Twilighters France


*** Twilighters France, votre source française depuis 4 ans!
 
AccueilTwilighters FranceFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 En l'an 2099... (ma nouvelle fic) (Cullen - Volturis et humains)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Charlymini
Inconsciente
Inconsciente
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2846
Age : 34
Localisation : Blottis en sécurité dans les bras de Carlisle
Date d'inscription : 02/07/2009

MessageSujet: Re: En l'an 2099... (ma nouvelle fic) (Cullen - Volturis et humains)    Dim 24 Oct - 13:32

Voilà ! Une pause s'impose et donc voila la suite !! J'attends vos coms !!! Bisous !!! smack smack


CHAPITRE 02




« Ils sont échappés ! Nous avons réussit a attraper ces trois là ! » Me dit Arnaud en descendant de cheval et en me montrant ces trois pitoyables humains.
Arnaud nous était fidèle, c’était un bon soldat, c’est pour cela que depuis 10 ans déjà, il était le chef de notre armée humaine.
Je regardais d’un air de dédain sa prise. Ils empestaient, je dus retenir ma respiration tellement leur odeurs me gênait. Deux hommes et une femme.
« Emmène les hommes à Jasper ! Ils leurs trouvera un travail à faire ! Et pour la femme….. Alice avait besoin d’une aide pour Myriam à la cuisine ! »
Arnaud regarda ses hommes et leurs donna l’ordre de les emmener, puis il se dirigera vers moi.
« Edward….. » Il hésitait mais je lus facilement ces pensées.
« Je ne sais pas si il va t’en vouloir ! Les pertes ont été grandes ! Des vaches , des veaux, des chevaux…… Ca fait beaucoup pour une petite bande de résistants ! » Lui dis je assez durement.
« Mais nous ne pouvons surveiller tout le territoire ! Nous ne sommes pas assez ! » Se défendit il.
Je savais qu’il avait raison, ils nous fallait plus d’hommes….
« Je lui ferais part de ta remarque ! Maintenant va ! » Lui dis je en prenant congés.
Je marchais vers les bureaux de Carlisle, c’était a lui de prendre les décisions concernant la sécurité du territoire.
Depuis notre prise de pouvoir, c’était lui notre gouverneur. Il essayait de faire au mieux pour que la population humaine puisse reprendre une vie « normale ».
Même si ils travaillaient pour nous vampires, ils étaient nourris, logés, soignés et possédés leurs propres terres.



Je repensais souvent à notre vie d’avant dans notre petite ville de Forks… Où j’ai rencontré mon âme sœur Bella. Avant, nous étions une famille comme les autres. Carlisle était père de famille, chirurgien, mes frères et sœurs étudiants…….. Ma mère était encore avec nous…. Si cette guerre n’avait pas éclaté, nous serions toujours réunis. Je me souviendrais toujours de cette nuit où elle nous avait quitté. Nous étions à la recherche de gibier pour nous nourrir, mais les humains aussi était devenu des chasseurs pour survivre et les proies se faisaient de plus en plus rare…… Aro et le siens étaient venus à Forks pour discuter de la situation de la terre qui devenait catastrophique. Notre espèce était aussi en danger pour la première fois.
Comme a son habitude, Aro avait déjà préparé ses arguments et son discours. Nous étions dans le champs où notre famille jouait au Base-ball lorsque les Volturis nous rejoins.
La plupart d’entre nous ne s’étaient pas nourris depuis des jours. Carlisle insistait pour laisser le plus possible de gibier aux humains, mais notre soif augmentait de jour en jour…. Et pour la première fois depuis le début de notre famille, certains membres se dressèrent contre lui.
Aro nous expliqua qu’il voulait reprendre les commandes avant que se ne soit la fin. Emmett et Rosalie avait été d’accord avec lui et avait rejoins son clan.
Carlisle comme a son habitude leur avait laissé le libre choix. Alors que ma sœur et mon frère repartait avec Aro et les siens, je me retournais pour prendre dans mes bras ma femme et ma fille Renesmée. J’essayais de ne pas lire les pensées du reste de ma famille. Seulement, à notre retour, nous avions croisé un groupe d’humain qui chassait eux aussi. Tout ce que je me rappel se fut les pensées de ma mère, se nourrir était devenue une obsession pour elle et l’odeur des ses humains fut pour elle une trop grande tentation.



En l’espace de deux secondes, personne n’avait réagit, elle avait déjà tué deux humains et se jetait sur le troisième. Mon père essaya de la retenir mais elle l’attaqua avec violence pour terminer son repas. Une fois fait, elle se retourna vers nous, les yeux pleins de regret mais aussi d’une dureté que je ne lui connaissais pas. Je n’avait pas besoin d’entendre ses paroles pour savoir ce qu’elle allait faire. Après des années d’abstinence, elle avait décidé de laisser sa nature prendre le dessus et adhérer aux paroles d’Aro. C’est donc ainsi, que ma mère rejoignit les Volturis et que mon père changea……. Au fil des jours, la situation devenant de plus en plus dur pour nous qui vivions en nomade, il commença a haïr Aro et les siens. Nous avions dut recommencer a nous nourrir d’humain pour survivre le gibier et autres animaux étant quasiment en voix d’extermination. Et c’est lorsqu’Aro commença a faire parler de lui et a sortir de l’ombre que mon père décida de partir pour l’Europe et d’en faire autant. Hors de question de laisser le pouvoir au Volturis.
Et voilà comment nous en étions arrivé là. Carlisle en voulait autant aux humains qu’aux Volturis pour tout ce qui s’était passé.
« Rentre ! » Me dit il alors que j’arrivais a la porte de son bureau. Nous nous étions installé dans un grand domaine la forteresse Pierre et Paul à St Petersbourg. Enfin, c’est comme ça qu’elle s’appelait en l’an 2000.



« Bonjour Carlisle. » Lui dis je en rentrant.
Il leva a peine ses yeux sur moi :
« Edward . »
« Arnaud nous a ramené trois humains résistants. Un petit groupe était passé aux frontières du Nord et a volé dans une ferme du bétail et des vivres. »
« C’était donc ça cette puanteur dans la cour ! » Me dit il l’air lasse.
« Oui. J’ai envoyé les deux hommes chez Jasper et la femme chez Alice. »
Il était mécontent et referma assez violement son dossier.
« Je croyais qu’Arnaud était compétent ! Comment se fait il qu’il laisse encore passé des résistants ? »
« Il n’a pas assez d’homme ! Et cela est vrai ! Nous ne pouvons couvrir tout le territoire. » Lui dis je.
« Alors va dans les villages et réquisitionne des hommes ! De préférence d’une trentaine d’année et en bonne santé ! Propose un bon salaire, ils seront heureux d’envoyer de l’argent a leur famille cela les fera venir et si cela ne fonctionne pas….. Et bien……. Ne leur demande pas leur avis ! Réquisitionne les ! C’est tout ! »
« Comme tu voudras. Et pour les résistants ? » Demandais je, il était temps de mettre fin à leur vols.
« Je vais y réfléchir ! Et pour les trois de ce matin, soit ils obéissent, soit….. Ils seront des invités d’honneur a notre repas de ce soir ! » Me sourit il.
Je souris aussi, il était nettement meilleur de boire directement à le source et non de se nourrir des collectes de sang que nous faisions.



La porte s’ouvrit en trombe alors que Renesmée entrait toute excitée suivis de sa mère.
« Papa ! Grand père ! J’ai quelque chose a vous demander ! »
« Renesmée ! Je t’ai dit de ne pas embêter ton père ni ton grand père maintenant ! » Râla ma merveilleuse épouse Bella.
Je ne pus me retenir de sourire en voyant ma fille. Elle était magnifique. Mi vampire, mi humaine…. Figée dans ses 16 ans, une vrai petite femme déjà.
« Ce n’est rien Bella ! » Assura Carlisle. « Alors que puis je pour ma petite fille préférée ? »
Renesmée fit une petite moue :
« C’est facile ça ! Je suis ta seule petite fille ! »
Carlisle sourit et se leva pour l’embrasser sur le front comme lorsqu’elle était enfant.
« Dis moi que veux tu ? »
« Damien est d’accord pour m’emmener me promener a cheval dans la foret ! »
Je fronçais les sourcils, Damien était le fils de notre maréchal ferrant et il avait le béguin pour Renesmée. Cette dernière en profitait un peu trop a mon gout. Elle lui faisait faire tout ses caprices, bien qu’elle n’avait aucun sentiment mise a part de la sympathie pour lui.
« Il faut demander a ton père, pas à moi ! » Lui dit Carlisle.
« D’accord mais vous n’allez pas prés des frontières ! Et je préfèrerais que des soldats vous accompagne. » Lui dis je.
Ma fille n’apprécia pas cette mesure mais mon père et Bella furent soulagé de mon choix.
« Bien ! Merci ! J’y vais alors ! » Nous dit elle en sortant.



« C’est une vrai femme maintenant ! » Murmura Carlisle pour lui-même. Il se disait qu’Esmée serait fier d’elle. Souvent, il pensait à elle. Dés fois avec mélancolie et peine mais surtout avec haine. Elle l’avait abandonné. Elle nous avait abandonné. Et ça, il ne lui pardonnerait pas. L’ancien Carlisle l’aurait fait ! Oui, le docteur Cullen lui aurait pardonné !! Mais pas lui. Pas le général Cullen, pas le vampire qu’il était devenu. De temps en temps, une humaine partageait ses nuits…. Mais jamais il n’avait ressentis d’amour pour aucune d’entre elle.
« Il y avait autre chose Edward ? » Me demanda t il alors que je le regardais sans bouger.
« Non….. Je vais voir si Jasper sans sort avec les prisonniers ! »
« D’accord. Je vais réfléchir aux problèmes des résistants. » Me dit il en regardant par la fenêtre.
Il savait que nous étions coincés face a ses humains nomades du No Mans Land.
Les humains sous notre pouvoir se méfiait de nous. Certains étaient soumis et nous était fidèles mais d’autre attendait une seule erreur de notre part pour eux aussi se retourné contre nous.
Bien entendu, physiquement nous ne risquions rien. Mais vu la situation si il refusait le don de sang, nous serions obligé de nous nourrir des habitants de notre territoire. Et la population réduirait dangereusement, et sans humain, nous ne pourrions survivre nous même. C’est pour cela que nous ne voulions pas exterminer les résistants. De peur qu’une telle situation arrivent, vu que certain membre des humains de notre territoire pensait comme eux.



J’allais donc rejoindre Jasper qui devait apprendre aux prisonniers leurs nouvelles taches et mode de vie.
Plus j’avançais plus leurs pensées étaient claires. Ils préféraient mourir que de nous servir et vivre selon nos lois.
Soit ! Qu’il en soit ainsi pensais je.
Jasper les avait attaché pour ne pas qu’il essaye de se sauver même si nous les aurions retrouvé en un rien de temps.
« Alors ? » Demandais je a mon frère qui se tenait face eux dos au mur les bras croisés.
« Jamais nous ne travaillerons pour des monstres ! » Cracha l’un d’eux.
« Je préfère plutôt mourir !!! » Cria l’autre.
Je me retournais vers eux, je put lire dans leurs pensées les images de leurs familles et le camps de fortune où ils vivaient.
« Si vous nous obéissait, vous reverrez peut être vos familles. Cela doit être dure de vivre sans père ! » Lançais je un l’un des deux hommes qui pensait a son petit garçon.
« Vous…lisez dans les pensées ? » Me demanda ce dernier avec crainte.
Mon sourire fut ma seule réponse.
Il doutait mais l’envie de retrouver sa famille fut plus forte néanmoins.
« Vous dites la vérité ? Nous pourrions les revoir ? » Sa vois trahissait le doute.
« Je ne promet rien, c’est juste une possibilité ! » Lui dis je. Mais le petit espoir que je venais de faire renaitre en lui le fit se soumettre.



« Alors j’accepte ! Je ferais ce que vous voulez ! » Me dit il en me regardant droit dans les yeux.
Il ne mentait pas, je pouvais le voir.
« Tu es dingue ! C’est faux ! Il ment ! » Lui cria son compagnon.
« Je ne ment pas ! Tout est possible au vu de la situation actuelle ! » Lui dis je. Mais il ne me croyais pas et ne se plierait jamais a notre volonté, c’était clair.
Jasper s’avança :
« Alors ? » Me demanda t il.
« Détache celui là ! L’autre sera le repas de Carlisle ce soir ! »
Alors que Jasper détacha le prisonnier se dernier me regarda avec horreur. Son compagnon allait mourir pour son refus.
« Il s’appelle Rémy ! Emmène le prendre un bon bain et donne lui un bon repas puis amène le à Arnaud, il a la carrure d’un soldat et nous manquons d’hommes ! » Dis je a Jasper.
Ce dernier acquiesça et pris par le bras Rémy pour l’emmener vers le bâtiment centrale.
« Vous êtes donc prêt a mourir Eric ? » Demandais je a son compagnon toujours attaché a ce mur.
« Oui ! » Me répondit il sans faille.
« Bien ! Si tel est votre souhait…… »
Je tournais les talons et partis a mes occupations de la journée. C'est-à-dire faire le tour de la propriété est vérifier que tout était en ordre, puis commencer a réquisitionner des hommes dans les villages comme Carlisle me l’avait ordonné.



Je passais quand même voir Myriam à la cuisine avant de partir faire ma réquisition. Je voulais savoir comment la femme que nous avions capturer se comportait.
Myriam était en train d’éplucher des légumes de notre jardin enfin jardin….. plutôt plantation vu le nombre d’hectares de terre que nous avions.
« Bonjour Myriam ! »
Cette dernière sursauta et se tiens le cœur. Je pus entendre ce dernier faire un sursaut et accélérer la cadence.
« Edward, bonjour ! Vous m’avez fait peur ! Vous vouliez quelque chose ? » Elle se leva avec précipitation et je ne sais pour qu’elle raison, malgré des années a notre service, elle avait encore peur de nous et se méfier.
« Je voulais savoir comment se comporter la nouvelle ! » Dis je d’une voix neutre.
Myriam pensa qu’elle était terrorisée et que cette pauvre femme ne méritait pas de perdre sa liberté, mais elle se contenta de me dire qu’Alice était en train de s’occuper d’elle, de la laver et de la nourrir, puis qu’elle viendrait l’aider à la cuisine après, et surtout qu’elle avait accepté son sort.
Le plus important était cela pour moi. Le reste m’importait peu.
« Bien ! Si vous avez des problèmes avec elle dite le moi ! » Lui ordonnais je avant de sortir de la cuisine.
Pour que vous en fassiez votre diner ? Hors de question ! Pensa Myriam. Je ne pus me retenir de me retourner et de la regarder d’un air mécontent.
Elle me regarda et baissa les yeux, elle savait pourtant bien que je pouvais lire ses pensées.



Fier de mon effet, je reprit le chemin menant au quartiers des soldats.
Un des soldats m’appris qu’Arnaud était au Mess avec le nouveau, il lui expliquait les règles et ça place parmi nous.
Ne voulant pas le déranger, je demandais à son adjoint de préparer dix hommes pour venir avec moi faire le tour des villages.
A peine avions nous traversé le premier village que tout les autres étaient déjà au courant de notre venue.
Cela ne me gênait pas au contraire….. Ca me permettait de ne pas me répéter a chaque fois !
Au bout de trois villages nous avions déjà quinze en plus. De gré ou de force, ils nous avait suivis.
Ils avaient tous entre 20 et 30 ans et en bonne santé, et c’était le principal. Au fil des ans j’avais appris en m’endurcir face à la situation et même les pleurs de leurs femmes ne me touchaient plus. Après tout, tout était de leur faute si la troisième guerre mondiale n’avait pas éclatée nous n’en serions pas là et je serais certainement dans une de nos maisons tranquille avec ma femme et ma fille.
Cette pensées me fit sourire. Je me revoyais avec Bella partant chasser dans la forêt de Forks. Nous étions si heureux a l’époque.
Pathétique Edward, tu es pathétique ! Me dis je alors que je voyais la forteresse se dressait devant nous.



Les hommes emmenèrent les nouvelles recrues dans leurs chambres et leur donnèrent tout ce dont ils avaient besoin.
Moi, étrangement je me sentais lasse de tout cela. A peine avais je mis pieds a terre et donnait mon cheval à Charles le maréchal Ferrant, que ce dernier me sauta presque dessus :
« Votre fille est partis avec mon fils ce matin, ils ne sont toujours pas rentré. Avec votre permission je vais aller voir où ils sont ! Pas qu’ils ne soient tombés sur une bande de rebelle ! Votre fille a refusé les gardes que vous lui aviez imposé. » Me dit il.
« Il n’y a pas de risques ! Avec les prises que l’on a fait ce matin, les rebelles ne s’aventureront pas plus dans nos terres pendant un certain temps ! » Lui dis je. « Mais allez quand même les chercher, la nuit va bientôt tombée. »
Et je n’aspirais qu’à une chose, me retrouvait dans les bras de ma bien aimée Bella, le plus vite possible.
En chemin, je croisais Jasper, il emmenait le prisonnier de ce matin à Carlisle. C’était l’heure du repas pour lui.
Je soupirais en rentrant dans nos appartements. Ma belle se mit devant moi et me pris dans ses bras. Je pus enfin me détendre en mettant ma tête dans ses cheveux et en y humant sa délicieuse odeur.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
florine39
Assiste au match de base-ball
Assiste au match de base-ball
avatar

Féminin
Nombre de messages : 571
Age : 21
Localisation : 39
Date d'inscription : 30/01/2010

MessageSujet: Re: En l'an 2099... (ma nouvelle fic) (Cullen - Volturis et humains)    Dim 24 Oct - 15:54

rooo mais c'est qu'ils sont devenu pas très commode les cullen =/
j'aime !
vivement la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlymini
Inconsciente
Inconsciente
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2846
Age : 34
Localisation : Blottis en sécurité dans les bras de Carlisle
Date d'inscription : 02/07/2009

MessageSujet: Re: En l'an 2099... (ma nouvelle fic) (Cullen - Volturis et humains)    Dim 24 Oct - 17:31

Merci Florine39 ! Ton com me fait plaisir ! La suite le plus vite possible ! Promis !!
Et oui, ils ont changé nos petits vampires !!! LOL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
missou
Entretien avec un vampire
Entretien avec un vampire
avatar

Féminin
Nombre de messages : 367
Age : 27
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: En l'an 2099... (ma nouvelle fic) (Cullen - Volturis et humains)    Dim 24 Oct - 18:40

waw c'est un changement de malade ! tu sais, en lisant ta fic, j'ai l'impression de voir un film tellement c'est bien imaginé ! Bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saloméé
Plonge dans le pan parfait de leur éternité
Plonge dans le pan parfait de leur éternité
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10217
Age : 21
Localisation : Avec Cote, Helena, Peter & Michael ♥
Date d'inscription : 14/06/2009

MessageSujet: Re: En l'an 2099... (ma nouvelle fic) (Cullen - Volturis et humains)    Lun 25 Oct - 12:34

Mut muy bien !
Et j'aime beaucoup le "Tu es pathétique, Edward, pathétique" Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tonylovesziva.tumblr.com
Morrigan
Plan d'attaque
Plan d'attaque
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1618
Age : 21
Localisation : Wait to meet Peter with my Peter-Addict ! ♥
Date d'inscription : 10/08/2009

MessageSujet: Re: En l'an 2099... (ma nouvelle fic) (Cullen - Volturis et humains)    Lun 25 Oct - 13:12

J'aime toujours ta façon d'écrire !
Le changement de comportement des Cullen est bizarre, il va me falloir un certain temps avant que je m'y habitue.... Mais bon Wink

Hâte de lire la suite, of course !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Morrigan-LESI.skyblog.com
Charlymini
Inconsciente
Inconsciente
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2846
Age : 34
Localisation : Blottis en sécurité dans les bras de Carlisle
Date d'inscription : 02/07/2009

MessageSujet: Re: En l'an 2099... (ma nouvelle fic) (Cullen - Volturis et humains)    Lun 25 Oct - 16:00

Merci pour vos coms les filles ! Vraiment !!!

La suite le plus vite possible !!!! Gros bisous à toutes !!! smack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ily
Départ de Phoenix
Départ de Phoenix
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5
Age : 41
Localisation : dans ma bulle
Date d'inscription : 21/08/2010

MessageSujet: Re: En l'an 2099... (ma nouvelle fic) (Cullen - Volturis et humains)    Lun 25 Oct - 22:42

je viens de découvrir ta fic et j'aime beaucoup . Je sens que ça va pas être de tout repos entre les Cullen et les rebelles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saloméé
Plonge dans le pan parfait de leur éternité
Plonge dans le pan parfait de leur éternité
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10217
Age : 21
Localisation : Avec Cote, Helena, Peter & Michael ♥
Date d'inscription : 14/06/2009

MessageSujet: Re: En l'an 2099... (ma nouvelle fic) (Cullen - Volturis et humains)    Mar 26 Oct - 7:40

Chica, je m'en vais entre samedi et mardi, donc si je rép' pas, t'inquiète pas Wink.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tonylovesziva.tumblr.com
Charlymini
Inconsciente
Inconsciente
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2846
Age : 34
Localisation : Blottis en sécurité dans les bras de Carlisle
Date d'inscription : 02/07/2009

MessageSujet: Re: En l'an 2099... (ma nouvelle fic) (Cullen - Volturis et humains)    Mar 26 Oct - 10:56

Contente de te compter parmis nous Ily !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fande taylor
Inconsciente
Inconsciente
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2800
Age : 23
Localisation : sur la plage, en sécurité dans les bras de Taylor au coucher du soleil
Date d'inscription : 04/06/2010

MessageSujet: Re: En l'an 2099... (ma nouvelle fic) (Cullen - Volturis et humains)    Mar 26 Oct - 20:15

sa y est j'ai rattraper mon retard. je rejoins les filles les filles le changement des Cullens sa fait bizarre. mais bon on va s'y habituer. vivement la suite!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
florine39
Assiste au match de base-ball
Assiste au match de base-ball
avatar

Féminin
Nombre de messages : 571
Age : 21
Localisation : 39
Date d'inscription : 30/01/2010

MessageSujet: Re: En l'an 2099... (ma nouvelle fic) (Cullen - Volturis et humains)    Dim 31 Oct - 10:59

a squand la suite ? super pressée !
smack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlymini
Inconsciente
Inconsciente
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2846
Age : 34
Localisation : Blottis en sécurité dans les bras de Carlisle
Date d'inscription : 02/07/2009

MessageSujet: Re: En l'an 2099... (ma nouvelle fic) (Cullen - Volturis et humains)    Dim 31 Oct - 16:24

Le suite fin de semaine prochaine ! Désolé ! Je ne peux pas faire autrement !!! Bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chachou35
Plonge dans le pan parfait de leur éternité
Plonge dans le pan parfait de leur éternité
avatar

Féminin
Nombre de messages : 10000
Age : 25
Localisation : Blottie entre Carlisle et Esmée
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: En l'an 2099... (ma nouvelle fic) (Cullen - Volturis et humains)    Dim 31 Oct - 17:24

C'est pas grave, on comprend tout à fait que les personnes qui écrivent ont une vie à côté !
On attendra ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
florine39
Assiste au match de base-ball
Assiste au match de base-ball
avatar

Féminin
Nombre de messages : 571
Age : 21
Localisation : 39
Date d'inscription : 30/01/2010

MessageSujet: Re: En l'an 2099... (ma nouvelle fic) (Cullen - Volturis et humains)    Dim 31 Oct - 17:57

oui on attendra pas de souci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fande taylor
Inconsciente
Inconsciente
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2800
Age : 23
Localisation : sur la plage, en sécurité dans les bras de Taylor au coucher du soleil
Date d'inscription : 04/06/2010

MessageSujet: Re: En l'an 2099... (ma nouvelle fic) (Cullen - Volturis et humains)    Dim 31 Oct - 22:19

pas de problème on patientra !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlymini
Inconsciente
Inconsciente
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2846
Age : 34
Localisation : Blottis en sécurité dans les bras de Carlisle
Date d'inscription : 02/07/2009

MessageSujet: Re: En l'an 2099... (ma nouvelle fic) (Cullen - Volturis et humains)    Dim 7 Nov - 10:28

Comme promis la suite, j'attends vos critiques avec impatience !!! Bisous !!! smack smack


CHAPITRE 03



Ma journée fut calme. J’étais partie au matin même avec mon cheval me promener aux alentours du campement.
J’ avait un petit coin à moi, où je pouvais me reposer et réfléchir seule.
Voilà que pour rajouter a mes problèmes, mon grand père voulait me marier.
J’aimais Achille, bien sur, mais je ne le voyais pas comme un mari, pourtant pour le bien de mon peuple, je devait le prendre pour époux.
Nous vivions tous en communauté mais chaque groupe avait besoin d’un « chef », même si mon grand père n’obligeait jamais une personne à se battre, ni a rester.
Achille serait un bon chef et un bon mari, je le savais. J’apprendrais certainement à l’aimer comme tel…..
Une fois, j’avais lut un livre de prince et de princesse de mon grand père et j’avais rêvé en être l’héroïne, mais grand père me l’avais tout de suite pris des mains en m’expliquant que ce genre de livre pouvait être mauvais pour moi. Que la vie n’était pas…. Un Walt Disney ?
Oui, c’était cela. Je n’avais pas compris l’expression utilisé par mon grand père. Un Walt Disney ? Je ne savais pas ce que c’était, certainement un écrivain connut du XX ème siècle qui écrivait des romans d’amour….
Je restais toute la journée ainsi à réfléchir, c’est quand mon estomac se mit à grouiller que je me relevais de ce sol aride. En souriant, je me dis que j’aurais aimer pouvoir m’allonger ainsi dans de l’herbe moelleuse…. Tout en grignotant ma racine pour calmer mon estomac je me mis au bord de la falaise, devant moi des kilomètres de terre ocre, sèche et infertile.



C’est avec les larmes aux yeux que j’imaginais au loin le territoire Volturis, là où ma mère avait été faite prisonnière. Etait elle encore en vie ? Ou l’avait il tué pour ses vols … ?
« Un jour je viendrais maman ! » Dis je à voix haute, mais mes paroles étaient plus une promesse que je me faisait à moi-même qu’à ma mère. Je serrais les poids en essayant de refouler mes larmes et cette colère qui montait en moi.
« Je les tuerais un par un pour te retrouver ! » Criais je comme si le vent pouvait porter mes paroles jusqu’à elle.
Samuel arriva en trombe en criant, je dus vite reprendre mes esprits :
« Sophia ! Viens ! C’est un miracle !!! Viens !!! »
« De quoi parles tu Samuel ? Et puis calmes toi !!! » Lui dis je irrité par son excitation qui perturbé mon calme à peine retrouvé.
« Viens ! Tu verras toi-même !!!! » Me dit mon jeune frère.
Curieuse, je montais sur mon cheval et le suivit jusqu’au campement. Ce dernier était pratiquement vide et tout les membres de notre clan étaient regroupés à quelques mètres de là.
Je me demandais bien ce que ce passait.
J’accrochais mon cheval et lui donna un peu d’eau de ma gourde. Même si l’eau était précieuse, mon cheval l’était encore plus. Je préférais me restreindre plutôt que de le perdre par déshydratation.
Tout les villageois avaient un grand sourire sur les lèvres, certain faisaient de grands yeux et regardaient le sol ébahis.



A mon arrivée, ils se mirent de côté, Achille était accroupis et lui aussi regardait le sol, mon grand père a côté de lui avait les larmes aux yeux. Achille tourna sa tête vers moi et me tendit la main.
Je la pris en le regardant dans les yeux et m’accroupis a mon tour :
« C’est un miracle » Me murmura t il en me montrant le sol.
J’eu moi aussi un choc en voyant cela. Sur environ 20 cm, le sol n’était plus de cette couleur orange mais verte. Oui verte, un petit carré d’herbe et au milieu de celui-ci une petite fleur de couleur blanche dont j’ignorais le nom avait poussé.
Je n’en revenait pas.
« Comment est ce possible ? » Demandais je a mon grand père.
Il me regarda, son regard était flou de larmes :
« La nature commence a reprendre ses droits….. » Murmura t il.
« Est-ce possible ? Sans eau !!! » J’étais sceptique et surprise.
Achille me sourit :
« Il doit y avoir de l’eau, c’est impossible sinon ! A moins d’un miracle ! Une source souterraine qui provient certainement du territoire d’Olympique ! »
Une larme perla sur ma joue, de l’eau ! Une source souterraine !!! Ma main caressa doucement ce petit carré vert, elle était si douce, si fragile aussi, j’avais peur de la toucher comme si elle pouvait disparaitre à mon contact.
Achille passa sa main sur ma joue avec beaucoup de délicatesse pour essayer mes larmes. Ce contact me surpris je n’avais pas l’habitude de ces gestes de sa part.



« Il faut creuser et trouver la source !!! » Cria un homme.
Achille se releva d’un bond :
« Non ! C’est trop tôt ! Laissons faire la nature ! Si nous creusons a que le source est minime, nous aurons tout perdu ! Il faut la laissé grandir ! »
Des voix se firent entendre :
« Oui, il a raison ! »
« Oui, laissons faire la nature »
« Tout a fait, c’est trop risqué de creuser pour le moment ! »
Je souris, Achille était effectivement un bon chef et les hommes le suivait.
Mon grand père prit la parole :
« Achille a raison ! Il faut au contraire protéger ce petit carré de terre, apporter du bois et des cordes ! »
Les hommes s’affairèrent et en quelques heures notre petit miracle fut protégé d’une petite barrière de bois, bien trop grande pour ce dernier, mais il lui fallait de la place pour grandir.
Je ne pensais pas qu’un petit morceau d’herbe comme cela pouvais me redonner autant le moral.
Et à notre peuple aussi. J’étais dans ma tente, je commençais a rallumer notre feu pour la nuit qui arrivé. Mon frère déposa dessus des petites brindilles qui venait de notre réserve.
« Merci Samuel ! » Pour la première fois, je le voyais plus de deux minutes avec le sourire.
« Tu crois que nous allons avoir de l’eau ? Tu imagines ! On pourrai irriguer les terres, cultiver et élever des bêtes à nouveau, plus besoin de partir pour voler chez les vampires ! » Sa voix était pleine de joie et d’espérance.



« C’est possible Samuel ! Je ne sais pas. Ne soyons pas trop rêveur non plus ! Attendons ! » Lui dis je calmement.
« Sophia a raison Samuel ! Cela évitera les déceptions ! » Achille était entrée dans ma tente sans que je ne l’entende.
Samuel me sourit légèrement :
« Je vous laisse »
Achille se mit assis et me regarda l’air gêné sans rien dire.
« Tu voulais me voir ? » Lui demandais en continuant avec mon feu qui avait du mal a prendre.
« Oui…… Sophia, ton grand père veux célébrer notre mariage le plus vite possible. En fait, il veux le célébrer jeudi. »
Je ne dis rien, nous étions lundi……. Cette nouvelle me fit peur et me rassurais en même temps. Comme Achille lui-même d’ailleurs.
A ces côtés je me sentais en sécurité mais quelque chose en lui me faisait peur aussi, le voir comme un mari et comme un amant me faisait peur.
Face à mon mutisme, il pris la parole :
« Je ne veux pas te brusquer, tu sais que j’aurais attendu sans problème….. » Il s’approcha de moi et me fit d’une de ses mains tourner la tête vers lui.
« Cela fait des années que je t’attends…… » Il plongea son regard dans la mien et posa délicatement ses lèvres sur les miennes.
Mon cœur eut un sursaut a son contact mais pas d’émotion, de surprise. Après m’avoir donné un baiser plein de tendresse et d’amour que je ne pus lui rendre il recula doucement et me sourit :
« Je te laisserais tout le temps dont tu as besoin, ne t’inquiète pas ! »
Il tourna les talons et partis en me laissant là.



Mes doigts passèrent doucement sur mes lèvres, plusieurs sentiments se mêlaient en moi. Mais je n’eus pas le temps de m’en préoccuper, des voix et une certaine agitation se faisait entendre dehors.
En me demandant encore une fois ce qu’y pouvait provoquer ce vacarme, je sortait de ma tente. Au loin, une quinzaine d’homme qui était partis prés des frontières revenaient avec un cheval et deux personnes dessus…. Je pus voir un jeune homme apparemment blessé et une superbe jeune fille qui elle allait bien mais avait l’air apeurée.
Avaient ils réussit a libérer des humains de la zone Olympique ? Cela me paraissait dure et impossible. De plus, plus les hommes approchaient, plus je pouvais voir qu’ils les tenaient en joue apparemment
Quelque chose me dérangea en regardant de plus prêt cette jeune fille. Sa peau était pâle et ses yeux était d’un orangé éclatant……. Elle me semblait non humaine et humaine en même temps. Ce n’était pas un vampire c’était sur ! Il avait eux aussi la peau blanche comme elle mais avait les yeux rouges, pas orangé.
Samuel se mit a mes côtés et restait sans voix devant cette dernière.
Achille avança vers les hommes en soutenant mon grand père. Je fis de même s’en lâcher du regard cette fille.
Mon grand père eut un frisson en la voyant de plus prêt. Cette dernière avait néanmoins l’air affolé et non agressive.
« Où les avez-vous trouvé ? Et que c’est il passait ! » Lâcha il d’une voix dure.



Un homme pris la parole et expliqua qu’ils les avaient trouvé prés de la frontières mais sur notre territoire. Qu’ils avaient voulut s’enfuir et que le garçon les aurait attaqué alors que eux pensait qu’ils fuyaient les vampires.
« Fuir les vampires ! Ca m’étonnerait ! » Cria mon grand père. « Vous venez d’en ramener une d’entre eux ! »
Tout le monde se figea a ses paroles. Impossible, un vampire nous aurait déjà tous tuer avec leur rapidité et leur force.
« Comment cela ? » Demanda Achille en regardant mon grand père.
« Cette fille est la petite fille du Général Cullen ! C’est une hybride ! Elle n’a pas la même force, ni la même rapidité que ces congénères ! Elle est juste immortelle comme eux ! Sa mère était humaine quand elle l’a eu ! » Dit le vieil homme.
« Comment le sais tu ? » Cria Samuel presque émerveillé par la nouvelle.
« Je l’ai déjà vu, il y a des années…. » Lui répondit il.
« Et qu’allons nous faire d’elle ? » Demanda Achille.
Je souris et avança d’un pas :
« Moi je le sais ! Elle va nous servir de monnaie d’échange contre des vivres, du bétail et des terres ! Même si la source souterraine donne quelque chose, il faudra des années pour que l’on puisse de nouveau semer !»



Mon grand père acquiesça et regarda l’hybride et l’humain :
« Quel est ton nom ? Et qui est cet humain ? »
Elle le regarda droit dans les yeux :
« Je suis Renesmée Cullen et lui c’est le fils de notre maréchal Ferrand et mon ami, Damien. Il est humain et blessé ! » Lui dit elle d’un ton de reproche.
Mon grand père se retourna vers Achille et Samuel :
« Achille va soigner l’humain, Samuel occupes toi de notre invité de marque ! Attache là dans votre tente et surveille là, il faut que je réfléchisse. »
« Je me détacherais en quelques secondes ! » Dit Renesmée sur d’elle.
Mon grand père sourit :
« Faux ! Mise a part le fait que tu es figée dans le temps, tu n’as aucune aptitude vampirique ! Sauf que tu te nourris comme eux de temps en temps ! »
Cette dernière apparemment blessée dans son amour propre baissa la tête et ne répondit rien.
Samuel l’aida a descendre de cheval avec un peu trop de précaution a mon gout et l’emmena sous notre tente.
Achille me demanda de bien vouloir l’aider a soigner l’humain qui l’accompagnait.
Nous le placions donc dans la tente de grand père.
Il avait perdu connaissance, sa blessure n’était pas grave en soit, il avait reçu deux de nos flèches dans l’omoplate et l’épaule mais il avait perdu beaucoup de sang.
Avec les moyens du bord, nous avions désinfecté et recousus les blessures.



« Il va s’en sortir tu crois ? » Demandais je à Achille.
« Je ne sais pas, il ne reste plus qu’à attendre. » Me dit il en terminant de bander son épaule et son omoplate.
Il se nettoya les mains et se retourna vers moi :
« Sophia, je ne suis pas tranquille en te sachant avec cette hybride cette nuit ! » Il se leva et me pris dans ces bras doucement.
« Je resterais sur mes gardes Achille ! Et je n’ai pas le choix ! » Lui dis je en me figeant légèrement, je me sentais pourtant bien dans ses bras.
« Dans quatre jours nous serons mari et femme. Viens dans ma tente. Je te saurais en sécurité. Tu prendras ma couche et je dormirais au sol avec une couverture. » Me dit il.
J’hésitais. Pour deux raisons. La première, laisser mon frère avec elle ne m’enchantais guère, grand père n’avait pas l’air d’en avoir peur mais elle se nourrissait de sang humain.
Et la deuxième, je devais reconnaitre que de mon retrouver seul avec Achille dans sa tente me faisais peur, en un sens.
« Ma proposition est tout a fait honnête Sophia. Tu le sais. Jamais je ne te forcerais a faire quelque chose que tu ne désires pas. »
Il avait du sentir ma gêne.
« Je le sais Achille. Et je te remercie pour cela. Mais laisser mon frère seul avec elle…. J’hésite. »
« Il ne sera pas seul, je vais demander a deux des hommes de rester avec lui, si cela peut te rassurer. »



Je me sentais prise au piège, il se serra un peu plus contre moi et huma mes cheveux en fermant les yeux. Sa main me caressa le bras d’un air protecteur.
« C’est d’accord ! » Soupirais je en me détachant doucement de son étreinte.
Achille fut déçu de ce geste et se retourna pour sortir de la tente, sans me regarder, il me dit :
« Je vais préparer ta couche pour la nuit et nous préparer un bon repas, il me reste encore de la viande. »
Je m’en voulais de le décevoir, mais il me fallait du temps pour apprendre à l’aimer comme je le lui devais maintenant.
Je me mis au chevet de l’homme que nous venions de soigner. Enfin, plutôt jeune homme.
Ce dernier ouvrit les yeux complètement perdu, il essaya de se lever mais hurla de douleur :
« Doucement ! » Lui dis je d’une voix calme. « Vous ne craigniez rien ici, vous êtes en sécurité avec les votre ! »
Il me regarda et me murmura dans un air de dédain :
« Les vôtres…… Vous êtes des rebelles rien de plus ! Les miens sont a Olympique pas ici ! »
Je gardais le silence, une fois remis sur pieds il comprendrait que nous humains n’étions pas fait pour être les serviteurs des vampires mais pour être libres.
Mon grand père entra dans la tente :
« Sophia ? Comment va-t-il ? »
« Il a perdu beaucoup de sang, il faut attendre. Mais je pense qu’il s’en remettra. »
« Bien……. Samuel a installé l’hybride dans votre tente, deux hommes sont avec lui. Où vas-tu passé la nuit ? »
« Avec Achille ! Il ne voulais pas que je reste auprès de Samuel et de cette fille. »
Grand père me sourit :
« Il surveille sa future femme, c’est normal. Achille est un homme bon et ……. Séduisant, non ? »
« Grand père !!! » J’étais outrée. Mais il avait raison, je devais bien le reconnaitre. Achille avait un corps bien sculpté et des yeux magnifiques, son visage fin faisait ressortir sa gentillesse et sa bonté.



« Sophia…… Votre mariage est important pour la communauté. Ils attendent de cette union une nouvelle aire, une nouvelle force pour notre bataille. Une fois marié, je ne serais plus leur guide, c’est Achille qui le sera avec toi à ses côtés. Je pourrais mourir en paix. »
Je le regardais avec les larmes aux yeux :
« Ne dis pas ça ! Tu as encore beaucoup d’années à vivre ! »
Il se mit à rire doucement.
« Nous verrons ça ! » Puis il reprit son sérieux : « La nuit tombe, va rejoindre Achille et reste avec lui. On ne sait jamais, le général Cullen va certainement rechercher sa petite fille avec ténacité. Je ne pense pas qu’ils viennent jusqu’ici mais on ne sais jamais ! »
J’acquiesçais et l’embrassais avec tendresse sur la joue avant de sortir pour rejoindre mon futur mari.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fande taylor
Inconsciente
Inconsciente
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2800
Age : 23
Localisation : sur la plage, en sécurité dans les bras de Taylor au coucher du soleil
Date d'inscription : 04/06/2010

MessageSujet: Re: En l'an 2099... (ma nouvelle fic) (Cullen - Volturis et humains)    Dim 7 Nov - 14:26

j'adore ce chapitre je ne sais pas pourquoi mais jai l'impression que Samuel va tomber sous le charme de Renesmé si ce n'est pas déja fait .
vivement la suite !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlymini
Inconsciente
Inconsciente
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2846
Age : 34
Localisation : Blottis en sécurité dans les bras de Carlisle
Date d'inscription : 02/07/2009

MessageSujet: Re: En l'an 2099... (ma nouvelle fic) (Cullen - Volturis et humains)    Dim 7 Nov - 16:20

Merci FandeTaylor !!!!! La suite dimanche prochain bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
missou
Entretien avec un vampire
Entretien avec un vampire
avatar

Féminin
Nombre de messages : 367
Age : 27
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: En l'an 2099... (ma nouvelle fic) (Cullen - Volturis et humains)    Dim 7 Nov - 16:29

je sens aussi qu'il va y avoir des affinités entre Samuel et Renesmée ! Vivement la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlymini
Inconsciente
Inconsciente
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2846
Age : 34
Localisation : Blottis en sécurité dans les bras de Carlisle
Date d'inscription : 02/07/2009

MessageSujet: Re: En l'an 2099... (ma nouvelle fic) (Cullen - Volturis et humains)    Dim 7 Nov - 16:30

C'est fort possible Missou !!! Lol ! Vous le saurez surement plus tard !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
missou
Entretien avec un vampire
Entretien avec un vampire
avatar

Féminin
Nombre de messages : 367
Age : 27
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: En l'an 2099... (ma nouvelle fic) (Cullen - Volturis et humains)    Dim 7 Nov - 16:36

Mais je trouve ton idée géniale franchement ! c'est pas tout le monde qui aurait pensé à faire une fiction comme ça, je trouve ça courageux tu as beaucoup de mérite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fande taylor
Inconsciente
Inconsciente
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2800
Age : 23
Localisation : sur la plage, en sécurité dans les bras de Taylor au coucher du soleil
Date d'inscription : 04/06/2010

MessageSujet: Re: En l'an 2099... (ma nouvelle fic) (Cullen - Volturis et humains)    Dim 7 Nov - 16:40

je suis tout a fait d'accord avec toi Missou !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlymini
Inconsciente
Inconsciente
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2846
Age : 34
Localisation : Blottis en sécurité dans les bras de Carlisle
Date d'inscription : 02/07/2009

MessageSujet: Re: En l'an 2099... (ma nouvelle fic) (Cullen - Volturis et humains)    Dim 7 Nov - 16:41

Et bien......... Je suis surprise........ Tu sais j'ai pas mal d'imagination donc .... En tout cas, merci beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fande taylor
Inconsciente
Inconsciente
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2800
Age : 23
Localisation : sur la plage, en sécurité dans les bras de Taylor au coucher du soleil
Date d'inscription : 04/06/2010

MessageSujet: Re: En l'an 2099... (ma nouvelle fic) (Cullen - Volturis et humains)    Dim 7 Nov - 16:45

c'est vrai que il faut énormément d'imagination pour avoir des idées comme celle là et puis oser faire une fic sur le futur en pensant qu'il y ai une guerre entre les humains et les vampires, il faut beaucoup de courage!!! franchement je te tire mon chapeau!!! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En l'an 2099... (ma nouvelle fic) (Cullen - Volturis et humains)    

Revenir en haut Aller en bas
 
En l'an 2099... (ma nouvelle fic) (Cullen - Volturis et humains)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quel membre de la famille Cullen préferez-vous?!
» Cosmos 2099
» nouvelle position amoureuse
» Nouvelle chaîne: Max TV
» Nouvelle habillage pour TMC et 16/9

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilighters France :: Le quartier des artistes :: Fanfics :: Fanfics tout Public-
Sauter vers: