Twilighters France


*** Twilighters France, votre source française depuis 4 ans!
 
AccueilTwilighters FranceFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
florine39
Assiste au match de base-ball
Assiste au match de base-ball


Féminin
Nombre de messages : 571
Age : 21
Localisation : 39
Date d'inscription : 30/01/2010

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Mar 22 Fév - 9:25

wahouuuuuuuuuuuuu !!!
super chapitre !!!!!!!!!!
vivement la suite !!!!!
J'adoooooooooooooooore !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice_Cullen_57
Confessions de Rosalie
Confessions de Rosalie


Féminin
Nombre de messages : 1469
Age : 31
Localisation : A la Push, avec Jake
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Mer 23 Fév - 17:34

"Je me rends compte que Sam me manque et que ça va être la première fois que Jacob va commander seul" : C’est sûr, ça va pas être évident, vu leur relation !! confu

"Elle est en train de tous nous réveiller avec douceur…enfin ça, c’est ce qu’elle croit !" : on retrouve là aussi son côté maladroit !! Very Happy

"Voyons Jacob…il y a contradictions là … « Paul » et « obéir »" : ça c’est sûr, ça ne va pas ensemble !! Wink

"les Volturi veulent exterminer votre race." : confu Ceci explique cela...

"Et on va leur faire la même chose à ses danseuses !" : lol !! Les Volturi ont tous les noms possibles avec les loups !! Very Happy

"Qu’est-ce que ça change ! Je fais quand même partie de votre meute ! Je ne suis pas protégée parce que je n’ai personne !" : la pauvre !! confu Elle perçoit les réflexions des autres loups...

"Rachel était morte parce que je m’étais imprégnée d’elle … cette prise de conscience me déchire le cœur" : voilà qui va encore plus ajouter à sa tristesse... confu

"j’aimerai qu’elle ne se souvienne pas de mon imprégnation afin qu’elle ne souffre pas d’être devenue ce qu’elle est aujourd’hui", "J’ai toujours cette envie de la détruire mais cette fois, ce n’est plus pour éliminer le monstre qu’elle était devenue. Non…cette fois, c’est pour abréger ses souffrances" : ah ah... Paul s’inquiète pour Rachel et espère qu’elle ne souffrira pas... Il faiblit, le petit, il faiblit !! lol !! Razz

"Edward plonge à nouveau ses yeux dans celui de sa compagne, se pince les lèvres puis acquiesce muettement sous le soulagement de Bella… et le mien !!! Car je ne la voulais pas avec moi !" : Tu m’étonnes, elle ne le lâche pas !! lol !! ... Et Bella est avec Jacob !! Wink En tout cas, très sympa cette petite répartition de binômes !!

"Mais je vaux mieux que toi ! S’esclaffe mon frère, hargneux. Ce n’est pas une nouveauté, Bella n’a pas besoin que je lui prouve…" : très bonne réflexion de la part de Jacob !!! Wink Je partage son point de vue... Razz lol !!

Très belle comparaison avec Rachel et la biche, de la part de Paul !! Smile C’est très joliment imagé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tititof
Perd connaissance
Perd connaissance


Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : garde la main chaude de Jacob dans la sienne
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Sam 26 Fév - 21:50

Renesmée Cullen Black a écrit:


J'ai trop hate de découvrir la suite de ta super fiction qui est ma préféré ! geek

aww merci Smile tu es trop gentille

Mélan a écrit:
J'aime quand Bella croit réveiller les loups en douceur alors qu'elle se trompe, ça lui ressemble.
Oui Bella est une gourde en puissance Wink Mais on l'aime comme ça

Vanille41 a écrit:
J'aimerais voir Paul sourire en loup moi lol

Moi je le vois bien Wink genre comme dans Rox & Rouky à la fin si tu connais le dessin animé lol moi je suis dedans tous les jours avec mes mogwaïls.

Alice_Cullen_57 a écrit:
Il faiblit, le petit, il faiblit !! lol !! Razz
Encore ??? LOL Razz

@florine39 Merci pour ton comm Very Happy

Voici donc le chapitre suivant Wink Bon week-end !!!

* * * * *


9 – Nos compromis

Je n’aurai jamais pensé que ça serait aussi folklorique ! Il aurait vraiment fallu nous filmer…c’était pathétique et j’en rirais aux larmes si ce n’était pas aussi dramatique. Mon rêve, ou plutôt cauchemar, devenait presque réalité. Nous avions bien chassé, nous, les loups-garous, en compagnie de vampires ! Et pas n’importe quelle chasse ! Non, celle où tout le monde repère en même temps le même gibier ! Je ne sais pas combien de fois j’ai bourré ou me suis fait jeter par l’un d’eux en me lançant sur une biche ou un gros cochon poilu qu’Edward appelle un sanglier. La force herculéenne d’Emmett et la rapidité d’Edward nous ont joué des tours à plusieurs reprises. Quil et Alice se sont faits du coude à coude pendant plusieurs kilomètres, testant ainsi leur capacité à s’adapter à leur vie commune pendant le voyage. Embry et Jared se sont fait souffler un chevreuil par Rosalie, qui a même souris en voyant leur mine dépitée. Jasper s’est même servi de son pouvoir pour calmer une biche affolée ! Seule Bella manquait à l’appel, elle avait dû partir chasser plus loin...mais nous ne pouvions pas trop nous éloigner de notre campement afin d’éviter de nous faire repérer et nous devions aussi faire attention à ce que nous attrapions pour ne pas alerter les autorités locales car nous sommes beaucoup ! Et nous devions tous nous nourrir !!! Jared et Embry ont fini par abandonner et après quelques dernières tentatives, nous les avons suivis…vers l’océan. En effet, nous, nous pouvons nous nourrir de poissons, même des gros, nous avons assez de force et d’expérience pour les attraper sous l’eau. Les Cullen, eux, ont besoin de sang frais et on ne peut pas dire que les poissons en aient beaucoup…donc nous avons fini cette chasse épique en leur laissant le gibier. Encore un compromis qui m’agace mais qui, hélas, est nécessaire…

Je suis le dernier à sortir de l’eau. Je remarque le retour de Bella parmi les Cullen. Je donne un coup de museau dans un vieux ballon échoué là et je suis Jacob qui, épuisé, va se coucher près de nos frères déjà assoupis. Le soleil est haut dans le ciel et le lieu est complètement désert. Même pas un bateau…
En ayant visité un peu les environs, je comprends pourquoi. La petite plage où nous sommes est inaccessible par les terres et doit donc être peu connue. Sur les falaises, la forêt est dense et me fait un peu penser à celle de Forks. De plus, aujourd’hui, l’océan est agité donc je doute que les petits bateaux osent s’aventurer pour pêcher ou faire une halte dans le coin. En gros, nous avons bien choisi l’endroit et je suppose qu’Alice ou l’un des Cullen y est pour quelque chose.

La matinée passe lentement. J’évite de penser. Les Cullen parlent beaucoup près de nous, ils attendent leur père et nous, notre Alpha.
Soudain, j’entends rire et je relève la tête. Je découvre alors Emmett, les bras chargés de vêtements pendant qu’il lance, à l’intention de sa famille :

- Bah quoi ? On ne va quand même pas les laisser comme ça tout le temps ?
- A la première transformation, ils seront en lambeaux, lui rappelle Bella.
- Eh bien, ils ne les porteront que pour la journée ! En conclue Emmett en s’avançant vers nous avec un sourire triomphant.

Je m’amuse de son insouciance et suis quand même content de voir qu’il n’a pas hésité à voler des vêtements pour qu’on puisse reprendre forme humaine et communiquer un peu. Mes frères glapissent de joie près de moi pendant que nous encerclons Emmett et son paquet. Il les fait tomber sur le sable en disant comme un maître à ses chiens :

- Amusez-vous les gars !

Aussitôt, je vois Bella, Alice et Rosalie détourner le regard pendant que nous nous transformons en synchrone. Comme des gosses, nous nous arrachons les vêtements afin d’obtenir le meilleur jeans ou le plus beau tee-shirt pendant qu’Emmett rit en précisant :

- Vous battez pas ! J’ai pris la même taille pour tout le monde !!!

Alors, notre frénésie se calme un peu pendant que nous enfilons ce qui nous manquait tant ! Je remarque alors Leah, en retrait et toujours en louve, qui nous observe avec son perpétuel regard méprisant. Puis, son expression faciale change radicalement lorsqu’elle voit Emmett s’avancer vers elle en disant :

- J’ai failli t’oublier…voilà pour toi.

Je le vois déposer un jeans et un tee-shirt noir féminin à ses pattes. Sa prévenance me surprend vraiment et je vois que Leah aussi ! Je me sens observé et tourne la tête vers les Cullen où mon regard croise celui de Bella qui, réjouie, me fixe avec un sourcil arqué. Je comprends alors le message : « Tu vois ! La séduction fonctionne entre un vampire et un loup ! ». Pour une fois, son attitude m’amuse et je me mords l’intérieur de la joue pour ne pas sourire franchement.

Mon loup me rend plus fort et plus sûr de moi mais je retrouve mon corps humain avec beaucoup de plaisir. Je n’étais jamais resté aussi longtemps sous ma forme animale, Jacob l’avait déjà fait et d’après les souvenirs que je pouvais lire en lui, je sais qu’on a un temps d’adaptation assez déstabilisant les premières heures. On se sent plus faible, limité et surtout, plus vulnérable ! Surtout lorsqu’on doit partager son temps avec des vampires. Mais, je ne pouvais pas dire le contraire…les Cullen sont des vampires civilisés et d’une nature agréable. Malgré toutes les tensions, malgré les enjeux, ils restent optimistes et motivés. Cela dit, heureusement que ce moment instable ne dure pas.
Assis sur le sable, je les observe de loin s’entrainer. Emmett me fait rire à plusieurs reprises mais j’admire sa force et sa technique de combat. Je suis content de faire équipe avec lui. Je dirai même qu’il ne pouvait pas en être autrement. Entre lui et moi, il y a toujours eu cette connexion inexpliquée qui me surprend encore aujourd’hui mais que je ne rejette pas. Nous avons commencé par nous défier, puis nous battre ensemble et ensuite côte à côte…il m’a sauvé la vie lors du combat avec les vampires nouveau-nés et depuis ce jour, sans même qu’on en parle, je sais au fond de moi que je pourrais toujours compter sur lui…et qu’il pourra toujours compter sur moi ! Quelque part, j’arrive alors à comprendre certains liens entre les Cullen et nous, comme l’amitié de Seth pour Edward dès le premier regard, le respect de Jacob pour le Docteur Cullen et son amour pour Bella qui ne s’est pas éteint avec les changements. Je tourne la tête vers lui et je vois à sa mâchoire crispée qu’il redoute comme moi le moment où ne seront ensemble face à elle. Aujourd’hui, je ne sais même pas moi-même comment je vais réagir.

Un coup sur la tête me sort de mes pensées :

- Arrête de trop réfléchir ! Ton cerveau va cramer …
- Hum…merci Leah. J’aime ta délicatesse !

Elle s’assoit sur le sable à mes côtés. Jambes repliées, elle soupire tout en observant les Cullen. Je sens qu’elle veut me parler alors je la taquine :

- Tu n’en reviens encore pas hein ?
- Quoi ? Demande-t-elle sèchement.
- De la prévenance d’Emmett.

Elle hausse les épaules, ses cheveux coupés au carré suivent le mouvement et elle finit par dire, les sourcils froncés :

- Ils ne sont pas tous mauvais…je dirai même que ce sont des vrais alliés.
- Mmm, je n’irai pas jusque là, murmure-je. Mais nous sommes alliés pour l’instant oui.

Elle tourne brusquement son visage vers moi et réplique, agacée :

- Tu ne crois donc en rien ???

Je baisse la tête pendant qu’elle continue :

- Nom d’un chien Paul ! Laisse une chance aux gens qui t’entourent !!!

Je réfléchis à une réponse qui lui fermerait son claquet mais n’en trouve pas une assez grinçante alors elle s’énerve :

- Sérieusement ! Tu crois que tu feras quoi face à elle ? Hein ?!! Et face à Jacob ?? Tu crois vraiment que tu seras capable de la tuer ? Tu crois vraiment que tu vas pouvoir détruire la femme de ta vie ? Honnêtement Paul ? Tu te sens capable de faire cette horreur ? demande-t-elle plus doucement, la voix légèrement vacillante.

Surpris, je relève les yeux sur elle et vois des larmes perler au bord de ses cils. Ça m’étonne de sa part, elle si forte et se prenant même parfois pour un mec ! Elle expire avec force sans me quitter des yeux et continue :

- C’est notre sœur Paul…c’est la sœur de Jacob…ta femme…la fille de Billy…c’est une Quileute…
- Tu ne l’as pas vue…, arrive-je à lui dire. Tu n’as pas vue ce qu’elle est devenue. Ses yeux sont rouges sang ! Ajoute-je les dents serrées. Elle pue le vampire ! Elle est aussi rapide qu’eux ! Elle est devenue un monstre !

Aux yeux de Leah, je me rends compte que je viens d’élever la voix. J’ose détourner le regard et vois que tous les Cullen nous regardent…ainsi que mes frères. Je croise le regard noir de Jacob, ses mâchoires blanchies tellement il a le visage crispé et pour la première fois, je n’arrive pas à soutenir le défi. Je baisse les yeux vers le sable, un peu honteux de m’être emporté devant tout le monde, leur montrant ainsi que mes intentions n’ont pas changé ! Je risque alors d’être éjecté du groupe…je le sais. Edward avait été clair là-dessus.

Je vois alors Emmett s’avancer droit sur nous. Ses mâchoires carrées durcies, il me fixe sévèrement et je sens un souffle de colère chatouiller ma nuque. Puis, pendant une seconde, il disparaît de ma vue et lorsqu’il réapparait, je me prends le vieux ballon échoué en pleine tête, avec toute la force dont il est capable.

- Bon…on va jouer ! ça détendra tout le monde ! Lance-t-il froidement pendant que je reprends mes esprits.
Leah le regarde, hébétée et moi je me lève…je n’ai pas le choix.

Face à face, Emmett et moi nous toisons durement puis je vois un faible sourire se dessiner sur ses lèvres et il me dit :

- Allez cabot…montre-moi ce que tu as dans le ventre !
- Avec plaisir…

Aussi vite que la lumière, il retourne près de sa famille. Mes frères se lèvent et viennent m’entourer. Jacob vient se placer à ma gauche, me confirmant ainsi sa position de leader. Jared se place de l’autre côté pendant que Quil, Embry et Leah se placent derrière nous. Les Cullen et nous nous faisons face, une ligne imaginaire nous sépare.
Emmett et moi nous fixons avec défi puis, sans même que je vois son mouvement, le ballon nous arrive dessus et ainsi commence la partie de volleyball la plus spectaculaire jamais vue dans ce monde. A six contre six, et ceci malgré que nous soyons sous notre forme humaine, le combat est presque égal. Je me rends compte alors que deux ans après notre mutation, notre corps a subi des changements énormes. Nous sommes devenus plus forts, plus résistants, plus rapides et surtout, notre corps « sait » qu’il peut guérir donc, inconsciemment nous prenons des risques, poussons nos limites et mettons toute notre force dans ce combat amical. Les Cullen sont évidemment plus rapides et plus puissants mais ils n’en abusent pas. Nous repoussons nos limites, eux musèlent leurs forces. Sauf Bella…qui a envie de se tester on dirait…vu les coups violents qu’elle flanque à ce pauvre ballon. Même Edward lui demande de se calmer après plusieurs fois où Quil doit aller chercher la balle à plusieurs mètres. Nous jouons ainsi pendant si longtemps que je suis surpris de voir l’horizon rougir. Et pire encore lorsqu’une forte odeur familière me chatouille les narines et que je vois deux vampires sortirent de l’eau suivi d’un loup noir, aussi grand qu’eux. Nous stoppons notre partie et nous dirigeons tous ensemble vers eux. Carlisle lance un regard appréciateur sur notre unité. Sam à ses côtés, il avance vers Edward qui se détache du groupe et qui lui tend la main en disant :

- Vous nous avez trouvé…
- Vos coups de balle ressemblent à des coups de tonnerre mon fils…

Edward hoche la tête en se retenant de rire pendant que la petite Alice se jette dans les bras d’Esmée. Emmett s’avance vers Sam avec un paquet de vêtements à la main en disant :

- J’ai aussi pensé à vous !

Même Jasper éclate de rire et je sens alors une grande allégresse m’envahir. Son pouvoir est vraiment très puissant. Il me ferait presque croire que je suis calme et heureux.
Sam se transforme et enfile son jeans, visiblement content de reprendre forme humaine.
Nous encerclons notre Alpha et Quil demande :

- Comment va Emily ?
- Elle va bien, confirme Sam. Kim est près d’elle avec Sue Clearwater.
- Seth sera à la hauteur ? S’inquiète Jared.
- Seth est très fort ! Rétorque Jacob pour le défendre.
- Je confirme, intervient Edward. Je l’ai déjà vu à l’œuvre. Il sera capable de protéger vos femmes.

Sam hoche la tête en direction du vampire pour affirmer ses dires et nous rassurer.
Bella demande alors au docteur Cullen :

- Des nouvelles de Séraphina ?
- Elle n’est pas revenue à la Réserve, répond ce dernier.
- Non…elle est repartie en Allemagne rejoindre son clan, confirme Alice. Elle a fait une pause et a pensé une demi-seconde, justifie-t-elle. Elle a vu son échec…mais n’a pas encore compris que nous l’avions suivi ! Les Volturi non plus…
- Bien ! S’exclame Carlisle. Votre plan ?

Jasper s’approche et leur explique pendant que Sam écoute attentivement. A la fin de son exposé, Carlisle prend une pause pour réfléchir puis hoche la tête en disant :

- Très bien ! Ce voyage ne devrait pas être très long…le tout est d’être discret. Comme il fera nuit, ça devrait être jouable.
- J’ai juste besoin d’une heure de repos, déclare Sam, et nous partons.
- Nous avons tous besoin de repos, ajoute le docteur Cullen. Esmée et moi partons chasser puis, lorsque la lune sera bien haute, nous prendrons la route.
- Parfait ! Approuve Sam.
- On va aller te chercher une bestiole ! S’écrie Jared. Tu pourras même la manger couché !
- C’est gentil mon frère, mais le docteur Cullen a tenu à ce que nous fassions beaucoup de pauses pendant la traversée, afin que je n’arrive pas complètement hors service ici…j’ai donc pu m’avaler quelques poissons en passant.

Un à un, Sam nous dévisage, analysant ainsi notre état d’esprit. Son regard s’arrête sur moi, sévère. Puis, il se détourne et se pose sur Jacob qui ne parle pas beaucoup depuis que nous sommes ici.

- Tout va bien ? Demande notre chef.

Sa question ressemble plus à un « j’espère que tout va bien » mais Jacob répond :

- Tout va bien…

Sam me regarde à nouveau et je confirme :

- Tout va bien…
- Parfait ! Claque-t-il. Paul…il va s’en dire que je n’approuve pas ta fuite et tout ce qui en découle…tu ne nous as pas laissé le temps d’établir un plan convenable mais heureusement, les Cullen pensent à notre place ! Jacob…que penses-tu de leur plan ?
- Il se tient…ainsi, nous encerclerons Volterra et chaque binôme aura une force égale.
- Et quel est le plan final ? Demande Sam.

Comme personne ne répond, il insiste :

- Que ferez-vous tous les deux ? …une fois que vous serez devant Rachel.
- Nous la ramènerons à la maison, répond froidement Jacob en tournant la tête vers moi pendant que je m’obstine à fixer Sam qui ne me quitte pas des yeux non plus.

Quelques secondes passent, où j’hésite à répondre quand Sam demande à Jacob :

- Et si elle refuse ?

Je sens mon frère à mes côtés, légèrement déstabilisé puis je l’entends répondre :

- Nous aurons essayé…elle restera avec eux.

Je m’apprête à riposter « ça non ! » mais Sam me coupe en disant :

- Nous verrons.

Je comprends alors quelque chose dans cette remarque…Sam envisagerait-il sa destruction tout comme moi ? Ferait-il parti de ceux qui voient en Rachel un ennemi ? En observant la mine sombre de Jacob, je commence à me dire qu’il est le seul, avec les Cullen, à vouloir récupérer Rachel. Sam avait failli perdre Emily…ses opinions avaient peut-être changé depuis cet instant. Il avait vécu ce que j’avais vécu : l’horreur de voir sa femme devenir un monstre. Mais sa femme avait été sauvée, grâce à Bella.

Notre groupe se disperse pendant que Sam va s’asseoir sur le sable afin de se reposer.
Je me dirige vers l’océan, où les vagues font un bruit de papier froissé lorsqu’elles roulent sur elles-mêmes. Je sens une présence à mes côtés et tourne la tête. Embry et Quil m’imitent et fixent droit devant eux, leurs visages graves. Nous gardons le silence pendant quelques secondes puis Quil déclare :

- C’est peut-être la dernière fois qu’on voit un couché de soleil…

Je lève alors les yeux sur la boule de feu qu’on ne voit quasi plus et j’ai une étrange idée dans la tête, comme si Quil était venu juste à temps pour que je voie le soleil avant de mourir. Je réalise alors soudain que depuis tous ces mois, j’y suis enfin…car à partir du moment où nous allons quitter cette plage, tout va se passer très vite. Je me retrouverai vite devant Rachel. J’espère avoir le temps d’y être ! J’espère que ce plan va fonctionner, que nous allons briser les défenses des Volturis et atteindre leur cœur tous ensemble ! J’ai alors une drôle de sensation dans tout le corps, comme un mauvais pressentiment… J’espère qu’aucun de mes frères ne mourra…j’espère même qu’aucun des Cullen ne sera détruit. Ma colère et ma soif de vengeance m’avaient aveuglé durant tout ce temps mais à présent, je dois me concentrer sur ceux qui m’entourent et atteindre mon but avec le moins de dégâts possibles. Je sais que je ne suis plus le seul concerné, que mes frères risquent aussi de perdre leurs femmes, que notre descendance est menacée, que même les Cullen peuvent perdre leur existence. Je tourne alors la tête vers Emmett qui embrasse avec douceur Rosalie, à l’écart du groupe et une nouvelle détermination m’envahi. Je comprends alors que je suis prêt à tout pour détruire Rachel si elle reste notre ennemie et le plus grand nombre de vampires mais que je suis aussi prêt à me sacrifier pour sauver ma meute, sauver la sauvegarde de notre espèce en protégeant mes frères mais aussi…sauver les Cullen. Je me battrai encore à leur côté, je ferai équipe avec Emmett pour tous nous sauver et s’il est en danger, je le sauverai lui aussi ! Cette certitude me soulage un peu, je me sens tel que je suis : un Protecteur.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélan
Enfin Edward comprend !
Enfin Edward comprend !


Féminin
Nombre de messages : 2785
Age : 22
Localisation : Dans les étoiles là où le passé, le présent et le futur ne font qu'un
Date d'inscription : 19/12/2010

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Sam 26 Fév - 22:03

J'adore!
Vivement la suite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renesmée Cullen Black
Regarde son bien aimé demander sa main
Regarde son bien aimé demander sa main


Féminin
Nombre de messages : 1803
Age : 19
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Dim 27 Fév - 14:40

Smile

J'imagine que cela doit être trop weird se qu'il se passe à la chasse. Les loups laisser au Cullen les animeaux Razz Bah, j'aime le poisson, c'est bon aussi Wink

C'est tellement vri se que Leah dit. Ce serait une horreur qu'il tue Rachel. Elle reste sa femme après tout. Paul, ouvre les yeux!

Une gentille partie de volley-ball. C'est pas tout les jours que l'on voit cela. J'imagine bien Bella frapper plus fort que les autres et que les autres et que l'on doit l'arrêter ^^
Carliste doit vraiment être content de voir cela. Lui qui prônne la paix entre les deux espèces... Smile

Jake veut la laissé vivre peut importe que soit contre ou avec eux. Si elle reste la-bas, elle vivra quand même. Alors que tout a l'heure, il a dit que si elle tuait encore des humains, il la détruirais lui même scratch

Allez! Il me faut tout de suite une suite Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice_Cullen_57
Confessions de Rosalie
Confessions de Rosalie


Féminin
Nombre de messages : 1469
Age : 31
Localisation : A la Push, avec Jake
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Ven 4 Mar - 21:02

Emmett qui est attentionné avec Leah en lui apportant des vêtements féminins : ils feraient un couple marrant !! Razz

"il m’a sauvé la vie lors du combat avec les vampires nouveau-nés et depuis ce jour, sans même qu’on en parle, je sais au fond de moi que je pourrais toujours compter sur lui…et qu’il pourra toujours compter sur moi !" : une véritable amitié s’est créée entre eux !! Smile

"Surpris, je relève les yeux sur elle et vois des larmes perler au bord de ses cils. Ça m’étonne de sa part, elle si forte et se prenant même parfois pour un mec !" : Leah est très forte, c’est sûr, mais elle est sensible également... Smile Ce qui fait qu’elle est un perso attachant !!

"Je croise le regard noir de Jacob, ses mâchoires blanchies tellement il a le visage crispé et pour la première fois, je n’arrive pas à soutenir le défi" : ils n’arriveront jamais à trouver un terrain d’entente, les deux là... confu Jusqu’où ça va les mener ? confu

Très sympa, cette petite partie de volley sur la plage !! Very Happy Cullen contre Quileute, mais cette fois en toute amitié... Very Happy

"J’ai alors une drôle de sensation dans tout le corps, comme un mauvais pressentiment… J’espère qu’aucun de mes frères ne mourra…j’espère même qu’aucun des Cullen ne sera détruit." : oui, espérons que ce ne soit qu’un pressentiment... confu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tititof
Perd connaissance
Perd connaissance


Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : garde la main chaude de Jacob dans la sienne
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Dim 6 Mar - 6:57

@Renesmée Cullen Black
Citation :
Jake veut la laissé vivre peut importe que soit contre ou avec eux. Si elle reste la-bas, elle vivra quand même. Alors que tout a l'heure, il a dit que si elle tuait encore des humains, il la détruirais lui même scratch
L'explication vient après Wink
Merci pour ton commentaire

@Alice, je sais que tu aimes Leah, c'est un personnage qui me plait beaucoup aussi Smile

@Melan, merci pour ton soutien Very Happy

Voici donc une petite suite, bonne lecture !

* * * * * *


10 – La traversée

L’heure est venue…et je me sens très excité. La dernière ligne droite…Je m’imagine soudain là-bas, dans l’antre des vampires quand une autre idée complètement stupide vient me traverser l’esprit. Une idée aussi partagée par Embry qui dit à Quil :

- Mince, on va devoir rester en loups tout le temps maintenant…On va devoir déchirer nos vêtements pour la mutation.
- Mais non…, le coupe une voix féminine près de moi.

Je tourne la tête et vois Alice s’avancer vers nous, ses cheveux en bataille et un sourire satisfait sur ses lèvres. Elle me balance un sac, puis un à Embry et un autre à Quil en disant :

- Nous serons voleurs jusqu’au bout..., soupire-t-elle. Tenez, mettez vos affaires là-dedans et votre compagnon le portera.
- Notre…Compagnon ? S’étonne Jared avant de s’esclaffer en comprenant qu’Alice parle des Cullen. Nos compagnons !!!

Et il part dans un rire tonitruant moqueur qui me fait sourire.

- Tu peux rester à poil si tu veux ! Lui claque Quil, agacé que Jared réagisse comme ça alors que la jeune vampire semble amicale.
- Oh c’est bon ! Grogne Jared. Tu lui feras un bon compagnon tiens pendant la traversée !

Quil ne relève pas et fait un large sourire à Alice pour la remercier de son attention. Emmett donne des sacs à Leah, Sam et Jacob en disant :

- J’ai même laissé de l’argent sur le comptoir avec les étiquettes ! Je suis un voleur gentleman messieurs…dame, ajoute-t-il précipitamment en croisant le regard noir de Leah.

Mes frères et moi nous éloignons pour nous déshabiller, mettre nos vêtements dans nos sacs et muter. Chacun avec notre paquetage dans la gueule, nous rejoignons ensuite les Cullen qui nous attendent patiemment. Nous déposons alors nos sacs aux pieds de nos binômes respectifs.
La petite Alice se place au centre de nous tous et déclare, en s’adressant aux Cullen :

- Je sais que ça va être dur mais ne pensez pas aux loups quand vous vous éloignerez d’eux pour que je vous vois, sinon, je ne verrais pas vos intentions. Pour rappel, quand Bella pensait à Jacob ou se trouvait avec lui, je ne voyais rien. Si elle hésitait, je voyais flou ou instable.
D’instinct, nous tournons tous la tête en un seul mouvement vers Edward, guettant sa réaction à ce souvenir mais il reste de marbre. Alice continue malgré le malaise :

- Soyez bien clairs dans vos pensées et dans vos choix ! Et pour vous les loups, dit-elle en se tournant vers nous, et bien… il vous suffit de parler entre vous, mais seul Edward peut vous entendre, n’oubliez pas.
Nous hochons tous la tête vers elle puis vers les autres Cullen. Carlisle prend alors la parole :

- Très bien…je n’ai pas à vous dire que nous allons tous au devant du danger…voir de la mort. Je compte sur vous pour oublier qui nous sommes et ne faire qu’un ! Nous devons être unis, ainsi nous serons beaucoup plus forts que les Volturis même s’ils nous dépassent en nombre. Ils ne nous ont encore pas repérés, continue-t-il en jetant un œil à Alice qui confirme, ils ne savent pas ce que nous nous apprêtons à faire… nous devons les surprendre, ainsi ils seront déstabilisés et surtout, n’auront pas le temps d’appeler des vampires puissants pour nous combattre. Vous avez eu un aperçu des pouvoirs de certains de la garde personnelle de Aro…vous ne les avez pas tous rencontrés…, nous prévient-il, et nous ne les connaissons pas tous. Nous devrons faire le point régulièrement et surtout lorsque nous serons aux pieds de Volterra.

Il se tait alors et nous observe un par un.

- Je crois en notre équipe…, déclare-t-il après une courte hésitation. Je crois en notre Alliance. Nous avons toujours été plus forts ensemble. Nous avons vaincu les nouveau-nés, côte à côte, nous rappelle-t-il. Comme une même famille….

Sa dernière remarque jette une espèce d’agitation parmi les loups que seul Edward capte.

- J’ai confiance en nous tous ! Ajoute Jasper en rejoignant Carlisle dans le cercle. Je sais que notre unité est notre force ! Personnellement, je ferai ce que je peux pour calmer les esprits…De tous. Mais vous devrez y mettre aussi du votre, annonce-t-il à notre attention.
J’entends alors Sam répondre :

- Nous sommes prêts et nous sommes vos alliés. Vous pourrez toujours compter sur nous.

Edward retransmet alors le message à sa famille qui hoche la tête en simultané.

- Une fois que nous serrons là-bas, dit Carlisle plus doucement, je sais que ça va être difficile pour vous…surtout lorsque nous serons devant Rachel. Je sais que certains d’entre vous ont beaucoup d’espoir de la ramener parmi nous, je sais aussi que d’autres ne veulent pas, ajoute-t-il sans viser personne. Il faudra vous décider rapidement et faire un choix. Nous n’aurons sûrement pas beaucoup de temps pour négocier…elle ne sera peut-être même pas d’accord, elle essayera peut-être de vous tuer. Pour l’instant…ses intentions sont floues.

Je dresse les oreilles, étonné. Ainsi, Alice avait capté Rachel ! Je tourne la tête vers elle alors qu’elle évite mon regard. Floues ? Pourquoi floues ?
Edward dit alors avec son amabilité habituelle :

- Paul aimerait en savoir un peu plus…

Je remarque que ce n’est pas le cas de Jacob et comprends qu’il sait déjà…
Alice ose alors me regarder puis son père qui hésite et finit par hocher la tête, lui donnant la permission de me parler.

- Je la vois…je la vois parmi eux. Mais elle n’a pas…d’intentions. Elle ne pense pas.

Je sens mon cœur s’accélérer. Ça me parait soudain étrange d’entendre de ses nouvelles.

- Rachel est un peu désorientée je pense…elle a soif…comme tous les nouveau-nés. Elle suit le mouvement…mais elle semble perturbée. Parfois je la vois clairement, parfois c’est flou, parfois…elle disparaît.
- Comment est-ce possible ? demande-je.

Edward répète ma question, hésitant. Alice me donne aussi l’impression de marcher sur des œufs. C’est la première fois que je la vois aussi peu sûre d’elle.

- Je ne sais pas Paul…, finit-elle par répondre, mais j’ai la même impression que lorsque Bella était humaine et se trouvait à la Réserve…les loups-garous brouillent mes visions…j’ai parfois l’impression que Rachel brouille aussi mes visions…c’est tout ce que je sais pour l’instant. Et ça expliquerait que je l’ai perdue de vue dès qu’elle s’est transformée à Forks. J’ai eu beaucoup de mal à la localiser. Je la croyais encore en Angleterre quand j’ai soudain découvert qu’elle était déjà en Italie. Je n’avais pas vu son intention de voyager. Et comme elle se trouvait avec Séraphina qui ne pense pas beaucoup, ça a été très difficile pour moi, s’explique-t-elle.

Cette information me laisse perplexe. Je tourne la tête vers Jacob et soudain je comprends son changement de décision concernant sa mise à mort si elle ne nous suivait pas. Toutes ces révélations d’Alice, sur l’objectif des vampires et cet état d’esprit de Rachel ont changé la donne. Je m’approche de lui et lui dis par la pensée :

- Pourquoi tu as changé d'avis ?
- Je n'ai pas changé d'avis …mais je vais peut-être lui laisser du temps, même si elle refuse de nous suivre, même si elle est devenue vampire…elle n'est pas responsable, c'est notre faute Paul, tu l'as entendu comme moi et puis...
- Et puis quoi ? Si elle reste, elle continuera de tuer des humains !! Tu l’as entendu comme moi, « elle suit le mouvement »…


Bizarrement, je ne me sens pas crédible dans ma protestation…j’essaie juste de savoir où Jacob en est.

- Bella m'en voudrait si je la détruisais, m’avoue-t-il.
- Quoi ???
- Elle m’a dit que j’allais perdre définitivement mon âme et elle a raison…,
continue-t-il tristement. Je ne pourrai pas.

Alors ça ! C’était le bouquet ! Elle arrivait à tous nous manipuler !!!

- Elle me dit que si elle refuse maintenant de nous suivre, elle reviendra peut-être d'elle-même plus tard, se justifie Jacob, sachant ce qui vient de me traverser l’esprit.

Je réfléchis à cette idée puis m’imagine ces deux là en train de parler du sort de Rachel et Jacob capituler face à sa décision de la tuer lui-même. Je secoue la tête et lui lance :

- C'est de la folie, vous êtes cinglés !!!

- Bien ! Lance Carlisle, coupant notre conversation sans le savoir. Alors allons-y ! Rendez-vous au pied de Volterra.

Nous répondons par un glapissement qui semble venir d’une seule voix.

Je vais donc me placer près d’Emmett qui met mon sac sur son dos en me faisant un clin d’œil. Je vois avec stupeur Bella grimper sur le dos de Jacob dont je capte les battements de cœur jusqu’ici. Elle s’accroche à sa crinière et il bondit vers la forêt, l’emportant avec lui. Alice avance déjà, Quil sur les talons. Carlisle et Esmée rejoignent Sam et se mettent en route. Leah s’avance avec réticence vers Edward qui lui sourit amicalement pendant qu’Embry rejoint Jasper et Jared, Rosalie, en grognant :

- Ah ça va être sympa tiens…je vais avoir droit à la gueule pendant tout le trajet !

Nous éclatons de rire malgré nous. Je lance un regard vers Emmett qui me lance :

- En route frérot !

Nous courrons ainsi côte à côte pendant près de deux heures. Le paysage est étonnant, les arbres si différents ainsi que l’air que je respire. Emmett semble traverser cette forêt comme si il glissait sur le sol, il fend l’air si vite que j’entends un léger sifflement devant moi. Quand soudain je capte un message de Quil. Je stoppe net ma course, Emmett s’arrête aussi, étonné :

- Alice veut qu’on fasse une pause ? Demande-t-il.

Je hoche la tête pendant qu’un autre message de Quil me parvient. Je mute alors devant Emmett en disant :

- Elle veut qu’on s’arrête maintenant et qu’on ne bouge plus pendant une demi-heure…
- Très bien, répond-il en retirant son sac du dos. Elle doit avoir ses raisons.

Il l’ouvre et me tend mon jeans que j’enfile aussitôt. Je m’assoie au pied d’un arbre, Emmett me rejoint. Il capte aussitôt la tristesse sur mon visage. Je sais que c’est quelque chose qui ne m’a pas quitté depuis la mort de Rachel. Nos regards se croisent, j’ai soudain envie de parler d’elle, savoir ce que je dois vraiment faire…je ne sais pas pourquoi j’ai un doute là, à cet instant, les paroles de Jacob trottent encore dans ma tête…je m’apprête à ouvrir la bouche quand Emmett me coupe :

- Je ne veux rien entendre ! Tes idées suicidaires ne m’intéressent pas ! Parlons baseball ! Ou hockey ! Tu as vu les débuts de la Ligue nationale ?
- Non désolé, j’avais un peu l’esprit occupé…
- Ah oui…allez, c’est laquelle ton équipe préférée ? Insiste-t-il, voulant me changer les idées.
- Emmett …
- Ok, soupire-t-il. Bon…tu comptes faire quoi alors ?
- Je ne sais pas…

Je prends une brindille et la fait tourner…c’est vrai, je ne sais pas, je ne sais plus…Les paroles de Alice m’ont perturbé, celles de Jacob aussi. Jusque là, Rachel restait dans ma tête comme celle qui s’était transformée devant moi en monstre et avait battu mes frères pour se sauver. Maintenant, je l’imaginais « vivre », j’avais des faits précis de son existence. Pas des trucs imaginés comme c’était le cas jusque maintenant… Je tourne la tête vers mon compagnon qui semble attendre patiemment que je sois plus détendu. Je l’observe plus attentivement, repense à tout ce qu’il fait pour mon peuple depuis un moment puis lui demande :

- Parle-moi de toi…
- Ah ! Ah! Se moque-t-il. Qu’est-ce que tu veux savoir ?
- Tout…
- Hum…je suis mort ! Commence-t-il en éclatant de rire. Je suis mort depuis…très longtemps, continue-t-il plus sérieusement.
- Comment ?
- Attaqué par un ours…C’est Rosalie qui m’a trouvé, attirée par mon sang. Carlisle m’a sauvé !
- Sauvé ? M’étonne-je.
- Ouais ! Moi j’adore être un vampire ! Je trouve ça super cool ! Je suis bien content que Bella soit devenue ma sœur.
- Je ne te suis pas sur ce point, désolé…

Un malaise vient de s’installer entre nous et je n’aime pas ça. Alors je prends sur moi et demande, moqueur :

- Bon alors…mis à part ça ? Tu fais quoi à part sucer du sang…
- Je joue au baseball ! Répond-il en mimant le geste du batteur.

Je ris quand soudain, Emmett se lève d’un bond et renifle en disant :

- Hum…Tu permets deux secondes ?
- Je t’en prie…

Il me sourit, s’apprête à me quitter quand, telle une apparition, Edward se trouve devant nous, l’air sévère.

- Emmett, je t’interdis formellement de toucher à cet ours !
- Quoi ? Mais pourquoi ??? Riposte ce dernier, outré.
- Paul, continue Edward sans tenir compte de la protestation d’Emmett, tu devrais être en loup ! La communication était rompue avec tout le groupe ! Alice est en pleine panique et tes frères aussi !

Je me redresse, tout en fixant Edward, un léger sourire sur les lèvres.

- Ils pensaient que j’avais battu Emmett et filé ?
- Je t’entendais encore, justifie Edward, je les ai donc rassurés. Mais tu es prié de garder le contact…
- Eh, intervient Emmett, il peut bien se reposer deux minutes non ? Et j’avais envie de discuter moi !

Edward semble réfléchir puis déclare :

- Très bien. Pas plus de dix minutes de pause-loup !

Ensuite, il se place droit devant son frère et ajoute :

- Je te préviens…tu ne touches pas cet ours ! Cette espèce est férocement protégée dans ce pays…ils en restent très peu. Si tu y touches, non seulement tu vas provoquer un cataclysme écologique et national mais en plus, tu vas nous faire repérer…
- Quelles différences feront les humains ? Cet ours aura très bien pu être attaqué par autre chose ? Se moque Emmett devant le sérieux d’Edward.
- Je ne parlais pas des humains…Si trop de gibier est tué dans les forêts qui mènent jusqu’en Italie, les Volturi ne manqueront pas de comprendre que nous sommes dans le coin !

Je jette un coup d’œil à Emmett, lui faisant comprendre qu’Edward a raison.

- Très bien, très bien…

Edward hoche la tête puis disparaît à la vitesse de la lumière.



Je retire mon jeans, l’enfonce dans le sac à dos porté par Emmett puis je mute à nouveau. La communication avec mes frères se fait immédiatement.

- Paul ! La prochaine fois, tu préviens quand tu reprends forme humaine ! Rage Jacob.
- Je vous avais dit qu’il ne s’était pas tiré ! Lance Jared.
- Je l’avais dit aussi ! Ajoute Quil.
- Paul, ne nous fait plus jamais un coup pareil, déclare Sam. Nous étions près à tous quitter nos positions.
- Lâchez-moi ! Grogne-je en réponse à tout ce vacarme.

Alors Emmett et moi reprenons notre course à travers le cœur de la forêt.

Au bout de quelques heures, j’entends Quil me dire que nous devons encore ralentir. Alors je passe de la course à la petite foulée puis à la marche pendant qu’Emmett se calque sur moi. Nous marchons ainsi pendant encore deux bonnes heures, en silence…Emmett dans ses pensées, moi à l’écoute de mes frères, plongé dans leurs souvenirs pour ne pas entrer dans les miens. Parfois, je me concentre sur la discussion entre Leah et Edward qui se passe à des kilomètres de nous et je souris d’entendre ma sœur aussi bavarde. Au début, Edward avait essayé de lui parler mais sans vrai succès, puis à son retour de visite auprès de nous, elle avait commencé à le questionner sur ce que je faisais, elle m’avait critiqué à fond, sachant parfaitement que je l’entendais puis elle m’avait un peu oublié car Edward lui avait parlé d’Emmett et son intention de tuer l’ours qu’Alice avait capté avant même qu’il n’y pense, alertant ainsi Edward. Je ne sais pas pourquoi, mais je sens depuis le coup des vêtements un vrai intérêt de Leah à propos de mon compagnon. Elle semble vraiment intriguée par l’attitude et la gentillesse du vampire. Edward, tout comme nous, a dû capter ses questions et la dirige dans cette conversation depuis plusieurs minutes maintenant, ce qui a rendu Leah très… ouverte. Elle lui demande beaucoup de précisions sur la nature des vampires, ce qu’ils ressentent entre eux, quand ils chassent, quand ils voient les gens autour d’eux mourir. Toutes des questions dont j’attends impatiemment les réponses car mon subconscient me les réclament. Et à chaque explication d’Edward, je me concentre attentivement en essayant de transposer cela à Rachel. Bien sûr, je suis conscient que Rachel n’est pas comme eux mais le fait d’apprendre que les vampires peuvent s’aimer, ressentir du plaisir, du désir même ! Qu’ils ont, tout comme nous, l’esprit de famille et de conservation de leur espèce…c’est comme si j’entendais tout ça pour la première fois, comme si, j’entendais vraiment les mots et surtout, comme si je les comprenais seulement maintenant. Je le sens, je suis moins réfractaire à tout ça, moins dégoûté, plus intrigué…tout comme Leah et elle sait, à cet instant, qu’elle m’aide et que je la remercie pour toutes ces questions que je n’oserai jamais poser.

Quil m’envoie un autre message. Nous sommes à quelques heures de l’Italie mais le jour va se lever et nous devons nous arrêter pour la journée. Chacun sur notre position. Emmett s’éloigne alors de moi pendant quelques minutes, montrant à Alice où nous sommes puis me rejoint pendant que je suis en admiration devant le spectacle que je vois. Au pied de la falaise où je me trouve, je découvre une immense étendue d’eau calme et d’un bleu marine profond sur lequel le soleil se lève, face à nous, faisant briller cette eau comme de l’argent. Emmett admire le décor tout comme moi puis me dit :

- La Grande Bleue ! Depuis le temps que je devais venir la voir avec Rosalie…

Je tourne la tête vers lui et suis surpris de le voir briller de milles feux. Je me rends compte alors du danger que les Cullen courent lorsqu’ils se déplacent en plein jour et sous une exposition solaire aussi forte. Il continue en chuchotant presque :

- Dommage que tu n’es pas là…

Je ressens soudain tout l’amour qu’il y a entre ces deux créatures. J’ai du mal à comprendre que quelqu’un d’aussi amical et joyeux qu’Emmett se soit épris d’une peste comme Rosalie mais c’est ainsi. J’entends Leah gronder et sourit intérieurement. Ainsi j’avais vu juste, ma sœur avait bien un réel intérêt pour mon compagnon. Je ressens l’écœurement de Jared et ses moqueries pendant qu’il pense :

- Je rejoins ton point de vue mon frère, c’est une vraie peste ! Elle ne dit pas un mot ou alors très froidement…dur comme la pierre !

Je ne relève pas, souhaitant bizarrement respecter la femme d’Emmett.
Je finis par m’asseoir pendant que le vampire recule un peu sous les arbres afin de ne pas attirer l’attention sur nous. Je décide de le rejoindre et me couche même près de lui. Il fixe toujours l’eau et me demande :

- Tu ne l’avais jamais vue non plus ? La Mer Méditerranée ?

Je secoue la tête. Non, à part Forks, je n’avais jamais voyagé.

- A notre retour, je referai un détour par ici…avec Rosalie, murmure-t-il sans quitter des yeux la mer.
Au fond de moi, je ne peux m’empêcher d’espérer qu’ils en auront l’occasion.

Nous restons un moment comme ça, à contempler la beauté face à nous quand je capte un message de Jacob qui me dit :
- Paul, je vais avoir besoin des bras puissants d’Emmett. Peux-tu lui transmettre notre position ?
- Pourquoi faire ? Et pourquoi moi je ne viendrais pas ?
- Les Cullen ont été bien clair là-dessus, on doit être séparés. Tu restes à ta place !
- Je peux très bien venir et reprendre notre place après ? Jacob, qu’est-ce que tu mijotes ?
- C’est un ordre Paul !
Ose-t-il me dire. Emmett doit venir ici.

Je trouve le ton de Jacob plus qu’étrange et complètement inhabituel. Cette attitude ne lui ressemble pas. Mais après tout, je m’en fiche. Je reprends donc forme humaine et déclare :

- Jacob veut que tu les rejoignes.
- Quoi ? En plein jour ? Maintenant ? S’étonne Emmett.
- Ouais…
- Mais où sont-ils ?
- Dix kilomètres au nord, près d’un rocher en forme de pic. Tu le sentiras je pense…
- Ça c’est sûr !!! Confirme le vampire en riant.

Il me quitte alors, me laissant mon sac. Je décide alors de m’habiller et de rester un peu comme ça. Après tout, Edward m’entend et pourra rassurer tout le monde que je suis toujours là via Leah.
Soudain, une odeur familière me brûle le nez et je me redresse d’un bond, en position de défense.

- Ce n’est que moi…, dit une voix que je connais bien.
- Je me doutais bien, je t’ai reconnue…Bella, qu’est-ce que tu fous là ??

Elle s’avance vers moi et me sourit avec douceur, sans me quitter des yeux. Alors, je capte le message qu’elle me transmet avec son regard miel.

- Ah oui …je comprends, Jacob n’a jamais eu besoin d’Emmett hein ?
- Je voulais tenter ma chance une dernière fois avant d’arriver à Volterra, explique-t-elle.
- Mais qu’est-ce que tu veux ? Grogne-je alors, agacé.
- Je veux que tu comprennes que c’est possible…
- Et tu comptes t’y prendre comment ?
- Je ne sais pas encore…, murmure-t-elle en se plaçant face à moi.

Elle est plus petite que moi mais je sens en elle une adversaire de force égale. Elle me sourit à nouveau et je m’écrie en dressant un doigt entre nous :

- Je te préviens, tu ne me touches pas !!
- Non…bien sûr que non…

Je vois alors qu’elle semble à nouveau peinée…comme l’autre jour à l’aéroport lorsque je lui ai dis que les vampires étaient des charognes. J’essaie alors de me rattraper :

- Ecoute, ce n’est pas que …mais tu es si …glacée… et un peu trop brute à mon goût…, tente-je de plaisanter.
- Je sais…les nouveau-nés sont toujours très forts.
- Je sais, je me souviens des explications de Jasper !

Elle s’éloigne un peu de moi, je repense alors à son attitude depuis notre départ, sa distance et son silence. Je lui demande alors :

- Pourquoi tu n’as pas chassé avec nous hier ?
- Pour les mêmes raisons qui font que je suis là…, marmonne-t-elle. J’ai vu ton regard l’autre jour quand j’ai sauvé Emily…je t’ai écœuré.

Elle ose me regarder droit dans les yeux, attendant que je confirme ses dires. Mes yeux me trahissent et son visage se crispe. Alors je m’excuse :

- Tu ne peux pas m’en vouloir Bella… ce que vous faites c’est… enfin… ça ne te dégoûtait pas quand tu étais humaine ?

Les mains dans les poches, elle baisse la tête vers le sol terreux puis finit par me répondre :

- Je ne m’en souviens pas…

Je m’approche alors d’elle, ose poser ma main sur son bras pour l’inviter à s’asseoir par terre. Elle me suit, enroule ses bras autour de ses genoux pendant que je me cale contre l’arbre, ne cessant de l’observer. Puis j’insiste, essayant de comprendre :

- De quoi te souviens-tu …vraiment ?

Elle hésite, semble beaucoup réfléchir. Je vois que c’est une question qu’elle s’est déjà posée elle-même car elle remet clairement ses idées en place puis murmure :

- Je me souviens de ma famille…de Jacob…de vous…de trucs que j’ai fait avec Jacob et avec vous…je me souviens parfaitement de ma relation avec Edward. Par contre, je ne me souvenais plus de Mike Newton jusqu’à ce que je le croise, rigole-t-elle. Il m’a trouvée tellement changée que j’ai du lui raconter que je passais mon temps entre l’esthéticienne et les centres de remise en forme…maintenant que j’étais avec Edward et que son argent me permettait de vivre la grande vie…

Elle rit encore à ce souvenir puis ajoute :

- Il avait l’air surpris et déçu mais qu’est-ce que tu voulais que je lui dise d’autre ? Je suis devenue plus belle pour te séduire et t’avoir à ma merci rien qu’en claquant des doigts ?

Elle secoue la tête, soudain plus sérieuse.

- Et Jacob ?
- Quoi Jacob ? Demande-t-elle sur la défensive.
- Tu ne l’as jamais aimé…sinon tu n’aurais pas fait ça, ose-je attaquer.

Elle baisse à nouveau la tête, soupire par habitude, ce qui me fait toujours marrer intérieurement puis elle finit par répondre :

- Je l’aimais…crois-moi je l’aimais…mais mon amour pour Edward est plus fort, beaucoup plus fort ! Avec lui, je me sens vivante, moi-même…j’ai trouvé ma place, je suis devenue celle que je voulais être, conclue-t-elle en me défiant de son regard doré.

Malgré tout, je repense à ces moments-là, quand elle venait à la Réserve et que mon frère y croyait, qu’il espérait et qu’on pensait tous qu’il parviendrait à la sauver…je revois ensuite les souvenirs qu’il m’a laissé voir, sa souffrance, ses envies de mort, son dégoût, la force qu’il avait eu à rester vivant. Je ne peux m’empêcher de lâcher, hargneux :

- Tu t’es bien moquée de lui !
- C’est faux !!! S’écrie-t-elle alors, outrée. Tu ne m’as pas écoutée ! Comme d’habitude ! Je l’aimais, moins qu’Edward mais mon amour était vrai. Je l’aime toujours …, finit-elle la voix brisée.
- Impossible ! Claque-je aussitôt, réfutant cette idée absurde.
- Si ! C’est la vérité…Et c’est pour ça que je ne te lâche pas…pour que tu saches que c’est possible ! Je tiens tellement à lui si tu savais…

Elle baisse à nouveau le regard et je comprends alors qu’elle souffre vraiment et qu’elle pleurerait en ce moment si elle pouvait. Je la laisse un petit moment, puis une autre idée me traverse l’esprit, toutes ces questions que mon esprit se pose depuis quelque temps et qui me brule les lèvres. Alors j’ose demander :

- As-tu déjà goûté du sang …humain ? A part celui d’Emily…
- Non, je suis végétarienne depuis le début. J’ai une grande capacité à ne pas être attirée par le sang humain, m’explique-t-elle.
- Est-ce que tu crois que … ?
- Non Paul…, me coupe-t-elle, sachant déjà à quoi je pense malgré moi. Non, on ne devient pas végétarien en étant nouveau-né…je suis une exception, grâce à Edward.
- Ok…, soupire-je, déçu.

Je me rends compte alors vraiment que mon état d’esprit à changer. Est-ce que j’espère quelque part au fond de moi la sauver ? Est-ce que je pourrais lui épargner la mort ? Est-ce que je veux toujours la détruire parce qu’elle devenue un monstre à cause de moi ? Est-ce que je veux vraiment détruire le vampire qu’elle est devenue ? Ou est-ce que je serai capable de l’accepter comme ça ? De me pardonner d’être responsable de son état ? De la regarder comme je suis en train de regarder Bella ? Est-ce que Jacob avait toujours autant d’amour quand il la regardait ? La réponse s’impose à moi aussitôt : « oui »…Oui, Jacob l’aime toujours avec autant de force, malgré ce que Bella est devenue. Il ne la voit pas comme un monstre. Il la voit avec son cœur. Et dans les souvenirs que j’ai de lui, il la voit même toujours comme avant…sans l’odeur, sans les yeux chocolat devenus jaune-or, sans tous les pouvoirs qu’elle a chopé en devenant vampire. Et elle ? Comment le voyait-elle Lui ? Je lui demande alors, sur le ton de la plaisanterie :

- Tu supportes toujours son odeur de chien ?
- Son parfum est moins agréable qu’avant certes…mais je le supporte…

Ça expliquait qu’ils n’hésitent pas à être si proches…

- En parlant de ça, je te trouve moins puante que les autres, tu as une explication à ça ?

Elle semble surprise, réfléchis, me dévisage quelques instants puis répond :

- Peut-être les restes de mon sang humain…mais je pense aussi que lorsqu’on s’apprécie, que des liens se tissent, alors on accepte l’autre tel qu’il est et tout devient plus supportable…
- Ça ne répond pas à ma question…
- Oh…et bien, je ne sais pas ! Riposte-t-elle, déçue que je n’approuve pas sa théorie du « je t’apprécie ».

Soudain, une odeur plus forte se fait sentir et Edward se trouve face à nous. Bella se lève aussitôt, penaude alors qu’il lui dit :

- Il est temps que tu retournes à ta place ma chérie…
- Oui, murmure-t-elle encore plus déçue de ne m’avoir pas convaincu pour sa « dernière tentative ».

Elle s’approche de lui, l’embrasse avec douceur puis me jette un dernier regard avant de filer vers Jacob qui doit l’attendre avec impatience. Leur trio m’intrigue vraiment…je me dis alors qu’ils seront ainsi toutes leurs vies, amoureux …à trois.
Le vampire me sourit, suivant ma petite conversation intérieure. Je me lève et nous nous faisons face. Alors il hésite puis me dit dans un petit sourire railleur :

- Tu te demandes pourquoi tu supportes plus l’odeur de Bella ?

Je hoche la tête, attendant la réponse.

- Tout simplement parce que son magnétisme vampirique fonctionne sur toi…
- Quoi ? M’étonne-je.
- Autrement dit, ma femme te plait…enfin, te plaisait, rectifie-t-il avec un sourire suffisant.
- Quoi ??? Riposte-je aussitôt, dégoûté par cette idée.
- Ne soit pas si récalcitrant, rit-il, content de sa petite bombe qu’il vient de me jeter à la figure. Tu n’es pas le seul…
- Mais de quoi est-ce que tu parles ? Demande-je, énervé.
- Souviens-toi, dit-il en s’approchant de moi, souviens-toi avant ton imprégnation…le premier jour où tu as vu Bella…tu l’as trouvée très jolie…
- Jamais de la vie !
- Tu veux que je te répète tes pensées exactes, me taquine-t-il. C’est un langage que je n’approuve pas, à la limite de l’irrespect mais dont vous, les Quileute, avez l’habitude d’utiliser quand vous parlez de filles entre vous…

Un flash me revient alors à l’esprit. Je revois Bella, telle qu’elle était la première fois que nous nous sommes rencontrés : volcanique, courageuse, téméraire et oui…Edward avait raison, je l’avais trouvée diablement sexy ce jour-là mais ça m’avait vite passé. Et j’avais même complètement oublié cette brève attirance par la suite. Déjà parce que nous savions tous que Bella « appartenait » au cœur de Jacob mais aussi parce que je m’étais imprégné de Rachel.

- Oui parlons donc de Rachel, me coupe Edward. Je préfère déjà te prévenir qu’il y a des grandes chances pour que son pouvoir vampirique fonctionne aussi sur toi.
- Arrête avec ça, grogne-je.
- Nous verrons cela…mais si celui de Bella fonctionne, à mon grand étonnement, sur toi et sur Jacob…celui de Rachel devrait aussi fonctionner.
- C’est impossible ! Les loups-garous et les vampires sont des ennemis naturels ! Il ne peut pas y avoir d’attirance entre eux !
- Ah oui ? Comment expliques-tu l’amour éternel de Jacob ? Comment expliques-tu la soudaine attirance de Leah pour Emmett ?
- Tout ça est ridicule et ne mènera nulle part !
- En effet…sur ce point, je te rejoins…car les vampires ne connaissent pas l’imprégnation mais leur amour est solide comme la pierre, plaisante-t-il en faisant référence à leur condition. Cela dit, nos deux familles s’apprécient et des liens se tissent. C’est indéniable. Même moi je ne peux pas lutter…

Je hausse les épaules, j’aimerai tellement que cette conversation s’arrête.

- Comme tu veux, répond Edward. Mais je voulais juste te prévenir que tu ne pourras peut-être pas lutter une fois devant elle…même si elle te veut du mal, tu risques d’être incapable de riposter…même de muter. Il faudrait que tu t’y prépares…
- Je m’estime averti…
- Parfait…, approuve le vampire.

Et dans un hochement de tête en guise de salut, il me laisse seul avec mes pensées.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélan
Enfin Edward comprend !
Enfin Edward comprend !


Féminin
Nombre de messages : 2785
Age : 22
Localisation : Dans les étoiles là où le passé, le présent et le futur ne font qu'un
Date d'inscription : 19/12/2010

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Dim 6 Mar - 22:53

J'adore! J'adore! J'adore!
Vivement la suite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renesmée Cullen Black
Regarde son bien aimé demander sa main
Regarde son bien aimé demander sa main


Féminin
Nombre de messages : 1803
Age : 19
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Lun 7 Mar - 3:05

supercontent supercontent supercontent supercontent

Enfin une suite! J'adore vraiment Smile

O.0 je crois que Rachel est flou parce qu'elle pense à Paul, enfin, c'est se que j'ai compris. Je l'imagine trop bein, perdue, comme Bree dans Eclipse. Cela doit trop être dure pour elle. J'aimerais trop savoir comme elle est rendu en se moment. Je suis trop excité de savoir le face à face. Ca va être trop beau!

Puis, c'est trop mignon quand Bella va sur Jacob. J'aimerais bien aussi savoir comment est leur relation maintenant. Leur conversation sont-elle parreilles? Se prennet-ils encore dans leur bras? J'adore trop Jakella!

MDR XD Il ait trop rire Jared qui est pris avec Rosalie! O.O Rosalie a vraiment pris le sace pour Jared? Smile Cela doit être beaucoup lui demander!
Pis Emmett et ses ours Razz Trop drôle! Faut pas toucher au ours le gros nounours Smile

Je crois que Paul devrait parler de Rachel ouvertement. Cela lui ferait du bien. Pouvoir s'exprimer sans que personne ne lui dise de se terre Sad

tu cartonnes J'ai trop hâte de lire la suite!!

J'en veux une sur le champs! vexe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille41
Retour fracassant de Jake
Retour fracassant de Jake


Féminin
Nombre de messages : 1945
Age : 33
Localisation : dans les bois en compagnie d'une bande de ... loups
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Lun 7 Mar - 13:27

Alors j'ai du retard mais me voilà ! bounce Alors pour ton avant dernier chapitre c'est à dire le 9 :

* J'aime beaucoup le début quand Paul commente la chasse entre eux.

* Emmett est sympa d'avoir chopé des fringues pour les loups. Ah j'aime beaucoup le passage avec Leah et Emmett. Leah craquerait-elle ? Smile En tout cas, l'idée me plaît car j'ai vraiment apprécié ce passage.

* - Arrête de trop réfléchir ! Ton cerveau va cramer …
LOL en tout cas, j'aime que Leah essaie de faire ouvrir les yeux à Paul sur Rachel.

* Partie de ballon pour tout le monde lol bravo où sont les pom pom girls ? Razz

* et vois que tous les Cullen nous regardent…ainsi que mes frères. Je croise le regard noir de Jacob, ses mâchoires blanchies tellement il a le visage crispé et pour la première fois, je n’arrive pas à soutenir le défi.
Je vois très bien ce passage là avec un gros silence.


Chapitre 10 :

* - Notre…Compagnon ? S’étonne Jared avant de s’esclaffer en comprenant qu’Alice parle des Cullen. Nos compagnons !!! Et il part dans un rire tonitruant moqueur qui me fait sourire. - Tu peux rester à poil si tu veux ! Lui claque Quil, J'aime bien ce passage.

* - J’ai même laissé de l’argent sur le comptoir avec les étiquettes ! Je suis un voleur gentleman messieurs…dame, ajoute-t-il précipitamment en croisant le regard noir de Leah.
Ah ah j'adore ces deux-là . Very Happy J'aime beaucoup le fait que tu développes Emmett car c'est un personnage qui est vraiment sympathique et là on voit vraiment sa personnalité mise à l'honneur.

* Le discours de Carlisle est vraiment celui d'un leader maître Yoda.prions Il mène sa troupe avec calme mais justesse dans ses mots. Quand il parle, on le voit de suite et on ressent direct que tout le monde le regarde et l'écoute avec respect.

* - Hum…je suis mort ! Commence-t-il en éclatant de rire. Je suis mort depuis…très longtemps, Je sais pas pourquoi mais cet petit passage m'a amusé.

* Ah Bella et Jacob ... - Tu t’es bien moquée de lui ! [...] mon amour était vrai. Je l’aime toujours … gaga

* Leur trio m’intrigue vraiment…je me dis alors qu’ils seront ainsi toutes leurs vies, amoureux …à trois. j'aime bien ses pensées et Edward qui entend tout.

* Bon alors par contre pour l'explication de Rachel et du fait qu'Alice n'arrive pas bien à saisir vraiment ce qu'elle est en ce moment etc, moi aussi je pense comme toi Renesmée Cullen Black , je la vois un peu perdue comme Bree et j'aimerais que ça soit le cas car je pourrais me dire que Paul va pouvoir retrouver "sa" Rachel. Mais bon, ça ne veut rien dire, je peux me tromper mais pour le moment c'est l'image que j'ai eu d'elle.
Je suis assez impatiente du moment de la rencontre Paul Rachel, même si je ne connais pas la tournure de la scène, j'avoue que je suis curieuse. Qu'elle soit dure ou pas, je pense qu'elle va être sympa ( on va sortir les mouchoirs ? Suspect silent Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renesmée Cullen Black
Regarde son bien aimé demander sa main
Regarde son bien aimé demander sa main


Féminin
Nombre de messages : 1803
Age : 19
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Lun 7 Mar - 15:05

Vanille41 a écrit:
( on va sortir les mouchoirs ? Suspect silent Wink

Si l'on doit sortir des mouchoirs faut me prévenir. J'ai pas le gout d'abimer ma moquette de larmes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
florine39
Assiste au match de base-ball
Assiste au match de base-ball


Féminin
Nombre de messages : 571
Age : 21
Localisation : 39
Date d'inscription : 30/01/2010

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Mer 9 Mar - 18:51

trop trop bien !!!
j'adooooore !!!
vivement la suite !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tititof
Perd connaissance
Perd connaissance


Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : garde la main chaude de Jacob dans la sienne
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Dim 13 Mar - 7:28

Alors désolée, je dois partir aujourd'hui donc je vous mets une suite mais je ne réponds pas à tout le monde individuellement. Juste un grand grand merci de toujours me lire même si je ne poste pas tous les jours Smile et merci @Vanille41 d'avoir rattrapé ton retard Wink

Concernant Rachel, je vous laisse vous imaginer ce que vous voulez Razz , je ne spoile jamais Wink

Bon dimanche à tout le monde !

PS : Ne jugez pas Paul trop sévèrement Wink

* * * * *


11 – Mes débordements

La nuit tombe et nous reprenons la route. Je sais déjà que mes frères avancent au même rythme que nous et que, d’après Alice, les Volturi ne nous ont toujours pas repérés. Par contre, elle nous fait passer un message urgent : ils préparent une nouvelle attaque à Forks ! Tous les loups sont morts d’inquiétude pour les femmes que nous avons laissé seules avec Seth…tous sauf moi. Curieusement, je me sens détaché de cette nouvelle malgré que ce soient les femmes de mes frères. Pour moi, le danger est devant, pas derrière ! Derrière, il n’y a plus rien, même pas ma vie. Pendant que nous marchons, nous communiquons ensemble sur cette mauvaise nouvelle.

- Je veux retourner Sam ! Répète Jared pour la troisième fois. Kim est en danger ! Je ne peux pas…je ne peux pas supporter d’imaginer qu’elle devienne un monstre !
- Calme-toi Jared,
répond Sam posément. Seth est avec elles. Je suis aussi inquiet que toi ! Peut-être qu’ils viennent rechercher Emily ! Peut-être qu’ils nous cherchent nous ?
- J’ai peur pour ma petite Claire,
murmure Quil.

L’image de la fillette de deux ans trotte dans ma tête. Oui…elle était si fragile. Des souvenirs de Quil me parviennent. Je le vois la tenir par la main, se promettant de la protéger toute sa vie puis il la porte et elle enroule ses bras autour de son cou pendant que Quil marche sur le sable, pieds-nus. Cette imprégnation était vraiment étrange mais en ressentant les sentiments de mon frère, je la comprenais. Pour l’instant son amour ressemblait beaucoup un à amour fraternel ou même paternel. Aucun sentiment amoureux proche de l’inceste, c’était vraiment quelque chose de pur, sans arrière-pensée, juste un amour avec tout plein de promesses d’avenir dedans.

- Très bien, finit par dire Sam. Quil, si tu veux tu peux repartir…pour aider Seth.
- Quoi ?
Gronde Jared. Pourquoi Quil et pas moi !!!!
- Tu sais très bien pourquoi,
intervient Jacob calmement.

Oui…Claire n’a que deux ans. Impossible pour elle de distinguer le bien du mal.

- Non, je reste, nous annonce Quil. J’ai confiance en Seth.
- J’admire ton courage,
répond Jacob. Tu peux avoir confiance en notre petit frère, il sait se battre !
- Et bien moi, ma confiance est quand même limitée !
Claque Jared. Un loup seul n’a aucune chance contre plusieurs vampires ! C’est pour ça que nous sommes là non ? Parce que Paul n’avait aucune chance !

Je sens la conversation qui dérape…

- Et pendant qu’on est tous là pour essayer de sauver un vampire puant, nos femmes sont en danger !!! Elles, des humaines !!!! Qui n’ont pas demandé à devenir ça et qui sont vulnérables sans nous !

Je sais qu’il a raison mais je me sens touché au vif et malgré moi, je grogne de rage. Emmett m’entend et s’arrête, inquiet. Je m’arrête aussi.

- Très bien ! Tout le monde s’arrête ! ordonne Sam qui a capté que j’ai stoppé ma course, bouillant de rage.
- Je ne vous ai pas demandé de me suivre ! leur rappelle-je à tous, en tentant de rester calme. J’étais prêt à partir…seul…même si je devais mourir !
- J’y serai allé aussi !
Me rappelle Jacob.

Emmett m’observe, patient, se doutant que je suis en pleine conversation avec mes semblables.

- Exact ! Claque Jared au bord de l’explosion. Donc moi j’ai décidé de ne plus te suivre ! Sam, regarde où sa folie nous mène !!!
- Calme-toi Jared,
tente d’imposer notre Alpha. Nous étions tous d’accord sur ce plan. Nous sommes une famille…nous devions aider Paul. Et je vous rappelle que les vampires ont projeté de nous détruire…retourner en arrière ne servira qu’à une chose : sauver nos femmes...mais pour cette fois seulement ! Car si nous ne tuons pas nos ennemis, ils reviendront et reviendront encore ! ils feront des victimes à chaque passage…pour qu’en finalité, notre peuple soit bel et bien détruit ! Si nous faisons marche-arrière, ils gagneront à petit feu…si nous les attaquons au cœur de leur nid, un seul feu suffira pour tous les éliminer !

Un silence s’installe dans nos esprits, alors que je vois Emmett froncer les sourcils sans me quitter des yeux.

- Ah bon Dieu ! Qu’est-ce qu’elle me veut ? Dit soudain Jared, sur le ton de la panique.

Je capte l’image que ses yeux nous renvoient. Je vois Rosalie s’approcher de lui, son visage à la hauteur de la gueule de Jared. Elle plonge son regard dans celui du loup, je me dis alors qu’elle est quand même très belle. Au travers les cils de Jared, sa blondeur lui donne une telle lumière qu’elle ressemble à un ange. Puis avec stupeur, je vois la main blanche de la vampire se lever, hésiter, puis se poser sur le museau de mon frère qui reste paralysé. Nous frissonnons tous, je sens même les battements du cœur de Jared, partagé entre l’affolement et l’envie d’attaquer. Elle passe sa main glacée sur tout le long du coup de mon frère puis lui murmure :

- S’il vous plait…si nous n’allons pas jusqu’au bout, vous serez détruit mais ma famille aussi…je sais ce que les Volturi projettent de faire…ils veulent tous nous tuer, un par un…prendre les plus forts d’entre nous s’ils peuvent et tuer les autres. Je n’ai aucun pouvoir, je ferai partie des victimes…mais je pense à ma famille, je pense à Emmett qui croit en vous…il va se battre, pour vous, avec vous ! Aidez-le…je vous en prie.

Je n’aurai jamais cru cette harpie capable d’autant de douceur, sa séparation avec Emmett la rendait plus...docile. Je restais hypnotisé par les images que l’esprit de Jared était en train de nous envoyer. J’avais soudain envie de me battre pour elle, pour elle et sa famille et les sauver tous. Je lève les yeux vers Emmett qui attend toujours et je lis dans ses yeux jaunes une telle détermination à ne pas me lâcher que je me sens honteux de ne pas avoir plus confiance en eux depuis tout ce temps !

- Bon les gars, marmonne Jared, encore tout chamboulé. Je vous suis…j’espère juste que je ne vais pas le regretter.

Je hoche la tête vers Emmett, signalant le départ et il semble soulagé. Puis je reprends ma marche, lentement, le vampire derrière moi, osant pour la première fois lui tourner le dos.


Alice veut que nous marchions lentement. Nous arrivons aux pieds des hautes montagnes que les Cullen veulent traverser. Nous aurions pu passer par la mer mais Alice a bien insisté pour que nous passions par ce chemin scabreux. Elle doit avoir ses raisons et nous suivons le mouvement.
La meute est bizarrement plus calme. Je sens Leah presque complice d’Edward, le suivant presqu’aveuglément. Quil et Alice s’entendent à merveille. Jasper et Embry se suivent sans vraiment communiquer, même par mouvement ou signe, mais il n’y a aucune animosité entre eux. Sam, le Docteur Cullen et sa femme, font des pauses fréquentes pour discuter de stratégies une fois sur place. Depuis notre altercation, Jared est comme un bébé loup aux pieds de sa belle… et Jacob…Jacob et Bella sont plus unis que jamais, Bella toujours sur son dos, Jacob très silencieux mais savourant chaque moment passé avec son amie qui est restée la même pour lui.
Leur relation m’énerve et me perturbe à la fois. Je les sens si proches, nous le sentons tous et je pense que même Edward le sent ! J’ai l’impression qu’ils font même exprès d’être physiquement si proches ! Je sais que pendant leurs pauses, ils se mettent souvent dans la même position : assis au sol, lui contre un arbre, elle contre son torse. C’est complètement délirant ! Et je me demande vraiment ce que le vampire pense de tout ça ! Il doit vraiment avoir confiance pour les laisser faire…ou alors, c’est comme je me disais depuis quelques temps : ils ne peuvent plus vivre l’un sans l’autre. C’est un ménage à trois…Edward a obtenu Bella. Bella a obtenu ce qu’elle voulait, devenir vampire et garder Jacob. Et ce voyage est une occasion unique pour mon frère de profiter « légalement » de sa belle.

Je suis en train de me rendre compte que Bella a réussi petit à petit à me mener là où elle voulait : me faire complètement douter, me faire même espérer ! Car je viens de comprendre pourquoi leur amitié m’énerve tant. Je suis jaloux…jaloux que pour eux rien n’ait changé, jaloux que Bella soit restée la même, mis à part son côté « je me casse la gueule » qui s’est transformé en côté « brise-tout ». Je suis en train d’espérer que Rachel n’ait pas vraiment changé…depuis que je sais pourquoi elle a été choisie par les vampires, je sens que ma colère est en train de tomber. Ma douleur est toujours aussi vive mais je commence à accepter la situation.

- J’aime t’entendre penser ça, me dit soudain la voix de Jacob. Oui, j’aime toujours Bella aussi fort, j’aime la sentir contre moi, même glacée…ce que je hais, c’est qu’elle l’ait choisie LUI. C’est ça qui me fait détester qu’elle soit devenue vampire…parce que physiquement, elle lui appartient ! Mais son cœur est encore un peu à moi…je le sais. J’ai vu ta conversation avec elle.
- Elle voulait sûrement se servir de moi pour te passer le message…
- Ne crois pas ça ! Elle veut vraiment t’aider,
rétorque-t-il. Elle est prête à tout pour cela…elle affrontera même Rachel s’il le faut ! La détermination de Bella est un roc sur lequel tout le monde se brise.

Nous continuons à marcher, lentement, nous gravissons ces montagnes où la température commence à descendre en-dessous de zéro. Chaque binôme est silencieux à présent, nous nous préparons psychologiquement à l’affrontement. Parfois, j’imagine cette bataille puis mes pensées me mènent inévitablement vers une autre confrontation et aussitôt, je divague. Une fois sur deux, je me vois envahi par la colère, enragé, brisant son corps en un coup de croc…une fois sur deux, je me vois me mettre à genoux devant elle et la supplier de me tuer pour abréger ma peine…une fois sur deux, elle me brise …une fois sur deux, elle me prend dans ses bras. Je suis complètement en contradiction avec moi-même. Mon cœur et ma tête ne s’entendent plus.


* * * *

Prend-moi mon Grand Aigle
Prend-moi dans ton ciel
Emmène-moi sur ton aile
Emmène-moi vers le Soleil
Quand tu seras là-bas, lâche-moi !
Laisse-moi partir, Je veux tout voir !
Même si tu ne peux plus me toucher, je serai là,
Et si tu écoutes ton cœur, tu m’entendras
Je ne dors pas ! Ecoute-moi…
Je suis les quatre vents qui soufflent et te rende fou,
Je suis les diamants de neige qui se pose sur toi,
Je suis la lumière du matin qui éclaire ton visage,
Je suis la pluie qui mouille tes cheveux,
Je suis le chant des oiseaux qui caresse tes oreilles,
Je suis ton étoile qui brille dans la nuit et te guide jusqu’à moi.


La glace…il fait froid… la glace…

J’ouvre les yeux en grand, cette prière résonne encore dans ma tête comme si quelqu’un me la chuchotait encore. Tout est un peu brouillé autour de moi. J’ai du mal à reprendre mes esprits et surtout, j’ai du mal à bouger. J’arrive pourtant à lever ma main et à me la passer sur mon visage, lentement…histoire de bien sentir mon corps et de me réveiller complètement. Avec stupeur, je constate que je suis complètement nu et je commence à me rappeler que je ne me suis pas endormi comme ça. En peu perturbé, je tourne la tête et vois Emmett, un petit sourire en coin qui me fixe tout en jouant avec une branche.

- Bien dormi ?
- Quelle heure est-il ? parviens-je à demander.
- Il doit être quatre heure de l’après-midi…tu t’es endormi comme une masse après ton festin…
- Ah…

Cela me confirme que j’étais bien en loup avant cette longue sieste.

- J’ai dormi longtemps ?
- Des plombes ! plaisante-t-il.

Mais je sens dans sa voix une certaine inquiétude. Je me redresse, me colle contre le tronc d’un arbre et il ajoute, expliquant mon sentiment :

- Jacob s’est pointé il y a une minute, se demandant ce que tu foutais.
- Oui…évidemment…, murmure-je. La communication s’est rompue…
- T’inquiète, il n’a pas fait de vague…

Je suis assez étonné mais n’en fait pas cas.

- C’est pour ce soir, ajoute Emmett, excité. Nous sommes aux frontières de Volterra !
- Bon sang…

Ma gorge se serre malgré moi. Puis, mes pensées se brouillent à nouveau pendant que j’entends encore cette prière Quileute que ma mère m’avait appris à la mort de mon frère.

Je suis ton étoile qui brille dans la nuit et te guide jusqu’à moi.


C’était bien de ma mère dont j’avais rêvé, c’était sa voix…mais pourquoi est-ce que j’ai cette drôle de sensation ? Comme si je revenais de très très loin, d’un endroit très sombre et profond ? Mon sommeil avait dû être bien lourd pour que j’ai ce sentiment de perdition de moi. Pourtant, les paroles étaient si apaisantes…

Même si tu ne peux plus me toucher, je serai là,
Et si tu écoutes ton cœur, tu m’entendras


Cette prière si optimiste me rend pourtant très nerveux.

- Tu te sens d’attaque ? Me demande Emmett en bondissant sur ses pieds à une vitesse folle.

Je hoche la tête, pas très sûr de moi.

- ça ne va pas ? s’inquiète-t-il soudain.
- Je…je ne sais pas…
- Tu marmonnais dans ton rêve, se moque-t-il. Tu disais des drôles de mots…
- Du Quileute, explique-je. Je récitais une prière Quileute.
- Ah…Tu m’as un peu fait flipper pendant une minute, rigole-t-il. Tu dormais et tout à coup, tu es redevenu humain ! Dans ton sommeil ! J’ai cru que tu étais réveillé, surtout que tu parlais mais j’ai ensuite compris que non…tu semblais très agité. Je voulais te secouer mais au moment où j’ai touché ton épaule, tu t’es calmé.

La glace…cette sensation de froid me revient aussitôt et je comprends alors pourquoi j’avais ressenti cela dans mon rêve.

- Je me suis donc bien assoupi sous ma forme lupine ?
- Ouais ouais…un truc de dingue ! Vous êtes vraiment bizarre, rigole-t-il.


Je me transforme à nouveau et suis Emmett. Il fait encore jour mais les lieux sont complètement déserts. Nous avons donc décidé de continuer à avancer. Nous sommes au pic de cette ascension et le décor me fait penser à celui du Canada. Tout est glacial, silencieux, gigantesque. Il manque nos pins et on s’y croirait. Sauf que cette montagne me parait plus haute quand même. Notre respiration est plus difficile avec l’altitude. Je capte les pensées de chacun de mes frères, chacun partagé entre l’excitation et l’inquiétude. Nous n’avons aucune nouvelle des femmes de Forks. Alice ne les voit pas et les Volturi n’en parlent plus pour l’instant. Nous serons là-bas ce soir ou dans la nuit, ils ne devraient plus être capables de nous atteindre après ça !

Car pour moi, il ne fait aucun doute que nous gagnerons cette bataille ! Il ne peut pas en être autrement…
Soudain, notre marche est stoppée par un hurlement. Pas un hurlement de loup-garou, ni même un hurlement d’animal, non…un hurlement féroce, un cri de bête, un cri d’attaque qui me fait dresser les poils jusqu’à l’échine. Emmett s’arrête net, écoute pendant que je communique avec mes frères.
Aussitôt, les paroles de Leah nous proviennent puis sa vision d’une créature aux longs cheveux noirs.

- La garce ! Elle va provoquer une avalanche ! Edward !!!!!

L’image du fils Cullen nous arrive en pleine tête, je le vois donner un grand coup à Leah pour la mettre sur le côté, puis je le vois s’élancer sur la créature aux cheveux noirs.

- Edward !!! Bordel, ne fais pas ça !!! Crie notre sœur dans sa tête. Ah les saletés !!!

Mais plus rien. Aurait-elle repris forme humaine ? Un énorme bruit provient de la montagne puis un grondement.

- Où est-elle ? S’inquiète Quil.
- Flanc droit de la montagne, répond aussitôt Sam.
- J’y vais ! Lance Jacob.
- Non Jacob ! Crie Sam.

Je jette un regard à Emmett qui hésite, me transforme et lui dit :

- C’est Edward…
- Où ?
- Sud !

Nous tournons ensemble la tête vers un énorme nuage qui vient de se former à quelques kilomètres de nous, entre deux montagnes.

- Allons-y ! Lance Emmett.
- Attends ! Lui crie-je.
- Quoi ?
- Ton père a été bien clair, Jasper aussi…nous avons formé des binômes justement pour le cas où cette situation arrive !
- Je ne laisserai pas mon frère dans le pétrin !
- Tu ne sais même pas ce qu’il se passe !!! Lui crie-je.

Il se rapproche, menaçant. Je ne l’avais pas vu aussi tendu depuis le jour où nous nous étions affrontés dans la forêt. Il fallait que je sois convainquant car moi aussi j’avais envie de les rejoindre ! Jacob était déjà en route.

- Ils ne sont pas seuls…Leah a vu une femme vampire…
- Rachel ?
- Non…je ne crois pas, hésite-je. Mais...

Mais je n’étais pas sûr. Après tout, comment était-elle à présent ?

- On y va Paul !
- Emmett…
- On y va ! Grogne-t-il.

Je mute à nouveau et cours derrière lui, oubliant mes convictions et les promesses que nous avions tenu au clan Cullen.
Nous courrons aussi vite que nous pouvons. Pendant ce temps, je reçois des ordres de Sam, me demandant de bien aider Jacob, de ne pas en faire qu’à ma tête, au lieu de m’ordonner de faire demi-tour, ce qui me surprend déjà mais après tout, je ne suis pas seul. Emmett a aussi brisé le règlement de base de cette expédition. La visibilité se réduit, le sol tremble…une avalanche passe près de nous. Nous avons juste le temps de nous protéger contre une paroi lorsqu’un amoncèlement de neige recouvre tout sur son passage à une vitesse folle. J’entends un hurlement : Leah ? Bella ? …Rachel ? Je reprends ma course, tout en suivant le vampire qui ne se retourne même pas. Je sais que Rosalie n’a pas bougé de sa position avec Jared, Quil et Alice non plus, sauf qu’Alice s’est éloignée pour se concentrer sur ses visions. Sam est en train d’atteindre la dernière position de Leah avec Carlisle et Esmée pendant que Jacob et Bella, paniquée de savoir Edward en danger, presse mon frère autant qu’elle peut. Embry me dit alors :

- Nous sommes trop loin ! Nous n’arriverons pas avant de longues minutes !

Je continue à suivre Emmett, l’ascension est difficile et nous bifurquons vers le flanc, ce qui rend les choses compliquées. Soudain, je la vois ! Elle surplombe le carnage, triomphante…à ses pieds, Leah nue dans la neige, secouée de tremblements. Ses longs cheveux noirs volent autour d’elle et son rire me glace. Rachel ! Je vois Edward foncer sur elle à toute vitesse et la projeter contre une paroi, faisant dégringoler la neige sur eux. La rage et la colère me submergent et m’aveuglent. Une envie de destruction m’envahi. Je dépasse Emmett et fonce droit sur les deux vampires qui se battent violemment. J’entends juste un cri derrière moi mais seul le corps nu et agité de ma sœur retient mon attention et augmente ma rage. Je vois le visage de Leah, les yeux fixent et la bouche entrouverte, me regardant passer sans avoir la force de me retenir. Je vois un liquide noir sortir de sa bouche et je comprends alors : le venin ! Elle est en train de mourir ! Mordue par cette sangsue qui lui a injecté la seule chose qui peut nous tuer ! Je m’élance alors droit sur ce monstre, alors qu’Edward est projeté à nouveau au sol. Je sens soudain en moi une retenue, guidée par mon cœur : Rachel ! Dois-je la détruire ou lui laisser une chance ? L’image de Leah me revient puis celle d’Emily. Elle va tous nous tuer ! Alors, je fonce et là, nos regards se croisent : ce n’est pas Rachel !!! …mon esprit se vide alors et je ne stoppe pas ma course pour autant ! Au contraire ! Gueule ouverte, je me jette sur elle, referme ma mâchoire sur son cou et sens le craquement dans tout mon corps.

La puanteur est partout, elle se débat encore, des bras puissants arrachent ma prise et elle se brise en deux. De rage, je la secoue encore comme un pantin puis balance ce qu’il reste dans la neige.
Face à moi, Emmett l’air sérieux, qui ne me quitte pas des yeux, l’autre moitié arrachée encore dans ses mains.
Edward apparaît derrière lui, inquiet des conséquences de tout ça. Puis nous tournons tous la tête vers Leah qui se tord de douleur. Emmett balance alors la partie de la vampire qu’il tient, assez loin pour que les deux parties ne se recollent pas. Jacob est déjà près de notre sœur et Bella se jette dans les bras d’Edward. Je regarde une dernière fois le visage de ce vampire…déçu ou soulagé que ce ne soit pas Rachel, je ne sais pas trop mais un truc m’a traversé l’esprit quand j’ai vu son visage juste avant de la chopper….
Mais pour l’instant, le cas de Leah est le plus alarmant. Carlisle arrive et la prend contre lui, son bras sous sa nuque. Leah tremble de toute part, le liquide noir envahi sa bouche. Il sort un flacon de sa sacoche mais je vois dans ses yeux, pendant qu’il injecte ce liquide rosé dans une monstrueuse seringue, qu’il n’est pas convaincu de ce qu’il va faire. Emmett prend la tête de Leah et la pose sur ces genoux avec douceur. Ma sœur ne le quitte pas des yeux pendant qu’il essuie les traces noires du poison sur sa joue et dans son cou mais elle blanchit à vu d’œil. Jacob hurle presqu’au visage du docteur :

- Bon sang ! Ce n’est pas possible ! c’est un cauchemar !!! Sauvez-la !!!

Carlisle ne répond pas, il est très concentré et pique le bras de Leah avec l’aiguille qui va lui transmettre ce drôle de liquide rose. La peau de ma sœur est comme la notre, elle guérit rapidement et est difficilement pénétrable. Or, je vois l’aiguille entrée dans son bras sans aucune retenue. Le venin doit la rendre vulnérable.

- Qu’est-ce qu’il s’est passé ? Demande Esmée à Edward.
- Nous avons été surpris…Séraphina ne pense pas et sa rapidité a eu raison de moi…Elle a attaqué Leah en premier, j’ai voulu l’éloigner d’elle mais deux autres vampires ont attaqué Leah alors qu’elle était en retrait. Elle s’est bien battue.
- Deux autres vampires ? S’étonne Esmée.
- Ils ont filé quand Paul a débarqué, explique Edward.

Je ne les avais même pas vus…mais il est vrai que l’odeur était très forte.

- Le clan des Valachie ? Demande sa mère.

Edward hoche la tête puis me lance en drôle de regard. Je me transforme aussitôt et me jette presque sur lui en grognant :

- Rachel était là hein ?
- Non Paul…, répond-il avec sa douceur habituelle.
- Tu en es sûr ???
- Je te le certifie…
- Alors pourquoi tu as l’air si mal à l’aise ???

Il ne me quitte pas des yeux, je sens une soudaine tension autour de moi. Puis un apaisement immédiat. Sans même me retourner, je sais que Jasper vient d’arriver. Edward et moi nous dévisageons toujours, il hésite puis finit par me dire.

- Tu as attaqué aveuglement Paul…
- Quoi ? Et alors ?
- Tu as cru que c’était Rachel et tu as attaqué…
- Evidemment ! Lui crache-je au visage. Elle venait d’attaquer Leah. Regarde-là !!!!

Nous tournons alors la tête vers ma sœur. Jasper s’agenouille à ses côtés et murmure des mots à Carlisle qui approuve ses paroles muettement. Bella, les bras croisés, observe la scène en trépignant d’inquiétude. Jacob me fixe, le regard noir et en les observant un par un, je m’aperçois que tous me lancent des regards chargé de mépris, même Emmett semble en colère. Jacob finit par me dire :

- Bella t’a crié de t’arrêter ! Elle t’a dit que ce n’était pas Rachel ! Tu n’as même pas écouté !

Bêtement, je me sens pris en faute comme un gamin. En effet, j’avais vu rouge, seule cette vampire m’importait.

- Comment ça va se passer là-bas ? Hein ? Me demande-t-il hargneux. Tu comptes aussi partir comme ça ? Au quart de tour, sans réfléchir ???

Sam arrive alors à ce moment et mute en se jetant presque sur moi.

- Bon sang Paul tu es devenu fou ?!!! Tu n’as même pas pris le temps d’évaluer la situation !
- Si je l’ai évaluée ! Me défends-je. Leah venait d’être mordue, Edward était à terre, cette vipère allait encore attaquer ! J’ai vu que ce n’était pas Rachel ! Je l’ai vu au moment où je suis arrivé sur elle ! Ne me reprochez pas d’avoir attaqué sans réfléchir ! J’ai évalué les faits !!!! Hurle-je presque.
- Tu as agi seul, comme d’habitude, me rappelle Jacob les dents serrées.
- Non ! Emmett me suivait ! Il m’a aidé à me débarrasser d’elle !
- Il ne fallait pas la tuer ! Me crie Jacob. Les Volturi vont être alertés maintenant.
- Ils le sont déjà…, intervient la petite voix fraiche d’Alice, nous interrompant tous. Ils sont au courant…ils sont en état d’alerte.
- Bordel !!! Rage Jacob.
- Ça n’aurait rien changé, continue Alice. Séraphina n’était pas seule. Ses compagnons vous ont vu… et c’est Leah qu’ils voulaient…
- Mais sa mort ne va pas arranger les choses !!! Peut-être que Rachel est en danger maintenant, murmure Jacob, désespéré.
- Rachel est dans leur camp !!! lui crie-je, agacé qu’il pense avec certitude que sa sœur nous suivra sans discuter.
- Calmez-vous, intervient Jasper, provoquant au même moment un sentiment de retenue chez moi. Au moins, nous en avons une de moins…et c’est celle qui a tué Rachel…, rappelle-t-il en passant entre nous pour rejoindre le corps déchiqueté du vampire.

Il avait raison…je venais de tuer la responsable de tout ça. Une raison de plus pour l’avoir attaquée !!! Je pose mon regard sur Leah, elle semble apaisée. Etonné, j’ose demander, la gorge serrée :

- Elle va mourir ?
- Je lui ai administré un antipoison que j’ai moi-même créé, annonce Carlisle. J’espère que ça va marcher…c’est la première fois que je peux le tester.

Nous sommes tous surpris et il explique :

- Je l’ai créé l’année dernière…à base du sang de Jacob et de mon venin…

Je me souviens que Carlisle avait soigné mon frère après la bataille contre les nouveau-nés et que Jacob avait accepté qu’il analyse son sang.

- Vous avez fait ça …pour nous ? Demande Sam, sérieusement surpris.
- Oui, déclare le vampire en se redressant.

Même Emmett, qui tient toujours la tête de Leah sur ces genoux, lève un regard étonné sur le médecin. Il ne semblait pas au courant.

- Carlisle est votre ami…Depuis toujours, nous rappelle Bella. Je l’ai aussi aidé pour cette potion…
- Oui, sourit le Docteur Cullen. Bella a été très présente…Et pressante, plaisante-t-il. Elle voulait vraiment que cet antipoison existe !

D’instinct, nous tournons tous la tête vers Jacob qui ose nous regarder et qui finit par dire, amusé :

- Oui…quand je vais à la villa, je n’y vais pas que pour essayer de piquer Bella à Edward !
- Incroyable…, murmure Sam. Et vous avez réussi…
- Elle dort en tous cas, confirme le Docteur. Elle devrait être morte à présent…c’est donc encourageant !

Je n’en reviens encore pas ! Edward me sourit, satisfait de l’effet que sa famille vient de faire sur nous.

Pendant que j’enfile mon jeans, du coin de l’œil, je vois Jasper réunir les deux morceaux de Séraphina. En quelques secondes, Bella et Alice le rejoignent ainsi qu’Esmée et tous les loups-garous. Une pulsion morbide me pousse à assister à ce spectacle. Avec un petit sourire, Jasper tend un briquet à Bella en disant :

- Tu voulais le faire non ?
- Je ne sais pas si je pourrais…
- C’est pourtant le seul moyen que tu as pour éliminer définitivement une créature Bella…ça fait parti de ta formation de self-défense, plaisante-t-il.

Avec horreur, je vois les morceaux bouger un peu. Jasper capte aussi les mouvements et murmure :

- Bella…tu ne voudrais pas qu’elle revienne ?
- Non !
- Je déteste ça…, murmure Esmée près d’Alice.
- Pas moi ! Lance Emmett qui semble avoir retrouvé sa bonne humeur.

Je le regarde recouvrir Leah avec des vêtements qu’Edward lui tend.

- Bon, donne-moi ça, j’ai l’habitude, s’impatiente Jasper en prenant le briquet des mains tremblantes de Bella.
- Non ! Fait-elle en lui reprenant aussi vite.

Et en une étincelle, les restes du corps de la vampire s’enflamme. Cette image provoque en moi un énorme malaise. Je regarde le corps de cette créature qui aurait pu être Rachel se consumer à une vitesse folle, impressionné que leur venin agisse comme du napalm sur eux…
A travers les flammes, je capte le regard de Bella qui me fixe avec intensité. Je déglutis, comprenant le message qu’elle me transmet et je pense alors, sachant qu’Edward va m’entendre :

« Non tu as raison Bella, j’en serai complètement incapable…pas jusque là.»


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
florine39
Assiste au match de base-ball
Assiste au match de base-ball


Féminin
Nombre de messages : 571
Age : 21
Localisation : 39
Date d'inscription : 30/01/2010

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Dim 13 Mar - 13:23

j'adoooooooooore !!
vivement la suite !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice_Cullen_57
Confessions de Rosalie
Confessions de Rosalie


Féminin
Nombre de messages : 1469
Age : 31
Localisation : A la Push, avec Jake
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Dim 13 Mar - 15:17

Je rattrape à mon tour mon retard!! Wink

"Tu peux rester à poil si tu veux ! Lui claque Quil, agacé que Jared réagisse comme ça alors que la jeune vampire semble amicale" : Quil apprécie beaucoup Alice !! Very Happy

"Je crois en notre équipe…, déclare-t-il après une courte hésitation. Je crois en notre Alliance. Nous avons toujours été plus forts ensemble. Nous avons vaincu les nouveau-nés, côte à côte, nous rappelle-t-il. Comme une même famille…" : une vraie alliance, en effet !! Un discours de Carlisle plein de sagesse, comme toujours... Smile

"j’ai parfois l’impression que Rachel brouille aussi mes visions" : hum... C’est bizarre... confu La théorie avancée est peut-être bien la bonne... Wink

"Je vois avec stupeur Bella grimper sur le dos de Jacob dont je capte les battements de cœur jusqu’ici. Elle s’accroche à sa crinière et il bondit vers la forêt, l’emportant avec lui." : Sont toujours aussi mignons, ces deux-là !! Smile

"Parlons baseball ! Ou hockey ! Tu as vu les débuts de la Ligue nationale ?" : lol !! Il est toujours en forme, celui-là !! Razz

"Emmett, je t’interdis formellement de toucher à cet ours !" : lol !! Je vois très bien Emmett tout content, attiré par l’ours, et Edward qui vient lui casser son truc !! lol !!

"je sens depuis le coup des vêtements un vrai intérêt de Leah à propos de mon compagnon." : Ah ah, futur couple ?? Razz

"Ecoute, ce n’est pas que …mais tu es si …glacée… et un peu trop brute à mon goût…, tente-je de plaisanter." : ouais, c’est le moins que l’on puisse dire !! Razz lol !!

"Je l’aime toujours", "Je tiens tellement à lui si tu savais…", "assis au sol, lui contre un arbre, elle contre son torse.", "Mais son cœur est encore un peu à moi…je le sais" :

"Tout simplement parce que son magnétisme vampirique fonctionne sur toi…" : lol !! Elle est bonne, celle-là !! Razz S’il s’attendait à ça...

"Pour l’instant son amour ressemblait beaucoup un à amour fraternel ou même paternel. Aucun sentiment amoureux proche de l’inceste, c’était vraiment quelque chose de pur, sans arrière-pensée, juste un amour avec tout plein de promesses d’avenir dedans." : très bonnes indications concernant cette imprégnation !! Wink Comme j’ai un peu de mal avec l’imprégnation, et surtout avec les imprégnations concernant des enfants... confu

"Je n’aurai jamais cru cette harpie capable d’autant de douceur, sa séparation avec Emmett la rendait plus...docile" : c’est clair, c’est étonnant de sa part !! Shocked Mais elle éprouve tout de même des émotions et des sentiments...

Très belle prière Quileute, dont rêve Paul... Smile

Ah purée, quelle dernière partie de chapitre !!!!!! J’ai d’abord cru que c’était vraiment Rachel, puis voilà que Leah se fait attaquer... Puis Carlisle qui a sûrement sauvé Leah... Et enfin la destruction de la vampire... Une dernière partie de chapitre pleine de tensions !! Shocked

"Oui…quand je vais à la villa, je n’y vais pas que pour essayer de piquer Bella à Edward !" : lol !! Très bonne réplique !! Razz

"Non tu as raison Bella, j’en serai complètement incapable…pas jusque là." : hourra !!!!! Razz lol!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renesmée Cullen Black
Regarde son bien aimé demander sa main
Regarde son bien aimé demander sa main


Féminin
Nombre de messages : 1803
Age : 19
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Dim 13 Mar - 19:57

Bon! Cela fait 2 fois que mon comm'z s'efface alors que j'avais presque finis, donc désolé mais je vais devoir le faire en abrégé car je suis plus que tanner que mon ordinateur bog -.-''

Donc, il faut dire que j,ai vraiment hâte qu'ils arrivent Smile
Puis Jared est vraiment drôle avec la partie avec Rosalie xD
Et la phrase qu'il a dit à la fin
"Non tu as raison Bella, j’en serai complètement incapable…pas jusque là."
C'est vraiment trop mignon!!! J'adore!
Je sens que l'on s'approche de la final ! J'ai hate de lire la suite Very Happy
Et désolé encore pour se pathétique commentaire --''

tu cartonnes

xoxo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélan
Enfin Edward comprend !
Enfin Edward comprend !


Féminin
Nombre de messages : 2785
Age : 22
Localisation : Dans les étoiles là où le passé, le présent et le futur ne font qu'un
Date d'inscription : 19/12/2010

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Dim 13 Mar - 23:01

J'adore! J'adore! J'adore!
Vivement la suite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille41
Retour fracassant de Jake
Retour fracassant de Jake


Féminin
Nombre de messages : 1945
Age : 33
Localisation : dans les bois en compagnie d'une bande de ... loups
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Mer 16 Mar - 11:40

* Oh ! Shocked Une nouvelle attaque à Forks ??? Neutral

* J'aime bien le passage où Rosalie tente d'apaiser Jared Smile

* Oh lol " c'est un ménage à 3" j'aime toujours le genre de remarque que se fait Paul.

* Paul a l'air bien perdu avec les pensées qu'il a de sa future rencontre avec Rachel ... pale

* J'ai beaucoup aimé la petite prière, c'est très joli.
(Tu vas trouver ça bête mais ça m'a rappelé les belles musiques qu'il y a dans Tarzan de Disney (de Phil Collins) car je les trouve très belles avec les paroles. Fin de la parenthèses lol)

* Paul a attaqué et à joué les rentre-dedans mais j'avoue que prise dans l'action de la scène, j'ai compris sa façon d'agir. Voir Leah en souffrance et cette attaque-surprise : je trouve ça compréhensible. Même si il a dût subir les réflexions des autres après, ok c'est vrai qu'il a plus agi que pensé mais bon dans cette situation hein, on comprend le loup prions

* Ah ah Carlisle maître sorcier ! Razz et Bella son apprentie bravo Il est génial !

* Oui…quand je vais à la villa, je n’y vais pas que pour essayer de piquer Bella à Edward !
Razz J'aime cette remarque de Jacob, égal à lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renesmée Cullen Black
Regarde son bien aimé demander sa main
Regarde son bien aimé demander sa main


Féminin
Nombre de messages : 1803
Age : 19
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Dim 20 Mar - 1:44

Le chapitre est-il pour demain? Parce que jai le gout de lire vite la suite!!! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tititof
Perd connaissance
Perd connaissance


Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : garde la main chaude de Jacob dans la sienne
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Dim 20 Mar - 14:57

florine39 & Melan, Merci d'être toujours fidèles au poste Smile

Alice, merci d'avoir rattrapé ton retard Wink

Vanille, la prière je l'ai inventée Wink J'adore beaucoup aussi Tarzan et la BO de Phil Collins mais là, je ne m'en suis pas inspirée lol

Renesmée Cullen Black, va falloir être patiente Wink la fin arrive seulement dans quelques chapitres. Merci pour tes comms Smile

Voici donc le chapitre suivant !
Bonne lecture

* * * * *


12 – La voix

Nous devions repartir, même si maintenant nous étions attendu…je me demande juste si nous allons continuer notre marche séparés ou en groupe ?
En attendant, je sens une certaine agitation parmi mes frères présents quand soudain, j’entends Sam dire froidement à Jacob :

- J’aimerai quand même que tu arrêtes de nous cacher tes pensées mon frère…nous sommes tous de la même famille, nous comprenons ta douleur, ce par quoi tu es passé mais ce que tu nous as caché là est trop important pour que nous soyons dans le secret !
- Arrête un peu Sam…je ne vous ai pas trahi, marmonne Jacob. J’avais seulement besoin d’un peu de temps…
- Concernant Bella, je le conçois mais concernant ce projet avec les Cullen, je ne le vois pas comme ça…

Le ton de Sam m’interpelle. J’y sens de la déception, de l’incompréhension et une certaine colère.

- Nous n’étions pas sûr de réussir, se défend Jacob. Je ne voulais pas de faux espoirs…
- Mais nous sommes quand même encore capables de faire la part des choses ! Riposte Sam, agacé. Nous pouvions participer, aider…espérer…
- Désolé…, se contente de dire Jacob.

Et il le laisse pour retourner près de Leah qui commence à se réveiller.

- Elle est très faible, lui dit le Docteur Cullen. Elle ne pourra pas continuer pour l’instant, elle doit se reposer…
- Mais elle ne peut pas rester là ! Répond Jacob. C’est beaucoup trop dangereux !
- Je sais…c’est pourquoi Esmée et moi allons rester près d’elle.
- Papa, s’écrie Alice. J’ai vu ta décision et c’est une mauvaise décision ! Toi seul sait négocier avec les Volturi…
- Tu vois une négociation Alice ? S’étonne Carlisle.

Je la vois hésiter puis finir par dire :

- Non…mais ta présence peut changer les choses si tu changes d’avis !
- Si tu me fais changer d’avis, précise-t-il dans un petit sourire.

Je vois Emmett hésiter mais aussitôt Edward lui dit :

- Non…tu dois absolument aller jusqu’à Volterra !
- Je sais mais…
- Très bien ! Intervient Jasper. Evaluons à nouveau la situation. Nous avons besoin de tous nos pouvoirs…tous. Donc Edward, Bella, Alice, Emmett et moi-même : c’est hors de question pour nous de rester près de Leah. Les loups aussi viennent avec nous ! Et Carlisle…évidemment, ton expérience nous serait plus qu’utile à cet instant. Donc, seule Esmée et Rosalie, que nous allons rappeler, peuvent rester.

Je vois Esmée et Carlisle se lancer un regard inquiet. Leur séparation ne semblait pas envisageable. Et pourtant, Jasper avait raison. Nous avions besoin de toutes nos forces.

- Je suis d’accord avec toi Jasper, répond Sam, sauf que j’aimerai vraiment que l’un des nôtres reste aussi. Deux vampires et deux loups…Leah devrait se rétablir vite avec son métabolisme…ça serait plus équitable.

Jasper réfléchit, consulte Edward par la pensée puis Alice qui ne bronche pas, espérant seulement que ses visions changent. Il réfléchit un moment puis déclare :

- Ok…faites revenir Rosalie et Jared.

Quil, qui est resté en loup pour garder le contact avec le binôme, hoche la tête.


Une demi-heure après, Jared apparaît dans notre champ de vision, Rosalie a ses côtés, la main sur sa crinière. Une fois près de notre groupe, Rosalie retire son sac et tend les vêtements à Jared. Elle semble si tendue que je me doute qu’elle connaît déjà la situation. Emmett la prend affectueusement dans ses bras et lui chuchote :

- Comment ça va mon amour ?
- Bien…Jared a été parfait.
- Hummm, la taquine-t-il, nous en sommes aux prénoms.

Je vois la blonde sourire puis embrasser avec passion celui qui la tient contre son cœur. Leur amour me fait mal alors je préfère m’éloigner un peu.
Je retire mes vêtements et mute, histoire de pouvoir bénéficier de ma super-ouïe et de ma super-vue pour scruter les environs. D’après ce que je capte, nous en avons encore pour quelques heures à traverser cette montagne. Je sursaute quand soudain j’entends cette voix dans ma tête :

Prend-moi mon Grand Aigle
Prend-moi dans ton ciel


« Bon sang ! Mais qu’est-ce que c’est ??? Je ne dors pas pourtant !!! »
« Il faut que je prévienne mes frères qu’il y a un problème ! »

Je pousse un hurlement pendant que la voix continue dans ma tête:

Quand tu seras là-bas, lâche-moi !
Laisse-moi partir, Je veux tout voir !
Même si tu ne peux plus me toucher, je serai là,
Et si tu écoutes ton cœur, tu m’entendras…


Je suis soulagé lorsque la connexion se fait avec mes frères.

- Qu’est-ce qu’il se passe Paul ? S’alarme Sam.
- Ecoutez !!! Ecoutez !!

La voix, qui n’est finalement pas celle de ma mère, récite :

Je suis le chant des oiseaux qui caresse tes oreilles,
Je suis ton étoile qui brille dans la nuit et te guide jusqu’à moi.


La voix mélodieuse se tait et je demande :

- Vous avez entendu ??? C’est fou hein ?
- Quoi ?
Demande Jacob.
- Mais la prière ! Réplique-je. La prière Quileute !!!
- Nous avons reçu la prière,
répond Sam. Pas entendu…c’était un de tes souvenirs.
- Non non non !!! C’était une voix qui me parlait ! Bon sang, vous savez bien faire la différence entre un souvenir et une vision directe ?!
- Justement,
répond Jacob. C’était un souvenir…une prière apprise avec ta mère.
- Oui c’est vrai…mais là, j’entendais une voix !
Insiste-je, agacé.
- Alors nous n’avons rien entendu, répète Sam.
- Impossible ! Claque-je aussitôt. Vous avez du muter trop tard ! Ou vous n’avez pas été assez attentifs…

Je sens jusqu’ici le grognement de Jacob.

- Tu connaissais cette voix ? Demande Sam.
- Non…

Sur ce point, j’étais sur que non. Dans mon rêve, c’était ma mère mais là… non, je ne connaissais pas cette voix. La prière, par contre…mais la voix…beaucoup trop chaude et harmonieuse pour être celle de mes souvenirs. Non, cette voix venait de quelqu’un d’autre. Je retourne près du groupe, bien décidé à me faire entendre. Je m’approche d’Edward et lui demande par la pensée :

- Tu as entendu la voix ?
- Non…quelle voix ?
- Mais…c’est impossible !

Même Edward n’avait rien entendu…est-ce que je suis en train de devenir fou ?

- Peut-être pas Paul, me répond le vampire dans un petit sourire. C’est peut-être Rachel qui essaie de communiquer avec toi.
- Quoi ? Réplique-je, abasourdi. Non, ce n’est pas sa voix. Et arrête avec ça, tu veux ?

Je vois Edward relever son arcade sourcilière, les yeux dans le vague. Je sais qu’il est en train d’essayer de capter mes « voix » mais je comprends déjà à son visage qu’il n’entend rien.

- Désolé Paul…
- Ok…bon, la prochaine fois que je les entends, je te fais signe !

Nous sommes tous à nouveau sous notre forme lupine sauf Sam qui a repris forme humaine pour annoncer à Carlisle :
- Le loup qui reste sera Quil.
- Quoi ? S’écrie ce dernier, en écho avec mes frères. Hors de question ! Je veux me battre !

Sam ne l’entend pas mais se retourne vers nous, captant notre agitation.

- Quil, je sais que tu veux honorer ta race mais pour cette fois, je te demande de rester auprès de ta sœur… elle a besoin de toi.

J’entends Quil s’indigner :

- Mais pourquoi moi bon sang ??? !!! Je suis aussi fort que vous ! Vous avez besoin de moi…
- Pour Claire,
répond Jacob.

Aussitôt, Quil se calme. Même Jared ne s’interpose pas à cette décision alors que Kim aussi l’attend.


Nous nous regroupons tous pendant que Quil rejoint Leah encore faible qui ne nous quitte pas des yeux. Je vois dans son regard beaucoup de regrets, beaucoup d’angoisses aussi et une certaine reconnaissance à mon égard. Elle finit son balayage sur Emmett et Rosalie qui se serrent si fort l’un contre l’autre qu’on pourrait croire qu’ils vont se casser. Elle sourit et j’approuve son idée : ils sont tous les deux très beaux et leur bonheur est contagieux. Je me transforme et me rapproche d’elle pour m’accroupir à ses côtés. Faiblement, elle me sourit et je lui prends la main pour la porter à mes lèvres. Elle me regarde faire, les larmes aux yeux et je lui chuchote :

- Tu vois…tu es une femme Quileute comme les autres…en tous cas, tu es vue comme telle par nos ennemis sinon ils n’auraient pas essayé de te tuer.
- Ce n’est pas drôle Paul…, arrive-t-elle à me dire.
- Je sais…mais je voulais juste que tu comprennes que ce n’est pas parce que tu as muté que tu es différente…tu ne t’imprégneras jamais mais tu connaitras un jour l’amour, je te le certifie.
- C’est toi qui dis ça ? Murmure-t-elle. Toi qui as perdu ton imprégnation ? Tu y crois encore ?...A l’amour…

Je baisse les yeux, un peu déstabilisé qu’elle ait retourné mes mots d’espoir contre moi. Comme je garde le silence, elle finit par me demander d’une voix faible :

- Promets-moi de réfléchir Paul…promets-moi de ne pas péter un plomb comme d’habitude et d’essayer de bien voir les choses avant…

J’hésite, elle serre mes doigts qui tiennent sa main et continue :

- Quand Sam s’est imprégné, j’étais dans le même état que Jacob, dans le même état que toi mais depuis quelques temps, j’ai accepté la situation…je vois les choses plus positivement. Je ne sais pas pourquoi j’ai changé, mais le fait est que c’est comme ça. J’arrive à faire la part des choses maintenant. Promets-moi au moins d’essayer. Tout n’est peut-être pas perdu…

Je hoche la tête, la gorge serrée, me demandant si j’avais le droit d’y croire ?
J’embrasse à nouveau ses doigts, puis son front et me relève pour reprendre ma place parmi les loups.

Les Cullen se rassemblent aussi sauf Carlisle qui caresse la joue d’Esmée en lui souriant doucement puis je l’entends lui murmurer :

- Ils ont raison, ma présence est à leurs côtés.
- Je sais…j’ai confiance. Ils ne viendront pas ici et vous êtes tous assez forts pour les combattre. Seulement…
- Nous nous reverrons Esmée, assure-t-il. Dès que Leah est sur pieds et en état de muter, rejoignez-nous. Ensemble, nous serons plus forts !
- C’est promis, chuchote-t-elle avant de l’embrasser avec passion.

Je détourne la tête et je vois que Jacob en fait autant. Notre cœur à nous saignait trop pour supporter autant d’amour concentré.
Jasper se place devant nous et déclare :

- Très bien, nous allons continuer en groupe…mais une fois à Volterra, nous nous séparerons afin de pouvoir attaquer par tous les flancs !
- Sam demande comment est fait Volterra exactement, traduit Edward à son frère.
- C’est une petite ville, explique Jasper, plutôt un domaine sur une colline entourée d’eau…comme un château fort de l’époque pour ceux qui voient de quoi je parle. Je sais que vous n’avez jamais vu de château fort comme ceux-là non plus mais je pense que vous saisissez l’idée…

Nous hochons tous la tête.

- Nous n’aurons pas l’effet de surprise, maintenant c’est clair, continue-t-il, mais nous ne devons pas renoncer pour autant. Nous avons deux objectifs : le premier…

Il hésite, me regarde droit dans les yeux avec un petit sourire bien à lui et continue :

- …c’est récupérer Rachel.

Je grogne malgré moi mais bizarrement, je me sens assez d’accord avec cette idée. Sauf que pour moi c’est la récupérer ou la tuer…pas d’autres alternatives. Si elle ne vient pas avec nous, elle mourra avec eux.
Edward acquiesce, comprenant mon sentiment. Même mes frères étaient d’accord avec moi. On ne leur laisserait pas Rachel ! Seul Jacob reste silencieux mais je sais que si nous prenons la seconde option, c’est lui qui s’en chargera…il ne me laissera pas le choix non plus.

- Le deuxième objectif, lance Jasper, est de s’en sortir vivants !
- Le troisième est de faire le plus de dégâts possible ! Rajoute Emmett tout excité.
- Non…, le coupe Carlisle. Je suis contre le fait de détruire des créatures de notre espèce…je ne veux pas un massacre ! Je veux d’abord leur faire entendre raison…
- C’est absurde ! crache Rosalie. Ils veulent notre mort à tous ! Même la notre !
- Je sais Rose…seulement, je crois encore à une rédemption de la part de Aro. Je pense qu’une fois qu’il sera devant nous, il changera d’avis nous concernant.
- Et les loups ? S’indigne Rosalie à notre grande surprise.

Je suis soufflé ! Même Bella a la bouche ouverte de surprise. J’entends juste Jared rire et penser : « Ah !!! Elle m’adore !!! »
- Justement, je suis bien conscient que notre sort est négociable mais peut-être pas le leur…sinon, ils n’auraient pas orchestré toutes ces attaques, répond Carlisle. Je pense qu’ils veulent vraiment la destruction de nos amis.
- Oui, ils la veulent, affirme Alice. J’ai capté les plans de Aro…il a un problème avec la race Quileute…
- Et qu’est-ce que c’est ? Demande Bella.
- Je ne suis pas très sûre…

Alice fixe Edward…c’est horrible de les voir communiquer comme ça.
Soudain, la voix chante à nouveau dans ma tête.

- Edward !!! L’interpelle-je.

Le vampire tourne la tête vers moi.

- Ecoute !!!

La prière continue, comme quelques minutes plus tôt. Je me dis alors que mes frères vont bien l’entendre maintenant !

- C’est un souvenir Paul, me répète Jacob. Je capte des images de ta mère à la mort de David.
- Non, non…cette voix est directe ! Bon sang, Sam ???
- Je capte les mêmes souvenirs que Jacob,
me dit-il.
- Mais c’est fou !!! Edward ?
- Je n’entends rien Paul, m’affirme ce dernier.

Il n’entend rien mais je le vois lancer un drôle de regard à sa sœur Alice qui a l’air assez perturbée. Ils ont l’air vraiment inquiet…tous les deux !!
La voix continue, je n’arrive pas à la reconnaître. Je décide donc de muter pour demander plus d’explications à Alice sur ce qu’elle a vu car vraisemblablement, ils nous cachent quelque chose ! Quand elle me voit arriver sur elle comme ça, la petite Alice ouvre des grands yeux de surprise. Mais aussitôt, je réalise que la voix s’est arrêtée.
Je suis perturbé pendant quelques minutes, essayant de me concentrer pour l’entendre encore mais rien. Du coup, oubliant mon idée première, je me transforme à nouveau en loup, écoute…rien. Le silence total…car mes frères suivent mes réflexions et écoutent comme moi. Bon sang ! Je ne l’entends plus !!!
Je lève les yeux sur Edward, cherchant une explication et il me répond :

- Je n’en ai pas…je n’entends pas la voix et je vois dans l’esprit de tes frères que eux non plus…

Génial…je suis en train de devenir fou. Je n’ai pas d’autres explications.

- ça ce n’est pas nouveau, se moque Jacob. Mais préviens-nous quand même si ça recommence.

Au fond de moi, je l’espère vraiment. Cette voix m’attire énormément, comme le chant d’une sirène et je sens que je ne peux pas le contrôler. Je ne sais pas qui me parle mais je compte bien le découvrir. J’espère seulement qu’Edward n’a pas raison, que ce n’est pas Rachel qui essaie de m’envoûter pour m’empêcher de réagir et m’avoir à sa merci.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renesmée Cullen Black
Regarde son bien aimé demander sa main
Regarde son bien aimé demander sa main


Féminin
Nombre de messages : 1803
Age : 19
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Dim 20 Mar - 22:19

C’était vraiment un autre excellent chapitre! Cela passe toujours trop vite! J’adore, j’adore, j’adore! Quoi?! Plus que quelque chapitres? Nonnnnnnnnnnn!! Sad Je veux plein de Paul & Rachel! Il m’en faut toujours plus!

Bref, cela doit être dure pour Carliste & Esmée de se séparé Sad Je trouve que c’est l’un des plus purs couples. C’est triste qu’il doivent se séparer.

Mdr xD!!! Razz C’est trop drôle la réflexion de Jared! Il me fait trop rire! Je l’adore de plus en plus ce personnages! Il est trop drôle! Razz xD

C’est vrai qu’il est plus important que Quil reste, Claire est trop jeune pour perdre son imprégnation. 3 ans et déjà une dépression.
Je me demande aussi comment cela se fait qu’ils n’ont pas eu une connexion avec Seth. Il aurait dut se transformer plus souvent pour faire ces rondes, or, la meute aurait du l’entendre scratch

Paul est...Gentil! Avec Leah il a été tout doux! C’est rare... Mais bon! ^.^ Pour une fois! Il entendant des voix O.0 Peut-être la voix de Rachel, mais après sa transformation! Sinon, qu’est-ce que cela pourrais-être! Je me pose beaucoup de question moi!

Il me faut une suite bientôt! Le plus vite possible!

tu cartonnes
xoxo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélan
Enfin Edward comprend !
Enfin Edward comprend !


Féminin
Nombre de messages : 2785
Age : 22
Localisation : Dans les étoiles là où le passé, le présent et le futur ne font qu'un
Date d'inscription : 19/12/2010

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Dim 20 Mar - 22:58

Comme d'habitude, j'adore!J'adore! J'adore!
Vivement la suite!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice_Cullen_57
Confessions de Rosalie
Confessions de Rosalie


Féminin
Nombre de messages : 1469
Age : 31
Localisation : A la Push, avec Jake
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Lun 21 Mar - 15:50

"Non…tu dois absolument aller jusqu’à Volterra !" : eh eh, Emmett voulait rester auprès de Leah... C’est Rosalie qui doit se méfier... Wink

Hum... Bizarre cette histoire de voix !! Une voix mélodieuse, chaude et harmonieuse... Celle de Rachel (qui a forcément changé, puisqu’elle est devenue vampire) ?

"Faiblement, elle me sourit et je lui prends la main pour la porter à mes lèvres" :

"promets-moi de ne pas péter un plomb comme d’habitude et d’essayer de bien voir les choses avant…" : plus facile à dire qu’à faire, pour Paul !! confu

"Je suis soufflé ! Même Bella a la bouche ouverte de surprise." : lol !! Ça aurait surpris n’importe qui que Rosalie réagisse comme ça !! Razz

"je le vois lancer un drôle de regard à sa sœur Alice qui a l’air assez perturbée. Ils ont l’air vraiment inquiet…tous les deux !!" : hum... Qu’est-ce qu’il se trame ? confu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille41
Retour fracassant de Jake
Retour fracassant de Jake


Féminin
Nombre de messages : 1945
Age : 33
Localisation : dans les bois en compagnie d'une bande de ... loups
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Mar 22 Mar - 13:14

* - Hummm, la taquine-t-il, nous en sommes aux prénoms.
Lol j'aime bien sa réflexion Cool

* Alors la petite chanson qu'entend Paul je me suis aussi dit au début et si c'était Rachel ? Mais bon, finalement ça n'est pas sa voix... mais comme tu l'as dit Alice Cullen 57, maintenant Rachel en vampire, sa voix a dût changer donc bon, c'est peut être elle.

* J'adore le fait que Paul s'agace de voir que personne n''entend la voix qui chante lol c'est insupportable quand personne nous croit lol et je le vois bien s'énerver là. Razz

* Génial…je suis en train de devenir fou. Je n’ai pas d’autres explications.
- ça ce n’est pas nouveau, se moque Jacob. Mais préviens-nous quand même si ça recommence.

j'aime bien ce petit passage.

* J'ai une petite question qui me turlupine, tu avais déjà parlé dans un autre chapitre concernant la mutation de Leah et son imprégnation et là vu que tu en reparles, j'aimerais te redemander car je ne comprends pas trop pourquoi Leah ne pourra pas s'imprégner un jour ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
appaloosa
Au cinéma avec Mike et Jacob
Au cinéma avec Mike et Jacob


Féminin
Nombre de messages : 1226
Age : 26
Localisation : dans les bras de jacob
Date d'inscription : 17/04/2009

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Jeu 24 Mar - 14:44

pale pale 8 chapitre de retards grrr
tu cartonnes tu cartonnes
hate de lire la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Appanah, Nathacha] Le dernier frère
» AO, le dernier Néandertal de Jacques Malaterre
» LE DERNIER SECRET DU POSEIDON
» Sean Paul : Nouveau Single "GOT 2 LUV U"
» Paul C. DOHERTY (Royaume-Uni)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilighters France :: Le quartier des artistes :: Fanfics :: Fanfics tout Public-
Sauter vers: