Twilighters France


*** Twilighters France, votre source française depuis 4 ans!
 
AccueilTwilighters FranceFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un goût de paradis (Elle...et moi, Jasper Hale)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Aly
Inscription au lycée de Forks
Inscription au lycée de Forks
avatar

Féminin
Nombre de messages : 57
Age : 30
Localisation : Au sommet d'une montagne dans les bras de Jasper
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Un goût de paradis (Elle...et moi, Jasper Hale)   Lun 25 Mai - 20:31

Je me lance, une première pour moi d'éditer une fiction, de plus je m'attaque à un gros sujet: Jasper. Ce personnage mystérieux est parfois difficile à cerner mais pourquoi pas essayer.

L'histoire inclut un nouveau personnage. Dix ans après la transformation de Bella. Jasper et Alice ne sont plus ensemble.

Toute critique est bonne à prendre, si ça ne va pas je me pencherai sur une autre sujet que j'ai en réserve.

Merci.


CHAPITRE UN: Une rencontre trop courte

Jade P.O.V.

Le pas feutré de mon frêre se fit entendre dans le couloir, une seconde plus tard la porte s'ouvrit doucement. Hayden minimisait volontairement le bruit, il me préservait au détriment de son propre confort. Une légère pression sur le bord de mon lit me signala qu'il s'était assis dessus. Puis très doucement, il m'enlaça de ses bras protecteurs.

_Debout Jade, chuchota mon frêre au creux de mon oreille.

Je ne voulais pas bouger, pas sortir de cet étau sécurisant. Il soupira devant mon manque de réaction.

_Allez marmotte, pressa mon frêre en allumant ma lampe de chevet.

Je grognai et enfouit mon visage dans l'oreiller. Hayden éclata de rire et tapa le matelas pour me secouer.

_Fini les mimiques de gamine, si tu arrives en retard, Amy t'en voudra à mort!

Je me redressai d'un coup, il avait complètement raison, Amy avait ordonné une certaine heure pour se retrouver avant la rentrée scolaire, si je n'y étais pas , elle me tirerait une tête de six mètres de long et cela au moins pour trois semaines! Je sautai du lit, courut à la salle de bain. Hayden secoua la tête d'un air de dire « il y a quelque chose qui ne tourne pas rond chez cette fille ».
Toute fraîche, j'avalai rapidement une tartine de froment et emportai des encas au cas où. Mon frêre me souhaita une bonne journée et je dévalai la rue pour attraper le bus du ramassage. Plusieurs élèves me saluèrent mais je ne répondis que vaguement. Ma meilleure amie m'attendait sur parking du lycée, appuyée contre sa mini cooper. Une folie de ses parents durant l'été pour ses 17 ans. Amy était une jeune fille pleine de vie, blonde tirant sur le brun, des yeux bleus éclatants et malicieux, elle était la convoitise de la plupart des garçons. Quand je lui faisait remarquer, elle s'en offusquait et répliquait que je la surpassait de loin mais je savais qu'elle jouait le rôle du réconfort. Elle était ma famille, mis à part mon frêre, depuis deux ans que je vivais à B. une bourgade à 1h30 de Vancouver. Une petite ville où tout le monde se connaissait et où personne ne soupçonnait personne.

_Jade! Cria Amy dès qu'elle m'apperçut.

Je me jetai dans ses bras et la serrai fort. Un mois de séparation avait été trop long. Elle était bronzée et rayonnante, climat de californie lui avait bien réussi. Elle commença à me raconter ses vacances tout en se dirigeant vers le hall d'entrée, je lui expliquai que j'avais travaillé au vidéo club du centre ville. Il était encore tôt et la plupart des élèves n'étaient pas arrivés, nous nous attablâmes à une table dehors malgrè le ciel nuageux, une coutume à B., pas de quoi s'alarmer, même pas de quoi le citer.

_Salut les filles! Interpela une voix que nous connaissions bien.


Jasper P.O.V.

J'avais changé de maison, de ville mais pas de douleur. Portland pour B. , quelle différence? Finir le lycée à B. comme si le diplôme d'études secondaires m'était indispensable. Rien ne m'était plus important que cette déchirure au fond de mon âme, rien! Je sentis Bella avant qu'elle ne frappe à ma porte. Elle avait un mélange de lassitude teinté d'euphorie, n'était-ce pas contradictoire comme sentiments? Pas quand il s'agissait de Bella, de ma soeur. Elle vint s'assoir à côté de moi sur le grand lit à baldaquin, elle essaya de me sonder, je souris.

_Que cherches-tu à faire Bella?
_Je voudrai te protéger de cette souffrance, avoua-t-elle.
_Tu ne pourras pas, soupirai-je malgrè moi. Elle n'est pas extérieur à mon enveloppe corporelle.

Elle faisait référence à son pouvoir de bouclier, elle comprenait ma douleur mais ce mal qui me rongeait envahissait toute la famille, ils en étaient tous affectés, je ne pouvais me contrôler. Elle essayait seulement de me faire parvenir un yota de réconfort, d'apaisement. Je decelai une note d'amour, je la ragardai.

_Réserve tes émotions amoureuses pour Edward, lançai-je un peu durement.
_Il sera ravi de savoir que je l'aime toujours autant, c'est seulement mon frêre qui n'admet pas mo amour, à qui dois-je réserver mes émotions?

Et voilà sa bonne volonté brisait, une fois de plus, mes barrières si solidement érigées. Je me maudissais d'être si faible. Elle ocha la tête avec aplomb et m'indiqua que tout le monde nous attendait au rez-de-chaussée pour la rentrée scolaire au lycée local. Tout le monde? Non, Alice ne m'accueillerait plus de sa belle frimousse joviale, de ses grands yeux innocents intelligents. Mon lutin était devenu ma croix! Elle l'avait voulu, je le subissais. Et cette famille que j'avais toujours considéré comme notre dernière apportunité m'avait soutenu et m'était apparu au cours de ces cind dernières années comme ma dernière chance, ils m'aiment, ils me l'avaient prouvé. Honte à moi d'avoir cru qu'Alice était mon seul lien avec Carlisle et Esmée. Le medecin et sa femme agissaient avec nous comme des parents envers leurs enfants naturels et cette fois j'avais reçu la vérité de plein fouet. Le pire c'est que j'avais aimé la révélation.
Edward nous conduit au lycée avec la volvo dernier cri. Depuis dix ans, il n'avait pas changé la marque du bolide, trop significative pour Bella et Lui. Je me refusai de comprendre, tout cet amour m'overdosait. Heureusement que j'avais chassé la veille car entre Rosalie et Emmet et Edward et Bella, je me serai jeté sur la première femelle venue, histoire d'évacuer mon trop plein de douleur. Belle pensée Jasper! Mon frêre grogna.
Je sautai de la voiture une fois immobilisée et me dirigeai le premier au bureau d'accueil. Avant d'ouvrir la porte, une cheveulure rousse foncéeme stoppa une demi-seconde. Cette couleur ne pouvait être naturelle? Associée à de grands yeux verts intenses, le jeune fille ne semblait pas réelle tellement sa beauté frappait au premier coup d'oeil. Sottises! Tirant la porte, je me retrouvai au milieu d'élèves suréxités, décidement la journée s'annonçait des plus mal.

_Jasper, ça va? S'inquieta Bella les sourcils fronçés.

Jade P.O.V

La main de Spencer sur ma taille me dérangeait au plus haut point mais je ne disais rien même si sa présence m'insupportait. Nous étions devant la classe de notre prochain cours, Amy riait aux blagues basses de Spencer et j'en étais navrée pour elle. En entrant, il s'installa d'office à côté de moi, je lançai un regard de détresse à mon amie qui leva les mains en signe d'impuissance. Spencer était un d'Hayden et un an auparavant j'avais fait une tentative de suicide ratée par sa faute, il éxerçait, depuis, un chantage poussé sur moi. Je ne voulais surtout pas que mon frêre le sache, des conséquences catastrophiques s'ensuivraient.

_Tu es de plus en plus belle, Susurra Spencer en souriant grassement.
_Simple effet d'optique, balançai-je en essayant d'être désinvolte.

Je voulus me détourner mais il attrapa mon bras d'un geste brusque. Je grimaçai et pris peur. Il secoua la tête.

_Douce Jade, attention à ce que tu fais, conseilla-t-il un rictus mauvais sur les lèvres.

Il me lachâ et je me réfugiai dans mon coin, je lui lançai un regard meurtrier, il me répondit par un sourire que j'ignorai. Le cours de présentation fut long et laborieux. Amy me retrouva à la sortie et me sauva des griffes de l'autre énergumen. Les couloirs étaient bondés, je passai rapidement à mon casier en signalant à mon amie que je la rejoindrai au plus vite. Je courrais presque , quand au détour d'un couloir, je percutai de plein fouet ce qui semblait être un mur sorti de nulle part. Ce que je tenais entre mes bras s'éparpilla au sol, je relevai les yeux et restai bouche bée devant l'apollon qui se baissait également pour ramasser ses propres affaires. Il s'excusa du bout des lèvres et me contourna. Je rougis et poursuivis mon chemin. En route je vérifiai mes affaires et m'apperçus qu'un cahier manquait à l'appel. Je fis demi-tour et retrouvai mon voleur en petites foulées. Ne connaissant pas son nom, je capturai la manche de sa veste pour l'avertir de ma présence.


Jasper P.O.V

Vision réelle de cette créature de rêve. Ironie du sort ou simple coïncidence? Je penchai pour de la malchance. Je me dépêchai de quitter ce lieu grouillant d'adolescents excités. Une vive émotion me percuta puis un frolement sur mon bras. M'arrêtant à contre-coeur, je fis face à la beauté rousse. Nouvelle vague de gène, plus accentuée cette fois. Presque impossible à matrîser, me retenant de grimacer, je haussai un sourcil.

_Excuse-moi, tu as pris, par mégarde, un de mes cahiers, se justifia-t-elle d'une petite voix soumise.

Avant de réagir, je vis mon frêre fonçait sur nous, un air autoritaire sur le visage. Suivant mon regard, la beauté recula vivement presque entièrement derrière moi. Mon frêre avait provoqué de la peur. Fusion de sentiments qui me consummaient de l'intérieur. Je stoppai Edward d'une main discrète. Reconnaissant l'objet de la jeune fille, je le lui passai. Elle leva ses yeux immenses vers moi, des yeux doux, tristes où toute innocence avait disparu. Me remerciant, elle fila, emmenant avec elle ses vives émotions et son parfum de pêche. Je suivis mon frêre à l'extérieur, il nous isola et me mit en garde.

_Fais attention Jasper.
_Elle ne m'a pas touché si c'est ce que tu veux savoir, tu lui a fait peur. De plus mes pensées n'avaient rien d'alarmant, je me trompe? Demandai-je ironiquement.

Edward se figea, à ce moment, Bella, Rosalie et Emmet nous rejoignirent. L'heure du repas était une épreuve à affronter en famille. Nous entrâmes dans le réfectoire les uns après les autres, tous les regards convergèrent vers nous. Beaux et nouveaux, un peu d'animation dans cette petite bourgade. Nos plateaux remplis, nous choisimes une table à l'écrat, comme d'habitude. Emmet taquina Bella, elle répondait avec joie. Rosalie et Edward entrèrent dans la conversation avec animation. Le sujet reposait sur la beauté de Bella qui était égalable à celle que tout le monde prenait pour ma jumelle: Rosalie. Les regards désireux et plein d'espoir émoustillaient l'esprit moqueur de notre frêre. Lassé ou simplement distant, je me taisais et écoutais d'une oreille distraite. Sa joie m'atteignit avant même qu'elle n'entre dans la salle. Comment ses émotions me parvenaient-elles aussi clairement? Elle riait avec une amie, un jeune garçon se penchait parfois au-dessus d'elle, la beauté fronçait les sourcils de mécontentement. Oui, elle était agacée. Il s'assit à ses côtés, elle esquiva un sourire contrit. Je me concentrai sur lui, il transpirait de désir malsain à son égard et je me surpris à m'interesser de son bien-être. Ce brun odieux me répugnait, ce sentiment s'accentua quand il toucha sa joue. Un sentiment familier m'interrompit, Edward! « Une minute frêrot, attends que je mette mes pensées à l'abri de ton esprit voyeur. »

_Je le ferai si tu n'étais pas aussi intéressé par ta beauté rousse, siffla mon frêre en plissant les yeux.

Seule Bella l'entendit, elle m'envoya un regard compréhensif, heureusement qu'Edward ne pouvait pas lire ses pensées! Il se tourna vers elle et je fis de même vers la fenêtre extérieure. Soudain, l'odeur du sand devint obsédante. Au moins la vue de l'aphrodite permettait à mon instinct meurtrier de s'endormir un temps minimum. Mes progrès en tant que végétarien s'étaient nettement améliorés et seules de rare fois me destabilisaient. La surveillance d'Edward en faisait partie, qu'il doutait de mon seuvrage m'énervait fortement et le tueur dans l'ombre menaçait de ressurgir à tout moment.

_Tu n'es qu'un hypocrite de frêre, fulmina mon frêre en me fusillant du regard.

Je souris. « Tu l'as cherché Ed! » Il m'oublia, je me détendis. Puis une vive émotion de colère m'obligea à me retourner. Elle avait les yeux étincelants, je me sentis curieux et inquiet à la fois.


Dernière édition par Aly le Mar 26 Mai - 18:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malycia
Découvre la clairière
Découvre la clairière
avatar

Féminin
Nombre de messages : 409
Age : 35
Date d'inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Un goût de paradis (Elle...et moi, Jasper Hale)   Lun 25 Mai - 20:57

Je viens de lire, et je trouve ça vraiment bien écrit! Continue...!Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilou8085
Joue au strip base-ball avec emmett
Joue au strip base-ball avec emmett
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11138
Age : 31
Localisation : Nounours Addict
Date d'inscription : 23/03/2009

MessageSujet: Re: Un goût de paradis (Elle...et moi, Jasper Hale)   Mar 26 Mai - 6:06

moi aussi j'aime beaucoup et je veut une suite !!!!!!!!!!!




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurely41
Traquée
Traquée
avatar

Féminin
Nombre de messages : 612
Age : 33
Localisation : Perdue dans mes pensées...
Date d'inscription : 31/03/2009

MessageSujet: Re: Un goût de paradis (Elle...et moi, Jasper Hale)   Mar 26 Mai - 7:35

J'aime beaucoup.... à quand la suite ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VAMPIRE 31
Dit au revoir à Edward
Dit au revoir à Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 636
Age : 37
Date d'inscription : 02/04/2009

MessageSujet: Re: Un goût de paradis (Elle...et moi, Jasper Hale)   Mar 26 Mai - 7:37

Enfin une fic avec Jazz à quand la suite ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aly
Inscription au lycée de Forks
Inscription au lycée de Forks
avatar

Féminin
Nombre de messages : 57
Age : 30
Localisation : Au sommet d'une montagne dans les bras de Jasper
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Re: Un goût de paradis (Elle...et moi, Jasper Hale)   Mar 26 Mai - 18:54

Suite, en espérant que ça plaise.


Jade P.O.V.

Sa main sur mon épaule me rendait nerveuse et la colère commençait à monter en moi comme un orage prêt à éclater. Amy était en train de s'amouracher de Lyle, un ami de longue date, et ils prévoyaient de s'éclipser avant la reprise des cours. Ce qu'ils firent, me laissant seule avec Spencer. Ma meilleure amie n'était au courant de rien pour la tentative de suicide et le chantage de Spencer. Si elle le découvrait, elle se poserait des questions sur mon acte et ma vie d'avant B. ne devait en aucun cas être révélée. Je me levai prestement et sortis quand deux mains m'attrapèrent les épaules me pressèrent de rejoindre le fond du parking. Je bloquai mes pieds comme je le pus et m'angoissai de constater que Spencer tenait à nous éloigner. Je paniquai et me dégageai.

_Tu ne pourras pas m'évincer éternellement, sourit-il avec perversité en nous cachant derrière un muret.

Il me coinça de ses bras musclès et la peur menaçait de m'étouffer.

_Laisse-moi Spencer, tentai-je d'une voix que je voulus autoritaire alors que mes jambes tremblaient.

Il se plaqua contre moi, le souffle court. Je tentai de lui balancer des coups en dessous du bas-ventre mais il s'en amusa et approcha son visage malsain au mien.Je pinçai les lèvres et attendit, prête à riposter avec mes dents. Son poids sur moi disparut d'un coup et je vis l'adonis blond le tenir à bout de bras. Spencer cracha sa fureur d'avoir été interrompu sur lui.

_Dégage mon vieux!
_Je n'ai pas eu l'impression que cette jeune fille ait été consentente, riposta le dieu grec en le dominant de toute sa hauteur.

Spencer prit un air mauvais mais l'apollon ne bougea pas et fixa ses yeux sur l'autre. Mon maître chanteur sembla se dégonfler, m'envoya un regard signifiant que nous n'en resterions pas là et partit sans demander son reste. Je respirai un peu mieux. Le blond se tourna alors vers moi et quêta une réaction de ma part, il resta à distance respectable. Droit comme la justice, le visage impassible, il attendait. Je marchai vers lui.

_Merci..., soufflai-je.
_Je n'ai fais que me trouver au bon moment au bon endroit.

Sa voix me transperça, si belle, si calme, si douce, si apaisante. Un calme profond coula en moi. Il tourna la tête subitement, fronça les sourcils puis se rapprocha de moi d'un pas. Il se crispa une seconde puis son corps sembla onduler de soulagement. Enfin, son beau regard plongea dans le mien et cette couleur dorée m'hypnotisa.

_Si cela pouvait rester entre nous? M'inquis-je tout de même sachant au fond de moi que cette demande était inutile. Je te serai reconnaissante.
_Cela va de soi bien entendu.

Je sentais qu'il allait partir mais j'ouvris la bouche sans qu'aucun son n'en sorte. Il releva un sourcil, alors je remarquai une petite cicatrice au dessus de l'oeil que je trouvai magnifique sur lui.

_Jade Banks, me présnetai-je en essayant de le retenir un maximun de temps.
_Enchanté, Jasper Hale, me renvoya-t-il un doux sourire en coin. Tu ferais mieux d'y aller, tu risques d'arriver en retard en cours.

J'approuvai en lui renvoyant son sourire. Il ne bougea pas quand je le contournai pour quitter le parking. A la porte d'entrée, je pivotai dans un espoir puérile, il avait disparu. A quoi m'attendais-je? Il était trop parfait pour être interessé par une personne insignifiante comme moi, surtout le premier jour de cours!

_Jade? Où étais-tu? Me demanda Amy quand je l'eus rejointe.


Jasper P.O.V

Rosalie et Edward pestaient encore contre moi quand nous passâmes la porte de la demeure Cullen. Carlisle nous attendait dans le grand salon. Mon frêre le prit de suite à partie.

_Carlisle, nous allons avoir un souci, et pas des moindres, accusa Edward en me montrant du doigts.
_Nous venons à peine d'aménager, se plaignit Rosalie hors d'elle.

Notre père nous invita à nous assoir pour nous calmer. Esmée arriva peu après. Rosalie entraîna Emmet sur un des grands canapés. Mon grand frêre m'envoya un sentiment d'encouragement. Je clignai des paupières en signe de remerciement. Bella se tint entre Edward et moi, ce dernier grogna mais par amour ne dit rien et se contenta de me fixer. Celle qui me surprit le plus fut ma mère qui se planta près de moi, me soutenant silencieusement. Carlisle fit silence et se tourna vers moi.

_Il n'y pas lieu de s'inquiéter, articulai-je à l'attention d'Edward et Rosalie. Il y a une humaine qui a une certaine particularité, nous nous sommes retrouvés en présence l'un de l'autre.
_Tu n'as rien trahi de notre condition? Voulut savoir Carlisle malgrè la confiance qu'il me portait.
_Bien sûr que non!
_Mais il est intervenu! Contra Edward. Il s'inquiétait pour elle, il a interagi dans sa vie. Quand je l'ai croisée, elle pensait encore à lui.

Je savais que mon frêre se vengeait, en quelque sorte, de sa propre situation quand il avait rencontré Bella. Jade n'était pas Bella, elle ne courrait aucun danger avec moi, de plus elle ne soupçonnait rien, pas en cinq minutes de d'échange verbal. Edward se redressa mais avant qu'il ne parle, je reprenais la parole.

_Je n'ai fais que l'aider, rien de plus, ripostai-je alors que je trouvai ma situation complètement anodine.
_Sa vie ne te concernait pas, pense à nous un peu! Cracha Rose.
_Edward, tu essaieras de surveiller ses pensées et dès que le moindre soupçon apparaîtra nous aviserons, tempera Carlisle à mon frêre puis il revint à moi. Tu as dis qu'elle avait une particularité, laquelle est-ce?
_A moins d'un mètre d'elle, son sang ne m'attire pas, il n'est pas comme absent puisque je le sens couler dans ses veines mais il n'a pas d'odeur, expliquai-je en totale incompréhension.
_C'est très étrange, consentit mon père. Peut-être éxiste-t-il un cas similaire, je vais entamer les recherches, est-ce tout?
_Eh bien..., hésitai-je en vrillant mon regard sur Rosalie dont les émotions me culpabilisaient. Je ressens les émotions autour de moi mais les siennes à elle sont plus vives, plus fortes, elles m'atteignent comme si je devais les partager avec elle, comme si elles m'étaient destinées.
_Trop, c'est trop! Explosa ma soeur. On déménage!


Jade P.O.V

Spencer relégué aux oubliettes, je n'avais pensé qu'à Jasper Hale de tout l'après-midi, à son sourire, son regard. Et je me rendais compte que mon coeur était chamboulé, une sensation que je n'avais jamais ressenti de toute ma vie. Mais le retour à la maison fut déplaisant, Hayden courait en tout sens. Des valises prêtes trônaient dans le salon, je l'interceptai dans sa course. Il grimaça à ma vue, son regard tarda sur mon sac de cours.

_Mais qu'est-ce que tu fais?
_Nos valises, nous partons, fin de la discussion, répondit mon frêre d'un ton sans appel.
_Je refuse Hayden, je suis bien ici, qu'est-ce que j'ai fais?

Il m'attrapa par les épaules, une expression de peur sur son beau visage. Ses lèvres bougèrent, il prit mon sac et le vida par terre, il déroba un cahier et le contempla. Son regard revint vers moi.

_A qui est ce cahier?
_A moi. A qui veux-tu qu'il soit?
_Qui l'a touché à part toi?Réponds!

Son ton était froid et dur. Je reculai devant cet accès de colère. Il attendit sans détourner ses yeux de moi.

_Personne...Pourquoi veux-tu...
_Menteuse! Tonna Hayden en brandissant l'objet. C'est un garçon c'est ça? Jade, dis-moi la vérité.

Mes yeux se brouillèrent, j'avais soudain peur de mon protecteur. Je balbutiai, je ne savais pas quoi répondre. Je ne savais pas pourquoi mon frêre s'en prenait à moi de cette façon. Il devint furieux et m'assena de questions et de reproches. Je voulus sortir pour pleurer mais il me bloqua et répéta sa question.

_Personne Hayden! Je te jure!
_Notre chance a tourné, nous prenons le large, reprit-il plus doucement. Nous partirons demain matin très tôt. Je suis désolé princesse.
_Est-ce que je peux dire aurevoir à Amy au moins?
_Non, je ne pense pas que ce soit une bonne idée.
_Je t'en prie, je ne resterai pas longtemps, le suppliai-je mon plan déjà tout tracé.

Il se passa une main dans les cheveux et m'accorda cette dernière faveur. J'eus de la peine pour lui. Il me passa les clès de la voiture et me fit promettre de ne pas tarder. Je le remerciai et courut au véhicule, une fois à l'intérieur, je fondis en larmes. Mais cette fois ma décision était prise, non plus jamais Hayden ne se priverait pour moi, pous me cacher, pous me sauver. Affronter ma peur pour laisser mon frêre en paix, alors mon côté impulsif prit le dessus, je tournai la clé, reculai et pris la route doucement. Mon coeur se brisa en milles petits éclats qui me brulèrent de l'intérieur, je me mordis les lèvres. Oui Hayden et Amy me manqueraient mais je voulais disparaître pour toujours, ne plus vivre dans cette peur que tout cela recommence. Je ne n'avais que deux solutions et si la première ne marcherait pas alors la seconde option s'imposerait d'elle-même. Plus déterminée que jamais, je garai la voiture près d'un parc, laissai un mot dans la boîte à gants. Je filai et me retrouvai dans le hall comme dans un autre monde, les couleurs semblèrent se confondre entre elles, la voix du guichetier me parvint de loin, même son visage paraissait flou. Et mon billet en main je montai dans le bus qui prit la première destination que j'avais choisi, la seule qui m'embarquait le plus vite possible. En passant devant le conducteur, ce dernier me souhaita bon voyage. Assise sur le siège je déchirai le billet qui effaça mon destin. Seattle accueillerait une nouvelle anonyme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malycia
Découvre la clairière
Découvre la clairière
avatar

Féminin
Nombre de messages : 409
Age : 35
Date d'inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Un goût de paradis (Elle...et moi, Jasper Hale)   Mar 26 Mai - 20:05

J'aime bcp Aly!!! Tu écris très bien!!! smack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilou8085
Joue au strip base-ball avec emmett
Joue au strip base-ball avec emmett
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11138
Age : 31
Localisation : Nounours Addict
Date d'inscription : 23/03/2009

MessageSujet: Re: Un goût de paradis (Elle...et moi, Jasper Hale)   Mer 27 Mai - 11:54

j'aime toujours autant !!!!!!

l'intrigue m'interrese bien !!!!!!!!!




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
goshia
Ecrit une lettre d'adieux
Ecrit  une lettre d'adieux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 714
Age : 23
Localisation : Nouvelle Calédonie
Date d'inscription : 13/04/2009

MessageSujet: Re: Un goût de paradis (Elle...et moi, Jasper Hale)   Jeu 28 Mai - 9:57

Superbe Very Happy
A quand la suite ? =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aly
Inscription au lycée de Forks
Inscription au lycée de Forks
avatar

Féminin
Nombre de messages : 57
Age : 30
Localisation : Au sommet d'une montagne dans les bras de Jasper
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Re: Un goût de paradis (Elle...et moi, Jasper Hale)   Ven 29 Mai - 16:32

CHAPITRE DEUX: Fuir pour mieux se retrouver.


Jasper P.O.V

Edward culpabilisait et je me sentais peiné de voir mon frêre se sentir coupable. En effet, Jade était partit depuis un mois au grand soulagement de Rosalie. Carlisle avait apprit que la jeune fille vivait avec son frêre, ils étaient partis sans un mot le lendemain de la rentrée des cours, la ville avait été un peu étonnée mais aucune inquiétude ne s'était greffée sur cette annonce. En revanche, cette nouvelle m'avait attristé plus que je ne voulais me l'avouer, je m'étais senti vidé, je ne savais pour quelle raison mais la vie de Jade Banks m'avait importé. Et ce fut avec peine et soulagement que je m'apperçus que je pensais de moins en moins à Alice. La beauté fatale de la famille avait retrouvé sa bonne humeur, nous étions restés à B., mais il arrivait à Rosalie de me trouver discrètement pour me soutenir en répétant inlassablement qu'Alice reviendrait. Je pinçai les lèvres, j'aimais beaucoup Rose mais sur ce coup-là, elle ne me comprenait pas. Je lui pressais la main en souriant, elle restait ma jumelle malgrè tout. Je ne pouvais en vouloir à ma famille de se sentir soulagée, même si Esmée augmentait sa fragrance d'amour quand j'étais dans les parages, je les avais trop atristés ces cinq dernières années. Emmet et Bella se mettaient en quatre pour me changer les idées et le duo réussissait assez bien. Je m'étais beaucoup rapproché d'eux en peu de temps. Ma soeur nous lançait des défis constamment qu'Emmet et moi nous faisions un plaisir de relever. Le dernier, pour le moins loufoque, consistait à plonger dans le lac près de chez nous et d'y dénicher la plante aquatique rare, ce qui signifiait nager en profondeurs et dépasser ses concurrents. Affublés de nos maillots de bain, rarement utilisés, nous attendions près du bord que notre soeur fasse sa réapparition.

_Ed va nous arracher la tête si elle se tue! S'inquiéta Emmet en se mettant en position de plongeoir.
_Emmet, elle ne peut pas mourir, lui rappelai-je en auscultant l'eau. Je te laisserai passer en premier pour que ta souffrance soir courte, Ed comprendra mon choix.
_Et si c'était moi qui te tuais, retorqua mon frêre un sourire en coin face à moi. Choisis Jazz, la tête ou les membres en premier?
_Tu veux te battre? Approche molosse, viens recevoir ta raclée! Le provoquai-je en me mettant en position d'attaque.

Il s'élança vers moi, je l'esquivai rapidement, il remit son attaque aussitôt mais je le narguais en secouant le doigts en signe de négation. Puis je vis la tête de Bella sortir de l'eau, j'eus une seconde d'inattention et Emmet en profita pour m'aplatir au sol, je voulus me dégager mais il usa de toute sa force pour m'empêcher de me relever.

_Allez Emmet, laisse ce pauvre Jazz, me défendit Bella au bord de la crise de rire.
_C'est lui qui a commencé!

Bella explosa de rire, je grognai sur mon frêre qui s'affala de rire aussi. Je me levai d'un bond. Ma soeur nous montra alors ce qu'elle avait déniché. Une jolie fleur de couleur orangé. Emmet et moi nous regardions, nous fûmes dans l'eau en moins de temps qu'il n'en fut pour le dire. Le rire de Bella nous suivit. Oui, en y repensant, les journées avec eux me réjouissaient, j'aimais cette attitude bon enfant. Edward et Rosalie étaient moins expressifs mais je n'en démandais pas plus.
La vie suivait son cours ainsi, j'appris, un jour, qu'Edward et Bella avait manifesté le désir d'adopter un nouveau-né humain. Ce désir me laissa perplexe mais il était vrai qu'avant leur mariage, Edward avait mentionné le désir de Bella d'avoir un jour des enfants. Cette dernière avait nié mais j'avais senti un sentiment refoulé. Après l'accident de Charlie et Bella où son père trouva la mort, Carlisle n'avait eu d'autre choix que de transformer Bella en urgence pour lui sauver la vie. Edward en avait été très affecté mais ma soeur l'avait rassuré, notre père avait agi pour sa vie, son bien et mon frêre l'avait consenti non sans réticence. N'étant pas proche d'elle à cette époque j'y avais assisté d'un oeil distant, Alice l'adorait et tant qu'Alice était heureuse, je n'avais rien à revendiquer.

_Et toi qu'en penses-tu? Me demandait Bella allongée sur mon lit un soir où la discorde régnaitau sein de la famille à propos de la demande de ma soeur.
_Comment toi tu verrais la situation?
_Je n'y songe pas vraiment, je ne pense qu'à aborder le sujet, soupira ma soeur en posant sa tête sur mes genous.
_Edward à dû y penser, lui.
_Oui, il a terriblement peur que je souffre de cette relation, et si l'enfant partait à tout jamais?
_Quelque soit la décision, ce sera la bonne et vous saurez y faire face parce que vous serez deux à l'affronter.

Elle se jeta dans mes bras, me remerciant chaleureusement. Son soulagement provisoires'insinua en moi et j'en fus heureux de l'avoir aidé.

_Jasper! Viens vite, nous avons de la visite, annonça Edward sur le pas de ma porte.

Bella le rejoignit, il la prit dans ses bras en me lançant un regard de sous-entendus. Je lui signifiai que j'arrivais.


Jade P.O.V

J'ouvrai la porte de l'immeuble avec soulagement, la nuit me terrifiait toujours autant. Mon coeur se calma quand je montai les marches crasseuses et ouvrai la porte de mon appartement. La misère du logement me fit mal et j'eus un haut le coeur. Mes jambes ne me portaient plus, j'étais trop fatiguée pour réfléchir, trop énervée aussi, je me laissai tombé sur le canapé lit miteux et y dormis huit heures d'affilées. Quand je m'éveillai, une sensation de dégoût me vrilla la bouche et je constatai en me levant que mon mini frigidaire était encore vide. M'habillant décemment, je sortis acheter deux ou trois bricoles, hsitoire de tenir le coup jusqu'à la fin de la semaine. En ce début d'après-midi, le soleil caché ne permettait pas de réchauffer mon corps amaigri. En y pensant, je me demandais presque à chaque seconde ce que j'avais fais de ma vie. Mais je secouai la tête en suivant. Je m'arrêtai à la petite épicerie du coin, pris quelques denrées et passai à la caisse.

_Salut Jodie, lança l'homme corpulent derrière la caisse.
_Comment ça va Roy?
_Bien, bien ma jolie. Je pensais justement à toi ce matin.
_Je suis flattée. Merci bonne après-midi, esquivai-je en cueillant la monnaie au creux de ma main.

Mais il me retint la main. Je fronçai les sourcils, jamais Roy n'avait été odieux ou autre avec moi mais toujours d'un gentillesse extrême. Je fus surprise de ce geste et me tint sur mes gardes.

_Attends, le boss cherche quelqu'un en journée, j'ai pensé que tu voudrai le job.

Il me lacha quêtant ma réponse. Je m'étais emballée pour rien. Je lui souris et acceptai le travail aavec plaisir. Il parut heureux de m'avoir rendu service et me convoqua pour le lendemain 10h.Je calculai rapidement, 6h de sommeil, tant pis! Le coeur gonflait d'espoir, je revins chez moi. Alors que je rentrais le sourire aux lèvres, un intrus m'attendait au milieu du salon. Je me crispai en refermant la porte, refoulant les larmes qui meneçaient de couler en abondance.Je n'osai bouger. Son sourire carnassier me donna un frisson glacé. Il chercha quelque chose dans la poche de son beau complet beige et ressortit ce qu'il cherchait triomphant. La petite pochette entre deux doigts, il me fit signe d'approcher. Je restai bloquer.

_Viens poupée, sussura-t-il en s'approchant à son tour. Je sais que tu en as envie.

Attrapant ma taille, il m'attira à lui. A cet instant je me dégoûtai, je voulais mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malycia
Découvre la clairière
Découvre la clairière
avatar

Féminin
Nombre de messages : 409
Age : 35
Date d'inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Un goût de paradis (Elle...et moi, Jasper Hale)   Ven 29 Mai - 19:50

Coucou!

J'aime toujours autant (oui, je me répète! hihi!), j'ai hâte de savoir ou tu nous emmènes....!
Merci pour cette suite, au plaisir de te relire très vite! smack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aly
Inscription au lycée de Forks
Inscription au lycée de Forks
avatar

Féminin
Nombre de messages : 57
Age : 30
Localisation : Au sommet d'une montagne dans les bras de Jasper
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Re: Un goût de paradis (Elle...et moi, Jasper Hale)   Sam 30 Mai - 17:50

Jasper P.O.V

Une voix inquiète nous parvint de l'entrée. Cette odeur! Un Humain était chez nous, dans l'antre d'une famille de vampires! Un grand brun, mince, des cernes sous les yeux. Nous rejoignîmes Carlisle et Emmet, Rosalie et Esmée étant à la chasse. Mon père se tourna vers moi.

_Jasper, je te présente Hayden Banks, le frêre de Jade.
_N'était-ce pas la fille? Demanda Edward aux aguets.

Je remarquai le visage concentré d'Edward, puis un fort sentiment de frustration.

_Je sais qu'il y en a un de vous qui la connaît, continua Hayden Banks d'une voix sûre mais précipitée.
_Un de mes fils a en effet fait sa rencontre, consentit Carlisle de sa voix toujours aussi calme. En quoi pouvons-nous vous être utile?
_Elle a disparu! Elle s'est enfuie après la rentrée des cours!

Mon esprit se mit en route plus vite que d'habitude. Je revis son visage, son sourire, ses émotions. Je bougeai.

_J'ai parlé à Jade.

Son frêre fixa son regard sur moi. L'odeur du sang me parvint en même temps que ses émotions, ce mélange m'indisposa un instant.

_Je vais être clair, je sais ce que vous êtes et si je suis ici c'est à cause de votre flair. Je veux que tu la retrouves à son odeur.

Carlisle se figea. Emmet et Edward grognèrent doucement. Je ressentis la panique de Bella. Je restai stoïque.

_Et que sommes-nous? Essayai-je de le destabiliser.
_Des légendes, des mythes....des vampires.

Je pris sur moi et calmai mes frêres. Je plaçai Bella en arrière et m'imposai en avant avec mon père.

_Comment se fait-il que tu en saches autant sur nous?
_Je ne peux rien vous dire mais je respecterai votre secret et une fois que ma soeur sera auprès de moi, vous n'entendrez plus parler de nous.
_J'imagine que ta venue ici a demandé énormément de courage, cela ne te fait-il donc pas peur? Questionna Carlisle encore un peu tendu.
_Jade a décrit sur un de ses cahiers que les yeux du garçon étaient couleur caramel, je sais que vous êtes des végétariens, expliqua Hayden en nous bluffant sur le coup.
_Trois mois! M'écriai-je soudain en remettant à plus tard ses connaissances sur nous. Comment se fait-il que tu aies attendu autant de temps?
_Ma première réaction a été de la chercher dans les endroits que nous avions déjà fréquenté, elle a prit le bus mais sa destination ne m'a rien donné, elle reste introuvable, vous êtes mon dernier recours, avoua-t-il penaud.
_Et la police?
_J'ai alerté le commissariat d'ici mais sa trace se perd à sa première destination, Vancouver, je les ai aussi averti, sans résultat.

Je me détournai, en proie à une inquiétude indéchiffrable. Si elle était morte, son frêre serait détruit, cette pensée brisa quelque chose en moi. Mais si elle était vivante, j'avais une chance infime de la retrouver, je ne devais pas la laisser passer. Je concertai ma famille en silence. Leur détermination me surprit mais me rassura. Mes frêres et mon père ochèrent la tête.

_Nous viendrons, assurai-je à Hayden. Je la retrouverai.


Jade P.OV.

Je n'aimais pas me sentir dans cet état et pourtant c'était plus fort que moi, c'était comme une force invisible qui me poussait, qui me hurlait, que de toute façon, je n'y échapperai pas. Mes mains commençaient à tremblaient quand je montai les chaises sur les tables du pub. La journée avait été longue, le manque me tiraillait les neurones. Je me dépêchai de tout nettoyer puis éteignai et m'apprêtai à partir quand le dernier employé me rejoignit à la porte de la sortie.

_Je t'ai trouvé fatiguée, déclara Josh. Tu es sûre que ça va?
_Oui, oui , ne t'inquiète pas.
_Non, parce que tu as oublié de servir deux tables ce soir, reprocha tout de même Josh d'une petite voix.

L'agacement prit le dessus, c'était la première fois que ça m'arrivait. J'en étais arrivée à un point où la moindre contrariété m'énervait, le calme avait déserté mon corps et mon esprit. Je n'étais plus moi-même, cette nouvelle personne me répugnait mais je ne pouvais lutter, je ne pouvais ou ne voulais? Etait-ce nécessaire de se poser la question? Une force intérieure me guidait désormais et je la laissais faire.

_J'ai oublié deux tables? Répétai-je d'un ton acide.
_Oui...mais c'est pas grave, balbutia Josh devant mon air mauvais.
_Je l'espère. Sur ce à demain.

Je claquai la porte et m'enfonçait dans la nuit noire et froide. Je frissonnai en pensant que mon appartement serait tout aussi glacial. La question qui revenait dans ces moments était la suivante: pourquoi avais-je quitté Hayden? Le besoin de liberté? Je savais que mon frêre me cachait des informations essentielles sur nos origines et surtout sur ce qu'il s'était passé il y avait deux ans et qui nous avait forcé à fuir sous une autre identité. La réaction qu'il avait eu le jour de mon départ m'vait fait réagir impulsivement et par fierté je n'avais pas fait demi-tour. Maudite fierté! Le souvenir me hantait, le cahier était bien celui que Jasper Hale avait touché, comment avait-il su? Tout cela restait un mystère. Je soupirai. J'étais une charge pour Hayden, il n'avait plus de vie à cause de moi et je ne le supportais de moins en moins. Il se privait, que lui donnai-je en retour? Rien!
Personne dans l'appartement. Deux jours que je ne l'avais pas vu. Je serrai les poings. Puis je décidai de me coucher malgrè ma nervosité, je gardai mes affaires pour dormir, pleurant ma solitude, ma peur, mon inconscience...mon manque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malycia
Découvre la clairière
Découvre la clairière
avatar

Féminin
Nombre de messages : 409
Age : 35
Date d'inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Un goût de paradis (Elle...et moi, Jasper Hale)   Sam 30 Mai - 18:37

Alors moi vraiment j'adore!! Merci pour cette suite si rapide!!!

J'aime bcp ton personnage, le mystère qui plane autour de tout ça (qui sont ils? pourquoi son frère connait il les vampires.....) et les réactions de Jasper que tu décris.

Merci!!!! j'ai hâte de lire la suite!!!smack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aly
Inscription au lycée de Forks
Inscription au lycée de Forks
avatar

Féminin
Nombre de messages : 57
Age : 30
Localisation : Au sommet d'une montagne dans les bras de Jasper
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Re: Un goût de paradis (Elle...et moi, Jasper Hale)   Dim 31 Mai - 14:12

Jasper P.O.V

Carlisle était resté à la demeure avec Esmée, Bella, Rosalie et le frêre de Jade. Ce dernier était devenu un nouveau mystère, Edward ne pouvait lire dans ses pensées et ses connaissances sur nous nous laissaient perplexes. Emmet, Edward et moi ratissâmes le nord des Etats-Unis. Mon plus jeune frêre avait accepté pour elle et aussi pour moi, il avait vu que je ne cesserai de m'inquiéter tant qu'on ne l'aurait pas retrouvé, Emmet, quant à lui, était guilleret de courir, il m'aidait sans arrière pensée, je les en remerciais. Mes frêres se fixaient à un portrait de la jeune fille alors que moi, je voulais me faire guider par son odeur. La pêche et son manque d'odeur justement. L'espoir quitta mes compères à maintes reprises mais une petite étincelle ne me lâchait pas, j'étais toujours persuadé qu'elle s'en était sortie, elle avait l'allure d'une battante. Hayden me téléphonait souvent pour m'orienter vers tel ou tel endroit. Ce fut Bella, dont l'optimisme me confortait qui me guida vers Seattle. Elle en avait discuté un soir en se remémorant certains souvenirs à Forks et son meilleur ami Jacob Black. Les grandes villes étaient sujettes à une grande maîtrise de ma part mais pour les yeux magnifiques de Jade, je me fondrais dans la masse. Je m'y rendis avec ma mustang. J'avais emporté une petite écharpe beige où son parfum y était imprégné, même si cette odeur ne quittait pas mon cerveau une seule seconde. Mon esprit stratégique fonctionna à plein régime, que faisait une jeune fille pour ne pas se faire remarquer? Travailler la nuit. Je débutai alors la tournée des bars. J'appelai mes frêres pour les mettre au courant. Au bout de deux jours, recherches ininterrompues, je passai le seuil du Baby's quand une odeur familière me stoppa. Je reculai instinctivement et mes yeux à la vue surdéveloppée se fixèrent sur une frêle jeune femme aux cheveux roux foncés. J'entendis son nom: Jodie. Jodie? Jade. Elle ne se tourna pas vers moi mais je savais qui elle était. Prenant mon portable, je rassurai Hayden à la maison puis je previns mes frêres que les recherches pouvaient s'arrêter. Je garai ma voiture non loin du bar et pris place à l'intérieur, faisant le guet. A quatre heures du matin, elle ferma la porte, en se retournant je pus voir son visage. Je fus horrifié, qu'était devenue la beauté innocente que j'avais rencontré pratiquement trois mois plus tôt? Elle était toujours aussi belle mais son beau visage était marqué par la tristesse. Je la suivis de loin, sans bruit. Elle entra dans un bâtiment miteux. Elle enfonça sa clé dans la serrure d'une porte quand je me montrai. Quatre marches plus bas qu'elle, je l'accostai.

_Jade? Tu te souviens de moi? Jasper Hale.

Elle resta interdite, elle eut peur. Elle suspendit son geste, je vis dans ses yeux comme du soulagement. Elle trembla et fondit en larmes. Je m'approchai, elle se mordit les ongles. Une fortte odeur irrita mes marines. N'y tenant plus, je la pris dans mes bras et l'emportai loin de cette vie misérable.

_N'aie pas peur, tout va bien, lui murmurai-je au creux de son oreille pour la réconforter.


Jade P.O.V

Il était l'image même de mes rêves les plus fous. J'avais cru être endormie quand il était apparu devant moi. Que devais-je faire? Il avait décidé pour moi, m'embarcant dans ses bras d'acier, contre son torse dur. Sa voix si encheteresse avait fait tombé tous mes remparts, j'étais redevenue la misérable Jade sans force, ni volonté. La chaleur de la voiture me comprima. Il accéléra non sans me jeter des coups d'oeil toutes les minutes. Il téléphona à quelqu'un mais je n'entendis rien puis il me tendit le portable en avouant qu'Hayden me cherchait, fou d'inquiètude. Tremblante, je m'en saisis. La voix de mon frêre m'arracha une douleur de culpabilité. Jasper fronça les sourcils.

_Jade! Mon dieu! Tu vas bien? J'ai eu si peur!
_Oui Hayden, je vais bien, je suis désolée, je...
_Ne dis rien, nous allons bientôt êre ensemble, me coupa mon frêre doucement. Je t'aime tellement, ne t'inquiète pas, tu es en sécurité avec Jasper, aie confiance en lui. Il m'a aidé.

Comment lui dire que le blong magnifique ne m'avait jamais fait peur? La seule peur que je ressentais était celle de retrouver mon frêre et d'assumer mes responsabilités.

_Je t'aime aussi...Hayden, pardonne-moi, sanglotai-je sans parvenir à retenir mes larmes.

Mon frêre m'assura m'attendre patiemment, il ne m'en voulait pas. Je raccrochai et mes tremblements augmentèrent. Je voulus les cacher mais le désir était trop fort, mon corps ne m'appartenait plus. Le manque devait augmentait avec les émotions récentes. J'eus soudain très chaud, je sentais ma tête me brûler, je ne pouvais retenir des gémissements de douleur. Jasper me demanda ce qu'il se passait mais je ne lui répondis pas. Sans chercher à savoir ce que je faisais, j'ouvris la porte qui se referma d'un coup sec et se vérouilla.

_J'ai besoin d'air.
_Je sais, comprit le beau blond. Calme-toi.

Quoi? Me calmer? Je ne pouvais plus. Je tapai du pied, me tordait les mains, mon corps frissonna et réclama sa dose quotidienne. Derek devait m'attendre à l'appartement. Je devenais folle. Ma vue devint floue et j'avais comme l'impression que mon corps se liquéfia. Je me sentis sombrai, une belle et grande descente. Est-ce que Jasper m'accompagnerait? Je l'espérais.


Jasper P.O.V

J'avais de suite appréhendé les complications qui s'ensuivraient. J'avais expliqué la situation à Bella et lui avais demandé l'autorisation d'emprunter leur cottage, offert par ma mère à leur mariage, afin d'y rester le temps du sevrage de Jade. Il se situait à Forks pour que Bella et Jacob ne se perdent pas de vue. A l'instant où j'avais senti cette sensation de manque, j'avais compris que la bataille commençait immédiatement. Rejoignant l'habitation à une vitesse fulgurante, j'y entrai à la vitesse de l'éclair, Jade ruisselante dans les bras. Fou d'inquiètude, je lui arrachai ses vêtements et fit couler un bain d'eau tiède où je l'y plongeai. Elle revint à elle et se débattit. Je me bloquai comme je pus à ses émotions et la baignai pour la calmer. Je lui attrapai les épaules.

_Jade, écoute-moi! Il va falloir que tu te débarrasses de cette saleté qu'il y a en toi.
_J'en ai...besoin...tu ne comprends pas.

Elle se détendit un bout d'un moment et une fois séchée je l'installai dans le grand lit de mon frêre et de ma soeur. Elle s'endormit d'épuisement. Son sommeil fut mouvementé et je la veillais jusqu'à ce qu'elle ouvrit les yeux un minumum lucide. Elle me questionna sur l'endroit où nous nous trouvions et je lui racontai que ce petit nid était merveilleux pour y séjourner quelques temps. A côté de la réalité, elle ne me demanda pas pourquoi elle portait un magnifique pyjama en soie. Je lui préparai un copieux déjeuner et lui proposai une balade. J'incluais de l'éxercice pour qu'elle élimine ces toxines de son corps magnifique.

_Comment m'as-tu retrouvée?
_C'est une longue histoire, évinçai-je. Mais pour faire court, mes frêres et moi t'avons recherchée dans plusieurs états, je suis chanceux d'être tombé sur toi le premier.
_C'est hayden qui est venu te chercher? Voulut-elle savoir, son minois confus.
_Nous nous sommes proposés, mentis-je. Ton frêre t'a beaucoup recherché, nous avons pris le relais.

Elle appuya sa tête sur une main sans me répondre. Elle mangea peu. Puis je lui indiquai la salle de bain et le dressing de ma soeur. Bella avait assez de vêtements pour toute une colonie mais je me promis de lui rembourser ce qui sera endommagé. Vétus d'ensembles confortables, nous nous enfonçames dans les bois froids et humides. Elle ne reparla pas de la veille et je ne lui posai aucune question sur sa vie au cours de ces derniers mois. Elle marcha avec la meilleure volonté et me calant à son allure, j'étudiais les émotions perçues. De l'interrogation, de la surprise, du soulagement, de la culpabilité, de la tristesse. Elle semblait évoluer dans un autre monde comme si ma présence était dû à son iamagination. Nous avions quitté le cottage depuis bientôt deux heures quand la fatigue se fit ressentir chez Jade, elle ralentit et s'arrêta. Je l'encourageai alors elle m'interrogea du regard. Je soupirai.

_Pourquoi Jasper? Pourquoi tout cela?
_Pour toi. Pour ta vie, répondis-je sans m'étaler.

Elle sourit reconnaissante mais je vis son regard hagard, elle luttait mais la demande était trop forte. Elle transpira soudain et ne sembla plus me voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilou8085
Joue au strip base-ball avec emmett
Joue au strip base-ball avec emmett
avatar

Féminin
Nombre de messages : 11138
Age : 31
Localisation : Nounours Addict
Date d'inscription : 23/03/2009

MessageSujet: Re: Un goût de paradis (Elle...et moi, Jasper Hale)   Dim 31 Mai - 14:37

quelle belle suite bravo !!!!!!!!!!! j'ai hate de lire la suivante !!!!




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malycia
Découvre la clairière
Découvre la clairière
avatar

Féminin
Nombre de messages : 409
Age : 35
Date d'inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Un goût de paradis (Elle...et moi, Jasper Hale)   Dim 31 Mai - 19:18

J'adore!!!! merci!!!! j'ai hate de lire la suite!!!!bravo smack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aly
Inscription au lycée de Forks
Inscription au lycée de Forks
avatar

Féminin
Nombre de messages : 57
Age : 30
Localisation : Au sommet d'une montagne dans les bras de Jasper
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Re: Un goût de paradis (Elle...et moi, Jasper Hale)   Mar 2 Juin - 20:56

Voici une suite qui j'espère vous plaira.

CHAPITRE TROIS: Bats-toi, je ne vois que toi.

Jade P.O.V

Je voulais encore parler et me promener avec lui. Sa voix, son odeur, sa présence. Mais je ne me contrôlais plus, nous étions au milieu des bois, sans échappatoire. Je cherchais quelque chose, mais quoi au juste? Où étais-je? Que faisais-je à cet endroit? Je tremblais, je devois avoir ma dose, il me la fallait de suite! Deux jours que mon corps et mon esprit la réclamaient. Je voulus courir mais Jasper....Jasper? Qui était-il au juste? Un inconnu, tout au plus. Enfin je coyais. Sa main fraîche me retint par le poignet.

_Tu dois lutter Jade, conseilla sa voix douce.

Je restai subjuguée. Je m'accroupis, pris ma tête dans mes mains et serrai les dents. Pourquoi l'écouter? Pourquoi ne pas sniffer un bon coup? Avait-il raison?
J'étais seule. Où était Derek et ses sachets magiques? Rejetant ma tête en arrière, je hurlai l'air de mes poumons. Un feu me brûlait la poitrine, mon sang bouillonnait. Je pleurai et m'en pris au magnifique blond devant moi.

_Qui es-tu pour m'enlever ma vie?

Il plissa les yeux mais n'ouvrit pas sa belle bouche.

_Tu m'imposes un choix sans ma permission, pour qui te prends-tu?

Il s'accroupit en face de moi. Ses beaux yeux caramels me carressèrent. Je continuai d'avoir mal, je pensais mourir sur place. Je le pressai de répondre.

_Je n'accepte pas que ta vie soit gachée à cause de la drogue.

Sa réponse me déchira, je criai ma douleur et mon manque. Et quand je relevai les yeux, je vis son beau visage crispé comme si il souffrait....avec moi. Ma voix se perdit, la terre se déroba, je sombrai en enfer.


Jasper P.O.V

Par automatisme, je me dépéchai de la ramener. Quand ses émotions devenaient trop violentes, elle tombait dans une semi-inconscience. Je la détendais dans un bain puis elle s'endormait. La lutte s'annonçait difficile mais elle n'était pas autant dépendante que je l'avais cru au début. Elle avait des moments de lucidité. Je la trouvais majestueuse à tout point de vue, j'avais confiance en ses capacités. Elle dormait en discontinue, son sommeil toujours agité, elle suait à cause de cette saleté. Et même si l'odeur était infecte, je restai proche d'elle guettant le moindre mouvement, la moindre réaction. Les jours défilaient ainsi, avec les promenades dans les bois et les repas copieux. Ce furent les atouts de la désintoxication. J'en étais à un stade où je m'ouvrais complètement à ses émotions, son combat devenait le mien, je ne voulais pas la laisser seule ni physiquement, ni psychologiquement. Quand elle comprit ma bonne foi, chaque pas qu'elle faisait vers la fin m'était dédié. Et je sus que son corps ne supportait plus la drogue le jour où elle vomit un liquide blanc. Je la soutenais au dessus des toilettes, Jade pleurait et s'excusait de me faire subir tout cela. Alors je la berçais et lui chuchotais que je ne regrettais rien et surtout pas d'être à ses côtés. Elle devenait mon objectif, ma raison d'avancer dans cette vie. Cette pensée me fit mal autant qu'elle me chauffait mon coeur mort.
Un soir, Jade couchée dans le lit, me parlait de ses parents morts dans un accident d'avion. Ses yeux recommençaient à pétiller, ses joues avaient repris des couleurs. Même son poids avait atteint ce que je considérai comme un début prometteur.

_Tu vas me veiller toute la nuit? Demanda Jade génée.
_Juste ce qu'il faudra. Dors tranquille, je ne serai pas loin.
_Alors viens près de moi, proposa-t-elle dans un murmure.

Elle avait relevé la tête. L'idée était trop tentante et pourtant je la savais encore fragile.J'allais répondre par la négative quand je vis son regard suppliant. Sans un mot je l'enveloppai dans les couvertures et me couchai à ses côtés. Elle sourit, timide, posa sa tête contre mon épaule et ferma les yeux dans une profonde respiration. Je ne pus détacher mon regard de son merveilleux visage de toute la nuit. Mon coeur inerte parut réagir à cet élan, je m'interdisais de ressentir cela mais Jade devenait ce que je chérissais le plus en ce moment. Je me maudis et me mis en garde. Où cela nous mènerait-il?


Jade P.O.V

Je me souvenais de mon rêve comme si j'y avais été. Une sensation de bien-être qui me ravissait, un doux visage parfait qui me souriait. Un regard bienveillant, une présence rassurante. Je n'avais pas peur de lui, jamais. Une carresse glacée sur la joue m'obligea à ouvrir les yeux. Mon rêve se tenait devant moi, souriant.

_Tu sens cette délicieuse odeur de bacon?

Une odeur? Lui seul comptait. Je désirais me jeter dans ses bras , ne plus jamais le quitter. Il releva un sourcil, je ris, cette mimique m'enchantait. Me suivant il rit aussi. Je bondis du lit et courut dans la salle de bain. Son rire ravi m'accompagnant malgrè la porte fermée. Je me pércipitai sous le jet de la douche, mon esprit était euphorique, je me sentais bien, en forme et affamée. Je revins dans la chambre en moins de dix minutes, le lit était fait et un ensemble sportswear m'attendait. Une attention de Jasper, comme toujours. Une fois habillée, je rejoignis la cusine, tout sourire. Jasper me fit assoir et me présenta une assiette garnie que j'attaquai avec avidité. Lui ne mangea que très peu. J'avais l'impression qu'il me surveillait, à chacun de mes gestes.

_Quelque chose ne va pas?m'en amusai-je malgrè moi.
_Tu manges avec appétit, je suis heureux que tu ailles mieux, dit-il comme pour lui même.

Que j'aille mieux? Je me questionnai quand le souvenir de mon appartement à Seattle me revint, mon emploi au bar, Josh, la superette, Derek...la cocaïne. Je réprimai un grognement de dégoût. Alors je revis Jasper dans les escaliers, nous deux dans les bois, puis une multitude de scènes floues qui me firent honte. Jasper s'occupait de son assiette.

_Depuis quand sommes-nous ici?

Il sembla hésiter.

_Sois honnête Jasper, toujours avec moi, je t'en prie, insistai-je.
_Un peu moins de trois semaines, c'est le cottage de mon frêre, il nous a permit de nous installer le temps que tu te désentoxiques...si j'ose dire. Uniquement pour ton bien, sois en sure.
_J'ai confiance, m'entendis-je dire avec conviction. Mais en quoi cela te concernait-il?
_Ecoute Jade, je ne supportais pas que cette cochonnerie s'attaque à toi, avoua-t-il. Tu as su faire face avec une telle dignité que je suis certain d'affirmer que tu es sortie d'affaire.

J'avais été désintoxiquée? Et j'avais à peine 17 ans. Qu'est-ce que Jasper allait penser de moi? Qu'étais-je devenue?


Jasper P.O.V

Sortie d'affaire, oui elle l'était, l'odeur de la drogue avait déserté mes narines. Et là devant son petit-déjeuner, je remerciai mon don d'empathe d'être en phase avec ma protégée. Trois semaines seul avec elle avaient réveillées des sensations longtemps oubliées. Pourtant, je devrais attendre, des bruits de pas me tinrent en alerte. Une voix brusque fit sursauter Jade apeurée.

_Bella! Edward! Je sais que vous êtes ici!

Jacob et sa discrétion! Une fois le pacte rompu grâce au sauvetage du jeune Seth de nouveaux-nés, les loups et les vampires cohabitaient dans le respect. De plus Jacob et Bella étaient meilleurs amis, quoi de plus normal. J'eus soudain peur, Jacob n'avait pas encore eu son imprégnation. Je regardai Jade et je fis un acte que je trouvai odieux mais désespéré. Je voulus orienter les émotions de Jade vers moi mais sa peur restait intacte comme si je ne pouvais interférer dans ses sentiments.Je restai pantois une minute.

_Bella, ouvre ou j'enfonce la porte! Hurla Jacob impatient.

Je me levai et ouvrit la porte en colère. Jacob resta un instant interdit, je lui montrai la mustang du menton. Il fronça les sourcils et grogna.

_Je pensais que tu reconnaissais l'odeur de Bella, l'accusai-je aussi bas que possible.
_C'est la tienne qui m'a attiré buveur de sang, cracha le loup.

Respect? Jacob en était resté au stade primaire. Jade se plaça derrière moi, elle toucha mon bras. Jacob m'envoya sa colère, il voulut entrer mais je lui barrai le passage.

_Tu es venu ici pour faire ton affaire tranquille? Tu me dégoute sangsue! Cria Jacob en montrant Jade.
_Arrête! Tu ne sais pas ce qu'il se passe!
_Elle sait qu'elle est une victime? Qu'elle est ta proie?

C'en était trop! Je l'envoyai valdinguer de ma force. Jade eut un hoquet de peur et de surprise. Je voulus la rassurer mais elle courut dans le couloir, j'entendis une porte claquer et le cliquetis de la serrure. Je m'occupai d'abord de Jacob et allai le rejoindre. Il s'époumonait de rage.

_Jacob! Stop! L'arrêtai-je en le plaquant au sol. Ecoute-moi!

Il se dégagea avec hargne. Mais il se calma et attendit les bras croisés sur le torse. Je me surpris, que même en colère, il ne s'était pas transformé. J'écartai cette pensée.

_Jade est une élève du lycée de B., elle avait disparu depuis trois mois, quand je l'ai retrouvé je me suis aperçu qu'elle se droguait. Le cottage d'Edward et Bella nous a servi de refuge, elle ne pouvait rentrer intoxiquée. Mon erreur est de ne pas avoir prévenu la meute,expliquai-je d'une voix calme et posée, envoyant des ondes de calme.
_Pas de repas? De jeu meurtrier? Me suspecta-t-il sur ses gardes.
_Non! Et puis appelle Bella pour lui annoncer que tu es venu et dis-lui par la même occasion que Jade est prête , nous revenons à la fin de la semaine, lançai-je en revenant vers la maison.

Une seconde plus tard, il était parti, en colère mais il avait filé. A première vue, pas d'imprégnation. Comment pouvai-je me réjouir alors que Jade avai peur de moi? Toute confiance brisée entre nous, je montai les marches submergé d'une affreuse frayeur. J'étais épouvantée de la perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VAMPIRE 31
Dit au revoir à Edward
Dit au revoir à Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 636
Age : 37
Date d'inscription : 02/04/2009

MessageSujet: Re: Un goût de paradis (Elle...et moi, Jasper Hale)   Mar 2 Juin - 21:16

Ah bès non je veux pas qu'elle est peur de Jazz

LA SUITE !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malycia
Découvre la clairière
Découvre la clairière
avatar

Féminin
Nombre de messages : 409
Age : 35
Date d'inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Un goût de paradis (Elle...et moi, Jasper Hale)   Mar 2 Juin - 21:24

Super suite Aly!!!!! :bravo:J'aime toujours autant!!!!!

Merci!!! smack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
goshia
Ecrit une lettre d'adieux
Ecrit  une lettre d'adieux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 714
Age : 23
Localisation : Nouvelle Calédonie
Date d'inscription : 13/04/2009

MessageSujet: Re: Un goût de paradis (Elle...et moi, Jasper Hale)   Mar 2 Juin - 22:10

Ta suite est super =)
J'adore ta facon d'écrire !!!
Vivement la suite =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sariah
Histoires effrayantes
Histoires effrayantes
avatar

Féminin
Nombre de messages : 258
Age : 31
Localisation : 59
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Un goût de paradis (Elle...et moi, Jasper Hale)   Mer 3 Juin - 17:18

Je viens de découvrir ta fiction et j'adore!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sariahtwilight.canalblog.com/
panthera78
Dit au revoir à Edward
Dit au revoir à Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 631
Age : 38
Localisation : Dans un monde ou je pourrais être Bella, pour être dans les bras de mon vampire
Date d'inscription : 21/04/2009

MessageSujet: Re: Un goût de paradis (Elle...et moi, Jasper Hale)   Ven 5 Juin - 12:11

Désolé je ne lirais pas ta fic, peut être est-elle magnifiquement écrite, mais Jasper sans Alice ça n'a pas de sens a mon avis!
Surtout quand on voit a quel point ils sont proche l'un de l'autre!
Sur ce bonne lecture a tous et bon courage pour ta fic!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://r2.fr.bloodwars.net/r.php?r=59498
Aly
Inscription au lycée de Forks
Inscription au lycée de Forks
avatar

Féminin
Nombre de messages : 57
Age : 30
Localisation : Au sommet d'une montagne dans les bras de Jasper
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Re: Un goût de paradis (Elle...et moi, Jasper Hale)   Ven 5 Juin - 17:06

Je te remercie de ton honnêteté.
Mais c'est vrai qu'entre Edward et même Emmet qui connaissent différents amours à travers les magnifiques fics de ce site, je pensais que Jasper y aurait droit aussi, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sariah
Histoires effrayantes
Histoires effrayantes
avatar

Féminin
Nombre de messages : 258
Age : 31
Localisation : 59
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Un goût de paradis (Elle...et moi, Jasper Hale)   Ven 5 Juin - 17:11

Aly a écrit:
Je te remercie de ton honnêteté.
Mais c'est vrai qu'entre Edward et même Emmet qui connaissent différents amours à travers les magnifiques fics de ce site, je pensais que Jasper y aurait droit aussi, non?

Tout à fait d'accord!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sariahtwilight.canalblog.com/
panthera78
Dit au revoir à Edward
Dit au revoir à Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 631
Age : 38
Localisation : Dans un monde ou je pourrais être Bella, pour être dans les bras de mon vampire
Date d'inscription : 21/04/2009

MessageSujet: Re: Un goût de paradis (Elle...et moi, Jasper Hale)   Ven 5 Juin - 23:25

Aly a écrit:
Je te remercie de ton honnêteté.
Mais c'est vrai qu'entre Edward et même Emmet qui connaissent différents amours à travers les magnifiques fics de ce site, je pensais que Jasper y aurait droit aussi, non?


Tu as raison, mais je ne lis pas les fics qui dissocie les couples!
C'est trés personnelle.
Je ne dis pas quelles sont mauvaises juste que je ne suis pas interréssée par ce genre de fics, mais il en faut pour tous les gouts!
Heureusement nous n'aimons pas tous les mêmes choses, mais nous aimons tous la saga Twilight et c'est le principal!! bisou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://r2.fr.bloodwars.net/r.php?r=59498
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un goût de paradis (Elle...et moi, Jasper Hale)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un goût de paradis (Elle...et moi, Jasper Hale)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Magazine ELLE - Eté 2008
» Tatiana de Rosnay (elle s'appelait Sarah)
» Qu'elle est la meilleur 250 4t du marché?
» elle deteste son fils
» Le paradis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilighters France :: Le quartier des artistes :: Fanfics :: Fanfics tout Public-
Sauter vers: