Twilighters France


*** Twilighters France, votre source française depuis 4 ans!
 
AccueilTwilighters FranceFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vampire Diaries : Tome III Alternatif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
let me sign
Devient blême au contact des mains d'Edward
Devient blême au contact des mains d'Edward


Féminin
Nombre de messages : 465
Age : 23
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Vampire Diaries : Tome III Alternatif   Mar 5 Jan - 15:19

Tout d'abord je tiens à préciser que je ne suis pas l'auteur de cette fic, elle a été rédigée par gaaoul13, du forum http://vampire-diaries.forumactif.com/
Cette fiction permet de bien patienter en attendant la parution du troisième tome car elle reste très fidèle aux livres ainsi qu'au caractères des personnages.
Donc voilà, je vous la recommande vivement, surtout pour les fans du couple Damon/Elena.

Sur ce, voici la première suite et si vous aimez je posterais les autres.

Bonne lecture Wink


Elena était vivante…
Un fait plus qu’étrange, clairement surnaturel, mais chacun devait bien s’y faire, puisque la réalité était ainsi pour tous… déroutante, intangible. Bien sûr, tout le monde se réjouissait du retour de cette personne si chère à leur cœur, mais ils ne pouvaient nier trouver ce retour inquiétant. Pourquoi ? Et pourquoi maintenant ? Les Dieux étaient-ils si cléments pour décider soudain de rendre la vie à la jeune fille… ?
Les questions se bousculaient dans les têtes de tous les amis de la demoiselle, mais aucune n’avait de réponse. Ils avaient vraiment été très heureux de la retrouver, et certains comme Bonnie remerciaient chaque jour le ciel de ce cadeau, cette deuxième chance qu’on avait offerte à Elena, mais ils restaient humains avant tout, et cette réapparition totalement paranormale faisait travailler leurs esprits fertiles.

Cela faisait déjà deux semaines qu’Elena était revenue d’entre les morts, et elle vivait désormais chez Stefan, toute la troupe étant unanime sur le fait de la tenir éloignée du reste du monde, et en particulier de sa famille. Chacun avait donc repris sa petite vie, à l’exception de la blondinette, qui n’était désormais plus capable de parler. « Un véritable comble pour une pipelette comme elle » avait même plaisanté Bonnie. Toutefois, même si son cas n’était pas alarmant, tous étaient assez désorientés par cette nouvelle Elena, telle qu’ils la connaissaient, mais totalement incapable d’écrire ou de parler…
Stefan passait donc maintenant tout son temps à aider la jeune fille à retrouver l’usage de la parole, lui servant en quelque sorte de tuteur, même s’il se comportait avec elle un peu trop comme avec une enfant, refusant même de dormir à ses côtés. Il n’y avait pas de fossé entre eux deux, mais la barrière du langage semblait les user l’un et l’autre et Elena, de son côté, était frustrée d’être traitée comme un bébé.
Elle n’arrivait pas à s’exprimer, mais ça ne voulait pas dire qu’elle ne pensait rien non plus ! Malheureusement pour elle, elle devait tout réapprendre… comme si sa bouche et ses doigts avaient oublié des gestes qui lui semblaient autrefois si familiers pourtant…
Elle enrageait tellement que Stefan ne soit pas capable de toujours la comprendre même sans un mot… les choses auraient été tellement plus simples… mais elle ne pouvait pas lui reprocher grand-chose, puisqu’elle savait pertinemment qu’il faisait tout cela pour elle.

Elena, habillée d’une simple chemise noire à Stefan, qui faisait pour elle, office de chemise de nuit, attendait sagement sur le lit du jeune homme, observant l’heure indiquée par la pendule… la nuit commençait à tomber dehors, et c’était généralement l’heure à laquelle Bonnie et Meredith passaient lui rendre visite, comme chaque soir. Comme prévu, on sonna à la porte, et Stefan s’empressa d’aller ouvrir, après avoir gratifié sa bien-aimée d’un regard amoureux.
Le cadet des frères Salvatore descendit les escaliers et ouvrit la porte d’un coup sec, dévoilant les deux amies de sa chère et tendre. Une petite rousse et une grande brune… deux opposés parfait, ce qui prêtait toujours à sourire, même si Stefan ne s’en formalisa pas. Bonnie en tout cas était subjuguée par la beauté du vampire, et détourna même légèrement les yeux en le voyant… et chaque fois qu’elle le voyait, lui ou son frère, c’était pareil, elle était totalement charmée par leurs traits angéliques et la classe qui se dégageait d’eux, ce qui était assez paradoxal pour le coup, vu l’allure un peu débraillée de Stefan, qui était habillé le plus communément du monde.
Meredith, elle, ne cillait pas, toisant le jeune homme avec une neutralité à faire pâlir un mort, et préférant ne pas remarquer le rougissement prononcé de son amie…

« - Salut. » Lâcha-t-elle pour briser le silence, toujours aussi insondable.
« - Je suis content de vous voir… je pense qu’Elena vous attendait… » Répondit simplement Stefan, l’air un peu fatigué, avant de les inviter à le suivre.

Il franchit donc les marches dans l’autre sens pour retourner en haut, découvrant Elena en train de faire les cent pas dans la chambre, ce qui lui arracha un minuscule sourire. Les deux amis de la demoiselle pénétrèrent dans la pièce, et Elena les accueillit de manière très… expressive, puisqu’elle se jeta à leurs cous à toutes les deux, sans pour autant sortir le moindre son. Meredith sourit légèrement, tandis que Bonnie était aux anges. Au bout d’interminables secondes, elle se décida enfin à les lâcher, allant se rassoir avec un sourire satisfait… elle n’arrivait pas à parler, soit ! Au moins, elle se montrerait assez démonstrative pour se faire comprendre !

« - Moi aussi je suis heureuse de te voir Elena ! » Lui lança la petite rousse avec un sourire entendu.
« - Oui, oui, moi aussi… » Finit par lâcher Meredith, avec une expression un peu amusée.
« - Alors, ça avance ? Tu sais dire quelque chose… ? » S’intéressa Bonnie, avec espoir.

Elena lui donna immédiatement la réponse en ouvrant la bouche et en tentant de s’exprimer… en vain… aucun son ne parvint à franchir ses lèvres, la rappelant brutalement à sa frustration, à laquelle elle répondit en envoyant voler un oreiller contre le mur.

« - Doucement tigresse, ne détruis pas le mobilier… » Tenta de la calmer Meredith, sur le ton de la plaisanterie.
« - Alors, pas le moindre progrès ? » Demanda Bonnie à Stefan, s’éloignant un peu des deux autres.
« - Non, on dirait qu’elle a un blocage ou… je ne sais pas… » Rétorqua le jeune homme.
« - C’est tellement triste… » Renchérit doucement Bonnie en couvant Elena d’un regard compatissant…
« - Bonnie, tu ne peux vraiment rien fai… » Commença Stefan.

Mais il ne put finir, interrompu soudain par un claquement. Lorsqu’il se retourna, il vit Elena, debout face à eux, frapper le sol avec son pied pour se faire entendre… Ayant enfin obtenu l’attention, elle posa un regard courroucé sur les deux qui discutaient. Bien sûr elle n’arrivait plus à s’exprimer, mais elle était encore capable de les entendre, et les écouter parler de son état et du fait que ça n’avançait pas ne l’aidait pas beaucoup… en fait, ça ne faisait guère mieux que l’irriter davantage.
Un silence de mort s’abattit alors sur la pièce, et tout le monde se mit à lui offrir ce genre de regards désolés, compatissants, qu’elle détestait tant… tout ce qu’elle voulait, c’était qu’on la considère comme avant, qu’on la réprimande quand il le fallait, qu’on l’aide quand elle en avait besoin, mais pas qu’on veuille la protéger de tout… elle se sentait vraiment comme un bébé maintenant, incapable de faire quoi que ce soit toute seule, à part s’habiller… ce qu’elle n’avait pas vraiment fait aujourd’hui d’ailleurs… Ils la couvaient comme un vrai petit poussin et elle avait parfois le sentiment d’étouffer, d’être incapable de déployer ses ailes pour voler un jour seule à l’air libre…

Stefan revint finalement vers elle et la prit dans ses bras, comme pour s’excuser silencieusement… mais c’était justement ce qu’elle ne voulait pas… toutefois, elle ne put s’empêcher d’être profondément touchée par ce geste, une larme lui échappant malgré elle, et qu’elle s’empressa d’essuyer, peu désireuse de passer devant les autres pour plus fragile encore qu’ils la pensaient déjà. Elle était si bien là, lovée dans les bras de l’homme qu’elle aimait… elle aurait tellement aimé que la vie soit toujours aussi simple, sans la moindre contrainte, sans le moindre tracas… juste une tranquillité infinie…
Pourquoi ne se comportait-il pas toujours comme ça… ? Pourquoi refusait-il de dormir dans le même lit qu’elle, de l’embrasser… ? Ne pas savoir parler ne faisait pas de vous une débile, ça faisait de vous quelqu’un de muet, c’est tout !

La soirée passa ensuite assez rapidement, tous les protagonistes évitant soigneusement les sujets susceptibles de fâcher, comme l’évolution d’Elena ou ce genre de choses… une soirée qui passa si vite que les filles ne virent pas le temps passer d’ailleurs…

« - Oups, Bonnie, il est presque minuit ! » S’exclama soudain Meredith, en le réalisant.
« - Oh ! Alors on devrait y aller… on est venues à pied en plus… » Avoua Bonnie, avec une petite voix.
« - Oui, quelle bonne idée on a eu… » Ronchonna légèrement la grande brune en levant les yeux au ciel.
« - Oui bah désolée… rassurez-moi, y’a plus de vampire fou en ville hein… ? » Demanda la plus petite, un peu mal à l’aise.

Elena les fixa un instant avant de s’approcher de Stefan, serrant celui-ci contre elle, avant de plonger son regard dans le sien… elle espérait vraiment réussir à lui faire comprendre son idée cette fois-ci. Après quelques secondes, elle tapota sur la poitrine du cadet des frères Salvatore, avant de pointer du doigt ses deux amies.

« - Tu veux que je les raccompagne, c’est ça… ? » Questionna Stefan, un léger sourire aux traits devant les efforts de sa bien-aimée.

La demoiselle répondit d’un signe de tête distinctif avec un grand sourire ravi… Pour une fois, elle avait été parfaitement comprise, et ça la rendait vraiment joyeuse. Après tout, avec les intentions, on pouvait faire comprendre tout ce qu’on voulait à quelqu’un, et elle venait d’en avoir le cœur net. Elle échangea un regard complice avec Stefan, qui décida de prendre les devants pour les laisser se dire au revoir.

« - Bon, et bien à demain… ? » Demanda Bonnie en tendant ses bras vers Elena.

La jeune fille répondit par un sourire amical ponctué d’un « oui » de la tête, avant de se jeter dans les bras de son amie, bientôt imitée par Meredith pour compléter le trio. Cette dernière avait beau rester aussi neutre que possible, elle ne pouvait le cacher, le retour d’Elena l’avait étonnament émue, et elle profitait désormais de chaque instant passé en sa présence, ayant plus que jamais pris conscience de la valeur de la vie.
Les deux jeunes filles finirent donc par filer après un câlin de plusieurs minutes, rejoignant Stefan, qui les attendait toujours à l’extérieur.

Elena était rassurée… Stefan allait les ramener chez elles, toutes les deux, et elles ne courraient donc aucun danger… parce qu’entre les vampires qui surgissaient quand on s’y attendait le moins, et maintenant Tyler loup-garou qui rêvait sans doute de prendre sa revanche, être en sécurité ne semblait plus très simple du côté de Fell’s Church, surtout pour leur petite équipe.
La demoiselle décida alors de se préparer pour aller se coucher… Stefan ne voulait pas dormir avec elle, et bien nous verrions ça ! Elle avait bien son idée en tête pour qu’il ne la repousse pas comme il le faisait jusqu’à présent ! Elena commença alors à déboutonner la chemise qu’elle portait, avant de… sentir une présence dans on dos. Elle fit subitement volte-face, la chemise à demi ouverte, pour faire face à l’importun, avant d’écarquiller les yeux, ne croyant pas vraiment à celui qui se trouvait devant la fenêtre…
Ces cheveux de jais, ces yeux noirs si perçants, ces lèvres qu’elle avait toujours jugé tellement sensuelles… tout de noir vêtu, il était aussi classe et aussi charmeur que dans ses souvenirs… et son cœur fit un léger bond dans sa poitrine en l’apercevant, lui coupant légèrement le souffle.

« - Vraiment ravi de te voir… mais continue, je ne veux pas te déranger pendant ton déshabillage… » Souffla Damon de sa voix langoureuse, en arquant un sourcil.



Alors ? Qu'en avez-vous pensé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myriam^^
Rencontre avec Jacob Black
Rencontre avec Jacob Black


Féminin
Nombre de messages : 232
Age : 27
Date d'inscription : 17/10/2009

MessageSujet: Re: Vampire Diaries : Tome III Alternatif   Mar 5 Jan - 16:34

AHHHH !! J'adore!!
Merci à gaaoul13 pour cette fiction et merci à toi pour nous l'avoir mise ici.
C'est vraiment très réaliste bien dans le style de l'auteur, vraiment bien écrit, je suis préssé de lire la suite !!



__________________

Pas pu resister, suis aller voir la suite sur l'autre forum où je suis déjà inscrite Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aphrody ♥
collée, serrée contre Edward
collée, serrée contre Edward


Féminin
Nombre de messages : 1453
Age : 28
Localisation : dans les bras de Edward ...
Date d'inscription : 24/10/2009

MessageSujet: Re: Vampire Diaries : Tome III Alternatif   Mar 19 Jan - 13:13

ouah on se prend vraiment dans l'histoire! Il y à de l'action, de l'émotion et un soupçon de suspense!!! la suite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rob-francophone.meilleurforum.com/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vampire Diaries : Tome III Alternatif   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vampire Diaries : Tome III Alternatif
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ★ CHRONIQUE ★ Le Journal d'un vampire, tome 1
» The Vampire Diaries
» VAMPIRE ACADEMY (Tome 2) MORSURE DE GLACE de Richelle Mead
» VAMPIRE CITY (Tome 03) LE CREPUSCULE DES VAMPIRES de Rachel Caine
» Gina Torres dans "The Vampire Diaries"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilighters France :: Le quartier des artistes :: Fanfics :: Fanfics tout Public-
Sauter vers: