Twilighters France


*** Twilighters France, votre source française depuis 4 ans!
 
AccueilTwilighters FranceFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 twilight revisité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
celineloustalet
Inscription au lycée de Forks
Inscription au lycée de Forks


Féminin
Nombre de messages : 57
Age : 35
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: chapitre 29   Mer 15 Juil - 18:26

bon, ce chapitre là, je l'aime pas. Il est bourré d'illogisme. Mais je manque d'inspiration et il faut absolument qu'Ania se retrouve seule au lycée durant quelques jours pour la suite. alors tant pis!

Les six semaines suivantes continuèrent sur le même rythme. Je découvris le reste de mes professeurs et je commençais à m’habituer aux longues heures de cours assise sur une chaise. Les discussions à mon sujet diminuèrent progressivement. Bien sur, certaines filles continuèrent à palabrer à mon sujet et sur la relation que j’entretenais avec Edward. Mike m’envoyait quelques saluts amicaux à distance mais il se gardait bien de franchir le périmètre de sécurité instauré par le fils Cullen.
J’avais remis la carte mémoire d’Angéla dans le fond de son sac pour lui faire croire qu’elle l’avait oublié et aucun article de sortir sur moi. Jessica et elle s’avançaient vers moi parfois pour me dire bonjour mais je n’étais pas dupe, le salut était surtout adressé à mon petit ami de vampire.
Et pourtant, progressivement, imperceptiblement, je sentais que la situation se dégradait. C’est surtout Jasper qui montra les premiers signes inquiétants. Il se renfermait sur lui-même, devenait taciturne, irritable. Lorsque nous étions le soir à discuter dans la salle à manger, je l’avais surpris plusieurs fois à m’observer, l’air méchant, le regard noir, vide et froid, comme on observe un morceau de viande. Chez les autres, c’était moins net et pourtant, les signes ne me trompaient pas. Les discussions étaient moins dynamiques, plus acerbes, froides.
Et c’était la prunelle de leurs yeux qui étonnait le plus : de la couleur brun dorée, elles étaient devenus noires comme l’ébène.
Je savais ce qui n’allait pas : ils avaient tous besoin de se nourrir. A vouloir rester auprès de moi pour me protéger et rester une famille, ils s’étaient bornés à ne boire que le sang de petits animaux proches de la maison. Ils avaient tous besoin de proies plus imposantes, des carnivores. Et pour cela, ils devaient partir plus loin.
Edward ne l’admettrait jamais. Plus amoureux que jamais, il refuserait de m’écouter et de me laisser ne serait-ce que quelques jours.
J’avais besoin d’une alliée sur place, quelqu’un qui me soutiendrait pour le convaincre.
Un samedi soir, je parvins à m’éclipser de la chambre d’Edward, prétextant d’aller prendre une douche. J’allai frapper à la chambre de Rosalie.
Celle-ci fut surprise de me voir.
- Il faut qu’on parle, lui affirmai-je. J’ai besoin de ton aide.
Elle me laissa entrer. Je fermai la porte derrière moi.
- Je vais être directe, continuai-je. Vous avez tous un besoin urgent de vous nourrir et c’est à cause de moi si vous n’êtes pas encore parti chasser dans les montagnes. Si vous n’y allez pas très vite, il risque d’y avoir un accident. J’ai surtout peur pour Jasper.
Rosalie réfléchit quelques instants puis elle finit par me raconter.
- Carlisle et Edward craignent encore que les Volturi réapparaissent. Ce sont eux deux les plus difficiles à convaincre. Ensuite, ce sera Alice.
- Alice sera d’accord pour aider Jasper. Et Emmett acceptera si c’est toi qui lui parle.
Rosalie sourit. Elle aimait qu’on lui rappelle qu’il était fou amoureux d’elle.
- Tu te rends compte que tu me demandes de comploter contre ma famille.
- Je te demande de l’aider même si elle n’est pas d’accord. J’ai parfaitement conscience que je suis responsable de la situation actuelle.
- Ok ! Occupons nous de ses trois là en premier et nous irons voir Esmé ensuite. Mais comment comptes-tu empêcher Edward d’entendre ce que nous pensons ?
- J’ai la faculté d’empêcher Edward de lire dans vos esprits également, durant quelques temps du moins. Ce sera suffisant pour ce que nous voulons faire.
Rosalie alla voir Emmett et je m’occupai de Jasper et Alice. Ils ne furent pas bien difficile à convaincre et Esmé suivit avec nous.
Le soir venu, tout le monde s’installa dans la salle à manger, comme d’habitude. L’ambiance était assez tendue. Je me raclai la gorge et je fixai Carlisle droit dans les yeux, certaine d’avoir raison et convaincue de devoir le persuader.
- Voilà, Carlisle. Nous en avons discuté et…
- Nous, souligna Carlisle avec un sourire.
Je souris également, me souvenant d’une discussion que nous avions eu quelques semaines auparavant pour me persuader d’aller au lycée.
- Nous pensons qu’il serait souhaitable que vous partiez chasser du plus gros gibiers pour vous nourrir durant quelques jours.
- C’est hors de question, rugit Edward. Les Volturi sont toujours un danger.
- Les Volturi seront toujours un danger, continuai-je. Mais il n’est pas immédiat. Par contre Jasper est un danger immédiat pour tous les habitants de Forks.
- Et bien, Jasper n’a qu’à y aller avec Alice et revenir. Moi, je reste, trancha Edward.
- Tu dois admettre que tu en as besoin, lui dit Alice. Tu es irascible et agressif. Il a y avoir un accident au lycée.
- Il n’y aurai aucun accident, grogna-t-il.
- Mike m’a invitée à prendre un coca à la cafétéria lundi, lui déballai-je. J’ai accepté.
Edward sauta vers moi et me fusilla du regard. Je ne bougeai pas d’un pouce.
- En effet, aucun accident, admis-je.
Il se retourna et s’éloigna vers la fenêtre.
- Vous en avez discuté entre vous sans nous consulter.
- Comme vous l’avez fait pour m’inscrire au lycée, soulignai-je.
- Je croyais que tu n’aimais pas imposer tes choix.
- Si j’avais voulu te l’imposer, Edward, nous ne serions pas là à en discuter. A l’heure qu’il est, tu serai ligoté en route pour les montagnes.
Edward sourit. Carlisle n’avait toujours rien dit. Visiblement, il attendait de voir si nous allions convaincre Edward.
- Tu pourrais venir avec nous me proposa-t-il.
Je soupirai.
- A ce moment là, autant rester ici. Vous y rencontrerez autant de puma et d’ours. On va être clair Edward. Je n’aime pas que vous tuiez des animaux mais c’est préférable aux être humains. Alors je reste ici et vous, vous y allez.
- Pourquoi ne le ferions nous pas à tour de rôle ?
- Parce qu’encore un fois les Volturi ne font débarquer demain parce que vous partez chasser. Et vous en avez tous besoin. Vous avez trop attendu maintenant.
- Je mets des conditions, trancha Edward.
- Tout ce que tu veux, lui dis-je, trop heureuse qu’il accepte.
- Nous partons du lundi au vendredi pendant que tu es au collège. Je ne veux pas que tu restes seule dans la maison. Retour le week-end.
- Ok !
- Le soir, je reviens ici. Tu ne restes pas seule la nuit.
- Aucun problème.
Edward sourit de mes réponses au tac au tac.
- Et si je te demande de te mettre sur la tête et de me supplier.
- Je peux le faire aussi, lui répondis-je tout aussi rapidement.
Il rit, la première fois depuis plusieurs jours. J’en fus soulagée.
- D’accord. J’accepte.
- Préparez-vous, déclara Carlisle. Nous partons lundi à huit heures.
Edward fut encore plus protecteur que d’ordinaire, le dimanche qui suivit. Je ne lui fis surtout pas la remarque, de crainte qu’il ne revienne sur sa décision. Il me fit une bonne centaine de recommandations, me les fit répéter, me fit promettre de les respecter. Il me jura qu’il serait là tous les soirs à 19h30 plusieurs dizaines de fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jenny91
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2626
Age : 33
Localisation : En région parisienne
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: twilight revisité   Mer 15 Juil - 18:39

Mais si c'est encore une fois une très bonne suite, j'adore cet Edward surprotecteur il est trop chou

Bisous Jennifer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bella55
Le combat
Le combat
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1730
Age : 32
Localisation : forks avec taylor lautner
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: twilight revisité   Mer 15 Juil - 18:53

j'adore et vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VAMPIRE 31
Dit au revoir à Edward
Dit au revoir à Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 636
Age : 37
Date d'inscription : 02/04/2009

MessageSujet: Re: twilight revisité   Jeu 16 Juil - 7:19

Super suite Il me tarde de savoir ce qu'il va se passer quand ils vont partir chasser
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
panthera78
Dit au revoir à Edward
Dit au revoir à Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 631
Age : 39
Localisation : Dans un monde ou je pourrais être Bella, pour être dans les bras de mon vampire
Date d'inscription : 21/04/2009

MessageSujet: Re: twilight revisité   Jeu 16 Juil - 8:02

Pas mal quand même cette suite, tu es un peu dure avec toi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://r2.fr.bloodwars.net/r.php?r=59498
celineloustalet
Inscription au lycée de Forks
Inscription au lycée de Forks


Féminin
Nombre de messages : 57
Age : 35
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: chapitre 30   Jeu 16 Juil - 9:36

Le lundi matin, ils embarquèrentous dans le 4x4, direction les montagnes au nord de Forks, à quatre heures de là. Edward me lista encore une fois tout ce que je devais faire ou ne pas faire et il me confia les clefs de sa voiture. Je me débrouillai assez bien maintenant.


- Tu m’as supporté durant tout le week-end sans rien dire, m’avoua-t-il. Tu as une patience d’or.


- Je veux juste que tu me reviennes et que tout recommence comme avant, lui expliquai-je


- Tu avais peur que je revienne sur ma promesse ?


- Oui, admis-je. C’est d’ailleurs pour ça que je ne te dirai pas que tu vas me manquer, ni que je t’aime.


- Ce soir, je suis là à 19h30. Promis, me jura-t-il pour la énième fois.


Il m’embrassa longuement puis monta dans la voiture qui disparut derrière les arbres.


Je me retrouvai seule dans cette immense maison. Je savais que les Cullen avaient fait le bon choix mais j’avais le cœur chaviré. Je me préparai sans enthousiasme pour le lycée. J’allai être à nouveau sous tous les regards des élèves : les Cullen absents, moi présente, il y avait de quoi réactiver les conversations.


Je n’arrivai au lycée qu’à la dernière minute. Je franchis la porte du cours de biologie lorsque la sonnerie retentit et j’allais m’asseoir à ma paillasse habituelle, seule. Tous les élèves me regardaient, j’entendais leurs chuchotements qui d’ailleurs n’en étaient pas mais je gardai les yeux fixés sur le professeur.


A la fin du cours, Mike se planta devant moi. Lorsque Edward n’est pas là, les garçons dansent.


- Les Cullen sont absents, me demanda-t-il.


- Ils sont partis camper pour la semaine, lui répondis je en sortant du cours pour me diriger en mathématiques.


- Et pourquoi n’es-tu pas allée avec eux ?


- J’ai déjà raté beaucoup de cours, lui expliquai-je ce que Edward et moi avions convenu. Je ne peux pas me permettre de manquer cinq jours.


- Bien. Tu pourrai venir manger avec nous à la cafétéria. Ce serait dommage de rester seule.


Je retroussai mon nez, craignant bien ce genre d’invitation. Edward sauterai au plafond en apprenant ça.


- Qui c’est nous ?


- Jessica, Angéla, Ben, Tyler et moi.


- C’est sympas, mais j’avais prévu d’étudier à la bibliothèque. J’ai pris beaucoup de retard.


- Demain peut-être alors.


- Peut-être ? répondis-je un peu trop rapidement avant de me rendre compte que je lui avais laissé un espoir.


Les mathématiques et l’histoire s’écoulèrent de la même façon. Je me dépêchai de courir m’enfermer au milieu des livres. J’avais quelques lacunes dans les auteurs contemporains et je choisis la biographie d’Ernest Hemingway.


J’en étais à ses exploits durant la seconde guerre mondiale lorsqu’une voix me fit sursauter.


-
Voilà la belle au bois dormant sans son prince. Sortez les
mouchoirs !


Je me retournai et aperçut
Mélissa. Je souris devant la vanne. Edward était absent et elle allait s’en
donner à cœur joie.


- Jolie sortie, lui dis-je. Tu devrai en faire une chanson.


- Une chanson sur ta romance avec le fils Cullen. Ah non merci ! Vous dégoulinez d’amour, c’est insupportable.


- Alors fais une chanson sur une parodie de l’amour, ris-je. Je t’ai entendue avec tes trois copains. Vous hurlez, nous massacrez vos instruments. Mais tout ça, ce n’est pas vous !


- Parce que tu t’y connais en musique, toi ?


- Très modestement. Mais je sais que tu as un joli timbre de voix et de bonnes idées.


Elle me soupesa du regard. Elle ne savait pas si je me moquais d’elle ou si j’étais sérieuse. Je sentis que je devais faire le premier pas.


- On va faire quelque chose. Je vais essayer d’écrire les premières phrases sur ce thème. Je te les mets demain dans ton casier. Tu n’aimes pas, on oublie, et on n’en parle plus. Tu trouves ça intéressant, on se revoit et on en parle.


- Ouais ! Ca marche ! conclut-elle.


Je continuais l’après-midi avec l’anglais. Weston était toujours aussi passionnant. Il s’était pris d’affection pour nos discussions et nous partions parfois dans des joutes verbales que peu comprenait.


Je comptais rentrer rapidement à la maison quand Jessica m’attrapa par le bras à la sortie du cours.


- Ma pauvre Ania, s’exclama-t-elle en gesticulant dans tous les sens. Je ne sais pas comment tu fais pour supporter la séparation avec Edward. Moi j’en serai folle.


Je ne relevai pas l’allusion.


- Je survivrai, lui dis-je simplement.


- Une semaine toute seule. Il faut que nous fassions quelque chose. Vendredi après-midi, on part une quinzaine à se balader. Les garçons
feront du surf et les filles papoteront autour d’un feu de bois. Tu devrais
venir.


- J’y penserai. C’est sympa, merci.


Le retour à la maison fut comme un coup de bambou. Le silence, la solitude, ma solitude !


Pour m’être un peu d’animation, j’allumai la télévision. Mais les actualités évoquaient les meurtres à répétition qui s’accéléraient à Seattle. J’éteignis de suite et m’installai au piano. Je composai rapidement les quelques lignes que j’avais promises à Mélissa puis je me mis à jouer des airs que je connaissais.


- Esmé a raison, tu joues très bien, murmura la voix chaude qui m’était si chère.


Je sautai au cou d’Edward et je l’embrassai furieusement.


- Je t’ai manqué, me demanda-t-il.


- Absolument pas, lui répondis-je avec un grand sourire.


Il me souleva dans les airs et me fit tourner jusqu’au canapé. Je riais aux éclats. Il avait les yeux plus ambrés et un grand sourire aux lèvres.


- Tu as l’air d’aller mieux, remarquai-je.


- Ca va, me dit-il simplement.


- Vous vous amusez bien ?


- Jamais sans toi !


Nous rîmes et nous nous amusâmes comme si nous ne n’étions pas vu depuis plusieurs jours. Je lui racontai ma conversation avec Mélissa qu’il trouva très amusante.


- Tu as l’art et la manière pour te lier d’amitié avec des gens particuliers, me dit-il en jouant avec la fermeture éclair de mon gilet.


Il prit un air innocent et me posa la question suivante.


- Et tu n’as pas discuté avec d’autres lycéens ?


J’affichai un large sourire. J’enroulai ma jambe autour des siennes et me collai à lui.


- Non, je ne vois pas. Tu penses à quelqu’un en particulier ?


- J’imagine bien que les charognards ont du s’approcher quand je suis parti.


- Eh ! Je ne suis pas un morceau de viande, me plaignis-je, essayant de la chatouiller pour me venger de sa remarque.


Il m’attrapa la main en riant et me renversa sur le canapé, mes bras toujours emprisonnés dans ses mains au dessus de ma tête, son visage à quelques millimètres du mien. Je m’avançai pour l’embrasser mais il se recula.


- Je veux d’abord savoir ce qu’il t’a dit, susurra-t-il de sa voix charmeuse.


- Jessica m’a invitée à papoter entre filles vendredi, le narguai-je en sachant très bien que ce n’était pas ce qu’il voulait entendre. Le style confidence autour d’un feu de bois pendant que les garçons font du
surf.


- Tu vas y aller ? me demanda-t-il.


- Je ne sais pas. Peut-être.


- Ecouter des filles parler bigoudis et mode, cela n’a rien de dangereux. Tu devrais y aller.


- Dangereux pour toi ou pour moi, ironisai-je.


Je tentai à nouveau de l’embrasser mais il se recula une nouvelle fois. Je ris de son jeu.


- Et ? insista-t-il.


- Il m’a proposé de venir manger avec lui à la cafétéria.


- Une invitation en bonne et du forme, sourit méchamment Edward.


- Avec ses copains, précisai-je.


- Bien sur. Il ne faut effrayer la demoiselle avec un tête à tête trop rapide.


Je ris à nouveau, un peu gênée.


- Je lui ai dit que je devais étudier à la bibliothèque.


- Pourquoi ?


Je fronçai les sourcils.


- Tu aurais préféré que je lui dises quoi ?


- Si tu avais envie d’accepter, tu aurais du.


- Edward, je t’ai demandée de partir chasser pour éviter un massacre à Forks. Ce n’est pas pour en provoquer un pour une salade et un verre de coca.


- Je me montre parfois un peu possessif mais j’ai confiance en toi , Ania, me murmura-t-il. C’est en lui que je n’ai pas confiance. Tu sauras te défendre s’il te coince dans un coin.


Je l’observai, un peu sceptique.


- Tu accepterais vraiment que j’aille manger avec Mike et ses amis demain et que j’aille avec Jessica vendredi.


- Tu vas rester toute seule durant encore quatre jours, Ania. Ce n’est pas juste pour toi. Je ne t’obligerai jamais à ne fréquenter que des vampires, tu es libre de voir qui bon te semble. Je remettrai juste les pendules à l’heure lundi avec Mike Newton.

Je souris de la remarque tandis qu’il m’embrassait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurely41
Traquée
Traquée
avatar

Féminin
Nombre de messages : 612
Age : 33
Localisation : Perdue dans mes pensées...
Date d'inscription : 31/03/2009

MessageSujet: Re: twilight revisité   Jeu 16 Juil - 9:50

J'adore cet Edward surprotecteur et jaloux !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bella55
Le combat
Le combat
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1730
Age : 32
Localisation : forks avec taylor lautner
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: twilight revisité   Jeu 16 Juil - 10:21

trop hâte de lire la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jenny91
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2626
Age : 33
Localisation : En région parisienne
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: twilight revisité   Jeu 16 Juil - 11:43

J'A.D.O.R.E et attends la suite avec beaucoup d'impatience

Bisous Jennifer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celineloustalet
Inscription au lycée de Forks
Inscription au lycée de Forks


Féminin
Nombre de messages : 57
Age : 35
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: chapitre 31   Ven 17 Juil - 8:08

Le lendemain, je glissai dès mon arrivée le début de la chanson dans le casier de Mélissa. Après les cours du matin, Mike vint à nouveau me proposer de manger avec ses amis à la cafétéria et à sa grande surprise,
j’acceptai.


- Ania, je te présente Ben et Tyler.


- Salut, Ania, le lancèrent les deux garçons.


Ben était de type asiatique, petit, les cheveux bruns, il avait un côté espiègle qui m’amusa. Tyler lui était noir, grand, baraqué, certainement de joueur de football américain.


- Alors les Cullen sont partis sans toi, me dit Ben.


- Ils reviennent vendredi soir. Cinq jours, ce n’est pas la
mort, rétorquai je en prenant une pomme sur le présentoir de la cafétéria.


Nous allâmes nous asseoir avec Jessica et Angéla.


- Salut Ania, me dit Jessica. Alors as-tu réfléchi à ma proposition ? Tu viens vendredi.


- D’accord mais je prends ma voiture. Je rentrerai plus tôt.


- Ok ! Je comprends.


- Et Edward est au courant de tes escapades, me demanda Ben un
sourire en coin. Il a l’air plutôt possessif.


- Oui, nous en avons parlé hier soir. Et non, il n’est pas aussi possessif que ce que tu pourrais penser.


Les quatre amis se regardèrent, interloqués.


- Au téléphone, précisai-je.


- Mais les portables captent dans les montagnes s’interrogea Angéla.


- Carlisle a un cellulaire par satellite au cas où l’hôpital cherche à le contacter.


- Il sait également que tu manges avec nous ce midi, s’inquiéta alors Mike.


Je le regardai avec un sourire plein de malice.


- Oui, nous ne nous cachons rien.


Je finis les cours à seize heures. Je me dirigeai lentement vers le parking, quand Mélissa me barra le passage.


- Ca te dit de venir à l’atelier.


- C’est quoi l’atelier, lui demandai-je.


- Là où on joue.


J’acquiesçai et la suivis. Les trois autres m’attendaient, visiblement sur la défensive. Elle me présenta Tom, un petit rouquin un peu rondouillard, Jim, un grand sec au visage toujours triste et enfin Victoria, toute habillée de noir, très effacée. Je me sentis très mal à l’aise en sa présence mais je ne compris pas pourquoi.


- Tu as dit que tu savais jouer de la musique. Montre nous, me dit Mélissa, toujours sur la défensive.


Je saisis une guitare sèche et j’interprétai une chanson des Beatles qu’Alice m’avait fait écouté et que j’aimais beaucoup. Ils m’écoutèrent religieusement jusqu’au bout.


- Ouais, c’est pas mal, admit Jim visiblement ému par mon interprétation. Mais c’est pas mon style.


- Et c’est quoi ton style, rétorquai-je.


Il ne répondit pas et se contenta de hausser les épaules.


- J’aime bien tes paroles. Je les ai continué. On pourrait travailler dessus, me proposa Mélissa.


- C’est une bonne idée.


- Pourquoi ? lâcha Victoria. Vendredi Edward revient et tu nous oublieras. On redeviendra les zarbis, comme pour tous les autres.


- Je ne vous ai jamais trouvé bizarres, lui lançai-je irritée. Mais pour le reste, tu as certainement raison. Comme ça, les choses sont
claires entre nous. Vous n’aurez à me supporter que quatre jours. On en profite pour écrire quelques chansons et ensuite chacun retourne chez soi.


Les quatre ado se regardèrent.


- Ca marche, dit Tom. Au travail.


Nous finîmes la première chanson cet après-midi là et nous nous donnâmes rendez-vous le lendemain à la même heure. Je les trouvais très sympathiques. Seule Victoria m’insupportait, tantôt très réservée, tantôt irritable et désagréable. Mais elle avait de la répartie, elle était très intelligente et une voix magnifique quand elle arrivait à la poser.


Je me hâtai de rentre pour dix-neuf heures. Il était hors de questions qu’Edward m’attende et s’inquiète de mon absence. Il était encore plus joyeux que la veille. Ses yeux tiraient vers le miel. Il me donna le bonjour du reste de la famille qui profitait pleinement de leur partie de chasse. Jasper allait de mieux en mieux.


Le mercredi et le jeudi se déroulèrent finalement assez vite. Mes différentes entrevues avec Mike et ses amis où les chanteurs de l’atelier ne me permettaient pas de m’ennuyer. Nous créâmes quatre chansons en tout, une pour chaque interprète, , plus adaptées à leur type de voix et leur personnalité. Tom avait une voix un peu jazzy, un peu enrouée et il aimait les chansons d’amour. Jim préférait les chansons engagées, écologie ou pacifiste. Mélissa optait pour les chansons décalées, humoristiques. Mais incontestablement, c’était Victoria qui avait la plus belle voix : limpide, puissante, elle aurait du faire parti d’une chorale. Je me régalai à interpréter quelques classiques de gospel que j’avais déniché dans les CD d’Edward. Et même si je n’arrivai toujours pas à comprendre ses sottes d’humeur, j’avais fini par me lier avec elle.


A quinze heures le vendredi, je rejoignis Jessica sur le parking. Il était convenu que je les amènerai Angéla et elle à notre « girl party » et qu’elles reviendraient avec quelqu’un d’autre le soir. Elles étaient toutes excitées de m’emmener à « La Push », une plage où les vagues étaient superbes. Elles
parlaient avec une rapidité déconcertante, hystérie d’adolescente. Jessica en pinçait visiblement pour Mike et elle espérait qu’il l’inviterait au bal des
finissants. Angéla, elle, avait un faible pour Ben mais plus réservée, elle
n’osait pas se lancer.


Nous passâmes devant le panneau de la réserve indienne des Quileutes.


- Tiens La Push appartient aux indiens, notai-je. Nous avons le
droit d’y aller ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bellard
Ecoute les légendes Quileutes
Ecoute les légendes Quileutes
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1516
Age : 36
Localisation : ""dans les bras edward""
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: twilight revisité   Ven 17 Juil - 8:37

super j adore vraiment j ai adorée c deux dernier chapitre bravo !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bella55
Le combat
Le combat
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1730
Age : 32
Localisation : forks avec taylor lautner
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: twilight revisité   Ven 17 Juil - 9:29

trop hâte de lire la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LovEmmett
Mordue par James
Mordue par James
avatar

Féminin
Nombre de messages : 802
Age : 21
Localisation : au crépuscule dans les bras de emmett
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: twilight revisité   Ven 17 Juil - 10:02

j'ai lu le début hier et aujourd'hui j'attens la suite avec impassience genioul :elo:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
twililyz
Fait connaissance avec un petit bout
Fait connaissance avec un petit bout
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3275
Age : 40
Localisation : Dans mon Pays des Rêves...ou tout est permis...
Date d'inscription : 05/03/2009

MessageSujet: Re: twilight revisité   Ven 17 Juil - 10:25

absente quelques jours je viens de rattrapper mon retard et c'est toujours aussi bien !!

Je me demande ce qui se cache derrière le groupe de zic Mélissa et les autres... et puis Ania a t-elle le droit de se rendre a la Push ? ça risque peut etre de faire des problèmes, nan ? mais elle risque aussi de faire connaissance avec Jacob Rolling Eyes grrrrrr !

Edward est possessif et j'adore ça Razz hate de lire ce qu'il dira a Mike a son retour Laughing

J'attends la suite avec impatience Céline !!! toujours aussi fan de toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celineloustalet
Inscription au lycée de Forks
Inscription au lycée de Forks


Féminin
Nombre de messages : 57
Age : 35
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: twilight revisité   Ven 17 Juil - 11:43

merci pour tous vos encouragements
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jenny91
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2626
Age : 33
Localisation : En région parisienne
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: twilight revisité   Ven 17 Juil - 12:07

Encore une fois, très bonne suite

A très vite

Bisous Jennifer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
panthera78
Dit au revoir à Edward
Dit au revoir à Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 631
Age : 39
Localisation : Dans un monde ou je pourrais être Bella, pour être dans les bras de mon vampire
Date d'inscription : 21/04/2009

MessageSujet: Re: twilight revisité   Ven 17 Juil - 15:19

Qui a t-il derriere cette vistoria?????
Et les loups vat-elle les ressentir, va t-il se passer quelque chose?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://r2.fr.bloodwars.net/r.php?r=59498
celineloustalet
Inscription au lycée de Forks
Inscription au lycée de Forks


Féminin
Nombre de messages : 57
Age : 35
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: chapitre 32   Sam 18 Juil - 8:28

-
Tiens La Push appartient aux indiens, notai-je. Nous avons le
droit d’y aller ?


-
Oui. Les Quileutes sont très sympathiques, m’expliqua Angéla.
Même si on ne les voit pas souvent vu que leur lycée est sur la réserve.


Certains étaient déjà arrivés à
l’avance et un grand feu éclairait la plage. Les garçons s’en donnaient à cœur
joie sur les vagues, visiblement pas très doués sur leur planche. Jessica me
présenta à quelques amies supplémentaires et nous nous installâmes autour du
feu qui réchauffait nos visages. Les papotages allaient bon train et je
n’écoutai que d’une oreille distraite, à la fois heureuse d’être ici et pressée
de pouvoir rentrer à la maison pour enfin retrouver toute la famille Cullen.
Edward n’était pas le seul à me manquer. Carlisle et ses réflexions pertinentes,
Esmé et ses confidences, Alice et son grain de folie, Jasper et son regard
apeuré, Rosalie qui commençait à m’intégrer dans son univers et Emmett et ses
blagues à deux sous. Cela devait être cela, faire partie d’une famille. Vouloir
être auprès d’eux quand ils sont absents et les trouver insupportables quand
ils sont là.


-
Tiens, voilà Sam et Jacob, s’exclama Jessica qui agita les
bras en direction de trois garçons.


Je vis alors avancer vers nous
trois jeunes indiens. Ils étaient habillés en jean et tee-shirt, les cheveux
fins, lisses et longs qui leur descendaient jusqu’aux épaules. Ils affichèrent
un large sourire en nous voyant.


Je me sentis mal à l’aise
lorsqu’ils arrivèrent à ma hauteur. Mais je ne relevai pas, amusée par
l’attitude des filles du groupe. Les petits rires fusaient, les regards
s’entrecroisaient, visiblement elles étaient sous le charme des trois membres
du clan Quileute.


-
Ania, je te présente Jacob, dit Jessica. Ania vient d’arriver
à Forks.


Jacob me fit un grand sourire.
Ses dents blanches tranchaient avec sa peau mâte. Je comprenais que les filles
en soient folles.


-
Salut Ania. Voici Sam et Paul. Tu t’es vite fait de nouveaux
amies.


-
Temporairement, me coupa Jessica. Dès ce soir, son amoureux va
revenir du camping et elle va redevenir intouchable.


Je souris, gênée, secouant la
tête de la stupidité de Jessica et je fixai à nouveau le feu. Les trois garçons
s’installèrent avec nous. Quelque chose me dérangeait chez eux mais c’était
indéfinissable. Ils semblaient charmants, discutaient agréablement avec tout le
monde. Mais pourtant, je n’étais pas à l’aise. Et progressivement, je me sentis
oppressée.


Au bout de quelques minutes, je
fus incapable de rester parmi le groupe et je me levai pour me balader le long
de la plage. Une petite brise caressait mon visage et je me calmai rapidement.
J’admirai les vagues qui venaient lécher le sable à mes pieds, les oiseaux qui
survolaient le large pour attraper les poissons.


-
C’est beau, n’est ce pas ?


Jacob m’avait rejoint, le sourire
toujours aux lèvres, une étincelle dans le regard.


-
C’est magnifique, lui répondis-je.


-
Nous, le clan des Quileutes, nous pensons que la nature est
notre maître et que nous devons la servir.


-
C’est un bon concept, admis-je même si le mot clan me déplut.


-
Viens, je vais te montrer un autre endroit, sur la falaise.


Je fis une petite moue.


-
Allez ! insista-t-il. Je n’ai encore jamais mangé
personne.


Je le suivis, amusée. S’il
pouvait savoir !


-
Tu viens d’où ?, me demanda-t-il.


-
De nulle part et d’un peu de partout, lui répondis-je. J’ai
beaucoup voyagé.


-
Et pourquoi tes parents sont-ils venus s’installer à Forks.


Je souris.


-
Tu es bien curieux, lui lançai-je.


-
Ouaip ! sourit-il. C’est une qualité.


Je ris de son aplomb.


-
Je ne suis pas venue avec mes parents, précisai-je. J’habite
chez des amis.


-
Je ne pourrai pas quitter ma famille, dit Jacob. Nous sommes
très soudés.


-
Pas moi, murmurai-je. Je suis en froid.


-
Oh ! dit-il seulement.


Nous étions arrivés au bord de la
falaise. Les rochers tombaient à pic dans l’océan. Les mouettes volaient en
contrebas. J’avais l’impression d’être à la fois toute petite et d’être le
maître du monde.


-
Quand c’est les beaux jours, les plus téméraires sautent,
m’expliqua-t-il.


Il s’était approché de moi pour
me montrer l’endroit exact où ils atterrissaient. Je sentis son souffle, son
odeur. Cette odeur, je l’avais déjà sentie. Des milliers d’années auparavant.


Au loin, un loup se mit à hurler.
Je l’observai quelques instants, voulant être sûre de ce que je venait de
découvrir. Mais cela ne faisait aucun doute : ce regard, cet aplomb, cette
odeur. Jacob était un lycan. Les Quileutes étaient un clan de lycans.


-
Oh merde, m’écriai-je en reculant, prise d’un effroi
indescriptible.


-
Qu’est ce qu’il y a ? me demanda Jacob, surpris par ma
réaction.


-
Je suis désolée, bafouillai-je. Je vais partir.


Il m’attrapa par le bras pour me
retenir.


-
Pourquoi ?, m’interrogea-t-il, toujours incrédule.


Je retirai violemment mon bras et
le fixai à nouveau, apeurée.


-
Je dois partir, je suis désolée, répétai-je.


Je courus vers la voiture.
J’aperçus au loin Jessica et Angéla me faire de grand signes. Je ne relevai pas
et démarrai à toute vitesse pour rentrer chez les Cullen.


Il était 18h30 et la famille
était déjà arrivée. Je rentrai en courant dans la maison. Quand ils me virent,
le visage marqué par l’angoisse, leurs sourires s’effacèrent immédiatement. Je
plantai mon regard dans celui de Carlisle.


-
Je crois que j’ai fait une énorme connerie, avouai-je.


Dernière édition par celineloustalet le Dim 9 Aoû - 17:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
twililyz
Fait connaissance avec un petit bout
Fait connaissance avec un petit bout
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3275
Age : 40
Localisation : Dans mon Pays des Rêves...ou tout est permis...
Date d'inscription : 05/03/2009

MessageSujet: Re: twilight revisité   Sam 18 Juil - 9:56

aie la bataille entre quileutes et vampires va bientot commencer ^^

hate de lire la suite Céline, toujours aussi bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bella55
Le combat
Le combat
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1730
Age : 32
Localisation : forks avec taylor lautner
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: twilight revisité   Sam 18 Juil - 11:22

vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jenny91
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2626
Age : 33
Localisation : En région parisienne
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: twilight revisité   Sam 18 Juil - 20:18

Très bon passage, j'ai hâte de lire la suite

Bisous Jennifer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bellard
Ecoute les légendes Quileutes
Ecoute les légendes Quileutes
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1516
Age : 36
Localisation : ""dans les bras edward""
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: twilight revisité   Sam 18 Juil - 22:17

ben moi je dit que j ai hate de lire la suite

mais bon elle a pas fait expre elle savais pas la pauvre maintenant y nous reste a savoir ce qui va ce passer et moi j ai hate vraiment aller mais nous vite la suite miss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
panthera78
Dit au revoir à Edward
Dit au revoir à Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 631
Age : 39
Localisation : Dans un monde ou je pourrais être Bella, pour être dans les bras de mon vampire
Date d'inscription : 21/04/2009

MessageSujet: Re: twilight revisité   Dim 19 Juil - 0:35

et voila, je m'en doutée qu'il y aurait un truc comme ça....

Je suis pressée de connaitre la suite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://r2.fr.bloodwars.net/r.php?r=59498
twililyz
Fait connaissance avec un petit bout
Fait connaissance avec un petit bout
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3275
Age : 40
Localisation : Dans mon Pays des Rêves...ou tout est permis...
Date d'inscription : 05/03/2009

MessageSujet: Re: twilight revisité   Lun 20 Juil - 17:09

arfff suis en manque snifffff...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celineloustalet
Inscription au lycée de Forks
Inscription au lycée de Forks


Féminin
Nombre de messages : 57
Age : 35
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: twilight revisité   Mar 21 Juil - 16:25

Désolée. Je suis partie en vacances, je n'ai pas emporté la suite de mon histoire. RDV aux alentours du 7 aout.
Bises à tout le monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: twilight revisité   

Revenir en haut Aller en bas
 
twilight revisité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Twilight [Stephenie Meyer]
» À propos de la saga Twilight
» Twilight, le film : nos petits détails favoris et autres clins d'oeil...
» HG Vs Twilight : Quand la saga essaie de rameuter du fan de vampires...
» Twilight ou The Host ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilighters France :: Le quartier des artistes :: Fanfics :: Fanfics tout Public-
Sauter vers: