Twilighters France


*** Twilighters France, votre source française depuis 4 ans!
 
AccueilTwilighters FranceFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 twilight fiction-kom1rev-par sandra28-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Sandra28
1ère rencontre avec Edward Cullen
1ère rencontre avec Edward Cullen


Féminin
Nombre de messages : 103
Age : 30
Date d'inscription : 07/01/2010

MessageSujet: Re: twilight fiction-kom1rev-par sandra28-   Mer 13 Jan - 17:19

Je mets aussi la fin du dernier chapitre (qui ne voulais rien dire...)
Bonne lecture
____________________________________________

Je m'écroulais sur mon lit repensant à ma journée, à la nouvelle prise de contacte de Yahel, et moi qui croyais que tout cela était derrière moi...je repensais aussi à Jacob, je tenais tant à lui, mais malgré cela, j'étais sur que je serais incapable de lui offrir l'amour qu'il mérite, Edward hantait toujours mon esprit, et j'étais incapable de m'en défaire. Mon cœur, du moins ce qu'il en restait, livré une guerre permanente entre amour et haine, raison et folie, résignation et espoir...je voulais tant l'aimer , mais je rêvais également de me venger...de ce garçon au yeux d'or que de toute façon je ne reverrais jamais...



LOUP

Je venais de sortir de la salle d'examens, j'avais bossé tout le weekend et j'étais sur d'avoir réussi, mes notes ne seraient pas brillantes, mais j'aurais mon diplôme.
En rentrant chez moi, je trouvais Jacob qui m'attendait devant la porte, et même si j'en fut surprise, j'en étais également heureuse. La seule personne capable de me faire sourire était devant moi, et j'en avais grand besoin, la journée ne fut pas des plus agréable, la plupart de mes « amis » du lycée, n'osaient plus me parler, à part Angela qui était ravis de me revoir, Mike, qui lui était ravis de mon retour au célibat, et Jessica qui elle était ravis de me balançait des piques dès qu'elle en avait l'occasion, pour tous les autres, j'étais transparente. Je les comprenais, mais leur attitude me rappelais en permanence se qui s'était passer, ce que j'avais perdu et ce que j'aurais voulus oublier. Alors que je regardais Jacob en garant ma Chevrolet, un curieux sourire se dessina sur ses lèvres
- Jacob? Qu'est-ce que tu fait là? Demandais-je en sortant de ma voiture
- Ben je suis venus pour savoir si tu t'en était bien sorti avec tes examens et...j'avais envi de te voir, me dit-il le sourire jusqu'aux oreilles
- Et bien, je pense avoir réussi, j'en suis même sur, je n'aurait pas de très bonnes notes, mais j'obtiendrais la moyenne sans problème, malgré mes semaines d'absences, je m'en sors bien...
- Géniale! On va aller fêter ça alors! S'exclama t-il. J'ai retapé une moto, elle est à la réserve, je t'emmène et on va faire un tour?
- Heu...ben pourquoi pas, je vais d'abord prendre une douche et me changer, viens...
Je le laisser dans le salon, et je montais rapidement dans ma chambre, je trouvais cette idée de balade en moto tentante, ça me permettrais de me changer les idées, j'avais fait un cauchemar atroce la nuit dernière, certainement un petit cadeau de Yahel souhaitant me renseigner sur le mode de vie et la cruauté dont faisait preuve les Volturi, j'avais de suite reconnu la peste qui avait torturé les Cullen et les Denali, elle et plusieurs de ses amis dans un endroit lugubre...et moi simple spectatrice des exécutions toutes aussi monstrueuses les unes que les autres, j'aurais préféré que l'ancien m'évite cela. De toute façon ma décision été prise, j'avais mainte fois imaginé la scène, une poignée de vampires lâchés dans les plus grandes villes du monde, une journée suffirait amplement à transformé et tué toute la population d'une ville comme New York, comme me l'avait dit Yahel, leur incroyable vitesse accélèrerait les choses, puis très vite, des nouveaux nés qui s'occuperaient du reste, tout aussi rapidement, les humains n'auraient même pas le temps de réagir. Depuis le nouveau contact de l'ancien, je m'évertuais à vivre ma vie le plus normalement possible, je ne voulais pas passer mon temps à pleurer et c'est pour ça que j'avais tant besoin de voir Jacob, il était le seul à pouvoir me faire penser à autre chose qu'à...l'autre et à la peine de Charly lorsqu'il me saurait morte.
Je finissais de m'habiller lorsque j'entendis Jacob beugler qu'il s'ennuyait tout seul au salon. Je descendis rapidement pour le retrouver, il était allongé sur le canapé.
- Bella, j'ai crus que tu t'étais endormi sous la douche, j'ai faillis monter te voir! Lança t-il en se levant
- Heureusement pour toi que tu ne l'as pas fait!
- Je serais resté derrière la porte, je suis un gentil garçon...se défendit-il
- Oui, bien sur! Ricanais-je. Aller viens, on va essayer ta moto
Je partais donc avec Jacob à la réserve, il avait rangé la moto dans son garage, il était très fière du travail qu'il avait fait dessus, et m'en avait parlé pendant tout le trajet. Il est vrai qu'elle était comme neuve
- Alors, qu'est-ce que tu en pense? Demanda t-il fier comme un coq
- Elle est super Jacob, mais je ne l'ai pas vus avant, je ne sais pas à quoi elle pouvait ressemblait...
Il ouvrit un tiroir de la commode près du canapé et en sortit une photo
- Elle ressemblait à ça, me dit-il en me mettant la photo sous le nez
- Effectivement, elle était bonne pour la casse! M'exclamais-je
Et c'était vrai, la moto était dans un piteux état, rouillé, et il lui manquait une roue, alors que dans le garage, c'était une moto cross rouge qui semblait tout droit sortie de l'usine.
- Attrape un casque s'il te plait, je vais la sortir...
- Tu ne mets pas de casque toi? Demandais-je
- Bella! Crois-tu vraiment que j'ai besoin d'un casque? Rigola t-il
- Oui, pardon, j'ai tendance à oublier...
- Hé! Salut Bella ! S'exclama Seth en accourant vers nous
- Salut Seth! Ça va?
- Ouai, super! Qu'est ce que vous faites? Demanda t-il
- Tu vois bien, on va faire un tour, balança Jacob
- Ha non pas maintenant!
- Et pourquoi pas? S'énerva mon ami
- Ben, ma cousine Jill arrive, je t'en ai parlé, je voulais lui présenter tous le monde, venez!
- Je préfère aller faire un tour avec Bella, on aura tout le temps de se présenter à ta cousine...
- Ho, s'il te plait Jacob, vous dites juste bonjour...Bella, ça te dérange pas?
- Seth! S'écria Jacob
- Non, c'est bon, allons lui dire bonjour Jacob, on ira après...
- Bon, d'accord, elle est chez toi?
- Elle a téléphoner de l'aéroport il y plus d'une heure, elle va arriver dans quelques minutes maintenant
- Quoi! Elle est même pas encore là!
- Jacob, c'est pas grave! Lançais-je, on va aller l'attendre chez Seth
- Cool, aller venez! S'exclama Seth, heureux d'être arrivé à ses fins
Seth nous conduisit chez lui, et assis sur le divan, nous discutions une bonne demi heure principalement de Jill, enfin notre hôte et moi, car Jacob n'avait pas l'air très content de la tournure des évènements et resté silencieux. En à peine une demi heure, nous savions que Jill vivait avec sa mère en Californie, qu'elle avait seize ans, qu'elle devait rester à la réserve deux semaines, ses gouts, son histoire... Seth avait l'air...plus amoureux qu'autre chose.
La porte s'ouvrit alors sur une jeune femme de mon âge, blonde, petite, et incroyablement souriante, un charme fou, suivit par son oncle, le père de Seth. Je me levais alors de ma chaise pour la saluer, tentant de lui rendre son sourire comme il se doit.
- Salut, moi c'est Bella, dis-je, heureuse de faire ta connaissance
- Moi c'est Jill, merci de m'accueillir, me dit-elle en élargissant son sourire
- Salut le Schtroumpf! S'exclama Seth en l'enlaçant
- Te moque pas de moi! Plaisanta t-elle, j'ai pris au moins deux centimètres depuis l'année dernière
- Bon, tu connais déjà Bella, je te présente Jacob, et les autres ne vont pas tarder à arriver
- Bonjour Jacob! Dit-elle en souriant
- Sa..salut, bégaya t-il
Je me tournais alors vers lui, surprise, il n'était pas du genre à bafouillé. Il fixait Jill avec une tel intensité que je crus qu'il allait faire une sorte de malaise, je ne l'avais encore jamais vu avec cette expression. Ils restèrent tous les deux à se regarder pendant un long moment, si long que ça en devenait gênant, Seth se racla la gorge pour leur rappeler notre présence. Ils paraissaient gênés, c'est alors que tous les membres de la meute firent leur apparition et vinrent tour à tour saluer la jeune femme. Moi, je restais assise à observer Jacob, qui lui, ne la lâchait pas du regard, d'une façon qui me faisais penser que pour lui, plus rien d'autre n'excisait sur cette terre à part Jill. Il n'y avait qu'un mot pour définir son état, un mot pour expliquer ce regard...
- Imprégnation, murmurais-je pour moi-même
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilou8085
Joue au strip base-ball avec emmett
Joue au strip base-ball avec emmett


Féminin
Nombre de messages : 11138
Age : 31
Localisation : Nounours Addict
Date d'inscription : 23/03/2009

MessageSujet: Re: twilight fiction-kom1rev-par sandra28-   Mer 13 Jan - 18:52

rhooo mais tu vas l'achever ta bella !!!

mtn qu'edward est partit elle se raccrocher a jake et la y s'impregne affraid

pauvre bella

j'adore Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

tu cartonnes




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sandra28
1ère rencontre avec Edward Cullen
1ère rencontre avec Edward Cullen


Féminin
Nombre de messages : 103
Age : 30
Date d'inscription : 07/01/2010

MessageSujet: Re: twilight fiction-kom1rev-par sandra28-   Mer 13 Jan - 18:55

nan il y a encore plusieurs chapitres avant que je ne l'achève vraiment...
Bizz
La sadique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mrs Esmée Cullen
Est présentée à Carlisle
Est présentée à  Carlisle


Féminin
Nombre de messages : 193
Age : 55
Localisation : dans la crypte avec Carlisle
Date d'inscription : 27/10/2009

MessageSujet: Re: twilight fiction-kom1rev-par sandra28-   Mer 13 Jan - 19:17

Elle va vraiment être seule maintenant!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilou8085
Joue au strip base-ball avec emmett
Joue au strip base-ball avec emmett


Féminin
Nombre de messages : 11138
Age : 31
Localisation : Nounours Addict
Date d'inscription : 23/03/2009

MessageSujet: Re: twilight fiction-kom1rev-par sandra28-   Mer 13 Jan - 19:50

mais qu'elle sadique je vous jure

continue niark niark niark j'adore lol




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sandra28
1ère rencontre avec Edward Cullen
1ère rencontre avec Edward Cullen


Féminin
Nombre de messages : 103
Age : 30
Date d'inscription : 07/01/2010

MessageSujet: Re: twilight fiction-kom1rev-par sandra28-   Jeu 14 Jan - 0:52

FUREUR

Personne ne m'avais entendu, ils étaient bien trop absorbé par leurs conversassions assourdissantes pour me remarquer. Profitant du brouhaha, je m'éclipsais discrètement, avant que mon cœur n'éclate en milles morceaux et que je ne perde la tête. Dès que je fut hors de la maison, je courais aussi vite que mes jambes me le permettaient, m'avançant vers les bois sans même m'en rendre compte, je tombais nez à nez avec un loup, que je reconnus immédiatement comme étant Leah. Je tentais de la détourner mais elle ne semblait pas vouloir me laisser partir Je devais être seule, pour pleuré, pour hurlé, pour me défoulé et si Leah ne voulait pas me laisser tranquille, c'est elle qui en ferait les frais...
- Laisse moi partir, Leah, lançais-je en serrant les dents
Elle avança doucement vers moi, par sécurité je me reculais, la colère envahissait tout mon corps, me coupant le souffle. Il me fallait me débarrasser de ce trop plein, avant que je ne puisse plus me contrôler, je percevais un désir troublant s'insinuant lentement en moi, et j'en avais peur...peur de cette envie de tout détruire sur mon passage
- Leah! Crachais-je, tu ne sais pas ce que je pourrais te faire, je te supplie de me laissé passer...
Elle s'assied tranquillement devant moi, à moins d'un mètre de distance en penchant légèrement la tête, l'air d'attendre une explication à mes paroles qui pour elle, n'avaient aucun sens puisque je ne représentais aucun danger en apparence. Alors que ma fureur prenait de plus en plus d'ampleur, ne laissant que très peu de place à mon esprit, mes mains commencèrent à tremblaient, et mon corps tout entier fut prit de convulsions. J'étais totalement noyé dans ma haine, à sa merci, à peine la force de ne pas m'en prendre à mon amie. Je fut étonné de constater à quel point je ressentais le désir de lui faire du mal et de la difficulté que j'avais à ne pas m'en prendre à elle, car une partie de moi en avait envie, et pas des moindres. J'essayais de fixer l'arbre derrière elle, ma conscience bataillant comme une lionne pou ne pas déchiqueté son corps de loup, il valait mieux que ce soit le chêne qui fasse les frais de ma hargne, celui-ci se mit à tremblé dangereusement, Leah, qui avait entendu un bruit étrange dans son dos, fit vole face pour se retrouvais devant un tronc s'agitant frénétiquement de gauche à droite. Elle se recula surprise, s'éloignant de l'arbre en question, j'en profita alors pour reprendre ma course, mais elle me rattrapa en quelques secondes en bondissant devant moi.
- Je t'en pris Leah, dis-je le plus calmement possible, je crois que tu ne comprends pas! Je n'ai jamais eu à ce point envi de tuer quelqu'un...quitte à choisir, je ne préfère pas que ce soit toi!
Elle s'agitait nerveusement, faisant les cents pas, comme si elle était partager entre deux choix. Dans un dernière effort je fis apparaître le halo autour de mon corps espérant être incapable de l'attaquer au travers, puis le lui tournais le dos, en serrant les points et en fermant les yeux.
- Leah, transforme toi, je veux te parler
C'était ma dernière option, lui expliquer, je m'étais retourné d'une part par ce qu'elle allait sans doute apparaître nue, et d'autre part, par-ce que je ne voulais pas qu'elle me voit comme ça, pas avec ses yeux d'humaine en tout cas.
- Bella, qu'est-ce qui t'arrive, c'est toi qui a fait ça avec l'arbre? S'écria t-elle
- Les loups garous et les vampires ne sont pas les seules à connaître des tours, dis-je amer
- Quoi?
- Ne cherche pas à comprendre, j'ai besoin d'être seule un moment, il faut que tu me laisse...
- Pas question! Que sait-il passer pour que je vois autant de haine dans tes yeux? J'ai crus devoir te sauter dessus...
- Je ne veux faire de mal à personne, et c'est pour ça que j'ai besoin d'être seule, je t'en pris, laisse moi, implorais-je
- Dis moi d'abord ce qui se passe!
- Jacob...s'est imprégné...me contentais-je de répondre
Je me remis alors à courir, mais là, elle ne me suivait plus, elle comprenait. Je ne sais pas depuis combien de temps je fuyais, mais lorsque je m'arrêta, je m'étais totalement perdu, je me laissais tomber à terre, et enfin, je pus hurler de toute mes forces, pleuré toutes mes larmes, ne retenant plus rien, ni ma peine, ni ma haine, j'avais l'impression que tous les arbres de la foret dansaient aux rythmes de mes convulsions, pendant que les feuilles jouaient leur concert.
Encore une fois, je perdais...encore une fois j'étais abandonné, je connaissais la réponse à ma question maintenant, « non », je n'aurais jamais pus supporter de voir celui dont j'étais toujours amoureuse dans les bras d'une autre femme, il m'aurais fallut fuir. Même si mon amour pour Jacob était très différent, la douleur n'en était pas moins abominable, je savais qu'il n'y était pour rien, mais malgré cela, je lui en voulais de s'être déclaré à moi, de m'avoir aimer, d'avoir voulut me séduire, de m'avoir susurré ces mots...
Je savais depuis le début que ça arriverait, et je l'avais rembarré bon nombre de fois en utilisant cet argument, pourtant lui préféré pensait qu'il ne la rencontrerait jamais, pas à la réserve en tout cas et effectivement, elle n'y vivait pas. J'étais témoin depuis pas mal de temps du phénomène qu'est l'imprégnation chez les loups, et à chaque fois, celle-ci était irrémédiable, passionnelle et éternellement inébranlable, une fois que l'objet de l'imprégnation apparaît, plus rien d'autre ne compte et ce, jusqu'à la mort du loup.
En fait c'est ce que j'avais voulus, que Jacob soit avec quelqu'un...mais là, il n'aurait plus de temps pour moi, plus jamais, pas avec cet étrange lien qu'il venait de créer avec Jill en un regard, mais il y avait plus, sans être amoureuse, j'avais des sentiments plus qu'amicaux pour lui, il avait d'ailleurs tout fait pour. Je prenais ma tête entre mes mains, me frappant le crane comme pour faire sortir tous mes mauvais souvenirs. Je devais me reprendre, je ne pouvais pas m'effondrer, je n'en avais pas le droit, je respirais profondément à plusieurs reprises pour retrouver un semblant de sérénité et je rassemblais le peu de courage dont je disposais, pour mon père, car pour lui, je tiendrais.
Après une bonne heure, j'avais fini par me calmer, je pris mon portable pour appeler Leah en espérant qu'elle soit rentré, elle était la seule que je pouvais contacter.
- Allo?
- Leah, c'est Bella, dis-je doucement, est-ce que tu veux bien venir me chercher?
- Bien sur, où es-tu?
- Ben en fait, c'est un peu le problème, j'en ai pas la moindre idée...
- Quand tu es parti tout à l'heure, as-tu changé de direction?
- Non, je suis allé tout droit, du moins, je crois, répondis-je peu sur de moi
- Bon, tu es parti depuis plus de deux heures, tu as continué à marcher tout ce temps ou tu t'es arrêté?
- Cela fait au moins une heure que je suis assise...
- Ok, je vais venir, je pense savoir où tu es, au pire je te retrouverais grâce à mon flair, ne bouge pas j'arrive le plus vite possible
- Merci...
- A tout de suite
Je fus heureuse qu'elle ne m'en veuille pas, par ce que moi, je m'en voulais. Comment avais-je pus envisagé de la tuer? Comment avais-je pus désirer une chose pareil? Je me secouais à nouveau la tête, essayant de faire sortir cette odieuse facette que je ne me connaissais pas.
Je n'ai attendus que quelques minutes, puis Leah apparut devant moi
- Je suis désolé, dis-je tête baissé
- Tu n'as pas à t'excuser Bella, tu m'as...surprise
- Oui, s'il te plait, n'en parle à personne...je m'en veut tellement Leah, j'ai vraiment faillis m'en prendre à toi
- Tu plaisante? On ne tue pas un loup aussi facilement! Lança t-elle
- Je crois que si, répondis-je honteuse
- Bella! S'exclama t-elle, tu fais bouger des arbres, je ne pense pas que ça aurait put me tuer!
- Heu...tu as sans doute raison, mentis-je
- Aller viens, j'ai garé ma voiture près de la route, je vais te ramener chez toi
- Merci Leah
- Dis moi, je croyais que tu n'aimais pas Jacob? Me dit-elle en avançant
- Moi aussi c'est ce que je pensais, c'est sur, je ne l'aime pas comme « l'autre » mais je sais maintenant que je l'ai perdu pour toujours, et ça me brise le cœur, il ne pourra même plus être mon ami, de plus, assisté à une imprégnation en direct, c'est assez... troublant...
- Je suis désolé, je sais à quel point c'est douloureux...
- Ho, Leah...sanglotais-je, lui aussi va disparaître de ma vie! Pourquoi dois-je perdre tout ceux que j'aime?
Elle me prit dans ses bras, alors que je pleuré à chaudes larmes, me demandant si j'allais devoir souffrir jusqu'à la fin de ma vie, qui elle, devait s'achever très prochainement, pas assez à mon goût sur le moment. Leah m'amena chez moi, me conduisit jusqu'à ma chambre et me coucha dans mon lit.
- Veux tu que je reste avec toi? Me demanda t-elle
- Non merci, je vais dormir, il n'y a que ça à faire pour le moment, merci de m'avoir raccompagner
- Pas de souci Bella, je t'appelle demain, repose toi bien...
Puis elle s'éclipsa, heureusement Charly était encore au poste, il ne me verrait pas dans cet état et j'en fus soulagé. Je me sentais étourdis, fatigué, apeuré, ne pouvant rien dire à personne, ne pouvant me réfugier nulle part...
En l'espace de trois ans, j'avais tour à tour perdu ma meilleurs amie, mon amour, ma sœur, ma deuxième famille et maintenant la seule personne encore capable de me faire sourire. J'étais anéantis, l'impression d'être coincé dans un cauchemar, tentant de trouvais une porte qui n'existait pas pour en sortir. Était-ce cela mon destin? Souffrir jusqu'à la fin...
Un avenir bien sombre se profilé dans mon horizon, je devais juste attendre, attendre qu'on me fasse signe, aller là où on me dirait d'aller, acquérir le reste de mes pouvoirs, me battre et mourir, voilà à quoi se résumerais le reste de ma vie...à attendre.
Une nouvelle léthargie me tendait les bras, j'aurais tant voulus me replongé dans mon néant, là où avait dérivé mon cœur, là où je l'avais rejoint toute entière pendant des semaines, là où personne ne pouvait m'atteindre, mais mon père était à présent la seule personne dont la souffrance m'importait plus que la mienne, le seul qui m'aimait vraiment et qui ne m'abandonnerait pas, pour lui, je serais forte, pour lui, je me battrais...

EDIT modo: Sandra evite les doubles post stp utilise plutot la fonction EDIT Wink


Je tiens à dire merci à Mme Cullen...je veux dire Esmée, qui a pointé sur mes défauts...
Je vais faire au mieux pour améliorer mes textes...et réparer mes erreurs, je vous demande juste un peu de patience
Sur ce, bonne lecture
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilou8085
Joue au strip base-ball avec emmett
Joue au strip base-ball avec emmett


Féminin
Nombre de messages : 11138
Age : 31
Localisation : Nounours Addict
Date d'inscription : 23/03/2009

MessageSujet: Re: twilight fiction-kom1rev-par sandra28-   Jeu 14 Jan - 7:04

super suite sandra bravo !!!

de mieux en mieux serieux !!! j'aime bien la relation que tu a instorer entre Leah et Bella elle a au moins une amie

pour combien de tps ca .... mdr

a tres vite pour la suite




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mrs Esmée Cullen
Est présentée à Carlisle
Est présentée à  Carlisle


Féminin
Nombre de messages : 193
Age : 55
Localisation : dans la crypte avec Carlisle
Date d'inscription : 27/10/2009

MessageSujet: Re: twilight fiction-kom1rev-par sandra28-   Jeu 14 Jan - 15:49

C'est bien de voir qu'elle a au moins une amie : Leah!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sandra28
1ère rencontre avec Edward Cullen
1ère rencontre avec Edward Cullen


Féminin
Nombre de messages : 103
Age : 30
Date d'inscription : 07/01/2010

MessageSujet: Re: twilight fiction-kom1rev-par sandra28-   Jeu 14 Jan - 17:49

Bon, puisque j'ai été quelque peu cruelle... voici un début d'explication...
_____________________________________

SANS ELLE
Edward

Nous étions partie depuis six mois, quatorze jours, douze heures et vingts six minutes et si ce n'avait pas été pour la sauver, je n'aurais jamais pus supporter cette situation. Je ne voyais qu'elle, même avec la distance, je ne voyais qu'elle, même le temps qui passe ne pouvait m'empêcher de ne voir « qu'elle ». Nous nous étions débarrasser de toutes nos affaires le jour de notre départ, je n'avais gardé qu'une chose, le plaid dans lequel elle avait l'habitude de dormir. J'avais besoin de son odeur, c'était ce simple plaid qui m'empêcher de courir vers les gardes Volturi qui nous poursuivaient afin de les supplier de me tuer. Je ne parlais pratiquement plus, laissant le reste de la famille se contenter de hochements de tête, oui, non...je n'avais rien à dire, depuis que ce Yahel, m'avais convaincus de m'arracher à elle comme un voleur, tout était dit, et tout le serait tant que je ne l'aurais pas récupéré. Je passais le plus clair de mon temps à me répéter en boucle cette journée, où je crus la retrouver pour mieux l'abandonner...

Flashback

Nous attendions tous l'heure fatidique dans le salon, nous allions mourir et rien ne pourrait déjouer les plans des Volturi. Carlisle tenait Esmée dans ses bras, la berçant doucement, Alice et Jasper étaient monté dans leur chambre pour se dire adieu, Emmet et Roslie également et moi...moi, je restais assis à penser à Bella, celle qui avait changé ma vie, celle qui m'avait fait redécouvrir des émotions que je pensais perdu pour toujours, des sentiments que j'étais sur de ne jamais pouvoir gouté. Elle me les avaient offerts sans effort, naturellement, elle avait sauvé mon cœur que je croyais mort et depuis peu, mon âme que je pensai perdu, et je ne l'avais même pas remercié, j'avais le sentiment que mon amour pour elle ne suffirait pas, que ce n'était pas assez, elle méritait plus, tellement plus. Mais à chaque fois que j'avais émis un doute, elle m'avait rassuré, ce qui me permettais d'espérer un avenir ensemble, de toute façon, je n'en voyais aucun sans elle, elle alimentait les battements de mon cœur, car en sa présence congelé ou non, je le sentais battre à tout rompre et cette sensation, je ne pourrais plus jamais m'en passer...
Soudain, des cris m'arrachèrent à ma douce rêverie, me faisant instantanément redescendre dans l'horreur de la réalité
- Venez vite! S'écria Jasper depuis sa chambre, Alice a une vision
Tous le monde se précipita dans leur chambre, Alice était assise sur son lit, couverte d'un simple drap, les yeux perdu dans le néant
- Il y a une possibilité! Dit-elle, peut-être une chance pour nous de survivre
- Mais, je ne vois pas quoi! Alice! Comment? M'exclamais-je en cherchant une réponse dans son esprit
- Je ne sais pas Edward, dans la première vision, nous sommes tous morts, dans la seconde nous sommes debout devant la maison, je ne sais pas ce qui aurait pu nous sauver, les Volturi n'ont pas l'intention de faire marche arrière, et face à Jane et Alec, nous n'avons aucune chance!
- Peut-être les loups? Proposa Carlisle
- Je ne sais pas, mais c'est plausible, c'est sans doute pour ça que je ne vois pas se qui se passe
- Je me demande si les loups sont insensible à leurs pouvoirs...rajoutais-je
- Ils arrivent! S'écria Alice
Nous sortîmes alors de la maison, nous espérions tous que la nouvelle vision d'Alice se concrétiserait, j'avais un espoir de la revoir, et tout mon être s'y accroché fermement. Jane apparut alors sur la route menant à la demeure, suivi de son frère Alec et de deux gardes que je n'avais jamais vu.
Nous nous mettions instinctivement en position d'attaque tout en sachant que cela serait parfaitement inutile face à leurs pouvoirs.
- Nous sommes ici pour rendre la justice! Déclara Jane, vous avez partagé notre secret avec une humaine, et vous ne l'avez ni transformé, ni tué...
En entendant ces mots, un grognement s'échappa de ma gorge, je fixais cette peste que nous avions l'air de dégouter
- Et bien ma sœur, ricana Alec, ils ne se défendent pas, ils reconnaissent donc leur faute, nous allons pouvoir vous châtiez comme il se doit, mais avant ça, dites nous où est l'humaine
- Elle n'est pas avec nous, elle ne vit plus ici, déclara Carlisle
- Nous la retrouverons, d'une façon ou d'une autre! Cracha Jane en serrant les dents
- JAMAIS! Criais-je
Soudain, Jane se tourna vers moi, et en une seconde, je m'écroulais en me tordant de douleur, suivi par toute ma famille...
- C'est si facile! S'esclaffa le monstre blond
Nous étions tous à terre, il semblait que Jane souhaitait faire durer la torture, elle prenait un réel plaisir à nous faire endurer ça. Et j'entendis des pas, plusieurs, puis... les pensées de... de Kate!
J'espère qu'il n'est pas trop tard
Le clan Denali était là? Mais comment? J'aurais préféré qu'ils se contente de veillé sur Bella, mais je ne voyais pas comment « eux » pouvaient nous sauver ils n'étaient pas plus puissants que nous face à nos tortionnaires, une pensée me traversa l'esprit, s'ils étaient là, Bella était certainement venu avec eux...non, ils avaient pas pu faire une bêtise pareil! Bella avait peut-être des pouvoirs, mais face à quatre vampires, elle ne ferait pas le poids, il est vrai qu'elle disait ne plus être sensible à nos dons quels qu'ils soient, mais il suffit d'une seconde à un vampire pour tuer et là, il y en avait quatre et j'étais incapable de l'aider.
J'entendis un cri, puis de suite ma douleur s'envola, je me relevais ainsi que les membres de ma famille et les Denali, pour voir Jane se tordre de douleur par terre alors que mon amour, une expression de fureur sur le visage la fusillé du regard. Alec regardait Bella sans comprendre comment une humaine pouvait représentait un quelconque danger. Mais il ne se laissa pas démonter
Comment cette simple humaine fait ça? Aro tuerait pour l'avoir! Il faut que je me débarrasse des autres d'abord, pensa t-il
Nous nous retrouvâmes tous figé par le don d'Alec, nous étions aveugle, plus aucun son, plus aucune sensation, plus rien, sauf mes pensées, sauf leurs pensées...
Qu'est-ce qu'elle nous a fait? Pensa l'un des gardes, je ne peux plus bouger
C'est pas vrai! S'énerva Alec, je ne peux rien faire contre elle, cette humaine est trop puissante
Et tous nos sens revinrent, Bella avait figeait les deux gardes dans les airs, elle regardait Alec avec méprit, et Jane était toujours par terre
- Qui êtes vous? S'écria ma bien aimée
- Des Volturi! Répondit Alec
- Pourquoi les attaquent tu? Demanda mon amour en nous désignant
- Ils ont violé la loi, ils doivent mourir! Rétorqua Alec
- Et qui sont les Volturi pour s'autoproclamaient juges et bourreaux?
- Nous sommes ceux qui faisons respecter la loi, ce n'est pas à une simple humaine de...
Et Alec n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'il se retrouva également au sol, souffrant milles morts, ma Bella n'avait pas dû apprécié qu'il lui parle de cette façon. Quelques secondes après, les quatre Volturi se relevaient, j'eus peur que Bella ne parvienne plus à les retenir, mais elle prit la parole
- Vous allez porté un message à votre maître, dite lui qu'il n'a aucune autorité pour prétendre rendre la justice et que s'il se permet de s'attaquer à nouveau à mes amis ici présent, je m'occuperais personnellement de lui arracher la tête...dite lui également, que lorsque le temps sera venu, il devra répondre de ses crimes...maintenant disparaissez!!!
Elle était belle, fière, déterminé merveilleuse, puissante et elle nous avait sauvé. La garde d'Aro disparurent rapidement, je me tournais alors vers celle qui m'avais tant manqué.
- Ils ne vont pas revenir, lança Alice, pas maintenant en tout cas...
Je n'en revenais pas de ce que mon soleil avait réussi à faire, jamais je n'aurais imaginé qu'elle fut si puissante et tous les membres de ma famille, ainsi que les Denali la regardèrent dérouté par le spectacle qu'elle venait de nous offrir, je vis soudain son corps flanché et je la rattrapais avant qu'elle n'atteigne le sol.
Je la portée alors jusqu'à ma chambre suivi par ma famille et les trois Denali. J'étais si heureux de la revoir, tout en regrettant que ce fut dans de telles circonstances, elle avait l'air si fatigué, je me doutais de l'effort qu'elle avait dû fournir pou nous débarrasser des quatre Volturi, je m'assied à côté d'elle, lui caressant les cheveux, bénissant l'existence de chaque parcelle de son corps. Carlisle avait prit sa tension, et avait vérifier les battements de son cœur, puis il était redescendu au salon en emmenant tout le monde avec lui. Alors, je restais là près de mon amour, je l'avais retrouvé, je me sentais à nouveau entier...
Je restais là quelques heures, puis la sonnette de la porte d'entrer se fit entendre. Qui pouvait bien nous rendre visite? Nous ne fréquentions pas les humains, si ce n'est Bella, par curiosité, je descendais pour surprendre Carlisle avoir une étrange conversation avec l'homme se tenant devant lui
- Vous devez partir, c'est la seule solution! S'exclama l'humain
- Nous ne la laisserons pas! Objecta Carlisle
Comprenant qu'ils parlaient de Bella et étant incapable d'entendre la moindre pensée venant de l'humain, je m'interposa
- Que se passe t-il Carlisle? Demandais-je en fixant l'homme dans l'entrer
- Je suis Yahel, répondit celui-ci, il vous faut partir pour protéger Isabella, si vous restez avec elle les Volturi la retrouverons...
- Mais de quoi parlez-vous bon sang! M'énervais-je
- Je ne peux pas vous donnez de détails, mais il faut absolument protéger cette humaine, si vous partez, les Volturi vous suivrons en pensant qu'elle est avec vous, ils vont la rechercher surtout avec ce qui s'est passé tout à l'heure, Aro va la vouloir à tout prix, et il l'aura si vous restez près d'elle
- Attendez! Vous êtes en train de me dire que je dois quitter Bella alors que je viens à peine de la retrouver! Et il faudrait vous croire sur paroles?
- J'ai... emprunté ce corps pour venir vous parlez, et oui, je vous demande de laisser l'humaine si vous voulez qu'elle vive bien sur, car elle est trop puissante, Aro préfèrera la tué, s'il ne réussit pas à la contrôler
- Êtes vous sur que nous n'avons pas d'autre choix? Demanda Carlisle, résigné
- Mais enfin Carlisle! Protestai-je
- Si c'était le cas, je vous assure que je préférais ne pas la faire souffrir, mais la garde Volturi est de plus en plus puissante, ils vous retrouverez très facilement et même si Isabella à put vous sauvez aujourd'hui sans problème, s'ils étaient revenu quelques minutes après son évanouissement vous seriez tous mort et elle aussi...
J'acquiesçai, il avait raison, et ça me rendait malade. Elle n'aurait jamais survécu à un nouvel assaut. J'avais la sensation que le sol s'effondrait sous mes pieds...
- Combien de temps? Murmurais-je
- Quelques mois, peut-être un an, je vous préviendrais...répondit Yahel
- Que devons nous faire exactement? Demanda Carlisle
- Vous devez la ramener chez elle, et lui faire croire que vous l'abandonner...
- QUOI! Gronda Alice
- Écoutez, soi vous faite ce que je vous dis, soi elle meurt, et je n'ai vraiment pas envi que cette petite disparaisse...
- Très bien, me résignais-je, si vous me garantissez que nous la retrouverons dans quelques mois, nous allons partir, mais si dans un an nous avons pas de nouvel...
- Tu l'as reverra Edward, m'assura t-il, votre lien est bien trop puissant, mais à ce moment là, il te faudra prendre une décision pour elle, j'espère que tu fera le bon choix...
- Quel décision?
- Il n'est pas temps pour cela, maintenant ramenez là chez elle avant qu'elle ne se réveille, débrouillez vous pour qu'elle soit sur d'avoir été abandonné car sinon, elle vous cherchera et ce sera tout aussi dangereux pour elle, effacez toute trace de votre existence dans sa vie, ensuite jusqu'à ce que je vienne vous cherchez, il vous faudra fuir, car soyez sur que les Volturi vous poursuivrons sans relâche...
- Elle ne comprendra jamais! Plaida Alice, vous rendez-vous compte de ce que vous nous demandez? L'abandonner du jour au lendemain, alors qu'en plus, elle viens de nous sauver! Elle va tellement souffrir...
- Je sais, enchaina l'ancien, mais sa vie est trop précieuse, nous n'avons pas le choix, le moment venu, elle comprendra, je dois vous laisser à présent.
Et il s'évapora, nous laissant tous sous le choc, nous devions disparaître, lui faire croire que nous l'abandonnions pour qu'elle ne nous recherche pas, et attendre. C'était cruel, mais Bella faisait confiance à ce Yahel, et moi j'avais confiance en Bella. Si la seule façon de la garder en vie était de lui faire cela, alors...
Je me précipitais dans ma chambre, la contempla quelques minutes essayant de rassembler mon courage, puis je m'assis à mon bureau afin de lui écrire une lettre, lui faire croire que je ne l'avais jamais aimé, qu'elle devenait trop dangereuse pour notre famille...

Bella,
Ton absence et tout ce qui s'est passer m'ont permis de réfléchir...je suis désolé, je ne crois pas t'avoir vraiment aimé, je ne peux plus jouer ce rôle...j'ai envi d'autre chose...
Il est vrai que l'expérience fut enrichissante, je n'aurais jamais crus que je pourrais te fréquenté sans finir par... j'ai repoussé mes limites...
Désolé d'avoir laissé les choses aller si loin, mais nous partons ma famille et moi, être près de toi est devenu trop dangereux...
Adieu

J'avais l'impression que mes doigts me brulaient, que cette simple feuille pesé très lourd, je n'aurais jamais imaginé devoir lui écrire des horreurs pareils, un mensonge aussi honteux...je savais que je serais incapable d'en faire plus, incapable de la laisser dans son lit en me contentant de partir, j'appelai alors ma sœur
- ALICE, Hurlais-je en sanglotant
Celle-ci fit éruption dans la chambre en une seconde, elle sanglotait également
- Peux tu la porté jusque chez elle, et laisser cette lettre près de son lit s'il te plait?
- Je...je suis désolé Edward, j'en suis incapable...
- Je vais le faire! Déclara Rosalie en entrant dans la chambre, je prendrais également tout ses souvenirs, cadeaux, vêtements...tout ses souvenirs et lorsque je serais sur qu'elle a lu la lettre, je la prendrait également, vous, occupez-vous de notre départ...
- Merci, Rosalie...chuchotais-je, je..je ne sais pas si je vais survivre à ça, je...
- T'inquiète pas mon frère, dit Alice qui sanglotait toujours, nous la retrouverons, j'en suis sur, nous devons être fort
Elle me prit alors dans ses bras, pendant que Rosalie emporta le corps endormi de ma bien aimée, ainsi que la lettre. Je restais presque une heure à sangloter sur l'épaule de ma sœur, je savais qu'elle souffrait aussi de cette situation, elle adorait littéralement Bella, en fait, tous les membres de la famille la chérissait bien plus maintenant qu'elle avait transformé nos existences à jamais. Même Rosalie qui n'avait jamais supporter d'être devenu vampire, rayonnait de bonheur lorsque nous lui avions rapporté les déclarations de Bella concernant notre espèce. Je me demandais si un jour enfin, celle qui avait changé ma vie pourrait vivre heureuse entouré de gens qui l'aime, en paix, pourquoi devait-elle vivre tout cela? Elle avait bien assez souffert, je trouvais cela terriblement injuste, et je ne pouvais m'empêcher de penser que cette histoire cachait autre chose...quelque chose de plus important... que Yahel avait préféré taire...
Après avoir vidé la maison, nous nous réunissions dans le salon
- J'ai parlé aux Denali ils vont venir avec nous, déclara Carlisle, nous allons commencer par le Mexique et nous devrons continuer notre périple jusqu'à ce que Yahel reprenne contact avec nous, nous devrions également garder à l'esprit que les Volturi nous poursuivrons sans relâche...
- Je suis sur que Bella aura besoin de nous lorsque le temps sera venu de la retrouver, continua Alice, nous devons absolument survivre...
Rosalie venait de rentrer dans la pièce, elle semblait accablé...
- C'est fait, finit-elle par lâcher
- Et? Demanda Alice
- Et elle est sous le choc, admis Rosalie
- Je ne peux pas faire ça, je ne peux pas l'abandonner de la sorte! Grondais-je
- Edward! Protesta Carlisle, nous devons le faire, crois moi, je suis également horrifié de devoir partir de cette façon, mais je veux qu'elle vive et je sais que toi aussi, nous le voulons tous...allons rejoindre les Denali chez eux maintenant
- Au fait! S'exclama Rosalie, Tanya n'est toujours pas rentré?
- Eleazar n'a plus de nouvelles d'elle, elle est sans doute resté en Italie
- Si je la croise, je jure de lui arracher la tête, fulminais-je
Tous le monde se mit alors en route. J'étais effondré, mon esprit semblait tomber en morceau à mesure que je m'éloignais de la femme que j'aime pour la sauver...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilou8085
Joue au strip base-ball avec emmett
Joue au strip base-ball avec emmett


Féminin
Nombre de messages : 11138
Age : 31
Localisation : Nounours Addict
Date d'inscription : 23/03/2009

MessageSujet: Re: twilight fiction-kom1rev-par sandra28-   Jeu 14 Jan - 19:07

rhooooooo my godddddddd affraid affraid affraid

quelle suite bounce bounce

hate hate de lire la suivant vraiment !!!

ton histoire est captivante c incroyable

@ bientot et smack




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mrs Esmée Cullen
Est présentée à Carlisle
Est présentée à  Carlisle


Féminin
Nombre de messages : 193
Age : 55
Localisation : dans la crypte avec Carlisle
Date d'inscription : 27/10/2009

MessageSujet: Re: twilight fiction-kom1rev-par sandra28-   Jeu 14 Jan - 21:03

Yahel joue vraiment un double jeu entre Bella et les Cullen!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sandra28
1ère rencontre avec Edward Cullen
1ère rencontre avec Edward Cullen


Féminin
Nombre de messages : 103
Age : 30
Date d'inscription : 07/01/2010

MessageSujet: Re: twilight fiction-kom1rev-par sandra28-   Jeu 14 Jan - 23:49

COURAGE
(Bella)

La remise des diplômes était dans quelques jours, bien qu'inutile, je tenais à recevoir le fruit de mes efforts et mon père était plus que ravis à mesure que ce jour approchait. Je ne voyais plus du tout Jacob, il m'avait appeler, mais je n'avais pas préféré lui répondre et depuis que j'avais demandé à Leah de lui parler, il avait comprit qu'il était plus sage de me laisser seule. Mon état d'esprit avait changé... ne me préoccupant plus que de ma prochaine bataille avec les Volturi. Je m'efforçai de ne penser qu'à ça, c'est ce qui me permettais de tenir... mourir était devenu ma raison de vivre. Je m'entrainai presque tous les jours dans la foret ce qui m'avais permis de récupérer la totalité de mes pouvoirs, bien sur à plusieurs reprises, je m'étais évanoui d'épuisement et Leah m'avait retrouvé inconsciente à plusieurs reprises, mais j'avais toujours refusé de lui en expliquer la raison. J'avais également reçus la visite de Sam en tant que chef de meute, mon amie n'avait pas put cacher ses pensées et l'information que son esprit avait laissé échapper parut suffisamment importante pour que le chef de meute se déplace. Je l'avais tout bonnement envoyé se faire voir estiment que cela ne le concerné en rien et me contentant de lui assurer que je n'étais pas un danger. Leah était venu s'excuser, mais je ne lui en voulais nullement, ce n'est pas comme si elle avait eu le choix... j'aurais voulu lui en dire plus, si seulement j'avais pu...
La veille de la remise des diplômes Angela m'avait invité à passer la nuit chez elle, j'y avais emmené Leah histoire de lui changer les idées, la pauvre était à présent la seule de la meute à ne pas être imprégné et elle le vivait très mal.
Il était presque 7h, et nous venions de rejoindre Angela dans un restaurant de Port Angeles
- Salut Angela! M'exclamais-je en m'approchant de sa table
- Salut! Répondit-elle en souriant
- Je te présente Leah, elle vit à la réserve
- Ravis de te rencontrer Leah
- Pareil! Répondit celle-ci
- Bon, vous tombez bien, je meurs de faim! Déclara Angela
- Alors dans ce cas, on va commencer par le menu...
- Je suis stressé pour demain, la remise des diplômes, et puis le commencement de l'université! Quel changement! Tu as choisi la tienne Bella?
- Heu...oui, je vais en Alaska...
- Tu veux rester dans le froid le reste de ta vie ou quoi? Me demanda Leah
- Faut croire! Avais-je répondu
J'avais opté pour le choix le plus simple afin éviter que Charly ne se pose de question, pourquoi perdre du temps à envoyer des candidatures sachant que je ne mettrais jamais les pieds dans une université?
Nous mangions, papotions une bonne heure, puis décidions de rentrer nous coucher afin de ne pas être trop fatigué le lendemain.
Les parents d'Angela étaient vraiment adorable, ils nous avaient très bien accueillis Leah et moi, nous invitant à revenir dès que l'envie s'en ferait sentir.
Le lendemain, Angela se réveilla comme une fleur, cette fille était toujours de bonne humeur, souriante, toujours agréable, Leah, elle, avait eut un mal fou à se lever. Nous avions essayé de la réveillé, mais elle nous avait baragouiné qu'il ne s'agissait pas de « sa » remise de diplômes et qu'elle nous rejoindrait lorsqu'elle aurait fini sa nuit. Quand à moi, je n'avais pratiquement pas dormis, chaque jour je m'approchai un peu plus de la fin...partagé entre peur et soulagement, j'étais malgré tout devenu maître dans l'art de ressembler à une adolescente tout ce qu'il y a de plus normal, aux yeux de mon père n tout cas.
Nous attendions en rang d'entendre notre nom pour passer sur l'estrade prendre ce document qui marquait la fin de nos années de lycée. Lorsque le miens retentit, je me précipitais sur la scène, chuchota un « merci » et disparut aussi vite que possible. Charly n'avait pas pu venir, il avait dû rester au poste et m'avais envoyé un message d'excuses, promettant de se faire pardonner.
Je m'avançais vers mon véhicule, lorsque j'entendis Leah hurler mon prénom
- BELLA!! Beugla t-elle
- Je m'arrêtais pour l'attendre...
- Leah, tu es venu nous voir alors?
- Heu...là, je voulais surtout te prévenir, il est là et il veut te parler
- Jacob? Non! Pourquoi il fait ça? Demandais-je paniquée
- Ben...
- Bella! S'écria Jacob en nous rejoignant
- Bon, ben je m'éclipse! Fit Leah en grimaçant
- Jacob, laisse moi tranquille, s'il te plait
- Bella, je pensais qu'on pourrait quand même parler...
- Et bien tu pense mal! Crachais-je
- Tu sais que je n'ai pas voulu ça Bella, je t'es vraiment aimé, d'ailleurs une partie de moi t'aimera toujours, mais je n'ai pas le choix, je...
- STOP! Hurlais-je
- Je t'en pris, ne m'en veux pas...
- Une fois de plus tu ne pense qu'à toi Jacob Black! Heureusement nous n'avons jamais été ensemble! Je t'avais dit que cela finirait par arriver et maintenant au lieu de me facilité les choses en te contentant de disparaître tu préfère venir jusqu'ici pour que je te pardonne! Je ne t'en veux pas si ça peut t'aider à vivre, mais à partir de maintenant, je ne veux plus jamais te voir
Je montais dans mon véhicule et quitté les lieux rapidement. Je serré le volant pour me calmer, je ne voulais pas le voir, il aurait dû respecter mon choix. Je me reprenais, j'avais acquis plus de facilité pour me détacher des événements douloureux, j'arrivais à les chasser de mon esprit plus rapidement. Je rentrais chez moi et entrepris de consulté mes mails, ça faisait des mois que je ne l'avais pas fait. Une multitudes de messages s'étaient accumulées, dont un mail de ma mère, lorsque mon père m'avait demandé de la joindre, je m'étais exécuté à contre cœur, mais n'arrivant pas à la joindre, j'avais abandonné. Et là, j'avais la confirmation qu'elle ne chercher pas à prendre de mes nouvelles, elle souhaitait simplement m'informer qu'elle partait vivre au Mexique pendant un an avec Phil...pas plus d'explication. J'effaçais le mail, puis ouvris celui de Katy, et celui-ci eu de le don de me faire grandement plaisir, elle avait d'après elle rencontré l'homme de sa vie, je lui répondais que j'étais ravis pour elle, que j'espérais qu'elle me le présenterais prochainement. Je quitté mon bureau pour m'installai sur le lit pour ma « séance »... sans Carlisle J'arrivais à présent à léviter assez facilement, toutefois ce n'était qu'à quelques centimètres du sol, rien à voir le jour ou j'avais emmené Eleazar dans les airs, j'arrivais également à allumer ma lampe en la touchant du doigt. Je n'avais pas encore essayais avec ma Chevrolet mais j'étais presque sur de pouvoir la démarré sans problème, chaque jour j'apprenais à développer ma concentration et mes pouvoirs par la même occasion. J'étais prête, j'avais réussi à accepter ce destin, la seule chose qui arrivait encore à me faire pleurer c'était lorsque je pensais à Edward, et malheureusement, ça arrivait pratiquement toutes les nuits...ma seule faiblesse. La marque qu'il m'aura laissé restera indélébile, je resterais marqué au fer rouge et je ne pouvais m'empêcher de le haïr pour ça, car même le temps ne m'apportait pas son aide.
Je m'endormais, me retrouvant non pas dans « la » foret mais au bord d'une rivière, un fauteuil m'attendais déjà, et je compris alors qu'il était temps, Yahel était revenu pour me donner ses instructions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilou8085
Joue au strip base-ball avec emmett
Joue au strip base-ball avec emmett


Féminin
Nombre de messages : 11138
Age : 31
Localisation : Nounours Addict
Date d'inscription : 23/03/2009

MessageSujet: Re: twilight fiction-kom1rev-par sandra28-   Ven 15 Jan - 6:37

rhhhooooo la sadique !!!

je suis sure que t'aime ca hein nous couper en plein sur notre faim ??

hein avoue sadique vas !!!

bon comme d'hab, j'adore j'adore !!!

hate de lire la suite de ta suite




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bella55
Le combat
Le combat


Féminin
Nombre de messages : 1730
Age : 32
Localisation : forks avec taylor lautner
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: twilight fiction-kom1rev-par sandra28-   Ven 15 Jan - 13:55

vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sandra28
1ère rencontre avec Edward Cullen
1ère rencontre avec Edward Cullen


Féminin
Nombre de messages : 103
Age : 30
Date d'inscription : 07/01/2010

MessageSujet: Re: twilight fiction-kom1rev-par sandra28-   Ven 15 Jan - 19:41

Oui, j'avoue...suspense...
Bonne lecture!
_____________________________

INSTRUCTIONS

Je m'installai dans le fauteuil avant même d'avoir entendu la voix de l'ancien, j'avais hâte, j'étais impatiente, l'attente était devenu presque insoutenable, je voulais savoir ce qu'il allait se passer...
- YAHEL!Hurlais-je, excédé par le silence
- Isabella! Finit-il par lâcher, je suis ravis de pouvoir converser de nouveau avec toi, tu parais plus sereine que la dernière fois, comme tu as dû le deviner il est temps de t'expliquer certaines choses
- Combien de temps me reste t-il? Demandais-je
- Nous avons dû reculer l'échéance...
- Pourquoi dont? Protestais-je. Plus vite ce sera fait et mieux ce sera pour tous le monde!
- Ce n'est pas si simple Isabella, tu dois comprendre que les Volturi ont récolté de nombreux pouvoirs depuis quelques décennies, cela est devenu leur principale activité, ils ont dans leur rang, plusieurs vampires très puissants, tu en as d'ailleurs rencontrer trois, Jane, Alec, et Sebus qui lui est le plus talentueux des traceurs, capable de retrouver n'importe qui...sauf toi, expliqua Yahel
- Trois des plus puissants? Ils ne m'ont pas paru si fort! Objectais-je. Et pourquoi ce Greg ne peut-il pas me retrouver?
- Lorsque nous t'avons transmis une parti de nos pouvoirs, cela à renforcer ton bouclier, c'est la raison pou laquelle tu n'est plus sensible aux dons des vampires. Quand aux Volturi que tu as rencontré, tu as pus en venir à bout facilement, mais tu ne les a pas tuer, s'ils étaient revenu alors que tu étais évanoui, tu serais morte à l'heure qu'il est. Depuis quelques temps, nous avons beaucoup de difficultés à te protéger à cause d'un nouveau venu à Voltera, il se nome Greg et il est capable de développé les pouvoirs, de les décuplés...
- Décupler? Que voulez-vous dire?
- Disons qu'il les améliores...je te donne un exemple avec Aro, qui est l'un des trois Volturi...
- Attendez! Intervins-je, ils ne sont pas que trois!
- Et bien, ceux qui se considèrent comme les « rois » ceux que tu devras absolument tuer ne sont que trois, Aro, Marcus et Caïus, il y a ensuite la garde rapprochée, qui elle compte plusieurs vampires ayant tous des dons, d'ailleurs leur nombre augmentent de façon inquiétante, il y a aussi les vassales, mais eux non aucun pouvoir... et plusieurs sont également dispersés à travers le monde, chargé de s'assurer que les lois sont respectées. Pour en revenir à ce Greg, il nous est devenu très difficile de te protéger, nous tentons de brouillé son pouvoir, mais sans succès...
- Qu'arrive t-il à faire exactement? Demandais-je intrigué
- Je vais te donner un exemple, le Volturi se nommant Aro est capable de lire l'esprit de n'importe qui, de lire toutes les pensées, les secrets, les moindres désirs qu'un être est pu avoir tout au long de son existence, il lui suffit pour ça de tenir la main de la personne en question, lorsque Greg active son pouvoir sur Aro, celui-ci n'a alors plus besoin de contact physique pour lire l'esprit, ça c'est le développement, mais Greg à également la possibilité de manipulé les dons...par exemple, si il activait son pouvoir sur Aro et...disons Alice en même temps, celui-ci pourrait alors connaître toutes les intentions futur d'une personne et ce jusqu'à la fin de son existence, qu'en à Alice, elle pourrais choisir de voir l'événement qu'elle souhaite qu'il appartienne au passer ou au futur...tout cela pour te dire que Greg s'entraine sans relâche avec toute la garde rapprochée et...
- C'est effectivement impressionnant, mais ça n'a pas d'importance puisque j'y suis insensible! Ils ne peuvent même pas me retrouver...
- Ce n'est qu'une question de temps, Greg s'entraine chaque jour avec Sebus, ils finirons par percer ton bouclier...j'ai bien peur que grâce à ce Greg ils finissent par réussir à te faire du mal, c'est pour cela que nous avons dû prendre certaines mesures en attendant que tu obtienne tes pleins pouvoirs...
- Alors autant attaquer au plus vite! Plaidais-je
- NON! Protesta Yahel, si tu ne veux pas être transformé il va nous falloir attendre le dernier moment, je te l'ai dit, ton corps d'humaine est trop faible il ne tiendra pas longtemps. Tu devras tuer les trois Volturi ainsi bien sur, tout ceux qui tenterons de t'en empêcher et ce, très rapidement.
- Alors que dois-je faire? Demandais-je peu amène
- Pendant les deux prochains mois, tu dois totalement arrêter tes entrainements, il te faut préservé ta résistance psychique, puis tu iras en Italie où nous te transmettrons le reste de ta puissance et alors tu attaquera Voltera...
- Quel programme! Ricanais-je, mais je vais encore devoir attendre, ça deviens difficile de mentir à mon père, à tous le monde...
- Désolé, la raison pour laquelle nous t'avons demander de ne pas parler de la guerre à qui que se soit, c'est que Réis l'un des gardes est lui capable de deviner n'importe quel intentions néfastes à l'encontre de ses maîtres, peut importe la distance de l'ennemi. Aro ne se sépare jamais de lui, depuis qu'il à été enrôler, les Volturi ont pu éliminer tout ceux qui ont eu l'intention de leur nuire, ils étaient peu nombreux et n'auraient certainement eu aucune chance d'y parvenir, cependant Aro ne veut prendre aucun risque...
- En effet, je comprends mieux maintenant...
- Les Cullen...
- Stop! Grognais-je, je ne veux pas entendre parler d'eux!
- Écoute Isabella, objecta l'ancien
- Non! C'est vous qui allez m'écouter, il y a un an j'étais quelqu'un de tout ce qui a de plus normal et mes pouvoirs sont apparus par ce que j'ai cru que Peter avait voulu me violé, alors que c'était vous qui l'aviez manipulé pour me faire fuir à Forks, ensuite j'ai rencontré...j'ai rencontré Edward et sa famille, j'ai gouté au bonheur et il m'ont abandonné du jour au lendemain! Alors j'ai accepté de me sacrifier pour sauver mon père et tout ceux qui ne sont pour rien dans cette histoire mais je vous interdit de me parler d'eux à nouveau, cela me torture juste un peu plus...
- Très bien, mais tu devras les revoir et...
- Pas question! Il n'ont rien à voir avec ça! J'irais seule à Voltera, je tuerais les trois fous, et je mourrai comme convenu, la seule chose que je vous demande c'est de veiller sur mon père une fois que je ne serais plus...
- Je t'en pris Isabella, deviens l'une des nôtres...supplia t-il
- Pourquoi faire? M'énervais-je, je n'ai plus aucune raison de vivre éternellement, tout ce que je veux maintenant c'est que ça s'arrête au plus vite, je suis fatigué, usé. Alors, je vais débarrasser le monde de ce clan et ensuite ce sera terminé...
- Isabella, souffla l'ancien
- Et je veux que tu m'appelle Bella
- Estropier un si jolie prénom...quel dommage, soupira t-il
- Bon fait comme tu veux, au point ou j'en suis maintenant
- Je te fait la promesse de veiller sur ton père, il ne souffrira pas...
- Merci, c'est tout ce qui m'importe
- Je viendrais te chercher et t'accompagnerai en Italie, m'annonça t-il
- Comment allez vous faire?
- J'emprunterai un corps donc ne sois pas surprise quand je viendrai te chercher...
- Mais vous ne pouvez pas faire ça! M'écriais-je, que va devenir l'humain?
- Je ne prendrai son corps que quelques jours, lorsqu'il reprendra conscience , il ne se souviendra de rien, il sera sur d'avoir prit un mauvais coup sur la tête et d'être la victime d'une amnésie
- Très bien, me résignais-je, tant qu'il ne souffre pas...
- Je voudrais te dire que Zaher et moi te sommes très reconnaissant, nous savons que tu as beaucoup souffert ces derniers temps, et malgré cela, tu t'es relevé plus forte et plus déterminé, nous sommes conscient de ton sacrifice et c'est pour cela que je demande d'utilisé le temps qu'il te reste pour reconsidéré l'éventualité d'une transformation...
Même lui ne comprenait pas qu'en fait je voulais surtout mourir, il m'avait juste offert une bonne excuse...
- Yahel...soupirais-je
- Ne réponds pas maintenant, réfléchi s'il te plait, je vais te laisser à présent, je dois retourner surveiller les Volturi, à bientôt Isabella
- A bientôt Yahel
Quand je me réveillé il faisait déjà jour, j'avais l'impression de m'être endormi quelques minutes, pourtant je dormais depuis presque dix heures. Il me faudrait encore attendre, et cela été loin de me réjouir, je sentais que ma souffrance ne demandait qu'à sortir, pas seulement elle, mais aussi ma colère, c'était surtout cela qui été usant. Deux Bella dans le même corps, celle voulant se laissée guidée par sa haine, et l'autre tentant de contenir cette inquiétante facette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilou8085
Joue au strip base-ball avec emmett
Joue au strip base-ball avec emmett


Féminin
Nombre de messages : 11138
Age : 31
Localisation : Nounours Addict
Date d'inscription : 23/03/2009

MessageSujet: Re: twilight fiction-kom1rev-par sandra28-   Ven 15 Jan - 20:04

rhoo la la !!!!!

mais c un truc de malade cette fic mdr !!!

des retournement de situation juste quand y faut quelques infos par ci parlà et hop on est accro s'en mm sans rendre compte lol

bravo sandra tu cartonnes tu cartonnes




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sandra28
1ère rencontre avec Edward Cullen
1ère rencontre avec Edward Cullen


Féminin
Nombre de messages : 103
Age : 30
Date d'inscription : 07/01/2010

MessageSujet: Re: twilight fiction-kom1rev-par sandra28-   Sam 16 Jan - 15:23

J'espère ne pas passer pour plus horrible que je ne le suis déjà... bonne lecture

_____________________________________________

ENFER

Quelques jours après mon dix huitième anniversaire, alors que j'attendais désespérément la visite de Yahel, c'est l'enfer qui frappa à la porte...
J'avais été si naïve de penser que le pire était passé, que la pire de mes souffrances avait été le suicide de mon amie d'enfance, celle grâce à qui j'avais pu supporté ma relation chaotique avec ma mère et l'absence de mon père... elle avait été là, toujours prête à écouter mes plaintes avec patience, toujours souriante, forte, je ne me souvenais même pas l'avoir déjà vu pleurer. Moi, je n'avais jamais pris la peine d'écouter ce qu'elle avait à dire, trop occuper à me plaindre...
Après sa mort, je n'avais pas réussi à reprendre une vie normal, trop choqué par la vision de son corps inerte, le sang s'échappant de ses poignées ne quitté plus mon esprit, ni mes rêves. Elle m'avait laissé un mot grâce auquel je pu comprendre qu'elle avait espéré que j'arrive à temps, et qu'enfin je lui prête l'attention dont elle avait tant besoin. Pour ne pas déroger à mes habitudes, j'étais en retard, me condamnent à une culpabilité oppressante et éternel.
Plus de deux ans après sa mort, j'avais dû soudainement fuir Phœnix pensant que ce pauvre Peter avait voulu m'agresser, je lui en avais tellement voulu alors qu'en fait il n'avait été qu'une marionnette, tout comme moi d'ailleurs, mon pouvoir s'était déclaré le même soir, comme l'avait prévu ces « anciens ». Après ma fuite et alors que je me croyais être au plus mal, j'avais rencontré un ange, d'une gentillesse sans égale, doux, prévenant, sensible, fort et intelligent, un être qui n'aurait logiquement jamais dû exister. Il avait voulu que je lui fasse confiance, que je le laisse m'aimer, que je le laisse prendre soin de moi. J'y avais cru...du moins j'avais voulu y croire, très rapidement je compris qu'il aurait une emprise éternel sur mon être, c'est comme si j'avais rencontré une partie de mon moi que je ne connaissais pas, avec lui, je me sentais enfin vivante, entière, j'avais retrouvé tout ce qui était mort en moi en même temps que mon amie...
Mais c'était trop beau, après avoir appris que j'étais condamnée, prise malgré moi au milieu d'une guerre entre des êtres dont je ne soupçonné pas l'existence, j'avais fini par me résigné et accepter mon destin. Je me trouvai chanceuse, mourir pour sauver ceux auxquelles je tenais tant, le sacrifice en valait la peine. Mais les choses devenaient compliquées, je devenais dangereuse, et ma nouvelle famille avait fini par se dire que je ne valais pas la peine de prendre de tels risques, et ils m'avais fuis, ma moitié, ma sœur......
J'étais assise par terre depuis des heures à ressasser le passer, tout ces souvenirs se mélanger dans ma tête, c'était trop, beaucoup trop pour une simple humaine. À présent, j'ai tout perdu, tout ce qui après leur départ m'avais maintenu en vie, Charly, venait de succomber à un grave accident de voiture, comment la vie pouvait-elle s'acharner à ce point sur quelqu'un? Je n'avais plus de raison de supporter tout ça, je n'avais plus rien...
J'avais décidé de me battre uniquement pour mon père, mais cette « guerre » , cette mission, je n'en voulais plus, elle n'avait plus de sens. Si toutes les personnes que j'aimai devaient mourir, pourquoi pas le reste du monde?
Je roulai depuis des heures sans quitter le Canada, par pure hasard puisque je ne prêtai pas attention aux panneaux, puis je sursautai en entendant mon téléphone sonné... je jetai un rapide coup d'œil au nom du correspondant... Gary, mon patron, je balançai le téléphone sur le siège passager. J'aimais ce boulot de serveuse, il m'arrivais même parfois de pousser la chansonnette, j'y avais travaillé presque tout l'été, d'une part par ce que j'avais cruellement besoin de me changer les idées, et d'autre part pour agrémenter mon scénario aux yeux de tous...ou presque, j'allais entrer à la fac et je devais faire des économies pour payer les frais. Je continuais donc à travailler tous les Weekend à Port Angeles, et je repartais chaque lundi en Alaska, seulement au lieu d'aller à la fac, j'allais travailler à la bibliothèque municipale. Cela ne faisait que quelques jours que mon manège avait commencé que je trouvais en rentrant un soir un message du shérif adjoint de Forks, me demandant de le recontacter au plus vite.

Flashback

Je m doutais qu'il été arrivé quelque chose, je n'avais pas pour habitude de recevoir des appels des collègues de mon père...
- Allo? Fit une voix masculine
- Dites...dites moi que ça va, sanglotais-je
- Bella Swan? C'est toi?
- Oui...
- Puis-je venir te voir?
- Pourquoi faire? Dites le moi! Dites le moi MAINTENANT!! Hurlais-je en pleurant
- Je suis désolé...il y a eu un accident, sa voiture est sortie de la route...
- Où...où est-il?
- Bella, laisse moi venir, je resterais avec toi, tu ne dois pas être seule...
- Dites le...
- Il a sauté du pont...
Je raccrochai, tremblante, je fis quelques pas en titubant, laissant tomber mon téléphone par terre, puis me laissant tomber...

Fin du flashback

Les premiers rayons du soleil traversés la fenêtre de la cuisine et j'étais resté je ne sais combien de temps à me noyer dans mes souvenirs assise par terre lorsque quelqu'un tambourina à la porte...
- Bella?? Bella! C'est Leah, ouvre la porte...
Aucun son n'arrivait à sortir de ma bouche...
- Bella! Hurla mon amie. Ouvre ou je la défonce!
Elle n'attendit pas un minute que la porte se retrouvait à terre cassé en deux...elle se précipita vers moi, me pris dans ses bras en me berçant
- Bella, je t'en pris ne te laisse pas aller, il n'aurait pas voulut ça, Bella parle moi, s'il te plait! supplia t-elle en pleurant
- Leah? Chuchotais-je, est-ce que mon père est vraiment mort ou est-ce que je suis dans un cauchemar?
- Bella, je suis désolé, viens avec moi, dit-elle en me soulevant
- Laisse moi! Grognais-je
- Non! Tu dois venir avec moi
Consciente que j'étais incapable de la repousser physiquement, c'est mon bouclier qui se chargea de le faire, elle s'étala de tout son poids contre l'un des murs de mon minuscule studio. Je murmurai un « pardon », attrapa mon sac et mes clés pour m'enfuir au volant de ma Chevrolet.
Maintenant, tout m'étais égale, je roulais, j'avais même pensé à en finir grâce à un accident de voiture, mais je ne souhaitais blessé personne d'autre que ma misérable carcasse, je commencer d'ailleurs à être très fatigué, ne tenant pas à m'endormir au volant, je décidais de m'arrêter au prochain motel.
Je fus tout de même contrainte de faire une pause dans une station service afin d'une part de boire un café, et d'autre part demander où été l'hôtel le plus proche. Après avoir un avalé mon stimulant et pris les infos, je roulais encore une bonne vingtaine de minutes pour arriver devant l'hôtel en question, je pris une chambre, m'allongea sur me lit, et sorti un somnifère de mon sac. Ayant de plus en plus de difficultés à dormir j'avais cru bon de me faire prescrire cela lorsque j'avais commencé à travailler. Je me servis également un verre provenant du mini bar, l'homme à l'accueil n'avait pas prêté attention à mon age, tant mieux...
je m'étais toujours senti seule, du plus loin que je me souvienne, mais là, la sensation était concrète comme si elle était devenu palpable, visible...
Je restais là sur ce lit à attendre les effets de mon mélange. Puis je me relevai soudainement et entrepris de vider mon sac, je ne sais pas trop pourquoi, trouver une solution plus rapide sans doute...
Et la solution était là devant moi... un canif...bien sur il ne s'agissait pas pour moi de me poignardé avec un objet aussi ridicule, mais le petit couteau suffirait à coup sur à me trancher les veines, je grimaçais à cette idée, j'avais espéré trouvé une solution moins douloureuse... pour me donner du courage, je me servi un deuxième verre, plus fort. Je me rallongeai sur le lit, en pensant à tout ce qui s'était passer ces dernier mois, Edward, à qui je n'en voulais pas de ne pas m'aimai, en revanche je le haïssais de m'avoir fait croire le contraire, Alice qui après avoir appris ce qui été arriver a Celia, c'était servit de ma souffrance pour obtenir ce qu'elle voulait... je n'avais été qu'un jouet entre les mains de deux vampires qui s'ennuyaient ferme.
Charly... je m'étais tellement rapprocher de lui depuis mon retour, j'avais encore tant besoin de mon père, avec toutes les bizarrerie qui faisait à présent partie de ma vie, un simple accident de voiture venait de m'achever... je souriais à l'idée de bientôt le rejoindre ainsi qu mon amie, du moins j'espérais avoir cette chance...
Lorsque l'effet de mon mélange se fit sentir, il était alors temps de faire preuve de courage, j'attrapais le canif puis en fermant les yeux et trancha très vite les veines de mon poignée gauche, j'étais déjà à moitié dans dans le flou et je n'eus pas la force d'en faire autant pour le droit... je sombrai dans l'éternel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EdwardBella33
Fait connaissance avec un petit bout
Fait connaissance avec un petit bout


Féminin
Nombre de messages : 3204
Age : 21
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: twilight fiction-kom1rev-par sandra28-   Sam 16 Jan - 16:21

j'adore, vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilou8085
Joue au strip base-ball avec emmett
Joue au strip base-ball avec emmett


Féminin
Nombre de messages : 11138
Age : 31
Localisation : Nounours Addict
Date d'inscription : 23/03/2009

MessageSujet: Re: twilight fiction-kom1rev-par sandra28-   Sam 16 Jan - 16:39

hiiiiiiiiiii hiiiiiiiiiii hiiiiiiiiiii hiiiiiiiiiii hiiiiiiiiiii hiiiiiiiiiii


tombe tombe tombe tombe tombe tombe tombe

mon dieu mais c pas possible d'etre aussi sadique !!!!!!

tu vas l'achever (non, ca c fait déja ) notre pauvre bella

mon dieu que tu est horrible!!!!!!! Pauvre Charly chiale chiale

continue, j'adore Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

bravo bravo bravo tu cartonnes




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sandra28
1ère rencontre avec Edward Cullen
1ère rencontre avec Edward Cullen


Féminin
Nombre de messages : 103
Age : 30
Date d'inscription : 07/01/2010

MessageSujet: Re: twilight fiction-kom1rev-par sandra28-   Sam 16 Jan - 19:59

Merci les filles! J'espère que la suite va vous plaire...
Bizzz
______________________________________________

SAUVER MON AMOUR
Edward

Depuis note départ, je ne vivais plus, comme à mon habitude je me terrais dans ma chambre d'hôtel n'en sortant que pour chasser ou lorsqu'il été temps de repartir...
- EDWARD!!! Hurla Jasper depuis la chambre voisine
Je me précipitai dans leur chambre, toute la famille m'y avait rejoint, un homme tout ce qui a de plus humain était en pleine conversation avec Alice
- Edward? Dit l'homme en se tournant vers moi
Je le regardai avec insistance, je savais de qui il s'agissait et j'attendais tant de cette visite...
- Elle ne doit pas mourir! Enchaina t-il
Ce fut comme un électrochoc, je savais de qui la "voix" de Yahel voulait parler, mais j'avais besoin d'une confirmation
- Qui??Demandais-je inquiet
- La femme qui tu aime, déclara t-il, Isabella ne doit pas mourir!
- Je croyais qu'elle devait être en sécurité loin de nous! C'est ce que vous aviez dit! M'énervais-je
- Je vais vous aidez à la trouver, mais faite vite!
Puis l'humain prit les mains d'Alice qui à son contact sembla avoir une vision
- Maintenant vous savez, déclara l'homme, je dois aller la retrouver, dépêchez vous!
Puis il disparut...
- EDWRAD hurla Alice, je l'ai vus!!
- Qu'est ce que tu as vus Alice? Où est-elle?
Je ne voyais que le numéro d'une chambre d'hôtel dans l'esprit d'Alice...
- Bella...Bella...Répéta t-elle
Elle sanglotait à présent
- Bella, poursuivit-elle.. Bella va se suicider
- QUOI? S'écria Esmée
- Pas le temps, allons-y!
- Où? Demandais-je
- A la frontière Canadienne
Nous partions à pieds pou aller plus vite bien que nous risquions de nous faire remarquer, cela nous importé peu, il fallait la sauvé, ma princesse voulait mourir, elle m'avait déjà confessé avoir eu ce désir bien avant notre départ, j'aurais dû me douter que tout cela était trop difficile pour elle, je m'en voulais tant d'avoir accepté d'écouter ce Yahel. Heureusement après avoir sillonné l'Europe, nous étions revenu au Mexique, il nous faudrait peu de temps pour atteindre le Canada.
Deux heures suffirent pour arriver devant le motel de la vision de ma sœur, je me dirigeai rapidement vers la chambre 402, défonça la porte et ce que j'y trouva derrière m'horrifia. Mon amour était livide, aussi blanche que moi, Carlisle se précipita sur elle
- Elle est encore en vie, déclara t-il
- Sauve la Carlisle, pitié sauve la, suppliais-je
- Elle a besoin d'une transfusion, il faut l'emmener à l'hôpital au plus vite, enchaina Carlisle
Il parvint à stopper hémorragie, la prit dans ses bras et nous nous précipitions tous vers l'hôpital. Après presque une heure d'attente un médecin vint enfin nous annoncé qu'elle été sauvé, Alice voulut la voir de suite seulement l'infirmière lui rappela que seul sa famille pouvait entrer alors qu'elle était toujours inconsciente, ils nous faudrait donc attendre son réveil...
Je n'en revenais pas qu'elle est fait ça, était-ce à cause de notre départ? Je m'en voulais tellement, mais enfin j'étais près d'elle et je me juré de ne plus jamais la quitter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sandra28
1ère rencontre avec Edward Cullen
1ère rencontre avec Edward Cullen


Féminin
Nombre de messages : 103
Age : 30
Date d'inscription : 07/01/2010

MessageSujet: Re: twilight fiction-kom1rev-par sandra28-   Sam 16 Jan - 20:37

INCONSCIENCE

Quel endroit étrange..est-ce cela la mort? Une plage? Je meurs et me retrouve sur une plage...pourquoi pas? J'avais beau balayer cette plage du regard, je ne voyais Charly et Celia nulle part mais ça aurait pu être pire...
- Isabella...
Ah non! Pas ça! Pas lui! Paniquais-je. Même dans la mort je ne peux pas avoir la paix ou alors je suis en enfer, condamné à être harcelé par ce personnage et à me souvenir de ce qui m'avait conduit ici pour l'éternité...
- Isabella, je ne te laisserai pas mourir, souffla la voix que je connaissais trop bien
- Je suis morte! Protestais-je
- Pas encore...
- Laisse moi tranquille! C'est mon choix!
- Désolé, il n'est pas question que tu meurs! Objecta t-il
- Tu ne peux rien faire! Grognais-je
- Bien sur que si, d'ailleurs c'est déjà fait, tu es trop importante...
- Je me fiche de cette guerre! Crachais-je. Je ne ferais rien!
- Isabella, je sais que tu souffre et j'en suis terriblement peiné, tu as le sentiment que la fatalité s'acharne sur toi...
- C'est le cas! Le coupais-je
- Il y a sur terre, enchaina t-il, des êtres humais comme toi qui passe leur vie à souffrir, de leur naissance jusqu'à leur mort, il ne vivent qu'une succession de malheurs, mais il ne se suicide pas pour autant...
- A chacun sa solution, répliquais-je, ceci est mon choix
- Isabella, tu à maintenant une excellente raison de livrer cette bataille, m'annonça t-il
- Comment ça? M'énervais-je excédé
- Ton père n'a pas eu un simple accident...
- Qu'essaye tu de me dire au juste?
- Ils sont venu te chercher à Forks Isabella, mais heureusement tu étais au Canada...
- QUOI! Hurlais-je en sanglotant, tu veux dire que c'est eux?
- Ils sont venu à six pour te tuer, ils ont trouvé ton père, il a essayé de s'enfuir mais...
- Et pourquoi ne l'as tu pas aidé? Grondais-je
- Je suis désolé, j'étais en Italie avec Zaher, nous pouvons atteindre un lieu instantanément mais nous ne pouvons être à plusieurs endroits en même temps... je ne suis concentré que sur toi Isabella, c'est pour cela que j'ai pu voir ce que tu avais l'intention de faire...
A cette seconde, une idée germa dans mon esprit..et si je les tués tous? Ils ne pourraient plus jamais faire de mal! Je les haïssais tant, ils avaient volé ma vie en me sacrifiant à leur cause et mon père en était mort, pourquoi devrais-je me battre pour les défendre?
- Très bien, je vais vivre...mais ce ne sera que pour exterminé les tiens! Fulminais-je
- Ne te laisse pas guider par la colère Isabella...
- Ferme la et laisse moi sortir de ce cauchemar!
- Nous avons autant droit d'exister que n'importe quel humain, plaida Yahel
- Vous tuez les humains, répliquai-je
- Moi je ne tue plus personne comme bon nombre des miens, et n'oublie pas que les humains sont aussi cruel que nous si ce n'est plus sans avoir besoin de souffrir de l'effet du venin...
- Laisse moi sortir! Je peux te repousser Yahel, mais je préférerai éviter de me fatiguer pour rien...
- Très bien...se résigna t-il
Je me réveillai groggy, il me fallut plusieurs minutes pour réaliser que je n'étais pas morte et pour me souvenir de mon entrevu avec l'ancien... j'arrachais machinalement la perfusion plantée dans mon bras, ce qui eu le don d'affoler un des moniteurs près de moi, quelques secondes après une infirmière se précipitait dans ma chambre
- Mademoiselle, que faite vous? vous aller vous blessez!!
- Je ne veux pas de ce truc dans mon bras répondis-je dans un souffle
Voyant son regard paniqué je pris conscience que si je voulais sortir au plus vite d'ici, il me fallait prendre sur moi et adopter la bonne attitude...
- Désolé, repris-je, j'ai pris peur en me réveillant... qui m'a amener ici? Il faut que je remercie cette personne, j'en reviens pas d'avoir fait ça! Dis-je d'un trait
Pour un mensonge, s'en été vraiment un gros! La seule chose que je regrettais c'était d'être encore en vie... bonne attitude, me répétais-je, maintenant mourir n'étais plus ma priorité, je devais sortir d'ici au plus vit pour me rendre en Italie.
- C'est le docteur Cullen qui vous à amené ici, il a réussi à stopper l'hémorragie, vous avez eu de la chance...je vais aller chercher votre médecin, il y a également deux personnes qui souhaiteraient vous voir, Edward et Alice si mes souvenirs sont bons, ils attendent dans le couloir depuis votre arriver...dois-je leurs dire qu'ils peuvent entrée??
Je n'en revenais pas!! Les Cullen, c'était eux qui m'avaient sauvés?? Pourquoi étaient-ils revenus? Que voulaient-ils encore me faire endurer? Cette bande de traitres! De quel droit s'étaient-ils mêlé de ma vie? C'était trop tard pour ça!!, Beaucoup trop tard...j'aurai voulu me débarrasser d'eux au plus vite mais je ne pouvais rien leur faire à l'hôpital, cependant ils ne perdaient rien pour attendre!
Je ne comprenais pas comment ils avaient pu savoir ce que j'allais faire, Alice était censé ne plus avoir de vision de moi... Yahel! Il me l'avait avoué pendant notre « conversation »...
- NON!!Hurlais-je. Je ne veux pas les voir, ils ne sont pas de ma famille, ils ne sont rien!! Je voudrais juste être un peu seule s'il vous plait...
La jeune femme ne se fit pas prier pour quitter ma chambre, après toutefois avoir mit un pansement là où la perfusion manquait...
J'attrapais mon sac pour appeler Gary, je ne voyais pas quoi faire d'autre, si j'avais essayé de me sauver seule, ils m'auraient facilement rattrapé et j'étais de toute façon bien trop fatigué pour me battre...
- Gary, c'est Bella!
- Tu fais quoi Bella! On a besoin de toi ici! S'énerva -il
- Oui, je suis vraiment désolé, je suis à l'hôpital, j'ai eu... un petit accident... je vais bien mais j'ai besoin d'un service, pourrais-tu venir et m'attendre sur le parking s'il te plait?
- Pas de problème! Je suis là dans environ deux heures... tu veux pas que je vienne te chercher dans ta chambre?
- Non ça va, gare toi près des ambulances et attends moi...
- Ok Bella, à tout à l'heure
- Merci Gary
Je raccrochais, il ne me restais qu'à attendre, ce que je fis pendant plus d'une heure mais malheureusement Alice déboula dans ma chambre malgré les protestations de l'infirmière...
- BELLA! cria-elle
Elle allait me prendre dans ses bras, je me tournais vers la fenêtre...
- NE ME TOUCHE PAS! Crachais-je. Veux tu bien sortir de ma chambre je te pris?
Je lui balançai cela sans même un regard, une deuxième personne fit son entrer dans la pièce, devinant de qui il s'agissait, je concentré d'autant plus mon regard vers la fenêtre, pas question que je leurs fasse le plaisir de pleuré ou de leur porter une quelconque attention.
Il se tenait devant la porte ouverte, mais n'osait pas entrer, l'infirmière quand à elle commençait à me casser les oreilles avec ses hurlements qu'ils ne semblaient vouloir écouter ni l'un, ni l'autre....
- Ne vous en faites pas madame, puisqu'elle veut me parler, je vais lui parler. Mais lui, dis-je à l'intention d'Edward sans lui adresser le moindre regard, qu'il dégage de suite!
L'infirmière sorti de la chambre en entrainant Edward avec elle
- Que veux tu Alice? Grondais-je
- Bella, je suis tellement désolé d'être partie comme ça sans rien te dire, on a pas eu le choix...je ne voulais pas mais Edward à dit qu'il valait mieux l'écouter, c'était pour ton bien, pour qu'il ne t'arrive rien...
- Ferme là!!! Mon bien ou le votre?? Ne te cache pas derrières des excuses aussi minables!!
- Bella, j'avais tellement envi de te revoir, de te parler... mais Edward...
- DEPUIS QUAND EDWARD EST-IL TON MAITRE? Hurlais-je, depuis quand notre histoire et ce que je pensais être notre amitié sont-elles liés au point que si l'une meurt l'autre aussi?? Et de quel droit vous êtes vous mêlé de mon existence?? C'est trop tard maintenant... beaucoup trop tard...
- Bella, Yahel est venu nous voir et...
- J'aurais dû m'en douter, soupirais-je, mais ce n'étais pas une raison pour lui obéir sans vous souciez de ce que j'allais ressentir...et vous revenez maintenant pour m'arracher à la seule chose qui pouvait me soulager...
- Mais Bella, on ne pouvait pas te laisser mourir! pense à ton père...
Là, j'eus l'impression que j'allais vomir, j'eus envie de me sauvé en courant en sentant les spasmes envahir mon corps, jusqu'ici, le fait d'être aussi faible physiquement m'avais empêcher de laissé libre cour à ma colère, mais là!! Elle n'avait pas du voir l'accident de Charly...
- Pauvre idiote!! dis-je haineuse
J'essayai au mieux de me contrôler, je ne pus malheureusement pas empêcher la télévision accroché au mur d'exploser, j'avais peur, je ne pouvais pas me permettre de faire trop de dégât en plein milieu d'un hôpital même si l'envi se faisait sentir. Alice essayait de ma parler mais je ne l'écoutais plus... Je regardais autour de moi cherchant un échappatoire, j'avais remarqué que ma chambre ne se trouver qu'au 1er étage, en tournant la tête vers la fenêtre je vis Gary adossé à sa voiture garé comme convenu près des ambulances... je me tournais alors vers Alice...
- Laisse moi maintenant!
- Bella! Objecta t-elle
- Ma patience à des limites Alice, je suis fatigué mais je suis sur d'avoir le force de me débarrasser de toi et je ne veux pas faire ça ici! Alors je te conseil de sortir d'ici sans plus attendre! Fulminais-je
- Je t'en pris Bella, ne nous repousse pas...supplia t-elle
- Dégage maintenant, lançais-je attristé par ses paroles, il faut que je me calme....
Elle obtempéra à contre cœur, certainement de peur que je fasse exploser tous les appareils près de moi, aussitôt je me levais, pris mon sac, mes vêtement, ouvrit la fenêtre et sauta.
Même si ce n'était pas très haut, je m'étais tout de même fait mal au bras...je courrais aussi vite que mes jambes me le permettaient vers un Gary, au visage déformé, le pauvre devait se demander pourquoi je ne passé pas par le porte comme tout le monde!
- Aller, on bouge, lui dis-je
Edward, Jasper et Alice étaient déjà à l'entrée de l'hôpital, mais comme je le pensais, trop de témoins, entre les ambulanciers et Gary, j'étais tranquille du moins pour un moment
- Mais que se passe t-il Bella? Pourquoi t'as fait ça?? T'es pas recherché par la police au moins?? Demanda t-il visiblement inquiet
- Non t'inquiète, c'est juste que des gens que je ne voulais pas voir on voulu s'imposer à moi, c'est tout ce que j'ai trouvé à faire sur le moment, ramène moi chez moi s'il te plait, il faut que je prenne quelques affaires, ensuite si cela ne te dérange pas de m'héberger quelques jours, ce serait gentil... le temps pour moi de me reposer...
- Pas de souci, on y va!
Je disparaissais alors de leur champ de vision, je me doutais qu'ils allaient me suivre et c'est pour cela que je voulais rester chez Gary quelques jours, le temps de me reposer, ensuite...ensuite je les anéantirait tous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilou8085
Joue au strip base-ball avec emmett
Joue au strip base-ball avec emmett


Féminin
Nombre de messages : 11138
Age : 31
Localisation : Nounours Addict
Date d'inscription : 23/03/2009

MessageSujet: Re: twilight fiction-kom1rev-par sandra28-   Sam 16 Jan - 21:33

rhoo la vache !!!!!!!

t'en a fait une guerriere de bella mdr

v'la qu'elle veux tuer les cullen mdr trop bon !!!!




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sandra28
1ère rencontre avec Edward Cullen
1ère rencontre avec Edward Cullen


Féminin
Nombre de messages : 103
Age : 30
Date d'inscription : 07/01/2010

MessageSujet: Re: twilight fiction-kom1rev-par sandra28-   Sam 16 Jan - 23:54

REGRETS
Edward

Je regardais Bella s'éloigner, elle avait tant souffert, elle avait cru être abandonné et nous réapparaissions dans sa vie du jour au lendemain. Voir son visage reflété tant de souffrance, tant de colère était intolérable, si j'avais pus échanger sa peine avec la pire des tortures, j'aurais mille fois préféré être baigné de force dans un fleuve de sang aussi attirant que le sien, la bouche soudée, et supporter cela durant des mois, pourvut que la tristesse s'efface des traits fins de son visage.
J'avais maudis tous les jours notre séparation, espérant que chaque jour était le dernier et maintenant qu'elle était là devant moi, elle me fuyait, elle avait voulut mourir et me haïssait mais malgré la douleur que sa haine envers moi pouvait m'infliger, il n'était pas question que je la laisse, je préféré encore mourir. Mais il fallait que je comprenne ce qui s'était passé durant notre absence.... je ne voyais personne d'autre que Jacob pour me renseigner.
Je me tournais vers Alice
- Suis là à distance avec Jasper...
- Mais ou vas tu?? Demanda t-elle
- Je dois parler à Jacob, il semble que quelques informations importantes t'ont échappés Alice, il faut que je comprenne ce qui est arrivé à Bella
Sachant qu'il ne m'étais pas possible de passer à la réserve, je décidais de contacter Jacob par téléphone et ce, malgré le risque qu'il me raccroche au nez...je me ferais donc passé pour Carlisle, cela facilitera surement l'échange
- Allo?
- Dr Cullen à l'appareil, je parle bien à Jacob Black?
- Ouai, que voulez-vous? Demanda t-il peu amène
- Et bien... je suis revenus pour réglé quelques affaires et j'ai croisé Bella, elle n'a vraiment pas l'air bien, tu es son meilleurs ami, je me suis dis que tu pourrais m'aider à comprendre?
- Elle ne va effectivement pas bien alors ce serait mieux que vous la laissiez tranquille, vous et votre famille lui avez fait assez de mal! Cracha t-il
J'étouffai un sifflement, ce garçon commençait vraiment à m'agacer, je n'avais pas le temps d'écouter ses plaintes
- Que s'est-il passer exactement? Demandais-je le plus calmement possible
- Je ne sais pas trop, j'ai entendu parler d'un accident de voiture...
Apparemment il n tenait pas à m'informer
- Bella ne t'a pas expliqué ce qui s'était passé? Insistais-je
- Je ne l'as voit plus aussi souvent maintenant...répondit-il, comme gêné
- Je m'inquiète vraiment Jacob, s'il te plait que lui est-il arriver exactement?
- Après le départ de l'autre vous voulez dire? Ne me dites pas qu'il et revenu?
- Non, mentis-je
- Et bien, soupira t-il, après votre départ, Bella à littéralement péter un câble, et puis tout s'est enchainé..
- Comment ça?
- Elle est resté des semaines sans dire un mot, elle n'aller même plus en cour, j'ai réussi à la sortir de sa léthargie...elle allait mieux mais...
- Continu Jacob, s'il te plait
- Charly a eu un accident de voiture hier, Bella l'a apprit alors qu'elle était en Alaska, elle va à l'université là bas...
- Ne me dit pas que Charly est mort? Demandais-je affolé
- Bon je crois que vous avez prit assez de renseignements, je vous demande de la laisser tranquille Carlisle, fichez lui la paix une bonne fois pour toute!
Je restais figé tel une statut, ces derniers mois, elle n'avait fait que souffrir, l'expression de son visage ne m'avait pas menti, elle m'avait perdu, puis Alice, le reste de la famille, ensuite son père...j'étais martelé par la douleur, je n'en revenais pas d'avoir participé à son effondrement... puis une question me titilla l'esprit
- Jacob, vous n'êtes plus ami??
- ...
Silence de mort, ma question eue l'air de lui posé un problème de conscience...cela me mis en colère, lui qui s'était permis de lui demandé de s'éloigner de moi lorsque nous étions ensemble
- Jacob? Insistais-je
- Je me suis imprégné, se contenta t-il de répondre, puis il raccrocha
Je ne comprenais pas en quoi son imprégnation l'empêcher d'être son ami, puis me vint à l'esprit toutes les pensées que j'avais jadis capté dans son esprit, il été amoureux d'elle depuis longtemps, et il avait dû profiter de mon absence pour essayer de prendre ma place...
Alors, je compris...son geste...elle avait tout perdu, en 18 ans de vie, elle n'avait fait que perdre les gens qu'elle aimait, je contenais ma colère contre moi même du mieux possible, mais un grondement s'échappa tout de même...
Elle avait vécu l'enfer...seule....je me mis alors à courir vers ma voiture pour rejoindre mon adoré au plus vite, lui demandé pardon, et reprendre notre histoire là où elle n'aurait jamais dû s'arrêter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilou8085
Joue au strip base-ball avec emmett
Joue au strip base-ball avec emmett


Féminin
Nombre de messages : 11138
Age : 31
Localisation : Nounours Addict
Date d'inscription : 23/03/2009

MessageSujet: Re: twilight fiction-kom1rev-par sandra28-   Dim 17 Jan - 7:07

il était tps qui se reveille lui hein !!!

il sait mtn que bella a soufert tt les mots du monde j'espere qu'il arrivera a ce faire pardonner et surtt qu'elle le laissera approcher

@ tres vites pour la suite sandra




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EdwardBella33
Fait connaissance avec un petit bout
Fait connaissance avec un petit bout


Féminin
Nombre de messages : 3204
Age : 21
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: twilight fiction-kom1rev-par sandra28-   Dim 17 Jan - 11:42

eh bien il est grand temps qu'il se rende compte qu'il a fait une grosse erreur!!!!
Il me tarde la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: twilight fiction-kom1rev-par sandra28-   Aujourd'hui à 22:11

Revenir en haut Aller en bas
 
twilight fiction-kom1rev-par sandra28-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Trad][Comédie] Twilight du futur
» Au vu des évènements du tome 3, le comportement de Bella vous paraît-il normal où pas? (baiser, non prise en compte des sentiments d'Edward)
» Un livre sur Jasper pourquoi pas?
» Twilight ou The Host ?
» Twilight - L'exil - Bella/Jane - PG 13

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilighters France :: Le quartier des artistes :: Fanfics :: Fanfics tout Public-
Sauter vers: