Twilighters France


*** Twilighters France, votre source française depuis 4 ans!
 
AccueilTwilighters FranceFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fic' Bella et Jacob

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9 ... 16  Suivant
AuteurMessage
bella55
Le combat
Le combat
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1730
Age : 32
Localisation : forks avec taylor lautner
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Mer 3 Fév - 13:49

vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille41
Retour fracassant de Jake
Retour fracassant de Jake
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1945
Age : 33
Localisation : dans les bois en compagnie d'une bande de ... loups
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Mer 3 Fév - 15:58

SCENE 8. MISE AU POINT



Une semaine s’est écoulée et je suis toujours seule … Entre les cours et la maison, j’ai l’impression d’être rentré dans une routine sans fin. Charlie m’interdit d’aller en forêt ou à la plage : il piste toujours ce maudit loup qui n’est pas réapparu. Et moi, je suis condamnée. Ce soir, je rentre plus tôt que prévu. Je suis sortie avec Angela en ville. Elle avait besoin de s’acheter des habits et moi j’avais besoin de changer de décor. Sa compagnie m’a fait du bien ; mais lorsque je franchie les marches de la maison ma routine revient vite au galop. C’est décidé, demain il faut que je bouge ! Qu’importe où que j’aille, même si je dois passer près d’un loup géant ou supporter un cinéma avec Mike et Jessica. Je suis en train d’étouffer !

Dans la cuisine, Charlie est en train de faire l’inventaire de son artillerie de pêche :
- Salut, ma puce !
- Tu fais du nettoyage ?, dis-je en levant mon menton vers tout son matériel éparpillé sur la petite table de la cuisine.
- Oui, de temps en temps de ranger c’est pas mal. C’était bien ta sortie ?
- Oui, soupirais-je ravie. C’était simple, calme mais ça fait du bien de sortir d’ici !

Il arrête soudain de démêler ses fils et ses bouchons et me lance un regard :
- Tu sais, pour t’aérer la tête tu peux aller un week-end chez ta mère … Elle n’attend que ça !
- Oui, je sais !
- Euh, j’avais oublié de te dire : tu as du courrier ! J’ai posé la lettre sur ton lit.

Charlie reprend son rangement.

- Tu sais qui c’est ?
- Non, elle était même pas compostée ; elle était glissée sous la porte, me dit-il neutre concentré sur sa tâche.
- Quoi ? Sous la porte ?

Surprise, je me dérobe dans ma chambre précipitamment pour vérifier. Sur mon drap, une enveloppe blanche. Je la saisis, sur le devant il est juste inscrit à l’encre noir : Bella

Pressée d‘assouvir ma curiosité, je déchire l’enveloppe et ouvre le papier blanc plié en deux :

Bella,

J’imagine que tu m’en veux toujours et si c’est le cas je le comprends.
J’aimerais qu’on se revoit.
Si tu en as envie, avances à la réserve après les cours.
Il faut que je te parle.


Jacob


*


Dés le lendemain, je quitte les cours pour la réserve. Il pleut. Garée le plus près possible de la maisonnette des Black, je sors sous la pluie battante. Je me dépêche de frapper et Billy vient aussitôt m’ouvrir. A peine ai-je fait le premier pas dans la maison que je m’aperçois que je suis tout de même trempée. Je retire ma capuche dégoulinante en faisant un sourire à Billy.

- Tu veux boire quelque chose ?
- Euh, non merci.
- Jacob t’avait dit de venir aujourd’hui ?
- Oui, enfin il m’avait proposé de passer quand je voulais.
- Il doit être chez Emily, je vais essayer de le joindre.

Après un coup de fil bref, il revient vers moi :
- Tu peux aller au garage, il arrive.
- Merci !

Et me revoilà sous la pluie. J’ai beau courir, les trombes d’eau suffisent en quelques secondes à me détremper de la tête aux pieds. Dans le garage, je retire mon manteau humide et gouttant puis je contemple la pièce. Bien rangée ; les motos n’ont pas été touché visiblement. Le bruit de la pluie qui ruisselle sur le sol et le toit du garage semble résonner comme des grêlons qui cognent sur un vitre.

- Salut !

Etonnée par la voix, je me retourne. Je n’avais pas entendu Jacob arriver. Il est devant moi, il me fait face. Lui aussi visiblement vient de prendre une douche.

- Salut Jacob !

Je contemple ces traits qui sont visiblement plus détendu que lors de notre dernière rencontre.

- Merci, d’être venue, me dit-il hésitant.
- Pour tout avouer, tu m’as manqué …, dis-je timide en passant une de mes mèches de cheveux derrière l’oreille.

Je m’approche de lui, resté à l’entrée de la porte entrouverte. C’est étonnant, il a l’air beaucoup plus serein aujourd’hui et ces membres ne vacillent pas. Vu l’état de ces vêtements trempés, cela me fait penser qu’il a dût arriver ici en courant.

- Tu dois avoir froid comme ça, avec toute cette pluie !
- Oh ça ? Non, ça va, dit-il en cramponnant le bas de son tee-shirt tout en l’essorant de sa main, laissant dégouliner les gouttes sur le sol.

Je me tourne vers les deux véhicules :
- Alors, tu n’as pas avancé ?
- Euh non. J’ai pas vraiment eu le temps.
- Tu m’attendais ?, lui tendis-je en plaisantant.
- Ouai …, me répond-t-il lui aussi souriant.

Ca me fait drôle de le voir sourire à nouveau, il reprend de sa gaieté même si je le trouve tout de même différent. C’est comme-ci il était sur la réserve et qu’il réfléchissait à ce qu’il doit me répondre. Il a l’air moins extraverti qu’avant.

- En fait, il ne reste pas grand-chose pour les mettre sur la route.
- Tu crois que d’ici quelques semaines …
- On verra ! Toujours fana de motos à ce que je vois !
- Oui, on peut dire ça !

Cette discussion calme et posée, qui est plus agréable que je ne l’avais redouté, me fait penser que je suis venue ici pour mettre les choses au clair, alors je commence à m’engager :
- Jacob … Pourquoi tu m’as demandé de passer ? Je veux dire, il y a une semaine c’était impossible ! Alors, je voudrais savoir ce qui se passe …

Le morceau sorti, je contemple le visage de Jacob qui se renfrogne. Je m’assois alors sur un rondin de bois qui trône près des motos. Il me rejoint à mes côtés ; son épaule frôle la mienne et je sens immédiatement sa peau qui surchauffe contre la mienne. D’ailleurs, son tee-shirt semble nettement plus sec maintenant que mon blouson lui qui continu de goutter parterre. Je le regarde attendant une réponse, une explication.

- Aujourd’hui, je peux être près de toi. Il y a quelques jours, j’étais pas … , il cherche ses mots.
- … Pas d’humeur ?, dis-je en esquissant un léger sourire compatissant.
- On peut dire ça.

Je le regarde cherchant des réponses, mais qu’il ne me donne pas :
- Tu ne vas pas me dire, hein ?

[Un silence]

- Je ne peux pas !
- Tu ne peux pas parce que, tu n’as pas le droit ; ou parce que toi, tu ne veux pas ?

Avant de me répondre, il saisit ma main si froide à côté de la sienne qui semble irradier et laisse ses doigts emprisonner les miens :
- Si ! Je voudrais te le dire, crois-moi !, me dit-il en me fixant dans les yeux. Mais … , il soupire.
- Tu ne peux vraiment pas, hein ?
- Non. [Un silence]. Je voudrais que tu acceptes mon deal !
- Je t’écoute ?
- Je veux qu’on reste amis, je ne veux pas que cette « histoire » gâche tout ! Ca serait vraiment dommage. Alors voilà, on peut se voir. Mais il se peut qu’il y ai des jours où ça ne sera pas possible. Tout ce que je te demande c’est : ne poses pas de questions et tout se passera bien !

Il me regarde alors le regard craintif appréhendant ma réponse.

- Bien ! C’est d’accord !
- Tu es … d’accord ?
- Oui ! Si il faut choisir cette option pour continuer à te voir, alors je n’ai pas le choix !

Il me sourit toujours hésitant, puis laisse son regard divaguer sur le sol. Son comportement m’interroge, il a toujours l’air d’être contrarié par quelque chose.

- Qu’est-ce qu’il y a ?, l’interrogeais-je.
- J’avais peur que tu fasses ta mauvais tête et que tu persistes encore à me faire avouer.
- Je ne suis pas comme ça …, plaisantais-je.
- Si ! Crois-moi ! Et là tu vois, tu viens de perdre un an de moins.
- Quoi ?, lui lançais-je amusée. Jacob, de ce côté-là, tu n’as pas changé !

A cet instant, Embry est à l’entrée du garage et nous coupent :
- Jacob ! Oh, euh salut Bella ! … Jacob, il faut que tu viennes !
- Oui, j’arrive !

Embry parti, Jacob se tourne à moi :
- Il faut …
- Que tu y ailles ! Je sais ! Je ne pose pas de questions, vas-y , sauve-toi !

Il se lève puis me contemple :
- Merci, d’avoir accepté mon offre !
- Et merci à toi de me supporter ! On se revoit demain ?
- Oui, si mon emploi du temps le permet ! Au revoir !
- Au revoir Jacob !

Je le laisse filer puis je sors à mon tour du garage. La pluie semble s’être un peu calmée maintenant. Au moment où je vois Jacob disparaître dans les bois derrière la maisonnette, j’aperçois Quil qui visiblement observe Jacob discrètement. Je m’avance alors vers lui doucement.

- Bonjour !

Il sursaute à ma voix.

- Bella ? Oh, tu m’as fait peur !
- Qu’est-ce-que tu fais ?
- Euh …
- Tu suivais Jacob ?, dis-je suspicieuse en le regardant amusée.
- Oui. J’essai juste de voir ce qu’il cache, lui et les autres.
- Tu devrais les laisser, ça nous regardes pas !
- Peut être, mais leur comportement me font flipper et j’aimerais quand même savoir. Et toi Bella ? Tu n’as pas envie de voir ce qu’ils font ?

Prise au dépourvu, je balbutie plusieurs fois sans savoir quoi avancer, puis Quil me coupe :
- Bella, soit tu me suis maintenant, soit tu repars et tu ne dis rien ?

Je le contemple en silence réfléchissant à mon envie débordante de connaître la vérité :
- Ok ! Si tu dois découvrir quelque chose, je veux être là aussi !

Soudain, une petite voix dans ma tête me rappelle que j’ai tenu parole à Jacob il y a cinq minutes ; et que je suis sur le point de la trahir. Mais c’est plus fort que moi. Dans le pire des cas, pour ma défense je dirai que je me baladais avec Quil dans les bois.

Nous nous dirigeons alors sur le même passage qu’a emprunté Jacob, à grandes enjambées. Discrètement, nous marchons mais les feuilles mortes craquettent sous nos pieds ce qui fait un bruit monstre. Nous chuchotons :
- Tu sais où il est allé ?, dis-je tout bas.
- Oui, j’ai pisté Embry hier mais je l’ai perdu en route.

Soudain, nous détournons la tête sur notre droite : on entend parler. Je guette les arrivants lorsque Quil m’attrape le bras et m’amène vers lui sur le côté. Il me tire pour que je capitule à me baisser dans un buisson pour nous dissimuler. Accroupis et muets, seules nos oreilles restent aux aguets et les battements de mon cœur retentissent dans ma poitrine. On entend les feuilles craquer puis nous scrutons à travers les branchages. C’est Paul et Jared. Soudain, Quil laisse entendre un bruit de branches qui se casse sous lui. Je le toise d’un regard mauvais lui faisant comprendre qu’il vaut mieux qu’on nous trouves pas cachés là. Car si c’était le cas, il faudrait trouver un argument de taille.

- Hé Paul ! T’as entendu ça ?, lance Jarred.
- Ouai, carrément !

Tous deux se retournent dans notre direction. Paul prend alors une pause étrange : il reste immobile, le regard fixe puis dit :
- Il n’y a pas de vampire …, en constatant les lieux.
- Moi non plus, je ne sens rien !

Au mot « vampire », je sens une légère pointe me piquer la gorge et j’en ai du mal à déglutir. Qu’ont-ils dit ? Des vampires ? Je pense soudainement que ça doit être une blague entre eux. Paul et Jared continuent finalement leur chemin jusqu’à ce qu’on ne les voit plus. Je regarde Quil qui me chuchote à nouveau :
- On les suit maintenant ! Si non, on va perdre leur trace !
- On devrait attendre, le bruit de nos pas s’entendent sur plusieurs mètres. T’inquiètes, on va les retrouver! Visiblement, ils suivent le sentier.

Soudain, Quil et moi distinguons un bruit qui nous fait taire. Quelqu’un ou quelque chose approche. Nous n’osons plus bouger et nos yeux sont fixes. Le bruit semble tambouriner le sol comme quelque chose de lourd et de rapide. A quelques mètres, un énorme coup frappe le sol comme-ci quelque chose venait de bondir et de se laisser tomber de tout son poids. La chose semble maintenant ralentir sa course et se laisse déraper sur le sol à notre hauteur : on peut entendre le bruissement de terre humide et sablée qui se fait piétiner et qui s’éparpille. Maintenant, une ombre nous voile. Nous apercevons quelque chose à travers les branchages : une couleur grise, puis des poils gris et soudain ; une énorme patte.

Maintenant je prends conscience que le bruit puissant n’était que le tambourinement des coussinets de l’animal qui courait. Je sens mon visage qui blêmit, mes yeux sont fixes et rivés sur la bête ; mon corps est figé tel un paralysant s’emparant de mon corps tout entier. Je n’ose même pas regarder Quil qui doit être aussi terrifié et tétanisé que je peux l’être. Nous n’entendons plus que la bête qui respire : l’air qui entre à ses narines et le souffle de sa gueule. Maintenant, elle renifle. La situation me semble devenir de plus en plus angoissante. Quil a envie d’étouffer un cri. Je lève rapidement ma main que je plaque sur sa bouche ne quittant pas la bête de vue. Mes yeux sont braqués sur ce qui nous traque. Mon cœur raisonne à l’unisson dans mon être lorsqu’une truffe vient fouiner dans notre buisson.

Telles des statues, nous restons immobiles, victimes et pris au piège. Quil saisit ma main et la sert très fort, ce qui m’invite à la serrer à mon tour c’est comme instinctif voyant peut être notre dernière seconde de répit arriver. Lorsque la bête s’arrête soudain sur nos deux corps, chose étonnante, celle-ci se retire puis repart aussi vite qu’elle est arrivée. Toujours en état de choc, Quil et moi restons là quelques secondes avant de pouvoir prendre notre courage à deux mains et nous enfuir à toutes jambes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tititof
Perd connaissance
Perd connaissance
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : garde la main chaude de Jacob dans la sienne
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Jeu 4 Fév - 6:35

Un partiel très intéressant et très "riche" Very Happy

Alors j’aime beaucoup l’idée de la lettre de Jacob, celle qu’il avait envoyée dans Hésitation m’avait fait beaucoup rire avec toutes les ratures, celle-ci est évidemment plus mûrement réfléchie Wink

Vanille41 a écrit:

Ca me fait drôle de le voir sourire à nouveau, il reprend de sa gaieté même si je le trouve tout de même différent. C’est comme-ci il était sur la réserve et qu’il réfléchissait à ce qu’il doit me répondre. Il a l’air moins extraverti qu’avant.
Oui Jacob a perdu un peu de son identité en mutant, il devient plus mature, plus réfléchi … perso, moi j’aurai du mal de voir un ami autant changer Sad

Vanille41 a écrit:

Embry parti, Jacob se tourne à moi :
- Il faut …
- Que tu y ailles ! Je sais ! Je ne pose pas de questions, vas-y , sauve-toi !

Alors, en tant que fan de Superman, ce passage m’a fait beaucoup sourire car on croirait Loïs et Clark quand elle sait qu’il est Superman et qu’il doit filer sauver les gens de Metropolis LOL J'adore

Enfin, je sens bien que tu pars sur une direction où Bella va découvrir tout d’elle même, c'est très intéressant. J’aime que tu développes le personnage de Quil, Bella s’en fait un vrai pote et elle va encore souffrir quand il va muter lui aussi …. Le fait qu’elle le suive ne m’étonne pas LOL une vraie barge et tête brûlée.

Vanille41 a écrit:

Nous apercevons quelque chose à travers les branchages : une couleur grise, puis des poils gris et soudain ; une énorme patte.

Et revoilà notre Paul adoré Very Happy je suis contente qu’il soit très présent dans ton histoire

Alors, je ne pense pas que Bella et Quil vont se faire choper mais je sens bien une intervention de Jacob…
On verra ça dans la suite Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice_Cullen_57
Confessions de Rosalie
Confessions de Rosalie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1469
Age : 31
Localisation : A la Push, avec Jake
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Jeu 4 Fév - 11:19

Purée, j'adore ta suite, Vanille41!!! Very Happy
J'aime bien la tournure des choses : le fait que Jacob revienne vers Bella au moyen d'une lettre... Et puis leur conversation... On retrouve vraiment les personnages tels qu'ils sont, dans ta fic!! Comme le dit Tititof, Bella reste une barge et une tête brûlée!! Mdrrrr!! C'est clair, c'est pas étonnant qu'elle ait suivi Quil!!!

C'est cool que tu développes d'ailleurs le personnage de Quil!! Autant Tititof privilégies Paul (ce que tu fais aussi, mine de rien!! Wink), autant tu privilégies Quil... Enfin, on a un peu plus de loups-garous dans vos histoires, par rapport à la version de SM!! Je préfère vos versions!! Smile

C'est bien ce que je disais, Quil participe donc à la découverte du secret... Car c'est tout de même lui qui a l'idée d'espionner Jake et les autres et qui incite Bella à le suivre... Sans le savoir, il est en train de trahir son propre secret... lol!!
Tout comme Tititof, j'imagine aussi que Bella va souffrir lorsque Quil mutera et qu'il deviendra plus distant...

Attendons de voir la suite!! En tout cas celle-ci était super!! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille41
Retour fracassant de Jake
Retour fracassant de Jake
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1945
Age : 33
Localisation : dans les bois en compagnie d'une bande de ... loups
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Jeu 4 Fév - 12:34

Merci ! Very Happy Je dois avouer que Quil et Bella dans la forêt, je me suis éclatée à écrire ce passage. Je voyais trop les images fuser dans ma p'tite tête ! Notamment quand le loup arrive sur eux et le dérapage qu'il fait quand il les a flairé ...

Tititof, pour la nouvelle personnalité de Jacob, je dois relire plusieurs fois mes phrases pour voir si ça colle avec le Jacob du livre. J'essai de visualiser les personnage en me disant : ah non, il n'aurait jamais dit ça !
C'est le plus dur pour moi parce que j'ai beaucoup le Jacob du début en tête (c'est celui que j'ai mieux cerné )...

Le coup de Superman : LOl oui, c'est vrai que ça fait cet effet là ! Mais le pire, c'est que Bella ne sais pas ce qu'il lui cache c'est ça qui est marrant. Comme-ci elle allait s'en contenter Rolling Eyes C'est mal connaître notre Bella !
Jacob la connaît, c'est pour ça qu'il sait que tôt ou tard elle finira par savoir.

Alice : et oui des loups et encore des loups Smile Merci pour tes commentaires !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bella55
Le combat
Le combat
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1730
Age : 32
Localisation : forks avec taylor lautner
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Jeu 4 Fév - 20:09

vraiment hâte de lire la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille41
Retour fracassant de Jake
Retour fracassant de Jake
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1945
Age : 33
Localisation : dans les bois en compagnie d'une bande de ... loups
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Sam 6 Fév - 13:24

SCENE 9. SILENCE



[Dans la tête de Jacob]

Nous sommes au centre de la forêt et nous attendons Paul. Nous devons établir un plan d’attaque pour la vampire femelle qui passe son temps à nous narguer ainsi que son pote à dreadlocks . Nous devons savoir ce qu’ils veulent. Pour cela, il faudrait que nous nous confrontions à eux pour régler nos comptes. Mais si jamais ça dégénère, nous serons tous prêt à les tuer.

- Où est-il ?, s’impatiente Sam.

Surgissant de nulle part, Paul apparaît, arrivant avec empressement sur nous :
- On a un problème !

Tous, nous le contemplons attendant la suite.

- J’ai vu Quil et Bella dans la forêt, et ils m’ont vu …
- En loup ?, questionne Sam extrêmement sérieux.

Paul acquiesce de la tête.

- Je t’avais dit de ne pas y aller !, sort Jared.
- J’avais entendu du bruit et puis mon flaire me disait qu’il y avait quelque chose dans la forêt, il fallait que j’aille voir !
- Ils t’ont vu muter ?, demandais-je inquiet.
- Non, heureusement.

M’imaginant Bella et Quil face à l’un de nous en loup, ils devaient être terrorisés. Mon cœur commence à battre vite avec mon impatience à savoir dans quel état peut être Bella à cet instant.

- Qu’est-ce qu’on fait ?, demande Jared.

Sam ne tarde pas à répondre, il s’adresse à Paul :
- Si Bella t’as vu alors Charlie va vite être mis au parfum ! Nous devons absolument attraper ses deux vampires ; et avec une troupe de policiers armés dans la forêt, ça va pas nous faciliter la tâche.

Soudain, Sam se tourne maintenant vers moi :
- Jacob, tu es le seul à pouvoir faire changer Bella d’avis. Elle ne doit pas être encore partie, vas-y !
- Qu’est-ce que je lui dis ?
- Arranges-toi pour qu’elle ne dise rien à Charlie.

A peine a-t-il fini sa phrase que je quitte le camp à toute allure. J’écarte les branches qui me gênent sur mon chemin, celles-ci m’écorchent les bras au passage. Mais heureusement, depuis que je suis devenu loup, mes blessures se referment en quelques secondes et j’avoue que je ne m’en plains pas : c’est plutôt cool d’ailleurs.
En courant, j’imagine un scénario à sortir à Bella, je retourne les phrases plusieurs fois dans ma tête. J’arrive devant ma maison et je vois Bella près de sa Chevrolet. Ouf, elle est encore là !


[Dans la tête de Bella]

- Bella !

La voix de Jacob retentit à mes oreilles, je me détourne et je l’aperçois arriver vers moi en courant. Qu’elle endurance !

- Jacob ! Tu es … déjà de retour ? … Tu croiras jamais ce que je viens de voir !, dis-je super excitée depuis ma rencontre avec la bête.
- Quoi ?
- Je viens de voir un loup ! Un énorme loup ! Il était gris, pas noir donc il y en deux maintenant ! J’ai jamais vu ça, j’étais avec Quil dans la forêt lorsqu’il nous ai tombé dessus. J’ai eu la frousse de ma vie !
- Sans blague !, dit-il peu surpris.
- Tu, tu es au courant ?
- Euh, on a un loup qui traîne autour de la réserve depuis quelques jours.
- Mais pourquoi tu ne l’as pas dit plus tôt ? Billy est au courant aussi ?
- Oui. Mais tu ne dois rien dire !

Je le dévisage. Sa phrase me rend perplexe.

- Quoi ?
- Tu ne dois rien dire, jures-le-moi !
- Mais pourquoi ? Charlie cherche toujours le loup noir qui a été vu et il galère !
- Justement ! Ecoutes, me dit-il en saisissant mes deux poignets, dans ma culture les animaux ont tous une particularité et une signification spéciale ; ce qui fait d’eux des êtres spéciaux ce sont des guides. Enfin, tu vois le genre ! Si tu dis à Charlie ou à quelqu’un d’autre que tu as vu un loup ici : des gars vont tous rappliquer et au final ils tueront l’animal sur nos terres. Et ça, ce n’est pas concevable. Nous ne voulons pas de ça, ici.
- Je comprends …
- Si tu le dis, ça va être un vrai carnage, tu n’as pas envie de ça Bella ?
- Non. Mais croiser un loup comme ça, si gros c’est dangereux ! Avec Quil, on a eu de la chance !
- Le loup n’attaque pas l’homme. En général, il le fuit ou l’évite.
- Je sais mais si il arrivait quelque chose à toi ou aux autres, je m’en voudrais !
- Ne t’inquiètes pas pour ça. Alors ? [Un silence]
Fais le pour moi, Bella !, me dit-il en me montrant son visage suppliant.
- D’accord, je ne dirais rien. Mais je n’aime pas mentir à Charlie !
- Tu n’as pas à lui mentir, tu ne lui dit pas ce que tu as vu !

Je souris à sa contrevérité.

- Et pour Quil, comment vas-tu faire ?
- Quil ne dira rien.
- En tout cas, quelqu’un devrait aller le voir ! Ca l’a pas mal secoué.
- Oui, je vais y aller.

Nous nous quittons une nouvelle fois sur un entendement compromettant.


*


Ce matin à la pause, je suis assise avec Jessica et Angela dehors.

- Ce film était vraiment magique !, s’exclame Angela levant les yeux au ciel comme-ci des étoiles scintillaient au-dessus de sa tête.
- Le romantisme c’est bien ! Mais trop de romantisme c’est ennuyeux ... , note Jessica.

Vu comment s’est terminée ma dernière sortie cinéma avec Jessica , je préfère ne rien dire. Je les écoute parler.

- Et toi Bella ?, me demande Angela, Tu en penses quoi ?

Une fois de plus, Jessica me coupe l’herbe sous le pied :
- Oh Bella, elle préfère le sang, les cris et les zombies ambulants !

Je l’a regarde surprise et furieuse de sa répartie sans scrupule. Angela ne semble pas tenir compte de ses paroles à mon encontre.

Soudain, Eric et Mike arrivent. Ce dernier nous adresses la parole tout en s‘assoyant sur le haut du dossier du banc, les pieds posés sur le siège en face de moi:
- Alors les filles, on prend l’air ? Vous parlez de quoi ?

Nous nous contemplons toutes les trois, puis Angela dit en souriant :
- Des trucs de filles !

Mike tourne la tête de droite à gauche puis Eric nous dit :
- Et vous savez quoi ? Il paraît que le loup a encore été vu !
- Non, sans blague ?, dit Jessica étonnée.
- Où ça ?, riposte Mike.
- Sur les falaises de La Push !
- Non ?, redit Mike encore une fois surpris.

Je reste silencieuse en les écoutant et en repensant à ma rencontre hier avec ce loup géant. Je repense aussi à Jacob et à cette phrase qu’il m’a dite « Tu ne dois rien dire, jures-le-moi ! ». Son visage inquiet guettant ma réponse. Je dois faire en sorte que cette histoire de loup cesse.

- Hé ! On pourrait le croiser à La Push ! C’est là qu’on va souvent se balader !, fait Angela à Eric en lui donnant un coup de coude.
- Ouai, je sais !, fait-il en rigolant.

Soudain, je sors de mon silence et de mes pensées :
- Vous savez, même si un loup traîne dans le coin il faut le laisser. Il n’est pas méchant !
- T’es folle Bella ! Tu te rends compte de ce que tu viens de dire ? Un loup ça reste un loup : c’est une bête sauvage, avec des dents bien comme il faut !
- Oui je sais ! Mais j’ai raison, on ne craint rien !

Mike me dévisage et reste sans voix tout comme Jessica ahurit, me regarde comme une drôle de chose. Heureusement, Eric et Angela ne me dévoilent pas un visage autant indigné comme pour me montrer du doigt.

- Bella a peut être raison, peut être que ce loup est impressionnant mais inoffensif !, me sourit Angela toujours là pour me soutenir.
- Oui et bien si je tombe face à ce monstre, moi je me tire et vite fait ! Toi, si tu veux rester pour le caresser, sache que je ne serais pas là pour prendre la photo !, finit Eric en plaisantant.

Et Jessica me jette encore un mauvais regard. Super, je viens encore de me faire une amie à éviter.


*

Arrivée à la réserve, je vais directement au garage mais pas l’ombre de Jacob. Je suis tentée d’entrer dans le bois pour trouver quelqu’un mais ma rencontre d’hier me laisse plus que réticente. Je contemple l’horizon vide et silencieux, déçu je repars. Sur ma route, je passe proche des falaises lorsque je vois Embry sur le bord de la route. Je me gare sur le côté et j’entrouvre ma fenêtre. Embry s’approche à moi.

- Salut ! Tu sais où est Jacob ? A moins qu’il ne soit pas disponible ?, me rattrapais-je repensant à notre discussion sur le fait qu’il ne pourra pas être disponible tout le temps.
- Si, il est là !, il me montre le haut de la falaise où je l’aperçoit avec Sam.

Je sors alors de mon véhicule et je suis Embry jusqu’à la plage d’où nous discutons tout en marchant :
- Ils ont l’air de s’éclater !, fis-je remarquer à Embry en regardant Sam plonger.
- Ouai ! En parlant de ça, ça avait l’air de t’éclater de franchir le pas ?
- Quoi ?
- Tu as bien sauté toi aussi avec Jacob !
- Oui, il te l’a dit ?
- On peut dire ça !, dit-il en contemplant l’horizon.

Je lève la tête et je vois Jacob qui prend son élan pour sauter puis j’entends un cri qui semble prendre plaisir à pousser pour le grand plongeon. Cela me rappel le jour où je l’ai fait avec lui. Au moment où je le vois tomber dans le vide, j’ai comme l’impression de revivre ce moment. De le revoir lui, avant et de notre combat où il m’a littéralement mise ko sur le sol avant d’effectuer l’acte puérile qui a mis Charlie hors de lui.

- Allez viens ! On va les rejoindre !, me tend Embry joyeux.

Sur la plage, ils sont tous là à me contempler comme-ci je venais de franchir un pas dans leur clan. Jacob ressort juste de l’eau. Je salue tous le monde puis Jacob vient à ma rencontre dégoulinant. Je remarque qu’il n’y a aucune serviette sur la plage pour se sécher.

- Bella !
- Jacob ! Alors, tu en ai à combien maintenant ?, fis-je en détournant ma tête sur la falaise.
- Le saut ? J’ai bien avancé je dois dire !
- C’est encore plus haut que là d’où on a sauté ! C’est impressionnant !
- C’est surtout géant !, me sourit-il.

Je suis contente de le revoir avec ce masque de gaieté sur le visage, il a rangé sa froideur pour aujourd’hui. Je remarque que les gouttes d’eau de sa peau se sont déjà évaporées. Quand à ses cheveux, ils ne sont plus en train de dégouliner le long de son visage et de son torse.

- Tu n’as pas froid comme ça ?, dis-je en constatant qu’il n’a pas de tee-shirt qui traîne sur la plage pour se changer.
- Il ne fait pas si froid aujourd’hui.
- Si tu le dis !, dis-je en montrant que j’ai un blouson par-dessus mon pull.
- Peut-être que c’est toi qui est frileuse ?
- Si je réponds oui, ça veut dire que je perds encore un an ?
- Ca m’en a tout l’air !

Nous marchons sur la plage tout en continuant à discuter, nous nous enfonçons dans le sable sec en frôlant le bois flotté qui jonche le sol.

- Alors, comment va Quil ?
- Ca va mieux ! Et il ne dira rien, me répond-t-il maintenant plus sérieux.
- Tu crois qu’il y a beaucoup de loups par ici ?
- A ma connaissance il n’y en a que deux : le noir et le gris que tu as vu.
- Ca me paraît bizarre. Et puis, d’où viennent-ils ? Des gros chiens comme ça, ça passe pas inaperçu !

Jacob se met à sourire.

- Quoi ?, fis-intriguée par sa mimique.
- Chiens ?, me fait-il remarquer surpris de mon terme.
- C’est une façon de parler.
- Tu ne t’es jamais demandé si certaines choses étaient réelles ou pas ? Même des choses invraisemblables ?

La question de Jacob me fait immédiatement penser au secret dans lequel je suis condamnée à tenir sous silence. L’existence des vampires. Ce mythe qui n’en ai pas un et dont les humains ne sont pas au courant.

- Si ! Ca m’arrive ! Parfois ... Il ne faut pas se fier aux apparences, lui dis-je souriante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tititof
Perd connaissance
Perd connaissance
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : garde la main chaude de Jacob dans la sienne
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Sam 6 Fév - 13:45

Bella se rapproche un peu plus de la vérité, surtout si elle continue à "entrer dans le cercle" comme ça. Et on voit bien que les gars ne la connaissent pas si ils pensent qu'elle va s'arrêter à une simple promesse faite à Jacob LOL

Un nouveau petit tour sur la falaise, trop cool Very Happy

Citation :
- Si je réponds oui, ça veut dire que je perds encore un an ?
- Ca m’en a tout l’air !
j'ai bien aimé ce petit échange. Malgré lui, Jacob essaie de rester cool car il ne veut pas perdre Bella.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
surie
Emménagement chez Charlie
Emménagement chez Charlie


Féminin
Nombre de messages : 30
Age : 31
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Sam 6 Fév - 19:16

Je viens de decouvrir ta fic! et avec celle de Titof c'est mes préférés!!!! elles sont incroyables! jsuis une fan incontester du couple jacob/bella et de jacob il est si "humain" par rapport a mister perfection j'ai nommé Edward ! j'attend la suite acev impatiente!

Ps : Connaitrait tu des sites ou je pourrais trouver des fics sur ce couple en français? j'ai lu toutes celles sur fanfiction.net et je suis donc en mode "recherche de fic jacob/bella";-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bella55
Le combat
Le combat
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1730
Age : 32
Localisation : forks avec taylor lautner
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Lun 8 Fév - 10:52

la suite s'il te plait car j'adore comme toujours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille41
Retour fracassant de Jake
Retour fracassant de Jake
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1945
Age : 33
Localisation : dans les bois en compagnie d'une bande de ... loups
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Mar 9 Fév - 19:17

SCENE 10. VISITE


Je me suis arrangée avec Jacob. Pour le moment, il a du temps de libre alors après avoir enfilé des vêtements propres, il me rejoint au garage où je l’attends. Nous devons avancer sur les motos, même si Jacob m’a avoué qu’il ne pourra pas être dessus tout les soirs. Pour ces absences qui ne me sont pas justifiées … Si quelqu’un me demandait « Où est Jacob ? Que fait-il ? » ; moi-même je ne pourrai y répondre. J’accepte qu’il s’absente sans lui poser de questions et en retour nous pouvons continuer à nous voir. Je ne sais pas si je vais pouvoir tenir ce rôle très longtemps. Mon meilleur ami me cache des choses et je ne suis pas patiente pour ce petit jeu. Mais pour l’instant, je m’en contente. Même si hier, j’ai failli trahir ma parole. Suivre Quil pour espionner Jacob n’est pas vraiment honnête, surtout après ma promesse.

- Tiens !, lui dis-je en lui donnant un outil.
- Merci !, me répond-t-il sans relever la tête de la moto, concentré à sa tâche.
- Alors comme ça, tu as quartier libre ?

Jacob me guette du coin de l’œil, et il n’est pas dupe. Il cesse de bouger et se relève pour me répondre, toujours sur le qui-vive :
- Oui, pour le moment.
- Et demain soir ?

Il fait une légère grimace gênée puis devient plus sérieux.

- Je ne sais pas. Bella, ça sert à rien, tu le sais !
- Quoi ?, jouant l’insouciante.
- Je te vois venir !
- Pas du tout !, protestais-je.

Il prend une pause et me contemple pour que j’avoue.

- D’accord ! Je suis une vraie taupe ambulante ! Je suis désolé, c’est plus fort que moi.

Il se remet au travail ; moi debout à ses côtés le regardant bricoler.

- Au fait, tu m’as pas dit ce que tu faisais hier avec Quil ?
- Comment ça ?, laissais-je échapper me sentant prise au piège dans mon mensonge.
- Dans les bois ! Tu n’étais pas censé partir ?
- Euh, si ! Mais j’ai vu Quil et on a discuté en se baladant, mentis-je très mal à l’aise.
- Ah ouai ? Et c’est là que tu as failli te faire croquer.
- Oui, on peut dire ça.

Jacob s’arrête soudainement, il se relève et furte l’entrée du garage. Son visage qui commençait à se détendre, redevient dure.

- Qu’est-ce qu’il y a ?, demandais-je inquiète.
- Reste là Bella ! Ne bouges pas !

Il m’écarte légèrement de sa main et s’avance doucement vers la porte grande ouverte. A cet instant, nous restons tout deux surpris par une visite. Stupeur ! J’ai soudainement ma gorge qui me serre et mon cœur s’emballe. Mon visage pâlit, mes yeux pleins de méfiance. Le visiteur entre. Sa démarche délicate donne l’impression qu’il flotte sur le sol et il avance avec une élégance peu commune. Ses yeux me fixent. Eberluée, je ressens comme des petits tremblements parcourant mes membres raidi. Aussitôt, Jacob se place devant moi, corps tendu, droit et immobile. Et ma gorge qui semble obstruée laisse sortir un mot :
- Laurent !

Jacob tourne son visage furibond vers moi en me demandant :
- Tu le connais ?
- Bien sûre qu’elle me connaît, répond notre intrus. Nous nous sommes rencontrés avec les Cullen.

Jacob me dévisage d’un regard sévère. Moi, je reste silencieuse mais aux aguets. Je n’ai pas seulement peur pour moi, mais surtout pour lui.

- Comment vas-tu ?, me demande Laurent toujours aussi calme.
- Euh, b… bien !, bredouillais-je tétanisée.
- Alors comme ça, tu es ici ! Tu as quitté un des Cullen pour rejoindre un quileute ? Intéressant !
- Mon nom est Jacob !, le coupe-t-il amer.

Je remarque que Jacob n’a pas bougé d’un pouce, son corps est devant moi et fait mur à Laurent. Je vois que ces mains retiennent des tremblements. Les mêmes que lorsque je l’ai aperçu la première fois après sa longue absence. Il semble serrer les poings.

- Excuse-moi de mon impolitesse, Jacob …, se permet-il de dire en toisant mon ami de haut. Alors comme ça, les Cullen sont partis ! Et ils sont loin à ce que j’ai pu entendre.

Soudain, la voix dont j’avais tant rêvé me chuchote à l’oreille :

« Dis-lui que nous revenons ! »

Estomaquée par les douces sonorités veloutées et enchanteresses, je ressors de ma transe pour riposter :
- Alice ! Alice revient ! On s’est parlé au téléphone !, dis-je d’une voix tremblante mais expéditive.

Jacob me lance encore un regard, j’ai le temps d’apercevoir son front et ses sourcils plissés ; le regard dur ; et ces joues crispées. Puis il se retourne rapidement vers notre visiteur.

- Vraiment ? Pourtant, n’est-elle pas partie en long voyage ?, me coince Laurent.
- Si ! Mais elle revient !, dis-je d’une voix persuasive tellement j’aurai voulu que cela soit vrai.
- Si c’est le cas, alors j’aurai l’occasion de la croiser.

Mon cœur bât la chamade et mes joues sont prises de trémolos ; tout du moins j’en ai la sensation, pourvu que cela ne se soit pas vu.

- De toutes façons, je ne suis pas venu pour toi, Bella.
- Ah non ?
- Non, je suis venu pour ton ami … Jacob.

Stupéfaite et inquiète de son insinuation je ne sais plus quoi avancer. Laurent est-il venu pour faire du mal à Jacob ? Va-t-il le faire souffrir pour m’atteindre, moi ? Des milliers de questions trottent dans ma tête et pourtant j’ai la sensation de ne plus pouvoir penser.

- En fait, Jacob est un ancien ami, me répond-t-il en le fixant intensément. Je dois lui parler.

Soudain, Jacob balance l’outil qu’il tient en main. Je n’ai pas le temps de voir sa clé plate virevolter dans l’espace ; qu’elle atterrit dans le poste radio, qui est posé en hauteur sur une caisse en bois. La baffle du haut-parleur explose littéralement sous mes yeux ébahi. Et le poste complètement brisé, finit sa chute dans le mur. Je reste sans voix, mes yeux fixent l’appareil qui n’en ai plus un. Puis, mon regard se tourne sur Jacob. Laurent n’a pas bougé et ne semble pas surpris par sa réaction subite.

- Discutons dehors !, finit Jacob, sombre. Mais avant, je dois parler à Bella, puis-je ?, le menace-t-il du regard.
- Je ne serais pas loin, dit-il en sortant du garage.

Jacob se tourne alors vers moi.

- Jacob, tu ne dois pas y aller, dis-je en chuchotant et en me montrant inquiète.
- Ecoute-moi !
- Non, toi écoute-moi ! Tu ne dois pas y aller, ce Laurent il est pas …
- Il n’est pas quoi ?, gronde-t-il impatient.
- Il est dangereux !
- Ah oui ? Et tu vois ça à quoi ?
- Je le connais ! Je t’en prie Jacob, fais-moi confiance ! N’y vas pas !, le suppliais-je de mon regard le plus angoissé.

Il me saisit alors mes poignets :
- Tu te souviens du moment où je t’ai dit « quand je dois partir, ne poses pas de questions ? »
- Oui, mais …
- Alors ne dis rien et laisses moi partir !

Il est à la fois désolé envers moi et en même temps furieux ; il me lâche alors les bras. Effrayée et piégée par la ténacité de Jacob face à moi, je ne sais plus quoi dire qui puisse le retenir. Alors dans un dernier espoir je saisis violemment son bras que j’empoigne et que je sers fort. Mon geste le surprend, il abaisse les yeux sur mon bras.

- Bella, lâche-moi !, me râle-t-il en serrant les dents.
- Non ! Il est hors de question que tu y ailles ! Qu’est-ce que je peux faire pour que tu comprennes ?
- Tu ne peux rien faire !, me gronde-t-il en haussant le tons et en ne détachant pas son regard du miens.

Il me lance un regard glacial et tire alors son bras et m’abandonne. Je sors précipitamment du garage voulant le suivre. Puis il s’éloigne de moi à quelques mètres, s’approchant de Laurent. Je regarde la scène se dérouler sous mes yeux tristes et apeurés. Finalement, ils discutent ici au milieu de cette prairie. Mon cœur tape ma poitrine pendant que j’observe la scène, qui est visiblement calme malgré l‘humeur de Jacob il y a quelques secondes. Mes yeux inquiets sont braqués sur eux ; mon souffle est coupé. Laurent semble toujours patient et posé, Jacob lui a toujours son masque de dureté .

En quelques minutes, la conversation est terminée : pas de dents sorti, pas de sang ni d’os brisés. Jacob vient à ma rencontre et je vois Laurent disparaître dans les bois. Il est près de moi maintenant. Son regard est toujours en colère et ces sourcils froncés. Je me sens maintenant très bête envers lui, il doit vraiment se demander pourquoi je me suis acharnée sur lui pour qu’il ne rejoigne pas Laurent. Il faut que je rattrape le coup.

- Jacob, je suis désolé … Je me suis emportée, je suis vraiment navrée ! Il se trouve que Laurent avait semé le trouble chez … [un silence]
- Chez les Cullen ?, se permet-t-il de me finir sachant que ce mot m’est difficile à prononcer.
- Oui. Je ne savais pas qu’il était encore dans le coin. Qu’est-ce qu’il te voulait ?
- Rien d’important !, fait-il toujours sur la défensive.
- Jacob, tu ne vas pas … le revoir ?
- Non. Rassurée ?
- Oui, soufflais-je.
- Tu devrais rentrer chez toi, maintenant !
- Quoi ? Tu me demandes de partir ?
- Tu as bien compris !
- Jacob, tu … Je ne comprends pas … Et puis comment connais-tu Laurent ?
- … Billy ! Billy le connaît !
- Oh ! Et bien, tu devrais dire à Billy que ce n’est pas une bonne connaissance à l‘avenir, lui jetais-je au visage.
- Ca ne te regarde pas !

Il me toise du regard comme pour me dominer ; et cela me déconcerte. Lire en lui cette rage et cette colère absurde me dépasse. Je suis dans l’incompréhension totale. Son visage ne se décrispe pas et ne fléchit pas à mon regard anéanti par son comportement. Je reste ahuris par son humeur lunatique ; je commence à me tourner pour partir puis je me retourne à lui :
- Quand tu apprécieras mes visites, peut-être que je reviendrais ! Mais pour l’instant, visiblement tu préfères être seul alors … Au revoir Jacob !

Je pars. Je le laisse ici, seul avec sa mauvaise humeur. Et moi, je le quitte le cœur lourd et blessé. Cette soirée qui s’annonçait plutôt bien, vient d’un seul coup de déraper et de s’écraser contre un mur. Telle est ma douleur, mon corps une fois de plus brisé. Qu’est-ce que Laurent fait-il à côtoyer les personnes de la réserve ? Pourquoi Jacob est-il lié à ça ? Cela me rend perplexe. De penser que Laurent puisse venir à la réserve et tuer quelqu’un … En tout cas, il a mis Jacob hors de lui, pourquoi s’est-il emballé comme ça ? D’où lui vient cette nouvelle habitude de devenir aussi désagréable ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tititof
Perd connaissance
Perd connaissance
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : garde la main chaude de Jacob dans la sienne
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Mar 9 Fév - 21:56

Vanille41 a écrit:

- De toutes façons, je ne suis pas venu pour toi, Bella.
- Ah non ?
- Non, je suis venu pour ton ami … Jacob.
alors celle-là, je ne m'y attendais pas LOL déjà, je ne m'attendais pas du tout à revoir Laurent ! C'est stupide puisque tu réécris le tome 2 et qu'il y est mais je ne l'ai pas venu venir lol

Vanille41 a écrit:

Soudain, Jacob balance l’outil qu’il tient en main. Je n’ai pas le temps de voir sa clé plate virevolter dans l’espace ; qu’elle atterrit dans le poste radio, qui est posé en hauteur sur une caisse en bois. La baffle du haut-parleur explose littéralement sous mes yeux ébahi. Et le poste complètement brisé, finit sa chute dans le mur. Je reste sans voix, mes yeux fixent l’appareil qui n’en ai plus un. Puis, mon regard se tourne sur Jacob. Laurent n’a pas bougé et ne semble pas surpris par sa réaction subite.
J'imagine trop bien la scène, Bella va commencer à avoir de sérieux doutes ...

Vanille41 a écrit:

- Il n’est pas quoi ?, gronde-t-il impatient.
- Il est dangereux !
- Ah oui ? Et tu vois ça à quoi ?
J'imagine déjà sa tête d'impatient comme lorsqu'il lui dit qu'il ne touchera pas à ses "précieux Cullen" LOL Il aimerait qu'elle se coince toute seule la Bella, qu'elle lâche le morceau qu'elle connait les vampires Wink

Vanille41 a écrit:

Il me saisit alors mes poignets :
- Tu te souviens du moment où je t’ai dit « quand je dois partir, ne poses pas de questions ? »
- Oui, mais …
- Alors ne dis rien et laisses moi partir !
A ce moment, je pensais qu'il allait lui montrer sa cicatrice au poignet Wink

Vanille41 a écrit:

- Bella, lâche-moi !, me râle-t-il en serrant les dents.
Ouh là lol ça commence à chauffer ! Le loup va bientôt sortir du bois Wink

Jacob devient désagréable ? Elle n'a pas fini d'en voir je crois LOL
Encore une suite très intéressante Vanille Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bella55
Le combat
Le combat
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1730
Age : 32
Localisation : forks avec taylor lautner
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Mer 10 Fév - 13:59

trés belle suite avec du suspence a la fin j'adore et j'attend la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille41
Retour fracassant de Jake
Retour fracassant de Jake
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1945
Age : 33
Localisation : dans les bois en compagnie d'une bande de ... loups
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Ven 12 Fév - 18:04

*Tititof :
Citation :
J'imagine trop bien la scène, Bella va commencer à avoir de sérieux doutes ...
Et bien depuis le temps qu'elle se pose des questions ça doit la ronger notre pauvre Bella... Et tu as raison, elle n'a pas finit d'en voir ! Wink

*
Citation :
J'imagine déjà sa tête d'impatient comme lorsqu'il lui dit qu'il ne touchera pas à ses "précieux Cullen" LOL Il aimerait qu'elle se coince toute seule la Bella, qu'elle lâche le morceau qu'elle connait les vampires
Oui, l'expression dans le film c'est pas mal ! Bah oui, Bella elle fait silent

*Merci bella55 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille41
Retour fracassant de Jake
Retour fracassant de Jake
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1945
Age : 33
Localisation : dans les bois en compagnie d'une bande de ... loups
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Ven 12 Fév - 18:59

SCENE 11. REGLEMENT DE COMPTE



[Dans la tête de Jacob]

Il fait nuit noire, je cours à travers la forêt. Muter m’aurai permis d’aller plus vite mais j’arrive déjà sur le camp. J’écarte les branches d’arbres sur mon passage ; le bruit des feuilles et des brindilles cèdent sous mon poids. Une lueur orangée vacille à quelques mètres de là. Le feu de camp ! Lorsque j’arrive au centre, tous me dévisagent.

- Tous le monde est prêt ?, demande Sam.

Nous acquiesçons tous.

- Bien, alors allons-y ! Je pars devant !

Je le regarde quitter la lumière du feu. Nous allons au rendez-vous, pour affronter Laurent et Victoria sur la plage de La Push. La rencontre risque d’être explosive mais nous devons mettre les choses au clair ! L’un après l’autre, nous nous esquivons pour muter. Je cours, je prends de la vitesse au point que tous mes muscles se tendent jusqu’au moment propice. Maintenant mon allure rapide et mon corps en feu ; je me débarrasse de mon jean’s le lançant en l’air ; haut sur une branche qui me domine. Ainsi, j’aurai moins de mal à le retrouver. Mon corps soudain semble exploser de son enveloppe humaine, d’où jaillit ma silhouette loup. Je m’élance maintenant sans difficulté à travers les troncs d’arbres ; en un minimum de pas avancés, mes pattes semblent effectuer une énorme enjambée me faisant avancer de plusieurs mètres sans la moindre difficulté. Le vent fouettant ma fourrure ne fait qu’accentuer ma fougue à avancer encore plus vite. En cours de route, viens me frôler un autre loup. C’est Paul. Nous retrouvons le reste de la meute sur la plage.

Sam est resté dans sa forme humaine, il tient une torche enflammée à la main. Nous l’encerclons en demi cercle en nous jetant des coups d’œil l’un l’autre, méfiants. C’est alors que les deux vampires, nos ennemis jurés arrivent à leur tour. Ils devaient nous guetter, avec Paul nous les avions flairé bien avant que l’on arrive sur Sam. La femme, Victoria a le regard malin mais pas tendre. Quand à Laurent, je n’ai aucune confiance en lui. Il ne m’inspire pas.

- Allons-y ! Discutons !, ordonne Sam très méfiant et épiant le moindre geste des vampires.

Laurent s’avance doucement vers Sam sachant qu’au moindre faux pas, nous nous jetterons sur lui. Prudent, il nous surveille le regard aux aguets. Il donne toujours une impression de tranquillité intérieur déconcertante : pfft encore de la magie vampirique ! Lorsqu’il nous toise un à un dans notre œil de loup, son regard me fait mettre en rogne. C’est plus fort que moi, je laisse échapper un léger grognement et lui laisse entrevoir mes superbes canines tranchantes. Paul a autant confiance en lui, que moi. Il répond aussi avec un grondement démonstratif :

- Jacob, tu penses la même chose que moi ? Je le découperai bien en morceau sur le champs !

- T’inquiète, je sens que la chance va tourner !


Embry et Jarred sont aussi remontés que nous, mais Sam capte nos ardeurs et nous fais signe de nous calmer d’un geste de main.

- Je vois que vous êtes bien entouré !, lance Laurent à Sam.
- Vous furetez sur nos terres ! « Elle » - en mentionnant Victoria du doigt- , elle ne nous amuse pas ! Qu’est-ce que vous voulez ?
- Oh mais c’est très simple, la fille !

Je ne suis pas sûr d’avoir bien saisi, et je fixe Laurent.

- De quelle fille parlez-vous ?, interroge Sam.
- L’ex chère et tendre humaine qui accompagnait les Cullen !

Sa phrase me percute autant la tête que si je venais de prendre un coup. Pourquoi parle-t-il d’elle ?

- Bella ? C’est Bella Swan que vous voulez ? Pourquoi ?, s’étonne Sam.

Victoria prend enfin la parole :
- Son copain a comme qui dirait tuer un ami à moi !
- Et alors ?
- Alors ? Œil pour œil, dent pour dent !
- Vous voulez tuer une humaine et c’est pour ça qu’on est réuni ici ?, demande-t-il ahuri.

Victoria fixe Sam sans détourner les yeux de lui. Laurent rapplique :
- C’est une vengeance et rien d’autre !
- Alors pour ça, il faudra que nous vous pourchassions !, récidive Sam.
- Alors vous avez choisi ? C’est l’affrontement qui vous attends !

Je laisse alors sortir un grognement assez démonstratif de mes intentions. Ils veulent s’en prendre à Bella dans un but purement jouissif de vengeance. Nous tous, nous nous approchons à pas lent des deux sangsues : poils hérissés, dents à découvert. Laurent commence à s’inquiéter, il ne nous connais pas. Il a tord de ne pas avoir déjà pris la fuite ; pour moi, il est déjà mort. Soudain, Victoria s’avance à Sam ignorant nos menaces.

- Je vous le demande une dernière fois !, dit-elle en chuchotant à Sam. « Je veux la fille devant moi, me suppliant de la laisser en vie, après je la torturerai jusqu’à son dernier souffle ».

Elle toise Sam droit dans les yeux, son regard rougeoyant de haine. Ne pouvant supporter ses propos, d’un bond j’atterri au raz de Sam la fixant de mon regard canin ; et plus en rage que jamais. Elle se rebiffe en me montrant ses dents tel un prédateur. Jarred se joint à moi pour la dissuader de nous provoquer. Soudain, elle part rapidement en courant suivie de près par Laurent. C’est notre signal, celui que nous attendions depuis le début de notre rencontre. Ce signal qui nous dit : courez, traquez et tuez.

Nous les suivons et Sam mute à son tour. Pour séparer notre meute, les deux vampires ont choisi de faire chemin à part. Je prends l’initiative de traquer Victoria : plus agile et maligne que jamais. Elle me fait traverser la forêt, les troncs défilent sous mes yeux, les branches et buissons frottent mon pelage épais. Elle essaie de me duper en se hissant plusieurs fois en haut des arbres ; mais elle me connaît mal. Je suis un as pour me hisser sur les branches et ricocher entre elles. Je bondis sur les ramifications de l’arbre qui surplombe au-dessus des falaises. Victoria a trouvé la ruse telle une lâche, elle saute dans le vide.

Lorsque je me laisse tomber au sol, je me précipite au bord du précipice. Agacé, énervé et super furax je manque de peu de dégringoler à cause des pierres qui glissent sous mes pattes ; et qui finissent leur chute dans la mer. Frustré, je repars dans la forêt pour rejoindre Jarred.

- T’inquiète Jacob, on l’aura la prochaine fois ! Dommage, j’avais vraiment envie de lui croquer son joli visage !

- J’espère que Laurent a eu moins de chance ! Il est nettement moins rapide qu’elle.

Soudain la voix de Sam nous parviens :

- On l’a eu !

Jared et moi, nous nous lançons un regard complice d’un début de victoire. Puis nous rejoignons la meute au camp. Revenu sous forme humaine, nous nous contemplons tous, puis un dernier regard à Sam qui prend la parole :

- Un en moins, c’est déjà ça !, nous dit-il pour remonter le moral de la troupe.
- Ouai, on va bientôt zigouiller sa copine !, finit Jarred sûr de lui et rieur.

Sam me lance un regard :
- Ne t’en veux pas Jacob, on l’aura !
- Et comment on fait pour Bella ?, le questionnais-je toujours sur les nerfs.
- On va faire des rondes ! Partout où elle ira, on y sera ! On se relaiera !
- Jacob, tu as bien dit que Bella connaissait Laurent … Mais, elle sait qui il est ?, s’interroge Embry.

Tous le monde m’observe, guettant ma réponse.

- En fait, elle ne m’a rien dit … C’est vrai que Bella était paniquée quand il est venu nous voir !
- Paniquée ?, demande Sam intrigué.
- Oui, elle avait peur pour moi, elle disait qu’il était dangereux.

Jarred se met à rire :
- « Ta Bella » côtoie et complote avec des vampires dans le secret ? J’y crois pas !
- Elle est plus dangereuse que je l’avais pensé !, avance Paul à son tour se joignant à Jarred pour ricaner.
Ce dernier rajoute :
- Elle me plaît de plus en plus ta copine, Jacob.

Tous s’amusent de ma situation sauf Sam qui garde son sérieux et me toise pour me dire :
- Il faut que tu parles à Bella ! Si elle était avec les Cullen et qu’elle connaît Laurent, alors elle doit être au courant.
- Ah oui ? Et tu veux que je dise quoi ? « Salut Bella ! Alors, tu m’as jamais dit que ton petit copain était un vampire ! »
Pff euh ! C’est vrai que c’est facile à sortir ! … Le problème c’est que je me suis disputé avec Bella ! Et elle n’est pas prête pour me reparler avant un bout de temps !
- Il va falloir que tu t’arranges avec elle, parce que tu n’as pas le choix ! Si elle est courant, alors il vaut mieux pour elle qu’elle sache que Victoria la cherche.
- Même si elle sait pour les vampires, Bella va flipper si elle apprends que l’un d’eux la traque !, dis-je en m’énervant. Je préfère ne rien lui dire …
- Jacob ! Je ne te demande pas de choisir, je viens de te donner un ordre !

Sam me domine et je n’ai pas d’autre choix que de lui obéir. A cet instant, Paul prend parti de la conversation :
- Si Bella est avertie c’est peut être ce qui pourrait la sauver !

Je le regarde guettant ma réaction, puis je me tourne vers Embry et Jarred : eux aussi attendent ma confirmation.
Je baisse mes yeux en soupirant et en tapant mon pied au sol ; faisant voler la terre poussiéreuse. Et Sam essaie de me raisonner :

- Je sais que tu préfèrerais laisser Bella en dehors de tout ça, mais tôt ou tard, Victoria risque de tomber sur son chemin et si on ne l’arrête pas à temps …
- Je vais essayer de lui parler mais … Il va encore falloir que je lui mente à propos de nous et j’ai horreur de ça !
- Si ça peut te rassurer, elle, elle t’as bien menti depuis l’année dernière !, me balance Paul.

Je le toise toujours aussi agacé. Embry et Jared quittent le camp. Moi, je ne sais plus comment faire pour me sortir de cette impasse. Je reste là, pensif fixant le feu qui ondule sous mes yeux. Sam quitte le lieu quand je sens une main me taper l’épaule. Paul essai de m’aider comme il peut. Nous quittons le camp à notre tour.

Quand je repense à la visite de Laurent l’autre jour, il aurait aimé que je ne soit pas là. Ainsi il aurait pu s'en prendre à Bella pour l'amener à Victoria. C’est sûr, il n’aurait pas pu s’en prendre à elle avec moi à ses côtés ; il n’avait aucune chance de s’en sortir. Rien qu’en évoquant cette pensée, cela me fait sourire et une lueur de haine doit se dessiner sur mon visage. « Il faut vouloir vivre et savoir mourir ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tititof
Perd connaissance
Perd connaissance
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : garde la main chaude de Jacob dans la sienne
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Ven 12 Fév - 20:58

cool Very Happy un chapitre entièrement dans la tête de Jacob !

Alors encore une fois tu m'as surprise parce que j'avais zappé que Jacob n'était pas au courant que Bella savait pour les vampires lol

Vanille41 a écrit:

Elle toise Sam droit dans les yeux, son regard rougeoyant de haine. Ne pouvant supporter ses propos, d’un bond j’atterri au raz de Sam la fixant de mon regard canin ; et plus en rage que jamais. Elle se rebiffe en me montrant ses dents tel un prédateur.
J'imagine trop bien cette scène car je la voyais faire avant même que tu écrives Wink belle description !

Vanille41 a écrit:

Ce signal qui nous dit : courez, traquez et tuez.
La devise des Protecteurs Wink

Vanille41 a écrit:

Jarred se met à rire :
[...]
Ce dernier rajoute :
- Elle me plaît de plus en plus ta copine, Jacob.
LOL j'adore la remarque de Jared bravo

Vanille41 a écrit:

- Ah oui ? Et tu veux que je dise quoi ? « Salut Bella ! Alors, tu m’as jamais dit que ton petit copain était un vampire ! »
ouais c'est une idée Laughing


Tous les loups étaient bien présents dans cette scène, c'était cool Very Happy et voilà, OUT Laurent chaise

Maintenant, Jacob va devoir faire parler Bella...ça va encore être tendu ! Parce que là, les Cullen vont sûrement arriver sur le tapis siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice_Cullen_57
Confessions de Rosalie
Confessions de Rosalie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1469
Age : 31
Localisation : A la Push, avec Jake
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Sam 13 Fév - 18:12

Bon, trois chapitres à lire d'un coup : j'adore!!! lol!! Razz

J’ai bien aimé le fait que Jacob convainc Bella de ne rien dire à Charlie à propos du loup !! Very Happy Il s’est vraiment bien débrouillé !!

Laurent qui rend visite à Bella et Jacob !!!!!!! Moi non plus je ne l’ai pas vu venir celle-là : "Je suis venu pour ton ami Jacob" !! lol !!

Bella qui s’accroche à Jacob pour ne pas qu’il suive Laurent : c’est mignonnnnnn !! lol !! Wink Bin oui, on aurait toutes envie de s’accrocher à lui !! lol !!

Tititof a écrit:
J'imagine déjà sa tête d'impatient comme lorsqu'il lui dit qu'il ne touchera pas à ses "précieux Cullen" LOL Il aimerait qu'elle se coince toute seule la Bella, qu'elle lâche le morceau qu'elle connait les vampires Wink

T’as raison, Tititof, j’imagine trop bien cette réplique !! lol !! Surtout avec cette "tête" !! lol !!

J’ai bien aimé le rendez-vous de Laurent et Victoria, avec la meute, sur la plage... Victoria qui dit directement qu’elle aimerait faire souffrir Bella jusqu’à son dernier souffle : bin elle est franche, mais franchement pas maligne !! lol !! Qu’est-ce qu’elle espérait ?? Que Sam allait lui servir sur un plateau ?? lol !! Je pense que c’était surtout dans le but de provoquer les loups !! Wink
Laurent qui se fait tuer : il n’aura pas fait long feu non plus sous les crocs de nos loups favoris !! Wink

Paul a vraiment toujours le mot qui tue : "Elle t’a bien menti depuis l’année dernière"... lol !!

Bref, encore une fois une très très bonne suite, Vanille41, il me tarde de voir de quelle façon l'histoire va tourner!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille41
Retour fracassant de Jake
Retour fracassant de Jake
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1945
Age : 33
Localisation : dans les bois en compagnie d'une bande de ... loups
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Sam 13 Fév - 19:08

Tititof :
Citation :
cool Very Happy un chapitre entièrement dans la tête de Jacob !
Et dire qu'au début je m'étais dit "je vais me mettre que dans la tête de Bella". Mais après réflexion, avec certaines étapes de l'histoire je n'aurai pas pu aller bien loin pour qu'on puisse tout comprendre, donc voilà ! C'est pas un choix, c'est un passage obligatoire et finalement ça va, je m'en sors.

Citation :
Alors encore une fois tu m'as surprise parce que j'avais zappé que Jacob n'était pas au courant que Bella savait pour les vampires lol
C'est cool vos commentaires parce que ça permet d'avoir un avis extérieur et ainsi, je peux modifier des trucs. Parce que je n'ai pas la même vision de mon texte que vous.

Citation :
Maintenant, Jacob va devoir faire parler Bella...ça va encore être tendu ! Parce que là, les Cullen vont sûrement arriver sur le tapis
T'as vu, je prends tout mon temps : comment doit cogiter Bella ! Et maintenant Jacob !

Alice, oui je me suis dit: elle va avoir de la lecture en rentrant ! study

Alice :
Citation :
J’ai bien aimé le fait que Jacob convainc Bella de ne rien dire à Charlie à propos du loup !! Il s’est vraiment bien débrouillé !!
J'ai pas fini avec les embrouilles crois-moi ... Laughing

Citation :
Bella qui s’accroche à Jacob pour ne pas qu’il suive Laurent : c’est mignonnnnnn !! lol !! Bin oui, on aurait toutes envie de s’accrocher à lui !! lol !!
Bah oui tu imagines : elle doit déjà voir Laurent l'attaquer les boules ! Je suis sûr qu'elle était à la limite de planter ses ongles dans sa peau pour le retenir encore ! LoL

Ah oui la phrase "tes précieux Cullen" : comment il lui dit ça ! Very Happy bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
appaloosa
Au cinéma avec Mike et Jacob
Au cinéma avec Mike et Jacob
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1226
Age : 26
Localisation : dans les bras de jacob
Date d'inscription : 17/04/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Sam 13 Fév - 20:38

je viens de tout lire et ta fiction est magnifique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille41
Retour fracassant de Jake
Retour fracassant de Jake
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1945
Age : 33
Localisation : dans les bois en compagnie d'une bande de ... loups
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Sam 13 Fév - 21:35

Merci appaloosa ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bella55
Le combat
Le combat
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1730
Age : 32
Localisation : forks avec taylor lautner
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Lun 15 Fév - 16:44

vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille41
Retour fracassant de Jake
Retour fracassant de Jake
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1945
Age : 33
Localisation : dans les bois en compagnie d'une bande de ... loups
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Mar 16 Fév - 18:47

SCENE 12. TABOU


Ma visite d’hier chez Jacob m’a quelque peu perturbée. J’ai mis du temps à trouver le sommeil cette nuit, et lorsque j’ai enfin sombré c’était pour laisser un cauchemar m’envahir :

dans la prairie à la réserve, Laurent s’est emparé de moi. Il m'a empoigné de toutes ses forces et a plongé ses dents dans ma chair. Au moment où j’ai essayé de crier, il a disparu. J'ai regardé autour de moi : j'étais soudain seule. Lorsque je me suis retournée, face à moi Jacob me fixait. Il ne semblait pas vraiment d’humeur et était fou de rage. Laurent a réapparu devant lui et Jacob s'est jeté sur lui. J’ai essayé de crier mais aucun sons n'est sorti. Sous mes yeux, mon meilleur ami a démembré Laurent qui n’arrivait pas à se desserrer de son attaque. Jacob a eu cet étrange faciès qui lui donne cet état de dureté qu’il l’habite depuis peu.

Après je me rappelle plus du tout ce qui s’est passé, le trou noir. Je jette un coup d’œil à mon réveil : 8 : 30
Génial, moi qui pensais faire la grasse mat’ ce matin … Maintenant que je suis bien réveillée, je sais que cela ne sert à rien de lutter ; je n’arriverai jamais à me rendormir. Je me lève sans savoir de quoi ma journée va être faite. Je sais que je n’irai pas à la réserve aujourd’hui. Avec Jacob, les conflits c’est de pire en pire. Combien de temps vais-je supporter cette solitude et sa façon de me mettre à la porte ? Non mais quel culot ! Mais je ne peux pas m’empêcher de penser à lui, malgré cela il reste mon meilleur ami. Debout devant le miroir de la salle de bain : le constat est affligeant. Mes yeux sont cernés et ma mine si pâle … Je fonce sous la douche pour me réveiller et m’éclaircir les idées. Lorsque je descends à la cuisine pour mon petit déjeuner, j’aperçois un bout de papier sur la table :


Bella,

je veux que tu profites de cette journée :
alors premièrement, je ne veux pas que tu traînes toute seule dans les bois !
Deuxièmement, même si tu t’es embrouillée avec Jacob,
fais-moi plaisir : sors ! Vas voir tes amis !



Je n’ai jamais dit que je m’étais fait éjecter de la réserve, mais le visage que j’affichais hier soir pendant notre repas n’a pas échappé à Charlie. Mon bol de céréales englouti, je bois une dernière gorgée de lait lorsque le téléphone me fait sursauter.

- Allo ?
- Bella …

Je n’ose pas y croire. Comment ose-t-il m’appeler !

- Je t’en prie, écoute moi ! Ne raccroche pas !, me supplie Jacob.
- Pourquoi ? Pourquoi je devrais t’écouter ? Apparemment, ça a l’air d’être une habitude que tu me vires de chez toi ! Tu as raison, je devrais raccrocher …
- Tu l’as pas encore fait visiblement.
- Non, parce que je voudrais que tu t’excuses !
- Encore une fois, je suis désolé !
- Tu as fini ?, dis-je impatiente.
- Non, attends ! J’ai quelque chose d’important à te dire !
- Très bien, je t’écoute !, lui fis-je froidement.
- Il faut que je te vois.
- Pourquoi ?, demandais-je déconcertée de peur que ça finisse encore sur un conflit.
- C’est à propos de … Laurent.

Trop surprise, je reste sans voix ne sachant quoi dire.

- Sileteplait, viens !, me dit-il implorant.
- On ne peut pas en parler maintenant ?
- Pas au téléphone … Viens ! Je t’attends au garage !

Il ne me laisse pas le temps de répondre et me raccroche au nez. Je raccroche le combiné à mon tour me parlant à moi-même : « Merci, Jacob … ». Encore une fois, subissant la politesse naturelle de Jacob.
Evidemment, ma curiosité me pousse à enfiler mon blouson rapidement pour me rendre chez lui. Avant de quitter la maison, je saisis un crayon de bois pour noter un mot à Charlie :

Je suis partie chez Jake. Je ne sais pas quand je rentrerai.

Charlie ne doit rien comprendre de mes querelles avec Jacob.

*

Pas de pluie à l’horizon, c’est une aubaine. A l’entrée du garage, je découvre Jacob assis sur le capot de la voiture qu’il a retapé. Son visage ne m’accueille pas avec un grand sourire, mais heureusement sa mine est meilleur que lors de notre dernière rencontre. Il semble sérieux et méfiant à la fois. Gênée de notre dernière dispute, je me poste là au milieu de la pièce, me mordant la lèvre. Je ne dis rien, après tout, c’est à lui de s’expliquer. Il se lève et me regarde d’un regard désolé.

- Merci d’être venu. Je … m’excuse encore une fois ! J’ai déraillé.
- Ca tu peux le dire !

Il s’avance encore un peu plus près pour chercher du réconfort, mais il m’a vraiment blessé. Je le repousse légèrement.

- Jacob, tu ne peux pas jouer comme ça ! N’espères pas que je vais te plaindre ! Je suis cassée, tu comprends ?

Il a le regard abattu maintenant. Super, Bella, tu brises le cœur de tous le monde ! Il n’a rien à voir avec le Jacob d’hier. Voyant mon attitude, il se met en retrait. Il glisse ses mains dans ses poches et vient s’appuyer contre le rondin de bois ; où nous avons l’habitude de nous asseoir. Il reste silencieux.

- Alors, qu’est-ce qu’il y a de si important ? Laurent, c’est ça dont tu voulais me parler ?

Je le contemple soucieux:
- Je ne sais pas comment te dire ça. Il faut que je te demande quelque chose … sur les Cullen.

Lorsque le nom est prononcé, c’est comme-ci le temps me rattrapait pour me rappeler que ma blessure est toujours ouverte au creux de ma poitrine. Le visage d’Edward hante ma tête quelques secondes puis disparaît. Je respire et répond à Jacob.

- Bien ! Vas-y, qu’est-ce-que tu veux savoir ?
- Tu les connaissais bien ?
- Oui, une charmante famille, vraiment accueillante !, me permis-je de citer.

J’observe une légère esquisse ironique sur les lèvres de Jacob.

- Quand tu dis que tu les connaissais bien, je veux dire : tu sais qui ils étaient ?

Sa question me perturbe, mais que veut-il dire ? Voyant mon silence il me redemande :
- Tu connais Laurent par eux, non ?
- Oui !
- Et tu m’as bien dit que Laurent était … dangereux. Pourquoi ?
- Laurent n’est pas …, je me perds dans les mots et je ne sais plus quoi sortir.
- Humain ?, me coupe-t-il. Bella, réponds-moi bon sang ! Laurent n’est pas humain, tout comme les Cullen !, s’énerve-t-il.

Son visage est endurci et ses yeux en colère me toisent ; et sa mâchoire crispée. Sa phrase retentit à mes oreilles comme une claque sur mon visage. Je suis prise d’un mutisme.
- Très bien, tu ne veux rien me dire ? Alors je vais parler pour toi ! Laurent, les Cullen ne sont pas humains car ce sont des sangs-froids : des vampires !, me lance-t-il en furie.
- Jake … Comment … Tu …
- Je suis au courant de la même façon que toi sûrement !

Je ne réalise pas. De quoi Jacob est-il en train de me parler ? Comment peut-il être au courant ?

- Je suis désolé, je ne savais pas que tu savais.
- Victoria, ça te dit quelque chose ?
- Victoria ? Tu l’as connais ?, dis-je toujours troublée.

Rien que son nom me glace le sang.

- On peut dire ça. Elle est ici, à Forks ! Et elle te cherche, Bella !
- Elle est ici ?

Je n’ose y croire, Victoria est ici ! Et les Cullen ne sont plus là pour me protéger. Son nom me vient comme un ancien songe : Edward ! Je plaque inconsciemment ma main sur ma bouche pour évacuer ma stupeur.

- Comment tu sais ?
- Laurent ! Mais t’inquiète pas pour lui, il est loin. Il ne reviendra pas.

Parti au Denali, je suppose.

- Mais comment je vais faire, face à Victoria je ne peux pas lui échapper !

Inquiète et apeurée, les larmes me montent. Jacob s’aperçoit de ma tourmente et s’approche à nouveau de moi. Il me chuchote alors :
- Ecoutes-moi, Bella ! Je vais tout faire pour t’éloigner de Victoria. Tu n’as pas à t’en faire.

Je me desserre de lui pour riposter :
- Jacob, tu ne peux rien contre Victoria ! Elle est forte et trop dangereuse pour nous. Si tu restes sur mon chemin , tu te feras tuer ! Tu dois absolument m’éviter à partir de maintenant !

Son visage se rendurcit.

- Je te demande de me faire confiance !
- Non ! Tu dois absolument m’éviter !, dis-je tétanisée en le repoussant et en franchissant la porte du garage.

Je marche rapidement jusqu’à ma voiture. Mon cœur me fait à nouveau mal, un point de côté me prend. J’ai du mal à respirer, mon angoisse envahit ma gorge nouée. Mais Jacob me rattrape et me retiens en me saisissant le bras.

- Bella ! Je t’en prie !

Je me retourne vers lui, le cœur gros :
- Désolé, tu ne peux plus me voir. Toute les personnes autour de moi sont en danger maintenant ! Il faut que je parte !, dis-je en sanglotant.

Jacob, tenace me rejoint à la voiture. Je m’assois en vitesse au volant et fait rugir le moteur. Ma vitre entrouverte, Jacob plaque ses mains sur le bord de la paroi pour me retenir encore.

- Bella, tu fais une erreur !
- Non ! Je fais ça pour te protéger !
- Est-ce-que tu me crois si je te dis : que les Cullen ne sont pas les seuls a avoir un secret ?

Surprise par sa question, je sourcille :
- Je sais que tu me caches quelque chose mais quelque soit ton secret, rien ne peut te protéger contre des vampires !

Il me regarde maintenant moins crispé mais avec un visage triste :
- Et si je te dis que mon secret me protège contre les vampires, tu me crois ?
J’éteins alors mon moteur en lui disant :
- Tu dis ça pour me retenir ?

Il me contemple les traits plus apaisés et me fait non de la tête. Il craint que je parte et il semble prendre énormément sur lui pour m’avouer tout ça. Pour m’assurer qu’il ne fait pas tout ça pour me retenir, je lui demande :
- Jacob, tu n’es pas Superman à ce que je sache ?
- Il faut que tu me crois, je peux te protéger des vampires ! Ai confiance en moi !

Il recroqueville son corps pour abaisser sa tête à ma fenêtre. Son visage décomposé près du miens, il me tend :
- Je t’en prie, Bella, reste !
- Tu aimes me supplier après que tu aimes me mettre à la porte, dis-je amicalement guettant un sourire.
- Je suis pleins de contradictions ces temps-ci !, m’avoue-t-il moins atterré. Je t’en prie !, me supplie-t-il encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tititof
Perd connaissance
Perd connaissance
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : garde la main chaude de Jacob dans la sienne
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Mer 17 Fév - 10:11

La découverte du secret se rapproche silent
mais je me demande toujours si elle va le deviner par elle-même où si Jacob va craquer. LOL
Normalement, il ne peut pas parler mais peut lui faire comprendre comme dans la saga ou comme là, dans ton dernier paragraphe où il insiste lourdement siffle

Le rêve de Bella au début va sûrement lui ouvrir les yeux à force ! Jacob est plus fort qu'elle ne le pense Wink

Citation :
- Jacob, tu n’es pas Superman à ce que je sache ?
Presque Razz

Citation :
Charlie ne doit rien comprendre de mes querelles avec Jacob
Laughing tu m'étonnes !!!!

J'ai hâte de lire la suite de leur échange ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bella55
Le combat
Le combat
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1730
Age : 32
Localisation : forks avec taylor lautner
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Mer 17 Fév - 12:58

hâte de lire le prochain chapitre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
appaloosa
Au cinéma avec Mike et Jacob
Au cinéma avec Mike et Jacob
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1226
Age : 26
Localisation : dans les bras de jacob
Date d'inscription : 17/04/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Mer 17 Fév - 21:06

aller comment va decouvrir bella le secret de jacob
hate de lire la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fic' Bella et Jacob
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 16Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9 ... 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bella et Jacob by Tonner
» Les sentiments de bella envers jacob (tome 4 )
» Jacob aime-t'il vraiment Bella?
» Pour les "team Jacob" : comment auriez-vous vu la suite si Bella avait choisi Jacob ?
» Comment avez vous perçu le baiser de Bella et Jacob ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilighters France :: Le quartier des artistes :: Fanfics :: Fanfics tout Public-
Sauter vers: