Twilighters France


*** Twilighters France, votre source française depuis 4 ans!
 
AccueilTwilighters FranceFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Apprends à rêver ..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lyaa
Est présentée à Carlisle
Est présentée à  Carlisle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 180
Age : 23
Localisation : Dans les bras de Taylor ♥
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Apprends à rêver ..    Jeu 22 Juil - 20:48

    Bon voili voilou, j'avais arrêté d'écrire pour diverses raisons, mais on dirais bien que je mis suis remise avant hier ... Alors j'ai décidé de vous poster ça histoire d'avoir quelques avis. Bon ou mauvais, soyez le plus franc possible s'il vous plait. :3 Ah aussi, ça n'as aucun rapport avec Twilight.. Ou peut-être pas enfin bon lisez et vous verrez :p



Prologue.


    Mes baguages étaient enfin terminés, je m'affalais sur mon lit détaillant l'endroit qui fut ma chambre pendant près de 17ans. Elle était vide, seul un matelas subsistait au milieu de la pièce bien trop grande à présent. Un bruit de moteur m'annonça que les derniers meubles et cartons venaient de partir, demain c'était mon tour à moi et à ma famille. Je soupirais lourdement avant de me redresser. Mon regarde se détourna du mur blanc pour se portait sur la fenêtre entrebâillé. M'avançant vers cette dernière, je me rendis enfin compte de tout ce que je perdais en quittant Paris. Je m'assis sur le rebord de la fenêtre, plongeant mon regard dans l'horizon. La tour Eiffel était illuminée, j'apercevais aussi Notre Dame, cette vue me manquerait. Tout ici me manquerais, la ville, le métro... Même les choses les plus désagréables créeraient un manque en moi. Rien ne serait plus pareille à présent. Regardant ma montre, je remarquais qu'il était déjà plus de minuit passé. Demain serait une longue journée. Il valait mieux pour moi que j'aille me coucher. Trainant des pieds jusqu'à mon lit provisoire, je me laissais tomber sur celui-ci. Mon réveil était enclenché, tout était parfaitement près pour demain. Sauf peut-être moi. Inspectant du regard les lieux une dernière fois, je fermais les paupières et soufflai doucement. Demain debout à 6 h, décollage pour Los Angeles à 8 h 45.

    _____________________________________


    Chapitre I.


    « Mesdames, mesdemoiselles, messieurs. Nous entamons notre descente vers LAX, l'aéroport international de Los Angeles. Merci de bien vouloir regagner vos sièges, de les redresser, d' attacher vos ceintures et de relever vos tablettes. »

    Mes yeux s'ouvrirent instinctivement à l'entente de cette vois féminine. Je me tournais de droite à gauche quand je compris enfin où j'étais. Avais-je dormis tout le long du trajet ? Oui probablement, ou du moins une grande partie. Je me souviens avoir commencé à regarder un film,( qui était par ailleurs très peu intéressant ) puis plus rien jusqu'à maintenant. Je m'étirais en tachant de ne pas frapper malencontreusement mon père ,Jerry Williams, qui remettait sa ceinture comme l'avait demandé l'hôtesse. Je fis de même et me crispa un peu plus sur mon siège. Mon regard se porta sur ma montre, 20h22 heure française.. Une vague de stress s'immisça en moi. Voilà c'était fait. Nous étions partis laissant derrière nous famille et amis. Mon père avait toujours voulu revenir s'installer ici à Los Angeles. Il y avait grandi avec ses parents, jusqu'à mon âge à peu près. C'est-à-dire 17ans. Puis ils étaient partis conquérir la France. Alors, naturellement il avait eu envie de revenir à ses racines et de nous les faire découvrir. Par chance il avait écopé d'une femme qui aimait partir à l'aventure et qui surtout, travaillait à son compte. Exerçant le métier de photographe, ma Mère Alina Williams n'avait donc aucune attache, il lui suffisait de prendre son appareil photo et c'était parti. Mon père par contre avait dû faire des démarches, mais il avait fini par trouver un poste en tant que PDG dans une agence de PUB. Puis bien entendu il y avait eu tous ces foutus papiers administratifs, qui nous donnaient le droit de résider au U.S.A. Le visa donc. Ensuite lorsque tout était réglé, ils avaient dû chercher un logement dans le quartier de Bel Air, et bien entendu nous inscrire ma petite sœur et moi dans des écoles. Tout avait été soigneusement préparé pour notre arrivée, une dame était censée nous attendre à notre porte d'embarquement. Un agent immobilier qui nous guiderait jusqu'à notre nouvelle demeure.
    Mes mains s'accrochèrent aux accoudoirs, ma tête se baissa d'elle-même tandis que j'essayais de garder une respiration des plus normal. Je ne supporte pas les atterrissages et les décollages aussi par la même occasion. Inspiration, expiration.. Inspiration, une main vint se poser sur la mienne ce qui eu pour effet de me faire sursauter. C'était mon père. Il avait certainement compris que je n'étais pas au top niveau de ma forme. Redressant mon visage vers lui, j'étirais mes lèvres en un petit sourire crispé. Me voyant ainsi, Jerry ne put retenir un petit rire avant de lever au ciel ses grands yeux vert.

    - Souhaites-tu que je fasse le clown ? Avait-il dit un mimant en tirant une pauvre mèche de ses cheveux poivre et sel.

    Je rigolais de bon cœur. Mon daddy comme on disait ici me connaissait très bien. Il savait que ce déménagement m'angoissait beaucoup. Tout recommencer du début n'était pas quelque chose qui me dérangeais plus que ça, c'était le fait de ne pas savoir à quoi m'attendre qui m'apeurais le plus. Ma petite vie simple à Paris me convenais plus ou moins. Mais cette fois je n'avais pas eu le choix et puis Jerry était tellement heureux. Il ébouriffa de sa grosse main mes cheveux bruns qui ne devaient plus être tellement coiffés, avant de me sourire de toutes ses dents. Comment pouvais-je lui en vouloir ? Et puis je ne partais pas seule, j'étais avec ma famille.

    - Arrête de faire le pitre papa ! Tout le monde nous regarde. J'avais prononcé ça l'air faussement énervé.

    Il se retournait alors, remit son t-shirt en place et ce cala bien dans son siège. Mon attention se reporta alors sur le fauteuil devant moi, les cheveux blonds vénitiens de ma mère y dépassaient. Comme si elle avait senti mon regard sur elle, Alina se retourna vers moi. Me souriant en coin, elle passa comme elle le put sa petite main manucuré entre les sièges et vint caresser ma joue.

    - Nous y somme bientôt ma puce ne t'inquiètes pas. Avait-elle prononcé de sa petite voix douce.
    - Oui je sais. Lui répondis-je sur le même tons calme.

    Je tournais mon regard vers le hublot et en effet, nous étions sur le point d'atterrir pour de bon. D'immense building arpentés le ciel bleu, il y avait aussi le Passifique.. C'était différent, une nouvelle vie était à son commencement. Je soufflai sur la vitre y lançant de la buée, quand je m'aperçus que le sol se rapprochait dangereusement.

    - Houla !! murmurais-je

    Je me remis contre mon siège, fermant les yeux aussi fort que je le pouvais. Dommage pour mon père, sa main c'était trouvée au mauvais endroit au mauvais moment. Je la broyais littéralement. Un petit couinement provenant de ma droite me fit comprendre qu'en effet je lui faisais mal. Tant pis je m'excuserais plus tard. L'avion se mit à trembler fortement, des crissements de pneus se firent entendre on y était. Ma respiration s'affolait, j'essayais tant bien que mal de la régulariser. Mais rien n'était à faire, je ne serais bien qu'à partir du moment où l'engin serait arrêté pour de bon. Je n'avais qu'une seule envie à cet instant, Pousser tout le monde et sortir au plus vite.

    - Carlie chérie, c'est bon on est arrivé ! C'était exclamé mon père en retirant avec hargne sa main de la mienne.

    J'ouvris un œil puis l'autre et en effet nous avions fini d'atterrir. L'avion roulait tranquillement sur la piste pour se rendre à la porte d'embarquement.

    « Mesdames, mesdemoiselles, messieurs. Nous venons d'achever notre descente vers l'aéroport international de Los Angeles. La température extérieure est de 23 degrés Celsius. Il est 11 h 36 heure local, j'espère que vous avez passé un agréable voyage en notre compagnie Air France vous souhaite un bon séjour. »


    Vous souhaite un bon emménagement aurait été plus approprié pour nous, mais bon. J'avais une boule au ventre, j'étais encore stressée pourtant l'avion ne volait plus à présent. Je compris enfin que la cause de mon stress était en partie ce déménagement. En même temps c'était normal, je me lançais tête basse vers l'inconnu. Heureusement pour moi je maîtrisais assez bien l'anglais. Bon certes il ne fallait pas me parler trop vite, mais sinon je comprenais. La vie était différente ici au U.S.A. Je n'y avais jamais mis les pieds, mais je regardais pas mal de série Tv pour savoir qu'un faussé séparait la France de L'Amérique. Un exemple simple, moi qui pensais être libre, avoir les entrés dans les soirées boites de nuits dans moins d'un an. Bah je pouvais toujours courir je ne serais majeur qu'à 21 ans et non 18. Mais bon cela encore ce n'était pas le plus important! Quoi que...
    Partie dans mes rêveries, je ne m'étais même pas rendu compte que l'avion avait enfin cessé de rouler. Je sentis mon père bougeait à mes côtés ce qui me fit redescendre sur terre. Les personnes présentent dans l'appareil c'étaient toutes levées, formant un bouchon énorme jusqu'à la sortie. Mon père ainsi que ma mère et ma sœur c'étaient eux
    aussi mis debout. J'attendrais que tout le monde sorte, avant de me lever. Je ne voulais pas risquer d'être réduite en bouilli mon premier jour ici. Levant les yeux vers ma mère, je remarquais que cette dernière me regardait fixement. L'air de se demander qu'est-ce-que je pouvais bien faire encore assise. Avais-je décidé de camper la ? Je lui fis signe d'avancer que j'arriverais après, en guise de réponse Lilas haussa les épaules et reporta son attention sur la file. Quant à moi, je m'installais un peu plus confortablement dans mon siège. Au rythme ou cela allait, j'étais bonne à rester assise encore 30 minutes au moins. Soupirant doucement, je me mis à repenser à Paris. Ma vie là-bas n'avait pas était des plus extraordinaire. Je n'étais pas la fille très populaire non, j'étais plutôt classée chez les intellectuels, les grosses têtes. J'avais quelques amis, enfin non copains serait le mot exacte. Car oui les personnes que j'avais fréquenté pendant près de 17ans n'étaient même pas venue me dire au revoir. Débile n'est pas ? Est pourtant j'en étais chagriné. A croire que je ne les estimais pas comme eux pouvaient m'estimer. Au fond j'avais été pendant toutes ces années la bonne poire à qui on refilait ses devoirs d'algèbres trop compliqué. Et honnêtement je n'avais jamais vu les choses ainsi. Ou peut-être que si.. Seulement le fait de ne pas me sentir seule, exclu des autres était plus important que le reste. J'avais agi comme une lâche. La chose positive à cette expatriation était la suivante : je n'avais plus d'étiques à présent. J'allais entrer en terminal dans un nouveau lycée et là je n'allais être que moi. Carlie Isabelle Williams. Bon de toute évidence je serais la petite nouvelle est qui plus et est française, mais je ne serais plus l'intélo du coin. Et croyez-moi je ne serais plus jamais cette personne! Je me redressais légèrement et vu que l'avion était pratiquement vide. J'attrapais mon sac, me levais en regardant que je nous n'avions rien oublié. Trottinant dans la grande allée, je pris conscience que je m'apprêtais à poser les pieds dans ma nouvelle vie. A partir du moment ou j'aurais posais un pied hors de cet l'avion Paris et les Français ne seraient plus. Ce sera Los Angeles et les Américains. J'inspirais une grande bouffé d'air, remerciais les Hôtesses d'un sourire et franchi le seuil d'une vie nouvelle. Meilleure que la précédente je l'espérais.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
redhairewolf
Regarde Edward jouer du piano
Regarde  Edward jouer du piano


Féminin
Nombre de messages : 523
Age : 27
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Apprends à rêver ..    Jeu 22 Juil - 22:19

A L.A la ville des anges ^^ mais a choisir je préféré rester a Paris lol
Chouette fic en tous cas,continue comme ça ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Apprends à rêver ..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mon site "j'apprends à dessiner"
» J'apprends l'anglais avec "Asterix chez les Bretons"
» [Lachaud, Denis] J'apprends l'allemand
» j'en apprends tous les jours
» J'APPRENDS A CUISINER de Angela Wilkes,Stephen Cartwright, Rebecca Gilpin, Sally Griffin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilighters France :: Le quartier des artistes :: Fanfics :: Fanfics tout Public-
Sauter vers: