Twilighters France


*** Twilighters France, votre source française depuis 4 ans!
 
AccueilTwilighters FranceFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 *** Vengeance***

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Carly
En rendez-vous avec Edward
En rendez-vous avec Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 393
Age : 40
Localisation : Entre fiction et Réalité
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Lun 13 Juil - 8:14

ninas a écrit:
Jolies scènes chez les Cullen, et choix difficile pour Mary...
J'ai hâte de savoir où tout cela va la mener!

Est-ce que ta fic est déjà entièrement écrite aussi?
Biz!



Pour répondre à ta question Ninas, celle-ci n'est pas entièrement écrite. J'ai un peu d'avance, car je l'ai publiée sur le forum du Clan des Cullenettes avant celui des Twilighters. Mais je vous promets de vous mettre un post tous les jours afin que vous puissiez suivre les aventures de Mary et Will.

Kissou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mary35410
Retrouve son bien aimé
Retrouve son bien aimé
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1359
Age : 33
Localisation : maryline prend son pied avec l'homme de ses rêves
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Lun 13 Juil - 8:16

je suis ta nouvelle fan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mary35410
Retrouve son bien aimé
Retrouve son bien aimé
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1359
Age : 33
Localisation : maryline prend son pied avec l'homme de ses rêves
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Lun 13 Juil - 8:34

la suite s'il te plait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carly
En rendez-vous avec Edward
En rendez-vous avec Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 393
Age : 40
Localisation : Entre fiction et Réalité
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Lun 13 Juil - 8:41

mary35410 a écrit:
la suite s'il te plait



Promis je te post une suite dans l'après-midi biz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mary35410
Retrouve son bien aimé
Retrouve son bien aimé
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1359
Age : 33
Localisation : maryline prend son pied avec l'homme de ses rêves
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Lun 13 Juil - 8:43

merci tu écris super bien, te voilà avec une fan supplémentaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carly
En rendez-vous avec Edward
En rendez-vous avec Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 393
Age : 40
Localisation : Entre fiction et Réalité
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Lun 13 Juil - 8:52

Merci Mary, ca me va droit au coeur. Ne serais-tu pas bretonne ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carly
En rendez-vous avec Edward
En rendez-vous avec Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 393
Age : 40
Localisation : Entre fiction et Réalité
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Lun 13 Juil - 14:13

La vérité était au bout de mes lèvres mais il ne devait pas savoir. Il s’approcha de moi et me plaqua au mur
« Tu me connais mal, Mary ! Si tu crois que je vais abandonner comme ça, tu te trompes ! »
Posant mes mains sur son torse, je le fis reculer.
« Toi aussi Will tu me connais mal ! Si tu persistes à essayer de t’approcher de moi tu auras de gros problèmes tu m’entends ? » Ma voix était passée d’un chant mélodieux à un grognement, ce qui lui fit peur
« A ta guise » dit-il en attrapant son sac avant de sortir
Mon corps et mon cœur voulaient courir pour le rattraper mais ma conscience les en empêcha.
Quelques minutes plus tard, j’avançai tel un spectre dans les couloirs vides du collège. J’allai jusqu’au parking où seule Kate m’attendait. Elle avança vers moi et passa son bras autour de ma taille.
« Katarina ! »
« Chut, je sais ! »
Mon cœur saignait. Je fermai les yeux et repensai à ce qui venait de se passer. La souffrance n’était donc pas réservée aux mortels et à ce moment précis, j’en faisais les frais.
Quand nous arrivâmes à la maison, je montai dans ma chambre, fermai la porte à clé et m’écroulai sur mon lit.
Nous étions le 4 janvier et il me faudrait encore endurer la présence de Will au collège jusque fin juin. Cela sera intenable.
La nuit tombait. Dehors, le ciel s’était éclairci et la lune brillait au-dessus de la forêt. J’avais l’impression d’étouffer. Il fallait que je sorte.
Ne voulant voir personne, je passai par le balcon de ma chambre, sautai du premier étage et couru à perdre haleine dans les méandres des bois.
Je ne regagnai ma chambre qu’à l’aube. Juste le temps pour un brin de toilette et me voilà repartie pour une journée en enfer. Cet enfer avait un nom : Will.
Je fis tout pour ne pas croiser son regard accusateur.
A l’heure du déjeuner, je m’éclipsai tandis que Kate rejoignis ses amis.
Je restais donc dans la voiture a attendre l’heure salvatrice du début des cours de l’après-midi.

Pendant ce temps-là, à la caféteria…
«Kate ? Peux-tu me dire ce qui arrive à Mary ? »
« Laisses-là Will. Il ne faut plus que tu l’approches »
« Mais enfin ! Qu’-est-ce qui se passe à la fin ! Ai-je dis quelques chose de mal ? »
« Non ça n’a rien à voir. Tu dois la laisser tranquille un point c’est tout. Tu n’as rien d’autre à savoir » gronda-t-elle.

L’après-midi se passe sans que Will daigne m’approcher. Je préférai le voir souffrir de ne pas m’avoir plutôt que d’imaginer la peine qu’il aurait le jour de ma mort.
Mais cette situation était difficile.

Le soir, après avoir passé quelques heures à discuter avec Carmen et Tanya, je montai dans ma chambre. Je passai une tenue plus « confortable » pour aller chasser. Cette sortie avait surtout pour but de me défouler un peu.
Une fois dans les bois, je pris la direction du lac. Je m’asseyai sur un rocher posé là au milieu de nulle part. Le spectacle était irréel. L’étendue d’eau n’était qu’un miroir. Pas la moindre ondulation sur sa surface. La pleine lune y trouvait son parfait reflet. On y voyait presque comme en plein jour. Pas un animal ne s’approcha. Mon odeur devait les incommoder.
« Ce n’est pas réellement un endroit pour une jeune fille seule » lança une voix à mon encontre. Je me levai d’un bond
« Will ? Mais que fais-tu là ? »
« Je t’ai suivi, tout simplement. Tu cours plus vite que moi en tout cas ! »
Par chance, cette nuit-là, j’avais couru à allure humaine.
« Oui, l’entrainement certainement » soufflai-je
J’étais à la fois ravie de sa présence, et en colère aussi.
« Je veux une explication, Mary. Je ne partirai pas d’ici sans en avoir eu une »
« Will je t’en prie. C’est déjà assez difficile pour moi »
Il s’approcha de moi.
« Je suis prêt à tout entendre »
« Non, je ne peux pas »
« Quel secret si lourd portes-tu pour ne pas pouvoir me le faire partager ! »ajouta-t-il en caressant ma joue.
« Mais tu es glacée ! » dit-il en posant son manteau sur les épaules.
Mon cœur s’emballa
« Non, mon amour. Ca n’a rien à voir avec le climat » pensai-je
« Je t’écoutes Mary »
« Non Will, ne me forces pas. Un jour peut-être pourrai-je t’en dire plus mais pas ce soir. Je ne suis pas prête.
« OK, j’attendrai mais je ne te demande qu’une chose. »
« Laquelle ? »
« Laisses-moi au moins être ton ami à défaut de plus. Je veux pouvoir te voir, te parler sanq que tu me fuis. »
« Rien de plus ? »
« Non rien de plus. Enfin… pour l’instant. Si un jour… NON ! Quand tu seras prête à plus entre nous, je serai là ! »
« Will ne recommence pas ! »
Je le regardai. Il était à peine plus grand que moi. Ses cheveux blonds, plaqués en arrière dégageaient son visage. Ses grands yeux noisettes me fixaient. Sous la lueur de la lune, son teint ressemblait au mien. Il aurait fait un vampire magnifique !
Je posai ma tête contre son épaule. L’étau de ses bras musclés vint se refermer sur moi. Nous étions si bien dans les bras l’un de l’autre.
Nous restâmes quelques longues minutes ainsi à contempler ce magnifique endroit plongé dans un silence absolu.
Cette nuit là, il me raccompagna jusqu’à la maison. Sur le pas de la porte, il déposa un baiser sur ma joue.
« Tu as toujours aussi froid, Mary. Rentres vite te réchauffer »
« Merci Will. Je te vois demain »
Il m’adressa un splendide sourire et s’en alla.

Les jours suivants, tout revint à la normale. Will et moi étions de plus en plus complices, mais sans arrières pensées. Kate semblait rassurée de voir que notre amour naissant avait laissé place à une sincère amitié.
Ce midi-là à la cafétaria, les discussions tournèrent autour des examens qui devaient avoir lieu une semaine plus tard.
« Vous rendez-vous compte qu’on est déjà en Mai et que dans un mois on en aura fini avec le collège ? » lança Liam
« Peut-être mais je te rappelle qu’avant le bal de fin d’année, il y a les examens ! » reprit Shirley
« Pff, simple formalité » reprit-il
« Pour toi peut-être, mais en ce qui me concerne, ça ne va pas être une partie de plaisir » ajouta Will d’un air désabusé
« Je peux t’aider si tu veux » lui répondis-je
« C’est vrai ? tu veux bien ? »
« Bien sûr ! Je me débrouille assez bien dans toutes les matières. Il suffira de réviser un peu avant les interros »
« Alors j’accepte volontiers ton aide Mary » fanfaronna Will.

Tanya m’avait autorisé à inviter Will à la maison pour nos révisions. Elle savait qu’il n’y avait plus de sentiments amoureux entre lui et moi et de ce fait, aucun risque pour nous.
Après les cours, ce vendredi soir Will me racompagna chez moi en voiture.
Nous montâmes dans ma chambre pour étudier. Je m’installai sur mon bureau
« Par quoi veux-tu que l’on commence ? »
« Comme tu veux. Les maths peut-être ? »
J’ouvris donc mon livre de mathématiques et commençai à lui expliquer les bases des matrices.
Il était assis sur mon lit et m’écoutait religieusement. Quand nos regards se croisèrent, me m’aperçus que sa façon de me regarder avait changé. Il me regardait à nouveau comme il l’avait fait quelques mois plus tôt.
« Pourquoi me regardes-tu comme ça ? » osai-je lui demander.
« J’aimerai te demander quelque chose… As-tu déjà un cavalier pour le bal de fin d’année ? »
Je déglutis et répondis
« Non, pas encore »
La satisfaction se lisait sur son visage
« Accepterai-je de m’accompagner ? »
« Avec grand plaisir, Oui ! » répondis-je sans prendre le temps de la réflexion.
« Parfait ! Alors maintenant mettons-nous au travail ! » chantonna-t-il en se levant du lit et en venant s’asseoir près de moi.
Nous passâmes une bonne partie de la soirée à réviser toutes les matières.
« Eh bien, je pense que tu es prêt pour les examens, Will »
« Hum, je pense aussi. Vivement que ça soit terminé. J’ai besoin de prendre l’air. On va faire un tour ? »
« Bonne idée. Allons-y »
Nous sortîmes donc et prîmes la direction de la forêt. Le soleil était presque couché. Aucun rayon n’aurait pu m’atteindre et me trahir.
« Dans quelle université vas-tu l’année prochaine » l’interrogeai-je
« Je suis reçu à Anchorage et je n’ai pas envie de m’éloigner de t.. d’ici »
J’avais compris son allusion. Le regardant, je ne vis pas l’ornière dans laquelle je mis mon pied. J’allai tomber quand il me rattrapa de justesse.
« Ca va ? » dit-il en passant son bras autour de ma taille
« Oui. Je devrai juste être un peu plus prudente »
Je me redressai, mais il ne relâcha pas son emprise.
Nous continuâmes à avancer, lui le bras autour de moi et moi, la tête contre son torse. Ce geste s’était fait tout naturellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mary35410
Retrouve son bien aimé
Retrouve son bien aimé
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1359
Age : 33
Localisation : maryline prend son pied avec l'homme de ses rêves
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Lun 13 Juil - 14:34

super cette suite attend le reste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carly
En rendez-vous avec Edward
En rendez-vous avec Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 393
Age : 40
Localisation : Entre fiction et Réalité
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Mar 14 Juil - 22:21

bon et bien Mary, puisque apparemment tu es la seule à avoir lu la suite (snif snif) je te mets la suite


Une fois arrivés au bord de ce lac qui était devenu un peu le nôtre, je m’asseyai dans l’herbe. Il vint s’installer derrière moi et me prit dans ses bras.
« Je peux ? » demanda-t-il hésitant
En guise de réponse, je le laissai faire.
« Au fait Will, je me rends compte que je ne connais pas grand chose de ta vie. »
« Que veux-tu savoir ? »
« Je ne sais pas… Tu ne parles jamais de tes parents… »
« C’est normal, ils sont morts » lança-t-il d’un ton très sec
Je lui fis face
« Je suis désolée Will. Je ne savais pas »
« Tu ne pouvais pas deviner. Et puis, tu sais ce que c’est. Tu es dans le même cas que moi »
« Excuses-moi encore » dis-je en caressant sa joue.
« J’ai perdu mes parents il y a un an et demi. Ils s’étaient rendus à Seattle pour rendre visite à mon oncle et ils ont été sauvagement assassinés. Tu te souviens, c’était à ce moment-là qu’il y a eu de nombreuses disparitions dans la ville. Mes parents ont été dans les rares personnes que l’on a retrouvé. Ils avaient été atrocement mutilés et vidés de leur sang » finit-il avec une voix empreinte de haine.
Je restai sans voix devant cet aveu. Je savais exactement ce qui s’était passé à Seattle. Les Cullen nous avaient averti de la formation d’une armée de nouveau-nés créés par une certaine Victoria. Notre « non-engagement » à leur côté pour essayer de barrer la route à ces fous sanguinaires était toujours un sujet tabou chez nous. Je comprenais donc que les parents de Will avaient été tués par l’un d’eux. Les parents de l’homme que j’aimais avaient perdus la vie sous les crocs d’un vampire. Même s’il n’avait aucune idée de ce qui leur été arrivé, je ne pourrais jamais lui avouer ce que j’étais.
« On a retrouvé le coupable ? » osai-je demander.
« Non, mais si je mets la main dessus… »
Je déglutis bruyamment.
« Je suis désolé de te faire peur, Mary. Parlons d’autre chose veux-tu ? »
« D’accord. »
J’étais sous le choc de ce que je venais d’entendre et ne trouvai aucun sujet de discussion. Je commençai même à ne pas me sentir à ma place dans ses bras.
« Et toi Mary ? Où comptes-tu t’inscrire l’année prochaine ? »
Reprenant mes esprits, je tentai d’articuler
« Moi aussi, je serais à Anchorage »
« C’est génial ! On sera sur le même campus alors ! On pourra se voir autant qu’on voudra »
« Will, je suis fatiguée. J’aimerai rentrer maintenant »
« Ok allons-y »
Il se leva et m’offrit ses mains pour m’aider à me mettre debout.
Une fois sur mes jambes, il me fis face sans lâcher mes mains.
« Peux-tu m’espliquer une chose ? »
« Hum ? »
« Comment ca fait-il que tu ais toujours aussi froid ? »
Je me sentai percée à jour. Il fallait que je réponde et vite
« Il fait plus froid ici qu’à Seattle. J’ai du mal à me faire à ces températures »
« Donc, si j’ai bien compris, il va falloir que je te réchauffe » ajouta-t-il en s’approchant de moi
« Arrêtes Will »
« Désolé ! mais j’avais cru comprendre que… Non laisses tomber »
Il me tourna le dos, et avança vers la forêt.
« Will ! Attends-moi ! »
Je le rejoignis et le pris par le bras. Nous n’échangêames pas un seul mot jusqu’à la maison. Le simple fait d’être l’un avec l’autre était suffisant.
« Demain soir nous sortons en ville avec Liam et Shirley. Veux-tu te joindre à nous ? »
« Oui pourquoi pas » répondis-je
« OK alors je passe te prendre à 20 heures »
« Bien, alors à demain » dis-je en déposant un baiser sur sa joue.
Un sourire se dessina sur ses lèvres.
Je passai le reste de la nuit à réfléchir à l’évolution de notre relation. Fallait-il aller plus loin ou pas. J’avais cessé de me poser cette question depuis plusieurs mois. Tout était tellement plus simple quand nous n’étions qu’amis ! Mais je sentai que l’un comme l’autre aspirions à plus.
Le lendemain soir, comme convenu, Will vint me chercher.
« Tu es magnique ce soir Mary » dit-il en m’embrassant.
Un baiser amical, certes, mais qui eu le don de déclencher des frissons tout le long de mon dos.
« Je te remercie Will »
Nous passâmes prendre Shirley et Liam et filâmes vers Anchorage.
L’ambiance était bon enfant dans la voiture de Will.
« Bon, alors je vous propose Pizza et Ciné . Ca vous va ? » lança Liam
« Super programme ! » répondit Shirley en frappant des mains.
Elle était assise derrière avec Liam et moi j’avais pris place à l’avant aux côtés de Will. Mon amie et moi discutions de notre prochaine escapade entre filles à la recherche de la roebe de al parfaite. Je me retournai pour mieux lui parler quand j’aperçu qu’elle tenait la main de Liam. Je n’avais jamais remarqué que ces deux-là sortaient ensemble. Je compris soudain le plan de Will : Nous faire sortir avec un couple devait être sensé nous rapprocher. Cette idée ne me déplut pas.
Nous arrivâmes à la pizzeria où les garçons avaient leur habitude. Nous nous installâmes sur une table légèrement en retrait des autres. Shirley s’installa à côté de Liam et Will vint se placer à côté de moi. Liam, qui semblait au courant de ce que manigançait Will, ne pu s’empêcher de sourire, ce qui me mis mal à l’aise. Malgré mon « régime » particulier, je mangeai une part de pizza.
« Décidément cette nourriture humaine était infecte. Rien ne vaut un bon puma » pensai-je.
« Alors quel film allons-nous voir ? » lanca Shirley, qui se goinfrait d’un énorme banana split.
« J’ai vraiment envie de voir Eragon ! » répondit Liam, plein d’enthousiasme
« Oh oui, j’en ai entendu parlé, il a l’air super ! » l’enjoignit Will
« Ah non ! J’aimerai voir le Diable s’habille en Prada » les contra Shirley « et toi Mary, que veux-tu voir »
Tous les regards se portèrent sur moi. J’avais la lourde responsabilité de faire pencher la balance.
« Euh… Ca m’est égal. Les deux ont l’air bien » répondis-je, histoire de ne pas prendre parti.
Après de longues conversations et quelques compromis, nous irions voir Eragon.
Le repas terminée, nous prîmes donc le chemin du cinéma.
Liam et Shirley marchaient devant nous, dans les bras l’un de l’autre. De temps en temps, ils s’embrassaient.
« Ca va ? tu n’as pas froid ? » me demanda Will en passant son bras autour de mes épaules.
« Alors ça c’est une feinte de jeune premier ! » répondis-je en lui souriant
« Oui peut-être mais ça marche » dit-il en riant
Quand nous arrivâmes devant le cinéma, nos deux amis furent surpris de nous découvrir que Will et moi nous étions rapprochés. Shirley m’adressa un clin d’œil plein de sous-entendus.
La lumière s’éteignit et le film commença. Malgré moi, ma main cherchait la sienne dans la pénombre. Quand elle atteignit son but, il enserra mes doigts avec une tendresse infinie. A ce moment précis, ma décison fut prise. J’aimais trop ce garçon pour ne pas lui rendre l’amour qu’il me portait.
A la fin du film, nous sortîmes tous les quatre et prîmes la direction de la voiture
« Il était génial ce film n’est-ce pas Will ? »
« Hein ? Heu je ne sais pas trop. En fait je n’ai pas vu grand chose » avoua-t-il en me regardant
« T’as vu les dragons ? Trop forts les effets spéciaux ! » continuait Liam « Tu imagines si ils existaient réellement ? »
« Oui ! Bien sûr Liam et pourquoi pas les sorcières et les loups-garous » s’amusa Shirley
Ils rièrent tous les deux et commencèrent à énumérer toutes sortes de créatures fantastiques, jusqu’à ce que mon amie ajoute
« Et les vampires ? Tu imagines si les vampires existaient ? »
« Des vampires ! Mais franchement vous êtes fous tous les deux ! Vous pensez bien que si ces créatures démoniaques existaient, on s’en serait rendus compte » répondit Will en décochant un coup de poing amical dans l’épaule de Liam.
J’avais aussitôt cessé de respirer. « Créatures démoniaques » ? alors c’est ainsi qu’il voyait les vampires. J’aurai voulu leur expliquer que nous n’étions pas des démons mais bien sûr, je n’en fis rien. J’étais blessée jusqu’au plus profond de mon être. Il tenait toujours ma main et m’invita à monter dans la voiture.
« Tu es bien silencieuse ce soir Mary ! » me glissa Shirley
« Je suis désolée, mais je suis juste un peu fatiguée »
« De toute façon on va rentrer maintenant » lança Liam en jetant un regard malicieux à Shirley. Ces deux-là avaient d’autres projets pour la fin de la nuit.
Nos déposâmes nos amis chez Liam et prîmes la direction de chez moi. En chemin, Will bifurqua en direction de la colline
« Où allons-nous ? » le questionnai-je
« Faire une balade » répondit-il avec un sourire en coin.
Nous nous garâmes.
« Sais-tu où nous sommes ? »
« Je n’en ai pas la moindre idée »
« Nous sommes sur la falaise des amoureux. Tu sais pourquoi cet endroit s’appelle ainsi ? »
« Non »
« Et bien l’histoire raconte qu’il y a quelques années, un garçon et une fille s’aimaient mais le père de cette dernière ne voulait pas entendre parler de cet amour. Question de religion me semble-t-il. Bref ! et donc on raconte qu’ils sont venus ici et qu’ils se sont jetés de cette falaise tous les deux. D’où, la falaise des amoureux. C’est beau non ? »
« C’est triste surtout ! Un amour impossible et …la mort ! »
Je pris soudain conscience de la similitude de cette histoire avec la nôtre.
Will sorti de la voiture. Je le rejoignis. Nous nous installâmes sur le capot de la voiture, le dos sur le pare-brise et le nez vers les étoiles.
« Mary ? je dois t’avouer quelque chose »
« Je t’écoutes »
« Je t’avais fais la promesse de t’attendre quand tu disais ne pas être prête pour une histoire avec moi. Et bien cette promesse ne tient plus. Je n’en peux plus de t’attendre. C’est trop dur pour moi je… »
Je ne le laissai pas finir et m’emparai de sa bouche. Moi non plus je ne pouvais plus lutter. Notre baiser fut si intense que je sentai que je risquais de perdre mon self control. Ce baiser nous en avions rêvé depuis si longtemps !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
panthera78
Dit au revoir à Edward
Dit au revoir à Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 631
Age : 38
Localisation : Dans un monde ou je pourrais être Bella, pour être dans les bras de mon vampire
Date d'inscription : 21/04/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Mar 14 Juil - 22:37

Trés belle suite, jolie vraiment trés jolie!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://r2.fr.bloodwars.net/r.php?r=59498
mary35410
Retrouve son bien aimé
Retrouve son bien aimé
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1359
Age : 33
Localisation : maryline prend son pied avec l'homme de ses rêves
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Mer 15 Juil - 9:00

moi aissi j'ai bien aimer
fan de ta fics très bien tourner
la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bella55
Le combat
Le combat
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1730
Age : 32
Localisation : forks avec taylor lautner
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Mer 15 Juil - 9:24

vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carly
En rendez-vous avec Edward
En rendez-vous avec Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 393
Age : 40
Localisation : Entre fiction et Réalité
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Jeu 16 Juil - 5:47

Lâchant ses lèvres, je plongeai mes yeux dans les siens.
« Je crois que je t’aime Mary » me souffla-t-il au bout de quelques secondes
« Je… je t’aime aussi Will » répondis-je
Nos vies étaient à présent liées. Nous allions avancer vers un destin qui risquait de nous jouer des tours. Nous eûmes du mal à nous quitter ce soir-là. Quand il me raccompagna chez moi, nous mîmes de longues minutes à nous dire au revoir.
Kate sortit tel un boulet de canon à notre rencontre.
« Mary ! Bon sang ! Ca fait des heures que j’essaye de te joindre. Tu as coupé ton portable ? »
« Euh oui quand nous sommes entrés dans le cinéma et ensuite j’ai oublié de le rallumer »
« Bon rentres vite j’ai à te parler »
Le ton de sa voix m’inquiéta.
Soudain, le portable de Will se mit à sonner. Il décrocha et je vis son visage s’assombrir
« Ok j’arrive » dit-il en raccrochant
« un problème ? »
« Oui …euh c’est euh ma grand-mère ! Elle s’inquiète de mon absence vu l’heure qu’il est. Il faut que j’y aille. A plus tard ma Beauté » lança-t-il en m’embrassant avant de courir jusqu’à sa voiture.
Je me tournai vers Kate. Elle n’avait rien manqué de ce baiser et me regarda avec des yeux accusateurs.
« On reparlera de ça plus tard. Il y a des choses plus urgentes »
Nous entrâmes dans la maison. Tous les membres du clan étaient réunis dans le salon. Tanya faisait les cents pas à travers la pièce
« Je ne vois pas d’autre explication ! » conclua-t-elle
« Désolée » dis-je en m’asseyant près d’Abigail « Que se passe-t-il ? »
« Nous pensons qu’un nouveau-né rôde dans Anchorage »
« Quoi ? » dis-je à l’intention de Tanya
« Il semblerait que oui. On a à nouveau retrouvé des cadavres vidés de leur sang. Mais cette fois la presse parle d’un serial killer « vampire » »gronda-t-elle en mimant les guillemets
« C’est mauvais pour nous. » reprit Carmen « Nous n’avons qu’une chose à faire ! Patrouiller jusqu’à ce qu’on le retrouve et le liquider »
« Tu as raison » répondit Kate « Je n’ai pas envie de voir les Volturi débarquer ici pour régler le problème »
Je n’avais jamais rencontré cette famille de vampires. Lors de leur dernier passage, quand ils étaient venus rendre visite aux Cullen, Abigail et moi étions restées à Denali. Tanya craignait que mon inexpérience ne nous nuise en cas d’une éventuelle bataille. Irina sa sœur avait perdu la « vue » ce jour-là.
Kate reprit
« D’autant plus que Mary s’est amourachée d’un mortel ! »
Je baissai les yeux sous les regards médusés de ma famille.
« Bien » continua Eleazar « C’est décidé. Nous patrouillerons par deux, toutes les nuits à Anchorage. Carmen et moi nous y rendrons demain. Tanya et Kate après demain et Abigail et Mary ce sera mardi soir et ainsi de suite jusqu’à ce que la situation rentre dans l’ordre ».
La conversation prit alors fin et chacun alla vaquer à ses occupations.
Le lendemain, Will ne donna pas de nouvelles. J’essayai à plusieurs reprises de le contacter sur son portable, en vain. Je commençai à croire qu’il regrettait ce qui s’était passé entre nous.
Le Lundi matin, en arrivant au collège, je sentis mon cœur s’emballer quand je remarquai que l’emplacement qu’occupait habituellement la Golf rouge était vide. Il ne vint pas en cours de la journée. Je commençais sérieusement à m’inquiéter. Kate s’en rendit compte alors que nous rentrions chez nous.
« Et si il était tombé entre les mains du nouveau-né ? Je suis inquiète Kate »
« Ne t’en fais pas. On va passer chez lui si tu veux en avoir le cœur net. »
Nous nous garâmes devant chez Will.
Je descendis de la voiture et remontai l’allée jusqu’à la porte d’entrée de la maison.
Je frappai. Personne. Mon angoisse ne cessait de croître. Je regardai par la fenêtre. Pas une trace de Will, ni de sa grand-mère.
Mon téléphone sonna. Je regardai le nom de l’appelant
« Will ! mais tu es où ? Je me suis fais un sang d’encre ! »
« Je sais. Je suis…malade »
« Ah bon ? Alors expliques-moi pourquoi tu n’est pas chez toi ? »
Il ne répondit pas
J’étais hors de moi
« Ok j’ai compris. Tu ne veux plus me voir. Parfait ! » je raccrochai

Je retournai, furieuse, jusqu’à la voiture où Kate m’attendait.
« Alors ? »
« On rentre » dis-je d’un ton sec
Elle ne posa aucune question jusqu’à ce que nous arrivions chez nous.
Je montai dans ma chambre et m’y enfermai.
Le soleil se couchait quand je décidai d’aller faire un tour. Sautant de mon balcon je m’enfonçai dans les bois. Les quelques cerfs passant à ma portée ne suffirent pas à calmer la colère qui m’habitait. Comment ai-je pu être aussi stupide !
Je regagnai la maison toujours par le premier étage.
Une fois dans ma chambre, je me déshabillai. J’étais couverte de terre.
J’étais en sous-vêtements quand j’entendis
« Tu es magnifique Mary ! »
Je n’avais pas remarqué que Will était étendu sur mon lit.
J’allumai aussitôt la lumière. Il me regardait avec un magnifique sourire.
« Que fais-tu ici ? » grondai-je en passant mon peignoir
« Je voulais te voir »
« Et je peux savoir comment tu es rentré ? »
« J’ai grimpé le long du mur et j’ai vu que tu n’étais pas dans ta chambre. Alors je t’ai attendu. Il fallait que je te parles »
« Je crois que nous nous sommes tout dit ! »
« Non écoutes-moi » dit-il en s’approchant de moi
« Vas t’en ! »
Il m’emprisonna les bras et m’embrassa. Je fondais sous ses lèvres et n’eus pas la force de me défaire de son emprise.
« Tu m’as manqué Mary. Si tu savais comme tu m’as manqué ! »
Reprenant mes esprits, j’ajoutai
« Tu m’as menti Will. Si tu veux que notre histoire dure, il ne peut y avoir de mensonges entre nous »
Est-ce moi qui avait dis ça ? J’aurai voulu me gifler pour avoir osé lui faire la morale.
« Oui en effet. Je t’ai menti. Je n’étais pas malade, mais… un ami avait besoin de moi. J’ai donc dû partir pour l’aider et le réseau de mon portable ne passait pas où j’étais »
Il semblait sincère et de toute façon j’étais prête à croire m’importe quoi venant de lui
« Tu me fais confiance ? » ajouta-t-il
Mieux qu’une réponse, je vint me blottir contre lui.
Il me porta et m’allongea sur le lit. Il prit place à mes côtés.
« As-tu choisi ta robe pour le bal de samedi ? »
« Non. Normalement j’y vais demain avec Kate et Shirley. Je n’ai pas la moindre idée de celle que je vais choisir »
« De toute façon, tu seras la plus belle de la soirée »
Je le regardait. Il était accoudé sur l’oreiller et me fixait de ses grands yeux noisette.
En l’espace d’une seconde, sa bouche vint se plaquer à la mienne. Ses mains se mirent alors à courir sous mon peignoir. Une force indéfinissable me poussa alors à chercher sa jugulaire. Je le voulais. Je ne voulais que son sang. Je le plaquai contre le lit et, emprisonnant ses poignets entre mes mains. J’allai le mordre quand mes yeux croisèrent les siens. Un éclair me traversa la tête et mon désir de sang s’estompa aussitôt. Je me levai du lit et lui fis volte-face.
« Je suis désolée Will. Je ne peux pas »
« Ne t’inquiètes pas, Mary. Nous avons tout notre temps. »
Il m’embrassa dans le cou et me serra dans ses bras.
« Will, je… »
« Chut. Ce n’est rien »
Il passa le reste de la nuit avec moi. Je le regardai dormir. Ca fait tellement longtemps que je n’avais pas rêvé ! Quelque part j’étais jalouse. Je caressai ses cheveux en réfléchissant à la manière dont je m’y prendrais pour lui expliquer ce que j’étais vraiment. Aucune de mes idées ne s’avérait judicieuse.
L’aube pointait à l’horizon quand je décidai de la réveiller.
« Will ? Réveilles-toi. Il est l’heure »
Il ouvrit ses grands yeux.
« Tu es déjà réveillée ? »
« Oui » mentis-je il faut que tu y ailles
« Hum, oui. Tu as raison. Je te retrouve au Collège » dit-il en m’embrassant avant de sauter du premier étage. Je courus vers ma balcon pour m’assurer qu’il ne s’était pas blessé. Il avait bondi tel un guépard.
« Adieu, ma Juliette ! » dit-il en me lançant un baiser
« A tout à l’heure mon Roméo » répondis-je en riant
Nous passâmes la matinée le nez sur nos copies d’examen. Nous échangeâmes de brûlants regards de temps à autres.
La sonnerie retentit et nous sortîmes. Cette fois c’était bien terminé. Nous en avions fini avec les examens.
Tous les esprits étaient désormais tournés vers le bal de fin d’année qui aurait lieu quatre jours plus tard.
J’embrassai Will et partis avec les filles pour Anchorage à la recherche de nos robes. Dans la boutique, je n’essayai que deux robes et me décidai pour une robe rouge assez courte. Kate opta pour une robe fourreau noire très sexy. Shirley, quant à elle jeta son dévolu sur une robe bleue.
Je n’étais pas très rassurée d’être ici. Je savais que quelque part, dehors, un vampire assoiffé de sang guettait déjà sa prochaine proie. Il fallait absolument le détruire avant qu’il n’éveille la curiosité des Volturi et risque de ruiner mes chances de vivre pleinement mon amour avec Will.
Ce soir-là Kate et moi nous préparions à partir pour Anchorage.
Alors que je pensais à lui, Will m’appela sur mon portable.
« Ca va Mary ? J’aimerai te voir ce soir »
« Je suis désolée Will mais ce soir ça ne va pas être possible. J’ai… un repas de famille »
« Bon tant pis. Demain soir alors ? »
« Oui, passes me prendre …disons vers 20 heures ? »
« Je serai là à 20 heures. Tu me manques déjà. Je t’aime »
« Je t’aime aussi Will. A demain »
« Alors ? on dirait que c’est sérieux entre vous ? » me lança Kate accoudée au chambranle de la porte de ma chambre
« Oui, je crois. Ne sois pas fâchée Kate, je t’en prie »
« Je ne suis pas fâchée, juste inquiète pour toi et pour Will. Tu sais que cet amour est voué à l’échec »
« C’est pas certain ! Regardes Edward et Bella »
« Je ne trouve pas ton exemple très concluant. Tu veux que je te rappelle que Bella y a perdu sa vie humaine ? Tu sais ce que l’on dit « un poisson ne peut s’éprendre d’une étoile »
« Je sais Kate, mais c’est plus fort que moi, je l’aime »
« Je m’en suis rendue compte Mary. Tu as le sourire aux lèvres en permanence. Sois prudente quand même. Allez allons chasser le méchant vampire ! » finit-elle en riant
Les autres membres de mon clan avait, ses jours derniers, enseignés tout ce qu’il fallait savoir des techniques de combat.
Nous nous rendîmes donc à Anchorage où après des heures de patrouilles, nous apercûmes pas l’ombre d’un nouveau-né.
Nous rentrâmes à l’aube.
Dans la maison Tanya était au téléphone
« Nous faisons notre possible Carlisle, mais pour l’instant, nous ne l’avons toujours pas trouvé…il est certain que plus nous serons nombreux, plus vite nous mettrons la main dessus…très bien nous vous attendons jeudi dans la journée »

« Que se passe-t-il ? »
« Carlisle et les siens viennent nous prêter main forte dès demain. Le temps joue en notre défaveur. Plus le temps passe, plus les Volturi risque de regarder dans notre direction » répondit Tanya
« Peut-être mais nous n’avons rien fait de mal ! » dis-je
« Non, c’est vrai mais si un jour tu les rencontres tu comprendras pourquoi nous préférons les savoir à Volterra » répondit Kate

Les cours étaient terminés et je passai mon mercredi à la maison en compagnie de ma famille. Mon histoire avec Will était au cœur des conversations. Abigail, recommença son laïus sur l’issue fatale de cette nouvelle liaison. A mon grand étonnement, Kate prenait ma défense. Les autres voyaient d’un mauvais œil le fait de voir un humain s’approcher de notre clan
« Et quand comptes-tu lui expliquer la situation ? » me lança Carmen
« Je ne sais pas encore »
« Il serait temps d’y réfléchir, jeune fille ! Plus tu attends, plus ça sera dur pour vous deux ! »
J’étais suffisemment tourmentée par tout ça pour ne pas avoir à être sermonnée
« Maintenant ça suffit ! Je suis assez grande pour gérer ce problème sans que vous vous en mêliez »
« Excuses-nous Mary ! mais n’oublies pas une chose : En fréquentant ce « Will » tu nous mets en danger également. Il pourrait très bien révélé notre existence aux autres humains »
« Très bien ! Alors si vous ne faites pas confiance, il ne me reste qu’à partir »
« Calmez-vous ! » nous interrompit Tanya. « Cela ne sert à rien de s’énerver. Mary tu es suffisamment mûre pour régler ce problème seule. Nous ne voulons pas que tu partes. Mais fais attention ! Si tu sens que Will n’est pas prêt à entendre que ce tu as à lui dire, alors ne dis rien »
« Je tâcherai de m’en souvenir » concluai-je en sortant de la pièce.
Je passai le reste de la journée dans ma chambre en compagnie de Kate.
J’aurai voulu pleurer tellement j’étais tiraillée entre les miens et l’homme que j’aimai. Allongée sur mon lit, Kate tentait de me rassurer.
On sonna à la porte. Je regardai ma montre : 20 heures ! C’était Will ! Je descendis à sa rencontre. Il m’attendait dans le hall de la maison sous le regard inquisiteur de Carmen. Je le sentait mal à l’aise. Je m’approcha de lui et l’embrassai tendrement, défiant Carmen du regard.
« On y a ! L’air est mal sain ici ! » grondai-je en l’entrainant dehors.
« Ca ne va pas ? » m’interrogea-t-il
« Non ce n’est rien. Je ne suis juste pris la tête avec Carmen cet après-midi »
« Tu veux en parler ? »
« Non pas maintenant »
Je ne savais toujours pas comment m’y prendre. Je secouai la tête comme pour essayer de penser à autre chose.
« Tu veux qu’on aille manger un morceau ? »
« Pourquoi pas ? »
Il me faudrait une fois de plus feinter pour n’avaler que peu de nourriture.
Nous entrâmes dans un petit restaurant situé dans les montagnes.
« Bonjour Will ! » le salua une petite femme brune
« Bonjour Patty ! J’ai réservé une … table » répondit Will avec une dose de sous-entendu dans la voix
« Oui venez je vous y conduit »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bella55
Le combat
Le combat
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1730
Age : 32
Localisation : forks avec taylor lautner
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Jeu 16 Juil - 10:38

vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninas
En rendez-vous avec Edward
En rendez-vous avec Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 386
Age : 46
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Jeu 16 Juil - 13:26

Chouette, TROIS suites d'un seul coup, c'est super ça Carly!!!

J'aime toujours autant. Et ce Will m'intrigue. A-t-il aussi qqch à cacher????

Vivement une autre suite!!
Bizz!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carly
En rendez-vous avec Edward
En rendez-vous avec Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 393
Age : 40
Localisation : Entre fiction et Réalité
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Jeu 16 Juil - 18:54

Le regardant, je m’aperçus qu’un sourire victorieux éclairait son visage.
Nous suivîmes la serveuse jusqu’à l’extérieur du restaurant. Une table était dressée toute seule au milieu de la terrasse.
« Ca te plait » triompha-t-il en tirant la chaise pour que je puisse m’asseoir
« Comme veux-tu que je te dise non ! C’est splendide »
Le cadre était idyllique. La montagne nous surplombait et un océan de verdure nous entourait. Par chance, les nuages accrochés au sommet de la montagne, opacifiaient le soleil.
Il prit place en face de moi et me prit les mains. Nous discutâmes de ce que nous avions fait dans la journée. Ces rares moments où je pensais pas à notre différence me faisaient un bien fou. J’avais l’impression d’être une fille comme les autres.
« Je vais être absent jusqu’au bal. Mon ami a besoin de moi à nouveau »
« Rien de grave j’espère »
« Non…il…sa copine est partie et….il a un peu de mal à remonter la pente »
« Pas drôle, alors ! »
« Non. Je passerai te prendre Samedi. J’ai hâte de te voir dans ta robe » dit-il en rougissant
« Hum, je pense que tu ne seras pas déçu » dis-je en lui décochant mon plus beau sourire.
« Je sais. Tu ne pourras jamais me décevoir de toute façon »
Ce qui devait passer pour un compliment, me fendit le cœur. Oui j’allais le décevoir, mais il ne le savait pas encore.
Le repas touchait à sa fin. Nous sortîmes et il m’invita à une petite balade dans la forêt toute proche. Nous marchâmes le long d’un sentier bordé de fougères. Les arbres formaient une arche au-dessus de nos têtes. Seuls les chants des oiseaux résonnaient autour de nous.
« Mary ? j’aimerai t’offrir quelque chose » dit-il tout bas en me faisant face
Fouillant dans sa poche, il en sortit une petite pochette en velours. Il l’ouvrit et en sortit un bracelet.
Mon cœur s’arrêta net. Me regardant droit dans les yeux, il ajouta
« J’aimerai beaucoup que tu le portes »
J’étais tellement abasourdie devant cette preuve d’amour, que j’en restai sans voix.
Il attrapa mon poignet et y passa le bijou. Il s’agissait de deux cœurs entremêlés sur un cordon de cuir noir. Je regardai cette merveille, attendant des larmes qui ne vinrent pas. Emprisonnant son visage entre mes mains tremblantes, je déposai sur les lèvres le plus tendre des baisers.
« Merci » lui murmurai-je. « Il me plait beaucoup »
Il me prit dans ses bras. Mes pieds ne touchaient plus le sol. Je restai accrochée à son cou. J’aurai voulu que cet instant dure éternellement.
« Je t’aime » lui soufflai-je à l’oreille
Il ne répondit pas. J’allais chercher son regard. Ses yeux étaient clos. Des larmes coulaient sur ses joues, en silence.
« Will ? »
« Ce n’est rien. Je dois être trop émotif » répondit-il en séchant ses larmes d’un revers de la main.
J’en étais désormais convaincue. C’était l’homme que je voulais chérir toute la vie. Toute SA vie.
Nous reprîmes le chemin de la voiture puis celle de la maison.
Il m’accompagna jusqu’au porche où il m’embrassa
« Je peux te rejoindre cette nuit ? »
« Rien ne me ferais plus plaisir »
« Alors à toute suite »
Je rentrai dans la maison sans jeter le moindre coup d’œil à Abigail, postée dans le hall.
Je montai les marches quatre à quatre. J’aurai le temps de me refaire une beauté avant que Will ne grimpe le long du mur jusqu’à ma chambre. Quand j’ouvris la porte il était déjà là, installé sur le lit, les bras sous la tête.
« Tu as mis du temps, j’ai failli attendre » me lança-t-il en riant
« Comment as-tu fais pour arriver aussi vite ? »
Me montrant ses biceps, il ajouta
« C’est ça les vrais hommes ! »
Je ne cherchai pas plus loin et vint me blottir dans ses bras.
« Tu vas me manquer jusqu’à Samedi »
« oui toi aussi. Le temps va me sembler une éternité » ajoutai-je pensive.
Je fis semblant de m’endormir, tandis que je le sentais sombrer. J’étais si bien nicher au creux de ses bras, que je bougeai pas d’un centimètre cette nuit-là.
Le lendemain, il se réveilla sans que je n’y sois pour quelque chose. Je sentis son étreinte se resserrer.
« Tu dors ? » demanda-t-il tout bas
« Hum ? Non » mentis-je
« Je file, je vais être en retard. A samedi Mary »
« Tu me manques déjà Will. Je t’aime »
Il s’éclipsa par le balcon après m’avoir embrassée.
Je m’allongeai derechef sur le lit. Une chanson que j’avais entendu peu de temps auparavant me revint en tête. Je me mis à fredonner « You » d’un groupe appelé Evanescence, tout en regardant mon nouveau bijou.
Je lui annoncerai que ce je suis pendant le bal. C’était décidé.
Des voix me parvinrent du rez-de-chaussée. Les Cullen devait être arrivés.
Je me changeai et descendis les saluer.
« Mary ! » m’interpela Alice en se jetant à mon cou.
« Alice, je suis si contente de te voir ! »
« Bonjour Mary »
« Bonjour Edward » dis-je en m’approchant de lui.
« Je vois que ta décision a été prise » sourit-il en passant la main sur mon bracelet
« Oui en effet. Elle est prise. Au grand damne de ma famille » grondai-je en lançant un regard incendiaire à Carmen
« Ne t’inquiètes pas. Ils finiront pas l’accepter »
Carlisle, Jasper et Emmett étaient en grande conversation avec Eleazar et Tanya. Ils planifiaient déjà la prochaine patrouille à Anchorage. Je les saluai rapidement et me préparai à sortir.
« Edward ? Voudrais-tu m’accompagner s’il te plait ? » demandai-je
« Bien sûr »
Nous sortîmes et partîmes vers les bois.
« Peux-tu m’expliquer comment tu as annoncer à Bella ce que tu étais ? »
« Je ne lui ai rien dit, elle avait deviné »
« Hum, ça ne m’aide pas ! »
« Tu n’as toujours rien dis à Will ? N’attends pas Mary. Ca risque de faire trop de dégâts si tu tardes »
Venant de lui, cette mise en garde ne sonnait pas un avertissement, mais plus comme un conseil.
« Je sais mais, comment le lui dire. Je ne peux pas lui annoncer : Will n’ais pas peur je suis un vampire mais je ne vais pas te bouffer ! »
Son rire cristallin résonna dans toute la forêt.
« Non bien sûr. Il faut essayer d’y mettre les formes ! Essayes plutôt de le lui faire comprendre. »
« Hum, j’ai prévu de le lui annoncer Samedi au bal de fin d’année »
« Ca ne va pas être facile. Si j’ai un conseil à te donner, sois la plus sincère possible. »
« Merci pour tes conseils Edward »
« Je t’en prie. Allez ! Allons rejoindre les autres. Il faut qu’on retrouve ce nouveau-né rapidement et que l’on règle le problème avant que.. » il s’interrompit
« Avant que les Volturi ne débarquent ? »
« Oui. Il ne vaudrait mieux pas pour toi qu’ils viennent rôder dans les parages »
« Will ? »
« Oui. Ils n’ont pas à savoir »

Il me prit par les épaules et nous allâmes rejoindre les autres.

Alice et Kate vint à notre rencontre.
« Ca y est vous avez fini vos petites cachotteries ? »
« Arrêtes Alice ! » gronda Edward
« Mary, je dois te parler. Tout de suite » reprit Alice en me prenant par le bras.
Nous montâmes dans ma chambre. Alice referma la porte rapidement
« Mary, j’ai eu une autre vision. »
« Il a fallu que j’use de beaucoup d’ingéniosité pour qu’Edward ne la perçoive pas ! »
« Je t’écoutes Alice. Qu’as-tu vu ? »
« Ma vision était beaucoup plus précise cette fois. Je t’ai vu dans une robe rouge. Tu étais entourée d’hommes habillés de noirs. Je n’ai toujours pas vu leurs visages, mais l’un d’entre eux te tuaient. Oh Mary, je suis désolée mais j’ai cru qu’il fallait que tu le saches »
« Une robe rouge tu dis ? Alors, c’est qu’il ne me reste que deux jours à vivre » conclu-je
Alice m’avait vu mourir dans ma robe de bal. Décidément, les soirées de fin de scolarité m’auront été fatales dans mes deux vies !
« Peut-être serait-il judicieux d’en avertir les autres » ajouta Alice
« Certainement pas ! Je te l’interdit ! Si je risque de mourir, ça veut dire que les autres risquent de mourir également. Je ne veux pas faire courir de risque à ma famille. Ni à la tienne d’ailleurs. Donc j’exige que cela reste entre nous. Tu as compris Alice ? »
« Oui, je comprends mais… »
« Promets-le moi ! »
« D’accord je te le promets » céda Alice.
« Bien alors ne parlons plus de ça et descendons. » dis-je en ouvrant la porte de ma chambre.
Je sentis le sol de dérober sous mes pieds. Il ne me restai que deux jours à vivre. Comme allais-je pouvoir continuer à faire semblant pendant ces deux jours ? Comme pourrais-je en rendre au bal au bras de Will en sachant que je ne verrais pas l’aube de dimanche ? Ces questions se bousculaient dans ma tête, sans trouver de réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jenny91
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2626
Age : 32
Localisation : En région parisienne
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Jeu 16 Juil - 19:25

Coucou carly je viens de voir que tu as commencé une nouvelle, c'est super

Je n'ai pas commencé à la lire encore mais je m'y colle et dès ce soir

A bientot

Bisous Jennifer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bella55
Le combat
Le combat
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1730
Age : 32
Localisation : forks avec taylor lautner
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Jeu 16 Juil - 20:01

vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kat
Assiste au match de base-ball
Assiste au match de base-ball
avatar

Féminin
Nombre de messages : 563
Age : 38
Localisation : France
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Jeu 16 Juil - 21:42

Je viens de lire toute ton histoire et vraiment j'adore!!
Ja'ttends la suite avec impatience vraiment vraiment!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jenny91
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2626
Age : 32
Localisation : En région parisienne
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Jeu 16 Juil - 21:43

ninas a écrit:
Super Carly!!


carly a écrit:
Citation :
Voici la suite de ma fic.
Je suis super déçue de voir que peu de Twilighters la lise,

Ne le sois pas, et laisse du temps... Les lecteurs viennent progressivement aux nouvelles fics, j'en suis un bon exemple.
Et puis il y a des twilighters qui lisent mais ne postent pas en attendant de voir où l'histoire va...
Alors ne te décourage pas!!

smack smack smack


Complètement d'accord avec ninas

Ca y est j'ai fini de lire tout ce que tu as mi et je dois te dire que j'adore cette histoire

Compte sur moi pour te suivre en tout cas

Bisous et a bientot

Jennifer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carly
En rendez-vous avec Edward
En rendez-vous avec Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 393
Age : 40
Localisation : Entre fiction et Réalité
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Jeu 16 Juil - 21:49

merciiiiiiiii ma Jenny !

Mais je vois que de plus en plus de lecteurs s'intéresse à mes fics et ca fait chaud au coeur

Merci à toutes les girls I LOVE YOU ALL !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jenny91
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2626
Age : 32
Localisation : En région parisienne
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Jeu 16 Juil - 22:23

De rien

Gros bisous et bonne nuit

Jennifer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carly
En rendez-vous avec Edward
En rendez-vous avec Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 393
Age : 40
Localisation : Entre fiction et Réalité
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Ven 17 Juil - 5:29

J’essayai d’arborer un semblant de sourire quand nous vinmes rejoindre le reste des clans. Alice, quant à elle, semblait soucieuse. D’un regard, je l’invitais à essayer de paraître plus enjouée afin de ne pas éveiller les soupçons.
Carlisle et Tanya étudiaient les plans de la ville afin de définir des périmètres d’action pour chacun de nous. La ville fut divisée en cinq zones.
« Ce soir nous nous rendrons tous à Anchorage. Il est indispensable que nous quadrillions un maximum de zones simultanément. Nous fonctionnerons par deux. Jasper et Abigail, Emmett et Kate, Carmen et Eleazar, Edward et Mary et Tanya, toi tu m’accompagnera. Alice tu restes ici afin de faire la liaison entre nous si nécessaire» Ordonna Carlisle.
Quitte à mourir dans 48 heures, j’aurai souhaité pouvoir mettre la main sur ce nouveau-né et le détruire. Je pourrais ainsi partir en fachant ma famille en sécurité.
Edward, se rendit compte que quelque chose clochait.
« Mary ? tout va bien ? »
« Très bien Edward, j’espère juste que l’on arrivera à le coincer ce soir »mentis-je
Je sentis que cette réponse ne lui convenait pas et le vis sonder l’esprit de sa sœur.
Il se retourna aussitôt vers moi, l’air hagard.
« Mary… »
« Je te préviens, Edward ! pas un mot là-dessus aux autres, sinon je ne serais pas le seul vampire à mourir » grondais-je tout bas
« Désolé ! mais maintenant que je suis au courant, je ne peux pas laisser faire ça. Je t’accompagnerai Samedi soir »
« Il en est hors de question ! Je ne veux pas que tu t’en mêles »
Je ne lui laissai pas le temps de répondre et filai dans le jardin.
Le soir-même nous prîmes tous la direction d’Anchorage. Edward et moi devions inspecter la zone située entre Fairview et Rogers Park. Nous commençâmes nos recherches.
« Tu comptes ne pas d’adresser la parole de la nuit ? » finit-il par me lançer
« Bien sûr que non. Mais je te préviens, je ne veux pas entendre parler de ce qui va se passer samedi »
Il s’arrêta net et vint me faire face
« Ecoutes Mary, sois raisonnable. Si nous t’accompagnons, nous devrions être en mesure de faire en sorte que rien ne t’arrives »
« Non Edward, maintenant c’est toi qui va m’écouter. Je ne veux pas que l’un d’entre vous court le moindre risque pour moi »
« C’est tout à fait louable de ta part, mais je te rappelle que nous sommes une famille. Si un de ses membres à des problèmes, le reste du clan est sensé l’aider »
« Je ne ferai courir aucun risque à qui que ce soit ! Si je dois mourir, qu’il en soit ainsi ! »
« Tu n’es qu’une tête de mule ! »
« A mon âge on ne se refait pas » soufflai-je le sourire aux lèvres
Il répondit à mon sourire et nous continuâmes nos investigations.
« Il sait que nous sommes sur ses traces. Il nous a senti arriver » gronda Edward « Il risque d’être difficile à débusquer. Combien de cadavres hier ? »
« Cinq apparemment. Enfin, cinq corps retrouvés. Peut-être y en a-t-il plus ! »
« Hum. Non je pense qu’il n’en a pas tué plus. Vu son modus opérandi, il ne peut pas le temps de cacher les corps. »
La nuit passa, mais toujours pas de nouveau-né en vue.
« Quelle heure est-il Mary ? »
« Il est 4h30 »
« Bien. C’est foutu pour cette nuit. Rentrons. Le soleil va bientôt se lever »
Nous rentrâmes à la maison comme nous étions venus, en courant.
« Alors ? » demanda Alice en nous voyant entrer
« Alors rien ! » répondis-je
Les autres rentrèrent peu après nous.
Les théories de chacun de nous furent passées au crible, dans l’espoir de trouver une issue favorable à cette situation.
Soudain, l’évidence s’offrit à moi.
« Je sais où le trouver ! » criai-je
Tous me regardèrent avec des yeux ronds. J’expliquai mon idée
« Nous sommes d’accord qu’un vampire ne peut être tué que par un autre vampire ? Donc je sais où nous pourrons le trouver »
« Je ne te suis pas » répondit Carlisle
Je regardai Alice, qui elle, voyait où je voulais en venir
« OK, je m’explique. Alice m’a vu me faire tuer demain au bal de promo. Conclusion, il sera là. Je ne vois pas d’autre explication »
« Je croyais que la vision d’Alice était trop confuse pour qu’on en sache plus »
« J’ai eu une autre vision, Tanya » répondit Alice en baissant les yeux
« Et c’est maintenant que tu en parles ? » Hurla Emmett
« Je lui ai demandé de se taire » répondis-je aussitôt pour prendre la défense de mon amie.
Les commentaires sur ce « silence » allèrent bon train. Abigail fulminait que je puisse le lui avoir cacher tandis que Kate ne disait rien mais m’assassinait du regard.
« Ca suffit maintenant » finis-je par hurler « Cette discussion est close. Nous savons où le trouver et il suffira d’ouvrir l’œil samedi soir. Point final »
Mon portable sonna.
« Sauvée par le gong » souffla Edward en me souriant
Toujours sous le coup de la colère, je ne relevai pas et sortis. Je regardai le nom de mon interlocuteur.
« Bonjour Will »
« Mary ? je suis désolé. Je ne voulais pas te réveiller ! »
« Alors pourquoi m’appelles-tu alors ? »
« Je voulais juste entendre ta voix sur ton répondeur »
« Bon et bien tu m’entends » répondis-je brutalement
« Je suis désolé Mary. Je ne pensais pas que tu décrocherais »
« Et bien si, tu vois »
J’étais odieuse avec lui. Il fallait que je me ressaisisse.
« Tu me manques Will. J’ai hâte de te voir demain soir »
« Oui toi aussi tu me manques Mary. Je te laisse te rendormir. A demain mon Amour »
« Je t’aime Will »
Il me souffla la même réponse et raccrocha.

Je montai dans ma chambre aussitôt.
Il fallait que je lui écrive une lettre. Je devais lui expliquer ce que j’étais et surtout pourquoi j’étais morte.
Je m’installai à mon bureau et m’emparai de mon bloc de papier.


Will,
Comme tu liras cette lettre, j’aurai été séparée de toi pour toujours. Je voulais juste que tu saches que tu auras beaucoup compter pour moi. Will, je t’ai aimé jusqu’à mon dernier souffle. Il faut tout de même que je t’avoue quelque chose. Je t’ai menti. Je n’étais pas une fille pour toi. J’aurai pu te faire du mal sans le vouloir. Tu trouveras cet aveu très lâche, mais il était plus facile pour moi de le coucher sur le papier, plutôt que de te l’avouer les yeux dans les yeux. L’autre jour, quand nous sommes sortis du cinéma, tu as qualifié les vampires d’êtres démoniaques. Saches qu’il ne le sont pas tous, et j’en suis la preuve. Oui, Will, j’étais un vampire, m jamais au grand jamais je n’ai tué d’êtres humains. Je me doutes que tu auras du mal à le croire, mais certains signes te permettront de t’en convaincre. Lorsque tu me demandais pourquoi j’avais toujours aussi froid. Maintenant tu comprends. Je n’étais pas humaine. Ma mort n’est peu être pas une si mauvaise chose. Nous aurions fini par être malheureux tous les deux. Maintenant, tu peux faire ta vie avec une fille qui te mérite et que tu rendras heureuse. En mémoire de moi, promets-moi d’être heureux et de mener la vie dont tu rêves. Et quand tu seras vieux, promets-moi de penser à moi comme à une fille dont tu auras été le seul amour. Bien que ces mots paraissent bien tristes à mes yeux, saches que je t’aime.

Mary

Mon cœur dictait les mots à mes mains tremblantes. Quand je signai ce courrier, j’étais déjà morte. Morte de n’avoir pas eu le courage de le lui annoncer de vive-voix. Morte de savoir que je n’aurai plus qu’une soirée pour m’enivrer de ses yeux, de sa peau.
Je glissai la lettre dans une enveloppe et la posai en évidence sur mon bureau. Je la lui remettrai quand il viendra me chercher demain soir. Le reste de la journée, je furetai dans la maison sous l’œil inquiet des autres. Les messes basses à mon sujet étaient de mise. Je les entendais échafauder les plans pour me protéger. Me protéger moi ! Mais au fait ! Qui protègera Will ?
« J’en prendrai soin » me souffla Edward « je t’en fais la promesse »
« Merci Edward » répondis-je. Je n’aimais pas savoir qu’il pouvait pénétrer mon esprit aussi facilement.
« Je sais que tu n’aime pas ça, mais je vois bien que tu es contrariée »
« Contrariée ? le mot est faible ! Je vous rappelle Monsieur Cullen, que dans moins de 24 heures, j’aurai quitter ce monde »
Il baissa les yeux, comme pour capituler.
« Allons chasser veux-tu ? »
« D’accord, je crois que nous avons besoin de prendre un peu l’air »
Je chassai pour une des dernières fois de ma vie. Je courai plus vite que jamais.
« Attends-moi » cria Edward derrière moi
Je stoppai ma course effreinée pour l’attendre
« Bon sang Mary, inutile de courir aussi vite »
« J’essaye juste de me calmer »
Je m’appuyai contre un chêne et lança à son encontre
« Je suis désolée Edward. C’est juste que… de savoir que demain je ne serai plus, c’est trop dur ! »
J’enfonçai mes doigts dans l’écorce pourtant épaisse.
« Je comprends Mary, mais rien n’est joué. Tout peut encore changer »
« Je le pense vraiment »
« J’en suis sûr. Fais-moi confiance. Fais-nous confiance. Nous allons te sauver. Je ne tolèrerai pas qu’il t’arrive quelque chose. Tu es une sœur pour moi »
« Merci Edward » dis-je en le prenant dans mes bras « Toi aussi tu es le grand frère que je n’ai jamais eu »
Nous nous mîmes à rire, ce qui me détendis un peu.
« Ne t’inquiètes pas » reprit-il « ce n’est pas un nouveau-né qui va nous arrêter »
Je restai blottie dans ses bras
« Bella a de la chance de t’avoir » lancai-je
« Will est chanceux lui aussi »
Je caressai mon bracelet
« Oui, mais malheureusement pour nous ça sera différent »
« Tu ne sais pas ce que l’avenir vous réserve, Mary »
« Tu as sans doute raison »
« Rappelles-toi Bella a très rapidement voulu être des nôtres. Peut-être que Will aura le même souhait »
Je m’écartai de lui et le fixai avec des yeux emplis d’horreur
« Jamais ! Tu entends, jamais je ne pourrai lui faire ça. Je ne suis pas monstre ! »
Il ricanai
« Parce que tu crois que je l’ai fait avec plaisir pour ma femme ? »
« Désolée, Edward. Ce n’est pas ce que je voulais dire. Excuses-moi »
« J’ai bien compris, Mary. Mais laisses faire le temps. Tu verras comment évolue votre histoire »
Il me prit dans ses bras et nous restâmes ainsi jusqu’au coucher du soleil, perdus dans nos pensées.
De retour à la maison, je dûs supporter les regards compaticents de ma famille. Je ne le supportais plus et montai dans ma chambre. Alice me rejoignit rapidement
« Puis-je entrer ? » demanda-t-elle
« Bien sûr entres Alice »
« Je voulais voir comment tu allais »
« Ca va. Edward m’a rassuré et m’a donné confiance en l’avenir. »
Elle me décocha alors un sourire enfantin, ce sourire qui m’avait manqué ces dernières heures.
« Alors tu es prête pour le bal ? »
« Oui, je pense »
« M’autoriseras-tu à t’aider à te préparer demain ? »
« Si ça peut te faire plaisir »
Elle tournoya dans la pièce en applaudissant.
Kate fis son apparition
« Je peux me joindre à vous ? »
« Bien sûr entres ! »
Elle se jeta sur mon lit et nous discutâmes toute la nuit de chose et d’autres. Une discussion comme peuvent avoir trois amies ou trois sœurs. Depuis que nous étions arrivés à Denali, Abigail et moi nous étions éloignées l’une de l’autre. J’étais désormais bien plus proche de Kate.
Le soleil se levait. Je ne pus m’empêcher de penser qu’il s’agissait certainement du dernier aurore de ma vie.
Je filai sur le balcon pour me délecter de ce lever de soleil. La forêt était encore endormie. Pas un bruit n’en émanait. Les rayons commencèrent à percer à travers les branchages. Le vert profond des feuilles vira soudain à un vert éclatant. C’était si beau ! Les rayons vinrent toucher ma peau. Je regardai alors ces mille diamants briller. J’aurai tant aimé que Will soit avec moi à ce moment précis. Peut-être ce spectacle aurait-il pu le rassurer un peu sur ma condition de vampire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jenny91
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2626
Age : 32
Localisation : En région parisienne
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Ven 17 Juil - 6:29

Très bonne suite Carly

J'attends la suite qui s'annonce pleines d'actions

Bisous Jennifer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bella55
Le combat
Le combat
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1730
Age : 32
Localisation : forks avec taylor lautner
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Ven 17 Juil - 10:17

trop hâte de lire le prochain en espérant que mary sera sauvée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: *** Vengeance***   

Revenir en haut Aller en bas
 
*** Vengeance***
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilighters France :: Le quartier des artistes :: Fanfics :: Fanfics tout Public-
Sauter vers: