Twilighters France


*** Twilighters France, votre source française depuis 4 ans!
 
AccueilTwilighters FranceFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Secret …

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
skullbat
Partie faire du camping
Partie faire du camping
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1665
Age : 22
Localisation : Avec Rudyyyyyyy !!! <3
Date d'inscription : 10/05/2009

MessageSujet: Secret …   Mar 23 Juin - 18:47

Vous aimez les histoires de loup garous ? Cette histoire est faite pour vous.
Passé future secret et vérité sont mélangés.
Voici ma première fiction:

-----------------------------------------------


Kathie fait partie de ces filles qui aiment tous ce qu'il y a de paranormal. Mais pour une jeune adolescente de 17 ans, se frotter au paranormal peut provoquer quelque chamboulement dans sa vie.
On pourrait penser que cette histoire fait partie de ces romans policier, mais le policier n'a rien avoir la dedans le seul thème ici, comme dans les autres histoires, est l'Amour et la fiction


Comme tous les jours ma première heure de cours était histoire, et comme à toute les heures d'histoires Stephan Green était absent. Stephan. . . C'était mon sujet paranormal de l'année, j'avais passé la moitié de cette année scolaire à enquêter sur lui. Ce mec-là, je le trouvais. . . Bizarre, d'accord il faisait partie de ces types qui ont une coupe à tombé noir corbeau,une peau mate, des yeux bleu océan qui vous donne envie de plonger dedans, des pommettes magnifiques, et un sourire à vous transpercer le coeur. Tous ça était bien beau, mais ce que je trouvais bizarre chez lui c'était plutôt ses cernes immenses sous ses yeux, son manque de discussion avec les autres membres de la classe, à vrai dire Stephan ne parlait avec personne à part un groupe de jeune aux heures de déjeuner qui devait être plus âgé que lui. Ce qui m'avait poussé à commencer mon enquête était en fait, et surtout, son regard. Son regard. . . Il semblait vouloir dire des phrases du genre:
"Oh s’ils savaient"
Ou encore:
"j'espère que personne ne m'as vu "
Le problème chez moi c'est que j'ai toujours aimé les trucs bizarres.
Mon rêve serait de devenir une journaliste ou un agent du FBI. Je me suis souvent imaginé me planter devant Stephan, lui tendre mon badge, et lui dire:
Agent Kathy Stewart, FBI, enquêtrice sur les phénomènes paranormaux, veuillez me suivre et répondre à mes questions !
Mais, bon. . . Pour une ados de 17 ans, enquêtant en tant que lycéenne, les seuls possibilités d'obtenir des réponses était de le draguer, ce que je fis, en fait pour dire plus gentiment si on avait jouer à ni oui ni non il aurait perdu tout de suite . . .
- Salut beau brun ça va ? (regard ravageur et sourire coquin)
- Oui (regarde devant sois sans m'adresser le moindre commentaire)
-Tu fais quelque chose ce soir ? (On ne baisse pas les bras et on essaye de l'inviter pour en connaître plus sur lui)
- Oui (toujours pas posé de regard sur moi)
-Vraiment ?(dernière chance, on se met sur la pointe des pieds pour atteindre son regard et l’on sourit)
- Oui (ton ferme, voulant dire "casse toi", et regard voulant dire "tu me fais pitié")
La seule chose à faire dans ces cas-là est de s'en allait sans se retourner espérant de l'avoir blessé. . .
Beaucoup d’autres filles avaient tenté leurs chances avec le grand et beau Stephan, et non pour des raisons aussi professionnel que moi. . . Loin de là. . . Mais ça ne marchait pas non plus. . .
Aujourd'hui, nous étions à exactement deux semaines des vacances de printemps et j'étais pour ainsi dire crevé de mes journées à enquêter sur ma bizarrerie, et à bosser comme une malade pour réussir mes examens. Je devais faire un choix entre paranormal et ma vie future.
Mon choix était fait, ça serait vie future... et du coin de l'oeil paranormal. C'est la même chose me dis-je en riant de moi-même, mais quand on y réfléchit le paranormal ne s'apercevrait de rien si je faisais comme si ses histoires ne m'intéressaient plus. . .


Voilà pour commencer c'est pas très long, mais je vous jure que c'est normale, pour l'instant XD
Bon sendreen tu l'a connaît déjà, mais je suis juste un peu complètement obligé de la mettre ^^


Dernière édition par skullbat le Lun 29 Juin - 12:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sendreen
ça commence !
ça commence !
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5839
Age : 32
Localisation : playing the piano and more with Rob...
Date d'inscription : 06/06/2009

MessageSujet: Re: Secret …   Mar 23 Juin - 18:53

Comme je t'ai dit, j'ai été impressionnée par ce que tu as écrit, et j'ajoute que j'adore ton style, continue comme ça c'est super!




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantastiqueworld.purforum.com/
skullbat
Partie faire du camping
Partie faire du camping
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1665
Age : 22
Localisation : Avec Rudyyyyyyy !!! <3
Date d'inscription : 10/05/2009

MessageSujet: Re: Secret …   Mar 23 Juin - 19:00

Merci ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
skullbat
Partie faire du camping
Partie faire du camping
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1665
Age : 22
Localisation : Avec Rudyyyyyyy !!! <3
Date d'inscription : 10/05/2009

MessageSujet: Re: Secret …   Mer 24 Juin - 18:03

Bon ben j'ai décidé d'écrire une suite pour vous mettre un peu plus dans l'histoire :

Je me brossais les dents, mis mon pyjama trop grand et partis me coucher. Jenny était déjà là couchée sur son lit de velours rose, une serviette sur la tête, une bouillie verdâtre sur le visage et des concombres sur les yeux. Elle bougeait la tête de haut en bas et je remarquais qu’elle écoutait son Ibod. Je me mis dans mon lit, attrapa mon livre préféré, Fascination de Stephenie Meyer, et lus mes passages préférés.
J’avais besoin d’un moment de décontraction, demain j’avais un contrôle d’histoire et je n’avais rien révisé. Ce n’étais pas mon habitude de me comportait ainsi, mais j’avais besoin d’une pose. Au pire je demanderais à Mme GROS de me le faire rattraper.
J’éteignis la lumière et m’endormie.
Comme à mon habitude, je me réveillais tôt et étais affamé. En me levant j’entendis qu’on frappait au carreau de notre chambre. Quelle idée de mettre un dortoir de filles au première étage, juste à coté de celui des garçons ?
C’étais Spike le nouveau petit copain de Jenny.
Je m’approchais de Jenny et la secouais
- Aller ma vielle réveille-toi.
- Non gémit elle
- D’accord alors je dis à “Spikounet“ d’aller se faire voire.
Elle sauta sur ses pieds, se regarda dans la glace une demi-seconde et alla lui ouvrir.
- Coucou Spikie
- Salut Jenny chérie.
Ils se regardèrent et eurent des rirent gênés. C’étais clair, j’étais de trop. J’attrapais ma trousse de toilette et ma serviette et partis me doucher. En traversant le couloire je croisais Lili.
- Salut Toi, ça va?
- Mouais bof, je me suis fait virer par Spikounet et Jenny chérie.
- oh je comprends.
Normale qu’elle comprenne, ça faisait deux mois que sa durée et l’on en pouvais plus ni l’une ni l’autre.
- Et toi, demandais-je, t’est bien matinale. Qu’est qui se passe ?
- Rien de spéciale, aujourd’hui je vais à la pêche aux garçons
- Tu veux dire la chasse ?
- Non la pêche, tu comprendras.
- Bonne pêche alors.
Quand nous arrivions aux douches, elles étaient vides. Nous restâmes vingt bonne minute sous la douche et avions sûrement vidée le ballon d’eau chaude.
Nous utilisions le grand miroir pour nous deux pour nous maquiller.
- Qu’est-ce que tu fais ? Demandais-je en voyant Lili de dessiner des cœurs sur les paupières
- C’est l’hameçon, ma chère.
- Très classe.
- Merci.
Je me mis un trait de crayon et passa mon produit pour arranger mes boucles.
Ayant finis de nous préparer, nous sortîmes alors que les autres commençaient à rentrer accompagné de leur trousse de toilette et de grands bailleuments.
Je partis vers les cuisines quand Lili me rattrapa.
- Ou vas-tu ?
- Je suis de corvée de service aujourd’hui. Tu as oublié ma sieste de français ?`
Voilà la raison de ma pose. Je bossais, certes, mais un peu trop. La dernière fois au lieu de travailler seulement le contrôle de français j’ai bossé sur tout les contrôle de la semaine, sans oublier de noter tout les points de monsieur paranormal, ce qui fais que je me suis couché à une heure du matin et me suis levé à sept heures.
- Ah oui c’est vrai je te plein ma vielle, servir ce chocolat qui colle sans gants ça doit être affreux.J’aimerais bien t’aider…
- Ben tu as qu’à venir la coupais-je
- Mais il faut que tu apprennes tes erreurs dit-elle avec un rire nerveux.Un jour tu me remercieras.
- Mais oui bien sûr.
J’entrais dans la cuisine, c’étais une cuisine banale un comptoir pour servir les plats, avec derrière une table de métal, un frigo à côté du quel était placé un four et micro-onde.
J’attrapais mon tablier et l’immonde charlotte et commençais à servir le fameux chocolat collant. Rebecca dit Beca la Bécasse me pointa du doigt et rigola avec une de ses copines. Elle m’énervait de toujours rabaisser les autres, soi-disant c’était parce que mademoiselle avait les cheveux bond et les yeux bleu, ce n’étais rien qu’une poupée Barbie oui ! Aucune mèche n’a jamais dépassé de sa coupe et tout le monde s’est toujours demandé si c’était une perruque ou de la super laque. Je l’ignorais et continuais mon service.
J’entrais en classe et me mis à ma place, à côté de Jenny. Je sortis ma feuille double, déjà prête, et commençais mon heure de repos. Je ne pris même pas la peine de lire le sujet. je m’assis confortablement sur ma chaise et regardais autour de moi.
Stephan comme toujours avait des cernes pleins les yeux et remplissait sa feuille à une vitesse d’escargot ; Lili mordillait sont stylos en regardant le plafond ;Beca la Bécasse écrivait à une rapidité impressionnante, Jenny envoyais des SMS sous la table et la prof lisait un magazine en attendant que ça passe. Le lendemain se déroula presque de la même manière, à quelque différence près : Jenny chérie et Spikounet me virèrent, carrément !! Lili se dessina une bouche sur la paupière de gauche et marqua SMACK sur l’autre, je trouvais sa technique pathétique ;je ne fis pas le service du chocolat collant ce matin ;Stephan n’était pas là ;il pleuvait et, la prof d’Histoire était absente et à la place j’ai eu français. Pendant l’heure de Français Mme SMILING, qui n’était pas un smile du tout, nous rappela de ne pas oublier la sortie en camping de demain. “Se familiariser avec la nature“ disait elle. Jenny boudait, évidemment se familiariser avec la nature voulait dire : interdit au portable, aux Ipod et à tous objets électroniques. Moi, j’étais plutôt indifférente.
Le lendemain, je ne voulais pas me lever. Je roulais sur le côté et gémis comme à chaque fois avec les matinées de ce genre.
-Kathy entendis-je d’une voix que je ne connaissais que trop bien à mon goût. Kathy, Spikin…Spike et moi on voulait…
Maintenant, s’en étais trop. Je m’assis sur mon lit et lui dit tout en face :
-Toi et ton Spikounet vous n’avez qu’à aller vous bécotter ailleurs. D’accord vous vous aimez, et je trouve ça très bien, mais ça fais deux mois que ça dure et tout les matin je me fais virer. Donc aujourd’hui je dis : NON !
Ils me regardèrent bouche bées, même moi j’étais étonnés de mes propos
-d’accord, Kathy, je te comprend… Je suis désolé…Mais on voulait juste te dire que si tu ne te levais pas maintenant tu allais être en retard pour la sortie.
Un long silence régnait dans la chambre. Moi étonnée et gêné, Spike, mort de rire en silence et Jenny qui ne savait pas quoi dire.
Sans dire un mot, je pris ma trousse de toilette, mis deux pantalons, deux T-shirts, une poignée de culotte et de soutien gorge plus mes tennis dans un sac, et sortis de la pièce. Je me dirigeais vers la salle des douches sans m’en rendre compte. Lili s’y trouvait déjà, en train de ce faire son maquillage d’hameçon. Sans lui adresser un mot, malgré son large sourire, je me dirigeais vers la douche, j’allumais l’eau brûlante qui me changea les idées rapidement. Je repensais à tout et à n’importe quoi : le maquillage ridicule de Lili, les amourettes de Jenny, le fait que je n’ai pas de petit copain depuis maintenant le CM2, ce que tout le monde ignore. Les absences bizarres de ce Stephan, dont je ne connaissais rien, le contrôle d’histoire que je dois repasser, le contrôle de Français que j’ai bientôt, et cette sortie, ou je vais certainement m’ennuyer.
-Kathy, j’ai appris ce qui s’est passé avec Jenny pendant que tu étais sous la douche. Tu n’as pas à être désolé.
Combien de temps étais-je resté sous la douche ?!
-Qu’est ce que tu veux ? aboyais-je avec un mélange de fierté et de gêne
-Rien… C’est juste que si tu ne l’avais pas fais, j’allais m’en charger dans le bus.
- ah… Euh merci.
- De rien. Aller, va falloir que tu sortes, maintenant, on va être en retard.
-Mais je viens juste de rentrer gémis-je.
-Euh… je crois pas,non, toutes les filles ont finis et sont en train d’aller au bus. Ricana t-elle
-J’arrive tout de suite.
Je sortis de la douche, enroulais dans ma serviette comme un gros chamallot rose.
Je coiffais mes cheveux en un chignon à la va-vite et ne m’embêtais pas à faire un effet de style avec ma tenue :un jean large, un vieux T-shirt, une veste et mes vielles tennis délavées. J’attrapais mon sac et me dirigeais à pas lourd vers l’entrée du collège, ou l’on devait attendre le bus. Lili me sauta sur les épaules et me poussa pour que j’aille plus vite.
-Aller Kate souris, soupira t-elle, il va enfin se passer quelque chose d’intéressant.
Je fis une grimace pour lui rendre sous sourire.
-Tu es ridicule souffla t-elle
Nous arrivâmes au bus. Lili braillait mon nom comme une pom-pom girl et moi fis mon possible pour sourire un peu.
Nous nous installâmes l’une à côté de l’autre. Jenny était avec Spike installé dernière nos sièges.
Le bus démarra en même temps que les conversations.
Jenny se penche en avant et me tapa sur l’épaule,je ne me retournais pas.
-Kathy…Je voulais m’excuser…J’ai été bête.
Aller on était bien partie pour des remords durant tout le trajet.
- Écoute Jenny, je t’excuse, mais s’il te plaît ne me parle pas de ça maintenant.
- Si. Il faut qu’on parle et tout de suite. On a fait un compromis avec Spike, on t’embêtera plus. On attendra que tu sois sortie sans pour autant te le demander.
Je ne savais pas quoi répondre. Plein de phrases méchantes me venaient à l’esprit d’autre qui n’avait rien à faire dans ce type de conversation.
- Merci répondis)je simplement
- - Bon sinon vous avez vu des garçons mignons ? demanda Lili pour détendre l’atmosphère.
Ce qui marcha. Nous avons échangé un long regard et nous sommes mêlé à la conversation. Pendant tout le trajet, nous parlions des garçons et technique de drague. Spike nous abandonna dans notre papotas-je pour aller à côté de Stephan, qui ne lui adressâmes pas le moindre coup d’œil. Le bus freina ce qui nous indique que nous étions arrivés. En arrivant, j’admirais “ma nouvelle maison“ ou j’allais vivre pendant une semaine. Le terrain était en pleine forêt, on aurait dit qu’on avait coupé les arbres en cercle parfait exprès (ce qui était sûrement le cas). Des bûches qui laissaient pensaient à un ancien feu de camps se trouvaient au milieu du cercle. Nous nous installâmes le plus au fond du cercle à côté de la tante des garçons où se trouvait : Spike, Stephan et un autre garçon dont je ne connaissais pas le nom, mais qui avait une tête de demeuré. Je voulus me coucher tôt pour oublier cette atroce journée, donc pendant que les autres écoutés des chansons jouées par le prof de Math, je m’endormis dans mon sac de couchage, trop petit mais confortable.
Au milieu de la nuit, un couinement d’oiseau me réveilla en sursaut. Je me concentrais pour en entendre plus mais rien ne vint. Je décidais de sortir


Au moins là il y aura du suspense XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sendreen
ça commence !
ça commence !
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5839
Age : 32
Localisation : playing the piano and more with Rob...
Date d'inscription : 06/06/2009

MessageSujet: Re: Secret …   Mer 24 Juin - 18:20

Et bin, t'as pas tarder! très bien cette suite!




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantastiqueworld.purforum.com/
skullbat
Partie faire du camping
Partie faire du camping
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1665
Age : 22
Localisation : Avec Rudyyyyyyy !!! <3
Date d'inscription : 10/05/2009

MessageSujet: Re: Secret …   Ven 26 Juin - 6:11

Merci DSL de pas t'avoir répondu tout de suite je chercher ma suite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sendreen
ça commence !
ça commence !
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5839
Age : 32
Localisation : playing the piano and more with Rob...
Date d'inscription : 06/06/2009

MessageSujet: Re: Secret …   Ven 26 Juin - 18:29

eh oui, ça prend du temps d'écrire, en tout cas j'attends ta prochaine suite!




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantastiqueworld.purforum.com/
skullbat
Partie faire du camping
Partie faire du camping
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1665
Age : 22
Localisation : Avec Rudyyyyyyy !!! <3
Date d'inscription : 10/05/2009

MessageSujet: Re: Secret …   Sam 27 Juin - 7:13

Suite parce que sinon ça se fait pas ^^

-------------------------------


Au milieu de la nuit, un couinement d’oiseau me réveilla en sursaut. Je me concentrais pour en entendre plus mais rien ne vint. Je décidais de sortir. J’ouvris la tante et un vent glacials s’engouffra dedans ;Jenny gémit, mais ne se réveilla pas. Je me dirigeais vers l’endroit d’où provenais le bruit. Un autre bruit se fit entendre, un craquement de brindilles. Un frisson me traversa la colonne vertébrale. Je me sentais comme une de ces héroïnes du grand romancier Stephan King. Je m’approchais d’un buisson ou des bruits de mâchages se faisaient entendre de derrière. D’une main tremblante, je poussais les feuillages. Un animal, à fourrure et aussi grand qu’un ours, mâchait quelque chose. Il faisait trop sombre pour que j’identifie quoi que ce soit, du liquide coulait de sa bouche, je m’efforçais de ne pas penser à du sang. Je crus que j’allais vomir, ma tête s’était mise à tourner et mon ventre été plus que barbouillé. Un gémissement sortit, malencontreusement, de ma bouche. La bête se retourna, elle avait les yeux bleu ciel, un museau énorme et me montrait des crocs luisant même dans la nuit. Elle se jeta sur moi et se fit la dernière chose que je vis.
Je me réveillais avec un mal de crânes affreux, j’eus l’impression qu’on m’avait assommé avec un marteau, j’étais couché sur des feuilles humides, des milliers d’arbre m’entouraient, à chaque mouvement une douleur me parcourrait le corps. J’essayais de m’assoire, mais n’y arrivais pas. Mon bras droit me brûlait. Je le soulevais pour le placer devant mes yeux et vis un liquide rouge me couler le long du bras. Je me redressais sur un bras pour voir les dégâts que j’avais pu subir. J’étais couverte de boue et de sang de la tête aux pieds. Une carcasse d’oiseau se trouvait à quelque centimètre de ma main. Des flashs me revinrent : un corps posait sur moi m’empêchant de bouger, un grognement qui arrêta mes débattements et des lames me transperçant le bras. Je regardais mon bras de plus près, des traces de crocs y étaient gravées. Je chassais ces images de ma tête, je voulais qu’on vienne me chercher, qu’on m’aide. Je souffrais et avais peur que la bête revienne. Je me recouchais sur le dos de façon à éloigner le sang de ma vue. Je fermais les yeux et attendis que la bête revienne pour finir son repas. Je savais que c’étais la fin. Personne ne me retrouverait dans cette immense forêt, j’étais perdu. J’aurais souhaité mourir en connaissant l’amour, mais ça me serait impossible. Un craquement de brindille, parvint à mes oreille. Je serrais mes yeux le plus possible et priais pour que ce soit de courte durée et que je ne sente rien, mais au lieu de sentir des crocs me déchirer en petits morceaux, des bras chauds et forts m’enlacèrent et me portèrent. Je ne voulais pas ouvrir les yeux, j’étais bien dans cette étreinte, j’aurais pu y rester toute ma vie. J’écoutais la respiration régulière de mon héros pour oublier les picotements de ma blessure.
Je dus m’endormir parce que quand je me réveillais je n’étais non dans les bras de mon sauveur mais dans un lit un peu trop mou à mon goût. Je me forçais à ouvrir les yeux. Un mur blanc se trouvait en face de moi avec des dessins d’enfants souriants en face de moi. Je bougeais un pied et entendis un instrument biper. Je tournais la tête, des sièges étaient collés au mur. Un bandage blanc couvrait tout mon bras droit et un pyjama blanc à pois rose m’avait été mis. Je voulus me redresser, mais des mains froides me repoussèrent.
- Ne bouge pas petite, tu vas réveiller tes blessures.
Je levais les yeux pour voir qui me parlait. Un ange se trouvait là, il avait une blouse blanche, des yeux caramel, des cheveux à coupe surfeur et un sourire à vous faire tomber à la renverse, il n’aurait pas eu cette coupe que je l’aurais confondu avec Carlisle .
- ou suis-je ?
Je ne pouvais être morte, pas maintenant, pas à 17 ans !
- Dans un vieil endroit appelé hôpital.
J’étais sauvé.
- Qui êtes-vous ?
Je m’en serais souvenu si j’avais vu un si beau visage auparavant.
- Docteur Titou, pour vous servir Mademoiselle dit-il avec un grand sourire.
Galant, marrant et magnifique. Vous êtes sûr de ne pas être un ange ?
- Que m’es-il arrivait ?
- Vous ne vous en rappeliez pas ?
Il avait l’air étonné. Pourquoi ? qu’est ce qu’il y avait de si étonnant à ça ?
- Euh… Non.
- Vous avez étais attaqué par un animal dit-il le plus sérieusement possible
Oui ! ça me revenait : ces yeux, ces crocs, ces bras…Ces bras ? quel bras ?qui m’a sorti de là ?
- Quelqu’un m’a aidé, je me souviens, mais je n’ai pas pus voir son visage… Je ne sais pas qui c’est.
J’ai été nul d’avoir fermé les yeux !
- Non vous devez vous tromper. On vous a retrouvé près de votre tante, endormie et blessée, on pense que vous êtes sortis et vous êtes fait attaquer
- Non. Vous devez vous tromper, j’étais dans la forêt, je me suis perdu, je…
- Vous devez vous tromper. Le choc.
Tout d’un coup, il était beaucoup moins mignon ce médecin. Il ne me croyait pas. Il m’énervait. Non mais sans blague, pour qui se prenait-il ?
Je décidais de lui bouder et de ne plus lui adresser un regard.
Ils me gardèrent deux jours, qui passèrent très lentement. Mes seules activités étaient de faire semblant d’être en duper forme pour qu’on autorise ma libération. J’avoue que je n’étais quand même pas très bien j’avais faim, mais ne mangeait que des steaks ou du bœuf, même si ils étaient beaucoup trop grillé à mon goût et n’arrivait pas à dormir.
AH ! et revoilà « Monsieur je suis beau et ne croit personne » qui se moque encore de moi. Réussir à faire la tête à un homme aussi beau n’est pas facile, je dois avouer, mais le faire pour un homme, beau qui se fiche de vous à travers la vitre avec ses assistants n’a rien de plus simple. Je regardais la télé, sans rien comprendre de quoi ça parlait, quand une petite blonde avec un sourire figé me demanda comment je me sentais, je lui répondis de suite que je me sentais très bien, je savais que mentir à un médecin n’était pas très recommandé pour mon cas, mais supporter une journée de plus l’ange de la mort ça je n’y arriverais pas. On me relâcha donc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sendreen
ça commence !
ça commence !
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5839
Age : 32
Localisation : playing the piano and more with Rob...
Date d'inscription : 06/06/2009

MessageSujet: Re: Secret …   Sam 27 Juin - 8:14

J'ai adoré ta suite, très bien écrit, mais qu'arrive-t-il à ton héroïne,je crois que j'ai ma ptite idée!




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantastiqueworld.purforum.com/
skullbat
Partie faire du camping
Partie faire du camping
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1665
Age : 22
Localisation : Avec Rudyyyyyyy !!! <3
Date d'inscription : 10/05/2009

MessageSujet: Re: Secret …   Dim 28 Juin - 20:55

XD fière d'être comprise !! ^^ Alors cette suite je l'ai écris dans la voire aujourd'hui et ça m'a éclater ^^
------------------------------


Arrivé à ma chambre, je trouvais un petit paquet couleur argenté avec un ruban bleu, portant mon nom. ça faisais longtemps que je n'avais pas reçu de cadeau de ce fameux inconnue, depuis la fin de mon enquête exactement .Ces petits paquets ne contenais que des objets me donnant envie de continuais cette enquête, on aurais dit qu'ils étaient pris au hasard dans des boutiques différentes . Soit il s'agissait d'une bijouterie, avec des bracelet en argent , ou d'une maison de couture, avec des carrés de tissus un bleu et un noir , ou encore un magasin de vêtements, avec un foulard rouge. Ces objets étaient très important à mes yeux, parce que leurs seules ressemblances étaient leurs couleurs, ils étaient soit bleu clair, soit argenté, soit rouge. Concernant l'inconnue qui me les offrait, je n'ai jamais eus que très peu de suspects : Spike, qui à chaque ouverture de cadeaux souriait en même temps que moi, et Stephan ou ses copains, qui eux au début de mon enquête avaient étaient les principales suspects pour un cadeau quelque peu spéciale comparé à ceux qui ont suivi ...
ça se passe lors d'une journée d'hiver, comme nous aimons l'appelé avec Jenny, une journée blanche. C'était le dernier jours de la semaine, à la fin de la dernière heure que tout se déroula.La sonnerie retentit pour nous indiquer d'aller ranger nos affaires et de rentrer chez nous, je me dirigeais donc à pas traînant vers mon casier et l'ouvrit pour ranger mes livres. J'entendis derrière moi la voix de Stephan et de ses acolytes, je pris mon poudrier à grande vitesse pour l'est espionner en ayant l'air naturel. Mais avoir l'air "naturel" avec un poudrier dont à glace est fissurée en deux et ou la poudre n'est plus, c'est pas facile . . .
Je regardais son visage et essayais de mémorisais le sourire de cet Apollon, que je ne pouvais voir qu'en jouant les Sherlocks Holmes. Il leva les yeux de ses amis et me regarda à travers le poudrier. Rouge de honte, je fermais le poudrier en un petit claquement et partie, dans la mauvaise direction, vers ma chambre. Je mis plus de temps à arrivais dans ma chambre à cause de mon imitation rater d'un détective. Arrivais devant ma porte, le fameux paquet argenté s'y trouvé. Je l'ouvris, curieuse de savoir de qui ce présent pouvais venir, mais dedans ne s'y trouvais qu'un poudrier argenté. Je rougis comme une pivoine face à ce présent qui voulait en dire long sur ce qui venait de se produire et sentant un regard dans mon dos, entrais dans ma chambre.
Voici l'histoire de mon premier cadeau et de ma première accusation.
Je souris à la pensais que ces cadeaux viendraient, peut-être, de ce dieu grec.
J'entrais dans ma chambre, vide, Jenny devait se trouvais en plein "bisouillage" avec son Spikounet à l'heure qu'il était. Je posait mes affaires, m'assit sur le lit et contempla le paquet curieuse de savoir ce qu'il pouvait contenir, et contente à tel point de différer ce moment pour mieux le savourer.
Je le secouait, pour me donner une idée de son contenue, mais je n'entendis qu'un frottement de papier.Je passa le doigt dans le noeud et le tira doucement. Je décolla le papier avec une grande délicatesse, de façon à ne pas l'abîmer et là mon euphorie se changea en surprise

C'est court je sais, mais je suis déjà punis d'ordi alors ce que je fais trahi les règles et si je me fais chopper je dis que c'est de ta faute XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bella55
Le combat
Le combat
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1730
Age : 32
Localisation : forks avec taylor lautner
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Secret …   Dim 28 Juin - 21:29

vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sendreen
ça commence !
ça commence !
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5839
Age : 32
Localisation : playing the piano and more with Rob...
Date d'inscription : 06/06/2009

MessageSujet: Re: Secret …   Lun 29 Juin - 6:55

non ms oh!, comment ça de ma faute! je t'ai pas demande de pas respecter tes punitions! et pourquoi t'es punie d'ailleurs? c'est pas sérieux tout ça, mais écrire c'est très bien alors continue, j'aime beaucoup, et c'est quoi ce cadeau? je veux savoir moi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantastiqueworld.purforum.com/
skullbat
Partie faire du camping
Partie faire du camping
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1665
Age : 22
Localisation : Avec Rudyyyyyyy !!! <3
Date d'inscription : 10/05/2009

MessageSujet: Re: Secret …   Lun 29 Juin - 7:44

Alors là la punition c'est pas ma faute on plus c'est mon frère qui à kafté à mes parents qu'on avait bu du cidre du coup je suis puni d'écran et de sortie pffff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sendreen
ça commence !
ça commence !
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5839
Age : 32
Localisation : playing the piano and more with Rob...
Date d'inscription : 06/06/2009

MessageSujet: Re: Secret …   Lun 29 Juin - 7:51

et bin! je vois que y en a qui se laissent aller, un ptit verre de cidre tranquille!

hahaha hahaha hahaha

ouaih c'est pas bien frerot, il a quel age? (quoi que, moi ma ptite soeur je l'ai à l'oeil!!lol!)




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantastiqueworld.purforum.com/
lilou8085
Joue au strip base-ball avec emmett
Joue au strip base-ball avec emmett
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11138
Age : 31
Localisation : Nounours Addict
Date d'inscription : 23/03/2009

MessageSujet: Re: Secret …   Lun 29 Juin - 8:11

alors moi je decouvre ta fic e j'aime beaucoup !!!

vite la suite !!!!




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
skullbat
Partie faire du camping
Partie faire du camping
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1665
Age : 22
Localisation : Avec Rudyyyyyyy !!! <3
Date d'inscription : 10/05/2009

MessageSujet: Re: Secret …   Lun 29 Juin - 19:11

Alors il a quand même 12 ans... donc bon. Alors j'ai changé le titre parce que je le trouvait pas super ^^
Voilà la suite:

---------------------------------


Un sachet isotherme blanc, voilà ce que contenait le présent.Je l’ouvrit non sans faire de grimace, et découvrit une tranche de viande rouge saignante. Dégoûtée, je remis la viande dans son sachet et le rangea dans le frigo de notre chambre derrière les cannette de coca.
Mes affaires rangées, et mes cours rattrapés, je partis me coucher.
Entre temps Jenny était revenue de ses amourettes, avec des petits coeurs dans les yeux. Elle me demanda comment je me entais à quoi je mentis en répondant très bien, et me proposa une cannette de coca light en allant s’en cherché une, je ne pris pas de cannette voulant me reposer. Elle ne m’adressa pas la parole de toutes la soirée, se contentant de pianoté sur son portable avec Spike . Apparemment depuis mon accident, je ne devais pas lui avoir manqué.
J’attrapa mon portable sur la table de nuit, et regarda si j’avais reçu des massage ou manqué des appels.
Mon portable indiquait un message d’un numéro inconnu :
Rejoint moi devant le dortoir des garçons.
En grande peureuse que je suis, je n’y répondis pas et reposa le téléphone.
Je regardais le plafond me demandant qui pouvait être cet inconnu. Je caressai ma blessure en imaginant que le héros de l’attaque pouvait être le même que cet inconnue, comme dans les films.
Les minutes s’écoulèrent et le sommeil commença à m’envahir.
Je tournai la tête pour regarder Jenny. Elle était endormie comme une masse, la bouche ouverte, une main sous l’oreiller, l’autre pendant dans le vide avec son portable.
Le réveil indiquait 23h00. Je devais réussir à dormir cette nuit. Je ne pouvais me permettre de louper une nuit de plus, surtout à cause des cours de demain.
Je fermais les yeux pour m’endormir définitivement, mais curieusement ce geste entraîna une étrange sensation de brûlure dans mon bras droit.
Mon portable vibra sur la table, et je ‘attrapais rapidement de façon à ne pas réveiller Jenny.
Le portable indiquait un nouveau message de ce même étrange inconnue :
Ne fais pas ça.
Je tournais la tête vers la fenêtre menant sur le jardin, mais je ne voyais rien d’autre que des ombres.
Un frisson me parcourue, je m’approchais de la fenêtre pour y voir mieux.
Je m’imaginais des formes avec les ombres ce qui me glaça le sang. Mon pou battait dans mes tempes. Je fis un pas de plus et entendis une respiration. Je tirais sur le store et m’enfuis sous ma couette, la respiration hachée par la peur. Je respirais lentement pour me calmer.
À présent réellement réveillé il me fallait faire quelque chose pour m’enlever l’idée de la tête qu’un fou ce cachais derrière ma fenêtre, je pris une cannette dans le frigo, attrapa mon Ipod et me posta devant l’ordinateur prête à affronter une nouvelle nuit sans sommeil. Tout en sirotant ma boisson, je me connectais sur mon forum favori, alluma mon Ipod et discuta toute la soirée avec un peu tout le monde.
Vers 6 heures du matin, l’ordinateur m’étant devenu ennuyant, je pris ma trousse de toilette et mes affaires. Je choisis de m’habiller classe pour ne pas faire remarquer mes vilaines cernes : débardeur décolleté blanc avec un nœud argenté sous la poitrine, mini jupe blanche, et ballerine argentées.
Dans un silence troublé seulement par des ronflements, et quelques chants d’oiseaux, je traversais le couloir menant à la salle de bain. Je pris une douche brûlante qui me détendit tous mes muscles et me fis un bien fou.
Au bout d’une vingtaine de minutes de pur plaisir, je sortie de la douche et m’habillais. Je passai un coup de crayon, me mit du gloss, et me fis une coiffure me permettant de garder mes cheveux lâché, tout en laissant une mèche devant un oeil. Je détestais me voir sans mèche. Une fois habillée, maquillée et coiffé je me rendis compte que le monde autour de moi avait changé, une queue avait commencé devant les douches, et des filles se disputaient déjà pour la glace. Je regardais ma montre, elle indiquait 7h30. Je me recoiffais un peu avant ma grande sortie dans le monde du lycée, souffla un grand coup et poussa la porte me menant dans ce monde peuplé d’amour, d’amitié de disputes et de brizage de cœurs. Comme si mes cernes n’étais pas assez, je trébuchais sur une feuille de papier qui m’emmêla les pieds et me fis tomber en avant sur de barres de muscles. Je relevais la tête, plutôt gênais de cet acte de maladresse et tombais nez à nez avec un Apollon qui m’affichait un sourire moqueur. Je restais dans ses bras et plongé dans ses pupilles d’un bleu ensorcelant. J’avais l’impression d’être entraîné dans le tourbillon d’un océan, mais ça ne me gênais pas au contraire je me sentais bien, j’avais presque envie de m’endormir ici, dans ses bras.
- ça va ? Me demanda-t-il
Son halène chaude et douce me caressa le visage.
Je me contentais d’un hochement de tête pour lui répondre. Il me sourit une fois de plus.
Me rendant compte que je me trouvais quand même dans les bras de Stephan Green, je me redressais et quittais, avec tristesse, ses bras.
Je regardais autour de moi pour savoir si quelqu’un avait remarqué notre étreinte et notre regard, mais personne ne semblait nous avoir vue. Ils passaient tous à côté de nous comme si de rien n’était.
Il me contempla comme si il était surpris par quelque chose, et m’attendant à voir ma jupe remontais ou quelque chose dans ce genre je m’arrangeais tout en sentant mes pommettes brûlaient. Ne sachant pas trop quoi dire face à ce regard, et ce qui venait de se passer je me frottais la tête et me mordillais la lèvre.
Je détournais la tête de son regard pour éviter de me noyer dedans une deuxième fois, et quand j’allais le remercier, je ne vis personne devant moi. Je le cherchais et le vit s’enfonçais de plus en plus dans la foule en me fixant un sourire aux lèvres. Je rougis une nouvelle fois et lui rendit son sourire.
Je me rendis en classe dans un état second, le sourire cloué aux lèvres, et le cœur battants.
Je n’en revenais pas Stephan Green, le dieu vivant, l’Apollon, mon sujet paranormal, m’avait souri et serré dans ses bras. Peut-être pas exprès c’est vrai, mais il avait quand même fait et c’est ce qui comptais.
Le reste de la journée se passa dans les nuages sauf à l’arrivée de midi.
L’heure de midi arrivée je me dirigeais vers le self, en compagnie de Jenny.
Je pris un plateau bleu, une poignée de serviettes, et mes couverts. Aujourd’hui, pomme de terre et carré de viande avec en dessert yaourt ou gâteaux aux fruits, ça c’est ce qui est marqué sur le menu, voilà le vrai repas : Purée, Bouillie de viande, que l’on reconnaît grâce à la couleur foncée, yaourt fait main décoré de jolie cheveux noir et panneau avec écrit « plus de gâteaux ». Au départ, on peut se dire que les autres les ont finis, mais même en arrivant premier il y a le même petit panneau, qui vous déstabilise à l’idée qu’un bon dessert aurait pu se présenter, mais non.
Je ne pris que la bouilli de viande et une louche de « pomme de terre ».
Lili et Spike étaient déjà installés. Je cherchais Stephan et ses amis, et les trouvais à une table au fond de la cantine, ses yeux fixant le plat. Ils étaient comme à l’écart de tous, et ça, exactement faisait partie des choses qui m’intriguais chez ces gens. Je partis rejoindre Lili qui semblait impatiente de parler à quelqu’un d’autre que Spike.


---------------------------------


Je ne pourrais vous mettre la suite demain ou après demain je passe mes Brevets , et vous n'avez même pas idée de la trouille que j'ai ...
Bon aller peut-être jeudi la suite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sendreen
ça commence !
ça commence !
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5839
Age : 32
Localisation : playing the piano and more with Rob...
Date d'inscription : 06/06/2009

MessageSujet: Re: Secret …   Lun 29 Juin - 19:21

Tiens tiens, on change de titre sans prévenir!
j'adore ta suite!

et je te dis merde pour demain, respire un bon coup, le brevet c'est pas la fin du monde!tu devrais t'en sortir (enfin au moins en français vu ce que tu écris




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantastiqueworld.purforum.com/
bella55
Le combat
Le combat
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1730
Age : 32
Localisation : forks avec taylor lautner
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Secret …   Lun 29 Juin - 19:37

vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilou8085
Joue au strip base-ball avec emmett
Joue au strip base-ball avec emmett
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11138
Age : 31
Localisation : Nounours Addict
Date d'inscription : 23/03/2009

MessageSujet: Re: Secret …   Mar 30 Juin - 8:41

bien cette suite et prend ton temps pour la suivante, les etudes sont importantes !!!




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VAMPIRE 31
Dit au revoir à Edward
Dit au revoir à Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 636
Age : 37
Date d'inscription : 02/04/2009

MessageSujet: Re: Secret …   Mar 30 Juin - 10:13

Il me tarde la suite !!

Bon courage pour ton brevet

Bis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jenny91
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2626
Age : 32
Localisation : En région parisienne
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Secret …   Mar 30 Juin - 13:45

Pas mal du tout, j'attends la suite

Biz Jennifer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
skullbat
Partie faire du camping
Partie faire du camping
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1665
Age : 22
Localisation : Avec Rudyyyyyyy !!! <3
Date d'inscription : 10/05/2009

MessageSujet: Re: Secret …   Mar 30 Juin - 18:17

YES J'AI PASSÉ MON BREVET ET SINCEREMENT IL ÉTAIT TROP SIMPLE !!!!
Merci beaucoup pour vos encouragements je vous aime trop ^^
demain je passe celui de math et les vacances sont à moi hou!!
sinon cette suite elle est pour vous ( pour fêter l'occasion XD)

----------------------------------------



-Salut belle brune !!! s’exclama Lili
-Hey ! se contenta Spike en présentant ses jambes à Jenny qui refusa poliment en lui montrant la surveillante de la tête.
-Salut répondis-je
Je m’installai à côté de Jenny dos à sa table
-Alors l’hopitâle, c’était comment ? ou plutôt les médecins étaient comment ? Me demanda Lili en me faisant un clin d’œil laissant apparaître un petit cœur fait au crayon noir.
-Pourris côtés hôpitale, et plutôt pas mal côtés médecins rigolais-je.
-Tant que ça !! Je vais essayer de me casser quelque chose moi
-T’en fais pas je t’aiderais se moqua Jenny
-Sinon, toi, comment ça se passe ta pêche lui demandais-je
-Oui insista Jenny tu as repéré un…Requin
-ah ah répondis Lili, vous serez surprise de qui a mordu à l’hameçon.
Elle se tourna ers la table de Stephan et fit une œillade à un jeune blond plutôt pas mal, qui lui répondis par un « coucou » de main la main. Mais mon regard se contourna rapidement de ce jeune requin pour aller se poser sur un poisson bien plus beau, qui à présent me regardait.
Son regard était si intense, je ne pus m’empêcher de rougir et de détourner la tête.
Spike remarqua mon changement de couleur.
-Ouh ! Tu nous cache quelque chose toi.
Il regarda au-dessus de mon épaule et du voir le regard de Stephan vu le grand sourire qu’il affichait en me regardant ensuite.
Il me fixa à son tour, un sourcil levé et les mains sous le menton, pour attendre ma réponse.
-Tu veux ma photo ? répliquais-je
-Moi, pas du tout, mais lui en revanche…
-Qui ça lui ? demanda Lli quittant sa contemplation.
Je fis les gros yeux à Spike pour lui indiquait que s’il parlait il était mort, et au sens propre !
Il n’en sourit qu’encore plus.
-Personne rigola-il
-Spike, tu te souviens de la promesse que tu m’as fait, pas de secret entre nous, intervint Jenny, tu peux me le dire à moi ? hein mon Spikounet ? Elle tourna la tête pour voir si la surveillante était loi et alla s’asseoir sur ses genoux.
-Alors là pas question répliqua Lili, soit tu nous le dit à nous deux, soit tu nous ne le dit pas !
-Hé ho ! Je vous rappelle que je suis là dis-je en secouant les main, et entre nous, j’aime beaucoup la deuxième proposition…
-Ah ! c’est malin d’avoir proposé ça Lili ! S’énerva Jenny.
-ça va, ça va, de toute façon on va l’obtenir son nom t’en fais pas dit Lili en ébouriffant les cheveu de Spike, une lueur malicieuse dans les yeux.
Je soupirais et m’attaquais à mon plat. Je pris une fourchette de « pomme de terre » dégoûté par son aspect, et l’avalai en fronçant le nez et fermant les yeux.
Je sentis la bouilli descendre dans ma tranchée et tomber dans mon estomac. Un goût infect remonta le long de ma gorge.
Je me levais, une main sur le ventre l’autre contre ma bouche, et partis en courrant aux toilettes.
J’ouvris la première porte qui s’offrait à moi et n’ayant pas le temps de la refermer, je rejetais la bouilli dans la cuvette. N’ayant avalé rien d’autre qu’une cannette de coca, ma gorge était en feu, et la boisson à présent dans la cuvette, ma fatigue de l’autre soir revint facilement.
Je relevais la tête de la cuvette, en haletant et mon bras droit brûlant. J’entendis que la porte des toilettes s’ouvrait et sentis une main sur mon épaule.
-Ça va ? me demanda une voix qui n’avait rien à faire ici, dans les toilettes des filles !
Je fronçai les yeux.
-Va t’en s’il te plaît marmonnais-je
Mais sa main ne se décolla pas de mon épaule.
Je m’essuyais la bouche à l’aide à l’aide du papier toilette et me relever avec son aide et le mur. Une fois debout, je le repoussais, avec mal, la fatigue m’ayant gagnée.
-S’il te plaît le, suppliais-je, laisse- moi.
Je le repoussais une deuxième fois, mais mon bras me brûlant je m’écroulais contre son torse, et il me maintint dans ses bras. Sachant que je n’allais pas tarder à m’endormir, je voulus me dégager, mais il ne me laissa pas faire.
-Laisse-moi au moins te raccompagner, me proposa-il
Comme je ne répondis rien, il me mis un bras à la taille et m’emmena dans la chambre.
Je me concentrais pour garder mes yeux bien ouverts en me disant que j’allais me prendre un coca en arrivant.
Il ouvrit la porte de ma chambre sans que je lui indique le numéro et me coucha sur le lit. Il s’assit à côté de moi et me caressa la joue.
Ce touché me fit me relaxer, un peu trop même pensais-je en laissant s’échapper un bayement.
-Par pitié soufflais-je, je ne veux pas que tu me voies ainsi.
Il ria de cette remarque et se leva.
Je me redressais à mon tour, mon bras étant désormais en feu, mais il me repoussa gentiment.
-Reste couché.
-Non il faut que je prenne un coca, je ne vais pas m’endormir à midi !
-On est mercredi, tu peux te reposer au moins une après-midi.
-Passe- moi quand même une cannette.
Il y réfléchit en me regardant, puis alla m’en chercher une.
Je bus une gorgée qui me glaça la gorge et affaiblit la brûlure de mon bras. Elle me réveilla presque complètement.
Me rendant compte avec qui je me trouvais, je passa une main dans mes cheveux pour me recoiffer.
Je me levais et le remercier non sans laisser apparaître le rouge me montant aux joues, face à ette situation.
-Bon, encore merci…Dis-je gêné
-De rien sourie-il
J’allais lui ouvrir lui ouvrir la porte, pour lui indiquer de partir. Mais au lieu de ça, il s’approcha de moi, plongea son regard dans le mien, et du bout des doigts, me caressa la joue.
Je ne me serais pas contrôlé que je lui aurais sauté au cou.
Il me sourit et partie. Je refermais la porte, attendis de ne plus entendre le bruit de ses pats derrière, et cria un grand
« Yes » , pour finir en tournoyant jusqu’à mon lit, sur lequel je m’affalais.
Je n’en croyais pas mes yeux, Stephan Green était venu ici, dans ma chambre !
Un des plus beau mec du collège m’avait enlacé !
Je voulais courir, crier, danser. C’était trop beau !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jenny91
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2626
Age : 32
Localisation : En région parisienne
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Secret …   Mar 30 Juin - 18:55

Vraiment bien cette suite

Biz Jennifer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sendreen
ça commence !
ça commence !
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5839
Age : 32
Localisation : playing the piano and more with Rob...
Date d'inscription : 06/06/2009

MessageSujet: Re: Secret …   Mar 30 Juin - 18:58

chouette ta suite, bon alors ils vont finir ensembles ces deux là?
J'adore tjrs et bosse bien demain (rrrgh après t'es en vacs t'as bien de la chance, moi en juillet je vais bosser 45/sem)




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fantastiqueworld.purforum.com/
skullbat
Partie faire du camping
Partie faire du camping
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1665
Age : 22
Localisation : Avec Rudyyyyyyy !!! <3
Date d'inscription : 10/05/2009

MessageSujet: Re: Secret …   Mer 1 Juil - 5:40

oooooooo je te plein !!!! ben vraiment bonne chance à toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Secret …   

Revenir en haut Aller en bas
 
Secret …
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Barjavel, René] Le grand secret
» Mary C. Jane, auteur de la série Secret (Bibliothèque Rose)
» Un moment d'histoire (Le Secret de la Licorne)
» [SWEET SECRET]
» Secret absolu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilighters France :: Le quartier des artistes :: Fanfics :: Fanfics tout Public-
Sauter vers: