Twilighters France


*** Twilighters France, votre source française depuis 4 ans!
 
AccueilTwilighters FranceFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Et si tout recommençait...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Suzanne
Est présentée à Carlisle
Est présentée à  Carlisle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 188
Age : 26
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: Et si tout recommençait...   Sam 2 Mai - 11:15

shame on me
j'ai oublié de vous mettre la suite
je visn donc réparer cette petite erreur
la voici
et bonne lecture

3ème Partie : L’après midi.

Cette après midi ne s’annoncer pas comme toutes les autres, elle s’annonçait plutôt bien. Renesmée avait cours avec moi, nous avions Espagnol. Nous, nous sommes donc dirigées vers le bâtiment, puis vers la salle de cours. Nous, nous installâmes vers le fond de la classe et le professeur commença son cours. Il posait des questions en espagnol pour voir si l’on comprenait et si l’on arrivait à y répondre. Et si l’on connaissait quelque chose à l’Espagne. A chaque fois que le professeur posé une question et que personne ne savait y répondre, soit parce qu’ils ne comprenaient pas, soit parce qu’ils ne connaissaient pas assez de mots pour s’exprimer. Renesmée, elle levait la main et répondait dans un espagnol parfait. On aurait dit que c’était sa seconde langue.
- Comment tu fais ?
- Quoi ?
- je veux dire, tes parents parlent couramment Espagnol à la maison ?
- Non.
- Pourtant ta l’air de le parler touts les jours.
- C’est Edward qui m’a apprit, il est très doué en langue. Puis j’ai passé pas mal de vacances en Espagne. La langue Espagnol est vraiment magnifique.
- Oui, c’est vrai.
Je commençais à partir dans des rêveries de château espagnol, de champs d’olivier, de plantation d’oranger quand le professeur me posa une question, malheureusement je ne savais pas laquelle. Mais heureusement pour moi, j’avais une complice Renesmée. Elle me souffla la question, puis la réponse. Que je répétais au professeur.
- Es un rey quien está en la cabeza del gobierno español. (C’est un roi qui est à la tête du gouvernement espagnol.)
- Excelente. De quién es la vez? (Excellent. A qui le tour ?)
Le professeur repartit vers le haut de la classe, et je pu soupirer de soulagement.
- Merci tu ma sauvée la vie. Dis-je à Nessie.
- y a pas de quoi, tu ferais pareil pour moi.
Ca sans aucun doute. A présent, il ne nous resté que un quart d’heure avant que ça ne sonne et que nous, nous rendions dans notre prochain cours. A vrai dire après j’avais sport. J’allais donc rester sur la touche. Et c’est ce que je fis pendant environ trente minutes à regarder les autres jouaient avec une baballe. C’était sans compter sur Casey et ben qui voulaient me soutirer des informations. Enfin du moins pour l’instant je n’avais que ben à mes basques.
- Alors comment va ce bras ?
- pas trop mal.
Je ne savais vraiment pas où il voulait en venir.
- Désolé pour ce qu’il s’est passé à la cantine tout à l’heure, tu sais comment peut être Casey.
Je le regardai, lui lâcha un sourire, puis tourna mon regard vers les autres qui étaient en train de jouer.
- Tu ... Enfin je veux dire. Il semblait hésiter, mais hésiter sur quoi. Tu es libre ce week end pour sortir ?
- Je ne sais pas encore. On va peut être faire un Week end en famille.
Mais qu’est ce qui lui prenait ?
- Bizarre pourtant, Simon m’a dit qu’il irait voir Emily et apparemment Duncan voulait aller faire un tour à la Push.
- Ah euh…
- Allé, c’est à toi Ben.
Ouf ! Décidément, j’avais beau ne pas aimer Casey, pour une fois il me sortait de l’embarra.
- Alors comment va notre petite blessée ? dit-il en s’asseyant à côté de moi.
Ah non, il n’allait pas commençait lui aussi.
- C’est vrai que Renesmée a un copain ?
- Oui.
Je répondais par monosyllabe en espérant qu’il arrêtera toutes ses questions mais en vint.
- Et elle tien vraiment à lui ?
- Bien sur.
- Donc elle compte l’inviter au bal de fin d’année.
- Je suppose.
Tout d’un coup je me rendis compte qu’il avait dit bal de fin d’année.
- Tu as bien dit bal de fin d’année ?
- Oui, c’est dans 3 mois.
Dans trois mois, nous étions déjà au mois de février. Non, nous n’étions qu’au mois de février, nous avions encore le temps. Du moins j’espère.
- Trois mois, ça va.
- Tu rigole, toutes les filles du lycée où presque on déjà choisit leurs robes. Et certains garçons ont déjà invités certaines filles. J’espérais y inviter Renesmée, mais puisqu’elle est prise. Ca te dirait de venir avec moi ?
Non, mais il me prenait pour quoi. Je n’étais pas une roue de secours, et encore moins pour lui. D’ailleurs je ne comptais pas y aller. Moi et la danse trop peu pour moi.
- Moi, dansé ? Non, désolé je ne crois pas.
- pourquoi, ça pourrait être marrant.
- Oui, c’est sur je me ridiculiserais devant tout le lycée. Je pense que cette année, j’ai déjà assez fait les frais de votre attention particulière.
- Très bien, je trouverais quelqu’un d’autre.
Il disait ça comme si il voulait me culpabiliser du fait que je ne veuille pas y aller avec lui. Sottises. Il alla sur le terrain pour remplacer un autre joueur qui venait de sortir. Je patientai encore une heure puis, je pu enfin rentrer chez moi.
16H, je montais dans ma chambre après mettre pris une part de gâteau au chocolat, que Kate, ma mère venait de faire. Tout ça avec un bon verre de lait. Je m’installai sur le lit et sortit mes livres. Je bus une gorgée de lait, mis un morceau de gâteau dans ma bouche et ouvris le bouquin. C’était des maths, le professeur nous avait donné des exercices à faire. Je tentais de prendre mon bloc note et un stylo de la main gauche afin d’écrire les quelques calculs. Mais je n’y arrivais pas, impossible d’écrire de la main gauche. Je fermai mon bouquin de rage et descendit dans le salon pour me poser devant la télévision. Quelqu’un sonna à la porte, ma mère alla ouvrir. Je ne pris même pas la peine de regarder qui c’était.
- Jesse, c’est pour toi.
Pour moi, qui pouvait bien venir à 17 heures ? Et pour moi qui plus est.
- Je suis là.
Je me levai du canapé pour rejoindre l’entrée où je fis surprise de voir Nessie.
- Oh salut.
- Salut, je suis passée te rapporter tes notes.
- Merci, c’est gentil.
- je croyais que tu faisais tes devoirs ? m’avait alors dit ma mère.
- Disons plutôt que je tentais mais je n’y arrivais pas. Je ne suis pas très douée de la main gauche. J’arrive même plus à me relire.
- Oh, je vois. Demande à tes frères s’ils veulent bien t’aider.
- J’ai une meilleure idée. Intervint Nessie. Viens chez moi, je t’aide pour tes devoirs, puis je te présenterais mes parents comme ça aussi.
Je questionnai ma mère du regard et elle me fit oui d’un hochement de tête.
- Très bien, je vais prendre mes affaires alors, j’arrive.
- pas la peine, je te rappelle que j’ai les mêmes livres que toi.
- Oui, c’est vrai allons y alors.
Nous, nous apprêtâmes à partir quand ma mère nous posa une dernière question.
- Tu as déjà mangé ?
- Nous prendrons quelques chose en route ne vous inquiétez pas. Et je promets d’avoir une conduite moins sportive cette fois.
Et nous voici donc parties en route vers la maison des Cullen, j’avais peur, mais de quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forever-twilight.forumactif.com/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si tout recommençait...   Sam 2 Mai - 13:13

misss, tu scandaleusemen genial !!!

se chapitre est fabuleux !!

notre nessie est une vrai merveille !!!

g trè hate de voir la suite !!!
Revenir en haut Aller en bas
Suzanne
Est présentée à Carlisle
Est présentée à  Carlisle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 188
Age : 26
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: Et si tout recommençait...   Sam 2 Mai - 16:37

merci beaucoup ça me fait plaisir
je vous met le prochain chapitre demain

et si j'oublis faut me le rappeler
je suis encore désolé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forever-twilight.forumactif.com/index.htm
bella55
Le combat
Le combat
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1730
Age : 32
Localisation : forks avec taylor lautner
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Et si tout recommençait...   Sam 2 Mai - 19:31

j'adore et hâte de la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si tout recommençait...   Sam 23 Mai - 22:20

kan eske tu nous met la suite miss?
sa me manke de ne pa te lire =)
Revenir en haut Aller en bas
Suzanne
Est présentée à Carlisle
Est présentée à  Carlisle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 188
Age : 26
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: Et si tout recommençait...   Mer 27 Mai - 17:33

Voilà la suite les miss
désolé pour le retard
bonne lecture

Chapitre 8 : Chez les Cullen

Lorsque Renesmé coupa le moteur de la Volvo, nous étions arrivées devant une grande maison moderne, elle était blanche et semblait tout à fait somptueuse.
- Ben alors qu’est ce que tu attends ? Avance. Tu pourras la visiter ne t’inquiète pas.
Je fus un peu gênée, je la regardai puis baissa le regard. A ce moment là, elle me prit par le bras et m’emmena à l’intérieur de la maison. Nous atterrissions dans le salon, il y avait une grande table, surement pour les grands dîners en famille, et aussi un magnifique et somptueux piano. Tout ça était éclairé par de grande bais vitrées.
- Il te plait ?
Je n’avais pas remarqué qu’Edward se tenait juste à côté de moi, alors que j’étais en train d’admirer ce piano. J’avais toujours voulu en faire, mais mes parents adoptifs m’avaient enseignés la guitare.
- J’ai toujours voulu en faire.
- Tu n’as jamais essayé ?
- Non, mais je joue de la guitare, donc ça compense un peu.
- Tu écris tes propres textes ?
-Euh…
Je n’avais pas eu le temps de lui répondre, qu’une jeune femme brune vint vers nous. Elle fit un baiser sur la joue d’Edward tout en lui disant.
- Fini de parler musique, laisse la tranquille. Elle vint alors à ma rencontre. Salut, je suis Bella.
- Salut, je suis …
- Jesse, je sais. Nessie, nous a beaucoup parlé de toi.
- Oui, mais que en bien, rassure toi. Intervint alors la concerné. On va vous laissez, on va faire nos devoirs.
Nessie m’entraina alors vers les escaliers qui mené au première étage. Nous prîmes un long couloir qui nous mena vers une porte blanche, sa chambre en toute logique. Mais quand nous entrâmes, il y avait un bureau, il y avait des tableaux accrochés aux murs. Alors que je terminais mon exploration de la pièce, je remarquai alors qu’il y avait dans cette même pièce Carlisle.
- Bonjour Jesse, comment va ?
- Bien, merci et vous ?
- Bien
Je remarquai à ce moment là, qu’une jeune femme se tenait à côté de lui. Elle était de taille moyenne et avait les cheveux châtain. Ca devait être sa femme, la fameuse femme du doc.
- Je te présente Esmée, ma femme.
- Bonjour Jesse, me dit elle alors qu’elle s’approchait de moi.
- Bonjour. Enchantée de vous rencontrer.
- Moi, aussi, j’ai tellement entendu parler de toi.
- Esmée, Arrête. La pauvre, elle va croire que… enfin je ne sais pas mais la pauvre. Je suis sur, qu’elle n’aime pas se faire remarquer. Et là, tu n’arrange pas les choses.
- Désolé. Dit-elle en se reculant.
Je fis alors un sourire gêné à Esmée, qui voulait aussi dire merci à Renesmée. En effet je n’aimais pas être le centre de l’attention. Encore moins le centre d’attention d’une famille qui n’était pas la mienne. Mon adoption avait fait que mes parents, ainsi que mes frères quand il le jugés nécessaire, ne cessaient de se préoccuper de moi. Alors c’était déjà amplement suffisant.
- On vous laisse, on va faire nos devoirs. Esmée, tu pourras nous préparés quelque chose à manger pour tout à l’heure ?
Pour simple réponse, elle lui adressa un merveilleux sourire. Nous sortîmes de la pièce, et cette fois nous sommes allées dans sa chambre. Elle avait une grande baie vitrée, devant était posé un grand lit. Dans un petit coin se tenait un bureau où était placé un ordinateur portable. Le mur se trouvant face à la baie vitrée, n’était en faite qu’une étagère où il y avait livre, Cd, DVD….
Sa chambre était immense comparée à la mienne. Nous, nous sommes assises sur le lit, et avons commencés à ouvrir nos livres. Malheureusement pour moi, je devais me contenter de regarder les exercices et de dicter ce que Nessie pouvait marquer. Je me sentais impuissante et cela m’énerver beaucoup.
- Je me sens ridicule.
- Pourquoi tu dis ça ? me demanda-t-elle tout en levant les yeux du cahier.
- je ne peux rien faire.
- Oui, c’est évident puisque ton bras doit rester immobile.
- Je n’aime pas ça. Je voulu alors enlever mon écharpe, qui maintenait mon bras, et qui par la même occasion m’énerver au plus haut point.
- Ne fait pas ça. M’ordonna-t-elle, tout en posant sa main sur celle qui tentait d’enlever ce stupide ruban.
Je la regardai alors, elle avait l’air de me supplier du regard, sans doute parce qu’elle se sentait coupable et ne voulait pas que j’aggrave encore plus mon cas. J’enlevai alors ma main qui tenait encore un bout de ce tissu hideux.
- Désolé, dis-je un peu honteuse de ce que je venais de faire.
- Allé, tu viens. Ce n’est pas grave. On va manger un petit truc et après ça ira mieux.
Nous sommes donc descendus, dans la cuisine se tenait Esmée, elle semblait nous préparer des lasagnes.
- Vous avez faim les filles ?
- Oui répondit alors Nessie, ça creuse de faire des devoirs.
- Je n’en doute pas, j’espère que vous avez bien bossé. Je vais vous laissez, il y a les entrées dans le frigo et les lasagnes sont au four. Vous n’aurez qu’à les sortir quand vous aurez fini l’entrée.
- Merci Esmée.
Esmée nous laissa seule. Nous avons prit nos entrées dans le frigo, puis nous sommes allées, nous installer à table. Nous mangions notre entrée tout en parlant de chose et d’autres. Du fait que Casey pouvait s’intéresser à Nessie, et que celui ci serait dans de sales draps si son copain venait à l’apprendre. Je me demandais même si au fond cela ne pourrait pas être amusant. J’eu alors un petit sourire qui se dessina sur les lèvres. Mais Nessie était en train de sortir le plat du four, donc elle ne le remarqua pas. J’observais Nessie faire, quand j’entendis une voix masculine résonner dans la maison. Elle ne ressemblait pas aux voix que j’avais déjà entendues.
- C’est quoi cette odeur infecte ?
Sa voix était roque mais pleine de douceur à la fois. Les paroles qu’il prononçait semblé sortir de sa bouche en une merveilleuse mélodie.
- Nous avons une invitée. Répondit alors une voix que je connaissais. Je la connaissais très bien car elle m’avait parlé sans arrêt pendant deux heures, Alice était une adorable pipelette.
- Une humaine ? demanda t’il alors.
- Oui, elle est très gentille. Je suis sur que tu pourrais l’apprécier.
- Ouais, je monte dans ma chambre, avait il rétorqué.
Il ne croyait pas vraiment à ce que venait de dire Alice. Je le comprenais, mais en même temps, c’est comme s’il se permettait de me juger. Or, il ne me connaissait même pas. Cela m’agaçait un peu je dois dire. Nessie me sortit alors de mes pensés.
- Tu as entendu ? Je lui fis un signe de la tête afin de répondre à l’affirmatif. C’est William, il a un peu de mal à s’habituer à la ville, aux gens.
- Oui, je comprends. Je tentais de tout faire pour cacher mon amertume. Il se fait tard, je devrais rentrer.
- je vais te raccompagner. On termine de manger et on y va.
Nous avons donc terminés de manger, puis nous sommes descendues dans le garage afin de prendre la voiture. Avant de rentrer dans celle-ci, je jetais un dernier coup d’œil à la maison. Elle était vraiment magnifique. Je ne regardais pas vraiment d’endroit fixe à ce moment là, mais quelque chose ou plutôt quelqu’un assit derrière une baie vitrée attira mon attention. C’était un jeune homme. Il était blond et semblait assez grand. Son visage semblait tout aussi pâle que ceux des autres membres de la famille Cullen. Ses traits était fin et très prononcés à la fois. Son visage semblait être celui d’un ange tombé du ciel. Je secouai la tête afin de me rappeler que je devais monter dans la voiture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forever-twilight.forumactif.com/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si tout recommençait...   Mer 27 Mai - 20:32

merci miss, pour ta suite c fabuleux
il me tarde de voir la suite
et de conaitre ce fameu william =)
Revenir en haut Aller en bas
bella55
Le combat
Le combat
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1730
Age : 32
Localisation : forks avec taylor lautner
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Et si tout recommençait...   Jeu 28 Mai - 9:25

j'adore et j'attend la suite avec patience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jenny91
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2626
Age : 33
Localisation : En région parisienne
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Et si tout recommençait...   Jeu 28 Mai - 14:17

Salut

je viens de lire ta fic et ton histoire me plait beaucoup

j'ai hâte de lire la suite et de connaître le fameux William

Biz Jennifer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si tout recommençait...   Ven 12 Juin - 22:27

snif, tjr pa de suite
kan est-ce ke tu met la suite ????
Revenir en haut Aller en bas
Suzanne
Est présentée à Carlisle
Est présentée à  Carlisle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 188
Age : 26
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: Et si tout recommençait...   Sam 13 Juin - 14:41

désolé
en ce moment je suis en pleine révision
d'ailleurs je vais plus me connecter durant un moment il va donc falloir attendre pour le chapitre 10, même si une petite partie est déjà tapé.
en attendant voilà le chapitre 9, j'espère qu'il va vous plaire
je ne serais que de retour à partir du 24 juin, je suis désolé


Chapitre 9 : C’était pourtant si réel

Quand je fus rentrée à la maison, je préparai mes affaires pour le lendemain. Puis j’allai me coucher après avoir lue quelques pages de mon livre favori « A tout jamais » de Nicholas Sparks. Quand mes yeux se rouvrirent, je m’habillai et descendu prendre mon petit déjeuner. A l’école tout semblait calme, pour une fois pas de petits potins sur les nouveaux arrivants et pas de Ashlee en vue. La journée semblait normale, jusqu’à ce que je le voie lui. Lui ce bel âtre que j’avais vue la veille même devant une baie vitrée. Il avait un sourire charmeur et un regard qui me pénétra lorsqu’il posa ses yeux sur moi. Il était alors à côté de Nessie, et je n’avais qu’une envie m’approcher d’elle pour qu’elle me présente. Mais ce n’était pas la peine, alors que je pensais qu’il ne m’avait pas raiment remarqué. Et qu’il ne m’appréciait pas. Il s’avança doucement vers moi, me faisant mourir d’impatiente tant le temps semblait s’être arrêté d’un coup. Il me fit un sourire timide puis baissa un peu la tête.
- Je suis désolé pour ce que tu as entendu hier.
J’avais du mal à lui répondre, ses yeux, sa bouche, tout en lui m’hypnotiser. Il me fit oublier l’amertume que je ressentais encore ce matin même quand je m’étais levée.
- C’est rien.
- On va ensemble en cours, j’ai aussi Chimie.
- Euh oui. Je fus surpris de ce soudain intérêt à mon égard, mais aussi ravis. J’allais pouvoir poser des questions à cet homme qui m’intrigué.
Nous, nous sommes donc dirigés ensemble vers la salle de TP chimie. Aujourd’hui, TP d’électrolyse. Ce qu’en chimie j’appréciais le moins, mais bon pour une fois ce n’était pas grave. Mon partenaire de labo était assez distrayant je dois dire. Sa blouse sculpté à la perfection sa musculature. Je tentais de le regardais sans qu’il s’en aperçoive, mais à chaque fois que je tournais la tête, il était déjà en train de me regarder avec un sourire sur les lèvres. Je me demandais ce qui pouvait bien le faire sourire autant. Ce n’était surement pas moi. La sonnerie me sortit de mes songes.
- Tu as quoi comme cours maintenant ?
- Rien, j’ai une heure de creux. Pourquoi ?
- Je pensais qu’on aurait pu aller faire un petit tour.
- Un petit tour ? Je ne savais vraiment pas de quoi il voulait parler. Pourquoi, voulait-il aller faire un tour avec moi ? Puis où ?
- Oui, je connais un endroit où le vue est superbe.
- D’accord, j’espère juste qu’on sera revenue à temps pour le prochain cours.
- Ne t’inquiète pas pour ça.
Il me prit alors par la main et m’emmena en direction d’un 4*4 General Motors. IL était noir avec des vitres teintées. Nous nous sommes installé dans la voiture, puis il démarra et se rendit près d’une forêt. Je le questionnai du regard.
- C’est un endroit où Edward a emmené Bella. L’endroit où ils eurent échangés leur premier baiser. C’est romantique tu verras.
Romantique, il avait dit Romantique ? Pincé moi je rêve. Je ne peux pas être éveillée, je ne peux pas vivre un aussi beau moment. Sa main froide prenant la mienne me sortit de mes pensés.
- Viens, je vais te montrer la clairière.
Nous marchâmes durant un long moment, et je crois bien que j’allais louper ma prochaine heure de cours. Mais qu’importe, j’étais avec lui.
- Oh non !! Un son involontaire sortit de ma bouche. Il se retourna vers moi.
- Qui y a-t-il ?
- Rien, je réfléchissais à voix haute.
- Et tu dis souvent oh non quand tu réfléchis ?
- Non, ohh
Nous étions arrivés à la clairière.
- Tu te demande pourquoi tu es avec un homme comme moi.
- Non, je trouve juste cet endroit magnifique. Tout comme toi à vrai dire.
Je sentis mes joues rougir à cet aveu.
- Je suis tout sauf magnifique. Ne vois tu pas mon apparence démoniaque sous ces traits torturés.
- Tu n’as rien de démoniaque. Il s’éloigna alors de moi. Je fis un pas en avant, et mis ma main sur sa joue. Tu es un ange. Un ange tombé du ciel pour venir à mon aide.
- Un ange ? Comment peux-tu dire que je suis un ange ? Tu ne me connais même pas.
Il n’avait pas tout à fait tord, mais pourtant j’avais cette impression. Ce sentiment de le connaitre mieux que n’importe qui mieux que moi-même. IL s’était à nouveau éloigné de moi, et plus il persistait à ce petit jeux, plus je sentais mon attirance envers lui s’accentuer.
- Veux-tu bien cesser de faire ça ? Lui dis-je alors tout en m’approchant de lui.
- De faire quoi.
- T’éloigner de moi. Ne sais tu pas que plus tu me fuis, plus je te désir.
- Me désirer moi ? Serais tu devenue folle ?
- De toi probablement, je ne vois pas d’autres explications. Je n’en revenais pas de ce que je venais de dire. J’avais osé lui avouer mes sentiments alors que je ne lui parlé que depuis quelques heures. Je devais vraiment être folle.
IL se retourna brusquement vers moi.
- Tu ne sais pas dans quoi tu t’embarque.
- Au contraire je le sais parfaitement. Lui dis-je tout en caressant sa joue.
Je me mis alors sur la pointe des pieds, rapprocha ma bouche de la sienne, ferma les yeux et j’atteignis ses douces lèvres pour y déposer un tendre baiser.
- n’as-tu donc pas peur de moi ? Dit-il dans un souffle.
- Jamais. Je n’aurais jamais peur de mon ange.
Pour qu’il ne puisse pas répondre, j’intensifiai notre baiser. Il y répondu pour mon plus grand plaisir. Nos souffles devenaient haletant, et sans même m’en rendre compte, nous, nous sommes retrouvés couchés dans la prairie qui constituer cette magnifique clairière.
Je ne voulais pas que ça s’arrête, ça ne devait pas s’arrêter. Mais il mit fin à notre agréable baiser, qui mit fin aussi à notre étreinte.
- Nous devrions peut être allé en cours ?
- Et si je n’en ai pas envie ?
- Nous ferons comme tu le désir.
- Restons ici, reste avec moi. Serre-moi dans tes bras William. Sans toi cet endroit ne sera plus mon paradis.
- A vos ordres ma reine.
- Je suis tout à vous mon roi.
Nos lèvres se touchèrent à nouveau pour mon plus grand plaisir. Nos baisers devenaient de plus en plus passionnés. On en oublia les cours et le monde entier. Plus rien n’existait à part nous. Il n’y avait que nous. Nous dans cette clairière si parfaite, dans ce monde si parfait que William était devenue pour moi. J’avais oublié mon amertume et tout ce qui aurait pu me faire douter de lui.
Je sentis une brise légère emmêler mes cheveux, je pensais alors à la phrase culte de mon livre favoris : « Notre amour est comme le vent, je ne peux pas le voir mais je peux le sentir. ». J’ai pu sentir cet amour grandissant avant même de savoir qu’il était pour lui. Avant même de voir que William serait probablement le seul homme que je voudrais pour le restant de mes jours. Prétentieux me direz vous, j’ai peut être que 18 ans, mais je sais que cette amour n’aura jamais de fin. Et tout ce qu’il me susurrait à l’oreille me conforter encore plus dans mes pensés. Notre baiser ne semblait jamais prendre fin, mes yeux étaient toujours fermés. Je n’osais pas les ouvrir. J’avais peur que ce ne soit qu’un rêve pourtant quand je rouvris mes yeux. Il était là, il m’observait. Il avait se même sourire perché à ses lèvres. Ce même sourire que j’avais vu en chimie. Je sus alors que ce sourire était pour moi, c’est moi qu’il regardait durant nos heures de cours communes. Je lui rendis son sourire. Je fourrai mes mains dans ses cheveux l’obligeant à s’approcher de moi. Je capturai ses lèvres pour un baiser des plus fougueux. Nos mains commençaient à parcourir nos corps. Il dessinait avec habiliter mes formes pendant que moi, je suivais soigneusement les courbes de sa musculature développé. Le baiser devenait de plus en plus intense. Nos souffles devenaient courts. J’ouvris alors les yeux pour l’admirer et découvris avec stupeur que je me trouvais dans ma chambre seule. J’avais rêvé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forever-twilight.forumactif.com/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si tout recommençait...   Sam 13 Juin - 15:43

raaa, jen ètè sur ce nètè kun rève !!!!
jaten ta suite miss !!!
jadooooore tjr otan !! =)
Revenir en haut Aller en bas
bella55
Le combat
Le combat
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1730
Age : 32
Localisation : forks avec taylor lautner
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Et si tout recommençait...   Sam 13 Juin - 20:54

vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jenny91
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2626
Age : 33
Localisation : En région parisienne
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Et si tout recommençait...   Dim 14 Juin - 17:58

Magnifique cette suite

Biz Jennifer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manooue
Fait connaissance avec la meute
Fait connaissance avec la meute
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1294
Age : 22
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Et si tout recommençait...   Lun 15 Juin - 16:18

Raaaaaaaaaaaaa j'ai hâte de voir la suite ^^
je suis sur que ce fameux william va tombé amoureux de Jesse ... on va vivre la même histoire qu'avec bella Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bellard
Ecoute les légendes Quileutes
Ecoute les légendes Quileutes
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1516
Age : 36
Localisation : ""dans les bras edward""
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: Et si tout recommençait...   Lun 15 Juin - 22:50

super suite !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si tout recommençait...   Lun 29 Juin - 0:40

ve la suite moi =(
Revenir en haut Aller en bas
Suzanne
Est présentée à Carlisle
Est présentée à  Carlisle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 188
Age : 26
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: Et si tout recommençait...   Lun 29 Juin - 10:20

elle est en court d'écriture
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forever-twilight.forumactif.com/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si tout recommençait...   Lun 29 Juin - 12:00

choueeette hate de voir =)
Revenir en haut Aller en bas
skullbat
Partie faire du camping
Partie faire du camping
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1665
Age : 22
Localisation : Avec Rudyyyyyyy !!! <3
Date d'inscription : 10/05/2009

MessageSujet: Re: Et si tout recommençait...   Jeu 2 Juil - 17:37

Salut je viens de tomber sur ta suite et depuis le début je ne m'en décroche pas XD
J'adore cette idée de recommencement de l'histoire je l'a trouve génial !!
VIvement la suite !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jenny91
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2626
Age : 33
Localisation : En région parisienne
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Et si tout recommençait...   Jeu 2 Juil - 17:40

LA SUITE ARRIVE

Biz Jennifer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suzanne
Est présentée à Carlisle
Est présentée à  Carlisle
avatar

Féminin
Nombre de messages : 188
Age : 26
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 30/01/2009

MessageSujet: Re: Et si tout recommençait...   Mer 8 Juil - 20:03

voici la suite désolé pour l'attente
bonne lecture


Chapitre 10 : Renversement de situation


Après ce rêve plutôt tumultueux je dois dire, je m’étais réveillée en transe et n’osais plus refermer les yeux. Résultat, quand j’arrivai à l’école tout le monde pensé que j’avais passé une nuit blanche. Et c’était pour dire vrai en quelque sorte. Mon rêve semblait si réel, si intense que j’avais l’impression de l’avoir vécu. Le pire c’est que tout se dérouler un peu près pareil, à l’exception près que William n’était pas au près de Nessie. J’allai donc à sa rencontre avec moins d’appréhension que je n’en avais eu au départ. Jusqu’à ce qu’elle me dise :
- Tu as Chimie ce matin je ne me trompe pas ?
- Oui. Qu’allait-elle me dire, ça m’angoisser.
- C’est William qui prendra tes cours, lui aussi est en programme avancé dans cette matière.
Mon rêve tournait au cauchemar. Comment allais-je faire ? Je n’oserais pas le regarder dans les yeux. Et il pensera surement que j’ai quelque chose contre lui. Misère je n’étais pas sortit de l’auberge voilà qu’il s’approchait.
- William, je te présente Jesse.
- Salut, lui dis-je timidement.
- Salut me répondit-il avec ignorance.
Mon rêve était vraiment devenu un cauchemar. Mais ça ne venait pas de moi, c’était lui qui m’ignorer implicitement. Je vis, Alice venir vers nous.
- Bonjour tout le monde, dit-elle avec sa joie de vivre habituelle. Tu as fait de beaux rêves Jesse ?
- Euh oui. Elle n’était tout de même pas au courant du rêve que j’avais fait ? Impossible personne n’était au courant, sauf moi et mon subconscient. Il fallait absolument que je me sorte ça de la tête, où sinon, primo on me prendrait pour une folle, secundo je serais vraiment folle et tertio je ne serais plus à sauver. A la sonnerie, je me dirigeai avec hâte vers la salle de TP chimie, plus vite ça sera fini plus vite je n’aurais plus à subir ce regard méprisant sur moi.
Je ne savais vraiment pas ce que je lui avais fait mais il ne m’apprécié pas. Tempi, un rêve de plus aux oubliettes. Non, pas encore, je me sentis rougir rien qu’à la pensé de ce rêve. Il fallait que je me change les idées. C’est décidé ce soir j’appel Shane pour que l’on fasse une sortie. Je demanderais si Duncan et Len veulent bien venir avec, voir un film ne nous ferais pas de mal.
Le reste de la journée se passa calmement, Nessie mangeait avec nous et s’éclipsait pour recevoir des appels de son cher et tendre. L’après midi fut calme, où disons plutôt bavard. Alice était de nouveau avec moi en cours, et elle en profita pour inscrire une virée shopping dans mon emploi du temps. Elle m’a proposé d’emmener une amie avec, et je peux donc vous dire que Len n’y échappera pas. J’aurais bien prit Emily avec mais celle-ci était trop occupé avec Simon.

Le week end même, j’avais une sortie cinéma de prévue avec Shane sa sœur et mon frère. Et le lendemain, Alice nous avaient réquisitionnés à 8h, Len et moi, pour le shopping. Nessie était elle aussi de la partie, mais elle ne semblait pas prendre le shopping pour une corvée, contrairement à moi. Enfin bref pour l’instant, nous devions aller au cinéma.
J’étais en train de me préparé dans la salle de bain du haut et Duncan lui était en bas. Quand je fus obligée d’aller prendre quelque chose dans cette salle de bain, je fus intoxiqué.
- Tu as mis toute la bouteille de parfum sur toi ?
- Non, fiche moi la paix. Laisse-moi me préparer.
- D’accord, d’accord. Je venais juste chercher le sèche-cheveux.
- Tiens prend le.
Je pris l’objet qu’il me tendait et sortie en vitesse de la salle de bain. De peur de prendre un coup. Je remontais en vitesse en haut, me sécher les cheveux, et me mettre une dernière touche de gloss. Terminé juste à temps. Ca venait de sonner. Shane et sa sœur étaient venus en voitures jusqu’ici, puis nous prendrions la berline de mes parents pour nous rendre au cinéma. Ils nous l’avaient gentiment prêté.
Le trajet jusqu’à Port Angeles fut long et silencieux. J’étais assise derrière avec Shane alors que Duncan était au volant en ayant pour passagère Len.
- Vous voulez aller voir quoi comme film ? Len avait enfin rompu se silence pesant.
- Quelque chose de comique, ou un film d’action. Répondit alors Shane.
- Je ne pose pas la question à toi gros bêta. Je parlais à Jesse et Duncan.
- Tout sauf un film romantique. Annonçais-je.
- Pourquoi ? Me questionna Len.
- Parce que madame n’est pas apprécié par le seul Cullen encore libre. Monsieur n’en a rien à faire d’elle. S’exclama Duncan.
- Pas du tout. Lui dis-je en grimaçant dans son rétroviseur. C’est juste que Nessie est en couple, Simon aussi et Alice ne cesse de me faire des éloges sur son Jasper. Alors mon film romantique je le vois touts les jours au lycée.
- Ca s’est toi qui le dis. Enfin bref va pour ce que vous voulez.
Le reste de la route se fit de nouveau en un silence de plomb. Une fois arrivé au cinéma, on choisit un film avec beaucoup de scènes d’action et peu, très peu d’amour. Mais bien sur comme dans touts les films à la fin le héro tombe amoureux de la fille.
Pour l’instant, nous étions encore devant le cinéma, Shane s’obstinait à vouloir me payer ma place.
- Pourquoi tu ne veux pas que je te paye ta place ?
- Parce que je suis assez grande pour me payer une place de cinéma toute seule.
- Très bien si tu y tiens tant, il me fit alors signe de passé devant lui.
- Merci.
Je m’avançais vers le guichet et indiqua le film que nous voulions aller voir.
Une fois arrivé dans la salle, nous prenions place, j’étais entre Len et Shane. Duncan lui était au bout à côté de Len. La séance se passait très bien, on vit même que notre très cher Duncan avait prit l’initiative de prendre la main de Len, celle-ci avait semblé lui faire un sourire lorsqu’elle avait tourné la tête vers lui. Serais ce là un accord ? Probablement.
Shane et moi étions quand à nous plongés dans le film, enfin c’est ce que je pensais. Nous étions tout les deux accoudés sur le même accoudoir, lorsque je sentis une main se glisser dans la mienne.
Je regardai alors ma main, puis Shane. Il me sourit
- Ca ne te dérange pas ?
Je lui souris à mon tour.
- Non, du tout.
Nous restâmes comme ça un long moment, puis je ne sais vraiment pourquoi, mais j’eu le besoin de poser ma tête, je l’a fit alors tomber sur l’épaule de Shane. Il posa lui aussi sa tête sur la mienne. Nous sommes restés ainsi jusqu’à la fin du film.
Une fois sorti de la salle de cinéma, nous nous tenions toujours la main. On se balader dans la ville de Port Angeles durant un long moment. Nous nous étions séparés, Duncan et Len étaient partis de leurs côtés, on devait les retrouver un peu plus tard devant le ciné.
- Tu ne devrais pas trainer avec les Cullen ?
- Pourquoi ?
- Disons qu’ils ne sont pas tout à fait ce que tu crois.
- Et je crois quoi ?
- Je… rien laisse je n’aurais pas du venir sur le sujet. Si on parlait de… nous ?
Je me sentis rougir à cette remarque, il y avait alors bien un nous.
- Et tu veux savoir quoi ? Lui demandais-je alors.
- Et bien, dit-il en s’asseyant sur un bon qui se trouver sur notre passage, y’a t’il vraiment un nous ?
Je m’assis alors à ses côtés, je me penchai doucement vers lui, caressa sa joue avec ma main droit qui était encore libre, j’étais si proche de son visage que je pouvais sentir son souffle sur ma peau. Je fermais alors lentement les yeux pour poser délicatement mes lèvres sur les siennes.
- Ca veut dire oui ?
Je me contentais simplement de le regarder dans les yeux, de lui faire un de mes plus beau sourire avant de l’embrasser une nouvelle fois. Ses lèvres étaient si chaude, si douce, on aurait dit une friandise sucré dont je ne pouvais me passer. Après ce baiser, nous sommes restés un moment à nous regarder dans le blanc des yeux. Mais il était temps de rentrer, nous avons donc comme convenu retrouvé Duncan et Len devant le cinéma. Eux aussi se tenaient pas la main et semblaient heureux. Il était déjà presque minuit et demain, Len et moi avions rendez vous avec Alice est Renesmé pour une journée shopping. Duncan a donc déposé Len et Shane à la réserve, puis nous sommes rentrés à la maison. J’avais du mal à m’endormir, je repensais à tout ce qui venait de se passer. Avais-je fait le bon choix en embrassant Shane ? Ou bien était-ce une grossière erreur ? Je m’endormis quelques minutes plus tard, mais mes dernières pensées n’allèrent pas à ce jeune homme que je venais d’embrasser quelques heures plus tôt, elle était dirigée vers William. Mais je en savais pas vraiment pourquoi, et le sommeil m’aillant gagné, je ne pu trouver la réponse à cette question.
Le lendemain matin, 8 heures tapantes Alice et Renesmé étaient devant ma porte. Elles avaient pris, une Mercedes noir, je pense qu’elle devait surement appartenir au docteur Cullen. Len était arrivé 5 minutes avant leurs venues. Pas le temps de faire une dernière retouche maquillage m’avait alors dit Alice quand je trainais un peu des pieds pour aller, les magasins sont déjà ouvert, ça veut dire que nous sommes déjà en retard avait elle renchéri. Je m’étais contenté de marcher un peu plus vite. Alice roulait assez vite en voiture je dois dire, mais la vitesse ce n’était pas vraiment le problème, elle roulait tout en nous parlant, et parfois même en décrochant les yeux de la route. Après moins d’une heure de route, nous étions arrivés à Port Angeles. Alice nous emmena direction sa boutique préférée. Elle vagabondait entre les rayons à la recherche de robes.
- Celle-ci serait parfaite pour toi Jesse, cria t’elle alors soudainement.
- Quoi ? Dis-je en me retournant à la hâte.
Alice venait d’arriver près de moi, et se contenta de me pousser vers la cabine d’essayage avec la robe. Et me m’ordonnant simplement d’essayer. La robe était noir avec de fines bretelles, elle m’allait jusqu’aux genoux et était légèrement échancrée.
- Magnifique, vous en pensez quoi les filles ?
- Elle te va super bien, renchérit Len.
- Parfaite, dit alors Nessie pour m’achever.
- Parfaite, oui et le prix aussi, rétorquais-je en regardant l’étiquette.
J’entrai à nouveau dans la cabine puis retira la robe, Alice voulait me l’offrir, mais je me contentai de refuser poliment. Le prix était beaucoup trop extravagant. Nous défilions dans toutes les boutiques de la rue, nous les avons les unes après les autres, et dans chacune d’elles, Alice trouvait toujours quelque chose qu’elle voulait m’offrir. A midi, nous, nous sommes installées à la terrasse d’un café afin de manger quelque chose, et là, Len lança la discussion, que je dois dire, je redoutais.
- Alors comme ça mon frère ?
- T’es au courant ?
- Au courant de quoi, demanda alors Nessie.
- Je sors avec Shane Clearwater. Il était avec moi dans la voiture le soir de l’accident.
- Oh oui, je connais, il est plutôt pas mal, pas aussi beau que mon Jasper, mais pas mal, avait alors dit Alice.
Qui pouvait être aussi beau qu’un membre de la famille Cullen, ils ressemblaient tous à des Dieux grecques.
- Je suis sur qu’il y en a un qui risque d’être déçu, dit Nessie.
- Qui ? Demandais-je.
- William.
- Il ne m’apprécie pas pourtant.
- Mais non, il est juste timide.
- Oh, non, je l’ai très bien ressentit, il ne m’aime pas.
- Raconte comment ça c’est passé. Me demanda alors Len, elle devait ressentir mon agacement.
Je me mis alors à leur raconter dans les moindre détails ce qui c’était passé au cinéma. Sa main dans la mienne, ma tête posée sur son épaule et notre premier baiser.
Mais je ne pouvais m’empêcher de pensée à ce que Nessie venait de me dire. Il était timide ? Impossible, il n’osait même pas me regarder. Et quand il croisait mon regard, il baissait les yeux. Et lorsqu’en physique je du faire une expérience avec lui, il fit bien attention de s’éloigner de moi. Que recherché t’il vraiment ? J’allais peut être le savoir lundi lorsque nous, nous verrions en cours. J’oserais peut être même une petite question qui sait ? Mais là n’était pas la question, nous allions bientôt rentrer et rendre compte de nos achats.
Alice portait environ 5 sacs par bras tout comme Nessie, alors que Len et moi nous contention d’un sac à chaque bras. Et encore rien de très extravagant, je m’étais trouvée un petit pull avec un col en V, ainsi qu’un T-shirt sur lequel se trouver une pomme. Alice et Nessie avaient chacune d’elles au moins trois paires de chaussures et des vêtements en pagaille. Len s’était contenté d’un bijou fantaisie et d’un haut sans manche, et vu la couleur rouge de sa couleur celui-ci ne pouvait être que pour Duncan.
Lorsque nous arrivâmes à Forks, Len resta avec moi jusqu’à environ 22h. Nous avons donc eu toute l’occasion de parler.
- Alors ta trouvé comment cette journée ? Lui demandais-je
- c’était géniale, Alice est vraiment une fan de shopping.
- Oh que oui, elle ne ma même pas laissé le choix, je devais venir avec.
- Tu connais bien la famille Cullen maintenant non ?
- Euh oui. On peut dire ça comme ça.
Où voulait-elle en venir ? Oui, je la connaissais, mais pas non plus au point, où ils me livrent tout leur secret de famille.
- Tu ne trouve rien de louche chez eux ?
- Non, rien de particulier pourquoi ?
- Juste comme ça.
Juste comme ça, on ne pose jamais ce genre de question juste comme ça. Shane m’avait conseillé la veille même de ne pas trainer avec les Cullen. Mais qu’avaient-ils donc tous contre eux ? Que me cachait-il ? Je voudrais bien le savoir, mais Len était déjà passé à un autre sujet. Pour elle le sujet était donc définitivement clot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forever-twilight.forumactif.com/index.htm
jenny91
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
Ecoute Blondie et le clébard se disputer
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2626
Age : 33
Localisation : En région parisienne
Date d'inscription : 07/05/2009

MessageSujet: Re: Et si tout recommençait...   Mer 8 Juil - 20:38

Super cette suite,

Comment va réagir William maintenant qu'elle sort avec Shane ? Peut être qu'il va enfin se décider à lui parler, j'ai hâte de lire la suite évènements

Bisous Jennifer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bella55
Le combat
Le combat
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1730
Age : 32
Localisation : forks avec taylor lautner
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Et si tout recommençait...   Jeu 9 Juil - 15:16

vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si tout recommençait...   Jeu 9 Juil - 18:37

a merci de ta suite
elle è vraimen trè super
jai hate de voir la suite
c pour kan ???
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si tout recommençait...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et si tout recommençait...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un homme tout nu !!!
» Livre à disposition: Savoir tout faire avec Photoshop
» salut tout le monde,,voici une de mes dernieres acquisitions
» Les petits gestes qui veulent tout dire
» Tout savoir sur la photo...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilighters France :: Le quartier des artistes :: Fanfics :: Fanfics tout Public-
Sauter vers: