Twilighters France


*** Twilighters France, votre source française depuis 4 ans!
 
AccueilTwilighters FranceFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 *** Vengeance***

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
jenny91
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2626
Age : 33
Localisation : En région parisienne
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Sam 25 Juil - 21:23

WWWWWWAAAOUOUOUHHHHHHHHHHHHH

Ma parole ton histoire est de plus en plus prenante, j'ai hâte de lire la suite Carly

BRAVO tu me transporte dans ton histoire là

MERCI et à très vite pour la suite

Bisous jennifer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carly
En rendez-vous avec Edward
En rendez-vous avec Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 393
Age : 40
Localisation : Entre fiction et Réalité
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Dim 26 Juil - 18:34

- Oui, mais les lurgants ! Jamais ils n’accepteront d’avoir une vampire à leur tête ? C’est inconcevable !
- Ne t’inquiètes pas de ça. Ils se rangeront derrière le Conseil. Si nous t’accordons notre confiance, il en sera de même pour tous les lurgants.

La situation m’échappait de plus en plus. Ils s’étaient ligués pour faire de moi leur future reine. J’étais à présent dans le même état que Tavurgan, totalement perdue.
- Non, je ne peux pas ! C’est impossible ! les priai-je
- Tu dois faire face à ta destinée, Mary, me sermonna Marwen.
- Ne t’inquiètes pas Mary, je serai à tes côtés, reprit Will en me prenant par les épaules
- Non pas toi aussi ! J’ai besoin de réfléchir.
- Bien, nous allons te laisser seule. Lança Solwen avant d’inviter les autres lurgants à quitter la salle.
Je me retrouvai seule, face à ce trône qui sera mien, dans un futur proche.
L’angoisse s’empara aussitôt de moi. Je me dirigeai vers la fenêtre. Le soleil brillait au-dessus de l’épaisse forêt qui bordait le parc du château.
A ce moment précis, j’aurais voulu que tout ceci ne soit jamais arrivé. Si j’avais cédé aux avances de John en 1917, tout aurait été différent. Ma vie aurait certainement été très normale. Mais, en revanche, je n’aurais jamais rencontré Will. Ma transformation avait donc quand même de bons côtés.
- Tu vas être reine , me serinai-je. Rien n’y faisait. Cela était tout bonnement impossible. Et ma famille ? Oh non ! Mon Dieu ! Je vais devoir me battre contre eux ?
Des larmes vinrent humidifier mes yeux. J’étais face à un dilemme. Devais-je suivre ma destinée et m’allier aux lurgants et ainsi renier mon espèce ? Ou devais-je renoncer à mon rôle de leader pour retrouver les miens ?
S’en était trop. Il fallait que j’explose. J’ouvris les deux vantaux de la fenêtre et sortis en direction de la forêt. Les arbres défilaient à une vitesse phénoménale. Jamais je n’avais couru aussi vite. Des quantités d’images s’amoncelèrent dans ma tête. Je revoyais Abigail, le sourire de Kate, Will, les Cullen, le Conseil des Anciens, la fresque au plafond de la salle du trône…
Les larmes brouillaient ma vue. Je stoppai ma course et me laissai tomber au sol. L’humidité de la terre était agréable au contact de ma peau glacée. Je n’eus pas le temps de reprendre mes esprits, que Will était déjà à mes côtés
- Mary ? Ma Belle ! Je t’ai vu filer à toute allure vers la forêt et j’ai eu peur que tu ne fasses une bétise.
- Une bêtise ? Mais que veux-tu que je fasse, hurlai-je. Je ne peux pas me tuer, je suis immortelle !
Sans perdre un instant, il m’enlaça. Des sanglots incontrôlables s’emparèrent aussitôt de moi.
- Calmes-moi ! Murmura-t-il. Tu es forte et tu relèveras ce défi sans aucun problème.
Nous restâmes ainsi de longues minutes. Dans ses bras, le temps semblait s’être arrêté. Je recouvrai mes esprits peu à peu.
- Il faut que je retourne à Denali, dis-je en séchant mes larmes. Il faut que j’informe le Clan de Tanya de la situation.
- J’aimerai venir avec toi, osa-t-il me demander
- D’accord.
- Nous partirons demain matin. Pour l’instant, il faut que tu te reposes un peu.
- Pourquoi ? Tu veux que je dorme un peu ? répondis-je en riant
Son rire résonna dans le sous-bois.
- Allez, rentrons, me dit-il en me portant
Nous arrivâmes au château, où Marligan et Saligan nous attendaient.
- Tout va bien ? s’enquit la reine
- Oui Mère. Mary a juste eu un peu peur de sa nouvelle condition de future souveraine.
- Amènes-là dans la chambre d’amis, continua sa mère.
Toujours perchée sur son dos, je me laissais portée à travers les couloirs sans fin de ce palais.
Nous arrivâmes devant une porte.
- C’est ma chambre.
- Tu me fais visiter ?
Il ouvrit la porte et je pénétrai dans son univers.
La pièce était immense. Sur le bureau était posé un ordinateur portable et une quantité impressionnante de livres.
Il me posa et je commençai une rapide inspection. Une œuvre attira mon attention
- Dorian Gray ? L’immortalité même dans tes lectures ?
Il sourit mais ne répondit pas.
Posé à côté de son ordinateur, se trouvait une photo de Will et moi. Le cliché avait été pris par Tibor, quand nous nous étions rendus au cinéma en compagnie de Shirley. Nous n’étions pas encore ensemble à ce moment-là.
- Tibor m’a offert cette photo quand il a compris que j’étais amoureux de toi. Comme ça, j’avais l’impression de t’avoir toujours près de moi.
Cette fois, c’est moi qui souris sans répondre.
Instinctivement, je caressai le bracelet qu’il m’avait offert.
- Mince ! Saligan ! pensai-je à haute voix
-Quoi ?
- Euh, non rien…je … je dois voir ta sœur, juste une petite minute, repris-je
- A cette heure-ci, elle doit être dans sa chambre. La troisième porte à droite au fond du couloir
- Je ne serai pas longue. Lancai-je avant de m’enfuir de la chambre.
J’allai frapper à la porte de Saligan, quand des éclats de rire vinrent à moi à travers la porte. Elle n’était pas seule. Un rire d’homme se fit entendre.
Je pris l’initiative de m’annoncer quand même. Elle ouvrit la porte après quelques longues secondes, l’air gêné.
- Saligan ! Excuses-moi de te déranger, mais j’avais une petite chose à te remettre, dis-je à voix basse, en lui tendant le bracelet de Farligan. Je pense qu’il te sera utile, continuai-je le sourire aux lèvres
- Oh oui, merci, votre Majesté ! répondit-elle ironique
- Non s’il te plait pas toi ! Tu ne vas pas commencer avec cette histoire
- C’est la prophétie, Mary, il faudra bien que tu t’y fasses, enchérit Kildor en sortant de derrière la porte.
Le visage de Saligan s’empourpra aussitôt.
- On en reparlera plus tard. Je vous laisse les amoureux. Lançai-je en reprenant la direction de la chambre de Will.
Il m’attendait, étendu sur le lit, les yeux rivés au plafond.
Je rentrai et fermai la porte derrière moi, avant d’aller m’étendre à ses côtés.
- Je vais appeler Kate, pour la prévenir de notre visite de demain.
Je pris mon portable, et laissai un SMS à mon ancienne meilleure amie.
- Je pense qu’ils ne me feront pas bon accueil, commença Will
- Ne t’inquiètes pas. S’ils ont la moindre parole ou le moindre geste déplacé, nous nous en irons.
- Je te fais confiance. Ils t’écouteront.
Il pris mon visage entre ses mains et déposa un tendre baiser sur mon front. De mon front, il descendit vers mon nez et la course de ses lèvres, vint d’achever sur les miennes.
Je sentai à nouveau cette force indomptable m’habiter. Ce désir pour lui, allait crescendo. Il plongea ses yeux dans les miens.
- Je t’aime, Mary. Peu importe ce qui se passera, peu importe ce que tu décideras, je te suivrais.
Ses paroles m’apaisèrent et je vins à mon retour m’emparer de sa bouche. Je n’avais plus peur à présent. J’étais prête à m’offrir à lui.
Je me relevai et vint m’asseoir sur lui. J’entrepris alors de déboutonner très lentement les boutons de sa chemise.
- Tu en sûre de ce que tu veux faire ?
- Je n’ai jamais été aussi sûre, dis-je dans un soupir.
Ses mains glissèrent alors le long de mes hanches, remontant jusqu’à mon dos. Il se releva et ses lèvres unirent derechef aux miennes, dans un baiser empreint de passion.
Son torse était à présent nu. Il frissonna sous mes doigts glacés. Il abandonna ma bouche pour s’attaquer à mon cou, qu’il embrassa avec délicatesse. Je le repoussai pour enlever mon T-Shirt, tandis qu’il retirai sa chemise. Nos corps entrèrent en contact, tels le feu et la glace. Mes insctints remontèrent à la surface et j’allais à la recherche de son cou, pour m’y abreuver. Alors que j’y plantais mes dents, il se cambra comme pour mieux s’offrir à moi. Son sang envahi ma bouche, dans une extase infinie.
Il se dégagea de moi et me fit basculer sur le dos.
- Vous en avez eu assez Miss Ruppert, il ne faut pas abuser des bonnes choses, murmurra-t-il à mon oreille
- Je suis désolée, mais vous êtes délicieux, Monsieur Bradigan, répondis-je avec un sourire diabolique.
- Nos nuits d’amour risquent d’être mouvementées, reprit-il en déboutonnant mon jean
- Je n’en attendais pas moins de toi.
Une fraction de seconde plus tard, j’étais totalement nu, dans ses bras.
Sa bouche ensorcela chaque parcelle de mon corps. Le désir montait en moi et je ne voulais plus qu’une chose, lui appartenir entièrement.
Ma première nuit avec un homme fut parfaite. Il avait été d’une tendresse et d’une douceur comme jamais je n’aurai pu l’imaginer.
Il s’endormis, contre moi. Je fermai les yeux, tentant en vain de trouver le sommeil, comme si ce qui venait de se passer avait fait de moi une autre femme, une femme normale.
Quand les rayons du soleil entrèrent dans la chambre, Will dormait toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
appaloosa
Au cinéma avec Mike et Jacob
Au cinéma avec Mike et Jacob
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1226
Age : 27
Localisation : dans les bras de jacob
Date d'inscription : 17/04/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Dim 26 Juil - 19:45

quelle belle suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jenny91
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2626
Age : 33
Localisation : En région parisienne
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Dim 26 Juil - 21:36

magnifique cette suite Carly

bisous et à très vite

Jennifer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mary35410
Retrouve son bien aimé
Retrouve son bien aimé
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1359
Age : 33
Localisation : maryline prend son pied avec l'homme de ses rêves
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Lun 27 Juil - 5:22

waow quel suite tès touchant
atten a la prochaine suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crunchy
Est présentée à Carlisle
Est présentée à  Carlisle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 195
Age : 24
Localisation : Dans les bras de Cupidon...
Date d'inscription : 16/06/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Lun 27 Juil - 13:04

ouhhhh il y a beaucoup de rebondissement !

une suite ! un suite ! une suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
appaloosa
Au cinéma avec Mike et Jacob
Au cinéma avec Mike et Jacob
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1226
Age : 27
Localisation : dans les bras de jacob
Date d'inscription : 17/04/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Ven 31 Juil - 11:09

mais ou est la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bella55
Le combat
Le combat
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1730
Age : 32
Localisation : forks avec taylor lautner
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Ven 31 Juil - 21:02

vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carly
En rendez-vous avec Edward
En rendez-vous avec Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 393
Age : 40
Localisation : Entre fiction et Réalité
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Ven 31 Juil - 21:10

demain c'est promis, je suis en cours d'écriture

Kissou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carly
En rendez-vous avec Edward
En rendez-vous avec Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 393
Age : 40
Localisation : Entre fiction et Réalité
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Lun 10 Aoû - 21:31

Désolée pour avoir tardé à poster la suite, mais je suis, avec une ami en train de créer un fofo "d'écrivain en herbe" (lol, j'en profite pour un peu de promo)
Alors si vous aimez lire ou être lu, venez vous y inscrire, ca me ferais super plaisir
voici le lien


Voili, voilà, maintenant, la suite !!!

La lumière vint alors glisser le long de ma peau et je regardais briller les diamants de ma malédiction. Comment était-il possible qu’un si magnifique spectacle soit le propre d’un être aussi maléfique qu’un vampire ?
- J’aimerai voir ça tous les matins en me réveillant, souffla Will dans un semi-sommeil en passant la main sur ma cuisse
- Bonjour mon Amour. Bien dormi ? dis-je en l’embrassant
- Hum, oui ! Avec toi dans mes bras, je ne pouvais que bien dormir
Alors qu’il m’enlaçait avec une arrière pensée que je partageai, on frappa à la porte.
- Will ? Tu es là ?
- Une seconde, Mère ! lança-t-il en se levant rapidement. Caches-toi Mary. Il ne faut pas qu’elle te trouve ici.
J’allai me cacher dans la salle de bains attenante. Pendant ce temps, Will enfila son pantalon et ouvrit la porte.
- Je suis désolée de te déranger, mon fils, mais Mary n’est pas dans sa chambre.
- Elle a du sortir chasser. Ne vous en faites pas Mère. Elle ne doit pas être bien loin.
- Tu en es sûre ?
- Absolument. Elle ne serait pas partie sans prévenir quelqu’un. Descendez au salon et je vais aller la chercher.
- Bien alors à tout de suite.
J’entendis la porte se refermer et sortis de ma cachette.
- On dirait qu’elle s’inquiète pour moi ! Lançai-je en enfilant mon T-Shirt
- Oui, je crois que tu lui plait. Et elle n’est pas la seule d’ailleurs, dit-il en s’approchant de moi
Il m’embrassa tandis que je me défaisais de ton étreinte et me dirigeai vers la fenêtre.
- Je te rejoins en bas dis-je avant de sauter vers le jardin.
J’attendis quelques minutes, fis le tour du palais et entrai par la grande baie du salon. Marligan faisait les cents pas alors que Will patientait tranquillement.
- Bonjour ! Chantonnai-je en entrant dans la pièce
- Mary ! Te voilà enfin ! me lança la reine en se jetant littéralement à mon cou.
- Bonjour Majesté ! Oui j’étais sortie profiter du spectacle de l’aurore. J’ai toujours adoré ce moment.
- Mary s’il te plait appelles-moi Marligan. Pas de « Majesté » entre nous !
Je lui adressai un sourire en guise d’accord. Will vint me voler aux bras de sa mère.
- Bonjour ma Belle ! La nuit a été bonne ?
- Parfaite, merci et toi ?
- Merveilleuse, répondit-il avec un large sourire
- Bien, reprit la souveraine, me voilà rassurée. Passons à table maintenant.
Tavurgan fit son apparition. Ses traits semblaient s’être apaisés depuis la veille. Il embrassa son fils et déposa, à mon grand étonnement, un baiser sur mon front.
- Bonjour Mary, puis-je te parler m’interrogea-t-il en m’invitant à le suivre dans le salon attenant. Il referma la porte après moi et me fis signe de prendre place sur le sofa.
- Mary, je tenait à m’excuser auprès de toi. Mon attitude d’hier n’était pas digne de mon rang. Mais j’aimerais que tu comprennes mon étonnement quand les Anciens m’ont expliqué la prophétie. J’étais sous le choc.
- Non Majesté, je vous en prie, je comprends tout à fait. Ce n’est rien
- J’ai toujours pensé que Will me succéderai sur le trône et non pas que…
- Qu’une vampire viendrait prendre votre place, n’est-ce pas ?
- Oui, répondit-il en baissant les yeux.
- Je ferai en sorte de ne pas vous décevoir. Je vous le promets et Will régnera à mes côtés
- Je te fais confiance, Mary
- Merci Majesté
- Tavurgan ! Appelles-moi Tavurgan. Tu fais partie de ma famille désormais.
Il ouvrit les bras pour m’y accueillir et m’y réfugiai, rassurée d’avoir son soutien. Nous rejoignîmes le reste des Bradigan autour de la table.
Saligan était arrivée entre temps. Elle affichait un sourire radieux.
- Tout va bien Tavurgan ? l’interrogea Marligan, l’air soucieux
- Très bien ma Chérie. Tout ira bien dorénavant , répondit-il le sourire aux lèvres en m’adressant un clin d’œil.
Will me regardait, intrigué par la familiarité de son père.
Je m’installai à table avec eux, mais bien entendu, ne me forçai pas à avalier quoi que ce soit.
Je regardai Saligan danser sur sa chaise. Elle ne tenait pas en place et sourirait bêtement. Sa nuit avait-elle été aussi bonne que la mienne ou la bracelet de Farligan lui avait-il réservé une fabuleuse surprise ?
- Alors les enfants qu’avez vous prévus aujourd’hui, demanda Marligan en sirottant son café
- Nous… nous, commença Will alors qu’il virait au rouge
- J’ai décidé de me rendre à Denali pour annoncer la prophétie aux membres du clan auquel j’appartenais
- Est-ce vraiment prudent ? Reprit le souverain
- Elle n’ira pas seule, Père, je l’accompagnerai et demanderai à Kildor et Tibor de venir avec nous.
- Peut-être mais il ne faut pas qu’elle court le moindre risque, répondit Tavurgan
- Avec ou sans eux j’irai et cette décision est sans appel, enchainai-je d’un ton ferme.
Le roi ne répondit pas.
Le déjeuner toucha rapidement à sa fin dans une ambiance quelque peu tendue. Quand nous nous levâmes, Saligan me fit signe de la suivre et j’obtemperai. Nous sortîmes sur la terrasse.
- Avant que tu partes, je voulais que tu saches la grande nouvelle. Kildor est le bon ! Chantonna-t-elle. Le bracelet a parlé ! C’est lui ! C’est l’homme de ma vie !
- Je suis si heureuse pour toi Saligan, répondis-je en la prenant dans mes bras
- Mais j’ai un problème maintenant. Le protocole m’interdit de fréquenter un soldat. Ca n’est pas autorisé
- Ecoutes-moi, tes parents on l’esprit suffisemment larges pour accepter de revoir les règles. Après tout ils ont bien accepté que leur fils soit avec une vampire ! Sont-ils seuls à décider ou le Conseil a-t-il son mot à dire ?
- Non, le Conseil n’intervient pas dans ce genre de décisions.
- Alors voilà que va simplifier les choses. Je leur parlerai si tu veux.
- Tu ferais ça ?
- Bien sûr ! Dès mon retour, je les informerai de ton histoire avec Kildor.
- Merci Mary ! Toi ils t’écouteront. Mais prends soin de Kildor. Je n’aimerai pas qu’il arrive quelque chose à l’homme que j’aime.
Will vint à notre rencontre.
- Il est l’heure Mary, nous devons y aller.
Kildor et Tibor arrivèrent eux aussi.
Sarligan salua discrètement son Bien-Aimé tandis que nous nous rendions au garage.
- Prenez la Mercedes lança Tavurgan qui nous avait rejoint sans un bruit.
Saligan, qui s’était un peu laissée aller dans les bras de Kildor, s’en écarta à une vitesse fulgurante, ce qui attira l’attention de son père.
- Tavurgan ? Puis-je vous parler avant que nous partions ? lançai-je
- Bien sûr !
- N’en voulez pas à Sarligan.
- Je ne lui en veux pas. Je me demandai juste quand ces deux-là allaient finir par afficher leur amour au grand jour.
- Vous étiez au courant Père ? Demanda Sarligan
- Bien entendu ! Ca se voit comme le nez au milieu du visage ! répondit-il entre deux éclats de rire. J’en parlai encore à ta mère hier.
- Alors…vous…vous n’y voyez pas d’inconvénient ? osai-je demander
- Que voulez-vous que je fasse ! Mon fils, héritier du trône est tombé amoureux d’une vampire et ma fille, princesse des lurgants d’un soldat. Je ne vais pas aller contre ça. Il faut savoir avoir l’esprit ouvert !
- Merci Papa ! lança Sarligan en se jetant au cou de son père.
- Allez ! En voiture ! On a de la route à faire ! s’impatientait Will
- Soyez prudents et appelez-nous s’il y a un problème, continua le souverain en refermant ma portière.
Nous prîmes alors la direction de l’Alaska.
Tibor et Kildor s’installèrent à l’arrière tandis que je prenai place à la droite de Will.
- Et bien ! Ca change de ta Golf ! ironisai-je à l’encontre de Will
- C’est clair, mais tu imagines si j’étais arrivé au Collège avec ça ?
- Oui c’est sûr qu’une Classe CLC coupé aurait fait tache sur le parking ! répondit Tibor en riant
Pendant le trajet, je réfléchissai à la manière dont j’allais m’y prendre pour annoncer la nouvelle à mon ex-famille.
Nous finîmes par arriver à Anchorage et prîmes la direction de la propriété de Tanya. L’angoisse commençait à monter. Will s’arrêta devant le porche de la maison.
- Attendez-moi ici, j’y vais seule dans un premier temps.
Je descendis et avançai jusqu’à la porte. Kate l’ouvrit avant que je n’eus le temps de frapper.
- Mary ! Je suis heureuse que tu sois venue. Entres ! Tout le monde t’attend.
Je rentrai dans le vestibule. Tanya vint à ma rencontre, suivie dans autres membres du clan.
- Mary, sois la bienvenue. Tu nous a manqué, lança-t-elle en m’enlaçant.
- Vous aussi vous m’avez manqué.
Tous me saluèrent chaleureusement, comme si jamais il n’y avait eu de conflit entre nous.
- Nous avons des visiteurs ! me lança Kate en me prenant par les épaules et entrainant dans le salon. Les Cullen sont passés nous rendre visite.
Edward et Bella étaient installés sur le sofa, tandis que Carlisle et Esmée se tenaient près de la cheminée.
- Bonjour Mary ! Quelle surprise !
- Bonjour Edward. Oui je passais par là et j’ai vu de la lumière donc je suis venue dire bonjour dis-je en souriant.
- Alors Mary, que voulais-tu nous annoncer ? nous interrompit Tanya
- Je dois vous annoncer quelque choses d’assez incroyable et je suis contente que vous aussi soyez là, lançai-je aux Cullen. J’aimerai que vous m’écoutiez tous et que vous ne me coupiez pas la parole.
Tous me regardèrent avec des yeux interrogatifs.
- Alors voilà. Comme vous le savez tous Will, mon ami, est un lurgant.
Quelques grommelements réprobatifs se firent entendre.
- Ecoutes-moi ! grondai-je. Je me suis rendue avec lui auprès de ses parents à Aurora. Will est un Bradigan
- Un membre de la famille royale ? répondit Carlisle
- Oui ! Will s’appelle en fait Vurgan et c’est le prince héritier du trône des lurgants
- Le prince…héritier ? répéta Kate, surprise
- Oui ! Bref ! J’ai donc fais la connaissance de Tavurgan et Marligan
- Le roi et la reine, continua Carlisle
- En effet. Bien entendu, ils ont eu la même réaction que vous quand ils ont su que Will et moi étions ensemble, mais ils ont fini par l’admettre. Le bracelet que Will m’avait offert était un peu spécial. Il s’agit du bracelet de Farligan
- Le bracelet de quoi ? nous interrompit Kate
- de Farligan ! c’est un bracelet qu’un lurgant offre à la personne qu’il aime pour savoir si c’est bien son âme sœur.
- Et toi tu es celle de Will ?
- Oui. Alors j’ai du me rendre auprès du Conseil des Anciens pour avoir leur approbation. Ils y ont été opposé et ont même voulu me tuer jusqu’à ce qu’ils découvrent que je portais ce fameux bijou. Et là, ils ont commencé à comprendre qui j’étais pour eux.
- Le conseil des Anciens ? interrogea Tanya
- Les gardiens de la connaissance lurgantienne, lui répondit Carlisle
- Tu m’as l’air bien au courant des traditions des lurgants ! lançai-je
- Oui, je me suis renseigné et j’ai lu un grand nombre d’ouvrages les concernant.


- Alors si je te montres ça, tu vas comprendre ! Lançai-je à son encontre d’un ton sûre de moi en enlevant mon T shirt
Ses yeux fixèrent alors avec insistance ma poitrine ornée de ma tache de naissance. Il resta bouche bée sans pouvoir prononcer un seul mot
- Je vois que tu as compris, continuai-je triomphante
- Lui peut-être mais pas nous, s’énerva Tanya. Tu peux nous expliquer ce que tu fais à moitié nue ?
- Cette tache que vous voyez là s’appelle l’étoile de…
- Barbaran ! lâcha Carlisle avec des yeux qui semblaient lui sortir des orbites
- Oui, répondis-je agacée. Selon une vieille histoire lurgantienne, un vampire porteur de cette marque viendrait et imposerait la paix entre nos deux peuples
- La prophétie d’Asnavel souffla Carlisle totalement sous le choc.
- Bon ! Je peux en placer une oui ! m’énervai-je
- Désolée Mary ! C’est juste que….
- Oui je sais ça m’a fait le même effet au départ
- Je ne comprends strictement rien à votre histoire s’énerva Tanya. Expliquez-nous
- Vous avez devant vous la future reine des lurgants, répondis-je en remettant mon T-Shirt
Un silence pesant fut la seule réponse.
- Toi ! La reine ! reprit Abigail après quelques secondes
- Et oui ! je sais ça fait drôle mais c’est ainsi. M’autorisez-vous à faire entrer Will et deux de ses amis ?
Ils se regardèrent et Tanya reprit la parole
- Bien sûr Mary.
J’allais aussitôt chercher mes amis qui patientaient dans la voiture.
- Venez, ils vous attendent
- Tu es sûre que c’est sans danger ?
- Crois-tu vraiment que je vous ferais courir le moindre risque ?
- Bien sûr que non, répondit Will. Nous te suivons
Nous entrâmes donc dans la maison et vinmes rejoindre les autres.
- Bonjour ! lança timidement Will en trant dans le salon
- Soyez les bienvenus ! Répondit Tanya
Kate s’approcha de Will avec prudence
- Salut ! dois-je t’appeler Will ou Vurgan ou Majesté
- Juste Will ! répondit-il en souriant
Elle sauta aussitôt dans ses bras et la tension pesante de l’assemblée descendit d’un cran.
- Tu nous fais des cachotteries Will ! Si j’avais su que tu étais un prince…
- Dois-je te rappeler que tu ne m’avais pas avouer ce que tu étais ?
Tibor, resté en retrait jusque là s’avança vers ma meilleure amie
- Bonjour Kate !
- Liam ! toi aussi tu faisais partie du complot ? Et toi comment dois-je t’appeler ?
- Liam ou Tibor, comme tu préfères
- Je vous présente Kildor. Il fait partie de l’armée lurgantienne et il est aussi un très bon ami, repris-je
Il fit un simple signe de la tête auquel mes amis vampires répondirent également.
- Bien ! maintenant que les présentations sont faites, nous allons pouvoir faire le point sur cette affaire. Que va-t-il se passer maintenant ? reprit Tanya
- Et bien je pense que je vais devoir me rendre à Volterra afin de faire part de la prophétie aux Volturi
Edward poussa un grognement de désaccord. Bella lui prit la main pour le calmer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jenny91
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2626
Age : 33
Localisation : En région parisienne
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Lun 10 Aoû - 22:01

AHHH

Heureuse de te relire Carly, super cette suite

Bisous et à bientot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bella55
Le combat
Le combat
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1730
Age : 32
Localisation : forks avec taylor lautner
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Mar 11 Aoû - 9:47

vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kat
Assiste au match de base-ball
Assiste au match de base-ball
avatar

Féminin
Nombre de messages : 563
Age : 38
Localisation : France
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Mar 11 Aoû - 20:53

Trop trop bien comme toujours!!!!
La suite avec impatience!!!
Viiiiiiiteeeeee
Biz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
angelsonrisa
Traquée
Traquée
avatar

Féminin
Nombre de messages : 608
Age : 24
Localisation :
Date d'inscription : 17/07/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Sam 15 Aoû - 20:09

Alors ma Carly ... J'ai tout lu ... ca m'a pris un temps fou a cause des bug d'internet mais j'adore j'ai dévoré ta fict ...

J'ai un gros pb ... il manque une suite la ... c'est quoi ce bisme( = truc xD ) !! ^^ Bref Je vais etre en manques dans pas longtemps ... c'est a dire je suis en manque ! donc faut absulement la suite . c'est sublime cette histoire ... je suis carément ailleurs la Smile Merci ma belle ^^



LA SUITEEEEEEEE et si on lis ton histoire ne t'inquiete pas ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://luciekeme.tumblr.com/
mary35410
Retrouve son bien aimé
Retrouve son bien aimé
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1359
Age : 33
Localisation : maryline prend son pied avec l'homme de ses rêves
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Lun 24 Aoû - 6:11

super carly
attend la suite!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carly
En rendez-vous avec Edward
En rendez-vous avec Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 393
Age : 40
Localisation : Entre fiction et Réalité
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Mar 1 Sep - 18:47

Je suis désolée, je ne vous avais pas oubliée mais j'ai été un peu occupée ces derniers temps. Alors voilà la suite des aventures de Mary !!

Bonne lecture !!

- Tout se passera bien. Ils n’ont aucune raison de me faire du mal. Je pense qu’eux aussi veulent la paix entre nous.
- Je viendrai avec toi reprit Will
- Il en est hors de question. Là ça risquerait d’être trop dangereux pour toi. J’irai seule
- Certainement pas ! nous interrompit Carlisle. Je viendrai avec toi. Ils me connaissent suffisamment pour nous écouter.
- Alors je viendrai aussi, continua Edward
- Voilà un point de réglé ! conclus je
L’ambiance était désormais bon enfant. Aucun conflit entre nos deux espèces ne semblait être sur le point d’exploser. Je m’avançai vers Tibor
- Va la rejoindre, elle doit t’attendre.
- Merci Mary ! Je file alors !
- Embrasses-la de ma part veux-tu ?
- Je n’y manquerai pas !
Il sortit de la pièce tel un boulet de canon et disparu.
Le reste de la soirée, mes amis vampires interrogèrent mes amis lurgants sur leurs us et coutumes, afin certainement de mieux les cernés.
J’avais pris place sur l’un des canapés et me lovai dans les bras de Will qui se pliait avec satisfaction aux interrogatoires. Tous l’écoutaient avec la plus grande attention. Kate sortit alors du salon, et je lui emboitai le pas.
- Kate, je voudrais m’excuser d’avoir été aussi dure avec toi l’autre jour. Je voulais seulement te protéger.
- Je sais Mary. Mais ça m’a fait beaucoup de peine aussi.
- On est toujours amies ? osai-je demander
- Tu parles ! Bien sûr ! Et si en plus tu deviens Reine, ça pourra toujours servir, répondit kate dans un éclat de rire.
- C’est si bon de te retrouver Kate. Tu m’as tellement manqué !
- Toi aussi tu m’as manqué Mary. Promets-moi de ne plus jamais réagir aussi brutalement. Tu ne nous a même pas laissé une chance de nous expliquer.
- Oui, je sais. Mais je suis comme ça et tu le sais. Il faut que je vois Tanya seule à seule maintenant
- On parle de moi ? lança celle-ci en rejoignant dans le vestibule
- Oui je voudrais de parler, si tu veux bien
- Bien sûr, viens suis-moi.
Je la suivis jusqu’au premier étage et nous entrâmes dans son bureau.
- Je t’écoute
- Je tenais à m’excuser auprès de toi pour la conduite que j’ai eu ces derniers temps. Je n’ai pas été très facile à vivre et j’en suis désolée.
- Tu n’as pas à t’excuser, Mary. Tu défendais l’homme que tu aimes, c’est tout à fait normal. Je ne t’en ai d’ailleurs jamais tenu rigueur, mais tu ne m’as pas laissé le temps de te le dire.
- Puis-je toujours compter sur ton soutien ?
- Quelle question ! Bien sûr ! Tu fais partie de ma famille et il n’en a jamais été autrement.
- Je suis rassurée. Merci Tanya
- Je t’en prie. Allez, descendons rejoindre nos invités.
Elle me prit par les épaules et tout en descendant le grand escalier, déposa un baiser presque maternel sur les cheveux .
- Je reviens, enchainai-je alors que nous traversions le hall d’entrée. Je vais juste faire un tour.
- D’accord, à tout à l’heure, ma Belle
Je sortis et pris la direction de cette forêt que j’avais tant arpenté. La réconciliation avec ma famille m’avait fait beaucoup de bien. Je m’appréhendais plus autant mon avenir, puisque je savais pouvoir compter sur leur soutien. Je m’enfonçai dans les bois, au crépuscule, quand je sentis la présence d’un des miens.
- Tu veux peut-être rester un peu seule ?
- Non, restes Edward. Tu ne me déranges pas, au contraire, je voulais te parler. Je ne voudrais pas que tu viennes à contre-cœur à Volterra avec moi.
- Où vas-tu chercher cela ? Bien sûr que non ! Je n’ai jamais laissé tomber un membre de ma famille et je n’ai pas l’intention de commencer maintenant.
- Je suis ravie que tu me considères ainsi.
- C’est le cas Mary et si en plus tu as la possibilité de mettre un terme à cette guerre avec les lurgants, je suis ton homme ! Reprit-il en riant. Alors ! Il semblerait que tu ai trouvé l’homme de ta vie ?
- Will est un garçon charmant
- Et immortel de surcroît
- Oui, ce qui ne gâche rien, répondis-je le sourire aux lèvres
- Un mariage en prévision ?
- Nous n’en avons jamais parlé. Ca n’est pas dans mes priorités de toute façon. Je veux d’abord régler le problème « Volturi » avant de penser à l’avenir
- Tu as raison. En tout cas, je vous souhaite d’être aussi heureux que Bella et moi le sommes.
Je posai la tête sur son épaule
- Je l’espère, Edward, je l’espère.
Nous rejoignîmes les autres. L’ambiance était au beau fixe. Carlisle revint à gorge déployée en compagnie de Kildor.
- Qui disait que les vampires et les lurgants étaient ennemis ? dis-je en riant
- Je crois que ce sont les mêmes qui disaient que les vampires et les loups-garou ne s’entendaient pas, répondit Edward.
Je m’assis sur les genoux de Will, en grande conversation avec Kate.
- Tout va bien ? me souffla-t-il à l’oreille
- Oui tout est parfait !
La nuit tombait quand les Cullen décidèrent de partir.
- Nous devons rentrer maintenant, commença Bella. Alice qui s’occupe de Renesmée, doit partir quelques jours avec Jasper.
- Embrasses-le de ma part, veux-tu ?
- Ca fera fait Mary. Prends soin de toi
Elle m’embrassa avant de rejoindre la Volvo.
- Je te vois dans peu de temps. A plus tard ma Belle
- Salut Edward. Rentrez bien !
Carisle et Esmée vinrent à leur tour me faire me saluer.
- Edward et moi viendrons ici dans deux jours pour préparer notre départ pour l’Italie.
- D’accord, merci de ton aide, Carlisle.
Je regardais les voitures s’éloigner tandis que Will vint me rejoindre.
- Les autres partent en chasse. Tu les accompagnes ?
- Non, je n’en ai pas besoin.
- Autoriseriez-vous un lurgant à vous accompagner ? demanda Kildor
- Bien sûr, mais il faudra que tu restes un peu en retrait. Il serait fâcheux que l’un d’entre nous t’attaque sans le vouloir.
- Encore faudrait-il que vous aviez à m’attraper
- Je te paries que ça ne poserait aucun problème ! Fanfaronna Kate
Il sortirent tous et disparurent dans la forêt.
- Enfin seuls ! soupira Will
- Oui, ils ne devraient pas revenir avant plusieurs heures. Ca s’est passé mieux que je ne l’aurai imaginé.
- Tes amis sont suffisamment intelligents pour comprendre la situation et je suis rassuré de savoir que tu n’iras pas seule à Volterra, reprit-il en baillant
- Tu es fatigué. Viens, allons nous reposer dans ma chambre.
A peine arrivé, il s’allongea sur le lit. Je m’avançai jusqu’à la fenêtre pour apercevoir la pleine lune illuminer la cime des arbres.
- Tu devrais appeler tes parents pour leur dire que tout va bien.
Il ne répondit pas.
- Will ?
Je me retournai et m’aperçus qu’il dormait déjà. M’approchant de lui, je déposai un baiser sur son front.
- Fais de beaux rêves.
Will endormi, je décidai finalement de rejoindre les autres à la chasse. J’ouvris la fenêtre, sautai par le balcon et m’engouffrai dans la pénombre, à la recherche de mes amis vampires.
A l’aube, quand nous rentrâmes, je retrouvai Will profondément endormi. Je me débarrassai de mes vêtements salis par mon escapade nocturne, enfilai mon peignoir et m’assis sur le rocking-chair, face au lit.
Je calquai ma respiration sur la sienne et fermai les yeux. Une sensation de quiétude s’empara de moi. Je me vis dans la salle du trône, toute de blanc vêtue, recevant de la main de Tavurgan un sceptre en or blanc surmonté d’une tête d’aigle, Will, à ma droite, légèrement en retrait me couvant du regard. Ces images semblaient baigner dans une brume blanche, rendant chaque détail très flou.
J’ouvris les yeux, avec un sentiment d’inachevé.
Will s’éveilla quelques minutes plus tard.
- Bonjour, ma Reine, me lança-t-il
- Bonjour, bien dormi ?
-Oui, j’ai fais un rêve magnifique. Je t’ai vu pendant ton couronnement. Tu étais superbe…
- Vêtue de blanc ? Commençai-je
- Oui
- Recevant un sceptre de la main de ton père ?
- Tu m’inquiètes, Mary !
- Will ! j’ai…j’ai partagé…ton rêve.
- Mais c’est impossible, tu n’es pas sensée dormir.
- Peut-être, mais je peux te donner le moindre détail du sceptre lurgantien sans l’avoir jamais vu. Tu te tenais légèrement derrière moi…
- Alors ça veut dire que tu peux rêver ?
- A travers toi en tout cas. Je pense que plus je vieilli en tant que vampire et plus je m’humanise, si je puis dire, répondis-je dans un demi sourire
- Et c’est la première fois que…tu rêves ?
- Oui la première fois depuis quatre-vingt-dix ans ! Mais qu’est-ce qu’il m’arrive ? Lançais-je en me levant. Il faut que j’en parle à Tanya.
- Je t’accompagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jenny91
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2626
Age : 33
Localisation : En région parisienne
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Mar 1 Sep - 19:50

Trop contente de te retrouver Carly

Super suite e à très vite pour ce qui va suivre

Bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kat
Assiste au match de base-ball
Assiste au match de base-ball
avatar

Féminin
Nombre de messages : 563
Age : 38
Localisation : France
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Mar 1 Sep - 23:40

Tout simplement génial!!
Encore bravo!!
Vivement la suite!!
Biz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mary35410
Retrouve son bien aimé
Retrouve son bien aimé
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1359
Age : 33
Localisation : maryline prend son pied avec l'homme de ses rêves
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Mer 2 Sep - 11:09

j'ai adorée ta suite carly
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninas
En rendez-vous avec Edward
En rendez-vous avec Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 386
Age : 46
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Sam 5 Sep - 19:14

Eh ben dis donc! Ton récit a pris une ampleur impressionnante durant les vacances!

C'est drôlement bien!!bravo bravo bravo bravo

J'ai pris grand plaisir à rattraper mon retard, et j'ai l'impression qu'on va te lire encore un petit moment!!

Chouette! happy happy

Bisous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
panthera78
Dit au revoir à Edward
Dit au revoir à Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 631
Age : 39
Localisation : Dans un monde ou je pourrais être Bella, pour être dans les bras de mon vampire
Date d'inscription : 21/04/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Mar 8 Sep - 0:49

J'attend impatienment la suite, cela devient trés interessant, il y a plein de suspens!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://r2.fr.bloodwars.net/r.php?r=59498
Carly
En rendez-vous avec Edward
En rendez-vous avec Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 393
Age : 40
Localisation : Entre fiction et Réalité
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Mar 8 Sep - 5:40

Nous nous habillâmes rapidement, et nous rendîmes vers le bureau où se trouvait Tanya. Nous nous annonçâmes et lui exposâmes la situation.
- Hum, c’est fascinant ! J’avais entendu dire que certains vampires développaient des dons bien après leur transformation. Alors tu peux rêver ?
- Elle pleure aussi ! l’interrompit Will
- Quoi ? Des larmes ? Mais c’est…
- Fascinant, je sais, répondis-je d’un ton monocorde en croisant les bras sur ma poitrine.
- Il faudra en parler à Carlisle. Je pense qu’il va être surpris, reprit Tanya, la voix empreinte d’excitation. Décidemment Mary, tu ne peux rien faire comme les autres ! D’abord tu deviens reine des lurgants et ensuite, voilà que tu te mets à rêver. C’est tout simplement…
- Fascinant ! Conclu-je en chœur avec Will.
Nous nous esclaffâmes devant l’étonnement de Tanya, et prîmes rapidement congé.
- Que veux-tu faire aujourd’hui Mary ? Demanda Will alors que nous regagnions le rez-de-chaussée
- Si on allait voir Shirley ? J’en envie de la revoir.
- Tibor doit être avec elle. Je l’appelle tout de suite.
Nous allâmes les rejoindre quelques heures plus tard. Shirley, égale à elle même, nous accueilli avec un enthousiasme sans borne et me sauta littéralement dans les bras pour me saluer. Sa candeur faisait plaisir à voir. Elle ne soupçonnait pas le moins du monde qui nous étions et la guerre que se livrait nos deux espèces.
La journée se passa dans une bonne humeur communicative. Tous avions oublié l’enjeu de mon voyage en Italie.
Le soir venu, nous abandonnâmes Shirley et Liam, qui avait décidé de passer la nuit chez sa Belle.
A notre arrivée chez moi, le calme régnait dans la maison. Chacun vaquait à ces occupations. Nous montâmes jusqu’à ma chambre.
- Carlisle sera là demain, commença Will. Sais-tu quand il pense programmer votre départ ?
- Je n’en ai aucune idée, mais le plus tôt sera le mieux..
Je sortis sur le balcon pour admirer le ciel étoilé.
- Tu es magnifique, souffla-t-il en s’appuyant contre la porte fenêtre.
Ses yeux bleus semblaient briller dans la pénombre.
- Merci, répondis-je en venant me nicher dans ses bras. Il vint chercher mes lèvres, dont il s’empara avec une infinie douceur. Sa main glissa dans mes cheveux, tandis que je passai mes bras autour de son cou. Nous nous laissâmes glisser à même le sol. Son corps vint épouser le mien et sa main se mit alors à courir le long de mes hanches. Durant ce moment de plaisir mutuel, je réussis à contrôler un peu plus mes pulsions que lors de notre première nuit ensemble.
- Tu sais quoi ? me lança-t-il alors que nos regards se perdaient dans les étoiles. Je t’aime et je crois que je mourrai pour toi.
Je me redressai et me plaçai au-dessus de lui.
- Je t’interdit de dire ça ! Tu entends ? Jamais. Tu n’as pas à risquer ta vie pour une…morte.
- Mais tu n’es pas morte. Tu es là. Tu es bien avec moi, reprit-il en me caressant le dos. Pour l’instant c’est moi qui suis mort. Mort de fatigue. Tu m’as tué, répliqua-t-il le sourire aux lèvres.
- Allons-nous coucher, dis-je en me levant et regagnant la chambre, entièrement nue.
- C’est avec le plus grand des plaisirs que je vous suis, votre Altesse, répondit-il en détaillant chaque partie de mon corps de son regard bleu acier.
Je m’allongeai sur le lit, et m’enveloppai dans le drap.
- Si je dois partager tes rêves cette nuit, fais en sorte qu’ils soient magnifiques s’il te plait
- Avec le moment que tu viens de me faire passer, mes rêves devraient être parfaits, souffla-t-il en m’embrassant dans le cou.
- Rendez-vous dans tes songes, répondis-je en me blottissant des ses bras.
- A toute de suite, alors, conclut-il dans un demi-sommeil.
Je fermai les yeux, guettant la moindre image.
En l’espace d’une seconde, je me retrouvai dans une ruelle sombre, plongée dans la nuit. L’atmosphère était oppressante. J’entendis une femme hurler puis le silence. Bien que mes jambes ne bougeaient pas je me sentis avancer vers le fond de la ruelle. J’y découvris le corps d’une femme à terre, et deux hommes qui se battaient. Le combat semblait égal et les coups portés d’une rare violence. Je ne distinguai pas leurs visages, dans la brume épaisse de mon rêve. Tout à coup l’un des deux s’écroula au sol après avoir été frappé sévèrement au visage. Dans sa chute, il laissa tomber un objet brillant. Je focalisai mon regard sur celui-ci : La lame d’Asnavel ! L’homme à terre était un lurgant ! Le vainqueur de ce combat s’inclina au dessus de son adversaire et d’un geste lui brisa la nuque. L’homme se redressa et regarda dans ma direction. Ses pupilles carmin me fixèrent intensément tandis qu’un sourire de satisfaction se dessinait sur ses lèvres. Un vampire !
En l’espace d’une seconde, je compris que je venais, à travers ce rêve, d’assister à l’assassinat de Tulgan, le frère de Will, par Lucius, le Volturi
Cette scène, Will l’avait vécu quelque temps auparavant.
Je pris alors la mesure de sa soif de vengeance.
Je rouvris les yeux, paniquée.
Will était assis sur le bord du lit, le visage entre les mains.
- Je suis désolé, Mary. Je ne voulais pas que tu vois ça.
- Non Will, au contraire, je comprends mieux maintenant.
Je vins me placer derrière lui et enroulai mes bras autour de ses épaules.
- Tout va bien, mon Amour, le serinai-je.
Nous restâmes silencieux quelques minutes. Les battements de cœur, que je percevais très nettement, s’apaisèrent. Il posa ses mains sur les miennes
- Promets-moi de faire attention à toi en Italie. Je ne serais pas là pour te protéger et ça me rend malade.
- Ne t’inquiètes pas ! Je te rappelle que je ne serais pas seule.
- Oui je sais…Carlisle…Edward gronda-t-il. Mais je ne m’en remettrai pas s’il t’arrive quelque chose.
- Il ne m’arrivera rien ! Conclu-je. Rien du tout !
- Je peux te poser une question ? reprit-il
Je lui fis face, et attendis.
-Qu’y a-t-il entre Edward et toi ?
Je ne pus m’empêcher d’étouffer un éclat de rire
- Serais-tu jaloux ?
- Oui, je l’avoue
- Edward et moi avons le même âge. Nous sommes passés tous les deux par des histoires d’amour compliquées et je le considère comme un frère. Satisfait, répondis-je en riant.
- Rassuré surtout, dit-il en me décochant un sourire magnifique. Je pensai qu’il y avait peut-être quelque chose entre vous.
- Je te rappelle qu’il est marié à Bella. Et de toute façon, ça n’est pas du tout le genre d’homme qui me plait.
- Et quel est-il ?
- Toi, idiot, répondis-je en venant chercher ses lèvres.
Le reste de la nuit ne fut que caresses et baisers. Je le sentais tendu, à l’idée de me voir partir en terre ennemie, comme il le serinait. Bien que sous la protection des Cullen, l’angoisse commençait à s’emparer de moi. J’allais devoir affronter ceux dont les récits qui m’avaient été contés, n’étaient pas sans m’appeurer. Le seul mot qui revenaient en boucle les concernant, était cruels. Un frisson me traversa l’échine. Je secouai la tête, pour en chasser mes pensées les plus obscures et vint me blottir encore plus dans les bras de Will.
Nous nous levâmes dès les premières lueurs du soleil. Will affichait un sourire de façade. Je le connaissais maintenant suffisamment pour savoir qu’il essayait de faire bonne figure.
Le bruit d’un moteur se fit entendre. Nous descendîmes à la rencontre de nos invités. Comme à son habitude, Carlisle se voulait rassurant et souriant.
- Votre Altesse, se moqua-t-il en me saluant
- Ca n’est pas drôle. C’était déjà suffisamment pesant, alors s’il vous plait arrêtes tous avec « vos Majesté » et « votre Altesse », répondis-je sur le ton de la plaisanterie
- Bonjour Mary, reprit Edward, en m’embrassant
Je regardai Will, amusée.
- Edward, ravie de te revoir
Le regard de Will se fit plus dur. Il ne supportait pas la relation qui me liait à cet autre vampire.
Tanya nous invita à rejoindre son bureau, afin de mettre en place notre périple.
Will se joint à nous.
- Bien, commença Carlisle, en sortant des billets d’avion de sa poche. Nous partons dans deux heures. Le temps est compter. Il nous faut gagner Volterra le plus rapidement possible. Plus vite nous y serons, plus vite nous pourrons mettre fin à cette guerre.
- Comment allons-nous présenter la situation aux Volturi ? l’interrompis-je
- Il faudra faire preuve de tact. Ils ne sont pas très commodes.
- Et c’est peu de le dire, gronda Edward.
- Mary, tu me laisseras parler le premier. Tu n’interviendras que quand je t’en ferai signe. Ils me connaissent et jusqu’à preuve du contraire, me font confiance. Il faudra simplement que tu fasses attention à Aro. S’il te touche, il pourra lire dans ton esprit. Il te faudra être prudente sur tes pensées. Evites de lui montrer ta relation avec Will. Il serait mal venu qu’il pense que tu as choisi le camp des lurgants.
- Ca serait même très mauvais pour nous, répondit Edward à voix basse
- Cette relation te dérange-t-elle ? reprit Will d’un ton exaspéré
- Will ! Grondai-je
- Tu n’y es pas du tout. Votre relation de me déranges pas mais elle pourrait faire grincer des dents côté Volturi
- Es-tu sûr qu’il n’y ai que ça ? Rétorqua Will
- Will s’il te plait, calmes-toi ! Hurlai-je
Edward se leva et vint faire face au lurgant
- Que veux-tu insinuer par là, grommela-t-il
- A toi de me le dire
- Ecoutes-moi bien, Vurgan. Si je l’avais voulu, Mary aurait pu être à moi et je n’arrive toujours pas à comprendre ce qu’elle t’as trouvé, toi, un lurgant ! Un vampire aurait été tellement mieux pour elle. Sa vie en aurait été plus simple.
- Ca suffit tous les deux, grondai-je en venant me placer entre eux
- Alors tu m’accuses de la mettre en danger ?
- On dirait, oui ! Répondit Edward
- Tu n’aurais jamais dû dire ça !
Will m’écarta d’eux et se jeta littéralement sur Edward. Il s’en suivi un combat d’une rare violence. Les coups pleuvaient sans que Tanya ni Carlisle ne s’interposent. J’entrepris donc de mettre fin à cette querelle sans fondement. J’entrai donc dans leur combat afin de les stopper lorsqu’un coup porté par je ne sais lequel des deux me propulsa à travers la fenêtre. Je me retrouvai un étage plus bas, les vêtements lacérés par le verre de la vitre. En l’espace d’une seconde, Will et Edward étaient à mes côtés. Allongée dans l’herbe, je leur lançai un regard incendiaire.
- Bravo ! On a atteint les sommets de la bêtise ! Vous êtes fiers de vous ? J’ai l’air de quoi moi maintenant ?
- D’un vampire qui aurait fait un beau vol plané par une fenêtre, répondit Edward en étouffant un éclat de rire
Will lui lançait un coup d’œil et un fou-rire s’empara d’eux. Ils riaient très fort, la main posé sur l’épaule l’un de l’autre.
- Alors là c’est le bouquet ! Il y a deux minutes, vous vous battiez pour moi et maintenant aucun de vous n’a la délicatesse de m’aider à me relever ?
- Excuses-nous Mary, mais tu es si drôle à regarder.
- Ravie de pouvoir vous amuser, soufflai-je, vexée.
Finalement, ils me tendirent la main. J’emprisonnai la main glacée d’Edward et de l’autre celle de Will.
- Ca y est ? Vous êtes calmés ? Les interrogea Carlisle. Vous devriez avoir honte de vous ! Mary, tu vas bien ?
- Oui, ca va, répondis-je encore sous le coup de la colère.
Will invita Edward à s’éloigner de nous. Certainement ces deux-là avaient besoin de discuter.
-Tanya vient de me mettre au courant de tes dons. Je suis impressionné. Il semblerait que tu sois un vampire hors normes
- Je ne suis pas certaine que j’aurai employé ce terme…
- Si ! Au contraire, reprit Carlisle. Cela fait de toi quelqu’un d’unique.Tu as les capacités d’un vampire et les qualités d’un humain ! Il faudra par contre essayer de ne pas laisser paraître quoique ce soit devant les Volturi
- Ca n’est tout de même pas une tare de rêver ?
- Non au contraire, je pense que tu les intéresserais trop et qu’ils aimeraient t’ajouter à leur collection
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jenny91
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2626
Age : 33
Localisation : En région parisienne
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Mar 8 Sep - 11:56

Toujours aussi bien tes écrits Carly

Gros bisous et à bientot pour la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kat
Assiste au match de base-ball
Assiste au match de base-ball
avatar

Féminin
Nombre de messages : 563
Age : 38
Localisation : France
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Mar 8 Sep - 18:25

Excellent vite vite une suite!!
Biz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mary35410
Retrouve son bien aimé
Retrouve son bien aimé
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1359
Age : 33
Localisation : maryline prend son pied avec l'homme de ses rêves
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: *** Vengeance***   Mer 9 Sep - 17:00

trop bien hate de lire la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: *** Vengeance***   

Revenir en haut Aller en bas
 
*** Vengeance***
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilighters France :: Le quartier des artistes :: Fanfics :: Fanfics tout Public-
Sauter vers: