Twilighters France


*** Twilighters France, votre source française depuis 4 ans!
 
AccueilTwilighters FranceFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Luminescence !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Luminescence !   Jeu 9 Juil - 22:20

a ba c plus triste
jve la suite moi
Revenir en haut Aller en bas
jenny91
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2626
Age : 32
Localisation : En région parisienne
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Luminescence !   Jeu 9 Juil - 23:04

Trop trop bien j'adore de plus en plus

J'attends la suite

Bisous Jennifer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cee Ransom
Inconsciente
Inconsciente
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2849
Age : 24
Localisation : Attend Robert dans un célèbre restaurant Parisien
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Luminescence !   Ven 10 Juil - 10:02

Wouaaaaouuuw! LOVE
J'adooore! Vivement la suite! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bettyboop
Mordue par James
Mordue par James
avatar

Féminin
Nombre de messages : 802
Age : 28
Date d'inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: Luminescence !   Ven 10 Juil - 15:34

oooo il c rien passé!!!jesper bien kel va perseverer a venir le voir plus souvent!!tro bien ta fanfiction c'est de mieu en mieu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lunabelle59
Grimpe sur le dos d'Edward
Grimpe sur le dos d'Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 454
Age : 37
Localisation : nord
Date d'inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: Luminescence !   Ven 10 Juil - 21:12

L’atmosphère était tendue. J’avais trop envie de lui parler mais je n’osai pas. Les mots me restaient aux bords des lèvres. J’étais à la fois impressionné par Tristan mais aussi dubitative face à son ressenti envers moi. Il n’avait rien tenté alors que nous étions seuls. L’amour était déjà une émotion très complexe chez les humains. Comment savoir s’il connaissait ce sentiment ? Nous marchions à grand pas dans le sentier menant au château. Je voyais poindre la bâtisse à l’horizon et devinais qu’il ne me restait plus beaucoup de temps en compagnie de mon mystérieux compagnon. Mes sens s’affolaient. L’envie de le stopper dans notre marche et lui avouer ce que j’avais sur le cœur était trop forte. La nuit tombait sur la forêt. La visibilité devenait très difficile. Je distinguais de moins en moins Tristan non loin de moi. De son coté, l’obscurité ne semblait pas entraver sa vision. Il avançait droit devant lui évitant les obstacles tels que les branches aussi aisément que dans la clarté du jour. Malheureusement pour moi, je me pris le pied dans une grosse pierre et tomba en avant. Tristan se retourna en un éclair et me rattrapa par la taille. Il m’attira contre lui et je me retrouvais alors dans ses bras. La chaleur de son corps me réchauffait dans la fraîcheur du soir. Je sentais son cœur battre contre ma joue. Je relevais la tête pour le regarder droit dans les yeux mais la pénombre cachait son visage. Quelle expression pouvait-il bien afficher à ce moment précis ? Il me relâcha doucement en prenant soin d’être le plus tendre possible.

- Je suis désolée Solen ! Chuchota-t-il de sa voix de velours. J’avais omis que ta vue était diminuée par la nuit.

- Oui, je ne distingue plus rien. L’endroit est tellement sombre.

- Je vais arranger cela. Ne bouge pas. Tu ne dois pas avoir peur de ce que tu vas voir.

Un point lumineux pas plus grand qu’un grain de sable se forma dans la paume de sa main. L’étincelle augmenta lentement jusqu’à former une boule lumineuse. La lueur incandescente dans le creux de sa main brillait comme une étoile scintillante. Elle éclairait tout autour de nous. J’étais captivée par la lumière diffuse qu’elle dégageait. Je restais bouche bée devant sa démonstration de ses pouvoirs. Je pouvais enfin voir son visage. Il m’observait avec une grande curiosité.

- Comment fais-tu cela ? Je suis épatée.

Il rit doucement.

- La magie je te l’ai dit, Solen. Continuons avant que quelqu’un nous aperçoive.

- Je pense que peu de personnes se promènent dans la forêt quand il fait sombre.

- Détrompes toi, il y a parfois quelques groupes de promeneurs le soir qui aime se balader et se conter des légendes de Brocéliande. Cela m’amuse beaucoup d’ailleurs de les écouter. Leurs histoires sont parfois farfelues et inventées de toutes pièces. La vérité est parfois plus effrayante.



Un frisson me parcourra le dos. Que voulait-il dire par plus effrayants ? Ma connaissance des lieux était trop pauvre pour que je comprenne le sens de son sous-entendu. Des créatures terrifiantes devaient exister dans son monde. La peur me faisait frémir. Il s’en aperçut et me rassura aussitôt.

- Tu n’as rien à craindre tant que je suis près de toi. Marchons, tu veux bien !

Nous reprîmes la route dans la direction du château.

- Pourquoi dis-tu que la vérité est plus effrayante ? Repris-je anxieuse.

- Il existe certains peuples dans notre monde très hostiles. Il arrive parfois qu’il vienne dans la forêt à l’insu de tous. Je préfère que tu n’en saches pas trop, Solen. Evitons de parler de cela, s’il te plait. Je ne veux pas que tu t’angoisses, tu dois encore rentrer chez toi.

- Je sais mais j’ai envie d’en connaître davantage.

Il ne répondit pas. Nous arrivâmes aux portes du château. Je ne voulais pas le quitter. J’étais tellement bien auprès de lui. En sa présence, la notion de temps m’était totalement inconnu. Nous nous observâmes un moment avant de prononcer un mot.

- Je pourrais revenir demain, demandai-je nerveuse.

- Je pense qu’il serait bon qu’on ne se fréquente pas, Solen. Je ne suis pas du même monde que toi. Je risque beaucoup à me trouver avec toi. C’est contraire à l’ordre des gardiens de Brocéliande.

- Ne me dis pas que tu ne veux plus que je revienne à nouveau, m’affolai-je. Je ne pourrais pas supporter de ne plus te voir. Cela me serait insupportable.

Je ne pouvais pas partir sans lui dire. Ma réaction du le surprendre mais je ne me contrôlais plus. Ma demande se transformait en supplication.

- Calme toi, Solen. Pourquoi tu ne supporterais plus de me voir ?

- Je… ne vois plus que ton visage dans ma tête depuis hier, balbutiai-je.

J’ai besoin de te voir et d’en connaître plus sur toi. Je t’en prie, Tristan.

Une larme s’écoula sur ma joue. L’émotion était trop forte. La peur d’un nouveau rejet me noua l’estomac.

- Ne pleure, pas ! Vous, les humains manifestaient des sentiments tellement étranges. Tu me demandes de faire un choix difficile. Je trahis sévenus en accédant à ta requête.

- Je t’en supplie ! J’ai besoin de toi ! Je….

- Oui, qu’essayes-tu de me dire ?

Je ne répondis pas. Je ne pouvais pas lui annoncer que je l’aimais. Il n’aurait sans doute pas compris.

- Tu peux revenir, demain ! Lança-t-il subitement. Nous en rediscuterons. Tu oseras peut être m’avouer ce que tu hésites à me dire depuis tout à l’heure. Rentre maintenant. Il se fait tard. Sois prudente.

Je restais muette trop bouleversée pour répondre. Il déposa un baiser sur mon front. Je fus estomaquée par son geste. Que devais-je comprendre ? Avait-il compris ? Etais-ce un signe ? Il me sourit.

- Bonne nuit, Solen. Fais de doux rêves. Je t’attends demain.

Il se transforma alors en poussière de lumière et disparu dans les airs comme par enchantement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
appaloosa
Au cinéma avec Mike et Jacob
Au cinéma avec Mike et Jacob
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1226
Age : 27
Localisation : dans les bras de jacob
Date d'inscription : 17/04/2009

MessageSujet: Re: Luminescence !   Ven 10 Juil - 21:20

a chaque chapitre tu me transporte dans la foret de broceliande et j'adore vivement une suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carly
En rendez-vous avec Edward
En rendez-vous avec Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 393
Age : 40
Localisation : Entre fiction et Réalité
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Luminescence !   Ven 10 Juil - 21:36

I love it.
So romantic, so gorgeous, so beautiful !!!

I love the way you wrote !

Please, tell us more

If Solen is gonna make the snail ??

Tell us RIGHT NOW !!!

kisses my Lovin' Luna
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bettyboop
Mordue par James
Mordue par James
avatar

Féminin
Nombre de messages : 802
Age : 28
Date d'inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: Luminescence !   Sam 11 Juil - 9:13

ooo c tout mimi va t-il lenbrasser demain??? a a mystere et boule de gomme mdr..;tro gean jveu une suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jenny91
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2626
Age : 32
Localisation : En région parisienne
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Luminescence !   Sam 11 Juil - 13:17

Encore une fois trop bien

J'attends la suite

Gros bisous

Jennifer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tytia
Est présentée à Carlisle
Est présentée à  Carlisle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 189
Age : 38
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Re: Luminescence !   Sam 11 Juil - 14:05

Carly a écrit:
I love it.
So romantic, so gorgeous, so beautiful !!!

I love the way you wrote !

Please, tell us more

If Solen is gonna make the snail ??

Tell us RIGHT NOW !!!

kisses my Lovin' Luna

Carly en a encore perdue son francais.
En tout cas ma belle Luna, tes suites sont extra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
panthera78
Dit au revoir à Edward
Dit au revoir à Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 631
Age : 39
Localisation : Dans un monde ou je pourrais être Bella, pour être dans les bras de mon vampire
Date d'inscription : 21/04/2009

MessageSujet: Re: Luminescence !   Dim 12 Juil - 19:29

Je n'ai qu'un seul mot ! MAGNIFIQUE!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://r2.fr.bloodwars.net/r.php?r=59498
Cee Ransom
Inconsciente
Inconsciente
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2849
Age : 24
Localisation : Attend Robert dans un célèbre restaurant Parisien
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Luminescence !   Dim 12 Juil - 21:05

Waouuuh *.*
J'adore love
Vivement la suite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lunabelle59
Grimpe sur le dos d'Edward
Grimpe sur le dos d'Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 454
Age : 37
Localisation : nord
Date d'inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: Luminescence !   Mar 14 Juil - 12:53

Il se transforma alors en poussière de lumière et disparu dans les airs comme par enchantement. Un courant d’air me glaça le sang et me ramena à la réalité. J’étais désormais seule aux portes du château. Je fis demi-tour et me hâta jusqu’à ma voiture. Je grimpais rapidement derrière mon volant et ouvris la boite à gant. Je pris mon téléphone portable qui s’y trouvait et l’alluma.

- Mon dieu vingt messages ! Criai-je.

J’écoutais mon répondeur. Abigaël m’avait laissé dix-neuf messages d’affilés, un autre était de ma mère me demandant à quelle heure je comptais rentrer. Sa voix reflétait une certaine inquiétude mélangé à de l’agacement. Je décidai de l appeler et de m’expliquer avec elle avant de reprendre la route du retour. Préalablement, je me verrouillais à l’intérieur de ma voiture. Les histoires de Tristan m’avaient donné la chair de poule.

- Allo Abi c’est moi, dis-je calmement.

- Solen, mais qu’est ce que tu fabriques bon sang, explosa-t-elle. Pourquoi tu ne réponds pas à mes appels ?

- Je suis désolée. J’avais coupé ma sonnerie. Je n’ai pas entendu.

- Tu te fiches de moi, Solen. Ton téléphone est comme greffé dans ta main. Ne me raconte pas de bobards. Je m’inquiète depuis tout à l’heure.

- Excuse-moi, m’énervai-je à mon tour. Je ne pouvais pas deviner que tu allais m’appeler. Qu’est ce qui se passe que tu sembles si impatiente de me parler ?

- Et toi où es-tu ?

- Je suis à Bécherel la cité du livre, j’allais me mettre en route. Je voulais trouver un bouquin sur les plantes carnivores. Mais, je n’ai rien dégoté d’intéressant.

- Je comprends mieux pourquoi tu ne m’as pas répondu. Une fois que tu es plongée dans le monde du livre tu es complètement distraite. Il faut que je te raconte quelque chose. Peux-tu venir à la maison ? Tu pourrais rester dormir. Mes parents sont absents pour le week-end.

- Je suis d’accord mais laisse moi tout d’abord appeler ma mère pour la prévenir. Je serais la dans une quarantaine de minutes. A tout à l’heure.

Une fois que j’avais prévenue ma mère que je ne dormirais pas chez moi, je pris enfin le chemin en direction de mon amie. La tête encore remplie de souvenirs merveilleux de cette journée passée, je ne pouvais m’empêcher de sourire bêtement. Il ne fallait surtout pas que j’en dise trop à mon amie. Je devais rester sur mes gardes. Une erreur et je trahirais Tristan. J’arrivais devant la maison d’Abigaël par chance je trouvais une place juste devant son entrée. Mon amie dépassa la tête de la fenêtre de sa chambre et me salua de la main. Quelques secondes plus tard, elle ouvrit la porte avec fougue. Qu’est ce qu’il lui arrivait ? Je ne l’avais jamais vu aussi énervée. Que s’était-il passé cet après-midi ?

- Salut, me dit-elle essoufflée. Je suis contente de te voir, Solen. J’ai tellement à te dire.

- Ah bon, qu’est ce qu’il se passe ? M’étonnai-je. Tu as l’air surexcitée.

- Il faut que je te raconte mon après midi. Rentre.

La pièce principale était très grande avec un bar formant un angle qui délimitait la salle à manger de la cuisine. Nous nous installâmes sur un tabouret.

- Tu veux manger quelque chose ? Je suis sur que tu n’as rien dans l’estomac.

- Je suis morte de faim. Ca serait avec plaisir. Que me proposes-tu ?

- Je peux te faire des croques monsieur si tu veux. Ca te dit ?

- Oh oui, j’adore. En plus les tiens sont succulents avec un peu de fromage à raclette.

- Oui, j’ai tout prévu. Ne t’inquiète pas, je connais tes goûts.

Abigaël s’affaira à la préparation du repas et me versa une eau pétillante pour patienter.

- Alors Abi, tu vas me raconter ce qui te mets dans cet état.

- Oh, tu ne devineras jamais. Je suis allée faire du shopping avec Sarah au centre commercial. Et…. Oh, je suis trop contente, gloussa-t-elle.

- Dis, moi ! Qu’est-ce qu’il s’est passé ?

- J’ai rencontré Pierre ! S’écria-t-elle.

- Et alors ? Je veux en savoir plus. Vous vous êtes parlé.

- Il est venu me dire bonjour. Il était avec un ami à lui. J’étais trop impressionnée. Qu’est ce qu’il est beau ?

- Tu me fais trop rire, Abi. Tu es déjà raide dingue de lui.

- Mais attends, je ne t’ai pas tout expliqué. Il m’a demandé de l’accompagner demain au cinéma. Tu te rends compte, Solen. Je ne sais pas ce que je dois penser.

- Je comprends mais pour l’heure enlève ce fichu croque monsieur du grill, il brûle.

- Oh, flûte !

Elle se rua sur le grill et enleva rapidement le croque. Une épaisse fumée noire se dissipa dans toute la pièce.

- Non, Cria-t-elle. Le détecteur de fumée.

Elle se munit d’un torchon et commença à le secouer au dessus de l’appareil pour atténuer l’épaisse couche de fumée. Je me mis à rire de bon cœur. Abigaël se joignit à mon amusement. Nous étions toutes les deux euphoriques. Pierre répondait à ces attentes et j’allais revoir mon prince de la forêt. Le bonheur se lisait sur nos visages. Heureusement pour moi, Abigaël était tellement distraite par son enthousiasme qu’elle ne me questionna pas sur ma journée. Nous venions de finir de nous restaurer. Le ventre plein, nous décidâmes de nous détendre devant un bon film. Le salon d’Abigaël était très agréable avec des sofas larges et molletonnés. Je m’installais confortablement dans le fond du fauteuil et pris un coussin dans mes bras que je serrai contre moi comme une peluche. Mon amie se dirigea vers sa bibliothèque et m’énuméra le nom des films sur l’étagère.

- Que penses-tu des désastreuses aventures des orphelins Baudelaire ? Questionna-t-elle. Je trouve qu’il est super celui là.

- Je suis partante. J’aime beaucoup.

Le film commença et je ne pus m’empêcher de faire des commentaires sur le début qui me plaisait énormément. Les histoires qui commencent et finissent mal. Lorsque l’on écoute l’auteur expliquer que si l’on s’attendait à un joyeux petit film avec des lutins, il serait préférable de quitter la salle de cinéma, m’amusait terriblement. Pas que je me réjouissais des malheurs et catastrophes succombant à de jeunes enfants mais je trouvais que l’idée était original et peu commune de commencer en nous avertissant du drame de la tournure des événements. Etrange manière de commencer un film. Nous étions silencieuse appréciant chacune des scènes. Subitement, je plongeais dans une immense forêt arborant des arbres gigantesques aux feuilles multicolores. La lumière qui s’en dégageait était vive et irréelle. J’avançais droit devant moi au milieu de la végétation luxuriante aux milles reflets. Les rayons du soleil filtraient comme des fils d’or tout autour de moi. Le parfum des fleurs embaumait l’air environnante. Le chant des oiseaux sonnait comme une douce mélodie. Des lacs étincelants comme des diamants s’étendaient de chaque coté du chemin. La beauté des lieux me tournait la tête. Soudain, des nuages épais et sombres vinrent obscurcir le lieu. La clarté du jour laissait place à la nuit noire. Je relevais la tête et j’aperçus dans le ciel ténébreux une lune ensanglantée signe de mauvais présage. Mon pouls s’accéléra et la peur me glaça le sang. Où étais-je ? Au bout de ce tunnel occulte et angoissant, je vis une clairière illuminée par la lune aux reflets rouge vif. Un cercueil de cristal se trouvait au milieu de cette étendue de terre. Je m' y approchais lentement apeurée de ce que j’allais apercevoir. Je me penchais et vis avec effroi Tristan blanc comme la neige étendu sur un lit de satin d’or. Il semblait dormir paisiblement.

- Tristan ! Hurlai-je. Non, tu ne peux pas être mort.

Les larmes s’écoulaient sur mon visage. Une force me repoussa à l’arrière et je tombais sur le sol violemment. En un éclair, une forme menaçante passa devant moi. Un loup au pelage argenté comme la lune bondit sur le cercueil opalescent où se trouvait mon prince mystérieux. Il me fixa de ses yeux rouges maléfiques. Il retroussa les babines laissant apparaître des longs crocs acérés. Je crus entendre mon nom. J’étais tétanisé d’angoisse. J’avais de plus en plus de mal à respirer.

Je poussai un hurlement de terreur.

- Solen ! Entendis-je. Solen, réveille toi.

J’ouvris les yeux et aperçus mon amie penchée sur moi le regard plein d’inquiétude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carly
En rendez-vous avec Edward
En rendez-vous avec Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 393
Age : 40
Localisation : Entre fiction et Réalité
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Luminescence !   Mar 14 Juil - 15:11

Merci Ma Luna pour cette magnifique suite

Comme je passe mon temps à te le dire, c'est PARFAIT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
appaloosa
Au cinéma avec Mike et Jacob
Au cinéma avec Mike et Jacob
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1226
Age : 27
Localisation : dans les bras de jacob
Date d'inscription : 17/04/2009

MessageSujet: Re: Luminescence !   Mer 15 Juil - 9:07

toujours tres surprise par ta fiction et attend la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bettyboop
Mordue par James
Mordue par James
avatar

Féminin
Nombre de messages : 802
Age : 28
Date d'inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: Luminescence !   Mer 15 Juil - 13:56

woua tro bien jveu une suite la sa strouve c'etai un reve premonitoire mdr povre tristan!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jenny91
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2626
Age : 32
Localisation : En région parisienne
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Luminescence !   Mer 15 Juil - 14:07

Très bonne suite

Bisous à bientot

Jennifer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Luminescence !   Mar 21 Juil - 13:09

tes deux suite son genial
et mai kel cochemard nous a telle fai ????
c kan mm flippan,
jve la suite viiiiite =)
Revenir en haut Aller en bas
lunabelle59
Grimpe sur le dos d'Edward
Grimpe sur le dos d'Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 454
Age : 37
Localisation : nord
Date d'inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: Luminescence !   Mer 22 Juil - 19:58

- Solen ! Entendis-je. Solen, réveille-toi.
J’ouvris les yeux et aperçus mon amie penchée sur moi le regard plein d’inquiétude.

Mon visage était noyé par les larmes. Je mis un moment à réagir. Abigaël était toujours tout près de moi me tenant par les bras. Elle était crispée attendant mon explication.

- Solen, tu vas bien ! S’inquiéta-t-elle. Tu as fait un cauchemar ?

- J… Je…Cr.0is, bégayai-je.

Je me redressais tout doucement et essuyais à l’aide de ma manche de chemise mon visage humecté. Je me pris la tête dans les mains.

- Solen, ça va ? Demanda calmement mon amie.

- Je vais bien, Abi. Ne t’inquiète pas. Laisse-moi une minute.

- Qui est Tristan ? S’enquit Abigaël. Tu as hurlé son nom dans ton cauchemar. Tu avais l’air de souffrir milles morts et être complètement affolée.

- Comment ? Paniquai-je qu’elle met entendu prononcer son nom. Tristan tu dis ?

- C’est cela, Tristan. Qui est-ce ?

- Je ne sais pas. Je ne connais aucun Tristan, me défilai-je. J’ai dû certainement voir ce nom dans un livre cet après midi. Tu sais les cauchemars ne veulent rien dire. On ne les contrôle pas.

- Tu sais m’expliquer ce que tu as vu.

Je n’avais aucune envie de lui raconter mon cauchemar qui l’aurait mené sur le chemin de la vérité. Hors de question que je trahisse Tristan et que je mette en péril ma relation avec lui.

- Je ne m’en souviens plus, c’est assez confus dans ma tête. Parlons d’autres choses. Le film est-il terminé ?

- Depuis bien longtemps, rit-elle. Avant que tu ne pousses ce hurlement, tu dormais comme un loir.

- Ah bon, je n’ai pas bavé sur tes coussins, j’espère.

- Juste un petit peu.

Mon amie me fit un clin d’œil et me serra dans ses bras.

- Je suis contente que tu sois la, Solen. Je te remercie d’être venue.

- Mais de rien, Abi.

Nous montâmes jusque la salle de bain au premier étage et nous préparâmes pour nous coucher. Elle me prépara la chambre d’amie et nous continuâmes à parler pendant une heure avant de sombrer dans les bras de Morphée.

J’ouvris petit à petit les yeux. La chambre était sombre. Je m’étendis dans le lit et bailla de bon cœur. Je me levais avec hâte impatiente de débuter cette journée qui promettait d’être longue. Je m’appuyai contre le rebord de la fenêtre et observai par la vitre. De gros nuages grisâtres se profilaient à l’horizon. Je soupirais. Le temps ne jouait pas en ma faveur pour me balader dans la forêt. J’espérais néanmoins qu’il ne pleuve pas. Quelqu’un frappa soudain à la porte de la chambre.

- Solen, tu es réveillée ? Questionna Abigaël. Puis-je rentrer ?

- Bien sûr ! Rentre.

Mon amie entra doucement et s’assit sur le rebord du lit.

- Tu as bien dormi, me demanda-t-elle soucieuse. Tu n’as pas fait d’autres cauchemars.



- Non, j’ai bien dormi. Je pense que j’ai du voir un peu trop de couverture de livre fantastique hier après midi, mentis-je.

- Sans doute.

Nous passâmes environ une heure à discuter avant de prendre notre petit-déjeuner. La matinée défila très vite malgré mon empressement de revoir mon doux prince. Mon amie se prépara pour sa sortie avec Pierre et me fit l’honneur de me faire un défilé dans sa chambre pour trouver la tenue convenable. Je lui empruntais également des vêtements pour éviter de rentrer chez mes parents. Je me sentais de plus en plus nerveuse au fil des heures. Que pourrais-je bien dire à Tristan ? Avant de me quitter la veille, il m’avait précisé qu’il attendait que je lui avoue ce que je n’osai pas lui dire. J’essayais de me concentrer sur les paroles de mon amie mais mon esprit était ailleurs. Abigaël était assise devant sa coiffeuse et prenait soin de se maquiller tout en me parlant. Elle prit son mascara et en réparti délicatement sur ces longs cils noirs. Elle se retourna après avoir terminée le deuxième œil et m’observa curieusement.

- Solen, tu m’écoutes ! demanda-t-elle avec agacement.

Je réalisai soudain que je m’étais replongée dans mes pensées et que je n’avais rien écoutée de son monologue.

- Je t’écoute, répondis-je innocemment.

- Dans ce cas, qu’en penses-tu ?

Mes joues s’empourprèrent. Je n’avais pas entendu sa question.

- Tu peux répéter, murmurai-je.

- Tu vois que tu n’écoutes pas. Tu es complètement distraite. Qu’est-ce que tu as en ce moment ? Depuis vendredi, je ne te reconnais plus. Tu es sur qu’il n’y a rien eu dans la forêt.

- Je te promets que non, m’énervai-je. Je te l’aurai dit sinon.

- Si tu le dis. Quoiqu’il en soit, tu ne m’as toujours pas répondu. Où vas-tu cet après-midi ?

J’étais coincée. Je ne pouvais pas lui dire que je retournais chez mes parents. Il fallait que je trouve rapidement une réponse valable.

- Je pense que je vais retourner à Becherel et m’acheter le livre que j’ai trouvé hier.

- Encore. Qu’as-tu avec tes livres ?

- Rien. J’ai hésité hier à me le procurer et j’ai eu tord. Je n’ai pas envie de louper une bonne occasion. Je préfère y retourner avant qu’une autre personne ne l’achète.

Mon amie n’insista pas et je fus soulagé de ne pas devoir me justifier plus. Elle continua de se préparer et se tut. Je décidai de me maquiller légèrement pour plaire un minimum à Tristan et paraître un peu plus jolie. Abigaël avait rendez-vous à quatorze heures devant les portes du cinéma. Nous venions de terminer de manger et nous empressâmes de faire la vaisselle. Je me retournais vers l’horloge de la cuisine et vis qu’il était déjà treize heures dix. Je le signalai à mon amie et nous nous dépêchâmes de terminer avant de nous en aller. Abigaël était très nerveuse de rejoindre Pierre et je mis une dizaine de minutes à la rassurer sur le seuil de sa maison. Après mes derniers conseils, Abigaël s’en alla et me fis signe à travers la fenêtre de sa voiture. Je me hâtais derrière mon volant et démarra rapidement. Je respirai profondément au fur et à mesure que j’avançai afin de dissiper le stress qui montait en moi. Mon cœur battait la chamade à l’intérieur de ma poitrine. Mes mains tremblaient. J’étais de plus en plus inquiète de retrouver Tristan et d’entendre ce qu’il allait me dire. J’espérais qu’il n’avait pas changé d’avis et qu’il ne me repousserait pas. Arrivée devant le château, je mis un moment avant de ne faire un pas en avant comme paralysée. J’étais tellement nerveuse, dix fois plus que mon amie. J’avais du me contenir devant elle pour éviter qu’elle ne se doute de quelque chose. J’inspirai un bon coup et me mis en marche. Je m’enfonçais dans cette vaste forêt assombrit par ce temps pluvieux et froid. Heureusement pour moi, la pluie n’avait pas encore pointé son nez. La température de l’air avait du descendre en une nuit de quelques degrés. Le vent balayait mes cheveux à l’arrière et je me passais sans cesse une main dedans pour les remettre en place du mieux que je pouvais. Où se trouvait-il ? Le lieu magique de la veille flottait encore dans mon esprit. Le chemin que nous avions emprunté, ne me revenait pas. J’étais dans l’incapacité de retrouver cet endroit. Je marchais doucement entre les gros chênes aux formes insolites. Je prenais soin de regarder de chaque coté sur mon passage afin de déceler le moindre mouvement inhabituel. Cela faisait bien une demi-heure que je déambulais seule dans les bois. Mon inquiétude grandissait. Allait-il apparaître ? Un amas de fleurs jaunes se trouvait au pied d’un arbre, je me dirigeai dans leur direction. Leurs couleurs étaient très vives et se différenciaient des teintes marron et verdâtres de la forêt. Je me penchais en avant pour les observer de plus près. Leur forme particulière me fascinait. Je posais un genou au sol et tendis la main pour en toucher une afin de sentir sa texture.

- Non, ne la touche pas, cria une voix masculine.

Ma main stoppa nette et je fis un bon en arrière. Je vis une forme noire derrière le monceau de fleurs. Je poussai un cri d’effroi.

- Ah, hurlai-je en retombant sur le postérieur.

Je distinguais alors nettement Tristan qui s’esclaffait devant moi sans ménagement. Je portais la main à mon cœur et essayais de reprendre mon souffle. Ses traits redevinrent sérieux en une fraction de seconde.

- Je suis désolé Solen, s’exclama-t-il anxieux. Est-ce que tu vas bien ? Tu es toute pâle.

- Je vais bien, répondis-je essoufflée. Laisse-moi une minute que je reprenne mes esprits. Tu m’as fait peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Luminescence !   Mer 22 Juil - 21:40

ba di donc kel suite
et en plus tristan lui fai peur mdr
Revenir en haut Aller en bas
jenny91
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2626
Age : 32
Localisation : En région parisienne
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Luminescence !   Mer 22 Juil - 21:51

Super suite, j'aime toujours autant

Bisous et à très vite

Jennifer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mary35410
Retrouve son bien aimé
Retrouve son bien aimé
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1359
Age : 33
Localisation : maryline prend son pied avec l'homme de ses rêves
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: Luminescence !   Jeu 23 Juil - 6:32

tu as une nouvel fan je vient de lire le tout j'ai adorer y a t'il une suite!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carly
En rendez-vous avec Edward
En rendez-vous avec Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 393
Age : 40
Localisation : Entre fiction et Réalité
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Luminescence !   Jeu 23 Juil - 11:17

Trop super chouette extra génialement bien !!!

Je veux une suite !!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bettyboop
Mordue par James
Mordue par James
avatar

Féminin
Nombre de messages : 802
Age : 28
Date d'inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: Luminescence !   Jeu 23 Juil - 13:38

super cette suit il est nul tristan de lui avoir fait peur moi jcroyait que c'etait un mechant rrrooo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mary35410
Retrouve son bien aimé
Retrouve son bien aimé
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1359
Age : 33
Localisation : maryline prend son pied avec l'homme de ses rêves
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: Luminescence !   Jeu 23 Juil - 14:13

alors cette suite!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Luminescence !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Luminescence !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilighters France :: Le quartier des artistes :: Fanfics :: Fanfics tout Public-
Sauter vers: