sous leurs pieds et pattes alors que Susan continuait de blêmir à vue d’œil, obligeant à tous les Jackson de revenir vers elle hormis Percy et Bella qui observèrent toujours la forêt, pour tenter d’apercevoir se qui venait vers eux.
Mais ils finirent tous les deux par se rappeler très vite que la Furie se trouvait derrière eux, et se retournant d’un bloc pour éviter toute attaque surprise de cette dernière, ils purent vite constater que la place était vide : la Furie s’était en fuite !
_ Ou est ce qu’elle est passée à ton avis ? Demanda Bella en cherchant cette dernière parmi les rangs ennemis qui étaient entrain de s’éloigner des demi-dieux et reprenait une place défensive devant la lisière de la forêt.
_ Je ne sais pas ! Mais ne restons pas là ! Allons rejoindre les autres ! Ordonna Percy avant que ces derniers ne vinrent tous les deux à se placer au devant des autres, qui s’étaient tous rassembler autour de la fille d’Apollon qui n’avait pas bougé de place depuis qu’elle avait vus leur futur adversaire approcher.
_ C’est quoi Susan ? Dis nous ce qui ce passe ? Qu’est ce qui vient vers nous ? Demanda Peter en prenant le visage de sa compagne entre ces mains, inquiet qu’elle ne réagisse pas alors que le rugissement de fauve résonna beaucoup plus proche cette fois-ci, les obligeant tous à se tourner vers cette source au moment même ou Susan parvint à retrouver sa voix.
_ C’est le Lion de Némée ! Avoua Susan alors que sa voix vibrait de peur face à l’animal qui sortait de la lisière de la forêt sous les exclamations de ces partisans.
Vous voyez les lions au zoo et bien ces derniers pouvaient allés se recoucher dans leurs paniers, parce que celui-ci était vraiment grand, gros comme un pick-up, des griffes argentées, une étincelante fourrure dorée. Et plus ce dernier se rapprochait, plus il paraissait énorme, alors que son rugissement féroce vous donnait l’impression que vos cheveux se plaquaient sur vos crânes alors que ces canines étaient aussi blanche que de l’acier inoxydable.

_ La vache ! Il est aussi balaise que ça le Lion de Némée ? Demanda surpris Emmett en observant l’énorme bestiole qui se dirigeait calmement vers les demi-dieux, tout en continuant de gronder avec menace devant les jeunes.
_ Le Lion de Némée ! Comme celui qu’Héraclès a combattu dans l’un de ces douze travaux ? Demanda Embry qui était celui de la meute des Quileute qui aimait le plus lire et qui connaissait pas mal de chose sur l’antiquité.
_ Lui-même ! Cette foutue bestiole nous a donner pas mal de file à retordre avant que Percy et Bella ne pêtent les câbles, et ils sont parvenus à l’avoir que lorsqu’ils se sont énervés après la disparition d’Aang ; avoua Harry d’une voix dure, tout en continuant de foudroyer le l’image du Lion de Némée que lui renvoyait l’écran sur le home cinéma.
_ Sa peau est aussi dure que de l’or massif, on ne parviendra pas à la percer même si on si met tous ; remarqua Susan en observant l’animal se diriger tout doucement vers eux.
_ Indestructible ou pas, Héraclès est pourtant parvenu à l’abattre en lui brisant la nuque si je me souviens bien ; se rappela Bella en se tournant vers les autres tout en gardant à l’œil le gros monstre qui se dirigeait vers eux.
_ Alors on devra tous y aller ensemble et lui montrez ce que c’est que le travail d’équipe ! Vala et les petits resteront en arrière juste au cas où, que tous les plus vieux viennent et on attaque de front tous ensemble ; déclara Percy tout en empoignant solidement son bouclier et rabaissant la visière de son casque qu’il avait relevé comme Bella, tout en mettant son épée le long de sa jambe.
Et avant que les autres n’aient pures approuver de la tête, Percy et Bella chargèrent tous les deux ensembles alors que la cadette lança sa flèche droit dans l’un des yeux du Lion de Némée, pourtant ce dernier parvint à baisser la tête et celle-ci se perdit dans sa crinière, ne lui affligeant aucune blessure par la même occasion.
Mais cela n’empêcha pas les deux enfants de Poséidon de lui charger dessus alors que le Lion de Némée dressa sa patte droite essayant d’attraper Percy qui arriva en premier à sa hauteur, mais ce dernier grâce à l’élan qu’il avait gagné dans sa course s’aida de l’un des rochers qui sortaient du sol et s’en servit comme trampoline.
Et sauta par-dessus la patte du fauve avant de se réceptionner dans un rouler-bouler impeccable avant de se redresser, et que d’un revers de son glaive il ne donne un puissant coup dans la jarret droite arrière du Lion de Némée ne lui laissant aucun marque pourtant, même si le lion rugit au coup qu’il lui avait donné parce que le bras de Percy avait la nette impression d’avoir heurté quelque chose de dur, alors que son bras droit tremblait encore de l’impacte et que son glaive vibrait dans sa main.
Le lion de Némée aurait attaqué Percy de dos, s’il n’avait pas sentis la flèche qui lui percuta le haut de son crâne arrière alors que Bella lui fonça dessus. Ce dernier voulut donner un coup de patte dans la figure de Bella mais contrairement à Percy, la cadette des enfants de Poséidon au lieu de sauter, elle se laissa glisser au sol et en se redressant derrière lui, Bella relâcha une nouvelle fois une flèche sur lui ou il se la prit droit dans le museau.
Même s’il n’eut aucune marque et aucune blessure, le Lion de Némée se tourna vers elle et il ne vit pas les fils d’Arès le charger à leurs tours, vite suivis par ceux d’Héphaïstos puis par Susan, Hermione et Ginny. Finissant par encercler ce dernier en formant un cercle autour de celui-ci.
Et dans un signe de tête, ils attaquèrent tous ensemble et ce qui se passa ensuite ressemblait plus à un ballet, malgré qu’il s’agisse bien d’un combat à mort, pourtant la façon dont les jeunes demi-dieux évitaient les attaques du Lion de Némée paraissaient plus à une danse et à une chorégraphie, comme s’ils oubliaient un bref instant que si les coups de pattes du Lion les touchaient ils pouvaient très bien se faire tuer.
Pourtant le saut acrobatique que fit Susan en évitant la patte droite du lion qui voulait lui faucher les jambes, avait tout du saut d’une ballerine lors d’un spectacle d’opéra. Tout comme quand dans un saut, en utilisant le museau du lion comme d’un ressort, Peter ne fasse un salto arrière évitant ainsi que la gueule de son ennemi ne lui brise les cottes.
Avant que ce dernier ne s’intéresse à Ginny qui l’évita en se laissant glisser sur le sol en passant sous le corps de ce dernier, quand il l’avait chargé comme une locomotive à pleine vitesse alors qu’il se retrouva très vite avec sur le dos Harry, qui essaya de planter son épée dans son cou mais même là sa peau était épaisse. Alors il décida de très vite descendre du dos de ce dernier quand le Lion de Némée s’était vite rendu compte qu’il avait un passager sur son dos, en effectuant un saut périlleux sur la droite avant de se réceptionner par une roulade au sol.
Mais le Lion de Némée s’était ensuite concentré sur les deux fils d’Héphaïstos ou ces deux derniers s’étaient empoignés par les mains, avant de se mettre à tourner comme des toupies formant autour d’eux une gigantesque tornade de feu qui ne fut nullement peur au Lion de Némée, qui n’hésita pas une seule seconde à foncer dedans.
_ Ron ! Edmund ! Crièrent en chœur Hermione et Katara inquiètes comme tous les autres de se qui se passaient dans les flammes des enfants d’Héphaïstos.
Mais l’instant suivant, ils entendirent les hurlements de douleur de Ron et d’Edmund avant que ces deux derniers ne se fassent tous les deux projetés de leur tornade de feu, tous les deux portant des profondes entailles en diagonales sur le corps.
Comme s’ils s’étaient tous les deux reçus un coup de patte du Lion de Némée dans la figure, alors que sous les rires des autres monstres derrière le lion, Ron et Edmund s’écrasèrent violemment au sol inconscient et en ne se relevant pas alors qu’Hermione et Katara foncèrent sur eux, vite rejoins par Susan et Ginny qui restèrent en couverture. Pendant que Peter, Harry et Percy se chargèrent de ce dernier alors que Bella accourut vers les deux blessés dans l’intention de les soigner.

_ Ca à dus faire mal ? Demanda Esmé inquiète tout de même pour les deux garçons, même s’ils se trouvaient à quelques mètre d’elle et en bonne santé.
_ On a morflé tous les deux ce jour-là et c’est grâce à la vidéo que nous avons sus ce qui s’était passé ensuite ! Répondit Ronald.
_ Nous sommes restés sur le tapis après que Bella nous a soignés et on s’est de nouveau réveillé à l’hôtel avec une véritable migraine dans la tête, en sachant que Percy et Bella étaient encore entrain de faire le maelstrom ; ajouta Edmund prouvant à tous qu’ils avaient vraiment morflé tous les deux contre le Lion de Némée ce jour là et que Percy et Bella étaient toujours dans l’océan à ce moment là, faisant leur maelstrom dans leurs colères.
[...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabrinabella
Le retour d'Irina
Le retour d'Irina


Féminin
Nombre de messages : 3843
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/11/2011

MessageSujet: Re: Un Nouveau Départ - Fanfic Crossover Twilight/Percy Jackson (Tout le monde/couple habituel)   Sam 19 Nov - 18:25

et voici la suite study

Le ballet mortel opposant Peter, Percy et Harry contre le Lion de Némée avait redoublé de brutalité et de vitesse, malgré la grâce que les trois demi-dieux employaient pour éviter les coups de pattes, les coups de mâchoire et les attaques frontales que le Lion de Némée leur donnait.
Pourtant malgré tout ça, ils ne parvenaient pas à l’atteindre ou même à essayer de se trouver sur son dos pour tenter de lui briser la nuque comme l’avait fais Héraclès des siècles et des siècles auparavant, et même les attaques aquatiques de Percy ne parvenaient pas à percer sa fourrure.
_ Il doit pourtant avoir un moyen de l’abattre, hormis le fait de lui briser la nuque ? Demanda Hermione en fusillant la créature qui avait blessés Ron et Edmund qu’ils avaient transportés jusqu’à Vala et les autres derrière le mur de ronce.
Alors que Bella venait de finir de guérir les deux fils d’Héphaïstos, malgré que ces deux derniers ne se soient toujours pas réveillés avant de retourner son regard concentré sur le combat entre ces frères et le Lion de Némée.
_ A part lui briser la nuque je ne vois pas ce qu’on pourrait… mais bien sur ! Qu’est ce que je suis bête ? Il y a un endroit chez lui qui n’est pas protégé par sa fourrure ! S’exclama Bella en se cognant le front avant de ramasser son arc et de prendre une nouvelle flèche de son carquois.
_ Les flèches ne peuvent rien contre sa fourrure, tu te rappels ! De plus même l’eau et le feu ne peuvent rien contre lui ! Rappela Katara sur ce sujet en observant le gros félin.
_ Qui te dit que c’est quelque chose qui a de la fourrure que je vais viser ? Demanda Bella en se tournant vers cette dernière avant de rejoindre les garçons dans leur combat mortel.
_ Les gars ! Je connais son point faible ! Cria Bella tout en attirant aussi bien l’attention des concerner que des monstres et du Lion de Némée.
_ Et lequel ? Demanda Peter qui commençait en avoir marre de ne pas parvenir à abattre ce Lion de Némée.
_ Sa gueule ! Elle n’est pas protégée par sa fourrure épaisse ! Si on lui plante une épée ou une flèche à travers sa gueule et à l’intérieur, on devrait parvenir à l’avoir ! S’exclama Bella aux garçons alors qu’ils se traitèrent de tous les noms pour n’avoir pas pensé à ça, tous comme tous les autres d’ailleurs.
Mais se fut la réaction du Lion de Némée comme des autres monstres qui leurs firent vite comprendre que Bella avait visée juste, quand les rangs ennemis derrière le Lion de Némée se précipitèrent vers Bella. Mais ils ne purent allés bien loin quand Susan, Hermione, Ginny et Vala les chargèrent alors qu’elles avaient laissés la sécurité de Daniel, de Ron et d’Edmund à Katara, Lucy et Aang.
Dans la minute qui suivit, Peter, Percy et Harry essayèrent de faire rugir le Lion de Némée mais celui avait semble-t’il comprit que s’il ouvrait la gueule, il l’aurait bien bonne celui-là.
Toujours brandissant la flèche sur son arc et tendant la corde de celle-ci, tenant ce dernier en joute en ne lâchant pas une seule seconde des yeux la gueule toujours fermer du Lion de Némée, Bella ne vit nullement comme tous les autres, hormis Susan qui l’aurait vus dans une vision, un boulet de canon lui foncer dessus en un piquet mortel.
Se fut quand cette dernière la percuta de plein fouet que Bella vit qu’il s’agissait de la Furie qui était de nouveau réapparut, alors que la projetant à dix mètres de l’endroit ou se trouvait la fille de Poséidon ; la Furie attrapa l’arc que Bella avait lâché et le lança au Lion de Némée qui ne se gêna pas une seule seconde pour l’attraper dans sa gueule et de le réduire en miette.
Ayant son casque arraché et le souffle coupé par l’impact, Bella essaya de reprendre son souffle mais elle s’obligea à se relever avec brutalité tout en dégainant de son carquois dans son dos, son glaive qu’elle fit tourner dans sa main avant de faire face à la Furie qui semblait avoir récupérer toute ces forces. Alors que ces blessures causer par les deux enfants de Poséidon fais plus tôt avait totalement disparus de son corps et qu’elle semblait avoir repris toute son énergie.
_ A ce que je vois t’a pas pus t’empêcher de retourner voir ton maitre et le supplier de te soigner ? Qu’est ce que tu lui as dis pour qu’il te soit favorable et qu’il ne te réduise pas en cendre ? Demanda Bella tout en commençant à tourner en un cercle avec la Furie, tout en gardant à l’œil le Lion de Némée dans son champ de vision.
_ Je lui ais promit de ramener un jolie trophée et je crois bien que ça va être toi, fille de Poséidon ! Cracha avec haine la Furie en foudroyant la jeune fille.
_ D’abord, il faudra que tu m’attrape mas vieille ! Mais tu es bien trop lâche pour le faire toute seule et tu vas appeler un autre de tes créatures pour nous diviser ! Provoqua encore plus Bella et c’est ce qu’il fallut pour que la Furie ne la charge de nouveau.
Mais cette fois-ci Bella ne l’évita pas en se mettant sur le côté, elle chargea elle aussi en l’attaquant de front et leur combat se transforma comme celui des garçons face au Lion de Némée, en un ballet des plus mortels. Ou Bella parvenait à infliger plus de dégâts sur le corps de la Furie que cette dernière sur la jeune fille, ou ces blessures se révélaient être dans les deux bras de Bella.
Mais comme tous les autres, la fille de Poséidon devait savoir qu’à un moment ou un autre le combat devient inégal quand ces derniers se mettent à tricher. Et la Furie prit en évidence le fais qu’à un moment donner, Bella avait vus une percer vers le Lion de Némée que les garçons n’avaient pus exploiter à cause des coups de pattes incessantes qu’envoyaient le gros félin et la fille de Poséidon l’utilisa.
Attrapant une flèche de son carquois ou d’un revers du bras gauche bien précis, Bella l’envoya dans la gueule du Lion de Némée mais au lieu que celui-ci ne parvienne à aller droit dedans, sa flèche perfora sa langue et resta dedans en faisant hurler de douleur son propriétaire ; alors qu’il donnait l’impression que ce dernier n’appréciait nullement son piercing improviser.

_ Ca doit faire vachement mal ! Répliqua Quil en se mettant à se mordre la langue à cette scène alors qu’ils pouvaient tous voir le sang couler de la gueule du Lion de Némée qui n’appréciait vraiment pas.
_ Si le Lion de Némée n’avait pas bougé la tête, Bella l’aurait eu et on n’aurait pus l’avoir mais la Furie lui a empêché de recommencer et ça à dégénérer ; remarqua Peter d’une voix sombre tout en reportant son regard sur l’écran comme tous les autres.
Car au moment même où Bella allait retenter l’expérience, la Furie lui attrapa les bras dans ces pattes arrière et tout en s’envolant sans que Bella ne puisse faire quoique se soit, cette dernière d’un geste brusque se mit à lui déboiter les épaules faisant hurler cette dernière de douleur.
Avant de s’envoler pour de bon avec la jeune fille dans ces bras et la lâchant à plusieurs mètres du sol droit vers la gueule grande ouverte du Lion de Némée, mais Percy dans une vague d’eau rattrapa sa petite sœur avant qu’elle ne finisse dans sa gueule alors que Peter parvint à lancer l’un de ces poignards dans sa gueule, mais pénétrant dans sa mâchoire supérieur faisant hurler ce dernier de douleur alors qu’il tentait de se débarrasser de cette arme dans sa gueule.
Posant sa sœur au sol et se concentrant à la guérir, Percy ne vit nullement comme Bella, la Furie leur refonça dessus en un vol en piquet quand quelqu’un d’autre heurter de plein fouet le sbire d’Hadès, en l’envoyant bouler dans le décor avant qu’Aang n’apparaisse devant les jumeaux de Poséidon dans une position de combat.
_ Aang ! Qu’est ce que tu fais la c’est dangereux ! Répliqua Percy inquiet pour ce dernier qui se met en avant du combat contre la Furie alors que Bella ne put s’empêcher de grogner quand ces bras se remboitèrent dans ces épaules.
_ Je ne pouvais pas laisser cette Furie continuer à vous faire du mal ; déclara Aang qui détestait que l’on s’en prenne à ces protecteurs ainsi sans aucune loyauté.
_ C’est vraiment étrange ! Je sens en toi le sang d’Apollon mais je parviens tout de même à ressentir les efflux du dieu Eole ! Comment cela se peut-il ? Se demanda la Furie tout en observant ce dernier d’un œil à la fois interrogateur et avec curiosité.
_ Mon père est peut-être Apollon mais ma mère était la fille du Dieu Eole ! Répondit Aang tout en foudroyant le sbire d’Hadès de ces yeux bleu-gris.
_ C’est vraiment intéressant ! Tu es aussi une perle rare comme ces chers enfants de Poséidon, mon maitre sera très intéresser par toi ; remarqua la Furie tout en se mettant à détailler le jeune garçon.
_ Touche à une seule parcelle de peau d’Aang et je peux te jurer Furie que je te renvois à ton Hadès en morceaux ; promit d’une voix menaçante Bella en fusillant cette dernière.
_ Alors venez donc ; rigola la Furie en faisant un signe à ces derniers de venir l’affronter et c’est ce que refirent Percy et Bella, tout en replaçant le petit derrière eux à l’abri.
Seulement voilà, Peter et Harry étaient en difficulté face au Lion de Némée qui n’ouvrait plus du tout la gueule, alors Aang aller les aider quand Harry se retrouva plaquer au sol par la grosse bête. Ou le fils d’Apollon et petit-fils d’Eole envoya une puissante bourrasque de vent droit sur le Lion de Némée après avoir créer une tornade autour de lui, renversant le fauve et allant aider Harry à se relever alors que Peter rechargea une fois de plus le félin.
Mais au même moment, la Furie parvint à aveugler un bref instant Percy et Bella en leur lançant dans les yeux de la terre qu’elle arracha avec ces pattes arrières, alors que les deux enfants de Poséidon tentèrent d’essuyer leurs yeux pour voir se qui se passait, la Furie utilisa ce précieux temps pour fondre comme un vautour sur sa proie, droit vers Aang.
_ AANG ! Hurlèrent Percy et Bella en voyant ce dernier dans les griffes de la Furie qui l’avait enfermé contre elle, alors que son arme au garçon était tombée au sol quand cette dernière l’avait percutée.
_ Relâche-le ! Maintenant ! Ordonna Percy d’une voix des plus glacials alors que ces prunelles océan étaient devenues aussi glaciales et perçantes que la glace, comme les prunelles de Bella alors qu’on pouvait voir la haine et la colère tirer les traits de son visage comme son frère.
_ Oh non, surement pas ! J’ai promis à mon maitre de lui ramener un merveilleux trophée ! Je lui avais promis que je lui ramènerais un enfant de Poséidon, mais ce petit est aussi d’une grande rareté alors je l’emmène avec moi ; expliqua la Furie tout en se mettant à caresser avec affection le front d’Aang qui essayait par tous les moyens de se dégager de sa pigne mais s’était sans espoir.
_ Laisse le partir et je viendrais avec toi ; promit Percy en tendant sa main vers Aang comme pour essayer de l’attraper.
_ Non ! Prenez-moi à sa place, ce n’est qu’un enfant ! Supplia Bella à l’encontre de la Furie alors que cette dernière se mit à sourire du supplice qu’elle leur faisait vivre à tous les deux.

_ Ils n’étaient pas sérieux ? Demanda inquiète Sally en observant les images de ces enfants dans le home cinéma, bien qu’elle savait qu’ils étaient tous les deux en sécurité malgré leurs crises dans l’océan Pacifique, elle avait du mal à l’idée de penser qu’elle aurait pus en perdre un ce jour-là.
_ Oh oui ils l’étaient tous les deux ! Ils auraient fais n’importe quoi pour l’empêcher ; remarqua tristement Ron en inclinant la tête comme les autres Jackson.
_ Oh non, je suis sincèrement désoler mes chéris ! Mais c’est lui que je venais mener aujourd’hui, à la prochaine ; promit la Furie avant de disparaître dans une fumée noire emmenant avec elle Aang, toujours bloquer dans ces bras.
_ NON ! Hurlèrent Percy et Bella tout en se précipitant sur l’endroit ou ils étaient entrain de disparaître, mais quand leurs mains se refermèrent sur la fumée noir qui se dissipait et disparaissait, ils semblaient qu’on venait à l’instant de leur arracher quelque chose.
L’instant suivant, leurs corps se mirent dangereusement à luire d’une lueur bleutée alors qu’une espèce de tornade d’air se mit à tournoyer autour de chacun d’entre eux, et qui s’intensifièrent quand ils entendirent les cris de douleur de Peter et Harry quand ces deux derniers se firent balancés par le Lion de Némée.
Puis quand ils se retournèrent, tout le monde purent noter que leurs joues étaient inonder par le torrent de larme qui coulait de leurs yeux. Alors que la couleur bleu de leurs prunelles étaient devenus des plus sombres ou brillaient la colère, la rage, la haine mais aussi la tristesse et la douleur ; alors que leurs pupilles noirs avaient, semble-t’il, disparut dans cet orage qui s’était former dans leurs yeux.
Ils concentrèrent leurs regards vide dans la direction du Lion de Némée et c’est dans deux puissant mur d’eau, qu’ils allèrent chargés ce dernier avant de l’encercler autant dans un mur d’eau que dans la tornade de vent qui se formait autour, terrorisant le reste des monstres qui avaient survécus jusqu’ici et qui battirent en retraire à cet instant.
Puis Percy réapparut de nouveau en s’éloignant du Lion de Némée que Bella sous sa forme aquatique et avec sa tempête de vent, bloquait ce dernier pendant que le fils de Poséidon ramassa l’arme perdue d’Aang et foudroya des yeux le Lion de Némée. Ou se retransformant en une tempête aquatique, Percy tournoya autour de l’arme d’Aang qu’il plaça de telle sorte que celle-ci, se retrouva parallèle au sol et la pointe de l’une des lames du bâton de combat diriger vers le Lion de Némée.
La seconde suivante, Bella parvint à refaire ouvrir en grand la gueule du Lion de Némée en entourant deux tentacules d’eau autour de la mâchoire supérieur et inférieur, tirant pour ainsi ouvrir celle-ci par la force et c’est là qu’intervenait Percy. Le fils de Poséidon n’hésita pas une seule seconde et avec l’arme d’Aang, il chargea droit vers la gueule grande ouverte du fauve et ne se gêna pas pour enfoncer la lame du bâton jusqu’à sa garde dans la gorge du Lion de Némée, qui essaya de se dégager de leur prise.
Mais Percy et Bella ne le lâchèrent pas une seule seconde tant que ce dernier ne donnait pas son dernier souffle de vie, et c’est quand il ne resta plus que sa peau de fourrure que les enfants de Poséidon le lâchèrent, lâchant aussi l’arme d’Aang alors qu’ils reprirent tous les deux formes humaines.
Mais leurs visages n’avaient plus rien d’humain ! Ils semblaient que tous les deux n’étaient plus que des coquilles vides, remplis de sentiment et d’émotion négatif mais alors très négatif, et c’est dans un hurlement de rage que la tempête au dessus d’eux éclata et que la pluie se mit à tomber avec torrent.

_ Je crois que tu peux arrêter la vidéo Susan ! Je pense qu’ils ont parfaitement compris maintenant dans quel état se trouvaient Percy et Bella après ça ! Déclara Daniel mettant fin au visionnage des mauvais souvenirs alors qu’il jeta un coup d’œil à leur écran plasma sur la chaîne météo, pour voir que le maelstrom et de l’ouragan dans l’Océan Pacifique était toujours actif.
_ Ils étaient aussi mal que ça ? Demanda mal à l’aise Jasper qui était bien content de ne pas s’être trouver près d’eux à ce moment là, parce qu’avec tous les sentiments que dégageaient tous les Jackson dans la pièce, il était des plus mal à l’aise dans celle-ci.
_ Comme des parents qui viendraient de perdre leurs enfants ! Remarqua Vala.
_ Lorsqu’ils ont cessés leur maelstrom le lendemain matin alors que nous étions près à aller à l’aéroport, Jake O’Neill, le chef de la brigade des sapeurs pompier, nous a prévenu que Percy et Bella étaient tous les deux réapparus dans la caserne et qu’ils étaient dans un sale état. Ils avaient perdus du poids et ils ressemblaient tous les deux plus à des cadavres qu’à des êtres vivants, ça nous a foutus une de ces frousses ; expliqua Peter tout en frissonnant du souvenir des deux enfants de Poséidon dans cet état, alors qu’Edward le vit très bien dans sa tête.
Ils avaient tous les deux donner toutes leurs énergies et leurs corps ressemblaient à ceux qui se rendait malade quand ils avaient un peu de poids, ressemblant bien plus à des squelettes qu’à des vivants ; tous en faisant frissonner Edward de les avoir vus dans cet état alors qu’une seule question était entrain de se poser dans sa tête : dans quel état cette fois-ci est ce qu’ils vont leurs revenir ?
_ Nous sommes parvenus à leur faire reprendre du poids pendant la fin de l’été, en utilisant aussi des aliments qu’on leur administrait par intraveineuse parce qu’ils avaient toute la difficulté du monde à manger normalement, ils se laissaient tous les deux mourir de faim. Après ça, Percy et Bella sont restés plusieurs mois dans un état d’amorphe, on aurait dis des zombies ! Ils continuaient tous les deux de vivre et de faire leurs études et leurs années de pompier, pourtant ils n’étaient pas présents. Ils étaient comme des coquilles vides ; continua Susan tristement en se souvenant dans quel état ils se trouvaient tous les deux après la disparition d’Aang.
_ C’était aussi les pires mois de notre vie ! Percy et Bella ont eux des attitudes des plus suicidaires que cela soit en faisant tous pour combattre des monstres, ou dans les entrainements des sapeurs pompier, ils nous fichaient des peurs bleus comme pas possible ; reprit Harry repensant à toutes les frousses et moment dure que Percy et Bella leurs avaient fais vivre pendant ces mois.
_ Ils ont tous les deux repris conscience avec la réalité que vers les périodes de noël et quand ils se sont rendu compte de tous ce qui s’était produit, ils ont tous les deux passé toute une nuit à pleurer avant de reprendre leurs vies en main ! Ils ont dus tous recommencer parce qu’ils n’avaient aucun souvenir de ces mois passer ; ajouta Ginny tout en caressant les cheveux de son compagnon, sur lequel elle était assise.
_ Et c’était tant mieux qu’ils ne se souvenaient de rien, sinon ils auraient passés le reste de l’année à essayer de se pardonner pour les comportements suicidaires qu’ils avaient eux ; remarqua Ron à ce propos.
_ Et vous savez qui les a ramenés ? Je veux dire, ce qui a été le déclencheur ? Demanda Carlisle curieux de savoir comment ils étaient tous les deux parvenus à sortir de leurs états comateux.
_ Oh oui ils le savaient ! En faites c’est la seule chose dont ils se souvenaient tous les deux ; avoua Hermione.
_ C’est leur père, Poséidon, qui en leur parlant, les a fais remonter à la surface ; continua Katara.
_ C’est pour cette raison, que dès qu’ils ont repris un peu connaissance à la fin de l’été avant d’avoir leurs mois de penchant suicidaire, Percy et Bella sont allé offrir la peau du Lion de Némée que nous avions gardé jusqu’à là, comme cadeau de présent à leur père ; ajouta Lucy.
_ Et a leur seizième anniversaire, ils ont reçus leurs fameuses montres gousset et quand ils ont découvert à quoi ressemblait l’armure de Percy, ils ont littéralement replongé dans la dépression mais leur père a sans nul doute, pas cesser de leur parler mais ils ont vraiment refait surface que pendant noël ; reprit Peter en se souvenant des moments désagréable pendant ces mois comateux que Percy et Bella ont eux.
_ Alors le fais que le maelstrom cette fois ci soit plus gros et puissant que la dernière fois, on va devoir les ramasser encore à la petite cuillère ; remarqua Ron à ce propos.
_ Ca y est ! Ils se sont arrêtés ! S’exclama Lucy tout en désignant l’écran ou sur la chaîne météo, on montrait l’océan Pacifique qui était redevenu des plus calme alors que l’ouragan disparut à son tour.
_ Aller regarder dans toutes les pièces ! Ils ont dus réapparaitre quelque part mais ou ? Faudrait savoir ! Ordonna Daniel avant de se lever comme tous ces enfants et se précipitant chacun vers un coin du manoir, alors que Vala resta avec leurs invités dans le grand salon.
Les Cullen comme les Swan et les Quileute purent entendre le boucan comme pas possible qu’ils firent en haut, en ouvrant violement les portes de toutes les salles avant de la fermer brutalement en criant : « Ils ne sont pas là ! ». Et le même manège recommença dans toutes les pièces du manoir à l’étage.
_ Ils peuvent réapparaitre n’ importe où ? Demanda surprise Esmé de savoir comme les autres que les deux enfants de Poséidon pouvaient se déplacer aussi vite que ça.
_ On ne sait pas comment ils font et eux aussi l’ont toujours ignoré de la façon dont ils faisaient pour rentrer aussi vite ; expliqua Vala sur le manque d’information qu’ils avaient eux aussi à ce sujet.
Alors que la mère Jackson allait dire quelque chose, le téléphone cellulaire dans le coin de la pièce se mit à sonner et cette dernière se précipita dessus pour y répondre, espérant comme tous le monde qu’ils s’agissaient de Percy et Bella.
_ Percy ! Bella ! Décrocha Vala tout en mettant le haut parleur du téléphone pour que tout le monde puissent entendre.
_ Non ce n’est pas eux mais je sais ou ils sont ! Avoua la voix de Jack O’Neill à travers le combiner.
_ Jack ! Tu sais ou sont Percy et Bella ? Demanda Vala voulant connaitre la réponse comme tout le monde.
_ Oh que oui, je sais ou ils sont ! Ils sont à la caserne, ils sont réapparus dans notre salle de détente ! Expliqua la voix de Jack à travers le téléphone.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabrinabella
Le retour d'Irina
Le retour d'Irina


Féminin
Nombre de messages : 3843
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/11/2011

MessageSujet: Re: Un Nouveau Départ - Fanfic Crossover Twilight/Percy Jackson (Tout le monde/couple habituel)   Mar 22 Nov - 12:37

la suite pour ceux qui le lise Wink

Chapitre 10 : Emergence difficile

_ Daniel ! Percy et Bella sont à la caserne ! Cria Vala pour que son époux comme les gosses puissent l’entendre.
Et se fut le cas car les portes claquèrent avant qu’ils ne débarquent comme un troupeau d’éléphant, descendant sauvagement les escaliers en fayant bien se casser la figure avant d’entrer en courant dans le grand salon, ou Daniel se précipita pour prendre le combiner des mains de sa femme.
_ Jack ! C’est Daniel ! Dans quels états ils sont ? Demanda Daniel d’une voix inquiète.
_ Si tu veux savoir s’ils ressemblent tous les deux à des squelettes qu’on aurait déterrés de leurs cercueils comme la dernière fois, eh bien non ! Ils ont un peu perdus du poids mais ils sont toujours eux même, bien que techniquement parlant ils ne sont pas totalement présent ; répliqua Jack.
_ Tant mieux ! Sinon leurs blessures ? Demanda Daniel inquiet à ce sujet, tout en soufflant de soulagement qu’ils ne soient pas retombé comme la dernière fois.
_ Ils ont de sacré entailles sur tout le corps, Carson et Jennifer sont entrain de leurs faire des intraveineuses et ils ont même décidés de leur faire un scanner neuronale ; prévena Jack à ce propos.
_ Pourquoi ça ? Demanda inquiet Daniel n’ayant pas un très bon souvenir de la dernière fois qu’ils avaient utilisés cette appareil sur Percy et Bella.
_ Parce que les yeux de Percy et Bella son totalement vide d’expression ! Il y a une espèce de voile blanc qui recouvre leurs yeux et ils donnent vraiment l’impression de n’être plus présent, comme ça on sera si leurs cerveaux réagiront à quelque chose quand vous serez là ; répliqua Jack à ce propos.
_ D’accord Jack ! On arrive tout de suite ! Prévena Daniel à ce dernier.
_ Ok Daniel ! Mais tu auras l’obligation de me dire ce qui s’est vraiment passé compris, parce que Mitchell a bien faillis faire une crise cardiaque quand ils sont tous les deux apparus dans la salle de détente ; remarqua Jack.
_ A toute de suite dans ce cas ; promit Daniel avant de raccrocher le téléphone.
_ Les enfants habillez vous tous ! Lucy et Katara vous restez ici avec votre mère et avec nos invités ! Ordonna Daniel en désignant ces derniers alors qu’il y eut pas mal de remue-ménage.
_ Je viens avec vous, se sont mes enfants ! Répliqua Sally en se relevant de son siège.
_ Je peux me charger d’eux si vous les voulez ? Demanda Carlisle.
Mais avant qu’il y ait encore d’autre remarque, un puissant sifflement les fit tous se retourner vers Peter qui retira ces deux doigts de sa bouche, celui qui venait de siffler, avant de tous les foudroyer du regard.
_ D’une, vous ne venez pas avec nous Sally parce que si nous parvenons à les réveiller et avec de grande difficultés, ils vont encore mal réagir à votre présence et pourront encore faire plus de dégâts ! Et de deux, il ya déjà de très bon médecin qui s’occupent d’eux donc vous pouvez rester ici sans problème Docteur Cullen ! Déclara Peter en enfilant sa veste en cuire, comme ces autres frères et sœurs.
_ Nous aurons besoin d’eux Peter ! Au moins de certains d’entre eux, on emmène seulement six avec nous, on prendra le Docteur Cullen, Edward et Alice, ainsi que Jacob, Quil et Embry ; proposa Susan d’une voix douce en calmant son compagnon alors que ce dernier hocha de la tête, évitant par la même occasion de la contredire.
Les désignés par Susan se levèrent à leurs tours de leurs places et allèrent mettre leurs manteaux, avant de sortir dehors ou la tempête s’était stopper, tout en se dirigeant vers les trois véhicules des Jackson : Peter embarqua dans son véhicule Susan, Edmund, Edward et Alice ; alors qu’Harry prit avec lui Ginny et les trois Quileutes ; pendant que Daniel prit le Docteur Cullen avec lui ainsi que Ron et Hermione dans sa Mercedes.
Et c’est le véhicule du Patriarche des Jackson qui mena les autres droits dans Seattle avant de sortir de la ville vers les banlieues, là ou se trouvait la caserne des sapeurs pompiers. Ou ils leurs falluent une demi-heure pour atteindre celle-ci, avant de vite se garer sur son parking.
La caserne des sapeurs pompier possédait un grand mur d’enceinte en brique rouge qui délimitait tous leurs terrains, en un carré de plusieurs hectares, dont les maisons des occupants dans une grande partie du terrain alors que la première bâtisse que l’on découvrait en rentrant dedans, et garant son véhicule sur le parking, était la caserne elle-même.
Celle-ci construite pour la plupart des matériaux en brique rouge et en de grandes baies vitré alors que le fer et le métal décoraient les balcons de la caserne, lui donnant un côté plus moderne alors que les briques délavés lui donnaient un style contemporaine.
Alors que le garage ou étaient entreposés tous les camions de pompier et les autres véhicules de ces derniers, se trouvait à gauche du bâtiment, juste devant l’entrée aux grandes portes de grillades, comme ça les pompiers ne se cassaient pas la tête, à faire de grande manœuvre pour les faire sortir de l’enceinte.
Garant enfin leurs véhicules, les Jackson sortirent en quatrième vitesse de leurs véhicules vite suivis par les trois Cullen et les trois Quileutes, qui veillaient à rester le plus loin possible des uns et des autres. Tout en suivant les Jackson dans le bâtiment de la caserne qui semblait des plus immenses.
L’une des portes d’entrée de la caserne menait dans une grande salle vide ou était entreposer de nombreuses tables, surement là ou ils prenaient tous leurs repas, alors que la pièce à leur gauche devait mener aux cuisines et celle à leur droite à la porte menant aux garages. Alors que des barres de métal aux nombres de trois reliaient le rez-de-chaussée, là ou les pompiers passaient lors d’une intervention au lieu d’emprunter les escaliers pour descendre plus vite.
Suivant les huit Jackson qui empruntèrent en courant les escaliers pour monter à l’étage avant de prendre le couloir de droite vers l’unique porte qui ouvrait sur la fameuse salle de détente, qui avait été aménagé au dessus du garage, donc oui elle était vraiment très grande.
Les deux murs de chaque côté de la porte d’entrée étaient en brique, alors que le mur de façade face à la porte, celle-ci était totalement ouverte en une grande baie vitré sur toute la longueur du mur, alors qu’une barre métallique comme celle dans les classes de dance se dressaient sur tous le long, pour ceux qui avaient envie de s’appuyer dessus.
Alors que les autres comprirent très vite pourquoi la salle était appelés « salle de détente » parce que de chaque côté de la porte se trouvait des étagères remplis de livre, de dvd, de jeux et de cd ; alors que des fauteuils ou des poufs avaient été placés autour de petite tables de salon. Alors que le mur de droite par rapport à la porte d’entrée était consacré à toutes les technologiques, comme télévisons à écran plasma avec lecteur de dvd, de cassette, de blu-ray ; ainsi que les nouvelles PlayStation, des chaines hi-fi ainsi qu’un home cinéma avec de nombreux siège et fauteuil devant.
Et que sur le mur opposer, celui de gauche par rapport à l’entrée, se trouvait un piano à queue ainsi que des étagères avec des instruments et des matériaux, ainsi qu’un espace asser grand pour qu’on puisse facilement danser. Et s’était sur ce mur que beaucoup de personne était rassembler, alors qu’on pouvait voir deux personnes avachis dessus et des matériaux médicales autour.
_ Jack ! Comment vont-ils ? Demanda Daniel inquiet en se rapprochant des personnes présentes et qui portaient tous les uniformes bleu et rouge des pompiers, alors qu’il se dirigeait vers le plus vieux des cinq hommes présent dans la pièce avec une seule femme présente.
Un grand brun se retourna directement vers la voix avant de souffler de soulagement en voyant les Jackson arriver avec d’autres personnes qu’il en reconnut pas, mais il s’en ficha pour l’instant car tous se qui lui importait s’était que ces deux plus jeunes pompiers se réveillent.
_ Daniel ! Enfin vous voilà, il faut vraiment faire quelque chose ! Carson et Jennifer ont dus leur donner des masques à oxygène parce qu’ils commençaient à ne plus pouvoir respirer tout seul ; expliqua Jack en serrant la main de Daniel alors que les sept plus jeunes de la famille se précipitèrent sur Percy et Bella.
_ C’est pire alors que la dernière fois dans ce cas ! Jack, je te présente le Docteur Carlisle Cullen et ces enfants Edward et Alice, ainsi que des amis de Percy et Bella, Jacob, Quil et Embry ! Les amis je vous présente Jack O’Neill, Ty Judge, Mitchell Cameron, John Sheppard et, Carson et Jennifer Beckett ; présenta Daniel en présentant aux amis de la famille Swan.
Alors qu’il désigna Jack ensuite le grand noir baraquer au crane chauve et yeux bleu, puis le grand brun aux yeux clair et le grand aux cheveux noir et aux yeux clair ; et enfin de l’homme aux cheveux noir court et aux yeux bleu qui était entrain d’occulter avec sa sœur blonde aux cheveux boucler et yeux bleu, Percy et Bella.
C’est à cet instant qu’ils purent tous voir dans quel état se trouvait Percy et Bella.
Les enfants de Poséidon étaient tous les deux recouvert dans des pulls et des pantalons des pompiers, alors que leurs cheveux étaient encore mouillés et qu’un masque à oxygène avait été posé sur chacun de leurs visages, et que leurs yeux semblaient avoir perdus leurs couleurs rayonnantes alors qu’un voile blanc les recouvrait.
Surtout qu’ils semblaient tous les deux être ailleurs alors que leurs deux fronts étaient recouverts de patches pour la radiographie de leurs ondes cérébrales, qui étaient quasi nuls, ils n’y avaient strictement rien, aucunes ondes venant de leurs têtes ; ainsi qu’un cardiographe qui prenait le battement irrégulier de leurs deux cœurs.
Les deux médecins avaient aussi mis des intraveineuses dans les bras des deux Jackson, leur donnant des calmants pour apaiser les profondes entailles sur la plupart des bras et des jambes qui avaient été bandés.
Carlisle rejoigna les deux médecins pompier auprès de Percy et Bella alors qu’il leur demanda quel diagnostic ils avaient fais à leurs encontres.
_ Ils vont mal ! Même très mal, ils ont eux un…
_ Ne t’en fais pas pour ça Jennifer ! Ils sont tous au courant de leurs identités ! Déclara Jack en évitant de trouver une excuse pour couvrir l’identité des jumeaux et des blessures qu’avaient eux Percy et Bella.
_ Ils vont très mal ! J’aurais préférer qu’ils soient revenus comme la dernière fois quand ils ont eux leurs crises ! Ils ont du mal à s’oxygéner tous seul et aucunes paroles que l’on prononce ne les faient réagir, ni l’un ni l’autre ; déclara Carson pour Carlisle.
Mais à l’instant ou Carlisle allait prononcer quelque chose, toute la caserne vibra sous la sonnerie des problèmes, avant que tous les pompiers présent ne foncent vers leur garage et vers leurs véhicules alors que Carson et Jennifer hésitèrent à les suivre, mais c’est Jack qui leur donna la bonne excuse.
_ Nous y allons ! Le Docteur Cullen prendra soin d’eux en attendant que l’on revienne ; demanda Jack au médecin de famille qui hocha de la tête, avant que ce dernier ne quitte la pièce avec les deux médecins-pompiers, laissant ainsi la famille Jackson avec les trois Cullen et les trois Quileute.
_ Qu’est ce qu’on fait Susan pour les ramener à eux ? Demanda Peter en se tournant vers sa compagne alors que certains s’étaient assis en attendant de trouver une solution.
_ Je n’en sais rien Peter ! J’essaye de savoir ce qui pourrait les ramener dans la réalité ? Se demanda Susan tout en fermant les yeux et en se concentrant dans une vision qu’elle pourrait voir, mais aucune idée ne lui vint alors que tous les autres continuaient de chercher des idées.
Alors que les Jackson essayaient de proposer des idées que Susan ne cessa de contredire que cela ne fonctionnerait pas, Edward observa la salle avant d’observer Percy et Bella, et posa la question qui lui taraudait la tête :
_ Ils les ont emmenés ici ou alors Percy et Bella sont apparus dans cette salle ? Demanda Edward en se tournant vers les Jackson.
_ S’ils les avaient déplacés, ils les auraient déposés dans les fauteuils mais ne faut pas se risquer à les changer de place quand ils sont comme ça, parce que la dernière fois quand on a essayé de les bouger ils ont répliqués asser violemment ! Alors je crois qu’on va éviter si tu veux mon avis ; remarqua Harry.
_ Ouais surtout que les autres ne seront pas content quand toute la salle de détente sera immerger dans l’eau ; répliqua Ron.
_ A ce point là ? Demanda Jacob surpris comme ces deux meilleurs amis.
_ Et encore, ça c’est rien comparer aux autres fois, ils ont bien faillis tuer Carson et Jennifer quand ces derniers avaient tentés de leurs faires un truc médicale ! Alors le fais qu’ils n’ont pas bougé ou rien fais alors qu’on leur posait tous ça sur le corps, c’est qu’ils ne sont conscient de rien mais faudrait éviter de tenter tout de même le diable ; remarqua Edmund.
_ Ta question avait quelque chose de précis à demander Edward ? Demanda Hermione en se tournant vers le jeune Cullen.
_ Que cette pièce doit avoir quelque chose d’important pour eux pour qu’ils aient tous les deux décidés de réapparaître ici, non ? Il doit avoir des bons souvenirs dans cette pièce ? Demanda Edward alors qu’il put voir comme tous les autres, tous les Jackson hormis Daniel, se frapper le front avant de se mettre à s’incendier de tous les noms.
Alors quand les sept Jackson s’y mettent, c’est tout une ribambelle de grossièreté et d’insulte qui fusent de tout côté.
_ Qu’est ce qu’il y a ? Demanda Alice qui ne voyait pas comme son frère qui lisait dans les pensées de ce qui se passait, puisque ces derniers lui bloquaient ces dons de voyance.
_ Bien sur ! Pourquoi on n’y a pas pensé plus tôt ? C’est dans cette pièce que Percy et Bella ont passés des bons moments avec Aang ; déclara Peter en se tournant vers sa famille.
_ Surtout celle ou ils s’amusaient à inventer des chorégraphies sur les musiques préférer d’Aang ; ajouta Harry.
_ Nous n’avons qu’à refaire ces chorégraphies et essayer, nous n’avons que ça à faire de toute façon ; remarqua Ron en proposant à tous le monde, dans sa famille de danser.
La seconde suivante, les trois couples Jackson, Peter et Susan, Harry et Ginny et, Ron et Hermione, se placèrent au centre de la pièce, juste devant Percy et Bella, toujours avachis contre le mur et respirant avec difficulté dans leurs masques à oxygène.
Alors qu’Edmund s’était précipité vers les étagères de cd avant d’en prendre un en particulier et de se dépêcher d’aller le mettre dans la chaîne hi-fi, avant de lancer une musique choisis et de mettre le son asser fort pour faire au moins réagir Percy et Bella.
Avant que ne résonne dans toute la salle de détente, une douce musique alors que Peter et Susan furent les premiers a dansé sur des pas classique.
_ C’est quoi comme musique ? Demanda Embry en se tournant vers Edmund qui observait le couple danser.
_ C’est la « Fairy Dance » du film Peter Pan, c’était le film préférer de Aang et c’était l’un de ces passages préférer ; avoua Edmund alors que le passage des cloches arriva et qu’Harry et Ginny, et Ron et Hermione se joignirent à la danse, en répétant les mêmes pas que faisaient Peter et Susan.
Et les Cullen comme les Quileute furent admiratives devant la grâce que les trois couples Jackson dégageaient dans la dance, au rythme de la musique lente et douce qui sortait des enceintes de la chaîne hi-fi ; alors que Carlisle tout comme Daniel gardait un œil sur les graphes qui montraient les ondes cérébrales de Percy et Bella, pour vite constater qu’ils réagissaient doucement à ce qu’ils voyaient et entendaient.
_ Ils réagissent ! Continuer les enfants, ils sont entrain de réagir ! S’exclama heureux Daniel de voir les réactions de Percy et Bella sur l’appareil médical.
_ Sauf que la musique arrive à la fin et je ne pense pas que s’ils arrêtent, ils vont se replonger dans leurs comas ; remarqua Edmund à son père.
_ Mets « Flying » Edmund ! Celle-ci devrait totalement les réveillés ! Ordonna Peter tout en continuant de danser avec Susan et les autres, alors que le fils d’Héphaïstos chercha cette dernière avant que la musique que Disney avait pris ne se mette à résonner dans la pièce.
Contrairement à la danse d’avant, celle-ci fut plus rythmique bien que la danse ne cassait d’être des pas classique, avec beaucoup de porter par les garçons pour les filles créant ainsi des figures magnifiques.
Mais à toutes ces chorégraphies, Percy et Bella ne réagirent pas beaucoup avant que leurs ondes cérébrales ne disparaissent sur le graphique, qui ne fit apparaitre qu’une fine et unique ligne sur les deux appareils de chacun.
_ On peut continuer sur celle de « I Do Believe in Fairies » ; proposa Ron en se tournant vers son petit frère qui mit la musique proposer par son grand frère.
_ Ca ne marchera pas Ron ! On dirait qu’ils ne veulent tous les deux pas réagir ; remarqua Daniel en observant les constants des jumeaux, alors que les autres Jackson finirent par croire qu’ils devraient attendre que ces deux derniers ne reviennent à eux tous seuls.
_ N’y a-t-il pas un moyen ou même une personne qui saurait les faire sortir de leurs états comateux ? Demanda Edward qui n’aimait que ces derniers abandonnent les bras, alors qu’il n’aimait nullement voir Bella dans cet état.
_ A part Aang, je ne vois pas ce qui pourrait…
_ Mais si ! Il y a une personne qui peut les ramener ! S’exclama Susan en coupant la parole à son compagnon avant de se retourner et fixer Edward, qui voyait dans son esprit ou cette dernière voulait en venir.
Les pensées et la vision qu’eut Susan le fit clairement comprendre, cette dernière voulait qu’Edward embrasse Bella et il pouvait clairement voir dans sa vision que la jeune fille émergerait de son coma. Le jeune Cullen observa avec des grands yeux la fille d’Apollon ou cette dernière savait, grâce à ces dons de voyance qu’Edward était capable de lire dans les esprits et qu’il avait vus sa vision, tout comme la vision prophétique sur leur avenir commun à lui et à Bella.
Mais ce dernier avait encore du mal à croire qu’il allait embrasser Bella alors que s’il avait encore été humain, il n’aurait sans doute pas pus empêcher à ces joues de devenir aussi rouge que des tomates.
_ Et qui donc Susan ? Demanda Hermione en observant à la fois la jeune fille et le jeune Cullen commençant elle aussi à saisir de quoi Susan était entrain de parler.
_ Edward ! C’est lui qui est destiné à Bella ! S’il l’embrasse, elle reprendra conscience avec la réalité ! Déclara Susan jetant un de ces froids dans la salle, alors que tout le monde détaillait Edward et que les Quileute étaient quand à eux drôlement perdus.
_ Vous pouvez nous expliquez là ? Parce que je crois bien que nous sommes perdus là ? Demanda Jacob d’une voix dure, tout en foudroyant Edward des yeux qui ne s’en occupait pas, son regard fixer sur Bella.
_ Comme son père Apollon, Susan peut voir l’avenir et ce matin, elle a fais une prophétie sur Bella et celui qui deviendrait son compagnon, et c’est Edward ce compagnon ? Demanda Peter en désignant Edward du doigt tout en continuant de fixer Susan.
_ Sérieux ! Dans ce cas ça va faire mal ; rigola Ron alors que tout le monde se retournèrent surpris de sa remarque.
_ De quoi tu parles Ron ? Demanda Ginny ne comprenant rien à sa remarque.
_ Bah quand Percy va se réveiller et qu’il va demander comment on les a ramenés, il va vouloir mettre son poing dans la figure à Edward pour avoir embrassé sa sœur ; répliqua Ron en rigolant mais il cessa vite de rire quand Hermione le fit taire en lui donnant un coup sur son crâne.
_ Donc Cullen ne doit qu’embrasser Bella et elle reviendra à elle ? Demanda Peter pour avoir confirmation des propos de sa compagne.
_ Oui Peter ! Je vois Bella reprendre connaissance, après qu’Edward l’aura embrassé et elle va y réagir ; avoua Susan en souriant à Peter avant de se tourner vers Edward.
_ Attendez une minute ! Vous n’allez pas demandé à cette…. D’embrasser Bella tout de même ? Demanda Jacob tout en fusillant de dégout Edward, tout en ayant pas trouvé un nom asser approprier pour le jeune Cullen.
_ Edward est destiné à Bella, Jacob ! Il est son âme sœur et il n’y a qu’avec lui qu’elle sera pleinement heureuse puisque je l’ais vus dans ma vision ! Vas-y Edward ! Déclara la fille d’Apollon en fusillant le Quileute du regard de s’abstenir de tout commentaire, alors qu’elle montra Bella à Edward pour que ce dernier aille faire ce qu’il devait faire.
Le jeune Cullen observa un instant la fille d’Apollon qui hocha de la tête avant que tout doucement il ne se rapproche de Bella, alors que Carlisle et Daniel se retirèrent pour laisser la place à Edward qui s’agenouilla au côté de la fille de Poséidon.
Observant cette dernière, Edward ne put s’empêcher de remettre ces mèches de cheveux auburn mouillé, qui tombaient devant son visage, derrière ces oreilles avant d’hésiter à retirer son masque à oxygène mais il n’eut pas besoin de se retourner pour le lire dans les pensées de Susan, qu’il pouvait le lui retirer sans aucun problème.
Après l’avoir retirer dans un geste doucement, Edward se rapprocha d’elle tout doucement tout en posant sa main droite sur sa joue gauche alors que sa main gauche se posa sur sa hanche droite, pour la redresser quelque peu. D’ailleurs son geste surpris les autres parce que Bella n’avait pas réagis ou plutôt elle ne lui avait pas envoyé une attaque en pleine figure, alors que les pensées de Susan étaient en excitation parce qu’elle avait encore raison.
Puis respirant un bon coup, Edward se pencha vers elle et ne fit nullement attention aux grognements émanant des Quileutes, ni des menaces que leur lançait Peter et Harry pour que ces derniers se calment, il avait occulté tout le reste. La seule chose qui intéressait Edward c’était Bella et uniquement Bella.
Alors quand enfin Edward déposa ces lèvres sur celle de Bella, il ressentit cette même sensation de choc électrique à son contact et il sut immédiatement qu’elle réagissait.
Edward pouvait nettement sentir les battements de son cœur, tout à l’heure irrégulier, se mettre à battre avec frénésie alors que la joue sous sa main glaciale se mettait à devenir de plus en plus chaude, et que son corps était entrain de frémir sous sa main poser sur sa hanche. Et tout ça alors qu’il avait à peine déposé ces lèvres sur les siennes sans aucun mouvement.
Le jeune Cullen se trouvait déjà aux Anges mais il se retrouva bien haut quand il sentit Bella répondre à son baiser, alors qu’il la sentit se redresser contre lui et bientôt, la fille de Poséidon referma ces bras autour de son cou alors qu’elle accrochait sans vergogne les cheveux d’Edward et l’attira encore plus à elle, alors que leur échange devint des plus fougueux.
_ Oh c’est chaud dîtes moi ! Vous croyez que Bella va s’en souvenir ? Demanda Ron en souriant à l’échange entre les deux jeunes et en se tournant vers les autres.
_ Bella n’aura surement pas de mémoire de ce qui c’est passé, pourquoi ? Demanda Hermione en se tournant vers son compagnon, alors que sa réponse fit souffler de soulagement les Quileutes en particulier Jacob mais Susan les fit taire en éclatant de rire.
_ Qu’est ce que tu as Susan ? Demanda Peter en observant l’hilarité de sa compagne, surpris qu’elle puisse rire ainsi vus la situation.
_ Ron dis ça parce qu’il a tout filmé ou plutôt il est entrain de tout filmer ; rigola Susan en désignant ce dernier alors que Ron fit un geste vers son épaule, et la seconde suivante apparus l’un de ces aigles en bronze qui avait sa tête tourner vers Edward et Bella.
_ J’en connais un qui va faire un massacre s’il voit cette vidéo ; rigola Harry en désignant Percy à leurs côtés qui était toujours dans son état comateux et ne réagissait nullement à ce qui se passait.
_ Vite tout le monde derrière les fauteuils ! Grouillez vous ! Ordonna Susan d’une voix pressante alors qu’elle attrapa les mains de Peter et d’Edmund les plus proches d’elle, en se précipitant derrière des fauteuils alors que les autres comprirent pour qu’elle raison elle faisait cela.
Parce que tout autour d’Edward et Bella, qui n’avait cessé de s’embrasser depuis la discussion, apparaissait une vague d’eau qui continua de tournoyer autour d’eux et continua en particulier de grossir, alors qu’en contraste, le corps de Bella s’était mis à luire de bleu qui se propagea aussi bien sur Edward.
Celle-ci, la tornade d’eau se mit à grandir et à grossir, alors que tous les occupants s’étaient mis à l’abri, ou elle vint à atteindre le plafond de la salle de détente quand elle vint à exploser. Mais au lieu de noyer la pièce sous les flots, l’eau à son état liquide disparut dans son état gazeux alors qu’Edward et Bella reparaissaient, toujours à leurs places initiales.
Ils avaient tous les deux cessé de s’embrasser alors que Bella semblait revenir à elle, se mettant à cligner des yeux avant que le voile blanc qui recouvrait ces prunelles ne vienne à disparaître, relaissant place aux yeux bleu de mer qui croisèrent ceux d’or d’Edward.
_ Edward ! Mais qu’est ce que…
Mais Bella ne put finir sa phrase car elle remarqua dans quel position elle se trouvait face à Edward, ce dernier avait toujours les mains poser sur les hanches de la jeune fille alors que cette dernière avait encore les mains poser sur les épaules du jeune homme, et qu’elle était vraiment mais alors vraiment très près de lui.
Rougissante de gêne, Bella se recula et voulut se relever quand elle se rendit vite compte des appareils médicaux brancher sur elle, et qu’elle se mit à grogner de dégout en se mettant à arracher tous ce qui la reliait aux appareils.
_ Pourquoi est ce qu’on m’a branché à ces trucs ? Vous savez bien que j’ai horreur de ces trucs ! Et qu’est ce que je fais dans la salle de détente de la caserne des pompiers ? Demanda Bella en commençant à s’énerver puis à être curieuse de savoir comment elle avait atterris ici, alors qu’Edward l’aida à retirer les patches et l’intraveineuse tout en se bouchant le nez quand il vit une goutte de sang de la jeune fille sur la seringue.
_ On t’expliquera tout si tu pouvais d’abord réveillez Percy si tu veux bien ? Demanda Ginny en lui désignant son frère de sa tête, alors que les piqures sur les bras de Bella disparurent avant que cette dernière ne se retourne surprise vers son frère aîné.
_ Percy ! Mais qu’est ce que … ? Demanda Bella inquiète pour son frère en essayant de se relever mais elle chancela sur ces jambes et Edward la rattrapa de justesse dans ces bras, si bien qu’ils tombèrent encore dans les yeux de l’autre en se figeant.
_ Vous nous le dîtes si on vous dérange n’est ce pas ? Demanda Edmund en répliquant la phrase que Ron allait leur dire à l’instant, alors que Bella piqua un de ces phares et Edward détourna les yeux du regard rieur de ceux d’Alice et de Carlisle.
Bella souria de gêne à Edward avant que ce dernier ne lui sourit franchement et la posa au côté de son frère, alors que cette dernière s’occupa de tout lui retirer : le masque à oxygène comme les patches et les seringues qui le reliaient aux appareils neuronales, cardiographes et aux poches de calmant qu’on lui administrait.
_ Percy ! Appela doucement la jeune fille tout en caressant tendrement le visage de son frère.
Bella caressa les cheveux de son frère d’une façon apaisante et pleine d’affection, pour ensuite prendre le visage de Percy en coupe et d’appuyer son front contre le sien avant de fermer les yeux et de se concentrer. La seconde d’après, une lueur bleue apparut entre leurs deux fronts et se propagea dans tous leurs corps alors que les constantes de Percy redevinrent normales pour tout le monde qui l’entendit sans aucune difficulté, avant que l’aîné ne se mette à cligner des yeux pour enfin les ouvrir.
_ Bella ! Mais qu’est que… que faisons nous en pleine salle de détente à la caserne ? Demanda Percy en reconnaissant le lieu qui les entourait, ainsi que les personnes autour d’eux.
_ Vous n’avez vraiment aucun souvenir de ce qui s’est passé ? Demanda Carlisle en se tournant vers les deux Jackson, vraiment étonnés qu’ils n’aient tous les deux aucun souvenir de se qu’il venait de se passer et de se qu’ils avaient causés tous les deux.
_ A part que je l’a très net impression d’avoir un marteau qui me vibre la tête, me prenant pour une enclume, non je ne souviens de rien et toi Bella ? Demanda Percy en se tournant vers sa sœur avant de très vite reporter son regard vers Carlisle en demandant très vite : Ou faites, vous êtes qui vous ?
_ C’est mon père Carlisle Cullen, vous vous rappelez de nous au moins ? Demanda Edward tout en se désignant lui et sa sœur.
La réaction ne se fit pas attendre parce que Bella se mit furieusement à rougir sur les rires de Ron et d’Edmund, alors que Percy se mit à grogner quelque chose dans sa barbe tout en ne cessant d’observer sa sœur et le jeune Cullen, d’un regard un peu trop menaçant.
_ Si tu me demandes si j’ai oublié le mec qui fait presque de rentré dedans à ma sœur, alors malheursement non je n’ais pas oublier et ma frangine non plus à ce que je vois ; remarqua Percy tout en se mettant à grogner dans sa barbe.
_ Est-ce qu’on doit lui dire qu’Edward a dus réveiller Bella comme le Prince réveillant sa Belle au Bois Dormant ? Demanda Ron en souriant à son petit frère qui se mit à rire, avant que ces deux derniers ne se mettent à grognés de douleur quand Hermione et Ginny leur donnèrent des coups de poing à l’arrière du crâne.
Alors que les réactions des jumeaux à cette annonce ne mirent pas longtemps à se faire sentir.
_ PARDON ? Demanda surprise Bella alors qu’elle se mit à rougir comme une tomate bien mure.
_ IL A FAIT QUOI ? Demanda d’une voix menaçante Percy en tentant de se relever et voulant foncer sur Edward pour avoir des explications à la dure.
Mais tout ce qu’il fit, c’est de s’emmêler les jambes qui ne tenaient pas encore debout tout seul alors qu’il se prit les pieds dans la couverture qui recouvrait ces jambes, et de se ramasser au sol asser violemment sans qu’Edward n’est pus le rattraper à temps.
_ Ca va Percy ? Demanda Bella inquiète pour son frère, tout en se dirigeant vers lui à quatre patte pour ainsi éviter de se casser elle aussi la figure comme son frangin.
_ Non ca ne va pas ! Tu peux me dires comment ce type a pus t’embrasser ? J’espère que tu lui as mis une sacrée droite pour qu’il a osé faire ça ? Demanda Percy tout en se tournant vers sa sœur après s’être assis, tout en fusillant le Cullen du regard.
_ Percy calmes toi non de dieu ! Pour ta gouverne à toi et à Bella, vous avez recommencé votre cirque sur votre culpabilité dans la disparition d’Aang et vous êtes allés créer un maelstrom dans l’Océan Pacifique, en sachant que celui-ci était bien plus gros et plus immense que la dernière fois sans parler de l’ouragan en plus ! Pour ce qui est du baiser, c’est moi qui est poussé Edward à aller embrasser Bella parce que je savais que si son âme sœur l’embrassait, elle réagirait et se réveillerait ! Et c’est ce qui c’est produit et elle a pus te réveiller alors arrête de faire ta mauvaise tête ? Demanda Susan avant de reprendre son souffle à la tirade qu’elle venait de faire, alors qu’il n’y a qu’une seule chose que Percy et Bella avaient tous les deux retenus de sa tirade.
_ Attends une minute Susan ! T’ais pas entrain de me dire que c’est Cullen que tu as vus dans ta vision avec ma petite sœur, et que c’est ce type qui lui est destiné ? C’est une blague j’espère ? Demanda Percy d’une voix un peu trop dangereuse au gout des autres.
_ Surtout qu’on vient d’assister à le premier Kiss les plus fougueux de leur histoire d’amour, je sens que je vais en faire un sacré montage de leur histoire à tous les deux ; souria Ron tout en se mettant à caresser son aigle en bronze sous le rire d’Edmund, alors que tous les autres levèrent les yeux au ciel hormis les Quileute qui avaient une folle envie de vomir.
_ Exact Percy et saches aussi que Bella et Edward perdront tous les deux leurs virginités bien avant que tu es commencer à sortir avec ton âme sœur ; répliqua Susan d’un air rieur alors que Bella se mit furieusement à rougir et si Edward le pouvait ce dernier n’aurait pas hésité, alors que tous les autres, en particulier les Quileute et Jacob surtout, observaient la fille d’Apollon avec de gros yeux.
_ SUSAN ! S’exclamèrent en cœur Peter, Harry et Hermione vraiment surpris qu’elle est osée dire une chose pareille, alors qu’il semblait que Percy n’attendait qu’une chose et une bonne excuse valable pour sauter au cou d’Edward.
_ CULLEN ! Je te promets que si tu t’approches de ma sœur, je vais te…
_ SA SUFFIT PERSEE ! Hurla Bella aux oreilles de son ainé qui se mit à grimacer tout en se massant les oreilles et sa tête, mais aussi parce qu’elle l’avait appelée par son vrai nom ne voulait dire qu’une unique chose : ça allait barder pour son matricule !
Alors qu’il se tourna vers Bella pour constater que cette dernière le fusillait de ces yeux bleu qui étaient devenus aussi bleu que l’orage, alors que tout son visage était vraiment rouge de gêne mais surtout de honte face au comportement de ce dernier.
_ Mais…
_ Il n’y a pas de mais Percy ! Merde à la fin ! Tu sais parfaitement que les visions de Susan sont toujours véridiques et qu’on ne peut rien contre ! Mais à ce que je sache ce n’est pas encore que je vais perdre ma virginité et tu sais parfaitement que je ne suis pas ce genre de fille à le donner aux premiers venus, merde ! Et si Susan dit qu’il est celui qu’il me fallait alors je ferais tout pour le connaitre et tu ne pourras rien contre, alors tu vas me faire le plaisir de ranger ton frein de Monsieur-le-frère-bouledogue-qui-ne-pense-qu’à-se-jeter-sur-tous-les-mecs-qui-s’approchent-un-peu-trop-de-sa-sœur et de me laisser me débrouiller, merde j’ai pus dix ans Persée ! S’exclama Bella tout en foudroyant son frère du regard en ne s’étant pas empêcher de frapper sa poitrine de son index à chaque remarque qu’elle venait de faire.
Tout le monde dans la salle regardèrent les deux jumeaux, vraiment étonnés de la tournure des choses alors que Ron et Edmund se mirent à parier sur lequel des deux allaient remportés cette dispute cette fois-ci, sous l’étonnement des Quileutes alors qu’Harry et Ginny se mirent dans la parie en misant sur Bella. Alors qu’Alice et Carlisle observaient tous les deux Edward, avec un sourire aux lèvres alors que ce dernier fixait Bella vraiment très surpris, que même s’ils venaient de faire connaissance, cette dernière prenait sa défense bec et ongle contre son frère.
_ Mais…
_ Je te signale que s’il m’a embrassé c’était pour pouvoir me réveillé et s’il ne l’avait pas fais, nous serions encore je ne sais ou ? Alors tu vas me faire le plaisir de baisser d’un ton ou c’est moi qui vais te faire baisser d’un ton ? Demanda Bella d’une voix des plus menaçantes en fusillant son frère des yeux.
_ Mais…
_ Il n’y a pas de « Mais » qui tienne Percy ! Si Susan nous dit qu’il m’est destiné comme lui est destiné Peter, ou comme Ron est destiné à Hermione ou Harry à Ginny, tu n’as rien à dire sur mon choix d’homme Percy ! Répliqua Bella en lui coupant encore sa phrase.
_ Mais…
_ Rappels moi la définition que toi et moi avons donnés au destin ou encore aux prophéties ? Demanda Bella coupant encore la phrase de son frère qui voulait répliquer, alors qu’elle continuait de le fusiller du regard commençant à le trouver vraiment idiot avec ces « mais » alors qu’il ne parvenait jamais à dire ce qu’il voulait.
_ « Que malgré que nous faisons tous pour ne pas suivre les règles et que nous faisons tous pour essayer de changer nos routes, nous finirons par toujours arriver là ou le destin ou les prophéties nous ont menés ou nous ont guidés » T’ais contente comme ça ? Demanda Percy tout en se mettant à grogner que sa sœur l’oblige et le force de réciter la définition qu’ils s’étaient tous les deux donnés de ce que s’étaient pour eux ces termes « symbolique ».
_ Très contente et fière de moi pour t’avoir rabattus ton saleté de caractère de bouledogue de chien de garde ; précisa Bella contente de l’avoir fais taire alors qu’il se mit encore plus à grogner comme un chien, mais il cessa tout grognement quand sa sœur lui embrassa la tempe.
_ Tout de même Bella, je n’aime pas cette idée que ce type va…
_ Qu’il finira comme ton beau-frère pour tous le reste de notre vie et que c’est ça que tu n’apprécies pas ? Je te ferais signaler « grand-frère » que pour l’instant la seule chose que lui et moi feront c’est de s’apprendre à nous connaître, avant de faire quelque chose pour arriver au stade de couple et à ce que je sache ce n’est n’y demain ni le jour d’après que lui et moi on passera au stade suivant, alors range-moi ton côté trop protecteur dans ta poche et toutes tes répliques avec veux-tu ? Demanda sa sœur lui coupant encore toutes ces protestations qu’il allait encore lui faire remarquer sur la future relation qu’allait entretenir Edward et Bella.
_ Et ouais cette fois-ci c’est Bella qui mène, allez par ici la monnaie Ron ; rigola Harry à ce dernier alors qu’il avait été le seul à avoir parié sur Percy cette fois, alors que celui-ci se mit à grogner d’avoir perdu le pari contre Harry, Ginny et Edmund.
_ Ce n’est pas drôle Percy ! Peut-être que si on lui montre le Kiss, il va réagir parce qu’après tout Bella à vraiment réagis et même très bien réagis à ce propos ; rigola Ron en montrant son aigle de bronze sur son épaule.
_ Fais-ça Ron et je peux te jurer que c’est toi qui n’aura plus de Kiss pendant une semaine ; prévena Hermione en fusillant ce dernier avant qu’il ne remette encore de l’huile sur la gazinière, Percy et Bella étaient assés fatiguer comme ça pas besoin d’en rajouter une couche.
Surtout que par la baie vitrer, ils pouvaient tous voir la journée commencer à se terminer alors que le crépuscule nimba la salle de sa couleur rose-oranger.
_ Il va falloir que l’on rentre ; remarqua Hermione en désignant le ciel qui s’assombrissait de plus en plus au dehors, alors qu’ils pouvaient nettement entendre que les camions de pompier et leurs propriétaires revenaient à la caserne.
_ Je ne pense pas que Percy et Bella pourront rentrés à la maison dans cet état, surtout que Sally et Charlie y sont toujours, Vala leur a proposer de rester à la maison pour ce soir ; ajouta Susan.
_ PARDON ! Qu’est ce qu’ils foutent à la maison tous les deux ? Demanda Percy criant presque et en se mettant à grogner en ravivant son mal de crâne, comme à celui de Bella alors que cette dernière le foudroya du regard.
Mais avant que quiconque n’est pus répliquer quelque chose, ils entendirent du bruit dans les escaliers avant de voir les sept pompiers entrer comme des boulets de canon dans la salle de détente.
_ Percy ! Bella ! Vous êtes enfin réveillés ? Vous nous avez fais une de ces peurs ; souffla de soulagement Jack en se rapprochant avec les autres, alors qu’on pouvait clairement voir sur leurs visages, les traces noirs causer par la fumée de l’incendie qu’ils étaient partis éteindre.
_ Ouais ! Surtout que vous avez faillis me donner une crise cardiaque en réapparaissant contre le mur dans votre état ; remarqua Mitchell en souriant à Percy et à Bella.
_ Désolé Mitchell mais on ne sait pas vraiment ce qui c’est passé ! S’excusa Percy.
_ Vous avez encore laissés vos émotions vous emportez et vous avez encore pétés une durite ; déclara John en leur souriant gentiment, bien qu’on pouvait toujours lire de l’inquiétude dans ces yeux comme chez les autres, alors que Jennifer et Carson se rapprochèrent des deux jeunes pour voir comment ils allaient.
_ Ils vont bien, ils ne porteront aucunes traces de leur après-midi ; répondit Carlisle aux questions qu’ils pouvaient facilement lire dans les yeux des deux derniers.
_ Tant mieux mais comment avez-vous réussis à les refaire immerger de leurs états comateux ? Demanda Jennifer en se tournant vers les autres Jackson pour savoir comment les autres avaient réussis à les réveillés.
_ On a tenté de les réveillés en jouant les chorégraphies préférer d’Aang sur ces musiques préférer mais ça n’a vraiment fonctionné, alors…
_ Vous avez dansés devant nous ? Nos propres danses ? Demanda Bella coupant les explications de Peter, étonnée tout comme Percy qu’ils avaient dansés devant eux leurs « propres danses » et ils n’avaient point réagis.
_ Ouais ! Vos ondes cérébrales ont montrés que vous avez réagis au début mais après vous êtes totalement retombés dans cette espèce de stase, alors Susan a proposée qu’Edward, l’homme destiné à Bella pour la vie et qu’elle a vus dans une vision, l’embrasse et c’est ce qu’il a fais et Bella a réagis ; continua Harry tout en reprenant les explications de son aîné.
_ Et on a assisté au Kiss le plus fougueux qu’on a vus, surtout pour un premier baiser ; rigola Ron.
_ RON ! Crièrent en même temps Susan, Hermione, Percy et Bella alors que cette dernière s’était remise à rougir furieusement, vraiment gênée.
_ Le rouge te va bien ; souria Jack à cette dernière alors que Bella le fusilla du regard alors que tous les autres se mirent à rire de la remarque du chef des pompiers.
_ Ce n’est pas drôle Jack ! J’ai peut-être réagis mais j’en ais aucun souvenir ; répliqua Bella en levant les yeux au ciel, alors que le rouge lui remonta aux joues lorsqu’elle comprit ce qu’elle venait de dire, tout en évitant de croiser le regard d’Edward qui souriait en la regardant alors qu’une pensée lui vint à l’esprit : elle était des plus délicieuse le rouge aux joues.
_ Si tu veux ma puce on peut y remédier, puisque nous avons tous filmer ; souria Edmund en désignant Ron qui alla chercher l’un des files des clé Mp3 pour mettre sur ordinateur, alors que Bella se mit à rougir encore plus et que Percy se mit à grogner.
_ Si tu tiens à la vie de Cullen, Ron ! T’a pas du tout intérêt à mettre cette vidéo parce que j’ai encore du mal à me faire cette idée dans la tête qu’on est embrassé ma frangine sous mon nez et que je n’ai pas réagis à ça ; répliqua Percy alors que Ron reliait son aigle de bronze au lecteur dvd pour mettre celle-ci sur l’écran plasma.
_ Ah, non Ron ! Mets-le ! On veut voir ça ! Notre Bella embrassant pour la première fois un garçon ça vaut le coup d’œil ; rigola Jack au fils d’Héphaïstos alors que les autres pompiers approuvèrent et que Jennifer levait les yeux au ciel devant l’enfantillage des garçons.
_ Je vais décidément faire un massacre ; remarqua Percy tout en continuant de grogner.
_ Et comment ? Je te ferais signaler que tu ne parviens pas à te tenir debout et que quand tu as essayé, tu t’es ramassé la tête la première sur le sol ; répliqua Bella en observant son frère.
_ En clair, tu vas le protéger contre moi quoi ? Demanda Percy en se tournant vers sa sœur.
_ Tu devines très bien frérot ! Répondit Bella en lui souriant d’une façon que Percy ne pouvait jamais y résister alors qu’il se mit à détourner le regard avant de se mettre à grogner, pour ensuite répliquer :
_ Je déteste les coups de foudre ! En particulier quand c’est sur ma frangine !
Sa réplique fit sourire tout le monde alors que Bella éclata de rire parce qu’elle savait qu’elle venait de faire savoir son point de vue, et que Percy allait lui foutre la paix sur ce sujet.
Mais il ne put s’empêcher de se remettre à grogner quand la vidéo de ce qui s’était passé, se déroula sur l’écran plasma sur le mur montrant aux jumeaux à quel point ils avaient été dans le coma. Parce qu’ils revirent Peter, Susan, Harry, Ginny, Ron et Hermione danse sur les chansons et la chorégraphie qu’ils avaient tous les deux fait pour Aang, et ils virent tous les deux qu’ils n’avaient pas vraiment mais alors pas du tout réagis qu’une minute à peine.
Mais la scène du Kiss fit de plus en plus rougir Bella alors que ces amis les pompiers ne purent s’empêcher de faire des remarques, sur comment était Edward et Bella dans cette scène, et quand Jennifer à l’aide d’une simple remarque fut du côté des autres, la fille de Poséidon voulut à tous pris s’enterrer dans un trou et ne plus en ressortir :
_ Franchement Bella comment as-tu pus oublier un tel Kiss ? Mais je suis persuadé qu’il y en aura plein d’autre dans ce cas. Sinon vous faites vraiment un très beau couple ! Ajouta-t’elle à l’encontre des deux alors qu’Edward lui souria vraiment gêné de ce qu’elle venait de dire.
Alors que se qu’il s’était passé après le baiser d’Edward et Bella, Jack avait fais un signe de la tête à Daniel et ces deux derniers étaient sortis de la pièce pour pouvoir parler sérieusement, alors que tous les autres pompiers ne pouvaient s’empêcher de faire des remarques sur l’altercation entre Bella et Percy à propos d’Edward.
_ Foutez nous donc la paix ou je vous jure que je vais vraiment faire un massacre cette fois-ci ; répliqua Percy en fusillant ces amis pompiers qui ne s’empêchèrent pas pour éclater de rire à la tête que le jeune Jackson leur faisait, sachant pertinemment que ce dernier ne leur ferait aucun mal.
A ce moment là, Daniel et Jack rentrèrent de nouveau dans la salle de détente avant de se tourner vers les deux Jackson.
_ Vus vos états à tous les deux, c’est mieux que vous restiez ici pour cette nuit et qu’on verra demain ce que vous déciderez, de plus vous pourrez aller au bar de la caserne demain puisque ça fais un petit moment que vous n’y êtes pas allé. Vos chambres sont toujours ouvertes, surtout que vous avez laissés certaines de vos affaires la dernière fois que vous êtes venus dormir ; proposa Jack à Percy et Bella rappelant à ces derniers leurs derniers déménagement dans la caserne.
Et ils s’en souvenaient tous les deux très bien ! C’était après leur réveille après la disparition d’Aang, Percy et Bella n’avaient pus restés dans leur studio qui gardait encore les traces de tous leurs souvenirs avec Aang, en particulier ces jouets qui trainaient un peu partout dans l’appartement.
Quand au manoir des Jackson, ça avait été la même chose et ils ne pouvaient restés dans des endroits ou ces souvenirs ne cessaient de leurs hanter, surtout à cause des cauchemards incessant qu’ils n’avaient pas cessés de faire les mois suivants.
Alors Jack leurs avait proposés de venir s’installer à la caserne ou deux pièces étaient encore vide de toutes aménagements, et ils en avaient fais les chambres de Percy et Bella. Bien sur les pompiers avaient tous fais pour les aider et ils avaient trouvés de l’aide en Teyla et Ronon.
Teyla était l’épouse de John et est institutrice chez les petits enfants, cette dernière avait aussi fais des études dans la psychologie et était devenue la psychologue de Percy et Bella, ou ces deux derniers avaient appréciés ces séances avec cette dernière. Alors que Ronon Decks, le grand frère de Teyla, est professeur de sport au collège de Seattle et c’était lui qui se chargeait de la classe d’Aang, et aussi professeur de boxe, il avait entrainé les deux Jackson dans la boxe comme un défouloir pour eux pour laisser sortir leurs émotions, leur permettant ainsi d’éviter des attitudes suicidaires pour passer leurs nerfs sur des monstres mythologiques.
Bien évidemment, Teyla et Ronon avaient été mis au courant du secret de Percy et Bella même si ces derniers ne pouvaient voir à travers la Brume ; tout comme Sam, l’épouse de Jack, de Rodney McKay le mari de Jennifer, d’Ishta la femme de Ty et leur fils Ryan ; ainsi que leurs plus vieux enfants étaient au courant comme Ryan, mais ces derniers n’avaient pas la faculté de voir eux aussi à travers la Brume. Pourtant ils faisaient tous les deux partis de cette grande famille de pompier, comme ces derniers avec les Jackson.
Bien sur Percy et Bella avaient finis par regagner leur studio, un mois avant la fin de l’année et bien évidemment pour ne pas qu’il rechute, il avait été décidés que tous les affaires d’Aang dans leur studio serait entreposer dans leurs chambres à la caserne, et que ça ne serait que lorsqu’ils seraient tous les deux asser fort pour y refaire face sans pêter un plomb qu’ils pourront les reprendre.
Et c’est d’ailleurs dans ces chambres qu’ils allaient allés, là ou les affaires d’Aang avait été entreposés depuis maintenant plus de deux mois.
_ A ce propos, il y a les affaires du petit dans les chambres en haut ! On devrait peut-être les…
_ Pas la peine Mitchell ! Il est temps qu’on fasse notre deuil moi et Bella, et on va devoir refaire face à ces affaires un jour ou l’autre, alors autant que cela soit maintenant ; coupa Percy déterminé d’aller revoir les affaires de son petit frère, alors que Bella hocha de la tête d’accord avec lui.
_ Vous en êtes sur ? Demanda Jennifer tout de même inquiet pour eux.
_ Tout se passera bien pour eux Jennifer, ils vont réussir ! Harry et Ginny, vous devriez partir devant avec les Quileutes, ramenez les à la maison, on vous suivra ; proposa Susan en se tournant vers ces derniers qui hochèrent de la tête avant qu’Harry et Ginny ne se rapproche des jumeaux, déposant chacun un bisou sur Bella et Percy alors que le fils d’Arès lui donna une sacré accolade.
_ Ne faites pas de bêtise tous les deux en notre absence et aller dormir, on se revoit demain ; prévena Harry en leur souriant avant d’entrainer les trois Quileutes qui firent leurs adieux à Percy et à Bella avant de le suivre lui et Ginny, alors que Jacob ne put s’empêcher au passage de lancer un regard noir à Edward qui avait toujours son regard porter sur Bella.
Après que ces derniers aient quittés la pièce, Susan se tourna vers les pompiers :
_ Il faudrait que quelqu’un les porte parce qu’ils ne pourront pas marcher tous seule ; remarqua Susan en montrant Percy et Bella de la tête.
_ On peut le faire tous seul Susan ; répliqua Peter alors que ce dernier tenta de se relever mais Bella l’arrêta en lui prenant le bras et en le remettant au sol.
_ Pour encore te ramasser la tête comme tout à l’heure, tu arrêtes ton cirque Percy et tu les laisses te porter ou sinon ça va barder pour ton matricule ; répliqua Bella en le foudroyant des yeux alors que ce dernier se mit à croiser les bras avant de se mettre à bouder comme un enfant.
Souvent on pouvait se demander lequel des deux avaient plus d’autorités sur l’autre : Percy était celui qui donnait des ordres pendant les combats, dans leurs « vies militaires » alors que Bella avait plus d’autorité sur lui dans le domaine priver ou la « vie civile ».
_ Bon, je me charge de porter Percy et c’est qui s’occupe de Bella ? Demanda Jack en se rapprochant du jeune homme, tout en observant qui allait se proposer pour porter la jeune sœur.
_ Pourquoi pas Edward ? Après tout, autant qu’il s’y mette à s’habituer au poids de notre chère Bella ; rigola John tout en donnant un coup de coude à Mitchell et Ty ou ces deux derniers se mirent à rire à la blague.
_ Eh ! C’est faut ! Je ne suis pas aussi grosse que ça ! Répliqua Bella outrée en fusillant les trois pompiers des yeux pour leurs commentaires.
_ Fais attention à ça Edward ! Bella peut être très ronchonne quand on lui parle de son poids ; rigola Ty de sa voix grave alors qu’on pouvait entendre l’amusement dans celle-ci, tout en regardant le jeune homme se rapprocher d’elle dans l’intention de la porter quand Bella se mit à la fusiller faisant arrêter le jeune homme.
_ Je te promets Edward, t’as pas intérêt à dire que je suis lourde ou alors tu vas manger mon poing dans la figure, et fais gaffe j’ai une sacré droite ; prévena Bella en le menaçant de son index, se qui fit rire Edward tout comme Alice et Carlisle qui savaient pertinemment que c’est elle qui se casserait quelque chose contre lui.
Tout en continuant de rire, Edward se rapprocha de Bella avant de se baisser pour attraper la jeune fille dans ces bras comme une jeune mariée, alors que la fille de Poséidon entoura ces bras autour du cou du jeune Cullen et qu’elle en devenait rouge de gêne.
_ Je ne crois pas que cela ne vous gênera pas pour qu’Edward reste avec vous ce soir, de toute façon il y a asser de place dans le lit de Bella pour deux personnes ; remarqua Susan alors que Bella se mit encore plus à rougir dans les bras d’Edward qui se mit à observer la fille d’Apollon se demandant ce qu’elle avait en tête.
Et tous ce que vit Edward dans les pensées de celle-ci c’est que Bella allait avoir besoin de son soutien, et qu’ils feraient ainsi tous les deux plus connaissance, gagnant par là de précieux temps l’un sur l’autre.
Mais cet idée n’avait pas l’air d’enchanter Percy qui avait bien faillis s’étrangler avec sa salive à cet annonce et voyant rouge, il allait répliquer quelque chose mais se ne fut pas Susan qui lui coupa l’herbe sous le pied.
_ Ne t’en fais donc pas pour elle Percy, si jamais Edward vient à se conduire mal et je ne crois pas que cela sera le cas, tous les mecs ici présent t’aidera à lui refaire son portrait alors détends toi ? Demanda Jack en souriant au jeune homme tout en l’attrapant dans ces bras, pour que ce dernier ne tente rien contre le jeune Cullen.
Alors que les autres leurs souhaitèrent une bonne nuit en ce lundi qui fut des plus charger, Daniel et les jeunes Jackson avec Carlisle et Alice laissèrent donc les pompiers qui étaient de veille ce soir, alors que leurs maisons étaient dans le terrain de leur caserne, ou la fille Cullen ne put s’empêcher de leur demander s’ils voulaient venir au repas de fiançaille vendredi soir pour le mariage de Sally et Charlie.
Bien sur Alice leur laissa jusqu’à demain pour réfléchir à sa proposition, tout en savant que Sally ne serait pas contre de rencontrer les collègues de travail de ces jumeaux ; avant qu’ils ne quittent la caserne dans les deux véhicules des Jackson alors que Jack, portant toujours Percy dans ces bras, mena Edward dans les chambres des deux jeunes, montrant la porte de celle de Bella avant de disparaitre dans celle de Percy.
En entrant dans la chambre de Bella avec cette dernière, Edward put constater que face à la porte, le mur était aussi une grande baie vitré ouvrant sur le jardin qui se trouvait derrière la caserne ou au loin, on voyait les maisons des pompiers de la caserne ou certaines des fenêtres étaient allumées. Alors que la baie vitrée avait des rideaux bleus pour ainsi cacher la lumière du jour si elle voulait, tout en étant assortis au couleur bleu des trois autres murs.
De chaque côtés de la porte d’entrée, avait été disposé des étagères ou Bella avait rangée des livres, des cd, des dvd et des jeux vidéo alors que son lit se trouvait sur le mur de droite comparer à la porte, et qu’entre le lit qui se trouvait au centre et le mur d’étagère à droite de la porte se trouvaient des placards là ou elle avait posée ces affaires. Ou de chaque côté du grand lit à baldaquin bleu à la couette des dauphins alors que son oreiller et son traversin avaient des chevaux ; avaient été placés deux tables de chevet avec une lampe bleu chacune.
Et face au lit, sur le mur de gauche à la porte, avaient été mis sa télé avec sa chaine hi-fi et son lecteur dvd, à côté de son bureau avec certains de ces livres de cours dessus de premier et de deuxième année. Et qu’au dessus se trouvaient des posters et que de l’autre côté de la télé jusqu’à la baie vitré avaient été posé un grand aquarium remplis de nombreux poissons, dont la plupart étaient des poissons rouge ou des poissons très colorer.
A la vue de la chambre, Edward ne put s’empêcher de rire détournant le regard de Bella vers lui surpris qu’il rit en voyant sa chambre.
_ Si tu ris par rapport à mon aquarium, saches que j’ai le plus petit parce que Percy en a un plus grand ; remarqua Bella à ce propos.
_ Non ce n’est pas pour ça, c’est que ta chambre est presque semblable à la mienne c’est pour ça que je rigolais ; souria Edward en la regardant sourire à son tour.
_ On dirait qu’on a un point commun dans ce cas ? Demanda Bella en lui rendant son sourire avant que celui-ci ne disparaisse quand elle vit les quelques cartons qui recouvrait le sol devant son lit.
_ Tu n’es pas obliger de le faire tu sais ? Demanda Edward inquiet que cette dernière ne soit pas asser forte pour ça.
_ Je dois le faire sinon je ne le ferais jamais ; remarqua Bella en soufflant un bon coup avant de désigner de sa tête son lit à Edward, ou celui-ci alla déposer dessus pour ensuite lui amener le premier carton qui trônait au pied de son lit au moment ou on frappa la porte.
Après que Bella est autoriser la personne d’entrée, la porte s’ouvrit sur Jennifer qui entra avec deux assiettes ou plusieurs sandwichs étaient déposés, ou l’une des deux plus pleine que l’autre et se fut celle-ci qu’elle déposa sur la table de chevet à côté de Bella.
_ Je me doute que tu ne vas sans doute pas beaucoup manger mais prends en quelques uns, d’accord ? Sinon je vous souhaite un bon appétit et une bonne nuit ; souhaita Jennifer tout en ayant embrassé le front de Bella et salua Edward avant de ressortir avec sa deuxième assiette.
Bella prit l’un des sandwiches du plat et en proposa un à Edward mais Edward refusa gentiment sur le fais qu’il avait un régime stricte, alors la jeune fille allait manger le sien lorsqu’elle jeta un œil à son autre table de chevet tout en s’étant figée.
Suivant son regard, Edward put voir que sur celle-ci était posé ce qui devait être un bracelet en cuire qui entourait un tissu bleu qui lui sembla familier, alors que des morceaux de cuire ou avaient été dessinés des coquillages et des corailles, pendant que des petits coquillages étaient accrochés au bout du cuire tombant ainsi des deux côtés autour du poignet, alors que celui-ci possédait des petits bibelots dont des clochettes ou des petites figurines d’animaux.
Sachant que ce bracelet devait être important aux yeux de Bella, Edward le prit et le lui tendit alors que la jeune fille le prit comme si elle tenait dans ces mains un objet inestimable.
_ C’est un joli bracelet, tu l’as trouvé ou ? Demanda Edward en lui souriant gentiment.
_ Je ne l’ais pas achetée, c’est moi qui l’ais fais. Chacun des matériaux que j’ai utilisés possède une histoire, la plupart des bibelots c’est Aang qui me les avaient trouvés pour donner à mon bracelet porte bonheur, une allure de grigri ; souria Bella en observant son bracelet avec affection tout en faisant sonner les petites clochettes qui « l’habillaient ».
_ Et qu’elle est ton souvenir le plus heureux parmi ces matériaux que tu as choisis ? Demanda Edward curieux de connaître l’histoire de son bracelet.
_ C’est quand je l’ais fais pour la première fois avant que je ne rajoute tous les bibelots, le tissu bleu ; avoua Bella en désignant le tissu bleu dans son bracelet.
_ Et c’est quoi son histoire ? Demanda Edward curieux de la connaître.
_ Cela remonte à très loin, c’est même lorsque je l’ais trouver que j’ai voulus en faire mon porte bonheur surtout avec la façon dont je l’ais trouver. C’était lors d’un combat contre des harpies, la veille de la première fois ou on aurait dus se rencontré il y a deux ans sauf que vous étiez tombés malades, tu te souviens ? Demanda Bella à Edward alors que ce dernier hocha de la tête en finissant par comprendre d’où venait le tissu bleu, le morceau de sa chemise qui lui avait été arraché lorsque la flèche de Bella lui avait entaillée son épaule.
_ Oui, je m’en souviens même très bien, et alors qu’est ce qui s’est passé ? Demanda Edward en se tournant vers elle, tout en lui souriant voulant connaitre la suite.
_ Un harpie était parvenue à me propulser sur un arbre et j’étais vraiment assommer, une autre harpie a tenté de me tuer et j’ai essayé de la tuer avec une de mes flèches mais celle-ci s’est fais presque catapulter contre un autre arbre à ma droite, et elle s’est brisé les os contre. Seulement j’avais lâchée ma flèche et celle-ci a dus blesser celui qui m’a protégé contre cette harpie, parce que j’ai retrouvé ce gros morceau de tissu bleu dessus. Quand Percy l’a su, il ne rêvait que d’une seule chose s’était de mettre la main sur mon sauveur et de le remercier comme il se doit, en l’étouffant sous son accolade. Depuis ce jour, j’en ais fais un bracelet et il ne m’a pas quitté, seulement je ne le portais le jour de sa disparition et depuis je ne l’ais plus remis ; raconta Bella sur l’histoire du bracelet alors qu’Edward lui souria gentiment avant de lui prendre le « bijou » des mains.
_ Je crois que si tu le remets une part d’Aang sera toujours près de toi, ainsi que de ton « sauveur » ; remarqua Edward en souriant à Bella tout en rattachant le bracelet à son poignet droit, alors que cette dernière lui souria avant de retourner la tête vers les autres cartons.
Tout en lui souriant Edward lui passa un à un les cartons et Bella passa la soirée, tout en mangeant ces sandwiches avec appétit, tout en ayant proposé à Edward qui refusa toujours avec gentillesse et en reposant des questions sur les anecdotes de chacuns des objets que la fille de Poséidon sortait des cartons.
Cette nuit-là, Bella et Edward apprirent à se connaitre sur le passé de la fille de Poséidon et le jeune Cullen lui promit de répondre à toutes ces questions sur son passé à lui, le lendemain et si elle allait se coucher.
Et c’est ce que fit Bella, tout en se couchant sur le côté gauche de son lit en se recouvrant de sa couverture alors qu’Edward prit la partie droite, et c’est se faisant face à face que la fille de Poséidon s’en dormit après plongée son regard bleu dans celui doré de Cullen. Et c’est en se sentant pour la première fois en une totale sécurité que Bella finit par s’endormir et se laissa emporter dans ces rêves, sous le regard attendris d’Edward qui ne cessa de la contempler durant toute la nuit, veillant sur ces rêves.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabrinabella
Le retour d'Irina
Le retour d'Irina


Féminin
Nombre de messages : 3843
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/11/2011

MessageSujet: Re: Un Nouveau Départ - Fanfic Crossover Twilight/Percy Jackson (Tout le monde/couple habituel)   Mar 22 Nov - 12:41

et le chap 11 Wink

Chapitre 11 : Le cours de danse

Il n’aurait jamais crus être aussi heureux que maintenant, alors qu’il rouvrit les yeux après que l’un des collègues pompiers des jumeaux Jackson n’est ouvert la porte pour voir s’ils dormaient tous les deux, avant de refermer la porte tout en silence.
Il pouvait très bien lire dans l’esprit des sapeurs-pompiers de garde cette nuit, qu’ils les trouvaient tous les deux mignons, endormis l’un à côté de l’autre.
Rouvrant les yeux, Edward ne put s’empêcher de sourire avant de reporter son regard sur Bella, qui dormait tout près de lui dans son lit, dans sa chambre à la caserne des pompiers. Pendant son sommeil, la jeune fille s’était peu à peu rapprocher d’Edward, inconsciemment, faisant sourire le jeune homme qui avait passé toute la nuit à la contempler endormis.
Alors qu’elle remua encore une fois dans son sommeil, Edward l’observa ramener son main droite juste devant son visage, alors qu’à son poignet était toujours accrocher son fameux bracelet. Bracelet qu’elle avait fais à partir du morceau de sa chemise que sa flèche le lui avait arraché presque un an et demi plus tôt, et Bella ne l’avait jamais quittée depuis.
La remarque de la réaction de Percy le faisait encore rire ! Si ce dernier venait à apprendre que c’était lui qui avait sauvé Bella de cette harpie, Percy allait plutôt le descendre au lieu de lui faire une accolade.
Il n’avait pas besoin de lire dans ces pensées pour savoir qu’il allait devoir gratter pour gagner la confiance de Percy, en sachant qu’Edward avait déjà un bon point en sa faveur. Celui de protégeait la vie de Bella.
Remuant encore dans son sommeil, Edward souria encore une fois avant de poser doucement sa main sur la joue gauche de Bella, ou celle-ci cessa immédiatement de bouger dans son sommeil et poussa un peu plus sa tête vers son toucher.
A cet instant, Edward put entendre son cœur battre un peu plus vite annonçant son réveil prochain alors qu’il pouvait voir à travers la baie vitrer, ou il avait tiré les rideaux la veille que l’aurore apparaissait de plus en plus. Refermant les yeux, Edward voulut voir comment Bella réagirait en le voyant « endormit » à son côté, tout en faisant semblant de dormir.
Même les yeux fermé il pouvait tout de même entendre ce qui se passait et cela l’aida à voir en quelque sorte le réveil de Bella. Cette dernière s’étira un instant avant d’enfin d’émerger pour de bon de son sommeil alors qu’après s’être frotté les yeux, Bella tourna la tête vers Edward ou ce dernier put sentir le sang de la jeune fille refluer à ces joues quand cette dernière vit que celui-ci dormait à ces côtés.
S’empêchant de sourire, Edward dut se faire violent pour ne pas faire savoir à Bella qu’il était réveillé, tout en faisant semblant de soulever son thorax faisant ainsi croire qu’il respirait ; surtout quand cette dernière se redressa dans son lit avant de se retrouver assis juste à côté du jeune homme.
Le jeune Cullen dut vraiment se faire vraiment des plus violents pour ne pas réagir à Bella, quand cette dernière posa sa main dans les cheveux d’Edward. Se mettant doucement à lui masser son cuir chevelure, Edward trouvait ce geste vraiment des plus délicats et des plus merveilleux, car Bella avait vraiment un toucher délicieux ou il essayait de ne pas se mettre à ronronner sous sa caresse.
Alors quand Bella se mit à déplacer une de ces mèches pour dégager son front avant de suivre la ligne de son front à son menton, Edward crut un instant que son cœur dans sa poitrine se mettait à battre au triple galop et que celle-ci allait s’arracher de sa poitrine pour en jaillir.
Et les minutes passèrent et Bella ne semblait pas se lasser de caresser le visage d’Edward sous toutes les coutures, si bien que le jeune Cullen se sentait au paradis pour la première fois depuis quatre-vingt-dix ans. Et il n’était pas près à y renoncer, Edward aurait même fais un pacte signer de son sang, quoiqu’il n’en avait plus du tout dans les veines, de rester éternellement avec Bella, bien qu’une question ne cessait de taraudait sa tête à ce propos.
Carlisle et même lui, ignorait comment les demi-dieux réagissaient au venin des vampires ? Est-ce qu’ils se transformaient ? Ou est ce que cela les tuaient dans d’atroce souffrance comme le pire poison qui soit ?
Mais Edward ne tenta pas d’obscurcir ces idées alors que la vision qu’avait eu la veille la fille d’Apollon, lui montrait bien que même la difficulté qui les séparait, lui un vampire et elle une demi déesse, cela ne les empêcherait pas d’être heureux tous les deux. Et alors que Bella continuait de caresser son visage, les pensées d’Edward ne purent s’empêchés de se tourner vers les autres personnes qui étaient apparus à la fin de la vision de Susan.
Ce garçon et cette petite fille qu’ils avaient, Susan dans sa vision et lui à travers ces pensées, Edward ne put s’empêcher de penser à quel point ces deux derniers ressemblaient comme deux gouttes d’eau à lui et à Bella, alors que cette dernière semblait être de nouveau enceinte dans la fin de la vision.
Chose impossible parce que les vampires ne pouvaient concevoir mais un doute lui prit tout d’un coup ! Le corps des femmes devaient évoluer pour que ces dernières aient la possibilité de concevoir, mais ce n’était pas le cas des hommes qui pouvaient fécondés une ovule de la naissance jusqu’à leur mort ? Et par là de leur mort « physique » ?
Et si Edward pouvait toujours concevoir, cela voudrais dire que les deux enfants qu’il aurait vus dans les pensées de Susan et le troisième que semblait attendre Bella, ne pouvait être que de lui. Surtout que Susan avait été très claire : ils ne pourraient vivre tous les deux l’un sans l’autre !
Mais le jeune Cullen revenait très vite à lui quand il sentit la main de Bella cesser de lui caresser le visage, avant d’entendre la jeune fille remuer pour se relever de son lit. En ouvrant les yeux, Edward put se rendre compte que de dos à lui, Bella était entrain de remettre ces chaussures alors qu’elle tentait vainement de remettre un peu d’ordre dans sa tignasse quelque peu emmêlé.
_ J’aurais dus me faire une natte hier ; grogna Bella en tombant sur un nœud qui s’était fais dans ces cheveux, alors qu’elle tentait de le défaire.
_ Moi je te trouve plus mignonne les cheveux lâcher ; souria Edward en faisant sursauter cette dernière quand elle se retourna pour voir qu’il était réveillé.
_ Tu es réveillé depuis longtemps ? Demanda Bella quelque peu inquiète de sa réponse, alors que le rouge lui était monté aux joues.
_ Dès le moment où tu t’es amusé avec mes cheveux, c’est bien la première fois que mon réveil soit aussi agréable ; souria Edward alors que Bella détourna les yeux mal à l’aise au moment ou son visage devint encore plus rouge qui ne l’était déjà.
_ A t’entendre cela t’a plus mais évite d’en parler devant Percy ou je crois bien que ce dernier va faire un massacre de ta jolie petite gueule ; prévena Bella en ramassant l’une des peluches d’Aang, un gros ours blanc avec un cœur rouge avant de le remettre au pied de son lit, pour ensuite se lever de celui-ci alors qu’Edward la regarda continuant de sourire à sa remarque.
_ Alors tu trouve que j’ai une « belle gueule » ? Demanda Edward en lui souriant alors que Bella le fusilla du regard.
_ Dans ce cas je devrais demander à Percy de te la casser un peu ; remarqua Bella en se dirigeant vers la porte mais Edward l’arrêta bien vite en l’attrapant dans ces bras, avant de la faire tournoyer dans celle-ci pour enfin la reposer au sol.
_ Je plaisantais Bella alors calmes-toi ; souria Edward en la serrant près de lui, tout en se rendant compte que même si son sang l’attirait ayant passé une nuit près d’elle et tout ce qu’il avait vus dans la vision de Susan, l’aidait vraiment à résister.
La fille de Poséidon allait lui répliquer une réplique sanglante quand cette dernière se rendit compte dans quel position ils étaient tous les deux, Edward la tenait par la taille alors que sa poitrine était contre son torse et que Bella avait les mains poser contre sa poitrine.
Bien que se rapprochement ne la gênait pas vraiment, Bella ne put s’empêcher de rougir et son regard bleu mer plongea dans ceux doré d’Edward, les deux jeunes ne firent vraiment rien contre leur rapprochement de leurs visages quand ils entendirent un boucan pareil venant de derrière la porte de sa chambre.
Tout en sursautant et en s’éloignant au bon moment l’un de l’autre au moment ou Percy déboula comme un boulet de canon dans la chambre, sans se donner la peine de frapper à la porte faillant même la faire sortir de ces gongs par la même occasion.
Observant les quelques centimètres qui séparaient uniquement Edward et Bella, Percy fusilla du regard le jeune Cullen alors qu’il commençait à se mettre dangereusement à grogner avant que sa sœur ne se mette entre lui et Edward.
_ Je peux savoir ce qui te prend Percy ! A ce que je sache, on tape avant d’entrer dans une chambre je te signale ; répliqua Bella en fusillant son grand frère du regard, tout en croisant les bras.
_ Je voulais voir un truc c’est tout ; remarqua Percy en observant toujours Edward ainsi que les cartons au sol et le lit même pas défet, alors que plusieurs affaires d’Aang trainaient dessus.
_ On a fais que discuter Percy et dormir alors ravale moi le commentaire et les questions que tu allais nous faire ? Demanda Bella en s’avançant vers son frère avant de poser ces mains sur sa poitrine et de le faire reculer jusqu’à la porte.
_ Mais…
_ Je ne veux rien savoir ! Allons déjeuner avant que Susan et les autres reviennent pour je ne sais pas quoi pour aujourd’hui ? Tu viens Edward ! Appela Bella alors qu’elle entraîna Percy de force pour que ce dernier ne puisse pas se rapprocher du jeune Cullen, et qu’elle les mena en cuisine pour aller prendre leur petit-déjeuner avec les pompiers en bas.
Bella mena les deux garçons dans la grande salle vide, au bas des escaliers, là ou les pompiers s’étaient rassemblés autour d’une table dressée pour le petit déjeuner, ou Jack et les autres étaient déjà attablés.
_ Bonjour les enfants ! Bien dormis ? Demanda Jack en se tournant vers les trois arrivants alors que Jennifer se leva pour aller chercher leurs petits déjeuners déjà près dans la cuisine à côté.
_ Aussi bien qu’un bébé cachalot, bien que j’ai des doutes sur ces deux là ; remarqua Percy en se tournant vers Bella et Edward, alors que ce dernier leva les yeux au ciel devant l’entêtement du frère et que la sœur allait encore répliqué une remarque à son aîné, mais elle ne fut pas la plus rapide :
_ Arrêtes de te faire des idées Persée ! Ils n’ont fais que dormir tous les deux, à chaque fois que nous venions vous voir après une intervention, vous dormiez tous un point fermer ; répliqua Jennifer au frère Jackson.
_ Nous voulons voir si les alarmes ne vous réveillez pas à chaque fois ; ajouta Ty en souriant aux trois jeunes tout en prenant son café et sa brioche.
_ Mais vous dormiez comme des gros bébés que…
_ Qu’on aurait pus faire une fête dans la salle de détente que vous e l’auriez pas entendus ; termina Mitchell en finissant la phrase de John, tout en frappant dans la main de ce dernier.
_ Jennifer a dus les calmer ou sinon Mitchell et John seraient venus vous réveillez aves les tambours et les cymbales ; continua Carson en souriant à sa frangine puis aux trois jeunes, alors que les deux Jackson fusillèrent du regard les deux concernés.
_ Bah quoi ? Nous avons toujours notre revanche à prendre sur vous deux après la douche que vous nous aviez fais ; remarqua John en levant les mains en l’air, tout comme Mitchell faisant rire les autres à table alors qu’Edward ne pouvait s’empêcher de sourire à l’ambiance sereine et plus que bonne enfant qu’il y avait.
Après ce petit déjeuner enfantin où Edward dut boire du café pour paraître humain, en sachant qu’il allait le régurgiter dans quelques heures ; le jeune Cullen suivit les deux Jackson dans la salle de détente, en attendant le retour des autres partirent pour une nouvelle alerte d’incendie, après leurs avoir demandé d’être prudent.
Bien évidemment, Percy ressortit son côté chien-de-garde-grand-frère-protecteur-et-collant, tout en se mettant à défier Edward à se battre contre lui à la… PlayStation ! Quand Bella ne cesse de dire que son frère peut être encore gamin parfois, elle n’avait pas tort !
Alors qu’Edward ne doutait pas une seule seconde sur la relation que Percy aurait avec Emmett pour ce qui était des jeux vidéo, ils s’entendraient comme coq et âne. Et ne lui demander pas lequel des deux seraient le coq et âne, sinon Percy lui démonterait la tête sans aucun doute.
Pour leur petit affrontement en 3D, Percy avait opté pour un combat de catch et la Edward était sur qu’il s’entendrait à merveille avec Emmett, lui qui adorait les bastons. Mais il devait tout de même le reconnaitre, Edward qui avait l’habitude des mannettes avec Emmett, reconnaissait que Percy savait bien se défendre dans son jeu, ce qui le rendait l’amusement encore plus grand alors qu’il pouvait l’entendre grogner chaque fois que le perso d’Edward faisait mettre le sien à terre.
Bien sur ils entendaient tous les deux les éclats de rire de Bella derrière eux quand le perso d’Edward avait le dessus sur le perso de Percy, ce qui énervait ce dernier qui parvenait à répliquer et à envoyer dans le décor celui du jeune Cullen. Le combat continua comme ça, l’un des deux prenait le dessus sur l’autre avant que la manche ne vienne à s’inverser et que l’autre avait le dessus sur le premier.
Bien évidemment, à la fin du jeu cela fut un match nul entre les deux garçons si bien que cela mis de mauvaises humeurs Percy qui se mit à bouder dans son fauteuil alors qu’Edward le regarda amuser.
_ Tout va bien Percy ? Demanda Edward en se tournant vers lui.
_ Ne t’en fais pas pour lui Edward, Percy a encore du mal à se faire que tu l’as battus mais en le connaissant, il va rejouer tous le match dans sa tête et va tenter de trouver ton point faible dans ton perso, et va te proposer une revanche alors si j’étais toi je ferais gaffe ! Tant qu’il ne te propose pas un vrai combat « physiquement » parlant, tu es en sécurité ; remarqua Bella en s’appuyant sur le fauteuil d’Edward tout en fixant son frère qui semblait dans ces pensées et qui continuait de bouder dans son coin.
_ Il serait capable de me proposer un duel physiquement ? Demanda Edward en se tournant vers Bella alors que son visage n’était qu’à quelque centimètre de lui, alors qu’elle lui souriait.
_ Tant qu’il ne te demande pas de venir avec lui dans la salle de gym, là ou il y a ring pour te proposer un combat de boxe, tu n’as strictement rien à craindre de lui, il n’est pas si féroce que ça ; souria Bella au jeune Cullen qui le lui rendit bien.
_ Eh ! Eloignez vous tous de même je vous pris ! Gardez une certaine distance s’il vous plait ? Demanda Percy en fusillant des yeux Edward alors que Bella leva les yeux au ciel devant l’attitude chien de garde de son frère, puis souria machiavéliquement à ce dernier.
Surprenant aussi bien Percy qu’Edward, Bella se laissa tomber sur le fauteuil de ce dernier avant qu’elle ne vienne s’asseoir sur les genoux du jeune Cullen, pour ensuite entourer ces bras autour du cou d’Edward alors que le visage de son frère avait viré au cramoisi.
_ Tu ne peux pas en vouloir à Edward puisque c’est moi qui m’y suis installé ! remarqua Bella en souriant à son frangin.
_ Peut-être mais en tant que gentleman il aurait très bien pus te faire asseoir à côté de lui, non ? Mais de toute façon c’est décidé, je vais avoir une discussion sérieuse avec lui, Cullen ! Dans la salle de gymnastique, tout de suite ? Demanda ou plutôt ordonna Percy, tout en se relevant du fauteuil et en prenant la tête du groupe alors que Bella se leva des genoux d’Edward pour suivre son frérot, alors que ce dernier les suivit.
_ Tu ne vas pas lui parler Persée, tu vas plutôt utiliser la méthode « illustrer les propos par les gestes » ! Remarqua Bella en courant après son frère dans le couloir, alors que le gymnase se trouvait à l’opposé de la salle de détente, de l’autre côté de la caserne.
En entrant dans la salle de gymnase en suivant les deux Jackson qui continuait leur dispute, Edward put constater que la pièce possédait tous les matériaux derniers cris en matière d’entrainement physique. Avec sa grande baie vitrée en face de la porte d’entrée, Edward put constater que le mur gauche était composé du mur d’escalade sur toute sa surface, avec les tapis de sécurité à ces pieds alors qu’en face, sur l’autre mur, il y avait tout les appareils : les poids, les alter, les vélos de course et tous le reste ainsi que des sacs de frappe.
Alors qu’au centre de la pièce, se trouvait un grand ring de boxe sur lequel Percy montait alors qu’il avait pris des gants de boxe bleu et que Bella prenait les rouge.
_ Tu veux vraiment finir avec un œil au beurre noir ou quoi Persée ? Demanda Bella en fusillant son frangin, tout en l’ayant appelé par son vrai nom alors qu’il se mit à grogner à cette appellation.
_ C’est contre lui que je veux me battre Hippolyte et non toi ? Alors donne lui ces gants de boxe et laisse le monter sur le ring, ou est ce qu’il aurait peur de moi ? Demanda Percy menaçant alors qu’il fusillait sa sœur des yeux avant de se tourner, provoquant vers Edward.
Le jeune Cullen lui souria alors qu’il vit Bella venir vers lui alors qu’il se trouvait juste devant le ring, et que cette dernière passa sous le file avant de descendre à ces côtés.
_ Tu n’es pas obliger d’aller l’affronter tu sais ? Prévena Bella tout en tentant les gangs rouge à Edward qui lui souria tout en portant son regard sur Percy sur le ring.
_ Si je ne le fais pas il ne nous lâchera pas, pas vrai Bella ? Demanda Edward en se tournant vers cette dernière.
_ Non, il ne nous lâchera pas tant que tu n’auras pas prouvé à Monsieur-mon-frère-le-bouledogue-de-service-et-hyper-chiant-et- protecteur-trop-collant-quand-il-s’y-met que tu es celui qu’il me faut, mais il ne viendra jamais à le dire de lui-même ; remarqua Bella à Edward qui se mit à rire du nom qu’elle venait de lui affluer.
_ Tu adore lui donner de drôle de nom ou quoi ? Demanda Edward tout en lui prenant les gants de boxe des mains et en les enfilant l’une après l’autre.
_ Ne dis pas le contraire qu’il ne mérite pas les noms que je lui donne ou je me ferais un plaisir de t’en trouver à toi aussi ; répliqua Bella en lui donnant un coup sur le menton de ce dernier.
_ Comme le-mec-trop-collant-qui-me-pique-ma-frangine-sans-que-je-ne-lui-ais-reffet-le-portrait-avant ? Ou alors le-mec-que-je-vais-casser-la-figure-dans-quelque-minute-par-ce-qu’il-a-dormis-avec-ma-frangine ? Ou encore…
_ Fais lui un jolie œil au beurre noir pour moi Edward ! Je crois qu’après ça il nous foutra la paix ? Demanda Bella à Edward tout en coupant les propositions de surnom qu’il donnait à ce dernier, alors qu’elle lui serrait la ficelle de ces gants tout en le poussant sur le ring sous son rire.
Se faisant face, Percy se mit en position vite suivis par Edward avant que ces deux derniers ne se mettent à former un cercle sur le ring, alors que Bella les observait tous les deux, tout en se disant dans sa tête qu’elle allait assister à un combat opposant deux lions.
Puis, trouvant que la situation avait trop tardé, Percy chargea le premier en levant le poing droit dans l’intention de l’écraser sur le nez d’Edward mais ce dernier parvint à l’éviter de justesse, se rendant vite compte que le fils de Poséidon était sacrément rapide. Pas aussi rapide qu’un vampire mais bien plus rapide qu’un humain normal, se doutant parfaitement que les demi-dieux pouvaient combattre sans mal un vampire quand en tournant sur lui-même, Percy lui donna un coup de coude dans l’estomac d’Edward le faisant reculer de plusieurs pas, tout en se tenant le ventre douloureux.
Mais il n’était pas le seul à grimacer parce que Percy se mit à se masser le coude douloureux alors que ce dernier finit par se rendre compte, que Cullen était sacrément dure pour un humain, se doutant que celui-ci n’était pas vraiment « humain ».
Raison pour laquelle, il n’appréciait pas que sa sœur fréquentait une personne qui se faisait passer pour un humain, tout en sachant que ce que Susan voyait se révélait toujours vrai. Alors si elle disait qu’Edward était destiné à Bella et qu’ils finiraient tous les deux leurs vies ensemble malgré leurs différences, et il devrait se faire à cet idée mais il avait encore du mal à savoir qu’il finirait par être séparé de sa sœur. Il ne pourrait rien faire contre ça et il le savait, mais cela ne l’empêchera pas de savoir ce qu’Edward était, lui et sa famille pour connaître leur véritable identité.
Décidant de faire une approche qu’une attaque directe et frontale, Percy décida d’opter pour une tactique plus « ruser » tout en décidant de faire tourner en bourrique Edward, pour ainsi savoir les capacités physique que ce dernier avait dans un combat.
Et sous les yeux de Bella se déroulait un véritable combat ! Mais pas un combat violent à ce qu’elle aurait pus croire que son frère aurait « orchestré », c’était plutôt un combat ou ils semblaient tous les deux éviter les coups de l’autre comme s’ils étaient entrain de répéter une « chorégraphie » apprise par cœur ?
Et Edward parvenait à éviter toutes les attaques, même les plus compliquer de Percy lui faisait avec une vitesse et une grâce qui n’appartenait pas à un humain « normale », et Bella comprit enfin pour qu’elle raison son frère l’avait provoqué ? Il voulait le tester et en connaître plus sur lui dans le combat !
Plus les minutes passaient et plus Bella se rendit vite compte que les attaques de son frère semblait plus précis, savant parfaitement comment son frangin fonctionnait, Bella savait que son frère avait testé Edward et que dans quelques secondes, il allait le surprendre en le foutant par terre !
Et c’est ce qui se produisit, surprenant même Edward lui-même quand Percy lui attrapa le poignet droit dans ces deux mains avec ces gants de boxe, avant de faire passer le Cullen par-dessus son dos et de le plaquer au sol pour ensuite le relâcher, et s’éloigner de lui si jamais il venait à répliquer.
_ Tu te défends pas mal Cullen ! Pour un type qui veux se faire passer pour un humain, t’es sacrément robuste et je sais que tu t’utiliseras ces compétences pour veiller sur ma sœur, mais ne crois pas que je ne t’aurais pas à l’œil ? Je trouverais ce que toi et ta famille êtes ? Promit Percy avant de laisser Edward toujours allongé sur le ring, quelque peu surprit à la promesse que ce dernier lui avait fais.
Avant que Percy ne quitte le ring en laissant les gangs de boxe dessus et ne passa devant sa sœur, sans que cette dernière ne le retienne ou que Percy ne lui dise quoi que se soit, pour ensuite quitter la pièce sous le regard de sa sœur et d’Edward qui avait finis par se relever, et n’aille rejoindre la jeune fille.
_ Tu le savais ? Demanda Edward en se tournant vers cette dernière, quelque peu surpris.
_ Que tu n’es pas vraiment humain, oui je l’avais remarqué après tout si tu étais humain il y aurait des battements qui auraient vibrés dans ta poitrine ; remarqua Bella en posant sa main sur la poitrine d’Edward alors qu’elle ne sentait aucun battement sous sa paume.
_ Et tu n’as rien dis ? Ou même tu ne m’as rien demandé ? Demanda Edward en la regardant quelque peu étonné de savoir que jusqu’à présent elle ne lui avait fais rien savoir.
_Je ne t’ais rien dis parce que je ne préfère pas le savoir pour l’instant, je préfère te connaître d’abord avant de savoir quelle genre de créature tu dois être ? Mais je crois que tu ne dois pas être aussi dangereux que ça sinon crois moi, Susan nous l’aurait dis ; remarqua Bella en lui souriant avant de reprendre tout son sérieux : Mais attend toi à ce que Percy essaye de trouver par tous les moyens ce que vous êtes ? Il ne vous lâchera pas tant qu’il ne saura pas ce que vous êtes ?
_ J’ai de quoi m’inquiétez dans ce cas ; rigola Edward avant de se figer un instant et de se tourner vers Bella : Ta famille et les autres arrivent !
_ Et en plus tu as une sacré ouie aussi ! Souria Bella avant de se tourner vers la baie vitrer puis vers la porte : Allons voir ce que Susan et les autres nous ont prévus pour aujourd’hui !
En arrivant, ils purent tous les deux nettement entendre les grognements de menace venant de Percy les faisant froncer les sourcils, parce que le seul pour l’instant qui faisait une telle réaction à fils de Poséidon c’était Edward. Mais ils comprirent très vite quand ils virent le convoi de voiture se garer sur le parking de la caserne, à seulement 11 heures du matin.
Hormis les deux véhicules des Jackson avec ces derniers : Peter, Susan, Harry, Ginny, Ron, Hermione, Edmund, Katara et Lucy ; alors que juste derrière suivait la voiture de Rosalie avec cette dernière au volant, Emmett, Alice et Jasper ; puis vint un pick-up appartenant aux Quileutes avec Jacob, Seth, Quil, Embry et Leah ; et que le dernier véhicule était une vieille Ford appartenant à Tyler Crowley, un élève du Lycée de Forks, ou avec ce dernier se tenait Mike Newtown, Jessica Stanley, Lauren Mallory, Eric Yorkie, Ben Cheney et Angela Weber.
Alors bien évidemment Edward comme Percy et Bella ne comprenaient vraiment pas pourquoi ces derniers étaient présent, mais cela ne les empêchèrent pas d’aller saluer Ben et Angela quand ces deux derniers accoururent vers eux pour les saluer.
_ Ce n’est pas vrai ! Comme vous nous avez manqués tous les deux ! Souria Angela en serrant Bella dans ces bras alors qu’elle le lui rendit bien.
_ Et vous alors ? Ca va Ben ? Demanda Percy souriant en faisant une accolade à ce dernier qui le lui rendit.
_ Mieux maintenant qu’on sait que vous êtes de retour à Forks, ça va Bella ? Demanda Ben en prenant à son tour Bella dans ces bras alors que Percy fit voltiger Angela dans ces bras, en faisant éclater de rire celle-ci.
_ Bien merci Ben ! Mais qu’est ce que vous fichez ici ? Demanda Bella en se tournant vers ces deux derniers, tout en embrassant et en prenant Lucy dans ces bras qui était venu la rejoindre avec Katara qui alla dans les bras de Percy.
_ Votre mère nous a proposer de venir avec vos cousins pour un cour de danse ; avoua Angela en se tournant vers cette dernière qui se rapprochait d’eux avec un sac à dos et avec les autres, alors que les Cullen et les Quileute gardèrent leurs distances.
_ Un cour de danse ! Tu les as fais venir ici pour un cour de danse ? Demanda Percy en se tournant vers Susan les yeux étonnés.
_ Susan ! Les gars sont partis en intervention, tu ne penses tout de même pas à…
_ Ne t’en fais pas pour ça Bella j’ai prévenus Jack qu’on allait investir les lieux pendant un petit moment ; prévena Susan en coupant les protestations que Bella lui aurait donnée.
_ Et tu sais de toute façon Bella que personne ne peux dire non à Susan ; rappela Peter en observant sa compagne.
_ Et c’est toi qui dis ça Peter ! Toi qui lui dis jamais non le premier, je crois bien qu’après votre mariage se sera Susan qui sera la maitresse de maison et toi le valet ; rigola Ron en se tournant vers Peter tout en serrant Hermione dans ces bras.
Maintenant qu’il avait tout le monde devant lui, Edward put se rendre compte que toutes les filles Jackson portaient des robes courtes d’été alors que les garçons avaient opté pour un jean et une chemise. Surement les vêtements qu’ils portaient lorsqu’ils allaient dansés, quoi qu’il en soit, Edward pouvait lire dans l’esprit de tout le monde que sa famille ainsi que les trois Quileute et les Swan avaient dormis chez les Jackson, qu’ils avaient été rejoins ce matin par les deux autres Quileute et par les six autres élèves pour quelques cours de danse lors du mariage de Charlie et Sally.
D’ailleurs ces deux derniers recevaient des cours de quelque chorégraphie chez les Jackson avec Vala et Daniel, tout comme Esmé d’ailleurs. Susan avait embarqué tout le monde pour les rejoindre tous les trois à la caserne, pour ainsi empêcher Percy et Bella de se défiler parce qu’ils avaient ainsi aucun endroit ou aller pour éviter de venir avec eux pour l’entrainement.
_ Alors Bella ? Percy a réussi à massacrer Edward ? Demanda Emmett qui était au courant comme tous les autres, hormis ceux qui n’étaient pas dans le secret, qu’Edward avait embrassé Bella pour la réveiller et que Percy aurait fais une attaque.
_ Et encore tu ne les as pas vus ce matin ! Percy a lancer un défi à Edward à la Play et ils n’ont pas arrêtés de faire match nul, alors mon frère a ensuite opter pour un combat de boxe dans le ring ; déclara Bella en fixant les deux boxeurs à ces côtés, alors que Lucy était toujours dans ces bras.
_ Sérieux !
_ Et c’est qui, qui a gagné ? Demanda Jasper posant la question qu’Emmett allait poser.
_ C’est Percy ! Il est parvenus à me faire passer par-dessus son dos ; avoua Edward en sachant qu’ils allaient se faire charrier pendant un temps par Emmett et Jasper sur ce sujet, alors que ces deux derniers se mettaient déjà à rire comme les Quileute et les trois autres gars du lycée, hormis Ben qui regardait étonné Percy.
_ Après avoir passé plus d’une heure à nous donner des coups dans tous les recoins aussi ; remarqua Percy à Edward.
_ Je te l’avais dis de lui donner un œil au beurre noir ; ajouta Bella à Edward tout en désignant son frère de la tête.
_ Tu aurais dus filmer Bella ; répliqua Edmund qui aurait bien aimé voir ce combat de titan entre les deux jeunes hommes.
_ Désoler mais vous êtes repartis avec la caméra hier soir ; remarqua Bella en fixant les deux fils d’Héphaïstos, tout en leurs faisant passer un message silencieux alors que tous les autres comprirent facilement.
Bella leur demandait de ne pas parler de ce qui c’était produit entre elle et Edward la veille, pas besoin que les gars du lycée les enquiquine avec ça.
_ Sinon Susan tu ne nous as toujours pas expliqué, que bien sur hormis Ben et Angie, qu’est ce qu’ils font là « eux » ? Demanda Percy en accentuant sur le « eux », tout en désignant Newton, Stanley, Mallory, Yorkie et Crowley de la tête.
_ Quand j’ai proposé des cours de danse aux autres, j’ai demandé à Sally s’il y aurait d’autres jeunes pendant le mariage et hormis nous tous c’étaient eux sur la liste ; répondit Susan en les désignant du pouce.
_ Et ? Demanda Percy tout en croisant les bras et en fixant la fille d’Apollon droit dans les yeux.
_ Et alors Sally nous a demander si cela ne nous gênait pas de leur apprendre quelque pas ; ajouta Susan en souriant au fils de Poséidon qui se mit à grogner au nom de sa « mère ».
_ Mais pourquoi ici ? A la caserne ? Demanda Percy en fixant toujours Susan dans les yeux.
_ Pourquoi pas ? Ou alors tu voulais encore te défouler sur ce pauvre Edward ? Demanda amuser Ron en souriant à ce dernier qui levait les yeux au ciel.
_ Crois moi ça l’aurait occupé comme ça et je l’aurais tenus aussi éloigner de Bella par la même occasion ; remarqua Percy avant de pousser une exclamation de douleur quand Bella lui donna un coup de poing à l’arrière du crâne.
_ On ferait mieux de rentrer avant que la bagarre n’éclate ; fit remarqué Hermione en invitant tout le monde à entrée dans la caserne alors qu’elle les mena tous à l’une des grandes salles qu’ils avaient investis dans une salle de danse, avec ces miroirs et ces barres de danse.
_ Vous pouvez aller enfiler ça tous les deux ? Demanda Susan en confiant le sac à dos à Percy et à Bella qui la regardèrent bizarrement.
_Tu ne penses pas sérieusement Susan que Percy et moi, on va se joindre à vous tous de même ? Demanda Bella en fixant la fille d’Apollon dans les yeux.
_ Bien sur pourquoi ? Demanda Susan en les observant tous les deux comme si c’était une évidence.
_ Parce que nous n’allons pas leur apprendre des chorégraphies alors que nous ne serons pas là au mariage ! Déclara Percy d’un ton catégorique et ferme.
_ Mais vous serez là au diner des fiançailles ; remarqua Susan en leur souriant à tous les deux, tout en fourrant le sac à dos dans les bras de Percy.
_ Susan, si nous ne voulons pas venir au mariage, tu ne crois tout de même pas que nous irons au diner tout de même ? Demanda étonnée Bella en fixant cette dernière incrédule, voulant bien savoir ce que la fille d’Apollon avait derrière la tête.
_ Bien sur que si puisque Jack et les autres sont tous invités, ils vous emmèneront en même temps, puisque vous connaissez l’endroit ou se trouve la villa des Cullen ; remarqua Susan en leur souriant.
_ Tu n’es pas sérieuse tout de même Susan ? Tu ne veux tout de même pas qu’on leur sert de nounou et qu’on reste ensuite à la fête ? Demanda Bella en fixant la fille d’Apollon.
_ Il n’y a pas de mais qui tienne Susan ! On ne vient pas point barre ! Si elle voulait qu’on continut à faire partis de sa vie, Sally n’avait qu’à nous dire qu’elle se mariait depuis le début et qu’elle allait avoir des gosses ! On ne l’a sue que la semaine dernière ; remarqua Percy d’une voix dure et catégorique.
A cette annonce, Mallory et Stanley ne purent s’empêcher de faire une remarque désobligeante et malgré le fais qu’ils n’avaient pas compris ce qu’elles avaient dis, Percy et Bella se mirent à les fusiller du regard tout comme tous les autres Jackson par la même occasion.
_ Si tu as emmené Mallory et Stanley pour que je les prenne comme punching ball Susan, tu ne vas pas être déçue dans ce cas ; répliqua d’une voix froide Bella en se dirigeant vers les deux filles, qui reculèrent devant son regard glacial.
Mais avant que Bella n’est pus les atteindre pour leur faire regretter ce qu’elles avaient dis, Edward vint à enfermer ces bras autour de sa taille et la ramena sans aucune difficulté vers Percy qu’il maintenu avec aucune difficulté par l’épaule.
_ Je vais les emmener dans la salle de détente pour qu’ils se détentent vraiment, même que je pourrais reprendre ma revanche sur Percy ; déclara Edward en se tournant vers les autres Jackson ou sa déclaration fit tourner la tête du fils de Poséidon vers lui.
_ Je vais encore te plaquer au sol Cullen et tu vas encore mordre la poussière dans le ring ; répliqua Percy en désignant Edward du doigt prés à en mettre une nouvelle pater à ce dernier.
_ Je suis près à relever le défis ; souria Edward à Percy tout en ayant gardé Bella contre lui, pour ainsi lui éviter d’aller frapper les deux « pestes » alors que ces dernières avec leurs camarades les fixaient tous les deux étrangement.
Remarque c’était sans doute la première fois qu’il voyait Edward aussi proche d’une autre fille hormis ces deux sœurs de sa famille, alors le fais qu’il était aussi proche de Bella les étonnée beaucoup.
_ Mais…
_ Laissez les tranquilles Susan ! Vas-y Edward, occupe toi d’eux, de toute façon je présume qu’ils t’apprendront eux-mêmes quelque pas de danse ; déclara Peter en coupant les protestations de sa compagne.
_ Si Edward va se faire encore battre par Percy, je veux voir ça ; déclara Emmett en voulant les suivre mais Susan le retenu.
_ Hors de question mon grand ! Tu restes ici et tu verras leur baston plus tard, aller en scène ; déclara Susan en poussant le grand baraqué sur la piste alors que résonnait « Supermassive Black Hole » de Muse, et que les Jackson entraient sur la piste pour leur montrer les pas de danse alors qu’Edward faisait sortir Percy et Bella de la pièce.
Bien évidement quand la musique montait dans les aigus les Jackson ne s’empêchait pas de faire des sauts acrobatiques aussi bien classique que des figures, en mettant plein la vue mais c’était une façon pour eux de se défouler au lieu de taper sur quelque chose. Et appelant les autres à les rejoindre sur la piste, ils remarquèrent que les quatre Cullen n’hésitèrent pas comme Ben et Angela d’ailleurs, et ils durent traîner les autres sur la piste pour voir comment ils se débrouillaient.
Alors que pendant ce temps en haut dans la salle de détente, Bella avait réussie à se calmer ou ne plus voir ces deux « garces » dans son champ de vision l’avait ramené à la réalité, bien qu’elle ait mis du temps avant de se retirer des bras qu’Edward entourait autour de sa taille.
Tout en fixant Percy qui alla chercher les gants de boxe qu’il y avait dans l’une des armoires de la salle de détente, et en balança une paire à Edward qui les rattrapa au vol avant que Percy ne mette la sienne, sauf que cette fois ci le fils de Poséidon sortit des protections pour protéger leurs têtes ainsi que deux long bâton en mousse et aux extrémités rectangulaire asser dure, bien qu’il y avait une protection de mousse par-dessus.
Il lança la deuxième à Edward avec son « casque » avant de mettre le sien et de serrer son bâton entre ces gangs de boxe, prévoyant ainsi un long combat alors qu’il allait se placer au centre de la pièce vite rejoins par Edward, qui avait lui aussi enfiler ces protections, bien qu’il savait qu’il n’en avait pas vraiment besoin.
Bella s’asseya par terre et posa ces coudes sur ces genoux avant de pose sa tête sur ces paumes, pour ainsi les observer alors que ces deux derniers se mirent à tourner en rond en formant un cercle parfait, et quand le combat débuta en lui-même, il fut encore des plus spectaculaire.
Le spectacle qu’ils donnaient tous les deux étaient à la fois spectaculaire et grisant, ils se déplaçaient tous les deux avec une telle grace et une telle agilité que Bella ne se douta pas une seule seconde que Percy, allait faire d’Edward son entraineur spécialiser. Puisqu’après tout, même Peter et Harry avaient même des fois du mal à tenir aussi longtemps face au fils de Poséidon.
Mais là elle ignorait depuis combien de temps Bella était entrain de les regarder et ces deux derniers ne savaient depuis combien de temps ils étaient entrain de se battre, quand une grosse voix les fit tous les trois sursauter.
_ Eh ben dis donc ! C’est un combat ça ? Demanda la voix d’Emmett derrière eux alors que ce dernier venait de rentrée dans la pièce avec tous les autres, alors que ceux qui n’avaient pas encore mis un pied dans la salle de détente, furent vraiment étonnés de ce qu’il y avait à l’intérieur.
_ Jack et les autres sont revenus en étant passé par un traiteur chinois et ils nous ont ramenés de la bouffe, on venait vous dire qu’on allait manger mais vous étiez tous les deux dans votre combat qu’on n’a pas voulus déranger ; avoua Peter en montrant deux des sacs avec la nourriture du traiteur chinois, alors qu’Harry en portaient lui aussi deux tout comme Ron et Edmund.
_ Sauf qu’Emmett a voulus vous faire remarquer qu’on était là ; remarqua Ron en donnant un coup de coude à ce dernier qui le lui rendit bien, faillant créer une petite bagarre enfantine qui fut stopper par Harry qui éloigna les deux protagonistes l’un de l’autre.
_ Depuis combien de temps Jack et les autres sont revenus ? Demanda Percy en retirant son casque de protection comme Edward d’ailleurs en se tournant vers les nouveaux venus.
_ Il y a quelques minutes et ça fais deux heures que vous êtes enfermer dans cette salle, alors ca vous dirait de vous ressourcer entre temps ? Demanda Susan en montrant les sacs de nourriture que portaient les garçons de la famille.
_ Après on pourra faire une partie de Play, je me dois toujours une revanche Ron ; remarqua Edmund en se tournant vers son frère aîné.
_ C’est ça frérot on verra tout à l’heure, parce que pour l’instant je crève la dalle ; remarqua Ron faisant lever les yeux au ciel des autres, montrant bien que ce dernier n’était rien d’autre qu’un estomac sur patte.
_ Tu n’es qu’un estomac sur patte Ronald ! Répliqua Hermione en riant et éclatant de rire devant l’air goguenard que lui lançait son compagnon, alors que tous les autres éclatèrent de rire à sa réplique.
Après ça, les filles installèrent une grande couverture sur laquelle ils s’asseyaient tous, bien évidemment les Cullen loin des Quileute, alors que les garçons Jackson firent passés les boites de pattes chinoises dans le groupe avant que ces derniers ne commencent la discussion, entrainant tous le monde par la même occasion.
Finissant par même jouer au jeu Action & Vérité !
_ Alors c’est moins qui commence, voyons un peu, Emmett ! Action ou Vérité ? Demanda Ron en se tournant vers ce dernier.
_ Va pour Action ! Déclara Emmett partant pour le jeu.
_ Très bien alors tu vas… tourner sur toi-même en faisant la poule pendant une minute ; souria Ron à ce dernier qui le regardait bizarrement.
_ J’ai droit à un gage ? Demanda Emmett qui ne voulait pas vraiment faire la poule, surtout devant les sourires goguenards de sa famille, des Quileutes et des autres, alors que tous les Jackson avaient levés les yeux au ciel.
_ Tu préfères faire plutôt le gorille que la poule ? Demanda Ron en souriant d’une façon machiavélique envers Emmett, qui le fusilla du regard avant de se lever pour de bon avant de tourner sur lui-même et de faire la poule, sous les éclats de rire des autres pendant la plus longue minute de sa vie.
_ A moi maintenant ! Ron, Action ou Vérité ? Demanda Emmett en fusillant ce dernier du regard, sentant qu’il allait s’amuser.
_ Vérité mec ! Je ne suis pas aussi cingler que toi pour te demander une Action après la remarquable scène de poule que tu viens de nous faire ; rigola Ron devant l’air renfrogné d’Emmett avant que celui-ci ne se remette à sourire, ayant trouvé la question idéale à lui poser.
_ Es-tu toujours puceau ou pas ? Et si non, tu l’as fais combien de fois ? Demanda Emmett alors qu’il pouvait voir ce dernier rougir à vitesse grand V, jusqu’à ces oreilles deviennent rouge.
_ Bien sur que non je ne suis plus puceau, un tel beau gosse que moi et pour le nombre de fois, je ne m’en rappel plus et toi ma chérie ? Demanda Ron en se tournant vers sa belle alors qu’en levant les yeux au ciel, Hermione ne put s’empêcher de donner un coup sur le crâne de son compagnon qui se mit à grogner avant d’observer l’assemblée dans l’intention de trouver une nouvelle cible.
_ Ok, alors va pour… Jacob ! Action ou Vérité ? Demanda Ron en se tournant vers ce dernier en ayant sentis une nouvelle proie facile, bien qu’il savait que ce dernier avait la possibilité de se transformer en énorme loup.
_ Vérité ! Répliqua Jake en ne voulant pas se faire avoir par une action par ce dernier.
_ T’es pas drôle mec ! Bon voyons voir pour les questions… ca y est ! As-tu déjà embrassé quelqu’un ? Demanda Ron en se tournant vers lui.
_ Non !
_ Même pas une ! Un grand gaillard comme toi doit avoir la possibilité de …
_ Fiches lui la paix Ron ! S’il n’a pas encore trouvé l’âme sœur il n’y est pour rien, alors tais-toi ou tu finiras la semaine à dormir sur le canapé ! Remarqua Hermione en coupant la parole à son petit ami qui la ferma directement, ne voulant pas passer ces nuits dans le canapé, la sentence la plus drastique pour lui.
_ Bon à mon tour ! Tiens Bella, Action ou Vérité ? Demanda Jake en se tournant vers cette dernière.
_ Va pour vérité Jake, tu peux avoir toi aussi un débordement d’imagination et je ne veux pas en faire les frais ; remarqua Bella en fixant ce dernier qui le lui rendit son sourire.
_ D’accord Bee alors que dis tu de : qui est ton meilleur ami ? Demanda Jacob voulant connaître la réponse comme les autres.
_ J’en ais beaucoup certes mais les autres font partis de ma famille donc, tu peux toujours te considérer comme mon meilleur ami Jack ; rigola Bella en fixant ce dernier qui le lui rendit avant que cette dernière, ne se tourne vers son frangin.
_ A ton tour Percy, Action ou Vérité ? Demanda Bella en se tournant vers son frangin à côté d’elle, tout en lui souriant alors que ce dernier levait les yeux au ciel.
_ Va pour Action ? Demanda Percy en souriant à sa frangine.
_ D’accord Percy ! Alors… embrasse la fille que tu veux ; proposa Bella en lui souriant.
_ D’accord ! Approuva Percy en faisant le mouvement de se lever puis il se ravisa et mit un bruillant smack sur la joue de Bella avant de se rasseoir alors que sa sœur et Edward était écroulé de rire devant son geste.
_ Elle t’avait dis d’em…
_ Elle n’a pas précisé si je devais embrasser sur la bouche et de quelle façon je devais le faire Mallory, alors c’est ma frangine que j’ai choisis ; coupa Percy avant de regarder l’assemblé pour sa prochaine victime, et de jeter un regard vers Edward.
_ A ton tour Edward ! Action ou Vérité ? Demanda Percy en se tournant vers le plus jeune des Cullen.
Mais Edward ne put même pas répondre que la porte d’entrée de la salle de détente s’ouvrit sur Jack, alors qu’une grande et belle blonde aux longs cheveux le suivait, tout en lui tenant la main à ce dernier.
_ Eh ! Regardez qui est venus nous rendre visite ? Demanda Jack en désignant la femme derrière lui, alors que Percy et Bella s’étaient relevés tous les deux d’un bloc.
_ SAM ! Crièrent-ils en chœur avant de lui foncer dessus alors qu’elle les attrapa dans ces bras pour une accolade collective.
_ Moi aussi je suis contente de vous voir les jeunes mais que faîtes vous ici avec votre famille et vos amis ? Demanda Sam en leur souriant tout e saluant de la tête tous les autres derrière les deux Jackson.
_ Va demander ça à Susan c’était son idée, nous on ne lui a rien demandé ; expliqua Percy en lui désignant de la tête la fille d’Apollon derrière lui, qui se mit à lui tirer la langue.
_ Vous n’avez jamais sus lui dire non n’est ce pas ? Demanda en souriant Sam en regardant les deux jeunes puis en observant Susan derrière eux.
_ Remarque celle qui n’a jamais su répondre par la négatif envers la même jeune fille ; ne purent s’empêcher de remarquer en chœur Percy et Bella faisant rire le couple et les autres de leur synchronisation.
_ C’est bien vraie ça ! On ne peut vraiment rient refuser à votre sœur ; souria Sam en observant avec beaucoup d’affection les deux jeunes.
_ Sinon Sam tu décide de le lui dire ou alors je le leur dis à tous les deux ? Demanda Jack en se tournant vers sa femme tout en plaçant son bras sur les épaules de cette dernière.
_ Nous dire quoi ? Demanda Bella tout en fixant Jack puis Sam, curieuse de connaître la raison qui les faisait sourire aussi niaisement tous les deux.
_ Que nous allons être encore pour la quatrième fois parents ; déclara chaleuresement Sam tout en posant ces deux mains à plat sur son ventre, alors que Jack fit de même en se plaçant juste derrière elle.
Les deux jumeaux comme les autres Jackson d’ailleurs mirent un certains temps avant de pouvoir enfin encaisser la bonne nouvelle, avant que les cris des filles ne résonnent dans la salle de détente alors que ces dernières, tout comme le reste des Jackson allèrent féliciter les deux encore une fois nouveaux parents.
_ Félicitation ! Tu l’es de combien ? Demanda Lucy tout en ne s’empêchant pas de sautiller sur place face à cette bonne nouvelle.
_ De seulement deux mois mais Jack et moi voulons connaître le sexe du bébé quand il viendra au monde ; prévena Sam pour que personne ne lui posa la question du sexe du bébé.
_ Pour ainsi avoir plus de surprise à l’accouchement, c’est exactement ce que je voudrais faire moi aussi ; remarqua Hermione avec les yeux rêveurs tout en s’étant tourner vers Ron qui lui souriait d’amour et d’affection.
_ Ca y est vous deux ! Vous leur avez donnés l’idée de nous faire un petit Ronald ou une petite Hermione de plus dans la famille ! Ne put s’empêcher de rire Edmund avant que Ron ne l’emprisonne dans ces bras et ne lui fasse un violent shampoing avec ces cheveux.
_ De toute façon, Ron et Hermione ne seront pas les premiers à nous faire un gosse ; remarqua Katara en désignant Peter et Susan de la tête alors que cette dernière caressa amoureusement l’anneau d’or très simple à son annulaire gauche, faisant ainsi remarquer tous le monde qu’elle le portait.
_ Alors vous avez prévus un enfant après votre mariage en juillet ? Demanda Jack en se tournant vers les deux aînés des Jackson qui s’étaient tous les deux enlacés amoureusement.
_ Vous connaissez Susie tous les deux, je ne peux rien lui refuser et si elle veut un enfant, je lui en ferais des dizaines s’il le faut après notre mariage et pendant notre lune de miel ; souria Peter tout en déposant un baiser sur la tempe de sa compagne.
_ N’oublions pas que c’est Susan qui a voulus préparer votre mariage, enfin en ce qui concerne sa robe de mariée, le reste, elle a dus nous le laisser ; remarqua Ginny tout en serrant le bras d’Harry à ces côtés qui souriait à la vue du jeune couple.
_ Et je sais parfaitement que sa robe de mariée sera simple, blanche et des plus ravissantes ! Susan n’a pas besoin de me montrer sa robe pour savoir qu’elle genre de tenue elle préférait ; remarqua Peter devant les regards quelques peu surpris de Jack et de Sam, qui avaient sans doute crus que ce dernier avait vus la robe de marier avant la cérémonie.
_ D’ailleurs, on a décidé tous les deux de faire le banquet du diner des fiançailles dans quatre trois semaines, la semaine d’après, après la remise des diplômes de sapeurs pompier de Percy et Bella, tout en sachant que le mariage se passe la semaine d’après à la maison ; souria Susan tout en ayant posé sa tête sur le poitrail de Peter qui avait enroulé ces bras dans le dos de sa compagne, tout en ayant posé sa joue sur le haut de sa tête.
_ Vous fêtes vraiment le couple idéal tous les deux ? Tout en sachant ce que l’on traverse, je me demande à quoi ressemblerons votre progéniture ? Se demanda Harry tout en souriant aux jeunes fiancés.
_ Imaginez les caractères de Peter et Susan rassemblez dans le même corps, je ne vous dis pas le massacre que cela va donner à la fin, je plains les futurs parents ; rigola Ron à ce propos avant de se recevoir un coup sur l’arrière du crâne de la part d’Hermione pour sa remarque.
_ Les progénitures de notre famille qui seront les pires, se seront les tiens Ron, avec les catastrophes que tu ne cesses de produire, j’espère que le côté calme d’Hermione fera pencher la balance ; souria Edmund en observant son frère aîné avec un air rieur.
_ Tu ne peux parler toi, je te ferais signaler que tu es mon frère et que toi aussi tu es autant casse figure que moi dans ce qui est de casser les choses ; répliqua Ron tout en fusillant ce dernier du regard avant qu’Harry ne se place entre ces deux derniers pour ainsi éviter qu’ils ne se mettent à se battre de façon asser « enfantin ».
_ Percy ! Bella ! Vous allez bien ? Qu’est ce qu’il y a ? Demanda Lucy en tirant les chemisiers des deux jumeaux quand elle remarqua très vite que ces deux derniers ne semblaient pas être dans la conversation depuis l’annonce de la nouvelle grossesse de Samantha.
A la Demande de Lucy, tous le monde purent très vite constater que Percy et Bella avaient tous les deux pas bougé et semblaient être tous les deux autre part, et ne semblaient pas être présent avec eux tous dans la salle de détente.
_ Percy ! Bella ! Vous allez bien ? Demanda inquiète Sam en se dégageant des bras de son mari et en posant ces mains sur les joues des deux jeunes pour enfin les faire réagir.
_ Hein ! Oui ! Oui tout va bien ! Nous avons simplement été surpris ; remarqua Percy en gigotant de la tête comme pour se débarrasser d’une idée noire qui lui avait traversé l’esprit, comme pour Bella d’ailleurs.
_ Sam et moi avions aussi tous les deux voulus que vous deveniez le parrain et la marraine du petit ? Demanda Jack en souriant aux deux jeunes, tout en sachant parfaitement à quoi ils venaient tous les deux de penser vus leurs réactions de la grossesse de son épouse.
_ Vous… vous en êtes sur ? Demanda Bella voulant savoir s’ils étaient sur et certains du choix qu’ils faisaient tous les deux.
_ Bien sur que oui ou sinon nous vous poserions pas cette question ; rigola Sam en souriant aux deux jeunes Jackson.
_ Oui bien sur que nous le voulons ; avoua Percy en hochant de la tête alors que Bella approuva aussi, d’accord pour accepter leurs nouvelles fonctions dans la famille O’Neill.
_ C’est génial ça ! Il faut fêter ça ! S’exclama Ron tout en ayant donné un coup de poing dans l’épaule de Percy qui était le plus proche de lui entre les deux jumeaux.
_ Si on continuait de t’écouter tous les jours, nous ferions que des fêtes toute l’année ; ne put s’empêcher de remarquer Katara tout en levant les yeux au ciel de l’exclamation de ce dernier.
_ Mais il a raison sur ce coup Katara ! Nous devrions fêter les nouveaux statues de parrain et de marraine de Percy et Bella ! Remarqua Peter d’accord avec le fils d’Héphaïstos sur ce point.
_ Qu’est ce que tu nous propose Peter ? Demanda Susan en se tournant vers son compagnon voulant comme les autres savoirs qu’elle était son idée.
_ Pourquoi pas aller fêter ça à notre boite de nuit ce soir ? Et les Cullen et les autres pourront venir avec nous, si cela leur dit ? Demanda Peter en se tournant vers leurs invitées derrière eux qui étaient restés en dehors de la conversation personnelle, que les Jackson venaient d’avoir avec le couple O’Neill.
_ Pourquoi pas, ça va être génial ! Déclara Alice tout en observant sa famille et en s’accrochant au bras de son compagnon qui ne put s’empêcher de lever les yeux au ciel, comme les autres Cullen sur le mode « pile-électrique » de celle-ci avec les fêtes.
_ On a rien à faire nous ce soir puisque nous sommes en vacances ; remarqua Angela en acceptant l’invitation comme Ben qui hocha de la tête lui aussi, alors que les autres hochèrent eux aussi de la tête.
_ Il faudra que l’on voit si on avait rien prévus avec Sam et les autres, et on vous le dira ; remarqua Jacob après s’être tourner vers Seth et Leah.
_ Dans ce cas, nous ferions mieux de rentrer maintenant pour être près pour ce soir à la boite ; remarqua Hermione à ce propos, tout en désignant l’horloge qui indiquait bien quatre heure passer.
_ Tu as raison Hermione ! Vous rentrez avec nous ? Demanda Susan en se tournant vers Percy et Bella comme tout le monde d’ailleurs.
_ C’est mieux que nous restions ici Susan ! De toute façon nous avons des vêtements et des tenus ici alors ! Remarqua Percy tout en désignant la porte de la tête, rappelant tous qu’ils avaient tous les deux des chambres ici.
_ Très bien ! Nous allons y aller et vous laissez tranquille jusqu’ à ce soir ! A toute à l’heure ! Salua Peter avant d’engager leur groupe a quitter la salle de détente avec les Cullen, les Quileute et les autres ; alors qu’Edward resta un instant en retrait pour pouvoir parler à Bella pendant que Percy les suivit les autres pour les laisser quelques peu en priver.
_ Tu devrais y aller sinon tu vas te faire réprimander par Susan ; prévena Bella en souriant au jeune « homme » qui le lui rendit, alors qu’il ne put s’empêcher de rire à son annonce.
_ Ne t’en fais pas pour ça, j’ai l’habitude avec Alice ! Il faut croire que ces deux dernières s’entendront toutes les deux à merveilles ; ne put s’empêcher de rajouter Edward.
_ Que les dieux nous préservent dans ce cas ! Susan peut être intenable quand elle s’y met alors si ta sœur est pareille, nous ne sommes pas sortit de l’auberge dans ce cas ; rigola Bella.
_ Tu es sur que ça va aller pour ce soir ? Demanda Edward inquiet pour cette dernière en sachant qu’elle n’aimait pas beaucoup les fêtes, en particulier dans les boites.
_ Ne t’en fais pas pour ça Edward, même si je déteste ça, j’irais tout de même m’amuser ! Je dois bien continuer de vivre ; remarqua Bella en souriant à ce dernier tout en se frottant le bras droit mal à l’aise, avant de jouer sans s’en rendre compte avec son bracelet porte-bonheur.
_ Dans ce cas, on se revoit ce soir ? Demanda Edward en s’approchant d’elle avant de déposer un baiser sur sa joue alors que Bella ne put s’empêcher de rougir, mais cela ne l’empêcha pas non plus de lui sourire.
_ A ce soir ! Promit Bella tout en remettant une de ces mèches de cheveux derrière l’oreille alors qu’Edward lui souria une dernière fois, avant de quitter la pièce et de partir rejoindre les autres en bas alors que Percy rentra de nouveau dans la salle de détente.
_ Je ne te dirais pas que j’ai détourné la tête quand il a incliné la tête vers toi ; annonça Percy alors qu’il ne put s’empêcher de jeter un regard noir vers l’endroit ou avait disparus le jeune Cullen.
_ Il n’a fais que de déposer un simple baiser sur ma joue Percy ! Rien de plus alors arrête de te faire des films veux-tu ? Demanda Bella en levant les yeux au ciel devant le côté un peu trop protecteur de son frère qui revenait au triple galop, alors qu’elle quitta la pièce pour aller vers sa chambre suivis de près par son aîné.
_ Tant mieux ! Je n’aurais pas vraiment apprécié de devoir lui courir après pour lui casser la gueule ! Déclara Percy d’un ton sérieux bien qu’un sourire amuser flottait au bord de ces lèvres.
_ Tu as toujours très mal mentis Percy, tu aurais bien aimé lui casser sa belle gueule d’ange avoue-le ? Demanda Bella en se tournant vers son frère et en lui plantant son index dans la poitrine, obligeant ce dernier a reculé pour ne pas avoir mal ou que sa sœur lui fasse une quelconque « vacherie ».
_ Oui je l’avoue ! Tu m’as démasqué et je plaide coupable ! Rigola Percy en levant les mains au dessus de sa tête comme si on venait de l’arrêter en souriant à sa sœur, avant de reprendre son sérieux : Non Bella, je suis vraiment sérieux ! Je m’inquiète vraiment pour toi ! Lui et sa famille ne sont pas humains et tant que nous ne serons pas ce qu’ils sont, je préférerais que tu t’abstiennes de t’approcher de lui ? Demanda-t’il à sa sœur inquiet pour sa sécurité.
_ Y a-t’il eu des morts suspectes à Forks ces deux dernières années ? Demanda Bella en se tournant vers son frère.
_ Justement Bella, il y en a eu ! Tu te souviens de ce que C… enfin de ce que le Chef Swan et Sam nous ont dis ! Des incendies de maison ! Ces dernières ne sont pas accidentels et souviens toi de notre maison et de ces formes étranges qui se sont enfuis près de chez nous avant que cela n’explose ? Demanda Percy en rappelant de ces accidents passer.
_ Mais si c’était vraiment eux les coupables, tu ne crois sans doute pas que Susan l’aurait sue non ? Et s’ils avaient représentés un danger pour nous, tu crois vraiment que Susan m’aurait vue créer une relation sérieuse avec l’un d’eux ! Non Percy, ils ne sont peut être pas humains mais ils sont bien plus humains que les monstres mythologiques qui nous pourrissent la vie, et ils sont bien plus humains que les dieux de l’Olympe et tous les autres ! Déclara Bella au moment même ou le tonnerre résonna au dessus de leurs têtes, alors qu’ils levèrent la tête tous les deux vers le plafond n’ayant nullement peur que ce dernier leur tombe sur leurs têtes.
_ Pour ta dernière déclaration, je suis bien d’accord et tant pis s’ils ne sont pas content « eux » là-haut alors que l’on ne fait que préciser la vérité ! S’exclama à voix haute Percy alors qu’un autre bruit de tonnerre résonna de nouveau au dessus d’eux, avant de reporter son attention sur sa sœur : Mais c’est plus fort que moi Bella, je ne peux pas sentir ce type ou quel qu’il soit c’est tout !
_ Ce que tu n’arrives surtout pas à te faire Percy, c’est que toi et moi nous ne serons pas toujours ensemble dans l’avenir, et c’est ça qui t’effraie tant pas vraie ? Demanda Bella en observant avec affection son aîné alors qu’il tentait d’évité son regard, tout en se frottant le dos de sa nuque vraiment mal à l’aise.
_ Depuis que nous sommes venus au monde, toi et moi, Bella, nous n’avons jamais été une seule fois séparés ! Nous avons tous vécus ensemble ! Nos problèmes dans les écoles, le fait que nous ne pouvions jamais nous faire un seul amis qui ne soit effrayer par nous ou qui nous considérait comme des moins que rien ! Nous avons affrontés ensemble la vérité sur nos origines, nous avons combattus notre premier monstres ensembles à New York avec le Minotaure, puis nous en avons eux pleins d’autres : les Harpies ! Les Lestrygons ! Les Empousa ! Ainsi que le Taureau Crétois, la Chimère, la Furie et le Lion de Némée ! Et nous les avons toujours combattus ensemble, sans jamais nous séparer ! Nous avons rencontrés notre famille ensemble comme le monde des pompiers et les autres, mais pourtant nous nous sommes jamais éloigner, notre relation fraternel n’a fais que se renforcer dans le temps et avec toutes les épreuves que nous avons vécus. Alors savoir que nous n’aurons plus tout ça, nos soirées de garde ou nos sorties « gamins » en semaine, que quand tu seras avec lui que tu n’auras plus de temps à me consacrer, c’est ça qui me fait vraiment peur ; déclara Percy tout en évitant de croiser le regard de sa sœur pendant toute sa déclaration, alors que Bella n’avait pas une seule fois dis un mot pour couper son « monologue de peur ».
_ C’est de ça que tu as peur ! Que je m’éloigne de toi quand j’aurais cette relation avec Edward ? Tu sais parfaitement Percy que nous aurons toujours nos sorties et tu sais à quel point ces sorties sont importantes pour moi, alors ne croit pas que je te délaisserais pour Edward. Toi et moi seront toujours des jumeaux mais je dois vivre ma vie et toi la tienne, c’est ça que tu ne me ferais pas changer d’avis. Tu as besoin de te sortir Percy et de vivre ta vie toi aussi ; annonça Bella en serrant son frère dans ces bras tout en ayant posé sa tête sur la poitrine de ce dernier, alors que Percy avait renfermé ces bras autour de ces épaules.
_ Tu me le promets que tu me délaisseras jamais pour Edward ? Demanda Percy qui avait vraiment peur de perdre sa sœur, la seule famille qui lui restait vraiment.
_ Tu n’as pas à t’en faire pour ça ! Promit Bella en déposant un baiser sur la joue de son frère alors que ce dernier lui embrassa la tempe, avant que sa sœur ne se détache de lui le sourire aux lèvres : Tu sais ce qu’on devrait faire ? Si on choisissait chacun les habits de l’autre pour ce soir comme on s’amusait de le faire quand on allait au lycée et l’université ? Demanda-t’elle en souriant à son aîné.
_ Dac o dac ma chère Bella ! On va jouer à ça alors mais je vais dans ce cas éviter de te trouver une robe un peu trop voyante par la même occasion ; souria Percy tout en se dégageant des bras de sa sœur pour ainsi éviter le poing qu’elle allait lui mettre.
_ Tu n’as pas intérêt Percy de me renfiler une robe que je déteste ! Cria Bella en courant après lui alors qu’il fonçait dans la chambre de cette dernière.
Et les heures qui suivirent, la caserne des pompiers fut secouer des éclats de rire et des disputes des plus enfantins entre les deux Jackson, alors qu’ils ne s’empêchaient pas de courir dans les couloirs tout en trainant dans leurs sillages les tenus qu’ils ne cessaient de proposer pour l’autre.
La soirée allait être des plus mouvementée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bella55
Le combat
Le combat


Féminin
Nombre de messages : 1730
Age : 32
Localisation : forks avec taylor lautner
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Un Nouveau Départ - Fanfic Crossover Twilight/Percy Jackson (Tout le monde/couple habituel)   Mer 23 Nov - 17:18

j'ai tout lu est j'aime beaucoup ta fic et tu as fait un mélange avec les personnage du monde de narnia et de harry potter par contre comme j'ai pas vu le film de percy sa me fait découvrir le personnage et son histoire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabrinabella
Le retour d'Irina
Le retour d'Irina


Féminin
Nombre de messages : 3843
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/11/2011

MessageSujet: Re: Un Nouveau Départ - Fanfic Crossover Twilight/Percy Jackson (Tout le monde/couple habituel)   Mer 30 Nov - 13:15

bella55 a écrit:
j'ai tout lu est j'aime beaucoup ta fic et tu as fait un mélange avec les personnage du monde de narnia et de harry potter par contre comme j'ai pas vu le film de percy sa me fait découvrir le personnage et son histoire

contente que cela te plaise bizz

je vais dans ce cas te mettre la suite dans un prochain poste Wink bonne lecture study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabrinabella
Le retour d'Irina
Le retour d'Irina


Féminin
Nombre de messages : 3843
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/11/2011

MessageSujet: Re: Un Nouveau Départ - Fanfic Crossover Twilight/Percy Jackson (Tout le monde/couple habituel)   Mer 30 Nov - 13:24

voici le chap 12 study

Chapitre 12 Une soirée en boite

S’il fallait bien savoir une chose concernant Peter, c’est qu’il détestait les vêtements qui lui serraient trop le corps. Alors la cravate n’en parlons même pas !
C’était bien l’un des vêtements qu’il détestait le plus ! Devoir mettre ce truc qui vous serrait le cou non merci ! Sans façon !
Il avait déjà asser de problèmes avec sa vie menacé 24h/24, 7jours/7, et ainsi de suite sans devoir finir sa vie étouffé parce que Susan lui aurait trop serré sa cravate ou son nœud papillon ! Et même devant les yeux doux de sa compagne, il ne lâchait pas prise !
Alors là même pas en rêve !
Cela même amusait les autres Jackson de les voirs se disputer tous les deux pour une simple cravate ou un nœud papillon, que Peter refusait catégoriquement de mettre dans ces habits.
Alors cela avait sans nul doute entraîné des paris parmis les autres Jackson ou le premier était si Susan parviendrait à l’obliger de mettre une cravate ou un nœud papillon le jour de leur mariage ? Ou est ce que Peter tiendrait encore une fois tête ?
C’était carrément la question à cent mille dollars que toute la famille se posait ! Et le suspens demeurait entier chaque jour même si ce dernier se raccourcissait à l’approche du diner des fiançailles, qui révélait « encore » d’un autre pari ! Et vous avez deviné facilement lequel ?
Est-ce que Susan parviendra à convaincre Peter de porter quelque chose autour du cou, la cravate ou le nœud papillon ? Ou bien est ce que Susan se baissera à laisser Peter à ne pas porter ces, comme il le dit si bien, ces « objets d’étouffements » ?
En clair, Peter avait encore gagné cette manche mais il allait devoir faire des pieds et des mains ce soir pour faire plaisir à sa Susan, qui continuait de bouder et de lui faire la tête, alors qu’ils attendaient devant leur maison l’arriver des Cullen, des Quileutes et des autres pour les emmener dans la boite de nuit qui appartenait à un ami de la brigade des sapeurs-pompiers.
Pour la soirée, Peter avait opté pour une chemise bleue et le jean assortis avec, alors que ces premiers boutons de sa chemise était ouverte et ne l’ « étranglait » pas comme le voulait Susan, une autre « entorse » qu’il allait devoir rattrapé. Alors qu’il portait par-dessus une veste noire en velours qui lui donnait à la fois de la classe et un côté rebelle avec sa chemise quelque peu ouverte et qu’il avait sortis ces baskets blanches, ce que la plupart d’entre eux portaient si jamais ils devaient faire face à une attaque et que les filles avaient chacunes optés pour des ballerines sans talons.
C’est mieux de se battre en étant à l’aise que de porter quelque chose qui vous sert le corps et qui pourrait se trouver être une arme mortels pour eux, utiliser par leurs ennemis !
En attendant l’arrivée des autres, Peter se tourna vers sa famille pour ainsi détailler les vêtements de chacun d’entre eux, en particulier la tenue de Susan.
La fille d’Apollon avait opté pour une robe bustier au décolleter en forme de cœur de couleur bleu royal, lui tombant jusqu’aux genoux alors qu’elle avait lâchés ses longs cheveux brun qu’elle avait lissée alors que les pointes se bouclaient aux extrémités. Alors que par-dessus sa robe, elle portait sa veste blanche qui lui tombait jusqu’aux genoux et qui se fermait par une ceinture à sa taille.
Bien évidemment Susan se tenait la plus éloigné de Peter, n’appréciant pas que celui-ci lui résiste autant en ce qui concernait le « code vestimentaire » même si ce dernier savait pertinemment qu’elle faisait cela pour l’aider. Mais c’était plus fort que lui ! Il ne pouvait pas les mettre encore, il n’était pas près à retenter l’expérience de si tôt.
Alors qu’il continuait de détailler Susan, cette dernière était entrain de remettre en place la mèche de cheveux de Lucy derrière son oreille, alors que ces longs cheveux châtains clair avaient été eux aussi lâchés et lissés comme la fille d’Apollon. Et que pour cette soirée, Lucy avait optée pour une robe noire à fine bretelle et à paillette avec un ruban rose flashy avec un nœud papillon sur le coin. Alors qu’elle portait le petit gilet noir qui allait avec à manches demi-longueurs et qu’il lui allait jusqu’en dessous de sa poitrine. Tout en ayant opté pour mettre sa veste noire, identique à celle de Susan.
Tout en discutant toutes les deux avec Hermione, Ginny et Katara qui se tenaient auprès de ces deux dernières, Hermione portait elle aussi une robe à une seule bretelle qui tournait autour de son cou en formant un huit, alors que le haut en cuire était noire et que le bas de la robe était blanche lui allant jusqu’aux dessus de ces genoux, avec une ceinture belge qui séparait les deux. Sa veste en cuire noire assortis avec qu’elle portait par-dessus, alors qu’elle avait opté elle aussi à lâcher ces longs cheveux châtains-blond et, les avait par la même occasion lissés et coiffés en frange sur son côté droit.
Alors que la robe de Ginny était noire avec des grosses bretelles et allant jusqu'à ces genoux, tout en étant moulantes et qu’elle portait par-dessus la veste de sport blanc et bleu de l’équipe de base ball d’Harry, avec son nom de famille en grosse lettre dans son dos. Alors que ces longs cheveux roux avaient été bouclés à partir du bas de son visage lui donnant un air charmeur comme les autres filles d’ailleurs.
Et que Katara avait bouclés ces longs cheveux brun qu’elle avait ensuite retenus par un léger chignon sur le haut de sa tête et laissaient tombés ensuite sa longue chevelure dans son dos, alors qu’elle avait choisis pour cette soirée, une robe verte fine bretelle noire et qu’une ceinture noire enserrait sa taille. Alors qu’elle avait choisis de prendre une veste en cuire elle aussi comme Hermione.
Pendant qu’Harry était entrain de jouer les arbitres et les médiateurs entre Ron et Edmund, qui ne cessaient tous les deux de faire les imbéciles dans leurs coins, tout en ne cessant de faire leurs paris plus qu’ « idiot » et « gamin ». Et le deuxième fils d’Arès avait décidé de s’en charger pour ainsi laisser tranquille son frère ainé, car ils n’avaient pas besoin des quelques moqueries de Ron et d’Edmund à ce propos parce que sinon s’allait être Peter qui allait faire un vraie massacre, et non les deux fils d’Héphaïstos.
Harry avait choisi de prendre une tenue asser classique avec chemise blanche avec une cravate argenté alors qu’il avait pris une veste bleu clair assortis à son jean délaver, qui lui donner un côté rebelle avec son côté classe.
Ronald avait pris un maillot blanc avec des couleurs flashy dessus avec son jean assortis avec sa veste bleu marine par-dessus ; alors qu’il se mettait à essayer de convaincre son petit frère de son point de vue, chose qu’Edmund refusait catégoriquement en appuyant son point de vue.
Et croyez moi sur ce coup là vous ne voulez en aucun cas connaitre les débiliter qu’ils venaient encore d’inventer comme bêtises !
Edmund, quand à lui, portait une chemise bleue mer avec un jean délavé et que par-dessus il avait enfilé un pull noire, avec sa veste blanc et bleu de base ball qu’il tenait sous son bras alors qu’il tentait de convaincre son aîné que c’était lui qui avait raison et qu’il avait tort.
Bien évidemment, finissant par perdre patience avec leurs bêtises, Harry les attrapa tous les deux par les épaules et les garda ainsi sous les éclats de rire des filles, avant qu’ils ne finissent par se rendre compte que des véhicules étaient entrain d’arriver dans leur allé menant devant leurs portes grillages au blason de leur famille, qui était ouvert pour ces derniers.
Les premiers qu’ils purent voirs au loin arriver furent bien évidemment celle des Cullen, la Volvo grise d’Edward, alors que derrière suivait un vanne surement celui des lycéens, et que derrière venait des Chevrolet pick-up qui devaient surement appartenir aux Quileutes parce que certains d’entre eux se trouvaient dans les remorques derrières.
Bien évidemment quand ils sortirent de leurs véhicules chacuns d’entre eux, les Cullen et les Quileutes restèrent loin les uns des autres, comme si leurs simples présences les énervaient et les écœuraient chacun d’entre eux.
Pour la soirée, les filles avaient toutes mis des robes, et il fallait croire que Stanley et Mallory s’étaient passés le mot pour avoir les robes les plus courtes, heuresement elles sauvaient la face avec leurs longs manteaux.
Bien sur, si leurs robes avaient quelque chose des plus « provoquant », se n’était pas le cas d’Angela, ou encore des filles Cullen ou de Leah ; qui avaient optés pour des robes des plus simples et qui faisaient ressortir leurs charmes, et non pas qui leur donnait un aspect poupée gonflable.
Quand aux garçons, ils étaient tous habillés de chemise et de pantalon sombre avec gilet ou veste pour certains, alors que tous les Quileutes avaient optés pour des pantalons en jeans et des baskets.
Tous en les regardant, Peter ne put s’empêcher de se souvenir des vieilles légendes sur les loups-garous, puisque c’étaient en quelques sortes se que sont les Quileute, non ? Si c’était le cas, s’il avait bonne mémoire, les ennemis mortels des loups-garous étaient les vampires, non ?
Tout en ayant ces pensées dans sa tête, Peter put remarquer la tête d’Edward le remarquer alors qu’il le regarda quelque peu choquer et il se remit donc à penser à ce qu’il venait de dire, pour très vite constater que le jeune Cullen réagissait encore à ça.
Ainsi donc Peter venait de trouver ce qu’ils étaient lui et sa famille, et vu sa tête, il pouvait lire dans sa tête donc il savait tous ainsi que son propre passé et ces propres peurs. Mais à sa surprise, Edward se mit à hocher la tête de gauche à droite en négation, donc il ne pouvait pas voir son passé tant qu’il ne le pensait pas, très bien ! Donc il ne serait rien sur ça ! Pas besoin que ce dernier se moque de lui pour ça !
Edward l’observa d’une drôle de façon alors qu’il porta ensuite son regard inquiet sur les autres de sa famille et les autre Jackson, ou Peter comprit très vite ou il voulait en venir : Edward voulait qu’il garde ce secret « secret » ! Que personne d’autre ne le sache !
_ Si j’ai été asser malin pour en faire la déduction, Susan doit déjà le connaitre même si elle ne doit surement pas le penser et les autres ne mettront pas longtemps à comprendre eux aussi ; pensa Peter en observant Edward alors que celui-ci hocha tout de même de la tête, attirant ainsi la curiosité de sa famille qui l’observèrent lui et le fils d’Arès.
_ Je connais votre secret ! Murmura si bas Peter que s’en fut un chuchotis que sa famille ne parvenaient pas à entendre, mais vus la tête des Cullen et des Quileutes, ces derniers l’avaient nettement entendus.
_ Tu as dis quelque chose Peter ? Demanda Susan en se tournant vers lui, faisant par la même occasion, tourner tous le monde vers ce dernier.
_ Si c’était le cas Susan tu l’aurais entendus ; remarqua simplement Peter tout en désignant d’un geste que les simples « mortels » ne virent pas, vers les Cullen avant de regagner son véhicule alors que Susan hocha de la tête, venant de comprendre sans doute par une vision que ce dernier avait enfin saisi le secret des Cullen.
Maintenant, le fils d’Arès se demandait qui serait le prochain de leur famille à le découvrir ? Les connaissant, les prochains seraient les filles d’Athéna sans nuls doutes ou bien les enfants de Poséidon ! Percy cherchera ce qu’est son futur-beau-frère alors que Bella voudra sans nulle doute connaitre la vérité, même si de ce point de vue, Peter se douta que cette dernière préférerait qu’Edward vienne se révéler à elle plutôt de chercher elle-même la réponse.
A voir la tête d’Edward dans son rétro viseur, celui-ci avait écouté sa conversation « mentale » et avait donc compris des choses en plus sur Bella, bien qu’avoir les pensées de cette dernière pendant toute la veille à ces côtés ne les pas tellement surpris ?
Le voyant hocher la tête négativement, Peter se douta qu’il ne voulait pas lire dans ces pensées ? Mais il fut une nouvelle fois contredit par ce dernier alors qu’il le voyait remonté dans son véhicule, après que Susan les est tous prévenus de l’itinéraire à suivre.
Se pourrait-il que les pensées de Bella lui soient interdites ?
Et au vue de sa tête, Peter ne put s’empêcher de crier « mentalement » bingo dans sa tête, faisant grimacer Edward qui devait l’avoir pris de plein fouet ! Ainsi donc il ne pouvait lire dans les esprits de Bella ? Tant mieux pour elle, il devra l’apprendre et la connaître comme tout le monde à la vieille méthode.
Puis une autre question se profila dans la tête de Peter pendant que Susan, vite suivis d’Edmund, Katara et Lucy montèrent dans son véhicule : est ce qu’il pouvait lire oui ou non dans l’esprit de Percy ? Ou bien son esprit, tout comme sa sœur, lui était inacceptable ?
Hochant encore une nouvelle fois la tête de gauche à droite, Peter put comprendre enfin que les jumeaux Jackson étaient imperméables au don d’Edward et tant mieux pour lui, sinon il devrait supporter toutes les injures incessantes que devaient prononcer Percy dans sa tête envers lui.
Le voyant rire à travers son rétroviseur dans sa Volvo, Peter ne put s’empêcher lui aussi de sourire avant de prendre la route et de mener les autres vers le bar-boite de nuit, suivis du véhicule d’Harry avec Ginny, Ron et Hermione. Avant que les autres véhicules ne les suivent vers la route tout droit vers Seattle, là ou se situait le bar des sapeurs-pompiers.
Traversant la ville et zigzaguant entre les voitures et les rues, Peter les mena droit vers le bâtiment ou les attendaient les autres sapeurs pompiers devant celui-ci. Avec la taille de Ty, il n’était vraiment pas difficile de ne pas repérer leur groupe qui les attendait.
Ce dernier était d’ailleurs immense avec quelques baies vitrer à l’étage et des murs de briques rouge et noir, alors que devant les grandes portes de ce dernier se tenait une longue file de jeunes qui attendaient d’y entrer. Et c’est devant ces portes que les autres les attendaient.
Allant se garer dans le parking en bas, les Jackson guidèrent les Cullen, les Quileute et les autres jusqu’aux portes du bar-boite de nuit, là ou les sapeurs-pompiers leurs avaient donnés rendez-vous.
_ Bonsoir les jeunes ! Prêts à vous amusez comme des enfants ? Demanda Jack en observant les jeunes arriver, alors qu’il avait enveloppé Sam dans ces bras portant une chemise blanche avec un gilet bleu par-dessus assortis à son jean et à ces chaussures noires.
Quand à Samantha, elle portait pour l’occasion, une robe de velours rouge, lui tombant jusqu’aux genoux, assortis à sa veste noire et ces chaussures noires.
Ty portait une chemise et un pull par-dessus, assortis à son pantalon en toile noir et ces chaussures sombres alors qu’il tenait par la taille une belle blonde à la peau bronzé d’une trentaine d’année comme lui, aux magnifiques yeux bleu. Cette dernière portait un chemisier noir et une jupe en jean avec un collant noir et des bottes à talon haut, avec sa veste en cuire, tout en tenant la main de son compagnon.
A leur côtés se tenaissaient Mitchell portant un maillot à manche longue avec sa veste de sport et son jean noir, assortis à ces baskets, discutant avec John qui portait une chemise à manche courte avec sa veste par-dessus et son pantalon en toile noir, alors qu’il tenait par la taille, une jeune femme à la peau bronzée et aux longs cheveux brun roux et aux yeux clairs, qui souriait des bêtises que son mari et son ami ne cessaient d’inventés. Cette dernière portait un maillot à bretelle moulant assortis à son pantalon en cuire et à sa veste en cuire, alors qu’elle portait des chaussures à talons.
Bien sur, Carson et Jennifer n’étaient tous les deux pas présent, surement qu’ils avaient déjà prévus quelque chose d’autre avec leurs compagnons ou avec leurs enfants, alors que les enfants des autres étaient surement eux aussi sortis autre part ou veillaient sur les plus jeunes de leurs familles.
_ Certaine fois c’est à ce demander lequel de nous sont les plus gamins ? Ne put s’empêcher de demander Harry en observant à la fois Mitchell et John, tout en jetant un coup d’œil à Ron et Edmund derrière lui, tout en ayant enveloppé son bras autour des épaules de Ginny.
_ C’est mieux d’être le plus longtemps possible des gamins que des adultes idiots et capricieux ; remarqua Ron en foudroyant le fils d’Arès des yeux alors que tous les autres ne purent s’empêcher de rire.
_ Salut Teyla ! Salut Ishta ! Comment vous allez toutes les deux et les enfants ? Demanda Susan en s’approchant des deux jeunes femmes avec les autres filles de sa famille, pour venir les saluer alors qu’elles les prirent chacunes dans ces bras.
_ Nous allons bien toutes les deux et vous toutes ? Comment vous allez depuis la dernière fois ? Demanda Ishta en leur souriant d’un air maternel aux cinq Jackson avant de se tourner vers les garçons de la famille qui s’étaient rapprochés pour saluer ces deux dernières.
Alors que Susan entreprit de présenter les Cullens, les Quileutes et les autres à Teyla et Ishta ; Peter observa la surprise d’Edward, se doutant que ce dernier avait du lire dans l’esprit des deux jeunes femmes et qu’il avait très vite compris que ces deux dernières étaient au courante de leur secret.
Voyant le télépathe se tourner vers lui quand ce dernier avait intercepté ces pensées, Edward se tourna vers le fils d’Arès pour constater que ce dernier ne le lâchait pas du regard et qu’il lui fit aussi comprendre que leurs enfants les plus âgées de Jack et des autres, étaient eux aussi dans le secret.
_ Nous allons très bien, nous avons eux quelques petits problèmes dernièrement mais Percy et Bella s’en sont occupés sans aucune difficulté ; prévena Edmund avant de se recevoir un coup sur l’arrière du crâne par Katara pour avoir inquiété leurs deux autres amis sur leurs petites mésaventures qui n’étaient surement pas au courant, vus la tête que les deux femmes lancèrent à leurs compagnons respectives comme pour Samantha.
_ Rien de très grave ne vous inquiétez pas, nous en reparlerons plus tard, n’entachons pas notre soirée pour ça et nous allons fêter dignement l’arriver du nouveau O’Neill comme il se le doit ; déclara Harry avant que Ron ne vienne à répliquer quelque chose, mais que le fils d’Arès fit taire en lui posant sa main sur sa bouche.
_ Avant que vos frères ne se mettent à se déclarer la guerre dans la rue et si nous rentrions à l’intérieur ? Proposa Samantha tout en fixant le fils d’Arès et le fils d’Héphaïstos près à se battre, et en désignant la porte d’entrée du bar et boite de nuit de la tête.
_ On n’attend pas Percy et Bella ? Demanda Edward en ayant pas remarqué les deus jeunes enfants de Poséidon parmis eux.
_ Ils vont arriver en retard parce qu’ils avaient encore du mal à se trouver chacun une tenue, surtout qu’ils s’amusaient à choisir celle de l’autre ; rigola John en s’amusant avec Mitchell du foutoir que ces deux derniers avaient mis dans la caserne pour choisir une tenue pour ce soir.
_ En trotte nous devrions rentrés parce qu’ils risquent de mettre du temps à venir dans ce cas ; remarqua dans ce cas Peter en se tournant vers Susan qui hocha de la tête, faisant ainsi comprendre que les deux enfants de Poséidon n’arriveraient pas encore.
Suivant ainsi Jack et les pompiers vers la porte d’entrée, les deux types de la sécurité qui faisaient entrés les personnes les uns après les autres, les laissèrent passer sans aucuns problèmes dans le bar-boite de nuit.
Celle-ci avait à la fois côté chic avec les lumières et les projecteurs mais aussi un côté simple et sobre avec les murs en brique rouge sur les coins, lui donnant un côté caserne de pompier par la même occasion mais aussi ce côté abordable pour tout le monde.
Sur la droite de la salle était installer le bar faisant face au siège et au table sur la gauche, formant des petits cercles dans la salle alors que la piste de danse se trouvait au centre et que face à l’entrée, se trouvait l’estrade sur lequel le DJ était placé avec asser de place pour un couple s’il voulait danser ou encore chanter.
Et comme pouvait le constater les Cullen, les Quileutes et les autres que la salle était bondé et que les Jackson avec leurs amis les pompiers se dirigeaient vers une porte à droite, à côté du bar qui menait à un escalier qui descendait en contrebas dans la boite.
Et ces deniers finirent par se rendre compte qu’ils les menaient dans la partis VIP de la boite de nuit, VIP qui n’était destiné uniquement qu’au pompier de la boite et à leurs amis les plus proche, alors les autres avaient une sacrée chance de pouvoir y accéder.
Et contrairement à la salle au dessus, la salle des VIP possédait certes une sacré piste de danse avec un bar sur la droite de la salle alors que sur la gauche des rideaux rouges dévoilaient quatre ouverture dans le mur, là ou se trouvait des grandes tables rondes ou les sièges ne faisaient qu’entourer ces derniers, donnant ainsi un petit coin de tranquillité aux membres du VIP. Alors que sur le font de la salle se trouvait l’emplacement du DJ ainsi que l’estrade avec.
_ Ouah ! C’est super cette salle ! S’exclamèrent Stanley et Mallory en allant découvrir la pièce alors que les garçons les suivirent pendant que les pompiers se rapprochèrent du bar ainsi que du DJ, alors que Ty se mit derrière celui-ci et que Mitchell se mit au bar.
_ Je préviens à l’avance pour tout le monde se sera des boissons sans alcool, alors soyez prévenus ! Prévena Mitchell en observant les jeunes avant de commencer les boissons de tout le monde, alors que les garçons Jackson étaient allés voir Ty pour lui demander des musiques.
Alors quand la musique débuta avec « Jai Ho (You Are My Destiny) » des Pussycat Dolls, tout les Jackson se mirent en couple avant d’aller sur la piste de danse : Peter avec Susan, Harry avec Ginny, Ron avec Hermione, Edmund prit Lucy alors que Katara dansa avec John qui l’emmena sur la piste de danse.
Et l’instant d’après devant tous les autres, ils se mirent à effectuer une danse sublime que les Cullen reconnurent comme le Tango Argentin [http://www.youtube.com/watch?v=VyphT8jW-ag&feature=related] et chaque couple dans leurs styles en particulier ceux composer de Peter et Susan, Harry et Ginny, Ron et Hermione faisaient véritablement flamber la piste de danse sous les yeux des autres ; surtout avec des portées plus que dures les uns que les autres et électrisant.
Les garçons (Newtown, Yorkie et Crowley) bavaient sur les déhanchements des filles Jackson et les filles (Stanley et Mallory) bavaient sur la sensualité que les garçons Jackson faisaient dans leurs chorégraphies.
_ Ils sont vraiment impressionnant, n’est ce pas ? Demanda Jack aux Cullen, aux Quileute et aux autres qui suivaient la piste de danse des Jackson, alors qu’Edmund et Lucy, ainsi que John et Katara dansaient aussi très bien sur la piste de danse.
_ Ou est ce qu’ils ont appris à danser comme ça ? Est-ce que Percy et Bella savent aussi danser ainsi ? Demanda Jacob en observant les couples se mouvoir sur la piste de danse au gré de la musique.
_ Oh ils ont appris tout seul en observant des DVD et oui, Percy et Bella savent aussi tous les deux dansé et je sens que leur retard va leur valoir une danse que Susan va leur imposer ; souria Samantha aux jeunes tout en rigolant avec son mari de ce que la fille d’Apollon allait prévoir pour le gage du retard des jumeaux.
_ Cela ne me surprenait nullement pas venant de Susan ! Et la connaissant, elle va leur demander une chorégraphie qu’ils ne vont pas beaucoup apprécier ; rigola Jack à cette constatation.
Quand la chanson se termina, si Edmund et Lucy décidèrent d’aller s’asseoir comme John qui accompagna Katara sur un siège pour aller lui chercher à boire ; se ne fut pas le cas des trois autres couples qui furent rejoins par les autres dans « Raise your Glass » de Pink [http://www.youtube.com/watch?v=m8VRhBZIXLA&feature=related] et interprétant cette fois ci une Cha-cha-cha dans leur chorégraphie, si bien qu’Emmett et Rosalie ainsi que Jasper et Alice n’eurent aucun de mal de se mettre dans la danse en interprétant eux aussi un Cha-cha-cha à leurs façons, si bien qu’ils en mirent plein les yeux à ceux qui étaient restés sur les coins.
Quand à Edward, ce dernier attendait avec impatience que les jumeaux arrivent, tout en restant loin de Stanley et de Mallory qui ne cessaient de lui proposer des danses, qu’Edward parvenait à repousser surtout lorsque Katara et Lucy ne cessaient de changer leurs places pour l’emmener sur la piste pour danser avec lui.
Et il comprit très vite que ces deux dernières lui évitaient ainsi de se faire « agresser » par les deux « pestes » qui ne cessaient de se coller lui pour une danse, alors qu’ils rejoignaient les autres couples sur la piste de danse.
Alors que des musiques défilèrent jusqu’à atteindre une autre Cha-cha-cha sur « My First Kiss » de 3OH!3 avec Ke$ha [http://www.youtube.com/watch?v=NWLxHn8T2hg&feature=related], Edward dansait avec Lucy alors que Katara dansait avec Edmund et tous les autres étaient sur la piste, hormis Ty avec Ishta qui dansaient tous les deux derrière le DJ et Mitchell derrière le bar, et que Yorkie était lui aussi sur le coin.
Quelle ne furent pas la surprise à tous quand un autre couple se joignait à eux en dansant un Cha-cha-cha endiablé, faisant crier d’exaltation les Jackson et les pompier en reconnaissant sans peine les jumeaux Jackson qui venait de se joindre à eux en pleine chorégraphie.
Et en tant que frère et sœur, Percy et Bella n’hésitaient pas et n’avaient aucune gêne l’un envers l’autre d’avoir des mouvements sensuels entre eux dans la danse, comme s’ils dansaient tous les deux avec leur « bien-aimée ».
Si bien qu’Edward, même en continuant de danser, il avait porté son regard sur les enfants de Poséidon qui interprétait sans aucun problème un Cha-cha-cha plus qu’endiablé, surtout que leurs tenus qu’ils portaient tous les deux moulaient leurs corps à chacun.
Percy portait une chemise blanche déboutonné sur les premiers boutons avec un pantalon en jean assortis à sa veste grise, il paraissait à la fois simple et classe alors qu’il faisait tournoyer sa sœur contre lui.
Bella portait une robe noir moulante à bustier malgré les bretelles « invisibles » qu’elle avait pour tenir son décolleter bien qu’il n’était pas utile, alors que le bas de sa robe s’arrêtait à mi cuisse avec une bande blanche de losange, assortis à la veste noire à demi-manche longue et à ces ballerines noires. Alors qu’elle avait lâchée ces cheveux qui cascadaient dans son dos et n’avait mis un produit dans sa chevelure, qui faisait ressortir la teinte roux-cuivré de ces cheveux brun.
En clair, ils étaient certes habillés de façon sobre, ils étaient tous les deux classes et semblaient faire tous les deux un sur la piste que sans était presque troublant pour ceux qui ne les avaient jamais vus danser, ou encore se battre. Parce qu’ils étaient bien plus synchroniser que tous les autres, grâce surement au lien qui les unissait en tant que jumeaux.
Pour faire simple, ils donnaient l’impression qu’ils étaient tous les deux des professionnels comme tous les autres Jackson par la même occasion.
A la fin de la musique, ils s’étaient tous les deux arrêtés dans une figure des plus sensass que jamais en faisant applaudir leurs familles et leurs amis : Bella avait littéralement mit sa jambe droite plier sur l’épaule gauche de Percy, faisant un véritable écartés sur son frère qui lui tenait les hanches alors qu’elle s’était littéralement laissé retomber en arrière, ces mains touchant presque le sol.
_ Vous avez dansés pour pas que Susan vous demande de danser en solo tous les deux sur une musique qu’elle aura choisie pour votre retard ? Demanda Peter en souriant à l’encontre de ces deux derniers qui avaient repris une position plus « normale », alors que Bella enlevait sa veste comme son frangin par la même occasion.
_ Nous aurions au moins essayés ! Remarqua Percy en posant son bras gauche sur les épaules de sa sœur alors qu’ils attendaient tous les deux le verdict de Susan sur leurs tenus, alors que cette dernière leur tournait autour comme un chasseur qui aurait trouvé sa proie.
_ Bon ! Vos tenus sont parfaits, vous n’avez pas chômés sur le choix ! Mais vous n’allez pas manquer votre gage pour votre retard, donc votre gage sera de danser un autre Cha-cha-cha sur la musique que je vous mettrais par la même occasion ! Déclara Susan avant de se diriger vers le DJ avec Ty et de se mettre à chercher dans les CD, la musique idéal pour le Cha-cha-cha qu’ils allaient faire alors que tous les autres avaient quittés la piste les laissant seules tous les deux sur la pistes.
[http://www.youtube.com/watch?v=oz9R4Bvemy8&feature=related]
Quand la musique arriva, Percy et Bella ne se gênèrent pas pour mettre en scène leur chorégraphie alors que la sœur alla s’amuser à danser d’une façon séductrice envers les garçons de sa famille et les pompiers, sans se rapprocher des « pots de colle » de son ancien lycée et ne se gênant pas pour faire un shampoing à Edward.
Avant d’aller chercher Percy par la chemise qui fit le timide au début tout en faisant un peu l’idiot, surtout quand Bella le mit à genoux devant elle en l’ayant attrapé par le haut de sa chemise pour ensuite commencer les pas de la Cha-cha-cha, tout en ne cessant de faire les idiots et de donner un côté charmeur dans leurs danses.
Surtout pour les passages des déhancher et des jeux de jambes qu’ils faisaient sur la piste sur tout le long de la musique, et ne cessant de bouger de façon à la fois sensuel et professionnel que s’en était vraiment un spectacle frisant « l’anti-pudeur » comme le disait si bien Lucy dans ces moments là.
Alors quand la chanson se termina, Percy avait attrapé sa sœur par les hanches et l’avait renversé sur le côté, comme s’il allait l’embrasser pendant que tous les autres se mirent à applaudir devant le spectacle qu’ils venaient de leur montrer.
_ J’espère que tu n’as pas d’autre dance à nous demander en solo pour nous deux ? Demanda Bella en se tournant vers la fille d’Apollon avec son frère.
_ Non, ça va pour le moment mais vous aurez intérêt à être sur la piste de danse ou je vous fais une tête au carré ; mit en garde Susan avant de retourner sur la piste de danse en entrainant avec elle Peter.
[http://www.youtube.com/watch?v=JrJUiUkP_Bg&feature=related]
Alors que « If I Had You » d’Adam Lambert se mit à résonner dans la salle et que les jeunes fiancer, Peter et Susan entamèrent un tango endiablé sur la musque vite suivis par Percy et Bella, et les autres couples de leurs familles et les autres qui dansèrent à leurs tours sur la musique, même ceux qui ne savaient pas danser le tango.
Même Edward qui dansait le tango avec Katara qui l’avait repris pour empêcher les deux autres « pestes » de lui demander une danse, surtout ce style de danse très coller à certain moment.
Et la soirée continua ainsi pendant un bon moment avant que Lucy ne vienne pour demander une valse avec Percy, pendant que Bella alla demander un verre à Mitchell toujours derrière son comptoir alors que Jacob vint l’aborder sous le regard d’Edward qui gardait un œil sur eux.
_ Salut Bella ! Salua Jacob tout en lui faisant la bise à ce que cette dernière répondit sans aucune difficulté.
_ Bonsoir Jacob ! Alors tu passes une bonne soirée ? Demanda Bella en lui souriant alors que ce dernier s’asseyait à ces côtés sur l’un des sièges au comptoir du bar, tout en sirotant la limonade que Mitchell venait de lui donner.
_ Oui ! Faut dire qu’on ne peut vraiment rien refuser à Susan ! Mais toi, tu es en beauté ce soir ; souria Jacob à sa meilleure amie.
_ Remercie Percy pour ça ! Il avait vraiment des difficultés à trouver ma tenue, c’est même ça qui nous a vraiment retardé, il ne parvenait pas à se décider sur ma robe à choisir ; rigola Bella en se rappelant de l’état de leurs chambres à la caserne à cause de leurs choix fais.
_ Lui qui d’habitude a du mal à te laisser dans ce genre de tenue en présence des hommes, il est très protecteur envers toi de ce côté-là ; ne put s’empêcher de remarquer Jacob à ce propos.
_ De toute façon Percy est dans le coin alors si j’avais un problème, c’est lui qui voudrait vous en faire voir de toutes les couleurs et croyez mieux vaut éviter de mettre mon frangin en rogne ; répliqua Bella à ce propos en observant son frère continuer de faire valser Lucy dans ces bras, sous les rires de cette dernière.
_ Oh oui, je m’en rappels très bien ! Tout comme toi, tu es aussi dévastatrice que ton frère quand tu t’y mets ; remarqua Jacob en lui souriant.
_ Ne me le fais pas rappeler parce que je pourrais tester mes dons sur ceux qui m’enquiquine un peu trop ; rigola Bella à l’encontre de Jacob tout en désignant de la tête les trois « pots de colle » et des deux « pestes » de la tête.
_ Ca serait marrant de voir ça ! Mais ils seront totalement dépassés d’ailleurs ; rigola Jacob à ce propos en observant ceux qui avaient enquiquinés les jumeaux pendant leurs années au lycée.
_ Crois-moi, mieux vaut éviter en présence de Susan et des autres ou alors je peux t’assurer que c’est nous qui allons morfler, si nous fichons en l’air cette soirée ; remarqua Belle en désignant la fille d’Apollon de la tête.
Jaco allait répliquer quelque chose quand Hermione débarqua entre eux et tira ce dernier avec elle sur la piste, à la grande surprise de ces deux derniers avant que Bella ne se mette à éclater de rire parce que les filles Jackson avaient décidées d’entrainer les autres garçons présent à danser. Et Hermione venait de se charger de Jacob en l’emmenant sur la piste de danse, pour danser un autre tango.
Mais Bella ne fut pas longtemps seul au comptoir puisque Peter vint la rejoindre en s’asseyant à la place qu’avait Jacob à l’instant.
_ Alors tu as encore gagné cette bataille ; souria Bella en touchant le col de la chemise de Peter qu’il avait déboutonné comme le haut de sa chemise.
_ Oui, Susan n’est pas parvenue à me faire changer d’avis à ce propos et je ne crois pas qu’elle y arrivera de se tôt pour son grand déplaisir ; avoua Peter en souriant alors qu’il regardait Susan qui dansait avec Newtown par la même occasion.
Et en tant que fille d’Apollon, cette dernière parvenait sans peine à éviter que ce dernier ne la colle trop dans la danse, d’ailleurs vue les regards de mise en garde qu’elle lui lançait, il avait pourtant intérêt de ne rien tenter parce qu’elle pouvait devenir une véritable « peste » quand on la cherchait.
Et bien évidemment, Peter allait ensuite se charger de ce dernier s’il tentait quelque chose de mal attentionner envers sa fiancée et, ce dernier qui allait véritablement le regretter d’avoir mis en colère un fils d’Arès.
_ Moi je m’inquiète plus pour Newtown que pour Susan, mais c’est vrai que je veux bien le voir castrer par elle pour voir comment il va réagir ? Se demanda Belle en jetant un œil à ces deux derniers avant que son regard ne croise celui d’Edward, qui dansait le tango avec Ginny.
_ Et on ne devrait pas non plus s’inquiéter pour Edward, non plus, puisque c’est quand ce dernier te ferait quelque chose de mal que Percy va le faire morfler grave, bien qu’il devra utiliser ces pouvoirs pour pouvoir le faire morfler ; rigola Peter à ce propos tout en buvant son verre.
_ Qu’est ce que tu veux dire ? Demanda Belle en ne comprenant pas ou en voulait en venir le fils d’Arès.
_ Que comme tu le sais les Cullen ne sont pas vraiment humains et j’ai découvert quelque chose concernant Edward ; avoua Peter tout en continuant de boire son verre de coca, alors que Bella le regarda ne comprenant pas de ce qu’il voulait dire.
_ Ah, oui et qu’est ce que… non je ne veux pas le savoir ! Si tu as été capable de le découvrir tout seul, je veux moi aussi le découvrir toute seule ; déclara Bella en refusant que Peter le lui dise quoi que se soit sur Edward qu’elle voulait connaître par elle-même.
_ Tu as raison à ce propos, c’est à toi de le découvrir par toi-même mais tu risque d’être très surprise quand tu vas le savoir ; promit Peter en lui souriant tout en continuant de siroter sa boisson que Mitchell venait de lui donner une nouvelle fois, après lui en avoir demandé une autre.
_ Oh arrête Peter ! Si tu continus comme ça tu vas vraiment pousser ma curiosité à fond et je crois bien que je vais passer le reste de mes jours à harceler ce pauvre Edward pour qu’il me dise la vérité, alors que je veux y aller mollo ; annonça Bella en secouant les mains devant son visage pour ne rien savoir à se sujet.
_ Oh crois-moi Bella, Edward ne dira pas non pour que tu puisses lui poser toute sorte de question et que tu passes du temps avec lui, d’ailleurs vous devriez déjà commencer à vous connaître tous les deux ; remarqua Peter en buvant d’une traite son verre avant de se lever de son siège et de se diriger vers le couple d’Edward et de Ginny, pour ensuite prendre cette dernière et poussez ce dernier vers l’endroit ou se trouvait Bella qui lui souriait.
_ Salut ; resalua Edward en s’asseyant à ces côtés alors qu’il répondait à son sourire.
_ Re-salut Edward ! Désolé pour ça, il se trouve que Peter peut être aussi entreprenant que Susan quand il s’y met ; s’excusa Bella à son encontre.
_ Ce n’est rien Bella, cela nous a permis de pouvoir enfin discuter ensemble ; avoua Edward en ne cessant de lui sourire alors que cela eu pour conséquence de faire rougir la fille de Poséidon.
Avant que ce dernier ne tourne son regard vers le fils aîné d’Arès qui dansait avec la fille aînée de Déméter.
_ Pour quel raison Peter ne veut pas de cravate autour du cou ou quoi que ce soit d’autre ? Demanda Edward curieux de connaitre la vérité à ce propos.
_ C’est plutôt… personnel Edward ! Je ne sais pas si…
_ Tu peux le lui dire Bella ! De toute façon, il finira par le savoir d’une façon ou d’une autre ! Déclara Peter en passant à leur côté en ne cessant de danser avec Ginny sur une nouvelle valse, avant de s’éloigner de ces derniers en continuant de faire valser sa partenaire.
_ Bella ? Demanda Edward surpris en se tournant vers elle alors que plus aucune pensée n’émanait de Peter, alors que tous les autres Jackson se posait la question de savoir qu’est ce que venait d’autoriser exactement le fils d’Arès.
_ Allons prendre l’air ? Demanda Bella en souriant à Edward même si ce dernier pouvait lire de l’inquiétude dans les yeux de cette dernière, alors qu’elle prit sa veste et se dirigea vers la sortie suivis de près par ce dernier.
Lorsqu’ils furent enfin tous les deux dehors de la boite, Bella emmena Edward dans la parc-jardin en face et alla s’asseoir sur la petite fontaine au centre du parc, avant qu’Edward ne s’asseoit à ces côtés alors que la fille de Poséidon se mit à contempler la lune et les étoiles dans le ciel.
_ La vie n’a jamais été des plus facile pour un demi-dieu et encore moins pour ceux qui sont les enfants des dieux les plus importants de l’Olympe. Comme les trois Grands comme Zeus, Poséidon et Hadès mais les autres enfants d’Athéna ou encore d’Arès et d’Apollon sont très convoité par les monstres, alors imagine ! Toute notre famille réunis dans un même endroit attire sans nulle doute beaucoup de monstres mythologiques jusqu’à nous et cela nous cause pas mal de problème à chaque fois ; commença Bella tout en ne lâchant pas des yeux le ciel sombre et ces astres.
Alors qu’Edward lui ne la lâchait pas des yeux une seule seconde, en ne pouvant s’empêcher de penser qu’avec la lueur fantomatique de la lune et des étoiles, cela lui donnait à sa peau déjà pâle, une jolie teinte d’un blanc neige. Et que ces prunelles bleues océan devenaient presque argentées sous l’éclat de la lune et des astres.
En clair, elle était définitivement trop belle pour la santé et les nerfs en pelote d’Edward !
_ Quand tu nous vois tous, tu dois croire que nous n’avons jamais frôlé la mort, n’est ce pas ? Que moi ou Percy, ou Peter et les autres nous n’avons jamais eu à un moment donné frôler tous la mort ? Et bien c’est faux, nous avons tous eux un jour à un instant précis faillis tous y passer comme Aang ! Et c’est pour cette raison que Peter ne veut plus jamais porter quelque chose autour du cou ; expliqua Bella tout en continuant d’observer les étoiles et en ne regardant pas Edward, même si elle pouvait sentir son regard la fixer.
_ Je ne comprends pas ? Demanda Edward qui ne voyait pas comment une cravate ou un collier avait pus faillir tuer Peter auparavant.
_ C’était après le nouvel an de cette année, Percy et moi nous étions ressortis de cette espèce de coma dans lequel nous nous sommes mis après la disparition d’Aang. Peter et Susan venaient tout juste de ce fiancé et nous étions tous ensembles allé fêter ça dans un restaurant chic le soir même, bien évidemment nous avions opté pour une tenue simple bien que Peter avait opté pour une tenue classe avec Susan, avec costard cravate et robe de soirée contrairement à nous. Quand nous sommes ressortis plusieurs plus tard, il se faisait tard même très tard si bien que la lune avait atteint son zénith, et nous avions décidés de passer par le grand parc en face pour regagner nos véhicules. Le parc était vide à part quelques personnes qui se promenaient mais nous avions compris bien trop tard pour qu’on puisse réagir, même Susan n’avait pas pus le prévoir qu’ils nous tomberaient dessus comme ça ; commença Bella tout en continuant sa contemplation des astres.
_ Des créatures mythologiques ? Demanda Edward pour avoir confirmation même s’ils savaient que la seule chose que redoutaient les demi-dieux était un guet-apens ou encore un piège.
_ Ils nous avaient tendus un piège dans le parc ! Bien sur nous avions tous nos montres à goussette avec nous, nous avons pus revêtir nos armures et nous avons abattus les quelques harpies et les chiens des enfers qui nous attendaient. Mais nous devions savoir que ce n’était pas la pire chose qui nous attendaient ce soir là et dès que nous avions abattus tous les monstres, elle est sortie des arbres et s’est dévoilée ; reprit Bella avant de baisser son regard sur ces mains qui se mettaient à trembler à ce souvenir.
Se doutant que la créature qu’ils avaient affrontés ce jour là ne devait pas être une des plus faibles et qu’elle avait surement dus leur en faire baver, surtout si d’après ce qu’avait pus comprendre Edward, Peter avait bien faillis y rester ce soir-là.
_ Qu’est ce que c’était ? Demanda Edward tout en prenant les mains de Bella dans les siennes alors qu’elle eut un frisson dut surement à ces mains glacials, avant qu’il ne se mette à les frotter avec douceur pour y insuffler un peu de chaleur.
_ Au début nous avions crus que nous avions à faire à Méduse, celle qui est capable de changer en pierre les personnes qui fixaient directement dans son regard ! Mais notre adversaire n’avait pas la possibilité de nous changer en pierre d’un simple regard mais pourtant cette « être » avait une sacré maitrise sur les serpents, puisqu’elle en était une à moitié ; expliqua Bella tout en se remettant à frissonner de dégout à l’être qui leur avait fait face ce jour là.
_ A quoi elle ressemblait ? Demanda Edward ne voyant pas ou venait le dégout qu’il pouvait sentir venir de la fille de Poséidon.
_ C’était un hybride Edward ! Un peu comme une harpie mais à la place le bas de son corps était constituer d’un corps de serpent, et crois moi elle était gigantesque et vraiment effrayante ! Tu vois la reproduction de Méduse dans le Choc des Titans avec Sam Worthington, crois moi le type qui l’a inventé sur son ordinateur pour la faire vivre en 3D, devait sans nul doute être une personne qui avait dus la croiser ! Elle était exactement la même excepté peut être que son corps ruisselait d’eau surement qu’il devait s’agir d’un être aquatique ou alors elle se cachait dans la mer ou dans l’océan, ou encore dans un fleuve ou une rivière quand elle ne poursuivait pas un demi-dieu ! Quoi qu’il en soit elle nous a donné pas mal de file à retordre avec sa queue de serpent et son arc et flèche, dont elle était armée ; expliqua Bella tout en serrant les mains d’Edward entre ces mains, si bien que ce dernier se fit la remarque que s’il avait été humain, la fille de Poséidon lui aurait littéralement briser les phalanges avec sa force.
Mais ce qu’ignorait totalement Edward, c’est que Bella revivait totalement ce jour là qui se remettait à défilait devant ces yeux comme si elle avait fais un bon dans le passé.
[...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabrinabella
Le retour d'Irina
Le retour d'Irina


Féminin
Nombre de messages : 3843
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/11/2011

MessageSujet: Re: Un Nouveau Départ - Fanfic Crossover Twilight/Percy Jackson (Tout le monde/couple habituel)   Mer 30 Nov - 13:25

la suite Wink

[...]
Flash-back
Pour un piège qui avait été soigneusement placer pour eux à leur sortie du restaurant pour fêter les fiançailles de Peter et Susan, cela ressemblait plus à un massacre pour leurs ennemis que pour eux-mêmes !
Car combattre des harpies et des chiens des enfers étaient un combat des plus faciles pour leur famille, et le petit bataillon de demi-dieu qu’ils formaient tous ensembles.
Daniel et Vala étaient tous les deux rester en retrait avec Lucy et Katara alors qu’Hermione et Ginny veillaient à ce qu’aucun de leurs ennemis ne les approchent, même si toute la famille portait leurs montres à goussette construites par les fils d’Héphaïstos sur le modèle des deux montres à goussette des enfants de Poséidon qu’ils avaient reçus pour leurs seize ans.
Ces montres à goussette étaient leurs armures et leurs armes en même temps, ce qui étaient très utiles pour des demi-dieux comme eux ou au lieu de porter des tas de petits gadgets pour faire leurs armures, leurs épées, leurs boucliers ou encore arc et flèche. La montre à goussette répondait à tous ces critères, ce qui était bien pratique dans ces cas là !
En tout cas même les serres et les canines baveuses des chiens des enfers avaient du mal à perforer les cuirasses de bronze céleste qu’ils portaient tous, même si les tenus des filles étaient plus légers que celle des garçons.
Malgré cela ils étaient parvenus sans peine, en un record remarquable, d’abattre sans aucun ennui les harpies et les chiens des enfers en à peine 10 minutes.
_ Génial ! On vient de battre notre record ! S’exclama heureux Ron en avisant le temps sur sa montre pour ensuite frapper dans les mains de son petit frère, qui était lui aussi heureux de leur record accomplis.
_ Même un jour pareil, les monstres ont encore le droit de venir nous enquiquiner comme ils le veulent ; déclara Peter tout en aidant à relever Susan qui s’était agenouillé pour pouvoir tirer des flèches.
_ Je ne pense pas que les harpies et les chiens des enfers étaient votre seul cadeau de fiançaille ; remarqua Percy qui avait remarqué quelque chose dans les sous-bois avec Bella contrairement aux autres.
Parce que les enfants de Poséidon sentaient encore une menace venant de la forêt du parc les entourant, alors que Susan se figea un instant, recevant une vision, avant que réermergeant de sa vision ; la fille d’Apollon soit aussi blanche qu’un mort.
_ Qu’est ce qui se passe Susan ? Qu’est ce que tu as vu ? Demanda Peter en tenant sa fiancée par les bras alors que cette dernière semblait être sur le point de s’évanouir.
_ Elle ! N’eut seulement à prononcer Susan tout en désignant du doigt l’ombre que Percy et Bella avaient aperçus remuer à travers l’ombre des arbres, avant que celle-ci n’en jaillisse pour se dévoiler à la lumière fantomatique de la lune et des astres.
Et devant cette « apparition » les demi-dieux durent reculer de plusieurs pas, non pas parce qu’ils étaient terrifiés, bien qu’ils devaient l’être surement !
Mais c’était surtout pour garder une certaine distance de protection et pour pouvoir réagir, parce que leur futur adversaire n’avait besoin que de plonger vers eux pour les atteindre sans aucune difficulté.
Parce qu’ils avaient en face d’eux la reproduction même de la « Méduse » dans le Choc des Titans avec Sam Worthington ! La même crinière de serpent à la place de ces cheveux, cette peau écailleuse de serpent alors que tous le bas de son corps n’était rien de plus qu’une énorme et longue queue de serpent, qui aurait aucune difficulté à tous les balayer d’un simple coup de queue.
Car sa queue de serpent mesurait bien dans les 10 à 15 mètres de long sans oublier qu’elle faisait un diamètre de plus d’un mètre, alors vous comprenez facilement pourquoi ils n’avaient pas hésités à reculer pendant qu’elle s’était avancée vers eux.
Parce que tout comme cette reproduction sur grand écran de cette « Méduse », celle-ci aussi était armée d’un arc et de ces flèches noirs alors qu’une armure noire protégeait le haut de son corps de « femme ». Mais ils avaient très vite découvert quelque chose contrairement à la vraie Méduse !
C’est que celle-ci n’avait pas le moindre pouvoir dans ces yeux parce qu’ils l’avaient chacun observer dans les yeux, et ils ne s’étaient pas retrouvés changer en pierre ! Donc il n’avait pas à faire à la vraie « Méduse », ce qui les réconfortait un peu mais c’était déjà ça de gagner !
Parce que s’ils n’avaient rien à craindre de ces yeux, ils avaient encore plus à craindre de sa queue ou encore de ces flèches alors que sans aucune gêne, leur « Méduse » commença à bander son arc d’une de ces flèches.
Et se fut le signal !
Daniel et Vala avaient tous les deux entrainer Katara et Lucy avec eux pour s’éloigner le plus loin du combat, pour ainsi que leur adversaire ne les prennent pas pour cible et c’est bien eux qui fut les premiers à être pris pour cible !
L’espèce de « Méduse » lança sa flèche droit vers la tête de Daniel mais elle fut intercepter de justesse par Ginny, qui avait utilisé son bouclier pour parer le coup ; avant qu’Hermione n’en fasse d’eux même en tranchant avec son glaive, la deuxième flèche destiner à Vala.
Mais avant que la créature n’ait eue le temps de lancer une troisième flèche, Percy et Bella lui avaient littéralement envoyé un mur d’eau droit sur elle, la faisant reculer sur plusieurs mètres.
Cela permit à Hermione et à Ginny de faire évacuer Daniel, Vala, Katara et Lucy du parc ; laissant ainsi aux enfants de Poséidon, de ceux d’Arès, d’Héphaïstos et de la fille d’Apollon de battrent cette créature.
Alors que cette dernière essayait de se ressaisir du mur d’eau qu’elle s’était reçus en pleine face, la « Méduse » ne put esquiver les trois lames des glaives de Peter, Harry et Edmund ; pendant que Ron lui balança en pleine figure une de ces bombes de feu et que Susan lui lança une flèche en pleine poitrine.
Mais ci la créature se reçut de plein la bombe de feu qui explosa au contact de son ventre, elle parvena malgré les douleurs qu’elle avait à attraper la flèche de Susan dans sa main gauche sans aucune difficulté apparente.
Mais à la place de la renvoyer sur Susan ou un autre demi-dieu, ils eurent la surprise de voir la flèche argenté de la fille d’Apollon devenir un serpent des plus vivants dans la poigne de cette « être », alors qu’elle vint ensuite à le relâcher sur le sol et qu’il se mit à foncer sur eux.
Si les 7 demi-dieux avaient eu à faire à un serpent à sonnette là ils auraient été aux anges, mais ce n’était pas le cas !
Parce que dès que cette « bestiole » avait touché le sol, le petit serpent argenté de la flèche de Susan s’était transformé en un véritable python sous leurs yeux.
L’énorme python de couleur jaune que vous trouviez au zoo et que vous trouvez amusant, et ben c’est loin d’être amusant quand ce truc vous fonce dessus pour essayer de vous planter ces canines dans votre chair.
Mais le python n’eut pas le temps de gouter à la chair de Peter qui se trouvait être le plus proche de lui, qu’un cyclone d’eau encercla Peter, Harry, Ron, Edmund et Susan tout en les enveloppant et en les éloignant de plusieurs mètres de leur adversaire. Alors qu’un autre cyclone d’eau chargea droit sur cette espèce de « Méduse » !
_ Vous allez bien ? Demanda Bella en réapparaissant du cyclone d’eau qu’elle avait créée pour éloigner ces frères et sœurs, alors qu’elle observait l’autre cyclone d’eau qui n’était d’autre que Percy qui s’occupait de leur ennemi.
_ A part que tu viens de nous tremper jusqu’aux os et que tu as bien faillis nous noyer sur place, oui sinon tout va très bien ; déclara Ron avec innocence avant qu’il ne se prenne un coup de poing sur le crâne par Harry, alors qu’ils essayaient tous de secouer leurs vêtements et armure mouiller par le cyclone de la fille de Poséidon.
_ Mais c’est quoi ça comme « créature » ? Demanda Edmund en observant le combat entre Percy et la « bestiole » alors que le premier tentait de la tuer en la noyant sous la charge aquatique qu’il exerçait sur « elle ».
_ C’est sans aucun doute une espèce de sorcière ou une charmeuse de serpent, qui est devenu elle-même un hybride de serpent! Si elle capable de transformer sans aucun problème ma flèche en un gigantesque python, elle peut le faire avec tout et n’importe quoi dans ce cas ! Nous devons restez extrêmement sur nos gardes avec cet « être » ! Déclara Susan avant de bandé son arc et d’envoyer une flèche droit dans la tête du python, avant que celui ne redevienne la flèche qu’il était avant la transformation.
_ Non sans blague Susan ! On devra rester tout de même en garde avec la « bestiole » qu’on a en face de nous ! Remarqua Ron en désignant de son arme la taille et l’envergure que possédait leur ennemi.
_ Reste concentrez Ron, veux-tu ? Demanda Peter en donnant un coup sur l’arrière du crâne de ce dernier pour qu’il arrête encore de faire des bêtises, alors qu’ils étaient en plein moment « critique » on peut le dire.
_ Bah espérons qu’elle ne transformera rien d’autre en serpent dans ce cas ; espéra Harry tout en empoignant son glaive et son bouclier en ramenant tout le monde à la réalité quand : Couchez-vous !
A son ordre tous les six se couchèrent immédiatement au sol au moment ou Percy passa au dessus d’eux avant de rencontrer avec brutalité le tronc d’un arbre et dans tomber à ces pieds. La bestiole était parvenue par un coup de queue bien placer, à trouver le demi-dieu dans son cyclone aquatique et l’avait littéralement envoyé valdinguer !
Cette créature avait la force d’un énorme avion militaire si bien que Percy n’avait rien pus faire à ce moment là ! Même protéger par son cyclone de l’eau, surtout si son adversaire l’avait frappé en plein estomac.
Se précipitant vers lui alors que le fils de Poséidon avait du mal à se relever, tout en grimaçant de douleur en se touchant le dos là ou il avait heurté le tronc de l’arbre, avant de porter sa main à son estomac, à l’endroit exact ou cette « Méduse » l’avait frappé.
Ou l’instant suivant, Percy se mit à cracher du sang tout en essayant de réessayer de respirer alors qu’il tentait de recracher le sang qui était entrain de remplir ces poumons, et qu’il essayait de se concentrer pour utiliser son don de guérison pour se soigner lui-même.
Les deux impactes combinés sur son estomac par la « Méduse » et dans son dos au contact du tronc du chêne sur lequel il avait heurté ; avaient dus casser ces cottes qui avaient sans nul doute perforé ces poumons à plusieurs endroits, vus la quantité de sang qu’il crachait.
Dans un bon côté, s’il ne portait pas l’armure que lui avait offert son père pour ces seize ans, les deux chocs combiner lui auraient été totalement fatale ! Même pour un demi-dieu !
Courant vers son frère pour aller l’aider, Bella ne vit nullement la flèche que lui lança la « Méduse » et que les autres ne purent stopper à temps ; avant que celle-ci ne s’enfonce profondément dans la colonne vertébrale de la fille de Poséidon, ressortant facilement de son ventre juste en dessous de sa poitrine.
Et tous les demi-dieux présents furent des plus surpris, parce que la flèche de cette « Méduse » avait traversée sans aucune difficulté l’armure de bronze céleste faite et offert par le Dieu de la Mer !
Avant que Peter et les autres ne comprennent enfin se qui venait de se passer à l’instant même : leur ennemi était armé de flèche faite en bronze céleste, bien qu’elle les avait peint en noir pour qu’on ne voit pas leur teinte bronze.
Car seul du bronze céleste pouvait briser du bronze céleste !
Tombant à genoux alors qu’elle tentait de reprendre son souffle en tenant la flèche qui dépassait de sous sa poitrine dans ces mains, Bella savait que de là ou elle était elle allait être une cible facile pour leur ennemi.
Mais elle était incapable de se relever ! Elle avait l’impression que cette flèche venait de la clouer au sol sans qu’elle ne puisse s’en défaire !
Et encore, Bella avait la nette impression que cette flèche était bien plus lourde qu’elle ne devrait l’être !
Alors que Susan se précipitait vers Bella pour lui venir en aide à elle et à Percy, et que ce dernier semblait toujours être en difficulté à respirer alors qu’il continuait de cracher du sang de l’hémorragie qui s’était formé dans sa poitrine, qu’il tentait d’arrête avec son pouvoir de guérison. Et qui ne s’était rendu compte de rien par la même occasion de se que venait de se recevoir sa petite sœur.
Et que pendant ce temps, Peter, Harry, Ron et Edmund avaient immédiatement chargé sur cette « Méduse », dans l’instant même ou Susan était allée porter son aide aux enfants de Poséidon !
Pour ainsi s’occuper d’elle en attendant que la fille d’Apollon aide les jumeaux de Poséidon à se guérir de leurs blessures, puisque le Dieu du soleil était aussi le dieu guérisseur, donc Susan s’y connaissait en médecine.
La fille d’Apollon s’agenouilla au côté de la fille de Poséidon pour ensuite s’occuper de la soigner. Tout d’abord elle cassa l’arrière de la flèche en bronze céleste noire de leur ennemi, dans le dos de Bella avec l’une de ces dagues en bronze céleste qu’elle possédait tout en ayant tenue cette dernière pour ne pas qu’elle chancèle à son geste.
Pour ensuite attraper la flèche par devant, par sa pointe et d’un geste brusque tout en ayant enveloppé son bras droit autour des épaules de Bella, Susan retira d’un geste vive ce qui restait de la flèche de leur ennemi dans le corps de la fille de Poséidon.
Avant de poser ces deux mains sur les deux blessures de Bella pour essayer de faire arrêter le sang qui coulait de l’hémorragie, Susan essayait de l’arrêter pour ensuite reporter son regard vers Percy qui était toujours à quatre pattes sur le sol.
Se tenant toujours l’estomac, le fils de Poséidon crachait de moins en moins de sang alors que sa respiration redevenait de plus en plus régulière, et plus facile à maitriser sans son envie de vomir du sang.
Quand il parvint enfin à se stabiliser, Percy parvint à redresser la tête et put enfin constater de la position de sa sœur et de Susan, alors que la première avait encore du mal à se soigner de sa blessure. Après tout s’était bien la première fois que Bella était autant blesser, en particulier par du bronze céleste, l’arme des dieux que possédait leur ennemi !
_ Tout va bien Percy ? Demanda Susan inquiète pour ce dernier tout en ne lâchant pas de ces deux mains les pressions qu’elle faisait contre les blessures de Bella.
Pour toute réponse, Percy leva son pouce de sa main droite, main qui était posé sur son estomac avant que son regard inquiet ne se pose sur sa petite sœur qui avait encore du mal à respirer normalement.
_ Nous venons de découvrir que cette créature possède des flèches en bronze céleste ! Il n’y a que ça qui peut traverser vos armures ! Déclara Susan à Percy avant de reporter son regard sur Peter et les autres qui étaient toujours entrain d’affronter leur ennemi.
Et pour Susan, tout comme Percy, ces deux derniers comprirent très vite que leurs frères étaient entrain de perdre du terrain de plus en plus face à leur ennemi.
_ Vas-y Susan ! Tu es capable d’anticiper les coups de cette « chose » avec ton pouvoir de vision ! Va aider les garçons, je m’occupe de Bella ! Ordonna Percy tout en se rapprochant des deux filles avant de prendre la place de Susan au côté de sa sœur, pour ensuite apposer ces mains pour compresser les deux point d’entrer et de sortie de la flèche qu’elle s’était reçue.
La fille d’apollon ne se le fit pas dire deux fois et dès qu’elle vit que Percy avait la situation en main avec Bella, Susan dégaina de nouveau son arc qu’elle avait rangé dans son carquois dans son dos et n’hésita pas une seule seconde, d’envoyer le plus de flèche en « bronze céleste » vers leur ennemi.
Ou cette dernière finissa bientôt par ressembler à un porc épic avec toutes les flèches qu’elle se reçut de Susan, alors qu’elle parvenait toujours à éviter celle lui étant destiner en pleine tête et que sa peau semblait être indolore pour elle.
Parce qu’avec toutes les flèches qu’elle avait, sans oublier toutes les bombes de feu et autre de Ron et d’Edmund, qu’ils lui avaient tous les deux lancés en pleine figure, tout en utilisant le feu qu’ils savaient contrôler.
Leur ennemi semblait toujours être capable de livrer un combat, en particulier qu’elle ne cessait de faire apparaître des serpents de plus en plus gros autour des jeunes demi-dieux, passant par les pythons aux boas ou encore à des anacondas gigantesques.
Si bien que l’anaconda dans le film Anaconda pouvait littéralement allait se rhabiller, parce qu’il ne faisait vraiment pas la taille de ceux qu’ils étaient entrain de combattre en ce moment même.
Mais Peter, Susan, Harry, Ron et Edmund parvenaient sans tout de même, malgré les difficultés qu’ils avaient avec les serpents qui ne cessaient d’apparaître du néant partout autour d’eux ; ils arrivaient tout de même à tenir tête à cette « Méduse ».
Sauf qu’ils avaient tous les cinq oublier un petit détail que leur ennemi n’avait pas oublié, alors que Susan ne put nullement prévoir ce qui allait se produire dans la seconde qui allait suivre.
Par le revers de sa longue queue de serpent, la « Méduse » parvint à envoyer valdinguer dans le décor Susan, Harry, Ron et Edmund, les faisant retomber asser lourdement sur la terre ferme ; alors que Peter avait réussi à l’éviter en se couchant littéralement au sol.
L’instant suivante, la « Méduse » était entrain de charger droit sur Percy et Bella alors que le frère tenait toujours compresser les deux blessures de sa sœur, pour faire arrêter le saignement pendant que son pouvoir de guérison avait du mal à faire effet du à la proximité avec son cœur, qui ne cessait de battre extrèmement vite dans sa poitrine.
Trop occuper sur la santé et la survie de sa sœur, Percy avait littéralement occulté tout ce qui se passait autour de lui, en oubliant l’endroit ou ils se trouvaient et ce qui était entrain de se passer ? Alors le fils de Poséidon ne put réagir à temps quand il vit la « Méduse » leur foncer dessus !
Mais cette dernière ne parvena jamais à les atteindre parce que Peter venait de se jeter sur son dos ! Et la seconde suivante, le fils d’Arès avait empoigné certains des serpents qui servaient de chevelure à leur ennemi, et se mit à tirer de toutes ces forces vers l’arrière !
Son geste eut pour conséquence de freiner brutalement la « Méduse » avant que cette dernière ne se mette à tourner sur elle-même, tout en se mettant à sauter de tous les côtés comme un cheval sauvage qu’on essaierait de dresser.
Et Peter ne lâchait pas pris aussi facilement malgré les mouvements plus que violent que faisait son adversaire pour le déloger de son dos. Avant que le fils d’Arès ne dégaine son arme et ne l’enfonce profondément dans le dos de cette dernière, si bien que son arme pénétra l’épaule arrière droite de son ennemi pour ressortir par l’estomac devant.
Et il faut croire que cette blessure là, cette « Méduse » l’avait sentie bien parce qu’elle se mit à hurler comme pas possible, à un décibel beaucoup plus fort que les cris qu’elle avait fais plutôt aux blessures qu’elle s’était reçue.
Sauf que sa blessure la fit devenir plus dangereuse qu’elle ne l’était et avec une violence sans pareille, la « Méduse » parvint à arracher Peter de son dos avant de l’envoyer rouler-bouler sur le sol un peu plus loin.
Et ne s’occupant plus de Percy et Bella, la « Méduse » chargea droit vers Peter !
_ Peter ! Hurla Susan en essayant de se relever tout en évitant que les serpents autour d’elle n’essaye de la gober ou encore de s’enrouler autour d’elle pour l’étouffer, alors qu’elle avait vue se qui allait se passer dans les secondes à suivre.
Leur ennemi rebanda une nouvelle fois son arc et le dirigea droit vers Peter qui tentait de se relever, tout en s’aidant de l’arbre derrière lui et en essayant d’émerger de la brume qui commençait à entourer sa tête, alors qu’il avait l’impression d’être passé sous un Boeing.
Mais son mal de tête allait lui sembler rien comparer à ce qui allait suivre !
Car Peter ne put nullement éviter la flèche qui lui était destiné, bien qu’il parvena à se décaler de quelques centimètres ce qui eut comme conséquence, qu’au lieu que la flèche ne perce son cœur et ne le tue.
La flèche s’enfonça dans son épaule gauche avec une telle force qu’elle ressortit dans son dos et continua de s’enfoncer dans l’arbre derrière lui, le bloquant sur l’arbre en question.
Sauf que la flèche n’avait pas seulement perforé son épaule ou encore l’arbre derrière lui, car la flèche était parvenue à entrer en contact avec sa montre à goussette, ou l’endroit exact ou elle avait fusionné dans l’armure se brisant dans l’impact.
A l’instant même ou sa montre à goussette se brisa, toute la panoplie et les armes de Peter disparurent dans la seconde, et il se retrouva à porter son costard cravate qu’il avait mis pour la soirée alors qu’il tentait tout en essayant de reprendre son souffle, de plonger dans sa poche pour aller chercher une autre de ces armes.
Quand la « Méduse » lui empoigna son bras droit avant de le plaquer contre l’arbre et de l’autre ne lui attrape la gorge !
D’un simple mouvement, elle aurait pus lui briser la nuque mais son regard se reporta sur la cravate bleu nuit défait autour du cou de Peter par-dessus sa chemise blanche qui s’imbibait de sang, tout comme la veste noire par-dessus.
Puis souriant d’un sourire dangereux et machiavélique, la « Méduse » se mit à tortiller son doigt autour de sa cravate en question qui se transforma petit à petit en un serpent bleu nuit, qui prit très vite l’apparence d’un anaconda.
Ou ce dernier, l’instant d’après, s’entortilla à son tour autour de Peter et de l’arbre dans lequel il était accrocher avant de commencer à resserrer ces anneaux autour de lui. Commençant à le faire crier de douleur alors qu’il était entrain de pousser ces cottes et ces os, qui finirent par se casser petit à petit sous la pression exercer.
_ Peter ! Crièrent Susan, Harry, Ron et Edmund en chœur tout en fonçant sur la « Méduse » et en tuant tous les serpents qui leurs bloquaient le passage.
Mais ils vinrent à se stopper au moment même ou un véritable ouragan d’eau chargea droit vers la « Méduse », finissant par se rendre compte qu’il s’agissait de Percy parce que ce dernier ne se trouvait plus au côté de Bella, qui compressait la blessure sous sa poitrine alors qu’elle tentait de se relever pour aller aider son frère mais elle retomba très vite au sol.
Harry alla s’occuper de Bella avant que les serpents ne la remarquent pour aller l’attaquer et n’aille l’aider.
Alors que Susan avec les deux fils d’Héphaïstos se rendirent très vite auprès de Peter, qui était entrain de suffoquer sous la pression qu’exerçait l’anaconda sur lui, avant de se mettre à attaquer ce dernier à coups de flèche et de feu pour le faire lâcher prise sur le corps du fils d’Arès.
Mais ils finirent par tout se rendre compte que les serpents autour d’eux commençaient à perdre de la consistance et du volume, alors qu’ils finirent très vite par ressembler à des fantômes qui disparurent peu à peu, et que l’anaconda qui refermait Peter dans ces anneaux disparut à son tour en relâchant ce dernier ou les deux fils d’Héphaïstos le rattrapèrent avant qu’il ne touche le sol.
Et qu’au moment même, l’ouragan d’eau cessa sa pression sur la « Méduse » ou celle-ci retomba morte au sol mais sans sa tête !
Tête qu’avait Percy dans ces mains qu’il tenait par les serpents morts qui lui servaient de chevelure, pour ensuite tomber un bref instant à genoux en se tenant l’estomac. Mais il se releva très vite avant d’accourir droit vers Peter alors que Susan était entrain d’appliquer un massage cardiaque pour le maintenait en vie.
Fin du Flash-back

_ Percy parvena à ramener Peter mais de justesse bien qu’il passa les semaines suivantes à être coincer dans son lit, tout comme moi et mon frère par la même occasion. Ce n’est que lorsque moi et Percy nous nous sommes totalement rétablis que nous avons pus totalement guérir Peter des blessures qui lui restaient ; termina Bella alors qu’elle replongea son regard dans l’éclat de la lune au dessus d’elle.
_ Et depuis ce moment là, Peter n’a plus jamais voulus porter de cravate ou de collier autour de son cou dans ce cas ; comprenait Edward tout en hochant de la tête à ce que cette épreuve avait causé chez Peter.
_ Depuis ce jour, Peter a une peur bleu des serpents que cela en est devenu une vraie phobie tout comme le port des cravates ou encore des colliers, chaque fois qu’il en voit un Peter croit qu’il voit apparaitre un serpent et cela le crispe encore plus ! Bien sur, Ron et Edmund lui ont refais sa montre à goussette en rajoutant quelques fortification pour pas qu’elle se brise de nouveau, et c’est bien la seule chose que Peter accepte de porter autour de son cou ; déclara Bella tout en hochant de la tête alors qu’elle se mit sans le savoir à jouer avec son bracelet porte-bonheur à son poignet droit.
_ Tout comme toi d’ailleurs non ? Demanda Edward en se tournant totalement vers elle alors qu’il pouvait très bien sentir la peur qui émergeait de la fille de Poséidon.
_ Je m’en suis toujours voulu de ne pas avoir réussie à me relever ce jour là et de ne pas avoir réussie à les aidés ! Ce n’était pas la première fois que j’ai été autant blessée et surement pas la dernière, mais c’était bien la première fois que je ne suis pas parvenue à me relever à cause d’une blessure, j’étais comme amarrer au sol avec aucune possibilité dans bouger ; répondit Bella alors qu’Edward lui attrapa la main droite et la serra contre les siennes pour la faire arrêter de triturer son bracelet porte-bonheur avec ces bibelots dessus.
_ Je suis persuadé que Peter ne t’en tiens guère responsable et les autres aussi par la même occasion ; persuada Edward en souriant à cette dernière, tout en sachant que personne ne lui en voulait pour ce qui s’était passé ce jour là.
_ Je le sais parfaitement Edward, ils n’ont jamais été rancunier et Peter ne m’en a jamais voulus pour ça mais c’est moi qui m’en voulait de ne pas avoir réussie à réagir ce jour-là ! C’était bien la première fois que cela m’arrivait depuis la première fois et j’ai bien crue que… oublis ce que je viens de dire ? demanda Bella alors qu’elle n’hésita pas une seule seconde à serrer les mains d’Edward entre les siennes pour essayer de se calmer , tout en faisant le geste avec l’une de ces mains d’effacer quelque chose devant ces yeux.
_ Et toi Bella ? Est-ce que toi aussi tu as faillis y passer comme Peter ? Demanda Edward voulant savoir si oui ou non la fille de Poséidon avait faillis y passer un jour ou l’autre par là.
_ Nous devrions y retourner ! Parce que je ne sais pas si les autres arriveront encore à retenir Percy aussi longtemps pour pas qu’il vient savoir ce que nous sommes entrain de fabriquer tous les deux ! Déclara Bella tout en se relevant d’un bond et en lâchant les mains d’Edward par la même occasion et qu’une seule explication apparut dans la tête de ce dernier.
Edward comprit très bien que le sujet était clos et que cela ne voulait dire qu’une seule et unique chose : Bella avait faillis elle aussi y laisser sa vie et cela semblait la hanté depuis ce temps !
Avant qu’Edward ne se rappel de ce qu’elle venait de dire à l’instant !
_ Pour ma part je ne suis pas pressé de retourner dans la boite pour que Percy me provoque un autre défi, ou encore de me poser des tonnes de questions pour essayer de me cuisiner ; remarqua Edward pas vraiment presser d’y retourner pour recroiser le fils de Poséidon.
_ Très bien alors nous pourrons rentrés mais si c’est le cas, je peux t’assurer que Percy aura une bonne raison de te cuisiner lorsqu’il te recroisera ! Et crois-moi la rencontre pourrait être bien plus tôt que tu ne le penses ; rigola Bella à l’éventuel torture que subira Edward si Percy lui tombait dessus dans les deux cas.
_ Alors qu’est ce que tu me propose dans ce cas ? Demanda Edward en souriant aussi à l’éventualité de se faire cuisiner par le grand frère protecteur de sa belle, même s’il savait pertinemment que sa peau de « pierre » ne pourrait pas le protéger si ce dernier se décidait de lui planter son glaive dans le corps.
_ Premièrement nous allons retourner au bar et nous parlerons calmement en ne nous occupant pas des autres, et deuxièmement garde une certaine distance si tu ne veux pas que mon frère te refasse ton portrait si jamais il te voit te coller bien trop près de moi ; prévena Bella en se tournant vers Edward tout en commençant à marcher vers le bar suivit de ce dernier.
_ Tu n’aurais pas une autre prévention aussi pour ainsi éviter toute surprise venant de ton frère envers ma personne ? Demanda Edward souriant à cette dernière voulant avoir d’autre précision pour ainsi éviter de se faire avoir par Percy.
_ Crois-moi Edward, Percy ne tentera rien sur toi en la présence des autres qui auraient une signification qu’ils ne comprendraient pas, mais avec nos frères et sœurs, tu peux être sur qu’il ne fera rien contre toi non plus ; promit Bella en lui souriant avant d’attraper la main d’Edward et de se mettre à courir droit vers le bar-boite de nuit, en l’entrainant dans son sillage.
Quand ils arrivèrent enfin dans le bar-boite de nuit, Edward garda la bonne distance envers Bella avant que cette dernière ne le ramène dans le carré VIP du bar, ou la fête battait à son plein alors que Percy semblait avoir été entrainé par Peter et Harry sur la piste de danse, et qu’ils interprétaient tous les trois Supermassive Black Holes de Muse.
_ Ils vont vraiment le crever le pauvre ; souria Bella en rigolant à la vue de son frère essayant de suivre la musique et les paroles, alors que Peter et Harry s’amusait à le faire tourner en bourrique sur la piste de danse.
_ Alors cette petite balade était instructive ? Demanda Susan en s’approchant des deux tourtereaux alors que ces derniers étaient allés s’asseoir sur le comptoir du bar, pendant que Mitchell leurs servait un autre verre.
_ On peut le dire mais dis moi qu’est ce qui s’est passé ? Ou sont passés les autres ? Demanda Bella en se rendant vite compte qu’il manquait pas mal de personne parmis eux.
_ Il se trouve que Newtown, Crowley et Yorkie ont eux une attitude asser déplacés envers moi, Hermione et Ginny, et j’ai bien crus qu’Harry et Ron ont faillis faire une attaque ! Peter a dus s’en mêler pour les arrêter juste à temps mais il a faillis lui aussi faire un massacre, alors Ty et John s’en sont occupés d’eux en les emmenant en haut avec les autres ; avoua Susan en montrant ainsi l’absence des deux pompiers avec leurs épouses respectives et des jeunes du lycée, alors que les seules encore présent étaient le reste de l’équipe de pompier ainsi que la famille des Jackson, des Cullen et des Quileutes.
_ En tout cas tout le monde continus de s’amuser tout de même ; remarqua Edward en regardant ceux de sa famille continuer de danser sur la musique de Muse interpréter par les trois Jackson, alors que les Quileutes étaient eux aussi de la fête bien qu’ils conservaient une certaine distance envers les Cullen.
_ Oui ! Et vous feriez mieux d’en faire autant parce que si Percy vous voit sur le bar entrain de discuter, il va bien faire une attaque lui aussi ; déclara Susan en leur désignant la piste de danse aux deux jeunes.
_ Je croyais que je serais plus en sécurité si je gardais une certaine distance avec toi ; se rappela Edward en se tournant en souriant vers Bella alors que cette dernière lui rendit son sourire, avant de se lever pour ensuite retirer sa veste noire et de la poser sur sa chaise.
_ Ne t’en fais pas pour ça Edward ! Percy ne se risquera pas de faire une nouvelle scène devant les autres avec ce que les trois autres idiots ont fais plus tôt ! Déclara Bella avant d’attraper le jeune homme par la main et de l’emmener sur la piste de danse, faisant sourire Susan qui repartit au côté de son fiancer pour continuer de danser.
Bien évidemment, Percy parvint à ne pas faire d’esclandre ou de scène ce soir là sur la « petite » distance qui liait Bella à Edward lorsque tous les deux se mirent à danser des salsa et des tango endiablé comme des professionnels.
Mais le regard dangereux que Percy lançait à Edward faisait très bien comprendre à ce dernier de ne pas avoir de geste déplacer envers sa frangine, ou sinon il allait très vite le sentir passé !
La soirée se déroula ainsi sans aucun problème et aucune embrouille créer entre les deux camps rivaux, jusqu’à tard et même tôt pour le lendemain matin avant qu’ils ne se séparent tous pour retourner chez eux en se promettant de bientôt se revoir dans les jours à suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bella55
Le combat
Le combat


Féminin
Nombre de messages : 1730
Age : 32
Localisation : forks avec taylor lautner
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Un Nouveau Départ - Fanfic Crossover Twilight/Percy Jackson (Tout le monde/couple habituel)   Ven 2 Déc - 12:07

vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabrinabella
Le retour d'Irina
Le retour d'Irina


Féminin
Nombre de messages : 3843
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/11/2011

MessageSujet: Re: Un Nouveau Départ - Fanfic Crossover Twilight/Percy Jackson (Tout le monde/couple habituel)   Ven 2 Déc - 12:39

merci Bee bizz

la voici pour toi la suite Wink bonne lecture study

Chapitre 13 : Le diner de fiançaille

Les jours qui passèrent après la soirée en boite de nuit fut des plus remuants pour les jeunes demi-dieux !
Ces derniers avaient décidés de connaître un peu plus les Cullen et les Quileutes, décidant ainsi de s’amuser avec eux et d’en apprendre plus sur eux par la même occasion.
Le matin, la bande des Jackson avait décidé de rendre visite chez les Quileutes en allant s’amuser à la Push avec eux, montrant ainsi leurs pouvoirs aux loups-garous qui eux leurs faisaient découvrir la force et la rapidité qu’ils possédaient.
Si bien que cela finissait souvent en duel et en défi entre eux, rien de bien grave ne vous inquiétez pas pour ça ! Mais c’était asser impressionnant à voir !
Mais ils faisaient tous un sacré boucan sur la plage qu’à la fin tout le monde finissait à la flotte, et se mettait à jouer comme de véritable gamin à s’asperger d’eau alors que les deux enfants de Poséidon ne se gênèrent pas pour montrer de quoi ils valaient dans leur élément.
Même ces matins étaient précieux pour les deux enfants de Poséidon qui reliaient leurs liens avec les Quileutes, en particulier Percy et Bella avec Jacob qui ne cessaient de faire les abrutis tous les trois avec Quil, Embry et Seth.
Ou les autres ne se génèrent pas pour les appeler la « bande de dégénéré aquatique » !
Pourquoi ce nom ? N’allez pas chercher à comprendre, c’était Ron et Edmund qui le leurs avaient donnés, et en matière de nom ces deux « gugusse » en connaissaient des longs et des larges !
Si bien qu’ils finissaient tous à la flotte à la fin de la matinée avec les jeux enfantins que les garçons ne cessaient d’inventer pour continuer de se défier, et découvrir qui était le plus fort parmi eux faisant bien rire Bella devant l’absurdité de leurs « débilités » de leur « bande de dégénéré aquatique ».
Et ils passaient ensuite leur après midi et leur fin de soirée avec les Cullen !
Les garçons se lançaient des défis et les filles parlaient shopping et maquillages, alors qu’Edward et Bella continuaient de se connaître d’avantage en s’asseyant dans le salon ou quelque part dans la maison des Cullen, et discutaient tout en restant dans la limite des yeux de Percy qui ne cessait de les surveiller.
Ne les lâchant pas tous les deux d’une seule semelle, ce qui avait entrainé des paris entre les autres Jackson et Cullen, sur combien de temps cela allait durée avant le premier « débordement » de cette situation.
Et cela arriva bien plus qu’il ne le pensait ! Pourquoi ?
Parce que bien évidemment, étant connus pour son côté très « protecteur de grand-frère élus des plus collants au monde », Percy ne se gênait pas pour provoquer Edward à l’affronter au moyen des jeux vidéo ou encore d’autre jeu que les Cullen avaient et cela presque tous les jours.
Si bien qu’à la fin cela entrainait une dispute entre lui et Bella qui ne cessait de lui demander de fichez la paix à Edward ou alors c’était elle qui allait s’en mêler, et que ça allait barder « grave » !
Et là, sa pouvait vraiment chauffer pour le matricule de Percy si Bella si mettait elle aussi !
Bien sur, Edward n’était pas le seul des Cullen à se rapprocher beaucoup des Jackson.
Si Ron et Edmund s’entendaient comme « cochon » avec Emmett en s’amusant à se donner des défis les plus hilarants et faire des blagues à tout va, sur tout le monde autour d’eux cela avait la fâcheuse habitude de retomber sur Hermione et Rosalie.
Ou ces deux dernières ne se laissèrent pas faire loin de là et qui s’alliaient pour faire passer un mauvais quart d’heure aux trois « gugusse », très vite suivis par Katara qui prenait un grand plaisir à aller enquiquiner Edmund et les deux autres.
Bien sur, il n’y avait pas que sur les deux filles d’Athéna que Rosalie avait jeté son dévolue mais sur la plus jeune de la famille Jackson : Lucy !
Il était difficile, lors de leurs après-midi passé avec les Cullen, de ne pas trouver Lucy accroché à Rosalie et cette dernière ne s’en formalisait pas, si bien qu’elle s’amusait avec la plus jeune fille de Déméter et la petite montrait à la belle blonde ces dons sur la nature.
Ayant ainsi sa petite sœur au bon soin de Rosalie, en sachant pertinemment que s’il lui arrivait le moindre problème à cette dernière, Ginny ferait passer un véritable enfer à la Cullen ; celle-ci passait ces après-midi en compagnie d’Alice et de Susan qui ne s’étaient plus lâchées depuis leurs premières discussions.
Pourquoi me diriez-vous ?
Est-ce que c’était parce qu’elles étaient toutes les deux omniscientes dans leurs façons ? Ou parce qu’elles étaient les plus folles de leurs familles pour la mode et le shopping ?
Si bien qu’Alice s’était transformer en deuxième conscience de Susan et toutes les deux ne cessaient de parler des deux événements qui allaient arriver : le mariage de Charlie et de Sally dans deux semaines après la semaine de la remise des diplômes de sapeur pompier de Percy et Bella, qui se passait après la semaine du diner des fiançailles qui se produisait vendredi.
Mais elles parlaient toutes les deux aussi du mariage que Peter et Susan avait prévus deux semaines après celui de Charlie et Sally, en juillet, et Alice se permettaient des petits conseils pour arranger des choses que Susan voulait rajouter dans l’organisation de son mariage.
Si bien que leur discussion se finissait dans la chambre d’Alice avec les autres filles et loin des oreilles des garçons qui étaient priés d’aller voir ailleurs pendant ce temps, et bien sur ces derniers étaient accompagnés de Bella qui ne voulait pas entendre parler du mariage de « Sally et Charlie ».
C’était encore un terrain miner pour les deux Jackson si on prononçait ces deux noms en leurs présences, mieux valait être prudent avec leurs changements d’émotions qui pouvaient être asser impressionnant.
Alors que pendant les filles parlaient de robe de mariage et autres, les garçons Cullen et Jackson avec Bella allaient tous s’amuser dehors alors que les trois « gugusse », j’ai nommé Emmett, Ron et Edmund continuaient de faire les idiots alors que les fils d’Héphaïstos s’amusaient beaucoup à montrer leurs inventions au Cullen, qui était des plus curieux face aux petites bombes artisanaux ou autre que Ron et Edmund inventaient chaque jour.
Bien sur la rencontre entre les Cullen et l’un des automates animal de Ron et Edmund, avait été une expérience asser « enrichissante » !
Pourquoi ?
Parce que les deux fils d’Héphaïstos avaient embarqués leurs dernières créations qui se trouvaient être un énorme grizzli, et Emmett s’était amusé toute l’après-midi à essayer de le transformer en pièce détaché, ce qui n’avait pas été une mince affaire !
La seule chose qu’Emmett était parvenus à casser c’était un morceau d’une patte avant droite du grizzli, ce qui avait énervé le Cullen alors qu’il avait fais promettre à Ron et Edmund de ramener leurs « merveilles » le lendemain pour une petite revanche.
Et hormis les gamineries que faisaient les trois « gugusses » si bien qu’à certains moment, Peter avait dus intervenir avant que les choses ne dégénèrent vraiment ; Jasper et Harry avaient tous les deux fais connaissance à leurs manières : en jouant aux échecs !
Etant tous les deux des fins stratèges, Jasper avait trouvé quelqu’un à sa taille dans la stratégie de ces pièces, si bien qu’Harry parvenait sans difficulté à éviter tous les pièges qu’il lui donnait et finissant tous les deux avec des matchs ex quo.
Bien sur, hormis les échecs, Jasper et Harry s’étaient découvert un autre point commun : l’histoire et les idioties !
L’histoire, ils en parlaient tous les jours en donnant leurs points de vue ou leurs négations sur une période ou un évènement important de l’histoire, autant antique que médiévale, contemporaine ou des mouvements qui se passaient à présent.
Et pour les idioties, eh bien ils étaient souvent entrainer dans les débilités que créaient les trois autres « gugusses », si bien que certaine fois la demeure des Cullen avaient du mal à résister à l’assaut de ces CINQ « gugusses » quand ils s’y mettaient tous.
Si bien que Peter, Percy, Bella et Edward devaient jouer les arbitres pour essayer de les arrêter avant que les autres filles ne viennent leurs tirer les oreilles pour le boucan « infernal » qu’ils faisaient, et encore là, cela finissait souvent en bataille d’eau que Ron et Edmund avaient pour sale habitude d’aller chercher les jets d’eau.
En claire, les Jackson ne parvenaient jamais à finir une journée sans jamais finir par être tremper en rentrant ! Mouillé le matin avec leurs batailles d’eau à la plage de la Push avec les Quileutes, puis de la bataille d’eau avec les jets d’eau des Cullen !
On comprenait très vite pourquoi ils finissaient souvent par se faire gronder par leurs mères, Esmé et Vala, lorsqu’elles revenaient toutes les deux de leurs balades en dehors de la maison pour la laisser aux jeunes, lorsqu’elles trouvaient l’entrée du portique plein d’eau et de « boue » alors que toute la maison se retrouvait sale et asser « bordélique » avec les idioties des « gugusses » et des plans shopping et mode des filles.
Et les seules qui arrivaient ensuite de se prendre les corvées, s’étaient bien sur Peter, Percy, Bella et Edward ; au plus grand damne des autres qui leurs promettaient milles tortures quand ils leurs tomberaient dessus.
Hormis Bella ou Percy, ou encore Susan, Edward avait développé une franche amitié avec Peter et aimait beaucoup les discussions qu’il avait avec le fils d’Arès.
Leurs discussions n’allaient jamais plus loin de ce que Peter savait concernant la réelle identité de la famille Cullen, et acceptait volontairement d’avouer à Edward des petits points personnels sur le fait d’être un demi-dieu.
Ainsi que Peter lui donnait beaucoup plus d’information sur Bella et les autres membres de la famille Jackson, tout en gardant une certaine limite comme celle ou les fois ou chacun d’entre eux avait frôlé la mort de justesse.
_ Mais si chacun de nous avons frôler la mort ce ne fut pas le cas de Bella ; avoua Peter d’une discussion qu’il avait avec Edward alors qu’ils étaient tous les deux assis sur un rocher en regardant les autres jouer au base-ball sur le terrain qu’avait les Cullen.
Ce jour-là, un orage grondait non loin d’eux et ils semblaient que les Cullen avaient besoin d’un orage pour pouvoir jouer au base-ball, ce que les demi-dieux avaient très vite compris en entendant le boucan infernal qu’ils faisaient lorsqu’ils relançaient une simple balle !
Ils étaient eux-mêmes des éclairs en bruit et en rapidité, ce qui avait relancés les paris et les duels avec les cinq « gugusses ».
Découvrant ainsi la force colossale des Cullen comme celles des Quileutes, les demi-dieux n’avaient pas hésités à utiliser leurs capacités à eux puisqu’ils semblaient que les Cullen ne se gênaient pas d’utiliser leurs rapidités ou leurs forces.
Comme le cas avec Emmett qui voulait ainsi savoir de quoi les demi-dieux étaient capables contre lui, si bien qu’il avait facilement trouvé paire à son pied en la présence de Percy et de Peter, qui semblaient être les deux seules Jackson avec Bella, à pourvoir tenir tête à ce « gros ours des cavernes » comme ne cessait de l’appeler Lucy.
Si bien que ce surnom faisait rire tout le monde et le concerner en même temps, qui était tombé sous le charme de la plus jeune de la famille Jackson comme Rosalie d’ailleurs, qui lors de leurs moments de détente entre fille, adorait beaucoup se mettre à rendre Lucy la plus jolie possible.
Et Rosalie n’était pas la seule à avoir développé cette espèce de sens maternel envers les enfants Jackson, c’était aussi le cas d’Esmé !
Pour cette occasion, les deux familles, certes pas totalement aux complets puisque Daniel et Vala se trouvaient avec Jack et Sam à Seattle ; les Cullen et les Jackson avaient tous optés pour porter des tenus de base-ball pour jouer au base-ball comme on devait.
Si bien que les Cullen avaient enfilés chacuns leurs tenus de base ball blanc aux rayures bleu alors que celle des Jackson, était rouge au rayure jaune ; couleur du blason de leur famille, même si Susan s’amusait à dire que Bella serait mieux dans une tenue bleu et blanc comme celle des Cullen en faisant un clin d’œil à Edward, ce que tout le monde avait remarqué.
Bella avait rougie et les autres rigoler de sa gêne, alors qu’Edward s’était frotter le dos du cou mal à l’aise pendant que Percy l’avait mitraillé du regard et avait entrainé ce dernier sur le terrain de jeu, pour ainsi commencer les premiers la partie : Edward à la balle et Percy à la batte !
Et la partie avait ainsi débuté en la faveur des Jackson !
Car bien que les Jackson savaient pertinemment que les Cullen n’étaient pas humains, ces derniers n’avaient jusqu’à présent jamais tentés de connaître leurs véritables « origines » on pourrait dire, et hormis Peter et Susan qui connaissaient tous les deux la vérité et qui était les seules de leur famille à le savoir.
Ces deux derniers n’avaient rien dis à leurs familles, si bien qu’en fin d’après-midi, il y a deux jours, Carlisle avait pris un instant à part Peter et Susan pour leur demander si oui ou non, ils allaient annoncer aux autres membres de leurs familles que les Cullen étaient tous des « vampires » !
Sauf que les deux Jackson en question n’avaient simplement déclarés que se sera à eux de découvrir la vérité par eux-mêmes, et de savoir ce qu’ils en feraient de cette nouvelle à leurs tours comme Peter et Susan l’avaient tous les deux acceptés sans problème.
Mais c’était pour cette raison que les Jackson ne voulaient pas encore apprendre de savoir qu’elle était le véritable secret des Cullen, ils préféraient tous de loin se faire une opinion sur leurs personnes avant de savoir si leurs véritables « nature » serait un poids sur la balance de leur confiance qu’ils étaient entrain de leur donner.
Mais Peter et Susan promirent à Carlisle que lorsqu’ils découvriront la vérité les uns après les autres, qu’ils devaient savoir que les Jackson avaient été élevés à se fier à la personne et non pas à la « nature » de l’être qu’ils avaient en face d’eux.
Ce qui était un plus grand poids dans la balance en faveur des Cullen !
_ Qu’est ce que tu veux dire ? Demanda Edward en revenant au moment présent alors qu’il se tournait vers Peter à ces côtés tout en lâchant un instant des yeux le dos de Bella qui se trouvait à la batte, et qui avait envoyer une puissante balle après laquelle Emmett et Percy s’étaient tous les deux mis à courir.
Ne comprenant pas pourquoi la fille de Poséidon avait été celle qui avait été plus loin dans la mort, comme il pouvait le lire dans l’esprit du fils d’Arès, Edward se retourna d’un bloc vers ce dernier pour plus d’explication à cette annonce.
_ C’est vrai que nous sommes tous passé par là ! J’ai faillis mourir le jour ou nous avons croisé cette espèce de « Méduse » mais Susan m’a maintenu en vie avec le massage cardiaque. Cela nous l’avons tous endurer et nous sommes tous passer par là, même Lucy et Katara ont survécus à des moments pénibles ! Certes moins pénibles que nous autres vus notre âge, mais quand même elles aussi elles en sont passés par là. Sauf que ce n’était pas le cas de Bella ! Continua Peter à ce dernier alors qu’il applaudissait le point que sa famille venait de gagner contre les Cullen, grâce à Percy qui était parvenu avant Emmett à rattraper la balle de sa sœur et que cette dernière était parvenue à finir le tour du terrain avec les quatre plots avant.
_ Je ne comprends pas ; avoua Edward qui ne comprenait pas ce que Peter voulait lui faire comprendre ce dernier.
Alors que le fils d’Arès parvenait sans aucune difficulté à tenir ces pensées loin du don de télépathie du Cullen, pour qu’ainsi ce dernier ne le sache qu’au moment ou il prononcerait ces paroles et non pas parce qu’il l’aura lus dans son esprit.
Alors que le jeune Cullen se rendit très vite compte que sa famille et celle des Jackson, bien qu’ils fussent en pleine partie de base-ball, avaient tous de même une oreille attentive à leur discussion.
_ Bella est morte Edward !
La déclaration de Peter figea un instant Edward alors qu’il ne fut pas le seule parce que leurs deux familles aussi s’étaient un instant stoppé, pendant que les Cullen avaient tous tourner leur regard vers Bella qui se trouvait pourtant parmis eux en ce moment.
Alors pourquoi Peter avait annoncé de but en blanc que « Bella est morte » ?
_ Je ne comprends toujours pas ? Demanda Edward voulant plus d’explication alors que le fais que Peter continuait de garder ces pensés loin de son don, commençait à le frustrer de plus en plus.
_ Tu as très bien compris mes mots Edward : Bella est morte ! Elle est morte une fois ! Percy a eut beaucoup de mal et de difficulté à la ramener à la vie, et il a même cru un instant qu’il l’avait perdu pour toujours ; expliqua Peter en étant enfin plus explicite envers Edward alors que ce dernier comprit enfin le sens même de la « bombe » que le fils d’Arès avait lâché.
_ Sa c’est produit quand ? Demanda Edward ne voulant pas croire un seul instant que sa belle était morte.
Certes, Edward avait finis par comprendre que pendant un bref instant, Bella avait été tué et qu’elle avait eue la vie sauve parce que Percy était parvenu par « miracle » à la ramenée. Et tout en observant cette dernière sur le terrain ou son visage était devenu plus blanc que d’ordinaire, alors qu’Edward tentait de voir ce passage da la vie de cette dernière dans la tête de Peter.
_ Ce n’est pas la peine de me regarder comme ça Edward, je n’étais pas présent à ce moment là alors arrête d’essayer de farfouiller dans mes pensées Edward, tu ne parviendras pas à trouver cette scène ! Finissa par murmurer Peter à l’intention de ce dernier, asser bas pour que personne ne puisse entendre ce qu’il avait dis au Cullen.
_ Ca c’est passé quand ? Demanda Edward qui voulait tout savoir alors qu’il savait que Bella ne lui en avait jamais parler à présent, des vieilles blessures qu’elle portait aussi profondément.
_ C’était bien avant que Percy et Bella nous rencontre, en faites, c’était après la période ou ils avaient quittés New-York avec leur mère et en apprenant par la même occasion qui ils étaient ! C’est même pendant cet affrontement qu’ils ont tous les deux découverts qu’ils étaient capables de guérir les autres. Et c’est l’une des raisons pour laquelle elle n’est pas parvenue à se relever le jour ou nous avons affronté cette « Méduse » ! Reprit Peter alors qu’il se mit à siffler sa fiancer qui était à la batte et qui venait d’envoyer la balle à une bonne quinzaine de mètre dans les airs, pendant que s’était au tour de Jasper et d’Harry d’y courir après.
_ Que veux-tu dire ? Demanda Edward qui avait du mal à comprendre ce que voulait lui dire Peter alors qu’il revoyait l’image de cette scène du combat contre cette « Méduse » dans la tête de ce dernier.
Edward voyait parfaitement à travers les souvenirs de Peter pendant ce combat, que Bella s’était immédiatement précipité sur Percy quand ce dernier était entré en contact avec le grand chêne du parc, après que cette « Méduse » l’avait envoyé valdinguer. Avant qu’il ne grimace en apercevant cette flèche « maudite » perforer la fille de Poséidon dans le dos, parvenant sans aucune difficulté à ressortir devant elle.
Et le jeune « homme » se rendit bien compte que c’était bien pire pour lui de voir cette scène « défiler » dans sa tête, que lorsque Bella lui avait « raconté » ce passage quelques jours plutôt pendant la soirée.
_ La flèche qui a percée Bella et que lui a lancé cette « Méduse », était à l’endroit exact ou elle s’était reçus l’arme qui la tuer ! C’est pour cette raison qu’elle n’avait pas pus bouger de là ou elle était ! Bella avait peur de le revoir dans cet instant qu’elle s’est bloquer pour se protéger ! Raison pour laquelle elle n’a pas pus venir nous aider face à cette « Méduse » ! Expliqua Peter alors qu’il applaudissait le point que venait de gagner les Cullen cette fois-ci dans la partie de base-ball, grâce à Emmett qui était parvenu à battre Ron à la course.
Alors que ce dernier promit au « gros ours des cavernes » qu’il aurait sa revanche sur lui, ou Emmett ne put s’empêcher de répliquer que s’était pour rembourser les nombreuses défaites qu’il avait eux contre l’ours-automate des deux fils d’Héphaïstos.
_ Voir qui ? Demanda Edward ne comprenant pas de qui Peter voulait parler alors qu’il s’était vite rendu compte que tout le monde les écoutait plus attentivement.
En particulier Bella qui était entrain de jouer avec ces doigts alors qu’elle essayait de se concentrer pour relancer la balle avec la batte qui était de retour à ce poste après Lucy, et que son visage avait viré à un blanc cadavérique en sachant pertinemment que Peter finirait par le dire.
_ Bella a vus le Passeur !
S’ayait la bombe était lâché et l’orage au dessus d’eux se fit beaucoup plus violent, alors que le corps de Bella s’était mis quelque peu à trembler à l’entente de la déclaration de Peter.
_ Celui qui fait traverser les âmes à bord d’une barque pour passer le Styx et les emmener aux Enfers ! C’est pour cette raison qu’elle n’a pas pus venir me porter secours ce jour-là, parce qu’elle était totalement terroriser de le revoir encore une fois et que cette fois-ci Percy ne parvienne pas à la ramener d’entre les morts ! Reprit Peter pour ainsi pousser Bella à réagir.
Mais Peter ne pensa nullement qu’elle réagirait comme ça avant qu’il ne se mette à grimacer devant le portrait que lui et Edward, et les autres avaient entrevu à l’instant même.
Parce que dès que Peter avait prononcé ces phrases, Bella au poste du renvoyeur avec la batte, était parvenu à relancer la balle qu’Alice lui avait envoyé.
Mais le seul ennui, c’est qu’elle n’était pas parvenue à la relancer droit. Si bien que Percy dut se plaquer au sol avec Harry pour ainsi éviter la balle infernale que Bella avait renvoyée droit sur ces derniers, alors que la balle folle continuait sa course droite vers la lisière de la forêt.
Par la suite, Bella était revenue donner la batte de base ball à Peter qui l’avait regardé un instant comme pour lui dire quelque chose dans les yeux, ou la fille de Poséidon le saisit sans difficulté en hochant de la tête, pour ensuite partir se balader dans la forêt en laissant les autres continuer de jouer au base-ball.
Edward avait voulue la suivre mais Percy l’avait retenu et lui avait fais comprendre d’un simple regard que s’était à lui de s’en charger, pour ensuite courir sans aucune hésitation sur les traces de sa sœur quand il fut sur que le Cullen ne les suivrait pas.
_ Ne t’en veux pas pour ça Edward ou pour moi ! Elle ne m’en voudra pas de te l’avoir dis et tu avais le droit de le savoir puisque de toute façon je ne crois pas que Bella aurait eu la facilité de te le raconter ; expliqua Peter alors qu’il observait la silhouette de Percy disparaître à travers les arbres de la forêt à la poursuite de sa soeur.
_ Qu’est ce que tu veux dire ? Lui demanda Edward en suivant ce dernier qui était partis s’installer au poste de la batte.
_ C’est après le combat face à cette « Méduse », lorsque nous avions tous les trois récupérer de notre combat que Percy nous a avouer pour qu’elle raison Bella était restée bloquer, et n’avait pas pus aussi bien réagir que son frère ; continua Peter en se tenant en position même s’il se doutait que vue la tête des autres Cullen, eux aussi voulait connaître le fin mot de l’histoire.
_ Pourquoi c’est Percy qui vous l’a dis et non pas Bella ? Demanda Alice en ne comprenant pas ce qui avait bloqué la jeune fille de dire quelque chose comme « ça ».
_ Est-ce que toi tu arriverais à dire à ta famille que le jour ou tu es morte, que tu as vue le Passeur ! Celui qui allait t’emmener dans les Enfers en t’empêchant de revenir parmis les tiens et que le seul à t’avoir ramené, s’était ton frère de justesse du monde des morts ! C’est sur Alice que vue sous cette angle, on se demande bien pourquoi Bella ne nous a rien dis ; ironisa Ron devant l’absurdité de la question que venait de poser Alice, avant qu’Hermione ne lui donna un coup sur l’arrière du crâne pour qu’il arrête de faire des blagues sur un sujet aussi douloureux à évoquer pour leur sœur.
_ Ce que veut dire Ron, c’est que Bella sans voulait beaucoup de s’être fais tuer par son « adversaire » et que depuis, c’est la raison pour laquelle elle laisse toujours Percy charger le premier alors qu’elle reste en arrière en renfort ! Bella est totalement terroriser de refaire cette expérience et ce jour-là, elle avait bien crue qu’elle allait y repasser mais pour de bon ; déclara Hermione alors que son regard s’était fais triste et inquiète pour cette dernière.
_ Comme moi qui est développer la phobie des serpents et de tous ce que j’enfile autour du cou, ayant peur que cette fichue « Méduse » apparaisse à chaque coin de rue pour me refaire le même coup que la dernière fois. Bella à déclencher une certaine phobie et une peur envers le Passeur du Styx ; continua Peter à l’encontre des Cullen, se doutant parfaitement qu’Edward avait mis au courant sa famille sur ce moment vécu pendant ces derniers mois et de ce qui en était ressortis.
_ Cela doit surement amuser nos parents Olympien de savoir que la fille de Poséidon est apeuré par le Passeur vers les Enfers ; remarqua Edmund tout en fusillant le ciel du regard, alors qu’un éclair foudroya le ciel comme pour répondre à sa remarque.
_ Et comme vous le constatez mes chères amis, si nous nous n’avons jamais rencontrés les « faces » de nos « chères » parents Olympiens, ces derniers ne se gênent pas pour nous observer et nous écouter sans aucun problème : continua d’enfoncer Ron alors qu’il vrillait son regard le plus furibond vers le ciel et que deux autres éclairs repondir à son annonce, alors qu’Hermione le fit taire en lui tirant l’oreille pour que ce dernier ne cesse de provoquer les dieux au dessus d’eux.
Et il faut l’avouer, les deux fils d’Héphaïstos n’était pas les seuls de la famille Jackson à dire tout ce qu’ils pensaient sur leurs parents Olympien, si bien qu’ils avaient finis par perdre le nombre d’éclair qui avait éclater au dessus d’eux quand les « dieux » n’aimaient pas entendre leurs « remontrances ».
_ Par la suite, Bella a été une véritable loque pendant plusieurs semaines après qu’elle se soit rétablie des blessures donné par la « Méduse » ! Elle n’a pas cessée de faire des cauchemards et de se mettre à attirer les monstres vers elle, avec l’ébullition de sentiment et d’émotion terrorisée qu’elle avait refreiner depuis la dernière fois et elle était devenue un vrai aimant à problème après ! Reprit Harry en détournant le sujet sur leurs parents Olympien et se souvenant de tout ce qui s’était produit ces semaines là, pendant qu’Edward visionnait en même temps que lui ces souvenirs dans sa tête.
Si bien que le Cullen dut se retirer des pensées du second fils d’Arès parce qu’il ne parvenait pas à supporter ces images de Bella, terroriser par tout et par rien autour d’elle, si bien que ces dons déclenchait certaine fois des fuites d’eau ou quelques inondations dans le salon, ou encore dans la cuisine chez la caserne des pompiers.
_ On avait à cette époque très peur pour Bella, puisqu’elle et Percy étaient parvenus à réémerger des mois qu’ils ont passés après la disparition d’Aang, et elle nous faisait encore plus peur que lorsqu’elle se trouvait dans cette espèce de léthargie. Elle avait peur du moindre bruit autour d’elle alors ne parlons pas quand elle se trouvait en pleine rue avec la foule autour d’elle, Bella était devenue à cette époque un véritable danger public ; se rappela Ginny alors que des scènes de tsunami qu’avait crée la peur de Bella en pleine foule se reformait dans sa tête, alors qu’Edward en était lui aussi témoin.
_ Et c’est encore pire la nuit ! Il fallait que Bella dorme avec quelqu’un et les lumières allumer parce que chaque ombre qu’elle voyait bouger dans le noir, la faisait hurler de peur alors qu’elle ne cessait de croire que s’était le Passeur qui était revenu ; continua Katara tout en frissonnant à ce souvenirs des hurlements de peur qu’elle n’avait pas cessé d’entendre la nuit, quand ils étaient tous à la caserne pour essayer de faire « évacuer » la peur de la fille de Poséidon.
_ Bella a mis beaucoup de temps à comprendre qu’elle ne reverrait pas le Passeur avant un bon moment, mais les semaines après elle les a tout de même passé à surveiller les moindres bruits et personnes autour d’elle ! Bien sur cela n’enlève pas qu’elle était toujours terroriser par ce Passeur et qu’un jour ou l’autre elle va devoir y faire face de nouveau ; termina Susan tout en ayant jeté un œil à Edward alors que cette dernière lui remontrait quelques images de la vision prophétique qu’elle avait plusieurs jours plus tôt.
Celle d’une Bella rayonnante à ces côtés alors qu’elle était visiblement enceinte et plus qu’heureuse de la famille qu’ils allaient former.
Scène qu’Edward avait encore du mal à croire et qu’il n’avait pas encore dis une telle chose à sa famille, et ne voulant pas leur dire en voulant le garder secret jusqu’à voir si ces images se produiront dans le futur que Susan avait entrevue.
Mais ce que le jeune Cullen vint à comprendre facilement vus le regard et les pensées que lui lançait Susan, c’est que Bella ne reverrait JAMAIS le Passeur si elle restait avec lui !
_ Moi je voudrais bien continuer de jouer un peu avant que cette tempête là-bas nous tombe dessus ; remarqua Lucy tout en leur désignant les énormes nuages noirs vers l’ouest de leur position, alors qu’elle ramena Edward et les autres à la réalité.
Direction que les jumeaux Jackson avaient pris et en se doutant que cela devait venir de Bella, alors qu’Edward put facilement lire dans les esprits de tous les Jackson que la fille de Poséidon avait créée pas mal de tempête, lors de ces semaines ou elle avait été terrorisé par ce rappel du Passeur.
La partie de base-ball s’était ensuite poursuivis comme si de rien n’était même si Edward pouvait facilement lire l’inquiétude que les Jackson avaient envers Bella et Percy, espérant que cette discussion « mouvementée » qu’ils allaient avoir sur le passé n’allait pas ramener un torrent de monstres mythologiques à eux.
Alors que la tempête de l’ouest ne semblait pas se renforcer, ni s’amoindrir, bien qu’elle ne bougeait pas de sa position, surement que la fille de Poséidon parvenait à la contrôler ; les deux familles avaient continuer leur partie de base-ball avec la victoire des Jackson sur les Cullen de seulement un point, si bien qu’Emmett demanda une revanche au prochain orage qui arriverait à Forks.
Pour ensuite rentrer chez les Cullen avant de se recevoir la pluie qui avait finalement finis par tomber dans les environs, et sur la petite ville de Forks.
Bien évidemment, les deux jumeaux ne réapparurent pas de la journée et ne refirent surface que le lendemain soir, alors que tous les autres se doutèrent très bien qu’ils s’étaient tous les deux éloignés pour éviter tout problème pour les autres, ainsi qu’à la sécurité des civiles et des mortels sur le sujet des « monstres mythologiques ».
Parce quand ils étaient réapparus, la fatigue se faisait clairement voir sur leurs visages tirer et exténuer, ou ils étaient rentrés à la caserne pour aller se reposer mais ils étaient surtout rentrer là-bas, pour ainsi éviter de croiser Charlie et Sally qui trainaient beaucoup au manoir des Jackson.
Depuis leur intercalation avec leur mère, les jumeaux Jackson avaient tous les deux veillés à rester à une très grande distance de la résidence des Swan, bien que ces deux derniers voulaient relier avec Percy et Bella mais ils ne leurs laissaient aucune possibilité de le faire.
Raison aussi pour laquelle les enfants de Poséidon avaient aussi décidés de garder une certaine distance avec la résidence des Jackson, parce que les deux fiancer y passaient beaucoup de temps pour faire connaissance avec la famille Jackson et pour essayer de les croiser tous les deux.
Mais rien à faire ! Percy et Bella étaient de vraie tête de mule, et faisaient tous pour que personne même les autres Jackson, ou bien les Cullen et les Quileutes, ou encore leurs collègues chez les pompiers ne viennent pas à leur parler de Charlie ou de Sally. Sinon certains allaient finir la tête la première dans l’eau avant d’avoir pus prononcer le mot « Ouch ».
Surtout que Charlie et Sally avaient tous les deux inviter la famille Jackson au complet au diner de leur fiançaille, qui aurait lieu ce vendredi tout comme l’équipe des sapeurs pompiers et de leurs familles.
Qui comme l’avait très bien signaler Susan, allait un peu « obliger » et « décoincer » Percy et Bella à y assister, si tous les autres y allaient au diner des fiançailles de leur mère et de leur futur beau-père, ils seraient bien « obliger » d’y venir, non ?
Et bien entendus, le vendredi arriva beaucoup plus vite qu’ils ne le pensèrent et le diner des fiançailles de Charlie et Sally avec par la même occasion.
Percy et Bella étaient tous les deux installer dans la salle de jeu à la caserne des pompiers, et s’amusaient tous les deux à jouer à la Play en faisant une course de voiture, si bien qu’ils n’entendirent pas les autres entrer dans la pièce, bien trop concentrer à se battre mutuellement dans la course.
_ Alors vous deux ? Vous n’êtes toujours pas habiller ? Demanda Peter en attrapant les épaules des jumeaux en se plaçant au dessus du canapé sur lequel ils étaient tous les deux assis, gardant leurs yeux braqués sur l’écran.
_ Pourquoi devrions nous être habillé Peter ? Parce que je te ferais signaler pour ta gouverne que moi et Bella sommes déjà habiller si tu ne l’as pas remarqué ; remarqua Percy tout en désignant de ces mains en tenant toujours les commandes du jeu, les vêtements que lui et sa sœur portaient.
Les deux enfants de Poséidon avaient tous les deux optés pour quelque chose de léger et de simple, vus le beau temps qui montrait le bout de son nez à Seattle pour une fois.
Portant tous les deux un maillot clair assortis à un short court alors que celui de Bella avait plus des allures de minishort, elle qui préférait les porter pour trainer à l’intérieur que sortir avec dehors et dévoiler ces longues jambes aux hommes dehors.
Parce qu’elle savait parfaitement que tout homme qui viendrait à la dévisager et à la relooker de haut en bas, mangerait très vite le poing de Percy que ce dernier mettrait à tous ceux qui viendrait à observer de haut sa petite sœur.
Quand Bella ne cessait de vous dire que son frère pouvait être un de ces frères trop protecteur et trop collant qui ne vous lâchait jamais seul en liberté, en vous confiant une garde rapprocher quand ce dernier ne pouvait pas être présent à vos côtés au cas ou, que cela en devenait tout simplement infernal à vivre tous les jours !
Si bien que Bella attendait avec impatience que son frère se trouve une petite copine, sur quoi elle pourrait se venger et lui faire passer des mauvais quarts d’heure avec ce sujet « personnel » !
_ Tout simplement parce que nous sortons en famille ce soir et que vous êtes vous aussi de la famille ! Et donc vous êtes tous les deux de la fête ; déclara Peter en parvenant à atteindre le bouton de pause de Percy, tout en lui prenant la manette des mains alors que ce dernier sursauta en essayant de la reprendre des mains du fils d’Arès.
Ou ce dernier avait été des plus malin parce qu’en faisant pause avec la manette de Percy, il avait ainsi stoppé la partie que Bella de sa manette ne pouvait réenclencher de son côté. Et en prenant des mains la manette de jeu à Percy, Peter l’empêchait ainsi de pouvoir continuer de jouer alors que lui et Susan étaient entrain de leur parler.
Soufflant tous les deux en ne cessant de marmonner à quel point Peter et Susan pouvaient tous les deux se dévoiler comme très collant dans leur genre, Percy et Bella se retournèrent tous les deux dans leur canapé pour très vite constater que leurs deux tourtereaux et « gêneurs » étaient tous les deux habiller des plus classes possibles.
Peter portait une chemise bleu pâle assortis à sa veste bleu sombre et au jean qu’il portait avec ces chaussure noire, alors qu’il avait coiffé réussi à coiffer ces cheveux quelques peu indomptable sur le côté.
Alors que Susan a ces côtés, tenait son petit sac à main et son manteau en laine rouge et blanc, alors qu’elle était soigneusement habiller d’une robe blanche au dessin floraux rouge de fleur et de feuille, et qu’une ceinture de ruban enserrait toute sa taille en formant un jolie nœud à papillon sur son ventre. Ayant lâché ces longs cheveux brun retenus des deux côtés par des barrettes qui lui dévoilait ainsi son beau visage et les boucles d’oreilles de perle qu’elle avait.
En clair, ils étaient tous les deux en beauté pour cette fin d’après-midi !
_ Jolie ! Ou vous allez comme ça tous les deux ? Vous sortez en amoureux ? Demanda Bella qui trouvait tout de même le jeune couple en beauté pour la soirée.
_ Ne me fais pas croire Bella que tu as oublié avec Percy, quel jour nous étions aujourd’hui ? Demanda tout de même incrédule Susan en croisant ces bras sous sa poitrine tout en détaillant ces deux derniers, qui eurent l’audace de lever leurs épaules avec synchronisation pour bien lui montrer qu’ils ne voyaient pas l’événement qu’ils auraient dus retenir pour aujourd’hui.
_ Ne nous faites pas croire que vous avez tous les deux oubliés que c’était le diner des fiançailles de votre mère et de votre beau-père ? Demanda Peter tout en s’installant sur l’accoudoir au côté de Percy qui se renferma comme une huitre à cette annonce, comme sa sœur par la même occasion tout en croisant leurs bras sur leurs poitrines en se mettant à bouder.
_ Oui ! Et alors qu’elle est l’importance de cette nouvelle ? Demanda Percy en essayant de reprendre sa manette des mains de Peter qui les maintenait toujours éloigner de ce dernier, pour que ce dernier ne puisse les récupérer et recommence leur partie pour ne pas les écouter lui et Susan
_ Sally à avouer que sa seule crainte qu’elle avait c’était que vous vous sentiez responsables si jamais Charlie la quittait lorsqu’il apprendrait qui vous étiez ? Ou qu’ils arriveraient malheur aux petits ? Mais ce n’est pas le cas et Charlie à accepter la vérité, et fera tout pour que Sally et les petits soient heureux ! Et avec vous ! Déclara Susan pour les convaincre tous les deux de venir avec eux à la fête.
_ Depuis quand tu te fais passer pour une conseillère de famille, Susan ? Demanda Percy en fusillant cette dernière du regard qui le lui rendit bien par la même occasion.
_ Justement Susan, ils seront bien plus heureux sans nous ! Dois-je te rappeler que j’ai été un véritable aimant à problème cette semaine ? Je n’ais pas envie de faire ça en plein diner et gâcher leur bonheur ! Alors n’oublions pas quand les petits seront là, se sera bien pire ! Rappela Bella en leur faisant rappeler les petits accidents qu’elle avait déclenchée cette semaine avec ces mauvais souvenirs sur son passé.
_ Sans oublier que nous n’avons pas encore très bien digérer les mensonges qu’elle nous a caché pour cette dernière année, alors pas la peine que nous venons si c’est pour faire un esclandre en plein repas lorsqu’on nous demandera de dire des mots pour les marier. Parce que mes mots à moi n’auront rien à voir avec les félicitations et les remerciements et autres de ces fêtes ; approuva Percy alors qu’il essayait toujours de reprendre sa manette des mains du fils d’Arès qui le tenait éloigner de lui par les épaules.
_ C’est seulement parce que vous n’acceptez tout simplement pas que votre mère se remarie avec un autre que votre père ? Demanda Susan en voulant savoir si ces deux derniers ne bloquaient pas aussi sur ce point sur le mariage de leur mère avec leur futur beau-père.
_ Poséidon n’à rien avoir avec cette histoire, Susan ! Bien que cela aurait été marrant de le voir à la fête pour voir la tête qu’aurait fais Charlie en le voyant ! Rigola Percy alors qu’il essayait de se faire la scène dans la tête, mais comme il ne savait pas à « quoi » son père ressemblait il préféra laisser ça de côté pour revenir au vrai problème : De toute façon, nous avons été très clair avec eux chez les Cullen ! Nous ne reviendrons pas sur notre décision point barre ! Alors vous pouvez tous les deux y aller parce que vous aurez au moins deux heures pour rejoindre la maison des Cullen, là ou se fait la fête, non ?
A sa question, Percy put très bien constater que Peter et Susan avaient aussi oublier ce détail et qu’ils allaient tous les deux finir par être en retard pour le diner de fiançaille de Charlie et de Sally, s’ils continuaient tous les deux à essayer de convaincre les jumeaux de Poséidon, qui n’allaient pas de si tôt changer d’avis et surtout en si peu de temps.
_ Remarque c’est vrai que nous serons les derniers invités à arriver puisque tous les autres y sont déjà surement arriver, avec Jack et tous les autres de la brigade aussi avec leurs familles ; remarqua Peter en signalant ainsi aux deux enfants de Poséidon qu’ils seraient tous les deux seules ce soir à la caserne, alors que c’était une autre caserne de Seattle qui serait de garde juste au cas ou s’il venait à avoir des incendies dans la ville.
_ D’accord vous deux ! Nous allions y aller tous les deux mais si vous voulez nous rejoindre pour vous amuser avec votre famille, j’ai…
_ Tu peux déjà renoncer aux fringues Susan, nous ne viendrons pas à la… Aie ! S’exclama Percy avant de se masser le haut du crâne à l’endroit exact ou venait de le frapper la fille d’Apollon, alors que Peter ne put s’empêcher de rire devant la tête que sa compagne faisait en fusillant le fils de Poséidon, tout comme la fille de ce dernière pour l’empêcher de répliquer quoi que se soit.
C’était aussi une chose qu’il fallait savoir sur la fille d’Apollon, elle détestait par-dessus tout être coupée de la sorte en particulier par Percy sur les fringues !
_ Je disais donc avant d’être interrompus aussi grossièrement… j’ai pris vos affaires pour vous deux et ils sont dans le coffre du véhicule de Peter. Comme ça si vous changiez d’avis vous pourrez venir et vous changez chez les Cullen, que je ne pense pas que cela les gênera beaucoup ; prévena Susan tout en jetant un œil à Bella qui se mit à rougir devant ce que la fille d’Apollon était entrain de sous entendre.
Pendant que Percy se mettait à grogner et à menacer un certain Cullen de tous les noms devant l’effet qu’il produisait sur sa frangine, tout en continuant de se masser le haut du crâne qui était encore douloureux.
Il fallait tout de même le dire mais Percy avait oublié de ne jamais attirer les foudres de Susan, parce que cette dernière avait un sacré punch dans les poings alors ne parlons pas des poings de sa frangine, il en était allergique !
Après les avoir tous les deux saluer et en leur souhaitant une bonne soirée alors que Peter rendit la manette à Percy, ou ce dernier remit leur jeu de course en route et que les deux enfants de Poséidon reprirent leur jeu de voiture là ou ils avaient été arrêtés, tout en continuant de s’amuser comme des gamins tous les deux.
Peter et Susan quittèrent la caserne et montèrent dans le véhicule du premier, alors que la deuxième jetait un coup d’œil aux affaires de soirée entreposés des deux enfants de Poséidon dans leurs housses de protection à l’arrière, pour la leur donner si ces deux derniers changeaient de décision et venait les rejoindre à la fête ce soir.
_ Tu crois sérieusement Susan qu’ils nous rejoindront à la fête ce soir ? Demanda Peter en se tournant vers sa fiancée tout en rejoignant l’autoroute vers la sortie de Seattle, et d’aller vers la route qui les mèneraient à Forks.
_ Je sais simplement qu’ils nous rejoindrons en fin de soirée mais la raison qui leur fera changer d’avis, je l’ignore complètement ! Parce que pour une raison que je ne comprends pas, je ne parviens pas à voir ce qui va se passer jusqu’au moment ou ils viendront tous les deux ; déclara mal à l’aise Susan tout en se tournant vers son fiancé qui comprit très bien ce que voulait sous entendre cette dernière dans sa déclaration.
Alors que la fille d’Apollon commença à se masser les tempes tout en essayant de ne pas grimacer de douleur, face à la migraine qui commençait à montrer le bout de son nez.
_ Les fois ou tu voyais un blanc dans tes visions, était toujours causé par un monstre qui avait décidé à la dernière minute de nous attaquer ! Tu crois qu’un monstre va finir par nous attaquer en pleine fête du diner de Charlie et de Sally ? Demanda Peter en se tournant vers cette dernière, inquiet de ce qui pourrait se passer dans la soirée.
Tout en ayant tendu l’une de ces mains vers le visage de sa fiancée et en se mettant à lui masser doucement sa tête, alors que Susan se laissa aller à sa caresse.
_ Je n’en sais rien Peter ! Je ne vois toujours rien mais je suis persuadé que se sont Percy et Bella qui y arriveront à bout, puisque je les vois quelques peu épuisés dans ma vision et je crois aussi que c’est pour cette raison qu’ils décideront de rester ensuite ! Pour être là à toute éventualité si d’autres monstres venaient à se dévoiler encore : expliqua Susan tout en fermant ces yeux et en essayant de savoir qu’est ce qui allait être le déclencheur pour qu’il y ait une attaque ce soir en pleine soirée.
_ Alors nous devrons dans ce cas rester constamment sur nos gardes ce soir et évitez toutes formes de « magie » de notre part, pour ainsi évitez d’attirer la créature qui viendra à nous ce soir ; déclara Peter avec sérieux alors qu’il reporta sa concentration sur la route, en laissant ainsi à Susan de voir si leur futur adversaire allait avoir une faille pour que ce dernier soit dévoilé lors d’une de ces visions, bien qu’il garda un contact physique avec elle en lui tenant la main.
Pendant l’heure qui suivit, Peter n’avait guère respecté les limitations de vitesse et avait eu de la chance de ne pas être tombé sur les flics ce soir-là, alors qu’ils arrivèrent tous les deux à la demeure des Cullen avec une heure de route depuis Seattle pendant que le soleil était de plus en plus descendus à l’horizon, presque bientôt cacher par les arbres de la forêt.
Et ils découvrirent tous les deux que les Cullen avaient soigneusement décorés leur maison pour cette soirée, tout en ayant posé des lampions sur les arbres sur le petit chemin dans le sous-bois pour ainsi permettre à ceux qui ne connaissait pas le chemin de ne pas se tromper dans leur chemin.
Toutes les voitures avaient été garés devant et autour de la porte d’entrée de la maison des Cullen, ou Peter gara la sienne à la fin de la file de voiture qui s’était formé, la garant à côté de celle de son frère Harry ; avant que les deux tourtereaux ne descendent à leur tour de son véhicule et ne se dirigent vers la demeure.
En se tenant tous les deux par la taille alors que le ciel clair avec ces nuages blanc dardait enfin le bout de son nez avec un peu de soleil, que Peter et Susan rejoignirent les autres après que cela soit Edward qui leur est ouvert la porte, pendant que ce dernier leur portait un regard un peu inquiet en les observant tous les deux à tours de rôle.
Ce dernier portait pour l’occasion du diner des fiançailles de Charlie et de Sally, une chemise bleu claire assortis au pantalon en toile bleu qu’il portait et des chaussures noires aussi, alors qu’il portait aussi un petit veston bleu sombre par-dessus sa chemise qui était ouverte sur cette dernière.
Mais c’était plutôt les regards inquiets qu’Edward portait sur les deux Jackson qui les mirent tous les deux sur la voie.
Le jeune Cullen avait ainsi réussi à lire dans leurs esprits de la future attaque qu’ils allaient devoir supporter ce soir, et que cela allait ainsi faire débarquer Percy et Bella pour la fin de soirée.
Mais dans quel état serait la soirée après cette intervention « mythologique » ?
Là était la question à se poser ?
_ Préviens les tiens Edward mais restez tous calme ! De toute façon, nos ennemis ont la salle habitude de faire des entrer asser fracassante mais avec toi qui lis dans les esprits, tu parviendras surement à le repérer très vite avant qu’ils n’arrivent jusqu’à nous ; déclara à voix basse Peter à Edward alors qu’il suspendait le manteau qu’il avait pris avec lui, si jamais sa fiancée avait froid en fin de soirée, pendant que Susan posait elle aussi sa veste en laine.
_ Je vais prévenir Harry et les autres dans ce cas ; prévena Susan aux deux garçons dans un murmure avant de rejoindre le grand salon, là ou tous les invités étaient réunis autour des tables et de la piste de danse, alors qu’elle abordait un sourire rayonnant en allant d’abord féliciter les deux marier.
Pour ainsi garder la mascarade et éviter de faire peur aux autres invités qui étaient tous des « mortels » et des « civiles ».
_ Quant à moi je vais me charger de Jacob et des autres Quileutes puisque je ne pense pas que tu pourras aller leur dire sans que vous vous ne déclenchiez une bagarre ? Demanda Peter à Edward parce qu’il savait pertinemment comme Susan que les Cullen avaient carrément pris sur eux pour permettre aux Quileutes d’être chez « eux », dans leur maison pour le diner des fiançailles de Charlie et de Sally.
Après tout, mieux valait éviter une confrontation « vampire » contre « loup-garou » si des « monstres mythologiques » débarquaient en plein milieu de la réception.
En entrant dans le grand salon ou se passait la fête, Peter put constater que les Cullen avait décoré celle-ci de drap blanc et bleu comme les fleurs blanches et rouges qui trônaient sur les tables des buffets dans les coins.
Alors que les lumières éclairaient la piste de danse ou évoluaient les couples sur la danse que le lecteur de CD mettait, et que le couple de Charlie et Sally étaient tous les deux près des grandes tables, tout en discutant avec leurs invités, en particulier avec Jack et Samantha, surement pour savoir de la vie qu’avait vécue Percy et Bella pendant cette dernière année, ainsi qu’aux côtés de Daniel et de Vala.
Charlie portait une chemise blanche avec une veste noire assortis à son pantalon sombre et à ces chaussures noires, alors qu’il tenait près de lui Sally, qui portait une ravissante robe bleu marine de femme enceinte, avec des motifs de fleur et de perle plus clair sur le côté de la robe, dessinant une sorte de cascade allant de son épaule de sa manche courte bouffante droite à sa hanche gauche, avant de redescendre sur le bas de sa robe jusqu’à ces genoux.
Et qu’elle portait des sandalettes bleues sans talons pour ainsi lui permettre de mieux marcher avec son ventre rebondis de femme enceinte de jumeaux de presque six mois, pendant que ces longs cheveux brun-roux avaient été soigneusement bouclés et retenus en arrière par deux petites pinces, qui leurs empêchaient ainsi de lui retomber sur le visage et de la gêner.
Quant à Jack et Daniel, ils avaient eux aussi optés pour s’habiller dans la simplicité bien qu’ils étaient tous les deux classes avec leurs chemises claires, assortis à leurs pantalons et vestes sombres ; alors qu’ils semblaient être tous les deux dans une discussion asser mouvementé, vus les sourires amusés de Samantha et de Vala à leurs encontres, pendant que Charlie et Sally ne savaient pas s’ils devaient les arrêter dans leurs « délires » ou en rire.
Puisqu’après tout, les discussions et les répartis que pouvait entretenir Jack et Daniel pouvaient sacrément être « mouvementée » en rire et en blague, que ces derniers ressemblaient bien plus à de grands enfants qu’à des adultes d’âges mûrs et père de famille.
En résumer, les discussions de Jack et Daniel étaient des plus impressionnantes à voir et à entendre !
Puisque si le début de la conversation pouvait être intéressant, celle-ci finissait souvent par des bêtises ou des idioties, en ignorant à quel moment ils étaient passés de sérieux à des enfants en quelques minutes, voir quelques secondes ?
Pour l’occasion, Vala avait enfilé l’une de ces plus belles robes : en bustier et de couleur noire alors que le bas tombait jusqu’à ces genoux, en plusieurs tissus noire qui lui donnait un air froufroutant et voletant chaque fois qu’elle se mettait à tourner autour de ces jambes rehausser par ces chaussures noires à talons aiguilles.
Alors que sa robe noire possédait aussi une ceinture de ruban d’un bleu cyan entourant tout son ventre de sous sa poitrine au bas de son ventre, alors que des perles blanches dessinaient une fleur sur son côté gauche de sa ceinture de ruban.
Ayant coiffés ces longs cheveux noirs en un chignon compliquer sertis des mêmes perles que sur sa robe, en formant une nouvelle fleur dans ces cheveux.
Quant à Samantha, cette dernière avait opté pour porter pour la soirée une robe clair qui allait du blanc en haut de sa robe à manche courte, se dégradant du rose pâle allant au rose bonbon pour ensuite finir par devenir un rouge feu à un rouge pourpre au bas de la robe, qui se finissait au niveau de ces genoux.
Ces jambes étaient rehaussées par des chaussures rouge pourpre avec un peu de talon, alors que ces longs cheveux blonds avaient été coiffés sur le côté de sa tête droite et cascadaient sur sa poitrine en des boucles anglaises.
Fouillant la salle à la recherche des Quileutes, Peter put très vite que ces derniers se tenaient tout près des tables des buffets avec d’autres personnes, qui étaient sans aucuns doute eux aussi d’origine indienne, sans aucun doute eux aussi des Quileutes.
Remarquant au passage que ces derniers avaient optés pour des tenus décontractés avec chemise clair et veste assortis à des jeans sombres, alors que les filles parmis eux avaient enfilés des robes simples sans manche et tombant jusqu'aux genoux, avec des chaussures sans talons.
Et allant vers le buffet près de ces derniers, Peter avait très bien vus du coin de l’œil Susan parler avec Ron et Edmund, les deux premiers qu’elle avait pus « coincer » pour les prévenir de ce qui allait se passer dans la soirée ; alors que de l’autre, il put voir qu’Edward était entrain de tenir au courant Alice et Jasper qui allèrent se charger de prévenir les autres membres de leur famille.
_ Que se passe-t’il Peter ? Demanda directement Sam alors que le fils d’Arès se servit calmement un verre de limonade avant de se tourner vers ce dernier, ainsi qu’envers les autres Quileutes et les quelques qu’il ne connaissait pas et qui étaient bien plus vieux que ceux formant la « meute ».
_ Bonsoir à toi aussi Sam, comment vas-tu toi et les autres depuis la dernière fois que nous nous ne sommes pas vus ? Demanda Peter en se tournant vers ce dernier pour laisser ainsi l’image aux autres invités qu’il était en pleine discussion avec les Quileutes.
_ Ne te fous pas de moi Jackson ! Qu’est ce qui…
Mais Sam ne put finir sa phrase qu’il se retrouva à se mordre le poing quand Lucy était apparus de nulle part, et venait d’enfoncer son petit talon à aiguille dans son pied pour le faire taire, et ainsi l’empêcher de créer une esclandre dans la fête.
Pour l’occasion, Lucy portait une petite robe noire aux bretelles dorés assortis à la grosse ceinture qui enserrait sa taille, lui tombant jusqu’à en dessous de ces genoux alors qu’elle portait une veste noir par-dessus. Et qu’elle avait lâché ces cheveux qui n’étaient retenus que par un bandeau noir et doré assortis à sa robe.
_ Peter ! Harry m’a dis de venir te prévenir que nous étions en code orange et que, Ron et Edmund allaient préparer les code 1 de diversion et que s’allait faire asser de boucan pour couvrir nos arrières ; prévena Lucy dans un murmure à ce dernier alors qu’elle ne lâchait pas des yeux Sam et les autres, en les mettant en garde de ne rien dire pour ne pas attirer l’attention sur eux.
_ Merci ma puce, sinon va mettre au courant Jack et les autres ! Mais vas-y doucement tout de même, ne va pas leur donner des crises cardiaques à eux tous sinon c’est eux qui vont nous massacrer pour la peur bleu que nous allons leur faire ! Qu’ils se tiennent seulement près à toutes éventualités de nous aider à faire diversion si cela venait à dégénérer ! De toute façon, Vala n’aura pas beaucoup de difficulté à maintenir la brume autour de nous, si cela venait à dégénérer encore plus que d’habitude ; remercia Peter tout en ayant pris Lucy contre lui en la serrant par les épaules, avant de l’embrasser sur le front et de la laisser repartir pour aller mettre au courant Jack et les autres pompiers de ce qui allait se passer dans la soirée.
_ Vous pouvez nous mettre au courant de ce qui se passe ? Demanda gentiment l’un des Quileute qu’il ne connaissait pas et qui se relevait être installer dans un fauteuil roulant, alors que Peter n’eut aucun mal à reconnaitre les traits de Jacob en cet homme.
_ Et vous êtes ? Demanda Peter tout en tendant sa main vers ce dernier pour le saluer et ainsi continuer la mascarade de la présentation devant les autres inviter, qui ne cessaient d’évoluer sur la piste de danse sur la musique que les Cullen avait mis et de tourner autour des buffet.
_ Je suis Billy Black, le père de Jacob ! Et voici Harry et Sue Clearwater, les parents de Leah et de Seth ; Emily, la petite amie de Sam et Kim, la petite amie de Jared ; présenta le dénommé Billy en se présentant lui, ainsi que l’autre couple d’indien et les deux autres femmes qui se trouvaient au côté de leur petit amie.
_ Enchanté de tous vous rencontrez ! Pour la petite histoire, je crois que Sam et les autres vous ont prévenus pour nous, moi et ma famille ? Oui, OK ! Comme ça cela m’évitera de faire un long résumé de notre vie et de notre famille ! Mais en résumer, sachez simplement qu’un de nos ennemis va faire une petite apparition ce soir et que Susan ne parvient pas encore à le discerner, ce qui veut dire qu’il ne viendra pas encore ! Mais quand elle arrivera enfin à le voir, elle viendra à nous prévenir ! Pour ce qui est du code orange, c’est que nous sommes tous près au moindre problème, que nous sommes sur le pied de guerre et pour ce qui est du code 1 de diversion, vous le verrez en même temps que les autres ; prévena Peter calmement pour que les restes d’invités ne pensent qu’il ne parlait de quelque chose de mondain et de tous les jours.
_ Comment ça se fait que Susan ne peut pas le voir ? Demanda Jacob étonné que la fille d’Apollon ne sache pas cela à l’avance, tout en se tournant vers cette dernière qui discutaient plus loin avec Hermione, Ginny et Katara.
Hermione portait pour la soirée une robe rouge pourpre à bustier incrusté de petite perle blanche donnant l’impression qu’il s’agissait de petit diamant, sur le haut de sa robe ; alors que le bas donner un air froisser, se relevant légèrement sur le devant pour ainsi dévoiler la robe blanche en dessous qui lui tombait jusqu’aux genoux.
La fille aînée d’Athéna avait enfilé des chaussures doré à talons aiguilles, assortis au léger collier doré qui entourait son cou comme les boucles d’oreilles en cercle à ces oreilles ; alors qu’elle avait choisis de coiffer ces cheveux en une haute queue de cheval et que sa frange avait été mise sur le côté droit de son visage.
Ginny quant à elle, avait choisis de porter pour le diner, une robe verte claire en bustier décorer de dessin de fleur avec des petites perles alors que la robe se resserrait au niveau de sa taille avant de s’évaser jusqu’aux dessous de ces genoux, ou en dessous du bas de la robe on trouvait une autre robe dans la même teinte mais sertis de petite perle semblable à des diamants.
Alors qu’elle avait elle aussi des chaussures dorés comme le collier assortis autour de son cou, et que la fille de Déméter avait choisis de relâchés ces cheveux et les ayant retenus en arrière au niveau de ces oreilles, par des petites barrettes en formes de fleur verte et rose.
Et Katara avait enfilé sous la demande de Susan, une robe jaune soleil à bretelle en strasse argenté avec un petit decolté alors que la robe se resserrait à sa taille avant de s’évaser jusqu’en dessous de ces genoux en plusieurs bas de robe froufroutante et volante autour de ces jambes, qui était rehaussée par des chaussures argentés à léger talon.
Et que ces longs cheveux bruns avaient été simplement lâchés et lisser alors que ces sœurs avaient placés sa raie sur le côté droit pour lui donner plus de cheveux sur le côté gauche avec sa frange devant ces yeux.
_ Parce que ce dernier n’était pas prévue à la soirée, voila pour qu’elle raison elle ne l’a pas vue arriver et que sa vision s’est troublé, mais elle sait déjà que ça sera Percy et Bella qui auront le dessus sur lui ; déclara Peter tout en buvant sa limonade doucement et tranquillement comme si de rien n’était, alors qu’il continuait de fixer sa fiancée et ces sœurs discuter avant que ces dernières ne se séparent pour aller rejoindre les autres dans ce qu’ils allaient prévoir ce soir.
_ Mais Percy et Bella ne sont pas là ! Et comment pouvez tous rester calme comme ça alors que la fête va sans nul doute tourner au massacre ? Demanda Harry Clearwater étonné de voir le calme que dégageait le jeune homme en face de lui de la situation qui allait se produire dans la soirée.
_ Parce que nous sommes habituer à cela Mr Clearwater depuis déjà bien longtemps, et le fait que je sois calme me permet ainsi de ne pas mettre mon sang en ébullition tout comme ma famille, pour ne pas attirer cette chose encore plus vite à nous ! Parce que ces créatures sont de plus en plus attirer par nous lorsque nous venons à perdre le contrôle de nos nerfs la plupart du temps, alors excusez moi si vous ne me voyez pas paniquer ou m’énerver pour cette raison ; déclara calmement Peter tout en continuant de siroter sa limonade et de la boire.
Pour ensuite reporter son regard sur les autres invités dans la pièce, ainsi que sur les petits préparatifs que sa famille envisageait de faire pour le combat pour occuper les invités « mortels » à se concentrer sur autre chose que le combat qui se profilait à l’horizon.
Les garçons de sa famille ; Harry, Ron et Edmund avaient chacun optés de porter ce soir une chemise clair ainsi qu’une veste sombre avec leurs pantalons en jean serrer, alors qu’Edmund était le seul des garçons avoir choisi de mettre un pull noir par-dessus sa chemise bleu à la place de la veste assortis comme ces frères.
Alors que comme les filles Jackson, chacun d’entre eux tenaient près et à porter de main leurs montres à goussette pendant que Ron emmena Hermione sur la piste de danse pour ainsi passer le temps en s’amusant tout de même.
Et ils furent tous les deux suivis par Harry et Ginny, ainsi que d’Edmund qui entraina Lucy alors que Susan s’amusa à aller danser en compagnie de Katara pendant que les autres, comme John avec Teyla ou encore Ty avec Ishta les rejoignirent eux aussi sur la piste.
Teyla portait une robe bleu avec une ceinture noire à sa taille aux manches à demi-longue et flotta
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabrinabella
Le retour d'Irina
Le retour d'Irina


Féminin
Nombre de messages : 3843
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/11/2011

MessageSujet: Re: Un Nouveau Départ - Fanfic Crossover Twilight/Percy Jackson (Tout le monde/couple habituel)   Ven 2 Déc - 12:41

la suite je te la mets parce qu'elle s'est couper en plein dans un texte Rolling Eyes

[...]
Et ils furent tous les deux suivis par Harry et Ginny, ainsi que d’Edmund qui entraina Lucy alors que Susan s’amusa à aller danser en compagnie de Katara pendant que les autres, comme John avec Teyla ou encore Ty avec Ishta les rejoignirent eux aussi sur la piste.
Teyla portait une robe bleu avec une ceinture noire à sa taille aux manches à demi-longue et flottantes autour de ces bras, alors qu’elle lui tombait jusqu’aux bas des genoux ; pendant qu’Ishta avait décidé de mettre une robe de couleur crème à grosse bretelle avec une ceinture doré à sa taille, et lui tombant jusqu’à ces genoux.
Quant à leurs deux cavaliers et époux, John et Ty portaient tous les deux la même chose que tous les hommes présent dans la pièce, une chemise clair ou en l’occurrence pour tous les deux leurs chemises étaient plutôt foncer et leurs veste un peu clair avec leurs pantalons en toile, et leurs chaussures blanches.
Continuant de discuter de tout et de rien avec les Quileutes en restant au côté de ces derniers juste au cas ou alors que les heures de la fête avait défilé sans aucune annonce de danger ou de problème, et que tout le monde avait continué à s’amuser comme cela était prévue.
Mais il finit par se dire qu’il n’aurait pas du pensée à ça !
Peter finit par se rendre très vite compte du changement d’atmosphère quand il vit au loin Susan se figer un bref instant sur la piste de danse, alors qu’Edward non loin de là, se dirigea vers lui en quittant ainsi la discussion qu’il entretenait avec ces frères et sœurs, pendant que leurs parents se trouvaient avec Charlie, Sally, Jack, Samantha, Daniel et Vala.
La plus jeune des Cullen, Alice portait une robe noire tirant vers le claire à fine bretelle en enserrant sa taille par une toute petite ceinture décoré d’un motif de fleur en perle en son centre, et que la robe tombait jusqu’au dessus de ces pieds rehaussés de chaussure noire à talons aiguille, et qui lui serrait le corps jusqu’à mi-cuisse.
Alors qu’elle était parvenue à coiffé ces cheveux courts et noire en les attachant sur le haut de sa tête en un mini chignon, retenus pas plusieurs barrette en forme de papillon doré et argenté.
Rosalie avait mis pour la soirée une robe noire des plus sexy à bretelle entourant son cou par l’arrière avec un decolté plongeant jusqu’à sa poitrine et fermer par une broche argenté floral, alors que sa robe lui tombait bien avant les genoux et qu’un voile noire par-dessus recouvrait la première robe, et tombait jusqu’à ces genoux.
Portant des chaussures blanches à grands talons aiguilles, Rosalie avait optée pour des boucles d’oreilles en cercle argent assortis à ces chaussures et que ces longs cheveux blonds avaient été retenus en arrière par une pince, avant de cascader dans son dos en boucle souple.
Quant à Emmett et Jasper, ils avaient tous les deux mis des chemises blanches pour la soirée avec jeans sombres assortis à leurs vestes noires et leurs chaussures noires.
Alors que Carlisle était le seul de sa famille pour avoir vraiment opté pour quelque chose de claire, avec une chemise blanche et sa veste bleu clair à son jean clair ; alors qu’il tenait Esmé contre lui. Pendant que cette dernière portait une robe à bretelle lui allant jusqu’en dessous de ces genoux de couleur chocolat au lait, alors qu’une ceinture plus foncer entourait sa taille sous son léger decolté et qu’elle portait des chaussures jaune, et ayant coiffés en les lissant alors que les extrémités se bouclaient légèrement.
_ Alors ? Demanda Peter alors qu’Edward vint se mettre à côté de ce dernier tout en gardant une certaine distance avec les Quileutes, qui essayaient de ne pas se mettre à grogner face au peu de distance qui les séparait d’eux.
_ Susan est enfin parvenu à voir ce qui va nous tomber dessus, et elle me dit de te dire qu’il s’agit d’un automate d’Héphaïstos ; déclara Edward calmement et dans un murmure, ou seule Peter l’entendit ainsi que la « meute » des Quileutes.
A cette annonce, Peter en put s’empêcher d’avaler de travers sa limonade et bien faillis s’étrangler si Edward ne lui avait donné un « léger » coup dans le dos, pour l’empêcher de s’étouffer avec sa boisson avant que ce dernier ne le remerciât pour le « coup » de main.
_ De quelle envergure il est ? Demanda Peter pour plus de précision sachant pertinemment qu’Edward avait tout vue de la vision de sa compagne, alors que le fils d’Arès pouvait lire l’incompréhension sur les visages des Quileutes et des autres.
_ Asser immense pour qu’il puisse dépasser la limite des arbres ! Le plus grands des arbres ne lui arrivent même pas à mi-cuisse ! Nous le verrons de bien plus loin que vous ne le pensez ; répondit Edward comprenant facilement les inquiétudes qui avaient pris le reste des Jackson.
Alors que Katara et Lucy étaient partis rejoindre leurs parents adoptifs en leur faisant passer par code ce qui allaient se passer, pendant que Ron et Edmund disparaissaient dans la demeure pour préparer leurs petites diversions pour les « mortels » pour les occuper pendant le combat.
_ Je comprends maintenant pourquoi Susan disait que seul Percy et Bella en viendraient à bout, ils ont déjà eux à faire à un automate abandonné d’Héphaïstos dans l’une de leur balade dans le Grand Canyon, mais ils étaient tombés dessus par hasard ! Le père de Ron et d’Edmund a lâché des automates qu’il ne se sert plus à rien et il y en a un peu partout sur terre, et quand des demi-dieux les croisent et qu’ils se réenclenchent sa fait un sacré bordel pas possible pour s’en débarrasser ! Expliqua Peter de la mésaventure qu’avaient eux Percy et Bella il y a plusieurs années.
_ Et c’est quoi le vrai problème de cette automate ? Demanda Jacob en se joignant à la conversation, tout en se tenant asser loin d’Edward qui ne s’occupait pas de lui et qui suivait le déroulement des penser du fils d’Arès sur ce que ce dernier savait des automates d’Héphaïstos.
_ Nous sommes des plus prudents en tant que demi-dieux, Jacob ! Nous avons fouillés tous l’Etat de Washington et les environs pour voir s’il n’y avait pas des vieux pièges abandonner par les dieux, comme ceux d’Héphaïstos qui peuvent se retrouver être les plus dangereux et les plus dure à localiser à cause de l’intelligence du dieu forgeron ! Et le fait qu’un automate se diriger vers nous, c’est hyper louche !
_ Et qu’est ce qui est louche dans ça ? Vous combattez ces créatures non ? Demanda Paul ne voyant pas vraiment ce qui « louchait » dans la déclaration du fils d’Arès.
_ Pour ta gouverne, Paul ! Saches qu’un automate n’est rien d’autre qu’une énorme machine sans cerveau qui n’obéit qu’aux ordres qu’on lui a mis dans le crâne ! Si un automate agit c’est parce qu’il a reçut un ordre ou une mission, et pour que cette automate nous fonce dessus ne veut dire qu’une simple et unique chose ; déclara Peter alors qu’il se tourna vers Edward qui avait tout de suite compris ou ce dernier voulait en venir, pendant que Jacob et le reste des Quileutes n’y comprenaient rien du tout à sa déclaration.
_ Ce qui veut dire ? Demanda Seth qui posait la question que tout le monde se posait alors qu’il s’était tous tourner vers Peter qui s’était redressé de sa place et avait reposé son verre, et que le sérieux lui était revenu sur le visage.
_ Il y a quelqu’un sur cette planète ou au ciel qui veut nous testez ou alors, quelqu’un à décider qu’ils étaient temps que nous rejoignons les Enfers ! Déclara avec sérieux Peter avant de rejoindre Susan et les autres qui s’étaient rassemblés sur le coin de la piste, alors qu’Edward ne l’avait pas lâché d’une semelle et fut très vite par être rejoins par Emmett et Jasper à leurs côtés.
_ Dans combien de temps, est ce qu’il sera là ? Demanda Peter en se tournant vers Susan alors que cette dernière s’était replongée dans sa vision pour essayer de prédire le temps qui leur restait avant le combat fatidique face à cette automate géant.
_ Une dizaine de minutes tout au plus ! Ron, Edmund ! Vous devriez commencer à enclencher le code 1 de diversion parce qu’on va le sentir arriver de loin celui-là ! Et surtout on va le VOIR de très loin ! Prévena Susan en se tournant vers ces deux derniers qui se précipitèrent vers l’extérieur pour aller chercher de ce dont ils allaient utiliser pour faire diversion pour les invités « mortels » pour les détourner du combat.
_ Très bien ! Dans ce cas, nous allons partir à sa rencontre et essayer de le retarder le plus possible d’arriver jusqu’à la maison ! Est-ce que tu as prévenue Percy et Bella, Susan ? Demanda Peter en se tournant vers sa compagne en priant pour qu’elle lui réponde positivement.
_ Non ! Je n’ais pas cessé de leur envoyez des messages et des coups de files même à la caserne, mais aucun des deux ne m’a répondus ; déclara Susan avec excuses alors qu’elle essayait de voir ou ces deux derniers se trouvaient en ce moment même, même si elle les voyait toujours à la fin du combat, épuisés avec eux à la fête.
_ Espérons qu’au moment ou nous parlons, ils sont déjà en route parce que je ne sais pas si nous tiendrons face à un automate aussi grand que ça ; remarqua Harry en se frottant l’arrière du crâne, tout en essayant de voir qu’elle stratégie ils allaient pouvoir mettre en place pour retarder celui-ci de sa cible.
_ Harry va prévenir les autres qui sont au courant de ne surtout pas s’en mêler, c’est notre combat ! Que les Quileutes restent en arrière comme dernière ligne de défense si cela venait à tourner mal, Carlisle et les autres aussi…
_ Hors de question que l’on reste en arrière ! Vous pourrez avoir besoin de notre force ; prévena Emmett en coupant les ordres de Peter et tout en se désignant lui, Jasper et Edward qui étaient pour les aider pour le combat.
_ Vous allez devoir affronter un homme gigantesque ressemblant à un hoplite en bronze céleste, ou seul nos armes pourront le percer, sans oublier que s’il venait à vous écraser, vous finiriez en crêpe ; prévena Harry en se tournant vers les trois Cullen, montrant très bien le danger qu’ils allaient tous encourir ce soir face à cette « chose ».
_ On vous suivra tout de même mais cette automate doit bien posséder une faiblesse ? Demanda Jasper qui était le plus stratégique dans le famille Cullen, tout en observant tous les Jackson qui se préparait pour le combat alors qu’il pouvait très bien sentir comme le reste de sa famille, le faible tremblement qu’ils sentaient en dessous leurs pieds en les faisant vibrer à travers les fondations.
L’automate n’était à présent plus très loin d’eux !
_ Bien sur qu’il a une faille mais essayer de la découvrir sur un corps aussi énorme et gigantesque, en essayant d’éviter de se faire écraser, écrabouiller, perforer ou encore pire que sais-je ? On a une sacrée difficulté à tenter de trouver sa faiblesse quand on essaye de rester en vie tout au long du combat ! Ne put s’empêcher de faire remarquer Hermione, remarque qui était bien le style de Ron dans ces moments de blague pur essayer de détendre l’atmosphère pesante.
_ Ronald à vraiment déteint sur toi, Hermione ! Déclara Ginny en se tournant vers cette dernière en tenant une telle remarque, qui était toujours celle de son compagnon.
Mais avant qu’Hermione n’est pus répliquer à la déclaration de Ginny, Ron et Edmund revenèrent dans le salon faisant sursauter tout le monde avec le boucan qu’ils faisaient tous les deux, avec les deux énormes boites qu’ils portaient tous les deux dans leurs bras.
_ Excusez nous de cette entrée fracassante mais si vous pouviez vous donner la peine d’aller dans le jardin pour ainsi assister à un cadeau de fiançailles que nous et notre famille dédions à Charlie et à Sally ? Demanda Ron en désignant le jardin intérieur de la demeure des Cullen, alors que les invités suivirent Charlie et Sally qui menaient le convoi jusqu’au jardin.
Ce qui permit à Peter, Susan, Hermione, Harry, Ginny, accompagnés d’Edward, d’Emmett, de Jasper, d’Alice et de Rosalie ; alors que toute la meute des Quileutes les avaient aussi emboité le pas de sortir par la porte d’entrée et de commencer à s’éloigner de la demeure des Cullen.
_ Qu’est ce que vous fichez ici vous ? Retourner à l’intérieur avec les autres, vous êtes notre dernière ligne de défense si tout tournait mal ! Ordonna Peter en montrant la demeure des Cullen à la bande des Quileutes mais ces derniers n’étaient pas pressés de se planquer à l’abri, alors qu’un combat était en vue.
_ Peter ! Appela Susan tout en tirant la manche de son compagnon avant de lui montrer leur futur adversaire au loin, au dessus des arbres qui continuaient sa lente marche vers eux.
Si les autres n’étaient pas apeurés en ce moment même, eh bien ils devaient se dire qu’ils étaient tombés sur quelque chose qu’ils n’auraient jamais à affronter avant de rencontrer les Jackson.
Car les Cullen comme les Quileutes avaient déjà vus à quoi ressemblait les hoplites dans l’antiquité grec par des statues entreposer au musée, eh bien, ces deniers préféraient de loin ces « vieilles » statues à cette énorme « truc » de bronze et d’or qui continuait son avancer vers eux.
Parce que même si ce dernier était toujours à une quinzaine de kilomètres d’eux en contrebas dans la forêt, ils arrivaient tous de même à l’apercevoir de là ou ils étaient.
Recouvert de bronze et or, l’automate-hoplite portait toute la panoplie de ces grands guerriers de l’antiquité grec : la cuirasse recouvrant tout leur corps et son dos avec les protèges épaules et bras, assortis à la jupe en cuire qui protégeait ces cuisses et ces cnémides (les jambières) qu’ils voyaient quand ce dernier levait ces jambes pour écrasait totalement un arbre dans sa marche.
Ainsi que le casque corinthien avec le cache nez et joue, et l’étoffe de crin sur le haut de sa tête allant de son front jusqu’à derrière sa nuque ; le regard vide et inexpressif que possédait toujours les automates semblait cette fois-ci être animer d’une certaine lueur folle de démence et d’envie de massacre, tout cela ressortie par la position plus que menaçante qu’il abordait dans son avancé vers eux.
Abordant sa lance à deux piques de chaque côtés qu’il avait brandis au dessus de sa tête dans sa main droite, alors que son bouclier circulaire protégeait tout son flanc gauche et qui luisait d’une couleur or dans la faible luminosité de la nuit, si bien que ce dernier devait de loin ressemblait à un énorme phare ambulant ; qu’à un hoplite qui avait été envoyé pour les massacrer.
Quand ils le virent tous, les cinq demi-dieux ne purent rien faire avant de sursauter en même temps que les autres au moment même ou un puissant et énorme feux d’artifice explosa dans le ciel au dessus de la demeure des Cullen, alors que les feux colorer se mettaient à dessiner des formes gracieuses dans le ciel d’animaux et de fleur.
_ C’est ça le code de diversion 1 ? Demanda Emmett éblouis par le feu d’artifice autour de lui alors qu’il adorait tout ce qui faisait du bruit, et nota dans sa tête qu’il devrait demandé à Ron et Edmund de lui dire comment en faire des pareils.
_ On vous avait bien dis que ça ferait asser de bruit pour faire une sacrée diversion ; remarqua Harry alors qu’il sortit sa montre à goussette de sous sa chemise, comme les quatre autres demi-dieux qui se retrouvèrent très vite parer de leurs armures rouge et or alors qu’au même moment Ron et Edmund les rejoignirent avec une espèce de charrette à deux roues qui avait apparus d’une simple petite boite à encre, que le premier fils d’Héphaïstos avait inventé.
Et sur cette charrette avait été entreposé de nombreux pièges et autres bombes qui leur serrait d’une grande utilité pour combattre cette automate de leur « père ».
_ Je présume que vous n’êtes pas parvenus à les convaincre de rester en arrière ? Demanda Ron en désignant de la tête les Cullen et les Quileutes tout en se tournant vers ces frères et sœurs.
_ Tu ne crois pas si bien dire ! Il faut croire que nous sommes tombés sur plus butés et tête de mule que nous ; remarqua Hermione en observant son petit ami se mettre à farfouiller dans les pièges et autres qui ornait la charrette.
_ Katara et Lucy vont se charger de continuer à mettre en marche les feux d’artifice, on en a bien pour une bonne heure avec tout ce qu’on a ramené ; prévena Edmund en désignant les feux d’artifice qui continuaient d’exploser au dessus d’eux, alors que lui et son frère avaient eux aussi mis leurs armures.
_ Tant mieux ! Au moins elles seront toutes les deux à l’abri avec les autres ! Déclara Ginny heureuse que leurs deux plus jeunes soeurs restent à l’abri à l’intérieur avec les autres, au lieu de les accompagner dans cette opération « suicide ».
_ Tenez les gars ! Attrapez ! S’exclama Ron en lançant plusieurs montres et stylo aux Cullen et aux Quileutes, qui le regardèrent quelques peu stupéfaits avant de leur donner des tailles crayons qui se transformèrent en cuirasse au moment ou il appuya sur le bouton approprier.
_ Au moins vous serez en sécurité là dedans ; prévena Ron tout en appuyant sur un bouton de la montre de Seth qui se transforma en un bouclier circulaire, avant d’appuyer sur le stylo que se changea en glaive.
Bien évidemment les stylos confier aux filles par le fils d’Héphaïstos se trouvaient être un arc et des flèches, alors qu’elles comprirent très vite toutes les trois, Rosalie, Alice et Léah, qu’elles devraient être en arrière avec les autres filles pour surveiller les arrières des mecs.
_ Et les casques ! Ils auront besoin de casque Ron ! Et non, vous ne vous transformerez pas en loup-garou, parce que cette hoplite vous égorgerez comme des porcs ! Remarqua Susan en se tournant vers ces derniers en les stoppant au moment même ou Sam voulut rappeler leurs facultés à se transformer en énorme loup.
_ De plus lorsque vous reprendrez forme humain, vous serez nus comme des vers, alors mieux vos évitez de vous transformez ; ajouta Susan en désignant ainsi les vêtements qu’ils portaient et qu’ils risquaient de détruire lors de leurs transformations.
Comprenant le message, les Quileutes se plièrent à sa volonté alors que leurs amis étaient entrain d’enfiler les cuirasses et d’empoigner leurs boucliers et les glaives qu’ils avaient fais apparaitre pendant que Ron aidé d’Edmund étaient à la recherche des fameux casques que les Cullen et Quileutes auraient besoin.
Sortant enfin des espèces de serre tête en métal doré, Ron et Edmund les mirent chacuns sur la tête des Cullen et des Quileutes qui se retrouvèrent très vite avec un casque corinthien recouvrant leurs têtes.
_ Très bien ! Alors maintenant vous allez tous m’écouter et le premier qui me désobéit, je me ferais un plaisir de l’envoyer moi-même droit aux enfers avec un passe gratuit ! Les automates sont peut-être fort et robuste mais celui-là, à cause de sa taille va être lent alors ne vous arrêter jamais de tourner autour de lui et ne vous arrêter pas, sinon vous êtes une cible facile ! Restez loin de ces pieds et de sa lance, sinon n’arrêtez pas de bouger et surtout essayer de voir une faille chez lui, un trou ou quelque chose qui pourra nous aider à le détruire ! Harry, Susan et Hermione avec moi, puis suivra les Cullen avec Ginny, Ron et Edmund avec leurs pièges et les Quileutes ferment la marche ! Les filles vous vous placerez chacunes autour de lui et essayerez chacunes de veiller sur nos arrières, pendant que Ron et Edmund enverront leurs petites bombes artisanaux et tous le reste par la même occasion ! Vous avez des questions ? Demanda Peter en se tournant vers eux alors que pendant toute sa déclaration il n’avait pas quitté des yeux l’automate, et tout le monde hormis les Cullen et les Quileutes purent constater à quel point ce dernier était des plus sérieux.
Surtout qu’une sorte d’halo de force et de dureté s’était formé autour de Peter comme de tous les autres demi-dieux, surprenant encore plus les autres parce que c’était bien la première fois, même pour les Quileutes qui les avaient déjà vus combattre des monstres mythologiques, qu’ils étaient aussi sérieux et paraissaient « effrayant » même.
Vus les hochements négatifs que lui lancèrent les Cullen et les Quileutes, vus les ordres plus que clair et formel qu’il venait de donner, Peter donna l’ordre de mise en marche alors qu’il les mena vers leur adversaire pendant que les feux d’artifice continuait d’éclater au dessus de la maison des Cullen, en illuminant le ciel étoilé de millier de couleur.
Ils avaient à peine franchis quelque pas calmement avant que Peter ne commence doucement à se mettre à trottiner, vite suivis par Harry et Susan alors qu’Hermione leur collait aux baskets. Les cinq Cullen formant une ligne derrière eux, suivis de Ginny puis de Ron et Edmund qui tiraient leur charrette plein de leurs gadgets, poussés et aider par Paul et Jared, et que le reste des Quileutes finissaient leur convoi.
Puis dans un signal que les Cullen et les Quileutes ne virent et ne comprirent pas, même Edward en fut désarçonné par les pensées plus que militaire et stratégique qui s’était déclenché dans la tête des huit demi-dieux ; ils s’étonnèrent quelques peu quand Ginny s’asseya dans la charrette avant de se mettre à lancer des énormes lances à Peter et à Harry.
Qui les attrapèrent en vol avant de se mettre tous les deux à accélérer l’allure, si bien qu’ils furent encore plus étonnés quand Susan et Hermione ne leur emboitèrent pas le pas, alors qu’elles attrapèrent la grande corde en bronze céleste et recouverte de plante que leur lança Ginny.
Avec les yeux perçants qu’ils possédaient, les Cullen et les Quileutes purent suivre l’avancer rapide de Peter et Harry qui continuaient de charger sans jamais ralentir droit vers l’automate-hoplite qui continuait sa route droit vers la demeure des Cullen, tout en se demandant ce que ces derniers avaient derrière la tête.
Mais ils eurent rapidement leur réponse quand les deux fils d’Arès arrivèrent enfin à atteindre l’automate géante qui ne les avait pas remarqués, avant qu’ils ne lui lancent avec l’élan qu’ils avaient pris, les grosses lances qui allèrent se ficher droit dans ces cuisses qu’ils avaient atteintes avec la hauteur de plusieurs mètres qui les séparaient.
Et la seconde suivante, ils faillirent tous tomber dans leurs courses, quand les deux lances que les fils d’Arès avaient lancés dans les cuisses de l’automate explosèrent faisant crier ce dernier, alors qu’il se mit à chanceler en arrière en essayant d’éteindre le feu qui se répandait sur sa jupe en cuire, avant de se retourner vers Peter et Harry qui avaient tous les deux continuer leurs courses en le détournant par les deux côtés.
Et c’est là que les Cullen et les Quileutes vinrent à comprendre le plan stratégique que ces derniers avaient mis en place aussi rapidement : Peter et Harry étaient certes tous les deux les fers de lance mais ils étaient aussi les appâts.
L’automate-hoplite se concentrait sur eux que sur le gros de la troupe qui arrivait derrière lui !
Et c’est ce qui se produisit, étendant la chaine de bronze et de plante que Susan et Hermione avaient, ces deux dernières coururent droit vers les pieds de l’hoplite géant alors que Ginny avec Edmund qui avait pris un gros sac dans la charrette, embarquèrent les Cullen dans leurs sillages en les emmenant à droite pour le contourner le géant hoplite ; pendant que Ron embarqua les Quileutes avec la charrette sur la gauche pour le contourner de l’autre côté, tout en ayant empoigner un autre sac que celui de son petit frère.
Mais la stratégie ne se finissa pas là !
Alors que Hermione et Susan, en évitant toute les deux de se faire écraser alors qu’elle refermait la chaine de bronze et de plante sur les pieds de l’automate ; Ron et Edmund prirent les deux grosses boules de métal recouvert de piques et fumant comme des bombes à retardement qu’ils sortirent des sacs qu’ils avaient pris, et de les empoigner comme s’ils s’agissaient de lancer un poids à une compétition.
Lâchant leurs énormes boules de feux recouvert de pique droit vers l’hoplite, explosant au niveau de ces mollet en une déflagration de feu alors que de la lave se mit à couler dans les trous qu’ils venaient de créer, faisant encore plus hurler ce dernier qui se retrouva très vite à taire !
Et pourquoi ?
Parce que les plantes sur les chaines en bronze que Susan et Hermione avaient réussies à entourer ces pieds, avaient commencés à grimper comme des plantes vivantes se mettant à bloquer ces jambes entre elle.
Alors quand les deux bombes de Ron et Edmund avaient heurtés ces mollets, il avait tenté de s’en dégager mais les pieds ficeler et retenue par Susan, Hermione, Peter et Harry, très vite retenus par les Cullen ; on se demande bien comment l’automate-hoplite a pus très vite se retrouver les fesses par terre, s’étalant de tous son long par la même occasion sur une bonne dizaine de grand arbres de la forêt aussi !
_ Vous croyez qu’on l’a eu ? Demanda Seth en observant l’énorme automate alors qu’ils ne parvenaient même pas à faire la taille de son pied.
_ Te recevoir un truc brulant sur les mollets après qu’on t’est fais exploser pas mal de peau des cuisses, sans oublier qu’on vient de te faire tomber de haut, tu réagirais comment ? Demanda Ron en se tournant vers ce dernier comme si la question ne se posait pas.
_ ATTENTION ! Cria Susan au moment ou ils durent tous se planquer au sol, à cause de la lance qui les auraient littéralement projeté contre les arbres autour de la clairière que l’automate venait de raser avec sa chute et son coup de lance.
_ Je crois que tu as maintenant ta réponse Seth ! Déclara Leah avant d’empoigner son petit frère pour l’éloigner avec elle de l’affrontement, alors que Ron et Edmund ne se génèrent pas de continuer de lancer leurs bombes explosives sur l’automate qui était entrain d’essayer de se relever.
Mais ne faut jamais mettre en colère mère nature, et en l’occurrence sa fille !
Parce que Ginny s’était quelque peu éloigné et avait réussi avec les arbres que l’automate avait écrasé ou déraciner avec sa lance, à l’empêcher de bloquer en enroulant les racines et les branches sur lui ; alors que les autres filles ne cessèrent pas un seul instant de lui lancer leurs flèches, pendant que les autres essayaient de trouver la faille qui leur permettrait de le détruire ou de le mettre « hors service ».
Mais l’automate ne resta pas longtemps bloquer au sol par les racines de Ginny et les pièges que les fils d’Héphaïstos lui lançaient dessus, ce dernier parvint sans aucune difficulté à se redresser en se mettant à arracher les racines qui essayaient encore de le retenir au sol, avant d’empoigner son glaive et de le planter dans le sol à l’endroit exact ou se trouvait Susan et Hermione.
Mais les deux filles n’eurent aucunes blessures puisqu’Edward et Emmett les avaient rattrapés juste à temps en les éloignant de ce dernier, alors que les autres s’étaient dispersés à l’ordre de Peter quand l’automate s’était mis à taper des mains sur le sol comme s’il essayait d’écraser des fourmis, et que les fourmis en questions étaient les demi-dieux, les Cullen et les Quileutes.
Puis après avoir creusé plusieurs trous dans la terre en ayant enfoncé ces poings pour écraser les jeunes, pour ensuite se relever de rempoigner sa lance et son glaive, pour enfin reprendre sa route droit vers le manoir des Cullen comme si de rien n’était.
_ Qu’est ce qu’il fait ? Demanda Paul ne comprenant pas pourquoi ce dernier les laissa en plan et continuait sa route comme si de rien n’était.
_ Pourquoi est ce qu’il ne continue pas à nous massacrer ? Demanda Ron quelque peu surpris que leur adversaire ait repris sa route.
_ Ce n’est pas nous sa cible ! C’est la demeure des Cullen et les invités qui sont sa cible ! S’exclama Susan en se tournant vers les membres de sa famille et les autres.
_ Qu’est ce qu’on fait alors ? Comment on va l’arrêter ? Demanda Quil asser apeuré de ce qui va se passer si ce dernier atteignait la demeure des Cullen.
_ Nous devons le retenir le plus longtemps possible jusqu’à ce que Percy et Bella nous rejoigne ! Harry, allons-y ! Ordonna Peter à son frère avant d’empoigner une autre chaine de bronze céleste mais de feu cette fois ci avec son frère, avant de poursuivre leur « grand » adversaire.
Et les autres n’attendirent pas longtemps pour réagir et alors que les trois demi-déesses prirent chacunes une poignée de flèche piéger dans la charrette des fils d’Héphaïstos, avant de poursuivre les deux fils d’Arès ; Ron et Edmund stoppèrent les Cullen et les Quileutes qui allaient les suivre avant qu’ils ne prennent plusieurs pièce de métal dans leur charrette pour ensuite se mettre à construire quelque chose sous les yeux des autres.
_ Qu’est ce que vous faites ? Demanda Alice qui ne voyait pas ce que ces derniers étaient entrain de faire comme tous les autres Cullen et les Quileutes qui étaient restés avec ces derniers, mais ils sursautèrent très vite au boucan qui se produisit encore.
Car même s’ils voyaient parfaitement l’automate hoplite à travers la cime des arbres à cause de sa taille colossal, et le voyant parfaitement grace à leur vue perçante avec l’éclairage que donnait le feu d’artifice de diversion au dessus de la demeure des Cullen ; ils purent facilement apercevoir les cinq autres demi-dieux à travers les troncs des arbres qui continuaient de courir à travers ces derniers, pour suivre leur adversaire.
Alors ils furent témoins de ce qui se passa ensuite, autant par leurs vues que par leurs ouïs !
Parce qu’ils sembleraient que Peter et Harry étaient parvenus à faire une nouvelle fois tomber l’automate-hoplite au sol, alors que le boucan qu’il fit dans sa chute en écrasant par la même occasion plusieurs mètres d’arbre par sa masse, fut totalement couvert par le bruit des feux d’artifice qui continuait d’illuminer le ciel au dessus de la maison des Cullen.
Avant que la seconde suivante, un mur de feu n’explose dans le ciel comme un énorme champignon de flamme qui se redressait parmis les arbres et faisant sursauter tout le monde de surprise et de peur face à la puissance de feu dégager.
Alors que de là ou il se trouvait, ils avaient tous de même sentis la déflagration de chaleur leur parvenir si bien que quelque feuilles des arbres s’étaient mises dangereusement à fumer comme leurs écorces qui commençaient à sentir le cramer.
Mais ils furent très vite éteints par la réaction de Ron et Edmund, avec les énormes boules de métal et d’eau que les fils d’Héphaïstos avaient lancés dans le ciel et qui avaient explosés en une pluie d’eau après avoir explosé en un petit feu d’artifice bleu, qui éteignait les feux qui allaient prendre dans la forêt.
_ Qu’est ce que…
_ Se sont les flèches qu’on prise Susan, Hermione et Ginny qui font cela ! Déclara Edmund alors qu’il reposait sa concentration sur ce qu’il construisait avec Ron.
_ On a apposé des bombes de feu sur chacunes des flèches qu’elles ont prises et elles ont dus les lancer en même temps pour créer cette explosion de feu ; ajouta Ron tout en continuant d’ajouter des pièces à ce qu’ils étaient entrain de faire.
_ Et heuresement que nous avions emmené avec nous nos bombes d’eau de pluie parce que cela aurait été eux trois qui auraient mis le feu à la forêt ; remarqua Edmund en se mettant à gigoter pour enlever les gouttes d’eau qui continuait de ruisseler sur son armure.
_ On doit aller les aider ? Demanda Edward voulant aller rejoindre les cinq demi-dieux alors qu’on entendait de nouveau des bruits de combats au loin, ainsi que le bruit des déflagrations des explosions de feu que les demi-déesses lui lançaient par leurs flèches piéger.
Mais Edward ne put faire un pas qu’Edmund lui attrapa le bras en lui faisant un signe de négation de la tête, la seconde d’après ce dernier prenait un arc et un flèche dans la charrette avec un cylindre colorer à la pointe ; qu’il banda sur son arc et mit à l’angle de 90° droit vers le ciel, pendant que Ron posait une énorme boule de bronze céleste recouverte de pique et qui fumait comme un nuage noir, et la posa sur leur espèce de machine.
L’instant suivant, Edmund lâcha sa flèche dans les airs ou ce dernier se transforma en une gerbe de feu multicolore, qui fonça dans le ciel comme un feu d’artifice en prenant l’apparence d’un oiseau avant d’exploser en un puissant explosion de couleur, aussi puissant que le feu d’artifice qui continuait d’éclairer la demeure des Cullen.
La seconde d’après, Ron tira sur le levier de la machine que lui et Edmund venait de créer quand les autres comprirent très vite ce que c’était quand ils le virent agir : une catapulte !
Les deux fils d’Héphaïstos venaient de créer une catapulte en à peine cinq minutes et celle-ci envoya avec une puissante époustouflante l’arme que Ron lui avait mis dessus, et ce dernier fut envoyer valdinguer droit vers l’automate qui le prit en plein dans la nuque après que celui-ci venait de se redresser. Et cela explosa en une gerbe de feu et de lave qui se propagèrent sur lui dans son dos.
_ Maintenant vous comprenez mieux pourquoi ils vous ont laissés en arrière ; déclara Edmund en leur montrant l’automate qui ne cessait de remuer pour tenter de se retirer toutes cette lave et ces flammes du dos qui continuait de s’écouler et de creuser encore plus le trou dans sa peau de bronze céleste.
La seconde suivante, ils se bouchèrent tous les oreilles quand Ron se mit à placer sur leur catapulte une énorme boule fumante et qui faisait un bruit monstre, avant d’empoigner le levier qui envoya la bombe droit vers l’automate qui se le prit en plein dans la protège joue de son casque et dans ces yeux, le faisant quelque peu reculer sur le choc.
Alors qu’à ce choc il y eu une sorte d’aspiration d’air, comme si la bombe que Ron venait de lancer se mettait à prendre une grande inspiration et la seconde suivante, celle-ci explosa en une puissante déflagration de souffle et de son qui parvint sans problème à désintégrer proprement le protège joue du casque de l’hoplite, et qu’un énorme trou ornait sa joue jusqu’à son œil droit.
_ Edmund ! Occupes toi de la catapulte ! Lance les bombes et les pièges à un intervalle de 20 secondes ! Moi et les autres ont va aller aider parce que sinon ils vont nous faire une attaque à ne pas aider ! Ordonna Ron à Edmund avant de rempoigner son marteau de guerre et son bouclier, pour ensuite mener les Cullen et les Quileutes vers les demi-dieux au combat.
Et quand ils arrivèrent sur les lieux, ces derniers purent très vite constater que Peter, Harry, Susan, Hermione et Ginny étaient entrain de se disperser autour de l’automate qui essayait de les écraser comme les insectes qu’ils étaient avec ces pieds, alors qu’il ne cessait de planter la pointe de sa lance à l’endroit ou se trouvaient les jeunes et qu’ils n’évitaient que de justesse.
Mais ces derniers s’étaient très bien défendus surtout à cause des énormes trous béants de feu et de lave qui « décoraient » les cuisses, les bras, le dos et le cou de l’automate-hoplite qui tentait de se venger sur les demi-dieux.
Et avec son nouveau handicap, ne voyant plus du tout de l’œil droit, les demi-dieux n’hésitèrent pas à lui envoyer toute leurs attaques vers ce côté pour ainsi continuer de l’handicaper de ce côté.
_ Même si on ne cesse de le trouer la peau, on ne parviendra jamais à le faire tomber pour de bon ! Remarqua Hermione en passant à côté d’eux alors que Ron suivit son sillage, pendant que les Cullen et les Quileutes venaient eux aussi à se disperser pour ainsi donner plus de file à retordre à l’automate dans sa poursuite avec son unique œil gauche.
_ Il faut lui trouver son poing faible ! Là ou le bronze est le moins dure et le plus facile à percer ! Déclara Ron tout en continuant d’observer le corps de l’automate pour y trouver la « faille » qui viendrait à les sauver.
Bien évidemment les Cullen ne se gênèrent pas pour foncer sur l’automate et se mettre à lui tourner comme un essaim d’abeille, tout en ne cessant de donner des coups à ce dernier. Alors que les Quileutes utilisèrent leurs forces et leurs rapidités pour continuer d’envoyer des bombes fumantes ou de lave des fils d’Héphaïstos contre les trous déjà béant dans l’hoplite, pour ainsi continuer de le transformer en un énorme hoplite de gruyer.
Et en prenant au compte des déséquilibres que lui causaient les Cullen, les Quileutes parvenaient à réussir à lui causer de nombreux dégâts.
Sauf qu’ils durent se rendre très vite compte d’une chose !
Les Cullen se faisaient bien plus mal à eux qu’à l’énorme automate hoplite, ne parvenant qu’à lui donner quelque bosse sur les jambes et sur les cuisses alors quand Emmett décida carrément de lui charger dessus contre les jambes, en ayant carrément marre que ces coups bien placer ne faisait presque rien à leur adversaire.
Et Emmett se retrouva littéralement propulser au sol après avoir heurté avec une violence colossale la jambe droite de l’automate, ou le choc fut telle qu’on eut l’impression que ce dernier venait de n’être simplement un marteau heurtant un gigantesque gong, la tête complètement sonner du choc et ayant l’impression que sa tête était encore entrain de résonner comme une cloche d’église, qu’il s’était reçus avant de retomber lourdement contre le sol.
_ EMMETT ! Cria Rosalie inquiète pour ce dernier en se trouvant à l’autre côté du terrain et devant l’automate qui lui barrait le passage jusqu’à son compagnon.
Alors quand l’automate voulut prendre Emmett pour une balle de golf avec sa lance, ce ne fut pas lui qu’il prit le choc et la pointe de l’arme, mais Edward qui s’était placé devant pour tenter de barrer le passage, ou de le bloquer en y mettant toute sa force pour l’arrêter.
Mais le jeune Cullen comme son aîné, se retrouva propulser contre un arbre qu’il déracina sous la force de sa course pour ensuite retomber sur le quatrième arbre qu’il plia après avoir déraciné deux autres arbres sous le choc. Carrément sonné de ces nombreux impacts dans son dos douloureux alors qu’il avait la nette impression que sa tête sonnait tel une cloche de midi, avant de retomber lourdement au sol, comme Emmett plus tôt.
_ EDWARD ! Cria apeuré Alice au moment même ou l’automate se tourna vers lui alors qu’il tentait de se relever du sol, encore sonner du choc qu’il venait se vivre et tentant de se redresser avec les cloches qui résonnaient dans sa tête.
Mais Edward vit comme tout le monde le pied colossal lever de l’automate juste au dessus de sa tête, alors que ce dernier alla l’abattre violemment et sans aucun scrupule sur le jeune Cullen.
[....]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabrinabella
Le retour d'Irina
Le retour d'Irina


Féminin
Nombre de messages : 3843
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/11/2011

MessageSujet: Re: Un Nouveau Départ - Fanfic Crossover Twilight/Percy Jackson (Tout le monde/couple habituel)   Ven 2 Déc - 12:42

et la fin du chap Wink bonne lecture study

[...]
****
_ Edward ! Cria Bella en sursaut alors qu’elle se redressait sur le canapé dans la salle de jeu de la caserne, en même temps que son frère à ces côtés.
Se tournant tous les deux l’un vers l’autre, Percy et Bella se regardèrent apeurés en se rendant très vite compte que la nuit était tombée depuis longtemps, alors qu’ils essayaient de se convaincre en tentant de reprendre leur souffle et de calmer les battements frénétiques de leurs cœurs galopants, que cela n’avait été rien d’autre qu’un « simple » rêve.
Mais quand ils remarquèrent tous les deux les appels nombreux en absence qu’ils avaient dans leurs portables à côté d’eux dans leur canapé, ainsi que les messages d’SOS que leur avait envoyé Susan et Lucy, ainsi que les appels venant de Daniel, de Vala et de Jack qui leurs avaient laissés des messages et vraiment rien d’encourageant :
« Percy ! Bella ! Il y a un problème ici ! Susan a vus quelque chose venir interrompre le diner des fiançailles de votre mère et de votre beau-père ! Vous devez venir rapidement ! » Daniel.
« Les autres auront besoin de votre aide pour combattre ce qui nous fonce dessus ! Susan nous a avoué que vous serez les seules à parvenir à le battre ! S’il vous plait ! Vous devez venir aider votre famille dans ce combat ! » Vala.
« D’après ce que j’ai pus comprendre il y a une espèce d’automate gargantuesque qui veut faire mumuse avec nous à la fête et dire ces vœux à Sally et à Charlie ! Mais vus la tête des autres se ne seraient pas préférable ! Je ne pense pas que Daniel et les autres vous le dis alors moi je vous le dis, ils sont tous paniquer et au moment ou je vous parle, vos frères et sœurs sont partis le combattre avec les Cullen et les Quileutes ! J’espère sincèrement que vous aurez ces messages avant que tout ne soit vraiment finis ! » Jack.
Les jumeaux étaient à présent sur et certain que cela n’avait pas été qu’un simple « cauchemard » !
Ils avaient été tous les deux « témoins » d’une façon étrange à un rêve prémonitoire ou alors qui se produisait au moment même, ou ils étaient entrain de le penser vus le message vocal que leur avait laissé Jack il y a peine dix minutes.
Percy et Bella n’eurent tous les deux besoin que de se jeter un regard et la seconde suivante, ils étaient déjà tous les deux dans le couloir de la caserne, se mettant à courir avant d’utiliser les barres verticales qu’utilisaient les pompiers dans les urgences pour descendre de l’étage, et ne s’occupant nullement de leur tenue légère : ils portaient toujours tous les deux leurs maillots léger et leurs shorts, sans oublier qu’ils n’avaient pas de chaussure ou en encore de chaussette à leurs pieds !
Les enfants de Poséidon se fichèrent tous les deux complètements de leurs légères tenus et de se faire mal aux pieds, ils étaient partis dans une course effréné droit vers la forêt de Seattle qui mènerait droit à celle qui bordait Forks et la demeure des Cullen.
Bien évidemment, pour atteindre la forêt, Percy et Bella devaient tous les deux déjà traverser Seattle puisque la caserne se trouvait à l’autre extrémité de Seattle et à l’opposé de la direction de Forks ; et avez-vous courus dehors dans la nuit noir les rues de Seattle les pieds nus et sans protection ?
Non ! Et bien je vous mets en garde de ne pas faire comme eux ! Et de ne le faire qu’en cas d’extrême urgence !
Leurs pieds étaient déjà douloureux et asser sensible vus que courir à une telle vitesse donnant l’impression de voler, même s’ils touchaient toujours le béton dans leur course, était asser douloureux. Alors les morceaux de verre ou de métal qui trainaient dans les chaussés parvenaient pas à les arrêter même à travers leurs courses, malgré les éraflures et les entailles qu’ils se firent tous les deux.
Sachant pertinemment que cela serait pire quand ils se trouveraient à courir en pleine forêt !
Et les petits problèmes qu’ils trouvèrent avec leurs pieds, ne fut encore rien comparer à ceux qu’ils croisèrent !
Parce que je peux vous assurez que les quelques citoyens de Seattle qui étaient encore dehors à cet heure-ci, se posèrent beaucoup de question sur la course de Percy et de Bella, même si bien évidemment quand l’humain mortel voulus dire quelque chose, ces deux derniers avaient déjà disparus de la rue.
Ils ne leur fallurent pas plus de dix minutes pour traverser tous Seattle en zigzaguant très peu dans les rues, en préférant même courir sur la route en elle-même parvenant même à dépasser des véhicules lancer à plus de 70 km/h, attirant encore plus le regard des chauffeurs en question qui faillirent pour beaucoup entrer dans le décor quand leurs regards observèrent un peu trop longtemps les deux jeunes.
Alors quand ils arrivèrent enfin à atteindre la lisière de la forêt, Percy et Bella n’hésitèrent pas une seule seconde et accélèrent la cadence, si bien que leurs courses furent bien plus rapide qu’ils ne l’avaient fais dans Seattle, aidés par la colère et l’inquiétude qu’ils avaient envers leurs familles et leurs amis qui parvenaient sans problème à anesthésier la douleur des muscles qui commençaient à se faire sentir dans leurs jambes.
Et bien évidemment, qui dis émotion en ébullition dis aussi pouvoir en ébullition !
Percy et Bella ne virent nullement, bien trop concentrer sur leurs courses et sur leur but à atteindre le plus vite possible, que tous leurs corps se mettaient à crépiter dangereusement comme si l’eau qui les entourait se mettait à être parcourus de courant « électrique » !
Et croyez moi, même si eux ne le voyait pas et bien ceux qui les verraient, verraient aussi ces crépitements électriques qui jaillissaient de l’aura d’eau qui s’était mis à les recouvrir dans leurs courses, déclencher par les émotions en ébullition qu’ils étaient.
Alors ils leurs fallus pas moins d’une demi-heure d’arriver vers les limites de Forks et se stoppant tous les deux sur une colline, qui étaient en hauteur avec une vue sur les alentours de la forêt qui s’étendait à perte de vue, et en reprenant tous leurs deux leurs souffles de leur course et ne s’occupant des muscles douloureux de leurs jambes, et des cris qui émanaient de leurs pieds ; Percy et Bella n’eurent aucune difficultés à apercevoir au loin, à plusieurs dizaines de kilomètres de leur positions, l’automate hoplite qui avait reporté sa course vers l’endroit ou se trouvait la demeure des Cullen, sous les feux d’artifice multicolore de diversion de Ron et Edmund.
Et quand ils virent tous les deux, l’automate hoplite tombé en écrasant plusieurs arbres dans sa chute alors qu’ils se mirent à sursauter quand une explosion de feu explosa sur lui et qui montait vers le ciel dangereusement comme un énorme champignon de feu.
Percy et Bella se remirent à paniquer parce que le moment qui les avait se réveiller de leur « rêve prémonitoire » n’allait pas tarder à se passer et était beaucoup plus proche qu’ils ne le pensaient, ils repartirent dans leurs courses en dévalant la colline à toute vitesse et foncèrent droit vers l’endroit ou se trouvait l’automate et les autres.
Continuant leurs courses tout en ne cessant de sillonner entre les énormes troncs des arbres qui les obligeaient à zigzaguer entre eux, se dirigeant tout droit vers l’automate hoplite qui était pour eux comme une énorme flèche qui leur disait ou aller ; les enfants de Poséidon ne purent s’empêcher de frissonner quand ils entendirent le cri d’inquiétude de Rosalie :
_ EMMETT !
Redoublant dans leurs courses, Percy et Bella ne se rendirent pas compte que leurs corps qui se continuaient à crépiter dangereusement de courant « électrique », se transforma sans qu’ils ne le virent en eau dans leurs courses et le devinrent totalement au moment même ou le cri de panique d’Alice résonna à travers les arbres sombres de la forêt :
_ EDWARD !
Et c’est ainsi qu’ils déboulèrent dans la clairière que l’automate avait créé autour de lui, comme de véritables boulet de canon d’eau alors que des courants « électrique » continuaient toujours à les parcourir !
Alors quand ils virent tous les deux que l’automate hoplite allait abattre son pied sur Edward qui était toujours sonné au sol, Percy et Bella n’hésitèrent pas une seule seconde et muer par leurs émotions, les deux boulets de canon bleu aussi grand que les véhicules de Peter et d’Harry, parcourus de courant « électrique » se mirent à se tourner l’un autour de l’autre et percutèrent de plein fouet la jambe qui allait écraser le Cullen.
Leur attaque combiner réussis à obliger celui-ci à reculer son pied et à l’abattre à un mètre d’Edward, et l’instant suivante comme s’ils étaient en faites des énormes gants de boxes, Percy et Bella toujours sous leurs formes aquatique-électrique, se mirent à frapper l’automate hoplite comme s’il s’agissait d’un punching ball.
Et les demi-dieux, les Cullen et les Quileutes se rassemblèrent tous devant ce dernier et aussi devant le chemin menant dans la demeure des Cullen, tout simplement parce que tous les coups administrer par les enfants de Poséidon sur l’automate le faisait reculer et l’éloignait de son objectif premier : le diner des fiançailles de Charlie et Sally !
Alors que les autres s’occupaient de remettre debout Emmett et Edward, Percy et Bella ne cessèrent pas un seul instant de prendre l’automate pour un punching ball, en ne lui laissant pas une chance de pouvoir répliquer une seconde contre eux.
Et encore, il faudrait qu’il essaye de les attraper tous les deux et là, avez-vous déjà essayé d’abattre deux bourdons qui vous tournaient autour en sachant que si vous les touchiez, ils vous piquaient ! Et bien c’était presque la même chose avec eux, sauf que l’hoplite ne parvenait jamais à les attraper dans ces mains, tout simplement parce qu’avez-vous déjà essayé d’attraper de l’eau dans vos mains ?
Non ! Surement pas ! Alors un automate n’avait pas vraiment une seule chose contre eux !
Surtout au moment ou Percy et Bella parvinrent tous les deux à arracher ou plutôt couper les bras de l’automate, qui se mit à crier de rage mais ce dernier ne put strictement rien faire quand les deux énormes boulets de canon d’eau-électrique lui chargèrent dessus, en le heurtant de plein fouet à l’estomac avant de remonter en chandelle et de lui frapper violemment le menton ou plutôt ce qui lui en restait.
Et l’attaque fut tellement puissante, qu’au lieu d’envoyer valdinguer ce dernier dans le décor, ils parvinrent sans aucune difficulté à lui traverser la gorge et lui coupant ainsi proprement la tête qui en tomba devant, alors que le reste du corps dernier en tomba à la renverse avec le choc et la force du coup, l’automate ne se relèvera pas de si tôt !
Pas sans sa tête en tout cas !
Se reposant au sol, tout doucement, les deux boulets de canon-électrique reprirent immédiatement la forme de Percy et de Bella alors que ces deux derniers se laissèrent totalement tomber au sol, avant de se laisser assis tous les deux assis, avant qu’ils ne commencent tous les deux à masser leurs jambes et pieds douloureux, tous comme leurs mains rouges vives d’avoir trop frapper le colosse.
_ Vous allez bien tous les deux ! S’exclama Peter en accourant à eux avec Harry, Susan, Ginny pendant que Ron et Edmund coururent droit vers la tête de l’automate pour commencer à relever les indices sur celui qui l’avait envoyé.
_ Ouais ! Ca va Peter ! Laissez nous seulement reprendre nos souffles ? Demanda Percy en éloignant ces camarades avant de s’allonger au sol et de poser ces mains sur sa tête, en essayant de calmer les battements de cœur frénétique, tout comme sa sœur d’ailleurs.
_ Vous êtes blessés ! Vous saignez ! S’exclama inquiète Ginny en abordant le sang qui s’écoulait de leurs pieds blessés et des phalanges de leurs mains, en s’étant un peu trop amusés avec l’automate comme punching ball.
A cette annonce, tous les demi-dieux purent très vite constater que la fille de Déméter avait raison car des filets de sang s’écoulaient de leurs profondes entailles, et inquiet Peter et Susan s’étaient tous les deux tourner d’un bloc vers les Cullen pour très vite constater que malgré la distance, ces derniers avaient sentis le sang des enfants de Poséidon et leurs yeux dorés avaient immédiatement virer au noir.
Alors que les Quileutes qui l’avaient aussi vus, s’était formé en barrage devant eux et étaient près à les battre, en ayant déjà oublié le combat unis qu’il venait de faire à l’instant contre l’automate.
_ Ca va Ginny ! Ce n’est rien comparer à ce que nous avons eux auparavant ! Déclara Bella en essayant de reprendre son souffle avant de se mettre à grimacer quand Hermione s’occupait de lui retirer les morceaux de verre ou de roche qu’elle avait, pareille pour Ginny avec Percy.
_ Peter ! Susan ! Qu’est ce qu’il y a ? Demanda Harry en ayant lui aussi remarquer leurs inquiétudes à ces derniers alors qu’il avait constaté que les Cullen semblaient sous pression comme les Quileutes par la même occasion.
_ Rien ! Hermione et Ginny, occupez vous de Percy et Bella ! Susan et Harry, venez avec moi tous les deux ! Ordonna Peter à ces quatre derniers alors que Ron et Edmund étaient toujours dans l’automate en essayant de relever des pistes sur ceux qui leur avait envoyé ce « paquet cadeau surprise ».
Emmenant avec lui dans son sillage Harry et Susan, Peter fonça entre les Quileutes et les Cullen avant de séparer Edward et Jacob qui semblait être les deux premiers à vouloir en découdre alors que les autres étaient eux aussi près à en finir, pendant que les Quileutes étaient parcourus de frisson et de tremblements près à se transformer.
_ Calmez-vous ! Je vous ferais remarquer à tous que nous venons tous d’échapper à la mort alors ne nous donnez pas plus de travaille pour ce soir ! Ordonna Peter à voix haute pour essayer de se faire entendre malgré le bruit des feux d’artifice diversion qui continuait de toujours éclater au dessus de la demeure des Cullen.
_ Peter a raison ! Vous voulez vous battre alors que nous venons de finir de combattre cet automate ! Franchement, vous n’êtes pas épuiser avec ce qu’on vient d’endurer ? Demanda Harry incrédule en les détaillant tous en remarquant très bien les traits tirer des Cullen et la fatigue qui émanait des Quileutes.
Mêmes pour eux, créature surnaturel, même si Harry et les autres ignoraient ce dont était les Cullen, ils se doutaient qu’ils ne pouvaient être que des être surnaturels ; le combat qu’ils avaient eux face à cet automate hoplite les avait littéralement achevé, en particulier Edward et Emmett qui sentaient que les heures à suivre, ils allaient les passer assis dans un siège pour permettre à leurs corps de se remettre totalement de tout ça.
_ Calmez-vous ! Non d’un poisson lion, c’est quoi le problème ? Demanda Percy qui s’approchait d’eux avec sa sœur et les autres, tout en se mettant quelque peu à boitiller en marchant.
Ces pieds tout comme ceux de sa jumelle, avaient été soigneusement bandés alors qu’on leur avait enfilé des sandales grec que Ron et Edmund venaient de créer avec des bandes de cuir qu’ils avaient dans leurs affaires.
_ Il n’y a aucun problème Percy ! Comment tu vas toi et Bella ? Demanda Peter en les observant tous les deux alors qu’il voulait changer vraisemblablement de sujet.
_ Ce n’est rien de très grave ce que nous avons mais on devra porter ces bandages pour éviter toute aggravation avec nos chaussures, mais on va devoir rester assis aussi, j’ai l’impression que mes jambes vont me lâcher d’un moment à l’autre ; répondit Percy alors qu’il dut s’appuyer sur Ron pour ne pas perdre l’équilibre avec ces jambes quelques peu chancelantes.
_ Et vous allez bien vous tous ? Emmett ? Edward ? Demanda Bella en observant ces amis en particulier les deux garçons.
_ Nous allons très bien, merci Bella ! Heuresement que vous avez reçus les appels et les messages des autres pour vous prévenir de la situation ; remercia Edward en souriant à cette dernière alors que ces yeux s’étaient de nouveau éclaircis, tout comme ceux de sa famille.
_ En faite, ce ne sont pas vos appels ou vos messages qui ne nous ont pas prévenus, mais plutôt un rêve ! Remarqua Percy en se mettant à se gratter mal à l’aise le dos de la nuque.
_ Quel rêve ? Demanda surprise Hermione comme tous le monde d’ailleurs, alors qu’elle soutenait Bella pour lui éviter de tomber elle aussi.
_ Un rêve étrange ! Nous avons vus tout le déroulement de cette soirée jusqu’au moment ou Edward a faillis rester sur la touche par le pied de cet automate, et c’est sur ça que nous nous sommes réveillés ; déclara Bella en expliquant ce qui s’était passé plus tôt dans la soirée.
_ Vous avez rêvés tous les deux de la même chose ? Demanda Harry quelque peu surpris du don qu’ils venaient tous les deux de développés, se rendant compte comme de tous ceux de sa famille que cela ne pouvait n’être qu’un nouveau don.
_ Vus comment nous nous sommes réveiller en sursaut tous les deux, je dirais que oui Harry, nous avons tous les deux rêver de la même chose ! Ou plus tôt que nous avons cauchemardés ! Remarqua Percy en se tournant vers ce dernier en lui faisant le regard « question idiote, réponse idiote ! ».
_ Cela était sans aucun doute un rêve prémonitoire que vous avez fais et dont vous avez été témoin ; déclara Susan en se mettant à hocher de la tête, en comprenant maintenant pour qu’elle raison elle ne les avait pas vus pendant toute la soirée, parce que ces deux derniers se trouvaient tous simplement en plein rêve prémonitoire.
_ S’ayait ! Je l’ais ! S’exclama Ron depuis l’automate en les faisant tous sursauter alors que lui et Edmund ressortaient des débris de l’automate.
_ Qu’est ce qu’il a ? Demanda Jacob ne comprenant pas comme tout le monde de ce que ce dernier venait de trouver pour être aussi exciter.
_ Il a trouvé la mémoire de l’automate et nous serons qui lui a donné son ordre de nous attaquer ; précisa Hermione pour les autres alors qu’elle se rapprocha de son petit ami avec les autres, qui portait une espèce de boule lumineuse dans ces mains alors qu’Edmund avait une sorte de grand parchemin.
_ Qu’est ce que vous avez trouvés ? Demanda Peter en observant les deux preuves que les fils d’Héphaïstos avaient trouvés.
_ Percy et Bella n’ont pas endommagés la « boite noire » de notre ami et Edmund a réussi à trouver le parchemin d’ordre, et ce n’est pas très agréable à « lire » ; répondit Ron tout en désignant son petit frère qui allait confier le parchemin à Peter mais Percy le lui prit bien avant.
Percy ouvrit le parchemin et il se mit à le déchiffrer avec Bella qui l’avait rejoins, et avant que les autres n’aient pus faire quoi que se soit, le frère se mit à grogner de rage alors qu’il commençait à froisser le parchemin et faillit le déchirer si la sœur ne le lui avait pas retiré des mains.
_ Qu’est ce qui est écris ? Demanda Susan en se rapprochant d’eux ou tout le monde purent constater que le texte sur le parchemin était du grec ancien sans aucun doute, et que les phrases que lurent les Jackson les firent pâlir alors que la colère se lisait dans leurs yeux.
_ Qu’est ce qui est écris ? Demanda Sam en observant les Jackson alors que Percy semblait être près à exploser, pendant que Bella tentait de le calmer et de se calmer elle-même.
_ C’est un ordre de mission ! Cet automate avait pour mission de détruire notre maison et la fête en même temps, avec les personnes qui s’y trouvaient avant d’aller ensuite s’attaquer à Forks et à Seattle ensuite ; déclara Edward d’une voix grave et sérieux alors qu’il n’eut aucun mal à déchiffrer l’alphabet grec.
_ Alors cet automate était là pour détruire la ville ! S’exclamèrent surpris les Quileutes en même temps alors qu’ils étaient encore choquer de ce que ce dernier aurait pus causer comme dégât sur Forks.
_ Cela prouve qu’il y a quelqu’un quelque part qui en a après nous et qui n’aurait pas une seule seconde hésiter à tuer des innocents pour nous atteindre ; déclara Bella en mettant en évidence ce que ce parchemin venait de révéler sur la « personne » qui leur avait envoyé cet automate.
_ Ce qui est sur c’est que si jamais j’attrapais ce s…, je lui ferais regretter amèrement de s’être attaquer à nous ! Je l’enverrais droit en enfer avec un ticket direct pour Hadès ! Cracha furieux Percy avant d’essayer de se calmer pour ne pas attirer de nouveaux ennuis, alors que Bella avait posée sa main sur son épaule pour essayer de l’apaiser.
_ Euh, je sais que je ne voudrais pas casser l’ambiance, mais je crois que nous devrions retourner au manoir parce que les feux d’artifice sont entrain de s’amenuiser ! Remarqua Ginny tout en désignant les faux d’artifice des fils d’Héphaïstos qui étaient entrain de s’espacer de plus en plus dans le ciel, montrant à tout le monde que la réserve était entrain de s’amenuiser et que la diversion allait prendre fin dans quelques temps.
_ Qu’est ce qu’on fait ? Demanda Edmund en se tournant vers Peter pour attendre les ordres qu’il allait donner.
_ Que tout le monde désenclenche leurs panoplies ! Retournez au manoir et faites croire aux autres invités que vous étiez toujours dans les parages ! Ordonna Peter en se tournant vers les Cullen et les Quileutes.
_ Et nous qu’est ce qu’on fait ? Demanda Ron en se tournant vers ce dernier pour savoir ce qu’ils allaient faire et en particulier de la « carcasse » de l’automate.
_ On va s’en charger ! On va le ramener à Seattle et le mettre dans le garage comme ça vous aurez des pièces de rechange, et vous pourrez essayer de trouver d’autre preuve de notre ennemi ; prévena Percy en se dirigeant avec Bella vers les débris de l’automate.
Mais ils se stoppèrent tous les deux quand Susan leur attrapa tous les deux les bras et les retenu avant qu’ils n’aient pus faire quoi que se soit.
_ Ou est ce que vous allez tous les deux comme ça ? Vous savez que la fête est loin d’être terminé et qu’ils seraient tous les deux très heureux de vous voir à la fin ! Remarqua Susan en leur souriant alors que ces deux derniers se mirent à lever les yeux au ciel devant l’empressement de cette dernière à les emmener à la fête.
_ De plus, Ron et Edmund ont leurs boites de brume ! Donc ils pourront cacher l’automate et personne ne le verra, tous ce qu’ils verront se sont des rochers ; approuva Peter tout en se tournant vers ces deux derniers pour qu’ils puissent poser les fameuses boites qui enclenchaient la brume pour cacher tout ce qui est incompréhensible pour les mortels et protéger qui que se soit des créatures mythologiques.
_ De plus, dès que la fête sera finie on vous ramènera à la maison ! Dans l’état ou vous êtes, il serait préférable que vous ne faites pas le chemin à pied dans l’autre sens, on s’occupera de l’automate demain… ou devrais-je dire tout à l’heure dès que nous nous serons réveiller ; ajouta Harry en entrant dans le jeu de Peter et Susan pour ainsi emmener Percy et Bella pour la fin de la fête.
_ J’ai l’impression que nous sommes tombés sur un complot ; remarqua Percy en regardant Bella dans les yeux, avant de se mettre à grogner quand Susan les tirèrent tous les deux droit vers la demeure des Cullen, alors que ces derniers et les Quileutes leurs emboitèrent le pas.
Peter surveilla que Ron et Edmund plaçaient bien les boites de brume pour cacher les débris de l’automate de la vue de tous, pendant qu’Harry veillait sur Ginny qui s’occupait de redresser les arbres qui étaient penchés et ceux qui avaient été déracinés à leurs places initiaux, et qu’Hermione effaçait les traces des combats qui s’étaient produits alors qu’elle lançait une espèce de poudre verte qui masquerait leurs odeurs et ce qui venait de se passer.
Quand ils arrivèrent enfin à la demeure des Cullen après avoir réappuyer sur le bouton qui rétractait leurs panoplies dans leurs montres à goussette, alors que la diversion venait enfin de cesser et que le silence se refit avant qu’ils n’entendent les conversations reprendre à l’intérieur, et que les Cullen et les Quileutes s’étaient remis dans la fête en faisant croire à tout le monde qu’ils n’étaient jamais sortis dehors.
Alors que Susan avait entraînée Percy et Bella à l’étage dans l’une des salles de bain pour que ces derniers puissent se changer, et qu’Alice s’empressa d’aller chercher une paire de chaussure pour eux puisque c’était la seule chose que la fille d’Apollon n’avait pas prévue à l’avance.
_ Vous allez bien les enfants ? Demanda Daniel en s’approchant des jeunes avec Vala tout en essayant de garder un sourire sur leurs visages, même si leurs yeux criaient l’inquiétude et la peur qu’ils avaient eux pendant cette dernière heure.
_ Tout va bien, nous allons tous très bien même si Percy et Bella sont tous les deux sur le point de s’effondrer de fatiguer mais nous sommes tous saint et sauve ; promit Peter en souriant alors que Lucy et Katara s’étaient rapprocher d’eux et que la première s’était précipité sur son estomac, en le serrant dans ces bras.
Et pendant qu’il reportait à ces parents adoptives et à ces deux plus jeunes sœurs se qui venaient de se produire, et que Jack et Samantha s’étaient joint à eux pour entendre son « rapport » ; Peter put constater que les Cullen étaient entrain de reporter ce qui venait de se passer à leurs parents ainsi qu’à Sally et Charlie qui se trouvaient auprès de ces deux derniers, et que les Quileutes en faisaient de même avec les adultes qui étaient venus avec eux ; alors que ces frères et sœurs étaient entrain de reprendre des forces au buffet.
Bien évidemment Peter avait très bien vue que les adultes avaient tous été inquiets pour eux, et avaient pus ensuite lire de l’admiration dans les yeux de ces derniers qu’ils portaient sur les jeunes Jackson, et alors qu’il allait dire quelque chose, le fils d’Arès se figea un bref instant quand il vit Alice ressortir sur la terrasse là ou se trouvait tous les invités dans le jardin et que Susan suivait en tirant Percy et Bella derrière elle.
Bien sur l’entrée des jumeaux Jackson à la fin de la fête firent tourner tout le monde vers eux, pendant que Sally semblait ne pas croire à l’instant même que ces deux enfants se trouvaient tous les deux, juste derrière Susan, devant elle.
Alors que Peter ne put s’empêcher de reporter son regard sur Edward non loin de lui avant d’essayer de maquer son rire dans son verre, ce que ce dernier entendit en lui lançant un regard incompréhensible avant que la phrase mentale que lui lança le fils d’Arès lui fit comprendre son accès d’hilarité.
_ Alors Edward ! Ce que tu vois te plaît ? Tu as intérêt à ce que Percy ne le remarque pas ou je peux t’assurer qu’il te fera une tête au carré dans ce cas ! Rigola Peter avant qu’Edward ne lui lance un regard noir qui ne lui fit aucun effet, pour ensuite reporter son regard sur les jumeaux Jackson.
Comme à chaque fois que Susan habillait les jumeaux, Percy et Bella étaient tous les deux toujours habillés de la même façon, portant tous les deux les mêmes couleurs et pour cette occasion, la fille d’Apollon avait accordée leurs vêtements sur les couleurs blanc et noir.
Percy portait un pantalon noir assortis à sa veste alors qu’en dessous il portait une chemise blanche avec une cravate bleu légèrement défaite autour de son cou, et qu’il avait réussi à prendre des baskets blanches à ces pieds qui cassait un peu le côté classe et lui donnait un côté rebelle.
Alors que Bella portait une robe en bustier avec un décolleter en forme de cœur, ou le haut était blanc avec par dessus de la dentelle noire sui dessinait par-dessus le bustier blanc des fleurs et des feuilles, et que le bas se composait en une jupe noire recouverte de plusieurs voiles blanc qui finissaient par lui donner l’impression d’une jupe gris pale presque blanc.
Mais la tenue ne s’arrêtait pas là puisque Susan lui avait donnée un boléro blanc aux motifs floraux bleu, recouvrant ces épaules et le haut de son dos alors qu’elle le fermait devant par des rubans qui entourait la taille sous la poitrine, finit par un nœud derrière son dos et que ces manches lui arrivait jusqu’aux coudes.
Ces longs cheveux lâchés se bouclaient légèrement et qu’ils étaient retenus en arrière par un ruban bleu qui faisait office de serre tête, avec des motifs floraux blanc et noir assortis aux ballerines qu’avaient pus trouver Alice de couleur bleu aux fleurs blanc et noir, et qui contrairement à Percy ne cachait pas totalement les bandages.
Quand Sally vit ces deux petits, elle ne put empêcher ces larmes de couler, hormones de femme enceinte qui jouait sur les émotions, et se dirigea vers ces petits avant de les prendre dans ces bras tous les deux.
Quelques peu surpris, Percy et Bella ne réagirent pas tous les deux à l’embrassade de leur mère, et se ne fut seulement après une minute qu’ils y répondirent tous les deux en la serrant contre eux, en évitant de trop forcer à cause de son ventre de femme enceinte et même si cela n’avait été pas le cas, ils n’auraient pas pus la serrer plus fort à cause des élancements douloureux qu’ils avaient dans les muscles.
Se détachant enfin d’eux, Sally posa sa main sur les joues de chacune de ces deux petits et les regarda avec amour et affection, même si une certaine inquiétude brillait dans ces yeux puisqu’elle avait très bien vus les traits fatiguer de Percy et de Bella, ainsi que les bandages aux pieds de sa fille en se doutant que Percy devait avoir les mêmes aux siens.
Alors que Sally se détacha des bras des ces enfants, Charlie vint les rejoindre et tendit sa main à Percy qui la regarda quelques instant avant de souffler un bon coup pour enfin la serrer, en évitant par la même occasion d’écraser les doigts de son futur beau-père même si ce n’était pas l’envie qui lui manquait.
Avant que celui-ci ne serre la main que lui tendait Bella, si son frère le faisait, elle aussi le ferait.
Et avant que Sally ou Charlie n’est pus dire quoi que se soit, Edmund et Lucy débarquèrent avant d’entrainer Percy et Bella pour aller danser sur une musique que le DJ de la soirée avait remis en route.
La dernière heure qui suivis avant que les premiers invités commencent à partir s’était passé calmement, avec tous les Jackson sur la piste de danse même Percy et Bella qui dansèrent avec leurs frères et leurs sœurs, alors qu’ils essayaient tous les deux d’éviter le plus possible de s’approcher de Sally et de Charlie.
Comme le disait si bien Peter et Susan aux fiancés, ils faillaient laissés du temps aux jumeaux d’assimiler tout ce qu’ils avaient appris, et avec la fatigue qu’ils devaient sentir mieux valait éviter de mettre leurs nerfs à rude épreuve, puisqu’ils pouvaient exploser à tout moment sur ce qu’ils avaient appris sur la mission qu’avait reçus l’automate plus tôt.
Bien sur, Emmett et Edward étaient venus remercier les deux jumeaux sur ce qui s’était passé plus tôt et ce dernier avait finis par réussir à demander une danse à Bella, alors qu’Emmett s’était chargé de Percy en l’entrainant sur la piste et en faisant l’idiot avec ce dernier.
Bien évidemment, les minutes qui avaient suivis, toutes les autres danses, il avait été difficile d’éloigner Edward et Bella alors que le premier était parvenu sans problème à la faire danser, et la deuxième n’y avait pas résisté malgré la fatigue.
D’ailleurs, les autres Jackson faisait tout pour occuper Percy et le tenir quelque peu éloigner du « couple », au plus grand damne de ce dernier qui n’aimait pas vraiment le lien qui était entrain de se former entre eux
_ Tu ne pourras rien faire contre ce qui est entrain de se forme entre eux Percy ; déclara calmement Peter alors qu’il s’asseyait au côté de ce dernier sur un siège alors que Percy ne lâchait pas sa sœur des yeux, qui dansait une valse avec Edward.
_ Je le sais bien Peter ! Mais cela ne m’empêche pas d’avoir peur pour elle ! Annonça Percy avant de boire cul sec son soda, avant de se mettre à jouer avec son verre en regardant le jeune « couple » évoluer sur la piste de danse.
_ Et qu’est ce qui te fais autant peur ? Demanda Peter ne comprenant pas la peur que ce dernier avait envers sa sœur, alors qu’il aurait dus être content pour elle.
_ Ce qu’à dis Susan sur la prophétie les concernant tous les deux, « qu’ils ne pouvaient vivre l’un sans l’autre et que le monde allait avoir besoin d’eux », ce n’est pas quelque chose qui peut me réconforter sur les années à suivre ; déclara Percy tout en fixant les lignes de ces mains en se demandant quelle route il allait avoir, et si sa route serait aussi éloigner que celle de sa petite sœur.
_ En faite, ta plus grande peur, c’est que Bella s’éloigne de toi, n’est ce pas ? Après tout, cela a toujours été ta plus grande peur, non ? Vous avez toujours vécus ensemble et cet éloignement qu’elle va avoir avec toi pour être avec Edward, est ce qui t’effraie le plus ! Remarqua Peter en mettant en évidence la véritable peur de Percy.
_ Ce n’est pas vraiment ça Peter, j’ai le droit de m’inquiéter pour elle, non ? Après tout, il n’est pas totalement humain et le fait d’ignorer de savoir ce qu’il est, lui et sa famille, me met les nerfs en pelote et cette prophétie sur eux ne m’aide pas beaucoup, non plus ! Déclara Percy avant de se lever pour ainsi montrer que la conversation était terminé alors qu’il se dirigeait vers le buffet, en ignorant le regard que lui lança Edward qui avait bien sur entendu toute la conversation qu’ils venaient d’avoir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un Nouveau Départ - Fanfic Crossover Twilight/Percy Jackson (Tout le monde/couple habituel)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un Nouveau Départ - Fanfic Crossover Twilight/Percy Jackson (Tout le monde/couple habituel)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Percy Jackson
» RPG Percy Jackson et Harry Potter.
» Episode 22 : Un Nouveau départ
» [The Wonderful World of Disney] Un Nouveau Départ Pour la Coccinelle (1997)
» Changement de région/travail. Nouveau départ!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilighters France :: Le quartier des artistes :: Fanfics :: Fanfics tout Public-
Sauter vers: