Twilighters France


*** Twilighters France, votre source française depuis 4 ans!
 
AccueilTwilighters FranceFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Et si tout n'était qu'un rêve.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
EverAfter
Au cinéma avec Mike et Jacob
Au cinéma avec Mike et Jacob


Féminin
Nombre de messages : 1223
Age : 24
Localisation : Montreal
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Et si tout n'était qu'un rêve.   Ven 23 Oct - 14:38

-L'éternité, toute l'éternité, rien que l'éternité! renchérit-il.
-Exactement.
Alors nous plongeâmes avec enthousiasme dans ce pan, ténu mais parfait, de notre éternité.

BIP BIP BIP BIP BIP BIP...

-HAAAAAA!
Je ne crois pas avoir jamais été aussi surprise de ma vie. Je tombais de mon lit en tentant de me levé trop vite.
-Ouch !
J'étais complètement perdu. Où étais-je ? Qui étais-je ?Je regardais autour de moi et je vis que j'étais dans mon ancienne chambre. Celle que j'utilisais quand j'étais encore humaine et que j'étais encore un danger ambulant. J'ai eu une seconde d'hésitation. Si j'étais un vampire comment ce faisait-il que j'aie dormi ? Je commençais vraiment à avoir peur. Je baissais la tête pour me regarder de plus près. Ma peau avait retrouvé sa couleur normale. J'étais a nouveau fragile. À nouveau une faible une humaine encombrante. Non c'était impossible j'étais... Je vis alors la date sur mon calendrier. Mon premier jour a Forks. NON ! Ça ne pouvait pas être po... Tout d'un coup tout fut clair. Trop clair. Edward n'avait jamais existé. Ni sa famille ou Jacob. J'avais rêvé. Rêvé ! Je n'y croyais pas moi même. Tout ça n'avait pas pu être un seulement un rêve. C'était tellement réel. Les baisés, les touchés, la douleur. Ma vie. Après tout c'était peut-être possible. Comme si un homme tel qu'Edward ne pourrait jamais s'intéresser a moi. Des vampires ! PFFF ! Mon imagination n'avait pas du aller chercher très loin. Et en plus qui brille au soleil. Comme si ce n'était pas assez ridicule. J'aurais peut-être du m'en douter finalement. Il y avait trop de beaux mecs dans cette histoire pour qu'elle soit vraie. C'était un fantasme évidemment.


J'avais déjà l'impression que ces deux années dont j'avais rêvé n'étaient plus qu'un souvenir lointain. De toute façon il valait mieux ne pas y penser. Ça ne ferait que me faire souffrir. Edward n'était peut-être qu'un rêve mais il avait été réel pour moi. Le temps d'une nuit. Et il me manquait atrocement. En me préparant ce matin là j'eux la désagréable sensation d'avoir déjà fait tout ça au par avant. J'avais l'impression d'être obligé de tout revivre. Il faudrait que je fasse attention. Les choses n'allaient pas se passer comme dans mon rêve. Je n'allais pas rencontrer de beau vampire à l'école. Et j'allais encore moins être aussi populaire auprès des garçons. J'avais vraiment cru un instant que tous les hommes du coin pourraient vouloir être avec moi ? Je devais être folle.

Je connaissais la maison par coeur. J'y avais vécu longtemps. Du moins dans mon rêve. Je partis pour l'école sans rien manger. J'étais trop mal pour manger quoi que ce soit. Je montais dans ma voiture et démarrais. J'aurais pu me rendre les yeux fermés jusqu'a l'école. Sur le coup je cru que quelque chose clochait. L'école était exactement comme dans mon rêve. Tout était exactement comme dans mon rêve. J'avais rêvé d'un endroit que je n'avais même jamais vu. Ok ça c'était bizarre. En stationnant ma voiture dans le parking je ne pus m'empêcher de chercher des yeux une Volvo argent. Il n'y en avait aucune. Et... personne ne s'intéressait a moi. Je n'eus droit à aucune regard curieux. On aurait dit que j'étais invisible. En me rendant a la réception j'observais les élèves de plus en plus effrayé de voir qu'ils étaient exactement ceux dont j'avais rêvé. La secrétaire me donna le plan de l'école, que je jetais dans la première poubelle que croisais étant donné que je connaissais l'école par coeur. MOn premier cour était anglais. M.Mason me présenta a la classe et j'eus un petit rire hystérique juste a pensé que ne n'était pas la première fois. Du moins pour moi. A la sortie de la classe aucun boutonneux dégingandé,Éric, ne m'attendais. Les gens me lançaient parfois des regard discret mais sans plus. Après ce fut la civilisation , et après les maths. En me rendant a ma place je fit attention a ma démarche. J'avais trébuché ici la dernière fois et je n'allais certainement pas recommencé. Étrangement j'avais beaucoup plus confiance en moi que jamais au par avant. En sortant du cour de math je vis Angela venir vers moi. Je dus me retenir de ne pas lui envoyer la main. Pourtant je m'approchais d'elle et allait me présenter.
-Bonjour je m'appelle Bella Swan!
Toute surprise elle me murmura son nom. Heureusement que je le connaissais déjà car je n'entendis rien.
-Tu connaitrais pas un certain Ben par hasard ?
Je vis son visage s'éclairé.
-Oui pourquoi ?
-Ha pour rien comme ça.
J'avais obtenue son attention.
-Comme ça tu es nouvelle ici ?
-Oui je viens de Phoenix.
-Le soleil ne te manque pas trop.
-Actuellement non ! On s'habitue assez vite à Forks.
-Tu es arrivé quand ?
-Hier !
Elle eut l'air un peu perdue mais ne fis aucune commentaire. Soudain Jessica arriva en courant.
-Angela ! Il faut que je te parle de Mike.
Jessica me regarda te travers un instant et entraîna son amie avec elle. Angela me fit un petit sourire désolé et se laissa mené. Je soupirais. J'aurais du m'en douter. Les gens n'étaient pas si gentils dans la réalité.

En entrant a la cafétéria je ne pus m'empêcher de le chercher des yeux. De les chercher des yeux. Aucun Cullen en vue. Même pas une toute petite Rosalie. J'allais m'asseoir seule a une table et mis ma tête entre mes bras. Je restais ainsi pendant au moins 20 bonne minutes.Je repensais a Edward. A son sourire. A sa façon de se moquer gentiment de moi. A son côté torturé. A son amour. Il était définitivement trop parfait pour moi. Trop beau, trop riche, trop parfais. Un instant je crus voir quelqu'un qui m'était inconnue dans cette école plein d'élève. Un garçon au yeux vert. Je n'eus pas le temps de le voir plus longtemps.

Je dois admettre que je n'avais pas pu m'empêcher d'espérer. Mais il n'était pas là. Sa place était occupée par Mike comme par hasard. Et comme par hasard c'était la seule table de libre. J'allais m'asseoir découragé.
-Ça va ?
-Non ! Répondis-je un peu froidement avant de me retourner vers lui. Il me fit un petit sourire désolé puis engagea la conversation.
-Je m'appelle Mike Newton. Et toi ces Isabella Swan si je me rappel bien.
-Bella.
-D'accord Bella. J'espère que tu te plais à Forks. Je sais ce que tu ressens. J'ai vécu dans le sud moi aussi. On s'habitue à la pluie et au nuage. Tu vas voir.
-Oui ! Je m'en doute.
Le reste du cour passa à une vitesse folle. Mike était plus gentil et intelligent que ce que je me rappelais. En sortant de la classe je me rendis compte que j'avais oublier quelque chose dans ma voiture. Le temps de m'y rendre j'étais en retard pour ma prochaine classe. Je courrais vers le gym quand j'entendis une vois chanter quelque chose puis me foncer dedans. En faite j'étais entré en collision avec quelqu'un. Une garçon plutôt grand et maigre. Quand je levais la tête il me sembla a nouveau que je le connaissais. C'était le garçon que j,avais plus tôt. En faite il m'était inconnue mais tout au font j'avais l'impression de l'avoir déjà vu quelque part.
-Excuse-moi ! Je ne t'avais pas vu. J'étais dans la lune.
Il se pencha pour ramasser une partition de musique. De piano plus particulièrement. Il tenait également un livre. Un classique je crois. Shakespeare peut-être ? Quand il sourit timidement pour s'excuser quelque chose se passa en moi. Je le regardais, je le détaillais plus tôt, sans aucune honte. Je crois qu'il attendait que je dise quelque chose.
-Je suis désolé ces moi qui courrais et je ne t'avais pas vu. J'étais en retard.
-Tu es la nouvelle ces ça ? Bella Swan ?
-Pourquoi tu m'appelles Bella ?
-Ce n'est pas ton nom ? A moins que tu ne préfères Isabella.
-Non ces juste... Pourquoi m'avoir appelé Bella plus tôt que Isabella.
-Je ne sais pas trop. Ça m'est venu tout seul.
Les coins de sa bouche se plissèrent pour former ce petit sourire en coin que j'aimais tant...! Ce petit sourire en coin que j'aimais tant ? J'avalais ma salive.
-Petite question comme ça. Tu t'appelles comment ?
-Ho moi ? Je suis désolé(Il rit) .J'aurais du te dire comment je m'appelais tout de suite. (Ma gorge se serra). Je m'appelle Edward Anthony Macen et j'ai 17 ans. Heureux de te rencontrer Bella.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morrigan
Plan d'attaque
Plan d'attaque


Féminin
Nombre de messages : 1618
Age : 21
Localisation : Wait to meet Peter with my Peter-Addict ! ♥
Date d'inscription : 10/08/2009

MessageSujet: Et si tout n'était qu'un rêve.   Ven 23 Oct - 15:03

Ça commence bien tout çà, je suis contente que ce soit Edward !! Enfin, Edward Anthony Masen ! Razz J'ai vraiment hâte de lire la suite !! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Morrigan-LESI.skyblog.com
MissRpattz
Se rend au domicile des Black
Se rend au domicile des Black


Féminin
Nombre de messages : 1184
Age : 31
Localisation : assise sur un piano ecoutant rob jouer et les yeux dans les yeux
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: Et si tout n'était qu'un rêve.   Ven 23 Oct - 18:39

c'est une super idée geniale, edward humain mais bella qui a des souvenirs de sa vie en reve, j'adore et je sens que j'ai envie de decouvrir plus. A qund la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
iris5180
Visite guidée du lycée par Mike
Visite guidée du lycée par Mike


Féminin
Nombre de messages : 77
Age : 28
Date d'inscription : 15/08/2009

MessageSujet: Re: Et si tout n'était qu'un rêve.   Ven 23 Oct - 20:04

Intéressante cette idée de faire Edward humain, mais avec Bella qui se souvient de son rêve Smile
Vivement la suite je suis curieuse Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilou8085
Joue au strip base-ball avec emmett
Joue au strip base-ball avec emmett


Féminin
Nombre de messages : 11138
Age : 31
Localisation : Nounours Addict
Date d'inscription : 23/03/2009

MessageSujet: Re: Et si tout n'était qu'un rêve.   Ven 23 Oct - 20:42

j'aime beaucoup cette idée !!! tres bon debut bravo !!!




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MissRpattz
Se rend au domicile des Black
Se rend au domicile des Black


Féminin
Nombre de messages : 1184
Age : 31
Localisation : assise sur un piano ecoutant rob jouer et les yeux dans les yeux
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: Et si tout n'était qu'un rêve.   Ven 23 Oct - 20:44

c'est dingue l'imagination et les centaines d'histoires qui ont pu etre creer sans qu'elles se ressemblent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EverAfter
Au cinéma avec Mike et Jacob
Au cinéma avec Mike et Jacob


Féminin
Nombre de messages : 1223
Age : 24
Localisation : Montreal
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Et si tout n'était qu'un rêve.   Ven 23 Oct - 22:08

J etais pas sur de faire une suite mais vos com me donne envis. Je vais surement vous mettes ca d ici 2 ou trois jours.

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuDeLiciOus*
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
Ecoute Blondie et le clébard se disputer


Féminin
Nombre de messages : 2657
Age : 32
Localisation : Manoir Paradis - Avenue des enfers 666 - 0000 Perver'sLand
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Et si tout n'était qu'un rêve.   Ven 23 Oct - 23:07

Ha oui oui oui ecris vite parce que je suis deja a fond dedant !!! lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://a-so-lemon-world.bbactif.com/forum
Juliiiette
1ers mots échangés avec Edward Cullen
1ers mots échangés avec Edward Cullen


Féminin
Nombre de messages : 152
Age : 22
Localisation : Je fais de la Folk avec Bobby Long là et bien sûr avec Robert. Oh et puis il y a aussi Tom Sturridge et Sam Bradley et j'oubliai Marcus Foster 8D
Date d'inscription : 19/04/2009

MessageSujet: Re: Et si tout n'était qu'un rêve.   Sam 24 Oct - 11:09

Ahhhhhhh trop bien suittte !! xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EverAfter
Au cinéma avec Mike et Jacob
Au cinéma avec Mike et Jacob


Féminin
Nombre de messages : 1223
Age : 24
Localisation : Montreal
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Et si tout n'était qu'un rêve.   Sam 24 Oct - 20:52

Chapitre 2

J’aurais du m’en douter. La morceau de musique, le livre, les yeux vert. C’était Edward, mon Edward. Mon futur mari. Ou du moins il l’avait été. Comment n’avais-je pu ne pas le reconnaître ? Mon amour, mon âme soeur. Il était là. Devant moi. Humain. Je ne crois pas m’être jamais sentis aussi bien. J’étais sur le point de lui sauter dans les bras quand je me suis rappelé qu’il n’était au courant de rien. Il ne pouvait pas deviner que nous avions été âme soeur dans un de mes rêves.
-Heu ! Il est si laid que ça mon nom ?
-Non, non je...
J’étais trop sous le choc pour lui répondre normalement.
-Alors pourquoi tu gardes la bouche grande ouverte comme ça ? On dirait que tu viens de voir un revenant dit-il en riant.
Je me ressaisis tranquillement.
-En quelque sorte oui. Heureuse de faire ta connaissance aussi Edward.
Je restais comme ça sans bouger. À le regarder.
- Tu ne dois pas aller quelque part toi ?
-Ha! Oui la gym. C’est vrai. Il faut que j’y aille.
Pourtant je ne bougeais pas. Je n’avais pas du tout envi de m’éloigner.
-Tu y vas ?
-Ok ! Ouais. J’y vais.
Je me dirigeai tranquillement vers mon cour tout en continuant à l’observer. Je n’arrivais pas à le quitter des yeux. Quand a lui il continua son chemin tout en fredonnant et souriant me sembla-t-il.
Je crois n’avoir jamais été aussi distraite. J’avais beau tout faire pour ne plus penser a lui il revenait sans cesse dans ma tête. À la fin cour quand le professeur eu décrété que j’étais un cas irrécupérable je pus enfin penser a lui a mon bon vouloir. En allant a ma camionnette je le cherchais des yeux. Il n’était nulle part. Il devait bien rentrer chez lui non. Tout d’un coup je le vis qui marchais avec un grand brun au cheveux bouclé. Cette fois-ci je ne mis pas cent ans à comprendre que c’était Emmett. Ils se dirigeaient tout les deux vers une vieille jeep bleu. Emmett se mit au volant tandis que Edward jetait son sac sur le siège arrière. Quand ils passèrent devant moi avec leur voiture je vis Edward me faire un petit sourire de la voiture. Mon coeur enfla. J’aimais déjà cette homme qui lui ne me connaissait que depuis quelques heures. Peu importe la forme qu’il prendrait j’aimerai toujours Edward. Humain ou vampire. Dangereux ou pas.

Une fois chez moi je décidais de tuer quelques heures avec de la lecture. Je n’avais pas encore ce qu’il fallait pour faire la cuisine alors ça allait attendre. Je m’endormis vers 10 heures dans mon lit pour me réveillé totalement alerte le lendemain matin, encore tout habillé. Je pris une douche rapide et je partis immédiatement pour l’école. J’étais pressé de le revoir. De lui parler. Je voulais connaître cette Edward humain au beau yeux vert.
Je repairais vite le jeep bleu d’hier. Emmett et Edward sortir tout les deux ensemble encore une fois. Ils riaient. Il avait une démarche nonchalante, détendu. Il semblait heureux. Juste avant d’entrer dans leur premier cour Edward se retourna vers moi et m’observa curieusement. Je ne détournais pas le regard. Ce fut lui qui finit par se retourner un peu troublé. Le matin passa à une vitesse folle. Mes cours étaient d’autant plus ennuyant que je les avais déjà vécu. Heureusement pour moi cela me permettait moins travailler. Je commençais à comprendre les Cullen. Recommencer l’école encore et encore devait être plutôt nulle. Le midi je m’assis à la même table que hier. Cette fois-ci je me pris à manger. Au moment où j’allais entamer mon repas j’entendis quelqu’un.
-Bella, c’est ça ?
Je levais la tête et vis Edward qui me regardait un peu gêner un plateau dans les mains. Plus loin a une autre table Emmett nous observait amusé. Je cru remarqué qu’un grand blond partageait sa table. Je m’en retournais à Edward.
-Edward, c’est ça ?
Il rit.
-Oui, c’est ça. Je peux m’asseoir ?
-Aucun problème.
Un peu gêner il s’installa en face de moi. Pendant quelques secondes il garda le silence puis il sembla se décidé a parler.
-Et puis ? Tu trouve ça comment Forks ?
-Pas mal. Je suis habitué à la pluie et aux mauvaises températures maintenant.
Il fronça les sourcils.
-Tu t’adaptes vite.
-Oui. En quelque sorte.
Il sembla encore plus perdue mais ne dis rien.
-Comme ça tu joues du piano ?
-Comment tu sais ça ?
-Les partitions hier.
-Ha ! Oui j’adore ça. Malheureusement mon piano n’est pas de première qualité. Je suis obligé d’aller chez Jasper si je veux jouer. Ce qui fait que j’y passe la plus part de mon temps. Sa mère, Esmée, est comme ma deuxième mère.
Il y avait donc une Esmée et un Jasper. J’étais heureuse de l’apprendre. Il ne manquait plus qu’Alice, Rosalie et Carlisle et la famille serait complète.
-Tu vis avec tes parents ?
-Ma mère. Mon père est mort quand j’avais 3 ans.
-Désolé.
-Ha ces pas vraiment grave. Je ne m’en souviens plus très bien. Et en plus Carlisle, le père de Jasper, s’occupe de moi depuis tant d’année. Il a veillé à ce que j’aie une bonne éducation et ma payé mon premier cour de piano. Je lui en serais toujours reconnaissant.

On s’entait l’affection qu’il avait pour lui juste au ton de sa voix.
-Moi je vis avec mon père depuis...(J’avais faillis dire 1 ans) 3 jours. Avant j’étais avec ma mère mais comme elle voulait voyager avec son nouveau copain j’ai décidé qu’il était temps pour moi de partir.
-Et ton père il est comment ?
-Charlie et bien il est... Comment dire ? Il m’aime beaucoup mais parfois il ne sait pas vraiment comment s’y prendre. Il n’a pas l’habitude. Tout es nouveau pour lui.
-Je vois. Tu as l’air de l’aimer beaucoup.
-Oui. Il a été très compréhensif quand j’ai eu des...(quand j’avais eu Renesmée mais ça je ne pouvais le dire) problèmes.
Il ne me demanda pas de quel genre de problème je parlais ce dont je lui fus reconnaissante. Mourant de curiosité je lui demandais:
- Tu ne connaîtrais pas une Alice Brandon par hasard ?
-Alice ? Tu connais Alice ?
-En quelque sorte.
-Ces ma cousine. Je l’adore. Elle est un peu... Spéciale mais je l’aime bien.
-Et une Rosalie ?
-Ha ça ces la cousine de Jasper. Elle a déjà eu une aventure avec Emmett. Ça n’a pas duré longtemps mais ils étaient plutôt... passionné. Ils entretiennent une sorte de relation amour haine depuis des années. Ils sont très drôle à voir.
-Ils ont tous l’air fantastique.
Il me regarda étrangement.
-Oui. Ils le sont.
La cloche sonna.
-Bon il faut que j’y aille. Emmett meurt sûrement d’envie que je lui raconte tout en détail, dit-il en souriant.
-Tu n’as pas biologie ?
-Oui mais on ne me voit pas souvent en cour ces temps-ci si tu vois ce que je veux dire.
Il me fit un petit sourire de garçon qui est fier de son mauvais cou. Edward qui n’allait pas en cour. On aurait décidément tout vu.
-D’accord moi j’y vais.
Je me levais et allais vers mon cour faussement sûr de moi. Quand je trébuchait presque dans une patte de chaise j’entendis un grand rire derrière moi. Même pas besoin de me retourner pour voir c’était qui.

Quand je me rendis en gym j’aperçu Edward dans la voiture d’Emmett qui écoutait visiblement de la musique. En sortant de mon cour de gym ou je m’étais faite une vilaine bosse ce jour là je l’aperçu qui attendait assis sur le par-choc de ma voiture. En me voyant il éclata d’un grand rire. Le plus beau son du monde.
-Tu t’es fais ça comment ? Demanda-t-il en pointant la bosse sur mon front.
-Je ne suis pas très doué en sport.
-Alors comme ça tu ne trébuches pas seulement à cause de moi. Tu es juste un danger ambulant.
-Ces a peu près a oui. Désolé de heurter ton orgueil.
-T’inquiète il va s’en remettre. Laisse lui le temps. me répondit-il sur un ton blagueur.
-Je n’en doute pas.
-D’accord assez blaguer. J’étais venu te demander si je pouvais te voir ce soir.
-Ce soir ?
-Oui, ce soir. Je ne vois pas pourquoi je ne te le demanderais pas. Je t’aime bien, tu m’aimes bien, on s’entend bien. On n’a pas besoin d’attendre d’avoir 105 ans.
Décidément ce nouveau Edward était beaucoup plus effronté que le premier. Et plus rapide aussi. L’époque sûrement.
-T’inquiète je te demanderai pas de risquer ta vie. Et je ne suis pas non plus un tueur en série qui adore boire le sang de jeune fille seule et innocente. Tu peux avoir confiance en moi.
Je ris. Plutôt dégourdi ce Edward. En même temps j’avais eu un petit choque lorsqu’il avait parlé de boire le sang de jeune fille seule et innocente.
-On ferais quoi ?
-Ce que tu veux.
-Et si je n’ai aucune idée de ce que je veux faire.
C’est vrai. Avec Edward je n’avais jamais vraiment eu de date a proprement parler. Sauf si on considérait passer la journée dans une clairière comme une sortie.
-Et bien j’ai quelques idées.
-D’accord.
-Parfait. Je passe te prendre a 5 heure. Soit prête.
Avec un grand sourire il s’éloigna de moi pour aller rejoindre Emmett.
-Attend ! Qu’est-ce qu’on va faire ?
-Tu verras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mary35410
Retrouve son bien aimé
Retrouve son bien aimé


Féminin
Nombre de messages : 1359
Age : 33
Localisation : maryline prend son pied avec l'homme de ses rêves
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: Et si tout n'était qu'un rêve.   Sam 24 Oct - 22:07

j'adore il me tarde de te lire!!
nouvelle fan!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristianna
Confessions de Rosalie
Confessions de Rosalie


Féminin
Nombre de messages : 1460
Age : 21
Localisation : Dans le minuscule lit de Jake, sur la porte il y a écrit NE PAS DERANGER
Date d'inscription : 03/08/2009

MessageSujet: Re: Et si tout n'était qu'un rêve.   Sam 24 Oct - 23:18

Oh non je veux la suite, c'est trop bien !!!
New fan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-my-broken-heart.skyrock.com
iris5180
Visite guidée du lycée par Mike
Visite guidée du lycée par Mike


Féminin
Nombre de messages : 77
Age : 28
Date d'inscription : 15/08/2009

MessageSujet: Re: Et si tout n'était qu'un rêve.   Dim 25 Oct - 10:15

Génial !!! J'attends la suite avec impatience !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morrigan
Plan d'attaque
Plan d'attaque


Féminin
Nombre de messages : 1618
Age : 21
Localisation : Wait to meet Peter with my Peter-Addict ! ♥
Date d'inscription : 10/08/2009

MessageSujet: Et si tout n'était qu'un rêve.   Dim 25 Oct - 11:35

vivement la suite !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Morrigan-LESI.skyblog.com
lilou8085
Joue au strip base-ball avec emmett
Joue au strip base-ball avec emmett


Féminin
Nombre de messages : 11138
Age : 31
Localisation : Nounours Addict
Date d'inscription : 23/03/2009

MessageSujet: Re: Et si tout n'était qu'un rêve.   Dim 25 Oct - 13:19

j'adore vraiment !!!

trop bien cette idée !!!




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EverAfter
Au cinéma avec Mike et Jacob
Au cinéma avec Mike et Jacob


Féminin
Nombre de messages : 1223
Age : 24
Localisation : Montreal
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Et si tout n'était qu'un rêve.   Dim 25 Oct - 20:09

Chapitre 3

PVO EDWARD

J’allai a la rencontre d’Emmett tout souriant d’avoir réussi a la convaincre de sortir avec moi. Il me regardait perplexe.
-Elle a accepté ?
-Oui !
-Alors tu va l’amener ou ?
-Je crois que je vais l’amener manger dans notre coin.
-Et pas au resto ?
-Non sa ça sera pour la troisième sortie.
-Tu a tout prévu on dirait.
Je hochais les épaules. J’improvisais un peu. Après tout je ne pouvais pas lire l’avenir. Elle allait peut-être se fatiguer de moi au bout de deux sortie ou moins. Juste a cette idée un noeud se forma dans ma gorge. Cette fille allait me rendre fou. Juste hier soir je n’avais pas cesser de penser a notre rencontre. Je tentais de m’imaginer qui elle était, se qu’elle pensait. En même temps a chaque fois que je la voyais j’avais l’étrange impression que quelque chose n’allait pas. J’oubliais quelque chose mais quoi ? C’était comme quand on entendais une chanson qu’on avait déjà entendu mais dont on n’arrivait pas a se rappeler le nom. C’était assez agaçant. C’était la même sensation avec Bella. J’avais l’impression de savoir quelque chose d’important sur elle mais je n’arrivais pas a me rappeler quoi. Le pire c’était que je sentais que c’était important.
-Qu’est-ce que tu lui trouve a cette fille ?
-Elle est spéciale, unique.
-Tu disais pareil avec Pamela.
Je ris.
-Tu sais très bien que c’était pas du tout pareil.
-Ouais elle c’était une bombe sexuelle. D’ailleurs ça été plutôt chaud entre vous deux si je me rappel bien.
-La ferme Emmett. Avec Bella ces pas pareil. J’ai comme l’étrange impression que...
-Quoi ?
-Je crois que je la connais.
-Fait pas l’idiot tu l’a vu pour la première fois y’a a penne 24 heures et tu lui a parler quoi? Trente minutes en tout. Ça s’appelle pas connaître quelqu’un ça.
-Tu comprend rien.
Emmett continua a m’agacer pendant le reste du trajet. Parfois je regrettais vraiment que Jasper fasse l’école a la maison. J’aurais bien aimé avoir un ami ordinaire a l’école. Emm’ me déposa chez moi en vitesse avant d’aller rejoindre sa nouvelle conquête.
-Salut maman ! Lançais-je en rentrant.
-Bonjour Edward ! Bonne journée ?
J’entrais dans la cuisine et allait l’embrasser rapidement avant de me diriger vers le congélateur.
-Pas mal. J’ai invité cette fille a sortir. Bella. Je dois être chez elle pour 5 heure.
-J’imagine que tu aura besoin de la voiture ?
Je levais la tête et lui fit un visage de chien battu. Elle soupira puis ris un bon cou.
-D’accord. De toute façon je n’avais pas prévu de sortir ce soir. Tu va me la présenter ?
-Je crois que je vais attendre encore un peu(j’allais boire au goulot de la pinte de lait quand un regard de ma mère me fit comprendre que ce n’était pas près d’arriver). Tu crois que je devrais rencontrer son père ce soir? demandais-je pendant que je sortais un verre. Question d’être polie tu vois ?
-Je crois que tu devrais demander a cette Bella si elle est d’accord et ensuite si elle le veut fais le.
Je finis mon verre en quelques secondes.
-Merci maman.
Je repartis en vitesse vers ma chambre.
-Met ta chemise bleu Edward. Elle fait plus propre.
C’était vrai que la plus part de mes vêtements n’étaient pas vraiment très approprié pour une sortie. Des vieux t-shirts, des vieilles chemises, des jeans souvent usé a la corde. Ma chemise bleu était en effet ce que j’avais de plus propre. Dans le désordre de ma chambre je mis un certain temps a la trouver. Finalement je le découvris cacher sous mon matelas avec quelques paires de bas. Juste a l’odeur je sus que je ne pourrais pas la porter. J’optais alors pour un simple t-shirt a manche courte blanc. Pamela m’avais dit un jour que j’étais sexy dans ce chandail. Je ramassais ce qu’il me faudrait pour le pique-nique et allait préparer un peu a manger(ma mère m’avait forcer a apprendre a cuisiner a l’âge de 13). Il était déjà presque 5 heures et je n’étais pas encore partie.
-Maman les clés ?
-Sur la table, me cria-t-elle depuis sa chambre.
Je les ramassais en vitesse et partie rejoindre Bella. Il faisait beau ce jour-là. Heureusement car mon plan n’aurait pas été possible. Il faisait soleil a Forks ce qui était chose rare. Je me demandais de quoi nous allions parler pendant ce repas. Peut-être que la gêne s’installerais et qu’elle ne saurait pas quoi dire. Peut-être que je ne saurais pas quoi dire. Quand j’arrivais devant chez elle je me figeais. Comment avais-je fais pour savoir ou elle habitait? D’accord c’était une petite ville et j’avais une idée assez flou d’ou vivait son père, le chef de police de la région, mais là je n’avais même pas eu a y penser. Le chemin c’était fait tout seule. C’était comme si mon cerveaux savait ou je devais aller et avait déjà fait le chemin des dizaines de fois. Je sortis de la voiture et la vue de la maison me donna encore plus cette impression que j’oubliais quelque chose d’important. J’oubliais tout ces soucis et souriait pour être de bonne compagnie a Bella. Je sonnais. Étrangement ma main se dirigea presque toute seule vers le pot de fleur ou je trouvais une clé de la maison. Je redéposais le pot tout de suite effrayé.
-Bonjour !
Un homme dans la quarantaine avec des cheveux foncé et une moustache typique des chefs de police ce tenait devant moi. Il avait l’air boudeur.
-Bonjour monsieur je suis Edward Anthony Macen et je viens car j’ai un rendez-vous avec Bella.
Il me regarda suspicieux.
-Et vous allez faire quoi exactement ?
-Un pique-nique monsieur.
Il regarda derrière moi.
-En effet ces la journée idéal.
Bella arriva derrière lui a ce moment là.
-Edward !
Son visage sembla s’illuminer a ma vu. Cette réaction me rendit plus joyeux que je ne pourrais le dire et intérieurement moi aussi j’étais plus qu’heureux de la voir.
-Bella ! Dis-je en souriant. Je me présentais justement a ton père.
Elle sembla un peu gêné.
-D’accord papa je reviens vers...
Elle se retourna vers moi.
-8 heure.
-D’accord 8 heure. Je reviens vers 8 heure promis.
-Pas plus tard. Il y a école demain.
-Promis monsieur Swan.
Il me lança un regard qui voulait dire « Toi j’ai pas confiance en toi et si tu touche a ma fille tes mort ». Je me retournais un peu gêné et amusé a la fois.
-Pourquoi tu souris ?
-La façon dont ton père me regarde.
-Ah ! Je vois. C’est ta voiture ?
Elle parlait de la petite Hunda bleu.
-Ces celle de ma mère. Elle me la prêté pour la soirée.
-Tu lui as parler de moi ?
Elle semblait surprise.
-Oui ! Bien sûr. Il fallait bien qu’elle save pourquoi j’étais si bizarre hier soir.
Ces a ce moment que je me suis rendu compte que j’en avais trop dis.
-Tu as pensé a moi hier soir ?
Elle souriait. Pas un sourire moqueur. Un sourire heureux d’apprendre qu’elle avait autant d’emprise sur moi. J’allais lui ouvrir la porte en parfait gentleman. Elle ne sembla pas surprise. Comme si elle était habituée à ce genre de manière. Si il y avait bien une chose que ma mère m’avait apprise c’était la galanterie. C’était selon elle essentiel.
-On va ou ?
-Dans un coin que je connais. Faire un pique-nique.
Elle vit le panier et les couvertures à l’arrière. Elle sourit comme si elle savait quelque chose que j’ignorais.
-Quoi ? Tu n’aimes pas ça. Si tu veux on peux faire autre chose.
-Non, non. Ces parfaits (elle sourit encore). Tu n’aurais pas pu mieux choisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EverAfter
Au cinéma avec Mike et Jacob
Au cinéma avec Mike et Jacob


Féminin
Nombre de messages : 1223
Age : 24
Localisation : Montreal
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Et si tout n'était qu'un rêve.   Dim 25 Oct - 20:09

Chapitre 4

PVO BELLA
Si seulement il savait. Edward avait beau être humain il ressemblait quand même beaucoup au Edward que je connaissais. La galanterie par exemple. Ou encore la façon de se comporter avec mon père. Je l’entendais encore au moment ou je lui avais dis que sortais avec quelqu’un ce soir là. Il avait dit «  T’es vite en affaire Bella ». Mais ce n’était pas moi qui l’avait invité. C’était lui qui était vite en affaire. Et moi qui avait été marié avec lui. La conversation se fit tout naturellement. Il me parla de sa musique et moi de mes livres. Je mourrais d’envies de me rapprocher de lui. Qu’il me prenne dans ses bras. Mais vu les circonstance ce geste aurait été un petit peu inapproprié. Comme le Edward de ma connaissance il me posa beaucoup de question sur moi. Ma couleur préféré, ma fleur préféré, mon livre préféré... Je mis beaucoup de plaisir a lui répondre car cela me rappelais une période qui avait fait partie des plus heureuses de ma vie. Ou du moins de mon rêve. J’avais beaucoup de difficulté a me rappeler que tout n’avait été qu’un rêve. Parfois j’agissais comme si tout avait été réel sans vraiment m’en rendre compte. Je devais faire attention sinon j’allais finir enfermé a l’asile.

Je surpris Edward me regardant étrangement a quelques reprises. On aurait dit qu’il était devant un difficile problème de math. Aussi je remarquais qu’il semblait naturellement m’aimer. Il ne m’avait vu qu’une fois et avait passé la soirée a penser a moi. C’était bon signe. Arriver au bord d’une route perdue Edward stationna la voiture et alla prendre le panier et les couvertures a l’arrière. Je sortis intrigué. Nous n’allions visiblement pas a la clairière.
-Tu va souvent faire des randonner ?
-Oui. Avec Emmett et Jasper ont adore passer la journée dans les bois. Parfois on fait des partie de baseball avec nos trois famille. Nous sommes très proche.
-Comment ta mère a rencontré Carlisle.
-Et bien Carlisle la rencontrer alors qu’il était étudiant en médecine et ils sont toujours resté en contact. Ces lui qui m’a mit au monde. Et pour Emmett et bien ils sont proche de Carlisle et Esmée alors automatiquement...
-J’aimerais bien les rencontrer a un moment donné.
-Vraiment ?
Il semblait surpris.
-Oui. Ils ont l’air vraiment attachant. Et puis ces ta famille après tout.
Edward m’emmena jusqu’a dans une petite clairière. Il installa les couvertures par terre et commença a disposer de la nourriture. Si c’était lui qui avait fait ces sandwich il était un excellent cuisinier. Le temps passa a une vitesse folle. Il me semblait que j’aurais pu discuter avec lui pendant des heures et des heures sans jamais me tanner. Il y avait une certaine complicité entre nous a laquelle j’avais été habitué dans mon rêve mais dont je ne soupçonnais pas l’existence dans la réalité avant de la vivre. C’était vraiment plaisant.
-Alors comme ça tu aime clair de lune ?
-Oui. Bien sûr. Ma mère adore le piano alors je suis habituer a en entendre.
-Je jouerais pour toi un jour.
-J’en suis certaine.
Une tension électrique s’éleva dans l’air. Je me rapprochais d’Edward. Maintenant tout proche de lui je pouvais sentir son souffle chaud sur mon visage. Une sensation a laquelle je n’étais pas habitué. Alors comme si c’était la chose la plus naturelle du monde Edward approcha ses lèvres des miennes et m’embrassa. Il y mit tout son coeur. Contrairement au Edward que j’avais connu il n’avait pas peur de me blesser ou de ne pouvoir résister a la tentation et de me manger. Il était humain et je profitais a fond de ce merveilleux avantage. Je passais mes bras autour de sa nuque collant son visage encore plus près du miens. Lentement sans m’en rendre compte je l’allongeais sur la couverture. Ces a ce moment que je réalisais que j’allais peut-être trop vite pour lui. Je me reculais brusquement.
-Quoi ?
-Je ne vais pas trop vite ?
Il sembla réfléchir un instant.
-Non. Étrangement tout me semble familier. On pourrait croire que je t’es déjà embrassé des centaine de fois. Ces fou.
-Je sais ce que tu veux dire. Ces complètement fou.
Pourtant je ne pus m’empêcher de me jeter sur ses lèvre a nouveau. Elle était chaude. Comme celle d’un humain. D’une certaine façon je crois que j’aimais mieux ça au froid glacial d’Edward le vampire. Mes main jouaient dans ses boucles cuivrés tandis que je sentais des sensations qui ne m’était pas inconnu poindre dans mon bas ventre. Mon corps sur le siens était sûrement en partie responsable. Je finis par m’éloigner de lui de peur de le violer sur place. Il souriait moqueur.
-Déjà fini ?
-Ces déjà bien assez pour la soirée.
Il hocha les épaules et puis se leva d’un mouvement tout sauf gracieux et agile. Il était purement humain. Je l’aidais a ramasser les couvertures et la nourritures et nous partîmes rejoindre sa voiture. Il commençais a faire froid et il me passa une des couvertures que je mis sur mes épaules. Dans la voiture je me permis de m’asseoir près de lui et il passa un bras autour me mes épaules. Je me sentis automatiquement mieux.

Le Edward humain conduisait bien. Il avait plus tendance a aller juste au dessus des vitesses autorisé sans pour autant conduire comme un fou. Voici un aspect d’Edward le vampire qui n’allait pas me manquer. Il était 8 heure pile quand j’arrivais devant chez moi.
-Dépêche toi avant que ton père envoie la police après moi.
-Ho! Je te garantis qu’il irait te chercher lui même.
Il rit a ma plaisanterie et je sortis de la voiture. Il me salua une dernière fois et démarra en vitesse. Ce ne fut qu’une fois a l’intérieur que je me rendis compte que j’avais garder la couverture. Tant pis. J’allais la déposé précautionneusement sur mon lit avant d’aller prendre une bonne douche et d’aller répondre au question suspicieuse de mon père. Une fois tout cela fait je retournais dans mon lit et m’enroulais dans la couverture. Je m’endormis en sentant l’odeur d’Edward.

PVO EDWARD

En rentrant j’allais tout ranger avant d’aller prendre une bonne douche. Une mélodie me trottait dans la tête et je ressentais un urgent besoin de l’écrire avant de l’oublier.
-Comment ça ces passé ? Me demanda ma mère quand j’allais dans la cuisine me prendre un verre de jus.
-Très bien.
-Elle a apprécié le pique-nique ?
-Oui. Beaucoup. Il y a quelque chose avec elle qui est étrange. On dirait qu’elle sait des choses. Des choses que j’ignore. Elle fait souvent de ces sourires. Tu vois le genre. Comme si elle savait quelque chose que j’ignore. Et en plus j’ai sans cesse l’impression d’oublier quelque chose quand je la vois. Ça me rend dingue.
-Et tu l’aimes bien ?
-Plus même. Ces fou je n’avais jamais pensé qu’on pouvait tombé amoureux en si peu de temps. Et sa semble pareil de son côté.
-Alors je suis heureuse pour toi. Bon aller dans ta chambre maintenant. Je crois que t’a des trucs a faire toi.
-Oui maman.
Je me levais et allait dans ma chambre. Là je commençais a écrire ce morceaux qui me trottait dans le tête. C’était une berceuse. J’avais l’étrange impression de l’avoir déjà entendu quelque part mais je n’arrivais pas a me rappeler ou. Comme pour tout le reste ces temps-ci. Étais-je en train de devenir fou ? Je m’endormis vers 11 heures en pensant encore à Bella.

Le lendemain je me levais mort de fatigue. Je vis qu’il était déjà 8 heures. J’allais être en retard. Emmett venais normalement me prendre a 8:10. J’enfilais une paire de jeans au hasard et une chemise a carreau un peu sale. Dans la salle de bain je me brossais les dents mais laissais tomber le coup de peigne. Mes cheveux étaient trop capricieux. Je ne mangeais même pas et sortit de la maison en courant ramassant mon sac a dos au passage. Emmett rit de me voir aussi endormie.
-Tu t’es encore levé en retard ?
-Ouais.
Mes yeux étaient encore un peu fermés. Emmett démarra et ne cessa de parler durant tout le trajet. Il me racontait sa performance sexuelle de hier soir. Très instructif. En arrivant à l’école la vu de Bella me redonna de l’énergie. Je souris et allait tout de suite vers elle laissant Emmett en plant. Elle me sourit à son tour. Et puis tout bascula. Ce fut comme si on avait tapé sur ma tête avec un marteau. Tout commença à tourner et tourner. Et puis je vis une scène en flash-back. Un jeune homme aux yeux miel et à la peau extrêmement blanche se dirigeait vers Bella tout en souriant. Un lutin à la peau aussi pâle suivait en arrière. Bella semblait s’illuminer. Elle prit la main de cet étrange homme pâle et respira. On aurait dit qu’elle était soulagée. Comme quelqu’un rentrant a la maison après des longs mois de vacance. La scène coupa à cet instant et je me retrouvais dans la réalité penchée les mains sur la tête serrant les dents pour ne pas crier ma douleur. Le mal de tête repartit aussi soudainement qu’il était venu. Bella me regardait alarmé. Je la regardais suspicieux. Elle vint vers moi rapidement.
-Ça va ? Qu’es-ce qui t’es arrivé ?
-Je ne sais pas ce qui m’est arrivé et non ça ne va pas.
Non en effet ça n’allait pas. Surtout depuis que je l’avais rencontré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EverAfter
Au cinéma avec Mike et Jacob
Au cinéma avec Mike et Jacob


Féminin
Nombre de messages : 1223
Age : 24
Localisation : Montreal
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Et si tout n'était qu'un rêve.   Dim 25 Oct - 20:10

Je devais comprendre. Que ce passait-il ? Qui était cet homme à la peau si pâle et aux yeux si étrange. Pourquoi Bella avait-elle l’air de l’aimer autant ? Tant de question se promenait dans ma tête que j’en devenais dingue. On m’envoya à l’infirmerie ou on me dit de me reposer un peu. Ce que je fis sans discuter. Bella sentant qu’elle était de trop était partie déçu. J’avais mis un certain temps à m’endormir de peur que la douleur recommence. Finalement elle n’était pas réapparue et m’était réveillé vers 10 heures tout engourdies d’avoir dormi si longtemps. L’infirmière m’ausculta mais ne trouva rien pouvant expliquer ce qui m’était arrivé. J’étais censé retourné en cour mais je ne filais pas vraiment a faire des maths alors j’allais a la voiture pour relaxer un peu. J’écoutais de la musique et tentait de relativiser les choses. Ce qui m’était arrivé n’était rien. J’en faisais une trop grosse montagne. Ce n’était pas la faute de Bella si j’étais détraqué. Je ne devais pas la faire payer pour ma santé mentale. J’allais aller m’excuser et passer à autre chose.

J’étais là quand Bella sortis de son cour d’espagnol. Je l’attendais à la sortie. En me voyant elle vint automatiquement vers moi.
-Tu vas mieux ?
-Oui. Désolé pour tout a l’heure. Je ne me sentais pas très bien ces tout.
-Tu n’as rien à te faire pardonner. Je comprend mais que c’est-t-il passé?
-Si ça ne te dérange pas j’aimerais mieux ne pas en parler ?
-D’accord sans problème.
Elle me prit la main rassurante.
-Alors on fait quoi ce soir ?
-Je me disais que tu pourrais peut-être venir chez Jasper. Je te montrerais comment je suis doué avec un piano.
-Ça me semble un bon plan. J’ai hâte de t’entendre jouer.
Elle sourit comme à l’évocation d’un vieux souvenir. Pourquoi avais-je sans cesse l’impression qu’elle me cachait quelque chose ? Ce midi là nous parlâmes beaucoup. Je ne vis pas le temps passé et quand la cloche sonna je me surpris a lui demander si elle était vraiment obligé d’aller en cour.
-Désolé Edward! Je ne peux pas manquer biologie. Mais par contre je peux ne pas aller en gym si tu as quelque chose de mieux à me proposer.
-On va chez moi ? Tu va voir ma mère est adorable. Et je voudrais bien que tu vois ou je vis.
-D’accord et après je veux t’entendre jouer.
-Marché conclu. A tout a l’heure. Je vais t’attendre à ta voiture.
Elle sortis de la cafétéria pour aller a son cour. Quand a moi j’allais prendre une petite marche autour de l’école. Je me tannais vite et décidais de lire un peu. J’allais voir à la bibliothèque pour Les hauts de Hurlevent comme Bella m’avait dit qu’il était son préféré. Je croyais me rappeler de l’avoir lu quelques années plus tôt mais je tenais a le relire pour comprendre pourquoi Bella aimait tant ce livre. La comprendre elle. J’allais à sa voiture pour l’attendre et commençais à lire. Quand elle arriva elle me regarda curieuse de voir ce que je lisais.
-Tu m’a dis que c’était ton préféré. J’ai voulu le lire.
Elle sembla surprise que je ne les pas déjà lu. Puis elle sembla se rappeler quelque chose qui expliquait tout. Je ne lui posais aucune question et montait au volant de sa voiture. Elle ne se plaignit pas. Elle ne pouvait pas savoir ou j’habitais alors c’était plus simple ainsi. Une fois arriver devant chez moi une petite gêne s’empara de moi. Elle allait voir ma petite chambre en désordre. Je croyais me rappeler avoir laissé une paire de boxer sale sur le plancher. J’allais devoir cacher ça. Elle sortit la première toute curieuse puis me fit signe de venir. Un peu réticent j’allais lui ouvrir et la laissais visiter.

PVO BELLA

La maison d’Edward était petite mais chaleureuse. Tout y était personnalisé et la décoration était des plus simple. La plus part des pièce semblait en ordre. Ces pourquoi j’eus un choque en voyant le désordre de la chambre d’Edward. Je pus même voir une paire de boxer dans un coins de la chambre. Des CD, des partitions, des livres, des vêtements éparpillés un peu partout. Je vis même un restant de collation sur sa table de nuit. Savoir qu’Edward mangeait me faisait toujours étrange. Son couvre lit était fait de note de musique et ses murs était d’un blanc irréel. Il vint me rejoindre gêné.
-Je sais ces un peu en désordre. Moi et le ménage.
-Un peu? Je ne sais même pas comment tu fais pour vivre dans un pareil bordel.
-Ma mère me dit pareil.
Il me fit un sourire de petit garçon fier de son mauvais coup.
Je ne passais pas plus de temps dans sa chambre. Nous allâmes à la cuisine prendre une collation et parler un peu. Il était 4 heure quand nous quittâmes pour aller chez Jasper. J’avais hâte de voir si le Edward était aussi bon que je celui que j’avais connu. La maison de Jasper me faisait étrangement penser a celle des Cullen. En faite elle était pareille à quelque détail près. Comme une habitué je me dirigeai vers la villa d’un pas rapide et sûr de moi. Edward me regarda plus surpris du tout de mon assurance. Il commençait à y être habitué. En entrant je vis tout de suite Carlisle et Esmée qui étaient occupé a cuisiner. Ils étaient touchant tout les deux. On voyait clairement qu’ils étaient encore amoureux.
-Carlisle !
Celui-ci se retourna et vint vers nous tandis qu’Esmée nous faisait un sourire bien veillant. Ils avaient beau être humain tout les deux ils ressemblaient étrangement beaucoup aux Carlisle et Esmée que j’avais connu. Surtout Carlisle.
-Bonjour Edward ! Peut tu nous faire l’honneur de nous présenter ton amie ?
Je me présentais moi même.
-Je m’appelle Bella Swan. Je viens tout juste d’emménagé ici avec mon père.
-Vous êtes la fille du chef de police?
-Oui monsieur.
-Tu peux m’appeler Carlisle.
-Et tu peux m’appeler Esmée. Heureuse de te rencontrer Bella, nous dis Esmée depuis ses fourneaux.
-On es venu pour le piano. Bella voulait m’entendre jouer.
-Aucune problème. Tu sais que ça nous fait toujours plaisirs de t’entendre jouer.
-Merci. On ne devrait pas vous déranger trop longtemps.
Edward alla s’asseoir sur son banc de piano avec un air de vieille habitué. Il m’invita à le rejoindre ce que je fis avec empressement. Il commença par jouer un morceau qui m’était inconnue puis il passa a la chanson qu’il avait nommé la chanson d’Esmée dans une autre vie. L’entendre jouer ramenais des souvenirs an moi et je me surpris même à être nostalgique de cette époque.
-Ceci je les composé pour toi.
Il commença a jouer la chanson que je l’avais surprise a murmurer a quelques reprises cette après midi. Ma berceuse. Cette fois-ci sans que je n’es pu les empêcher les larmes coulèrent sur mes joues. Il le remarqua et les essuya de ses mains. Il m’embrassa ensuite doucement sur le front.
-Je t’aime Bella.
Sur le cou je le sentis ce figé. On aurait dit qu’il avait été surpris par ses propres paroles. Puis comme si il aimait mieux oublier cette épisode il passa à autre chose. Il passa un bras autour de ma taille et m’attira contre lui. Ces à ce moment que j’entendis une voix qui un peu familière derrière moi. Je me retournais et vis un grand blond descendre des marches d’un pas rapide.
-Edward !
-Jasper !
Les deux garçons se saluaient.
-Je pourrais savoir qui est cette fille que tu emmène chez moi sans m’en parler?
-Bella Swan. Je suis nouvelle dans le coin.
-Tu es la fille du chef de police. Heureux de te rencontrer. Moi ces Jasper.
Il se rendit en cuisine pour piquer une des collations que sa mère était en train de préparé.
-Alors Edward ? Comme ça tu la emmené en forêt.
-Ces Emmett qui te la dis j’imagine ?
-D’après toi? Lui répondit Jasper en souriant.
-Je me disais que ça serait le lieu idéal pour un premier rendez-vous.
Jasper ne répondit rien. Il était trop occupé a manger le petit gâteau au chocolat qu’il avait réussi a piquer a sa mère qui le regardait réprobatrice.
-Il faudrait qu’on t’emmène a une de nos partie de baseball une bonne fois. Je suis sûr que tu adorerais.
-Oui, Edward m’en a parlé.
-On va y aller nous. A plus Jasper. Au revoir Carlisle, Esmée.
Edward me prit la main et m’entraîna à l’extérieur de la villa. Je le suivis sans broncher.
-Jasper est assez spécial.
-Je sais, me dit Edward en riant. Il est comme ça avec les étrangers. Quand on le connais un peu il est un peu plus normal. Qu’as-tu pensé de Carlisle et Esmée ?
-Ils ont l’air formidable.
-Pour ça ils le sont. Bon on fait quoi maintenant?
-On va chez moi. Peut-être que tu pourrais venir visiter.
-Visiter ? Mais j’y suis déjà aller des dizaines de fois.
Cette fois-ci en s’entendant il fit presque une crise de panique. Il commença a respirer plus fort et plus rapidement. Il me regardait paniqué comme si on l’avait forcé à dire cette phrase ou je ne sais quoi. Il prit mon épaule dans sa main et la serra comme si elle était le seule chose qui pouvait l’empêcher de tomber dans un puis sans font. Il fixait le vide comme si ce qu’il voyait était au de là du présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EverAfter
Au cinéma avec Mike et Jacob
Au cinéma avec Mike et Jacob


Féminin
Nombre de messages : 1223
Age : 24
Localisation : Montreal
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Et si tout n'était qu'un rêve.   Dim 25 Oct - 20:12

Chapitre 6

PVO

La phrase était sortit tout seule mais ce n’était pas ça qui m’avait fait paniqué. Non le fait que j’ai dis une phrase complètement illogique et impossible ne m’avait pas fait paniqué. C’était les images qui étaient venu avec. Le même homme a la peau pâle et au cheveux cuivré qui marchait dans la chambre de Bella. Il montait en plein nuit par sa fenêtre et restait là a la regarder dormir. Je le vis visiter chaque pièce dans le silence complet pendant que tout le monde dormait encore. Tout de suite après une salve d’image encore plus forte me frappas de plein fouet me laissant haletant. Belle et cette homme dans la cuisine de cette maison qui parlaient. Bella et cette étranger dans un lit et Bella qui dormait. Lui qui observait. Bella qui descendait les escaliers et qui tombait sur cette étrange qui l’embrassait. Je n’arrivais à croire la dernière image. Comment Bella pouvait-elle embrasser cette étrange homme ? L’image qui vint ensuite fut sûrement la pire de tous car j’entendis quelque chose que je n’étais pas près d’oublier. Bella appelais cette étranger Edward. Il portait mon nom. Ce monstre d’une beauté irréel portait mon nom et le sourire qu’il fit a Bella, sans que je ne sache pourquoi, me fit plus peur que tout le reste.

Un cris lointain me ramena à la réalité. Bella. Elle m’appelait. Paniquait.
-Edward ! Edward !
J’ouvris les yeux et je la vis qui me regardait effrayé. D’une voix rauque je tentais de la rassurer.
-Ça va ! Ça va. Tout es finis mon amour.
Cette fois s’en était trop. Depuis quand l’appelais-je mon amour ? Je la connaissais depuis 2 jours. Pourtant ce mot avait semblé si vrai, si ordinaire. Si naturelle. Ce coup-ci je me repris plus rapidement.
-Ramène moi chez moi. S’il te plaît !
-D’accord. Elle démarra et prit le chemin de la route en douceur.
-Qu’est-ce qui vient de ce passer là Edward ?
-Ne m’appelle pas comme ça.
-Pourquoi ?
Elle semblait surprise.
-Parce que ces son nom.
-Son nom ? Le nom de qui ?
-Je ne sais pas. Mais ces son nom.
Elle ne dit plus rien du reste du chemin tandis que déposais ma tête sur le siège épuisé. Je penchais la banc vers l’arrière pour pouvoir m’allonger un peu. Je respirais à grand cou pour me calmer. On aurait dit que je venais de courir un marathon. Mon corps ne demandait qu’un chose:le repos Et mentalement je n’étais pas très sûr d’aller bien non plus. Je me sentais faible, vulnérable. J’eus une envie soudaine de mettre Bella a l’abris contre ce qui la menaçait. De la protéger et de tuer le monstre qui lui voulait du mal. Mais de quel monstre je parlais non de dieu ? Il n’y avait pas de tueur sadique à la poursuite de Bella. Je devais me calmer et aller me reposer. J’étais fatigué. C’était la seule explication possible. Une fois devant chez moi Bella m’aida à marcher jusque dans ma chambre. Elle m’allongea sur mon lit et me borda. Elle embrassa mon front et passa sa main dans mes cheveux. Puis elle soupira « Edward ». Quand je sentis qu’elle s’éloignais je sentis la panique monter en moi a nouveau mais malgré tout je ne trouvais pas la force d’ouvrir les yeux. Je l’appelais.
-Bella reste. Ne t’en vas pas je t’en pris. J’ai besoin de toi ici.
D’une voix calme et rassurante elle vint vers moi et s’assit au bord du lit. Elle me prit la main.
-Je reste Edward ne t’inquiète pas. Je suis là.
Je n’eus le temps que de murmurer un « Merci » pâteux avant de tomber dans un profond sommeil.


Je sus que nous étions le lendemain avant même d’ouvrir les yeux. Et je sus que Bella était partit avant même de le savoir. Je me sentais mal et j’avais un de ces mal de tête. Ça faisait un mal de chien. Je me rendis titubant à la cuisine. Ma mère était assis à la table et lisait une revue.
-Il est quel heure ? Demandais-je un peu perdue.
-10 heure.
-Et qu’est-ce que tu fait ici a 10 heure ?
-Bella était avec toi quand je suis rentré hier soir. Elle m’a expliqué que tu avait une sorte de crise de panique et que c’était arrivé deux fois dans la journée. Alors j’ai crus bon de te laisser de reposer. La dernière fois que je suis resté à la maison parce que tu étais malade tu avais dix ans. Tu avais un gros mal de gorge et tu faisais si pitié.
-D’accord, d’accord j’ai compris. J’allais me verser un verre de jus.
-Alors qu’est-ce qui s’est passé hier finalement ?
-Mal de tête.
-Mal de tête ?
-Ces arriver brusquement. Une douleur atroce dans mon crâne. Le soir dans la voiture ça a recommencé (c’était un mensonge mais dire la vérité n’aurait fait que me causer des problèmes).
-Tu devrais en parler à Carlisle. Je suis sûr qu’il serait ce que ces.
-Oui je vais y penser. En attendant je retourne me coucher.
J’étais encore peu confus mais pas assez pour ne pas remarquer que Bella m’avait laissé un note.
J’espère que tu va mieux. Je t’aime. Bella.
Je ramassais la feuille de papier et la mis dans mon tiroir. J’hésitais sur ce que je devais faire. J’avais besoin d’air mais en même temps le mieux aurait été de me reposer. Je décidais de sortir quand même. Après avoir enfilé des vêtements propres et avoir prit 2 aspirine pour mon mal de tête je sortis habillé d’une petite veste. Le temps était fraie. Juste assez pour me réveiller pour de bon. Je marchais jusqu’a la forêt et m’arrêtais à la lisière de celle-ci. Ma gorge me brûla. On aurait dit que la seule penser de cette forêt plein d’animaux me faisait mal à la gorge. J’avais sûrement prit un rhume ou une mauvaise grippe. C’était bien ma chance. Je marchais habilement dans la forêt. Évitant les branches, les arbustes... Je connaissais chaque sorte d’arbre et de plante par coeur. Je finis par ne plus penser a rien qu’au bruit de mes pas sur le sol. Je respirais un bon cou. Je me sentais extraordinairement bien tout d’un cou. J’étais chez moi. Je marchais encore pendant 1 heure jusqu’a temps d’oublier jusqu’a mon nom. Quand je me sentis près je repensais au évènement de la soirée précédente. Je croyais n’avoir jamais vécu d’expérience aussi étrange et dérangeante. Je ne pouvais pas laisser cela continuer et je ne croyais pas qu’en parler à Carlisle serait la solution. Non je devais en parler à Bella. Après tout elle était une partie importante de ses visions ou flash-back. Peu importe ce que c’était. Et le monstre lui. Premièrement pourquoi en pouvais-je m’empêcher de le voir en monstre ? Qu’avait-il fait qui lui mérite automatiquement ce titre dans mon esprit? La réponse me vint rapidement. Il avait fait souffrir Bella. Et il était différent. Je ne savais pas en quoi mais j’avais la certitude profonde que cette personne, si la religion disait vrai ce dont je doutais beaucoup, avait perdue son âme depuis déjà belle lurette. Elle était condamné à souffrir éternellement. Parce qu’elle était mauvaise. Pas en apparence mais profondément. Il y avait aussi ce sourire. Celui qui m’avait terrifié sans que je ne comprenne pourquoi. Qu’avait-il de si effrayant ? Je sentais que c’était une peur profondément ancré en moi. Quelque chose qui avait toujours été là sans a mon insu. Qui avait habité mon esprit sans même que je ne le remarque.

Bella était-elle la cause de tout ça ? Si oui comment et pourquoi ? J’avais tant de question. En même temps je sentais que même si ça avait été elle la responsable je lui aurait pardonné parce que je sentais que j’étais prête à lui pardonner n’importe quoi tant qu’elle restait avec moi. J’avais besoin de sa présence à mes côté. C’était arrivé si vite. Sans même que je ne le remarque. Tout cet amour pour elle. Il c’était faufilé en moi discrètement ne me laissant pas la possibilité de l’arrêter et m’avait laisser éperdue d’amour pour une fille que je connaissais a penne. J’avais réalisé hier devant le piano que cette air que j’avais dans la tête c’était elle qui me l’avait inspiré. C’était sa berceuse. Tout allait si bien. Bella avait fait la connaissance de Carlisle, Esmée, Jasper. Ils l’avaient tous bien accueillis et elle les avait tous bien aimé. Pourquoi cette soirée parfaite avait-elle du être gâché ? Intérieurement j’avais la sensation que c’était d’aller chez Carlisle qui avait été la cause de tout ça. Comme si cette endroit était imprégné de souvenir qui était remonté a la surface. Et qui était cette homme avec Bella ? Cette homme qu’elle semblait tant aimer. Était-ce tout simplement des hallucination pou des visions ? La seule personne qui pourrait répondre à mes questions était Bella. Comme elle semblait être en partie la cause de tout ça. Ou du moins y être mêlé. Je devais vraiment aller lui parler. Ma décision était prise. En un rien de temps j’étais de retour à la maison. J’avais couru et j’étais épuisé mais peu importait.
-Maman ta voiture ?
-Quoi ma voiture ?
-J’en es besoin. Il faut que je parle à Bella.
-Maintenant ? Ça ne pourrait pas attendre ?
-Non. Ces urgent.
-D’accord. Tiens !
Elle me lança les clés.
-Merci maman. Je te revaudrais ça.
Je sortis en vitesse et embarquait dans la voiture. Je démarrais et fonçais à toute vitesse vers l’école. Au moment où j’étais presque arrivé je vis la personne que je m’entendais le moins au monde à voir. Alice.
-Moins vite. Il n’y a pas le feu.
Elle était assis sur le siège arrière. Je stoppais la voiture à toute vitesse.
-Alors comme ça elle s’appelle Bella. Et cette homme dans tes visions il s’appelle Edward comme toi ?

J espere que vous aimez. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristianna
Confessions de Rosalie
Confessions de Rosalie


Féminin
Nombre de messages : 1460
Age : 21
Localisation : Dans le minuscule lit de Jake, sur la porte il y a écrit NE PAS DERANGER
Date d'inscription : 03/08/2009

MessageSujet: Re: Et si tout n'était qu'un rêve.   Dim 25 Oct - 21:54

Prem's prem's

J'adore ta SUITE, et je ne peux pas me passer de ta Fic, elle est trop bien.

T'as vraiment du talent pour refaire Fascination comme sa.

J'espère lire la suite bientôt, même si ce que j'avais sous les yeux ma suffit pour aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-my-broken-heart.skyrock.com
MissRpattz
Se rend au domicile des Black
Se rend au domicile des Black


Féminin
Nombre de messages : 1184
Age : 31
Localisation : assise sur un piano ecoutant rob jouer et les yeux dans les yeux
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: Et si tout n'était qu'un rêve.   Lun 26 Oct - 16:13

c'est tout simplement brillant, je suis impressionnée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
iris5180
Visite guidée du lycée par Mike
Visite guidée du lycée par Mike


Féminin
Nombre de messages : 77
Age : 28
Date d'inscription : 15/08/2009

MessageSujet: Re: Et si tout n'était qu'un rêve.   Lun 26 Oct - 17:55

Whaou ! Super ! Continue comme ça j'ia hate de lire la suite Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mary35410
Retrouve son bien aimé
Retrouve son bien aimé


Féminin
Nombre de messages : 1359
Age : 33
Localisation : maryline prend son pied avec l'homme de ses rêves
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: Et si tout n'était qu'un rêve.   Mar 27 Oct - 14:40

trop bien!!! hâte d'avoir la suite!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EverAfter
Au cinéma avec Mike et Jacob
Au cinéma avec Mike et Jacob


Féminin
Nombre de messages : 1223
Age : 24
Localisation : Montreal
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Et si tout n'était qu'un rêve.   Mar 27 Oct - 22:50

Vraiment merci. Vos commentaire me touche beaucoup. Je vais vous faire la suite des que j aurais du temps. Vous aurez surement quelque nouveau chapitre pour vendredi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristianna
Confessions de Rosalie
Confessions de Rosalie


Féminin
Nombre de messages : 1460
Age : 21
Localisation : Dans le minuscule lit de Jake, sur la porte il y a écrit NE PAS DERANGER
Date d'inscription : 03/08/2009

MessageSujet: Re: Et si tout n'était qu'un rêve.   Mar 27 Oct - 22:52

Vendredi , mais c'est long, trop long. Tu peux pas faire plus vite XD

Mais non je rigole, c'est juste que j'aime beaucoup ta fic.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-my-broken-heart.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si tout n'était qu'un rêve.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et si tout n'était qu'un rêve.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» carla a dit que tout n'' était pas vrai...
» Un jour ou tout n'etait qu'azard et probabilités
» Affaire Lola à Perpignan - Tout n'était que Mensonge !
» Tout était fini ^
» Tout ce dont je rêve de te dire ... (Jisbon) ^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilighters France :: Le quartier des artistes :: Fanfics :: Fanfics tout Public-
Sauter vers: