Twilighters France


*** Twilighters France, votre source française depuis 4 ans!
 
AccueilTwilighters FranceFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 "L'amour là ou on ne l'attend plus" Suite et fin le 04/09 page 4 en 2 messages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
aurely41
Traquée
Traquée


Féminin
Nombre de messages : 612
Age : 33
Localisation : Perdue dans mes pensées...
Date d'inscription : 31/03/2009

MessageSujet: "L'amour là ou on ne l'attend plus" Suite et fin le 04/09 page 4 en 2 messages   Lun 27 Juil - 11:48

Voici une nouvelle idée qui m'est passée par la tête.
Je vous laisse seuls juges, à vous de me dire ce que vous en pensez.
Dans tous les cas, merci de prendre le temps de me lire.




J’ouvrais les yeux au son tonitruant de mon réveil. J’avais bien du mal à ouvrir les paupières ce matin, je pris le temps de m’étirer et tendis l’oreille. Je reconnus tout de suite le bruit des gouttes d’eau qui s’écrasaient avec force sur les vitres de mes fenêtres. Encore une journée pluvieuse qui m’attend !

Je me forçais à quitter mon lit douillet et le troquais contre une bonne douche. Le bruit de la pluie se fit encore plus fort. Je vivais à Londres depuis plus de 2 ans mais je n’étais toujours pas habituée à ce climat « So British ! » Forcément, je suis originaire du sud de la France, la différence de température et de temps est flagrante !

J’ai emménagé ici puisque ma meilleure amie Marie et moi avons décidé de monter une entreprise de décoration intérieure. J’étais titulaire d’un diplôme d’architecte d’intérieur et elle de qualifications dans le management et la gestion.

On se connaît depuis 9 ans, depuis nos années lycée.

Elle s’est installée à Londres après ses études alors que moi je suis restée en France. Cela faisait très longtemps que nous avions ce projet commun, nous avons décidé de nous installer en Angleterre lorsque l’étude de marché à révélé que c’était la meilleure implantation pour notre entreprise.



Une bonne douche et une tasse de café plus tard, je partais la rejoindre à notre agence. Mon appartement se situait à quelques centaines de mètres de notre lieu de travail, cependant au vue des grosses gouttes qui s’écrasaient sur mes chaussures, je décidais de prendre ma voiture.

J’étais la première arrivée, j’aimais profiter de ce temps de répit avant que la journée ne commence. Je prenais le temps de sortir mes dossiers, je mettre en marche mon ordinateur, de me préparer un café.

J’avais le nez plongé dans le dossier de Mr et Mme Jonhson lorsque Marie arriva. Comme tous les matins elle m’embrassa puis fit la grimace devant le liquide noir qui emplissait ma tasse.

-« Quand vas-tu enfin te mettre à l’heure anglaise !! Ici, on boit du thé ! »

Je ne pris même pas la peine de répondre, j’esquissai un petit sourire contrit. Marie me connaissais trop bien pour savoir que je n’échangerai jamais mon pur arabica contre son thé vert.

-« Quelles sont les nouvelles ? »

Nous avions pris l’habitude de faire le point tous les matins sur les dossiers et projets en cours de réalisation.

-« Juste au moment ou tu es arrivée, je me disais que j’irai bien faire un tour au nouveau magasin de dépôt vente, pour dénicher quelques belles pièces à ajouter à la déco de Mr et Mme Jonhson. Ensuite j’ai les plans de Mr Riley à faire. »

-« Les affaires sont plutôt calmes en ce moment ! »

-« Oui c’est vrai, mais ça va repartir ! »

-« Humm… toujours aussi optimiste toi ! »

-« Et oui, il le faut bien, puisque je dois l’être pour nous deux ! »

Elle se retourna et me tira la langue dans une grimace enfantine qui nous fit rire toutes les deux, lorsque la clochette de la porte d’entrée retentit. A cette heure matinale je m’attendais à voir arriver Mme Jonhson qui aurait changé d’avis sur sa décoration une fois de plus.

J’imaginais déjà sa silhouette longiligne, ses cheveux permanentés et son grand imper qui ne la quittait jamais. J’étais d’autant plus surprise lorsque je vis que ma cliente était en fait un homme, plutôt séduisant d’ailleurs. J’admirai l’éclat des ses yeux lorsqu’il me regarda. Son visage me disait quelque chose mais j’étais certaine qu’il ne faisait pas parti de nos clients.

-« Bonjour Mr, que puis je faire pour vous ? »

-« Bonjour, en fait je viens d’acquérir un appartement et j’aimerai en refaire la décoration. »

-« D’accord, je vous propose que nous prenions rendez vous chez vous, ainsi je pourrais prendre les mesures de votre appartement, vous m’expliquerai en détail ce que vous souhaitez et je vous proposerai un devis. »

-« Ca me convient parfaitement. »

-« Quand voulez vous qu’on se voit ? »

-« Je suis sur Londres en ce moment mais je ne sais pas pour combien de temps, cela serait possible demain dans la journée ? »

-« Bien sur, vers 14h ? »

-« Parfait. Par contre, je ne vous communiquerai pas l’adresse. Je viendrai ici et je vous emmènerez directement à mon appartement. »

-« Comme vous le souhaitez Mr…. »

-« Pattinson, Robert Pattinson. »

En entendant son nom, Marie me rejoignit et dévisagea mon client la bouche grande ouverte tel un poisson hors de l’eau ne pouvant respirer.

-« Et bien Mr Pattinson, je vous souhaite une bonne journée et je vous dit à demain. »

-« Bonne journée à vous mesdames ! »

Une fois qu’il eut franchit le seuil de la porte Marie me frappa violemment sur le bras.

-« Mais enfin, qu’est-ce qu’il t’arrive ? »

-« Mais qu’est ce qu’il t’arrive à TOI ? Tu n’as même pas reconnu l’homme qui était ici à l’instant ? »

-« Non, je devrais ? »

-« Evidemment, c’est l’homme le plus en vogue en ce moment, tu n’as donc pas vu le film Twilight au cinéma ? Il en est l’acteur principal, il est très célèbre, tous les journaux ne parlent que de lui ! Il est encore plus beau en vrai ! »

-« Je suis désolée, je n’ai pas vu ce film. Et puis de toute façon ça ne change rien, c’est un client comme un autre ! »

Sur ces paroles, je retournai à mon bureau et laissai Marie me maudire. Je souriais en l’entendant marmonner derrière mon dos.



Je souriais en repensant à l’entretien de ce matin. Cette jeune femme ne m’avait pas reconnue. Ca fait bien longtemps que ça ne m’était pas arrivé ! Par contre sa collègue, elle avait du me reconnaître vu la tête qu’elle faisait ! Cela m’avait fait beaucoup de bien d’être considéré comme une personne normale. Cette femme m’intriguait. Je me demandais comment elle pouvait ne pas m’avoir reconnu. Tous les médias parlent de moi en ce moment. Même les gens qui n’ont pas vu le film, me connaissent forcément par les journaux ou la télévision.

Surtout en ce moment, les médias s’en donnent à cœur joie ! Ils m’inventent une histoire avec Kristen en prétextant même que je l’ai mise enceinte !

Cette jeune femme est une extra terrestre ou quoi ? Dans tous les cas, elle est très séduisante. J’ai aimé la manière dont elle a entortillé une mèche de ses cheveux autour de son doigt lorsqu’elle notait notre rendez vous, ou la façon dont elle se mordait la lèvre inférieure lorsqu’elle réfléchissait.

Il ne faut pas jouer l’hypocrite j’ai surtout aimé sa démarche et le mouvement de ses hanches lorsqu’elle s’est approchée de moi, ses longs cheveux châtains, ses grands yeux verts expressifs et sa bouche sensuelle. Finalement j’avais hâte d’être à demain. Ce que j’avais pris comme une contrainte au départ allait peut être s’avérer très agréable.


Dernière édition par aurely41 le Ven 4 Sep - 11:01, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
salhima
Dit au revoir à Edward
Dit au revoir à Edward


Féminin
Nombre de messages : 635
Age : 25
Localisation : POITIERS
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: "L'amour là ou on ne l'attend plus" Suite et fin le 04/09 page 4 en 2 messages   Lun 27 Juil - 14:39

Salut, j'aime bien ce début j'aimerai avoir la suite slp...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vador
modérateur
modérateur


Masculin
Nombre de messages : 18039
Age : 26
Localisation : Sut Terre ♥
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: "L'amour là ou on ne l'attend plus" Suite et fin le 04/09 page 4 en 2 messages   Lun 27 Juil - 14:42

Je trouve le début très intéressant, à quand la suite ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bella55
Le combat
Le combat


Féminin
Nombre de messages : 1730
Age : 32
Localisation : forks avec taylor lautner
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: "L'amour là ou on ne l'attend plus" Suite et fin le 04/09 page 4 en 2 messages   Lun 27 Juil - 20:03

hâte de lire la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jenny91
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
Ecoute Blondie et le clébard se disputer


Féminin
Nombre de messages : 2626
Age : 32
Localisation : En région parisienne
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: "L'amour là ou on ne l'attend plus" Suite et fin le 04/09 page 4 en 2 messages   Lun 27 Juil - 20:36

J'adore ce début aurely, j'ai hâte de lire la suite

Bis Jennifer


Dernière édition par jenny91 le Mar 28 Juil - 12:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilou8085
Joue au strip base-ball avec emmett
Joue au strip base-ball avec emmett


Féminin
Nombre de messages : 11138
Age : 31
Localisation : Nounours Addict
Date d'inscription : 23/03/2009

MessageSujet: Re: "L'amour là ou on ne l'attend plus" Suite et fin le 04/09 page 4 en 2 messages   Lun 27 Juil - 20:53

vaut bien la suite aussi moi !!!!




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurely41
Traquée
Traquée


Féminin
Nombre de messages : 612
Age : 33
Localisation : Perdue dans mes pensées...
Date d'inscription : 31/03/2009

MessageSujet: Re: "L'amour là ou on ne l'attend plus" Suite et fin le 04/09 page 4 en 2 messages   Mar 28 Juil - 9:36

Merci beaucoup pour vos premières impressions...

Voici la suite.


Je passais le restant de la journée à courir à droite et à gauche. Je suis allée au nouveau magasin et j’ai trouvé deux superbes lampes ainsi qu’un petit fauteuil datant du XIX ème qui s’accorderont parfaitement avec les meubles que j’ai prévu pour l’appartement de Mme Jonhson. Je me suis ensuite attelée à faire le plan pour Mr Riley, je m’y suis reprise à 3 fois avant de réussir à le reproduire à l’échelle. J’avais la tête ailleurs. Je n’arrêtai pas de penser à mon client de ce matin. S’il était vraiment connu, pourquoi était-il venu dans ma boutique ? Il y en a d’autres de beaucoup plus prestigieuses ! Il avait du me prendre pour une folle de ne pas l’avoir reconnu.

Et puis après tout, ce n’est pas grave ! Je ne suis pas là pour lui demander de me signer des autographes, je vais m’occuper de son appartement c’est tout !

Malgré tout, il revenait souvent dans mes pensées et contre toute attente, j’avais hâte de le revoir demain.



Je rentrais chez moi bien plus tard que d’habitude. Je voulais absolument terminer le dossier de Mr Riley afin d’en être libérée et de pouvoir me consacrer entièrement à mon nouveau client dès demain.

Un bon bain me fut nécessaire pour me détendre, je grignotais un morceau puis la curiosité se fit la plus forte et je m’installai devant mon écran d’ordinateur. Je tapai les lettres de son nom et me retrouvai devant son visage si parfait. Je ne vis pas les heures défiler, je me promenais de forum en forum afin d’en savoir un peu plus sur l’homme que j’avais rencontré ce matin. Apparemment il était de retour sur Londres pour quelques temps puisqu’il venait de terminer un tournage aux états unis et qu’il devait reprendre à la rentrée pour la suite de la saga Twilight. Je tombais sur plusieurs photos du film et je me dis qu’il fallait que j’aille acheter le dvd, j’avais maintenant très envie de le voir. On lui prêtait plusieurs aventures avec diverses actrices et même d’avoir fait un enfant à sa partenaire à l’écran. Les médias ne savent plus quoi inventer pour vendre leurs papiers. Je vis plusieurs photos pour des magazines, et je dû admettre qu’il était vraiment très très séduisant. Je regardais la pendule accrochée au dessus de mon bureau, il était 3h du matin. Je devais aller me coucher si je voulais pouvoir me lever demain matin !

J’éteignis mon ordinateur à regret et me glissai sous les draps. Je m’endormis rapidement, le visage et les yeux de ce cher Mr Pattinson peuplant mes rêves.



Le réveil fut plus difficile que d’habitude. Ce matin je décidais de prendre mon temps, cela avait aussi ses avantages d’être son propre patron.

Comme par miracle, le soleil faisait son apparition et la chaleur qui émanait de ses rayons me rasséréna. Je pris le temps de boire mon café, installée sur la terrasse de mon appartement. J’aimais cet endroit, je me sentais vraiment chez moi dans cet appartement. Surtout depuis que je l’avais entièrement refait. J’ai mêlé le bois, la pierre et les matériaux modernes comme l’alu. J’aimais partager les espaces en utilisant du mobilier moderne et froid les mêlant à des meubles en bois plus chaleureux.

Ma fierté était le petit poêle à bois moderne que j’avais fait installer au milieu de mon salon.

Je ne regrettai pas ma vie en France. Tout ce qu’il restait de ma famille était ma mère qui vivait au Canada, elle avait refait sa vie là bas après son divorce. J’avais quelques connaissances mais Marie était ma seule véritable amie, celle sur qui je peux compter jour et nuit.

J’ai eu plusieurs histoires amoureuses mais jamais assez sérieuses pour aller plus loin et construire quelque chose de durable. Je sortais juste d’une rupture assez difficile lorsque je suis arrivée à Londres il y a 2 ans. J’étais alors très amoureuse mais lui pas du tout, il en a profité et finalement m’a jetée sans état d’âme.

Depuis 2 ans, rien à l’horizon. Il faut dire que mon travail m’a pris beaucoup de temps.

Je me décidais enfin à prendre ma douche et à m’habiller. Je fermais la porte de mon appartement derrière moi et parti à l’agence à pied sous le soleil. C’était la première fois que j’étais aussi stressée pour un rendez vous.

Après avoir essuyé les remarques amicales de Marie sur mon retard, j’eu le temps de compléter les derniers détails de mes dossiers en cours.

Marie me proposa d’aller déjeuner ensemble avant mon rendez vous mais mon estomac était tellement noué que je ne pouvais rien avaler. Je la regardais engloutir son assiette en me demandant quel était son secret pour manger autant et rester si mince.

Marie était une jolie petite blonde aux yeux bleus, mince avec quelques tâches de rousseurs et un petit nez retroussé sur lequel reposait sa paire de lunettes. Inutile de préciser qu’elle était toujours courtisée par les hommes. Elle sortait d’ailleurs avec deux hommes en ce moment, elle n’arrivait pas se décider pour l’un des deux. Je ne sais pas comment elle faisait. Pour ma part j’en serai bien incapable !



L’heure tournait mais plongée dans mes dossiers je n’entendis pas la sonnette de la porte. Ce ne fut que lorsqu’il s’adressa à moi que je remarquais la présence de l’homme qui avait hanté ma dernière nuit.



-« Bonjour Madame. »

-« Mr Pattinson, bonjour. Excusez-moi, je ne vous avez pas entendu entrer. »

Il me sourit et je dus me retenir de ne pas lui sauter dessus immédiatement. Il était réellement très sexy.

Je me ressaisi avant qu’il me prenne pour une folle.

-« Je suis prête, allons-y. »

Je le suivi hors de l’agence et aperçu un homme en noir qui devait être son garde du corps, nous attendant sur le trottoir. Nous nous installons dans sa voiture en silence, je ne savais pas quoi lui dire qui ne paraitrait pas idiot ou déplacé.

Le silence ne semblait pas l’ennuyer, je crois même qu’il s’amusait de me voir mal à l’aise. J’étais soulagée lorsqu’il prit enfin la parole.

-« Je vous demanderai de bien vouloir garder le secret sur mon adresse, je vous fais confiance »

Je me sentis vexée qu’il ait besoin de me le préciser. Cela me paraissait évident ! Je lui répondis sèchement.

-« Bien sur, ce n’était pas mon intérêt. Je suis la plus discrète possible lorsqu’il s’agit de mes clients quels qu’ils soient. »

-« Excusez moi si je vous ai blessée, ce n’était pas mon intention. Je suis sur mes gardes tout le temps, je dois faire attention à tout ce que je dis et à tout ce que je fais. »

-« Cela doit être épuisant de ne pas pouvoir être simplement soi-même. »

-« Effectivement. Même si j’adore mon métier et les fans qui me soutiennent, il y a des fois ou les gens vont trop loin. Je n’ai plus de vie en dehors des plateaux de tournage. Je ne peux plus me promener librement dans les quartiers de Londres que j’affectionne. Mais je ne suis pas venu vous voir pour parler de moi. Nous arrivons. Mon appartement est dans l’immeuble au bout de la rue, à droite. »

Je ne répondis pas. Que pouvais-je lui dire ? J’acquiesçai silencieusement et portais mon attention sur l’immeuble en question. Je connaissais ce quartier chic de Londres. L’immeuble était ancien mais très bien rénové et entretenu tout en conservant le charme et le caractère de la pierre. Il gara la voiture au sous-sol dans un garage privé qui devait à lui seul devait représenter la superficie de mon appartement. Je sortais de la voiture en prenant mes affaires et le suivi. Son garde du corps avait du nous suivre dans un autre véhicule car il était déjà arrivé et nous attendait à la sortie du parking. Nous prenons l’ascenseur jusqu'au 7ème étage dans un silence quasi religieux.

Il ouvrit la porte de l’appartement et me laissa passer devant lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurely41
Traquée
Traquée


Féminin
Nombre de messages : 612
Age : 33
Localisation : Perdue dans mes pensées...
Date d'inscription : 31/03/2009

MessageSujet: Re: "L'amour là ou on ne l'attend plus" Suite et fin le 04/09 page 4 en 2 messages   Mar 28 Juil - 9:38

Je la fis entrer en premier ce qui me laissa tout le loisir de l’observer sans qu’elle s’en rende compte. Je détaillai sa silhouette harmonieuse moulée dans un simple jean avec son petit chemisier noir sous lequel on devinait une poitrine ferme et galbée, l’ensemble complété par des chaussures à talons noirs qui claquaient sur le parquet. J’humai son parfum lorsqu’elle passa près de moi et me retiens de lui sauter dessus, de lui arracher ses vêtements pour lui faire l’amour sur le plancher de mon appartement. Cette femme me plait beaucoup. D’abord physiquement et puis elle dégage quelque chose de différent qui m’attire. Elle ne parait pas intéressée par l’argent ou la célébrité comme la plupart des femmes qui me côtoient. Elle me semble être une personne simple, naturelle mais pleine de vie et avec un fort caractère ! Sa voix douce me fit sortir de ma rêverie.



-« Je peux voir les autres pièces ? »

-« Bien sur, allez-y. »



Je fis le tour de l’appartement, il était très grand, lumineux et bien exposé. Il y avait beaucoup de possibilités d’aménagement. J’avais déjà plusieurs idées mais je devais en premier lieu sonder les désirs du propriétaire.



-« Avez-vous déjà une idée de ce que vous désirez, de l’ambiance que vous voulez créer, de la disposition des pièces ? »

-« Oui, j’ai déjà prévu la répartition des pièces puisque je vais faire faire quelques travaux afin d’agrandir la partie cuisine et la chambre au fond du couloir. En ce qui concerne l’ambiance générale de l’appartement, je vous laisse carte blanche. Tout ce que je souhaite c’est retrouver un lieu apaisant et chaleureux. Lorsque je reviens ici, c’est souvent entre deux tournages et j’ai besoin de me ressourcer et de me reposer. »

-« Je comprends. Je crois que je vois ce que vous voulez. Je vais devoir prendre toutes les mesures de toutes les pièces afin de pouvoir vous proposez un devis. »

-« Je vais vous aidez, ce sera plus facile à deux. »

Au bout de deux heures nous avions quasiment terminé. Nous avions pris toutes les mesures de chacune des pièces, je notais également chacune des remarques et des détails que je pouvais obtenir sur le client.

-« J’ai bien besoin d’une petite pause. Voulez vous boire un thé, un café ou autre chose ? » Sa question s’accompagnait de ce petit sourire en coin que je trouvai irrésistible.

-« Avec plaisir, j’adorerai un bon café. »

-« Installez-vous au salon, j’arrive tout de suite. »

Je m’exécutais et alla m’asseoir sur un canapé en cuir, moderne mais inapproprié dans cette pièce ou la pierre régnait en maitre sur les murs.

Comme s’il lisait dans mes pensées le propriétaire des lieux revient vers moi, les bras chargés d’un plateau.

-« Ces meubles sont ceux de l’ancien propriétaire. Je trouve qu’ils ne conviennent pas du tout à la pièce mais je les garde en attendant que la décoration soit complètement refaite. »

Il me tendit ma tasse de café chaud et enroula mes doigts autour savourant la chaleur qui se diffusait de mes mains au reste de mon corps.

Je bus une gorgée et me jetai à l’eau.

-« J’ai une question indiscrète Mr Pattinson mais j’ai besoin de savoir si vous vivrez seul ici ou s’il y aura une présence féminine. Cela peut changer beaucoup de choses sur la décoration et l’ambiance de l’appartement. »

-« Et bien, en réalité, je ne vivrais pas seul ici, il y aura bien une présence féminine mais je ne pense pas que cela affectera la décoration. »

Je le regardais avec incrédulité, cherchant à savoir ce qu’il voulait dire.

-« La seule présence féminine sera celle de ma chienne. » Me dit-il en souriant.

Nous nous regardâmes et éclatèrent de rire en cœur.

Ce moment nous permis de détendre l’atmosphère entre nous.

-« J’ai moi aussi une requête à formuler. »

-« Je vous écoute. »

-« Laissons tomber les Monsieur et Madame ! Je m’appelle Robert »

-« D’accord, moi c’est Mélanie. »

-« Enchanté Mélanie. Vous êtes française n’est-ce pas ?»

-« Oui tout à fait, mon accent me trahi bien souvent. »

-« Votre accent est très charmant. J’aimerai bien en apprendre un peu plus sur vous. Accepteriez-vous de diner avec moi ce soir ? »

-« Je suis désolée mais j’ai beaucoup de travail et je vais surement travailler une partie de la nuit si je veux vous remettre votre devis demain. »

-« D’accord je comprends, une autre fois peut être. »

-« Vous pouvez passer à l’agence demain en fin d’après midi ? Je pense que tout sera prêt. »

-« Très bien, je passerai demain. »

Il me raccompagna jusqu'à la porte, il voulait me ramener à l’agence mais je l’en dissuadai en prétextant profiter d’être dans le quartier pour aller voir d’autres clients.

Une poignée de main plus tard, j’étais dans la rue en bas de son immeuble.




J’avais du mal à y croire ! Je venais de me prendre une veste monumentale ! Cela faisait longtemps que ça ne m’étais pas arrivé. J’analysai notre discussion pour savoir à quel moment j’avais loupé le coche. Soit je suis allé trop vite et elle a cru que je voulais la mettre dans mon lit (ce qui n’est pas totalement faux, mais pas dans ces conditions) soit je ne lui plais pas du tout. J’espérais en mon for intérieurement que c’était pour la première raison. Quoi qu’il en soit, elle a mal interpréter mon invitation et je vais devoir attendre demain pour lui expliquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bella55
Le combat
Le combat


Féminin
Nombre de messages : 1730
Age : 32
Localisation : forks avec taylor lautner
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: "L'amour là ou on ne l'attend plus" Suite et fin le 04/09 page 4 en 2 messages   Mar 28 Juil - 11:13

vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
appaloosa
Au cinéma avec Mike et Jacob
Au cinéma avec Mike et Jacob


Féminin
Nombre de messages : 1226
Age : 26
Localisation : dans les bras de jacob
Date d'inscription : 17/04/2009

MessageSujet: Re: "L'amour là ou on ne l'attend plus" Suite et fin le 04/09 page 4 en 2 messages   Mar 28 Juil - 12:02

je viens de lire ,le debut et j'adore .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jenny91
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
Ecoute Blondie et le clébard se disputer


Féminin
Nombre de messages : 2626
Age : 32
Localisation : En région parisienne
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: "L'amour là ou on ne l'attend plus" Suite et fin le 04/09 page 4 en 2 messages   Mar 28 Juil - 13:00

J'adore vraiment cette histoire

j'ai hâte de lire la suite

Bisous Jennifer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilou8085
Joue au strip base-ball avec emmett
Joue au strip base-ball avec emmett


Féminin
Nombre de messages : 11138
Age : 31
Localisation : Nounours Addict
Date d'inscription : 23/03/2009

MessageSujet: Re: "L'amour là ou on ne l'attend plus" Suite et fin le 04/09 page 4 en 2 messages   Mar 28 Juil - 13:32

veut la suite vite vite vite !!!!




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
salhima
Dit au revoir à Edward
Dit au revoir à Edward


Féminin
Nombre de messages : 635
Age : 25
Localisation : POITIERS
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: "L'amour là ou on ne l'attend plus" Suite et fin le 04/09 page 4 en 2 messages   Mar 28 Juil - 13:58

Salut j'adore vraiment ces suite continue, j'ai hâte de connaître la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mary35410
Retrouve son bien aimé
Retrouve son bien aimé


Féminin
Nombre de messages : 1359
Age : 33
Localisation : maryline prend son pied avec l'homme de ses rêves
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: "L'amour là ou on ne l'attend plus" Suite et fin le 04/09 page 4 en 2 messages   Mar 28 Juil - 17:55

j'attend la suite
j'adore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
justinep59840
Fait passer un interrogatoire à Monsieur mystères
Fait passer un interrogatoire à Monsieur mystères


Féminin
Nombre de messages : 320
Age : 21
Localisation : nord 59840
Date d'inscription : 26/04/2009

MessageSujet: Re: "L'amour là ou on ne l'attend plus" Suite et fin le 04/09 page 4 en 2 messages   Ven 31 Juil - 8:59

ya pas de suite snif Sad
je veux une suite calimero
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurely41
Traquée
Traquée


Féminin
Nombre de messages : 612
Age : 33
Localisation : Perdue dans mes pensées...
Date d'inscription : 31/03/2009

MessageSujet: Re: "L'amour là ou on ne l'attend plus" Suite et fin le 04/09 page 4 en 2 messages   Lun 3 Aoû - 7:25


J’étais déçue par son comportement.
On se connaît à peine et il me joue le coup du « J’aimerai te connaître un peu plus », ce qu’il veut c’est coucher avec moi, c’est tout.
Je ne suis pas une de ces bimbos blondes (désolée Marie) mannequins qui accourent dès qu’il claque des doigts ! Ok il est mignon mais ce n’est pas une raison suffisante pour finir dans son lit, se faire larguer le lendemain matin et finir dans les journaux à scandales avec une mauvaise réputation dans tout le pays ! Pour qui me prend-il ?
Je laissais s’évacuer la colère au fur et à mesure que les ampoules sur mes pieds me faisaient de plus en plus souffrir. Sans m’en rendre compte, j’étais arrivée à l’agence ! Pas étonnant que j’ai mal aux pieds avec le chemin que je venais de parcourir, surtout avec des chaussures pas adaptées à la marche !
Marie ne dit rien lorsque j’entrai dans le bureau. Elle savait que j’étais en colère et qu’une fois que je me serais calmée, je viendrais lui parler.
Je me ressaisis, passa par les toilettes pour me rafraichir et enleva mes chaussures.
Je filais directement dans le bureau de ma meilleure amie.
-« Vas-tu enfin me dire pourquoi tu arrives ici comme une furie et que tu te promènes pieds nus ? »
-« Cet homme est un goujat ! »
-« Raconte-moi tout. »
-« Il était charmant et très gentil au début, on a bu un café, on a discuté et puis il a dit vouloir me connaître plus et m’a invité à diner ! »
-« Tu lui as dit oui j’espère ?! »
-« Tu rigoles ou quoi ? Tout ce qu’il veut c’est me mettre dans son lit ! »
-« Comment tu peux en être sûre ? Peut être que tu lui plais et qu’il veut vraiment passer du temps avec toi. »
-« …Non. Ca ne tiens pas debout, pourquoi il voudrait me voir, moi, alors qu’il peut avoir toutes les femmes qu’il veut ! »
-« Tu ne te rends pas compte de ce que tu dégages ma belle. Tu peux mettre tous les hommes à tes pieds mais tu ne le vois même pas. »
-« Ne dis pas de bêtises Marie, toi, tu peux avoir tous les hommes que tu veux. »
-« Je suis ta meilleure amie, je n’ai pas de raisons de te mentir. La plupart des hommes qui veulent sortir avec moi c’est pour me mettre dans leurs lits. Pas toi. »
-« Merci Marie, c’est gentil. »
-« De rien ma belle. Il n’y a vraiment que toi pour refuser un diner avec Robert Pattinson ! »
J’éclatais de rire et elle se joignit à moi.

Je passais la soirée à réfléchir à ce que m’avais dit Marie. Peut être que j’avais réagis trop vite et mal interpréter son invitation. Je lui en parlerai demain lorsqu’il viendra à l’agence.
Je travaillais très tard sur ce dossier, je m’y appliquais encore plus qu’à l’ordinaire, je voulais que tout soit parfait. J’avais déjà trois devis et propositions différentes à lui faire, j’espérais qu’il y en aurait une qui lui conviendrait.

Je dormis mal cette nuit là, mes rêves se transformèrent en cauchemars et je me suis réveillée très tôt le lendemain matin, toute courbaturée comme si j’avais couru un marathon.
La journée se passa relativement tranquillement, je peaufinais quelques détails lorsqu’Il arriva. Encore plus séduisant qu’hier, la chemise grise qu’il portait accentuant la couleur de ses yeux. Je le conduisais jusque dans mon bureau et le fit asseoir en face de moi. Nous nous dévisagions dans oser dire un mot, gênés.
-« Je voudrais m’excuser »
-« Je voulais m’excuser »

Nous nous sommes mis à rire ce qui fit retomber la pression entre nous. Je le laissai commencer.
-« Je vous en prie allez-y »
-« Je voudrais m’excuser pour hier, je pense que vous n’avez mal compris le sens de mon invitation. Je voulais seulement vous inviter à diner puisque j’ai réellement envie de discuter et d’apprendre à vous connaître un peu mieux. Je m’y suis mal pris, je ne suis pas très doué lorsqu’il s’agit de parler aux femmes, surtout à celles qui m’impressionnent. »
Je sentis le rouge me monter aux joues.
-« Et moi je voudrais m’excuser d’avoir mal réagi. J’aurai du vous expliquer que votre demande me gênais au lieu de m’enfuir comme une voleuse. »
-« Un partout ? »
-« Ok, un partout. »
Je sortais alors son dossier, le cœur plus léger, les choses étant enfin claires. Je lui proposais alors mes trois devis, avec mes trois idées différentes pour la décoration de son appartement. Nous prenions le temps de tout détailler, je lui expliquais chacune de mes idées et les motivations qui m’avaient poussé à choisir tel ou tel coloris, matière, ou mobilier. Au bout de plusieurs heures, nous avions épluchés tous les dossiers, il s’était décidé pour mon premier choix (celui que je préfère). Je ne m’étais pas rendue compte de l’heure tardive qu’il était. En sa présence je perdais toute notion du temps.
-« J’aimerai réitérer mon invitation à diner, en conclusion de notre contrat. »
-« J’accepte avec plaisir »
Je le suivis, le laissant faire et nous nous rendîmes dans un restaurant de très bonne renommée. Nous étions installés dans une petite alcôve, un peu à l’écart de la salle. L’endroit était très agréable et chaleureux. Nous parlions de tout, de mon travail, de ma vie en France, de son métier, de ses avantages et de ses inconvénients, de Londres, de nos loisirs communs. J’avais l’impression que nous nous connaissions depuis plusieurs années. Nous discutons ensemble avec facilité, sans appréhension ni aucune ambiguïté. Juste ses yeux qui me troublaient et me faisait perdre le fil de notre discussion lorsqu’ils prenaient cette teinte et cette lumière si particulière.
Il paya la note et me raccompagna jusque chez moi. Le trajet se fit en silence, chacun dans ses pensées, suite à cette belle soirée.
Arrivé devant la porte de mon immeuble, il se rapprocha de moi, ses yeux plongeant dans les miens.
-« J’ai vraiment passé une très bonne soirée ce soir. J’aimerai vous poser une question. »
Je l’interrogeai du regard ne sachant ce qu’il voulait me demander.
-« Etant donné que nous allons travailler ensemble, et que j’aimerai qu’on se revoit très prochainement, j’aimerai que nous nous tutoyons. »
Il voulait me revoir…
-« Je…J’ai moi aussi passé une très belle soirée, mais je ne sais pas si c’est une bonne idée. Nous tutoyer rendrait notre relation plus… intime. »
-« Je vous laisse le choix, c’est à vous de décider me dit-il avec un sourire aux lèvres. Je vous souhaite une bonne nuit »
Sur ces mots, il prit ma main et y déposa un léger baiser de ses lèvres chaudes et douces. Il s’éclipsa rapidement, me laissant pantelante sur le perron de mon immeuble, mon cœur battant la chamade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bella55
Le combat
Le combat


Féminin
Nombre de messages : 1730
Age : 32
Localisation : forks avec taylor lautner
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: "L'amour là ou on ne l'attend plus" Suite et fin le 04/09 page 4 en 2 messages   Lun 3 Aoû - 9:34

vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
justinep59840
Fait passer un interrogatoire à Monsieur mystères
Fait passer un interrogatoire à Monsieur mystères


Féminin
Nombre de messages : 320
Age : 21
Localisation : nord 59840
Date d'inscription : 26/04/2009

MessageSujet: Re: "L'amour là ou on ne l'attend plus" Suite et fin le 04/09 page 4 en 2 messages   Lun 3 Aoû - 9:40

j'adore ta suite
continu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jenny91
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
Ecoute Blondie et le clébard se disputer


Féminin
Nombre de messages : 2626
Age : 32
Localisation : En région parisienne
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: "L'amour là ou on ne l'attend plus" Suite et fin le 04/09 page 4 en 2 messages   Lun 3 Aoû - 12:49

Toujours aussi bien cette histoire, j'ai hâte d'avoir la suite

Bisous a bientot

Jennifer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MissRpattz
Se rend au domicile des Black
Se rend au domicile des Black


Féminin
Nombre de messages : 1184
Age : 31
Localisation : assise sur un piano ecoutant rob jouer et les yeux dans les yeux
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: "L'amour là ou on ne l'attend plus" Suite et fin le 04/09 page 4 en 2 messages   Lun 3 Aoû - 13:29

superbe histoire, j'adore melanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MissRpattz
Se rend au domicile des Black
Se rend au domicile des Black


Féminin
Nombre de messages : 1184
Age : 31
Localisation : assise sur un piano ecoutant rob jouer et les yeux dans les yeux
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: "L'amour là ou on ne l'attend plus" Suite et fin le 04/09 page 4 en 2 messages   Lun 3 Aoû - 13:35

à quand la suite, je suis fan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss_Didine
Finalement pas si unique que ça !
Finalement pas si unique que ça !


Féminin
Nombre de messages : 6512
Age : 25
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: "L'amour là ou on ne l'attend plus" Suite et fin le 04/09 page 4 en 2 messages   Ven 14 Aoû - 8:53

OhOh Oooh !!

Viv'ment la suite Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
obscure
Découvre la clairière
Découvre la clairière


Féminin
Nombre de messages : 415
Age : 27
Localisation : dans les étoiles
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Re: "L'amour là ou on ne l'attend plus" Suite et fin le 04/09 page 4 en 2 messages   Ven 14 Aoû - 9:15

j'adore ta fic une suite stp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
justinep59840
Fait passer un interrogatoire à Monsieur mystères
Fait passer un interrogatoire à Monsieur mystères


Féminin
Nombre de messages : 320
Age : 21
Localisation : nord 59840
Date d'inscription : 26/04/2009

MessageSujet: Re: "L'amour là ou on ne l'attend plus" Suite et fin le 04/09 page 4 en 2 messages   Ven 14 Aoû - 9:20

alors elle est où la suite ? Crying or Very sad
biz juju
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurely41
Traquée
Traquée


Féminin
Nombre de messages : 612
Age : 33
Localisation : Perdue dans mes pensées...
Date d'inscription : 31/03/2009

MessageSujet: Re: "L'amour là ou on ne l'attend plus" Suite et fin le 04/09 page 4 en 2 messages   Ven 21 Aoû - 8:31

Désolée pour le retard mais l'inspiration n'était plus là... elle est revenue alors je vous mets la suite !


Nous nous entendions si bien tous les deux, il y avait une forte attirance entre nous mais si cela ne marchais pas, j’en pâtirais. Je n’avais aucune envie de me retrouver à fuir les journalistes et paparazzis ni faire la une des journaux ! Cet homme me plaisait c’était certain mais je restais convaincue que je n’étais qu’un amusement pour lui. La nuit ne me porta pas vraiment conseil et j’arrivais au travail le lendemain avec des cernes sous les yeux.

Marie se précipita sur moi pour savoir comment c’était terminé notre rendez-vous et je lui expliquai toute la soirée dans les détails.
-« Mais c’est super Mél !! Vous avez passé une belle soirée et il veut te revoir ! »

Je n’arrivais pas à partager sa joie, pour moi, c’était beaucoup plus compliqué. Je tentais de lui expliquer mais elle ne voyait que le bon coté de cette relation.

En fin de matinée un livreur apparut dans l’embrasure de la porte de l’agence un énorme bouquet de roses rouges à la main. Celui-ci m’était destiné, il portait un message de Robert.

Merci encore pour cette belle soirée, en espérant qu’il y en ait beaucoup d’autres à venir

Je passais le restant de la journée à ressasser mes angoisses et mes interrogations.
Marie vient me trouver à mon bureau.

-« Qu’est ce que tu ressens pour lui ? »

Je poussai un soupir.
-« C’est bien ça le problème, je risque fort de tomber amoureuse de lui et de me briser les ailes en découvrant que je n’étais qu’une petite aventure pour lui. Je n’ai pas envie de souffrir. De plus, cela pourrait nous porter préjudice professionnellement. Tu sais qu’avec le bouche-à-oreille les gens seraient au courant très rapidement. Je n’ai pas envie de voir débarquer des hordes de paparazzis ici.»

-« Tu pourras vivre en regrettant toute ta vie d’être passée à coté de cette jolie histoire ? Tu n’as aucun moyen de savoir si tu souffriras ou non. A choisir entre une hypothétique douleur ou un très bon moment, peu importe le temps qu’il dure, mon choix serait vite fait ! De toute façon, tu es déjà malheureuse, tu n’arrêtes pas de penser à lui.»

Elle avait raison, son visage et son sourire m’ont hanté toute la nuit et toute la matinée. Je n’arrivais pas à le sortir de mes pensées.
Je pris la décision de lui téléphoner et de l’inviter à diner ce soir chez moi. Ce qu’il accepta avec empressement.
Après avoir raccroché en lui laissant mon adresse, je sortis faire les magasins afin de préparer le repas de ce soir.
Je m’appliquais particulièrement, je voulais que tout soit parfait. Une heure avant l’arrivée de mon invité je décidais de prendre un bain afin de me calmer et de me détendre.
L’eau chaude et mousseuse m’apportèrent un peu de répit. Qui fut de courte durée, car aussitôt sortie du bain, mon estomac se mit à faire des nœuds et mon cœur à s’accélérer.

Je trouvais une petite robe bleue, ni trop chic, ni trop classique, en soie et je me contentais de relever et d’attacher mes cheveux. Je finissais juste ma préparation lorsque la sonnette de la porte d’entrée résonna dans tout l’appartement.

J’inspirai profondément forçant mon cœur à ralentir la cadence avant d’ouvrir la porte.
Il se tenait devant moi, encore plus beau qu’hier. Ses cheveux étaient en bataille, son sourire s’élargit quand il posa les yeux sur moi. Il portait une chemise grise qui renforçait l’éclat de son regard.

Je l’invitais à entrer, il me donna un magnifique bouquet de roses rouges. Je m’empressais de les mettre dans un vase. Je n’osais pas lui parler, la tension entre nous était presque palpable.

Je me lançais, après tout c’est lui-même qui m’a demandé de décider.
-« TU vas bien depuis hier soir ? »
Je vis un sourire éclairer son visage.
-« Oui très bien ! bien que la nuit dernière fut très agitée. Et TOI ? »
Je souris à mon tour, nous faisions exprès d’insister sur le tutoiement, c’était enfantin mais cela nous permis de nous détendre.

-« Pour moi aussi la nuit ne fut pas de tout repos. »

Je l’invitai à passer au salon, il détaillait la décoration de mon appartement alors j’entrepris de le lui faire visiter. Il me donnait son avis sur chacune des pièces et semblait ravi de l’ambiance que j’avais créée chez moi. Le diner se passa sans encombre.

Comme la veille nous nous découvrons de nouveau points communs, nous partageons certaines anecdotes de notre vie, drôles ou moins drôles. Je sentais une certaine retenue de sa part comme de la mienne. Le moindre geste ou le moindre mot pouvait paraître déplacé ou trop équivoque. Je ne savais pas encore ce qu’il attendait réellement de moi, j’avais un peu peur de sa réaction si je tentais un rapprochement.
Je lui proposais de terminer notre conversation au salon, sur le canapé avec un verre de vin.
Nous étions assis à coté l’un de l’autre, un fond de musique berçait l’appartement dans une ambiance douce et chaleureuse. Je ne tenais plus en place, mon cœur battait si fort que je pensais qu’il allait l’entendre, je sentais son parfum et son odeur. Je n’avais plus qu’une envie à ce moment là, me jeter sur lui et lui faire l’amour.

Puisqu’il ne tentait rien de son coté, je pris mon courage à deux mains et posa mon verre avant de me retourner vers lui.

Nous étions très proches, je me forçais à plonger dans son regard d’acier. Je m’y noyais littéralement, mon souffle se fit plus rapide.

Toujours mes yeux dans les siens, je posais une main sur sa joue. Premier contact de ma peau et de la sienne. Une décharge électrique emballa mon cœur. Ma main descendit le long de sa nuque et j’approchais son visage du mien. Mes lèvres se posèrent doucement sur les siennes, je fermais les yeux pour savourer cet instant.

Sa bouche s’entrouvrit et sa langue vient caresser mes lèvres. Ne tenant plus en place, je me rapprochais encore plus près de lui, je voulais sentir son corps contre le mien, sa chaleur. Je mis plus d’ardeur à mon baiser et nos langues s’entremêlèrent et accélérèrent le rythme. Son souffle se fit plus court à lui aussi, posa une main sur son torse, je sentais son cœur battre très fort.

Il m’écarta de lui, posa son verre, plongea ses yeux dans les miens et me serra contre lui. J’inhalais son parfum et son odeur. Il se détacha de moi, pour la deuxième fois et se leva. Je le regardais faire et admirais ses gestes et son corps. Il se pencha vers moi et me pris dans ses bras, il me porta jusqu'à la porte de ma chambre, l’ouvrit et m’allongea délicatement sur le lit.

Cette nuit fut magique, ces caresses, ses baisers ont parcourus chaque centimètre de ma peau. Nous avons fait l’amour plusieurs fois tout au long de la nuit, tantôt sauvagement tantôt de manière douce et sensuelle. Il m’emportait à chaque fois très loin avec lui ou seul le désir et le plaisir sont maitres. Je crois que je ne me lasserai jamais du contact de sa peau sur la mienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "L'amour là ou on ne l'attend plus" Suite et fin le 04/09 page 4 en 2 messages   Aujourd'hui à 20:18

Revenir en haut Aller en bas
 
"L'amour là ou on ne l'attend plus" Suite et fin le 04/09 page 4 en 2 messages
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» "Celui qui lie l'amour et la beauté n'a jamais connu l'amour. Celui qui lie l'amour et l'horreur a déjà aimé." Gin Ichimaru.
» Khalil Gibran : Extrait de "L'amour" dans "Le Prophète"
» "L'Amour arc en ciel"
» "L'amour est dans l'détail..."
» "L'amour au temps du choléra"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilighters France :: Le quartier des artistes :: Fanfics :: Fanfics tout Public-
Sauter vers: