Twilighters France


*** Twilighters France, votre source française depuis 4 ans!
 
AccueilTwilighters FranceFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 CHAPITRE 1 : Et tout recommencer ? Pourquoi pas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: CHAPITRE 1 : Et tout recommencer ? Pourquoi pas.   Ven 6 Mar - 14:43

è ve la suite, moi , voyons blandine, bn, en tou k le baiser, sa jadore oui oui oui, vite la suite :p :p :p :p
Revenir en haut Aller en bas
LunaMoon
Visite guidée du lycée par Mike
Visite guidée du lycée par Mike
avatar

Féminin
Nombre de messages : 65
Age : 30
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Re: CHAPITRE 1 : Et tout recommencer ? Pourquoi pas.   Dim 8 Mar - 17:02

Désolée pour le retard, j'étais absente samedi, c'est pour cela que le chapitre 5 n'arrive qu'aujourd'hui, mais il est là ça y est!!!


Chapitre 5 : Secret et possession

La maison semblait vide, plus aucuns bruits, pas même le vent qui effleure ma peau. Soudain, un cri horrible me glaça le sang… c’était Edward j’en étais persuadée. Mais j’eue trop peur d’ouvrir à nouveau cette grande porte, et je partis sans plus attendre. Je ne réussis pas à dormir de la nuit, trop de phrases sans réalisme tournaient dans ma tête. « Tu n’aurais pas dû venir si tôt », mon rêve de ma 1ère journée de cours, mon aventure à la plage, « Ce n’est pas parce que tu es arrivée trop tôt que je te laisserais déjà partir… », mon rêve de cette noyade, de cette ombre dans l’eau, « Je dois te dire certaines choses », « je vais mourir », « ils ont un moyen de me sauver », tout ça n’avait aucuns sens. Me lever, fut un enfer, je me sentais molle, sans forces, mal à l’aise, tous ces sentiments qui font que la journée va être longue. C’est alors que Jacob débarqua en hurlant que je descende.

- Mais t’es dingue de crier comme ça dès le matin !

- C’était pour être sûr que tu m’entendes au cas où tu dormirais encore.

- Bah je suis réveillée tu vois ! mais pitié, parles doucement, je n’ai pas réussi à dormir.

- Ha oui, très bien, je t’embarque et tu m’expliqueras tout ça.

- Hein ? Quoi ? où ?

- Allez hop !

Il me poussa dehors jusqu’à la voiture. Il prit le volant, ce qui vu mon état m’arrangeait grandement. Il alla à la Push, vu qu’un seul chemin y mène, je compris rapidement. Cependant, il ne s’arrêta pas à la plage de la Push comme je le croyais, il alla chez lui, en garant ma voiture dans son garage. Nous sortîmes de la voiture.

- On va bricoler un peu aujourd’hui !!! s’exclama Jacob.

- Comment ça bricoler ?

- Hé bien, j’ai trouvé quelques petites choses qu’on pourrait ajouter à ta voiture.

- Jaakkee ! tu n’as pas fait de folies j’espère. Si mon père apprend ça tu sais très bien qu’il va piquer une crise.

- Je fais ce que je veux ! et quand il s’agit de nous deux, ton père ne dis jamais rien alors n’exagères pas.

- Bon montre moi donc ce que tu comptes ajouter.

Il sortit alors, de la carrosserie (un bas de caisse m’avait-il dis ?), et de nouveaux pneus. Il m’avait expliqué les réglages qu’il comptait apporter mais cela restait un pur charabia pour moi qui n’y connais rien. Je le faisais parce que je trouve ça sympa et parce que Jacob est content de le faire. Il y passa toute la matinée, ainsi que le début de l’après-midi, mais le résultat était génial.

- Tu sais, je suis contente de te voir, ça fait un moment que je ne t’avais pas vu.

- Oui, j’aimerais bien savoir comment ça se fait d’ailleurs.

- Hé bien, j’ai passé la semaine avec Edward Cullen. Hier, il m’a invité chez lui.

- Chez les Cullen ?

- Oui, j’étais un peu réticente à cause d’Alice, mais comme je n’avais rien à faire j’y suis allée.

- Ha.

- Dis tout de suite que ça t’intéresses pas !

- Si si, continues désolé !

- Oui, j’y suis allée, mais Edward était vraiment mal, de la fièvre, couché, ça fait flipper, surtout après qu’il m’ai dit qu’il allait mourir dans peu de temps.

- Ça en fera un de moins, marmonna-t-il, si bas qu’il eu de la chance que je ne l’entende pas.

Je ne disais pas tout comme je l’aurais dû, mais j’avais besoin d’en parler à quelqu’un, et Jacob était la personne idéale.

- Edward m’a embrassé aussi…

- QUOI ??? un Cullen t’a embrassé ?

- Après, il a commencé à être super mal, et m’a dis que je devais comprendre si je voulais le revoir. Je suis complètement paumée je ne comprends rien à cette famille.

- Ça ne sert à rien de chercher à les comprendre, laisses-les donc entre eux. Je ne veux pas que tu t’approches d’eux.

- Comment ça ? tu choisis mes amis maintenant ? je peux savoir ce qu’il t’arrive, là !?

C’est la 1ère fois qu’il m’interdisait quelque chose. Il s’approcha de moi en m’attrapant par les bras, me regardant droit dans les yeux.

- Ce n’est pas ça, mais plus tu te tiendra loin d’eux, mieux ce sera pour toi.

- Qu’est-ce ça veut dire ? tu sais pourquoi ils sont si différents ? qu’est-ce tu connais que j’ignore ?

Il me serra contre lui, je ne comprenais vraiment pas. Il me laissa partir, sans me donner plus d’explications. Le lendemain, aucuns des Cullen ne vinrent à l’école, mais à la sortie Jacob était là. Ce fut la même chose, le jour d’après, et le jour suivant. Alors le jeudi, lorsque je ne vis personne à l’école et que Jacob vint me chercher, je voulus aller là-bas.

- Non, c’est hors de questions je refuse que tu y ailles !

- Ça suffit Jake ! depuis le début de la semaine tu n’arrêtes pas de venir me chercher, j’ai l’impression d’être un criminel en liberté conditionnelle !

- Ce n’est pas ça, j e m’inquiètes et…

- Cesses de t’inquiéter ! je rentre seule, vas donc te balader !

J’étais en colère ! j’en avais vraiment assez qu’il agisse comme ça. Je décidais d’aller chez les Cullen toute seule. Arrivée chez eux, tout était calme. Je m’approchais de la grande porte, Alice ouvrit et sortie vivement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LunaMoon
Visite guidée du lycée par Mike
Visite guidée du lycée par Mike
avatar

Féminin
Nombre de messages : 65
Age : 30
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Re: CHAPITRE 1 : Et tout recommencer ? Pourquoi pas.   Dim 8 Mar - 17:09

- Bonjour Bella. Tu ne devrais pas être ici, ce n’est pas une bonne idée.

- Comment va Edward ?

- Ce n’est pas le moment, rentres chez toi.

Elle se retourna, elle n’avait pas l’air bien, très angoissée, elle me poussa alors plutôt violemment vers ma voiture.

- Va-t-en Bella ! tant que tu ne sauras pas, tu ne seras pas la bienvenue ici !

- Quoi ?

- Pars ! dépêches toi !

Son regard me glaça, je paniqua complètement et je partis sans perdre une minute. Jacob avait peut être raison, je ferais mieux de ne pas m’en mêler. Lorsque j’arrivais chez moi, Jacob m’attendait sur le perron. Quand je sortis de la voiture il me prit dans se bras.

- J’étais mort d’inquiétude, où étais-tu ?

- Je voulais voir comment allait Edward.

- Tu es allée là-bas ? je t’avais dis que c’était une mauvaise idée !

- Je crois que tu avais raison…, mes larmes montaient, et ça n’allait pas s’améliorer.

Je lui demandais de m'accompagner à l'intérieur. Il s’assit sur mon lit, m’observa longtemps, moi je faisais tout pour ne pas craquer. Il ouvrit alors ses bras, dans lesquels je vins me blottir, enfouissant mon visage dans son torse. Il ne dît rien. Une fois calmée, je tournais ma tête de côté sans le regarder.

- Alice m’a mise dehors. Enfin façon de parler, elle ne m’a même pas laissé entrer.

- Je ne les aime pas tu sais.

- Vu tes réactions quand je te parle d’eux, je n’en doute pas. Mais c’était horrible, elle ne m’a pas dit de partir comme quelqu’un de normal le ferait.

- Ils ne sont pas comme tout le monde faut dire.

- C’est sûr, Alice m’a dit que tant que je ne saurais pas, je ne serais pas la bienvenue chez eux, je comprends pas, qu’est-ce que je dois savoir au juste ?

- Rien du tout, Bella. N’y penses plus.

Je n’avais jamais fait attention, mais la peau de Jacob était vraiment brûlante. Ça me faisait du bien c’était vraiment reposant. Je me relevais pour le regarder.

- Je suis sûre que tu sais quelque chose, dis moi quoi ou je vais finir par devenir folle.

- Je suis sûr d’une chose c’est vrai. Depuis que tu vis ici, je suis vraiment devenu fou de toi.

- Qu…quoi ? mais qu’est-ce tu racontes encore…

J’étais gênée, j’avais presque toujours vu Jacob comme un ami et rien d’autre, même s’il est vrai que c’est le genre de petit ami qui pourrait me convenir. Mais depuis que j’avais déménagé, il laissait des sous-entendus que je voulais ignorer, ce que je ne pus faire plus longtemps.

- Je t’aime Bella… du plus loin que je me souvienne, je t’ai toujours aimé.

- Mais…euh, moi aussi je t’aime, mais c’est pas plutôt de l’ami…

Il avait rapproché son visage au point d’avoir ses lèvres qui frôlaient presque les miennes. J’en avais le souffle coupé. La tension commençait à montée, peut-être que ce n’était pas que de l’amitié ; mais je n’arrivais pas à définir la limite pour nous. Il plaça ses mains sous ma nuque, la chaleur de celles-ci me fit fermer à demi les yeux, je passais ma main dans ses cheveux. Il m’embrassa alors avec fougue, mais je ne le repoussais pas, il y avait une sorte de passion entre nous, c’était intense. Ma main libre était posée sur sa hanche, j’étais à cheval sur lui, et mon autre main tenait désormais les cheveux que j’avais caressés. A l’inverse de moi, une de ses mains soutenait toujours ma tête, tandis qu’il faisait glisser son autre main le long de mes côtes, jusqu’à ma hanche puis ma fesse. Jacob me relâcha soudainement, mais son visage restait vraiment proche du mien. J’entendis alors la voiture de mon père se garer en bas. On ne bougeait plus, je ne savais pas si je devais être gênée ou si je devais continuer. Aux vues de ce que me dis Jake, je choisis la 1ère option.

- Tu es merveilleuse…

- Je… je ne sais pas ce qu’il m’a pris, ne te fais pas d’idées Jake.

- Ne t’inquiètes, c’est moi, j’en mourrais d’envie depuis trop longtemps. Je ne t’impose rien, mais au moins tu sais ce que je ressens pour toi maintenant.

- Ou…oui. Mieux vaudrait que l’on descende.

Une fois en bas, Jake salua mon père et partit. Je devais sembler gêner, puisque mon père me demanda s’il s’était passé quelques choses. Après dîner, je montais m’installer sur mon lit et écouter de la musique. J’avais aimé ce baiser avec Jacob, mais je me souvins de celui d’Edward, une comparaison entre eau et feu me vint à l’esprit. Qui étaient-ils tous ? je me mise à réfléchir, une fois de plus tout me revenait en mémoire, un détail vint s’ajouter pourtant. La légende…celle énoncée par Sam. L’idée saugrenue que j’eue me fit paniquer. Ça ne pouvait pas être ça, impossible. Mais après tout, ça concordait parfaitement. Les moments où j’avais cru voir Alice, où j’avais cru l’entendre, toutes ces phrases incompréhensibles. J’avais trouvé. C’était effrayant, intriguant aussi. C’est alors que surgit quelqu’un à ma fenêtre… Alice… le sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phika17
Dans la chambre d'Edward
Dans la chambre d'Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 546
Age : 39
Localisation : Le Forks de la France !
Date d'inscription : 12/02/2009

MessageSujet: Re: CHAPITRE 1 : Et tout recommencer ? Pourquoi pas.   Dim 8 Mar - 17:21

Tu ne vas pas fair à une super fan d'Edward ???? Un baiser avec Jacob, non !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Je veux la suite, stp et vite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: CHAPITRE 1 : Et tout recommencer ? Pourquoi pas.   Dim 8 Mar - 17:44

ve la suite blandineeee
Revenir en haut Aller en bas
LunaMoon
Visite guidée du lycée par Mike
Visite guidée du lycée par Mike
avatar

Féminin
Nombre de messages : 65
Age : 30
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Re: CHAPITRE 1 : Et tout recommencer ? Pourquoi pas.   Dim 8 Mar - 17:45

Lool, c'est pour mettre un peu de piquant dans l'histoire hihi!!!^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bellard
Ecoute les légendes Quileutes
Ecoute les légendes Quileutes
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1516
Age : 36
Localisation : ""dans les bras edward""
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: CHAPITRE 1 : Et tout recommencer ? Pourquoi pas.   Dim 8 Mar - 18:07

moi je veut la suite !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LunaMoon
Visite guidée du lycée par Mike
Visite guidée du lycée par Mike
avatar

Féminin
Nombre de messages : 65
Age : 30
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Re: CHAPITRE 1 : Et tout recommencer ? Pourquoi pas.   Lun 9 Mar - 14:45

Hihi, chapitre 6 aujourd"hui!!!!! à vos lunettes (pour ceux qui en porte lool).


Chapitre 6 : mise en danger volontaire… et effrayante.

Comment avait-elle fait pour grimper jusqu’à ma fenêtre ?

- Tu es merveilleuse Bella ! je savais que tu trouverais ! Dis-le !

- Dire quoi ?

- Qu’est-ce que je suis Bella ?

Elle s’était assise près de moi, me regardant droit dans les yeux. Je savais ce que je devais dire, mais les mots ne venaient pas.

- Tu peux le faire, il n’y a que TOI qui puisses le faire Bella. Réponds à ma question, que suis-je ?

- Vampire…

J’haletais, mon pouls avait accéléré, je l’avais dit si bas que j’étais même pas sûre qu’elle m’eut entendue.

- Tu es incroyablement intelligente et forte pour avoir cherché, deviné, et supporté tout ça sans relâche.

- Alors c’est vraiment ça ?

- Je… te fais peur ?

Elle avait baissé les yeux et s’était reculée, comme si elle s’excusait ou qu’elle était déçue. La voir ainsi ne me donnait qu’une envie, la prendre dans mes bras pour la rassurer. Je due me ressaisir pour ça, je m’approcha lentement, la pris dans mes bras délicatement et la serra contre moi.

- Et même si j’avais peur cela ne changerais rien. Ne me regarde jamais plus avec de tels yeux veux-tu ? je serais capable de pleurer…

- Merci Bella !!

Je crois qu’elle était réellement heureuse, son magnifique sourire redessinait de nouveau ce visage enfantin. Elle se releva et pris un air grave, quoiqu’elle eut l’air enjouée.

- Bon, je dois te dire un ou deux petits détails. Tout d’abord, nous sommes végétariens.

- Végétarien ? je ne vois pas comment c’est possible là.

- Pas au sens propre du terme. Nous ne nous nourrissons que d’animaux sauvages, nous ne touchons pas aux êtres humains. C’est notre raison de vivre en fait !

- Ho d’accord, je vois mieux, ba euh c’est bien ? je ne sais pas comment je dois réagir là tu vois.

- Je n’en doute, mais accroches toi pour la suite s’il te plait. Tu te souviens quand tu es partie de la maison la dernière fois, Edward n’était pas bien. Il devait vivre encore quelques jours, mais c’est arrivé e jour-là.

Je mis mes deux mains sur ma bouche pour m’empêcher de crier, même si je ne pus contrôler mes larmes.

- Calmes-toi et écoutes jusqu’au bout ! Il t’avait dis qu’il y avait un moyen de le sauver ! c’est ça Bella, me dit-il en se montrant de haut en bas.

Je respirais un grand coup, même si ce ne fut que pour dire un mot.

- Vampire ?

- Oui.

- Pourquoi avoir attendu qu’il souffre autant ?

- Dans notre « milieu », il existe des lois. Transformer un humain sans raisons apparentes, c’est violer l’une d’entre elles. Nous devions attendre qu’il soit en train de mourir, c’est cruel je sais, mais si nous l’avions fait plus tôt il serait réellement mort. Quoiqu’il en soit, tu vas maintenant pouvoir intervenir vu que tu as tout découvert.

- Comment ça intervenir ? vous l’avez sauvé, je ne suis pas comme vous moi, qu’est-ce je pourrais bien faire !

- Tu dois voir par toi-même. Habilles-toi !

- Mais, il est presque minuit !!

- Pas de discussions possibles !

Je m’habillais donc. Elle rouvrit la fenêtre et m’invita à monter sur son dos.

- Tu plaisantes là ? demandais-je troublée.

- Tu sais qui je suis mais pas de quoi je suis capable visiblement. Prends ça comme un défi ! plaisanta-t-elle.

Je monta sur son dos, et là, elle sauta, je crus qu’on allait mourir. Non pas, parce que le sol arrivait rapidement, mais parce que c’était l’arbre qui se rapprochait. Alice venait de faire un bon d’environ une dizaine de mètres. Je ne sais pas si je ne l’avais pas étranglé sur le coup, tellement je m’étais agrippée. Elle sauta ensuite au sol, et se mit à courir…aussi vite QU’UNE VOITURE !!! Je n’arrivais même plus à respirer. Alice hoqueta de rire et s’arrêta à quelques mètres de sa maison. Elle me déposa au sol et me secoua.

- Ouvre la bouche et respire s’il te plait !

- Ha… euh… oui…

- Voilà, tu en sais un peu plus maintenant : vitesse et force.

- Je comprends surtout mieux : beauté surnaturelle !

- Prépares-toi pour une crise… vampirique.

Rosalie surgit alors de nulle part.

- Tu es complètement folle Alice ! Tu ne devais pas l’amener ici, elle n’est pas prête. Personne ne pourrait l’être !

- J’ai parfaitement raison et tu le sais. (elle se tourna vers moi) Bella, je te présente ma sœur, Rosalie.

- Euh, encha…

- Cesses tes politesses, fais donc ce qui te plaît mais ne comptes pas sur moi pour la protéger.

Rosalie partit aussi furtivement qu’elle était arrivée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LunaMoon
Visite guidée du lycée par Mike
Visite guidée du lycée par Mike
avatar

Féminin
Nombre de messages : 65
Age : 30
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Re: CHAPITRE 1 : Et tout recommencer ? Pourquoi pas.   Lun 9 Mar - 14:45

- Ne lui en veut, elle a une histoire difficile.

- Qu’est-ce qu’elle sous –entendait par « la protéger » ?

- Ha oui, c’est pour ça que je t’ai amené. Allons voir Edward.

Toute ma peur avait soudainement disparue, mais pas pour bien longtemps.

- Edward est ce que l’on appelle un « nouveau-né ». seulement, durant cette période il est presque incapable de se contrôler, sa force est à son maximum, sa vitesse chaotique, mais surtout il ne peut pas réfléchir, et saute sur tout ce qui contient du sang, excepté ses semblables.

- Ho, cette période tu as dis ? combien de temps dure-t-elle ?

- Cela varie selon les personnes ; ça peut aller de quelques mois à 2 ou 3 ans.

- Trois ans ?

- C’est là que tu interviens. En temps normal, Edward serait incapable de te faire du mal. Donc pour sortir au plus vite de son état agressif, il doit te voir un maximum.

- QUOOIII !!! je dois jouer les remèdes ? Tu es folle !!! Déjà que tout ça est à devenir dingue, mais en plus faut que je prenne le risque de me faire bouffer ?

- Bella, c’est le seul moyen pour qu’il reprenne ses esprits au plus vite. Seras-tu assez forte pour ne pas le voir pendant plusieurs mois ou années ?

Ça portait à réflexions. Edward faisait désormais partie intégrante de ma vie, il était intelligent, mignon, doux. Elle n’avait peut-être pas tort. Peut-être devais-je l’aider.

- Ne t’inquiètes pas je resterais constamment avec toi, Jasper et mes parents également. Nous le retiendrons s’il devait se passer quelque chose.

Et c’était sensé me rassurer ? Alice me poussa vers la porte d’entrée.

- Attends ici, je reviens te chercher.

Elle entra, et Rosalie réapparue derrière moi, ce qui me fit sursauter.

- Je serais toi, je prendrais mes jambes à mon cou ! tu ne feras pas de vieux os ici.

- Je suis ici pour aider Edward.

Mais elle était déjà partie. Je crois bien qu’elle me détestait. Alice rouvrit la grande porte, et m’invita à entrer.

- N’écoutes pas ce que peux te dire Rosalie.

Je ne sais pas comment elle avait deviné, mais je fis exactement ce qu’elle me dit. Je pris enfin le temps d’observer l’intérieur. Jasper qui était près de la grande vitre, s’approcha de moi.

- Bonjour.

Toujours aussi impassible, de quoi mettre mal à l’aise, et pourtant je me sentais étrangement sereine. Esmée descendit alors les escaliers, avec une grâce incomparable. Elle s’adressa à Alice.

- Il est près, (elle se retourna vers moi), Bonjour Bella.

Elle avait un sourire rassurant, un vrai sourire de maman. Elle se retourna alors vers les escaliers, et en haut de ces derniers, Carlisle suivit d’Edward apparurent. Edward était… c’était devenu un dieu. La peau pâle, les yeux dorés, les cheveux bruns aux éclats cuivrés, la musculature parfaitement dessinée, je ne pouvais détacher mon regard. Il se figea, quelque chose le perturbait, il tourna son regard vers moi. Carlisle l’attrapa par le bras et lui dit quelques mots que je ne pus percevoir. Il avança de nouveau, mais commençait à trembler, il ne me lâchait pourtant pas des yeux. C’est alors qu’il se dégagea de l’emprise de son père et sauta en ma direction. Jasper l’intercepta et chercha à le maintenir au sol, Alice s’était mise devant moi, Esmée et Carlisle vinrent à la rescousse de Jasper qui seul, faillit se faire éjecter.

- Calme-toi Edward ! C’est Bella, tu ne peux pas la mordre ! Tu t’en voudrais pour l’éternité si tu la touchais, s’enquit Alice.

- Lâchez-moi ! c’est impossible de résister, vous êtes fous de vous imposer pareil supplice devant chaque humain qui passe !!

Il se débattait comme un diable, j’étais terrorisée et par la même incapable de me mouvoir. Alice me secoua.

- Parle-lui Bella ! tu dois le faire.

- Je ne vois pas comment, il est fou, et s’il me touchait, qu’est-ce que vous feriez ?

- Vas-y je te dis, j’ai un bon pressentiment.

Je pris mon courage à deux mains et m’approcha très lentement de lui, toujours maintenu par ses parents et Jasper. Plus je m’approchais et plus il se débattait. Je m’accroupis pour pouvoir être plus proche de son visage. Il hurlait qu’on le lâche.

- Ed… Edward… c’est moi Bella, tu te souviens ?

- Je ne peux pas résister, son odeur, elle est délicieuse, j’ai besoin, je DOIS la mordre.

Je déglutis à ces propos. Je levais ma main en direction de ses cheveux, je voulais le toucher.

- On s’entendait bien, non ? rappelles toi la semaine qu’on a passé, quand je suis venu ici te voir, ce qu’il s’est passé ce jour là.

- Ce jour là je suis devenu ce que tu vois !!! un VAMPIRE !!!

- Tu n’es pas que ça ! tu es mon ami aussi !

- Maintenant tu n’es plus mon ami, tu es mon repas !

Je bloquais ma main juste au dessus de sa tête, « son repas », ce mot résonnait dans ma tête, j’étais vraiment folle de croire que tout pourrait redevenir comme avant. Soudain, alors qu’il se démenait pour se dégager, un bruit sourd se fit entendre en provenance de son bras...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phika17
Dans la chambre d'Edward
Dans la chambre d'Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 546
Age : 39
Localisation : Le Forks de la France !
Date d'inscription : 12/02/2009

MessageSujet: Re: CHAPITRE 1 : Et tout recommencer ? Pourquoi pas.   Lun 9 Mar - 16:08

NOOOOOOOOOOOOOOOnn ! LunaMoon, tu ne peux pas me faire ça !!!!!!!
Déjà que j'ai dû attendre 1h pour lire les dernières lignes, à cause d'une visite. J'étais frustrée de ne pas savoir la fin, mais là, c'est horrible................................ STP STP STP, mets une suite rapidement !
J'adore, j'adore, j'adore !
Vite, une dose pour compenser ma dépendance. Comme dirait un certain Edward "tu es ma dose d'héroïne".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LunaMoon
Visite guidée du lycée par Mike
Visite guidée du lycée par Mike
avatar

Féminin
Nombre de messages : 65
Age : 30
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Re: CHAPITRE 1 : Et tout recommencer ? Pourquoi pas.   Lun 9 Mar - 16:21

lool, déjà tu as de la chance que j'ai terminé le chapitre 6, parce que je l'ai fait à la fac et en cours! lool, en plus tu sais que normalement c'est un chapitre par jour avec moi!!! bon si j'y arrives je publis le 7 ce soir, mais je te promet rien d'acour!! lool allez courage Phika un ti peu de patience...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BrightSide
Danse avec Edward
Danse avec Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 931
Age : 25
Localisation : Echappe désespérément aux paparazzis pour passer une soirée dans les bras son tendre et bien aimé Robert .P
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Re: CHAPITRE 1 : Et tout recommencer ? Pourquoi pas.   Lun 9 Mar - 17:26

J'adoore !!!

5eme fics que je lis ... je vais vraiment arreter c'la me prend trop de temps !
le bac twilight je l'ai mais pour ce qui en est de bac S ! mdr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: CHAPITRE 1 : Et tout recommencer ? Pourquoi pas.   Lun 9 Mar - 18:20

ba la suite, tu tarete kome sa normal !! pa bien , fo ke tu mete la suite
Revenir en haut Aller en bas
phika17
Dans la chambre d'Edward
Dans la chambre d'Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 546
Age : 39
Localisation : Le Forks de la France !
Date d'inscription : 12/02/2009

MessageSujet: Re: CHAPITRE 1 : Et tout recommencer ? Pourquoi pas.   Lun 9 Mar - 19:32

Bon, je patienterai, de toute façon, ce soir, j'ai du taf, je dois mettre la suite de ma fic' et en écrire encore un peu sur papier. Donc, je pourrai peut-être endurer la "souffrance" jusqu'à demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bellard
Ecoute les légendes Quileutes
Ecoute les légendes Quileutes
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1516
Age : 36
Localisation : ""dans les bras edward""
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: CHAPITRE 1 : Et tout recommencer ? Pourquoi pas.   Lun 9 Mar - 21:14

aller la suite !!!!
c est trop bien !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LunaMoon
Visite guidée du lycée par Mike
Visite guidée du lycée par Mike
avatar

Féminin
Nombre de messages : 65
Age : 30
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Re: CHAPITRE 1 : Et tout recommencer ? Pourquoi pas.   Mar 10 Mar - 13:01

Et hop! chapitre 7 avec mon cerveau qui bulle lool!! dur dur un chap tous les jours ou presque quand même!!!!


Chapitre 7 : courage ou folie ?

Edward poussa un cri de douleur qui me fit tomber à la renverse. Je ne compris pas ce qu’il se passait.

- Vous m’avez cassé le bras, vous voulez ma mort !!!

Alice me releva doucement.

- Ça va ? dit-elle en regardant les membres de sa famille les uns après les autres.

Les larmes commencèrent à couler sur mes joues, et je me mise à trembler, en fait j’étais tétanisée.

- Ça suffit, j’ai compris. Viens Bella.

Elle m’entraina à l’extérieur. Je crois même qu’elle due me porter. Tout était flou, tant ma vision, que mes sensations.

- Bella ? m’appela doucement Alice. Comment tu sens ?

- Vide… en fait, je ne sais pas trop. Comment doit se sentir une souris face à un chat ?

- Wouahou, même dans une situation pareille tu arrives à plaisanter.

- Je ne plaisantais pas Alice, j’étais pétrifiée devant lui. Il voulait me… me mordre (je me remis à pleurer en faisant les 100 pas), il, il voulait me mordre Alice !!!

Je tombais à genoux, mon adaptabilité arrivait à son maximum. Alice me pris dans ses bras. Une vitre de l’étage explosa, Edward fut rattraper par Emmet qui devait venir d’arriver. Je sentis alors Alice se raidir, Jacob venait d’arriver.

- Bella, qu’est-ce tu fiches ici ?

- Va-t-en, tu n’es pas le bienvenu, en plus tu es seul.

- Lâches-la ! elle repart avec moi !

- Ne me donne pas d’ordres sale chien !

- Tais-toi !

Je ne compris pas comment, mais des bras d’Alice je me retrouvais dans ceux de Jacob.

- Elle REPART avec moi !

Sur ce, il m’emmena, à pieds. La route était longue jusque chez moi, pourtant il ne s’arrêta, ni ne me déposa une seule fois. Il était en colère, mais à un point trop élevé pour que cela soit rationnel.

- Je t’avais dis de te tenir loin d’eux, mais comme toujours tu n’en fais qu’à ta tête !

- Tu ne sais rien d’eux, qui ils sont, ce qu’ils font !

- J’en sais beaucoup plus que toi…

Il se stoppa net, comme s’il avait trop parlé. J’étais intriguée, j’avais raison depuis le début, il me cachait bien quelque chose.

- Qu’est-ce que tu sais ?

- Je ne peux pas t’en parler.

- Jacob, si tu comptes me mentir, ce n’est pas la peine de revenir !

- Non, Bella, ne fais pas ça !

- Alors dis-moi ce qu’il se passe… s’il te plait…

Je le suppliais plus que je n’exigeais. Comment est-ce qu’il pouvait me faire ça à moi ! s’il était au courant, il n’avait qu’à me le dire.

- Je… peux te dire ce que je sais, mais comment je le sais…

- Que sais-tu ?

- Ce sont des buveurs de sang.

- Quoi d’autre ? (le terme m’avait un peu choquée, mais instinctivement je sus qu’il savait d’autres choses).

- Edward est nouveau depuis peu. Je savais qu’ils allaient le transformer sinon le docteur ne l’aurait jamais adopté. Et c’est aussi pour ça que je ne voulais pas que tu ailles là-bas ! Quand je pense qu’il aurait pu te mordre, déjà qu’il t’a embrassé, j’ai cru que j’allais faire un arrêt cardiaque quand tu m’as dis ça !

- Toi aussi tu m’as embrassé !

- Je ne t’ai pas forcé que je sache !

- Comment tu sais tout ça d’abord ?

- Si tu veux le savoir, tu vas devoir trouver, comme pour eux. Le seul indice que je peux te donner, c’est le jour où tu as failli te noyer. Alice avait bien plongée pour te sauver mais je refusais qu’elle te touche. J’espère que tu n’étais pas inconsciente depuis le début, sinon je ne sais pas comment te faire deviner.

- C’était toi la chose que j’ai vu foncer sur Alice ?

- Je crois qu’elle m’en veut beaucoup d’ailleurs.

- Qu’est-ce… qu’est-ce tu… non, vas-t-en Jake.

Je commençais à reculer, autant les vampires avaient forme humaine, mais là, Jacob m’avouait qu’il était autre chose, une chose comme… un monstre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LunaMoon
Visite guidée du lycée par Mike
Visite guidée du lycée par Mike
avatar

Féminin
Nombre de messages : 65
Age : 30
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Re: CHAPITRE 1 : Et tout recommencer ? Pourquoi pas.   Mar 10 Mar - 13:02

suite du chapitre 7!!


- Bella, réfléchis !

- Va-t-en, dis-je en sanglotant. Je peux pas, ça fait trop pour moi là.

- Tu acceptes des vampires que tu connais depuis quelques semaines, et moi que tu connais depuis toujours, tu me renies ?

- Ça suffit, tais-toi et pars !!!

- Il existe d’autres légendes indiennes Bella ! Celle que tu connais t’a aidé pour eux, il y en a une pour moi, me laisses pas tomber.

Il s’enfuit en courant. Je ne voulais pas le blesser, mais je ne pouvais plus réfléchir. Il y avait un trop plein d’informations à gérer d’un seul coup. J’eue du mal à dormir cette nuit là, je me repassais la journée en boucle. Supporter ce dernier jour de cours était horrible. Je me posais beaucoup de questions à moi-même sans compter à celles que je devais répondre à Jess et Angela. Je pensais que Jacob tenterais une approche à la sortie du lycée, mais ce n’est pas lui qui m’attendait patiemment. Alice, encore. Je m’approchais doucement, mais je n’osais pas la regarder dans les yeux.

- Bella ? tu vas bien ? je suis désolée pour hier, j’ai peur d’y être allé un peu fort.

- C’est rien de le dire, Edward a le bras cassé, il veut me « manger », il y a souci avec Jacob que je ne comprends pas, donc non je ne vais pas très bien.

- Pour Jacob, on s’en moque, Edward avait le bras cassé HIER oui, et pour ce qui est de « manger », il faut qu’il s’habitue à te voir… le plus souvent possible…

- Qu’est-ce tu veux Alice ?

- Que tu reviennes…

- Mais il ne m’écoute pas, je ne peux rien faire je suis impuissante.

- Tu es celle qui a le plus d’emprise au contraire.

- Alice, je…

- S’il te plaît ! Crois-tu qu’on t’aurait révéler notre secret si nous n’avions pas eu une bonne raison ?

- Alors c’était juste pour ça ?

- Non, pas du tout, je savais que tu serais la fille idéale pour Edward, et puis j’étais sûre que tu serais une grande amie.

- Je ne sais pas…

- Je te promets que ça ne se passera pas comme hier.

- Allons-y, soupirais-je.

Nous avions pris ma voiture, certes c’était moins rapide qu’à pied pour elle, mais c’était moins voyant. Je me garais donc devant la grande maison des Cullen. J’appréhendais la réaction d’Edward.

- Aujourd’hui on va faire différemment. Peu importe où tu te trouves dans la maison, il sait que tu es là. Le but pour cette fois-ci, c’est la cohabitation.

- C’est-à-dire ?

- Hé bien, Edward devra résister au fait de sentir ton odeur sans pouvoir t’atteindre. En fait, tu vas venir avec moi dans ma chambre (j’ai une petite surprise pour toi), Edward ne sera donc pas dans la même pièce, tu comprends ce que je veux dire ?

- Oui, il doit supporter mon odeur c’est ça ? mais c’est quoi que tu appelles mon odeur ?

- Le parfum de ton sang. Chaque être humain, leur sang, ont une fragrance différente. Nous avons tous nos préférences, et toi, tu es celle d’Edward.

- Ha oui, donc on y va fort dès le début, vu qu’on prend le sang auquel il saurait le moins résister.

- Méthode draconienne je te l’accorde, allons-y.

Un fois à l’intérieur, seul Jasper était là. Impassible, fidèle à lui-même. Alice alla l’embrasser, lui bredouilla quelque chose et revint vers moi.

- Ma chambre est à l’étage suis-moi.

- D’accord, bonjour Jasper.

- Salut.

- Ne lui en veux pas, Jasper a quelques années de plus qu’Edward mais, il est encore mal à l’aise avec les humains.

- C’est très rassurant…

- Entre, dit-elle en ouvrant une grande porte rose et noire.

Je pris le temps d’observer l’intérieur, aussi bizarre que cela puisse paraître, je m’attendais à trouver des plumes, des froufrous et dentelles dans tous les coins. Cependant je fis face à des montagnes de tissus de toutes matières et couleurs. J’entendis un grognement qui me fit sursauter.

- Edward te dis bonjour.

- Tu, tu veux dire que ce grognement venait de lui ?

- Oui, il est en colère que tu sois là. Il ne veut pas te faire de mal, mais il sait qu’en ta présence il devient fou. Carlisle et Esmée sont avec lui afin de lui faire comprendre comment il peut faire face.

- Ok. Bon et alors cette surprise, hum ?

- Quelle est ta couleur préférée ?

- Le rouge même si je n’en porte jamais.

- Merveilleux, j’adore aussi cette couleur. Bon, lève tes bras s’il te plait.

Elle se mit à prendre des mesures comme une couturière, j’entrevis alors ce qu’elle projetais.

- Alice, tu ne comptes tout de même pas me fabriquer quelque chose de rouge n’est-ce pas ?

- Non, malheureusement je vais devoir éviter le rouge.

- Mais tu vas me coudre quelque chose !

Un second grognement se fit entendre, ainsi qu’un tremblement dans les murs. Alice tourna son regard vers le ciel, soupira et me répondis d’un air malicieux.

- Oui ! Jasper fête son anniversaire le week end prochain. Tu es bien sûr conviée. Mais c’est moi qui fais toutes les tenues ! Esmée, Carlisle, Rosalie, et les autres ! donc toi aussi tu y passes ! je vais te faire une magnifique robe verte.

- Ho non, pas de robe, je n’en ai jamais mis, c’est pas ma tasse de thé, je ressemble à une potiche.

- C’est robe obligatoire désolée.

- Bon j’avais besoin de tes mesures pour faire les patrons. Je te raccompagne, sans vouloir te mettre dehors.

Nous redescendîmes dans le salon. J’allais passer la porte quand Edward apparu tout en haut des marches encadré par ses parents. Il me fixait, j’avais peur, allait-il à nouveau tenter de me sauter dessus ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phika17
Dans la chambre d'Edward
Dans la chambre d'Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 546
Age : 39
Localisation : Le Forks de la France !
Date d'inscription : 12/02/2009

MessageSujet: Re: CHAPITRE 1 : Et tout recommencer ? Pourquoi pas.   Mar 10 Mar - 14:14

Tu en écris beaucoup, mais j'ai le regret de t'informer que ça ne me suffit pas... J'en veux plus !!! J'adore, j'ai l'air ridicule à côté de ta fic'... Je suis tellement à fond dans l'histoire que je lis tout doucement pour en profiter un max'.

Vivement demain !
Enfin, tu mets une suite demain, hein ????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: CHAPITRE 1 : Et tout recommencer ? Pourquoi pas.   Mar 10 Mar - 15:35

tjr oci bien ;p ta interet a metre la suite demain blandine, sinon ...

et phika17 tu na pa a te sentir ridicule, ta fic est super oci, on a tous une facon decrire differamen et heureusemen dailleur ... Wink
Revenir en haut Aller en bas
bellard
Ecoute les légendes Quileutes
Ecoute les légendes Quileutes
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1516
Age : 36
Localisation : ""dans les bras edward""
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: CHAPITRE 1 : Et tout recommencer ? Pourquoi pas.   Mar 10 Mar - 23:28

j adore c est trop bien aller la suite !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sariah
Histoires effrayantes
Histoires effrayantes
avatar

Féminin
Nombre de messages : 258
Age : 31
Localisation : 59
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: CHAPITRE 1 : Et tout recommencer ? Pourquoi pas.   Mer 11 Mar - 7:19

J'aime bien la façon dont tu revois l'histoire. Il va falloir que tu te dépêches d'écrire la suite car j'ai comme un vide là!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sariahtwilight.canalblog.com/
LunaMoon
Visite guidée du lycée par Mike
Visite guidée du lycée par Mike
avatar

Féminin
Nombre de messages : 65
Age : 30
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Re: CHAPITRE 1 : Et tout recommencer ? Pourquoi pas.   Mer 11 Mar - 9:28

Promis je poste le chapitre 8 avant ce soir!!! Mais vous êtes dur quand même, je suis obligée de faire ça quand je suis à l'école! loool!! geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phika17
Dans la chambre d'Edward
Dans la chambre d'Edward
avatar

Féminin
Nombre de messages : 546
Age : 39
Localisation : Le Forks de la France !
Date d'inscription : 12/02/2009

MessageSujet: Re: CHAPITRE 1 : Et tout recommencer ? Pourquoi pas.   Mer 11 Mar - 15:52

T'es obligée d'aller à l'école ??? Si tu veux je te fais un certificat médical. Si ça peut t'aider à nous poster plus rapidement la suite. lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LunaMoon
Visite guidée du lycée par Mike
Visite guidée du lycée par Mike
avatar

Féminin
Nombre de messages : 65
Age : 30
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Re: CHAPITRE 1 : Et tout recommencer ? Pourquoi pas.   Mer 11 Mar - 15:59

Lool, c'est très gentil. tu es médecin? allez, la suite rien que pour vous!!


Chapitre 8 : enguelade

Alice me tira à l’extérieur. Je jetais un dernier regard sur Edward et pu lire sur ses lèvres « Désolé ». J’eue alors la certitude que je ne devais pas le laisser tomber.

- Je reviendrais Alice, même si je dois porter une robe, dis-je en souriant.

- Merci Bella, tu es géniale.

Sur ce je partis. Je passais la soirée avec mon père, enfin une soirée normale, c’était génial et calme surtout. Samedi matin j’allais me balader en ville, il fallait que je remette ma bibliothèque musicale à jour. Sur le chemin du retour, je croisais quelques enfants, mattes de peau, sûrement des enfants de la Push. Jacob me vint à l’esprit, « il y en a une pour moi », les légendes. Jacob me manquait déjà, je décidais donc d’aller faire un tour à la bibliothèque de Port Angeles. Je commençais mes recherches dans le rayon mythes et légendes, et j’y trouvais un vieux livre intitulé « Histoires et légendes indiennes », auteur Clearwater. Ce nom ne m’était pas inconnu, un des amis de Jake porte ce nom. Je l’empruntais donc. La 1ère chose que je fis en rentrant, c’est ouvrir ce livre. Je ne le lisais pas entièrement, mais en diagonale plutôt, je voulais savoir et vite. Mais à part des histoires de loups et comme quoi les Quileutes en descendent, je n’en retenais rien de concret. A midi, mon père voulu aller manger chez les Blacks, ce qu’évidemment je refusais. Après quoi, je lui dis d’y aller seul, qu’une amie passerait me voir. Moi qui pensais avoir mentis, ce ne fut pas le cas puisqu’Alice arriva.

- Bonjour Bella !!

- Alice ! s’il te plait, passes par la porte.

- Dans ce cas ton père m’aurait vu et je n’en avais pas envie. Viens-tu avec moi aujourd’hui ?

- Si ça ne te dérange pas, non. J’aimerais découvrir quelque chose.

- Jacob Black ?

- Oui… mais, toi tu sais ! Je suis sûre que tu le sais ! Sinon il ne connaitrait pas votre secret.

- Je ne peux te dire ce qu’il est. Et pourtant qu’est-ce j’aimerais. Je ne le déteste pas comme tu pourrais le croire, c’est juste qu’il ne va pas dans le bon sens.

- Eclaires-moi Alice, donne-moi une piste au moins, ne me déçois pas comme lui.

- Très bien, je vais t’aider un peu. As-tu cherché un peu déjà ?

- Oui, j’ai trouvé un bouquin, mais il n’y parle que de loups.

- Et comment je l’ai appelé lorsqu’il est venu te chercher ?

- Euh… sale chien ?

- Hum hum !

- C’est une insulte comme une autre.

- Non, pas entre nous. Lorsque tu t’es noyée, tu as vu quelque chose sous l’eau, je ne peux pas t’aider plus. Je vais te laisser, mais pourrais-tu me prêter ta veste ?

- Ma veste ? oui, pourquoi ?

- Vu que tu ne m’accompagnes pas aujourd’hui, je prends ta veste en otage pour Edward. Elle est imprégnée de ton odeur, pour qu’il puisse continuer à s’y habituer. Bon, à plus tard, bon courage dans tes recherches.

Elle déposa un baiser sur mon front et s’enfuit… par la fenêtre. Je me rappelais la forme que j’avais vue sous l’eau, immense et poilue. En quoi cela pouvait-il avoir un rapport avec des loups et une insulte de chien. Je me connectais à internet à la recherche de légendes Quileutes. Je tombais sur une énonçant le terme de « sang-froid », très similaire à celle qu’avait raconté Sam, celle-ci indiquait que l’apparition de vampires avait modifié la morphologie et les capacités physiques de certains indiens. L’ennemi des vampires, un loup géant sur deux pieds. C’était donc ça ? Un loup géant ? Ça collait. J’aurais voulu qu’il me le dise. Je n’avais pas vu le temps passer. Charlie était de retour, je me mise donc à faire la cuisine, et passais la soirée à écouter mes nouvelles musiques. Le lendemain je décidais de m’occuper de mes devoirs (je les avais oublié ceux-là). Dans l’après-midi, j’eue un appel. C’était Jacob.

- Allo Bella ?

- Bonjour Jacob.

- Wouah, ça fait des années que tu ne m’as pas appelé comme ça ! Tu l’en veux vraiment alors !

- Dis-le moi !

- Je ne peux pas tu dois trouver seule. Je ne comprends pas pourquoi pour moi tu refuses de chercher. Tu le fais pour des inconnus, mais moi je ne suis pas n’importe qui, si ?

- C’est justement parce que tu n’es pas n’importe qui que tu devrais me le dire !

- Tu as trouvé ?

- Je raccroche, je n’ai plus envie de me battre avec toi…

- Bella, non, si tu…

Je raccrochais, qu’il continu à me mentir me blessais profondément. Lundi matin ! École. Je n’avais pas envie. Les Cullen étaient toujours absent, personne ne semblait s’en inquiéter. Alors que je m’attendais à voir Alice à la sortie, c’est Jacob qui fut présent. Décidément c’était ou l’un ou l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LunaMoon
Visite guidée du lycée par Mike
Visite guidée du lycée par Mike
avatar

Féminin
Nombre de messages : 65
Age : 30
Date d'inscription : 03/03/2009

MessageSujet: Re: CHAPITRE 1 : Et tout recommencer ? Pourquoi pas.   Mer 11 Mar - 15:59

- Bella, je sais que tu as trouvé ! tant que tu ne le diras pas à haute voix, je ne pourrais rien t’expliquer.

- Comment est-ce que tu peux me faire ça à moi ! tu te rends compte de ce que tu me fais subir !

- Ne t’énerves pas je t’en prie…

- Si je m’énerve ! tu es sensé être mon meilleur ami, même plus, et pourtant tu me mens. Tu me mens et tu m’obliges à trouver ce mensonge !!!

- Bella, je t’expliquerais tout je te le jure, tu n’as qu’un mot à me dire…

- Te dire que es un loup c’est ça ? (je l’avais murmuré, j’étais tellement en colère que j’en pleurais).

- Oui, c’est ça. Tu es fantastique…

Il s’approcha pour me prendre dans ses bras, et là, je ne pus me retenir, CLAC ! Jacob ne broncha pas sous la gifle monumentale que je lui infligeais. Je vis seulement dans ses yeux un désespoir immense. Mais, il me complimentait alors que j’étais en colère.

- Tu ne comprends rien, c’est parce qu’il s’agit de toi que c’est le plus dur… Va-t-en…

Il ne dit rien, fit demi-tour et partit. Je sais que j’avais plus dure que nécessaire, mais il l’avait été avec moi également. Tout le monde avait observé la scène, une querelle d’amoureux penserait la plupart, peu m’importait, j’étais trop triste. Je restais plantée là, à retenir les larmes qu’il me restait. Alice vint me chercher. Décidément, toujours présente, comment faisait-elle pour toujours être là quand j’en avais besoin ?

- Allez viens, on va à la maison.

Je montais dans sa voiture sans me rendre compte qu’il faudrait que je fasse face à Edward. Alice me soutenait par la bras, je me retenais toujours, mais j’allais craquer. Cette fois-ci, le conflit touchait directement à une des personnes les plus importantes de ma vie.

- Alice, on peut aller dans un endroit où nous serons seules.

- Montons.

Je ne sais pas si elle l’avait fait exprès, mais en haut de mes marches je me retrouvais nez à nez avec Edward, Emmett et Jasper. Tous trois me dévisageaient, s’en était trop, les larmes ne purent être plus longtemps contenues. Je m’enfuie dans la chambre d’Alice et recroquevillais dans un coin.

- Qu’est-ce qu’il se passe ? demanda Jasper.

- Conflit avec le toutou fétiche.

- Tu ferais mieux d’aller la consoler, dit Edward sur un ton glacial.

- Non tu ferais mieux d’y aller toi, répondis Alice.

Quelqu’un toqua à la porte, je ne répondais pas. Ma surprise fut telle à la vue d’Edward, que mes sanglots se stoppèrent. Il s’approcha très lentement, contrôlant chacun de ses gestes, chacune de ses respirations.

- Bonjour Bella.

- Tu es sûr que ça va aller ?

- Ce n’est pas à toi de t’inquiéter pour moi, mais plutôt l’inverse.

- Oui, tu as raison.

- Excuses-moi si pour l’instant je ne m’approche pas plus près, mais je suis au maximum pour l’instant. Excuses-moi aussi d’avoir voulu te mordre et d’avoir dis que tu étais mon repas et non pas mon amie.

- Ce n’est rien, c’est passé, je te jure…

- Alice a raison je m’en rend compte maintenant. Tu es la femme de ma vie.

Je ne m’attendais pas à une telle déclaration. Il n’y avait eu qu’un baiser entre nous, et désormais tout nous opposait, nos natures, nos envies… je tentais de m’approcher plus près. Il recula d’un pas. Je réitérais min geste, cette fois il ne bougea pas. J’avançais lentement ma main vers la sienne. Je l’effleurais puis il recula.

- C’’est encore trop tôt pour ça, me dit-il.

- C’est encore trop tôt pour nous…

Mais il avait déjà franchi le seuil de la porte. Ce fut Alice qui suivit, j’avais arrêté de pleurer.

- Tu es très douée. Qu’il te laisse le toucher c’était très risqué tu sais. Mais d’un autre côté il est doué lui aussi. Rappelles-toi combien de temps un nouveau-né est sensé ne pas pouvoir se contrôler et vois le chemin parcouru en une semaine.

- Oui, tu as raison. On peut dire que c’est génial. Maintenant il me reste le problème avec Jacob.

- Ne t’en préoccupe pas, il reviendra de lui-même.

- Merci Alice, je ne sais pas comment je ferais si tu n’étais pas là pour m’aider.

- C’est-à-dire que j’ai pris un peu d’avance sur toi. Je savais que tout ça arriverait, donc…

- Comment ça tu savais ?

Oui comment pouvait-elle savoir, le fait d’être un vampire ne changeait rien à ce le destin avait décidé, si ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CHAPITRE 1 : Et tout recommencer ? Pourquoi pas.   

Revenir en haut Aller en bas
 
CHAPITRE 1 : Et tout recommencer ? Pourquoi pas.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» [ Problème ] mon crédit se vide tout seul
» Voici pourquoi les bretons sont chauvins de leur pays !
» qu' avait vous resenti quand jacob a tout débaler a charlie?
» 2ème semaine: chapitres 15 à 28
» Belle du Seigneur, Partie 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilighters France :: Le quartier des artistes :: Fanfics :: Fanfics tout Public-
Sauter vers: