Twilighters France


*** Twilighters France, votre source française depuis 4 ans!
 
AccueilTwilighters FranceFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une lourde trahison pour un coeur fragile - PREMIERE PARTIE / Genres : Amour, Amitié, Tragique...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joj05
Inscription au lycée de Forks
Inscription au lycée de Forks


Masculin
Nombre de messages : 40
Age : 25
Date d'inscription : 18/01/2009

MessageSujet: Une lourde trahison pour un coeur fragile - PREMIERE PARTIE / Genres : Amour, Amitié, Tragique...   Jeu 5 Fév - 17:38

Bon nouvelle fic. Tout le monde peut la lire bien évidemment.



Donc en gros voilà le petit résumé de cette fic. Mes demoiselles, beaucoup de love love, et d'amitié dans cette fic en première partie Lol.

RÉSUMÉ :


Jordan , jeune adolescent vit dans une famille comprenant la mère, le père, un petit frère et une grande sœur. La situation familiale est très dure. Son père boit, a des diverses maitresses, et finira avec le temps par frapper ses propres enfants, ainsi que sa femme. Mais personne n'ose dénoncer l'homme à la police par crainte.

Jordan lui, ne veux pas le livrer car il sait que malgré le comportement de son père...sa famille l'aime. Alors que Jordan hait son père au contraire.

Seul moyen de s'évader : Partager du temps avec ses amis. Il vit des histoires d'amour et d'amitié.

Mais un jour, tout va basculer...En l'espace d'une seule semaine, sa vie va basculer, le menant à intégrer la Compagnie...Le Cartel.




Genre : Tragique

Alors personne ne s'abstient! Je veux des non et des oui pour le début . Here we go !

Pour ceux qui connaissent Prison Break, elle a un petit côté prison break uniquement dans la troisième partie qui viendra dans pas mal de temps...Mais attention ce n'est pas une fic de prison break, ni de twilight. C'est une fiction imaginaire, mais sur des faits réalistes.

J'espère que je suis pas le seul garçon à écrire ici XD


Dernière édition par Joj05 le Sam 7 Fév - 17:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joj05
Inscription au lycée de Forks
Inscription au lycée de Forks


Masculin
Nombre de messages : 40
Age : 25
Date d'inscription : 18/01/2009

MessageSujet: Re: Une lourde trahison pour un coeur fragile - PREMIERE PARTIE / Genres : Amour, Amitié, Tragique...   Jeu 5 Fév - 20:05

Bon début :

J'espère que ça va plaire.


PREMIÈRE PARTIE : Entre dégradation familiale, et Amitié et amour







"Chambre de Jordan"
Jordan est dans sa chambre. Celle ci est assez petite, remplie de quelques objets qui n'ont à première vue pas une très grande valeur. Un lit avec un dessus de drap ordinaire de couleur unie noire. Le noir, pourtant n'a aucun symbole pour Jordan...du moins pas encore...
Il y a très peu d'objets dont se sert Jordan. La plupart des adolescents de son âge ont des posters de leurs idoles préférées. Mais pas lui. C'est impensable. Son père ne dépenserait jamais son fric pour lui acheter des "magazines complètement inutiles remplies de conneries pour faire vendre".

Quelqu'un frappe à la porte.

-Jordan (soupire) : Entrez.

Sa mère entre. Elle est brune, assez petite, et rien qu'à son visage, on peut voir qu'elle n'a pas la joie de vivre. Ses yeux sont très cernés. C'est la première chose qu'on remarque quand on la voit. Elle s'appelle Lydia. Quelle genre de personnalité cache ce prénom ? On dit que Lydia est avant tout un individu doux et pacifique. Toute sa personne dégage un naturel très bon enfant, une touchante attitude débonnaire. On la trouve extrêmement sympathique.
Mais elle cherche obstinément à fuir toutes les situations de crise ou de conflit, tout comme le crabe cherche à fuir à reculons dès qu'il se sent menacé. Elle choisit donc de se réfugier dans le silence ou de s'abriter derrière une attitude résignée ou indifférente. Pour elle, une carapace est presque la seule arme défensive, comme celle du crabe. Malheureusement, sa carapace cache un peu trop ce qu'elle a de tendre et fait qu'elle est si souvent incomprise, inconnue même parmi ceux qui l'approchent.

-Lydia : Oh excuse moi. Je ne savais pas que tu travaillais.
-Jordan : C'est pas grave. Moi non plus j'aurais jamais pensé que je bosserais trois jours après la rentrée. D'habitude on nous laisse au moins une semaine de repos sans boulot. Mais ce prof de maths...pff quel con !
-Lydia : En même temps tu viens de passer en 1ere. 1ere S en plus.
-Jordan : Oui. Mais déjà ses exos me prennent la tête.
-Lydia : Il va falloir bien replonger dans le bain comme dirait mamie.
-Jordan : Oui ça viendra surement.
Un blanc d'une dizaine de seconde laisse à froid le fils et sa mère.
-Jordan : Tu voulais me dire quelque chose ?
-Lydia : Euh oui, tu veux quoi à manger pour ce soir ?
-Jordan : Pourquoi tu me demandes ça ? C'est pas à Papa que tu demandes ça d'habitude ?
-Lydia : Si mais il ne rentre pas ce soir.
-Jordan : Quoi ? Encore ? Il s'absente pendant des heures ! Quelle excuse il a trouvé à te dire cette fois ci ?
-Lydia : Il a des affaires. Autour d'un entretien avec des collègues de boulot, il va déterminer un avenir majeur sur je ne sais plus trop quoi. (sourit).
-Jordan : Il veut dire quoi ce sourire ?
-Lydia : Rien, je sourit parce que je ne sais plus exactement ce qu'il m'a dit.
-Jordan : Je pourrais te trouver une vraie raison de sourire. Il se fout de toi. Tu crois vraiment que ses soit disant collègues de bureau rentrent à 4H du matin complètement ivre ?
-Lydia : Arrête, il n'est pas ivre, ton père ne boit pas.
-Jordan : J'aime pas qu'on me mente maman. J'suis pas aveugle tu sais. D'ailleurs Cynthia aussi l'a remarqué.
-Lydia : Ta sœur ne m'a rien dit.
-Jordan : Elle veut pas faire d'histoire.
-Lydia : D'histoire à propos de quoi ? Ton père boit et alors on va pas en, faire un drame !
-Jordan : Il te trompe maman.
-Lydia : T'as une preuve de ce que tu avances ?
-Jordan : Oui j'en ai une. Un homme qui boit et rentre à 4H du matin en disant qu'il travaillait boulot, il trompe sa femme.
Lydia sort de la chambre de Jordan, énervée avec les larmes aux yeux.
-Jordan ( hausse la voix en restant assis sur sa chaise de bureau) : C'est l'excuse type d'un homme trompant sa femme !

Ce fut la première fois que Jordan aborda ce sujet avec sa mère. Et ça se finit assez mal, comme il l'avait d'ailleurs prémédité...



Quelques heures plus tard...

Sur le réveil de Jordan, il est 4H13 du matin. Jordan est à la fenêtre, il ne dort pas.
Soudain, une voiture se gare devant sa maison. C'est un taxi.
Son père y sort, complètement ivre. Sa mère ouvre alors la porte et vient chercher son mari, l'accompagnant à l'intérieur.
Jordan reste désemparé de la scène.
Il se dit " Bon sang, quel connard. Il se fout de sa gueule. Je peux pas le laisser faire. Elle veut une preuve. Elle en aura une.".


Le lendemain matin...


C'est l'heure du petit déjeuner.
A table, Jordan, et sa mère sont déjà en train de commencer à manger. Bol de céréales avec du lait, tartines au beurre et à la confiture.
Cynthia, sa sœur rejoint la tale. Elle vient d'avoir ses 18 ans, et ça se voit qu'elle se sent fière à l'intérieure de sa peau. Assez forte poitrine, elle a l'air d'avoir du caractère.
-Cynthia : Bien dormi Jojo ?
-Jordan : Non.
-Cynthia : Pourquoi ?
-Jordan : Arrête. On en a déjà parlé, tu sais très bien de quoi je parle et ce qui m'a préoccupé une fois de plus cette nuit.
-Lydia : Parlez moins fort, votre petit frère dort encore. Il commence plus tard aujourd'hui. Laissez le dormir.
-Cynthia : Le 4eme jour de rentrée, il fait déjà la grasse matinée. Alalala, les collégiens.
-Jordan : Comme d'habitude, tu changes de sujet. Il serait peut être temps de voir la réalité en face et de la combattre.
Le père descend les escaliers en sifflant en disant " Qu'est ce qu'il faut combattre ?"
Le père s'assoit à la table. Il s'appelle Dominic. Il est plutôt assez baraqué et a l'air plutôt bourgeois sur les apparences. Costard, cravate, menton bien rasé et haleine fraiche.
-Dominic : Si tu parles de combattre la chatte à la voisine, j'suis d'accord, elle a pas arrêté de miauler cette nuit.
-Jordan : Pourtant, les chattes t'en voit de toutes les couleurs non ?
-Dominic : Je te demande pardon ?
-Jordan : C'est moi qui vais te poser une question. Comment t'es rentré hier ?
-Dominic : Avec ma voiture comme tous les soirs, quelle question.
-Jordan : Alors tu peux peut être me dire pourquoi je t'ai vu sortir d'un taxi complètement ivre ? Tu l'étais tellement que maman a été obligé de venir te chercher pour te ramener à l'intérieur.
-Dominic : Dis tu vas changer de ton avec moi !
-Jordan : Sinon quoi...? Tu vas me...frapper ?
-Dominic : Je te rappelle que je détiens encore ce droit, tu es mon fils, et tu me dois le respect.
-Jordan : Tu veux que je te dise ? Je t'emmerde.
Dominic se lève agité et saisit son fils par le court col de son t shirt.
-Dominic : Tu retire ce que tu viens de dire immédiatement !
Lydia et Cynthia tentent de séparer le père de son fils, et y parviennent en tirant le père du bras.
-Dominic : J'en ai ras le bol qu'il me parle comme ça celui là ! Je te préviens ça va mal finir ! Il a intérêt de se calmer sinon ça va barder !
Dominic sort de la maison.
-Jordan : Bizarre il a pas pris ses clefs...
-Cynthia : Garde tes réflexions ! Je t'avais dit de rien dire ! Tu vois dans quel situation t'es maintenant ?
-Jordan : Il trompe maman !
-Lydia : Mais tu vas arrêter de dire ça ! C'est n'importe quoi !
-Jordan : Mais enfin pourquoi toutes les deux vous le défendez et vous me rejetez comme ça ?!
-Cynthia : Dis toi bien que malgré les conneries que fait papa, ça reste mon père et pour maman, son mari, et tu comprendras donc qu'on l'aime !
Cynthia sort de la maison, en claquant la porte fermement.
-Jordan : J'adore les journées qui commencent bien. Je monte chercher mon sac !

Jordan monte chercher son sac dans sa chambre tandis que Lydia s'assoit, pose le chiffon qu'elle avait à la main et passe ses mains sur son front, complètement désemparée.




La suite la semaine prochaine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PaP's *
JouJou SenSuel de DarK-EdwArd
JouJou SenSuel de DarK-EdwArd


Féminin
Nombre de messages : 3437
Age : 43
Localisation : Dans la play-room d'Edward ...
Date d'inscription : 14/10/2008

MessageSujet: Re: Une lourde trahison pour un coeur fragile - PREMIERE PARTIE / Genres : Amour, Amitié, Tragique...   Jeu 5 Fév - 20:55

Ben moi déjà je veux bien la suite ^^
* fait semblant de pas connaitre *

On change de registre mais ta fict est très bien écrite ...


*-._.-* *-._.-* No rules... No regrets... No return *-._.-* *-._.-*


http://mamzellepaps.tumblr.com

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mamzellepap-s.skyrock.com/
bellard
Ecoute les légendes Quileutes
Ecoute les légendes Quileutes


Féminin
Nombre de messages : 1516
Age : 35
Localisation : ""dans les bras edward""
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: Une lourde trahison pour un coeur fragile - PREMIERE PARTIE / Genres : Amour, Amitié, Tragique...   Jeu 5 Fév - 23:30

oui moi aussi je veut bien la suite!!!
c est exellent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cullen.x
Plan d'attaque
Plan d'attaque


Féminin
Nombre de messages : 1607
Age : 21
Localisation : C'est vrmt la peine de le demander ? -_- .. Dans les bras d'Edward biensur ;D
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: Une lourde trahison pour un coeur fragile - PREMIERE PARTIE / Genres : Amour, Amitié, Tragique...   Ven 6 Fév - 0:17

j'aime bien ta fics !!
aller ont veut la suite !!! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joj05
Inscription au lycée de Forks
Inscription au lycée de Forks


Masculin
Nombre de messages : 40
Age : 25
Date d'inscription : 18/01/2009

MessageSujet: Re: Une lourde trahison pour un coeur fragile - PREMIERE PARTIE / Genres : Amour, Amitié, Tragique...   Ven 6 Fév - 17:50

Merci à vous, ça fait plaisir.

Voilà la suite donc :


Suite :

"Lycée"
La sonnerie retentit dans l'établissement. Tous les élèves ont alors une soudaine marche accélérée pour se diriger dans leurs classes respectives.
Jordan, en se rendant à sa classe, est soudainement percuté par une jeune fille. Le choc entre les deux adolescents fait alors tomber le sac de la jeune fille au sol, avec ses classeurs éparpillés près de son sac.
La jeune fille se prénomme Lucie.
-Lucie : Oh merde c'est pas vrai. Excuse moi je suis désolée.
-Jordan : Non c'est ma faute, je vais t'aider à ramasser tes affaires.
Jordan aide Lucie à ranger son sac.
Ils sont seuls dans le couloir. Tous les élèves sont déjà rentrés en classe.
-Lucie : J'crois qu'on va être en retard.
-Jordan : Ils vont pas chipoter pour la première semaine de la rentrée.
-Lucie : Certains profs sont durs tu sais. Comme monsieur
-Jordan et Lucie (en même temps) : Taglani.
Jordan et Lucie rient.
-Lucie : Tu l'as eu l'année dernière ?
-Jordan : Oui ce prof était affreux.
-Lucie : C'est clair. En plus il pue, mon dieu, c'était une infection ! (rit).
-Jordan (sourit) : Je m'appelle Jordan.
-Lucie : Jordan ? Ok. Moi c'est Lucie. On va surement se revoir si on continue à rêver le matin. (rit)
-Jordan : C'est fort probable oui. T'es en quelle classe ?
-Lucie : 1ere S.
-Jordan : Moi aussi. Je connais absolument personne dans ma classe.
-Lucie : Tu devrais venir dans la mienne. J'ai beaucoup d'amis qui seront ravis de faire ta connaissance. Je les connais depuis que j'ai 6 ans. On a toujours été dans la même classe nous quatre. On peut jamais se quitter (sourit).
-Jordan : On peut changer de classe ?
-Lucie : Bien sûr que oui. On est que la première semaine ! T'es dans quelle 1ere S ?
-Jordan : 1ere 5.
-Lucie : C'est vrai ?! Alors tu vas pouvoir échanger avec Kévin. C'est un vrai gamin. Tout le monde le déteste dans la classe. Il veut aller dans la 1ere 5 mais aucun élève n'a voulu échanger.
-Jordan : Ah oui je me souviens qu'il me l'a demandé hier.
-Lucie : Je vais lui en parler d'accord ? Comme ça vous allez pouvoir échanger de classe dès demain. Ok ?
-Jordan : Carrément Ok !
-Lucie : Allez je file, faut pas qu'on soit trop en retard. On se voit demain alors.
Lucie s'en va et rentre en classe. Jordan ne quitte pas ce sourire de son visage. Pour lui c'est une très belle rencontre. Lucie est une belle fille avec une chevelure blonde très soignée. C'est peut être son premier coup de foudre.
Jordan se rend en classe...


"Maison de Jordan"
La journée a été longue pour Jordan aujourd'hui. Il n'a absolument rien retenu, excepté sa rencontre avec Lucie. Il n'arrête pas d'y penser. Il ne voit dans sa tête que ses yeux bleus, son ravissant sourire.
Son frère Devon entre dans sa chambre.
-Devon : Ta journée s'est bien passée ?
-Jordan : Ouais tranquille et toi ?
-Devon : Ouais ça va. Oh y'a un gars dans ma classe, t'hallucinerais quand tu le vois. Il a des putains de cernes, et il baisse tout le temps la tête, même quand il marche.
-Jordan : J'espère que tu te moques pas de lui. On dit de ces gens là qu'ils sont complexés.
-Devon : Complexés ?
-Jordan : T'as jamais entendu ce mot ?
-Devon : Non. Ça veut dire quoi ?
-Jordan : Beh que la personne est super mal dans sa peau. Ça peut être du à un sentiment d'infériorité par rapport à toi et à tes copains par exemple. Ou alors il est timide. Mais vu comment tu me l'a décris, il manque de confiance en lui. Il faut surtout pas se moquer de lui tu sais. C'est un gars comme toi qui a juste des problèmes et qui se sent mal. Faut l'aider c'est tout. Tu lui parles gentiment et tu verras qu'il se sentira mieux.
-Devon : Pourquoi toujours moi ? J'vais encore passer pour un con qui parle aux abrutis.
-Jordan : Si tu le prends comme ça, c'est sûr que tu vas pas aller loin dans la vie, et que les gens peuvent pas compter sur toi. Mets toi un peu à sa place.
-Devon : Ouais beh je le connais même pas. Bon je vais regarder la télé. Y'a les Simpsons.
-Jordan : Ouais...
Devon referme la porte.
-Jordan : Alala les collégiens...

Quelques heures plus tard...


Comme chaque soir, il est tard. 3H00 du matin. Jordan ne dors pas avant d'avoir vu son père rentrer.
C'est alors qu'une voiture se gare devant chez lui.
Son père sort de la voiture.
-Jordan ( parle tout seul, tout bas) : T'as encore changé de voiture ?
C'est alors qu'une femme sort aussi de la voiture.
-Jordan ( parle tout seul tout bas) : J'en étais sûr. L'enfoiré... (prend son portable et le met en mode caméra) Vous voulez une preuve ? Vous allez en avoir une.
Jordan filme la scène. Son père embrasse la femme sur la bouche tout en la serrant contre lui.
La femme monte dans la voiture, au volant et s'en va.
Jordan filme toujours, et c'est alors que son père lève le regard vers sa fenêtre.
Jordan a peur et se baisse précipitamment.
Il arrête le film, l'enregistre et va vite dans son lit faisant semblant de dormir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cullen.x
Plan d'attaque
Plan d'attaque


Féminin
Nombre de messages : 1607
Age : 21
Localisation : C'est vrmt la peine de le demander ? -_- .. Dans les bras d'Edward biensur ;D
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: Une lourde trahison pour un coeur fragile - PREMIERE PARTIE / Genres : Amour, Amitié, Tragique...   Ven 6 Fév - 21:12

super allez encore la suite !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joj05
Inscription au lycée de Forks
Inscription au lycée de Forks


Masculin
Nombre de messages : 40
Age : 25
Date d'inscription : 18/01/2009

MessageSujet: Re: Une lourde trahison pour un coeur fragile - PREMIERE PARTIE / Genres : Amour, Amitié, Tragique...   Sam 7 Fév - 15:28

Merci...Pour l'instant, vous découvrez un peu l'univers de Jordan, et ses relations familiales tendues. Par la suite, plusieurs événements vont lui redonner espoir à la vie.


Voilà la suite, n'hésitez pas à me dire, ce que vous n'aimez pas dans mon récit :




Suite :





"Maison de Jordan"
Toute la famille prend le petit déjeuner.
Jordan est pensif, main dans la poche, serrant son portable.
Soudain, il prend la parole et décide d'agir.
-Jordan : Maman, Papa. Il faut que je vous vois tous les deux en privé.
-Dominic : C'est si important que ça ?
-Jordan : Oui.
-Lydia : Bon, allons dans le salon.
Jordan, accompagné de sa mère, Lydia, et de son père, Dominic, vont dans le salon. Lydia referme la porte avec une certaine froideur.
Jordan prend son téléphone portable aux vues de ses parents.
Il lance la vidéo et la montre à sa mère.
-Dominic : Qu'est ce que tu lui montres ?
-Jordan : Un peu de patience. Tu la verras au procès au partage de garde des enfants.
-Dominic : Quoi ? Recommence pas toi !
-Jordan : C'est toi qui devrait arrêter de recommencer à te taper toutes les salopes que tu trouvent sur le trottoir !
-Lydia (ayant finie de visionner la vidéo, redonne le portable à Jordan) : Retournons à table...
-Jordan : Quoi ? Tu lui dis rien là ?
-Lydia : Jordan...Je sais que ton père me trompe. Ça fait des années que ça dure.
-Dominic : C'est quoi ces conneries ?! Donne moi ce téléphone.
-Jordan (éteint le portable) : Il faudra que tu trouves le Code PIN.
-Lydia : Bon allons finir de déjeuner s'il vous plait.
-Jordan : Pourquoi tu ne le quittes pas ?! Tu as enfin la preuve que tu demandais !
-Lydia : J'aime ton père. Malgré ce qu'il me fera, je l'aimerais toujours. Même si c'est le pire des salops tu m'entends ?
-Jordan : Quoi ? On se croirait aux années 1900 là, j'hallucine ! T'as pas à être à ses petits soins. Je peux comprendre que tu l'aimes mais tu dois fixer des limites. En plus dire ça devant lui. Ça va ne faire qu'empirer les choses !
-Dominic : Je croyais qu'on était d'accord pour que les enfants ne soient pas au courant ! (s'énerve)
-Lydia : C'est pas de ma faute chéri.
-Jordan : Tu continues à l'appeler chéri ?! Ça peut plus continuer comme ça là ! J'ai pas envie de vivre avec cet homme. Rien que de sentir sa présence dans la maison me dégoûte !
-Dominic : Tu me dois le respect d'accord, je suis ton père !
-Jordan : Et le respect tu le dois à ta femme aussi d'accord ?
-Dominic : Je t'ai dit de changer de ton !
-Jordan : Non !
Dominc met une gifle à Jordan.
Jordan, choqué, monte dans sa chambre. En passant devant la cuisine, Cynthia remarque les tensions, et la colère de Jordan. Elle décide d'aller le réconforter aux vues des événements.
Elle tente d'entrer dans sa chambre, mais la porte est fermée à clef.
-Cynthia : Jordan c'est moi. Ouvre. S'il te plait.
-Jordan (pleur) : Laisse moi tranquille.


Quelques heures plus tard...
Dans la maison, seuls Jordan et Lydia sont présents. Devon, Dominic et Cynthia sont partis travailler.
La porte de Jordan est entrouverte. Jordan joue à un jeu sur internet. Il a l'air un peu plus calmé que ce matin.
-Lydia : Jordan. Il y a quelqu'un pour toi. Je me suis permise de la laisser rentrer. Je vous laisse.
Lucie entre dans la chambre de Jordan.
-Lucie : Salut...
-Jordan : Lu...Lucie ? Qu'est ce que tu fais là ? (ferme son ordinateur portable)
-Lucie : Beh t'es pas venu aujourd'hui au lycée. Je t'avais réservé une place à côté de moi. J'ai été déçue de pas te voir. (sourit). Ça va t'es malade ?
-Jordan : Oh...Non, c'est...mon réveil qui a pas sonné ce matin.
-Lucie : Ah d'accord.
-Jordan : Comment tu as su que j'habitais ici ?
-Lucie : La voisine était dans ma classe l'année dernière. Je la connais assez bien. Elle m'a dit que t'habitais là.
-Jordan : Ah d'accord.
-Lucie : Sympa ta chambre.
-Jordan : J'ai pas de posters. Mon père veut pas que j'en mette.
-Lucie : Les posters c'est pas important dans le look d'une chambre. Je suis venue pour te proposer de sortir un peu. Demain on a pas cours, donc je me suis dit qu'on pourrait se faire une soirée. Et comme ça je te présente mes amis.
-Jordan : Mais on est vendredi demain ?
-Lucie : Oui mais il y a grève. (sourit).
-Jordan : Je crois pas que mon père sera d'accord pour que je sorte.
-Lucie : Tu pourras lui dire que ta mère t'a donné l'autorisation ? C'est toujours la bonne excuse que j'ai prise par habitude. (sourit)
-Jordan : Bon d'accord.
Jordan et Lucie descendent les escaliers. Avant de sortir, Jordan croise sa mère. Sa mère le prend par le bras et le stoppe.
-Lydia : Je suis désolée pour ce qu'il s'est passé ce matin.
-Jordan : Je sors maman.
Lydia le lâche et il sort avec Lucie de la maison.


10 minutes plus tard...

"Parc"
Lucie et Jordan se promènent dans le parc. Ils ont rendez vous avec les amis de Lucie qui sont à l'autre bout du parc. Il est un peu plus de 21H30, et le soleil vient de se coucher.
-Lucie : Si c'est pas indiscret...pourquoi ta mère t'a dit qu'elle était désolée ?
-Jordan : Je voudrais pas te mentir mais...je te connais pas super bien. On se connait que depuis hier et pour que je me confie à quelqu'un, fait vraiment que je le connaisse bien et que j'ai sa confiance.
-Lucie : Pas de problèmes, je comprends.
Jordan regarde Lucie et rit.
-Lucie (sourit) : Mais arrête ! Qu'est ce qui te fait rire comme ça ?
-Jordan : T'es vraiment différente des autres filles. En général, elles sont super collantes et veulent tout savoir. Et toi tu lâches l'affaire direct.
-Lucie : T'as une mauvaise opinion sur les filles. Toutes ne sont pas comme ça tu sais !
-Jordan : Pour être franc avec toi, je n'ai jamais eu vraiment d'amis dans ma vie.
-Lucie : Tu veux dire amies filles ou amis tout court ?
-Jordan : Tout court.
-Lucie : Et tu l'expliques comment ?
-Jordan : Je sais pas. J'arrive pas à faire le premier pas. Et faut dire que j'ai jamais été gâté avec les classes que j'ai eu. Des racailles, des potiches.
-Lucie (rit) : Au collège, tu en vois beaucoup c'est vrai. On dit souvent que c'est au lycée que tu rencontres tes vrais amis.
-Jordan : C'est vrai que la maturité au lycée c'est pas la même chose qu'au collège.
-Lucie : Ah en parlant de gens matures, voilà mes amis.

Jordan et Lucie arrivent près d'Angelina, de James et Larry.

Angelina est une belle rousse, cheveux bouclés. Vêtue d'un t shirt sexy dévoilant un bout de sa belle poitrine et d'une jupe qui elle dévoile ses belles jambes parfaitement lices et douces. C'est une très belle fille, il n'y aucun doute là dessus. Jordan se fait une mauvaise opinion d'elle dès son premier regard.
James et Larry sont deux mecs, plutôt bogoss.
James, beau mec brun est torse à nu, à l'aise, vêtu d'un short court. Il expose parfaitement bien ses abdominaux. Jordan pense alors dans sa tête "Beh dis donc vive les tablettes...".
Larry, aussi est plutôt beau mec mais lui est blond contrairement à James qui lui est brun. Vêtu d'un t shirt gris simple et d'un jean, Jordan remarque pourtant bien que Larry est aussi musclé que James.
Jordan , qui est lui assez maigre, se sent mal à l'aise face à ces 3 bombes. Sans parler de Lucie, dont il pense être tombé amoureux.


-Angelina : Hey salut ! Moi c'est Angelina.
-James et Larry : Salut mec ! (lui serrent la main et disent leurs prénoms par la même occasion)
Jordan fait la bise à Angelina.
-Jordan : Salut...
-Angelina : Hey détends toi ! On va pas te manger ! (sourit)
-Jordan : Disons que j'ai pas l'habitude de rencontrer des gens.
-James : C'est pas grave tu sais.
-Larry : C'est quoi déjà ton prénom ?
-Jordan : Jordan.
-Larry : Ah oui. Lucie nous a parlé de toi toute la journée.
Lucie rougit un peu et baisse la tête.
-Angelina : Faut dire que je la comprends...T'es plutôt pas mal. (sourit)
-James : Hey ! Fais gaffe à ce que tu dis toi !
-Larry (sourit) : James et Angelina sont ensemble.
-Angelina : Ça va faire déjà 3 mois.
-James (dit avec humour) : Et j'espère que tu vas pas tout gâcher !
-Jordan : Non ça risque pas. Les relations amoureuses, c'est pas trop mon truc.
-Angelina : Dommage ! Tu sais pas ce que tu rates. (Angelina embrasse James qui se laisse aller).
-Lucie : Arrêtez vous allez donner une mauvaise image de vous à Jordan.
-Jordan : Mais non t'inquiète pas.
-Larry : A ce que j'ai compris, t'es dans notre classe maintenant ?
-Jordan : Oui c'est ça.
-James : Je vais proposer un truc. Pour marquer notre première rencontre. On va sortir. Un bowling ça vous tente ?
Lucie, Angelina, et Larry sont partants, tandis que Jordan reste mal à l'aise. Il voudrait y aller mais sent qu'il ne peut pas. Son père est pour lui une sorte de barrière. Il lui a toujours interdit de sortir le soir. Et s'il l'apprenait...
-James : Bon alors et toi ? Tu veux pas ?
-Lucie : Allé Jordan viens, tu vas voir, on va s'éclater !
-Jordan (hésitant) : Je sais pas trop...
-Angelina : Allé ! S'il te plaitttttttt !
-Jordan : (sourit) : Bon d'accord...
Larry et James rient tandis que les deux filles sautent de joie.


Dernière édition par Joj05 le Sam 7 Fév - 19:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cullen.x
Plan d'attaque
Plan d'attaque


Féminin
Nombre de messages : 1607
Age : 21
Localisation : C'est vrmt la peine de le demander ? -_- .. Dans les bras d'Edward biensur ;D
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: Une lourde trahison pour un coeur fragile - PREMIERE PARTIE / Genres : Amour, Amitié, Tragique...   Sam 7 Fév - 18:50

super !!
encore hâte à la suite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joj05
Inscription au lycée de Forks
Inscription au lycée de Forks


Masculin
Nombre de messages : 40
Age : 25
Date d'inscription : 18/01/2009

MessageSujet: Re: Une lourde trahison pour un coeur fragile - PREMIERE PARTIE / Genres : Amour, Amitié, Tragique...   Lun 9 Fév - 20:10

Bon alors j'ai qu'une lectrice ? Crying or Very sad

Je vous dit, là l'histoire se met en place, mais par la suite, cela va être très émouvant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PaP's *
JouJou SenSuel de DarK-EdwArd
JouJou SenSuel de DarK-EdwArd


Féminin
Nombre de messages : 3437
Age : 43
Localisation : Dans la play-room d'Edward ...
Date d'inscription : 14/10/2008

MessageSujet: Re: Une lourde trahison pour un coeur fragile - PREMIERE PARTIE / Genres : Amour, Amitié, Tragique...   Lun 9 Fév - 20:35

Rhoooooooooo mais non tu sais que je suis là moi ^^
* bon même si j'ai un peu d'avance *
Bon mesdemoiselles , c'est bien beau de lire en anonyme mais faut encourager les auteurs ...
Sinon ils sont tous tristounets !
Moi j'adhère et j'adore ta fict jojo , ton histoire est bien écrite , agréable à lire , bref ...
Tu sais que je suis fan !
bisou


*-._.-* *-._.-* No rules... No regrets... No return *-._.-* *-._.-*


http://mamzellepaps.tumblr.com

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mamzellepap-s.skyrock.com/
bellard
Ecoute les légendes Quileutes
Ecoute les légendes Quileutes


Féminin
Nombre de messages : 1516
Age : 35
Localisation : ""dans les bras edward""
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: Une lourde trahison pour un coeur fragile - PREMIERE PARTIE / Genres : Amour, Amitié, Tragique...   Mer 11 Fév - 15:47

j adore c est exellent !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cullen.x
Plan d'attaque
Plan d'attaque


Féminin
Nombre de messages : 1607
Age : 21
Localisation : C'est vrmt la peine de le demander ? -_- .. Dans les bras d'Edward biensur ;D
Date d'inscription : 05/01/2009

MessageSujet: Re: Une lourde trahison pour un coeur fragile - PREMIERE PARTIE / Genres : Amour, Amitié, Tragique...   Ven 13 Fév - 19:53

j'adore la suite vite vite !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joj05
Inscription au lycée de Forks
Inscription au lycée de Forks


Masculin
Nombre de messages : 40
Age : 25
Date d'inscription : 18/01/2009

MessageSujet: Re: Une lourde trahison pour un coeur fragile - PREMIERE PARTIE / Genres : Amour, Amitié, Tragique...   Dim 3 Mai - 12:43

Suite (enfin ! XD. Pardon mais j'ai pris de l'avance moi Lol)

Le temps passe.
Jordan a découvert une chose qu'il n'avait jamais vécu dans sa vie. L'amitié.
6 mois se sont maintenant écoulés.
Jordan vit cette amitié avec joie. Une semaine après sa rencontre avec Lucie, Jordan a enfin pu lui avouer ses sentiments. Lucie, éprouvant les mêmes, a accepté de sortir avec lui.
Les sorties entre eux se sont multipliées. Tous les soirs, ils ont toujours trouvé des occupations à trouver entre eux. Bowling, Boîte de nuit, Discuter entre eux autour d'un feu sous le ciel étoilé. Jordan n'avait jamais connu de tel plaisir.
Rien ne pourrait détruire cette amitié et cet amour qu'il éprouvait.

Dommage pour lui, un soir Jordan rentra trop tard...
En effet son père était déjà à la maison.
Et en rentrant chez lui, Jordan fit témoin d'une scène qu'il n'aurait jamais du voir.

"Maison de Jordan"

Jordan ouvre la porte et la referme. Il entend son père crier dans la cuisine.
Jordan se rapproche dangereusement de la cuisine. En allant dans la cuisine, il constate que Devon, son petit frère, et Cynthia, sa grande sœur sont dans les escaliers, réveillés et écoutant la dispute entre leurs parents. Cynthia sert Devon dans ses bras, ayant les larmes aux yeux.
Jordan se rapproche tout en écoutant la dispute.
-Dominic (ivre) : Tu es ma femme j'te le rappelle ! Et si j'ai envie de baiser, je baise ! C'est mon problème, pas le tien ! Tu es là pour me faire la bouffe, le repassage de mes chemises et le ménage ! Tu dois être aux petits soins pour moi d'accord ?!
-Lydia : Je n'ai rien fait qui pourrait te mettre dans un tél état. Tu es ivre chéri. Calme toi je t'en prie tu vas réveiller les enfants.
-Dominic : Les enfants ! Parlons en justement ! Je ne sais pas ce qui me retient de les frapper ces gosses ! D'abord tu confirmes à Jordan que je te trompe et ensuite il essaie de me mettre à dos Devon et Cynthia ! Au fond il est devenu comme toi. Il me manque de respect totalement. Et je n'aime pas ceux qui me manquent de respect tu entends ?!
Sur ces paroles, Dominic met une grosse claque à sa femme, qui tombe à terre. Dominic se met à frapper Lydia, toujours au sol, lui donnant des coups de pied puissants en criant " Respect !"
Jordan , totalement choqué, sort de sa cachette.
-Jordan : Arrête !
Dominic s'arrête soudainement et se retourne vers son fils.
Une peur glaciale envahit Jordan. Cynthia prend Devon par la main et lui dit de remonter dans sa chambre calmement, se coucher. Il obéit et monte les escalier en pleurant.
-Cynthia : Cette fois ça suffit papa. Que tu parles comme ça à maman c'est déjà mal, mais maintenant la frapper...arrête là.
-Dominic : Montez dans votre chambre.
-Jordan : On a pas l'intention de partir.
-Dominic (crie) : Je vous ai dit de monter dans votre chambre !
-Jordan ( crie à son tour) : Non !
Dominic met une grosse gifle à Jordan.
-Cynthia : Allé viens on monte.
Cynthia prend le bras de Jordan et l'emmène dans sa chambre.
En s'éloignant de son père, Jordan fixe le regard de Dominic. Un regard rempli de haine, de rage. Et en montant les escaliers, Jordan murmure le mot " Vengeance"...
Cynthia, après avoir trainé son frère jusqu'à sa chambre, discute avec lui.
-Cynthia : Ecoute s'il te plait, ne fais rien.
-Jordan : Quoi ?! Il vient de me frapper et de tabasser violemment maman ! J'appelle les flics. (se saisit de son portable)
-Cynthia : Non ne fais pas ça je t'en prie.
-Jordan : S'il te plait ( se met à pleurer). J'aimerais comprendre. Ça va faire des mois que c'est le bonheur pour moi, et à la maison le soir quand je rentre tout est gâché. Je passe du plaisir à la peur en entrant dans cette maison. Et j'aimerais au moins comprendre pourquoi tu le défends, comme maman après tout ce qu'il a fait.
-Cynthia : Je n'arrive pas moi même à l'expliquer. Mais malgré toutes les pourritures qu'il a fait et fait ce soir, je l'aime. C'est papa, Jordan.
-Jordan : Pour moi, ce n'est plus mon père. Et crois moi qu'un jour ou l'autre, je lui ferais savoir. Il paiera tout ce qu'il a fait. Je lui ferais payer à ma manière, crois moi.
-Cynthia : Tant que je serais là, s'il te plait, ne fais pas de bêtises. Il faut pas que tu me laisses tomber d'accord ? On est dans une mauvaise période. Et il faut se tenir les coudes, sinon on tiendra jamais. Fais au moins ça pour moi.
-Jordan (soupire) : D'accord...
-Cynthia : Promets le moi quoi qu'il arrive.
-Jordan ( à contre cœur) : Je te le promets.
Cynthia sort de sa chambre.
Jordan se tourne et tente de s'endormir dans son lit.
Quelqu'un entre dans sa chambre.
-Jordan : C'est bon, je t'ai dit que je te l'ai promis.
-Dominic : Moi aussi je veux que tu me promettes quelque chose fiston.
Dominic entre dans la chambre à son fils, fouet à la main. Il referme la porte...



Suite :

Le temps s'écoula...
Pendant 1 mois, Jordan fut partagé entre l'amour, l'amitié et l'enfer.
Les journées, toutes, se ressemblèrent.

Jordan se lève le matin, pousse des cris de douleur, se passe de l'eau sur le visage, se regarde dans la glace. Il pense à son avenir. Quel avenir...? Il n'en a aucune idée, il espère qu'il sera bon.

Jordan déjeune autour de sa famille. Tous les matins, depuis que son père frappe sa femme, et ses enfants, plus personne ne parle.

Jordan va au lycée, est sérieux en cours. A la sortie des cours, il partage des activités avec ses amis, tout en essayant de cacher ses bleus sur son corps. L'été approche. C'est bientôt la fin des cours. Jordan le redoute, malgré que ses amis lui ont promis de partager du temps avec lui.
-Larry : N'oublie pas qu'on est lié à jamais. Tous. Quoi qu'il arrive.
Quand Jordan se sent mal, il pense à cette phrase que lui a dite Larry.
Cela va faire un an qu'ils se connaissent, forme une véritable bande, partagent tout de leur vie. Quant à sa relation avec Lucie, c'est l'amour fou. Ils ne veulent plus se quitter, s'envoient des dizaines et dizaines de sms, passent plusieurs heures au téléphone, tard la nuit quand tout le monde dort.

Jordan rentre le soir, file dans sa chambre, attendant le diable franchir sa porte. Tous les soirs le même rituel, son père rentre et prend son pied à frapper ses enfants, puis sa femme. C'est monstrueux et cruel. Mais c'est maintenant une terrible habitude depuis un mois.

Voilà les journées de Jordan partagées entre douleur et gaité.

La fin des cours...
Le soleil parcourt tous les recoins de la ville. Les piscines ont ouvertes plus tôt cette année en vue de cette assommante chaleur.

Jordan et ses amis ont prévu une sortie à la piscine.
Jordan attend ce moment depuis des jours et des jours. Il saute de joie et se dépêche d'aller rejoindre ses amis à la piscine.
-Angelina : En avance ?
-Jordan : Oué. Vous aussi. (sourit)
-James : On voulait avoir des places. C'est le deuxième jour d'ouverture et hier c'était bondé, ils ont été obligé de refuser des personnes tellement il y'avait de monde.
Lucie embrasse Jordan.
-Larry : Ça y'ets ils ouvrent.
Ils entrent dans les vestiaires pour se mettre en maillots de bain.
Larry, James et Jordan vont dans les vestiaires pour les hommes, et Angelina et Lucie vont dans les vestiaires pour femmes.

"Vestiaires hommes"
Larry, James et Jordan enlèvent leur t shirt.
-Larry : On est arrivé les premiers. C'est cool, on est solos dans les vestiaires.
Larry et James s'arrêtent subitement de se déshabiller en vue du dos et du torse de Jordan recouverts de plusieurs marques et de bleus.
-Jordan : Pourquoi vous me regardez comme ça ? Vous me matez ou quoi ? Je savais pas que vous étiez gays (rire)
-James : Jordan, c'est...C'est quoi toutes ces marques que tu as sur le corps ? (choqué)
-Jordan (mal à l'aise) : Oh...rien...C'est...je suis tombé dans les escaliers hier soir.
-James : J'ai jamais vu une chute d'escaliers faire autant de dégâts.
-Larry : Arrête, tu vois bien qu'il nous ment. Jordan c'est quoi toutes ces cicatrices et bleus que t'as partout.
Jordan, complètement désemparé, remet son t shirt. Il s'assoit sur le banc, et commence petit à petit à pleurer.
-Jordan : J'ai jamais pu vous le dire. Je voulais pas détruire notre amitié.
Larry et James viennent s'assoir près de lui.
-Larry : On compte sur toi. Tu te souviens notre pacte. Pas de mensonges, pas de trahisons. On doit tout se dire et s'accorder notre confiance. Mais ça changera en rien l'amitié qu'on éprouve pour toi.
-Jordan (reprend son souffle et avoue tout) : Mon père...me bat. Il me frappe.
-James : Oh mon dieu. Faut appeler les flics.
-Jordan : Non ! Surtout pas...Ecoute pour que tu le saches, je le hais. C'est un monstre, mais si je l'envoie en prison, il aura tout gagné. En envoyant mon père en prison, je perd ma famille. Ils ne veulent pas appeler les flics.
-Larry : Mais putain c'est en enfoiré, les enfoirés doivent aller en prison, je refuse qu'il te fasse souffrir plus longtemps !
-Jordan : S'accorder notre confiance Larry. Pas de mensonges, pas de trahisons. J'ai confiance en toi et toi aussi James, pour que vous disiez rien. Ma famille l'aime malgré ce qu'il nous fait endurer. J'arrive pas à le comprendre et à l'expliquer mais...ils l'aiment tout simplement.
-James (soupir)e : Pourquoi tu nous en a jamais parlé ?
-Jordan : Ça dure depuis un mois. J'ai jamais autant éprouvé de sentiments pour une fille et pour des amis comme vous. Je voulais pas prendre le risque de tout détruire en tout vous avouant.
-James : Mais pourquoi ça l'aurait détruit ?!
-Jordan : Je voulais que vous soyez amis avec moi pour ce que j'suis et pas par pitié !
-Larry : Je peux le comprendre. Dis toi bien qu'on va jamais te lâcher. On va tout faire pour qu'il te frappe plus. Ni toi, ni ta mère ou ton frère ou ta sœur.
-James : Non, on lui a promis de pas appeler les flics Larry.
-Larry : Pas besoin d'appeler les flics. Faut lui foutre la frousse pour pas qu'il recommence. T'es d'accord Jordan ?
-Jordan : Oué oué. De toute façon, ça peut pas empirer.
-James : Si malheureusement. Au fil du temps, à force de te frapper, un jour il suffira d'un coup placé au mauvais endroit, ou que tu tombes au mauvais endroit, pour que tu meurs.
-Jordan : Ça serait peut être la bonne solution que je meurs pour que ma famille voit que c'est un monstre et que j'avais raison depuis le début.
-Larry : Retire tout de suite ce que tu viens de dire.
-Jordan : Mais je sais plus quoi faire moi ! Vous savez...Le pire c'est pas de se faire frapper. C'est entendre ton petit frère se faire tabasser et hurler. Entendre les coups...C'est un bruit qui résonne dans ma tête c'est horrible. (pleure). Je sais plus quoi faire. Je voudrais partir, mais je peux pas les laisser tomber. Non je peux pas.
Angelina et Lucie entrent dans le vestiaire, en maillots de bain.
-Angelina : Bon les filles arrêter de bavarder et allez dans la...(voit Jordan pleurer et James et Larry le consoler)...piscine...
-Larry : On annule la piscine pour aujourd'hui. Faut qu'on parle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurely41
Traquée
Traquée


Féminin
Nombre de messages : 612
Age : 33
Localisation : Perdue dans mes pensées...
Date d'inscription : 31/03/2009

MessageSujet: Re: Une lourde trahison pour un coeur fragile - PREMIERE PARTIE / Genres : Amour, Amitié, Tragique...   Jeu 14 Mai - 8:39

trop bien ! moi aussi j'adore et je voudrais bien connaitre la suite !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joj05
Inscription au lycée de Forks
Inscription au lycée de Forks


Masculin
Nombre de messages : 40
Age : 25
Date d'inscription : 18/01/2009

MessageSujet: Re: Une lourde trahison pour un coeur fragile - PREMIERE PARTIE / Genres : Amour, Amitié, Tragique...   Dim 17 Mai - 17:01

Suite :

Le soir venu...

"Maison de Jordan"

Une fois encore, Jordan est dans sa chambre, ne peut pas dormir. C'est une attente affreuse. Son père va rentrer ivre, et le battre encore.
Devant la maison de Jordan, Angelina, James, Lucie et Larry sont cachés. Ils portent des uniformes de policiers.
-Lucie : Vous vous rendez compte qu'il est plus de 4H15 du matin, et qu'en plus j'ai volé des uniformes de flics à mon père. Mes parents vont me tuer !
-Angelina : Déjà tu les a pas volé mais emprunté, et ensuite si on est là c'est pour éviter justement que son père tue Jordan, parce qu'on sait très bien qu'un simple accident, une mauvaise claque, peut entrainer la mort. Et ça, s'il lui arrive quelque chose je me le pardonnerais jamais.
-James : Je savais pas que tu tenais tant à lui dis donc ?
-Angelina : Je tiens à lui depuis pas mal de mois James. Ce garçon...Il me fascine, je le considère comme un frère tu sais.
-Larry : Moi aussi.
-Lucie : Et dire qu'on a jamais rien remarqué...C'est monstrueux.
-Larry : On le voyait tous les jours, sourire au visage...Tout nous semblait normal.
-Lucie : Difficile de voir ce qu'il se cache derrière une belle maison, et une belle image de famille.
-James : Chut, attendez !
Une voiture arrive. Elle se gare devant chez Jordan.
James prend le devant, suivi par ses amis et se dirigent vers le père de Jordan.
-Dominic (ivre) : Oh...Euh Bonsoir...J'vous préviens tout de suite messieurs et mesdames poulettes, j'ai pas bu ce soir...
James plaque Dominic contre la voiture.
-James : Écoute moi bien espèce d'ordure ! On sait tout sur toi. On sait que tu boit comme un trou et que tu tabasses ta famille.
Larry sort un couteau de sa poche et le pointe sous la gorge de Dominic.
-Larry : Si tu recommences une seule fois mon coco, on hésitera pas à te trancher la gorge. Parce qu'on veut pas que t'aille en taule, on veut que tu souffres comme t'as fait souffrir ta famille sale fils de pute.
-Dominic : Qui vous a dit ça ?! Je veux savoir qui ?!
-Angelina : J'vous conseillerais de la fermer parce que là on hésiterait pas une seule seconde à vous butter.
-Dominic : Ouais ma jolie....Comme j'hésiterais pas à défoncer ton p'tit cul (éclate de rire)
Angelina donne un puissant coup de pied dans la partie intime de Dominic...
Dominic s'effondre au sol, relâché par James et Larry.
-Larry : j'espère que t'as bien compris ce qu'on t'a dit parce qu'on te le répétera pas deux fois...
Ils laissent Dominic au sol, et s'en vont comme des voleurs...

Jordan, ayant entendu les cris, a assisté à la scène de sa fenêtre. Il n'est pas intervenu.
Dominic peine mais arrive à se relever...
Il va dans la maison, ouvre la porte violemment et la referme en la claquant.
Il monte les escaliers comme un monstre enragé et affamé, puis entre violemment une fois encore dans la chambre à Jordan, debout face à lui.
-Dominic : C'est toi...C'est toi qui les a prévenu...
-Jordan : Écoute je...
-Dominic (interrompt en criant ) : Réponds moi !
-Jordan (crie) : Oui !
Un blanc s'installe...Mais Jordan remarque alors que la colère, voir la rage se met à envahir le visage de son père. Jordan n'a jamais vu son père aussi en colère, et Jordan se met soudainement à avoir peur. Peur de ce qu'il va faire...
Il essaie donc de se rattraper par crainte du pire.
-Jordan (confus) : Écoute, ils ont remarqué mes coups, et ce ne sont pas des vrais flics, ce sont mes amis et et (bégaye)
Son père s'approche lentement de son fils, poing serré...
-Jordan : Et je ne savais pas qu'il feraient ça, je jure devant Dieu que je le savais pas je t'en prie arrête arrête ! (se met à crier et à pleurer)
Sa mère, ayant entendu les cris et les pleurs, se précipite vers son mari et tente de le repousser de son fils en le tirant vers la sortie de la chambre. Mais celui ci lui donne un violent coup de coude au visage. Lydia tombe au sol. Il pousse Lydia en dehors de la chambre, lui donne deux, trois coups de pied, et referme la porte à clef. Il se dirige vers son fils et s'apprête une fois de plus à le frapper...




"Lycée"

La sonnerie retentit dans les couloirs.
Tout le monde rejoint sa classe et salle respective.
Jordan entre dans la classe, tête basse et s'assoit à côté de Lucie.
Jordan a un bleu près de l'œil.
-Lucie : Oh mon dieu.
-Jordan : S'il te plait pas de commentaires.
-Lucie : Écoute j'suis désolée, on a voulu bien faire, comprend qu'on voulait que ça...
-Jordan (interrompt) : S'arrête oui ! Beh tu vois, ça a empiré. J'vous ai déjà pourtant bien dit que rien ne l'arrêtera. Ce type est un fou alcoolo alors vos menaces il les prendra même pas en compte. Lui c'est ni vu ni connu.
-Lucie : Alors quoi ? Tu veux qu'on reste là à attendre que ça finisse mal. On va pas rester les bras croisés merde.
-Jordan : Je sais que c'est dur pour vous, comme pour moi. Mais il n'y a rien à faire.
-Lucie : Ecoute, moi et Larry on a organisé une petite fête dans une salle polyvalente à 20 km d'ici. James et toi êtes évidemment invités. On a invité ta sœur aussi et plein d'autres gars et filles sympa du lycée. Je pense que ça pourrait bien te changer les idées tu crois pas ?
-Jordan : J'ai pas la tête à ça en ce moment.
-Lucie : C'est demain soir, on te demande juste de venir pour passer du bon temps et faire la fête. Si tu veux pas y aller pour toi, fais le au moins pour nous.
-Jordan : J'suis désolé mais c'est non.
-Le professeur : S'il vous plait, un peu de silence. Sortez votre cahier d'exercices et de cours. Je passe vérifier si vous avez bien fait vos exercices pour aujourd'hui.


Le soir venu...
"Maison de Jordan"
Jordan s'allonge dans son lit. Sa sœur entre dans la chambre.
-Cynthia : Dur journée ?
-Jordan (soupire) : Si tu parles des connards de profs que j'ai subi toute la journée, ça va. Mais si tu parles des jolis discours des gens du lycée de l'enfant battu que j'ai eu aujourd'hui, oui c'est dur.
-Cynthia : On a une vie pas comme les autres hein ?
-Jordan : Ça tu peux le dire.
Cynthia s'assoit à côté de Jordan au bord du lit.
-Cynthia : Écoute...Il finira par se lasser un jour. Tu sais, les maitresses, l'alcool, et tout le reste...A force de le faire tous les soirs, ça va devenir lassant pour lui je veux dire.
-Jordan : Tu y crois ?
-Cynthia : Évidemment que j'y crois. Sans ça, je tiendrais surement pas le coup.
-Jordan : En attendant on s'en prend plein la gueule. Et c'est pas qu'une malheureuse expression.
-Cynthia : Oué. Comment tu fais pour...pour ne rien ressentir pou lui ? Je veux dire...Ça fait des années qu'on vit avec lui. Depuis notre naissance.
-Jordan : Je sais ce qu'est un père merci. Et sa présence que tu définis maintenant, je la vois pas comme ça. Combien de fois il nous a serré dans ses bras en nous murmurant "Je t'aime" ? Combien de fois nous a t'il donné le biberon ou changé les couches ? Combien de fois s'est t'il intéressé à nous, à notre vie, nos amis, nos vies d'étudiants ? Combien de fois nous a t'il proposé de faire des sorties en famille...comme les autres familles normales ?
-Cynthia (soupire)
-Jordan : Tu vois. C'est pour ça que j'arrive pas à vous comprendre vous tous. Comment vous pouvez être attaché à ce type alors que...
-Cynthia : Ce type reste notre père.
-Jordan : C'est trop facile. Il a baisé maman comme il a baisé toutes ces autres putes. Alors ça a pas été trop dur pour lui.
-Cynthia : Arrête de parler de lui comme ça.
-Jordan : Mais putain c'est pas moi qui tabasse mes parents tous les soirs merde ?!
-Cynthia : Je ne l'aime pas pour ce qu'il nous fait. Je l'aime parce qu'il fait parti de la famille. C'est dans le sang. C'est tout.
-Jordan : Le sang n'est pas porteur de sentiments désolé. (Jordan détourne le regard)
-Cynthia : Pour changer de sujet...Tu viens à la fête demain soir ?
-Jordan : Non.
-Cynthia : Pourquoi ?
-Jordan : Parce que je n'ai pas envi de faire celui qui a une vie où tu vas bien alors que c'est faux. J'en ai assez de faire des sourires aux gens alors que tout va mal.
-Cynthia : Très bien...Moi j'y serais. Au cas où tu changes d'avis...Je peux t'y emmener en voiture.
Cynthia sort de la chambre.

Le lendemain soir...

La fête est mise en place. Les invités arrivent uns après les autres. Bonbons et alcool à volonté. C'est une fête bien remplie !
Jordan n'est pas venu à la fête.
Cynthia arrive enfin à la fête. Elle croise Lucie.
-Lucie : Hey Cynthia.
-Cynthia : Euh...?
-Lucie : Oh excuse moi je suis une amie à ton frère.
-Cynthia : Ah (sourit)
-Lucie : Il n'est pas venu ?
-Cynthia : Non désolé...Il se sentait pas très bien. Il a préféré rester à la maison.
-Lucie : Ok c'est pas bien grave.
-Cynthia : Attend. Dis moi tu t'es garé où ? Parce que il y avait plus de places sur le parking donc je me suis garé sur la bande Arrêt minute en face de la boulangerie. (rire)
-Lucie : Ah moi je suis là depuis cet aprèm donc j'ai pas eu ce soucis. Bon on va boire les cocktails qu'a fait Larry ! Tu viens ?
-Cynthia : Avec plaisir !

La fête se poursuivit avec une très bonne ambiance. Les adolescents se déchainèrent sur la piste du dancefloor avec diverses musiques ! Certains ont quand même pas mal vomi dans les toilettes !
Ce n'est qu'à 3H du matin que la fête se termina. Vu l'état de la plupart des jeunes, il était temps !
Tout le monde alors regagna sa voiture, et pour certains même s'ils étaient ivres ils prirent leur voiture ! C'est d'ailleurs le cas des amis de Jordan. Tous ivres, aucune solution, James, complètement soûl, pris le volant.
Cynthia, elle, a aussi pas mal bu, mais a une petite part de conscience encore. Elle regagna alors tranquillement sa voiture. Elle arrive devant la boulangerie et s'apprêta à traverser pour rejoindre sa voiture juste en face. Elle emprunta le passage piéton et soudain, une voiture qui arrive à toute vitesse la percuta.
Cynthia est propulsée plusieurs mètres plus loin...Le conducteur et passagers de la voiture descendent : Il s'agit de James, Larry et Angelina.

FIN DE LA PREMIÈRE PARTIE


Suite PROCHAINEMENT !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une lourde trahison pour un coeur fragile - PREMIERE PARTIE / Genres : Amour, Amitié, Tragique...   Aujourd'hui à 4:26

Revenir en haut Aller en bas
 
Une lourde trahison pour un coeur fragile - PREMIERE PARTIE / Genres : Amour, Amitié, Tragique...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» poète au coeur fragile
» Photo trop lourde? aide pour la découper?
» Pour le coeur, les yeux, les oreilles, la peau
» [ONX] Corecontrol : une application pour controler les quadricoeurs du One X
» Diaporama Flash pour Thème (ou diapo photo pour PC)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twilighters France :: Le quartier des artistes :: Fanfics :: Fanfics tout Public-
Sauter vers: