Twilighters France


*** Twilighters France, votre source française depuis 4 ans!
 
AccueilTwilighters FranceFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une louve pour sceller le destin de Forks...[Jacob/Wolf and Cullen pack]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
redhairewolf
Regarde Edward jouer du piano
Regarde  Edward jouer du piano


Féminin
Nombre de messages : 523
Age : 27
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Une louve pour sceller le destin de Forks...[Jacob/Wolf and Cullen pack]   Mar 29 Juin - 23:30

Bonsoir tous le monde !

Après un gros moment d'absence et de boudage du forum je dois l'admettre,je reviens car l'envie d'écrire me titille de plus en plus lol.Oui je remets a refaire mes dialogues de fic a haute voix lol
Voilas une fic que j'avais écrite sous mon ancien pseudo: J.Cullen !

Bonne lecture !

Synopsis:


Abby,une jeune femme de 20 ans revient à Forks a fin de vivre avec son père Charlie et de travailler au lycée. Elle retrouve son amour de toujours,Jacob Black,et décide enfin de montrer leur amour au grand jour,au plus grand bonheur des deux géniteurs et de la tribut !
Mais voilas que au lycée,un jeune homme du nom d'Edward Cullen se montrent assez hostile avec la jeune femme sans aucune raison.
Abby découvrira bien assez vite le secret des Quilleute avant d'elle même faire partie de se secret...
Et même si Jacob le lui interdira,Abby scellera le destin de Bella Jonhson,la femme d'Edward,enceinte et en danger ...


Chapitre 1


Quatre ans,quatre ans que ma mère m’a exiler dans un coin de l’Amérique ou il fait chaud tous le temps et ou pas une seul goutte de pluie ne tombe .
J’aime la pluie,j’aime l’écouter cogner sur les carreaux,j’aime l’entendre tomber sur les feuilles,l’odeur qu’elle laisse sur les plantes,les mousses.
Temps de souvenir....

Aujourd’hui,c est enfin un retour au sources,ma mère part en vacances avec son compagnons et décident de me laisser aller cher mon père,ou là,je donnerais cour dans mon domaine préfère.Mon domaine c’est la photographie,le meilleur domaine au monde . Un univers ou tous peut être figer sur une feuille de papier glacer et ne jamais en sortir,sauf si le temps la fane .
J’amènes tous mon matériel avec moi,et,je me souvient que mon père m’avait installer un labo dans un placard,j’espère qu’il y sera toujours.,Je vais donner des cours au lycée,en photo ,que le lundi et vendredi mais ça me plait .Même si j’ai 20 ans,et que je sais,ça peut faire très jeune pour donner cour,le directeur était ravi que une « ancienne » élève de Fork accepte de donner se cour.
En tout cas avec moi,il ne faudra pas me chercher,j’ai un caractère bien trempé et je refuse que on me traite comme une camarade de classe,je serais me montrer sympa,mais pas trop .

Au faite,je ne me suis pas présenté,je m’appelle Abigaïl,mais je préfère que on m ‘appelle Abby .

Dans l'avion qui m’amène a Fork,j’écoute mon mp3,la musique m’apaise .Je me demande si qui va m’attendre là-bas,j’espère que mon père sera là bien a l’heure,j’ai pas trop envie d’attendre trop longtemps .
Quand enfin l'avion attéris,je suis heureuse de sentir la pluie couler son mon visage a la sortir du terminal Je souris.Enfin…de la pluie.
Mon père est là,il m’attend .Aurais je oublier de dire que mon père est le shérif de la ville .Toujours aussi distinguer,c’est dingue que avec le temps,il soit rester le même.Il souris des que j’approche de lui .

Papa: Bonjours ma fille !
Abby:Salut papa!

On s’enlace longuement avant qu’il ne me libèrent.

Papa: Tu as bien grandis,et bien changer.Toujours eternellement habiller en noir toi .
Abby: Je changerais ça pour rien pa’ .
Papa:Ça je sais,on rentre,la pluies tombe comme si c’est le déluge !
Abby: Ça me déplait pas,j’adore même ! Ça m’a manquer comme pas possible !
Papa: Alors tu vas être servie .

Nous quittons l'aeroport,je monte dans sa voiture de patrouille.Elle sent toujours autant le cuire,la sueur et le café ainsi que la cigarette froide.
Beaucoup de gens trouvent ces odeur immonde dans une voiture de flic,mais moi,ça ne me déplait pas,au contraire,ça me rappel de très bon souvenir.

La ville n’a pas changer,elle est toujours aussi petit,avec ses magasins de fourniture de chasse,ses épiceries,ses magasin de vêtement ancien,ses boulangeries…Bref,ça n’a pas changer .Mon père s’engage dans la rue qui mène à la maison.Rien n’a jamais,la foret s’étend a perte de vu de l’autre coter de la route,tandis que les maisons envahissent l’autre coter.

Mon père se gare dans l’allée d’une charmant habitation blanche,au volet bleu marine,le cloche qui fait office de sonnette est toujours là,ainsi que les grelots que le vent fait balancer joyeusement ,a faire entendre leur bruit joyeusement et fièrement.

Mon père sort mon sac du coffre,me prend par l’épaule joyeusement et me fait entrée.Les souvenir de mon enfance me saute a la gorge.Les odeurs,les fêtes,tous …
J’observe tous,il a juste changer la Tv,c’est tous.Rien n’a bouger .

Papa: Tu me suie a l’étage ?
Abby: Pas de souci .

Il monte avec moi au premier ou se trouve ma salle de bain,sa chambre et la mienne.Par instinct j’ouvre le placard et là,soupire de soulagement,il n’a jamais fait enlever mon labo photo.

Papa: Croyais tu vraiment que je l’enlèverai ?
Abby: Je ne sais pas,j’avais un peu peur vois tu …
Papa: Après que ta mère soit parti avec toi,je n’ai rien changer,j’ai voulu que tous reste dans le même état,comme figer par le temps .
Abby: Papa,je ne vais pas repartir,je hais l’Arizona,il fait trop chaud là bas et il ne pleut jamais,c’est une horreur !
Papa: Toi et la pluie,depuis ton enfance tu es fascine par elle!
Abby: Oui je sais,haha,j’adore

Mon père souris et me prend dans ses bras,je ne veux plus le quitter,lui au moins me comprend,même si il y’a des chose que je ne peux pas parler avec lui,comme tous fille,parler de sexualité ou de vie intime avec son père est assez compliquer.Mais bon a 20 ans, j'ai le temps .

Papa: vient, j'ai une surprise pour toi dans le garage.

Je le suie,avide de curiosité.Il m’entraine dans le garage,ou là,je tombe sur mon pêcher préfère,une moto.

Abby: Ah ! Papa c’est quoi ça !
Papa:Mon cadeau de bienvenue,a moi,Billy,Jacob et la tribut .
Abby:Mais fallait pas ,c’est trop !
Papa: J’espère qu’elle te plait .
Abby : Et comment !Oh merci beaucoup !

Je lui saute au coup et l’embrasse fort .

Papa: Tu viendra avec moi a la réserve,comme ça tu pourra remercier tous le monde.
Abby:Pourquoi ne pas y aller tout de suite,je reverrais mon double par la même occasion.

Mon double,c est Jacob Black,le fils du meilleur ami de mon père.On peut dire que je l’aime beaucoup,plus que un frère,fin quand j’avais 14 ans,maintenant reste a savoir si il est toujours comme quand on se chamaillait a 14 ans pour rien ou si il a changer .

Papa: Ok,en route!
Abby: Mais ton casque,on y va avec mon nouveau bébé !
Papa: D’accord mais tu fais attention ?
Abby: T’inquiète pas !.

Mon regard fut attirer alors par un loup hurlant a la lune,une paire d'aile de fée et une empreinte de loups ,tous ça peint sur ma moto,mon père vit mon regarde interrogateur et aussi très admirable devant se travail.

Papa: C’est Jacob qui a peint ça,ça te plait ?
Abby: Et comment !

N i une ni deux,voilas mon père et moi en route pour la réserve,avide de retrouver ma seconde famille et mon double,qui m’ont beaucoup manquer pendant ses 4 ans d’absence.

_____________________
Pour les intéressés

Ma moto :
Spoiler:
 

et les dessins sur ma moto =
Loup
Spoiler:
 

Aile de fée :
Spoiler:
 

Empreinte de loup :
Spoiler:
 


Dernière édition par redhairewolf le Mer 15 Sep - 20:23, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
redhairewolf
Regarde Edward jouer du piano
Regarde  Edward jouer du piano


Féminin
Nombre de messages : 523
Age : 27
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Une louve pour sceller le destin de Forks...[Jacob/Wolf and Cullen pack]   Mer 30 Juin - 12:06

Chapitre 2

La route ver la réserve n’est pas si longue que ça,elle va tout droit,puis il faut empreinte un chemin d’écorce qui symbolise l’entré dans la réserve des Quilleute.Je venais beaucoup ici,étant enfant.Ma mère n’était pas très pour mais mon père m’a toujours amener voir ma seconde famille.
Ma mère et moi,c’est une histoire compliquer,elle n’a pas souvent été là,elle était trop vagabonde,trop hippie,elle voulait toujours voyager,pas mon pere.Elle est souvent partie,nous laissant seul,j’ai trouver ma mère auprès de celle de Jacob,qui aujourd’hui n’est plus de se monde .

Quand enfin j’aperçois les maisons, je ralentis et me gare juste devant la maison en bois de Billy.Je coupe le moteur et profite du calme que m’apporte l’endroit.Mon père descend et sourit en voyant son meilleur ami sorti de la maison.

Billy:Alors Charlie ! On m’amène de la visite !
Papa: Tu sais comment est ma fille,toujours prête a voir sa famille !
Billy:Alors ma petit comment vas-tu ?

Je sers Billy dans mes bras,quand mon père était en patrouille c’était lui qui me gardais,j’avais deux papa enfaite.Et puis j’avais Léa,la mère de Jacob qui c’est toujours occuper de moi .

Abby:Ça va,je suis content de rentrée au pays!
Billy: Je veux bien croire,ton cadeau te plait ?

Il me désigne la moto.

Abby: Oh oui ! Merci beaucoup !
Billy: Je t’en pris,allez rentrons.

Mais je me mis a chercher Jacob des yeux,pensant le voir a l’intérieure,je paniqua quelque peut,Billy le remarqua.

Billy :Mon fils va bientôt rentré dans son boulot.
Abby: Il a déjà fini le lycée ?!
Billy: Vous avez le même âge,aurais tu oublier ?
Abby: C’est vrai,ça m'est sorti de l’esprit.
Billy:Allez bois moi cette tisane,elle te fera du bien.

En effet,les tisanes de Billy m’ont toujours valu de me calmer un maximum ou de me détendre.Pendant des heures,nous parlons de mes projets,de se qui c’est passer ici avant mon arriver,tous un tas de chose que j’avais hâte d’entendre encore et encore .
Billy regarda par la fenêtre et souris alors que mon père et lui discutais de match de Basse Ball ou de Football.

Billy:Je pense qu’il y a quelque un qui t’attend dehors .

Je leva les yeux ver la fenêtre,me lève et sortie.A peine avais-je ouvert la porte que mon cœur fit une sorte de rature,le garçon devant moi n’avait plus 16 ans,mais 19 ans,des muscles se dessinait sous son tee shirt moulant,sa longue chevelure noir jaie tombait en cascade dans son dos,sa peau était aussi brune que de la terre de Sienne.

Il leva les yeux ver moi et souris,dans son regard observa la même sensation que moi,ou alors mon esprit me jouait des tour.Je me mi a courir ver lui et me jeta dans ses bras,il me fait tournoyer encore et encore …

Jacob: Je suis trop content de te revoir !
Abby: Et moi donc !

J’enfonça mon visage dans son coup et respira profondément son odeur,il m’avait tant manquer.Il fit de même avec moi,son visage dans mon coup me fit frissonner.Il me reposa a terre,malgré que je ne le souhaitait pas et me pris par la main.

Jacob: On a tant de chose a se raconter,me permet tu d’aller dire bonjour a ton père et au mien et après je suis tous a toi .

Abby: Vas’y je t’attend.

Je l’entend alors saluer mon père,le sien et revenir ver moi ,m’attrapant a nouveau la main,on couru comme deux gosses.J’étais si heureuse de le retrouver,jamais je n’avais éprouver ça pour quelqu’un ,un tel attachement et amour envers une personne .Il a partager ma vie depuis ma naissance et depuis tant d’année,j’éprouvais de l’amour pour lui,un amour secret.

Il m’entraîna sur la plage en contre bas,on courut l’un a près l’autre,jusqu’à se que,de fatigue,je écroula sur un tronc d’arbre que la mère avait fait échouer là depuis bien longtemps .Il s'asseya a coter de moi et me serra contre lui.

Jacob: Tu ma manquer …
Abby: Toi aussi …
Jacob: J’ai beaucoup pensé a toi c’est dernier année …a chaque fois,tu était dans mes pensée.
Abby: Je vais t’avouer que moi aussi ….

On se regarda longuement,mon regard voyageais entre son regard si profond et ses lèvres.Lui aussi mais s’embrasser maintenant,n’ Est-ce pas un peu tôt …

Jacob: Tu sais quoi ?
Abby: Non quoi ?
Jacob: J’ai une envie folle de t ‘embrasser …
Abby: Tu va rire ….moi aussi ….
Jacob: Crois tu que nous deux …il y’ ai une chance?
Abby: Oui …j’en suis même certaine ….
Jacob: M’aime tu ?
Abby: Oui ….
Jacob: Depuis quand ?
Abby: Toujours et toi …m’aime tu ?
Jacob:Depuis la nuit de temps …

La dessus,il se pencha,effleurant mes lèvres avec le sienne,il pris mon visage entre ses main,j'enlaça son coup avec mes bras et l’approcha plus de moi.La baiser devient plus long,plus langoureux,nos langues valsait ensemble sur une mélodie inconnus …Le baiser dura sans doute longtemps,car quand celui si pris fin,le soleil se coucha au loin.Je resta contre lui,nicher contre son tors…

Abby: Je t’aime.
Jacob: Je t’aime aussi .

Je le regarda dans les yeux .

Abby: Je voudrais savoir quelque chose ….
Jacob: Je t’écoute .
Abby: Je n’ai jamais connu l’amour avant toi et …
Jacob: Je t’aime,et je ne te ferai jamais de mal,j’ai besoin de toi depuis si longtemps que maintenant je refuse de te perdre.

Je souris et me sentis bien,plus que bien….j'était heureuse.
Il m’entraîna ver le village,ou son père et le mien nous attendirent,quand on arriva coller l’un contre l’autre ,un sourire apparut sur leur visage,avaient deviner ?

Charlie: On va rentrée,on viendra vous voir demain;
Billy: Pas de problème mon vieux.

Mais je regarda Jacob dans les yeux,je n’avais aucune envie d’être séparer de lui,maintenant c’est plus que une certitude,je voulais rester avec lui toute ma vie et ne jamais quitter ma terre.Il se pencha a mon oreille.Son souffle me donna beau nombre de frisson.

Jacob: Je viendrais rassure toi,des que vous serez partie,je viendrais.
Abby: Je ne veux pas être séparer de toi ,j’ai l’impression que ça fait des années que mon cœur et mon corps attendais de te retrouver pour ne plus te quitter .
Jacob: Je sais mon ange,mais rassure toi je viendrais.

Je souris et l’embrassa,devant son père et le mien,de tous façon j’étais avec lui,point et que ça plaise pas,je m’en fiche .Je salua Billy et embrassa encore mon compagnon
Je remonta sur ma moto avec mon père et demara.La nuit n’en pas encore tomber assez sur la route,donc j’eu facile pour regagner la maison.

A peine arriver mon père me parla de Jacob.

Papa: Alors le grand amour ?
Abby: Papa,ça faisait des années,tu le sais .
Papa: Oui et je suis heureux que vous soyez ensemble.

Il s’installa dans la cuisine a fin de commencer le repas,il sortis les assiettes et me souris .

Papa: Il sera là n’est-ce pas ?

Je rougie quelque peut mais après tous,mon père en était heureux.

Abby: Oui et …hum comment dire …
Papa: Abby,tu as 19 ans et je sais que tu l’aime donc si le soucis qu’il dorme ici te tracasse,rassure toi je suis totalement d’accord.
Abby:Oh je t’aime papa ! Tes le meilleur au monde !

Je lui sauta au coup et fut heureuse quand j’entendis la cloche de l’entrée .Mon éternelle amour était enfin là .

_____________________

la plage =
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bella55
Le combat
Le combat
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1730
Age : 33
Localisation : forks avec taylor lautner
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Une louve pour sceller le destin de Forks...[Jacob/Wolf and Cullen pack]   Mer 30 Juin - 12:21

j'aime beaucoup et envie de lire la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
redhairewolf
Regarde Edward jouer du piano
Regarde  Edward jouer du piano


Féminin
Nombre de messages : 523
Age : 27
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Une louve pour sceller le destin de Forks...[Jacob/Wolf and Cullen pack]   Mer 30 Juin - 17:35

Merci ^^

Chapitre 3

Je bondis ver la porte qui me sépare de mon ange,et a ma grande surprise,se n’est pas lui,mais un homme,d’environ un trentaine d’année,au cheveux blond,la peau très blanche et au lèvre rosé.

Homme: Bonsoir,vous devez être Abby?
Abby: Heu oui,et vous vous êtes ?
Carlisle: Oh c’est vrai,je suis le docteur Cullen,votre père m’avait demander de passer.

Mon père arriva a se moment là.Il sera d’une poignée ferme celle du docteur .

Papa: C’est gentil d’être passer.
Carlisle: Je vous en pris,c’est normal,vous sentez vous mieux avec les médicament que je vous ai prescrit ?
Papa : Oui beaucoup mieux,mon bras est totalement guéris,grâce a vous .

Je n’avais pas bouger de l’entre bâillement de la porte,mon père me cachait quelque chose,et ça m’inquiétait et puis,se Carlisle est étrange,je ne connais aucun humain qui peut être aussi blanc que ça,j’ai toujours crus être une exception,mais je vois qu’il y’a pire que moi .Mais a se moment là,deux bras puissant viennent m’encercler et des lèvre douce chaud,embrasser mon coup.

Jacob: Salut mon cœur .

Je me blottis contre lui,enfin,une présence capable de ma rassurer.

Jacob: Ça n’a pas l’aire d’aller ?
Abby: Tu le connais ?

Je lui désigne Carlisle du menton.Il se fige et l’observa attentivement.Mon compagnon avait l’aire assez tendus de le voir.Je me retourna pour le regarder,ses yeux trahissait sa crainte et son incompréhension a être là.Je lui attrapa la visage entre les mains et l’embrassa a fin de lui faire oublier un peu la présence du docteur Cullen .

Quelque minute après,il salut mon père et remarque que Jacob est là,et que je n’ai pas bouger de ses bras,ni de l’entrebâillement de la porte .Il salut rapidement Jacob de la tête,pareil pour moi.

Il s’en alla dans une immense BMW noir ,rapidement et dans une crissement de pneu,dut a la chausser trop mouiller tourna au coin de la rue.Je rentra suivi de mon compagnon et croise ma bras devant mon père.

Abby: C’est quoi cette histoire de bras ?
Papa:Rien de grave je t’assure;

Je leva un sourcil interrogateur.

Papa: Bon,je me suis fait tirer dessus il 3 mois de ça et le docteur Cullen m’a soigner voilas.
Abby : as-tu prévu de m’en parler ou comptais tu garder ça pour toi ?
Papa: Je ne voulais pas que tu t’inquiète …
Abby: C’est chose faite maintenant.

Je tourna la dos et alla sous la véranda,l’air frais allait me calmer.Comment avait il put me cacher ça,comment…J' observa le jardin,ma balançoire n’avait pas bouger,les rose non plus.Soudain,je sentis comme si on m’observa,je regarda attentivement d’où pouvais venir se sentiment.Mais rien,aucun endroit ne m’aida.Mon compagnon arriva a se moment là et me pris dans ses bras.

Jacob: N’en veut pas a ton père .
Abby: Je m’inquiète ,n’Est-ce pas normal ?
Jacob:Si,mais si on ne veut pas que tu t’en fasse pour lui .
Abby: De quel coter est tu ?
Jacob: Moi ? Je suis neutre .
Abby: Ouai,je te crois.
Jacob: Tu devrais,aller arrête de bouder et viens.
Abby:Je boude pas !
Jacob:Juste un peu

Il déposa un baiser sur mon front et m’entraine a l'intérieure.La soirée se passe admirablement bien,mon père me parla plus de se coup de feu qu il avait reçu.J’évita d’aborder le docteur Cullen,il fallait mieux,vu la réaction de Jacob.La soirée se termina devant un part de tarte a la cerise et un film a la TV.

Jacob et mon père parlèrent encore beaucoup de son boulot a Port Angeles,il bosait dans un garage ,et il s’occupait plus des moto,d’où lui était venu le coup de pinceau sur la mienne.
Après avoir saluer mon père,je monta,suivi de Jack dans ma chambre,je m’exiler une petit heure dans la salle de bain,je me relaxa dans un bon bain,il fallait que j’oublie se visage,celui du docteur,il m’avait paru si étrange et la réaction de Jacob m’avait beaucoup intriguer. Je préfère sortir et retrouver mon homme dans ma chambre.

Il était assis sur l’appuie de fenêtre,observant la lune,sa lumière dessinait le contour de ses muscles,sa peau terre de Sienne me faisait envie . Je m’approcha de lui,il descendis et me pris dans ses bras,examinant au passage ma tenue,un simple short un débardeur noir .

Jacob: Tu veux me rendre fou par cette tenue ?
Abby: Peut être que oui et peut être que non.

Il sourit malicieusement et m’embrassa longuement ,basculant sur le lit,on s’embrassa sans cesse.
Finalement,on se blottis l’un contre l’autre sous la couette et je pensa a demain,mon premier jour en tant que prof au lycée.Il remarqua m’on angoisse.

Jacob: Tu as peur pour demain?
Abby: Quand même oui.
Jacob: Tu n’ a pas avoir peur,tu es la meilleur !
Abby:Si tu le dit .

La dessus,il s’allongea sur moi et commença une série de baiser dans mon coup et sur mes épaules.Je frissonna de bien être ,mais une question me trotta dans la tête.

Abby: Bébé,pourquoi ….tu as eu l’aire d’avoir peur en voyant le docteur Cullen ?

Il leva la tête et me regarda,ses prunelle couleur ébène me donnèrent encore plus de frison.

Jacob: Les Cullen sont une famille très redouter dans ma tribut.
Abby: Pourquoi ?
Jacob: Leur ancêtre chassait sur nos terre et n’en avait pas le droit,mais pour ne pas avoir des conflit,on délimita une frontière et ils ne peuvent venir du coter de notre tribut et de la plage.
Abby: Et c’est pour ça que tu ne l’aime pas ?
Jacob:Oui et parce que il me fiche la chaire de poule .
Abby: Toi le grand Jacob Black qui chassait les vipères quand nous étions gosses .
Jacob: Tu aurai peur de rester avec lui aussi tu sais,il est aussi froid que les pierres.

Je soupira et l’embrassa pour le faire taire,un long et profond baiser.Nos longue valsèrent encore et encore,jusqu’à se que,par la fatigue et le bien être de nos peau l’une contre l’autre,la nuit nous envahis de ses doux rêve.

__________________________________

Ma chambre mais avec le lit si dessous =
Spoiler:
 

Mon lit =
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
redhairewolf
Regarde Edward jouer du piano
Regarde  Edward jouer du piano


Féminin
Nombre de messages : 523
Age : 27
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Une louve pour sceller le destin de Forks...[Jacob/Wolf and Cullen pack]   Jeu 1 Juil - 10:55

Chapitre 4

Quand le jour pointa le bout de son nez,j’étais seul dans mon lit,un mot et un rose rouge avait remplacer le corps chaud de mon amant.J’attrapas la rose et en huma le parfum,puis lut la lettre,disant ce si:

Mon adoré,

J’ai dus partir plutôt que prévu,des souci de mécanique au garage,on ne sait pas se débrouiller sans moi,tss.Tu dormais si bien que je n’ai pas voulu te réveillé
Je te retrouve se soir ici,ton père est au courant et courage pour ta premier journée,si tu as le moindre problème appel moi.

Je t’aime ,a se soir

Ton ange.

Je souris et dépose la lettre dans ma table de nuit,je me leva et pris un des vase poser sur un étagèrent,le remplis d’eau et déposa la rose dedans.Je souris en la regardant.

Je pris rapidement ma douche et m’habilla. J’enfile mon pantalon en cuire et mes bottes.J’enfile ensuite mon pull a colle rouler et par dessus mon blouson.
J’entassa des affaire dans mon sac a dos,attrapa mon sac avec mon appareil photo et je descend dans la cuisine ou un petit déjeuner m’attendais.

J’avala tous d’un traite et quitta la maison,roulant sur la route encore tremper de l’averse de la nuit dernier.Pendant ma route,je me demandais se qui allait m’attendre là bas,je m’attendais déjà au pire.

Quand j’arriva sur le parking du lycée,beaucoup d’élèves me regardèrent,déjà a cause de ma moto,et puis a cause de moi.Je retira mon casque et regarda la masse d’élevé qui me regardais,je pris dans ma poche mes lunette de soleil que je mi directement ,il avait quand même du soleil se jour là et je ne voulais pas que tous le monde me regard dans les yeux,ça m’énervais.
J’attrape mon sac et avança ver l’entrée.

Rien avait changer,toujours se même bâtiment ,vieux et en brique rouge,ou j’avais passer mes année d’études.J’avance ver l’entré quand un garçon,qui devait avoir pas plus de 16 ans m’interpella.

Éric:Et ! Tu dois être la nouvelle ?

La nouvelle? Oula,si il savait.

Abby:La nouvelle,heu,si tu veux oui.
Éric:Je me présente je m’appel Éric et toi c’est ?
Abby:Mieux vaut que tu ne le sache pas.
Éric:J’adore ton sens de l’humour,je voulais te poser une question,on s’occupe du journal avec des copains a moi et je voulais savoir se que tu pensais des cigarettes,alcool et autre truc de jeune.
Abby:Mm,la cigarette,c’est pas mal quand tu est énerver,l’alcool pour les fête et les reste,c’est de la …si tu voix se que je veux dire.

Il resta quasi scotcher,il ne dit plus rien,je me mi a rire.

Abby:Bon excuse mais je dois aller voir le directeur .

Je le laissa en plan,pff,ça commence bien.Le bureau du directeur se trouvai toujours au même endroit,je toca,un voix forte et peu gracieuse me répondis
Des que j’entra,le directeur fut heureux de m’accueillir.

Directeur:Bonjours Abby,comment vas-tu ?
Abby:Ça va bien merci.
Directeur : Je suis ravie de te voir ici,une élève aussi brillant que toi,c est un honneur.
Abby: C’est gentil.
Directeur:J’espère aussi que tu trouvera peut être ton âme sœur parmi nos nombreux et talentueux jeunes homme.
Abby:Heu non,je suis avec quelque un et ça me convient très bien.
Directeur: D’accord,aller suie moi,je vais te montrer ta classe.

Je le suivi,toujours aussi pervers sur les bords.Il m’amena a une classe on déjà quelque élève était rassembler,dont celui qui m’avait accoster se matin,j’allais rire.Quand on entra,tous les tête se tournèrent ver moi,surtout Éric.

Directeur:Jeune gens,voici votre nouveau professeur de photographie,Mademoiselle Abigail Swan,elle à été une des meilleurs élèves de l’état avant de quitter l’étais,mais aujourd’hui elle est revenus pour vous donner cours,j’espère que vous lui réserver le meilleur accueil qu’il se doit.

Les élèves acquiescèrent,il sorti et me laisse avec ses 10 paire d’yeux braquer sur moi,super comme je l’ai dit,je m’attend a tous en matière de question.
Je déposa mon sac et mon casque,gardant tous de même mon blouson sur le dos.Je m’assaya sur le bureau fasse au élève.

Abby:Ben déjà bonjours a vous tous.
Tous:Bonjours!
Abby:Je voudrais déjà savoir vos prénom,ça m’aidera a savoir qui vous êtes et ensuite si vous avez des questions,ben j’y répondrais avec plaisir.

Un a un,ils se présentèrent,j’essaye de retenir chaque un de prénom et des visage,je n’aurais que eux comme élève donc la tâche sera facile,.Quand ils eurent fini,je m’attendais déjà a tous de sorte de question.Se fut Mike,un blond qui commença

Mike:La moto qui est dehors est vous ?
Abby:Oui;
Mike:Qui vous la offert ?
Abby:Si tu veux tous savoir,c’est mon petit ami.
Mike;Ben il a bon goût…je veux dire pour la moto …
Abby:Je sais merci
Angela: Vous êtes avez lui depuis combien de temps?
Abby:Depuis mon arriver.

Tous me regardèrent avec des yeux rond comme des billes.

Abby:On se connaît depuis l’enfance et on s’aime depuis que on a 16 ans,donc.
Laurene:Il est au lycée ?
Abby:Non,il bosse .
Laurene:Ah,ou ça ?
Abby:Quelque part.

Cela les fit rire,sauve la dénommé Laurene,j’allais bien la calmer cette grande pimbêche.

Laurene:J’espère que il gagne bien ça vie !
Abby:Oh oui t’inquiète pas .
Laurene:Il s’appelle comment ?
Abby: Jacob Black,c est un indien de la réserve des Quilleute.

Je savais que aucun des élève ici présent ne sortait avec des élève du lycée,c’était interdis en fait,sauf pour moi,bien sur.

Éric:Mais c’est interdis non ? Enfin dans leur tradition ?
Abby:Pas pour moi.
Jessica:Et pourquoi vous êtes revenue ici ? Il fait moche tous le temps !
Abby:Parse que j’aime la pluie et que je hais le soleil.
Jessica:Quoi ?! Vous êtes folle,enfin excusez moi mais le soleil c est divin !
Abby:Pas pour moi,je ne l’aime pas trop,un peu,mais je préfère la pluie.

A chacune de mes réponses ,cela les étonnait,ça va être beau tous une année avec eux.Quand la cloche sonna,il était déjà temps pour moi de rentrée,l’heure du déjeuné avait été annuler en raison d’un problème a la cafétéria et quand ils revinrent en cour,les question recommencèrent.

Je fus heureuse de remonter sur ma moto pour rentrée,et surtout heureuse de voir celle de Jacob et la voiture de mon père dans l’allée.

_______________________________________

Ma tenue :

Mon pantalon
Spoiler:
 

Mon blouson =
Spoiler:
 

Mes bottes
Spoiler:
 

Mon sac a dos =
Spoiler:
 

Mon pull =
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fande taylor
Inconsciente
Inconsciente
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2800
Age : 23
Localisation : sur la plage, en sécurité dans les bras de Taylor au coucher du soleil
Date d'inscription : 04/06/2010

MessageSujet: Re: Une louve pour sceller le destin de Forks...[Jacob/Wolf and Cullen pack]   Mer 11 Aoû - 19:52

la suite redhairewolf elle est ou??? j'adore ton histoire elle est super interrassante et sa change un peu !! préssée de lire la suite!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
redhairewolf
Regarde Edward jouer du piano
Regarde  Edward jouer du piano


Féminin
Nombre de messages : 523
Age : 27
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Une louve pour sceller le destin de Forks...[Jacob/Wolf and Cullen pack]   Mer 11 Aoû - 21:33

J'avais un peu abandonner,car je pensais que personne ne la lissait^^ Merci a toi,j'essayerai de faire une suite le plus vite^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fande taylor
Inconsciente
Inconsciente
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2800
Age : 23
Localisation : sur la plage, en sécurité dans les bras de Taylor au coucher du soleil
Date d'inscription : 04/06/2010

MessageSujet: Re: Une louve pour sceller le destin de Forks...[Jacob/Wolf and Cullen pack]   Jeu 12 Aoû - 11:54

et si tu vois tu as au moins une lectrice ici ^^!! pressée de lire la suite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une louve pour sceller le destin de Forks...[Jacob/Wolf and Cullen pack]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une louve pour sceller le destin de Forks...[Jacob/Wolf and Cullen pack]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nummus à la Louve pour Lyon
» Scalpatore cherche modèle de louve pour Publius Satrienus
» Quelle pâte/colle pour sceller une durite à un radiateur ?
» Innocent
» 004 - Plomb de scelle "Guano du Perou - DREYFUS FRERES & Cie ".

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilighters France :: Le quartier des artistes :: Fanfics :: Fanfics tout Public-
Sauter vers: