Twilighters France


*** Twilighters France, votre source française depuis 4 ans!
 
AccueilTwilighters FranceFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 une vie dans le genre fantastique >>titre non défini.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Vador
modérateur
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 18039
Age : 26
Localisation : Sut Terre ♥
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: une vie dans le genre fantastique >>titre non défini.   Sam 29 Aoû - 19:35

Super ces deux suites asony !!!! supercontent

La suite la suite !!!

PS : ça me dérange pas le "mon chéri", t'inquiète pas ^^

bizz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
asony
Regarde Edward jouer du piano
Regarde  Edward jouer du piano
avatar

Féminin
Nombre de messages : 531
Age : 26
Localisation : au cotés de Cédric mon édward (voir fic')
Date d'inscription : 24/07/2009

MessageSujet: Re: une vie dans le genre fantastique >>titre non défini.   Sam 29 Aoû - 19:50

alors c"était pas le premier, petit veinard ^^

tu l'aura ta suite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xxjust-mynexx.skyrock.com/
Vador
modérateur
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 18039
Age : 26
Localisation : Sut Terre ♥
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: une vie dans le genre fantastique >>titre non défini.   Sam 29 Aoû - 19:54

Lol non, pas le premier...xD

Yes !!!!! supercontent

bizz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellaa&Edwaard
S'endort bercée par Edward
S'endort bercée par Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 483
Age : 23
Localisation : Avec Adonis aux yeux dorés...
Date d'inscription : 15/07/2009

MessageSujet: Re: une vie dans le genre fantastique >>titre non défini.   Dim 30 Aoû - 15:26

Tu m'as demandé de lire ta fic' & ça y'est !!! Nan, mais sérieusement, ne doute pas (plus) de toi, car elle est vraiment trop trop bien !
J'attends la suite avec impatience !
Bisouus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mary35410
Retrouve son bien aimé
Retrouve son bien aimé
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1359
Age : 33
Localisation : maryline prend son pied avec l'homme de ses rêves
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: une vie dans le genre fantastique >>titre non défini.   Lun 31 Aoû - 10:48

moi aussi attend la suite asony
magnifique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
asony
Regarde Edward jouer du piano
Regarde  Edward jouer du piano
avatar

Féminin
Nombre de messages : 531
Age : 26
Localisation : au cotés de Cédric mon édward (voir fic')
Date d'inscription : 24/07/2009

MessageSujet: Re: une vie dans le genre fantastique >>titre non défini.   Mer 2 Sep - 9:15

la souite>>>

Chapitre 15-une embuscade particulière

_ Cédric, tu veux bien venir avec moi, il faut que je te montre quelque chose, dis-je en lui murmurant à l’oreille. Je vis les visages de ses deux parents s’illuminer, je savais qu’ils avaient entendus ce que je venais de lui dire. Mes parents, eux, ne le remarquèrent pas.
_ D’accord, je te suis.
_ On revient, dis-je à voie haute.

Laissant mes parents et mon frère avec les deux autres vampires, sachant qu’ils ne craignaient rien, je m’éclipsais dans ma nouvelle chambre avec Cèd.

_ Alors ? S’empressa-t-il.
_ Je n’ai rien à te montrer,…, désolé, je voulais seulement me retrouver seul avec toi. Il me sourit et je repris. Allons dehors, tu veux bien ?

Il m’emmena sur son dos à travers la forêt jusqu’à la cascade, c’était un bon endroit pour être seul. Nous nous assîmes sur un rocher, moi je m’étais blotti contre son torse glacé.
_ Tu es gelé ! Remarquais-je. Je le regardais, il tremblait.
_ Il faut que je me… nourrisse, je ne veux pas que tes parents me voie dans cette état. Je vais te faire regagner ta chambre, tu m’attendras là bas.
_ Je peux rester ici, va faire ce que tu as à faire !

Il partit à toute vitesse, j’eus à peine le temps de voir dans quelle direction il était partit. Pour faire passer le temps, je m’amusais à faire des formes dans l’eau avec un bâton. Le temps passait et je commençais sérieusement à m’ennuyer. A présent, la nuit était tombé, voila une heure et demi qu’il était partit, je commençais à m’inquiéter. Je décidai de rentrer car le vent sur ma peau provoquait des frissons.

Soudain, une horde de loup surgit de nulle part pour m’encerclé. Gardant mon sang froid, je ne bougeais plus et regardais chacun des loups dans les yeux. Au bout de deux minutes, je fis un pas en avant, ils resserrèrent leur cercle et l’un deux montra les crocs. Je pris peur et je courus face au château en sautant par-dessus un loup afin de briser le cercle qu’ils formaient. Je courrais aussi vite que je pouvais, quand l’un d’eux me rattrapa et me fit tomber. A présent, l’animal était sur moi pour éviter que je m’en aille.

_ Tu ne dois pas y retourner c’est dangereux. Surprise que ce loup parle, je fis les grands yeux. Je fixais les siens qui me rappelaient vaguement quelqu’un, mais je ne me souvenais pas de qui.
_ Comment, mais, je … bafouillais-je.

J’entendis un grognement derrière moi. Les loups se battaient avec Cédric qui évitait leurs coups au lieu de se battre. Il s’approcha de moi et balança le loup sur le côté, puis me transporta dans ses bras jusqu’au château. Il était essoufflé. A mon avis, il avait eut à peine le temps de chasser.

_ rentre, je serais dans ma chambre si tu as besoin de moi.
_ Tu ne viens pas avec moi ? Encore tremblant, il ne me répondit pas et grimpa jusqu’à sa chambre. Moi, j’entrais dans la maison sans faire de bruit.

_ Titia, viens donc prendre une entrée. Me dit Beth.
_ J’arrive.
Elle et son mari ont dû entendre la conversation que j’avais eue avec mon copain. Ils avaient tous l’air métamorphosés, que c’était-il passé en mon absence.

_ Nous racontions à tes parents comment nous avions perdue notre premier fils. Tu connais l’histoire n’est ce pas ?
_ Euh, non. C’était donc pour ça qu’ils étaient soudain si tristes, je continuai de répondre. Mais je demanderai à Cédric.
_ Il ne t’en a pas parlé ! S’étonna son père.
_ Votre fils était très courageux, se sacrifier pour sa famille.

Je ne savais pas pourquoi, mais je ne croyais pas à la version que Nèl avait résumé. Je me promis d’en parler à Cèd. Nous finîmes notre entrée et attaquâmes le plat de résistance. J’eus dû mal à finir, on m’en avait trop servit. Les Vandle vidèrent leurs assiettes dans la poubelle.

_ Où est Cédric, demanda ma mère, il ne veut pas manger ?
_ Oh, il ne se sentait pas bien tout à l’heure alors il est monté dans sa chambre. Répondis-je.
_ C’est dommage, me répondit mon père.
_ Oui, je vais montez pour voir s’il va mieux. Je m’éclipsais de table, de toute façon, je n’avais plus faim.

Quand je toquai à la porte personne ne me répondit, alors j’ouvris. Il était là, tremblotant, son visage entre ses mains était plus pale que jamais. Je distinguais légèrement ses yeux, ils avaient changés de couleur, ils étaient à nouveau gris-argenté. Je m’approchai et il me fit signe de m’en allé, mais je n’obéis pas et le vis siroté une biche, tout en prenant soin de ne pas mettre du sang par terre. Ses yeux et sa peau commençaient à redevenir comme avant et ses crocs se rétrécirent. Il me regarda d’un air désolé.

_ Tu te sens mieux ? Demandais-je.
_ Tu n’aurais pas dû voir ça. Et ces loups, j’aurais dû rester avec toi.
_ Je vais bien et tu n’avais pas le choix, tu étais en train de souffrir le martyr à mes côtés. Tu as bien fais de partir.
_ Ils auraient put te blessé et je n’étais pas là.
_ Encore une fois, ce n’était pas ta faute, c’est moi qui ai voulu rester dans les bois.

Il savait que j’avais raison donc il ne discuta pas.
Je repensai au loup qui parlais, avec ses yeux ambre, je réfléchissais à qui je faisais allusion quand je les ai vus. A qui pouvaient-ils appartenir ?


Spoiler:
 


Dernière édition par asony le Mer 2 Sep - 10:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xxjust-mynexx.skyrock.com/
Vador
modérateur
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 18039
Age : 26
Localisation : Sut Terre ♥
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: une vie dans le genre fantastique >>titre non défini.   Mer 2 Sep - 9:19

J'adore cette suite !!!! supercontent

Très très bien écrit !! bravo

La suite la suite !!! ^^

bizz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
asony
Regarde Edward jouer du piano
Regarde  Edward jouer du piano
avatar

Féminin
Nombre de messages : 531
Age : 26
Localisation : au cotés de Cédric mon édward (voir fic')
Date d'inscription : 24/07/2009

MessageSujet: Re: une vie dans le genre fantastique >>titre non défini.   Mer 2 Sep - 9:49

Chapitre 16-un monstre

Il jetait l’animal au fond de la forêt avec une force surhumaine. Puis il m’enlaça avec tendresse, nous nous blottîmes l’un contre l’autre sur le canapé. Cédric redevint tiède, tandis que moi je commençais à bruler littéralement.

Il venait de boire le sang d’un animal qui était vivant il y a deux secondes, et alors, je m’en fichais. Tout ce qui m’importait c’était qu’il soit en vie et en bonne santé, s’il fallait qu’il tue pour vivre, je serais prête à l’aider. Il est tout ce que j’ai de plus précieux maintenant, si on venait un jour à me l’enlever, je ne pense pas que j’arriverais à me relever. Je serais toujours derrière lui où qu’il aye. S’il ne peut pas se séparer de moi, je ne pourrais pas le faire à sa place. L’amour est absurde mais ce sentiment vaut la peine de le ressentir. Celui qui n’a pas connu l’amour, n’a pas connu la vie.

J’aime à citer cette phrase : « l’amour à ses raison, que la raison ignore ». Je ne sais pas de qui est cette réplique mais c’est ma citation préféré. Et je ne peux pas dire qu’elle ne s’applique pas à moi, tomber amoureuse d’un vampire, où est la raison là-dedans ? Ça m’ai tombé dessus, il faut croire que si vous arrêtez de chercher, qui sait, vous trouveriez ce que vous cherchiez.

Je m’étais endormi dans ses bras. Dans mes rêves, j’étais seul dans la forêt, je cherchais quelqu’un. Je cherchais un enfant blond et pâle avec des yeux magnifiques, je crois qu’ils étaient vert-claire. Je voyais des flashs de sa jolie petite tête blonde. J’étais déboussolé et épuisé, me rattrapant sur chaque arbre que je croisais, pour éviter de tomber.

Sur ma main, je découvrais du sang, je regardais au alentour et ne vis personnes d’autre que moi, dans cette immense forêt. Soudain, je fus prise d’un mal de chien à la cuisse gauche, je la regardais, elle saignait beaucoup, on aurait dit qu’une artère était sectionné. J’appuyais fort sur la plaie pour arrêter l’hémorragie mais rien ne stoppait le sang de couler. Je déchirai ma chemise afin de faire un garrot. Je serrais fort le tissu au dessus de la plaie, le sang commençait à couler moins vite.

Après quelques instant de douleur, l’hémorragie avait prit fin cependant une forme à la vitesse vertigineuse se dirigeait vers moi. Je crue qu’elle allait s’arrêter mais au lieu de ça, elle accélérait le pas. Prise de panique, j’essayais de m’enfuir, mais j’avais perdue beaucoup trop de sang et j’étais prête à m’évanouir. Je luttais donc afin de m’en sortir.

Quelqu’un me percuta puis me projeta contre un arbre, ma plaie se rouvrit. Ma cuisse me brûlait, le garrot autour d’elle, ne servait à rien à présent. Mon sang coulait à flot, j’avais l’impression d’être en feu. Je regardais ma plaie et essaya de la nettoyer. A la place d’une coupure, je voyais deux petits trous, comme une morsure. Mon pou s’accéléra et ma respiration aussi, j’avais le sentiment que mon cœur allait exploser.

Cédric n’était pas là, prêt de moi, j’étais seul avec un autre vampire qui voulait ma mort. Je cherchais cette personne autour de moi et je m’arrêtais les yeux en l’air. Il était là, percher sur une branche du chêne à côté de là où je m’étais effondrée. Il me regardait, la soif se lisait sur son visage. Ses yeux d’un noir profond me fixait et me dévisageait. Ses cheveux long et soyeux tombaient devant ses pupilles. Sa manière de bouger me faisait peur, j’en avais la chair de poule.

Brusquement, je ne vis plus rien. Seul un enfant approchait, en sortant de la lumière, il me tendait la main, j’en fis autant. Ses yeux argentés et sa chevelure dorée, me firent penser à un ange. Seulement quand ses yeux et sa peau virèrent au blanc, je n’avais plus l’ombre d’un doute. C’était un vampire, lorsque je le réalisais, il était déjà derrière moi et prononça quelques mots :

_ as-tu peur ?... qu’est ce qu’elle te fait la morsure, hein… elle te transforme,… c’est désagréable n’est ce pas ?
Ce gamin sadique commençait à me taper sur les nerfs. Je me relevais, pour lui faire face mais un autre petit garçon s’approcha de moi et m’adressa la parole à son tour :
_ Une nouvelle vie t’attend, tu es l’une des nôtres à présent !

C’était la petite tête blonde avec son air angélique. Il ne me laissa pas réagir qu’il me mordit au cou. Là, je réalisais que c’était lui qui m’avait mordue la première fois, je gardais son visage en tête pour m’éloigner de lui, c’était un monstre.

Je me réveillais en sursaut quand les trois vampires me sautèrent dessus.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xxjust-mynexx.skyrock.com/
mary35410
Retrouve son bien aimé
Retrouve son bien aimé
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1359
Age : 33
Localisation : maryline prend son pied avec l'homme de ses rêves
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: une vie dans le genre fantastique >>titre non défini.   Mer 2 Sep - 10:32

oui moi aussi la suite
magnifiquement écris!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vador
modérateur
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 18039
Age : 26
Localisation : Sut Terre ♥
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: une vie dans le genre fantastique >>titre non défini.   Mer 2 Sep - 12:10

Youhou !!! supercontent

C'est super bien écrit Titia !!!! bravo

La suite la suite !!!

bizz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellaa&Edwaard
S'endort bercée par Edward
S'endort bercée par Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 483
Age : 23
Localisation : Avec Adonis aux yeux dorés...
Date d'inscription : 15/07/2009

MessageSujet: Re: une vie dans le genre fantastique >>titre non défini.   Mer 2 Sep - 12:26

Trop, trop, bien ! =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
debydebfun
A l'air d'une souillon
A l'air d'une souillon
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3102
Age : 22
Localisation : lodéve
Date d'inscription : 13/08/2009

MessageSujet: Re: une vie dans le genre fantastique >>titre non défini.   Mer 2 Sep - 16:05

waii je veux la suite!!!! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thecullenscoven.e3b.org
asony
Regarde Edward jouer du piano
Regarde  Edward jouer du piano
avatar

Féminin
Nombre de messages : 531
Age : 26
Localisation : au cotés de Cédric mon édward (voir fic')
Date d'inscription : 24/07/2009

MessageSujet: Re: une vie dans le genre fantastique >>titre non défini.   Jeu 3 Sep - 18:09

mercii, c'est encourageant, merciii, et voila la suite.

Chapitre 17-les pouvoirs des anciens.

Je me trouvais dans ma chambre et Cédric était à mes cotés.
_ excuse moi, je t’ai réveillé ?
_ Non, j’ai fais un cauchemar, tu ne dors pas ?
_ Les vampires ne dorment jamais.
_ Ah et il y a autre chose que j’ignore ?
_ Et bien oui, je ne t’ai pas tout dis.
_ a bon ? Fis-je semblant de m’étonner.
_ Oui, euh, par où commencer. Je ne suis pas un vampire … normal, moi et ma famille, sommes différents des autres.
_ Comment ça, vous ne tuez pas les êtres humains, je le sais.

_ Il ne s’agit pas de ça. Ma mère à été mordue par un vampire qui avait subit une expérience. Il était doté de… pouvoir.
_ Un pouvoir, comme … les super héros ?
_ Non, pas exactement, ce n’était pas un pouvoir physique mais mentale.
_ dans le genre contrôler quelqu’un par la pensé.
_ Oui exactement, lui pouvait obliger quelqu’un à céder à tous ces désirs. C’est pour cela que ma mère c’est laissé faire et c’est fait mordre si facilement.
_ J’en suis navré.

_ Oui, moi aussi, mais il n’empêche que maintenant elle à aussi un pouvoir. Elle peut entendre une conversation même si elle provient de l’autre bout de la terre. Mon père, lui, est devenu un génie, il n’a pas besoin d’apprendre quoi que ce soit, il sait faire tout ce qui lui passe par la tête. Mais il n’en parle pas, sinon ça attirerait la presse ici et vaut mieux pas. Il s’esclaffa, nous aurions du mal à nous contrôler si toute une foule viendrait nous rendre visite et nous mettrons en danger notre secret.
_ Je comprends, c’est pour ça que Victor fait tant de choses en même temps.
_ Entre autre, quant à moi, je peux savoir n’importe quel sentiments, j’arrive à savoir ce que tu veux rien qu’en te regardant.
_ Ce n’est pas vrai, c’est pour ça que tu t’écartes de moi ou que tu fais ce que je voulais faire. Donc en gros tu lis dans mes pensés.
_ Oui, on peut dire ça.

En me remémorant la conversation que mon père avait résumée à propos de son frère, je restais pensive. Cédric qui le remarqua, me répondit ;
_ Josh n’était pas comme nous. Il avait développé un autre sens de son pouvoir. Il était capable de métriser les gens mentalement ou physiquement. Mon grand frère, nous contrôlait quand nous étions déstabilisé ou en colère. Il nous figeait quand nous étions sur le point de faire une bêtise, c’était pratique.

Mais un animal lui a fait croire qu’il pouvait exercer son pouvoir sur elle. Elle l’ensorcela et il tomba dans son piège, il lui fit un enfant et elle s’évapora dans la nature avec le fœtus qui grandissait en elle avec une vitesse fulgurante.

Il a tenté de les retrouvés, car il était impossible pour lui de vivre sans elle et d’abandonner son futur enfant. Quand il la trouva avec son fils dans ses bras, elle le tua je ne sais comment et on ne l’a plus jamais revue.

_ C’est horrible mais qu’est ce que c’était, cette histoire de sauvetage.
_ Ah ça, c’est une couverture, c’est ce que l’on raconte au personne qui s’en intéresse.

_ Tu m’as parlé d’un animal qui l’aurait ensorcelé.
_ Elle avait un pouvoir, elle était immunisée de celui de Josh.
_ Pourquoi as-tu parlé d’animal, puisqu’il s’agit d’une fille.
_ Parce que s’en est un, c’était… un loup.

_ Les vampires peuvent s’accouplé avec des loups, je pensais qu’ils se haïssaient. Dans chacune des histoires que je connais les loups et les vampires sont ennemis depuis la nuit des temps.
_ Et c’est juste, seulement celle-ci n’était pas comme les autres de son espèce. Car elle était née mi-vampire et mi-loup, donc elle disposait d’un pouvoir en étant loup.

_ Je pensais qu’il n’y avait que votre famille et l’énergumène qui avait transformé ta mère, qui avait un pouvoir.
_ Je me suis penché sur la question moi aussi et figure toi que j’ai trouvé d’autre vampires qui était dans la même situation. Donc à présent, une bonne partie des vampires possèdent un pouvoir sauf les plus anciens.
_ Les plus anciens n’ont pas subit des expériences j’imagine.

_ Tu n’y es pas, en fait, ce sont les anciens qui faisaient les expériences grâce à leur propre venin, car eux disposent d’un plus grand nombre de pouvoir beaucoup plus puissant que les nôtres. Ils voulaient que les vampires puissent se défendre avec plus que leur crocs alors ils inventèrent de nouvelle sortes de vampires. Pour que l’expérience fonctionne, il suffisait d’injecté dans le cœur du vampire le venin des anciens, bien entendue, s’ils les mordaient tout simplement cela fonctionnerait. Mais ils ne se déplaceraient pas pour aucun de nous, nous ne sommes pas digne d’eux. Du moins c’est ce qu’ils disent.

_ À force, ils ne se sont pas affaiblit en donnant leur venins de droite à gauche.
_ Personne ne le sait, mais maintenant les vampires sont plus dangereux que n’importe quel animal dans ce monde.

_ Instructif, cette histoire d’horreur.
Il rigola avec moi.


PS: c'est la rentrée et je suis en terminal j'ai des rapports de stages a faire et une entreprise pour y effectuer un stage, donc je vais bosser,par contre si vous aimez toujours ce que je fais je trouverais du temps pour écrire et vous donner la suite. (dites si vous êtes d'accord^^)

merci matt. de m'appeler par mon (prénom(surnom)), il y en a pas beaucoup qui le font!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xxjust-mynexx.skyrock.com/
mary35410
Retrouve son bien aimé
Retrouve son bien aimé
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1359
Age : 33
Localisation : maryline prend son pied avec l'homme de ses rêves
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: une vie dans le genre fantastique >>titre non défini.   Jeu 3 Sep - 18:16

pas de souci
j'adore ta suite et rop hate de te lire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
asony
Regarde Edward jouer du piano
Regarde  Edward jouer du piano
avatar

Féminin
Nombre de messages : 531
Age : 26
Localisation : au cotés de Cédric mon édward (voir fic')
Date d'inscription : 24/07/2009

MessageSujet: Re: une vie dans le genre fantastique >>titre non défini.   Jeu 3 Sep - 18:33

merci, d'être compréhensive^^,
merci beaucoup de suivre ma fic'!! bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xxjust-mynexx.skyrock.com/
Vador
modérateur
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 18039
Age : 26
Localisation : Sut Terre ♥
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: une vie dans le genre fantastique >>titre non défini.   Ven 4 Sep - 9:20

Super suite Titia !!! supercontent

T'inquiète pas, tant que tu nous poste au moins une suite de temps en temps c'est cool ^^

BOn courage ma grande hug

PS : C'est un plaisir Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
debydebfun
A l'air d'une souillon
A l'air d'une souillon
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3102
Age : 22
Localisation : lodéve
Date d'inscription : 13/08/2009

MessageSujet: Re: une vie dans le genre fantastique >>titre non défini.   Ven 4 Sep - 17:29

yaeh!!!!!!!!!! essaie de nous filer la suite quand tu peux ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thecullenscoven.e3b.org
asony
Regarde Edward jouer du piano
Regarde  Edward jouer du piano
avatar

Féminin
Nombre de messages : 531
Age : 26
Localisation : au cotés de Cédric mon édward (voir fic')
Date d'inscription : 24/07/2009

MessageSujet: Re: une vie dans le genre fantastique >>titre non défini.   Ven 4 Sep - 18:53

j'essaye d'être régulière donc voila^^

Chapitre 18- une autre histoire

Maintenant, j’étais au courant. Les anciens comme ils les appellent, les vampires les plus vieux mais aussi les plus puissant du monde. Ils avaient imaginé une méthode pour plus craindre les humains, à présent je suis certaines qu’ils ont pitiés de nous, eux et leur noble lignée. Nous, nous sommes des êtres sans défenses et inoffensifs et eux, ils étaient invincibles du moins pour les mortels.

Le jour s’était levé et les rideaux de ma chambre était tirés. De l’ombre j’apercevais une silhouette, quelqu’un était ici, à m’observer et je n’en avais pas peur. Encore à moitié endormis, je ne distinguais pas de qui il s’agissait directement. Quand je levai les yeux sur lui, je m’aperçu que ce n’était pas Cédric, mais son père. Vêtu de noir de la tête au pied sauf la chemise était blanche, il faisait un excellent homme d’affaire.

_ J’ai toujours voulus savoir avec qui mon fils finirait ! S’exclama-t-il tout en prenant mon bras auquel le bracelet était attaché par mon amoureux. Je vous attends sur la terrasse dehors.
Et il disparut comme Cédric auparavant.

Je me levais de mon lit et m’habillais avec les vêtements que j’avais trouvés dans l’armoire. Il y avait le choix, j’enfilais un jean et un débardeur vert, j’ouvrais les fenêtres pour aéré et le découvrit. Cédric ravi, juste devant mon nez. Il était décontracté pourtant mes parents était surement debout, pensais-je. Il avait sauté d’en bas et m’avais rejoint en un rien de temps, me prenant par la taille. Coiffé en pagaille, décoiffé par le vent, portant un pull-over cette fois, j’en déduisis qu’il faisait froid, je prenais une veste.

_ Tu es déjà réveillée, mon amour. Se décida-t-il de me dire.
C’était la première fois qu’il m’appelait comme ça et puis dire que ça ne me dérangea pas au contraire j’adorais ça. Me regardant avec un grand sourire au bout des lèvres, l’air de dire « j’ai tapé dans le mille », il était fier de lui, il n’y avait aucun doute. Il avait réussit à me faire rougir encore une fois.

_ arrête de le faire exprès !
_ De quoi, faisant l’innocent, je ne vois vraiment pas de quoi tu parles. Il toucha ma joue et j’eu l’impression de ressembler à une tomate. Ah, ça ! me dit-il content de lui.
_ Oui ça, je n’arrive pas à me concentrer quand ton épiderme effleure la mienne.
_ désoler mon amour, je ne pensais pas te faire autant d’effets.
_ a d’autre !répondis-je.
Il s’arrêta un instant et reprit son sérieux
_ J’aurais surement eus la même réaction mon amour, si j’aurais été humain.
_ s’il te plait ne m’appelle pas comme ça. Le suppliais-je.
_ Pourquoi, tu adores ça !
_ Tu es intelligent, tu trouveras ta réponse tout seul.
_ J’avais compris, dit-il en rigolant, je voulais juste que tu me le dises.

« D’accord et sa majesté voudrais autre chose, un massage peut-être ? » avais-je pensé.

_ Pourquoi pas, ce soir après le bal.
_ n’y compte pas !

Je sortais furieuse quand il me bloqua la route.

_ Tu comptes aller voir mon père n’est ce pas ?
_ Je ne peux vraiment rien te cacher, c’est un peu gênant.
_ Tu comptais me le caché, dit-il en s’esclaffant, d’accord, je comprends, j’imagine que ça doit être embêtant.
_ Non, pas totalement, le rassurais-je.
_ Oui ça peut être un inconvénient comme un avantage.
_ Comme quoi ?
_ Je sais ce que va te demander mon père.
_ Et que va-t-il me dire ?

_ ne lui en veut pas et ne t’inquiète pas, je suis plus fort qu’il le croit, vas lui demander de quoi il s’agit.

C’est ce que je fis, cinq minutes plus tard, ne croisant pas ma famille, j’étais descendu à la terrasse du château et il m’attendait avec patience. Que serait les vampires s’il n’était pas patient, pendant des siècles à ne rien faire de passionnant. Moi je ne pourrais pas rester immobile en tant qu’humaine.

_ Et bien te voila Titia.
_ Oui je suis là, que vouliez vous me dire ?
_ Pas de vouvoiement entre nous voyons. Vous êtes la petite amie de mon fils.
_ D’accord. Acquiesçais-je.

_ C’est frustrant de tout savoir sauf ce que va devenir votre famille. Vois-tu, cela fait deux cent ans que nous sommes ensembles. Ma femme n’a pas changée, mais notre fils lui est devenu plus mature. Je ne l’ai jamais vu aussi heureux que quand il te voit. Pour qu’il te donne le bracelet de sa grand-mère, ça signifie qu’il tient beaucoup à toi et qu’il t’aime, en es-tu consciente ?
_ Oui

_ Je ne voudrais pas qu’il plonge dans la souffrance à cause d’une autre très belle femme.
_ Comment, je ne lui ferais aucun mal, j’en serais incapable. Vexée par cette accusation, je l’accusai à mon tour. Les Vandle sont bien méfiant je trouve. Je repensai à l’histoire que son fils m’avait racontée la nuit dernière. Vous pouvez me faire confiance, le rassurais-je, je préférais ressentir une douleur que de la lui infliger. Je sais pour Josh, mais je ne suis pas comme elle.

_ Je sais, je voulais l’entendre de ta bouche. Seulement tu es jeune et tu sors avec un garçon qui n’a pas dix-huit ans mais deux cent ans, qui plus es … un vampire. Perdu dans ses pensés il s’arrêta puis reprit. Quand ma femme l’est devenue et que j’étais humain, ce n’était pas facile. Les rapports entre un humain et un vampire. Nous étions sans cesse en train de nous repousser, car à un moment où un autre l’un de nous commençait à baisser sa garde et … Beth pouvait me tuer à tout moment, mais j’avais confiance en elle et … je ne veux pas qu’il vous arrive la même chose car le sang d’humain est incontrôlable pour nous, les vampires.

J’eus un flash des derniers mots que Cèd avait prononcé avant que j’aille rejoindre Victor. « Ne lui en veut pas et ne t’inquiète pas, je suis plus fort qu’il le pense. » m’avait-il affirmé.

_ Encore une fois je comprends, mais je ne vois pas où vous voulez en venir exactement. Dis-je en le vouvoyant de nouveau pour tacher de ne pas le vexer.

_ Cédric à connut une autre femme avant que vous ne veniez au monde, il était persuadé d’avoir trouvé la bonne. C’était peu de temps après sa transformation et elle est morte à cause de son désir de devenir une des nôtres.

Je restai bouche-bée, malgré l’expression de mon visage, il continua.

Cédric, ma femme et moi ne voulions pas qu’elle meurt afin de vivre dans notre damnation. Donc, elle est allée trouver les anciens pour qu’ils la transforment. Seulement, ça ne c’est pas passé comme ça !


vador=> merci, et bon courage à toi aussi (travail / études) .

debydebfun=> t'inquiète je ferais mon maximum pour que tu es la suite^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xxjust-mynexx.skyrock.com/
Bellaa&Edwaard
S'endort bercée par Edward
S'endort bercée par Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 483
Age : 23
Localisation : Avec Adonis aux yeux dorés...
Date d'inscription : 15/07/2009

MessageSujet: Re: une vie dans le genre fantastique >>titre non défini.   Ven 4 Sep - 19:11

No problem' !
J'adoooree ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
debydebfun
A l'air d'une souillon
A l'air d'une souillon
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3102
Age : 22
Localisation : lodéve
Date d'inscription : 13/08/2009

MessageSujet: Re: une vie dans le genre fantastique >>titre non défini.   Ven 4 Sep - 20:25

yaeh merci ma belle!!! tu vas faire le maximum pour toucher les etoiles dans le sky!!!! mdr hug
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thecullenscoven.e3b.org
asony
Regarde Edward jouer du piano
Regarde  Edward jouer du piano
avatar

Féminin
Nombre de messages : 531
Age : 26
Localisation : au cotés de Cédric mon édward (voir fic')
Date d'inscription : 24/07/2009

MessageSujet: Re: une vie dans le genre fantastique >>titre non défini.   Ven 4 Sep - 20:30

lol ouai s'tu veux ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xxjust-mynexx.skyrock.com/
Vador
modérateur
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 18039
Age : 26
Localisation : Sut Terre ♥
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: une vie dans le genre fantastique >>titre non défini.   Sam 5 Sep - 12:22

Super ce chapitre Titia !!! Wink

J'adore !! supercontent

Gros bisous bizz

PS : De rien, et merci Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mary35410
Retrouve son bien aimé
Retrouve son bien aimé
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1359
Age : 33
Localisation : maryline prend son pied avec l'homme de ses rêves
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: une vie dans le genre fantastique >>titre non défini.   Lun 7 Sep - 8:03

j'ai adorée cette suite a quand la prochaine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
asony
Regarde Edward jouer du piano
Regarde  Edward jouer du piano
avatar

Féminin
Nombre de messages : 531
Age : 26
Localisation : au cotés de Cédric mon édward (voir fic')
Date d'inscription : 24/07/2009

MessageSujet: Re: une vie dans le genre fantastique >>titre non défini.   Lun 7 Sep - 21:19

maintenant^^,

Chapitre 19-une plaie encore ouverte

_ Cédric n’a pas réussit à lire dans ses pensées car elle le savait et l’avait évité. Quand Beth à voulut l’entendre, elle n’écoutait rien car elle était silencieuse. On a prit en compte le fait qu’on lui avait parlé des anciens et elle savait où les rejoindre. Alors on a tous prit le premier vol jusqu’à la demeure des anciens.

Une fois arrivé, Beth entendait sa demande aux anciens et écoutait la dispute que la petite avait provoquée dans la noble famille des vampires. Puis le plus jeune c’est approché d’elle et la mordit. Mon fils entendit les pensées de sa compagne et elle le suppliait de lui pardonner. Le jeune vampire découvrit un lien entre elle et Cédric. Il avait comprit qu’il avait refusé de la transformer donc il en a déduit que si il ne voulait pas en faire un vampire, il ne devait pas le faire. Donc il arrêta, mais elle avait perdue trop de sang et elle en succomba.

Depuis mon fils craint de lire les pensés, durant trois ans, il s’était enfermé dans sa chambre sans parler à personne. Nous le faisons se nourrir en lui donnant des poches de sang à boire. Si nous n’avions pas fait ça, il se serait laissé mourir. L’histoire de son fils adoptif, Josh l’a perturbé aussi et je redoute qu’il retombe dans une sorte de dépression. Il a vécu trop d’horreur et je dois m’assurer qu’il ne souffrira pas encore.

_ Je ferais tout ce que je pourrais pour qu’il soit heureux, tant que je serais à ces côtés je vous le promets.
_ Vous lui avez redonné le sourire et c’est un bon début. Je vous en suis reconnaissant pour ça… bon voila je vous ai dit tout ce que vous devriez savoir, maintenant voudriez vous vous joindre à moi pour organiser le banquet.
_ Bien entendue, que voulez vous que je fasse ?
_ merci, allez me chercher la liste que j’ai posée sur mon bureau à l’étage s’il vous plait. Il s’agit de la disposition des invités.
_ J’y vais, je reviens dans dix minutes.

Je montai au premier, c’était la pièce du fond, j’entrais et je découvrais un endroit luxueux avec des miroirs partout et une vue imprenable sur la ville. De là où ils sont, ils ne peuvent pas être vues, mais de cette pièce ils voient tout ce qui ce passe en ville, pratique pour un pompier. Sur le bureau était posé une enveloppe, un mot qui m’était destiné et un bijou.

Bienvenue dans la famille Titia,
Ce collier est un présent, il vous
distinguera des autres et vous protègera.
Victor et Beth.


C’était très gentil de leur part mais je ne comprenais pas trop la fin du message. En quoi ce collier allait me protéger, ce n’était pas une arme. La pierre qui servait de pendentif était verte vif et on pouvait y voir un « V » à l’intérieur.

Regardant l’heure, j’étais prête à descendre. Cédric qui surgissait de nulle part, comme d’habitude, me plaqua contre un mur et me huma.
_ Quoi, je sens mauvais ? Lui demandais-je en rigolant.
_ Tu sens encore le loup, s’esclaffa-t-il.
_ Tu veux que j’aille prendre une douche ?
_ Euh, que si tu le souhaites, mais ce n’est pas pour ça que je suis ici.
_ Très bien et si tu commençais part me laisser respiré, tu me compresses.
_ Ah, excuse moi.
_ Qu’y a-t-il ?
_ Il faut que tu viennes, nous sommes l’après-midi et la journée passe vite. Voudrais-tu venir dans ma chambre ?
_ Oui, pourquoi pas.

Nous nous dirigeâmes alors dans sa chambre, les rideaux étaient clos, mais mon visage s’illuminait.
_ J’ai fais installé, un petit bijou infrarouge, dont les humains ne passe pas inaperçus.

Nous étions dans le noir et je ne le distinguais pas. Il alluma une lampe qui éclairait comme en plein jour.
_ Encore une merveille de la technologie, me déclara-t-il.
_ Oui, ça doit être bien pour un vampire.
_ Tu n’imagine pas, mais ça ne remplacera jamais la chaleur du soleil.

_ détestes-tu ce que tu es ?
_ Je n’en sais rien. D’un coté oui, car plein de chose de mon passé me manque et de l’autre coté, je peux en tirer des avantages. Comme pour mon pouvoir de télépathe.
_ Oui surement, pourquoi n’as-tu pas voulu… je m’arrêtais ayant peur de lui faire de la peine. Mais il comprit où je voulais en venir.

_ Pourquoi je n’ai pas transformé Cynthia ?
Alors comme ça c’était Cynthia, le prénom de la pauvre femme au destin tragique. Pensais-je.

_ excuse moi. Je savais très bien qu’il avait entendu ce que j’avais pensé malheureusement, je ne pouvais pas le contrôler. Je suis désolé.
_ Oui elle s’appelait Cynthia, elle était très belle et je ne l’ai pas transformé car ça aurait été comme si je l’aurais tué. Car dès que l’on transforme un humain…
_ Il meurt pour devenir Vampire, finissais-je sa phrase.
_ Exactement, je n’aurais pas ôté la vie de … pour qu’elle devienne mienne, je l’aimais trop pour ça. Mais elle est morte à cause de ça et je m’en voudrais toujours.

_ Hey, c’était son choix, tu ne pouvais pas prévoir ce qu’il allait arriver. Tu n’es pas un médium, tu lis dans les pensés c’est différent. Tu n’es pas censé tout savoir. Elle avait prit ses précautions pour que tu ne la fasses pas changer d’avis et arrêter ses plans. Elle a fait ce qu’elle a voulut faire tout en étant consciente du danger potentiel qu’elle risquait de rencontrer en y allant. Ce n’est pas de ta faute ! Insistais-je.

Incapable de pleurer, il resta devant moi pétrifié et effondré de ce que je venais de lui rappeler.

_ Je suis désolé. M’exprimais-je.
_ Tu n’as rien à te reprocher, tu m’as ouverts les yeux encore une fois. Mais j’aurais toujours du mal à parler de ce sujet, c’est moi qui suis désolé… et pour me faire pardonner, j’ai quelque chose pour toi. Comme je sais que tu n’as pas de robe de soirée.

Il me montra la superbe robe en soie violette. J’étais émerveillé par sa beauté qui n’était que plus simple que jamais, elle n’avait qu’un ruban rouge autour de la taille. Je me jetai à son cou.
_ doucement, me dit-il.
_ Pardon, elle est magnifique. En parlant de la robe.
_ Ce n’est pas grand-chose mais elle a été faite sur mesure spécialement pour toi.
_ Quoi, comment tu as pu la faire sur mesure.
_ Tu n’as pas de secret pour moi, me rappela-t-il.
Je souriais.

_ Je sais que tu aimes les trucs simple, donc voila, je crois que je ne pouvais pas faire plus simple. Rigola-t-il.
_ C’est très bien, elle est très jolie.
_ Je ne dirais qu’une fois que tu la portera.
_ Tu es adorable.
_ Merci, tu vas la mettre maintenant où après un bon bain ?

Bien sûr, ce n’était pas une question.

_ Je n’en sais rien, tu ne veux pas que je la mette tout de suite, pour que tu vois ce que ça fait sur moi.

Je savais qu’il en mourait d’envie, mais si je l’enfilais maintenant l’odeur du loup aurait imprégné le tissu de la robe et il aurait surement évité de respirer pendant toute la soirée.

_ Je la verrais sur toi après un bain.

A tous les coups, il avait lu en moi et deviné la ruse. Ronchon, il ajouta.
_ Et frotte bien mon amour, je ne voudrais pas que les autres invités sentent une quelconque odeur repoussante. Qui c’est ce qu’il pourrait arriver.
_ essaieriez-vous de me faire peur monsieur Vandle ? Car si c’est le cas, je crois que ce n’était pas les choses les plus effrayantes que vous auriez pu me dire.
Il s’esclaffa.

_ Jamais je ne voudrais voir un visage effrayé sur le votre miss Swan, voyons, vous pouvez me croire mon amour.

En lui remettant l’enveloppe, je parti sans un mot, à la salle de bain avec un sourire, satisfaite.


(mon point de vue: j'avoue, pas spécialement génial ces derniers chapitres mais ils vous permettent de cogiter un peu pour les prochaines révélations, faut que je mette le paquet, c'est pas assez éblouissant pour moi!!mais vous verrez je vais m'améliorer, vous aller trouver ça passionnant et si c'est pas le cas vous m'en ferez par et je redoublerais d'effort!!!^^)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xxjust-mynexx.skyrock.com/
Vador
modérateur
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 18039
Age : 26
Localisation : Sut Terre ♥
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: une vie dans le genre fantastique >>titre non défini.   Mar 8 Sep - 8:55

Et ben il est super bien écrit ce chapitre Titia !!!! Wink

La suite !!! la suite !!! supercontent

bizz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: une vie dans le genre fantastique >>titre non défini.   

Revenir en haut Aller en bas
 
une vie dans le genre fantastique >>titre non défini.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mon 1er montage du genre fantastique
» Dans quel genre de films préférez-vous Kate ?
» Mrs Riddell et le fantastique à l'époque victorienne
» La Gaslamp Fantasy, le fantastique victorien revu à la sauce moderne
» dans le genre " je pollue et cela ne ce voit pas "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilighters France :: Le quartier des artistes :: Fanfics :: Fanfics tout Public-
Sauter vers: