Twilighters France


*** Twilighters France, votre source française depuis 4 ans!
 
AccueilTwilighters FranceFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chapitre 11 page 8 LES TUEURS MORTS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Angel*
Réunie avec les siens
Réunie avec les siens
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8551
Age : 23
Localisation : Dans nos souvenirs, avec lui, quand il me l'a demandé, où je dis et redis oui pour la vie ♥
Date d'inscription : 07/04/2009

MessageSujet: Re: Chapitre 11 page 8 LES TUEURS MORTS   Jeu 4 Fév - 16:12

C'est évident...Rolling Eyessiffle

xD Et pourquoi ça mon coeur ? ^^

Je t'aime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsangel.skyrock.com/
Vador
modérateur
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 18039
Age : 26
Localisation : Sut Terre ♥
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Chapitre 11 page 8 LES TUEURS MORTS   Jeu 4 Fév - 16:17

Oui...Rolling Eyes siffle

Oh euh pour rien siffle

hug Je t'aime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel*
Réunie avec les siens
Réunie avec les siens
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8551
Age : 23
Localisation : Dans nos souvenirs, avec lui, quand il me l'a demandé, où je dis et redis oui pour la vie ♥
Date d'inscription : 07/04/2009

MessageSujet: Re: Chapitre 11 page 8 LES TUEURS MORTS   Jeu 4 Fév - 16:19

Pour rien ? Mouais mouais c'est ça...xD

Je t'aime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsangel.skyrock.com/
Vador
modérateur
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 18039
Age : 26
Localisation : Sut Terre ♥
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Chapitre 11 page 8 LES TUEURS MORTS   Jeu 4 Fév - 16:20

T'as pas confiance en moi ?? Suspect

je t'aime


Dernière édition par Vador le Jeu 4 Fév - 16:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel*
Réunie avec les siens
Réunie avec les siens
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8551
Age : 23
Localisation : Dans nos souvenirs, avec lui, quand il me l'a demandé, où je dis et redis oui pour la vie ♥
Date d'inscription : 07/04/2009

MessageSujet: Re: Chapitre 11 page 8 LES TUEURS MORTS   Jeu 4 Fév - 16:22

Si mon coeur....mais pas quand tu siffles lol!

Je t'aime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsangel.skyrock.com/
Vador
modérateur
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 18039
Age : 26
Localisation : Sut Terre ♥
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Chapitre 11 page 8 LES TUEURS MORTS   Jeu 4 Fév - 16:24

Laughing Bon je siffle plus xD

hug Je t'aime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel*
Réunie avec les siens
Réunie avec les siens
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8551
Age : 23
Localisation : Dans nos souvenirs, avec lui, quand il me l'a demandé, où je dis et redis oui pour la vie ♥
Date d'inscription : 07/04/2009

MessageSujet: Re: Chapitre 11 page 8 LES TUEURS MORTS   Jeu 4 Fév - 16:29

lol Mais je t'empêche pas de siffler xD

hug Je t'aime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsangel.skyrock.com/
beb
Danse avec Edward
Danse avec Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 937
Age : 47
Localisation : Plutôt Loin du Lycée.. et pas toute seule/
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Chapitre 11 page 8 LES TUEURS MORTS   Jeu 4 Fév - 17:01

Euhhh.. scratch
excusez..... Embarassed tongue violon siffle lôl..

Mais mon.. deuxième P'tit Chouchou.. faudrait que tu m'mettes la fin..bientôt Cool
car je suis sur ma Faim" et j'ai faim, Exclamation Exclamation
et je vais te...croquer, Lol gaga
SI tu me mets pas ta suite........

smack Wink ( genioul ahh oui, j"adorrrr sourcil )
enchanté LOVE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vador
modérateur
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 18039
Age : 26
Localisation : Sut Terre ♥
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Chapitre 11 page 8 LES TUEURS MORTS   Jeu 4 Fév - 17:04

mdr

Ma chouchoute enfin te voilà !!!
Oups me suis dévoilé confused Laughing

Je me dépèche promis, et puis si j'y arrive vous aurez la ptite partie ^^

bizz smack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
beb
Danse avec Edward
Danse avec Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 937
Age : 47
Localisation : Plutôt Loin du Lycée.. et pas toute seule/
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Chapitre 11 page 8 LES TUEURS MORTS   Jeu 4 Fév - 17:19

...... Embarassed ..la p'tite...partie.. Twisted Evil .. affraid scratch

euhh.. wouiiii, j'ai bien cru que tu fesais des avancessss à ma vieille carcasse..... lol! ..
Very Happy
(ch'uis morte de rire, mon P'tit Chouchouille, ou ma Chouquette..???! comme t'y veux... hug ))

J'attends, j'attendrais.. t"inquiète pas. bisou

et, au fait == tu cartonnes gaga Wink enchanté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vador
modérateur
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 18039
Age : 26
Localisation : Sut Terre ♥
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Chapitre 11 page 8 LES TUEURS MORTS   Jeu 4 Fév - 17:31

lol! Une idée que j'ai eu pour un moment dans quelques chapitres ^^

mdr Ta vieille carcasse ??? affraid Tu veux rire là ??!!! xD

J'ai déjà un peu avancé, mais je laisse du suspens Razz

bizz Merci beaucoup Wink smack


Allé la voici la voilà!!! Laughing




Un froid glacial s'infiltrait dans les ruelles de la ville et je fus parcourus d'un frisson alors qu'une rafale fouettait mon visage, m'obligeant alors à me blottir dans un recoin, avant d'entrer rapidement dans le hall d'un immeuble.
Une vague de chaleur m'engloba et je soupirais d'aise, mais des cris m'alertèrent sur la réelle proximité de mes poursuivants, même si ils n'étaient pas un réel problème je devais tout de même privilégier la discrétion.
- Jess ma chérie je dois te laisser je viens de rentrer...
Je me plaquais aussitôt dans un coin sombre et vis alors une femme d'une vingtaine d'années, croulant sous un tas de sacs, qui entrait, le bruit de ses...talons ?...résonnant à mes oreilles.
Elle monta les escaliers, ne jetant aucun regard autour d'elle et je la suivis prudemment, l'apercevant qui s'arrêtait devant une porte au troisième étage.
- Ouf, pas fâchée d'être arrivée, soupira-t-elle en enfonçant la clé dans la serrure.
Je bondis alors qu'elle poussait la porte et passais un foulard sur son visage.
- Pas un cri, je ne veux vous pas de mal, lui soufflai-je en la faisant rentrer.
Je posais ses affaire sur un fauteuil puis la fis asseoir, elle ne se débattait pas, sûrement tétanisé par la peur.
- Ne bougez pas je reviens.
Je filais faire le tour de l'appartement, vérifiant que chaque fenêtre ou accès sur l'extérieur soit bien verrouillé, ou du moins fermé, puis revint auprès d'elle.
- Je vais vous enlever cela, lui murmurai-je, ne criez pas ou je devrais vous le remettre. D'accord ?
Elle eut un instant de réflexion puis hocha la tête en signe d'acquiescement et je lui ôtais doucement.
- Qui êtes-vous ? Que voulez-vous ?! Cracha-t-elle en me fusillant du regard.
- Ça serait trop long à vous expliquer, je dois trouver un plan.
Elle tenta de se lever mais je posais doucement mais fermement ma main sur son épaule pour qu'elle reste assis, et contrairement à ce que j'aurais prévu elle se laissa faire.
- Vous êtes un fugitif, votre identité sera bientôt connue dans tout le pays. Alors ?
- Si je vous le disais vous ne me croiriez pas, maintenant laissez moi faire ce qu'il faut et je partirais, répondis-je en allumant un ordinateur.
Elle sembla perplexe et m'observa sans rien dire, je ne m'attendais vraiment pas à ce qu'elle réagisse comme ça, elle aurait plutôt dût être tétanisée ou alors complètement hystérique....

- Vous faites partie d'un groupuscule d'irréductibles pour la défense des pingouins ou quoi ? S'esclaffa-t-elle.
Je me retournais si brusquement qu'elle eut un brusque réflexe de recul et je tapais à toute vitesse « révolte » sur le clavier, la première réponse convenant parfaitement à ce que je voulais.
- Non, je fais partie de ça, lui dis-je en désignant l'écran.
- Oh...mon dieu c'est...non, vous...
- Je suis le...candidat... trois-huit, surnommé Oméga par mes frères, repris-je.
Elle bégaya pendant plusieurs secondes et je fermais la fenêtre du navigateur pour qu'elle se reprenne, sa respiration saccadée démontrant bien l'état dans lequel elle était...
- Je ne peux pas vous laisser tuer des innocents, hoqueta-t-elle. C'est...
- Si je suis ici c'est pour stopper le commando envoyé pour ça.
- Hein ??!!
Elle bondit sur ses pieds mais je ne bougeais pas, elle avait toutes les raisons du monde de m'en vouloir...
- Vos vous foutez de moi là ?! Rugit-elle.
Je ne pouvais me permettre que notre conversation sorte de l'appartement et me jetais sur elle, posant mes mains sur sa bouche pour l'empêcher de continuer mais cette fois elle se débattit et nous tombâmes par terre.
- Arrêtez ! Laissez moi vous expliquer !
Je ne voulais pas lui faire du mal et elle profita d'un instant de « faiblesse » de ma part pour se relever et se précipiter dans la cuisine, attrapant un couteau qui se trouvait là.
- Si vous approchez je vous plante ça !
- Je ne m'approcherais pas, dis-je doucement en me relevant. Mais laissez moi au moins m'expliquer...
- J'en sais déjà bien assez pour comprendre ce que vous voulez !! Répliqua-t-elle. Et puis vu que j'ai compris vous me tuerez, ça ne changera pas !

Sa réponse me choqua et je fis un pas en arrière, comment pouvait-on tuer quelqu'un parce qu'il ou elle avait compris quelque chose ? Si il s'agissait d'une opération il ne fallait rien laisser filtrer ou alors être plus rapide que la personne en question...
- À quoi cela me servirait ? Et puis même, je ne suis pas un tueur, je suis un soldat.
- Quelle est la différence ? S'esclaffa-t-elle.
Je m'adossais au mur du salon.
- Je ne cherche pas à tuer, juste à protéger.
- Pourtant les soldats tuent pour ça.
- Vous permettez que je m'assois un instant, s'il vous plait ? (elle hocha en signe d'acquiescement et je continuais) Une arme peut être utilisée pour dissuader, pour blesser, pas obligatoirement pour tuer.
Elle esquissa un sourire mais serrait toujours autant l'ustensile dans ses mains, une lueur de peur traversant encore son regard.
- Je vais partir, ça vaut mieux, dis-je en me levant.
- Euh...non attendez ! S'empressa-t-elle d'ajouter alors que je me levais. Ne...
- Écoutez ça ne vous apportera que plus d'ennuis, répondis-je.
Elle se leva et s'approcha de moi, tenant toujours le couteau mais sans geste agressif, une moue implorante aux lèvres.
- Pourquoi voulez-vous que je reste ?
- Je...vous devriez réprendre des forces...
J'esquissais un sourire, je n'avais jamais réussi à prendre l'habitude que l'on fasse attention à moi, et pourtant ce n'était pas faute d'avoir essayé.
- Il y a même pas une minute vous n'aviez en tête que de me planter et maintenant vous me proposez à manger, que dois-je comprendre ? (elle déglutit mais je repris) Soit c'est un piège soit....
Ce n'est pas un piège, grogna-t-elle. Si ça l'avait été la police serait déjà sur le pas de la porte.
Hum, peut être...
Quelqu'un tocqua à la porte et je sursautais avant de me précipiter dans un renfoncement à proximité de l'entrée de l'appartement, et une silhouette entra.
Coucou mon coeur, dit une voix.
Je n'hésitais pas un seul instant et refermais la porte derrière elle, la faisant surasuter mais l'autre jeune femme accourut.
Jess c'est rien, il faut que je t'explique un truc !
Quoi ?! Ne me dis pas que tu as couché avec lui ?! S'écria la nouvelle arrivée.

Euh faudrait pas pousser quand même.
Mec c'est la réaction du siècle, j'adore !!
Hum, très drôle.


Mademoiselle laissez...
Toi tu la ferme ! Me coupa-t-elle.
Mon coeur c'est un des révoltés ! Ils le recherchent !!
La dénommée...Jessica, soupira et me toisa avant de poser ses affaires sur le meuble d'entrée, repoussant doucement l'autre.
Pourquoi toujours s'inventer un passé quand celui que l'on a ne convient pas ?
Si je pouvais changer de passé je le ferais sans hésiter, mais ce n'est pas possible et....
Arrêtez, s'il vous plait taisez-vous.
Elle se rendit dans le salon et nous la suivîmes sans broncher alors qu'elle s'asseyait sur le sofa, elle paraissait complètement exténuée, perdue...
Son amie la serra dans ses bras et je sentis ma poitrine me bruler, me rappelant alors toutes les cicatrices, toutes les souffrances, une vie comme personne ne pourrait n'en imaginer ne serait-ce qu'un instant...
Je ne pense pas que vous verrez ça d'autre fois, alors regardez bien, c'est peut être la seule chose qui pourrait vous faire comprendre que je dis la vérité.
Elles relevèrent la tête vers moi et j'ôtais ma veste avant d'enlever mon tee-shirt, du sang perlant sur ma poitrine de part les cicatrices qui lacéraient mon corps.
- Oh mon dieu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
beb
Danse avec Edward
Danse avec Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 937
Age : 47
Localisation : Plutôt Loin du Lycée.. et pas toute seule/
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Chapitre 11 page 8 LES TUEURS MORTS   Jeu 4 Fév - 17:35

""Une idée que j'ai eu pour un moment dans quelques chapitres ^^""
J'avais vu,,,,,lôl

Super !!!!! pour ce soir !!!!!!!!!
@++++biz-biz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vador
modérateur
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 18039
Age : 26
Localisation : Sut Terre ♥
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Chapitre 11 page 8 LES TUEURS MORTS   Jeu 4 Fév - 17:39

En fait je viens d'éditer le message, c'est pour ça ^^

Embarassed Merci beaucoup Wink

smack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel*
Réunie avec les siens
Réunie avec les siens
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8551
Age : 23
Localisation : Dans nos souvenirs, avec lui, quand il me l'a demandé, où je dis et redis oui pour la vie ♥
Date d'inscription : 07/04/2009

MessageSujet: Re: Chapitre 11 page 8 LES TUEURS MORTS   Jeu 4 Fév - 18:30

C'est super mon coeur !!! Wink
Continue comme ça, t'assures hug
Je t'aime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsangel.skyrock.com/
beb
Danse avec Edward
Danse avec Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 937
Age : 47
Localisation : Plutôt Loin du Lycée.. et pas toute seule/
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Chapitre 11 page 8 LES TUEURS MORTS   Ven 5 Fév - 14:01

Très intêressant cette suite..
cheers bisou

Donc, bien entendu, j'attends une (des) suites avec beaucoup d'impatience.

Il devient de plus en plus.. z"humanisé" cet Homme.
Il y a même des phrases que j'adore dans ce chapitre.
Mais le Pauvre, confu hug ,,

bizz Merci !!!!! cool smack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vador
modérateur
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 18039
Age : 26
Localisation : Sut Terre ♥
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Chapitre 11 page 8 LES TUEURS MORTS   Ven 5 Fév - 18:56

Embarassed Merci beaucoup mon coeur Wink
bizz

Merci beaucoup beb !!! Wink
Yep ^^ Il zumanise xD

Ah ? Embarassed Lesquelles ?

De rien, merci à toi Wink

smack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elocullen02
Celle là on l'avait pas vu venir !
Celle là on l'avait pas vu venir !
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2217
Age : 28
Localisation : Dans l'univers de stephenie meyer
Date d'inscription : 02/05/2009

MessageSujet: Re: Chapitre 11 page 8 LES TUEURS MORTS   Dim 21 Fév - 16:08

super ta fic j'adore continue comme ça a bientot elodie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vador
modérateur
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 18039
Age : 26
Localisation : Sut Terre ♥
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Chapitre 11 page 8 LES TUEURS MORTS   Jeu 4 Mar - 7:42

Embarassed

Merci beaucoup Elodie Wink

La suite arrivera dans le courant de la semaine, j'ai quelques problèmes d'inspiration mais ça revient doucement Wink

bizz Et encore désolé du retard confused


Edit : Coucou les filles, bon vu mon retard plus que conséquent, je vous mets déjà la première partie du chapitre 9, la fin sera pour ce week end.

Désolé confused




Chapitre 9



Lorsque je me réveillais Sigma était penchée au dessus de moi, une lueur d'espoir contrastant avec son regard apeuré.
- Q...Il...Aslam doit nous faire sortir quand ? Hoquetai-je.
Elle passa doucement ses doigts dans mes cheveux et j'aperçus Lambda et Sarah derrière ma compagne, mais l'absence de mon ainée et de mon frère m'interpela alors que j'imaginais le pire...
- ll faut que tu te reposes, me souffla ma compagne.
- Je...où sont-ils ?
Ma jeune soeur s'avança en compagnie de l'adolescente et je compris qu'Alpha et Delta s'étaient dévoués à ma place et mon estomac se noua, pourquoi m'étais-je évanoui ? Ils étaient à ma place par ma faute, je ne pouvais pas l'accepter et tentais de me relever mais ce brusque mouvement me scia la poitrine.
Je retombais lourdement sur la table médicale, la main ferme mais douce de Sigma posée sur les bandages qui enserraient mon sternum.
- C...combien de temps ?
- Trois jours, murmura-t-elle en m'embrassant sur le front.
Trois jours ? 72 heures qu'ils devaient se démener dans un monde complètement inconnu qui ne voulait qu'une chose, les tuer...
Ma respiration était encore bien difficile mais je sentais chaque parcelle de mon coeur qui s'en délectait, mon coeur battant légèrement trop vite mais ce n'était pas un problème pour le moment.
- Il....il faut que j'y aille..., articulai-je avec difficulté.
- Tu ne tiens même pas debout, me coupa-t-elle. Darco estime ton temps de récupération à cinq jours au minimum...
Je serrais les dents et contractais tous mes muscles pour m'asseoir, sentant mes côtes cassées glisser malgré mes bandages et ce qui devait être des broches, mais je ne m'arrêtais pas, Sigma passant une main dans mon dos pour m'empêcher de retomber.
Je m'aperçus alors qu'on m'avait ôté mon treillis et remplacé ce dernier par une blouse opératoire bleue, mais tachée en partie de sang et je ne doutais pas qu'il s'agissait du mien.
Une goutte perla sur mes lèvres et j'y passais ma langue, son goût était cuivré et salé mais je le trouvais bon...
- Sigma, il faut que je les rejoigne, dis-je avec une certaine difficulté. (coup de poker) Au pire tu...pourras venir avec moi...
- Oméga...
Je vis ma soeur hocher la tête en signe de désapprobation, mais que devais-je faire ? Même si j'avais une confiance quasi-aveugle entre eux je ne pouvais pas rester là sans rien faire alors qu'il étaient à ma place, là où se trouvait notre inconnu, un monde de haine comme le notre, mais qui avait créé ce qu'il haissait maintenant...
On frappa à la porte et je me retournais aussitôt, déclenchant une atroce douleur dans ma poitrine mais elles me retenirent pour éviter que je ne retombe alors que...

- Sors d'ici ! Gronda ma soeur.
Elia ne bronchait pas et referma la porte mais l'adolescente se posta devant elle en la fusillant du regard.
- Tu l'as entendu, dégage.
- Ce n'est pas une sale...
Elle ne finit pas sa phrase car Lambda lui sauta à la gorge et la plaqua violemment contre un mur, ses mains agrippant son cou de toutes ses forces mais ma compagne lui intima l'ordre de la lacher.
- Elle a bien plus de cran que toi, cracha-t-elle en desserrant sa poigne.
L'autre ne répliqua pas et je lui fis signe de s'avancer, ce qu'elle fit sans jeter le moindre regard autour d'elle, me fixant d'une manière indescriptible...
- Que veux-tu ? Murmurai-je.
- Aslam requiert ta présence, deux d'entre nous attendent dehors pour t'aider si besoin est.
Je m'approchais du bord de la table et enfilais mes vêtements puis mes rangers, du sang séché les parsemant...
Je descendis doucement jusqu'à toucher terre, prenant un instant pour tâter de la résistance des mes jambes, puis voyant que ça allait je me mis à marcher avec une lenteur exagérée, mieux valait ne pas brûler des étapes sinon j'étais bon pour leur paralysie complète, et mon état n'était déjà pas fameux....
- Allons y, dis-je.
- Oméga...
Je me retournais, il s'agissait de Sarah mais elle s'arrêta brusquement, il est vrai que j'avais réagi au quart de tour mais ce n'était pas contre elle, juste que j'étais sur les nerfs...
- Je...tant que j'aurais un souffle de vie je les protégerais, c'est pas toujours facile à accepter mais...
- Ils se protégeront mutuellement, ne t'inquiète pas, me souffla ma soeur.
Je l'embrassais sur la joue et nous suivîmes les traqueurs, se derniers fronçant les sourcils lorsque mon regard croisait les leurs mais je n'y prêtais pas attention, j'avais autre chose à faire.
Je boîtais de la jambe gauche bien plus que je ne l'aurais pensé, une mince trainée sanguinolente se formant là où je marchais mais elle s'atténua jusqu'à disparaître lorsque nous entrâmes dans la salle du Conseil où ils nous attendaient, Aslam et ses lieutenants, même si ces derniers faisaient croire qu'il n'avait aucun parti pris mais personne n'était dupe, même les traqueurs.

- Ah Oméga, enfin te voilà remis, me dirent plusieurs d'entre eux quand j'entraient.
- On ne se débarrasse pas de moi comme ça, répliquai-je avec ironie.
Un gloussement se fit entendre sur ma gauche et j'aperçus un enfant d'environ sept ans qui me souriait, mais celle qui devait sûrement être son aînée surgit d'un couloir et l'attrapa par le bras avant de le faire sortir précipitamment.
Je me retournais vers celui qui m'avait convoqué, ce dernier ne m'ayant pas quitté du regard, et m'avançais légèrement.
- Ah l'enfance, la chose la plus belle innocente qui soit, soupira-t-il. Mais nous ne sommes pas là pour la mélancolie, ton frère et ta soeur ont déjà une bonne avance...
- J'ai une requête, le coupa Lambda.
Une dizaine d'hommes et de femmes vêtus de noir descendirent des passerelles surplombant l'estrade, se réceptionnant avec une grâce sans égal sur le sol.
Le plus petit d'entre eux s'avança alors vers nous, son expression neutre m'intimidant à un point bien pire que le plus noir des regards, je n'arrivais pas à discerner ce qu'il avait derrière la tête et restais sur mes gardes.
- Nous devons t'examiner pour savoir si tu supporteras la sortie, dit-il doucement.
- Laisse toi faire, me souffla une voix derrière moi.

Jaron ?!
Fais ce qu'il te dit.


- Ça va aller, murmurai-je à mes compagnons, embrassant tendrement Sigma au passage.
Le reste de leur groupe avait placé une table entourée de matériel médical au centre de la salle, à la vue de toute l'assemblée, enfin de la trentaine de personnes présentes, mais je remarquais que Darco n'était pas là et un frisson me parcourut...
- Allonge toi, m'ordonna-t-il.
Je m'exécutais sans broncher, mieux valait faire profil bas pendant un temps, trop de tension c'était accumulée dans La Cité et j'en étais la principale cause, et ils se mirent à m'ausculter avec la plus grande attention.
Du coin de l'oeil je vis ma compagne, ma soeur et Sarah qui me regardaient, une appréhension non dissimulée se lisant dans leurs yeux, et j'esquissais le sourire le plus naturel que j'avais à leur offrir à cet instant, mais ça eut l'effet voulu vu qu'elles me le rendirent.
- Tes plaies te font encore mal ? Demanda une femme.
- Non.
Elle se tourna vers un de ses collègues et avant que je ne puisse faire le moindre geste son poing s'écrasa sur mon ventre, m'arrachant un cri de douleur, mais malheureusement pour lui ma réaction fut tout aussi prompte et ma jambe percuta violemment son menton, le projetant au sol.
Quatre armoires à glace me plaquèrent brutalement contre le support j'émis un grondement rauque...
- Mais qu'est-ce que vous lui faîtes ?!! Hurla Sigma.
- La cicatrisation est parfaite, dit le premier sans lui accorder le moindre regard.
Aslam descendit de son..trône...et s'approcha de moi, hochant la tête pour je ne savais quoi.
- Tu auras toutes les instructions en te réveillant, reprit l'autre en attrapant une sorte de pistolet...
Il enfonça l'aiguille qui se trouvait au bout dans mon épaule et après quelques instants je sentis tout mon corps se détendre, mes paupières s'abaissant tandis que chaque bruit m'arrivait de plus en plus atténué...
- Oméga !!...
- S...Sig...


********



Un drôle de bourdonnement me parvint et j'ouvris les yeux avec une difficulté hors du commun, un rayon de soleil m'éblouissant et je les refermais aussitôt, tout mon corps me lançant à plusieurs endroits, me coupant régulièrement la respiration...
Je me rendis compte que je me trouvais dans une sorte de micro-capsule...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel*
Réunie avec les siens
Réunie avec les siens
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8551
Age : 23
Localisation : Dans nos souvenirs, avec lui, quand il me l'a demandé, où je dis et redis oui pour la vie ♥
Date d'inscription : 07/04/2009

MessageSujet: Re: Chapitre 11 page 8 LES TUEURS MORTS   Jeu 4 Mar - 9:11

Mais il peut pas rester tranquile avc Sigma non ? Suspect lol!
C'est super mon coeur, j'adore !! ♥
J'adore comment t'écris, tu le sais, à chaque fois j'accroche Wink
Maintenant file à l'écriture (du jeu xD) et de la suite Razz
bisou Je t'aime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsangel.skyrock.com/
Vador
modérateur
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 18039
Age : 26
Localisation : Sut Terre ♥
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Chapitre 11 page 8 LES TUEURS MORTS   Jeu 4 Mar - 9:19

lol! Le retour n'en sera que mieux siffle
Après l'effort le réconfort, non ? ^^ Et si c'est proportionnel...xD

Embarassed Merci mon coeur Wink <3
Vi vi vi ^^ xD
Razz

bisou Je t'aime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel*
Réunie avec les siens
Réunie avec les siens
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8551
Age : 23
Localisation : Dans nos souvenirs, avec lui, quand il me l'a demandé, où je dis et redis oui pour la vie ♥
Date d'inscription : 07/04/2009

MessageSujet: Re: Chapitre 11 page 8 LES TUEURS MORTS   Jeu 4 Mar - 9:39

Aaah ba c'est plus intéressant dit comme ca ! xD
Vivement le réconfort lol

De rien mon amour Wink
bizz Je t'aime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsangel.skyrock.com/
Vador
modérateur
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 18039
Age : 26
Localisation : Sut Terre ♥
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Chapitre 11 page 8 LES TUEURS MORTS   Jeu 4 Mar - 9:50

xD Ah ben c'était fait exprès Laughing
hug <3

bisou Je t'aime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vador
modérateur
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 18039
Age : 26
Localisation : Sut Terre ♥
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Chapitre 11 page 8 LES TUEURS MORTS   Sam 6 Mar - 13:32

Allé la Deuxième partie du chapitre 9 ^^

Embarassed J'espère que ça vous plaira ;

bizz


Un drôle de bourdonnement me parvint et j'ouvris les yeux avec une difficulté hors du commun, un rayon de soleil m'éblouissant et je les refermais aussitôt, tout mon corps me lançant à plusieurs endroits, me coupant régulièrement la respiration...
Je me rendis compte que je me trouvais dans une sorte de micro-capsule, mais complètement déchiquetée, un liquide nauséabond s'écoulant de par de fissures plus ou moins larges...
- Si tu as ce message c'est que tu as pu te réveiller, sinon j'en déduis qu'il s'agira de l'un d'eux.
Je me retournais, comme il me l'avait dit j'avais mes instructions, mais...
Mon regard se posa alors sur le paysage alentour et j'eus le souffle coupé tellement ce que je voyais était beau, tout était verdoyant, comme dans le rêve le plus fou que nous avions, c'était...
- Эй вы делаете что вы там ? (Eh toi qu'est-ce que tu fais là ?)
Sortant aussitôt de mes pensées je fis semblant de m'écrouler, je devais jouer sur la discrétion tant que possible.
-О, вы пахнете не хороший ? (Oh, vous sentez pas bien ?)
Je comprenais vaguement qu'il ne savait pas ce que je faisais là et s'inquiétait de mon état, parfait il allait s'approcher, rien de mieux pour le neutraliser.
A la second où il posa sa main sur mon épaule je lui saisis le bras et le fis rouler par dessus moi avant de me jeter sur lui pour le baillonner.
- Я не могу позволять вам предотвращать (предупредите) их (Je ne peux pas vous laisser les prévenir), lui dis-je.
Il se débattait de toutes ses forces mais je lui bloquais correctement les membres puis me relevais, il me fallait récupérer tout ce que je pouvais dans la capsule le plus rapidement possible.
J'avais la désagréable sensation d'être observé mais ne remarquais rien d'anormal et me dépêchais de rassembler ce qui pouvait encore être utilisable, laissant échapper un soupir de soulagement en découvrant mon tout premier pistolet, d'une puissance relative mais d'une rapidité d'utilisation à toute épreuve.

Ils m'avaient prévu un sac et j'étais malgré très surpris de voir qu'il n'avait pratiquement pas une éraflure, me permettant d'y fourrer vivres, médocs, munitions, et même...
- Un plan ?
Ils m'avaient fourni une carte mais en aucun cas la zone où elle se trouvait, mais cela ressemblait tout de même étrangement à la côte Est des Etats Unis, mais bon je verrais ça en court de route, le siège de l'ONU ne se trouvait pas à côté et rattraper mes compagnons et le commando ne serait pas une mince affaire.
J'enfilais ma cagoule, l'homme allongé par terre me regardait avec des yeux remplis de peur mais aussi de haine, et lorsque je lui enlevais le baillon il se mit à m'insulter de tous les noms possibles et imaginables.
- Ублюдок, ублюдок, террорист, уксус мочи !! (Salaud, enfoiré, terroriste, pisse vinaigre !!)
J'attrapais et coupais ses liens d'une seule traite, ce dernier s'enfuyant sans demander son reste alors que je me relevais, partant dans la direction opposé, le sud-ouest arbitraire, le soleil couchant me parvenant malgré les montagnes.
J'enserrais ma poitrine de par les lanières de mon sac puis me mis à courir, dévalant à toute vitesse le sentier, mais je sentais comme une lacération dans mon coeur, comme si je sentais que je ne les revêrais jamais plus, même si c'était dans Chez Nous....

Tu reviendras, tu es bien plus fort qu'eux tous réunis.
Mais comment puis-je en être sûr ?...
Ils croient en toi, ce n'est pas assez à tes yeux ?


J'hochais la tête en signe d'acquiescement et accélérais, un mince vuage de poussière se formant sur mes traces, pas vraiment discret mais ma préoccupation première était de filer avant que l'on ne découvre la capsule, une véritable course contre la montre, contre la capture, contre...la mort ?
J'aperçus deux villages en contrebas, des fumées montant de cheminées confirmant mon hypothèse qu'ils étaient bien habités.
Descendant encore de quelques centaines de mètres j'atteignis une route en piteux état complètement déserte, aucun son ne me parvenant de quelque direction que ce soit, seul le bruit du vent sifflant en se faufilant dans les moindres recoins des failles...

Une chanson me revint en tête et je me mis à la fredonner à voix basse en bondissant entre les rochers pour atteindre une sorte de parking quasiment désert, seules trois voitures, dâtant au moins des années 80, se trouvant là, en espérant qu'elle tiendrait le coup, je ne me sentais pas de rouler à ving à l'heure pendant des jours et des jours.
J'ouvrais la première en éclatant la serrure d'un coup de coude bien placé, puis...
- Не двигайтесь (Ne bouge pas), grogna une voix alors que le canon d'un fusil cognait doucement mon crâne.
- Двигайтесь обратно или вы собираетесь сожалеть о нем (это) (Recule ou tu vas le regretter), grondai-je.
L'homme qui me tenait en joue ouvrit la porte mais je la frappais de toutes mes forces avec mon pied et il fut jeté au sol, sa carabine roulant plus loin, et j'appuyais brutalement sur l'accélérateur.
Un cri fusa une fraction de seconde après mais il était trop tard pour eux, le temps qu'ils se mettent en chasse j'aurais déjà pris assez d'avance, mais ça ne durerait pas, même dans les contrées les plus éloignées la police était toujours présente...

When I leave you I cry, my tear are black,
My life was death, but now it's you...
I run to save them, I run to survive, to save a world, our world...
Why do you want my life ? Your death is my grief, your wound my memory,

I don't sleep when you cry, I don't walk when you stop,
You are my life, my reason to stay, but I don't know where...

In night landscape is as a dream, as my most beautiful dream,
Snow, trees, pure air, so paradise in my eyes...


Des larmes coulèrent sous mes yeux en repensant à eux, à la seconde où ELLE s'était réveillée, quand mon frère avait compris ce qu'il éprouvait pour elle, quand j'avais cru perdre Delta le jour de ses 17 ans, quand Lambda avait risqué sa vie pour nous sauver...

Alone I die but together we live,
Alone I cry, together you listen us
My heart bleeds and he crys,
My heart is you, my love is for you, how could I be alive without you ?...


La voiture était de moins en moins cahotée et je vis que la vallée s'élargissait de plus en plus, elle faisait déjà près de quatre kilomètres, contrastant de façon impressionnante avec le plateau où se trouvaient les deux villages que j'avais approché peu de temps auparavant, mais il n'y avait toujours pas de zones d'habitations dépassant le millier de personnes, pas assez intéressant pour que je me repère grâce à un plan donné sur place, et je continuais ma route vers l'Ouest.
Je prenais tout de même garde aux limitations de vitesse, pour l'instant mieux valait ne pas attirer l'attention tant qu'à faire, j'aurais sûrement l'occasion de foncer si ils me poursuivaient.
La nuit tomba bien plus vite que je ne l'aurais cru et je dus me résoudre à allumer mes phares pour ne pas attirer l'attentin, mais de ce fait j'étais bien plus vulnérable à...

Je ne pus finir ma phrase car une balle pulvérisa littéralement le pare-brise de la voiture et je fis une violente embardée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel*
Réunie avec les siens
Réunie avec les siens
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8551
Age : 23
Localisation : Dans nos souvenirs, avec lui, quand il me l'a demandé, où je dis et redis oui pour la vie ♥
Date d'inscription : 07/04/2009

MessageSujet: Re: Chapitre 11 page 8 LES TUEURS MORTS   Sam 6 Mar - 15:01

Sadique, sadique, sadique, sadique !!!!! lol!
Mais c'est quoi cette balle hein ?? Je déteste quand tu coupes comme ca ! xD
Meme si c'est super bien écrit Wink c'est pas une raison ! xD
C'est génial mon ange, et je demande la suite Razz
bisou Je t'aime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendsangel.skyrock.com/
elocullen02
Celle là on l'avait pas vu venir !
Celle là on l'avait pas vu venir !
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2217
Age : 28
Localisation : Dans l'univers de stephenie meyer
Date d'inscription : 02/05/2009

MessageSujet: Re: Chapitre 11 page 8 LES TUEURS MORTS   Sam 6 Mar - 16:52

magnifique ce début du chapitre 9 hate de lire la suite a bientot elodie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chapitre 11 page 8 LES TUEURS MORTS   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chapitre 11 page 8 LES TUEURS MORTS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Reborn :)
» Bleach 443 - Dirty Boots Dangers
» Scan 567
» Bleach - Chapitre 375 BKT
» Bleach - Chapitre 321 BKT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilighters France :: Le quartier des artistes :: Fanfics :: Fanfics tout Public-
Sauter vers: