Twilighters France


*** Twilighters France, votre source française depuis 4 ans!
 
AccueilTwilighters FranceFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fic' Bella et Jacob

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 16  Suivant
AuteurMessage
Vanille41
Retour fracassant de Jake
Retour fracassant de Jake


Féminin
Nombre de messages : 1945
Age : 33
Localisation : dans les bois en compagnie d'une bande de ... loups
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Fic' Bella et Jacob   Mar 19 Jan - 15:23

Coucou bye !

Voilà, je me lance ... J'ai eut l'inspiration pour une scène que j'aurais aimé lire. C'est une scène entre Bella et Jacob, le saut de la falaise ça vous dit ? Wink


Ce matin, lorsque je me suis réveillée je ne me suis pas posé de questions. Mon bol de céréales avalé, je saisis au vol mon sac à dos lorsque Charlie me salut. Il s’assoit à la table de la cuisine et se verse du café dans un mug. Il saisit son journal, le déplie. En contemplant les gros titres il me demande :

- Bien dormis ?
- Ca va ! Pas trop de cauchemar.
Je lui souris et je me dirige précipitamment vers la porte d’entrée.
- Tu pars déjà ?, s’étonne - t - il.
- Oui ! Mon meilleur ami n’attend pas !, dis - je en refermant la porte plein d’entrain.

Charlie me contemple par la fenêtre le sourire aux lèvres, portant à celles - ci sa tasse fumante de café. A peine suis - je arrivée à La Push que j’aperçois Jacob. A croire que ma voiture s’entend à des kilomètres : il m’attend déjà du coin de l’œil, son sourire s’étire sur ces joues mates. Il est déjà dehors à ranger des affaires, devant la façade de sa maison. A peine ai - je stoppé mon moteur qu’il m’accueille en m’ouvrant ma portière. Sa gaieté semble se refléter en moi et je l’étreins dans un petit rire nerveux.

- Wouah, quel accueil !, lui fis - je remarquer.
- Mais on ne refuse rien à Miss Bella Swan !, me lance - t - il dans un sourire étincelant.
- Merci, Jacob.
Il prend soin de refermer la portière de la Chevrolet ; et nous commençons à marcher en direction du garage.
- Alors, tu as avancé depuis hier ?, lui demandais - je.
- Ouai …. Pas mal en fait !
- C’est vrai ?
-Carrément !
Cela me rend vraiment impatiente qu’il ait bientôt fini.
- J’ai vraiment hâte d’essayer ces motos, tu sais !
- Et moi alors ! Tu n’imagines pas le trip que je me fais. Tu m’as apporté une mine d’or là ! Pouvoir bricoler ces bécanes …, finit - t - il par dire perdu dans ses pensées.
- Sans blague ?
- Sans blague !, me répond - t - il sûr de lui.

Il lève un bras vers moi. Aussitôt, je rejoins ma main sur la sienne pour lui en toquer une. Nous nous regardons tout deux . La vie avec Jacob est simple. On a pas besoin de se parler. Un simple coup d’œil suffit à nous comprendre mutuellement. Il laisse apparaître une fossette au coin de ses lèvres et nous nous mettons à rire ensemble. Heureux de cette complicité qui nous dépasses. Soudain, son visage semble changer en une fraction de seconde. Du grand éclat il passe à une expression éteinte.

- Qu’est - ce - qu’il y a ?, l’interrogeais - je.
- Oh rien. Je me demande juste : qu’est - ce - que je vais faire …lorsque les motos seront finies ?
- Qu’est - ce que « tu » vas faire ? , dis-je surprise. Hé ! Tu crois que tu vas te débarrasser de moi comme ça ?, rajoutais- je en lui donnant un coup de coude dans ces côtes bien solides.
- Ah mais si tu veux bien de moi, alors je suis preneur ! Alors qu’est - ce que tu voudras faire, une fois que tu te seras lassée des bécanes que ton « ami bricolo » t’auras bricolé ?
Je souris au moment où Jacob mime de ses doigts des guillemets pour la citation de l’ « ami bricolo », puis je trouve une idée lumineuse.

- Pourquoi ne pas essayer ce plongeon sur les falaises ?
- Ca c’est une super idée !

Je lève alors ma tête en direction du ciel et je contemple ce fond brumeux en m’exclamant :
- T u crois qu’on peut tenter le coup ?
- Aujourd’hui ? Ouai, carrément ! Mais un conseil, mieux vaut attendre l’après midi si tu ne veux pas te geler !
- Ok !, lui lançais - je si joyeuse.

On a continué à avancer sur les deux motos toute la matinée. Jacob a changé et a assemblé des pièces. Je l’ai aidé dans ses tâches. Lorsqu’il n’avait plus besoin de mes services ; je lui tenais compagnie à discuter et à relire un de mes bouquins préférés. J’aime regarder Jacob lorsqu’il est si concentré sur son travail. Entre deux réglages, il a quand même trouvé le moyen de me charrier sur mon âge. Selon lui, maintenant il a 45 ans et moi que 30. C’est pas possible, il trouve toujours un détail pour s’avantager …


Cette fois ça y est, nous y sommes. Sur la route pour les falaises ! Le meilleur plongeon de ma vie. Je conduis. Le soleil maintenant étincelle sous une légère brise de vent. Jacob égaye l’ambiance en sifflotant. Avec lui, il fait toujours beau dans mon être, mon cœur. Il est mon soleil. Sur son épaule je peux toujours m’y appuyer ; lui parler de tout et de rien ; quelque soit mon moral, mes paroles … Il prend toujours le temps pour m’écouter, partager, me comprendre. Il est mon meilleur ami. Il est mon Jacob.

Le moteur s’éteint dans un énorme vrombissement et nous sortons du véhicule morts de rire. Seul Jacob arrive à me faire perdre mon sérieux, même si je ne suis pas habituée à m’entendre rire. Il est tellement impatient qu’il ne tient plus en place. Cela me contamine aussi. Une palpitation d’excitation se ressent dans tout mon corps. Nous marchons d’un pas décidé jusqu’au lieu de prédilection. Nous sommes arrivés au centre de notre caprice infantile ; et je ressens comme un genre de « trac » qui me tétanise. Jacob, lui, se porte comme un charme plus souriant que jamais. Il s’aperçoit de mon attitude anxieuse et s’avance vers moi en me saisissant de ces bras costauds ; dont ces épaules sont si larges et carrées. Il veut essayer de me sortir de ma torpeur. Lorsqu’il me soulève, je m’agrippe à lui et il me fait tourner dans les airs. Pari réussi, je me suis un peu vidée de mon stress d’adrénaline.

- Allez Bella ! Sois pas flippée ! Tu avais l’air tellement d’y tenir à ce plongeon !

Je reste silencieuse pendant que Jacob me toise du regard, en essayant de me décrypter. Puis il me lance :
- Tu es une poule mouillée !

Choquée et pas vraiment d’accord avec le terme qu’il vient d’employer ; je lui balance une tape sur son torse. Mais il est si robuste que mon coup semble avoir un effet invisible à ses yeux. Il me regarde d’un air sérieux et fronce un sourcil.

- J’y crois pas … Tu me cherches là ?
- Oui !, lui répondis-je sur un ton supérieur.
- Alors là tu n’aurais pas dût, me dit - t - il en avançant son visage très près du mien tel un affrontement.
- Et qu’est - ce - que tu vas me faire ?, ripostais - je en plaisantant.

Et alors là, ce qui devait arriver arriva. Provoquer Jacob dans ce genre de jeu avec le poids plume que je fais, n’est pas vraiment équitable. Je ne suis pas Embry pour le défier. Je sais qu’il est trop tard et que je vais à ma perte. Mais lorsque je me fais cette réflexion, il est déjà bien trop tard. J’écarquille les yeux : j’ai le corps plaqué au sol ; mon dos repose sur la terre sèche et poussiéreuse. Mes cheveux sont emmêlés et parsemés de végétaux. Et Jacob est là au - dessus de moi à fixer mon visage - trahi par la déception de ma défaite- . Sa tête est à quelques centimètres de la mienne. Je sens son souffle sur ma joue et j’entrevois ses dents blanches me sourire.

- Alors ? Qui c’est le plus fort ? , me demande - t - il si fier de lui.
- Ok c’est toi, Jake … , dis - je complètement démontée avec une moue boudeuse. Tu veux que je sorte mon drapeau de perdante ou tu attends que je meurs étouffée ?
- Oh excuse - moi !

Il se relève et m’aide à me relever en attrapant mes poignets. Après m’être débarrassée de la poussière nuageuse sur mon pantalon ; et avoir retirer toutes les particules végétales de ma tête ; je m’avance doucement au bord du précipice. Je contemple le vide : la mer semble s’écrouler dans ce trou béant vomissant de l’écume neigeuse. Dans mon dos, Jacob s’approche et admire le spectacle au - dessus de mon épaule.

- Ca fout les jetons, hein ?
- Tu m’étonnes ! , dis - je en continuant à fixer ce vide si flippant mais excitant.

Soudain, je sens une chaleur effleurer mes doigts. Je relève la tête vers Jacob, il me saisit la main gauche comme il le fait souvent. Sa paume réchauffe ma peau gelée par la brise où nous nous trouvons. Il m’attire vers lui et m’écarte du précipice.

- Allez viens ! Tu ne vas pas plonger sans moi quand même !
- Alors là ça risque pas d’arriver. Je suis trop trouillarde pour franchir le pas seule. Et puis, je suis une poule mouillée ! Ne l’oublies pas ! , insistais- je.
- Oui, c’est vrai !
- Jacob ? Tu l’as fait plusieurs fois de sauter d’ici ?
- Oui pas mal de fois en fait !
- C’est-à-dire ?

Il prend un pause de réflexion sérieuse avant de répondre.

- Je crois que j’ai plongé une bonne dizaines de fois !
- Wouah, tu es un vrai pro maintenant !
- Ouai, mais tu en serais déjà à ta deuxième fois si tu étais venu plus souvent !
- Je vais essayer de me rattraper, je te le promets ! Alors, on saute comment ?

Jacob tourne la tête en direction de la forêt.

- Tu vois cet arbre ? , me montre - t - il.
- Oui ?
- Et bien on va partir de là - bas en courant … Et ensemble !
- Ok ça me va !
- C’est sûr ? Tu vas pas me freiner en route ?
- Non, c’est promis ! Je suis partante Jake !, dis - je en me montrant insistante.

Sa façon de douter de moi commence à titiller mes nerfs. Satisfait de ma réponse, nous marchons tout deux quelques mètres jusqu’au tronc d’arbre ; et nous faisons face aux falaise maintenant. D’où on est, on ne distingue pas la mer mais que le ciel à l’horizon. Jacob me saisit alors une nouvelle fois la main, puis hoche la tête pour me donner le départ.

- C’est parti !!!, hurle t - il.

Nous nous élançons à vive allure et l’on s’entraînent l’un l’autre dans notre course. Mon cœur bât fort si bien que je l’imagine se fracasser dans ma poitrine. Une légère appréhension que je traduis par « trouille », me fait l’effet d’un creux dans ma gorge et se ressent dans tout mon être. Ce moment là, j’ai l’impression de le vivre au ralenti : lorsque nous sommes au bord et qu’il ne manque plus qu’une enjambée pour affronter notre saut. La main de Jacob serre la mienne encore plus fort au point que ses doigts écrasent les miens. Mais ça me sécurise de le sentir si près de moi. Mes cheveux virevoltent dans la brise. Et à cet instant, j’entends Jacob crier un énorme « wouhou !!! », qui semble résonner dans ma tête jusqu’à notre chute. Et c’est parti, l’attraction de nos deux corps s’écroulent, tombent tel deux pierres qu’on aurait jetées au fond d’un puits. Après avoir surgis la tête hors de l’eau, Jacob et moi hurlons comme de vrais gamins contents de leur exploit. On s’est aspergés d’eau plusieurs fois avant de regagner le rivage.

Lorsque je marche enfin sur la terre ferme, je sens mon corps au bord de l’épuisement totalement engourdit par la fatigue et le froid. Je me laisse tomber sur le sable trempé pendant que Jacob s’écroule lui aussi à côté de moi. Après quelques respirations difficiles et mon souffle retrouvé, je me relève pour être en position assise. Mes bras soutiennent mon pauvre corps, que je tends derrière mon dos. Et je recroqueville mes jambes le long de mon abdomen. Jacob reste là inerte sur le sol ; ses cheveux longs trempés et remplis de grains de sable.

Je le contemple amusée lorsqu’il me demande :
- Tu es partante pour un autre ?
- J’ai adoré mais là tu vois, je suis bien calmée, lui avouais - je épuisée.
- Des Pan Cakes ça te dit ?
- Faut pas me le dire deux fois !

Jacob se donne le courage de se relever rapidement et vient à mon aide pour que j’en fasse de même. Il me tend une main pour me hisser. Vu le contre poids, je me retrouve debout plus vite que prévu. Nous nous échappons de la plage qui maintenant est brumeuse et glaciale. Frigorifiée, je me colle à Jacob qui en profite pour glisser son bras dans mon dos. Il frotte sa main le long de ma colonne vertébrale et ce n’est pas mal venu. Cela semble arrêter les tremblements de mon corps et qui me font claquer des dents.


Dernière édition par Vanille41 le Jeu 1 Juil - 23:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mow'18
Fait face à une terrible nouvelle
Fait face à une terrible nouvelle


Féminin
Nombre de messages : 1111
Age : 25
Localisation : Avec Rob sur un Canapé....En plein Fantasme !!!
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Mar 19 Jan - 17:06

WOUAH !!!!!!!
C'est magnifique Vanille !!!
Et je suis heureuse de voir que tu l'ai poster !
J'espere que tu nous fera une suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice_Cullen_57
Confessions de Rosalie
Confessions de Rosalie


Féminin
Nombre de messages : 1469
Age : 31
Localisation : A la Push, avec Jake
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Mar 19 Jan - 20:52

Vanille41, j'adore!!!! Very Happy
Ca fait du bien de lire le saut de la falaise à deux!! Je rejoins Mow'18 : tu pourrais écrire une suite! lol!! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bella55
Le combat
Le combat


Féminin
Nombre de messages : 1730
Age : 32
Localisation : forks avec taylor lautner
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Mar 19 Jan - 21:11

moi aussi j'aime bien et j'espére également qu'il y auras une suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille41
Retour fracassant de Jake
Retour fracassant de Jake


Féminin
Nombre de messages : 1945
Age : 33
Localisation : dans les bois en compagnie d'une bande de ... loups
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Mar 19 Jan - 21:15

Merci, contente que ça vous plaises !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mow'18
Fait face à une terrible nouvelle
Fait face à une terrible nouvelle


Féminin
Nombre de messages : 1111
Age : 25
Localisation : Avec Rob sur un Canapé....En plein Fantasme !!!
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Mer 20 Jan - 1:18

Mais oui sa nous plait

La suite la suite !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
peggy
Traquée
Traquée


Féminin
Nombre de messages : 619
Age : 44
Localisation : Dans les bras d'edward qui me refroidit passionnément .
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Mer 20 Jan - 3:55

félicitation vanille mais tu t'arretes quand ça devient interressant ..... il passe la main sous son chemisier ???
lol!

bon sinon on voit bien le coté team jacob tu parts du principe juste bella /jacob lol!
comme tu aurait aimé love love lol!
c'est mimi tout plein bravo bravo ça me convient pas trop forcément mais mimi tout plein bravo bravo

quel talent bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tititof
Perd connaissance
Perd connaissance


Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : garde la main chaude de Jacob dans la sienne
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Mer 20 Jan - 5:20

Je me suis levée méga à la bourre ce matin, je devrais déjà être partie LOL je lirais ça au boulot et je te donnerais mes impressions dans la journée ou ce soir.

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tititof
Perd connaissance
Perd connaissance


Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : garde la main chaude de Jacob dans la sienne
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Mer 20 Jan - 7:56

Bon alors, déjà, désolée les filles, je n’ai pas lu vos comms, je vais peut-être répéter ce que vous avez dit mais là, je suis au boulot, je joue à faire des copiers collers entre word et le forum pour être discrète LOL
Alors ma petite Vanille, tout d’abord, bravo, tu as réussi à m’emmener avec eux sur la falaise pendant 10 min, ça m’a fait vraiment du bien, je sentais presque le soleil et l’odeur de l’océan tellement c’était bien. Mais alors je suis deg, moi j’espérais que ça aille plus loin comme ce n’est qu’une scène !!!
Alors je vois que comme moi, tu aimes la période AVANT mutation, c’était un moment très chaleureux, où on découvrait les Quileute et moi j’étais transportée. Jacob et Bella étaient proches, complices, heureux, comme dans ton histoire.
Tu écris bien, j’aime des dialogues légers, très cool comme ça.
Si tu as envie d’écrire, je te conseille de faire une histoire où Jacob n’aurait jamais muté, ça pourrait être sympa ça Very Happy
Encore bravo ! J’ai vraiment aimé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille41
Retour fracassant de Jake
Retour fracassant de Jake


Féminin
Nombre de messages : 1945
Age : 33
Localisation : dans les bois en compagnie d'une bande de ... loups
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Mer 20 Jan - 22:02

Merci Tititof pour tes commentaires ! Very Happy Je suis contente de voir que j'ai réussi à te faire transporter dans cet univers. Wink Toi, tu as beaucoup de talent ! Je ne me vois pas écrire une si grande histoire... Embarassed Vu que plusieurs ici souhaiterais une suite, j'avoue, je me suis mise à écrire une suite. La maison de Vanille a fumé aujourd'hui ! Razz Je posterai la scène 2 ce soir ou demain !

Tititof, je comprends , moi aussi j'aimais la relation du début ! sunny

Peggy, désolé mais dans la suite, "ton scénario" n'est pas le même que le miens lol! C'est pas parce que je ne suis pas une Team Edward, que notre Jacob n'a pas la classe enfin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille41
Retour fracassant de Jake
Retour fracassant de Jake


Féminin
Nombre de messages : 1945
Age : 33
Localisation : dans les bois en compagnie d'une bande de ... loups
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Mer 20 Jan - 23:03

SCENE 2


Dans la maison, une odeur de Pan Cakes flotte dans l’air. Le poêle à bois flambe à grandes lueurs oranges. Je me suis mise au fourneau pendant que Jacob sort des assiettes. Après notre baignade, nous nous sommes séchés. En attendant l’arrivée de Charlie pour des vêtements propres, Jacob m’en a prêté ; ils sont un peu grands je dois l’avouer. Soudain, je sens comme un regard porté sur moi. Après avoir retourné mon pan cake bien doré dans la poêle ; je me détourne. Jacob a les bras croisés et a les yeux braqués sur moi. Croisant mon regard il fait mine de me sourire.

- Qu’est-ce que tu regardes comme ça ?, le charriais-je.
- A te voir travailler comme un p’ti chef, il y a des chances pour que je t’engage !
Tout en continuant ma cuisine, je lui réponds :
- Je fais déjà la cuisine pour Charlie, désolé ! Je ne peux pas être partout.
- Alors j’essayerai de t’inviter plus souvent pour te voler à Charlie.
Je m’enroue dans un rire étouffé. A cet instant, mon père arrive. Toujours sous son air sérieux d’officier, il franchit la porte et se dirige vers nous.
- Jacob ! Comment tu vas ?
- Bonjour Charlie !

Il hume l’air ambiant et regarde d’un air curieux le comptoir de la cuisine. Il croule sous le gros saladier à pâte ; plusieurs couverts traînent ; deux assiettes remplies de Pan Cakes : empilés les uns sur les autres. Charlie se tourne alors vers Jacob, et lui fait remarquer :

- Je l’a laisse une journée ici et voilà qu’elle s’affaire en cuisine !
- Rien ne l’arrête !, répond mon ami le regard béat.
- En tout cas, ça sent drôlement bon. Ou est Billy ?
- Il est sorti. Il est chez les Clearwater.
- Ok, je vais le rejoindre. Bella ! Tes vêtements !
- Merci, papa, dis-je en attrapant le sac.
- Et une dernière chose : les falaises …, dit-il déçu. On en reparlera jeune fille !
Avec la chance que j’ai, je vais sûrement être privée de sortie.
Charlie se dirige vers la porte et dit avant de quitter la pièce :
- Faites pas de bêtises les enfants !

Je me retourne hilare vers Jacob, qui en fait de même.
Je file dans la chambre à Jacob pour mettre mes habits. Lorsque je reviens en cuisine, je repense au moment où nous l’on est revenu de la plage ; et que l’on a croisé l’ancien ami de Jacob.

- Au fait Jake, avec Embry … vous vous parlez toujours ?
- Pas vraiment, me répond-t-il sans entrain. On se dit bonjour, c’est tout.
- Tu devrais peut-être essayer de lui parler.
- Non, j’en ai pas très envie. Lorsqu’il est avec Sam et son clan, j’ai l’impression qu’il se met à part et qu’il ne cherche pas à me côtoyer. De toutes façons, ça ne m’intéresse pas.

Voyant que la conversation semble le mettre mal à l’aise, j’arrête mes questions. Je pose ma spatule dans l’évier et me tourne vers lui souriante :

- C’est prêt !, lui dis-je en tendant le plat à lui.
- Tâches de ne pas trébucher avec ça !, rigole-t-il.
- Merci Jacob Black, de voir la confiance que tu as en moi !
Je pose le plat sur la table lorsque Billy et mon père entrent.
- Mmmhhh ! Mais ça sent bon ici !, dit Billy en poussant son fauteuil roulant jusqu’à nous. Merci, Bella !
- De rien !

A peine ai-je fini ma phrase que j’entends un bruit venant du perron, et des ricanements. La porte s’ouvre. Jacob et moi avons les yeux braqués sur les visiteurs. Ma tête ne fait qu’un tour jusqu’à Jacob. Je le détaille et nos yeux se croisent. Il jette un mauvais œil aux visiteurs avant de baisser la tête. Billy les incitent à entrer :

- Allez-y ! Faites comme chez vous, Bella a cuisiné quelque chose de bon !

Les visiteurs que je qualifierais d’ « intrus » ne sont qu’entre autre Sam et Paul. Les deux gaillards saluent tous le monde, puis s’assoient à table. Jacob est à mes côtés face à eux. Je me fais la réflexion, que c’es t la première fois que je les voient revêtu d’un vêtement. D’ordinaire, ils se baladent toujours à La Push en jeans courts et le torse nu. Ils doivent avoir le sang chaud ses Quileutes. Je sens comme une réelle tension dans la pièce. L’ambiance chaleureuse qui régnait ici il y a quelques minutes, a disparu. Je ne sais pas si ça vient de moi, mais j’ai l’impression que cela ne concerne pas uniquement Jacob. D’ailleurs, il ne relève pas la tête une seconde vers les deux intrus. Pendant la conversation, Sam s’excuse de l’absence d’Embry et de Jared qui étaient invités. C’est vrai que pour assainir l’ambiance, il ne manquerait plus que deux autres grands colosses pour que Jacob soit encore un peu plus à l’aise … Je me rassure en moi-même de leur absence. La conversation de la table tourne autour des attaques des touristes dans la forêt. Charlie semble vraiment investi dans cette affaire. Une fois notre encas finit, Jacob et moi sortons prendre l’air.


Nous sommes à peine arrivés au garage, que Jacob s’assoit sur un rondin de bois en soupirant. Je le rejoins à ses côtés et le regarde. Je lui demande comment il se sent.

- ça va mieux, on va dire. Qu’elle idée a eu mon père d’inviter ses gars ? On dirait qu’il met Sam Uley sur un piédestal ! J’y comprend rien !
- Tu devrais te calmer Jake ! Ils sont partis maintenant. Redeviens mon Jacob !, dis-je en souriant.

Cela le détend un peu, lorsqu’il me regarde je le vois : ces traits se sont un peu décrispés. Il fixe le sol silencieux. N’ayant pas les mots qui me viennent, j’appose ma main sur la sienne qui est sur son genou. Lorsque je le frôle, il est d’abord surpris puis il me regarde. Ces yeux bruns d’habitude si joyeux se sont éteints.

- Si je peux t’aider …
- Merci, Bella. Merci d’être là !
Nous nous contemplons. L’un contre l’autre, je pose ma tête sur son épaule et nous restons là un instant.



Aujourd’hui, retour au lycée. Je ne suis pas top, niveau moral. La matinée a commencé par une interro de maths ; il pleut averse depuis tôt ce matin et cela ne cesse pas. Mike s’est tapé l’incruste lors de la pause déjeuner. Je ne sais pas ce qu’il cherche ? Il voit bien qu’il m’est totalement indifférent. Et puis, cela ne fait que 4 mois qu’Edward est parti. « Edward », rien que de penser à son nom j’ai une boule dans ma gorge qui semble bloquer ma trachée. Son image est encrée en moi et elle ne partira pas. Je reste songeuse pendant le cours de biologie. Mes yeux effleurent le sol et je fais abstraction de ce qui m’entoure. Je pense à lui. Je le revois assit là. A côté de moi pendant ce cours. Il me lance son regard envoutant et cela me procure une impression de frissons dans mon corps. Soudain, je sursaute au bruit de la sonnerie. Je retrouve mes esprits, puis je m’empresse de quitter le lycée. Je suis impatiente de retrouver Jacob pour oublier cette journée monotone.


Devant la maisonnette rouge brique, il pleut à torrent. Je viens à la rencontre de mon ami à son garage. Je retire ma capuche trempée ; je vois Jacob de dos qui semble occupé sur son établi. Cela m’étonne qu’il ne m’accueille pas comme par son habitude : le grand sourire aux lèvres.

- Salut Bella ! Tu m’as pas ramené le soleil aujourd’hui.
- Je pensais que le soleil de ma journée se trouvait dans ce garage, mais a priori … Le soleil n’a pas l’air de la partie, dis-je en scrutant son visage neutre.
- Ne fais pas attention à moi, je suis sur les nerfs !
- Oh ! Quelle mouche t’as piqué ?
- Depuis ce matin, je ne sais pas… Je suis à vif ! Et puis, j’ai croisé le clan de Sam tout à l’heure. On s’est pris la tête.
- Ah bon ? Qu’est-ce-qui s’est passé ?
- J’ai voulu des explications de la part d’Embry. Et Paul s’en ai mêlé. Il est dingue celui-là ! Il s’est emballé et j’ai cru qu’il allait me bouffer !
- Vous vous êtes battu ?, demandais-je inquiète.
- Non, heureusement. Sam a joué les arbitres. Il se mêle vraiment de tout ! On voit vite qui commande.
- Demain, ça ira mieux. Ce temps nous rends tous fou, je crois,
- Ne leur trouve pas d’excuse Bella ! Embry a changé. Il n’est plus lui-même. On y peut rien.
Voyant sa baisse de moral, je clos le sujet par un silence.
- Et toi ? Racontes-moi ta journée ?, enquille-t-il.
- Oh, ma journée a été assez plate. Je te le dis, ce temps ça rend tout à plat !
Jacob sourit enfin.
- Ca doit être ça !
- Allez, on attaque les motos ?
- Maintenant ? Je suis pas trop motivé là. Je faisais du rangement dans le matériel.
- Ok ! Rangeons !

Nous nous affairons : chaque outil, chaque pièce dans sa boite. Jacob me passe une pince lorsque ces mains frôlent les miennes. Je m’arrête soudain, surprise. Il le remarque.

- Quoi ?, me demande-t-il innocent.
- Jake ! Tu as …
Je m’arrête, pose mon outil et je saisis sa main. Je relève la tête vers lui perplexe.
- Mais tu es bouillant !
- Tu trouves ?
Aussitôt, instinctivement je me permets de poser une main sur son front. Cela semble l’amuser.
- Bella, qu’est-ce-que tu fais ?
- Tu n’es pas malade ?
- Pourquoi je le serais ?
- Tu es vraiment chaud !

Soudain, la voix de Billy résonne à nous. Charlie semble me chercher. Je finis quelques rangements puis Jacob me raccompagne jusqu’à ma voiture. Il s’assoit sur le siège passager pour s’abriter de la pluie qui dégouline.

- Demain j’espère être d’attaque pour les motos. Tu seras là ?
Il me semble inquiet que son moral me fasse fuir.
- Oui, je passe après les cours !
- Ok, à demain Bella !
- Au revoir Jacob ![center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mow'18
Fait face à une terrible nouvelle
Fait face à une terrible nouvelle


Féminin
Nombre de messages : 1111
Age : 25
Localisation : Avec Rob sur un Canapé....En plein Fantasme !!!
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Mer 20 Jan - 23:12

Eh ba pour quelqu'un qui n'etait pas motiver pour une suite c'est plutot bien reussi !!!!

J'aime bien le moment ou elle repense a Edward [on se demande pourquoi...]

A quand la suite miss ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille41
Retour fracassant de Jake
Retour fracassant de Jake


Féminin
Nombre de messages : 1945
Age : 33
Localisation : dans les bois en compagnie d'une bande de ... loups
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Mer 20 Jan - 23:21

Si tu veux tous savoir, j'ai commencé hier soir - en fait au p'ti matin, ma meilleur inspiration- et parcontre j'ai pas mal travaillé dessus cette aprèm. Une suite si rapide c'est possible car j'ai du temps en ce moment.
Pour Edward, il est difficile de ne pas en parler, c'est quand même lui qui trône dans la tête de Bella ... enfin, pour l'instant Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mow'18
Fait face à une terrible nouvelle
Fait face à une terrible nouvelle


Féminin
Nombre de messages : 1111
Age : 25
Localisation : Avec Rob sur un Canapé....En plein Fantasme !!!
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Mer 20 Jan - 23:24

Que veut tu dire par Pour l'instant.....Bella et Edward c'est pour l'éternité !xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tititof
Perd connaissance
Perd connaissance


Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : garde la main chaude de Jacob dans la sienne
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Jeu 21 Jan - 6:35

Hum ça sent la mutation ça …zut lol Je serai bien restée avec Jacob insouciant encore quelques temps mais c’est pas grave Very Happy
Je vois que tu refais l’histoire à ta façon, j’aime toujours autant ton style décontracté, ça se lit facilement. J’ai bien aimé le passage où Bella se souvient de Edward à côté d’elle à l’école. Heureusement, elle est moins déprimée que dans le T2, grâce à Jacob
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice_Cullen_57
Confessions de Rosalie
Confessions de Rosalie


Féminin
Nombre de messages : 1469
Age : 31
Localisation : A la Push, avec Jake
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Jeu 21 Jan - 15:08

Bin oui, "pour l'instant"!! Wink N'oublions pas de quelle team Vanille41 fait partie!! lol!! Wink

C'est clair, ta suite est très bien pour quelqu'un qui n'était pas super motivé à en écrire une!! Very Happy
J'espère que la mutation de Jake ne va pas entraver à son amitié avec Bella, comme dans la version offcielle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille41
Retour fracassant de Jake
Retour fracassant de Jake


Féminin
Nombre de messages : 1945
Age : 33
Localisation : dans les bois en compagnie d'une bande de ... loups
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Jeu 21 Jan - 15:58

Alice, c'est pas que je n'étais pas motivé par une suite mais quand on commence, il y a une histoire qui doit tenir la route ; avoir un minimum d'intrigue etc. et c'est ça qui m'a fait hésiter.
Voilà, j'espère arriver à tenir le récit à un niveau (où on ne s'ennuie pas et surtout, qu'on y retrouve la personnalité des personnages : c'est ce qui me tiens à coeur, et arriver à vous faire évader dans mon monde aussi). Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice_Cullen_57
Confessions de Rosalie
Confessions de Rosalie


Féminin
Nombre de messages : 1469
Age : 31
Localisation : A la Push, avec Jake
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Jeu 21 Jan - 16:56

Oui oui tout à fait, je comprends!! Smile
Je suis sûre que tu vas réussir, ne t'en fais pas!! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille41
Retour fracassant de Jake
Retour fracassant de Jake


Féminin
Nombre de messages : 1945
Age : 33
Localisation : dans les bois en compagnie d'une bande de ... loups
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Ven 22 Jan - 21:32

SCENE 3



Je m’assois à table en face de Charlie, après avoir cuisinée notre repas. Comme d’habitude, mon père n’a pas beaucoup de conversation. Je me sers un verre d’eau, le temps de l’ingurgiter et de le reposer ; Charlie me fixe d’un air pensif. J’ai l’impression qu’il me guette. Je le toise alors moi aussi pour le tester.

- Il faut qu’on parle, Bella !, me dit-il le front plissé.
- Oui ? De quoi veux-tu qu’on parle ?
- Je sais que ça n’a pas été facile ses derniers mois. Et je suis plutôt content de voir que ton moral semble aller un peu mieux. Avec Jacob, tu as l’air …
- Tu veux en venir où ?, l’interrompais-je soupçonneuse.
- Que tu passes du temps avec Jacob, c’est bien ! Mais Bella, quelle idée as-tu eu …, soupire-t-il désolé. Sauter des falaises ! Tu te rends compte ? Tu as vu la hauteur ? Et puis il n’y a pas que ça ! Tu aurais pu te blesser, te noyer … Jacob aussi !
Je le regarde silencieuse.
- Papa, je vais bien !
- Oui, tu vas bien, mais je ne comprends pas pourquoi ? Promets-moi de ne jamais refaire ça !, me dit-il en me pointant du doigt.
Je reste sans mot dire, coupable.
- Bella ?
- Ok ! Je ne le referais pas !
- Et quand je pense que tu as entraîné Jacob avec toi !

Il semble navré de mon comportement immature. Sur ce coup là, je me tais. Mon père s’est mis dans la tête que c’est moi qui a incité Jacob dans ma course. Si il apprend que c’est lui-même qui m‘a tenté , il va se faire incendier. Alors je choisie de le couvrir et de jouer la pauvre innocente, qui a entraîné un mineur dans ses gamineries.

- Je suis désolé ! Vraiment ! Et je promets de ne plus mettre Jacob en danger.
Intérieurement, cela m’amuse. J’imagine mon ami, spectateur de la scène.
- Merci. Normalement, je devrais te priver de sorties mais comme tu as l’air de remonter un peu la pente, ça m’embête. Alors on va faire un compromis. Tu es privée de sauter des falaises. Comme ça, moi je suis tranquille.
Surprise de sa sentence, je ne peux m’empêcher de sourire.
- Merci, papa !, dis-je en commençant mon repas.



[SONNERIE] Ouf, et une journée de plus qui s’achève. J’attrape la feuille qui est devant moi, je l’a glisse à l’intérieur de mon manuel d’anglais ; et je quitte la classe avec empressement. Avant de monter dans la Chevrolet, Mike me tient encore l‘incruste. Jessica, Angela et Eric arrivent à leur tour. Ce dernier arrive derrière Mike et lui balance une grande tape amicale sur l’épaule.

- Hé ! Bella, tu fais quelque chose ce soir ?, me lance Eric toujours aussi entraînant dans sa sympathie.
- Oui, on va tous au cinéma ce soir, ça te dit ?, me questionne Angela.
- Ce soir ? Là, je suis pressée, je dois aller voir un ami. Peut-être une autre fois ?
- Ok d’accord, me répond Angela déçu.
- Salut !
- « Salut ! », me répondent-ils en cœur.

Je saisis la clé de ma voiture puis fuis le lycée. C’est Jessica qui doit être contente que je ne vienne pas. J’ai toujours eut la sensation qu’elle était hypocrite. Ca me rappelle mon premier jours à Forks où elle a cru que j’avais le béguin pour Mike.

Arrivée à la réserve indienne, je frappe à la porte des Black après avoir trouvé le garage vide. Billy vient m’ouvrir.

- Bella ?, dit-il surpris.
- Bonjour ! Jacob est là ?
- Euh, non il est sorti.
- Il revient bientôt ?
- Il doit en avoir pour un moment, il est parti avec des amis.
- Des amis ? De la réserve ?, surprise.
- Oui.
- C’est bizarre, il savait que je devais venir.
- Il ne m’a rien dit. Tu devrais repasser un autre jour. Je lui dirais que tu est passée, dit-il pressé.
- Bien, merci ! Bonne soirée !

Au moment où je me retourne sur le pas de porte, Sam Uley me fait face. L’homme qui m’a secouru lorsque me suis évanouie dans les bois. Il me toise avec le plus grand sérieux :

- Bella !, me salut-t-il.
- Bonjour !, gênée.

Visiblement, Billy est de plus en plus proche de lui. Je plains Jacob de ses visites. Arrivée chez moi, je croise Charlie assit dans le canapé.

- Bella ? Tu ne devais pas aller voir Jacob ce soir ?
- Si ! Mais apparemment il avait quelque chose de prévu.
Mon père me regarde guettant ma réaction.
- C’est pas grave, tu le verras demain.
- Oui sans doute. Mais c’est bizarre, je ne vois pas comment il aurait pu oublier ma visite.
- Le monde ne tourne pas autour de Bella !, me sourit-t-il.
Amusée, je lui rends son sourire.
- C’est juste que Jacob n’est pas du genre à oublier ce détail. Bon, je monte dans ma chambre.

Arrivée là-haut, je retire mes chaussures. Je suis debout et je fixe le drap de mon lit froissé. Encore une fois, mon esprit aime vagabonder : je vois Edward assit là. Puis il disparaît aussi vite qu’il a apparu. Je saisis mon ordinateur portable sur mes genoux, pour consulter mes mails. Soudain, j’entends le téléphone sonner dans le salon. Charlie répond puis m’appelle aussitôt.

- Bella ! Téléphone !
Je soupire puis descends les marches.
- Qui c’est ? Jacob ?
- Euh non. Tu devrais répondre chérie.
Sa phrase m’intrique de plus en plus. Je pose le combiné à mon oreille hésitante.
- Allo ?
- Bonjour Bella !, me répond une voix familière et enjouée.
- Alice ? Oh mon dieu, j’y crois pas ! C’est vraiment toi ?
- Non, c’est la belle au bois dormant, évidemment que c’est moi, dit-elle en rigolant de sa voix lutine. Comment tu vas ?
- Bien, disons que ça va mieux ces temps-ci. Je suis contente de t’ entendre !
- Ecoutes-moi, je t’appelle uniquement parce que je m’inquiète pour toi !
- Quoi ?
- Je ne suis pas censé te donner de mes nouvelles et tu sais pourquoi. Mais là, je n’ai pas eut le choix.
- Qu’est-ce que tu veux dire ?
- Bella, je t’ai vu dans mes pensées. Tu as sauté d’une falaise ? J’ai vu heureusement que la fin s’est bien terminée, mais j’avoue que tu me fais peur !
- Pourquoi ?
- Ne tentes pas ta vie en danger ! Je tiens à toi, moi !
- De toutes façons Charlie m’a bien fait la leçon.
- J’espère bien ! Mais pourquoi as-tu fait ça ?
- C’était un défi que je voulais tenter avec mon ami Jacob. Tu sais : le grand frisson !
- Ma pauvre Bella ! Je croyais qu’au niveau adrénaline tu avais eut ta dose avec nous ! Tu es vraiment bizarre !
- Si c’est un compliment, merci !
Nous rions ensemble. Alice est la sœur que je n’ai jamais eu. Elle me manque terriblement.
- Alors, à part te donner des frissons vertigineux, ça va ? Je veux dire les cours et tout le reste ?
- Oui ça va. Mais toi, racontes moi ! Comment va Jasper ?
- Il va bien ! Nous sommes en Europe et nous jouons les parfaits touristes !
- Wouah, je suis contente pour vous !
- Je dois te laisser, mais promets moi de faire attention à toi ?
- Oui, promis !
- De toutes façons, si tu désobéis je serais la première au courant !
- Tu me manques Alice ! Jures moi que tu me rappelleras ! Je t’en prie !
- Promis ! Mais ça reste entre nous ! , rie-t-elle. Au revoir Bella !
- Au revoir Alice !
Je raccroche ravis, le visage illuminé. A croire que l’enchantement d’Alice opère à distance.
- Alors ? Elle va bien ?, me questionne Charlie.
- Oui ! J’en reviens pas qu’elle m’ait appelé !
Je rejoins ma chambre sous l’œil ravit de Charlie.

Cette nuit, j’ai fait un étrange rêve ou plutôt un cauchemar : il fait noir, très noir. Je suis entourée de troncs d’arbres puis soudain un visage familier m’apparaît. Celui de Sam. Il me regarde d’un air effrayant. Il s’avance vers moi lentement. Il me saisit alors le poignet - celui où James m’a mordu -. Puis il me sert le bras fort. D’un seul coup, son visage disparaît et une bête énorme me fait face. Ces yeux terrifiants me liquéfient sur place. Sa fourrure noire et soyeuse virevolte dans l’air ambiant. Alors à ce moment, je crie de toutes mes forces : mais je n’entends pas ma voix. C’est comme-ci, j’avais beau hurler mais que rien ne pouvait sortir. C’est effrayant. Soudain, je contemple le lieu : je ne suis plus dans la forêt noire mais sur une plage. Le sable semble étinceler sous le soleil radieux. Il m’éblouis. Je marche difficilement, mes pas s’enfoncent dans le sable sec, les rayonnements du soleil me gênent terriblement et le vent fait soulever de la poussière de sable. Je continue ma marche difficile et j’aperçois face aux vagues qui ruissellent, une silhouette. Je m’approche pas à pas pour me rendre compte que c’est Jacob, il est assis et me tourne le dos. C’est très étrange. Au moment où je l’appelle, jaillit devant moi une bête énorme.
Je me réveille soudain dans mon lit en sueur. Je m’assois et Charlie est là ! Etonnée, je le regarde.

- Papa ?
- Ca va, tu as fait un cauchemar.
Je pose ma main sur mon front, soulagée.
- Il y avait longtemps que je ne t’avais pas entendu crier comme ça !
- Désolé, m’excusais-je. C’était si réel !
- C’était qu’un rêve, d’accord ?
- Ouai, soupirais-je.

Charlie repart et je me laisse tomber dans mon lit épuisée de cette tourmente. Je laisse la lumière de ma lampe de chevet allumée pour me rendormir. Je ferme les paupières et j’entends la voix d’Edward qui me berce. Cela me rassure et je me rendors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mow'18
Fait face à une terrible nouvelle
Fait face à une terrible nouvelle


Féminin
Nombre de messages : 1111
Age : 25
Localisation : Avec Rob sur un Canapé....En plein Fantasme !!!
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Ven 22 Jan - 23:02

Ba didonc beaucoup d'Edward !
mais J'aime cette suite ! surtout quand elle arrive chez Jacob et qu'il n'est pas la....xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tititof
Perd connaissance
Perd connaissance


Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : garde la main chaude de Jacob dans la sienne
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Sam 23 Jan - 1:52

J'aime bien le rêve de Bella, je m'imaginais super bien la scène.
J'ai aussi aimé que Alice ne revienne pas LOL cool qu'elle ait vu que Bella s'amusait. Sur ce point là, tu changes vraiment l'histoire du tome 2 , je me demande comment ça va se passer maintenant que les Cullen ne reviennent pas et donc que Edward ne tente pas son suicide ? scratch

encore bravo pour cette suite Very Happy

j'avais oublié de dire que je pense que ça y est, Jake est avec les loups Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille41
Retour fracassant de Jake
Retour fracassant de Jake


Féminin
Nombre de messages : 1945
Age : 33
Localisation : dans les bois en compagnie d'une bande de ... loups
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Sam 23 Jan - 19:39

Mow :
Citation :
Ba didonc beaucoup d'Edward
Je ne peux pas zapper Edward comme ça, il compte énormément pour Bella. Même si il est parti, il est toujours dans son esprit. C'est important pour moi que le personnage de Bella y face allusion.

Tititof, pour mon histoire j'y inclue des choses qui se sont passé dans l'histoire véridique et d'autres pas en fonction de mon raisonnement et de mon histoire. A ma relecture, j'ai trouvé cette partie un peu plate, je ne sais pas pourquoi (peut etre parce que Jacob n'est plus là scratch ?). Mais maintenant, la suite va pouvoir avoir un sens ! A bientôt ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bella55
Le combat
Le combat


Féminin
Nombre de messages : 1730
Age : 32
Localisation : forks avec taylor lautner
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Dim 24 Jan - 13:07

vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanille41
Retour fracassant de Jake
Retour fracassant de Jake


Féminin
Nombre de messages : 1945
Age : 33
Localisation : dans les bois en compagnie d'une bande de ... loups
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Dim 24 Jan - 16:43

SCENE 4


Ce matin, je me réveille tranquillement en douceur. Je n’ai pas cours aujourd’hui. Je descends les escaliers en pyjama jusqu’à la cuisine. Mon père est là, visiblement occupé au téléphone. Son air semble sérieux et anxieux. Il raccroche en levant la tête vers moi.

- Déjà debout ?
- Oui. Qui c’était ?
- Oh, le travail.
Je le regarde pensif et inquiet, mon impatience à des limites.
- Qu’est-ce qui se passe ?
- Toujours cette histoire d’attaque dans les bois …Cela me déconcerte. Après avoir trouvés des victimes, maintenant on a des touristes qui nous racontent qu’ils ont vu un gros monstre dans la forêt, sourit Charlie moqueur.
- Un monstre ?
- Tu connais les touristes : ils ont dût voir un ours ou genre un puma tapis dans l’herbe.
Je me fais la réflexion que toutes ses victimes, ne sont peut être pas que l’œuvre de vampires assoiffés qui traînent dans le coin.
- Bon, je dois y aller ma belle. Bonne journée ! Et ne vas pas dans les bois !, insiste-t-il.


Etrange cette histoire d’ours. Je sais que les ours attaquent peu les hommes. C’est déjà arrivé mais de là à ce qu’il y ait plusieurs victimes ? Ca doit être un ours sacrément enragé … Non ce n’est pas possible, des vampires doivent aussi rôder par là. Il a bien été dit que les corps des victimes n’étaient pas très abîmés. Ce qui ne serait pas la même chose si un ours était le coupable. Cela me laisse pensive.

Après mon petit déjeuner, je passe une bonne partie de ma matinée à faire du ménage. Dés la première heure de l’après midi, je file chez Jacob. Je lève la tête vers le ciel qui semble s’éclaircir, puis arrivée devant la porte des Black je frappe. Je refrappe encore deux coups : rien. Je me tente à vérifier si la porte est ouverte. Pas verrouillée, j’entre et appelle : personne. Je me rends alors au garage. Celui-ci est ouvert mais pas l’ombre d’une vie. En ressortant je regarde autour de moi : c’est le calme plat. A croire que la réserve a été déserté.

Je prends l’initiative de regarder dans le bois autour de la maison, peut être que Jacob n’est pas loin. Je rentre alors dans le sous bois, mes pas écrasent les feuilles mortes sur le sol dans un craquement bruyant. Ça fait bien dix minutes que je marche lorsque j’aperçois à quelques mètres deux quileutes torses nus. Pourquoi je ne suis pas surprise de les trouver là, enfoncés dans le bois ? Ils m’ont vu et me dévisagent. Il me semble que c’est Paul et Jared. Je me décide d’aller à leur rencontre. Je ne sais pas si je fais le bon choix. Jacob serait là, il me rattraperait par le bras pour m’interdire de les suivre. Arrivée à leur hauteur je leur adresse un bonjour.

- Bella Swan en personne ! , me sort Jared hautain.
- Tu veux quelque chose ?, me déroute Paul.
- Je viens de passer chez Billy Black, il n’y a personne ?
- Tu cherches Jacob ?, je tourne à nouveau mon visage vers Jared.
- Oui, on devait se voir. Ça fait bien deux jours que je le cherche.
Les deux quileutes se regardent d’un air complice.
- On l’a pas vu, répond Paul froidement.
- Et Billy, vous savez où il est ?, les testais-je.
- Non. Tu ne devrais pas traîner ici !
Je n’en reviens pas comment Paul ose me parler ainsi. Je riposte :
- Pourquoi ça ?
- Tu lis pas les journaux ? En ce moment, ça craint un peu de traîner dans les bois !, me lance Jared moqueur.
- Oui, je sais. Les attaques ? Je n’ai pas peur des ours, mentis-je pour leur montrer que leur arrogance ne me fait pas peur. Paul pousse un petit souffle ironique comme-ci ce que j’avais dit été ridicule. Et revoilà Jared qui me tirade :
- J’aimerais bien voir ta tête si un gros nounours se pointait !
Agacée par ces remarques juvéniles, je serre les dents. Puis me ressaisis.
- Et vous ! Vous faites quoi ici ? Au milieu des bois ?, les piégeais-je.
Je sens comme un léger blocage de leur part, les aurais-je coincé ? Ils s’échangent à nouveau un regard entre eux et Jared riposte :
- Nous on vit dans les bois, on est pas quileute pour rien !

Soudain, j’entends quelqu’un arriver sur ma gauche. Je me tourne et aperçoit Embry. Lorsqu’il me voit près de ses confrères il a l’air surpris et méfiant. Il me salue puis leur demande :

- Qu’est-ce que vous faites ?
- Ca se voit pas ?, enquille Jared. Bella voulait faire un pique-nique !, en lançant un drôle d’air à Embry.
Je le toise d’un regard noir. Mais d’où lui vient ce sarcasme incessant ? Paul s’adresse soudain à sa troupe.
- Allez, on y va les gars !
Jared et Embry partent devant pendant que Paul m’adresse une dernière phrase.
- Tu ferais mieux de rentrer chez toi ! Jacob t’appellera sûrement, me dit-il en quittant le lieu.

Je le regarde partir dans une démarche rapide et pressée s’engouffrant dans les bois. Je retourne à ma voiture déçu de ne pas avoir vu mon ami. Je suis triste et seule à nouveau. Je ne sais pas quand Jacob reviendra et quand on pourra enfin finir ses motos ?


Plus tard dans la soirée, je suis assise dans ma chambre l’ordi entre les mains. Je suis censée donner des nouvelles à Renée par mail. Mais là, j’avoue je bloque … Je ne sais pas quoi lui dire : entre Edward qui est parti et Jacob qui a disparu … Je sèche. Je sursaute. Le téléphone sonne. J’accours pour ne pas rater le coup de fil.

- Allo ?
- Salut Bella !
- Jacob ?
- J’ai entendu dire que tu me cherchais ?
- Oui, plutôt ! Tu comptais me laisser dans le noir combien de temps ?, dis-je amusée.
- Désolé ! J’ai pas pu … te joindre.
- Tu es de retour chez toi ?
- Euh, oui, hésitant.
- Je peux avancer alors !, impatiente.
- Non, Bella.
- Quoi ?
- Ca va pas être possible, me dit-il effacé.
- Pourquoi ? Tu n’es pas malade à ce que je sache ? Ou contagieux !, plaisantais-je.
- C’est compliqué.
A sa voix, je comprends que quelque chose ne va pas. Et visiblement, me voir lui ai impossible.
- Bien. Tu veux que je passe un autre jour ? Demain ?
- Demain, non.
Alors là, je ne sais plus quoi penser. J’imagine comme une énorme trappe noire se glisser sous mes pieds. Et ma chute risque d’être fracassante.
- Jacob ?, hésitais-je, tu ne veux … plus me voir ?
Ma voix se met à changer de timbre ; elle est remplie de doutes, de peur et d’abandon. J’ai soudain l’impression d’un déjà vu. Je ne veux pas revivre ça, je ne le supporterai pas. J’implore mon ami :
- Je t’en prie Jacob, ne me laisse pas !
- C’est pas toi Bella ! Tu n’y ai pour rien ! Je ne peux pas te voir pour le moment.
- Pourtant, j’ai l’impression du contraire.
- Je te dis que non ! Crois-moi ! Ecoutes, je dois te laisser. Je te rappellerai d’accord ? Au revoir, Bella.
- Au revoir Jacob, dis-je dans un souffle éteint.

En raccrochant le téléphone j’ai l’impression que mes jambes flageoles. Je m’assois sur une marche de l’escalier à l’instant où la porte s’ouvre face à moi. Je relève la tête vers Charlie surpris. Il stoppe son élan pour me contempler triste et inquiet.

- Chérie, ça va pas ?
- Ca va.
- J’ai pas l’impression.
- Je te dis que c’est rien. Je me suis juste embrouillée avec Jacob.
- Oh, c’est pour ça que vous ne vous voyez plus ?
- J’aimerais surtout comprendre pourquoi il m’évite !, fis-je en me relevant et quittant le palier.

De retour dans ma chambre, j’annule mon mail pour Renée et je me dis que je lui répondrais lorsqu’un jour meilleur viendra. Je me mets à repenser à cette conversation étrange. Je n’ai jamais entendu mon ami la voix si neutre. En général, elle est tempérée de joie, de rires et de phrases complices. J’essai de comprendre ce qui a pu se passer. Pourquoi a-t-il disparu de la réserve ces jours-ci sans donner des nouvelles. Cela me dépasse. Il me manque terriblement. Je me remémore ce jour sur la plage où Jacob était encore là à me sourire et à me couvrir de sa bonne humeur.

[Après les cours, on a profité d’un beau soleil à La Push qui est si timide d’habitude dans la région. Nous marchons près des vagues qui arrivent et se fracassent sur le sable. Jacob me tient la main, je ne suis plus surprise de cette attention. C’est sa façon à lui de me dire qu’il m’apprécie. Même si je le soupçonne d’avoir une affection plus importante à mon égard.

- Alors comme ça, ce Mike Newton te tourne autour ?
- Oui, il est du genre collant !
- Mais toi, il … t’intéresses ?, me demande-il légèrement anxieux.
J’éclate un pouffement :
- Non pas vraiment !
- Il n’est pas aussi classe que ton Ed … , il s’arrête comprenant son erreur de prononcer le nom de celui qui était le plus cher à mes yeux. Désolé !, me lance-t-il gêné.
Jacob a dût voir que je me suis légèrement raidis. Je le rassure en faisant croire que cela n’a pas d’importance.
- C’est pas grave.
- De toute façon, ce Mike, il n’a aucune chance contre moi ! Sourit-il fièrement.
- Arrêtes donc de te venter !
Je rigole et je lui lance une tape de ma main contre son bras costaud. Nous nous assoyons sur le sable et faisons face à la mer. Jacob se tourne vers mon visage.
- Quoi ?, le questionnais-je.
- Bella, je peux te demander un truc ?
J’acquiesce de la tête.
- Tu aimes bien ma compagnie il me semble ?
- Ca tombe sous le sens !
- Qu’est-ce qui te plait chez moi ? … Quoi ? Ne rigoles pas ! , me dit-il amusé.
- Et bien, toi ! Ce que tu es, ce que tu dis ! Tout ce qui fait Jacob !, dis-je souriante. Et toi ? Qu’est-ce que tu aimes chez moi ? Comment fais-tu pour me supporter ?
- Il n’y a qu’une Bella !
Sa phrase est courte, simple mais elle me semble me flatter. Je dois avoir les joues qui ont dût rougir. A cet instant, il m’observe et son regard me déroute. Je me sens gênée. C’est dans ces moments là, que je me rends compte que Jacob ne me voit pas que comme une simple amie. Je détache mon regard du sien pour contempler la mer si bruyante. Et nous restons là, silencieux. On est bien ensemble.]


Mes joues plissées par un sourire se détendent. Je me ressaisis et reviens à moi. Lorsque Jacob n’est pas là, il me suffis de repenser à nos conversations pour me redonner le sourire.


*Tititof :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bella55
Le combat
Le combat


Féminin
Nombre de messages : 1730
Age : 32
Localisation : forks avec taylor lautner
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Dim 24 Jan - 17:02

j'adore cette suite et j'attend la suivante avec patience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fic' Bella et Jacob   Aujourd'hui à 22:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Fic' Bella et Jacob
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 16Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bella et Jacob by Tonner
» Les sentiments de bella envers jacob (tome 4 )
» Jacob aime-t'il vraiment Bella?
» Pour les "team Jacob" : comment auriez-vous vu la suite si Bella avait choisi Jacob ?
» Comment avez vous perçu le baiser de Bella et Jacob ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilighters France :: Le quartier des artistes :: Fanfics :: Fanfics tout Public-
Sauter vers: