Twilighters France


*** Twilighters France, votre source française depuis 4 ans!
 
AccueilTwilighters FranceFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Tititof
Perd connaissance
Perd connaissance
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : garde la main chaude de Jacob dans la sienne
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Jeu 24 Mar - 15:47

Je répondrai à tout le monde ce week-end mais je tiens juste à te donner ma réponse Vanille41 Wink
Page 415 de Révélation : Leah dit elle-même qu'elle est une "impasse génétique", qu'elle n'a pas ce fameux gêne qui fait qu'un Quileute aurait pû s'imprégner d'elle. Elle plaisante même en disant qu'elle est déjà "ménopausée", qu'elle n'est pas une "candidate à l'imprégnation" sinon elle n'aurait pas muté.

Dans Evolution, je l'ai fait s'imprégner d'un pharmacien, mais c'était pure fantaisie de ma part car je pense que dans l'histoire originale, S Meyer voulait qu'elle ne puisse pas s'imprégner.

Maintenant, j'ai peut-être mal compris. On en reparle en privé si tu veux Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille41
Retour fracassant de Jake
Retour fracassant de Jake
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1945
Age : 33
Localisation : dans les bois en compagnie d'une bande de ... loups
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Jeu 24 Mar - 18:35

Merci pour ta réponse, j'ai un bug de livre lol oui donc tu as voulu garder la version livre, ok.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renesmée Cullen Black
Regarde son bien aimé demander sa main
Regarde son bien aimé demander sa main
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1803
Age : 19
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Sam 26 Mar - 18:17

J'ai trop hâte à demain bounce On va enfin savoir si Paul va voir Rachel! En tout cas, je crois, ils sont bientôt arriver chez les donc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tititof
Perd connaissance
Perd connaissance
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : garde la main chaude de Jacob dans la sienne
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Dim 27 Mar - 5:38

Renesmée Cullen Black, tu me mets la pression LOL va falloir encore attendre un peu Wink Ne sois pas si pressée parce quand ça sera finit, ça sera finit Wink

Citation :
Je me demande aussi comment cela se fait qu’ils n’ont pas eu une connexion avec Seth. Il aurait dut se transformer plus souvent pour faire ces rondes, or, la meute aurait du l’entendre
A cause de la distance, les loups perdent la connexion, ils n'entendent d'ailleurs plus Sam quand ils arrivent en Europe. Jacob faisait des tests dans les livres, je devrais relire, mais je crois qu'il perd la connexion quand il quitte la Push à la fin du 3, il l'explique au début du 4. Bon, je dois vérifier, tu me mets le doute maintenant lol
Mais dans Evolution, j'en parlais déjà quand il était en Arctique Wink

appaloosa, ce n'est pas grave Wink étant donné que je ne poste qu'une fois par semaine, tu as le temps lol

Vanille41, je savais que la réponse de Jacob sur la folie de Paul te plairait Wink

Melan, merci pour ton soutien,

Alice
Citation :
Hum... Bizarre cette histoire de voix !! Une voix mélodieuse, chaude et harmonieuse... Celle de Rachel (qui a forcément changé, puisqu’elle est devenue vampire) ?
Vous pensez toutes la même chose lol Vous aurez la réponse bientôt Smile
Merci pour tes commentaires !

Voici donc la suite !

* * * * * * *

13 – Notre accélération

Nous reprenons notre marche, tous ensemble, laissant derrière nous deux loups et deux vampires qui comptent bien nous rattraper dès que l’état de Leah le permettra. Ce qui est assez drôle, c’est que malgré le fait que nous avançons en groupe, ceux qui sont encore là garde leur position près de leur binôme respectif, au cas où nous serions obligés de nous séparer à nouveau. Seule Bella se trouve entre Jacob et Edward qui fait maintenant équipe avec Alice.

Nous passons le sommet, faisons route vers l’Italie en descendant le col puis le flanc de ces immenses montagnes. Le jour se lève mais les lieux sont complètements déserts. Nous avons perdu du temps avec cette attaque. Nous ne pourrons pas atteindre Volterra en pleine journée. Il faudra donc encore attendre…sauf si les vampires nous trouvent avant. Cet endroit me semble parfait pour un combat. Je me dis même que c’est étrange qu’ils ne nous interceptent pas, maintenant qu’ils savent où nous nous trouvons. Je pense alors qu’un piège doit nous attendre là-bas…que ce n’est pas pour rien qu’ils nous laissent venir. Mes frères approuvent mes réflexions. Même Quil nous entend encore et nous communique sa force et son optimisme par la pensée, me souhaitant « Bonne Chance » au passage.

Le paysage est encore très escarpé et le soleil commence à faire briller nos petits amis. Mais curieusement, ils ne stoppent pas leur progression. J’en conclue donc qu’Alice a vu qu’ils ne risquaient rien pour l’instant. Vu que notre plan a échoué, je me demande comment va se passer notre arrivée ? J’imagine qu’Alice le sait déjà et que c’est peut-être pour ça qu’elle semblait si inquiète. Elle avait quand même insisté pour que le docteur Cullen nous accompagne, c’est que nous en aurions besoin… je repense à cet antipoison créé par le médecin et je ne peux m’empêcher de penser que ces vampires nous ont fabriqué un sacré moyen de défense ! A condition, bien sûr, d’en avoir toujours à proximité en cas de combat…ce qui me donne deux images en tête. La première, qui me fait sourire, est que l’un de nous porte cet antidote sur lui, comme un Saint-bernard avec son alcool autour du cou. L’autre image, beaucoup moins amusante, est que nous aurions peut-être toujours besoin des Cullen près de nous…

- Ta deuxième option est la plus probable, me coupe Jacob dans mes pensées.

Son ton est très sérieux et je lui réponds :

- ça t’arrange hein ?
- Je ne peux pas le nier…
- C’est aussi son idée fixe ?
Demande-je en parlant de Bella. Nous unir ainsi ? Par dépendance ?
- Ne soit pas stupide !
Claque Jacob. Les Cullen ont fait ça pour nous aider ! Et tu le sais très bien ! Arrête de toujours dire qu’ils nous veulent du mal ou qu’ils sont sournois !

Je laisse passer un temps, sachant bien que Jacob a raison, que je cherche toujours à les discréditer. Puis je réponds :

- Sam a quand même raison sur un point, tu aurais du nous en parler…
- Ça aurait changé quoi ?
Grogne-t-il. Rien du tout !!!

Je ne réponds pas…en effet, ça aurait changé quoi ? Ce qui nous dérangeait le plus est que Jacob faisait souvent cavalier seul depuis la transformation de Bella, qu’il faisait maintenant presque plus parti des Cullen que de notre famille…c’est lui qui était devenu leur chien de garde. Jacob s’arrête, plisse les yeux en me dévisageant avec colère puis il répond, hargneux :

- Tu sais très bien pourquoi je suis toujours là-bas ! Et ce que tu en penses, je m’en fous ! Je me fous de ce que vous penser tous ! Dit-il en regardant un par un les autres loups qui se sont aussi arrêtés.

Les Cullen nous observent en silence, comprenant que nous avons une sérieuse discussion. Seul Edward est très tendu et ne quitte pas Jacob des yeux.

- Oui je l’aime encore ! Oui j’espère encore ! Continue-t-il. Oui, ça me fait du bien d’être près d’elle ! Sa maison est devenue mon refuge, même si je suis vu comme un "chien de garde" aujourd’hui…c’est ce que je suis ! Son Gardien ! Même si elle n’en a plus besoin, même si LUI, la protège aussi, siffle-t-il en sachant qu’Edward nous entend. Même si maintenant elle est assez forte pour nous protéger tous ! L’amour entre un vampire et un loup est possible Paul…j’en suis la preuve ! Et tu veux vraiment savoir pourquoi je passe mon temps là-bas, plus qu’à la Réserve, plus que n’importe où ?

Je le fixe sans répondre mais il sait que ma réponse est « oui ».

- Parce que là-bas, je n’ai aucune chance de m’imprégner ! Avoue-t-il. Là-bas, je n’ai aucune chance de rencontrer une Quileute qui briserait mes espoirs, mon amour et ma vie ! Voilà pourquoi je ne la quitte pas ! Je ne veux pas perdre cet amour qui me fait survivre ! …car c’est tout ce qu’il me reste, ses mots…sa voix…son âme…, finit-il dans un souffle.

Ses paroles me touchent plus que je ne voudrais et je sens mon cœur se déchirer de douleur en repensant à Rachel. Edward n’a pas bougé mais il baisse la tête pendant que Bella, inquiète, passe son regard de Jacob à lui, espérant qu’il allait traduire. Or, il ne le fait pas et au bout de quelques minutes, Jasper déclare :

- Bon…maintenant que vous avez fini de papoter, on pourrait rependre la route ?

Fixant le sol neigeux, Jacob respire bruyamment, nous comprenons tous que s’il était sous sa forme humaine, il serait en train de pleurer alors j’avance un peu, le laissant seul avec sa peine, ne me sentant pas non plus en état de discuter d’avantage à ce sujet. Sam hoche la tête en direction de Jasper, approuvant sa décision. Nous reprenons doucement notre marche, laissant Jacob là où il est, sachant qu’il a besoin de se ressaisir un peu avant de continuer. Mais avec surprise, je vois Edward marcher en contre-sens à travers nous et se diriger vers mon frère. Bella, qui avait repris le pas, s’arrête et se retourne vers eux, inquiète. Pourtant, elle n’y va pas. De loin, je vois Jacob se transformer et face à face, le vampire et lui se fixent en silence, se défiant avec tellement de tension que même si je n’entends plus les pensées de mon frère, je peux ressentir toute sa haine et sa colère. Je m’arrête, tends l’oreille mais ne capte pas les paroles d’Edward. Nous sommes tous en attente, nous demandant comment vont se passer les choses après les aveux de Jacob. Bien que nous savons que le vampire devait déjà les connaître… Jacob hoche la tête à plusieurs reprises, le visage crispé et soudain, je vois Edward poser sa main sur l’épaule nue de mon frère, un geste d’apaisement qui ne me surprend pas de la part du vampire qui semble prendre la situation avec beaucoup de sérénité depuis le départ, même si de temps en temps il rappelle à Jacob que Bella est à lui… j’admire sa capacité à accepter l’amour qu’il y a entre mon frère et sa compagne, et ceci, depuis le début de leur relation…j’admire son calme et sa force de caractère. Je n’avais jamais rencontré quelqu’un comme lui, quelqu’un capable d’autant de compassion, de tolérance et de maitrise de soi à la fois. Même son père qui était un exemple de sagesse ne dégageait pas autant de majesté qu’Edward depuis que Bella les avait rejoins.

Après quelques hésitations, Bella finit par tourner la tête et reprendre sa marche. Je suis très surpris qu’elle ne soit pas intervenue telle une furie pour savoir ce qu’ils se disent, défendre Jacob ou imposer sa vision des choses. Je vois alors une signification dans son geste : elle a définitivement choisi Edward. Même si elle me dit aimer Jacob, même si comme son mari, elle accepte la présence permanente de mon frère dans leur vie…elle laisse Edward « consoler » Jacob parce qu’elle sait que la situation ne changera pas !

Leur trio est décidemment très surprenant et tant que Jacob ne s’imprégnera pas, il restera ainsi car aucun des vampires ne le rejettera. Edward et Bella semblent d’accord sur ce point, sa transformation comprenait même peut-être cette condition ? Conserver l’amour de Jacob, ne pas le faire souffrir, le garder près d’eux…malgré tout ce qui les oppose. Ça sera donc à mon frère de faire un jour son « deuil » de Bella ou pas…

Et moi ? Serais-je capable d’en faire autant ? Qu’allais-je faire si Rachel revenait vraiment parmi les Cullen ? Serais-je aussi, comme Jacob, toujours fourré chez les vampires ? Allais-je passer par les mêmes étapes que lui ? Colère, dégoût, envie de mort puis résignation jusqu’à devenir le chien de garde de Rachel ? En suivant mon raisonnement, je me rends compte que sur cinq étapes, j’en suis entre la troisième et la quatrième…peut-être même que j’en suis déjà à la quatrième là… mais c’est un fait, je le sens au fond de moi, ma colère s’est essoufflée.

Nous stoppons à nouveau notre progression car la civilisation commence à réapparaitre. Les Cullen sont trop visibles et nous, encore pire. Nous restons donc dans les bois jusqu’à ce que le soleil se couche, en profitant pour reprendre des forces.
Jacob est plus tendu que jamais, il n’a pas prononcé un mot depuis ce qu’il s’est passé dans la montagne. Nous avons pourtant eu droit à tous les mots qu’Edward lui a prononcés seul à seul. Pour une fois, il ne nous a rien caché. Nous avons donc cette conversation en boucle dans notre esprit à tous depuis des heures et nous ressentons tous ce mélange de résignation, de tristesse et de honte qui hante l’esprit de notre frère depuis…
Edward accepte et comprend l’amour de Jacob pour Bella mais les faits sont là : Bella est vampire et mariée. Fin de l’histoire. L’idée commence à faire son chemin dans l’esprit de Jacob et nous subissons tous les tiraillements de son âme, comme si j’en n’avais pas assez avec les miens.
Il y a aussi une chose qu’Edward lui a dite qui se balade dans notre tête à tous. Un truc complètement fou mais qui semble perturber Jacob…c’est Leah. Notre sœur se serait confiée mentalement au vampire…sans même que nous nous en apercevions. Pourtant, moi, j’étais assez connecté à eux pendant la traversée. Mais apparemment, il en saurait beaucoup maintenant sur elle. Plus que nous visiblement !!! J’entends encore ses mots :

« Ouvre tes yeux Jacob…tu n’es pas seul. Quelqu’un a besoin de toi…quelqu’un qui comme toi, à tout perdu… »
« De qui parles-tu ? »
« Tu es tellement aveuglé par Bella que tu ne vois rien, pourtant, elle s’accroche à toi…et depuis longtemps
»


Mon frère avait réfléchi deux secondes et avait fini par trouver :

« Leah ? Non, impossible, elle aime Sam, autant que j’aime Bella.»


Edward avait souri et avait laissé Jacob. Moi, j’avais une autre pensée en tête. Les derniers mots que Leah m’avait dits : « Je vois les choses plus positivement. Je ne sais pas pourquoi j’ai changé, mais le fait est que c’est comme ça. »

Leah avait tout simplement retrouvé l’espoir…en tombant amoureuse d’un autre que Sam. Mais hélas, elle n’avait pas choisi le plus simple. Pourtant, j’imagine qu’elle avait beaucoup d’attentes depuis la transformation de Bella. Et le plus dingue, c’est que rien dans son attitude ne laissait supposer ça. Jacob cherchait aussi de son côté mais rien. Toujours aussi peau de vache et chienne quand elle le voulait. J’avais même pensé qu’elle s’intéressait à Emmett !!! Ce qui était peut-être un peu vrai mais pas autant que je le pensais. Elle avait finalement peut-être posé toutes ces questions sur les vampires pour me rendre service, sachant à travers mon esprit que j’avais besoin de réponses.
Nous n’entendions plus Quil, nous étions trop loin…et quelque part, c’était une bonne chose vu notre état d’esprit à tous suite à ça. Leah aurait fini par le savoir via notre frère resté près d’elle. Je le sentais près de moi, Jacob était bouleversé.


Alice s’est absentée, pour pouvoir voir ce qui nous attend. Ça me tue d’imaginer qu’elle sait exactement comment vont se passer les choses pour eux, à conditions que personne ne change d’avis dans sa décision. Dommage qu’elle ne puisse pas nous voir…et me voir moi. Savoir comment allait se passer mes « retrouvailles ». A son retour, elle semble vraiment très inquiète et je vois les mâchoires d’Edward se contracter. Ok…rien de bon.

- Nous allons accélérer la cadence, déclare-t-elle.
- En plein jour ? S’étonne Emmett.
- Oui…si nous avançons vite, nous serons indétectables par l’œil humain et autre système de surveillance.
- Tu en es sûre Alice ? S’assure le docteur Cullen.
- Oui…nous devons atteindre Volterra ce midi. Ils annoncent de la pluie.
- Parfait ! Claque Emmett en frappant dans ses mains, impatient.

Je lève les yeux au ciel, cherchant une confirmation dans ses prédictions. Pour l’instant, le temps semblait clair. Nous sommes en Italie et l’atmosphère est vraiment différente de Forks. Ici, il fait chaud et je serai surpris que la petite Cullen ait raison sur ce coup-là.


Nous nous relevons tous et commençons donc à courir à l’unisson, le plus vite possible. A l’œil humain, nous devons ressembler à des éclairs colorés ou des bourrasques soulevant la poussière du sol. Même si je suis septique, je me dois de faire confiance à Alice et je suis, sans discuter, le reste de la troupe. Emmett court à mes côtés, en silence. Je sais que l’absence de Rosalie le pèse et qu’il est même inquiet pour elle car il n’a pas trop discuté depuis que nous les avons laissés. Je pense, en fait, qu’il a hâte d’en finir avec tout ça pour vite la retrouver. Moi non plus ça ne me plait pas trop que nous soyons déjà séparés.

Nous courrons, courrons, droit devant, Volterra approche…tout va si vite, ma tête bourdonne, je me sens incapable de réfléchir, je suis le mouvement, emporté par notre unité que nous formons tous ensemble, courant au devant de notre mort certaine ou d’une victoire difficile si on veut rester optimiste. Soudain Edward et Alice se détachent de notre groupe mais Carlisle nous fait signe de continuer à courir. Je suis derrière Bella, Jacob sur mon flanc droit, Sam sur le gauche et derrière je sais qu’il y a Jasper. Je ne vois même pas le paysage, je me concentre sur la trajectoire des vampires quand soudain, Alice apparaît devant nous et nous crie « Stop !!!! ». Nous arrêtons tous net notre course folle. Edward apparaît à son tour et nous ordonne :

- Nous avons peu de temps, tout le monde se sépare !!! On se retrouve au pied de Volterra ! …Bonne chance ! ajoute-t-il du bout des lèvres.

Bella se retourne vers moi, les yeux horrifiées puis elle pose son regard sur Jacob et sans même que je la vois bouger, elle se retrouve sur le dos de mon frère. Un dernier coup d’œil dans ma direction, elle me lance muettement un « Je compte sur toi ! » puis je les vois filer. Jacob nous dit par la pensée :

- Je vous donne ma position dès que nous y sommes !
- Ok !


Sam a déjà bifurqué avec le Docteur nous ordonnant mentalement de suivre les Cullen. Jasper fait signe à Embry qui le suit. Jared rejoint Alice et Edward pendant qu’Emmett me crie en commençant à courir :

- Allez Loup ! On fonce !!!!

Je ne réfléchis pas et démarre en trombe, aux trousses du vampire qui semble plus motivé que jamais. Quand soudain, je les sens ! Leur odeur est plus forte que celle d’Emmett et je fais bien la différence, me rendant compte au passage que je supportais mieux celle de mon ami. Emmett en intercepte un d’un coup de bras. Quand il bloque son corps comme ça, c’est un roc ! Sa force est réellement impressionnante ! Le vampire se retrouve projeté contre un arbre qu’il détruit au passage. Un autre vampire l’attaque sur son flanc gauche pendant que je vois une femelle blonde me foncer dessus. Amusé par son audace, je cours au devant d’elle, babines retroussées. Je vois ses yeux s’agrandirent de stupeur, comprenant soudain à quoi elle avait affaire et d’un bond, elle me passe au-dessus. Mais je saute au même moment et claque ma gueule sur sa jambe qui se brise d’un coup. Déséquilibrée, son atterrissage est violent et la poussière vole autour d’elle. Je m’imagine qu’elle va quand même se relever mais Emmett apparait et la prend par l’arrière puis lui brise la tête, sans scrupule. Ensuite, il me fait signe de continuer à courir. Je reprends alors ma course sans m’arrêter, suivant le vampire devant moi. Je ne sais pas ce qu’il a fait des deux autres. Dans ma tête, je vois les combats de mes frères. Jacob et Bella se débrouillent bien. Je crois que mon frère n’aurait pas imaginé pouvoir un jour se battre à ses côtés et il est plus fort que jamais. Jared me renvoie les images de son combat aux côtés d’Edward, toujours aussi rapide et intelligent. La petite Alice se bat seule plus loin, afin de pouvoir capter les intentions de ses adversaires. Sam protège plus le docteur Cullen que se battre vraiment car nous avons tous pris conscience de son importance au sein de notre équipe. Il est notre espoir et notre médecin à tous finalement.

Les branches nous fouettent, nous nous déplaçons presque en volant tellement nous courrons vite. Nous sommes suivis, je le sens. Mais Emmett ne semble pas vouloir les affronter. Je continue alors, sachant qu’ils ne peuvent pas encore nous rattraper. A une vitesse folle, je vois soudain un précipice arriver devant nous, je sais déjà que je n’aurai pas le temps de m’arrêter. Un des vampires est juste derrière moi, près à m’encercler de ses bras pour me briser quand j’entends alors Emmett hurler en faisant un bond puissant :

- SAUTE !!!

Et là, je prends mon élan en y mettant toute ma force dans mon arrière-train pour traverser ce ravin. Au moment où l’autre bord arrive très vite, je sais que je ne vais pas y arriver ! Je suis surpris quand mes pattes-avant touchent la terre mais aussitôt, je sens tout mon poids basculer dans le vide vers l’arrière. Je m’accroche quand soudain, des mains puissantes agrippent ma peau du dos et je me sens propulser dans les airs. Je m’écrase alors dans la poussière, le choc me surprend mais je suis soulagé d’être vivant. Je me relève en bondissant sur mes pattes. Emmett hoche la tête, satisfait que j’aille bien. Je lève la tête vers la roche d’où nous venons de sauter et je ne vois plus de vampires. Soit, ils nous ont suivi et ont disparu, soit ils ont filé par un autre endroit.
C’est alors que ça recommence…j’entends à nouveau la « Voix » et Edward qui n’est pas là…je me concentre quelques secondes, je ne la reconnais pas mais ces paroles…bordel, ce sont bien celles que ma mère prononçaient !!! Mais ce n’est pas sa voix à elle…Emmett me parle en même temps, je n’arrive pas à me concentrer sur ce qu’il me dit, cette « Voix » m’hypnotise vraiment et je ne parviens pas à lutter. Alors, je décide un truc qui me coûte mais qui est nécessaire si je veux rester concentrer : je mute devant Emmett. Ce dernier est d’abord surpris puis continue :

- On passe par le Sud et…
- Attends, le coupe-je. Répète tu veux ?

Il hésite, me regarde bizarrement, la « Voix » s’est tue…puis il recommence :

- Ils ont filé prévenir leur maitre sûrement…autant dire qu’on est foutu. On va changer de trajectoire et passer par le Sud de la ville.

Il me regarde à nouveau puis me lâche, perplexe :

- Bon sang Paul, qu’est-ce que tu fous comme ça ?!! Tu dois prévenir les autres !!! Tu attends quoi là ??
- Ouais…ok.

Je me transforme à nouveau, comprenant qu’il ne servait à rien de discuter de mes hallucinations auditives pour le moment.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renesmée Cullen Black
Regarde son bien aimé demander sa main
Regarde son bien aimé demander sa main
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1803
Age : 19
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Dim 27 Mar - 21:27

champ Houppy! une suite!

Je sais, je sais. Je suis trop impatiente. Je sais qu'après c'est fini, mais c'est que je suis extrêmement curieuse.
En faite, il ne perde jamais la connection, mais on s'en fout, geek cela peut se passer comme cela, c'est ta fiction Smile

chiale chiale chiale chiale chiale

Tu m'as trop fait pleurer avec le monologue de jacob! En plus, j'écoutais une chanson trop triste! Je t'avais dit de me prévenir siu j'avais besoin de mouchoir vexe C'est tellement touchant tout se que Jacob dit. Il avoue tout ces espoirs, pourquoi qu'il est toujours à la villa... qu'il est son garddien
En tout cas, Edward a été très gentil Smile
C'est moi ou j'ai compris que Leah l'aimait? Personellement, je suis pas du tout fan de se couple confu

Tu décrit bien les scène de bataille Very Happy On se croit vraiment en plein milieu du conflit.

Paul est vraiment rendu à l'étape de la résignation. À chaque nouveau chapitre , l'on se rend compte du chemin qu'il fait en pensant à Rachel. Cela le tourmente vraiment. C'est trop triste Sad Encore la fameuse voix... Cela le rend vraiment fou! Razz C'est vrai que moi aussi je deviendrais plus folle que je le suis déjà si j'entendais une voix de ce genre Razz


tu cartonnes

J'ai hâte de voir la suite car je sens vraiment que l'on s'approche de plus en plus du moment de vérité! La confrontation entre Paul & Rachel devient de plus en plus près!!! genioul

xoxo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélan
Enfin Edward comprend !
Enfin Edward comprend !
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2785
Age : 22
Localisation : Dans les étoiles là où le passé, le présent et le futur ne font qu'un
Date d'inscription : 19/12/2010

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Dim 27 Mar - 22:36

J'adore! J'adore! J'adore!
J'ai trouvé ce chapitre très émouvant.
Vivement la suite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille41
Retour fracassant de Jake
Retour fracassant de Jake
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1945
Age : 33
Localisation : dans les bois en compagnie d'une bande de ... loups
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Lun 28 Mar - 12:48

* et le soleil commence à faire briller nos petits amis.
j'aime bien cette remarque.Smile

* La première, qui me fait sourire, est que l’un de nous porte cet antidote sur lui, comme un Saint-bernard avec son alcool autour du cou. L’autre image, beaucoup moins amusante, est que nous aurions peut-être toujours besoin des Cullen près de nous…
LOL que choisir ... tongue et Jacob qui intervient, j'aime bien on dirait que malgré le conflit qu'ils traversent, Jacob et Paul veillent toujours l'un sur l'autre, même si c'est pas toujours avec le sourire, on sent qu'ils ont besoin de dialoguer malgré tout. Même le fait que Paul analyse la relation de Jacob-Bella-Edward, on voit qu'ils se surveillent.

* Oh ! Jacob qui s'accroche à Bella J'aime comment il avoue ce qu'il ressent toujours pour elle même si Edward entend tout. On sent bien que pour lui, c'est dur d'avouer qu'il fuit son imprégnation -si il y a- et qu'il veut garder sa connexion avec Bella. Je dis connexion lol mais y'a vraiment quelque chose entre eux qui ne s'explique pas. Ils sont liés par quelque chose de fort quoi.

* Et le plus dingue, c’est que rien dans son attitude ne laissait supposer ça.
C'est clair que venant de Leah on ne voit rien venir... Suspect En tout cas, moi j'aime ses perso alors si il peut se passer quelque chose entre eux, moi je dis bravo

* - Allez Loup ! On fonce !!!!
bravo Ah ah j'adore ce duo lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tititof
Perd connaissance
Perd connaissance
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : garde la main chaude de Jacob dans la sienne
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Dim 3 Avr - 4:21

Wow j'adore le nouveau design du site ! c'est très frais Smile et on y voit plus clair Very Happy Merci Twilighters-France !

Renesmée Cullen Black a écrit:

En faite, il ne perde jamais la connection, mais on s'en fout, geek cela peut se passer comme cela, c'est ta fiction Smile
Ah ben j'avais mal compris et depuis que j'écris des fics Twilight, j'ai en tête que la distance (grosse distance) les déconnecte.
Tu aurais du me le dire pour Evolution Wink

Renesmée Cullen Black a écrit:
C'est moi ou j'ai compris que Leah l'aimait? Personellement, je suis pas du tout fan de se couple confu
Moi j'aime bien cette option, j'y ai même vraiment cru en lisant Révélation ! Par contre, dans ce livre, Leah disparait un peu lol Je me souviens être revenue sur les pages où elle parle avec Jacob de leur éventuelle union car à la fin du livre, je me suis dit :"j'ai loupé des pages ? il lui ait arrivé un truc ou quoi ??? Elle parlait de vivre ensemble puis plus rien..." :s lol

Renesmée Cullen Black a écrit:
Tu décrit bien les scène de bataille Very Happy On se croit vraiment en plein milieu du conflit.
Merci Very Happy ce n'est jamais facile à écrire

@Mélan, Merci pour ton passage sur ma fic

Vanille41

Citation :
LOL que choisir ... tongue et Jacob qui intervient, j'aime bien on dirait que malgré le conflit qu'ils traversent, Jacob et Paul veillent toujours l'un sur l'autre, même si c'est pas toujours avec le sourire, on sent qu'ils ont besoin de dialoguer malgré tout. Même le fait que Paul analyse la relation de Jacob-Bella-Edward, on voit qu'ils se surveillent.

Oui dans toutes mes histoires, Paul et Jacob c'est quelque chose lol J'adore développer leur relation Wink

Citation :
* - Allez Loup ! On fonce !!!!
bravo Ah ah j'adore ce duo lol


Je savais que tu allais relever cette réplique LOL moi aussi j'aime Wink

Voici la suite !

* * * *

14 – Leur trahison

Le ciel se couvre et je découvre avec stupeur que nous approchons de midi et qu’il va en effet pleuvoir. Je le sens dans l’atmosphère, ça bouge…Emmett s’arrête soudain et je le vois observer quelque chose devant lui. Je gémis pour lui faire comprendre que je veux qu’il me parle. Il baisse la tête, sourit puis me dit :

- Volterra…

J’avance un peu, sors de la forêt et découvre une grande plaine à mes pieds. Puis, au milieu de cette étendue de champs, un village en surplomb, entouré de remparts et construit sur un amas rocheux. Une immense tour domine le centre. Cette cité est majestueuse mais aussi perdue au milieu de nulle part. Le lieu idéal pour des vampires qui se prennent pour des Seigneurs et qui veulent commander leur monde. Le ciel s’assombrit encore, la cité parait encore plus irréelle avec ses murs couleur sable. Les lieux semblent déserts autour, ça devrait être facile de se battre en plein jour ! J’avance d’un pas, près à traverser l’étendue qui s’offre à nous avant d’atteindre la cité quand Emmett me retient :

- Eh ! Attendons les instructions d’Alice ! Nous devons être sûrs de ne pas être vu par l’œil humain.

Je suis étonné et me transforme pour parler.

- L’œil humain ? Ne me dis pas qu’avec le nombre de vampires autour d’Aro, cette cité est habitée par des humains ?
- Si…
- C’est une blague ? Rigole-je à moitié. C’est un nid de vampires très dangereux, ils doivent être une centaine et ils vivent…parmi les humains ???
- D’après Carlisle, oui…il a vécu ici quelques années.

Je tourne la tête vers la cité et vois avec stupeur des voitures que je n’avais pas remarquées, rouler sur les chemins entourant le domaine. Je vois même des gens bouger au loin…pas de scintillement, pas de capuches noires…c’était bien des humains qui évoluaient dans leur petite ville sans savoir à côté de quoi ils vivaient et le danger qu’ils courent à chaque battement de cœur.

- Non seulement ils vivent cachés et à l’écart du monde mais en plus ils ont leur garde-manger sur place, murmure-je, écœuré.
- Comme tous les vampires Paul…
- Oui c’est vrai, admis-je, c’est que…

J’hésite mais j’ai comme l’impression qu’une pièce vient de tomber dans mon esprit.

- Oui ? Me pousse Emmett.
- C’est que vous…vous semblez si inoffensifs à côté de ce qui nous attend là-bas, ils sont beaucoup et …nous sommes si peu finalement. Rachel est là, murmure-je, parmi eux…
- Ouais ! Claque Emmett en l’accompagnant d’une tape dans mon dos.

Je le sens soudain très excité et ça me gagne. Je sens mon corps se tendre d’impatiente et mon cœur battre avec fracas. Nous y étions…enfin. Je reprends forme animale, attendant les instructions de Sam quand soudain, j’entends une grande agitation parmi mes frères.

- Que se passe-t-il ??? Demande-je.
- Ils nous ont trahi !!! Jacob aussi !!! Me crie Jared.
- Quoi ???

Je lève les yeux vers Emmett qui scrute l’horizon, paisible et impatient à la fois.

- Mais arrêtez ça immédiatement ! se défend Jacob. Je ne vous ai pas trahi !!!
- Tu connaissais leur plan depuis le départ ! Bordel, Jacob! Y’en a marre!
- Ils veulent nous sauver ! Vous ne comprenez donc pas !
Riposte-t-il.
- Explique-toi Jacob ! Ordonne-je, les nerfs soudain en pelote. Tu commences à nous chauffer avec tes secrets !
- Je n’avais pas le choix…


Et il nous laisse entrevoir sa conversation avec Bella, dictée par les intentions de tous les Cullen. Ils avaient prévu de faire une première vague à Volterra… seuls ! D’où l’arrivée en plein jour sous la pluie ! Ils avaient décidé ça après l’attaque dans la montagne. Ainsi, ils seraient indétectables par les humains mais nous, les loups, ne pourrions pas les suivre ou alors sous notre forme humaine et ça voudrait dire, moins forts et comme c’est hors de question, ils misent sur le fait que nous ne voudrons pas nous faire voir. Ils espèrent que nous resterons donc en retrait, attendant qu’ils fassent un massacre ou qu’ils récupèrent Rachel sans faire de victime. Et nous n’avions rien suspecté !!! Nous étions en plein jour, à la vue de tous, nous ne pensions pas que des humains vivaient là…

- Calmez-vous, intervient Sam. Edward souhaite nous parler. Concentrez-vous sur sa voix à travers mon esprit.

Je vois alors le visage du vampire scruter les yeux de Sam puis il bondit sur une roche, comme s’il s’adressait à nous tous d’aussi loin.

- Nous ne vous abandonnons pas, déclare-t-il alors, nous ne voulons pas vous mentir ou vous trahir. Nous voulons vous sauver. Comprenez-nous…vous êtes les derniers de votre espèce, vos femmes sont plus que menacées et vous aussi.
Maintenant que nous savons que votre descendance est compromise…ça change tout. Nous ne pouvons pas vous laisser vous faire massacrer pour récupérer une des nôtres.

Mon cœur bondit à ce mot. Une des nôtres…Oui, elle était une des leurs mais jamais les Cullen n’avaient parlé de Rachel ainsi. Et jamais, au grand jamais, je n’aurai pensé que ces vampires-là risqueraient leur existence pour nous sauver, Nous, les loups-garous, leurs ennemis naturels …et pourtant, c’était bien leur plan. Y aller seuls !

- Nous allons attaquer, ensemble, insiste-t-il, mais mon clan sera le premier…car Carlisle a l’espoir de pouvoir négocier avec Aro et de faire cela en douceur. Si ça ne marche pas…alors vous serez seuls…et ça sera à vous de jouer.
- Sachez que je considère ça comme de la folie, grogne Jacob.
- Vous nous avez bien manipulés ! Intervient Jared, hors de lui. Pourquoi tout ça si c’est pour nous laisser à la frontière au moment le plus intéressant ?
- J’avais cru comprendre que tu souhaitais revoir ta femme ? S’étonne Edward.
- Ouais mais moi tu vois, je suis un loup-garou ! Je suis né pour tuer le vampire ! Et si c’est j’ai fait tout ce chemin, c’est pour bouffer du vampire ! T’as pas l’air de tout comprendre mon pote ?!!

Je ne pouvais pas lui donner tort, nous étions tous pareils face à notre ennemi : impatient de le détruire. Je perçois le regard d’Emmett qui commence à comprendre que je suis en pleine conférence. Je le fixe et tente de lui transmettre toute ma déception dans mon regard. Il finit par baisser les yeux, gêné. Mais je sais qu’il n’y est pour rien dans cette décision. Je comprends aussi pourquoi ils font ça mais c’est inadmissible…c’est comme si nous étions plus faibles !!! Personnellement, je refusais complètement l’idée de ne pas venir avec eux, de ne pas être là quand ils la verraient !
Je constate aussi que tous les Cullen sont en train de quitter mes frères qui restent un peu abasourdis par cette décision. Je vois Bella qui lance un dernier regard à Jacob, le suppliant de ne pas la suivre, sachant aussi que nous capterons ce message à travers ses pensées. Je grogne en voyant Emmett reculer d’un pas sans me quitter des yeux en me murmurant :

- Reste là mon frère, nous ne serons pas long…
« Non !!! » Grogne-je de plus belle en avançant vers lui, menaçant.
- Paul, fais nous confiance ! Je vais te la ramener ta Rachel et tu décideras alors de ce que tu en feras…Seul.
« Hors de question !!! »
Mon esprit est en train de bouillir de rage et au moment où je mute pour dire à Emmett ce que je pense de leur plan, je le vois disparaître de mon champ de vision.
- Bordel !!! C’est pas vrai ! Peste-je, seul dans cette forêt.

Le silence est soudain très pesant. Je me sens presque vulnérable sans Emmett et sans ma meute.
Une minute passe et les buissons bougent. Je vois alors Jared s’approcher de moi, son sac à dos en gueule. Il mute à son tour et me lance, le regard noir.

- Rejoignons Sam, nous devons discuter ! Quelle bande de fumiers !!!!

Je remarque alors qu’Emmett m’a aussi laissé mes affaires.

- Où est-il ?
- A quelques kilomètres au nord…
- Très bien…

Je me transforme à nouveau, prends aussi mon sac en gueule et suis Jared jusqu’à Sam où Jacob l’a déjà rejoint ainsi qu’Embry. Un Conseil se prépare. Sam s’assoit et nous nous postons en cercle.

- Mes frères, commence-t-il, j’aimerai connaître votre avis. Devons-nous leur faire confiance et les attendre, attendre de savoir s’ils s’en sortent seuls, ou les suivre...avec tout ce que cela implique ?
- On les suit !
S’écrie Jared.
- Ça veut dire que les humains nous verront idiot ! Lance Jacob.
- Alors allons-y ce soir ! Riposte Jared.
- Ce soir, ça sera trop tard…, intervins-je.Il est midi…ici, il ne fera pas nuit avant huit heures…pour des vampires, ce temps représente mille ans, ils auront le temps de les massacrer trois fois avant qu’on arrive !
- Et s’ils avaient raison ?
Ose dire Embry. Et si sans nous, tout se passait plus calmement ? Et si, en intervenant, on provoquait une catastrophe, c'est-à-dire la mort de tous ? Les Cullen…Et nous ?

Nous réfléchissons tous à cette idée. Le souci c’est que moi, je ne parviens pas à réfléchir correctement. Seule Rachel compte à mes yeux. Je suis à moins de cinq kilomètres d’elle et ça hante mon esprit. Tout ce que je vois dans le départ des Cullen, c’est qu’ils vont la voir avant moi ! J’aurai du venir ici seul !

A cet instant, j’entends à nouveau :
Je suis les quatre vents qui soufflent et te rende fou,
Je suis les diamants de neige qui se pose sur toi,
Je suis la lumière du matin qui éclaire ton visage,
Je suis la pluie qui mouille tes cheveux,
Je suis le chant des oiseaux qui caresse tes oreilles,
Je suis ton étoile qui brille dans la nuit et te guide jusqu’à moi.


Mes frères sont en train de reprendre la parole tous ensemble et j’ai beau les regarder un par un, personne ne semble perturber par cette voix. A ma pensée, Jacob s’arrête de parler et tourne la tête vers moi.

- Tu l’entends encore ???
- Oui…


Je commence à angoisser et mon frère me fixe en plissant les yeux, suspicieux. Je sais qu’il scrute mon âme, à la recherche de cette voix que lui, n’entend pas. Ils m’écoutent tous, un oiseau pousse un cri dans les arbres, les feuilles bruissent avec le vent… j’entends les battements violents de nos cœurs et je sais déjà qu’ils ne l’entendront pas.

- Mais c’est quoi ce délire ?? S’indigne soudain Jared. Il y a un vampire qui se prend pour une sirène ou quoi !!!
- Pourquoi moi je ne l’entends pas ? …,
murmure Jacob.
- Mais pourquoi personne ne l’entend !!! Répète Jared, outré.
- Tu penses que c’est Rachel n’est-ce pas ? Demande Sam à Jacob.

Je sens mon cœur s’accélérer de plus belle, je me sens même presque paralysé. Avaient-ils raison ?

- C’est évident…, répond mon frère froidement. Mais je ne comprends pas pourquoi LUI l’entend et pas moi. Pourquoi elle ne me parle pas ? Je suis son frère ! Et lui, lui !!!

Il s’emporte soudain et me grogne violemment dessus en claquant sa gueule à un centimètre de la mienne.

- Lui, il veut la tuer !!! Rage-t-il. Et elle lui parle, le guide vers elle…
- Arrête ça !
Lui ordonne-je. Je ne pense pas que c’est elle, je ne reconnais pas sa voix…
- Mais ça ne peut être qu’elle !!!
Répète-t-il. Tu étais imprégné d’elle, tu es le seul à entendre cette voix ! C’est évident qu’elle essaie de communiquer avec toi ! Mais ce qu’elle ne sait pas, c’est que l’homme qu’elle aime veut sa mort !!!
- C’est pour ça que tu étais d’accord avec eux !!
M’écrie-je soudain.Tu voulais qu’ils la mettent à l’abri ! Tu ne veux pas que je la vois ! Ils vont la récupérer et la mettre à l’abri, c’est ça ???
- Cette voix est entrée dans l’équation, en effet !
M’avoue Jacob. En plus du fait qu’ils veulent nous sauver. Ils veulent tous nous sauver ! Eux, nous et ma sœur !!!
- Stop !!!
S’interpose Sam. Je croyais que vous aviez dépassé ce stade !
- Tu ne sais même pas ce que je veux !
Crache-je en direction de Jacob sans tenir compte de la remarque de mon Alpha. Tu ne sais RIEN ! Tout simplement parce que je ne le sais même pas moi-même !!! Avoue-je, hors de moi.

Au bout d’une minute de silence où Jacob et moi nous fixons avec colère, réalisant à quel point nous étions si divisé aujourd’hui, Embry ose nous dire calmement :

- Et pendant ce temps, les Cullen sont aux portes de Volterra…

Ça provoque en nous un électrochoc et je reprends aussitôt mes esprits, cessant de fixer Jacob par défi.

- Très bien, lance Sam. Nous allons leur laisser une chance et attendre le crépuscule. Je crois que nous ne devons pas prendre le risque d’être vus par des humains…
- Ok,
approuve Jacob.

Nous désapprouvons tous cette décision, Sam le premier, mais savons que c’est la plus raisonnable alors personne ne proteste.

- Et avec un peu de chance, continue-t-il, Quil et Leah nous auront rejoins.
- Ouais…et je propose de prendre leurs femmes en otage ! Leurs sangsues contre notre sangsue !
Plaisante Jared.

Bizarrement, son humour douteux me fait quand même sourire intérieurement. Je sais aussi, par une pensée furtive que je capte à l’instant, que Jared craint la nouvelle Rachel et qu’il faisait parti de ceux qui ne souhaitait pas spécialement qu’on la récupère, ni même qu’elle reste en vie… je vois maintenant clairement leurs idées. Embry aussi doutait pendant un moment, surtout lorsque j’étais prisonnier dans la grotte, lui et Jared s’étaient confrontés à Jacob, Quil, Sam et Seth…ainsi qu’à Billy. Mais en fait, en y repensant, ils étaient les seuls avec moi à avoir vu Rachel sous sa forme vampirique, ils s’étaient même battus contre elle ce soir-là, d’où leur réticence. Jacob, lui, la voyait encore comme elle était, même s’il l’avait vue à travers nos souvenirs, il réfutait cette image. Tout comme il réfutait la nouvelle Bella. Et Sam…lui aussi avait eu beaucoup de mal depuis l’attaque d’Emily mais ça lui avait passé.
Alors, nous allons attendre jusqu’à ce soir…et pour moi, ça va être les plus longues heures de toute ma vie…


Je ne quitte pas le ciel des yeux, attendant avec une impatience durement contrôlable qu’il s’assombrisse. Il pleut des cordes et je maudis la petite Cullen d’avoir eu cette vision de temps pourri ! J’aurai voulu qu’ils brillent comme des sapins de Noël ! Et qu’ils soient coincés dans leur plan !
Mais mes idées sombres ne font pas avancer les heures et je peste en silence, ma gueule entre mes pattes, mes oreilles à l’écoute du moindre bruit. Et justement…du bruit, il n’y en avait pas …pas de cris paniqués, pas d’alerte, pas de murs cassés…la forteresse était silencieuse, juste bercée par le va-et-vient des automobilistes et passants qui traversent le village. Je m’imagine alors les Cullen en pleine négociation avec les autres vampires… et peut-être Rachel parmi eux…la voix chante toujours dans ma tête. Elle ne se tait pas, on dirait une litanie sans fin. Et pourtant, je ne reconnais toujours pas SA voix. Je doute donc que ça soit elle mais depuis que nous sommes là, elle ne cesse pas.
Je ferme les yeux et décide de la laisser me bercer.
Je ne sais pas combien de temps je suis resté ainsi mais soudain, Jacob me frôle et m’ordonne :

- On y va !

Je me redresse aussitôt et remarque que le ciel est presque noir ! Je constate aussi que la voix s’est tue et ça m’inquiète. Je m’imagine soudain que mes frères avaient raison, que c’était bien Rachel et qu’elle est peut-être morte ? Ou déjà loin…avec les Cullen. Aucune de ses deux idées ne me plait !

Tous en ligne, nous sortons du bois. Face à nous, Volterra s’illumine et semble soudain déserte.

- On n’attend pas Quil ? Demande Embry à Sam.
- Non…nous avons déjà perdu assez de temps ! Déclare-t-il. Ils nous rejoignent.

Et d’un bond, nous franchissons le petit talus qui sépare la forêt des champs. Nous nous retrouvons à courir ensemble dans des plantations aussi hautes que nous. En quelques minutes, nous sommes au pied de Volterra et ma tête bourdonne. Je me sens excité comme jamais, impatient et nerveux. Je me sens aussi incapable de prendre une décision. Je suis la meute, la gorge serrée par l’émotion. Devant moi, Jacob est très prudent. Lui semble avoir bien la tête sur les épaules, tout comme Sam. Je me calque donc sur leurs mouvements. Nous grimpons au-dessus des remparts et découvrons la route qui mène au centre du village. La rue est éclairée mais déserte. Nous traversons ce passage comme l’éclair pour atteindre une ruelle plus sombre. Ça me fait un drôle d’effet de marcher sur ces pavés avec mes pattes. J’ai l’impression de les poser sur un sol interdit mais c’est aussi la première fois que nous marchons sur autre chose que de la terre, de l’herbe ou du sable. Nous courrons au travers de ces ruelles, guidés par un instinct qui doit nous mener jusqu’au nid des vampires. Tout est silencieux, c’est angoissant. Soudain, je sens au-dessus de nous une odeur familière et en levant la tête, nous découvrons que nous sommes suivis par des vampires qui traversent les toits aussi rapidement que nous. Ils ne nous ont pas attaqués et n’en ont pas encore l’intention visiblement…ils nous suivent, nous escortent plus précisément et nous comprenons alors que nous sommes tout près de leur repaire ! La ruelle s’éclaire alors d’un coup et nous découvrons que nous sommes sur une grande place, remplie de personnes…nous stoppons notre élan, un peu paniqués quand nous réalisons que tous ces gens encapuchonnés sont tous des vampires, et qu’ils nous attendent…sans broncher. Aussitôt, nous nous mettons en position d’attaque, grognant et retroussant nos babines mais ils ne bougent pas. J’en vois même un sourire. Et dire que notre plan premier était de les surprendre !
Mais pourquoi n’attaquent-ils pas ???
Tout à coup, ils s’écartent tous, en une seule vague. Ils nous tracent un chemin et nous découvrons une grande porte en bois face à nous.

- Sam, qu’est-ce qu’on fait ? S’inquiète Jared.
- Jacob ? Questionne notre Alpha. Que suggères-tu ?
- On y va…, répond notre frère après une courte hésitation.

J’imagine déjà les Cullen en morceau derrière cette porte, ou peut-être des amas de cendres…J’imagine les Volturi souriant à notre arrivée, refermant la porte derrière nous et nous massacrant jusqu’au dernier. Jacob fait un premier pas et nous le suivons d’un bloc, le cœur battant et l’estomac en lambeau. L’odeur est insupportable mais ce qui est encore plus insupportable c’est de ne rien faire. Nous avançons quand soudain, mon ouïe me permet de capter cette conversation animée. Je reconnais avec surprise la voix d’Alice qui chuchote :

- Je ne vois rien !!! Je ne vois plus rien !!! Mes visions sont brouillées !!!
- Il n’y a pas de loups près de nous Alice, lui répond Jasper, que je reconnais aussitôt.
- Oh mon Dieu !! S’écrie alors Alice. Si…là…

Je comprends alors que c’est Elle. J’accélère alors le pas, sans réfléchir et je finis par prendre la tête de notre groupe. Mes frères me suivent et c’est presqu’en en courant que nous arrivons sur le palais. Je m’apprête à bourrer la porte en bois d’un coup de tête mais elle s’ouvre à mon arrivée. L’antre des vampires est sombre, je sens leur puanteur partout mais ne stoppe pas ma course. Je n’ai plus qu’une idée fixe en tête : Rachel ! Vu la réaction d’Alice, je l’imagine soudain en louve et cette idée me semble complètement absurde ! Pourtant, les Cullen semblaient être face à un des nôtres !

- Paul ! Attend-nous ! M’ordonne Jacob, un peu paniqué par mon emportement.

Mais lui aussi est curieux et impatient.
Une autre porte au bout d’un couloir…cette fois, je la brise et mes frères passent à travers les décombres. Nous grimpons des escaliers, guidés par notre instinct puis une grande lumière apparaît et nous nous retrouvons dans une immense salle. Je m’arrête net et le premier visage que je vois est celui de Bella. Tous les Cullen sont dans la pièce, éparpillés un peu partout mais ils ne bougent pas. Tous ? Non. Je cherche Alice du regard, m’imaginant la trouver avec Rachel mais Jasper et elle, ne sont pas là.

Apparemment seuls, le reste des Cullen nous regardent en silence et je capte aussitôt la désolation et la peur dans leurs yeux. Leur immobilité me surprend mais au moment où je m’apprête à avancer vers Emmett, je sens une résistance. Je vois Carlisle secouer la tête, attristé et je comprends alors que nous sommes piégés. Surpris, je tourne la tête et découvre un groupe de vampires qui vient d’apparaître sur notre droite. Ils nous sourient tous d’un air suffisant. J’en reconnais deux parmi eux. La petite blonde qui avait ordonné la mort d’une jeune nouveau-née l’année dernière et un colosse qui s’était chargé de son exécution…Trois vampires plus âgés se trouvent au centre de ce groupe et leurs yeux rouges nous fixent avec amusement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
florine39
Assiste au match de base-ball
Assiste au match de base-ball
avatar

Féminin
Nombre de messages : 571
Age : 21
Localisation : 39
Date d'inscription : 30/01/2010

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Dim 3 Avr - 8:39

super chapitre comme d'habitude !!
que de suspence !!!
j'adooore !!
vivement la suite !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renesmée Cullen Black
Regarde son bien aimé demander sa main
Regarde son bien aimé demander sa main
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1803
Age : 19
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Dim 3 Avr - 18:03

AAAAAAAAAAAAAAAA!!!
chaise chaise chaise chaise chaise chaise chaise chaise chaise chaise
chaise chaise chaise chaise chaise chaise chaise chaise chaise chaise
chaise chaise chaise chaise chaise chaise chaise chaise chaise chaise
chaise chaise chaise chaise chaise chaise chaise chaise chaise chaise
chaise chaise chaise chaise chaise chaise chaise chaise chaise chaise
chaise chaise chaise chaise chaise chaise chaise chaise chaise chaise
Mais t'es folle!

Comment tu peux arrêter cela là??? C'est trop...trop...SADIQUE!!!! sm pendu

J'avoee que c'Est trop triste ce qu'il se passe avec les Cullen et tout... Mais je trouve que les Cullens ont raison. Mais cela va vraiment leur coûté cher...
- Ouais…et je propose de prendre leurs femmes en otage ! Leurs sangsues contre notre sangsue !
xD Jared est vraiment trop drôle! Aussi avec son obséssion de tuer des vampires. Je comprens que d'un côté que lui et Embry veulent tuer Rachel car ils l'ont vu eux-même et cela doit être très dure.

Jacob v.s. Paul.... hiiiiiiiiiii c'est punché cela... Paul doit trop être en colère!

La voix est de retour... Comme le chant de la sirène. J'aime beaucoup cette comparaison, elle est trop belle. Puis Jacob est jaloux Laughing Toujours la même chose qu'elle dit <3

La fin est... :O Il faut la suite, pourquoi Jasper est pas là ni Rachel! Peut-être à cause du pouvoir de Jasper et que Aro veut le contrôler pour faire attaquer Rachel ou je ne sais pas quoi.
J'ai trop hate à la suite chaton
xoxo
genioul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice_Cullen_57
Confessions de Rosalie
Confessions de Rosalie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1469
Age : 31
Localisation : A la Push, avec Jake
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Mar 5 Avr - 11:01

"Le paysage est encore très escarpé et le soleil commence à faire briller nos petits amis" : lol !! Cette remarque m’a faite rire !! Wink Joli petit qualificatif pour les Cullen !! lol !!

"l’un de nous porte cet antidote sur lui, comme un Saint-bernard avec son alcool autour du cou" : lol !! On retrouve l’image des chiens, là !! Les pauvres !! Wink

"Oui je l’aime encore ! Oui j’espère encore !" : Il est plutôt têtu comme garçon... Smile Mais est-ce une bonne chose, dans ce contexte ? confu En tout cas, très beau discours de sa part... Un discours bien triste aussi... Sad

"Je vois alors une signification dans son geste : elle a définitivement choisi Edward" : Sad Sad Sad Pffff... Elle fait là aussi le mauvais choix... Sad

"Leah avait tout simplement retrouvé l’espoir…en tombant amoureuse d’un autre que Sam" : Very Happy Very Happy Very Happy Voilà une belle perspective pour Jacob et Leah !! Wink Je les vois bien ensemble aussi, et j’aurais préféré que l’histoire officielle de Twilight se finisse de cette façon... Hâte de savoir si Jacob partage les mêmes sentiments et, si c’est le cas, de lire leur rapprochement !! Very Happy Au moins ils partageraient un amour naturel, sans imprégnation, et donc ça me conviendrait !! lol !! Wink
En tout cas, tout comme Paul, j’avais cru que Leah s’intéressait à Emmett... lol !! Razz

"Allez Loup ! On fonce !!!!" : lol !! J’adore leur complicité !! Very Happy

Eh bien dis donc, quelles péripéties avec Emmett et Paul !! confu Ca s’annonce prometteur...

"c’était bien des humains qui évoluaient dans leur petite ville sans savoir à côté de quoi ils vivaient et le danger qu’ils courent à chaque battement de cœur." : oui, c’est sûr... confu

"Ils avaient prévu de faire une première vague à Volterra… seuls !" : oups... confu Mauvais plan !! Ils se divisent, donc seront moins fort !! confu

Hum... Encore cette voix... scratch Bizarre, bizarre...

"je propose de prendre leurs femmes en otage ! Leurs sangsues contre notre sangsue !" : mdrrrrrrrr !! Razz J’adore cette remarque !! Wink

"nous réalisons que tous ces gens encapuchonnés sont tous des vampires, et qu’ils nous attendent…sans broncher" : ça sent vraiment le roussi, moi je dis !!!!!!! confu Pas de trace des Cullen, des vampires qui ne les attaquent pas... Pas bon signe du tout !!

Ah purée !! Quelle fin de chapitre !!!!!!! confu Les voilà pris au piège !!! Je me demande comment il vont s’en sortir (s’ils s’en sortent tous...)... confu Excellent chapitre !! Wink

PS HS : j'adore aussi le nouveau design du site!! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille41
Retour fracassant de Jake
Retour fracassant de Jake
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1945
Age : 33
Localisation : dans les bois en compagnie d'une bande de ... loups
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Mar 5 Avr - 11:11

* - Non seulement ils vivent cachés et à l’écart du monde mais en plus ils ont leur garde-manger sur place
Ouai c'est tout à fait ça lol des sandwichs ambulants. Razz

* Rachel est là, murmure-je, parmi eux…
On voit que Paul réalise qu'il est enfin là et qu'il risque de voir Rachel, le moment qu'il a dût temps redouter et vu mille fois dans sa tête, le pauvre j'ai l'impression que le fait de réaliser que c'est le "fameux" moment il a du mal à vraiment réaliser.

* Tu commences à nous chauffer
LOL Tu m'étonnes, comment mettre Paul en rogne Laughing

* J'aime bien lorsqu'Edward et Jared se chipotent un peu. Et les vannes qu'il fait aussi Smile

* - Rejoignons Sam, nous devons discuter ! Quelle bande de fumiers !!!!
Lol vraiment en rogne là ! Mais je suis pas sûr , c'est Paul qui parle là ou c'est Jared ?

* Et si, en intervenant, on provoquait une catastrophe, c'est-à-dire la mort de tous ? Les Cullen…Et nous ? J'avoue que la remarque d'Embry me parle. Je pense que c'est trop risqué si les loups y vont. Je pense que ça peut se régler plus docilement avec Carlisle. Les loups ne vont pas chercher à discuter et avec les Volturi : oups les dégâts...No

* Les loups qui arrivent dans le village avec les vampires qui les laissent passer, ça sent le roussi tout ça ! Je vois la scène très sympa avec le chemin qui est laissé libre accès aux loups jusqu'à la porte.

* Wow ! Je sens ce qui va suivre extrêmement tendu ... pale

* Ps : pour le fait que les loups perdent la connexion entre eux, personnellement dans ma dernière fic' c'est ce qui est arrivé aussi. La meute ne percevait plus Jacob lorsqu'il était sous sédatif .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélan
Enfin Edward comprend !
Enfin Edward comprend !
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2785
Age : 22
Localisation : Dans les étoiles là où le passé, le présent et le futur ne font qu'un
Date d'inscription : 19/12/2010

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Mar 5 Avr - 18:37

J'adore! J'adore! J'adore!
Vivement la suite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tititof
Perd connaissance
Perd connaissance
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : garde la main chaude de Jacob dans la sienne
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Dim 10 Avr - 5:20

florine39 : voici encore plus de suspense Wink

Renesmée Cullen Black : tu vas me remettre encore tes coups de fouets et tes coups de chaises avec ce chapitre loool

vanille :
Citation :
* - Rejoignons Sam, nous devons discuter ! Quelle bande de fumiers !!!!
Lol vraiment en rogne là ! Mais je suis pas sûr , c'est Paul qui parle là ou c'est Jared ?
Jared Wink faudra aussi que tu me dises par MP si tu bosses pour le site de Taylor Wink

Alice_Cullen_57
Citation :
Voilà une belle perspective pour Jacob et Leah !! Wink Je les vois bien ensemble aussi, et j’aurais préféré que l’histoire officielle de Twilight se finisse de cette façon... Hâte de savoir si Jacob partage les mêmes sentiments et, si c’est le cas, de lire leur rapprochement !! Very Happy Au moins ils partageraient un amour naturel, sans imprégnation, et donc ça me conviendrait !! lol !!
Je sais que tu détestes l'imprégnation mais tu lis mes fics qui ne parlent QUE d'imprégnation LOL tu es sûre que tu aimes ? Wink je rigole, je connais ton point de vue. Pour Jacob et Leah, pour moi, ça aurait été la suite logique sans Renesmée.
Citation :
En tout cas, tout comme Paul, j’avais cru que Leah s’intéressait à Emmett... lol !!
c'était le but Razz

Merci Mélan, Merci à toutes pour vos commentaires, votre fidélité me touche Smile
Voici la suite, bien sûr, vous allez me dire que je suis cruelle LOL alors je promets un autre chapitre pour mercredi après-midi Wink

Bonne lecture !

* * * * *


15 – Les monstres

- Voici donc vos petites peluches, se moque celui qui se tient tout au milieu. Quelle puanteur de chien mouillé ! C’est absolument saisissant…

Son regard est pénétrant et il avance vers nous sans peur.

- On ne peut plus bouger !!! S’écrie Jared.
- Reste tranquille, ordonne Jacob.
- Ne les touchez pas ! Crie soudain Bella.

Je remarque qu’elle a l’air épuisée. En fait, ils le sont tous. Pendant ces longues heures, les Cullen avait du subir des tortures physiques, sûrement de la part de la harpie blonde qui semblait beaucoup s’amuser. Pourtant, il me semblait que Bella était hermétique à toute forme de pouvoir…mais je remarque une autre femme blonde derrière elle qui sourit d’un air satisfait.

- Oh oh ! Ma chère Isabella, n’ait crainte…je souhaite juste m’entretenir avec eux…pour l’instant….ils sont écœurants mais si…fascinants, siffle-t-il comme un serpent.

Il s’approche encore, nous ne pouvons toujours pas bouger et je cherche du regard celui qui provoque ça. Je croise les yeux d’Emmett, qui me fixait jusque maintenant, tentant de capter mon attention et lorsque je comprends enfin, je le vois détourner le regard vers un vampire derrière le groupe. Ce dernier a l’air très concentré. J’imagine alors que son pouvoir doit être difficile à maitriser sur autant de personnes. Un point à vérifier…

- Je me présente, chante alors le vampire qui veut discuter, Aro…le maitre de ces lieux ! Et croyez-moi, je suis extrêmement ex-ci-té de vous recevoir parmi nous ce soir mes chers amis ! Ricane-t-il. Regardez-moi cela…, continue-t-il en nous inspectant de toutes parts, vous êtes si…excusez-moi de me répéter mais vous êtes vraiment fascinants ! Avez-vous vu cela ? Demande-t-il alors au groupe derrière lui, tout agité.
- Charmants…, murmure l’un d’entre eux à la chevelure presque blanche.

Je remarque alors qu’il semble terrorisé.

- Oh mais Caïus, ne soit pas si…réfractaire. Tu ne risques rien, nous les tenons maintenant ! Glousse-t-il.

Je me sens près à exploser de rage, tout comme mes frères mais il nous est impossible de faire un pas de plus, ni même de bouger un membre.

- Ce n’est pas vrai !!! S’énerve Jared, je refuse de rester comme ça ! Quelle bande de lâches !!!
- Calme-toi,
lui dit Sam.
- Jared ! Intervient Embry. Ça ne sert à rien !

Jacob et moi nous jetons un regard, cherchant dans nos esprits s’il n’y a pas une solution à cette impasse.

- C’est le gris face à toi, entends-je alors derrière le fameux Aro.
- Oh ! Intéressant …merci Marcus ! murmure ce dernier en me fixant d’un coup. Ton don est très précieux aujourd’hui. Ainsi, c’est toi l’ancien compagnon de notre Rachel ? Quel goût étrange…

Mon cœur fait un bond si puissant que j’ai l’impression d’étouffer. Notre Rachel…

- Rachel ! Ils ont Rachel ! Elle est ici ! S’écrie Jacob, heureux.

Celui qui m’a « dénoncé » se rapproche d’Aro et lui chuchote des mots si bas que je ne les capte pas.

- Oh je vois ! Finit par s’exclamer Aro.

Et il se met soudain à éclater d’un rire tonitruant.

- Et bien, et bien…Carlisle, mon ami…te voici avec une grande et merveilleuse famille…tout le monde aime tout le monde ici ! Dommage que ces toutous soient capables de nous briser d’un coup de dent sinon ils auraient pu être serviables…vu votre mode de vie, se moque-t-il.

Je comprends alors l’allusion au côté « végétarien » des Cullen et l’idée qu’ils nous voient vraiment comme des animaux nous révoltent tous.

- Aro, nous pouvons encore discuter, intervient Edward.
- Mais de quoi cher ami ? Ricane-t-il. Il n’y a plus rien à discuter ! Vous êtes venus ici dans le but de nous détruire ! Leur présence le confirme, ajoute-t-il en nous montrant d’un geste de la main. Ces petites bêtes poilues sont nées pour tuer notre espèce ! Et personnellement, je rejoins l’idée de Caïus…je suis contre leur existence sur cette terre ! Même s’ils feraient une garde exceptionnelle…
- Ils nous écoutent ! Lance alors Bella. Ils sont à nos ordres ! Ils ne vous feront rien !
- Vraiment ? Ricane de plus belle Aro. Voyons cela.

Et là, sans que je ne m’y sois préparé, le vampire pose sa main sur moi. Je sens une violente secousse dans tout mon corps mais au bout de quelques secondes, je réalise que c’est le choc thermique qui m’a fait réagir ainsi car je ne ressens aucune douleur. Par contre, le vampire semble jubilé car il a les yeux grands ouverts d’étonnement et sa bouche se tort dans un affreux rictus qui ressemble à un sourire. Je l’entends soudain prononcer des « Ohhh…intéressant ! » puis un « Oh – Mon – Dieu !!! ». Il reste silencieux un moment puis murmure, comme s’il se parlait à lui-même, les yeux dans le vide :

- Une meute…des loups…le même mode opératoire…mais qu’est-ce donc ?...hum…de la magie…

Il finit par me regarder, ses yeux rouges brillent de satisfaction puis il retire sa main lentement en souriant vraiment cette fois. Il reste silencieux quelques instants puis déclare :

- C’est l’expérience la plus fa-bu-leuse que j’ai connue de toute mon existence !!! Rendez-vous compte ! En un seul touché, je viens de me connecter à … cinq esprits !!! Peut-être plus car ils ne font qu’un ! C’est totalement fas-ci-nant !!! Répète-t-il. Tu avais raison Marcus…leur relation est très très intéressante et je comprends beaucoup mieux maintenant… Caïus, tu devrais réfléchir mon ami.

Je me demande alors ce qu’il entend par là ? Parle-t-il de Rachel ? Où sont Alice et Jasper ? Où est Rachel ? Je le ressens bien maintenant, ma colère s’est éteinte, laissant la place à l’espoir…l’espoir qu’elle me reconnaisse, l’espoir qu’elle nous suive, l’espoir qu’elle m’aime encore…mes nouvelles pensées sont coupées par la voix désagréable du vampire.

- Tu m’as encore menti ma chère Bella…cette meute n’obéît qu’à elle-même. Tu me déçois beaucoup, continue Aro. Mais je suis vraiment heureux de te voir ainsi…cela te va beaucoup mieux ! Comment te sens-tu aux prises de Renata ? Elle aussi est un bouclier, tu le savais je crois…

Il se rapproche d’elle dans un mouvement imperceptible, lui attrape le menton et lui susurre :

- Ton don est-il aussi intéressant qu’il le laissait présager ?

Il pose alors son autre main sur Edward qui n’a pas d’autre choix que le laisser faire.

- Hum…oui…, sourit-il en voyant les souvenirs du compagnon de Bella. Tu es merveilleuse…et aujourd’hui, tu te laisses faire pour sauver tes petits amis, comme c’est touchant…
- Lâchez-la ! s’écrie Jacob à mes côtés. Bon sang, ce type me rend dingue !!!

Mais personne à par nous ne l’entend et le vampire continue de maintenir Bella en disant à Edward qui le foudroie du regard.

- Oh cher Edward…, tu sais bien que Bella m’intéresse, je vais, bien sûr, réfléchir à deux fois avant de la briser. Mais elle est très intelligente ! Elle a compris que si elle tentait de vous protéger, nous ne laisserions jamais vos amis poilus arriver jusque là…brave enfant…, murmure-t-il en souriant à Bella, quel dommage que tu te sois amouraché de tous ces joyeux lurons…
- Tu ne toucheras pas à ma sœur ! S’écrie Emmett.
- Votre sœur ? S’exclame Aro. Ah ah ah !!! Vous m’avez toujours beaucoup amusé avec votre petite manie de créer de vraie famille…frère, sœur, papa…chiens, ajoute-t-il en nous lançant un clin d’œil. Ah ah ah !!! encore une de tes idées Carlisle ?

Ce dernier ne répond pas, calme comme à son habitude mais je sens une vraie résignation en lui, ce qui me fait très peur. La vampire près de lui le regarde avec tellement d’amusement qu’elle me donne envie de la briser en deux.

- Doucement Chelsea, lui murmure alors Aro, ne m’en fait pas un dépressif !

Je comprends alors que l’état attristé du docteur n’est pas naturel.

- Ils les ont bien battus, déclare tristement Embry. Regardez-les, ils sont faibles et nous allons devoir trouver rapidement une solution pour sortir de là !
- Nous sommes venus trop tard,
murmure Jacob.
- Ce qui est fait, est fait, répond Sam. Je ne pensais pas qu’ils étaient si forts…ils ont concentré tous les vampires à pouvoir dans ce Palais…c’est leur but ultime, rassembler les vampires qui ont un don.
- Et maintenant, comment combattre les vampires à pouvoir si nos propres vampires à pouvoir n’en ont plus ?
S’inquiète Jared. C’est vrai ! Ils sont venus pour ça non ? Et là, ils ne sont plus capables de rien !

Soudain, Aro claque dans ses mains et s’écrie :

- Et bien ! Maintenant que tout le monde est présent, nous pouvons commencer les festivités ! Faites-les entrer !

Alors, derrière trois fauteuils sur une estrade, une grande porte s’ouvre lentement, laissant entrer deux vampires encapuchonnés suivi d’un groupe qui nous font bondir de rage. Des humains !!! Ils amenaient des humains ! Là, parmi nous ! Ils sont quatre et ont l’air terrorisé. Aussitôt, je vois les yeux des Cullen s’agrandirent, se jetant des signaux par le regard, cherchant sûrement à briser le pouvoir du vampire qui les tient. Les humains sont placés au centre de la pièce par une grande brune glaciale, ils ne nous quittent pas des yeux, impressionnés par notre taille et se demandant où ils étaient. Puis, tout à coup, je vois leurs visages s’apaiser pendant que la femelle brune leur tourne autour en disant :

- Voilà Aro…ils sont à point !
- Merci Heidi…reste ici je te prie, j’ai besoin que tu les mettes encore en confiance. Chelsea ?
- Oui Maitre, répond la vampire près de Carlisle.
- Lâche un peu notre ami et concentre-toi sur le reste de la famille. Je veux qu’il voit cela…j’attends depuis si longtemps…
- Aro ! Tu n’y parviendras pas ! S’écrie alors le Docteur Cullen qui a repris ses esprits. Ils ne feront jamais ça !
- Ah oui ? Ricane le vampire, tu oublies Chelsea et César je pense…Ta « famille » va se plier à mes exigences…

César ? Je me souviens alors de l’avertissement d’Emmett alors que je voulais partir seul ici. Il m’avait dit « Méfies-toi de César »…je comprends alors que c’est celui qui contrôle notre corps.

- Jamais ! Riposte Carlisle. Leur volonté est forte ! Comment crois-tu qu’ils aient réussi à se passer de sang humain pendant tout ce temps ? Et César ne pourra pas tous les maitriser face à ça.
- Mais Carlisle…tu n’as pas le choix ! Minaude Aro. Si tu veux la vie sauve pour tout le monde, tu n’as pas le choix…

Le docteur ne répond pas et Aro demande :

- Allez Carlisle…donne-leur l’ordre !
- Jamais ! S’écrie Emmett. Jamais nous ne toucherons un cheveu de ces humains !
- Mais, je vous facilite la tâche mon ami ! S’indigne le vampire. Regarde-les ! Ils sont paisibles et vous attendent presque…Heidi leur donne confiance en vous ! Ils ne se débattront même pas ! Alec, ici présent, va même les empêcher d’avoir mal. C’est du tout cuit ! Rigole-t-il.

Un jeune vampire près de la blondasse qui provoque des brûlures sourit à Emmett avec plaisir.

- Je veux juste que vous goutiez leur sang, continue alors Aro, plus sérieusement. Et puis, César ne maitrise que votre volonté de bouger pour l’instant… Si vous refusez d’obéir, il va contrôler votre volonté de réfléchir… et Chelsea vous donnera l’envie de mordre ! Menace-t-il froidement.
- Ne fait pas ça, le supplie soudain Carlisle qui essaie de changer de tactique. Je te donnerai ce que tu veux, je reviendrai à Volterra si tu le souhaites !

Aro s’approche brusquement du Docteur, le visage soudain défiguré par la colère puis il siffle entre ses dents :

- Ce que je veux ? Crois-tu vraiment pouvoir tenir cette promesse Carlisle Cullen ??? Tu sais très bien ce que je veux ! Serais-tu capable de sacrifier ta « famille » au nom de tes idéaux et de ses monstres ??? !!!! Crie-t-il contre son visage. Je veux te voir souffrir en les regardant te trahir ! Je veux qu’ils goutent et qu’ils y goutent tellement qu’ils en voudront encore ! Je veux qu’ils y pensent quand ils quitteront Volterra, qu’ils y pensent tellement qu’ils tueront et tueront encore ces humains auxquels tu tiens tant ! Et par-dessus tout, pour te punir de ton insolence et de ta trahison envers ton espèce, toi qui à tourner le dos au principe même du vampirisme, en t’acoquinant de surcroit avec ces monstres ! Je vais te punir Carlisle Cullen et briser cette relation que tu as avec ce peuple et qui t’es si précieuse !!! Ta famille va boire du sang humain, devant eux et devant toi ! Tout ton univers va s’écrouler au moment même où ils vont planter leurs crocs dans leur chair ! Ce n’est pas moi qui vais tuer ta famille Carlisle ! Vous serez détruits par vos propres amis ! Ils sont nés pour protéger les humains et ils vont encore le faire aujourd’hui ! Votre « Alliance » ne sera plus qu’un lointain souvenir après cela… Finit-il plus calmement, dans un large sourire vainqueur.

Je fixe ce vampire monstrueux avec dégoût, complètement dépité parce que je viens d’entendre. Mes frères sont aussi abasourdis que moi devant un plan aussi minutieusement préparé. Nous avions tous été manipulé ! En apprenant notre existence et notre alliance avec les Cullen, les Volturi avaient planifié notre destruction à tous. Tuer nos femmes était un plan mais nous amener à tuer les Cullen en était une autre !

Pourtant, nous le sentions tous au fond de nous, nous étions capables de pardonner cet écart aux Cullen, surtout s’il était accompli par la force. Mais cet Aro avait-il raison ? Leur faire goûter du sang humain aujourd’hui les rendraient-ils à nouveau dépendants une fois à Forks ?

- Chelsea, occupe-toi aussi des chiens, ordonne soudain Aro.

Je sens alors une puissante envie de quitter mon loup et d'un coup, je me retrouve sous ma forme humaine.
Aro jette un œil étonné sur notre nudité puis s'exclame, le visage déformé par l’écœurement :

- Mon Dieu, mais nous avons affaire à une bande de sauvages !!! S'il vous plait,
cachez moi cela...c'est dégoutant.

Nous nous retrouvons avec des robes de chambre noires sur les épaules sans avoir même aperçu le vampire qui nous a couverts. L'odeur du tissu me donne envie de vomir, je me sens complètement déboussolé et très vulnérable.

- Enfin, ils sont beaucoup plus inoffensifs comme ça, vous ne trouvez pas ? Demande-t-il à son assemblée.
- Que fais-tu Aro ? Intervient Caïus, glacial. Nous étions pourtant d’accord ? Les loups-garous…
- Les loups-garous ne sont plus des loups-garous ! Le coupe Aro, regarde-les, ils sont humains… dommage qu’ils ne soient pas comestibles.

Au centre, les humains ressemblent maintenant à des loques, ils restent là, à attendre qu’un des vampires les mordent. Nous sommes maintenant pratiquement sans défense et incapable de riposter. Les Cullen sont maitrisés. La situation se complique…

Je capte alors un regard entre Bella et Carlisle puis un autre entre Bella et Edward. Tous deux se fixent alors avec un amour sans limite, je pourrai même toucher le lien qui les uni à cet instant. Même Jacob près de moi le ressent alors et sa souffrance le gagne entièrement. Son visage se crispe de douleur et je comprends alors pourquoi : il ne souffre pas uniquement parce que Bella et Edward s’aiment plus que jamais à cet instant, il souffre aussi car Bella va se sacrifier…pour nous. Il le sait, il la connaît …et mes pires craintes se confirment lorsque j’entends Edward annoncer :

- Tu as gagné Aro…nous restons à Volterra. Bella et moi, précise-t-il. Mais en échange, relâche ma famille…et relâche les Quileute.
- Hum…vous en êtes à ce point là ? S’étonne Aro. Mais ce n’est qu’un de mes petits caprices, ça ne durera pas longtemps…je vous promets qu’après cela, vous pourrez quitter Volterra…vous et vos toutous ! Et vous vous débrouillerez entre vous après ! Se moque-t-il, sûr de son plan.

Edward le fixe méchamment puis répond :

- C’est ta dernière chance Aro… tu devrais la saisir.
- Ah ah ah !!! Eclate soudain le vampire. Quel Seigneur !!! Carlisle vous a bien endoctriné ! Quelle réussite mon ami ! Franchement…je suis soufflé ! Mais finalement, je crois que je ne vais pas accepter ton offre cher Edward…car je suis sûr que vous vous ferez la belle dès que j’aurai le dos tourné ! Et puis, entre nous, détruire les idéaux de Carlisle est plus jouissif que vous avoir dans mon équipe…j’aime m’amuser…et là, vous voir tous ainsi…terrorisés à l’idée de vous trahir mutuellement…mon dieu que je m’amuse !!!
- Tu as notre parole Aro ! Riposte Bella. Edward et moi resteront !
- Ta parole ? Se moque Aro. Veux-tu que je te touche pour que je vois quel mauvais plan tu me caches chère Bella ?
- Allez-y ! Le provoque-t-elle.
- Ne me prends pas pour un idiot ! S’énerve-t-il soudain. Je ne peux pas lire en toi ! Tu crois que je l’ai oublié ?

Il hésite puis ajoute en se rapprochant d’elle :

- Quoique te voilà volontairement à la merci de Renata…tu as peut-être baissé ton bouclier ?
- Vous pouvez nous faire contrôler par vos sbires ! Rétorque-t-elle pour le couper dans son élan. Vous en avez assez ici qui peuvent nous retenir !
- Oh non, j’ai mieux que cela…, déclare-t-il suavement mais je ne peux pas m’en servir maintenant…c’est bien dommage.
- Pourtant, c’est une arme parfaite ! déclare une voix cristalline qui résonne dans toute la salle.

Nous levons tous la tête sur une fenêtre où Alice et Jasper se tiennent debout, surplombant ainsi toute l’assemblée librement. Sans aucune crainte, je les vois sauter et tomber sans bruit sur le dallage, tous deux un léger sourire provoquant sur les lèvres. Ils ont l’air si sûr d’eux que je reste perplexe. Même Aro ne les arrête pas, étonné par leur audace. Alice avance vers lui, avec un petit air mutin bien à elle. Jasper la suit tout en jetant des regards neutres à sa famille mais je me doute que son esprit doit calculer à toute vitesse comment les sortir de là.

- Ainsi vous voilà chère Alice…évidemment, vous avez échappé à ma garde, rusée comme vous êtes, plaisante-t-il à demi.
- Evidemment…, confirme-t-elle dans un grand sourire.
- Vous êtes bien culottés, continue Aro en jetant un regard par-dessus son épaule pour vérifier ce que fait Jasper.
- Et vous, vous êtes monstrueux ! Répond-elle.
- Ah ah ah ! Allez, trêve de bavardages ! César…occupe-toi de ceux-là.

Alice croise les bras et se met dans une position d’attente, un petit sourire en coin. Je tourne alors la tête et vois le fameux vampire froncer les sourcils puis s’avancer hors du groupe, hésitant. Aro se retourne alors et demande :

- Et bien ? Que t’arrive-t-il ?
- C’est que…je ne peux pas, marmonne César.

Aussitôt, je vois les yeux d’Aro s’agrandirent et le dénommé Caïus crier, au bord de la panique :

- Ils sont libérés ! Protégez-moi de ces monstres !!!

Aussitôt, le colosse et la blonde se placent devant lui.
Je réalise alors que j’avais bien tourné la tête depuis l’arrivée d’Alice et Jasper et que je pouvais même bouger entièrement !!! Les Cullen se mettent alors tous en position de défense, encerclant en même temps les humains qui se mettent tous à hurler de peur, libérés eux-aussi de l’apaisement artificiel dans lequel ils étaient plongés. Le clan Volturi se place face à nous, menaçants. Mes frères mutent ensemble et poussent un grognement si puissant que ça ressemble à un rugissement.
Le temps s’est arrêté, nous évaluons tous la situation, mesurant nos chances de survie, calculant nos angles d’attaque, mes frères se transmettent mentalement notre stratégie de combat quand soudain, un mouvement attire l’attention de tous sur l’estrade.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélan
Enfin Edward comprend !
Enfin Edward comprend !
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2785
Age : 22
Localisation : Dans les étoiles là où le passé, le présent et le futur ne font qu'un
Date d'inscription : 19/12/2010

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Dim 10 Avr - 13:52

La tactique des Volturis est cruelle. Heureusement qu'il y a Alice et Jasper.
J'adore!
Vivement la suite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
florine39
Assiste au match de base-ball
Assiste au match de base-ball
avatar

Féminin
Nombre de messages : 571
Age : 21
Localisation : 39
Date d'inscription : 30/01/2010

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Dim 10 Avr - 17:41

super chapitre , comme d'habitude !!
j'adooore !
oui encore plus de suspence qu'avant même je dirais , vivement la suite !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille41
Retour fracassant de Jake
Retour fracassant de Jake
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1945
Age : 33
Localisation : dans les bois en compagnie d'une bande de ... loups
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Lun 11 Avr - 14:11

* Alors déjà, j'adore lorsque tu écris du Aro, tout simplement parce qu'il parle exactement comme on l'a vu dans le film. Je le vois parfaitement jubiler avec sa manière de parler qui donne l'impression qu'il se ravit de tout.
Vraiment bravo

* En un seul touché, je viens de me connecter à … cinq esprits !!! Peut-être plus car ils ne font qu’un ! C’est totalement fas-ci-nant !!! Ah bah oui tu m'étonnes, c'est de l'extase pour lui lol

* Bon sang, ce type me rend dingue !!! MDR je vois bien Jacob perdre patience face à Aro ça ne m'étonne pas.

* Vous m’avez toujours beaucoup amusé avec votre petite manie de créer de vraie famille…frère, sœur, papa…chiens, Razz

* - Mon Dieu, mais nous avons affaire à une bande de sauvages !!! S'il vous plait,
cachez moi cela...c'est dégoutant
Oh ! Oh ! lol je le vois bien balancer ça.

* Bella et Edward se sacrifient ? pale

* Oh bah oui la fin ça finit en suspense suspence là ! study Suspect pale
Mais qu'est-ce qui se trame ? Moi je pense que quelqu'un fait son entrée là ! Rachel peut être ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renesmée Cullen Black
Regarde son bien aimé demander sa main
Regarde son bien aimé demander sa main
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1803
Age : 19
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Mar 12 Avr - 1:01

chaise sm sm chaise sm sm pendu vener vexe Mad chaise chaise chaise chaise grr pendu vener vexe Mad chaise chaise chaise chaise grr chaise sm sm pendu vener vexe Mad chaise chaise chaise chaise grr chaise sm sm pendu vener vexe Mad chaise chaise chaise chaise grr chaise sm sm pendu vener vexe Mad chaise chaise chaise chaise grr
chaise sm sm pendu vener vexe Mad chaise chaise chaise chaise grr

QUOI?! Ta pas arrêter à se moment précis quans même! Mad Bien sur que je vais te fouter et te donner des coups de chaise! C'est cruelle et sadique et machialévique et...et... Mercredi? Youppi! J'ai hâte à mercredi Surprised cheers

Jared est trop drole! Je l'adore toujours à vouloir se battre Smile ''Ce n’est pas vrai !!! S’énerve Jared, je refuse de rester comme ça!''

''Lâchez-la ! s’écrie Jacob à mes côtés. Bon sang, ce type me rend dingue !!!'' Ah oui? Pourquoi cela ne m'étonne pas Razz
COmme la dit Vanille, tu as vraiment saisi la personnalité d'aro! On dirait que c'est vraiment le Aro de S.M. qui parle ^^

Serait-ce......Rachel? affraid Oui! Oui! Oui! Je veux Rachel bon! vexe Paul qui est un peu le centre d'attention. ''Rachel a des gouts étranges'' xD Tu parles! Pour lui cela fait bizarre. sais pas pourquoi, mais j'imagine bien, si Rachel arrive, une petite bagarre entre elle et Paul. Du style Paul qui refuse de la blesser et Rachel qui est trop perdue et se fait manipuler Smile
C'est toi qui voit, mais si c'est pour Mercredi, cela doit surement être écrit et j'ai extremement hâte gaga

Ta dévoué fan numéro 1 caliméro
Moi Very Happy Razz
xoxo

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice_Cullen_57
Confessions de Rosalie
Confessions de Rosalie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1469
Age : 31
Localisation : A la Push, avec Jake
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Mar 12 Avr - 10:22

"les Cullen avait du subir des tortures physiques, sûrement de la part de la harpie blonde qui semblait beaucoup s’amuser" : confu Les pauvres... En tout cas Jane est toujours aussi sadique... lol !!

J’adore l’hypocrisie d’Aro !! lol !! Ce personnage m’a toujours faite rire avec ses fausses bonnes manières !! Very Happy

"ma colère s’est éteinte, laissant la place à l’espoir…l’espoir qu’elle me reconnaisse, l’espoir qu’elle nous suive, l’espoir qu’elle m’aime encore…" : Je suis sûre que ce sera le cas !! Smile

"Des humains !!! Ils amenaient des humains ! Là, parmi nous !" : confu Oups... C’est un mauvais plan pour les Cullen, ça !!

"Mes frères sont aussi abasourdis que moi devant un plan aussi minutieusement préparé" : tout le monde le serait !! confu Fallait penser à un plan si bien ficelé !! Aro est vraiment sadique lui aussi... confu

"Sans aucune crainte, je les vois sauter et tomber sans bruit sur le dallage, tous deux un léger sourire provoquant sur les lèvres" : je les adore, les deux-là !!!!!!! Very Happy Ils font un beau petit couple mais aussi une très bonne équipe !!! Wink

"soudain, un mouvement attire l’attention de tous sur l’estrade." : tsssssssss !! Tu es vraiment cruelle et tu adores jouer avec nos nerfs !!!!!! lol !! Super chapitre en tout cas !! Very Happy Je pense aussi que Rachel fait son entrée!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tititof
Perd connaissance
Perd connaissance
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : garde la main chaude de Jacob dans la sienne
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Mer 13 Avr - 14:45

Je réponds à tout le monde ce week-end Smile

Je vous l'avais promis, je tiens parole Wink Voici une petite suite tant attendue.
J'espère que ça vous plaira.

Bonne lecture !

* * * * *


16 – Elle

Mon cœur s’arrête de battre et je deviens sourd d’un coup quand il se met à nouveau à tambouriner ma poitrine avec force. Je me rends compte que je n’ai pas muté et je ne sais même pas pourquoi…enfin si, maintenant je le sais. Mon subconscient savait que ce moment allait arriver, que j’étais resté volontairement humain pour ça et là, je ne sens même plus mon corps tellement je suis pétrifié. Une créature ressemblant à une nymphe nous observe de ses yeux rouges sangs, des yeux rouges dont j’ai souvent rêvé. Ces longs cheveux noirs, sa taille fine…Non …cette …fille n’est pas Rachel, Non…elle est beaucoup trop parfaite. Tout chez elle est devenu beau, plus un défaut, tout pour séduire les humains, pense-je malgré moi…ses lèvres sont trop rouges, son grain de peau avait blanchi et scintillait de pureté… ma Rachel était moins sophistiquée, moins parfaite, plus désirable, elle me donnait envie de la mordre et de la dévorer jusqu’à l’âme pendant des heures. Cette Rachel là est froide, trop belle, dure comme la pierre et pourtant…pourtant elle m’attire, comme un aimant. Son regard…au travers ses cils de velours…
Je vois, au fond de ses yeux rouges qui me fixent, qu’elle essaie de capturer mon âme.

- Ah te voilà…, déclare Aro d’une voix mal assurée. Et bien, viens nous rejoindre ma chère… Calmez – vous tous, ordonne-t-il à ses vampires qui semblent tous agités, nous sommes tous à égalité à présent…enfin presque, murmure-t-il en nous jetant un regard ennuyé.

Mais mes frères sont aussi hypnotisés que moi par l’apparition de Rachel. Jacob se retient sûrement de muter. Quand celle-ci pose un pied sur le sol, à quelques mètres de moi, ma respiration s’arrête et au moment où elle passe près de nous, je vois Jacob tendre le museau vers elle mais elle l’ignore. Elle continue de me fixer. Puis, elle va se placer près d’Aro, sans prononcer un mot. Alice rit et son rire me sort de ma torpeur. Surpris, nous la regardons tous quand elle déclare :

- Votre arme parfaite…hélas…vous avez fait un mauvais choix en transformant Rachel et vous le regrettez aujourd’hui, n’est-ce pas Aro ?
- Aucunement ! Répond ce dernier d’une voix haute. Rachel est parfaite…
- Oui…évidemment, intervient Jasper. Seulement vous n’aviez pas prévu qu’elle serait aussi forte ! Comme vous l’avez dit, nous sommes à égalité maintenant… « enfin presque », conclue-t-il avec un petit sourire provoquant.

Aro semble de plus en plus ennuyé et sans le quitter des yeux, Alice s’adresse à son frère :

- Tout est silencieux, n’est-ce pas Edward ?
- En effet, je n’entends plus personne, confirme ce dernier, surpris.
- Jasper ?
- Je ne peux rien faire mon amour, rigole-t-il.
- …et toi Jane ? Lance Alice à la blonde qui était restée à l’écart jusque maintenant.

La vampire lui jette un regard méprisant mais ne répond pas. Elle ne semble pourtant pas surprise de la situation et en les observant tous maintenant, je remarque que tous ont l’air agacés ! Carlisle vient se placer près de sa fille et demande :

- Explique-nous Alice…
- Rachel a du sang Quileute…, dit-elle, et elle a développé un pouvoir à base de cette capacité qu’ont les loups-garous à se protéger des vampires. Leur pouvoir de dissimuler leurs stratégies à Edward, celui de m’empêcher de les voir…elle est comme un brouilleur d’onde…elle inhibe les pouvoirs.

Aro est mal à l’aise et Alice rajoute :

- Mais seulement les pouvoirs vampiriques…les loups ne sont pas concernés !

Autrement dit, nous étions maintenant les plus forts dans cette pièce ! Mes frères émettent alors un profond grognement qui roule et résonne dans la grande salle. Aro recule en disant :

- Du calme s’il vous plait…nous pouvons encore discuter…

Du coin de l’œil, je vois le dénommé Caïus filer, suivi de Jane et d’Alec. Aro recule encore sans nous quitter des yeux. Soudain, j’entends Bella murmurer derrière moi :

- Il faudrait vraiment que Rachel quitte cette pièce…

Je ne réfléchis même pas, je bondis sur elle et sans m’en rendre compte, je tiens son poignet glacé dans ma main. Je suis surpris qu’elle se laisse faire mais je ne m’attarde pas et me mets à courir vers la porte derrière l’estrade.

- Arrêtez-vous !!! Arrêtez-les ! Rachel !!! se met à hurler Aro mais il est retenu par Alice et Jasper.

Au moment où j’atteints la porte et tends le bras pour choper la poignée, un immense loup roux nous bloque subitement le passage, menaçant. Nous nous toisons quelques secondes, il plisse les yeux et grogne doucement, tel un avertissement. Avec stupeur, je sens Rachel se blottir derrière moi pendant que je demande, en essayant de rester calme :

- Pousses-toi Jacob…Rachel doit sortir, sinon les Cullen vont mourir.

Derrière nous, j’entends le combat qui commence mais Jacob me barre la route, me défiant toujours, ses yeux noirs chargés de colère et de doute.

- Jacob, je t’en prie…je te promets que je ne la toucherais pas…laisse-nous passer.

Des cris retentissent, les humains sont au milieu de tous ces monstres…
Jacob se détend alors d’un coup, jette un regard à sa sœur puis recule d’un pas, son esprit de Protecteur reprenant le dessus. Je n’hésite pas une seconde et chope le gros anneau qui sert de poignée à cette foutue porte puis la tire vers moi pendant que j’entends mes frères gronder de plus belle lorsque Jacob les rejoint. Alors Carlisle lance, une fois que nous avons franchi la porte:

- Bella, à toi de jouer !
- Félix ! Occupe-toi du molosse ! Ordonne Aro.

Je sais qu’il parle d’Emmett mais je n’ai pas le temps de me retourner pour l’aider, je dois sortir Rachel de cet endroit pour que tous les Cullen retrouvent leur force. Surtout Bella !


Je cours encore, en réalisant que je tiens toujours Rachel derrière moi qui court aussi, qui me suit ...qui ne me lâche pas…j’ai l’impression d’être quelqu’un d’autre, d’être avec quelqu’un d’autre, d’être dans un autre monde…tout est si irréel, imprévisible, sous apesanteur…nous sommes seuls…ensemble…je la tiens toujours, elle me suit toujours, mon cœur cogne violemment…mais je suis avec une inconnue…une inconnue si familière…et j’ai envie de la garder dans ma main. Un flash me vient en tête : je cours avec ma Rachel sur les plages de la Push, je me retourne, elle se bute contre moi en riant et je l’embrasse. Tout en courant, je tourne la tête vers elle. Son aspect actuel est si différent…ses yeux…c’est ce qui me choque le plus…pourtant, ses traits sont les mêmes et nous courrons ensemble, main dans la main. Alors, je me concentre à nouveau sur notre trajectoire, cherchant une issue.
Je me retrouve sur une immense terrasse qui surplombe la place, remplie de vampires. Je reprends ma course, cherchant une autre issue quand soudain, Rachel demande derrière moi :

- P…Paul ! Mais qu’est-ce que tu fais ? !!!

Je m’arrête net, me tourne vers elle. Son apparence me surprend tellement, elle est si parfaite…mais elle a prononcé mon prénom…alors je me rapproche et demande d’une voix que je ne reconnais pas tellement la situation me parait anormale :

- Tu te souviens de moi ?
- Mais…mais pourquoi me demandes-tu ça ? Comment pourrais-je t’oublier ? Je t’attendais.
- Quoi ?!!!

Sa voix…elle est si différente, plus douce, plus pure… mais cette voix, je la reconnais aussitôt. Je me demande juste « Comment fait-elle ? ».

Mais soudain, je vois Emmett courir vers nous depuis le couloir que nous venons d’emprunter et qui me crie :

- Paul !!! Paaaauuuul !!! Mute !!!! Muuuuute !!!!

Son visage paniqué me fait réagir, je recule pour ne pas la blesser. J’ai juste le temps de me transformer et d’ouvrir la gueule pour casser en deux la femelle qui s’apprêtait à me choper par l’arrière et que je n’avais pas vu arriver… trop absorbé par Rachel. Emmett arrive à notre hauteur et se confronte à deux autres vampires qui viennent d’atterrir sur la terrasse. Je ne sais pas si sa force est un pouvoir en soi, il est fort, point. Mais je ne peux m’empêcher de vérifier qu’il s’en sort pendant que j’attaque un autre vampire. Je le sens plus faible…la présence de Rachel sans doute. Elle est toujours près de nous, elle s’est collée contre le mur du palais et nous regarde nous battre, pétrifiée.
Notre combat est rapide mais violent. Une fois les vampires détruits, Emmett et moi croisons nos regards et je comprends le message, la raison pour laquelle il nous a suivi : Je ne peux plus me permettre de rester humain. Je hoche la tête, d’accord avec lui et Emmett tourne la tête vers Rachel qui n’a pas bougé pour lui demander :

- Tu nous suis ou tu restes ?

Elle reste stupéfiée, me fixe avec de grands yeux et je remarque alors au fond de son regard quelque chose de nouveau qui me bouleverse : elle a peur…Rachel a peur de moi ! Peur de mon apparence qui représente pour elle la mort assurée. Elle m’avait déjà vu comme ça…avant…mais là, c’est différent. Nous sommes ennemis, c’est dans nos gênes, et désormais, ça sera toujours ainsi entre nous.
Emmett s’avance brusquement vers elle et lui prend le bras pour la secouer en répétant :

- Tu nous suis ou tu restes ???
- Je…je ne sais pas…, finit-elle par répondre en bégayant.
- Paul ! Me crie-t-il, tu dégages de là ! Va rejoindre la meute ! On se voit après !

Je comprends alors qu’il va essayer de la raisonner, seul…que mon absence va peut-être lui permettre à elle de reprendre ses esprits. Je jette un bref regard à celle qui me fixe toujours avec terreur, mon cœur se serre…je suis bien loin de mon état d’esprit d’avant…mon envie de la détruire m’a définitivement quitté. J’en suis même à vouloir me sacrifier pour elle, la protéger, la sortir de là…à regret, je finis par filer, les laissant seuls sur la terrasse pour retourner dans la grande salle où le combat fait rage. Pendant ma course, j’entends juste Sa Voix qui me murmure par la pensée, confirmant ce que je supposais depuis le début :
- « Fais attention Paul… ».

En entrant à nouveau, je vois tout de suite que mes frères s’en sortent et qu’Aro a disparu. Jacob me jette un bref regard inquiet en me voyant revenir seul. Je me reconnecte mentalement à eux, réalisant alors que j’avais occulté la présence de tout le monde dans ma tête pour me concentrer uniquement sur Rachel. Je comprends alors les capacités de Jacob a nous cacher certaines choses…
Bella se bat contre la blonde Renata qui la tenait jusque là. Elles se battent mais Bella ne cesse de jeter des regards concentrés autour d’elle. Je sais que je suis entré dans son périmètre de protection au moment où elle pose ses yeux sur moi. Je ne sais pas trop en quoi ça consiste, je ne l’ai vue à l’action qu’aux travers les souvenirs de Jacob mais je sais que ça marche ! Et c’est pourquoi la blonde Jane a filé ainsi que son frère et leur chef Aro. Ils savaient qu’ils n’avaient aucune chance.

La pièce est bondée de vampires qui nous attaquent de toutes parts ! Sans doute que certains ont des pouvoirs puissants mais nous sommes protégés par le bouclier. J’en casse beaucoup un peu à l’aveugle. Il y en a énormément et ça fuse de partout ! J’ai toujours peur de toucher un Cullen mais je pense qu’ils se protègent de nous pour nous faciliter la tâche. Edward est plus rapide et plus fort que jamais, Jasper est provoquant et même souriant parfois, moqueur, je ressens son état d’esprit jusque là, qu’il nous communique grâce à son pouvoir … Alice a ses visions du futur brouillées à cause de notre présence. Elle ne peut donc pas prévoir les « coups » à l’avance mais semble bien s’en sortir. Le docteur Cullen est très précis dans ses attaques et mes frères se battent encore mieux que le jour de la bataille des nouveau-nés, cette fois mieux préparés.
Moi, mon esprit est fixé sur Rachel, je me demande si Emmett la convaincue et je sens que Jacob est soulagé de voir ce qu’il se passe dans mon esprit, surtout mes derniers souvenirs. Je le laisse explorer mon âme à son aise, afin qu’il comprenne que nous sommes à nouveau du même côté ! Sam aussi est soulagé car il sait que notre unité est notre force et aujourd’hui, nous en avons besoin !

Soudain, un hurlement retenti à l’extérieur et deux loups bondissent parmi nous dans la salle dix secondes plus tard. Leah et Quil ! Je les avais captés vaguement dans toute cette agitation quelques minutes plus tôt et je sens tout de suite un soulagement mêlé à de la joie dans l’esprit de mes frères, surtout Jacob, dont le trouble est palpable par tous… Leah n’hésite même pas deux secondes, elle vient se placer près de lui, babines retroussées, prête à briser le premier qui touche Jacob. Quil bondit parmi les vampires, Rosalie le suit, agile et rapide. Elle cherche brièvement Emmett du regard puis se canalise à nouveau sur les vampires qui s’attaquent à elle. Jared fait un bond puissant jusqu’à elle et elle lui sourit...c’est presqu’une grimace, elle se force un peu mais malgré tout…c’est un sourire.
Sans un regard, déjà concentrée, Esmée se place dos à dos avec Carlisle et le docteur semble tout à coup plus puissant, balançant des poings avec une telle force qu’un vampire se brise en une attaque.

Malgré notre force, malgré cette apparence de maitrise du combat, je nous sens traqués, encerclés, aux portes de la mort…elle est tout autour de nous, nous y échappons par miracle, peut-être grâce à Bella, bien que son pouvoir n’a aucun effet sur les attaques physiques, peut-être grâce à cette Alliance si particulière entre les Cullen et nous, peut-être parce que nous y croyons…mais pour l’instant, nous sommes forts et tous vivants !

- Il faut qu’on sorte tous de cette pièce ! Hurle soudain Jasper.

Je songe à la terrasse, l’issue est vite trouvée. Je communique mon idée à mes frères, espérant qu’Edward va la capter et soudain, je l’entends crier :

- La porte !!!

En un seul mouvement, nous nous dirigeons vers la sortie, Jasper donne un dernier coup assez puissant à un autre vampire qui vole sur le mur. Mais contre toute attente, l’immense Félix chope Bella par la gorge et son expression faciale, enragée et déterminée, me coupe alors la respiration de peur. Je vois déjà Bella brisée quand tout à coup, le géant grimace de douleur. Derrière lui, Jacob le tient par la nuque. Je sais qu’il va serrer la mâchoire et le détruire, je le sens dans mes tripes mais ce monstre est très fort ! Il lâche Bella qui retombe avec fracas sur le sol et chope Jacob dans un geste si vif qu’on n’a pas le temps d’intervenir. Il tient maintenant mon frère de sa main puissante, le projette par-dessus sa haute stature puis, d’un coup de genou, lui brise les reins. Jacob hurle de douleur. En une seule vague, nous nous lançons tous sur lui mais Edward et Bella, le visage déformé par la colère, sont plus rapides et se lancent ensemble sur le géant.
Au même moment, d’autres vampires surgissent, nous encerclent et le combat reprend. J’entends à nouveau mon frère hurler mais nous ne pouvons pas l’approcher. Bella et Edward combattent toujours le colosse pendant que Jacob agonise à ses pieds.

- Il faut l’évacuer !!! Crie Carlisle.
- Où est Emmett ? Hurle Rosalie, paniquée.
- Où est Rachel ??? Pense-je en écho. Je ne l’entends plus…

A cet instant, Emmett entre dans la pièce et s’attaque d’un bloc à Félix, Bella et Edward reculent, le laissant tenter de maitriser le vampire. Ils sont à forces égales ! Ils se battent, tel deux gladiateurs, leur puissance est spectaculaire ! Emmett parvient à projeter Félix si fort que celui-ci traverse une fenêtre et retombe lourdement dans la cour que nous avions traversée à notre arrivée. Mon ami ne lui laisse pas de répit, il bondit et traverse la fenêtre brisée à son tour pour rejoindre son adversaire à l’extérieur. Je sais que dehors, la cour grouille de vampires et je décide de partir rejoindre mon ami. En passant, je croise le regard de Jacob, toujours couché au sol mais protégé par Alice, Jasper et Esmée qui forment une sorte de périmètre autour …Carlisle, agenouillé près de lui, pose ses mains glacés sur son ventre, évaluant les dégâts…et puis, il y a Leah, couchée contre lui sous sa forme lupine, qui le protège encore mieux que n’importe qui. Même s’il a repris forme humaine, je sais qu’il est en train de guérir et même si nous ne pouvons plus communiquer mentalement, je comprends parfaitement le message dans ses yeux : « Sors ma sœur de là ! ». Je hoche la tête puis mon regard se fixe sur les yeux de Leah qui a l’air de souffrir autant que Jacob. Elle me dit alors par la pensée :

- Je ne bougerai jamais d’ici, tu le sais maintenant… fonce !

Alors, je file par les escaliers, suivi par Bella et Edward qui décident aussi d’aller aider Emmett.


La suite samedi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
florine39
Assiste au match de base-ball
Assiste au match de base-ball
avatar

Féminin
Nombre de messages : 571
Age : 21
Localisation : 39
Date d'inscription : 30/01/2010

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Mer 13 Avr - 15:10

purée sacré combats !!!!
j'adooore comme toujours !!!
vivement la suite samedi !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renesmée Cullen Black
Regarde son bien aimé demander sa main
Regarde son bien aimé demander sa main
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1803
Age : 19
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Mer 13 Avr - 21:45

=OOOO affraid Rachel!!!!
Merci! Merci! Merci! Oh my God! C'est trop super!

Rachel est là puis nous savons son pouvoir! En plus qu,elle peut parler dans la tête de Paul. C'est trop mignon! J'adore quand il veut la protèger en l'amenant loin. Puis elle qui se blotti Puis aussi quand il change complétement d'avis sur elle! Puis quand le flash Back apparait! J'adore, j'adore j'adore!!!!

cheers happy bravo supercontent hug tu cartonnes tu cartonnes champ
champ champ tombe tombe tombe tombe cheers happy bravo supercontent hug tu cartonnes tu cartonnes champ champ champ tombe tombe tombe tombe chaton genioul genioul chaton chaton genioul genioul chaton cheers happy bravo supercontent hug tu cartonnes
tu cartonnes champ champ champ tombe tombe tombe tombe chaton genioul genioul chaton

C'est trop magnifique smack Si romantique!

Rachel est tellement perdue! Elle a peur rejet de Paul. Cela se voit! C'est trop mignon! Toute la scène est belle! Elle hésite, mais Emmett l'a surement raisoner! On va voir Bientôt le vraie face-à-face de Paul & Rachel, car ils n'ont pas eux le temps de trop se parler.

J'ai trop hate à Samedi!

Ta Fan #1 caliméro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélan
Enfin Edward comprend !
Enfin Edward comprend !
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2785
Age : 22
Localisation : Dans les étoiles là où le passé, le présent et le futur ne font qu'un
Date d'inscription : 19/12/2010

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Jeu 14 Avr - 20:15

J'adore!
La bagarre est vraiment prenante. Et la description de Rachel est géniale!
Vivement samedi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille41
Retour fracassant de Jake
Retour fracassant de Jake
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1945
Age : 33
Localisation : dans les bois en compagnie d'une bande de ... loups
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Jeu 14 Avr - 20:31

* Cette Rachel là est froide, trop belle, dure comme la pierre et pourtant…pourtant elle m’attire, comme un aimant prions Ouf, c'est déjà ça, j'avais peur qu'il n'ait qu'une envie la détruire. Mais bon, connaissant les sentiments qu'il a pour elle et vu l'imprégnation qu'il y a eu entre eux, j'espérais que Paul redescende un peu et pense à "sa rachel" d'avant. A priori, Rachel à l'air d'être toujours elle malgré la magie vampire Smile J'ai l'impression qu'il y a toujours ce lien entre eux. Et le fait que Rachel ait peur de lui -à cause de son loup- je me dis que finalement, Paul va s'apercevoir que Rachel peut rester "elle" malgré son côté vampire. Bon, Paul va devoir s'habituer aussi à son nouveau visage par contre.
Je dis ça et si ça se trouve je me goure lol On verra bien la suite !

* elle est comme un brouilleur d’onde…elle inhibe les pouvoirs.
Wow punaise ! Super bien trouvé Titi ! Je n'y avais pas pensé du tout. Ah cool !

* Le combat chez les Volturi à l'air : wow ! ça déménage comme on dit !
J'aime bien le moment où Paul fuit avec Rachel en lui tenant la main

* Mince, Jacob est mal ... pale

ps : merci d'avoir posté une suite plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tititof
Perd connaissance
Perd connaissance
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : garde la main chaude de Jacob dans la sienne
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Sam 16 Avr - 5:28

Alice
Citation :
J’adore l’hypocrisie d’Aro !! lol !! Ce personnage m’a toujours faite rire avec ses fausses bonnes manières !!
LOL j'aime aussi beaucoup l'hypocrisie d'Aro, c'est un personnage qui me fait trop rire dans sa façon d'être, mi-ange, mi-démon car il est pleins de bonnes manières, il peut être même compréhensif et aimable et il vire au sadique en trois secondes quand il se met en colère. Il est toujours très calme aussi quand il veut annoncer quelque chose de dramatique lol j'adore

Renesmée Cullen Black
, non en effet, Paul & Rachel ne se sont pas trop parlés et c'est voulu. On verra ça plus tard Razz Merci pour ton enthousiasme.
Mélan, florine39, contente que le combat et ma stratégie des Volturis vous ai plu. J'avoue que j'en suis assez contente Smile lol

Vanille41
Citation :
* elle est comme un brouilleur d’onde…elle inhibe les pouvoirs.
Wow punaise ! Super bien trouvé Titi ! Je n'y avais pas pensé du tout. Ah cool !
J'ai longtemps réfléchi et c'est vraiment le seul qui me venait en tête Smile et qui collait parfaitement avec ce que je voulais faire de Rachel.

En tous cas, merci à toutes pour votre fidélité Smile ça me fait vraiment plaisir !

Le combat vous a plu, voici une autre scène peut-être plus dure encore... celles qui me connaissent savent que je n'écris qu'en musique, donc en avant sur un air de "Still Remains" d'Alter Bridge !

Bonne Lecture !

* * * * * * * *

17 – Le massacre

Dans le centre de cette cour, noircie par le nombre incalculable de vampires, Emmett et Félix se battent toujours et à ma grande surprise, personne n’intervient. J’imagine alors que tous ces monstres sont l’armée personnelle du Gardien d’Aro et qu’il leur a donné l’ordre de ne pas se mêler de ce combat. A notre arrivée, mes soupçons se confirment lorsque tous les vampires se massent en cercle, formant une sorte de rempart afin de nous empêcher de passer. Bella n’hésite pas une seconde et commence à frapper chaque vampire qu’elle croise. Edward n’a pas d’autre choix que de la suivre. Je les suis aussi, les protégeant par l’arrière, ainsi qu’Embry et Quil qui m’ont rejoint. Nous nous sentons complètement pris au piège mais nous devons atteindre Emmett !!! Et surtout, je dois lui parler, savoir où est Rachel ??? Bella nous protège et pour cela, nous ne devons pas quitter son périmètre ! Nous claquons notre gueule à gauche et à droite pour croquer quelques vampires suicidaires. Tout en nous défendant, je balaye cette foule du regard à la recherche de Rachel. La tension est si palpable pendant que nous traversons ce champ de vampires, que je me sens électrique. Sam surgit de nulle part et parvient à bondir jusqu’à moi :

- Où est-elle ??? me demande-t-il, inquiet.
- Je ne sais pas…

Il me quitte aussitôt, non sans esquiver quelques attaques. Il part à sa recherche pendant que nous nous faisons encerclés.

Je suis au bord de la panique, nous devons sortir de là, nous devons partir de là !!! Mais AVEC Rachel ! Nous sommes venus pour elle !
Je ne l’entends pas, pourtant, je crie son nom dans ma tête, espérant qu’elle m’entende ! Pourquoi Emmett l’a-t-il laissé ???

Son combat avec Félix est violent. Il tient bon pendant que nous continuons notre carnage parmi les vampires en essayant de le rejoindre. Soudain, j’entends Jared et je le vois de l’autre côté de la cour avec Rosalie qui ne quitte pas des yeux Emmett. La peur se lit littéralement sur son visage quand elle le voit au centre, toujours aux prises avec Félix. Mais elle ne s’attarde pas et commence à se battre aux côtés de mon frère qui tient déjà un vampire entre ses dents. Alice et Jasper sont avec nous à présent, complétant notre fragile armée.

Et tout à coup, je LA vois !!! Là ! De l’autre côté de cette fontaine. Elle est immobile et semble ne pas comprendre ce qui se passe devant elle. Elle cherche quelqu’un dans la foule, je crie à nouveau son nom dans ma tête et elle finit par poser son regard sur moi. Je sais qu’elle me reconnaît à mes yeux. C’est un trait physique que nous gardons sous notre forme animale et elle ne risque pas de me confondre ! Je me focalise sur elle, je ne vois plus qu’elle, elle m’hypnotise, j’ai l’impression de revivre mon imprégnation, elle seule compte, elle est toute ma vie et je vois dans son regard en flamme qu’elle m’attend… quand soudain, j’entends Bella crier :

- Emmett !!!! Nooooooooooon !!! C’est un piège !!!

Je le vois apparaître entre Rachel et moi puis, avec horreur, je vois mon ami éclater en morceaux. Je mets quelques secondes à réaliser qu’on vient de le détruire devant mes yeux. Et maintenant, je ressens une douleur fulgurante dans l’échine puis je me paralyse. Félix apparaît à travers la poussière de glace laissée par Emmett, un sourire diabolique sur son visage. Un autre vampire le rejoint, éclate de rire tout en me fixant. Ses lèvres me soufflent un « je t’ai eu…» sadique. Je reconnais un de ceux qui nous ont attaqués dans la forêt, Emmet et moi, celui auquel j’avais échappé lorsqu’il m’avait demandé de sauter au-dessus du précipice.

Je brûle, ça me bouffe l’intérieur comme de l’acide, je sens le feu parcourir mes veines à une vitesse folle… mon pouls s’accélère violemment, mon corps vacille, je n’entends plus rien … j’ai repris forme humaine, je ne comprends pas ce qu’il s’est passé…la vision d’Emmett ressemble à un cauchemar, tout est allé si vite, que s’est-il passé ? Je suis tellement raide et brûlant que je ne parviens pas à regarder autour de moi si ce que j’ai vu est réel ! Rachel a disparu au moment où Emmett a été détruit. Il semblait si paniqué, je vois encore sa main devant mon museau comme pour me défendre d’avancer plus loin, juste avant que …

Un cri me transperce les tympans…. Rosalie….

Des mains glacées m’empêchent de tomber lourdement, des bras m’enveloppent, maintenant mon cœur commence à ralentir, tout devient brouillard. J’entends la voix paniquée de Bella :

- Paul, Paul…non…Bon sang…Alice, va chercher Carlisle, va le chercher…
- Ils m’empêchent de passer Bella !!!
- Edward !!!! Je t’en prie !!!
- Je ne te laisse pas !!! Hurle-t-il.
- Quil !! Embry !!! Reprend Bella. S’il vous plait ! Foncez ! Foncez !!!! Je le protège.

Sa voix se déforme, mon corps prend feu, je suffoque, je hurle de douleur…tout bouge autour de moi, je sens la mort partout, elle vient me chercher…un liquide brûlant remonte dans ma gorge, je me noie dans le feu …je suis en train de me consumer… j’entends des hurlements, des corps brisés, des claquements de dents…puis le froid, la glace qui parcourt mon corps, des mains qui cherchent quelque chose…la voix calme et douce du Docteur Cullen résonne dans ma tête :

- Tenez-le…
- Paul !!! hurle une voix familière dans mes oreilles. Tiens-bon !!! Tiens-bon mon frère !! ça va prendre quelques minutes !!!

Jacob est près de moi…il est sauvé ! Il est sur pieds ! Mais pourquoi me dit-il ça ? Le venin ? C’est le venin que je ressens ? Comment ais-je pu me faire mordre ? J’ai baissé ma garde ! Quand Rachel était là, j’étais trop hypnotisé et je n’ai rien senti venir ! Emmett…a-t-il voulu la sauver ? Ou était-ce moi ? …il s’est interposé…il a baissé sa garde…non…pas lui…Son image flashe mon esprit, son sourire, ses rires, sa vitalité, son insouciance, sa force…nos derniers mots : « Je vais te la ramener ta Rachel… » Je le vois encore me quitter, ma dernière vision de lui…partir seul pour m’épargner.
Je pousse un nouveau hurlement de douleur, ma souffrance est physique mais mon âme et mon cœur brûlent en enfer et hurlent plus fort que moi…
La main puissante de Jacob me maintient pendant que Carlisle enfonce une immense aiguille dans mon bras. Autour de moi, les combats continuent, je me demande même comment nous pouvons être encore vivants… comment Bella peut encore me regarder, comment le docteur Cullen peut garder cette sérénité dans son regard. Le visage de Jacob apparaît devant moi, il me sourit mais ses yeux sont inquiets… je ferme les miens quelques secondes, le feu est en train de devenir chaleur, mon corps cesse de trembler, un goût amer reste dans ma bouche…sans contrôle, je commence à pleurer. Mon chagrin est si immense que je ne suis pas sûr de pouvoir survivre à une telle peine. La douleur est plus forte encore qu’à la mort de David.

- Emmett…non, murmure-je, c’est impossible…non…
- Paul…, murmure Bella, son visage glacé collé contre le mien. Nous allons te sortir de là…nous allons tous sortir de là…

Puis, Rachel envahit à nouveau toute ma tête quand, venant de loin, sa Voix me dit avec douceur :

- Tiens-bon Paul…je suis là…

Je lève les yeux vers le ciel d’encre au-dessus de moi, je fixe une étoile qui semble plus briller que les autres et je récite, en écartant de mon esprit les hurlements autour de moi et les bruits de pierre brisées :

- Même si tu ne peux plus me toucher… je serai là, et si tu écoutes ton cœur, tu m’entendras. Je suis ton étoile qui brille dans la nuit et te guide jusqu’à moi.

Ma gorge se serre si fort que j’ai l’impression que des mains m’étranglent. Je tente de respirer à nouveau mais ça fait mal…ça fait tellement mal…

- Emmett, tu étais un frère mon ami, mon dernier frère…

De la poussière étincelante passe devant mes yeux puis s’envole dans le ciel.

J’entends à nouveau des hurlements de rage, des grognements, des cris de douleurs, ceux de Rosalie je crois…je parviens enfin à tourner la tête et découvre que mes frères ont formé un cercle autour des restes d’Emmett. Rosalie se trouve à genoux au milieu d’eux et rassemble ce qu’elle peut d’une main tremblante. Je m’arrache à cette vision insupportable. Difficilement, je balaye mon environnement du regard, essayant de comprendre comment je peux être encore en vie alors que je suis à terre, à la portée du premier venu. Les Cullen sont tous là, Bella plus près de moi, me protégeant sûrement…

Puis je LA vois, elle marche doucement mais loin de nous, observant la scène à distance, évoluant parmi ceux de son espèce. Je comprends alors qu’elle ne veut pas perturber les Cullen mais son regard en dit long. Elle attend une opportunité ! Je la contemple à travers ces vampires qui se battent pour elle. Rachel est devenue très sûre d’elle malgré son apparente fragilité…de là, je sens sa force, je sens son pouvoir qu’elle diffuse sans même que les autres ne s’en rendent compte. Ils deviennent plus faibles tout à coup, se demandent sûrement pourquoi ? Puis quand les Cullen prennent physiquement le dessus, elle avance plus loin pour ne pas gêner. C’est si discret que j’ai l’impression d’être le seul à la voir agir…je me demande si elle me voit, coucher par terre, si elle sait que je suis là. Son message était clair, elle venait nous aider. Mais il faudrait vraiment qu’on sorte de là ! J’essaie de bouger mais ça fait mal. Au même moment, Leah bondit sur moi et grogne.

- Ok, je ne bouge pas…, murmure-je.

Elle reste alors près de moi, pour être sûre que j’obéis.

Je vois Edward se battre comme un lion contre Félix. A ses côtés, Jasper, qui maitrise parfaitement la situation. Bella, un peu en retrait, tente d’approcher Félix qui combat contre son mari. Mais elle est retenue par l’autre vampire qui m’a mordu. Mes frères sont plus unis que jamais, Jacob a retrouvé toutes ses forces et vient de casser un vampire récalcitrant. Rachel se rapproche de Félix, je la vois derrière lui à présent. Elle pose alors son regard sur moi et me sourit…un drôle de sourire, un sourire complice, comme si elle me disait : « Je te l’ai dit, je suis là… ». Au même moment, Edward et Bella parviennent à leur fin et brisent Félix en deux sous le regard horrifié des autres vampires. Cette mise à mort jette un froid et les combats cessent aussitôt. Dans un souffle de vent glacial, nous nous retrouvons seuls, abandonnés par nos adversaires.
Rachel est toujours à la même place, immobile mais le regard maintenant fixé sur le corps brisé de Félix. Je capte alors un étrange rictus sur ses lèvres, comme du dégoût. Une idée atroce me traverse alors l’esprit…je commence même à entrevoir dans mon imagination des choses qui me donnent la nausée. Rachel avait vraiment eu une autre vie ici…une vie sans moi…une vie monstrueuse et elle venait d’y mettre fin, en détruisant celui qui avait sûrement été plus qu’un simple Gardien de la cité. J’ai une soudaine envie de pleurer, me disant que ces pourritures m’avaient décidément tout pris. Mais, elle finit par abandonner sa vision pour poser à nouveau ses yeux sur moi. Elle ne sourit pas mais son visage exprime un tel soulagement qu’une seule idée me vient en tête : « C’est enfin terminé… ».

Encore une fois, tout est allé si vite que le silence me parait assourdissant. Après vérification que nous sommes bien seuls, Jacob quitte le cercle de protection et s’approche de moi. Il reprend forme humaine, s’agenouille à mes côtés et me dit avec un calme qui tranche drôlement avec la violence que nous venons de subir :

- Tu quittes Volterra, sur le champ ! Avec les Cullen…Et ma sœur…

Je hoche la tête avec difficulté, la gorge serrée. Je ne me sens pas encore d’attaque pour muter mais mon corps guéri très vite.

- Je compte sur toi pour la ramener à Forks…
- Et toi ?

Il tourne la tête vers la meute, son regard se pose sur Rosalie et son visage se crispe douloureusement. Puis Rachel ose s’approcher de nous et pour la première fois, leurs regards se croisent. Ils restent pourtant silencieux tous les deux et je réalise alors que leur fraternité est brisée. Jacob doit le ressentir car il pince ses lèvres, admettant la situation. Rachel n’était plus la sœur qu’il avait connue, elle ne semblait même pas éprouver un élan d’amour envers Jacob. Et lui, n’avait pas osé lui parler. Elle se tenait à distance, là, parmi nous mais en tant que vampire à présent… Jacob baisse la tête puis pose ses yeux sur moi. J’y lis une infinie tristesse mais je sais qu’il acceptera plus vite l’état des choses qu’avec Bella. Il soupire puis me répond :

- Nous vous suivrons…nous avons encore deux ou trois choses à régler.
- Les humains…, arrivé-je à articuler faiblement.
- Oui…ceux qui nous ont vus sont en sécurité à présent, mais notre secret doit être gardé. Nous devons réfléchir à une solution. Et puis…

Il hésite continue :

- Et puis, Rosalie ne veut pas partir d’ici…les vampires vont revenir…on reste avec elle.
- Ok…

Leah apparaît au-dessus de la tête de Jacob. Elle pose un sac à mes côtés puis un autre près de mon frère. Je tourne la tête et reconnaît son sac de vêtements que nous avions laissé aux portes de Volterra. Elle me sourit tout en posant sa main sur l’épaule nue de Jacob. J’observe le visage serein de ce dernier et m’imagine que leur histoire commence.



La suite très bientôt .... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Appanah, Nathacha] Le dernier frère
» AO, le dernier Néandertal de Jacques Malaterre
» LE DERNIER SECRET DU POSEIDON
» Sean Paul : Nouveau Single "GOT 2 LUV U"
» Paul C. DOHERTY (Royaume-Uni)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilighters France :: Le quartier des artistes :: Fanfics :: Fanfics tout Public-
Sauter vers: