Twilighters France


*** Twilighters France, votre source française depuis 4 ans!
 
AccueilTwilighters FranceFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une nouvelle vie (titre non définititf) !! (8èm ch en ligne ) Lemon Chap 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aimez-vous ma fic ?
Oui
27%
 27% [ 3 ]
Un peu
9%
 9% [ 1 ]
Pas du tous
0%
 0% [ 0 ]
Tu peux faire mieux
0%
 0% [ 0 ]
Bof bof
0%
 0% [ 0 ]
Elle est super génial
64%
 64% [ 7 ]
Total des votes : 11
 

AuteurMessage
Eryne B
Donne des maux de tête à Alice
Donne des maux de tête à Alice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2509
Age : 31
Date d'inscription : 14/06/2009

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie (titre non définititf) !! (8èm ch en ligne ) Lemon Chap 8   Jeu 22 Oct - 8:28

J'espère qu'elle vient lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lina-twilight
Changement
Changement
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3098
Age : 22
Localisation : Dans les bras de Taylor, bien occupée !
Date d'inscription : 17/04/2009

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie (titre non définititf) !! (8èm ch en ligne ) Lemon Chap 8   Jeu 22 Oct - 10:11

Aaaah super

je sais pas pourquoi jai eu une de ses angoisse comme si jetait a la place de gaelle Ahahahah Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.liindiia-musiik.skyblog.com
Kristianna
Confessions de Rosalie
Confessions de Rosalie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1460
Age : 21
Localisation : Dans le minuscule lit de Jake, sur la porte il y a écrit NE PAS DERANGER
Date d'inscription : 03/08/2009

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie (titre non définititf) !! (8èm ch en ligne ) Lemon Chap 8   Ven 23 Oct - 0:31

Merci beaucoup lina, sa me fait plaisir de voir que vous vous sentez à la place du perso.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-my-broken-heart.skyrock.com
Kristianna
Confessions de Rosalie
Confessions de Rosalie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1460
Age : 21
Localisation : Dans le minuscule lit de Jake, sur la porte il y a écrit NE PAS DERANGER
Date d'inscription : 03/08/2009

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie (titre non définititf) !! (8èm ch en ligne ) Lemon Chap 8   Dim 25 Oct - 23:45

Vous vouliez une suite et bien la voila

-------------------------------------------



VI

De surprise en surprise !



Le lendemain matin, sentant la chaleur du soleil sur mon dos, j’ouvris les

yeux, et quelle ne fut mon étonnement quand je vis Marco endormis à mon

côté. Qu’il était beau ainsi. Ses paupières fines, sa bouche, son sourire. Je

m’absorbai complètement dans la contemplation de son visage, voyant

pour la première fois si apaisé, si serein. Je restai comme cela pendant dix

minutes, puis ne tenant plus, je lui vola un baiser. Cela le réveilla, et il

répondit à ma demande, me volant un baiser à son tour. C’est comme cela

que ma mère me découvrit en ouvrant la porte d’un coup de vent.



Ne sachant plus où me mettre, je plongeai sous ma couette et me cacha.

La porte se ferma dans bruyamment et je sursautai. Levant la tête,

j’aperçus le regard un peu surpris de Marco. Mes parents ne savaient pas

pour lui, et avaient une vision un peu ancienne des petits-amis, surtout

ceux de ma génération. J’avais beau avoir 17 ans, ils n’aimaient pas

tellement me savoir avec un copain. Et jusqu’à aujourd’hui, ils n’avaient pas

eu à s’en faire, vu que je n’en avais pas. A l’époque. Oh, seigneur !

Qu’est-ce que j’allais bien pouvoir leurs dire.



Prenant mon courage à deux mains, je descendis les escaliers, et me

planta devant eu, Marco sur mes talons.


- Bonjour jeune fille, il me semble que tu as quelque chose à nous dire, dis

mon père du ton autoritaire que je connaissais si bien.

- Maman, papa, je vous présente Marco. Mon petit-ami, déclarai-je un peu

nerveuse mais bien décidé à leur faire entendre raison.

- Bonjour madame, messieurs. Je suis désolé de ne pas mettre présenter

plus tôt, mais je ne voulais pas agir contre votre fille et je l’aurais fait bien

plus tôt si elle me l’avait demandé, cela va de soit. En attendant, je suis

désolé que vous nous ayiez trouvé dans la position dans laquelle nous

étions, mais je puis vous assuré que cela ne se reproduira pas et que nous

n’avons rien fait qui puisse nuire à votre fille. Je l’aime et elle m’aime et je

ne lui ferais jamais rien qui lui ferait du mal, je vous le promets, déclara

Marco, calmement comme si ce discours était d’une simplicité effarante.



Quand à moi, je restai sans vois, avec un sourire qui voulait tout dire sur

mes lèvres. J’étais si fière de Marco, il était vraiment merveilleux. Un vrai

ange gardien.



- Et bien, Gaëlle, tu as trouvé une perle rare, s’exclama ma mère

enthousiasmé. Marco, je suis heureuse que ma fille soit avec toi. D’après les

regards qu’elle te lance depuis tout à l’heure, je suppose qu’elle est

inconditionnellement amoureuse de toi. Et toi aussi d’ailleurs, sans vouloir

être indiscrète.


- Non, vous avez tous à fait raison. Et à présent, je vous de qui Gaëlle tient

ses yeux, vous avez les mêmes qu’elle, la complimenta-t-il.


- C’est très gentil à vous, balbutia ma mère, confuse.


- Papa, tu ne dis rien depuis tout à l’heure, sa va ? m’enquis-je auprès de

mon père qui était devenu muet.


- Je suis encore un peu sous le choc, c’est tous, dit-il d’une voix que je ne

lui reconnaissais pas. Ma petite Gaëlle, qui courait après les pigeons sous

les champs Elysée, est devenue grande maintenant. Je suis si contente

pour toi, Gaëlle. Tu ne peux pas savoir, ajouta-t-il en me prenant dans ses

bras.


- Oh, papa ! je serais toujours ta petite fille tu sais, le réconfortai-je du

mieux que je pouvais.


Mon père était rarement sujet aux émotions, et la dernière fois que je

l’avais vu pleuré, c’était de douleur. Alors imaginez mon malaise.




Donc tout compte fait, la crise que j’avais tant redouter n’était jamais,

n’eut jamais eu lieu. Marco avait été accueilli dans la famille avec une

grande simplicité. Mes parents l’invitèrent même à diner ce soir là. Il

accepta l’invitation avec joie, mais du s’absenter un moment pour demander

la permission à ses parents et aller se changer chez lui. Ce fut le seul

moment où nous fûmes séparés de la journée. Je profitai de son absence

pour aller discuter un peu avec Solange sur MSN. Surprise, elle n’était pas

connecter, ce qui était bizarre venant de sa part. Je décidai d’aller mener

l’enquête en allant chez elle. Et là encore, une surprise m’attendit quand je

vis une personne avec une chevelure brune quitter sa chambre. Je

reconnus tout de suite la démarche d’Antonio. Ainsi donc mademoiselle-

qui-cherchait-l’-amour l’avait enfin trouvé après tous. Connaissant Solange

depuis petite, je la connaissais assez bien pour savoir qu’elle ne laissait pas

les garçons entrer dans sa chambre comme cela. Elle était un peu prude

dans son genre. Je pensai à cela sur le chemin du retour, pressé de rentrer

chez moi afin de ne pas rater mon amour à moi.




Pénétrant dans ma demeure, une bonne odeur de mon gâteau au chocolat

préférer. Ma mère s’était mise au fourneau et on allait se régaler. Elle devait

vraiment l’aimer Marco pour que ma mère fasse, en plus du gâteau, sa

spécialité, une quiche aux oignions. Miam, j’en avais l’eau à la bouche. En

entrant dans la cuisine, je vis maman afférer à préparé un couscous.


- Je suis rentré, maman, la saluai-je.

- Oh, Gaëlle, j’aurais besoins de ton aide. Tu peux m’étaler le chocolat sur

le gâteau s’il te plait, me demanda-t-elle essoufflé.

- Oui, bien sûr. Je dépose mon sac et j’arrive.




Une heure plus tard, la table était mise, et tout le monde dégustait avec

joie le repas de ma mère. Marco, qui était arrivé une-demi heure plus avant,

nous avait aidées, ma mère et moi, à terminé de mettre la table. Il mangeait

à présent avec une joie non feinte, son plat. Arrivé après le fameux fondant

au chocolat de ma mère. Je vis les yeux de mon amoureux s’ouvrir grands

comme des soucoupes à la vue de ce chef-d’œuvre. J’engloutis ma part

sous l’œil amusé de mon ange.




- Tu aimes beaucoup le chocolat apparemment, me dit-il doucement.


Nous étions à ce moment là dans ma chambre, allongé sur le lit. J’avais

une autre part de gâteau sur le ventre. J’adorais ce gâteau, je ne pouvais

pas m’en passer.

- C’est mon gâteau préférer. Ma mère le sait très bien, et elle a fait exprès

de le faire aujourd’hui, j'en suis sure, répondis-je.

- Et bien, je l’en remercie infiniment, surtout quand je voie avec qu’elle

plaisir tu le manges. Tu as un petit morceau là.

- Où ça ? lui demandai-je en passant ma main sur ma bouche.


- Non, je vais le faire pour toi, murmura-t-il en arrêtant mon geste.

Il se pencha et embrassa le coin de ma bouche, léchant avec sa langue

le chocolat qui s’y trouvait. Il recommença ce petit manège, deux fois, trois

fois. A un moment, n’y tenant plus, je l’embrassai directement. Il voulait

jouer, et bien on verra qui est le plus fort. Je me mis mes genoux de chaque

côté de son torse. Il voulait me retourner, mais je l’en empêcha.


- Non, non, tu voulais jouer, et bien on va jouer, lui murmurais-je à l’oreille.


Je passai mes mains sur son torse, descendant de plus en plus bas.

Quand j’arrivai à la fin de son torse, je m’arrêtai. Le regardant dans les

yeux, je me relevai et interrompis mon baiser. Comme je le voulais, il en

demandait plus. J’avais joué avec lui, et j’allais le payer. Il me l’avait dit

dans mon esprit. « Et bien non », lui répondis-je coquine.




En descendant dans le salon, ma mère et mon père étaient sur le canapé

à se faire des mamours. Je ne vous dis pas ma surprise. Les seules fois où

je voyais mes parents s’embrasser, c’était le matin en se levant et quand ils

se séparaient. Me raclant la gorge, je débarquai dans la pièce, et passa

dans la cuisine qui se trouvait juste derrière. Mes parents, gênés,

s’éloignèrent l’un de l’autre, et s’éclaircir la gorge.

- Hum, hum, désolé chérie, murmura ma mère.

- Ce n’est pas grave, le rassurai-je. J’aurais pu être gênée il y a quelques

semaines. Mais je vous comprends à présent, lançai-je en regardant Marco.

J’entrai dans la cuisine, déposa mon plat dans l’évier et m’adossa au plan

de travail.

- Ah, mes parents. Ils devraient se lâcher un peu, déclarai-je en riant.

- C’est vrai que comparé à toi, ce sont de vrais petits prudes, mais

comment crois-tu que tu es nés ? répliqua Marco.

- S’il te plait, ne me mets pas d’images malencontreuses dans la tête. Ah,

au faite. J’ai vu ton frère sortir de la chambre de Solange ce matin, dis-je

pour changer de sujet.

- Ah bon, ce doit être pour ça qu’il ne m’a pas encore appelé. Normalement,

il aurait du le faire depuis ce matin, mais il ne l’a pas fait.

- Je voulais parler à So ce matin, mais je n’ai pas pu. Je n’ai même pas osé

franchir le seuil de la maison, ris-je de moi-même.

- Et bien je pense qu’ils devraient avoir fini depuis le temps maintenant,

répondit mon ange en regardant l’heure. On peut y aller si tu veux.

- Oui, je me change et on y va.



M’accompagnant dans ma chambre, je choisi de mettre cette fois un

éternel jean bleu avec un dos nageur rose fuchsia.

- Cette couleur te va à ravir, roucoula Marco dans mon cou avant d’y

déposer un léger baiser.

- Avec toi, toutes les couleurs me vont, répliquai-je.

- Hum, pas faut.



En arrivant devant la maison de mon amie, je risquai un œil à l’intérieur.

Ouf, personne pour l’instant. Je sonnai au portail et attendit. Marco, qui

n’avait pas la même patience que la mienne, commença à taper fortement

du pied. Mettant le mien sur le sien, je le fusillai du regard, je détestai

quand il faisait ça, et il le savait très bien.

- Arrête ou je t’écrase le pied avec la barre de fer qui est à côté. Tu sais

très bien que je hais que tu fasses ça, grommelais-je.

- Très bien, dit-il dans sa barbe inexistante.

- Merci.

Solange arriva, essoufflée et toute décoiffée, nous ouvrir la porte.

- Désolée, je … .Enfin, j’étais occupée, dit-elle à bout de souffle et un peu

gênée.

- Ce n’est pas grave, lui répondis-je. On peut repasser à un autre moment

si tu veux.

- Non, non, sa va.



Durant cet échange, nous étions rentrés chez elle et étions au salon. Elle

nous abandonna quelques minutes afin d’être plus présentable et revint

avec un jeune homme que l’on connaissait très bien. Le frère de mon Marco

l’accompagnait, un peu gêné certes, mais aussi heureux que Solange.

- Salut, dit-il d’une voix à peine aussi forte qu’un murmure.

- Bonjour Antonio, lui répondit son frère plus fort.

- Désolé de ne pas avoir appelé ce matin, mais j’étais occupé, lança-t-il en

jetant un coup d’œil à Solange qui s’était approché de moi, et qui en

entendant ces mots s’était raidi.

- Hum, oui j’avais compris. Bon ben on ne va pas vous déranger plus

longtemps hein, Gaëlle, me murmura Marco.

- Heu oui, je ne veux surtout pas vous déranger, dis-je en insistant bien

sur le « surtout ».

- Non, sa va. Vous ne nous dérangez surtout pas. En plus on avait

l’intention de passer Antonio et moi chez toi pour qu’on aille à la plage, nous

proposa Solange, Antonio était toujours muet.

- Et bien je serais enchanté de venir moi, dit mon traite d’ange.



J’aurais voulu partir pour pouvoir passer un peu de temps supplémentaire

avec lui, mai s'il en avait décidé autrement apparemment. C’est pourquoi

j’approuvai le choix de mon amoureux et qu’il me déposa chez moi afin que

l’on puisse se changer chacun chez soit.



J’avais décidé de mettre mon maillot de bain deux pièce noir, en fait

c’était à la limite du bikini, mais je l’aimai bien et en plus il était le plus

simple de ma garde robe. Je mis ensuite robe bustier blanc, et une paire de

sandale assortis à mon maillot. Je pris après mon plus grand sac de plage

car je savais que j’aurais toutes les affaires So à l’intérieur, elle avait la

fâcheuse habitude de ne jamais prendre de sac. Je l’emplis de toutes les

choses utiles et inutiles qui me tombaient sous la main.




Un coup porté à la porte me fit lever la tête, mais je savais déjà qui

c’était. Il m’avait déjà prévenu qu’il arrivait par pensée. Ce petit don était

très pratique. Devant ma porte, un jeune homme portant un short de bain

noir et blanc et un t-shirt noir moulant.

- Et bien, tu t’es bien fringué dis moi pour aller à la page, constatai-je.

- Toi aussi, j’aime beaucoup ta robe.

- Merci, moi aussi, dis-je en tournant sur moi.

Je m’approchai de lui et posai un léger baiser sur ses lèvres.


Nous nous mîmes en route, et arrivâmes à la plage convenu avec quelques

minutes d’avance. Nous attendîmes donc patiemment, mais comme je ne

suis pas d’une nature patiente, j’ôtai ma robe et me mis à l’eau.



Elle était fraiche et agréable, je m’enfonçai dans les profondeurs de la

mer et nagea pendant un moment à apnée. Cela dura un moment, et

lassée, j’allai m’allonger sur la plage.



Pendant ce temps, So et Antonio étaient arrivés, main dans la main.

J’étais aux anges pour eux. Marco, quand à lui, me cherchait des yeux et

quand il me trouva, il me dit en pensée qu’il me trouvait très élégante quand

j’étais dans l’eau. « Merci », lui répondis-je de la même manière. Je lui lançai

un sourire. Il vint à ma rencontre et s’assit à côté de moi.

- Tu aimes beaucoup l’eau apparemment ? s’enquit-il langoureusement.

- Oui, c’est vrai, affirmais-je en m’allongeant sur le sable. C’est mon

élément favori. J’aime aussi le feu, mais l’eau est plus ma spécialité. En plus,

je suis cancer, c’est mon signe astrologique, alors ça renforce mon

attachement pour cet élément. Toi tu es bélier non ?

- Heu, oui. Je crois, je suis née en avril le 1er. Le jour du poisson

d’avril. J’en ai souffert dans mon ancien lycée.

- Oh, désolée. Je reconnais qu’être née un 1er avril n’est pas des plus

commodes, reconnus-je amèrement.

- Oui, et c’est un peu pour ça que je voulais partir, et mes parents ont pour

une fois fait une bonne chose pour moi.

- Ah oui, et qu’ont-ils fait de si bien pour toi ? m’enquis-je tout en sachant

ce qu’il allait dire ou le devinant plutôt.

- Et bien si nous n’étions pas venus ici, je ne t’aurais pas rencontré et on

ne serait pas ensemble. Et puis Antonio et Solange non plus d’ailleurs. En

parlant de ces deux là, où sont-ils passés ? s’inquiéta-t-il inutilement.

- Ne t’inquiète pas, ils ne doivent pas être très loin. On est à la plage, ils

doivent soit être dans l’eau, soit être en train de se promener. Et puis So

connait ce coin comme sa poche. On y allait tout le temps pendant les

vacances. Je ne m’en fais pas pour eux, soupirai-je.

- On va dans l’eau, déclara subitement Marco.

- Oui, bien sur.

Alors que j’entrai lentement, appréciant la caresse de l’élément sur ma

peau, Marco, lui, s’enfonça brutalement dans la mer. Nous restâmes dans

l’eau tranquillement, nous enquiquinant l’un et l’autre. Nous taquinant et

jouant de manière puéril.




Je fis la planche à la surface de l’eau et me détendis. Soudain, je sentis

quelque chose me toucher les jambes, je criai et je me retournai pour voir

Marco éclater de rire. Je sentis une colère grandir en moi. Je détestai que

l’on me fasse ça. L’eau autours de moi se mit à trembler sous mes mains. Le

visage de Marco qui était hilare deux secondes avant, devint surpris et

même effrayé devant mon expression. Une grosse vague s’apprêtait alors à

s’abattre sur lui. Surgit de nulle part, elle était immense et le dominait. Il se

retourna, et poussa un cri strident qui me fit sortir de ma colère et je

plongeai sur lui pour le maintenir sous l’eau afin que la vague ne lui fasse

aucun mal. Le bruit était assourdissant, même sous l’eau. L’impact devait

être fort pour qu’on puisse l’entendre, même sous l’eau, de cette manière.

L’assourdissement terminé, nous refîmes surface dans un grand élan

d’inspiration.

- Je suis désolé.

A peine après avoir repris sa respiration, Marco prononça ces trois mots,

dans mon esprit et avec sa voix mielleuse. Je me laissai tombé dans ses

bras musclés et fondis en larmes avec la sensation d’avoir fait quelque

chose d’horrible mais en ne sachant pas quoi. Il m’entraina sur la plage et

m’allongea sur le sable. Je continuai de pleurer, devenant au fur et à

mesure une vraie fontaine. J’entendis la voix de Solange, celle de Marco qui

répondait aux questions auxquelles je ne pouvais répondre à cause de mes

pleurs. Je sentis le sable quitté mon corps, et le doux contact du siège de

la voiture le remplacé. Après cela, c’est le trou noir. Je suppose que je me

suis endormie, épuisé d’avoir tant pleuré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-my-broken-heart.skyrock.com
Eryne B
Donne des maux de tête à Alice
Donne des maux de tête à Alice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2509
Age : 31
Date d'inscription : 14/06/2009

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie (titre non définititf) !! (8èm ch en ligne ) Lemon Chap 8   Lun 26 Oct - 16:11

Jadore toujours autant Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristianna
Confessions de Rosalie
Confessions de Rosalie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1460
Age : 21
Localisation : Dans le minuscule lit de Jake, sur la porte il y a écrit NE PAS DERANGER
Date d'inscription : 03/08/2009

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie (titre non définititf) !! (8èm ch en ligne ) Lemon Chap 8   Lun 26 Oct - 17:10

Merci Eryne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-my-broken-heart.skyrock.com
Eryne B
Donne des maux de tête à Alice
Donne des maux de tête à Alice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2509
Age : 31
Date d'inscription : 14/06/2009

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie (titre non définititf) !! (8èm ch en ligne ) Lemon Chap 8   Lun 26 Oct - 17:54

De rien Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kat
Assiste au match de base-ball
Assiste au match de base-ball
avatar

Féminin
Nombre de messages : 563
Age : 38
Localisation : France
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie (titre non définititf) !! (8èm ch en ligne ) Lemon Chap 8   Mer 28 Oct - 0:54

Génial, j'adore ton histoire, c'est excellent!!
Kristianna, j'espère que tu vas vite faire une suite car je l'attends avec impatience!!
Biz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristianna
Confessions de Rosalie
Confessions de Rosalie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1460
Age : 21
Localisation : Dans le minuscule lit de Jake, sur la porte il y a écrit NE PAS DERANGER
Date d'inscription : 03/08/2009

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie (titre non définititf) !! (8èm ch en ligne ) Lemon Chap 8   Mer 28 Oct - 1:29

Merci c'est trop gentil kat.
La suite est en cour, peut-être que vendredi ou samedi elle sera posté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-my-broken-heart.skyrock.com
Eryne B
Donne des maux de tête à Alice
Donne des maux de tête à Alice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2509
Age : 31
Date d'inscription : 14/06/2009

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie (titre non définititf) !! (8èm ch en ligne ) Lemon Chap 8   Mer 28 Oct - 10:40

Je croise les doigts pour Samedi Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lina-twilight
Changement
Changement
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3098
Age : 22
Localisation : Dans les bras de Taylor, bien occupée !
Date d'inscription : 17/04/2009

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie (titre non définititf) !! (8èm ch en ligne ) Lemon Chap 8   Mar 3 Nov - 19:55

Youuahwaouuh !!!!!! xD c'est une suiiiiite geniiial OH MON DIIIEU elle a des pouvoirs xD viit la suite ma ptiiiite xD jme rejouii bizz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.liindiia-musiik.skyblog.com
Kristianna
Confessions de Rosalie
Confessions de Rosalie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1460
Age : 21
Localisation : Dans le minuscule lit de Jake, sur la porte il y a écrit NE PAS DERANGER
Date d'inscription : 03/08/2009

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie (titre non définititf) !! (8èm ch en ligne ) Lemon Chap 8   Sam 7 Nov - 17:22

Kookii désolée de pas avoir été présente la semaine dernière mais j'étais punie et je ne pouvais pas vous répondre.

Comme mercredi je ne serais plus punie officiellement, alors je serais plus présenté que jamais.

Gros Bisous.

Ps: Merci Lina.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-my-broken-heart.skyrock.com
lina-twilight
Changement
Changement
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3098
Age : 22
Localisation : Dans les bras de Taylor, bien occupée !
Date d'inscription : 17/04/2009

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie (titre non définititf) !! (8èm ch en ligne ) Lemon Chap 8   Sam 7 Nov - 17:27

deriiiiiien ma puce bizz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.liindiia-musiik.skyblog.com
Xandra
Emménagement chez Charlie
Emménagement chez Charlie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 30
Age : 24
Localisation : Dans les bras de Jacob
Date d'inscription : 21/10/2009

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie (titre non définititf) !! (8èm ch en ligne ) Lemon Chap 8   Mer 11 Nov - 11:08

CC
j'ai adoré ta fic c'est vraiment b1 bravo

Sa m'intrig jaten la suite ave impatience bounce

a+ biz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristianna
Confessions de Rosalie
Confessions de Rosalie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1460
Age : 21
Localisation : Dans le minuscule lit de Jake, sur la porte il y a écrit NE PAS DERANGER
Date d'inscription : 03/08/2009

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie (titre non définititf) !! (8èm ch en ligne ) Lemon Chap 8   Mer 11 Nov - 23:04

Merci beaucoup Xandra, la suite est en cour d'écriture, elle arrivera dans la semaine ou ce week end parce que j'étais punie comme tu peux le voir dans le message précédent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-my-broken-heart.skyrock.com
Kristianna
Confessions de Rosalie
Confessions de Rosalie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1460
Age : 21
Localisation : Dans le minuscule lit de Jake, sur la porte il y a écrit NE PAS DERANGER
Date d'inscription : 03/08/2009

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie (titre non définititf) !! (8èm ch en ligne ) Lemon Chap 8   Dim 15 Nov - 14:32

Alors comme mon inspi est un peu en rade ces temps-ci, je vous poste la première partie du chapitre 7.

J'espère qu'il vous plaira.

-----------------------





VII

Des questions sans explication Partie 1




Pourquoi je pleurais, je ne sais pas. Je ne savais même pas qu’elle

était l’évènement déclencheur, jusqu’à ce qu’une odeur de mer me

parvint aux narines. Et alors, tous me revint en mémoire. La

dispute, la vague, la peur, le bruit assourdissant, je revis alors ce

qui s’était passé. Les larmes me virent encore aux yeux, mais

cette fois si, je tachais de les refouler. Jetant un coup d’œil à

mes côtés, je vis Marco, endormis, son bras sur mon ventre, comme

si il m’avait enlacé pendant mon sommeil. C’était vraiment mon

ange à moi. J’avais vraiment de la chance. Tous les garçons que

je connaissais serait déjà partis en courant devant mes larmes. Il

faut dire aussi que lorsque je me mettais à pleurer, je ne pleurais

pas un peu, mais comme une fontaine.




Je sortis du lit en prenant bien soin de ne pas réveiller mon ange

gardien. Il était si beau quand il dormait, je le comprenais à

présent quand il disait qu’il adorait mes regarder dormir. Son

visage était débarrasser de tous soucis et était paisible,

détendu. Je me dirigeai vers la fenêtre et l’ouvris afin de

sentir la fraicheur du vent de la nuit sur ma peau.


Je restai ainsi pendant une heure je pense. La tête adossée au cadrage

de la fenêtre. Je pense mettre endormis. Je n’en suis pas sûr

mais je me réveillai pour la seconde fois de la nuit dans mon lit.

Marco était assis sur ma chaise de bureau et me regardais le ciel

comme moi quelques heures auparavant, mais lui était plus beau dans

ce décor.

- Gaëlle, il faut que tu me dises ce qui ce passe, murmura-t-il doucement.

- Je …, je ne sais pas si …, je ne sais pas si je dois te le dire, balbutiai-je.

- Et pourquoi tu ne veux pas, hein, gronda-t-il. Gaëlle, tu ne sais pas à quel

point j’ai eu peur que tu te noies sous l’eau hier. J’ai vu ma vie défiler

devant mes yeux certes. Mais ce n’était rien, Marco, je sais très bien ce

que tu éprouves, mais j’ai peur de te dire ce que j’ai parce que je ne sais

pas moi-même ce qui se passe, répliquai-je agacé à présent.

- Et bien, dis le moi, peut-être que l’on trouvera une réponse à nous deux.

- Très bien, je vais te dire ce que j’ai. Vendredi soir, j’ai fais un rêve plus

qu’inquiétant. On était sur la plage que je t’avais décrite, celle de mon rêve

où je t’avais vu pour la première fois, commençai-je. Tous a commencé

super bien, tu m’as pris dans tes bras, on est resté ainsi pendant un bon

moment, on a parlé et tous. Et puis à un moment, un vent glacial est

apparu, tu m’as serré plus fort dans tes bras pour me protéger du froid. Ça

à duré pendant une éternité il me semble, dis-je d’une voix

enroué à présent par l’émotion qui me submergeait. Mais ça

s’est arrêté et je me suis rendu compte que tu étais mort de

froid afin de me sauver, pleurai-je alors dans ces bras.

- Gaëlle, chut, calme toi, essaya Marco afin de me réconforté. Ça va aller,

c’est terminé, ça va aller. Chuuut.

- J’ai eu si peur quand la vague est apparue, j’ai cru que c’était de ma

faute. J’ai cru que tu allais mourir par ma faute. J’ai eu si peur de te perdre,

sanglotai-je.


Nous restâmes ainsi pendant une bonne heure, lui essayant de me

réconforter, moi essayant de me calmer. Finalement, je finis par

m’endormir, enlacé par les bras de mon protecteur, entouré

de douceur et de tendresse. Je ne fis pas de rêve encore, mais j’eus

l’impression que quelqu’un entrait dans ma chambre et demandait

après moi, mais que quelqu’un d’autre lui disait que je n’étais

pas en état de faire quoi que ce soit.


Je dormis longtemps, je pense. Lorsque je me levai pour la deuxième

fois de la journée, il faisait jour et la nuit commençait à

apparaître. Marco était à mes côtés, encore une fois. Il me

regardait d’un air inquiet, soucieux. Il avait peur que je ne fonde

encore en larmes à cause de lui.


« Je t’aime, et ce n’est pas à cause de toi que je pleure »

Je lui dis cela en pensé, je n’aimais pas le voir soucieux et

inquiet. Quand il entendit mes paroles, son visage se détendit un

peu, légèrement. Je finis de le convaincre en déposant un doux

baiser sur ces lèvres.

- Tu m’as manqué.

- Je n’ai dormis que quelques heures, raillais-je.

- Non tu as dormis deux jours entier, corrigea-t-il.


Je me raidis. Deux jours, j’avais dormis deux jours entiers. Comment

cela était-il possible ? J’étais une marmotte, c’est une

vérité incontestable. Mais cependant, je n’avais jamais dormis

plus de 10 heures d’affilé. Ce n’est pas possible. Mais

qu’est-ce qui se passe chez moi ? Je deviens folle ou quoi ?


- Mais qu’est-ce qui m’arrive ?

La crise d’angoisse pointait le bout de son nez, je le sentais à la

périphérie de mon esprit. Il fallait que je me calme mais comment

faire alors que vous veniez de dormir durant 2 jours entiers. Non, ne

pense pas à ça Gaëlle, pense à autre chose. Je me mis alors à

visualiser le visage de Marco dans ma tête. Les moindres détails de

son merveilleux visage d’ange, ses yeux remplis de bonheur quand il

me regardait, sa bouche si bien dessiné.

- J’ai besoin d’un verre d’eau. Il faut que je boive quelque chose, j’ai la

gorge qui me brule, dis-je alors.


Et c’était vrai, j’avais la gorge en feu, comme si on y avait mis

un tisonnier brulant, incandescent. Je ne pus supporter cette chaleur

et me mis à haleter. Voyant ma détresse, Marco se dépêcha de me

donner un verre d’eau. Je l’engloutis en une seconde mais le feu

de ma gorge ne disparut pas pour autant. Filant vers ma salle de

bain, je me mis directement sous le jet d’eau froide. La chaleur de

ma gorge s’apaisa, de plus en plus, jusqu’à ce qu’elle

disparaisse.


Sortant de sous le jet, je mis des vêtements secs et revins dans ma

chambre. Marco y était toujours, mais il était accompagné de mes parents.

Mes chers parents, comment j’avais pu les oublié. Ils devaient

s’être fait un sang d’encre durant mon absence. Et il devait

être en colère contre Marco aussi. Après tous, c’était depuis

qu’il était arrivé que toutes ces choses étranges, même si ils

n’en connaissaient pas la moitié, m’arrivait. Mais il n’était

pas dupe et il savait que mon comportement avait avoir avec Marco.


Ne voulant pas attiré plus de problèmes que n'en avait déjà Marco,

j'essaya de défendre ma cause du mieux que je pus.

- Avant que vous ne disiez quoi que ce soit, je tiens à ce que vous

sachiez que si vous compté vous en prendre à Marco, je vous jure

que je ne vous parlerez plus jamais. J'aime Marco, et je ne veux pas

le quitter. Vous êtes mes parents, mais je n'accepterais pas que

vous vous en preniez à lui de quelque manière que ce soit, dis-je

d'un ton décidé et que j'espérais ferme devant eux.

- Tout d 'abord, jeune fille, nous nous inquiétons beaucoup au niveau de ta

santé et nous savons ce qui t'arrive. Ensuite Gaëlle, je suis quand même

impressionné que tu sache si bien défendre ta cause. Après nous ne nous

en prendrons pas à Marco, car comme je te l'ai précédemment dis, nous

savons ce que tu as, et même si Marco était le responsable, enfin il l'est

mais peut importe. Donc je disais, même si Marco était le responsable, nous

ne le feront pas le fautif de ce qui t'arrive, car nous savons que cela

n'inclut que toi et pas lui, m'expliqua ma mère avec un regard que je ne

connaissait pas d'elle.

Je resta sans voix, mes parents savaient ce qui m'arrivait et ne

m'avaient rien dit sur cela. Mais pourquoi ils ne m'avaient rien dit

plus tôt, je ne comprenais rien à ce qui ce passait autours de moi.

La pression était trop forte, beaucoup trop. Un débordement de

sentiments contradictoire me submergeait, je ne pouvais pas les

supporté et laissa mon subconscient les rattrapé au vol de ma

pensée.


Un souffle chaud sur mon dos, une respiration régulière, une sensation

de douceur, une voix familière, je savais qui était cette personne,

une personne qui ne pas abandonné avant et qui ne le fera pas après.

Ma mère, qui me chuchotait à l'oreille tout les bon moments que

l'on avait passé ensemble lorsque j'étais plus petite, plus

insouciante du monde extérieur, plus innocente. Maman, celle qui m'a

mise au monde et qui m'a aimé tout au long de sa vie et qui continue

à le faire, malgré toutes les choses que j'avais faites.


Il fallait que j'ouvre les yeux, Marco était là lui aussi, je

l'entendais, je le sentais. Au plus profond de moi, je savais,

qu'importe les situations si il était à mes côtés ou pas, par la

pensée, par les sensations que je ressentais et par le cœur. Cela

peut vous semblé un peu bizarre, voir morbide mais c'est comme ça

et je ne le cache pas. Au prix de nombreux efforts, je pus enfin

ouvrir les yeux et voir mes parents et mon ange à moi devant moi, me

regardant d'un regard inquiet propre à chacun.

- Combien de temps encore ? Demandais-je.[/size]


Dernière édition par Kristianna le Dim 15 Nov - 15:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-my-broken-heart.skyrock.com
Xandra
Emménagement chez Charlie
Emménagement chez Charlie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 30
Age : 24
Localisation : Dans les bras de Jacob
Date d'inscription : 21/10/2009

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie (titre non définititf) !! (8èm ch en ligne ) Lemon Chap 8   Dim 15 Nov - 15:06

Incroyable bravo

vite une suite bounce bounce

quel imagination !!!!

J'adore j'adore j'adore
happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristianna
Confessions de Rosalie
Confessions de Rosalie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1460
Age : 21
Localisation : Dans le minuscule lit de Jake, sur la porte il y a écrit NE PAS DERANGER
Date d'inscription : 03/08/2009

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie (titre non définititf) !! (8èm ch en ligne ) Lemon Chap 8   Dim 15 Nov - 15:20

Merci beaucoup Xandra.

La suite je sais pas encore, j'ai perdu un peu de mon imagination c'est temps ci mais je crois que la semaine prochaine elle sera là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-my-broken-heart.skyrock.com
Xandra
Emménagement chez Charlie
Emménagement chez Charlie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 30
Age : 24
Localisation : Dans les bras de Jacob
Date d'inscription : 21/10/2009

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie (titre non définititf) !! (8èm ch en ligne ) Lemon Chap 8   Dim 15 Nov - 17:42

Super super super bounce bounce

j'attend Neutral

prend bien ton temp quand même, l'imagination c'est pas facile de l'avoir alors je pacienterais cheers

bonne chance :elo:

bizzzzzzzzzzz a+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristianna
Confessions de Rosalie
Confessions de Rosalie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1460
Age : 21
Localisation : Dans le minuscule lit de Jake, sur la porte il y a écrit NE PAS DERANGER
Date d'inscription : 03/08/2009

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie (titre non définititf) !! (8èm ch en ligne ) Lemon Chap 8   Dim 15 Nov - 17:43

Merci Xandra c'est vraiment trop gentil !!!!

Bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-my-broken-heart.skyrock.com
Xandra
Emménagement chez Charlie
Emménagement chez Charlie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 30
Age : 24
Localisation : Dans les bras de Jacob
Date d'inscription : 21/10/2009

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie (titre non définititf) !! (8èm ch en ligne ) Lemon Chap 8   Dim 15 Nov - 17:47

De rien Wink

C'est normal

J'adore ta fic supercontent

Surtout pas de pression prions

A bientot
bye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eryne B
Donne des maux de tête à Alice
Donne des maux de tête à Alice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2509
Age : 31
Date d'inscription : 14/06/2009

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie (titre non définititf) !! (8èm ch en ligne ) Lemon Chap 8   Dim 15 Nov - 17:54

J'adore toujours autant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kristianna
Confessions de Rosalie
Confessions de Rosalie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1460
Age : 21
Localisation : Dans le minuscule lit de Jake, sur la porte il y a écrit NE PAS DERANGER
Date d'inscription : 03/08/2009

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie (titre non définititf) !! (8èm ch en ligne ) Lemon Chap 8   Dim 15 Nov - 17:54

Merci Eryne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-my-broken-heart.skyrock.com
Renesmée
Mariée !
Mariée !
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1868
Age : 22
Localisation : Sainté (Saint-Etienne) ♥ avec les filles du cast' en train de faire du Shopping =D
Date d'inscription : 24/05/2009

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie (titre non définititf) !! (8èm ch en ligne ) Lemon Chap 8   Dim 15 Nov - 19:00

J'ai commencé à lire ta fic'!!
Et j'adore love , sachant que je n'en suis qu'au premier chapitre!!^^
Je continue à lire ta fic' et en même temps à écrire ma fic'!!
En tout cas bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lina-twilight
Changement
Changement
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3098
Age : 22
Localisation : Dans les bras de Taylor, bien occupée !
Date d'inscription : 17/04/2009

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie (titre non définititf) !! (8èm ch en ligne ) Lemon Chap 8   Dim 15 Nov - 19:04

OOooh my goooooosh Very Happy jadooore totalement meme si je suis inquiete !! Il luii arriv quoi :O ?? Viite une suiite ma bellle il me faut une suuuuiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiittte !!! xD bizz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.liindiia-musiik.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nouvelle vie (titre non définititf) !! (8èm ch en ligne ) Lemon Chap 8   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une nouvelle vie (titre non définititf) !! (8èm ch en ligne ) Lemon Chap 8
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les bérets verts - 1968
» Vous aimez le scrap Disney ... ??? Allez voir là
» Le Diable s'habille en Prada
» Nouvelle génération de la BD belge
» Comment choisir un bon titre de roman ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilighters France :: Le quartier des artistes :: Fanfics :: Fanfics tout Public-
Sauter vers: