Twilighters France


*** Twilighters France, votre source française depuis 4 ans!
 
AccueilTwilighters FranceFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
florine39
Assiste au match de base-ball
Assiste au match de base-ball
avatar

Féminin
Nombre de messages : 571
Age : 21
Localisation : 39
Date d'inscription : 30/01/2010

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Sam 16 Avr - 9:18

pauvre emett !!!! c'est btrop triste Sad
oulala paul mordu par un vampire !!! heureusement que y'avait le doc cullen !
jt'adooore , comme d'habitude !!!
vivement la suite !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renesmée Cullen Black
Regarde son bien aimé demander sa main
Regarde son bien aimé demander sa main
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1803
Age : 20
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Sam 16 Avr - 16:35

T'a....T'a...Boon sang! T'A TUER EMMETT!!!!! chiale Non! T'aurais pas préféré tuer Félix?

Ben non! Fallait que ce soit le gros nounours! Sad Et tu m'a pas prévenu que c'était un chapitre triste! C'est tellement bien de la part d'Emmett de sauvez Paul... Sad C'est trop triste quand Paul repense au moment avec Emmett chiale
J'arrive toujours pas a cr qu'il est mort! PAuvre Rosalie! Il pourrait pas recoller les morceaux? Il n'a pas été bruler il me semble :(Perso, je sais pas trop les trucs des vampires confu

Je comprends enfin le titre! Le dernier frère... C'est bien pensé. C'est vraiment triste....

J'ai hate à la suite qui devrait être très bientôt Wink
xoxo

Ps: Tu sais que j'adore le fait quand ce moment les suite arrive vite genioul Smile

caliméro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélan
Enfin Edward comprend !
Enfin Edward comprend !
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2785
Age : 22
Localisation : Dans les étoiles là où le passé, le présent et le futur ne font qu'un
Date d'inscription : 19/12/2010

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Dim 17 Avr - 12:14

Ce chapitre est triste.
J'ai beaucoup de peine pour Paul.
Vivement la suite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice_Cullen_57
Confessions de Rosalie
Confessions de Rosalie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1469
Age : 31
Localisation : A la Push, avec Jake
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Dim 17 Avr - 14:46

Très belle description de Rachel !!! Smile On l’imagine vraiment changée, belle et glaciale à la fois...

"je vois Jacob tendre le museau vers elle mais elle l’ignore" : Sad Pauvre Jacob !! Lui qui a tellement rêvé de ses retrouvailles avec Rachel !!

Comme Vanille41, je trouve que tu as très bien trouvé le pouvoir de Rachel !! Fallait y penser !!!! Very Happy

"je tiens son poignet glacé dans ma main. Je suis surpris qu’elle se laisse faire", "Comment pourrais-je t’oublier ? Je t’attendais." :

"Et c’est pourquoi la blonde Jane a filé ainsi que son frère et leur chef Aro. Ils savaient qu’ils n’avaient aucune chance." : lol !! Courageux jusqu’au bout !! Razz

"c’est presqu’une grimace, elle se force un peu mais malgré tout…c’est un sourire." : lol !! Razz Je l’imagine bien !! Wink

"Il tient maintenant mon frère de sa main puissante, le projette par-dessus sa haute stature puis, d’un coup de genou, lui brise les reins" : confu confu confu Jacob n’a vraiment pas de chance au combat !! C’est le cas dans la version originale et dans les fics !!

"Je me focalise sur elle, je ne vois plus qu’elle, elle m’hypnotise, j’ai l’impression de revivre mon imprégnation, elle seule compte, elle est toute ma vie et je vois dans son regard en flamme qu’elle m’attend" : re Très belle description de l’amour que Paul continue de porter à Rachel !! Smile

"Je le vois apparaître entre Rachel et moi puis, avec horreur, je vois mon ami éclater en morceaux" : confu confu confu Tu as tué Emmett ??? Les conséquences sont bien tristes, notamment avec le cri de Rosalie... Sad

"je ressens une douleur fulgurante dans l’échine puis je me paralyse" : ah purée !!! confu Voilà qu’il se fait mordre !! Vite, Carlisle...

"Mon chagrin est si immense que je ne suis pas sûr de pouvoir survivre à une telle peine", "Ma gorge se serre si fort que j’ai l’impression que des mains m’étranglent. Je tente de respirer à nouveau mais ça fait mal…ça fait tellement mal…" : Sad La peine de Paul se fait bien ressentir... Sad

"Rosalie se trouve à genoux au milieu d’eux et rassemble ce qu’elle peut d’une main tremblante" : la pauvre !!!!! confu Ce doit être horrible !!

"une vie monstrueuse et elle venait d’y mettre fin, en détruisant celui qui avait sûrement été plus qu’un simple Gardien de la cité" : confu Elle aussi, elle a eu son lot de malheurs... confu

"Ils restent pourtant silencieux tous les deux et je réalise alors que leur fraternité est brisée" : Sad Jacob doit vraiment souffrir de cette situation... Sad

"J’observe le visage serein de ce dernier et m’imagine que leur histoire commence". : J’espère qu’on aura un peu plus de Jacob-Leah !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille41
Retour fracassant de Jake
Retour fracassant de Jake
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1945
Age : 34
Localisation : dans les bois en compagnie d'une bande de ... loups
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Mar 19 Avr - 12:25

* je ne vois plus qu’elle, elle m’hypnotise, j’ai l’impression de revivre mon imprégnation, elle seule compte, elle est toute ma vie et je vois dans son regard en flamme qu’elle m’attend La flamme de Paul brille toujours ça fait plaisir ! Very Happy il était tellement remonté au début que je craignais un peu la situation.

* je vois mon ami éclater en morceaux.
Hein ??? Shocked Quoi ? pale C'est une blague ??? !!!
Je me suis fait la même réflexion que Renesmée Cullen Black, les restes d'Emmett ne sont peut être pas perdu, peut être peut-il revenir à la vie de vampire, non ? Comme ils le disent souvent, il faut tout brûler pour toujours être sûr que le vampire ne revienne pas donc on croise les doigts pour Emmett. Rosalie ne va plus espérer grand chose de sa vie sans Emmett.

* Oh bah mince alors, Paul est mordu maintenant ...

* Leah bondit sur moi et grogne.
- Ok, je ne bouge pas…, murmure-je.

J'aime bien ce passage.

* J’y lis une infinie tristesse
Jacob me fait mal, décidément il n'a pas la vie facile. Donc dans ta version, Rachel perdrait le lien qu'elle avait avec son frère ? Je veux dire, elle ne ressent plus rien du tout ? Juste l'amour pour Paul, sans doute dût à l'imprégnation j'imagine.

* Elle me sourit tout en posant sa main sur l’épaule nue de Jacob. J’observe le visage serein de ce dernier et m’imagine que leur histoire commence.
Aahhh !!! La chance tourne enfin ! prions
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renesmée Cullen Black
Regarde son bien aimé demander sa main
Regarde son bien aimé demander sa main
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1803
Age : 20
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Mer 20 Avr - 2:28

Zut! Je pensais que c'était un nouveau chapitre -.-'''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tititof
Perd connaissance
Perd connaissance
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 40
Localisation : garde la main chaude de Jacob dans la sienne
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Jeu 21 Avr - 3:36

LOL désolée la miss Wink J'ai une amie qui me relit et je préfère toujours attendre qu'elle le fasse avant de poster, ça m'a déjà joué des tours quand je ne le fais pas.
ça ne devrait pas tarder, le chapitre est prêt Very Happy
Et le suivant est bientôt fini.

Je pars au Pérou la semaine prochaine pour 15 jours. J'aimerai clôturer cette histoire avant mais j'ai peur de brusquer les choses pour vous faire plaisir.
Alors il est possible que vous ayez la conclusion de cette histoire qu'après mon retour...
Je verrai bien le temps que j'aurai ce week-end !
Bisous à toutes
smack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renesmée Cullen Black
Regarde son bien aimé demander sa main
Regarde son bien aimé demander sa main
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1803
Age : 20
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Jeu 21 Avr - 3:57

Oh! Tu vas au pérou? Cela doit vraiment être un trop beau voyage!
Puis, tu ne brusque rien dans mon cas! Juste imaginer attendre 2 semaines pour une suite... pendu
Puis c'est méchant! Je croyais que tu avais entendu ma soif de ta fic et que t'avait poster un nouveau chapitre vexe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tititof
Perd connaissance
Perd connaissance
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 40
Localisation : garde la main chaude de Jacob dans la sienne
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Dim 24 Avr - 4:28

Florine39
Citation :
oulala paul mordu par un vampire !!! heureusement que y'avait le doc cullen !
Oui j'ai vaiment aimé écrire ce passage car je ne l'avais jamais fait. Dans Evolution, le méchant de l'histoire se fait mordre et je décrivais sa mort mais je ne l'avais as fait vu de l'intérieur Wink

Renesmée Cullen Black
Citation :
T'a....T'a...Boon sang! T'A TUER EMMETT!!!!! chiale Non! T'aurais pas préféré tuer Félix?
Bah si je l'ai tué aussi LOL

Citation :
Je comprends enfin le titre! Le dernier frère... C'est bien pensé. C'est vraiment triste....
Merci, cette histoire est avant tout une histoire d'amitié entre ces deux-là Wink

Mélan Désolée, je vous ai toutes rendue triste avec cette mort mais j'ai écris cette histoire pour ça, pour faire prendre conscience à Paul, donc à un loup-garou, du lien qu'il l'unit et les unissent aux Cullen Wink

Alice
Citation :
Comme Vanille41, je trouve que tu as très bien trouvé le pouvoir de Rachel !! Fallait y penser !!!! Very Happy
Merci Smile c'était le plus évident à mes yeux

Citation :
"Ils restent pourtant silencieux tous les deux et je réalise alors que leur fraternité est brisée" : Sad Jacob doit vraiment souffrir de cette situation... Sad
Non, je le marque d'ailleurs qu'il admet la situation. Pour moi, c'est impossible que Rachel se sente encore soeur et fille Black...je la vois vraiment changée, acceptant sa condition de vampire mais avec Paul c'est différent... de toute façon, tout ce ci sera abordé plus tard Wink

Citation :

Je me suis fait la même réflexion que Renesmée Cullen Black, les restes d'Emmett ne sont peut être pas perdu, peut être peut-il revenir à la vie de vampire, non ? Comme ils le disent souvent, il faut tout brûler pour toujours être sûr que le vampire ne revienne pas donc on croise les doigts pour Emmett. Rosalie ne va plus espérer grand chose de sa vie sans Emmett.

Vous avez toutes une sacrée imagination lol Razz

Vanille41
Citation :

* J’y lis une infinie tristesse
Jacob me fait mal, décidément il n'a pas la vie facile. Donc dans ta version, Rachel perdrait le lien qu'elle avait avec son frère ? Je veux dire, elle ne ressent plus rien du tout ? Juste l'amour pour Paul, sans doute dût à l'imprégnation j'imagine.
Exact ! Comme je l'expliquais juste au-dessus, avec Paul c'est différent, c'est un sentiment. Son affiliation ou sa fraternité sont sanguins, même si elle aimait sa famille, on sait tous que l'amour familial est différent d'un amour pure. Je voulais vraiment distinguer les deux.

Désolée pour le contre-temps, la suite aurait du venir plus tôt, mais mon amie a eu une semaine chargée Wink
Voici donc la suite ! Et le chapitre suivant va venir vite car je pars au Pérou vendredi donc ça sera forcément posté avant Smile

J'ai écris ce chapitre sur Wonderful Life d'Alter Bridge, je vous conseille vraiment d'écouter cette chanson, elle est magnifique

* * * * *

18 – Notre départ

Le ciel commence à s’éclaircir. Le jour se lève. Les humains vont réapparaitre dans la cité, il faut absolument partir.
A une vitesse hallucinante, je vois Jasper en profiter pour mettre le feu aux restes des vampires vaincus avec une technique qui frise la maniaquerie…il met le feu à tous sauf à ceux d’Emmett.
Puis, il s’approche de moi et m’aide à me relever. Lorsque je me retrouve debout, j’ai l’impression de sortir d’un rouleau compresseur, une nuit cauchemardesque à oublier et je me sens surtout très faible…physiquement et moralement. Aussitôt, Rachel fait un pas vers moi. Nous nous dévisageons mais elle reste silencieuse. Je lis pourtant dans son regard une douceur infinie qui me bouleverse. Elle ose poser sa main sur mon avant-bras, je frissonne mais la laisse faire. Pourtant, elle la retire aussitôt. Je lui dis alors :

- Non…tout va bien…
- Ce n’est pas ça, répond-elle de cette voix étrange à laquelle je vais devoir m’habituer. C’est que …tu es si brûlant…
- Ah oui…, murmure-je en baissant la tête.

Bon sang…allions-nous pouvoir nous habituer l’un à l’autre ?? Cette nouvelle pensée me traverse l’esprit avec une telle force que je sursaute, réalisant à quel point j’avais évolué. Je lui souris faiblement, comprenant qu’entre nous, elle n’était pas la seule à avoir changé. Pour elle aussi, j’étais différent maintenant.

Du coin de l’œil, je vois Rosalie, toujours par terre et je n’ose pas tourner la tête, c’est trop douloureux. Je décide donc de m’éloigner un peu, Rachel me suit à une certaine distance. Carlisle apparaît devant moi et m’annonce :

- Nous partons bientôt... Tu es prêt ?
- Oui…, réponds-je la gorge serrée en pensant qu’une fois que nous aurons quitté cette cité, je laisserai une partie de mon âme ici.
- Rachel ? Demande-t-il. Nous suis-tu ?
- Oui, déclare-t-elle dans un souffle glacial qui caresse ma nuque.

Je n’avais pas du tout imaginé ce voyage ainsi, je n’aurai jamais pensé que je serai dans cet état d’esprit, aussi faible et déchiré. La perte d’Emmett me touchait très profondément. Je le sentais, plus rien ne serait comme avant. J’avais « retrouvé » Rachel, elle était très différente mais physiquement présente. Je comprenais maintenant les paroles de Jacob lorsqu’il me disait se contenter du « physique de Bella » tant que son âme n’avait pas changé. Pour moi, Rachel avait changé mais je sentais que quelque part, au fond d’elle, une partie de son âme brulait encore. J’allais devoir faire connaissance avec cette nouvelle Rachel mais elle semblait bien disposée à renouer avec moi et surtout, elle ne m’avait pas oublié ! J’étais soulagé qu’elle accepte de nous suivre sans discuter…j’avais tellement de choses à lui dire et à savoir ! Mais pour l’instant, je me contentais de l’observer à la dérobée, de m’habituer à la nouvelle texture de sa peau si parfaite, légèrement scintillante à cet instant, à sa nouvelle couleur porcelaine, à cette force qui émanait d’elle… Edward avait eu raison depuis le départ. Notre imprégnation s’était transformée en quelque chose d’autre, une attirance irrésistible, peut-être guidée par son aura vampirique mais qui ne me dérangeait pas du tout. Je ne sentais même plus son odeur. Je ne sentais plus l’odeur de personne en fait. Tous ceux qui se trouvaient là étaient de ma famille à présent. Cette bataille nous avait définitivement liés.
Jacob s’approche de moi, Leah derrière lui…elle me semble si différente aussi, si…docile. C’est fou comme en une nuit, tellement de choses ont changé ! Sam nous rejoint également en disant, sur un ton léger :

- Merci Leah d’avoir pensé à prendre nos affaires en passant…c’est un confort bien ridicule à côté de ce que nous venons de vivre mais personnellement, j’apprécie.
- De rien Sam, répond-elle avec une douceur qui me surprend.

Ils s’observent quelques instants, Leah baisse les yeux en rougissant légèrement. Un message a du passer entre eux sans que Jacob et moi ne le captions mais je comprends qu’elle a définitivement fait un trait sur lui et qu’ils semblent tous les deux en être satisfait. Dans un mouvement imperceptible, je vois Jacob se replacer près d’elle. Leur relation est si étrange, rien n’a été dit, rien n’a été fait mais on dirait qu’il l’accepte comme sa compagne. Un peu comme Rachel et moi…naturellement.

- Paul, me dit alors mon Alpha. Vous partez maintenant. J’aimerai juste que tu rassures Emily sur la situation dès ton arrivée !
- Compte sur moi…
- Le voyage va être long et épuisant après ce qu’il vient de se passer…tâche de penser à te reposer. Les vampires ne vont pas se rendre compte de ton état sauf quand tu ne pourrais plus avancer ! Plaisante-t-il.
- Ah oui…

Je réalise alors, qu’en effet, je repartais seul avec eux…Et avec Rachel.

- Quand serez-vous à Forks ? lui demande-je alors.

Sam tourne la tête vers Rosalie. Je ne suis pas son mouvement, trop dur, je me fixe alors sur lui. Puis il regarde Jacob qui secoue la tête doucement, l’air de dire « non » et il finit par me répondre :

- Quand Elle sera prête…
- Mais le jour se lève, les vampires vont revenir, les humains aussi…Rosalie ne peut pas rester sur cette Place avec…

Ma gorge me serre si fort tout à coup que l’air me manque. Sam me coupe alors en disant :

- Les vampires ne feront rien en plein jour…Carlisle en est persuadé…ils veulent trop conserver leur secret, cette cité est un refuge parfait ! Nous sommes sous notre forme humaine, nous passerons inaperçus (enfin presque) en restant près d’elle. Si ça se complique…nous aviserons. Mais en attendant, la décision a été prise par nos deux camps : nous gardons Rosalie, les Cullen te gardent…

Cette décision me parait étrange, comme si mes frères doutaient d’assurer ma protection vu que je ne pouvais pas muter pour l’instant. Pas avant quelques heures… Mais Jacob rajoute, comprenant mon dilemme :

- C’est une question d’honneur Paul…Emmett s’est battu pour notre peuple…nous assurerons la protection de son corps et de Rosalie jusqu’à ce qu’elle prenne sa décision…Les Cullen assureront la tienne et celle de Rachel.
- J’apprécie…, arrive-je à dire, la voix rauque.
- Nous l’estimions autant que toi, m’assure Jacob.
- Oui…mais pour moi, il était plus que ça, parviens-je à articuler. Même s’il était un…
- Nous savons, répond calmement Sam, m’empêchant de terminer une phrase qui n’avait même plus aucun sens aujourd’hui. Vampire, loups…nous étions ensemble.

Le plus dur à présent, allait être les jours à suivre… il m’était toujours impossible de tourner la tête dans la direction de Rosalie, toujours à terre. C’était insupportable. Et le plus difficile, ce sont tous ces flashs du visage d’Emmett qui envahissent petit à petit ma tête. Partout où je pose mes yeux, je le vois. Je le vois rire, me faire un clin d’œil, me transmettre un message par le regard comme il avait l’habitude de faire, je le vois se battre, je le vois courir, je le vois embrasser Rosalie…je le vois, scintillant de mille feux, fixer la Grande Bleue et chuchoter « Dommage que tu n’es pas là… », puis ça recommence avec sa voix et ses « En route frérot ! »… j’ai envie de hurler pour que ces images quittent mon esprit !!! Dans quelques minutes, j’allais quitter cet endroit maudit. J’étais venu pour retrouver mon amour perdu ou pour le détruire, je ne savais même plus…je repartais sans Lui…et ça, je n’y étais pas préparé. Je sens une main glaciale se poser sur mon bras qui, cette fois, reste. Au même moment, Bella s’avance vers moi, un léger sourire satisfait sur les lèvres. Elle n’a pas besoin de me dire ce qu’elle pense, je le lis dans ses yeux. Puis elle tourne son regard vers Rachel et lui demande :

- Tu as des affaires à prendre ?
- Non…tout est resté…là-bas, répond-elle avec cette voix si étrange. Je n’ai rien ici.
- Comment te sens-tu ? Continue Bella.
- Bien…
- Tu es sûre de ta décision ? Insiste Bella.

Je tourne brusquement la tête vers Rachel pour sonder son visage. Je n’imagine même pas une seconde qu’elle pourrait changer d’avis mais visiblement, Bella n’en est pas aussi sûre que moi. Rachel est soudain très pâle, je m’inquiète aussitôt. Je comprends alors que cette question n’était pas aussi basique qu’elle le supposait ! Bella ne demandait pas si Rachel était sûre de vouloir nous suivre mais plutôt, sûre de vouloir changer de régime alimentaire !!! Je n’arrive pas, ou plutôt « plus », à m’imaginer Rachel mordre un humain…c’est inconcevable !! Pourtant, il faut que je me réveille. La Rachel près de moi est encore une vampire telle qu’elle doit l’être, ses yeux n’ont pas du tout la couleur de ceux de Bella…et cette différence me choque à présent. Comment allait se passer ce voyage ? Allait-elle réussir à changer ? Et si elle n’y parvenait pas ?
Bella ne me laisse pas le temps de lui poser toutes ces questions, elle finit par dire :

- Bien…alors nous partons ! Nous verrons en chemin…je t’aiderai.
- Oui, murmure Rachel, confirmant mes pensées.


Le soleil pointe dans le ciel. Tous les Cullen sont à présent sur le départ, ils se rassemblent et tournent tous simultanément la tête vers moi… vers nous…Rachel ose passer son bras sous le mien, me soutenant physiquement. Je baisse la tête vers le sol de cette place où les restes d’Emmett se sont éparpillés. Je n’y arriverai pas, mes pieds semblent collés aux pavés …je ne pourrai pas lui dire « Adieu », je n’arrive même pas à soulever les paupières pour tourner mon regard vers l’endroit où il m’a quitté. Mes yeux se remplissent de larmes chaudes, je les laisse couler pendant que ma gorge me serre si douloureusement que j’ai du mal à reprendre ma respiration. Rachel me souffle :

- Paul…il faut partir maintenant…

Je hoche la tête mais les larmes coulent toujours. J’en vois une tomber sur mon torse et la lumière du soleil la fait briller pendant sa chute. Alors, je laisse l’image d’Emmett m’envahir, toujours la même, celle où il brillait de mille feux en contemplant la mer, je laisse cette image envahir ma tête en même temps que le soleil caresse mon visage et me réchauffe un peu le cœur. Cette image brille autant que lui dans mon esprit et je lui murmure :

- Adieu mon frère…

Ma voix me ramène à la réalité, je me passe la main sur le visage pour essuyer mes larmes et en levant les yeux, j’aperçois les Cullen qui commencent à scintiller légèrement. Je ne peux m’empêcher de penser qu’ils sont magnifiques et je laisse cette idée atteindre mon âme, afin de sceller définitivement mon état d’esprit d’aujourd’hui avec celui de demain.
Rachel avance d’un pas, je vois ses petits pieds nus briller sous sa longue robe blanche. Cette fois, je reprends ma respiration et lève la tête droit devant moi. Mes frères sont derrière nous, je les sens mais je ne pourrais pas me retourner. J’entends juste Sam me lancer :

- A dans quelques jours !

Je fais un signe de la tête et rejoins les Cullen qui sont déjà en train de redescendre la rue pavée que nous avions tous empruntés la veille. Avec la lumière du jour, elle me parait si différente…en suivant les Cullen qui longent les murs pour ne pas être touchés par les rayons au cas où quelqu’un sortirait dehors, j’ai la sensation d’être sur le chemin de la rédemption, celui qui va me mener vers une vie meilleure, où je serai quelqu’un de meilleur…mon cœur est lourd mais mon esprit est vide. Je ne sais pas trop ce qui m’attend de l’autre côté de l’océan, à Forks, mais je sais que plus rien ne sera comme avant.

Nous traversons la forêt où j’avais attendu la tombée de la nuit, bercé par la voix de Rachel, puis nous repassons par l’endroit où Jacob a explosé contre moi, m’avouant son intention de ne plus jamais s’imprégner. En marchant à l’endroit même où il se trouvait, je me le représente à nouveau et là, Leah est à ses côtés. Elle ne le quittait plus et ne le quitterait plus. Et Jacob avait changé d’avis…tout comme moi…

Tout semble si silencieux, si différent…toutes les tensions nous ont quitté, je me sens vidé et je marche un peu comme un automate, l’esprit chargé d’images violentes qui ne s’estomperont pas de si tôt.
Rachel marche toujours près de moi, silencieuse. Aucun de nous ne parle, nous sommes tous plongés dans nos pensées. Je réalise alors que les Cullen ont aussi perdu un frère, un fils…un ami et je m’en veux soudain d’avoir entrainé tout le monde dans mon histoire. Aussitôt Edward me murmure :

- Arrête ça, tu veux…

Je sursaute, l’observe pendant qu’il marche devant moi mais il ne s’arrête pas. Ils continuent tous de marcher, droit devant eux. Ils n’ont pourtant pas l’air de souffrir de la disparition d’Emmett mais c’est parce que leur corps est figé pour l’éternité, ils ne pleureront plus, tout comme Rachel a mes côtés qui semble si forte à présent.
Je ralentis un peu le pas, elle se calque sur moi. Nous sommes maintenant à quelques mètres du groupe…j’ai envie de parler avec elle. Elle le sait, je remarque son regard attentif et elle patiente que je parvienne à ouvrir la bouche.
Je repense à cette nuit, au moment où j’avais voulu la rejoindre. Je ne comprends pas encore ce qu’il s’est passé alors je lui demande d’une voix si basse que je ne suis pas sûr qu’elle va entendre ma question:

- Où étais-tu ? Pourquoi as-tu quitté Emmett ?

Son visage se crispe furtivement, elle ralentit encore, je m’arrête. Alors, pour la première fois, nous nous regardons dans les yeux assez longtemps pour que je remarque des détails comme son maquillage qui avait disparu, ses yeux qui virent un peu au rouge-noir, sa peau légèrement scintillante avec la lumière du jour qui filtre à travers les arbres. Ma poitrine se compresse à chaque fois qu’elle me fixe puis je reprends ma respiration quand elle baisse les yeux vers le sol. Elle semble réfléchir puis elle finit par répondre :

- Il m’avait amené jusqu’à la lisière de la forêt, m’a demandé de t’attendre. Mais j’avais l’impression que je devais être avec toi…mon pouvoir pouvait te sauver…
- Tu es revenue alors ? Lui demande-je en souriant spontanément, heureux qu’elle se soit sentie si impliquée par mon sort.
- Oui…mais c’était trop tard. Démétri t’avait mordu.

Comme je la regarde sans comprendre, elle ajoute :

- Je n’étais pas là Paul…tu as eu une illusion, provoquée par Zafrina…quand je suis arrivée, cette vision a disparu mais c’était trop tard…Emmett l’avait compris apparemment, il voulait t’empêcher de rejoindre cette fausse Rachel…mais ça n’a servi à rien, Démétri a été plus rapide, comme d’habitude… Tu n’es pas allé à lui, il est venu à toi.

Je revois ce moment, elle était pourtant si réelle…je m’étais fait avoir, j’avais faibli et je l’avais bien payé. A nouveau, le visage d’Emmett souriant s’impose à moi, mon cœur se serre. Bon sang ! Je ne pensais pas que j’étais aussi attaché à lui ! Pourtant, nous étions liés depuis longtemps, un peu comme des frères de sang…nous avions combattu plusieurs fois côte à côte, nous nous étions protégés mutuellement…enfin, il m’avait plus souvent protégé et sauvé que moi. Tout simplement parce qu’il avait abaissé les barrières plus vite que moi. Moi, j’avais toujours gardé en tête que c’était un vampire. Lui, il me voyait comme un ami. Rachel m’observe en silence, se doutant que je suis à nouveau plongé dans mes souvenirs douloureux. Je reprends mes esprits en voyant sa peau scintiller et demande spontanément :

- Pourquoi n’es-tu jamais revenue à Forks de toi-même ?

A nouveau, son visage se crispe mais plus fort cette fois. Je m’attends même à voir des larmes perler au bord de ses paupières mais elles ne viennent pas. Elle secoue la tête puis m’avoue :

- Je n’ai compris que très récemment que tu venais me chercher. Je ne pensais pas que tu voudrais encore de moi …et puis, j’avais besoin d’apprendre.
- Tu aurais pu apprendre avec les Cullen ! Grogne-je malgré moi. J’ai souffert Rachel ! Tu m’as quitté ! Tu as suivi cette san…

Au loin, les Cullen s’arrêtent de marcher et se retournent d’un bloc. J’ai élevé la voix contre elle mais Rachel n’a pas bougé. Elle me fixe, la peine se lit sur son visage mais elle ne semble pas avoir peur. Elle laisse passer une minute, elle me connaît, elle sait que je vais me calmer. Puis elle répond :

- Paul…j’étais si perdue…tu ne t’imagines pas…ce que c’est…le feu, cette soif…cette violence…il m’a fallu du temps…beaucoup de temps.

Elle baisse la tête puis continue :

- Je ne pouvais pas rester…je ne me souviens plus trop du jour de ma « naissance », je sais que j’avais peur…de toi. Cette peur m’est revenue à Volterra, quand je t’ai vu…mais quand je suis revenue près de vous pendant le combat, j’ai compris que je parviendrais à m’y faire.

Malgré moi, je me sens soulagé. Rachel continue son monologue, je n’ose pas l’interrompre :

- Quand je suis arrivée à Londres, je me sentais perdue et surtout pas à ma place. Les autres paniquaient car ils perdaient leur pouvoir en ma présence. Aro m’a donc appelé à lui, il m’a dit qu’il pourrait m’aider. J’ai donc quitté Londres pour Volterra. J’ai été bien accueilli dans l’ensemble malgré ce que je provoquais sur eux…Certains n’ont pas de pouvoir donc je ne dérangeais pas. Mais à cause de mes origines, beaucoup me détestaient sauf…
- Félix, arrive-je à prononcer.
- Oui…, souffle-t-elle. Il m’a protégé car Jane et son frère voulaient me détruire, tout comme Caïus qui souhaitait votre mort…la mort de mon peuple. Félix m’avait promis qu’il empêcherait ça, mais j’ai découvert par la suite qu’il m’avait menti. Il voulait juste…enfin…

Elle recule d’un pas, comme si elle voulait mettre une distance entre nous. J’avance aussitôt, comprenant ce qui se passe en elle. J'étais soudain prêt à tout accepter, à tout entendre...

- Rachel…
- Non, ne me touche pas, dit-elle d’une drôle de voix. Je…j’étais avec lui Paul ! Tu peux comprendre ça ? Explose-t-elle soudain. J’avais fait un trait sur toi, sur ma vie d’avant, je croyais que tout était perdu !
- Je…je comprends, parviens-je à dire malgré mon dégoût.
- Je me sens si …sale, murmure-t-elle.

Ses yeux rouges sont si noirs et elle est si pâle, presque transparente. Je m’en veux d’avoir abordé ce sujet, j’ai le sentiment qu’elle est en train de souffrir.
Bella apparaît près de nous. Je m’apprête à lui demander de nous laisser mais l’inquiétude sur son visage me retient. Elle pose une main sur Rachel et lui dit :

- Tu veux qu’on aille faire un tour…

Rachel pose sa main sur sa bouche et hoche la tête. Je comprends alors le problème et instinctivement, je recule d’un pas puis m’en veux aussitôt pour ma réaction. Rachel a soif…elle a soif de sang humain et il n’y en a pas ici. Je commence à paniquer. Comment allions-nous faire ? Qu’est-ce que Bella comptait faire ? Carlisle et Edward se rapprochent de nous, ils l’encerclent et le Docteur lui demande :

- Suis-nous Rachel, tu peux y arriver.
- Non, gémit-elle. Vous ne comprenez pas…je ne peux pas…
- Comment cela tu ne peux pas ? S’étonne Esmée qui nous a rejoints. Tu verras, le goût est différent mais tu te sentiras beaucoup mieux après.
- Non, répète Rachel.

Ma panique s’intensifie. Que faisait-elle ? Comptait-elle se laisser mourir pour ne plus toucher aux humains ? Allait-elle nous quitter pour retourner à sa vie d’avant ? Il y a pleins d’animaux dans cette forêt, ne peut-elle pas aller chasser ?? Je fais les cents pas malgré moi, le regard fixé sur elle qui semble souffrir encore plus qu’il y a une minute. Les Cullen ont l’air inquiet, ce qui ne me rassure pas. Edward pose sa main sur son épaule puis annonce à sa famille :

- Je comprends son problème et il va lui falloir du temps pour le surmonter.
- Explique-nous, demande Bella.

Edward hésite puis déclare d’une voix si froide que je sursaute :

- Plus tard…père, si tu m’autorises, je vais m’absenter quelques temps avec Rachel. Nous vous rejoindrons…

Je tourne la tête vers Carlisle, je ne comprends pas. Pourquoi veut-il l’emmener ? Le Docteur fronce les sourcils puis hoche la tête, donnant son accord. Pourquoi a-t-il l’air si résigné ? Rachel me lance un regard…j’y lis de la honte et une tristesse infinie. Puis, elle disparait avec Edward à la vitesse de la lumière. Sans m’en rendre compte, j’avais fait un pas vers eux mais la main de Bella est posée sur mon torse, me retenant d’intervenir.

- Où sont-ils ? Demande-je, énervé.
- Paul…ça ne va pas se faire comme ça, murmure Bella, peinée.
- Quoi ???

Alors je comprends…Edward a emmené Rachel quelque part….quelque part où il y a des humains…pour atténuer sa soif. A nouveau, mon estomac se révulse mais la colère qu’elle puisse ne pas s’en empêcher s’ajoute à ça. De rage, je frappe dans un arbre que j’abîme sévèrement.

- Paul ! S’écrie Bella. On y arrivera ! Fais-nous confiance.

Je sens la colère m’envahir et aussitôt Carlisle intervient.

- Paul ! Tu ne peux pas muter, c’est trop tôt ! Calme-toi.
- Que je me calme ???!!! Explose-je. Que je me calme ?! Mais comment voulez-vous que je me calme !! Regardez ce qu’ils nous ont fait ???!!!

Ma tête est soudain remplie d’images de Rachel en train de mordre un humain avec la bénédiction d’Edward, lui offrant son repas sur un plateau. Je pensais pourtant que ces visions avaient disparu, que j’avais occulté son côté vampirique mais là, c’était plus fort que moi. Ma colère est si forte, je me retiens de muter car je sais que je vais avoir mal…mais soudain, je me sens comme résigné, apaisé, confiant…je tourne la tête et me retrouve face au sourire malin de Jasper qui me déclare d’une voix enjouée :

- Bon maintenant, tu vas gentiment respirer un bon coup et te détendre…
- Dégage de là…, arrive-je à lui balancer malgré le sentiment de calme profond qui m’envahi.
- Sûrement pas. Je ne te lâche plus, se moque-t-il.

Bizarrement, je me dis que si Rachel était là, il ne pourrait pas me faire ça. Cette idée me surprend. Je vois soudain la portée de son pouvoir. Une arme parfaite…

- La situation est déjà assez compliquée comme ça pour que tu en rajoutes ! me reproche Alice.
- Nous allons avancer doucement, déclare Carlisle. Ils nous rejoindront.

Malgré moi, je les suis en murmurant un « oui » obéissant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélan
Enfin Edward comprend !
Enfin Edward comprend !
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2785
Age : 22
Localisation : Dans les étoiles là où le passé, le présent et le futur ne font qu'un
Date d'inscription : 19/12/2010

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Dim 24 Avr - 21:59

J'adore! J'adore! J'adore!
Vivement la suite même si on doit attendre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renesmée Cullen Black
Regarde son bien aimé demander sa main
Regarde son bien aimé demander sa main
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1803
Age : 20
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Lun 25 Avr - 2:51

Bon -.- Encore une fois, mon ordi à pas arrêter de bugger donc un commentaires pas trop détaillé meme si j'ai ADORÉ ce chapitre Smile

J'aime quand tu parles du faait qu'ils sont tous une famille, échange de Paul et Rosalie etc. happy

Enfin la vraie confrontation entre Rachel & Paul Very Happy J'ai vraiment aimé 0.0

Mais...Rachel va boire un humain pale Oh non! Il va falloir du temps pour qu'elle habitue. Au moins, cela va être plus normale que Bella, car je trouvais cela exagérer que pour S.M. Bella est autant de faité avec les humains Suspect

Je sais pourquoi c'est Edward qui y est aller, il vont prendre quelqu'un de cruel et qui est méchant. C'est déja cela confu

Je demande ma suite... Demain Very Happy

xoxo
caliméro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tititof
Perd connaissance
Perd connaissance
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 40
Localisation : garde la main chaude de Jacob dans la sienne
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Ven 29 Avr - 19:27

Allez, chose promise, chose due, voici la suite avant mon départ Wink

Merci pour vos comms les filles !!! smack

* * * * * *


19 – Mon Imprégnation

Nous passons les pics enneigés puis descendons la pente escarpée qui va nous mener jusqu’en France. J’ai des souvenirs avec Emmett qui se multiplient au fur et à mesure que nous avançons et c’est parfois très difficile à supporter. Rachel et Edward ne sont pas revenus. J’essaie de ne pas trop penser à ce qu’ils font. Jasper ne me lâche pas. Bella semble aussi inquiète que moi et reste bien silencieuse. Esmée et Carlisle avancent l’un contre l’autre, pensant peut-être à leurs « enfants » qu’ils avaient laissé derrière eux. Mon cœur se serre à nouveau mais je trouve la force d’avancer. Satané Jasper ! Je sens jusqu’ici sa volonté. Son pouvoir est vraiment étonnant. Quand il le laisse diffuser, on ressent toutes ses émotions. La colère, la moquerie, l’apaisement…c’est réellement fascinant.

Nous nous retrouvons à nouveau dans les bois. Cela fait maintenant des heures que nous avons quitté Volterra et aussi des heures que Rachel m’a laissée. Je me sens physiquement beaucoup mieux. Mon corps a terminé de se régénérer et d’évacuer le poison qui coulait dans mes veines. Je pense que je pourrai muter à présent. Tout à coup, Alice lance :

- On fait une pause !

L’endroit est bien choisi. En plein cœur de la forêt. Il est temps pour eux de reprendre des forces. Peut-être pour moi aussi ? Carlisle semble être de mon avis car il annonce :

- Paul, est-ce que tu te sens d’attaque ? ça serait le moment.
- Je pense oui, confirme-je.
- Très bien. Vous avez trente minutes.

Mon corps explose et je me sens soudain en pleine forme. A nouveau, nous voilà ensemble pour chasser mais ça me semble si naturel que pendant quelques secondes, je me demande même si je n’ai pas subi un lavage de cerveau. Pas le temps de penser plus, les Cullen sont déjà en pleine battue et je cours derrière eux. Une idée furtive traverse mon esprit au moment où je vois Alice me laisser une biche pour en choper une autre. Mon rêve…Dans la grotte, je la vois encore dire à son père : « Vous avez bien fait de nourrir le chien en premier ! » …Bon sang, était-ce un rêve prémonitoire ??? En tous cas, je me sentais tellement à ma place parmi eux aujourd’hui que je n’avais plus envie de me poser de questions…et je mords dans la biche qu’Alice m’a laissée.

Au moment où nous revenons à notre point de départ, mon cœur fait un bond à la vue d’Edward qui nous attend patiemment, assis sur une branche. Aussitôt, je cherche Rachel et il me lance pendant que Bella le rejoint, devinant mon impatience :

- Près de la rivière !

Je reprends forme humaine, enfile mon jeans et me dirige presqu’en courant vers l’endroit indiquée. Au moment où je la vois, mon esprit me martèle à nouveau : « c’est un vampire Paul !!! ». Si seulement ma tête pouvait se taire parfois…
J’avance doucement vers elle, elle semble si apaisée pendant qu’elle passe sa main dans l’eau. Au moment où je suis à ses côtés, je me rends compte qu’elle est aussi en train de caresser un renard qui curieusement, se laisse faire et ne semble même pas effrayé par ma présence. Rachel relève ses cheveux pour les placer sur sa nuque. Ainsi, je vois mieux son visage et constate que sa peau est redevenue nacrée, qu’elle-même semble plus sereine. Malgré moi, malgré le fait que cette rémission soit due à du sang humain qu’elle a du boire quelques minutes avant, je me surprends à être soulagé de son état physique. « Une vie pour une vie », pense-je alors sans même réfléchir. « Bon sang Paul ! Tu es salement arrangé mon vieux ! Et je n’ai même pas honte de moi ! »
Inconsciente de mon tumulte intérieur, Rachel me sourit avec douceur. Je m’accroupis près d’elle et elle me murmure, tout en caressant inlassablement le renard.

- Je veux te montrer quelque chose…

Je plisse les yeux et me concentre sur sa main, m’attendant à voir apparaître un truc magique. Mais au lieu de ça, je vois le renard lever les yeux vers elle et soudain, hocher la tête. J’éclate de rire et demande, amusé :

- Mais…comment est-ce possible ?
- Ça doit venir du fait que je viens d’un peuple qui vit en harmonie avec la nature, m’explique-t-elle sérieusement.
- Il…Il t’obéît ??? Rigole-je, tu l’as dressé ?
- Non…il m’entend.

Les yeux ronds, j’observe le renard qui maintenant pose ses petits yeux noisettes sur moi.

- Tu lui parles là ??? Insiste-je, stupéfait.
- Oui… Je sais tout de lui maintenant…

Elle plante alors son regard dans le mien et je réalise alors qu’elle est très sérieuse. Elle communique vraiment avec cet animal ! Ça me rappelle alors la voix que j’entendais pendant la traversée et je lui demande :

- Les prières…c’était donc toi…j’entendais tes prières Quileute, constamment.
- Oui je priais pour toi, pour que tu arrives jusqu’à moi…
- Mais …mais tu as donc plusieurs pouvoirs ?

Elle sourit tout en arrêtant de caresser le renard qui maintenant se sauve. Nous le regardons partir puis elle tourne à nouveau la tête vers moi et me dit :

- On va dire que j’ai un bon et un mauvais pouvoir…je suis en communion totale avec la nature mais pas avec le monde des humains, ni celui de mon espèce.
- Et le mien ? Demande-je aussitôt.
- Je considère ton peuple, celui des loups, précise-t-elle, comme un peuple de la nature…je ne peux te parler que lorsque tu es sous ta forme animale.
- Oui, c’est vrai…

En effet, la Voix se taisait à chaque fois que je reprenais forme humaine.

- Donc je suis en communion avec le tiens, ajoute-t-elle, amusée par sa déduction.

Je réfléchis à cette révélation puis demande, intrigué :

- Pourquoi étais-je le seul à t’entendre ?
- Parce que c’est ce que je voulais, répond-elle aussitôt. Pour moi, il n’y a que toi Paul…toi et toi seul…

Cette déclaration me bouleverse complètement et je ne parviens même pas à réfléchir correctement à une réponse censée. Pourtant, je devrais dire quelque chose là ! Lui dire que moi non plus, je n’ai jamais perdu espoir, que je l’attendais, que je suis venu la chercher…or, ce n’était pas le cas ! Je l’observe, elle semble si tranquille, en paix avec elle-même, bien avec moi…j’ai soudain honte de moi, je doute même de notre amour passé vu que moi, j’avais voulu sa mort. Elle remarque mon silence qui s’éternise et finit par tourner les yeux vers moi. A chaque fois, je suis troublé par leurs couleurs et je baisse les miens. Voyant que je suis mal à l’aise, elle pose sa main glacée sur la mienne. Je me force à ne pas la retirer immédiatement mais le froid m’envahi. Elle doit le sentir car elle serre ma main plus fort. Alors, je lève à nouveau les yeux et la regarde. Elle hésite puis finit par me dire, en chuchotant presque :

- Paul… je veux que tu comprennes pourquoi c’est si difficile pour moi…pourquoi je ne pense pas pouvoir y arriver.
- Qu’est-ce que tu racontes ? Murmure-je, hypnotisé par ses yeux.
- Je ne vais pas pouvoir vous suivre…, m’annonce-t-elle. J’en ai parlé avec Edward. Je communique avec les animaux…Tu comprends ? Je les entends comme Edward entend les humains. Tu comprends ce que cela veut dire ? Insiste-t-elle. Je ne vais pas pouvoir les tuer…Je ne peux pas…ils sont si …innocents. Je vais rester ici, en Europe…

Ses derniers mots atteignent alors mon esprit et je réagis en me relevant brusquement :

- Quoi ??? Mais qu’est-ce que tu racontes ??? Tu viens avec nous !

Accroupis par terre, elle m’observe, la tête renversée vers moi mais ses yeux me renvoient son état d’esprit. Elle a pris sa décision.

- Non Paul…je n’ai pas ma place à Forks. Je ne l’ai plus…
- Bien sûr que si, riposte-je en m’accroupissant à nouveau près d’elle.

Je prends ses deux mains froides que je joins entre les miennes, comme pour la supplier et répète :

- Tu viens avec nous Rachel…Tu viens avec nous…

Elle secoue la tête mais je la supplie encore, j’ai l’impression de devenir fou à nouveau :

- Je t’en prie …ne me fais pas ça. Je t’ai déjà perdue une fois, ne me fais pas ça.
- Mais Paul…est-ce que tu réalises deux secondes la situation ??? Je ne suis plus humaine, je ne suis plus Quileute, je ne pourrais plus vivre avec mon peuple de naissance…nous sommes ennemis. Je suis dangereuse pour vous…
- N’importe quoi, murmure-je.
- Et je ne pourrai jamais m’adapter au régime des Cullen ! Jamais !!! Je ne peux pas faire toujours comme aujourd’hui, voler du sang dans les hôpitaux !
- Oh ! M’exclame-je, aussitôt soulagé. Tu…tu n’as pas mordu…
- C’est pareil Paul ! S’écrie-t-elle en se dégageant de moi pour se relever à son tour. J’ai volé du sang destiné à sauver des vies !
- Le docteur Cullen travaille dans un hôpital ! Déclare-je plein d’espoir. Il pourra t’en donner !
- C’est de la folie Paul…non…ça sera quand même comme tuer des humains…je ne les toucherai pas directement mais le résultat sera le même ! Et puis…je ne suis pas sûre d’être capable de résister, d’évoluer comme les Cullen, sans tentation ! Avoue-t-elle.

Je me redresse et m’approche d’elle avec douceur en murmurant :

- Je serai là…je t’aiderai. Bella sera là, tous les Cullen seront là… Ils sont tous passés par là… Il suffit de le vouloir Rachel.

Elle me dévisage bizarrement tout en restant silencieuse. Je baisse mon regard sur ses lèvres puis plante à nouveau mes yeux dans les siens en souriant doucement mais je vois dans ses pupilles rouges une étrange lueur. Avec stupeur, je la vois se hisser sur la pointe des pieds et déposer un baiser léger mais glacer sur mes lèvres en fermant les yeux. Mon cœur s’accélère violemment…Elle insiste un peu et j’entrouvre les lèvres pour la laisser continuer son expérience. J’ai autant envie qu’elle d’y goûter, de savoir ce que ça fait maintenant…je sens sa langue glacée toucher la mienne et la sensation est celle que j’attendais : l’impression de toucher la pierre, sans saveur. Mais je me laisse aller, la laissant m’explorer, je me demande ce qu’elle ressent ? Car je suis aussi très différent pour elle à présent. Moi, j’ai un goût de craie qui envahit ma bouche mais je ne ressens aucun dégoût parce que c’est Elle et qu’elle me manque. Elle se dégage mais sans brusquerie. Elle ne regrette pas son geste et moi non plus. Je suis même très heureux qu’elle ait osé le faire. Je ne sais pas combien de temps j’aurai attendu pour le tenter moi-même. Je n’ai plus cette envie de la dévorer comme par le passé mais cette nouvelle relation me plait. Je rougis quand elle me sourit, satisfaite que je me sois laissé faire malgré notre différence.

- Que tu es…brulant, rigole-t-elle doucement, comme si elle me découvrait pour la première fois.
- Reste avec moi, murmure-je, complètement hypnotisé.

Elle me lâche, recule d’un pas mais je lui attrape le poignet en répétant :

- Reste avec moi Rachel…revient à Forks.

Elle est si belle, ça me tord les trippes de voir comme elle a changé mais je commence à m’habituer à sa nouvelle apparence.
Elle lève ses yeux sur moi, hésite puis déclare :

- Très bien…je vais essayer. Pour toi…

Mon soulagement est si fort que je souris spontanément devant elle et je vois que ça l’amuse. Notre relation est si étrange mais tout aussi forte qu’avant. J’ai toujours le sentiment de ne faire qu’un avec elle, d’être lié par un truc magique, indestructible. Toutes mes mauvaises images, mes mauvaises intentions ont disparu…j’espère même qu’elle ne le saura jamais ! Pourtant…elle semble avoir ce don. « Je sais tout de lui » avait-elle dit en parlant du renard. Avait-elle aussi vu mon esprit ? Savait-elle à quel point je voulais sa mort, à quel point je rêvais de la brûler ? J’ai vraiment honte de moi et je me promets déjà de tout faire pour faire oublier mes sombres idées à tout le monde. Alice apparaît derrière nous et nous annonce :

- On repart !

Sans nous quitter des yeux, nous hochons la tête pour lui donner notre accord. J’ai du mal à me détacher, j’ai l’impression d’être à nouveau dans la cuisine de Billy Black… Mais Alice insiste et je reprends pieds. Rachel la suit, je suis Rachel…
Lorsque nous rejoignons le groupe, j’hésite une seconde puis me déshabille sans aucune gêne. Au moment où je me transforme, je sens une forte tension du côté de Rachel et j’ose la regarder, afin de lire dans ses yeux ce qu’elle pense de moi. J’y lis toujours cette crainte, mais moins forte, je vois toujours une hésitation mais pourtant, au bout de quelques secondes, elle avance vers moi et pose sa main sur mon encolure. Aussitôt, je me sens connectée à elle, sa voix est même plus claire quand elle me dit par la pensée des mots que je n’oublierai jamais :

- Tu es magnifique…


A dans 15 jours !!!! smack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélan
Enfin Edward comprend !
Enfin Edward comprend !
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2785
Age : 22
Localisation : Dans les étoiles là où le passé, le présent et le futur ne font qu'un
Date d'inscription : 19/12/2010

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Ven 29 Avr - 21:39

J'adore! J'adore! J'adore!
Vivement la suite!
Même si c'est que dans 15 jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renesmée Cullen Black
Regarde son bien aimé demander sa main
Regarde son bien aimé demander sa main
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1803
Age : 20
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Ven 29 Avr - 22:41

15 JOURS?!!!!!!! Il me faut la suite!!! chaise chaise chaise chaise chaise chaise chaise chaise

C'est tellement beau!!!! Il y a enfin le premier baiser!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! love

J'aime le pouvoir de Rachel , avec les animaux, Mais il est vrai que entendre les animaux que tu veux tuer... c'est trop triste! Sad Sad Sad

C'est vraiment cute quand Paul le dit : Reste avec Moi... Je t'en prie...
Trop romantique et honnnnnnnn

Pourquoi attendre 15 jours?! chiale



smack smack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice_Cullen_57
Confessions de Rosalie
Confessions de Rosalie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1469
Age : 31
Localisation : A la Push, avec Jake
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Mer 4 Mai - 17:19

"Je lis pourtant dans son regard une douceur infinie qui me bouleverse. Elle ose poser sa main sur mon avant-bras, je frissonne mais la laisse faire" :

"Edward avait eu raison depuis le départ. Notre imprégnation s’était transformée en quelque chose d’autre, une attirance irrésistible, peut-être guidée par son aura vampirique mais qui ne me dérangeait pas du tout" : une autre forme d'attirance très forte !! Smile

"Au même moment, Bella s’avance vers moi, un léger sourire satisfait sur les lèvres. Elle n’a pas besoin de me dire ce qu’elle pense, je le lis dans ses yeux" : elle est satisfaite !! lol !! Elle a réussi à faire comprendre à Paul que sa relation avec Rachel n'était pas finie !! Wink

"Mes yeux se remplissent de larmes chaudes, je les laisse couler pendant que ma gorge me serre si douloureusement que j’ai du mal à reprendre ma respiration" : Sad Sad Sad On ressent vraiment toute la peine de Paul !!

"Arrête ça, tu veux…" : lol !! J'avais presque oublié le don d'Edward !! Razz lol !! C'est vrai qu'il est bien pratique, son don !! Il peut être agaçant... Mais pratique aussi !! Wink

"Bon maintenant, tu vas gentiment respirer un bon coup et te détendre…" : mdrrrrr !! Razz Il a toujours la phrase qu'il faut quand il faut !! lol !!

"En tous cas, je me sentais tellement à ma place parmi eux aujourd’hui que je n’avais plus envie de me poser de questions" : Very Happy Il a totalement réussi à passer au-dessus de ses a priori !! Smile Je trouve que tu as vraiment assuré au niveau de son évolution !! Réticent et avec des idées bien fixes au début, il devient progressivement plus ouvert et considère même les Cullen comme faisant partie de sa famille !! Smile

Rachel a un don magnifique !!!!! Mais effectivement, il comporte certains inconvénients... confu Heureusement qu'elle envisage tout de même d'essayer de faire avec. Paul aurait été encore plus blessé d'avoir essayé, retrouver l'espoir, puis échouer... Sad Là en l'occurrence ça s'annonce quand même bien !! Smile

"Je ne peux pas faire toujours comme aujourd’hui, voler du sang dans les hôpitaux !" : j'avais pensé à cette option !! Wink Je me disais bien que Carlisle et Edward ne pourraient pas la laisser tuer un humain directement... Même si elle prive un humain du sang qu'elle a volé... confu

Enfin le premier baiser !!!

"Avait-elle aussi vu mon esprit ?" : c'est fort possible, du coup, non ? confu Même si elle devrait comprendre, mais bon... confu

"Tu es magnifique…" : Ca doit sacrément le toucher, qu'elle lui dise ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille41
Retour fracassant de Jake
Retour fracassant de Jake
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1945
Age : 34
Localisation : dans les bois en compagnie d'une bande de ... loups
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Ven 6 Mai - 9:03

* Je ne sentais plus l’odeur de personne en fait.
C'est un grand pas ! lol

* J'aime bcp quand Paul dit qu'il voit Emmett partout. C'est une belle description, on voit bien Emmett, comme-ci son aura était toujours là. Et après lorsque Paul pleure, je trouve ça beau comment tu l'as écrit.
Je ne peux m’empêcher de penser qu’ils sont magnifiques wow ! venant de Paul c'est énorme !

* Jacob et Leah sont donc bien ensemble ! (j'aurais aimé être une petite souris moi pour savoir comment leur relation s'est créée) Smile

* Je n’étais pas là Paul…
J'en reste bouche bée là ! Je comprends mieux maintenant pourquoi Paul et Rachel ne s'étaient pas parlé.

* J’ai souffert Rachel ! Tu m’as quitté ! Tu as suivi cette san…
J'aime bien ce passage lorsqu'ils s'expliquent et que tout le monde se retourne sur eux.

* Rachel et Félix ? OMG ! pauvre Paul un coup de massue.
Oh oh ! Le loup s'énerve.

____________________________________________________


* « c’est un vampire Paul !!! ». Si seulement ma tête pouvait se taire parfois…
Ah ah c'est sûr ! lol

* Elle communique vraiment avec cet animal !
C'est génial ! Tu sais qu'il y a des personnes qui ont ce don là ? ça paraît incroyable mais c'est vrai ! ça va au-delà de la psychologie animale. C'est carrément un dialogue de bêtes à hommes, c'est encore un mystère de la vie.
En tout cas maintenant on sait que la voix de Paul c'était bien sa Rachel. Very Happy

* Pour moi, il n’y a que toi Paul…toi et toi seul… Ahhhhhh !

* Alors le moment Paul Rachel : que dire ... Ta scène est géniale ! Elle est trop belle. ça fait plaisir de pouvoir voir Paul sourire à nouveau. On sent vraiment la symbiose de leur âme ici. Ouf ! Rachel reste, pendant un instant j'ai eu peur.
Très beau moment je trouve

* - Tu es magnifique… : inlove: AOUH
Merci pour ce beau moment !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tititof
Perd connaissance
Perd connaissance
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 40
Localisation : garde la main chaude de Jacob dans la sienne
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Dim 15 Mai - 8:58

Merci les filles pour vos commentaires, je suis contente que ce chapitre vous ait autant plû car en effet, il marque une sacrée évolution de la part de Paul, l'aboutissement de toutes ses réflexions durant tout le long de cette histoire avec Rachel et les Cullen.
Je suis revenue hier soir ! Donc comme promis, je vous poste le chapitre suivant Smile
J'espère qu'il vous plaira tout autant
Encore merci pour votre patience
smack

20 – Notre évidence

Cela fait maintenant trois jours que nous sommes rentrés à Forks. La traversée a été longue et difficile. Pour tout le monde…
A notre arrivée, Carlisle a dut emmener d’urgence Rachel à l’hôpital pour lui donner ce dont elle avait besoin… Elle avait été incapable de toucher un mammifère durant tout le voyage. Eux s’étaient nourris de requins, orques, thons et autres poissons à sang chaud … Elle n’avait pas voulu les suivre dans leur chasse…et quelle chasse ! J’avais été littéralement impressionné par leur force leur d’un combat au corps à corps avec un requin monstrueux. J’étais pourtant du genre assez dur mais cette bête-là était une des plus laides qui pouvait exister sur Terre et niveau dent, il ne se doutait pas une seule seconde à quoi il avait affaire…ou peut-être que si finalement ? Et c’était peut-être pourquoi il s’était battu avec autant de hargne, à claquer sa mâchoire si puissante que j’étais étonné qu’il n’ait pas détruit un autre Cullen au passage. Encore une fois, Edward et Jasper avaient démontré leur technique et leur supériorité !

Rachel était restée près de moi mais à la longue, elle devenait transparente. Son visage se creusait à cause de la soif, elle fatiguait et j’avais eu peur qu’elle n’atteigne pas le rivage. J’avais remercié mentalement le docteur de n’avoir pas hésité une seule seconde et de l’avoir transportée avec Edward à toute vitesse vers le centre hospitalier.

Assis sur ce même fauteuil où je rêvais sa mort, avec une obstination qui aujourd’hui encore me faisait peur, je suis maintenant en train d’espérer qu’elle trouve un compromis pour survivre et rester avec les Cullen. Et j’avais beau chercher, je ne voyais qu’une solution : les banques de sang…Il y en avait une à Montréal, assez importante pour que Rachel s’y nourrisse sans que ça se remarque. Je l’imaginais déjà trouver un emploi là-bas, le docteur Cullen pourrait nous aider…je partirais avec elle. Ça c’était maintenant une certitude. J’étais aujourd’hui incapable d’imaginer la vie loin d’elle. Même si nous avions décidé qu’elle vivrait à la villa, je comptais bien faire comme Jacob, aller la voir tous les jours. Si elle se décidait à rester ici…si elle était incapable de trouver la force pour changer de régime alimentaire, alors j’essayerai de la convaincre de partir à Montréal.
Cela voudrait dire quitter la meute…je ne sais pas si Sam m’y autoriserait mais je comptais sur le soutien de Jacob, qui comprendrait mieux que quiconque ma position, pour les convaincre de me laisser partir.

Voilà où j’en suis aujourd’hui…et pour la première fois, mon esprit est complètement en accord avec mon cœur.

Je n’ai pas de nouvelles de mes frères, je pense qu’ils sont toujours en Italie ou peut-être en chemin. J’évite de muter car je sais que Rachel me craint, malgré le fait qu’elle semble m’accepter ainsi, je préfère le faire le moins possible devant elle. Et j’espère sa visite à la Réserve chaque minute qui passe depuis notre retour. Mais, elle ne vient pas…
Ne se sent-elle plus à sa place ici ? M’évite-t-elle ? A-t-elle peur d’affronter son père qui attend tout comme moi sa visite ?

Dès mon arrivée à Forks, Billy était venu me voir. Je lui avais tout expliqué en détails, il m’avait remercié d’avoir changé d’avis concernant sa fille, m’avait avoué qu’il avait souhaité ma mort pendant un moment…qu’il n’aurait pas hésité à le faire lui-même si j’avais détruit ce qu’il lui restait de Rachel. Cette mise au point m’avait fait du bien.
Emily m’avait accueillie chez elle la première nuit, j’avais repris des forces avec sa cuisine merveilleuse tout en lui expliquant ce qu’il s’était passé en Italie. Kim nous avait rejoins ainsi que Seth. Ça m’avait un bien fou de me retrouver en famille. La chaleur de la Réserve m’avait manqué. Passer autant de temps avec des vampires était une épreuve pour nous, même si aujourd’hui, je regrettais amèrement de ne pas en avoir un près de moi…un qui me manquait affreusement, tout autant que Rachel à cet instant. Et quand je dresse le bilan de ces derniers mois, je pense que mon quota de perte a atteint son maximum. Perdre à nouveau quelqu’un serait insupportable.

On frappe à ma porte…l’odeur me prend au nez et je la reconnais tout de suite : Bella. Je bondis de mon fauteuil et ouvre, le cœur battant. Vient-elle m’annoncer que Rachel va mieux ? Mais, je vois à ses yeux de chiens battus que quelque chose ne va pas.

- Quoi ??? Demande-je aussitôt, agacé par son silence et son attitude.
- Bonsoir Paul, murmure-t-elle.
- Rachel est à la villa ?
- Oui…
- Alors quoi ??!! M’énerve-je. Dis-moi !!! Comment va-t-elle ?
- Il faut que tu viennes…

La panique m’envahi mais je garde mon calme en apparence. Je chope un jeans qui traine, le balance brusquement à Bella puis mute devant elle dans un déchirement de vêtements qui retombent en lambeaux sur le perron de ma maison.
Il n’y a pas de lune ce soir, notre déplacement dans la forêt qui sépare la Réserve de la villa des Cullen passe complètement inaperçu. Nous courrons très vite, Bella garde toujours le silence et ça me prend la tête. Je grogne dans sa direction pour lui montrer à quel point son attitude m’exaspère mais elle ne détourne pas le regard ni ouvre la bouche. Je m’imagine déjà le pire…

En arrivant, je remarque aussitôt que leur domaine est complètement illuminé. Il y a l’air d’avoir du monde. Je reprends forme humaine devant la porte principale. Bella me tend mon jeans sans regarder et je l’enfile pendant qu’elle ouvre sur l’entrée lumineuse de la villa. En pénétrant dans la maison, je suis surpris de tomber nez à nez avec Jacob.

- Oh !
- Salut vieux frère ! Rigole-t-il en me prenant dans ses bras.

Durant son accolade, je tourne les yeux vers Bella qui me taquine d’un sourire malicieux. Je me dégage de Jacob, soulagé de le voir devant moi et lance à Bella :

- Tu aurais pu me le dire !
- Oh non, j’adore quand tu t’énerves, rigole-t-elle. Tu es tellement speed que c’est toujours drôle à voir.

Je grogne à nouveau mais finit par rire quand Embry se jette sur moi avec un Jared tout excité comme un chien fou qui me crie dans les oreilles :

- Aaaaahhhhh !!! Espèce de déjanté ! Tu nous as manqué !
- Depuis quand êtes-vous rentrés ? Arrive-je à lui demander pendant que Quil me secoue les épaules, heureux de me revoir.
- Vingt minutes, répond Jacob. Et nous avons été surpris de ne pas t’entendre en arrivant…
- Ouais…je…je n’ai pas beaucoup muté ces derniers temps.

Jacob me lance un petit sourire complice en me répondant :

- Je comprends …

Je suis si heureux de les revoir ! Ils sont tous après moi, aussi content que moi d’être rentrer au pays. Je remarque alors l’absence de Sam mais je n’ai pas le temps de demander quoique ce soit qu’Alice nous interrompt en disant :

- Bon les enfants, faudrait peut-être penser à se calmer… On vous attend.

Jacob hoche la tête, approuvant sa requête et je le suis pendant qu’il la rejoint dans le séjour.
Là, tous les Cullen attendent patiemment, disposés un peu partout dans la pièce. Rachel est assise sur le sofa et me sourit spontanément à mon arrivée. Aussitôt, je sens cette connexion s’établir entre nous, quelque chose d’irrésistible et d’incontrôlable. Je me sens bien et heureux. Ça me fait bizarre de la voir parmi eux, aussi à l’aise mais son image a tellement changé que je ne la verrais pas non plus parmi nos familles Quileute. Cette constatation m’ennuie, surtout quand je remarque les yeux creusés et le regard triste qui ne me présagent rien de bon pour l’avenir.
Esmée semble très tendue, Carlisle très sérieux…Edward tient Bella dans ses bras. Aussitôt, je tourne les yeux vers Jacob qui semble si serein…Leah n’est pas là non plus. Peut-être a-t-elle suivi Sam jusqu’à la Réserve ? Impatiente de revoir son frère ? Je suis curieux de voir où ils en sont tous les deux ?

Seule la petite Alice a l’air excitée. Jasper avance vers notre groupe, souriant et bizarrement, je le sens heureux mais ça ne vient pas de son pouvoir. Rachel est parmi nous, il ne peut pas le diffuser mais son attitude dégage ce sentiment.

- Bien ! Lance-t-il. Avant de démarrer les festivités, je voulais tous vous remercier pour votre courage ! Vous nous avez prouvé durant cette bataille que vous étiez capable de faire la différence entre les « mauvais vampires » et les « bons vampires », déclare-t-il amusé, en tournant la tête vers le docteur Cullen.

Ce dernier approuve d’un regard cette proclamation dans un petit sourire tendu.

- Vous m’avez parfaitement écouté, ajoute-t-il, alors que vous avez votre propre méthode de combat. J’ai particulièrement apprécié et je tenais à vous le dire aujourd’hui. Messieurs, ce fut un honneur…, conclue-t-il en nous saluant du buste comme à l’ancienne époque.

Son attitude nous amuse mais nous pensons tous à cet instant la même chose : Jasper est un grand seigneur…tout comme les autres membres de sa famille ici présent.

- J’espère que le pire est derrière nous, annonce Carlisle en lui prenant la parole. Mais nous voulions vraiment que vous sachiez à quel point nous sommes fiers de ce que vous avez accompli en votre nom mais aussi en celui de notre famille ! Nous avons atteint notre objectif : ramener Rachel, ajoute-t-il en me regardant. Il y a eu des pertes douloureuses…pour tout le monde.

Ma gorge se serre et j’acquiesce en baissant les yeux vers le sol.

- Mais notre espèce est ainsi faite, continue-t-il. Nous naissons dans la douleur et la violence, nous tentons chaque jour de maitriser cette force qui fait de nous des êtres quasiment indestructibles. Aujourd’hui, je peux dire que je suis fier de notre famille. Mes enfants m’ont démontré que j’avais eu raison de quitter Volterra pour un monde meilleur. Mes convictions sont les bonnes, je le sais, ils me le prouvent chaque jour et pour cela aussi, je vous remercie, déclare-t-il avec solennité à l’assemblée des Cullen. Les humains sont des êtres si précieux… je suis heureux de vous avoir transmis mon respect et mon amour pour eux.

Edward et Bella lui sourient avec affection, tout comme sa femme. Même Rachel approuve ce discours. Se sent-elle aussi comme sa « fille » à présent ? J’ai un peu de mal avec cette idée…

- Nous allons maintenant devoir construire un nouvel avenir, continue le Docteur, avec des nouvelles règles, des nouveaux compromis…

Son regard se tourne vers Rachel et il ajoute :

- ça ne va pas être facile…Rachel, nous devons…
- Carlisle ! Le coupe Alice.

Aussitôt Carlisle se tait et tourne brusquement la tête vers l’entrée derrière nous. Ses yeux passent de la stupéfaction au soulagement et nous suivons son regard, intrigués. Leah et Sam sont dans l’entrée, je suis surpris de leur retard mais content de les revoir quand soudain, mon cœur explose de joie au moment où je croise ses yeux rieurs, cachés derrière le visage de Leah ! Comme une balle, je bouscule tout le monde pour l’atteindre de plein fouet.

- Bon sang !!!! M’exclame-je, amusé par sa dureté. Comment est-ce possible ???

Il éclate de rire, ce rire franc et bruyant que j’ai toujours aimé et qui me manquait tant…J’ai du mal à y croire ! Je tiens Emmett dans mes bras !!! Il me serre avec autant de force que moi, si fort que je sens mes épaules se serrer pendant son accolade alors je me dégage un peu en éclatant de rire à mon tour. Son visage, si marqué par des cicatrices qui ne partiront jamais, est pourtant le même. Derrière lui, Rosalie affiche un tel bonheur sur son visage, elle respire une telle joie qu’elle semble pleine de vie !

- Nom d’un chien ! Emmett !!! M’exclame-je, si heureux que j’ai l’impression d’être ivre.
- Salut frérot !

Nous nous dévisageons, j’ai encore du mal à y croire et Emmett semble vraiment s’amuser de mon enthousiasme et moi, j’ai l’impression de rêver !!!

- Comment as-tu fait ? Arrive-je à demander, en tentant de me calmer.
- Comment ça ? Rigole-t-il, je suis un vampire moi ! On ne tue pas un vampire comme ça, tu devrais le savoir !
- Mais…

Je me retourne vers les Cullen qui me sourient tous, soulagés et heureux de le voir parmi nous. Je comprends alors pourquoi ils ne semblaient pas si peinés par la perte d’Emmett, moins que moi en tous cas. Ils attendaient son arrivée tous simplement, ils savaient…Je n’avais vu que la souffrance de Rosalie…je la voyais encore en train d’essayer de rassembler les morceaux. Jasper n’avait pas brûlé ses restes…ils savaient même avant de quitter Volterra qu’Emmett s’en sortirait mais avec du temps ! Du temps que mes frères lui avaient accordé….bon sang…ainsi je m’étais encore enfermé de mes propres sentiments sans prendre conscience de ce qu’il se passait autour de moi. Encore une fois, je n’avais vu que Rachel… ma faiblesse.

Je regarde à nouveau mon ami, la cicatrice qui barre son visage est impressionnante et lorsqu’il voit mon regard attristé, il éclate de rire et me lance :

- Attends, tu n’as pas vu le pire !

Il soulève son tee-shirt, se retourne et je vois une balafre qui part de sa nuque jusque son bassin…Rosalie passe avec douceur sa main dessus :

- Cela m’a pris une journée et une nuit complète pour tout rassembler…ça a été l’épreuve la plus difficile de toute ma vie, nous explique-t-elle d’une voix si douce et si basse que sa souffrance s’entend encore. Mais les loups étaient là pour protéger mon œuvre…vous ne vous imaginez pas tout ce qu’ils ont utilisé comme stratagèmes pour éloigner les humains, rigole-t-elle doucement.
- On s’est bien amusé ! Répond Quil.
- Les gens de Volterra savent maintenant ce qu’est une fête Quileute, croyez-moi ! Rie Jared.
- Et les vampires ? Demande Bella.
- Nous n’en avons vu aucun…, déclare Rosalie. Aucun…

Son visage se crispe mais ses yeux sont heureux pendant qu’elle continue de caresser chaque morceau de peau de son amant. Emmett est là, parmi nous…pas aussi beau qu’avant mais là.
Sam apparaît près de moi, accompagné de Leah. Ils avaient fait le voyage ensemble, avec Rosalie et Emmett. Je leur lance un regard étonné que Jacob capte aussitôt et m’explique :

- Emmett voulait voir la Grande Bleue alors nous nous sommes séparés…
- Oui, murmure-je. Evidemment… il fallait diviser les forces.

Emmett prend Rosalie dans ses bras et l’embrasse sur le front avec amour.
Je pense encore au mauvais pressentiment que j’avais eu en regardant cette étendue d’eau avec lui…nous nous en sortions bien finalement.

Emmett lâche Rosalie, me regarde sérieusement et déclare en pointant son doigt sur moi:

- Bon lundi, je commence à bosser avec toi !
- Quoi ??? Rigole-je.
- Pas de discussion ! Il faut que je bouge !

Je voyais en cela plutôt une façon à lui de me considérer comme un ami avec lequel il comptait passer du temps. Cette décision me fit chaud au cœur et je ne trouvais pas les mots pour le contredire. Faudrait que je parle à mon boss… et que je retourne bosser aussi…mais je ne sais plus trop où j’en suis avec Rachel. Mon avenir à Forks était encore incertain il y a une heure.

Edward s’avance vers Emmett avec Jasper, tous deux lui serrent la main avec vigueur pendant qu’Emmett avoue :

- Désolé Edward…j’ai du tuer un ours en passant… lui seul a réussi à me redonner toute ma force.

Edward sourit, amusé puis hoche la tête, comme s’il donnait sa bénédiction à cet acte. Tout le monde éclate de rire puis Bella vient se blottir contre lui en chuchotant :

- Tu m’as tellement manqué…dès demain matin, entrainement mon gars !
- Compte sur moi petite sœur ! Répond Emmett en riant.

A présent, tous les Cullen l’entourent, mes frères et moi reculons pour les laisser savourer cet instant. Leur famille est à nouveau réunie, tout comme la nôtre, sauf qu’aujourd’hui, nous nous partageons Rachel…car je ne sais pas encore dans quel camp elle peut se situer.

Une fois l’accolade terminée, Edward se tourne vers moi, l’air sérieux. Puis il lance un regard à Carlisle et au reste des Cullen en disant :

- Nous devons aussi te parler Paul…

Je tends le dos aussitôt, comprenant qu’ils ont des mauvaises nouvelles à m’annoncer. Rachel allait sûrement partir, incapable de s’adapter, mais j’étais déjà prêt à leur donner ma vision des choses. Il fallait juste que Sam accepte… Sans même réfléchir, je vais rejoindre Rachel sur le sofa. Elle sourit en me regardant m’asseoir à ses côtés. Je lui prends sa main glacée, lui communiquant mon soutien. Elle me la serre avec force, tout en gardant le silence. Carlisle, Edward et Bella se placent face à nous. Je ne les regarde pas, j’attends qu’ils m’annoncent les faits. Edward fait signe à son père qui déclare :

- Paul…Nous avons essayé…Rachel a essayé mais pour l’instant, elle est encore incapable de se passer de sang humain.

J’aurai voulu entendre autre chose mais je me contente de caresser ses doigts blancs avec vigueur, essayant de les réchauffer malgré moi, tout en hochant la tête par reflexe, pour calmer le tumulte qui commence à m’envahir.

- Rachel est une arme parfaite…une arme parfaite …contre les vampires, continue-t-il. Sa puissance est telle que nous ne faisons pas le poids face à elle.

Cette déclaration me chamboule un peu mais je ne réponds pas, attendant la suite :

- Pourtant et malgré ses réticences du départ, Rachel souhaite rester parmi nous mais… Nous ne pouvons pas la garder ici, c’est trop dangereux pour nous, déclare alors Edward.

Surpris, je lève les yeux vers elle. Elle voulait quand même rester ???

- Comprend nous, continue le vampire, même si ce silence me repose, je suis le seul ici a qui le pouvoir de Rachel convient. Alice n’a plus de visions, Bella ne peut plus nous protéger…Emmett sera moins fort.

Je les regarde tous un par un, ils semblent si désolés.

- Nous t’avions promis de la garder parmi nous, reprend Carlisle, et je suis le premier à être fâché de cette remise en question. Mais notre famille est en danger avec Rachel à la Villa…

Je plante mon regard dans le sien, ses yeux rouges sang sont si tristes. Nous nous dévisageons un long moment, je retrouve peu à peu ses traits, à force de la regarder et de me représenter mentalement son visage quand elle n’est pas près de moi… puis je parviens à me détacher d’elle pour regarder Jacob qui me communique toute sa force et son soutien. Je détaille à nouveau Rachel, caresse des yeux ses longs cils noirs, ses lèvres, le chemin de son cou…alors je murmure :

- Tu veux vraiment rester ici ?
- J’aimerai oui…, souffle-t-elle. Ma famille est ici…toute ma famille. Même si je suis un danger pour tous… j’arriverai à m’adapter, je trouverai la force.
- Rachel propose d’aller vivre plus loin, en dehors de Forks, déclare Edward, reste à trouver un endroit assez isolé, afin qu’elle ne soit pas tentée… je lui apporterai du sang de l’hôpital en attendant…
- J’y suis arrivé, nous rappelle alors Jasper en souriant. C’est juste une question de temps…
- Je parviendrai à changer de régime alimentaire ! Le coupe-t-elle alors.

Le ton qu’elle vient d’employer me surprend. Comme si elle essayait de se convaincre d’abord elle-même avant de convaincre les autres.

- J’y arriverai…il suffirait que je devienne sourde ou insensible, murmure-t-elle tristement, et ensuite je pourrai venir m’installer de nouveau à la villa…

Je réalise alors dans quel état d’esprit elle se trouve. Plus humaine, rejetée par les vampires, plus Quileute, rejetée par la seule famille qui pourrait lui convenir…si seule, si perdue, dans l’obligation de passer outre ses sentiments vis-à-vis des animaux pour se faire accepter…si elle pouvait, je pense qu’elle pleurait en ce moment-même. Je l’observe, le cœur déchiré quand j’entends soudain Jacob me dire tout bas :

- Paul…sa place est avec nous…

Ses mots m’atteignent comme une balle et me font réagir. Oui, Rachel était comme nous, une arme parfaite, une ennemie des vampires ! Elle serait notre alliée contre ceux qui tenteraient de pénétrer sur notre territoire. Avec notre amour, elle finirait par surmonter ses préjugés…nous trouverions un moyen !

Je me redresse subitement, entrainant Rachel dans ma précipitation. Surprise, elle me regarde sans comprendre mais me suit jusque Jacob. Je la place volontairement parmi mes frères, plus près de Jacob, elle se laisse faire. Je remarque que Jacob apprécie mon geste puis il regarde un par un Jared, Embry, Quil jusque Sam. Je n’ose pas tourner la tête vers mon Alpha, je me contente de fixer Rachel qui soutient mon regard en attendant le jugement. Après quelques secondes qui me paraissent interminable, j’entends juste Jacob murmurer à mes côtés :

- Bien…maintenant, rentrons à la maison. L’endroit est assez isolé je pense, ajoute-t-il amusé et heureux. Ça ne devrait pas être trop difficile…

Surpris, j’ose alors relever la tête pour regarder mes frères qui me sourient tous en prenant déjà le chemin de la sortie, acceptant la situation…acceptant un vampire dans notre meute. Sam me lançe un coup de tête franc, me confirmant la décision de Jacob Seule Rachel continue de me fixer sans vraiment comprendre. Alors je lui prends à nouveau la main et lui répète :

- Oui…Rentrons à la maison…
- A la maison ? S’étonne-t-elle.
- Oui…, confirme-je, heureux. Ton père t’attend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
florine39
Assiste au match de base-ball
Assiste au match de base-ball
avatar

Féminin
Nombre de messages : 571
Age : 21
Localisation : 39
Date d'inscription : 30/01/2010

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Dim 15 Mai - 12:01

wahouuuu super !!!!
emmett est vie !! paul et rachel , tout s'arrange !!!
super super !!
j'adoooore j'adoooore !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille41
Retour fracassant de Jake
Retour fracassant de Jake
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1945
Age : 34
Localisation : dans les bois en compagnie d'une bande de ... loups
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Dim 15 Mai - 13:16

Wow quel chapitre ! Very Happy

*A la vache lol orques, requins ! J'aurais aimé voir une scène comme ça !

* Ouf de voir que Billy et Paul soient en bon terme. C'est vrai que le Paul en mode "j'veux tuer" m'avais un peu fait peur. Mais je sais que c'était son côté rentre-dedans qui parlait et son côté loup aussi. Je suis contente qu'il se sente en paix avec lui-même.

* Je chope un jeans qui traine, le balance brusquement à Bella puis mute devant elle dans un déchirement de vêtements qui retombent en lambeaux sur le perron de ma maison.
j'adore ! En tout cas, je vois que Bella est un peu barré de jouer avec les nerfs de Paul lol

* Messieurs, ce fut un honneur…,
on le reconnait bien là notre Jasper, j'aime bien son petit discours. Et Carlisle qui continue : je les vois parfaitement.

* - Bon sang !!!! M’exclame-je, amusé par sa dureté. Comment est-ce possible ???
Aaaaahhhhh punaise !!!!! Tu nous as bien eu Titi là lol car vu ta remarque sur le fait qu'on avait de l'imagination, en lisant ton début de chapitre je me disais, bon, on ne reverra plus Emmett ... Rusée va ! tongue

* - Les gens de Volterra savent maintenant ce qu’est une fête Quileute, croyez-moi ! Rie Jared.
MDR !!!

* - Paul…sa place est avec nous…
Ah ! Merci Jacob ! bravo


Un chapitre très sympa où on ressent vraiment ce que peut ressentir toute la bande, après leur périple et le plan Volturi, je pense qu'ils ont tous dans la tête et le cœur ce moment qui semble être vraiment très particulier pour eux. Cool prions
Et pourtant, Bella m'a foutu la trouille quand elle se pointe chez Paul. En fait, je crois que c'est Paul qui m'a foutu la trouille lol il s'affole trop vite ! Rolling Eyes Bravo à toi Titi ! bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Renesmée Cullen Black
Regarde son bien aimé demander sa main
Regarde son bien aimé demander sa main
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1803
Age : 20
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Dim 15 Mai - 15:17

Honnnnnnn!!!! J'Adore!! Very Happy Very Happy cheers

Beau Discours de Carliste! Respect!

J'étais contente quand tu disais que Paul voulait aller a Montréal Wink Il pourrait venir me voir! J'ai un hopital à côté chez moi!

T'avais tout prévue hein??? Tu nous as ramené Emmett! Je suis trop contente! Je savais que l'on pouvait le ramenner! Razz Bravo Rosalie!
xD Maintenant, ils savent se qu'est une fête Quileute Very Happy

J'adore leur joie de vivre! J'aime trop imaginer Emmett aller sur le chantier avec Paul! Une trop belle amitié!

Et cela finit bient avec Rachel. Une belle et grande famille!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélan
Enfin Edward comprend !
Enfin Edward comprend !
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2785
Age : 22
Localisation : Dans les étoiles là où le passé, le présent et le futur ne font qu'un
Date d'inscription : 19/12/2010

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Dim 15 Mai - 18:26

J'adore! Finalement ça se termine plutôt bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice_Cullen_57
Confessions de Rosalie
Confessions de Rosalie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1469
Age : 31
Localisation : A la Push, avec Jake
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Ven 20 Mai - 9:55

"Elle avait été incapable de toucher un mammifère durant tout le voyage" : faut espérer qu'elle apprenne petit à petit à s'y faire... confu

Paul pense vraiment à toutes les possibilités pour Rachel...

"Je chope un jeans qui traine, le balance brusquement à Bella puis mute devant elle dans un déchirement de vêtements qui retombent en lambeaux sur le perron de ma maison." : lol !! Comme il la brusque !! Mais c'est clair qu'elle joue avec ses nerfs !!

"Oh non, j’adore quand tu t’énerves, rigole-t-elle. Tu es tellement speed que c’est toujours drôle à voir." : mdrrr !! Razz Elle l'a bien eu, là !!

"mon cœur explose de joie au moment où je croise ses yeux rieurs, cachés derrière le visage de Leah" : Very Happy Very Happy Very Happy Enfin, le retour !! Very Happy Tout le monde doit être sacrément soulagé !!

"Emmett voulait voir la Grande Bleue alors nous nous sommes séparés…" : Il l'a enfin vu avec Rosalie... Smile

"Désolé Edward…j’ai du tuer un ours en passant… lui seul a réussi à me redonner toute ma force." : mdrrr !! Razz J'adore !! Bon rebondissement sur l'avertissement d'Edward quelques chapitres plus tôt !!

"Paul…sa place est avec nous…" : Very Happy C'est tout à fait logique, en fait... Mais fallait y penser !! lol !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tititof
Perd connaissance
Perd connaissance
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 40
Localisation : garde la main chaude de Jacob dans la sienne
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Sam 21 Mai - 20:19

Alice_Cullen_57, Vanille41, Melan, Renesmée Cullen Black, Florine 39, un grand merci pour votre soutien et votre fidélité durant toute cette histoire ! J'ai vraiment adoré lire vos réactions et vos commentaires, c'est toujours très enrichissant !! vous êtes formidables !
Cette histoire se termine donc aujourd'hui, j'ai pris beaucoup de plaisir à l'écrire même si c'était un pari osé Smile
Je dis donc adieu à Paul et à Twilight en même temps car cette histoire est la dernière que j'écrivais sur le sujet, comme je l'ai annoncé dès le départ. Une page se tourne, les personnages de cette saga m'ont fait rêvés et m'ont beaucoup apportés, surtout Jacob et Paul ! Je suis contente d'avoir trouvé ce forum exceptionnel pour partager mes histoires Twilight avec vous. Ce fut une belle et longue aventure Smile
Encore merci à toutes ! Merci de m'avoir lue, merci d'avoir pris le temps de donner votre avis et merci pour votre chaleuresue sympathie Smile
Un autre merci tout particulier à une amie qui a pris chaque semaine le temps de me relire, de me corriger et de m'épauler quand j'en avais besoin !
smack smack smack à toutes !
Merci à toutes mes lectrices Smile
Titi

*****




Epilogue

Mon imprégnation m’a définitivement quittée, c’est un sentiment dont je me souviens encore aujourd’hui et auquel je pense parfois…ça me fait alors l’effet d’une imprégnation artificielle. Ça marche aussi quand je regarde mes frères aussi heureux avec leurs compagnes.
Je n’avais jamais aimé « avant Rachel », j’étais un jeune con, j’ai muté et je me suis imprégné d’elle. La force de cet amour avait été si puissant qu’il m’avait rendu complètement dépendant, voir incapable de réfléchir par moi-même mais j’aimais ça. J’aimais cette connexion si forte qui te fait faire n’importe quoi…
Quand je l’ai perdue, je me souviens que ça a été aussi violent que la perte de ma femme. Ça me mordait de l’intérieur, me broyait les tripes si fort que j’en attrapais la nausée, comme un sevrage… L’imprégnation m’avait frappé de plein fouet en m’arrivant et m’avait brûlé en me quittant.
Tout ça, sans jamais avoir connu l’amour…le vrai… celui qui se construit chaque jour, celui pour lequel on doit faire certaines concessions, certains sacrifices, celui qui ne rend plus seul, cet amour qui vous attache pour la vie de façon naturelle, celui pour lequel vous faites des projets, qui vous aide à vous lever chaque jour et pour lequel vous êtes impatient de vous coucher …celui qui vous secoue lorsque vous regardez l’autre et que vous vous dites « Je ne pourrais plus vivre sans … ».
Cet amour là, oui…le vrai, c’est celui que je ressens aujourd’hui…

Ma relation avec Rachel n’est plus ce qu’elle avait été, physiquement parlant. Même avec tous les efforts du monde, nous n’avions jamais dépassé le stade du baiser. Ça nous arrive encore de nous serrer l’un contre l’autre, mais ni elle, ni moi, ne ressentons le plaisir de la chair donc sans même en discuter, nous avons aboli les relations physiques depuis longtemps. Par contre, notre couple reste fort, uni et complice. Nous nous comprenons toujours par un regard, Rachel me parle en pensée lorsque je suis en loup, je me lève et me couche pour elle, mon esprit cent pour cent connecté au sien, chaque minute qui passe…et à jamais.
Je sais qu’elle aussi ressent ce besoin d’être sans arrêt près de moi, elle n’a jamais cessé de m’aimer, imprégnation ou pas…moi j’ai du apprendre, je suis conscient de ma faiblesse, mais aujourd’hui je sais que j’y suis parvenu. Je le sais rien qu’en la regardant…
Notre relation est maintenant un roc et je suis heureux d’être encore vivant aujourd’hui pour la vivre, même si les choses ont changé. Tout comme pour mon frère, Jacob, qui semble si serein et même parfois amoureux…sa relation avec Leah me fait l’effet d’une conclusion, un truc évident, une conséquence à tout ça…quand je regarde Jacob, il m’a l’air parfois résigné et si calme que j’ai envie de le secouer. Et pourtant, même si la flamme qui l’habitait pour Bella a disparu lorsqu’il regarde Leah avec tendresse et affection, je sais qu’il a atteint son bonheur avec elle lorsqu’il soulève ses enfants dans ses bras et qu’il les fait voler dans les airs…là, la lumière brille d’un éclat merveilleux dans ses yeux. Dans ceux de Leah aussi…je ne sais pas trop comment leur relation a évolué... J’ai eu juste l’impression en y repensant, qu’ils se sont mis ensemble et que ça coulait de source.
Jacob et moi avions eu un destin difficile mais finalement heureux…ou peut-être est-ce nous qui l’avions fait ainsi ? Peut-être que seule notre volonté avait fait qu’aujourd’hui, tout s’était arrangé et que nous ne souffrons plus ? Qui sait…seule notre conscience le sait et je n’ai pas envie de discuter avec elle aujourd’hui. Ma condition de départ ne me permettait pas une telle union avec un vampire, mes ancêtres se seraient retournés dans leurs tombes comme on dit, mais encore une fois et je dirai, pour la dernière fois, j’avais désobéis aux règles et je ne le regrettais pas.
Nous n’avons plus jamais entendu parler des Volturi à Forks. Carlisle est retourné des années plus tard à Volterra avec Jasper et Edward mais Aro a fait comme s’il ne s’était jamais rien passé… il les avait reçus avec son habituelle politesse hypocrite mais en attendant, ils n’étaient jamais revenus sur notre territoire. Le message était passé…
De son côté, Rachel avait fini par trouver une alternative pour son régime alimentaire. Et son idée était si évidente que nous étions tous dégoûtés de n’avoir pas trouvé la solution nous-mêmes ! Rachel et moi chassons ensemble, deux fois par semaine…enfin, disons que je chasse et que Rachel m’accompagne. Je tue l’animal pour elle et Rachel s’en empare aussitôt, alors que son cœur vient à peine de cesser de battre. Ainsi, elle ne peut pas l’entendre puisque que l’âme a quitté l’animal…l
Les loups n’ont pas le venin des vampires, nous ne pouvons pas partager un animal tué par un vampire, mais l’inverse est possible…et aujourd’hui, nous pouvons nous féliciter que ça marche.
Rachel a confiance en moi, je lui donne toujours un animal dans les secondes qui suivent mon attaque. Ce n’est pas dangereux pour elle. Carlisle avait bondi à l’idée mais avait fini par admettre que Rachel ne risquait rien si elle le mordait juste après moi. Le sang vivait encore. Nous avons donc trouvé notre équilibre ainsi…

Etant donné que Rachel me survivra, je mute chaque jour afin de conserver au maximum ma jeunesse et d’atteindre presque l’immortalité. Nous n’avons aucune idée de l’âge maximal que peut atteindre un loup-garou mais ce que je sais, c’est que vivre sous ma forme animale la moitié de mon temps m’a permis de conserver les traits physiques que j’avais à vingt ans.
Rachel a appris à ne plus me craindre, j’ai appris à me faire à la dureté de sa peau…Nous n'aurons jamais d'enfants mais nous nous sommes retrouvés. C’est tout ce qui compte aujourd’hui, notre couple et notre vie éternelle.

Billy nous a quittés l’année dernière. Lui et Rachel avait fini par retrouver une certaine complicité. Tout comme avec Jacob, même si je savais que Rachel ne ressentait plus cette amour filial ou fraternel, elle avait joué le jeu jusqu’au bout, par respect et sympathie envers le chef de notre communauté…et par loyauté vis-à-vis des Quileute qui l’avaient acceptée comme une égale.

De l’autre côté du chemin, sur l’arbre d’en face, Emmett me lance un large sourire, me coupant dans mes pensées, puis il me demande :

- Pause ??
- Allez…si tu veux…

Je me laisse glisser le long de l’arbre sur lequel je suis en train de travailler.
Nous nous rejoignons en souriant, impatient de démarrer notre course folle journalière. Emmett travaillait avec moi depuis le jour où il l’avait décrété. Nous avions dû changer deux ou trois fois de compagnies car notre « jeunesse » pouvait attiser la curiosité mais heureusement pour nous, les forêts de Forks étaient si immenses que le travail ne manquait pas. Je me dis juste qu’un jour ou l’autre, quand tous ceux que nous connaissons serons partis, il faudra peut-être changer de nom ou arrêter de travailler, rester à la Réserve. C’était pour cela que les Cullen étaient déjà partis une fois puis revenus depuis peu afin de ne pas attirer les soupçons. Seul Emmett et Rosalie étaient restés à la villa car lui ne voulait pas quitter Forks… Ils avaient réussi à se fondre dans la masse. Emmett avait dit à Carlisle qu’il en avait marre de bouger mais je savais très bien que tout ce qu’il s’était passé, son combat pour nous et sa destruction, l’avaient changé. Malgré sa force et sa motivation, Emmett avait eu peur. Peur de perdre cette vie qu’il aimait tant à Forks, avec Rosalie, avec nous maintenant…je sais qu’il serait même capable de venir vivre à la Réserve s’il n’avait plus le choix pour se cacher quelques années…le temps que les gens nous oublient.

Dans une explosion, je retrouve mon loup alors qu’Emmett a déjà filé dans un cri de vainqueur. Je fonce et le rattrape rapidement. Comme chaque jour, ce moment de défoulement nous rapproche jusqu’à la quasi fusion de nos espèces.
Emmett accélère, me dépasse et je m’arrête net en éclatant de rire intérieurement tout en le regardant filer à travers les branches qui volent ou se brisent sur son passage. Ce type ne changera pas, sa bonne humeur est toujours aussi contagieuse et quand elle m’atteint, c’est là que je sais que moi aussi j’ai changé.

Aujourd’hui, je peux dire que je suis un loup tranquille. Même Bella ne parvient plus à m’énerver, ce qu’il l’a profondément agacée à son retour d’Alaska. Elle dit que je me suis ramolli mais moi je sais juste que je suis heureux ainsi…moi, Paul, le loup-garou instable qui vit maintenant parmi les vampires avec sérénité…si on m’avait dit ça cinquante ans plus tôt, je me serai d’abord moqué puis j’aurai explosé pour botter les fesses à celui qui osait me dire que j’allais trahir mon peuple en fréquentant l’ennemi juré de mon espèce !
Au fond de moi, je souris, me moquant de moi-même…ennemi, espèce, peuple…aujourd’hui, nous ne formons qu’une seule espèce ou qu’un seul peuple, au choix. Aujourd’hui, nous sommes un clan puissant auquel il ne faut pas venir se frotter…nous sommes une grande famille, unie, remplie de frères et de sœurs loups ou de frères et sœurs vampires, qui protègent, côte à côte, les habitants de cette petite ville… Forks, le berceau de nos ancêtres à tous, là où le plus beau pacte du monde a été signé, celui du partage des terres entre vampires et loups, celui qui nous a amené à nous faire confiance, à nous unir et à nous respecter. Celui qui m’a permis de rencontrer mon meilleur ami et frère, Emmett…et celui qui nous a permis de voir les choses autrement.
L’amour, l’amitié, la fraternité, c’est tout ce qui compte…il m’a fallu de telles épreuves pour le comprendre mais aujourd’hui, je sais exactement pour quoi et pour qui je me bats chaque jour.

Je reprends ma course, Emmett m’attend contre un arbre, l’air vainqueur et sûr de lui, son éternel sourire moqueur sur les lèvres. Nous marchons tranquillement jusque chez moi, mon ami vampire traverse le terrain de jeux des enfants Quileute qui ne froncent plus le nez à son passage…Rachel sort de notre maison, le soleil vient faire briller sa peau nacrée et je la trouve magnifique.





Dernière édition par Tititof le Sam 21 Mai - 20:39, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille41
Retour fracassant de Jake
Retour fracassant de Jake
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1945
Age : 34
Localisation : dans les bois en compagnie d'une bande de ... loups
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Sam 21 Mai - 20:27

bravo Yeah !!!!! Merci Titi pour toutes ces belles histoires ! prions Cool AOUH

Euh par contre ça fait bien triste quand tu marques que tu dis adieu à Paul et à la saga ... Neutral
La saga n'est pas finie hein ! Wink

* En effet, y'a eu un bug car j'avais pas vu ta conclusion et j'avais été surprise qu'il n'y en ai pas te connaissant. Et bien, belle fin ! Sympa de savoir ce que pense Paul de son imprégnation et la description j'ai beaucoup aimé. Et surtout, l'évolution de Paul est assez incroyable ! Il est vrai que l'on change avec le temps et qu'on évolue suivant la vie qu'on a, et l'histoire de Paul est un bel exemple ! Very Happy

Merci encore Tititof pour cette belle fin smack


Dernière édition par Vanille41 le Sam 21 Mai - 21:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tititof
Perd connaissance
Perd connaissance
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 40
Localisation : garde la main chaude de Jacob dans la sienne
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   Sam 21 Mai - 20:33

Je viens de poster la conclusion lol j'ai eu un bug avec mon PC donc il y a une fin à lire Wink
Pour moi, question fic, c'est terminé en tous cas Wink 4 histoires, c'est quand même bien je pense Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le dernier frère (Cullen - Paul - Wolfpack)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Appanah, Nathacha] Le dernier frère
» AO, le dernier Néandertal de Jacques Malaterre
» LE DERNIER SECRET DU POSEIDON
» Sean Paul : Nouveau Single "GOT 2 LUV U"
» Paul C. DOHERTY (Royaume-Uni)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilighters France :: Le quartier des artistes :: Fanfics :: Fanfics tout Public-
Sauter vers: