Twilighters France


*** Twilighters France, votre source française depuis 4 ans!
 
AccueilTwilighters FranceFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Hésitation ... Autre possibilité (Jacob et Bella)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 16  Suivant
AuteurMessage
celine879
Dîne au restaurant en compagnie d'Edward
Dîne au restaurant en compagnie d'Edward


Féminin
Nombre de messages : 304
Age : 31
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Hésitation ... Autre possibilité (Jacob et Bella)   Mar 15 Juin - 14:34

Bonjour et bienvenue sur le topic de ma fanfic!

Voila, je me lance dans une première fanfiction. Mon histoire commence à la page 513 d'hésitation (oui oui le baiser Jacob/Bella). Elle concerne donc ce couple (c'est ici que je perd la team Edward... Zut! Mais je préfére prévenir). Je vous demande de ne pas hésiter à être critique car comme je vous l'ai dit c'est la toute première fois que j'écrit! Pour les fautes d'orthographe, même si je suis trés mauvaise normalement ça doit être lisible et il ne doit rien y avoir d'abérent.

Pour ce premier chapitre, je ne prend pas beaucoup de risque puisque j'ai reprit les mots de Stephenie Meyer (à qui tout appartient) et je les ai modifier, supprimer des passage, inventer d'autres,... Je serais plus inventive pour la suite!

Voici donc le premier chapitre....

Chapitre 1 : plus qu’un baiser

Il me fallut plusieurs secondes pour saisir ce qu’il entendait, durant lesquelles il me toisa d’un air supérieur, sur de ma réponse. Quand je compris enfin, les mots sortirent sans que je réfléchisse.
- Embrasse-moi, Jacob !
Sous la surprise, il écarquilla les yeux. Très vite, l’étonnement le céda à la suspicion.
- Embrasse-moi, Jacob. Embrasse-moi et reviens-moi.
Il hésita. Il commença à s’éloigner, se ravisa, fit un pas incertain dans ma direction, puis un second. Il posa sur moi un regard interrogateur que je soutins. Il se balança sur ses talons et, soudain, plongea vers moi, me rejoignit en trois enjambées. Ayant deviné qu’il tirerait avantage de la situation, je ne bronchais pas, paupière closes, poings serrés. Ses mains se refermèrent autour de mes joues et ses lèvres trouvèrent les miennes avec une soif proche du désespoir.
Je sentis sa colère lorsque sa bouche se heurta à ma résistance passive. Une de ses paumes se plaqua sur ma nuque, agrippant la racine de mes cheveux, tandis que l'autre, posée sur mon épaule, me collait à lui. Elle descendit le long de mon bras, saisit mon poignet qu'elle plaça autour de son cou. Je l'y laissai, poing toujours fermés, ignorant jusqu'où mon envie folle de le garder vivant était susceptible de me mener. Pendant ce temps là, ses lèvres, incroyablement douces et chaudes cherchaient à m'arracher une réaction.

Dés qu'il fut certain que je ne lâcherais pas, il libéra mon poignet, et sa main tâtonna en direction de ma hanche, puis glissa sur mes reins et me serra avec une force inouïe contre lui, me cassant en deux. Sa bouche abandonna le combat un instant, même si je devinais qu'il n'en avait pas finit avec moi. Elle suivit le contour de ma mâchoire puis explora le creux de mon cou. Il lâcha mes cheveux, positionna d'office mon deuxième bras prés du premier - autour de sa nuque. Il emprisonna ma taille, ses lèvres frôlèrent mon oreille.

- Tu peux faire mieux que ça, Bella, murmura-t-il d'une voix rauque. Tu réfléchie trop.
Je frissonnai lorsque ses dents agacèrent mon lobe.
- Oui, marmonna-t-il. Une fois, rien qu'une fois dans ta vie laisse toi aller.

Instinctivement, je secouai la tête. D'une main ferme, il arrêta mon geste, sa voix se fit acide.


- Es tu vraiment sûre de ne pas préférer que je meure ?
Je me cambrai sous l'effet de la colère. C'en était trop, il n'était pas fair-play. Serrant mes doigts autour de ses cheveux, je tirai de toutes mes forces pour éloigner son visage du mien, en dépit de la douleur de ma main abîmée.

Jacob se méprit. Il était trop fort pour saisir que je cherchais à lui faire mal. Il confondit ma colère avec de la passion. Il crut que je répondais enfin à son appel. Haletant de désir, il ramena ses lèvres sur les miennes, ce pendant que ses doigts trituraient mes hanches. Une nouvelle bouffée de rage m'envahit, ravageant le peu de contrôle que j'essayais de garder sur moi. Sa réaction fougueuse acheva de miner mes meilleures résolutions. N'eût-il été triomphant, j'aurais réussit à lui résister; mais son abandon absolu, son ivresse joyeuse me firent perdre toute raison. Je lui rendis son baiser avec une ardeur pour moi nouvelle- je n'avais pas besoin de me montrer prudente avec Jacob; quant à lui, il ne songeait même pas à me ménager.

Mes doigts raffermirent leur prise autour de ses cheveux - pour l'attirer à moi cette fois.

Il était partout. Derrière mes paupières, le soleil rougeoya, couleur violent qui s'accordait à la chaleur de notre étreinte. Une brûlure qui était, elle aussi, partout.
Je ne voyais, ne sentais, n'entendais plus rien qui ne fût Jacob. Le seul neurone qui me restait entreprit de hurler des questions. Pourquoi ne mettais-je pas un terme à cela ? Pire, pourquoi ne désirais-je pas y mettre un terme ? Pour quelle raison n'avais-je pas envie que cela se termine ? Pour quelle raison mes mains agrippaient-elles ses épaules, appréciaient-elle que ces dernière soient carrées et fortes ? Pour quelle raison aimais-je tant que ses mains à lui me serrent trop fort, trop fort et pourtant pas assez pour me rassasier ?

Questions idiotes. La réponse était simple - je m'étais menti à moi même.

Jacob avait eu raison. Depuis le début. Il était plus que mon ami. Voilà pourquoi il m'était impossible de lui dire au revoir. Je l'aimais aussi. Je l'aimais d'amour. Je l'aimais plus qu'il n'aurait fallu.

Nous ne faisions plus qu'un. Sa douleur avait toujours été et serait toujours la mienne; à présent, son bonheur était le mien aussi. J’étais heureuse, enfin.

L'espace d'un bref instant, un chemin entièrement différent se déroula devant mes paupières baignées de larmes. Comme si je regardais à travers le filtre des pensées de Jacob, je vis ce à quoi j'allais renoncer. Je vis Charlie et Renée mêlés à Billy, Sam et La Push dans un étrange collage. Je vis les années qui passaient et me transformaient. Je vis l'énorme loup aux reflets cuivrés que j'aimais, mon protecteur à vie. Durant une fraction de seconde, je vis les têtes de deux enfants noirs de cheveux qui fuyaient pour se réfugier dans la forêt familière. Lorsqu'ils disparurent, ils emportèrent ma vision avec eux.
Jacob interrompit notre baiser le premier. Ouvrant les yeux, je constatai qu'il me contemplait avec un émerveillement teinté d'exaltation.

Alors, une chaleur immense m’envahit mais elle ne me brulait pas, elle rougeoyait. Tout ce qui me constituait se délita pendant que je fixai le magnifique visage de Jacob. Tout les fils qui me retenaient à la vie furent vivement tranchés. Tout ce qui participait à celle que j’étais –mon amour pour mes parents, mon amour pour Edward, ma loyauté envers mes amis, la haine envers mes ennemis, mes certitudes et mes doutes, mon propre nom- furent coupés comme des ficelles de ballons et s’envolèrent dans le ciel. Moi, je restais là comme attachée par un câble, un câble d’acier, un million de câbles d’acier qui me liait à une seule chose, au centre du monde. Il m’apparut alors que l’univers tournait autour d’un point unique, Jacob Black.

-Je dois partir, murmura-t-il.

-Non.

Il sourit, ravi par ma réponse.

-Je ne serai pas long. Mais chaque chose en son temps ...

Il se pencha pour m'embrasser derechef. Cette fois, ce fut différent. Ses mains se firent douces sur ma peau, et ses lèvres tendres sur les miennes, et bizarrement hésitantes. Ce fut un baiser très bref et extrêmement voluptueux. Enroulant ses bras autour de moi, il me serra contre lui avant de chuchoter à mon oreille :

- Voilà qui aurait dû être notre premier baiser. Mieux vaut tard que jamais.
- Reste, suppliais-je dans un murmure.
- Je ne peux pas, le combat est proche et je me suis engager envers les miens.
Avait-il seulement senti le changement qui s’était opéré en moi ? Savait-il que je ne pourrais plus jamais vivre sans lui et qu’il était désormais tout ce qui importe à mes yeux ? Oui… J’en étais persuadée. Jacob et moi venions de nous imprégner. J’étais tout ce qui compte pour lui comme il était tout ce qui compte pour moi. Il devait partir se battre avec ses frères pour ma protection pour ma sécurité. Il n’avait pas le choix.
- Si il part, Seth me préviendra et j’enverrais quelqu’un, n’ait pas peur mon amour, me dit-il.
Il me lança alors un dernier regard rempli d’un amour pur et désormais partager et fila vers la forêt où il disparut à ma vue.

Voila le premier chapitre!!!! J'espére que vous avez aimé???
Bisous à tous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
appaloosa
Au cinéma avec Mike et Jacob
Au cinéma avec Mike et Jacob


Féminin
Nombre de messages : 1226
Age : 26
Localisation : dans les bras de jacob
Date d'inscription : 17/04/2009

MessageSujet: Re: Hésitation ... Autre possibilité (Jacob et Bella)   Mar 15 Juin - 17:39

jolie debut et attend a suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille41
Retour fracassant de Jake
Retour fracassant de Jake


Féminin
Nombre de messages : 1945
Age : 33
Localisation : dans les bois en compagnie d'une bande de ... loups
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Hésitation ... Autre possibilité (Jacob et Bella)   Mar 15 Juin - 21:20

Coucou ! bye

J'ai lu ! Tu te lances ? C'est bien ! Smile
Tu as gardé beaucoup de texte du livre, tu écriras tes propres mots pour la suite j'espère Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bella55
Le combat
Le combat


Féminin
Nombre de messages : 1730
Age : 32
Localisation : forks avec taylor lautner
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Hésitation ... Autre possibilité (Jacob et Bella)   Mer 16 Juin - 7:13

j'attend la suite Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celine879
Dîne au restaurant en compagnie d'Edward
Dîne au restaurant en compagnie d'Edward


Féminin
Nombre de messages : 304
Age : 31
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Hésitation ... Autre possibilité (Jacob et Bella)   Mer 16 Juin - 8:29

Vanille41 a écrit:
Coucou ! bye

J'ai lu ! Tu te lances ? C'est bien ! Smile
Tu as gardé beaucoup de texte du livre, tu écriras tes propres mots pour la suite j'espère Wink
Oui enfin je m'essaye. Je demarre du texte de Stephenie Meyer pour m'en éloigner de plus en plus. Le chapitre suivant est de mes mots, je n'ai reprit aucun passage du livre même si l'histoire présente un certains nombres de points communs. Merci de me lire j'attend tes critiques avec impatience!

Merci a Appaloosa et Bella55 de me lire!

Voici la suite...

Chapitre 2 : Combats[/color]

J’en étais là, figée à l’orée du bois. Je restais ainsi plusieurs minutes à fixer le point où l’amour de ma vie avait disparu. Je senti alors une présence dans mon dos. Edward et Seth devait être revenu mais je n’osai pas me retourner et affronter son regard.

-Mon amour ? La voix d’Edward était douce.

Il ne savait pas, pas encore. Je me retournais alors et nos regards se croisèrent. Je n’avais toujours pas prononcé un mot. Je ne savais quoi dire, je ne savais pas quoi faire. Je pouvais presque lire toutes les questions qu’il se posait dans ses yeux.

-Edward… murmurais-je, je…

Mais je ne pu continuer, son beau visage se figea en une seconde. Ses traits se durcirent et je pu y lire une peine immense. Il avait compris. Sans doute avait-il lu les pensées de Jacob. Ca y est, tout le monde était au courant. Je ne pouvais que voir à quel point il avait mal. Je ressenti une grande culpabilité mais tout ce dont j’étais capable était de me cacher. Il n’y avait rien à dire. Une larme coulant sur mon visage, je m’en allais me refugié dans la tente. Mon regard croisa celui de Seth. Ses yeux étaient compatissants. Je compris que j’avais un allié, un ami qui me soutenait et qui me comprenait.

Je me couchais dans la tente où les odeurs d’Edward et de Jacob planaient encore dans un étonnant mélange. Là, je laissais libre cours à ma peine, je me blottis dans les couvertures. J’avais peur, pour Jacob, pour Edward, pour moi-même et pour tous ceux qui se préparait à se battre dans une clairière ou dans les bois pour me protéger. J’avais froid et j’étais seule. Une poignée de seconde plus tard, je sentis un loup sable venir se blottir contre mon dos.

Les minutes s’écoulèrent sans que rien ne se passe et je me demandais si Edward était parti. C’est alors que Seth se leva et sorti de la tente. Edward entra tandis que je me redressais et il s’assit prés de moi. Je lui lançais un regard rempli d’excuses et me blottit contre son torse marmoréen.

- Oh Edward… Je suis tellement désolée.

- Tu n’as pas à être désolée mon amour, je comprends, me répondit-il difficilement. J’ai fait des choix qui on entrainer certaines conséquences. Je ne peux pas t’en blâmer et je ne t’abandonnerais pas. Je te protégerais comme je te l’ai promis.

- Je comprendrais que tu partes même si je souhaite que tu reste ici, dis-je dans un souffle.

- Non je n’irais nulle part, ne t’inquiet pas, me dit-il. Comme je te l’ai dit, je comprends. L’imprégnation n’est pas une chose contre laquelle on peut lutter. Je ne t’en veux pas.

- Merci Edward. Tu es un être d’exception. J’ai beaucoup de chance de t’avoir dans ma vie. Sache que tu resteras toujours dans mon cœur même si aujourd’hui les choses ont changés…

A ses mots, son visage fut déformé par une moue de douleur. Je décidais donc de me taire et d’attendre qu’un autre combat commence. L’attente ne fut pas longue. J’entendis Seth glapir et gémir tandis qu’Edward se raidissait.

- Ca commence

Edward m’informait régulièrement sur l’état de la situation. Les Cullen comme les loups s’en sortaient sans aucune difficulté, il me dit que la bataille était presque terminée et gagnée quand je l’entendis lacher :

- Victoria !

A peine ses mots prononcés la tente vola en éclat et je me retrouvais contre la falaise, mes deux protecteurs en position d’attaque devant moi. Elle était là ses cheveux roux luisant comme des flammes sur la neige. Au loin, j’entendis un loup hurler à la mort. Jacob. La panique m’envahit un instant mais je me repris très vite et chercha autour de moi une arme susceptible de me venir en aide. Je trouvais, au pied de la falaise, une pierre très tranchante et la ramassait.

Victoria n’était pas seule, un jeune homme blond l’accompagnait. Mes protecteurs échangèrent un regard et se ruèrent sur leurs adversaires respectifs. Pendant, qu’Edward s’occupait du sort de Victoria, Seth se chargeait de celui du jeune homme. Edward avait l’air de maitriser la situation. Il combattait avec une rage intense et semblait déverser toute sa colère sur son ennemie. Du coté de Seth, le combat était inégal. Le jeune loup luttai de toutes ses forces avec un courage admirable mais il prenait de nombreux coup et le vampire l’envoyait trop souvent valdinguer au pied du rocher. Soudain, Le vampire blond captura Seth dans ses bras et le compressa si fort que le loup sembla arrêter de respirer.

- Edward ! Hurlais-je. Fait quelque chose ! Je t’en supplie !

Hurler était malheureusement tout ce que je pouvais faire. J’aurais voulu courir vers Seth pour l’aider mais j’étais pétrifiée. Edward envoya Victoria dans la cime des arbres et couru à l’aide de Seth.

A partir de là tout se déroula très vite, presque simultanément. Edward dégagea Seth qui ne semblait pas blessé. Ensemble, ils entreprirent de démembrer le jeune homme quand un mouvement attira mon attention, Victoria. Elle se lança sur moi et en une seconde elle était à ma hauteur. J’ai pu croiser le regard d’Edward, il était terrifié. Alors, je ne sais pas par quel reflexe étrange, je saisis mon arme de fortune et lui enfonça dans le ventre. A ma plus grande surprise la pierre pénétra la chair dure. Elle recula de quelques pas et retira le tranchant de son corps. Elle me regarda avec un petit sourire mais n’eu pas le temps de bouger. Un énorme loup brun-roux surgit des bois et en une fraction de seconde, d’un seul coup de gueule, arracha la tête de la vampire qu’il pourchassait depuis si longtemps et qui avait bien failli avoir ma peau.

C’était terminer. Edward et Seth rassemblait les restes de Victoria et de son acolyte pour en faire un feu. Jacob ne prit pas la peine de se cacher pour reprendre forme humaine et me rejoignit, complètement nu, en deux enjambées. Il me serra dans ses bras et là je me senti enfin en sécurité. J’étais rassurée et même fière de moi.

- Je me suis défendue ! Jacob, je me suis défendue ! Hurlais-je presque.

Jacob soupira profondément dans un demi-sourire. Il avait eu peur, très peur.

- J’ai vu, Bella. Bien joué !

Reprenant petit à petit conscience des choses, je me retournais pour voir comment allait Seth. Celui-ci semblait ne pas avoir une égratignure et il était sans doute très fier de lui également. Je dirigeais à nouveau mon regard vers Jacob.

- Je t’emmène à la réserve, me dit-il.

- Non, la voix d’Edward était dure et sévère. Il regarda Jacob avant de continuer. Les Volturi…

J'espére que ça vous plait... Dite moi tout!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bella55
Le combat
Le combat


Féminin
Nombre de messages : 1730
Age : 32
Localisation : forks avec taylor lautner
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Hésitation ... Autre possibilité (Jacob et Bella)   Jeu 17 Juin - 17:15

j'adore et j'attend la suite miss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
appaloosa
Au cinéma avec Mike et Jacob
Au cinéma avec Mike et Jacob


Féminin
Nombre de messages : 1226
Age : 26
Localisation : dans les bras de jacob
Date d'inscription : 17/04/2009

MessageSujet: Re: Hésitation ... Autre possibilité (Jacob et Bella)   Jeu 17 Juin - 19:03

sympa ta suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
surie
Emménagement chez Charlie
Emménagement chez Charlie


Féminin
Nombre de messages : 30
Age : 31
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: Hésitation ... Autre possibilité (Jacob et Bella)   Ven 18 Juin - 7:01

Une new fic team Jacob/Bella super!!! J'ai hâte de lire la suite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tititof
Perd connaissance
Perd connaissance


Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : garde la main chaude de Jacob dans la sienne
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Hésitation ... Autre possibilité (Jacob et Bella)   Ven 18 Juin - 9:48

Alors évidemment, j’aime beaucoup l’idée de l’imprégnation de Bella et c’est quelque chose auquel j’ai cru (que toute la team Jacob a cru je pense) au moment de ce baiser.
Les scènes sont bien décrites, on suit très bien l’histoire et il y a beaucoup de détails qui nous permettent de visualiser les moments. J’ai hâte de voir comment tu vas gérer leur imprégnation en présence d’Edward. Mon pauvre Ed, il m’a fait de la peine dans la tente. Il comprend et s’incline, comme toujours. Tu as bien respecté la psychologie des personnages. Contente que Jacob n’ait pas été blessé dans cette bataille !
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celine879
Dîne au restaurant en compagnie d'Edward
Dîne au restaurant en compagnie d'Edward


Féminin
Nombre de messages : 304
Age : 31
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Hésitation ... Autre possibilité (Jacob et Bella)   Dim 20 Juin - 21:10

Merci pour vos gentils commentaire les filles (on forme vraiment la mini team Jacob de ce forum! Toujours les mêmes pseudos qui reviennent! lol! C'est trés bien comme ça, hein!). J'espére que la suite vous plaira et j'attend vos réactions avec impatience!
La voici...


Chapitre 3 : Les Volturi

A la simple mention de ce nom, mon corps tout entier frissonna. Je ne comprenais pas. Les nouveau-nés avaient été éliminés. Qu’est ce que les Volturi venaient faire dans l’histoire ?

- Quoi ? balbituais-je.

Jacob, lui, avait l’air de comprendre. Apparemment, il était au courant de quelque chose que j’ignorais. Je les regardais à tour de rôle, espérant que l’un d’eux eu la décence de m’expliquer ce qu’il se passait. Enfin, Jacob prit la parole. Edward semblait incapable de parler, ce qui m’affecta au plus haut point.

- Alice a eu une vision il y a quelques temps, m’expliqua Jacob, ils viennent pour rendre « justice », et les guillemets étaient audible, mais aussi pour autre chose.

- Vérifier que ma transformation à bien eu lieu, dis-je.

- Je comptais leur dire que le mariage était prévu pour aout et que ta transformation suivrait, intervint Edward, et c’est ce que je vais faire. Ils n’ont pas besoin de savoir qu’il n’en est même plus question. Cela nous donnera un délai…

La souffrance transpirait de chacun de ses mots pourtant il employait encore le nous. Encore aujourd’hui, après ce que je lui avais infligé, il se préoccupait de ma protection.

Jacob voulu proteste mais se ravisa. Il devait penser que c’était la meilleure solution. C’était mon avis également. Mentir et ensuite se préparer à une rencontre prochaine et inévitable.

Sam apparut à l’entrée du bois à se moment là, sous sa forme humaine. Ce qui m’étonna. Le chef de la meute était venu car il savait que Jacob ne me laisserais plus, plus maintenant que nous nous étions imprégnés. Toute la meute était désormais impliquée dans un conflit nous opposant aux monstrueux Volturi à cause d’une promesse faite quelques mois auparavant lorsque la situation était bien différente. Le choix que j’avais fait entrainait une série de conséquences auxquelles je n’étais en rien préparée.

- Jacob, laisse Edward emmener Bella à la clairière, dit Sam, c’est la seul solution pour l’instant. Rentre à la réserve, Seth et moi allons suivre Bella et resterons caché mais prés à intervenir en cas de soucis.

- Hors de question, répondit Jacob, sur un ton sans appel, que le gamin rentre mais moi je serais où Bella est.

- Ok, intervint Edward, en route.

Sur ces mots Edward contourna Jacob pour être à ma hauteur, sans me regarder, il me demanda de monter sur son dos. J’entendis Jacob marmonner mais je m’exécutais car je savais que le temps nous était compté et que c’était le moyen le plus rapide pour parcourir la distance qui nous séparait de la fameuse clairière. Jacob le savait aussi. Lui et Sam se transformèrent et nous nous miment en route tandis que Seth prenait le chemin opposé pour rentrer à la maison.
Le trajet dura quelques minutes à peine. Edward me déposa par terre et se dirigea vers sa famille, qui ne savait rien des récents changements entre nous. Je lui emboitais le pas. Carlisle lança un regard interrogateur à Edward en désignant Jacob et Sam. Il se contenta de lui répondre par un hochement de tête. Les deux loups allèrent se placer à l’entrée du bois tandis qu’Edward m’emmenait à l’abri derrière les rangs former par les Cullens.

- Ils seront là dans une minute, nous informa Alice.

Effectivement, une minute plus tard je pu distinguer les capes sombres des Volturi tournoyer dans notre direction. Il était quarte, je reconnu instantanément Jane dont je ne pourrais jamais oublier les traits si délicats et perfides à la fois. Il y avait également l’imposant Felix ainsi qu’Alec et Demetri, le redoutable traqueur. La peur était telle que j’osais à peine respirer. Jane prit la parole :

- Je vois que vous avez fait le sale boulot pour nous, dit-elle avec son air supérieur, cependant il reste des criminels à punir.

- Nous nous sommes défendu, rien de plus, répondit Carlisle.

- Mmm… Cependant, vous avez failli à votre parole. La fille est toujours humaine.

- Plus pour longtemps, l’interrompit Edward, nous avons prévu de le faire d’ici quelques mois dans le but de nous préparer et de ne pas attirer l’attention.

- Très bien, nous viendrons vérifier cela en temps voulu mais ne tarder pas, les Volturi ne donne pas de seconde chance, répondit la petite peste.

Elle désigna ses acolytes du menton et tous disparurent en un claquement de doigt. Jacob accourut aussitôt sous sa forme humaine et je couru me réfugier dans ses bras sous le regard étonné de tous les Cullen. J’entendis Esmée murmurée à Edward :

-Que se passe-t-il, mon fils ?

-Les joies et bonheurs de l’imprégnation, répondit-il dans un gémissement.

- Oh Edward…

J’entendis Rosalie ricaner. En clin d’œil, Carlisle se trouvait à mes cotés.

- Bien Bella, je vois que certaines choses on changer. Rentre avec Jacob, je t’amènerai tes affaires en venant ausculter Leah à la Push.

- Leah ? Que lui est il arrivé ? Elle est blessée ? Demandais-je aussi bien à Carlisle qu’à Jacob.

- Oui elle a voulu se la jouer solo et elle a bien failli y rester mais ça ira… Répondit Jake.

- Elle ira bien, c’est une louve, elle est solide, renchérit Carlisle.

Pauvre Leah, elle avait été blessée en me protégeant. Elle ne m’appréciait guerre et avait portant failli perdre la vie par ma faute. Il faudrait que j’arrange les choses avec elle, elle qui était la sœur de celui qui était devenu mon ami en simple regard, elle qui était si courageuse. Je me retournais vers Jacob pour lui dire :

-Rentrons chez nous maintenant.

Lorsque je me retournais vers la clairière, Edward avait disparu. Alice me tendit un maigre sourire avant que je ne parte mains dans la main avec Jacob.

Chapitre 4 : Retour à la Push

Nous avions effectué le chemin du retour à vitesse humaine, Sam, Jacob et moi. La marche me fit du bien après ces longues heures passée dans l’espace exigu de la tente. Le vent glacé caressait mon visage mais je n’avais pas froid, le bras de Jake qui couvrait mes épaules suffisait à me tenir au chaud. Il avait toujours été mon soleil, le seul à pouvoir chasser les nuages. Blottie ainsi au creux de son épaule, rien ne pouvais m’arriver. Nous ne parlions pas, simplement heureux de constater que le bois avait déjà retrouvés son calme et sa tranquillité. Les animaux et la nature avaient reprit leurs droits.

Quand nous arrivâmes à la Push, la vue qui s’offrait à moi m’émerveilla et m’emplit d’une joie sans pareil. Charlie était adossé au mur sur la petite terrasse devant la maison, une bière à la main, il discutait avec son ami de toujours. C’est comme ça que les choses devait être, simple, coulant de source et facile. Mon regard se dirigea alors vers Jacob. Il me regardait également avec des yeux rempli d’amour et j’eu la certitude inébranlable que j’avais fait le bon choix.
Billy nous vit et nous désigna du menton pour signaler à mon père notre présence. Billy affichait un sourire radieux et je me demandais si il avait comprit avant de mon concentrer sur Charlie. Ce dernier semblait perplexe. Il me croyait en virée shopping avec Alice tant qu’Edward était en redonnée et voila que je sortais d’un bois en compagnie de Jacob et de Sam, tout deux à moitié nu. Les explications n’allaient pas être aisées à trouver.

- Bella ? Commença Charlie, sur un ton neutre, qu’est ce qui s’est passé ? Tout va bien ? Que fais-tu là ?

- Oui papa, tout va pour le mieux, je t’expliquerai ce soir, répondis-je radieuse, est ce que cette après-midi on pourrait juste rester là ?

- OK… Fit-il toujours aussi perplexe.

- Merci.

Sam était déjà parti rejoindre Emily. Jacob se dirigea vers la maison en m’attirant par la main. Il tapotât l’épaule de son père au passage et pénétra dans le hall d’entrée sous le regard hébété de Charlie. Il m’emmena directement jusque sa chambre, dés que la porte d’entrée fut fermée il attrapa mon visage entre ses mains puissantes et me fixa intensément.

- Oh Bella… Mon amour…

- Jake, je…

Ma phrase fut coupée par un baiser fougueux. Nous nous étions retenu à plusieurs reprises d’abord par respect pour Edward ensuite par égard pour Sam. Maintenant que nous étions enfin seul, nous pouvions nous laissez aller. Sans interrompre notre baiser, je me dirigeais vers le lit et m’y laissais tomber, attirant Jacob sur moi. Je sentis les battements nos cœur et le rythme se nos respirations s’accélérer en même temps. Il m’embrassait sans retenue et j’avais l’étrange impression de ne jamais pouvoir me rassasier de lui.

Après plusieurs minutes, je le repoussais légèrement afin qu’il comprenne que LE moment n’était pas encore venu. Non sans résister passivement, il se dégagea et s’allongea sur le flan en me regardant.

- Bella, qu’est ce qui t’a décidé ? Je veux dire… à me choisir…

- Tu ne l’as donc pas ressenti ?

- Oh… Si. Mais je ne comprends pas, pourquoi maintenant et pas au premier regard comme les autres ?

- Je ne sais pas, répondis-je, sans doute parce que l’on s’est rencontrer avant tout ça… Tu sais la transformation.

- Oui sans doute et après tu avais un choix à faire. Tu as pris ta décision avant ou après ?

- Tu sais lorsque tu m’as embrassé j’ai d’abord résisté mais à un moment j’ai lâché prise et me suis laissée aller. J’ai alors pu entrevoir notre avenir et j’ai su que c’était cela que voulais juste après l’imprégnation a eu lieu.

- Qu’est ce que tu as vu ? Pour notre avenir ? Demanda-t-il avec un grand sourire.

- Ca c’est mon secret… dis-je en me dirigeant vers la porte.

- Madame Irma fait des cachoteries… dit-il, je retrouvais le Jake que j’aimais tant.

- Elle était facile celle là ! Attention avec des blagues aussi mauvaises tu risques de perdre quelques années !

Et c’est tout sourire que nous rejoignîmes nos pères désormais confortablement installés au salon devant un de ces fameux matchs de baseball. Le reste de l’après-midi se déroula dans un calme qui était en parfait désaccord avec le début de la journée. Je restais blottie dans les bras de mon amoureux la plupart du temps savourant mon nouveau bonheur. Son souffle sur ma peau et la chaleur de son corps commençait à me faire somnoler quand Charlie m’informa qu’il était l’heure de rentrer. Je me levais et suivit mon père. Il allait être temps d’avoir cette conversation à laquelle je n’avais plus pensé depuis que je l’avais esquivée plutôt dans l’après midi.

Voila voila, alors qu'en dite vous?
Voici en spoiler les titres des deux prochains chapitres :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille41
Retour fracassant de Jake
Retour fracassant de Jake


Féminin
Nombre de messages : 1945
Age : 33
Localisation : dans les bois en compagnie d'une bande de ... loups
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Hésitation ... Autre possibilité (Jacob et Bella)   Dim 20 Juin - 23:16

*Dans le chapitre 2, j'ai cru que Seth allait embarquer la tente avec lui lol Il était bien loup avec Bella ?

* - Hors de question, répondit Jacob,Ça c’est Jacob ! Very Happy

*les Volturi ne donne pas de seconde chance, répondit la petite peste. Ah je revois Jane le sortir dans la bande annonce : glaciale.

*Jacob accourut aussitôt sous sa forme humaine et je couru me réfugier dans ses bras sous le regard étonné de tous les Cullen.
Tu m'étonnes ! Laughing

*Il avait toujours été mon soleil, le seul à pouvoir chasser les nuages. Ah le soleil ! sunny c'est beau.

*Il me croyait en virée shopping avec Alice tant qu’Edward était en redonnée et voila que je sortais d’un bois en compagnie de Jacob et de Sam, tout deux à moitié nu. Ouai papa Charlie va se poser des questions siffle

*Il m’embrassait sans retenue et j’avais l’étrange impression de ne jamais pouvoir me rassasier de lui.

*- Madame Irma fait des cachoteries LOL Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiphany
Sert de poupée à Alice
Sert de poupée à Alice


Féminin
Nombre de messages : 918
Age : 32
Localisation : en train de pense a taylor
Date d'inscription : 20/07/2009

MessageSujet: Re: Hésitation ... Autre possibilité (Jacob et Bella)   Lun 21 Juin - 15:56

j adore continue comme sa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celine879
Dîne au restaurant en compagnie d'Edward
Dîne au restaurant en compagnie d'Edward


Féminin
Nombre de messages : 304
Age : 31
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Hésitation ... Autre possibilité (Jacob et Bella)   Mer 23 Juin - 20:30

Salut les filles!
Je vois que je perd des lectrices en cour de route... J'éspére que c'est l'effet examens de juin ou l'effet soleil! Sinon n'hésiter pas à me dire ce qui vous a déplu!
Vanille : Merci de me lire et pour ton commentaire!

Citation :
Dans le chapitre 2, j'ai cru que Seth allait embarquer la tente avec lui lol Il était bien loup avec Bella ?
Ooopss! Effectivement, j'avoue que j'avais pas penser à la taille du loup par rapport à la tente. On peut faire comme si c'était une trés trés grande tente? Lol! Ceci dit exelente remarque, je ferais plus attention à ce genre de détails maintenant. Merci!
Citation :
les Volturi ne donne pas de seconde chance, répondit la petite peste. Ah je revois Jane le sortir dans la bande annonce : glaciale.
Hi hi! J'ai pas pu m'en empecher, j'avais trop cette réplique en tête pour en mettre une autre!

Merci beaucoup Tiphany! J'éspére que la suite te plairas!

La voici :

Chapitre 5 : Charlie

Je m’installais dans la voiture de patrouille de Charlie coté passager tout en regardant Jacob et Billy nous faire signe depuis le perron, je souriais et agitait la main bêtement. Je vis Charlie lever les yeux au ciel, il s’impatientait. La portière à peine claquée, il lança l’offensive.

- Non d’un chien, Bella, vas-tu enfin m’expliquer ce qu’il se passe ?!

- C’est toi qui avais raison papa, répondis-je, parfois il faut apprendre à aimer ce qui nous fait du bien. Jacob est ce qu’il y a de mieux pour moi, ça ne fait aucun doute. Je l’aime de tout mon cœur.

Il ne me répondit pas, se contentant de lever les yeux au ciel pour la deuxième fois en même pas cinq minutes. Je l’entendis marmonner « je te jure les ados », ce qui me décrocha un sourire. Cependant, je savais que cette conversation n’était pas terminée. J’avais des explications à fournir et je n’y couperais pas, j’en étais persuadée.

Une fois arrivé à la maison, Charlie me devança dans l’allé, entra dans la maison et fonça dans le salon. Il n’alluma pas la télévision, ce qui m’interloqua. Je déposais ma veste au porte-manteau dans l’entrée et tentais de filer par l’escalier pour me réfugier dans ma chambre mais Charlie m’interpella.

- Pas si vite jeune fille !

Je m’arrêtais net mais ne bougeais pas, cherchant désespérément une histoire plausible à lui raconter.

- Installe-toi confortablement dans le canapé ma fille et explique à ton vieux père comment tu t’es retrouvée dans un bois avec Jacob Black et Sam Uley alors que tu devais te trouver à Olympia avec Alice Cullen. Cette fois, Charlie avait haussé le ton.

Il avait été très patient jusqu’ici mais là, il fallait vraiment que je trouve quelque chose. Je lâchais la première réplique qui me vint à l’esprit.

- Je t’ai menti, dis-je.

- Tu as menti ? Reprit-il, l’air surpris.

- Je n’ai jamais eu l’intention d’aller à Olympia avec Alice. Je suis partie en redonnée avec Edward. Juste lui et moi.

Charlie devint si écarlate que je cru qu’il allait exploser de colère. Je savais dans quoi je m’embarquais et comme j’avais toujours été piètre menteuse, il fallait que je reste au plus prés de la vérité. Cependant, je ne pouvais pas lui parler de Victoria et des nouveau-nés encore moins des Volturi ou de mon imprégnation, cela va de soit. Comme il devenait de plus en plus rouge et qu’il ne parlait toujours pas, je décidais de continuer.

- Nous avons installé notre campement au pied d’une falaise mais la neige nous à surprit. Nous avons donc passé la nuit sur place. Le lendemain matin, nous allions repartir quand nous sommes tombés sur Jake et Sam…

- Comme ça par hasard ? En plein milieu des bois ? m’interrompit-il, perplexe.

- Ben… Oui, tu sais on ne s’était pas éloigné des chemins de promenades, argumentais-je.

- Admettons… continue…

- Donc Jake nous à surprit Edward et moi. Enfin bref, il s’est imaginé n’importe quoi…

- Et il avait raison ? Me coupa-t-il une seconde fois, pour le n’importe quoi ???

- Non ! Papa ! Enfin ! Non ! M’offusquais-je.

Ma réaction le rassura. Il se calma un peu. Je décidais de continuer pour battre le faire tant qu’il était chaud. Je me radoucis avant de poursuivre.

- Jake s’est emballer et est parti. Je ne voulais pas le laisser filler comme ça alors je l’ai rattrapé et là, je ne sais pas ce qui lui a prit, il m’a embrassé.

- J’adore ce gamin, commenta Charlie.

Ca je le savais ! La tournure que prenaient les événements plaisait beaucoup à mon père et j’eu l’impression de raconter une histoire à un petit enfant. C’était un fait Charlie était depuis le début « team Jacob ». Il n’était plus du tout en colère. Mon amour pour Jacob, en plus de me combler, allait-il m’éviter la punition ? Pas sur… Je continuais.

- Ce baiser m’a permit de réaliser à quel point j’aimais Jacob, plus qu’Edward alors je suis rentrée avec lui. Fin de l’histoire, terminais-je.

- Ok… Tu le sais j’aime beaucoup Jacob et je pense que tu as fait le bon choix, me répondit-il.

Je décidais de me lever et de filer vers l’escalier tant qu’il semblait avoir oublié la punition.

- Hey, Bella, me cria Charlie de l’autre pièce, Tu es punie.

- Plus de camping ? Tentais-je sur le ton de l’humour.

- C’est ça plus de camping

Alors j’allais m’en sortir comme ça. Pas de punition, pas de cri, juste plus de camping. Charlie était définitivement un père très compréhensif mais surtout il m’accordait une grande confiance et ça me touchait profondément. J’étais à mi-chemin des escaliers lorsqu’il m’interpella une nouvelle fois.

- Tu es au courant ? Leah Clearwater a été blessée, un accident de moto selon les dires de Billy, saleté de machine. Si tu vas à la Push, défense de t’approcher de ces engins de malheurs.

- Ok, papa. Bonne nuit !

- Bonne nuit, Bella.

- Hey Bella ! M’interpella-t-il une nouvelle fois.

-Quoi encore ? Fis-je en rigolant.

- Euh… Tu l’as planté là ? Edward ? Au pied de la falaise ? Demanda-t-il.

Celle-là, je ne l’avais pas vu venir ! J’étais rouge de honte. Oui après tout ce que nous avions traversé je l’avais planté là.

- Oui…, répondis-je en baisant les yeux.

C’est donc en pensant à Edward et à ce qu’il avait du ressentir que je montais les marches pour prendre une douche et rejoindre mon lit chaud dont j’avais tant besoin après cette journée plus que mouvementée. Je pensais également à Leah. Je me disais que je devrais aller la voir au plus vite, demain, pour la remercier et lui dire combien j’étais désolée. Mon esprit dévia automatiquement vers Seth et les autres loups qui m’avaient tant apporté.

J’ouvrir la porte de ma chambre afin d’y ramasser mon nécessaire de toilette et mon vieux pyjama mais je trouvais tout autre chose à l’intérieur. Une silhouette trop parfaite attendait en regardant par la fenêtre, Edward.

Chapitre 6 : Edward

Il était là, debout et m’attendais depuis je ne sais combien de temps. Il se retourna vers moi et son regard me figea sur place. Il portait la marque d’une douleur immense sur son visage mais il y avait aussi autre chose, de la colère. Je repensais aux paroles de Charlie. J’avais planté Edward au milieu d’une prairie. Enfin, techniquement c’était lui qui était parti le premier mais si j’étais honnête avec moi-même, je devais reconnaitre que je ne lui aurais sans doute même pas dit au revoir. Il m’avait protégé de tous les dangers que j’attirais et m’avais aimé. Je l’aimais aussi, encore, malgré tout parce qu’il avait été mon premier amour. Un amour tellement fort qu’on ne l’oublie pas, jamais. Pourtant, en l’espace d’une journée, d’une minute même tout avait basculé. J’aimais Jacob cent fois plus, il était mon grand amour, l’amour de ma vie.

Je n’avais toujours pas prononcé un mot. Edward me fessais étrangement peur. L’amour que nous avions partagé avait bouleversé sa vie de manière irrévocable, m’avait-il expliqué. La rupture allait être difficile et je ne savais pas quelle allait être sa réaction. Edward était là à attendre que je parle. Je ne savais que dire alors je traversais l’espace qui nous séparait presque en courant et alla me blottir contre son torse. L’étau de ses bras se referma autour de mes épaules et je l’entendis sangloter. La peur s’envola instantanément pour laisser place à la culpabilité et à la tristesse. Cette souffrance que j’avais provoquée me brisait littéralement le cœur. Je l’avais infligée à Jacob maintenant je l’infligeais à Edward.

Je décidais de pousser Edward vers le lit. Il avait besoin de moi et quoi qu’il en soit, j’allais être là pour lui. Pas vraiment en amie puisque nous ne l’avions jamais été mais je lui donnerais au moins les explications qu’il méritait, je le soutiendrais le temps d’une nuit, l’ultime nuit que nous passerions ensemble. Mais avant, il fallait que je prévienne Jake, hors de question de faire ça dans son dos. Je m’excusais auprès d’Edward, lui promettant que je serais là dans une minute et descendit les escaliers silencieusement. Charlie était scotché au poste de télé devant un film policier. Je me faufilais dans la cuisine afin de m’emparer du combiner de téléphone. Je composais le numéro de Jacob qui décrocha après la première tonalité.

- Allo, marmonna la voix endormie de mon loup.

- Jake, c’est moi, désolée tu dormais

-C’est rien, répondit-il, tout va bien ?

- Oui, ne t’inquiet pas mais Edward est ici

J’attendis quelques secondes mais il ne me répondit pas.

- Jacob ?

- Euh oui, j’arrive ! répondit-il sorti de sa torpeur.

- Non, ne viens pas ! Je dois avoir une conversation avec lui. Je lui dois bien ça.

A mon grand étonnement Jacob approuva mais me fit jurer de l’appeler tout de suite après. Il ne voulu pas me promettre en retour de rester à la réserve, évidement, et je ne serais absolument pas étonnée si l’un de mes voisins criait au loup cette nuit.

Je remontais l’escalier aussi doucement que possible et me glissa dans ma chambre sans un bruit. Du moins, pour les oreilles humaines de mon père. Je retournais m’assoir sur le lit, prés d’Edward. Ce dernier s’était recomposer un masque certes pas très crédible. Je le regardais dans les yeux et murmurais :

- Je suis tellement désolée Edward

- Nous avons déjà eu cette conversation, Bella, me repondit-il, je te l’ai dit je ne t’en veux pas et dans un sens je suis heureux pour toi. Tu vivras, te marieras, aura des enfants et ta vie sera heureuse j’en suis convaincu parce que tu le mérite.

- Pourquoi es-tu là Edward ? Demandais-je.

- Je t’ai ramené ce que tu avais laissé chez moi et aussi je voulais te dire que nous ne partons pas Bella, m’informa-t-il.

- Oh… Tu sais tu n’as pas à partir de toute façon, répondis-je.

- J’aurais aimé pourtant, ça aurait été tellement plus facile pour toi comme pour moi mais encore une fois, il faut sauver les apparences, et puis, tu connais Rosalie, m’expliqua-t-il, mais sache que je ne t’importunerais plus. Ceci est ma dernière visite dans ta chambre sauf si tu souhaites que je revienne, un jour.

Ce ne serait pas le cas mais je me contentais de hocher la tête pour ne pas remuer le couteau dans la plaie. Je me calais dans le creux de son épaule et finit par m’endormir en écoutant ma berceuse pour la dernière fois.

- Au revoir Edward… Je t’aime… Lui murmurais-je avant de tomber dans un sommeil sans rêve.

Je me réveillais au beau milieu de la nuit noire. J’étais seule et un étrange cliquetis à ma fenêtre me poussa à me lever pour allé voir l’origine de ce bruit. Jacob. J’ouvrir et lui fit signe de monter. Les ronflements à l’autre bout du couloir m’informaient que Charlie dormait à poings fermés. En deux temps, trois mouvements, Jacob était en face de moi et m’attirait à lui.

- Puah ! Ca empeste ici ! Alors ça a été ? Qu’est ce qu’il voulait ? M’interrogeât-il.

Je me contentais de le regarder perplexe. Ca ne pouvait pas attendre demain ? Il savait que j’étais en sécurité, qu’Edward ne me ferais jamais de mal. J’étais éreintée et il venait pour des commérages. Mais même ça, ca me plaisait chez lui, curieux et protecteur mais pas trop.

- Quoi ? T’as pas appelé ! Fit-il, l’air de rien.

- Oui ça a été Jacob, répondis-je, comme un adieu… Il voulait me dire qu’ils ne partaient pas.

- Quoi ? Pourquoi ? Il n’a pas compris ? Il faut que j’aille lui expliquer ? Demanda-t-il.

- Si, il a bien compris mais c’est une question de « sauver les apparences ». Je suppose qu’ils partiront d’ici quelques temps en attendant il me laissera. Répondis-je en fessant abstraction de son agacement légitime.

- Ok… Je préviendrais Sam demain et on avisera… En attendant, viens là mon cœur, dit-il en me prenant dans ses bras.

Il nous allongea dans le lit et je retombais presque instantanément dans les bras de Morphée bercée cette fois par la respiration et la chaleur de Jacob.


Voila! J'éspére que ça vous a plu! A bientot pour les deux prochains chapitres. En attendant, laissez moi vos avis

XoXo...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
surie
Emménagement chez Charlie
Emménagement chez Charlie


Féminin
Nombre de messages : 30
Age : 31
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: Hésitation ... Autre possibilité (Jacob et Bella)   Jeu 24 Juin - 9:55

Hate de lire la suite!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille41
Retour fracassant de Jake
Retour fracassant de Jake


Féminin
Nombre de messages : 1945
Age : 33
Localisation : dans les bois en compagnie d'une bande de ... loups
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Hésitation ... Autre possibilité (Jacob et Bella)   Lun 28 Juin - 13:29

* - C’est toi qui avais raison papa, répondis-je, parfois il faut apprendre à aimer ce qui nous fait du bien. Jacob est ce qu’il y a de mieux pour moi, ça ne fait aucun doute. Je l’aime de tout mon cœur. C'est dit ! Very Happy

* - J’adore ce gamin, commenta Charlie. Smile J'adore quand il dit ça ! lol

* - C’est ça plus de camping… ça va c'est pas si grave.

* - Euh… Tu l’as planté là ? Edward ? Au pied de la falaise ? Demanda-t-il.Il est immortel, il peut bien resté planté quelques minutes lol

* - Puah ! Ca empeste ici ! Et ouai, on y échappe pas !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tititof
Perd connaissance
Perd connaissance


Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : garde la main chaude de Jacob dans la sienne
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Hésitation ... Autre possibilité (Jacob et Bella)   Mar 29 Juin - 14:00

Oh mon dieu !!! j'ai du retard moi loool
Bon,je vais lire mais cette semaine est chargée, je vais faire ce que je peux !!!! Et ce week-end pas là :s je pars en week-end avec Alex !!! donc...tu comprends ma priorité Wink LOL

Promis, je me rattrape !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille41
Retour fracassant de Jake
Retour fracassant de Jake


Féminin
Nombre de messages : 1945
Age : 33
Localisation : dans les bois en compagnie d'une bande de ... loups
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Hésitation ... Autre possibilité (Jacob et Bella)   Mar 29 Juin - 16:57

En week end avec Alex Razz ah dîner avec un loup, la chance lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
redhairewolf
Regarde Edward jouer du piano
Regarde  Edward jouer du piano


Féminin
Nombre de messages : 523
Age : 26
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Hésitation ... Autre possibilité (Jacob et Bella)   Mar 29 Juin - 22:33

J'adore ! Ca c'est de la fic Jacob/Bella !

- J’adore ce gamin, commenta Charlie. J'adore XD

A quand la suite :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celine879
Dîne au restaurant en compagnie d'Edward
Dîne au restaurant en compagnie d'Edward


Féminin
Nombre de messages : 304
Age : 31
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Hésitation ... Autre possibilité (Jacob et Bella)   Mer 30 Juin - 8:58

Merci les filles pour vos messages!

surie : la voici!

Vanille :
Citation :
- Euh… Tu l’as planté là ? Edward ? Au pied de la falaise ? Demanda-t-il.Il est immortel, il peut bien resté planté quelques minutes lol
Effectivement! Lol!


Tititof :
Citation :
Oh mon dieu !!! j'ai du retard moi loool
Bon,je vais lire mais cette semaine est chargée, je vais faire ce que je peux !!!! Et ce week-end pas là :s je pars en week-end avec Alex !!! donc...tu comprends ma priorité LOL


Promis, je me rattrape !!!
Prend ton temps! Je comprend! Pas de soucis! Avec Alex? Je ne savais pas que tu avais ton propre Alex...

redhairwolf : Merci, merci! Bienvenue dans la troupe Jacob!Voici la suite.

Chapitre 7 : Nouvelles perspectives

Les derniers jours de juin passèrent sans encombre. Jacob et moi installions notre routine si agréable à la Push avec la meute. Leah s'était rétablie très vite de son « accident de moto ». Nous avions une drôle de relation elle et moi. Sans être amie, nous étions proche, liées par le secret, celui des loups et celui des vampires. Je n'avais jamais osé aller lui parler finalement mais je le ferais un jour, lorsque l'occasion se présenterait. Je lui avais simplement dit merci et elle avait compris. Depuis, la hache de guerre était enterrée et elle se réjouissait du bonheur de Jake alors elle m'acceptait. J'étais de plus en plus proche des Quileutes, Emily était une véritable amie. Nous étions toutes deux des filles à loups désormais.

J'avais de nouveaux projets. Malgré les protestations de Charlie, il était hors de question que j'aille à Dartmouth, c'était bien trop loin de Jacob et bien trop cher aussi. Je ferais donc mes études à Seattle, en langues germaniques. Jacob pourrait rester à la Push et moi rentrer tout les soirs. Mon inscription était désormais finalisée, la rentrée se ferait en octobre. En attendant, j'étais bien déterminée à profiter du seul soleil de Forks, Jacob.

Comme il me l'avait promis, je n'avais plus revu Edward. Je le savais si proche et pensais souvent à lui, je me demandais si il allait bien. Depuis plusieurs jours, je mourrais d'envie d'appeler celle qui avait été ma meilleure amie, Alice. Jacob pensais que c'était une mauvaise idée mais il n'était pas là et je fixais le téléphone de plus en plus intensément assise dans la cuisine, chez Charlie. Des coups frappés à la porte interrompirent ma rêverie. Je filais dans l'entrée et ouvrir la porte sans prendre le temps de vérifier l'identité de mon visiteur. C'était Jacob, j'en étais certaine.

- Alors, comme ça tu n'ose pas me téléphoner ?

- Alice ! M'écriais-je.

- Je n'ai plus beaucoup de vision de toi, Bella mais quand je t'ai vu hésiter assise sur une chaise dans ta cuisine j'ai foncé ! Me dit-elle en m'enlaçant.

Je m'encartais pour la laisser entrer et me dirigea vers la cuisine en question. Je lui proposai à boire pour la forme, elle refusa dans un sourire complice et nous nous installâmes à la table, face à face.

- Alice ? Comment va-t-il ? Demandais-je directement.

- Ne t'inquiet pas Bella, nous sommes là ! Il ira bien !

Je voyais bien qu'elle mentait, il allait donc si mal que ça. Je n'insistais pas cependant sachant qu'elle ne me dirait rien de plus.

- Et toi ? Et les autres ? Je voulais vraiment avoir de leurs nouvelles.

- Tu sais personne ne t'en veux, nous comprenons et je tenais à te dire que je serais ton amie aussi longtemps que tu seras…

Elle s'interrompit et je vis son regard s'éteindre. Si il y en avait bien une que la perspective de ma transformation ravisait c'était elle. En choisissant Jacob, j'y avais renoncé. J'allais mourir, un jour et Alice le savait. Je lui souris, c'est la vie. Elle est immortelle et pas moi, elle me verrait sans doute partir tant que je la regarderais figée dans sa beauté éternelle. Elle continua sur un tout autre sujet que je n'aurais jamais oser aborder avec elle.

- Alors Jacob Black, hein? Un loup… Fit-elle sur le ton des confidences entre amies.

Je ne pu m'empêcher d'éclater de rire. Aborder ce sujet avec Alice était délicat ne sachant pas ce qu'elle pourra cacher à Edward. En même temps, je mourrais d'envie de lui parler de mon amoureux. Je décidais ne pas être trop expansive et de cacher mon sourire, non sans peine.

- Et oui, Alice, un loup… Que veux-tu ? On ne se refait pas ! Répondis-je.

- Il est gentil avec toi ? Demanda-t-elle.

- Bien sur ! C'est un ange.

J'entendis une voiture se garer dans l'allée. Cette fois, c'était lui. Sitôt la portière claquée, Jacob poussa un juron très grossier et couru jusque la maison. Il déboula dans l'entrée parcouru par de forts tremblements.

- Bella ? Ca va ? Demanda-t-il en me cherchant.

- Jake tout va bien c'est Alice !

Il se calma derechef.

-Non d'un chien, ça empeste à 3 kilomètres, j'ai flippé !

- Je vous laisse les amoureux, il est temps pour moi de rentrer. N'hésite pas, Bella, appel ! M'ordonna mon amie.

- Ok, fis-je, en l'embrassant sur la joue, à bientôt Alice.

Jacob était statufié. Je le regardais et j'agitais la main devant ces yeux afin de le faire réagir.

- Je le crois pas tu lui as fait un bisou… Dit-il, l'air de ne pas en revenir, à un vampire !

- Allo Jake ! C'est moi, Bella ! Revient sur terre, je suis son amie l'amie des mythes et légende en tout genre, répondis-je amusée par sa surprise.

- Ouais mais un bisou… à un vampire, répétât-il bêtement.

Je souriais, il était vraiment surprit ? Je n'en revenais pas. Il savait pour Edward pourtant ! Je décidais de le provoquer un peu, pour lui faire admettre que sa réaction était bizarre, pas la mienne.

- Tu crois qu'avec Edward on fessaient quoi ? Des parties de billes ? Demandais-je en lui jetant un regard en coin.

- Quoi ? Non… Enfin, si ! Vous fessiez quoi ? Vous n'avez jamais… Enfin… Demanda-t-il paniqué.

- Non, Jake on s'embrassait c'est tout mais pas comme toi tu m'embrasse, le rassurais-je.

Je regrettais déjà de m'être embarquée sur ce terrain glissant. Trop tard. J'allais à coup sur devoir me lancer dans une comparaison des plus gênantes.

- Je m'en doute, dit-il à plus grande surprise, c'est plus simple avec moi, sans retenue et plus passionné aussi.

- Oui, répondis-je encore une fois frappée par son sens de l'observation.

Il me connaissait si bien, sans que j'aie besoin de parler, il comprenait tout de mes joies, mes craintes et mes doutes. Il avait su avant moi que je l'aimais, il n'en avait jamais douté. Peut-être me connaissait-il mieux que moi-même. C'est sans doute pour ça qu'il n'avait pas été jaloux de ma dernière nuit avec Edward. Il savait, comme moi, que désormais plus rien ne nous séparerait.

- Qu'est ce qu'elle fessait ici, la sangsue ? Demanda-t-il.

- Alice, le corrigeais-je, a « vu » que j'hésitais à appeler alors elle est venue au nouvelle.

- Elle est vraiment ton amie, hein ? Tu les aimes les Cullen ? Me questionna-t-il.

Pour toute réponse je me contentais de hausser les épaules. Bien sur que je les aimais. Je les considérais comme ma famille. Cependant, je ne voulais pas blesser Jacob, lui les détestait.

- Je te promets d'en parler à Sam, tu sais je dois lui dire qu'ils restent et je compte lui proposer de réaménager le traité. On a combattu ensemble, ce traité à quoi 70 ans. Il est peut être temps de changer les règles, me dit-il, et puis tu sais aussi inconcevable que ça puisse être, pour moi, je suis forcé de constater qu'eux aussi, ils t'aiment.

Je le regardais, incrédule. L'homme qui se trouvait en face de moi était l'être le plus compréhensif, le plus honnête, le plus droit et le moins égoïste qui soit. Je m'approchais de lui doucement et l'embrassais.

- Jacob Black, tu es tellement altruiste et généreux, je… Merci, répondis-je le plus sérieusement du monde.

- Contente que tu ouvres enfin les yeux, fit-il moqueur devant ma stupéfaction.

Je lui souris et il m'embrassa tendrement avec ce regard avec lequel il ne regardait que moi. Le même que celui qu'avait Sam quand il regardait Emily. Ce regard qui disait qu'il était mon âme sœur.

Chapitre 8 : Nouveaux traités

J'étais dans ma chambre, répondant à un mail de Renée quand j'entendis les coups de klaxonne de Jake. Ca y est. Le grand jour était arrivé. Jake devait passer me prendre, Sam et Emily nous attendais pour un barbecue. Nous avions décidé d'attendre aujourd'hui pour que Jacob aborde le sujet du traité avec son chef. Je descendis les marches à toute allure pour foncer vers la porte d'entrée en criant un « au revoir » à Charlie dont je n'entendis pas la réponse. Je m'engouffrais aussi vite dans la voiture de Jacob.

- Alors t'es stressé ? Lui demandais-je en l'embrassant.

- Non, je vois que tu l'es pour nous deux, répondit-il en rigolant, Sam sera d'accord, je connais ses pensées je te rappel.

Sa réponse me soulagea un peu. Le reste du trajet se déroula vite et dans le calme bien que le stress remonta à peine la maison bleue en vue.

- Nous y voila… dis-je sur un ton solennel.

Jacob leva les yeux au ciel, rigola et descendit de la voiture. Je le rejoignais, toujours aussi tendue, quand Emily vint nous accueillir sur le porche. Elle assena un léger coup de torchon à mon amoureux en guise de bonjour qui lui répondit par un sourire. Elle me fit la bise et nous invita à entrer. La meute était là au grand complet. Il y avait aussi les imprégnées. La joie de vivre enjôlait les lieux. Je n'avais plus peur, j'étais en famille, chez moi.

Nous fûmes accueillis à grand renfort d'accolade et d'embrassade. Jacob, qui n'avait pas l'habitude d'y allé par quatre-chemins alla directement vers Sam. Je restais dans son sillage afin de ne rien perdre de la conversation et de le soutenir en cas de besoin. La pression remonta d'un cran. J'eu l'étrange impression que tout ce petit monde avait perçu que quelque chose se tramait, et écoutait Jacob. Ce n'était, d'ailleurs, sans doute pas rien qu'une impression.

- Alors comme ça tu souhaiterais revoir le traité, commença le chef de la meute.

Evidement, il savait. Jacob n'avait sans doute pas suffisamment dissimulé ses pensées et la plupart de l'assemblée était au courant. Jacob approuva d'un signe de tête. Il avait l'air confiant et sur de lui. Il se tourna vers les autres pour que tout le monde participe à la conversation qui de toute façon n'avait jamais été privée. Je suivais les mouvements de Jacob et regardais la meute. Personne n'avait l'air surpris, personne n'avait l'air de vouloir protester. Sam reprit la parole.

- Je pense que dans les conditions actuelle, il en est effectivement question, n'oublions pas que les sangsues italienne viendrons rendre visite à Bella d'ici quelques année, il s'adressait désormais à tous, cependant, je souhaite que la décision soit prisse de manière collective. Si un seul d'entre vous s'y oppose, cela ne se fera pas.

Tous les regards se tournèrent instinctivement vers Leah, qui haussa les épaules puis prit la parole.

- Nous nous sommes battu ensemble, nous nous sommes entraider cela ne fait pas de nous des amis, commença-t-elle, mais le docteur Croc m'a aidée et je lui en suis reconnaissante, je n'opposerais pas à la décision que vous prendrez toi et Jacob, du moment que nos familles ne sont pas plus exposée au danger.

Sam approuva et se tourna vers Paul.

- Ok pour moi, du moment qu'ils ne viennent pas ici pique-niquer, tout me va si ça permet de protéger notre nouvelle petite sœur, dit-il.

Venant de Paul, cette remarque me réchauffait le cœur au plus haut degré et les larmes me montèrent aux yeux. Je savais qu'il m'appréciait plus depuis l'épisode des nouveau-nés mais là, il venait de dire qu'il m'aimait comme une sœur et ça, ca n'avait pas de prix. D'autant plus qu'en regardant Jacob, je vis qu'il était aussi touché que moi. Paul m'adressa un clin d'œil et un sourire ravageur qui me fit sourire en retour.

- Les autres ? Demanda Sam, Tout le monde est ok ?

Je vis plusieurs d'entre eux hocher la tête dont Seth qui semblait particulièrement ravi.

- Très bien, reprit Sam, nous proposerons donc aux Cullen de modifier le traité pour en faire une trêve ou même une armistice.

- On leur passe un petit coup de fil et leur propose une bouffe ? S'enquit Jared sur le ton de l'ironie.

- Non, répondit Sam, si Jacob est d'accord, je pensais passer par Bella.

Jacob approuva d'un signe de tête et quand Sam se tourna vers moi je montrais mon approbation également.

- Ok, intervint Jake, Bella les appellera pour leur proposer un nouvel accord et leur fixera rendez vous à la frontière.

- Cette nuit, continua Sam, autant mettre les choses au clair au plus vite. Tu veux bien appeler tout de suite Bella ?

- Ok, quelqu'un a un téléphone?, demandais-je.

Jacob me tendis son portable et un sourire. Je lui souri également mais je ne connaissais le numéro que d'un seul Cullen par cœur et bien sur je n'avais pas prit mon carnet d'adresse.

- Je n'ai pas le numéro de Carlisle en mémoire mais je peux appeler Edward, leur signalais-je.

- C'est fou ce qu'on rigole avec toi, Bella, me dit Quil en éclatant de rire.

Plusieurs se joignirent à lui. Jake me regardais intensément, quoi que je décide il me soutiendrait. Je me décidais alors à composer le numéro de mon ex petit ami le vampire. Les choses était trop importante pour me dégonflé maintenant même si j'étais morte d'angoisse, hors de question de laissé passer une occasion de rabibocher mes deux familles. Après la troisième tonalité la voix d'Edward résonna dans le combiné.

- Edward ? C'est moi… Bella, l'angoisse était à son paroxysme sans que je ne sache vraiment pourquoi.

- Bella, tout va bien ? Que ce passe-t-il ? S'inquiéta Edward.

- Oui, oui ca va. Je suis à la Push, je voulais parler à Carlisle. Tu es à Forks ? Demandais-je.

- Oui, je suis à la villa. Carlisle ? Tu as des soucis de santé ? Continua-t-il de s'inquiéter.

- Non, tout va bien. J'appelle de la part de Sam, Répondis-je.

- Oh, je vois, Carlisle est à l'hôpital en ce moment. Il ne devrait plus tarder. Bella que ce passe-t-il ? Demanda Edward, toujours pas rassurer.

- La meute voudrais revoir certains points du traité, tu sais avec la venue prochaine des Volturi et puisque vous rester dans le coin. Il serait peut être sage de s'organiser, expliquais-je.

- Dis- moi où et quand. Nous serons tous au rendez-vous, me dit-il sans hésiter.

Je lançais un regard à Sam et Jacob à mes coté qui n'avaient sans doute rien rater de l'échange.

- A la prairie habituelle, à minuit, me dit Jacob.

- A la prairie, ce soir à minuit, répétai-je pour Edward.

- Ok, sans soucis. Et Bella, est ce que tu seras là ? Me demanda-t-il.

Je regardais Jacob qui fessait non de la tête d'un air déterminé.

- Oui, répondis-je à Edward, à ce soir.

Je raccrochais et rendit le téléphone à Jacob. Il me regardait stupéfait.

- Pourquoi tu me demandes si c'est pour n'en faire qu'à ta tête ? Me demanda-t-il mi-irrité, mi-amusé.

- Pour que tu dises oui ! Lui répondis-je dans un sourire.

- Ok mais pas de bisou aux vampires ce soir, rajouta-t-il tout bas, ce qui me fis sourire de plus belle.

Il savait qu'il n'y avait pas de risque et puis ça me concernait, je voulais savoir, j'en avais le droit. Jacob le savait et ne s'y opposerais pas. Il voulait que je sois consciente du danger et il ne voulait pas le provoquer en me poussant à faire des bêtises. Nous étions pareils pour ça.

Nous avons mangé tout ce qu'Emily avait préparé en discutant de l'événement de la soirée. Les heures défilaient très vite et très lentement à la fois quand le moment de partir arriva enfin. La plupart des garçons se transformaient pour effectuer le trajet. Sam, Jacob et moi prirent la voiture puis terminions la route à pied. Les loups nous attendaient à l'entrée de la prairie pour faire leur arrivée ensemble. Jake et Sam ne transmutèrent pas. Mon amoureux me demanda de rester à coté de lui tout le temps et nous nous engagions dans la prairie tous ensembles.

Les Cullen y étaient déjà. Edward aussi. Mon cœur se crispa dés que je l'aperçu. Son état ne s'était pas améliorer, au contraire, on aurait dit un mort, un vrai cadavre, s'entend. Jacob le remarqua également et il me lança un regard. Il était tout aussi désolé que moi. Jamais nous n'avions voulu lui infligé pareil souffrance.

Pour l'essentiel, ce sont Carlisle, Sam et Jacob qui ont parlé. Jasper intervenait de temps en temps. Les termes du nouveau traité ont rapidement été définit. Tout le monde étant sur la même longueur d'onde. Les Cullen auraient le droit de venir sur le territoire quileute en cas d'attaque où pour prévenir d'un danger éventuel mais ils devaient toujours s'annoncer. En contre partie, les loups pouvaient également se rendre sur leur territoire dans les mêmes circonstances. Il y aurait des « réunions » entre les chefs pour faire le point sur les intentions des Volturi grâce aux visions d'Alice. Ma maison et ses alentours seraient considérés comme un territoire neutre où chacun pouvait aller et venir. Ce qui déplu à Jacob mais il ne protesta pas longtemps. Enfin, Carlisle devenait le médecin officiel de la meute. Il s'occuperait également des futures grossesses des femmes à loups en échange de quelques analyses pour ses recherches.

Le nouveau traité mis au point, je m'apprêtais à regagner la voiture quand Jacob fit demi-tour. Il me demanda d'avancer et appela Edward.

- Jacob, qu'est ce que tu fais ? Reviens ! Lui dis-je.

- C'est bon, laisse-moi faire, ok ? Me répondit-il en s'en allant.

Edward avançait à sa rencontre. Moi je ne savais pas quoi faire. Ils s'étaient presque rejoints. Je ne pouvais rien entendre d'où j'étais alors je décidais de me rapprocher quand Rosalie me retint pas le bras.

Voila voila! Alors ça vous a plus?
XoXo...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille41
Retour fracassant de Jake
Retour fracassant de Jake


Féminin
Nombre de messages : 1945
Age : 33
Localisation : dans les bois en compagnie d'une bande de ... loups
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Hésitation ... Autre possibilité (Jacob et Bella)   Mer 30 Juin - 9:30

* Nous étions toutes deux des filles à loups désormais.J'aime bien cette phrase !

* j'étais bien déterminée à profiter du seul soleil de Forks, Jacob.Ah oui c'est le seul ! sunny

* - Alors, comme ça tu n'ose pas me téléphoner ?
Quand on pense à un vampire, il se pointe...

* - Alors Jacob Black, hein? Un loup…
J'aime bien comment elle sort ça. Very Happy

* - Quoi ? Non… Enfin, si ! Vous fessiez quoi ? Vous n'avez jamais… Enfin… LOL ça me rappel quand il dit "ça fait quoi d'avoir un p'ti ami vampire ? Et tu l'embrasses ?"lol

* l'être le plus compréhensif, le plus honnête, le plus droit et le moins égoïste qui soit. Faudrait que la team E vienne lire ça siffle

* Paul est d'humeur ? ça va pas durer

* - On leur passe un petit coup de fil et leur propose une bouffe ? S'enquit JaredQu'il est grave celui-là ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tititof
Perd connaissance
Perd connaissance


Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : garde la main chaude de Jacob dans la sienne
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Hésitation ... Autre possibilité (Jacob et Bella)   Mer 30 Juin - 9:48


Tititof :
Citation :
Oh mon dieu !!! j'ai du retard moi loool
Bon,je vais lire mais cette semaine est chargée, je vais faire ce que je peux !!!! Et ce week-end pas là :s je pars en week-end avec Alex !!! donc...tu comprends ma priorité LOL


Promis, je me rattrape !!!
Prend ton temps! Je comprend! Pas de soucis! Avec Alex? Je ne savais pas que tu avais ton propre Alex...

Non non, avec Alex...le VRAI Alex Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
redhairewolf
Regarde Edward jouer du piano
Regarde  Edward jouer du piano


Féminin
Nombre de messages : 523
Age : 26
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Hésitation ... Autre possibilité (Jacob et Bella)   Mer 30 Juin - 11:34

J'adore ! Roo Edward est pot de colle mdr

Merci miss ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fande taylor
Inconsciente
Inconsciente


Féminin
Nombre de messages : 2800
Age : 23
Localisation : sur la plage, en sécurité dans les bras de Taylor au coucher du soleil
Date d'inscription : 04/06/2010

MessageSujet: Re: Hésitation ... Autre possibilité (Jacob et Bella)   Mer 30 Juin - 17:08

- Ouais mais un bisou… à un vampire, répétât-il bêtement.et oui c'est Bella et on peut rien n'y faire

- Ok pour moi, du moment qu'ils ne viennent pas ici pique-niquer, tout me va si ça permet de protéger notre nouvelle petite sœur, dit-il.
ça m'étonne de Paul ça ne m'étonne pas que Bella en ai les larmes aux yeux!!! Razz

et la suite c'est pour quand tu ne vas nous laisser comme ça!!! scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celine879
Dîne au restaurant en compagnie d'Edward
Dîne au restaurant en compagnie d'Edward


Féminin
Nombre de messages : 304
Age : 31
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Hésitation ... Autre possibilité (Jacob et Bella)   Lun 5 Juil - 8:37

Salut les filles!
Merci pour vos commentaires! Voici la suite!


Chapitre 9 : confrontation

Je me dégageais de l'emprise de la sœur d'Edward et la fixait avec étonnement quand elle prit la parole.

- Laisse les, ça m'étonnerais que ça tourne à la rixe, me dit-elle.

J'hochais la tête mais ne prononçait pas un mot. Pourtant, elle restait là, elle n'en avait pas terminé avec moi. J'avoue que j'avais un peu peur. Nous n'étions pas amie mais ça récente honnêteté nous avaient un peu rapproché. Qu'est ce qu'elle me voulait ? En écho à mes pensées, elle prit la parole.

- Reste en dehors de ça, ils ont juste des choses à se dire je crois, fit-elle, moi aussi je voulais te parler.

Je la regardais un peu perplexe. Sam était resté tous prés depuis le début de l'échange. Il nous surveillait si bien Jacob que moi.

- Je voulais te dire que je pense que tu as fait le bon choix, continua Rosalie, mon frère est certes malheureux mais pour toi, c'est ce qu'il y a de mieux. Aujourd'hui sache que je t'envie plus que jamais. Je ferais tout ce que je peux pour protéger ta vie de ces satanés Volturi. Je tenais à ce que tu le sache.

Là, je n'en revenais pas. Elle avait prononcé ses mots avec la force et la détermination dont elle seule était capable. Sam se détendit un peu. Quant à moi, j'étais extrêmement touchée.

- Merci, Rosalie, répondis-je simplement, je ne t'en demande pas autant.

- Je sais mais quoi qu'il en soit tu fais partie de notre famille, m'assura-t-elle.

J'étais si émue que je la pris dans mes bras, elle me rendit mon étreinte avant de s'éloigner de moi. Les Cullen se succédèrent pour m'enlacer. Emmet me fit tourner comme une enfant, ce qui me fit sourire et Jasper se contenta d'un signe de la main. Sam était au bord de la crise cardiaque. Je décidais donc de venir me mettre prés de lui pour le rassurer. Cela fonctionna et nous dirigeâmes nos regards vers Jacob qui revenait vers nous. J'adressais un signe de main à Edward qui couru jusqu'à moi et m'enlaça un bref instant avant de filer vers la villa.

Nous regagnâmes la voiture, cette fois Sam retourna en loups pour que Jacob puisse me ramener directement. A peine la portière claquée, je laissais exploser ma curiosité.

- Mais qu'est ce qui t'as prit ? Tu lui as dit quoi ? Demandais-je.

- Et toi ? Je te dis « pas de bisou » et mademoiselle fait des câlins à tous les vampires du coin, répondit-il en rigolant mais tout de même agacé.

- Non mais sérieusement Jake j'ai envie de savoir, insistais-je.

- Mais je suis sérieux, fit-il en me regardant avec un grand sourire.

Il ne me dirait rien, il fallait pourtant que je sache. Je décidais de tenter de l'attendrir avec un petit surnom affectueux, ceux que lui employait mais moi jamais.

- Allez, mon cœur, dis-moi ! Suppliais-je.

- Prête à tout hein ? Répondit-il, pas dupe.

- S'il te plait, mon amour… dis-moi… De quoi avez-vous parlé ? Tentais-je.

Il me regarda du coin de l'œil et soupira. C'était gagné. Il allait tout me dire.

- De toi, Bella, bien sur, me répondit-il, je me sentais responsable de son malheur même si je m'en fou, ce qui n'était pas vrai, je voulais qu'il sache que je t'aimerais et te protégerais jusque mon dernier souffle, que tu étais entre de bonnes mains.

Décidément, si je ne me sentais pas aimée ce soir, ce ne serait jamais le cas. D'abord Alice ensuite Leah et Paul, Rosalie dans la prairie et maintenant Jake. J'étais comblée.

- Il a dit qu'il en était convaincu et c'est à peu prés tout, termina-t-il.

- Jusque ton dernier souffle… Citais-je rouge en regardant mes mains.

- Je te fais peur ? Demanda Jacob pas ébranlé pour un sous, me prenant la main.

- Non tu me remplis de bonheur mais ça veut dire quoi « et c'est à peu prêt tout »?

- Il fallait mettre certaines choses au point pour lorsque tu ne seras pas à Forks, répondit-il.

- C'est-à-dire ?

- Bella, tu crois vraiment que je vais te laisser aller toute seule à Seattle faire tes études? Im-po-si-ble ! Affirma-t-il, aucun de nous ne peut t'y accompagner. Moi je ne pourrais pas venir n'ayant pas terminé le lycée et les autres… Disons que ce n'est pas leur truc. Il faudra que ce soit un Cullen.
- T'as demandé à Edward de venir avec moi ? Demandais-je perplexe.

- Non ! Répondit-il outré, je lui ai demandé de ne pas le faire !

- Et ?

- Et il n'a pas refusé mais il n'a pas accepté non plus. Ils vont en parler ensemble et nous ferons savoir ce qu'il en est, m'expliqua-t-il avant d'ajouter avec un grand sourire taquin, ils vont peut-être te mettre avec blondie maintenant que vous êtes super copines.

Je lui répondis par une tape sur l'épaule qui me vaudrais sans doute un bleu à la main. Nous étions arrivés chez Charlie. Malgré la fatigue, je n'avais aucune envie de quitter Jacob.

- Tu entres une minute, proposais-je.

Il me suivit dans l'entrée. La maison était calme, pas un bruit. Charlie devait dormir à poings fermés. Un doigt sur la bouche en signe de silence, j'entrainais Jake dans l'escalier. J'avais envie de m'endormir dans ses bras. A peine sur la première marche, nous entendîmes une voix venant du salon.

- Demi-tour jeune homme, fit Charlie en se relevant.

Jacob s'effectua en pouffant de rire. Je montais donc me coucher seule sous le regard désapprobateur de mon père.

Chapitre 10 : conversation

La question du traité réglée et le mois de juillet déjà entamé les vacances commencèrent enfin. Les nuits étaient les seuls moments où je me séparais de Jacob. Nous passions nos après midi à flâner en ville, à la Push où simplement chez moi. Je rentrais le soir pour préparer les repas de Charlie que Jacob partageait toujours avec nous et lorsque l'heure devenait indécente mon père se chargeait de le mettre à la porte.

Jake et moi étions de plus en plus proches, si l'on pouvait l'être. Ce matin là, je l'attendais avec impatience. Il était déjà 9h30 et toujours pas de Jacob. Je tournais en rond dans l'entrée quand j'entendis sa voiture se garer. Il entra et je lui sautais au coup, il m'avait tellement manqué.

- Loca… Enfin ! Me dit-il, J'étais au rendez-vous avec Alice. Rien de nouveau.

- Tant mieux avec un peu de chance, les Volturi vont m'oublier, répondis-je sans y croire, ils ne savent toujours pas le quel d'entre eux m'accompagne à Seattle?

- C'est en pourparler apparemment Edward fait des histoires mais n'est parlons plus ! Alors qu'est ce que tu veux faire aujourd'hui ? Demanda-t-il.

- T'as l'air éreinté, restons là. Tu as petit-déjeuner ? Fis-je en remarquant les cernes qui entouraient ses yeux.

Il avait sans doute dû patrouiller cette nuit. Son estomac gronda et je compris que je pouvais me mettre au fourneau.

- Pan cake ? Proposais-je.

- Avec plaisir ! Accepta-il.

Nous mangions ensemble et il raconta sa patrouille qui s'était déroulée sans aucun problème sinon Paul qui l'avait chambré avec divers motifs mais en particulier avec moi. apparemment malgré sa récente gentillesse, je restais, pour lui, une fille à vampire. Jacob m'assurait que ça passerais. Après notre repas Jacob s'endormit sur le canapé du salon pour le reste de la matinée. Je fis un peu de ménage en silence puis préparait des sandwichs pour le déjeuner et alla me callé contre lui vers midi. J'attendais qu'il se réveil pour manger.

A 14h, j'ouvrir les yeux en grand, morte de chaleur et à moitié écrasée par mon amoureux, je m'étais endormie à mon tour. Je le réveillais puisque c'était le seul moyen de me sortir de là. Il ouvrir les yeux, me souris et se plaçât entièrement sur moi pour pouvoir m'embrasser. J'avais désormais l'habitude de ce genre de rapprochement intime, nos corps coller l'un contre l'autre et j'avais très envie d'aller plus loin. Cependant nous n'avions jamais abordé le sujet. Je décidais de me lancer.

- Jake ? Est-ce que tu… Commençais-je.

- Hum hum ? Fit-il en continuant à me donner de petits baisés.

- T'as faim ? Continuais-je en me dégonflant comme une mauviette.

Il se dégagea avec un soupir mais s'arrêtais net en voyant mon visage. J'étais rouge écarlate.

- Qu'est ce que tu voulais vraiment demander, Bella Swan ? Demanda-t-il amusé, ayant très bien compris où je voulais en venir.

Je ne répondis pas me dégageant définitivement de son étreinte et me dirigeant vers la cuisine pour mettre les sandwichs sur la table.

- Toi… Tu voulais parler de sexe, hein ? Demanda-t-il avec un sourire narquois.

Il n'était absolument pas gêner. Rien ne le gênait d'ailleurs. Moi j'avais adopté la couleur rouge pour le reste de la conversation. Il fallait que je sache certaines choses avant de décider quoi que soit mais je ne savais pas comment les aborder. Il reprit.

- Je sais que toi et la sangsue… Non. Et avant ? Y a eu quelqu'un d'autre ? Demanda-t-il même si il connaissait déjà la réponse.

- Non personne, précisais-je, et pour toi ?

Ca y est j'avais posé la question qui me travaillais. J'avais envie de savoir mais je n'osais pas le regarder dans les yeux. Comme il ne répondait pas, je fus forcée de regarder dans sa direction. Il regardait intensément son Sandwich. Il réfléchissait, c'était mauvais signe.

- Il y a eu des filles avant, se contenta-t-il de répondre.

Alors là je n'en revenais pas ! Des filles, plusieurs. Je devais rêver. Je suis sans doute passée du rouge au blanc car je vis le regard inquiet de Jacob se poser sur moi.

- Qui ? Demandais-je sur un ton que je voulais neutre mais qui ne l'était pas.

- Ben tu sais, le soir du bal après ton retour de Phoenix l'an dernier, m'expliqua-t-il gêné pour une fois, après notre conversation et l'avertissement de mon père. Il y avait cette fille, elle m'a sauté dessus. Tu étais avec Edward, alors… C'était la première fois pour moi, tu sais, et ça n'a pas compté. Je le regrette aujourd'hui.

Je n'avais toujours pas prononcé un mot, j'étais bien trop choquée.

- Quelle fille ? Elle était dans mon lycée ? Demandais-je.

- Ben ouais… Tu la connais peut être… Une blonde… Lauren, me dit-il penaud.

Mon sang ne fit qu'un tour et je redevins rouge mais de colère cette fois. J'essayais de me concentrer pour me contrôler avant de reprendre la parole. Il patientait. Une série d'insulte me virent à l'esprit et je sentis les larmes me monter. Jacob le remarqua et vint prés de moi. Il m'assit sur ces genoux et commença à me cajoler. Je me laissais faire.

- Tu sais avec elle ce n'est arrivé qu'une fois, précisa-t-il.

- Avec elle… Répétais-je toujours au bord des larmes.

- Après, il y a une fille pendant l'été, un vacancière que je ne verrais plus jamais et puis une fille d'Olympia que je n'ai jamais revu non plus, débita-t-il très vite comme pour arracher le sparadrap, mais c'est tout. Je le promets.

De toute façon j'étais restée bloquée sur Lauren. Pourquoi avais-je provoqué cette conversation ? Qu'est ce qui m'avait prit ? J'aurais préférer ne jamais savoir. Cette peste de Lauren ne perdait rien pour attendre. C'est sur elle avait fait ça contre moi. Elle avait vu que j'étais amie avec Jake à First Beach et elle avait voulu m'atteindre. Voilà qu'un an plus tard ça fonctionnait. Jake attendait que je parle.

- J'ai recommencé, hein ? Me dit-il, à te faire souffrir. Je suis désolé Bella, je pensais que toi et moi, ça n'arriverais jamais.

A ces mots, je me radoucis instantanément. Je n'en voulais pas à Jake, je m'en voulais à moi-même. Après tout, c'était moi qui avais provoqué ça. Ceci dit, j'en voulais encore plus à cette pinbêche de Lauren qui aurait droit à la monnaie de se pièce un jour ou l'autre.

- Non mon amour, répondis-je, c'est juste que je ne m'y attendais pas. Je suis surprise. Voilà qui te rajoute encore quelques années, tentais-je de plaisanter.

Jacob ne fut pas dupe et prit mon menton dans sa main pour m'obliger à le regarder. Il secha les larmes qui inondais désormais mon visage avec ses doigts chaud puis m'embrassa tendrement et je ne pu que constater que mon amour et mon désir était intacte.

Notre petite conversation ne jeta pas vraiment de froid mais l'ambiance n'était plus vraiment au câlin alors nous décidâmes de sortir nous balader. C'est sur la plage de la Push que nous retrouvâmes Paul, Sam et Emily en plein pique-nique. Ils nous invitèrent à nous joindre à eux. Les garçons partirent se baigner, nous laissant seules Emily et moi.

- Ben alors, ma belle, t'es toute blanche et tu n'as rien avalé, s'enquit mon amie.

- Oh… Je n'ais pas très faim, répondis-je dans mes pensées.

- Jake et toi avez passé la matinée ensemble, non ? M'interrogea-t-elle.

- Oui… dis-je.

- Première dispute ? Demanda-t-elle avec un sourire compatissant.

- Oh non, pas la première, répondis-je en souriant carrément, ce n'était même pas une dispute d'ailleurs, juste une conversation qui n'était pas des plus agréables.

- Oh ! Je vois… conversation sur le sexe… Dit-elle à mon plus grand étonnement.

Je me raclais la gorge. Certes, j'adorais Emily mais je ne souhaitais pas vraiment aborder ce sujet avec elle. J'avais déjà eu énormément de mal avec Jacob… Cependant, elle continua.

- Tu sais au sein de la meute, ils n'ont pas de secret et moi j'observe, c'est un peu mon rôle, me dit-elle, Jacob a fait des erreurs et il les regrette aujourd'hui mais ce qui est fait, est fait. Sam était avec Leah avant, ce n'est pas facile à gérer mais notre amour est plus fort.

Je me contentais de hocher la tête mais ces mots me rassuraient profondément. Notre amour à Jake et moi était bien plus fort que cette idiote de Lauren. Je devais me faire une raison et avancer. Quand Jacob revint vers moi, l'ambiance était de nouveau aux câlins.


Voila! J'éspère que ca vous a plu! Qu'en avez vous pensez?

Bisous et à bientot pour la suite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fande taylor
Inconsciente
Inconsciente


Féminin
Nombre de messages : 2800
Age : 23
Localisation : sur la plage, en sécurité dans les bras de Taylor au coucher du soleil
Date d'inscription : 04/06/2010

MessageSujet: Re: Hésitation ... Autre possibilité (Jacob et Bella)   Lun 5 Juil - 9:48

pourquoi tu as couper maintenant??? ta suite est géniale mais quelle peste cette Lauren je la deteste!!! mais bon le principale c'est que Jacob et bella soit ensemble!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hésitation ... Autre possibilité (Jacob et Bella)   Aujourd'hui à 14:07

Revenir en haut Aller en bas
 
Hésitation ... Autre possibilité (Jacob et Bella)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 16Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pour les "team Jacob" : comment auriez-vous vu la suite si Bella avait choisi Jacob ?
» Discution sur la fin du 2ème tome et le debut du 3eme (Histoire Jacob Bella et Edward)
» Produits dérivés Jacob/Bella
» coup de fil edward/jacob "spoiler?"
» Edward/Jacob : y-a-t-il vraiment une hésitation de la part de Bella?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilighters France :: Le quartier des artistes :: Fanfics :: Fanfics tout Public-
Sauter vers: