Twilighters France


*** Twilighters France, votre source française depuis 4 ans!
 
AccueilTwilighters FranceFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 la lumière dans l'obscuritée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
o0~MikadO~0o
1ère rencontre avec Edward Cullen
1ère rencontre avec Edward Cullen
avatar

Féminin
Nombre de messages : 112
Age : 26
Localisation : Une petite Fraise
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: la lumière dans l'obscuritée   Mer 2 Sep - 11:08

Voici une histoire pas vraiment dans le contexte de twilight, il n'y a pas les persos et on a du mal à voir le rapport au début, mais si vous me laissez la finir je vous promets que ça va être bien écrit ^^.


C'est la première fanfic que j'écris, soyez indulgents s'il vous plait ^^.

:elo:

______________________________________________


Prologue





Si il y a une chose que jamais je ne regretterais, c’est cette journée à la fois banale mais décisive pour mon existence toute entière…


Je voyais l’objet de toute l’attention de chaque personne de la classe, ou de tout le lycée, non pas que notre lycée était petit seulement ce n’était pas tous les jours qu’un nouvel élève arrivait en plein moi de décembre. Je le regardais se diriger vers moi, ou plutôt la place vide juste à coté de moi. Je compris alors l’enthousiasme qui avait pris la plupart des filles de ma classe, face à l’arrivée du jeune homme dans la classe.


Il avait la grâce d’un danseur, on aurait dit qu’il flottait à la place de marcher. Jamais encore je n’avais vu un garçon aussi attirant, il avait la beauté d’un mannequin, il devait avoir des origines asiatiques, mais les asiatiques avaient-ils la peau aussi blanche ? Son visage était harmonieux, le menton fin comme celui d’une fille sans pour autant paraitre androgyne, sa mâchoire était carrée et semblait musclé. Sa bouche était de taille moyenne, la lèvre supérieure était assez fine et la lèvre inférieure était plutôt pulpeuse. Ses cheveux étaient d’un noir intense, sa coupe était banale mais s’accordée à merveille avec son visage, j’étais comme absorbée par lui, rien d’autre ne retenait mon attention que ce visage si parfait. Sa beauté pouvait couper le souffle à n’importe quel être humain normalement constituer. Etait-il humain ?


Je n’osais le regarder droit dans les yeux, pour ne pas être tentée je regardais ailleurs. Je me rendis alors compte, avec effroi, que tous les regards faisaient des allers-retours entre moi et mon futur voisin. Oh non…pas ça… Je détestais avoir l’attention des gens. Je préférais rester une fille sans ennuis, que personne ne me regarde. D’un coup mon ressentiment envers le garçon fut beaucoup moins admiratif, je lui en voulais… il allait amener l’attention des gens sur moi, ils allaient tous savoir que j’étais sa voisine… je lui en voulais d’attirer l’attention…. Non je ne lui en voulais pas que pour ça, je lui en voulais aussi d’être aussi beau, d’attirer autant mon attention, comme la plupart des gens qui le regardaient, tels un aimant attire le métal. Lorsqu’il fit glisser la chaise juste à coté de moi j’avais déjà entrepris une lutte acharnée contre moi-même pour ne pas le regarder. Seulement ne pas le regarder me fit contacter que j’avais le regard de chacun rivé sur moi, des regards de haine, jalousie, ou bien de compassion comme celui que me jetait une de mes amies.
Dès le moment où il fut installé, M. Duroy commença son cours. Sans prêter attention aux élèves qui le fixaient il se tourna vers moi.
-Je n’ai pas mon livre de français, peux-tu me prêter le tien s’il te plait ? . Sa voix était envoutante, mélodieuse tels un piano qui vous jouait une berceuse. Cette voix était vraiment séduisante mais elle me donna aussi des frissons de peur. De peur ? Ceci avait l’air de beaucoup l’amuser d’ailleurs savait-il l’effet qu’il pouvait procurer aux autres ?

Certainement … Lorsque je lui tendis le livre son sourire m’éblouis à moitié, et je lâchais immédiatement le livre. Je le repris maladroitement avant de me rendre compte que le garçon l’avait déjà rattrapé avant moi. Sans le vouloir mes mains s’agrippèrent alors aux siennes. Ses mains étaient glacées, aussi froides qu’un glaçon. Et mes yeux cherchaient instinctivement son regard… Ses yeux était étrangement attirant, mais pourtant il semblait faux, ses yeux bleues tournés vers le turquoise me paraissaient pourtant profond, comme-ci ses yeux en cachés d’autres. Je pense que si je restais quelque secondes dans cette position car j’entendis alors une voix intérieure dire :

- Je sais que la froideur des vampires est repoussante, mais pourquoi elle ne retire pas ses mains ? . Je reconnu alors sa voix et lâchais le livre, pour apporter toute mon attention au cours. Du moins j’essayais car il y avait quelque chose que je ne comprenais pas. Il n’avait pas ouvert les lèvres. Lorsque j’avais entendu sa voix ses lèvres n’avaient pas du tout bougées… je cherchais alors une solution… une seule me vain à l’esprit, mais elle était tellement absurde… avais-je lu dans ses pensées ? Et puis pourquoi avais-je entendu le mot vampire ? Oui, absurde était le mot juste.
Comme pour l’interroger je tournai la tête vers lui. Il était en train de me fixer, je le fixais alors… ainsi lui aussi avait remarqué que j’étais troublée. Ses yeux me regardaient avec un air de curiosité, j’avais l’impression qu’ils me lisaient comme un livre ouvert, que chaque recoins de mon esprit était inspecté, toute cette curiosité était vraiment dérangeante, jamais personne ne m’avait fixait comme il le faisait…. J’étais mal à l’aise, cependant savait-il que j’avais lu dans ses pensées ? Non, c’était absurde, lire dans les pensées était quelque chose d’impossible, même si pour moi c’était la seule réponse à ce qu’il c’était passé. J’arrêtais alors de l’observais et tentais de reporter mon attention sur le cours.


A ce moment précis je sus que la vie paisible et normale que j’avais eu jusqu’à présent allée bientôt prendre fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coeurdarticha02.skyblog.com
chloé
Grimpe sur le dos d'Edward
Grimpe sur le dos d'Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 453
Age : 24
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: la lumière dans l'obscuritée   Jeu 29 Oct - 23:45

haaaan j'adore le début Smile
magnifique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
la lumière dans l'obscuritée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pandore, une amante cachée dans l'Obscurité
» [Lettres de Sang 5] Une Lueur dans l' obscurité
» Une lumière dans l'obscurité || Elizabeth Bathory
» Photos de montre dans l'obscurité !
» Son et Lumière dans le bassin du château de Lunéville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilighters France :: Le quartier des artistes :: Fanfics :: Fanfics tout Public-
Sauter vers: